La République de la polémique idiote

Je suis surpris de constater la vitesse à laquelle ce que j’imaginais de pire est en train de se produire.

J’avais ainsi imaginé, pas vraiment sérieusement, que, constatant la hausse un peu trop vigoureuse du FN dans l’opinion publique, le gouvernement choisirait différentes tactiques pour saboter la progression du parti frontiste, dont l’une consisterait à harceler ses membres les plus visibles de différentes tracasseries judiciaires et administratives, pouvant aller jusqu’à l’interdiction complète du parti, au motif que ce dernier constituerait une menace à l’ordre public dans ces périodes troubles. Après tout, ne l’oublions pas, nous sommes en état d’urgence, les enfants, et il n’est donc pas question de se laisser aller à des débordements qui pourraient nous faire glisser dans de grandes bassins d’intolérance, qui mènent inévitablement aux heures les plus sombres et tout le tralala habituel.

Bien évidemment, je n’y croyais pas. Interdire le FN, l’embarrasser de mille misères, c’est à la fois délicat juridiquement parlant et politiquement dangereux. Juridiquement, cela suppose d’avoir des éléments nombreux, factuels et très solides sans quoi les actions intentées risquent de faire long feu. Et politiquement, frapper de travers, c’est prendre le risque d’alimenter encore un peu plus la posture de victime des dirigeants, renforçant ainsi son discours.

Apparemment, cette analyse est dépassée.

Peut-être dans l’optique du prochain scrutin présidentiel, les élites qui nous gouvernent ont-elles jugé que le temps manquait pour faire dans la finesse. Peut-être la panique s’est-elle emparée du gouvernement devant les scores un peu trop vigoureux d’un parti qu’ils entendent pourtant cantonner à la portion congrue, ou peut-être le prix payé pour avoir justement réussi à les limiter dans leur progression (aucune région gagnée) a-t-il été trop fort puisqu’à présent, le PS a moins de conseillers régionaux que le FN, et surtout, chaque candidat potentiel d’une des gauches plurielles va pouvoir monnayer cher sa bonne discipline. Peut-être une autre stratégie, plus subtile encore, est-elle à l’œuvre, ce qui ne surprendra que ceux qui prennent Hollande et Valls pour des incompétents qu’ils ne sont que hors du domaine de la politique politicienne où, il faut le reconnaître, ils excellent… Peut-être un mélange de tout ça ?

Il faut dire que là où Mitterrand avait pu incorporer le Parti Communiste pour mieux le vider de sa substance, et qu’il avait fait monter le FN pour mieux saper les bases idéologiques de la droite, la suite a rendu les choses singulièrement plus compliquées pour les politiciens actuels qui ne peuvent plus s’allier avec le parti tant honni, qui peut, tout à loisir, se montrer comme la seule force réelle d’opposition (les dernières régionales semblant même leur donner raison).

En tout cas, force est de constater qu’on observe ces derniers jours une accélération dans le n’importe quoi artisanal finement ouvragé par Hollande et Valls, nos ténors de l’improvisation politique.

C’est à la faveur d’une phrase mal tournée d’un Jean-Jacques Bourdin bien en forme que la polémique s’est mise en place : comparant allègrement le Front National à l’État islamique, l’animateur de RMC a déclenché une vague de protestation dans les rangs frontistes, qui s’est traduite par un triplet de tweets photographiques de Marine Le Pen, dans lesquels la dirigeante du parti expose les actes de cruauté perpétrés par Daech.

Ces tweets vont devenir, dans les mains d’un gouvernement probablement un peu trop ivre du pouvoir que confère l’état d’urgence, un instrument de scandale facile.

brace yourself

small double facepalmEn effet, quelques heures à peine après la publication des clichés, le gouvernement, via Cazeneuve qui a tout à fait la tête d’un truchement, décide de les signaler à la police, au motif que ces photos sont « de la propagande de Daech et sont à ce titre une abjection, une abomination et une véritable insulte pour toutes les victimes du terrorisme, pour toutes celles et tous ceux qui sont tombés sous le feu et la barbarie de Daech ». Eh oui, Bernie sait se faire lyrique lorsqu’il s’attaque au Front, surtout qu’il a, comme ce jour-là à l’Assemblée, une audience captive.

Bien sûr, on peut largement gloser sur la pertinence des photos choisies par la leader frontiste, et on doit aussi se rappeler que cette personne vise ouvertement la magistrature suprême : on ne peut vraiment pas dire que cette démonstration relativement vide de tout sang-froid laisse présager d’une excellente gestion des affaires courantes d’un pays qui comptent assez régulièrement ce genre de petites escarmouches, tant au plan national qu’au plan international.

Mais d’un autre côté, il est difficile de ne pas comprendre l’exaspération qui doit s’emparer d’un nombre croissant de personnes témoin de ce genre de pataquès grandiloquent.

small facepalmD’une part, il est impossible de ne pas voir le deux-poids, deux mesures qui s’empare systématiquement de la presse et du tout-Paris politique face aux réactions du Front National. Ce n’est pas la première fois, loin s’en faut, que les vidéos de Daech sont utilisées par tous les camps politiques pour essayer qui d’aller envahir la Syrie, qui d’empêcher les migrants d’arriver en Europe, qui d’empêcher toute intervention en Syrie, qui d’ouvrir toutes grandes les frontières, le tout dans une cacophonie invraisemblable, sans pourtant qu’il soit question de faire intervenir la police pour fermer les clapets trop ouverts.

petit facepalmD’autre part, il est tout aussi impossible de balayer d’un revers de la main l’idée qu’en effet, les partis et les médias traditionnels font systématiquement feu de tout bois pour faire taire le Front National, ou qu’ils tentent absolument toutes les manœuvres, y compris les plus grossières, pour le diaboliser.

Je passe sur les articles presqu’amusants qui, quelques jours avant le second tour des Régionales, découvraient la médiocrité du programme économique du Front, chose qu’il leur reste à accomplir pour les programmes des autres partis, tous aussi lamentablement indigents les uns que les autres.

Mais comment qualifier exactement les actions politiques de toute une classe de dirigeants, proches du pouvoir, comme celle de Stéphane Richard, le patron de Orange, qui entend monter un fonds destiné à des « campagnes anti-FN » ? Comment la presse réagirait s’il s’agissait d’un fonds de lutte contre les partis collectivistes, destiné à des « campagnes anti-socialistes » ? Ce n’est pas qu’une question humoristique, puisque pour rappel et au regard de son programme absolument limpide, le Front National est un parti socialiste.

Le vrai logo des 6 principaux partis politiques français
Le vrai logo des 6 principaux partis politiques français

Et le plus consternant dans ces actions brouillonnes et politiquement hasardeuses du gouvernement, des médias et des personnages influents de la République, c’est que ce sont exactement ces actions-là qui tendent à fournir au Front National sa meilleure publicité, et des exemples concrets, vécus au jour le jour, de l’acharnement dont il se réclame être victime.

Autrement dit, nos belles-âmes courroucées par des photos ou des campagnes du Front sont précisément une des raisons du gain de popularité de ce parti et plus ils s’agitent en dénonçant, en condamnant, en vitupérant, plus ils donnent de visibilité à celui qu’ils entendent combattre. Et pendant qu’elles sont toutes à leurs cris à combattre contre leurs idéaux bafoués et leur confort mis en danger par un parti qui ne fait rien qu’à les embêter, ces mêmes belles-âmes ne trouvent rien à redire sur les comportements iniques du président de l’Assemblée Nationale (qu’un minimum d’éthique personnelle aurait poussé à la démission après sa défaite et ses propos racistes), du ministre de la Défense (qui cumulera sans vergogne son poste avec celui de président de région, contrairement à une promesse du Président de la République), ou sur tant d’autres politiciens cumulards, que le peuple voit se moquer ouvertement des règles qu’ils ont pourtant mises en place.

Et pendant que ces belles âmes font intervenir la police et les brigades de mimes de l’internet pour empêcher les tweets qui choquent, les questions qui touchent les Français (chômage en hausse, précarité toujours plus grande, formation et niveau d’instruction en berne, etc…) ne sont pas abordées et sont même copieusement noyées dans le galimatias médiatique provoqué.

Décidément, semaine rebondissante que celle qui vient de s’écouler : même lorsqu’un scrutin ne porte en réalité que sur des postes subalternes et sert surtout à caser de pâles seconds couteaux, il advient, lorsque la République est épuisée et le peuple las, que l’affaire tourne à une foire d’empoigne lamentable.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires264

  1. Le Gnôme

    Ah, qu’il est amusant de voir les socialistes officiels et les socialistes honteux qui se tapaient dessus il y a quelques jours faire un concours de bisous et d’amabilité pour contrer les socialistes nationaux. Ces derniers pourront clamer haut et fort à la collusion LRPS qu’ils montraient du doigt depuis un moment?

    Mais pendant que le personnel (politique) s’amuse, le bateau coule dans son indifférence. CPEF.

      1. kobus van cleef

        mais C’EST l’herpès !
        pas celui des infections génitales ,certes emmerdantes ( certaines formes sont phlycténulaires , en particulier en afwique…pourquoi , comment ? mystère….) mais surtout celui des encéphalites , qui , elles , tuent ou rendent gateux
        d’ailleurs l’herpès démocratique et républicon nous a rendu gâteux…

    1. Peyreloubes

      Ecoeuré au delà du possible. Voir Raffarin embrasser Valls sur la bouche et donc son allié le Parti Communiste, me met dans une colère noire. Je suis anti-communiste primaire, secondaire et viscéral. Ces bolchos qui ont soutenu Staline pendant des décennies….. Hitler a eu un avantage : il exterminait les autres peuples. Alors que Staline a exterminé son propre peuple par la famine organisée, les exécutions de masse, les déportations etc. Quand Mélanchon dit que les communistes n’ont pas de sang sur les mains, je dis qu’ils en ont jusqu’au coude. 60 millions de morts minimum. Travailler avec des alliés comme ça NON !
      Sans compter que tous nos braves socialiste ont tous été, pendant leur jeunesse, lambertistes, trotskos, bolchos, maoïstes, Polpotistes, mais ont viré socialistes quand ils ont vu que ça ne payait pas. Jamais, on ne le leur reproche (vétilles de jeunesse) mais 40 ans après on reproche encore à Madelin et Longuet d’être passé par Occident ou assimilés. Comment pourrons nous nous débarasser de tous ces fripouilles ????

      Et le Seigneur tout auréolé,
      Les bras ouverts en signe de paix
      Demanda aux personnes qui l’entouraient: »De quel parti êtes vous? »
      -Du PS Seigneur,répondirent ils béatement.
      Alors le Seigneur effondré,s’assit sur une grosse pierre,et pleura longuement.

      1. Caton

        Loin de moi l’idée de défendre Staline, mais…
        1/ L’Holomodor semble avoir été plus dû à l’incompétence totale des communistes qu’à une vraie volonté génocidaire.
        2/ Staline a massacré assez peu de Georgiens, on parle de 15.000 morts au maximum.

      2. theo31

        « il exterminait les autres peuples »

        Il exterminait surtout les bons communistes (ceux qui croyaient sincèrement au grand soir), ce que Krouchtchev lui reprocha en 1956, lui qui participa activement aux massacres.

      3. Cata

        60 millions ?… Heu, je ne voudrais pas cafter, mais si on cumule les exploits de Mao, Staline, Pol Pot (3 petits millions de morts, mais 40% de la population, quand même), etc. et si on s’amuse à étudier l’espérance de vie dans ces chouettes pays profitant joyeusement de la suave dictature du prolétariat, je crains fort que ce chiffre ne soit faiblard.

        1. Aristarkke

          Dans Le livre noir du communisme qui étudie le phénomène de 1917 jusqu’à la chute de la maison mère soviétique, l’ estimation la plus « crédible » tourne autour de 80/85 millions de morts dus à une action répressive directe des communistes. L’ incertitude provient de la difficulté des sources et du classement de ceux qui ont pu survivre strictement parlant mais qui sont néanmoins morts prématurément du fait des violentes contraintes. Rappelons que l’ ineffable Robert Hue qui officiait au PC au moment de la parution de ce livre, contestait violemment cette estimation de 80/85 pour néanmoins admettre que ce génocide pouvait se chiffrer aux alentours de 65, peut-être 70 millions comme si c’était cet écart qui séparait un simple loupé d’ un crime constitué…

    2. Deres

      On vient bien de comprendre la raison très simple des lois de non-cumul qui prendront effet seulement pour les législatives de 2017. Grosso modo, cela évite aux socialistes majoritaires au parlement de se la voir appliquer d’ici la prochaine élection.

  2. Aristarkke

    A propos des politiciens qui se moquent des règles, j’imagine que les votants électeurs de Bertrand et d’ Estrosi qui ont cru être débarrassés des soces à la tête de leurs régions, se sentent légèrement embarrassés au fondement… Même pas un semaine de lune de miel…

    1. Chieur chiant

      Je ne peux rien dire, je n’ai pas voté, mais je n’en pense pas moins… ils n’ont pas d’honneur (comme moi, mais je ne pète pas plus haut que mon trou de balle), ils n’ont aucune honte, sans valeur, bref des gens de peux de foi, ils me dégoutent…

    2. Calvin

      Juste une remarque.
      Dans le cas d’Estrosi (tout minable qu’il soit), sa proposition de conseil oecuménique, suite au soutien du PS par retrait de liste, a été faite avant le second tour.
      Donc le vote des électeurs a entériné cette disposition. Si un électeur de droite y trouvait à redire, il aurait pu s’abstenir ou voter MMLP.
      De toute façons, en PACA comme dans toute la France, des soces ont remplacé des soces.

                1. Calvin

                  Trop tardif.
                  Les ados vont chercher à tuer le « père » (comme Star Wars), alors que les enfants vont chercher à plaire à l’Etat Nounou.
                  Et Hollande est le Président des Bisous !!

        1. Calvin

          Évidemment, ceux qui votent réfléchissent, se renseignent, sont intéressés par la politique, les candidats et les programmes.
          Seuls les abstentionnistes sont des flemmards et ne maîtrisent pas les subtilités de la vie politique.
          :mrgreen:

            1. Pheldge

              Ma pauvre maman, (que sa sainte âme repose en paix), a voté pour Arlette pour ces mêmes raisons. En 74, à 13 ans, j’étais ému par le bandeau du borgne JMLP qui en plus portait un treillis … j’aurais voté pour lui de mes 2 mains , simplement par pure compassion … alors que mes profs m’emmenaient
              à la fête de l’Huma 🙂
              Combien d’électeurs votent sur un coup de coeur ou de tête, oubliant tout raisonnement, pour autant qu’ils en soient capables …
              Et quand je pense que l’autre morue de Najat veut abaisser l’âge de la majorité électorale à 16 ans, âge où on est en pâte à modeler bien tendre, entre les mains de profs vecteurs de la bien-pensance …

              1. barbatruc

                Ça me rappelle la mienne de maman, institutrice à la retraite de son état, qui à toujours voté socialiste , parce que bon, ils défendent les pauvres. Pourtant c’était loin de favoriser mon père, mon frère, et moi même, tous dans le privé et à notre compte.

                Nous avons tout essayé , y compris la menace, rien n’y à fait , .elle votera encore Hollande en 2017. 🙂

                1. albundy17

                  Tant qu’on en est a parler de nos génitrices, la mienne avait voté FN en fonction finalement de la tête sur les affiches.

                  Ces têtes d’affiches se sont révélé être des mannequins loués pour l’occasion. ça avait fait grand bruit à l’époque. (pas son vote, hein…)

              2. MCA

                Oui, à ce propos, j’aimerai poser à tous les participants de ce blog une question dont la réponse m’intéresse.

                Ne sont concerné(e)s que ceux (celles) qui votent encore, et ceux (celles) qui ne votent plus alors qu’ils votaient auparavant.

                Question:

                Sur quels critères se sont ils basés pour voter pour un candidat plutôt qu’un autre?

        1. Calvin

          Ce n’était pas mon propos.
          Bien sûr que c’est une promesse qui n’engage que… etc.
          Mais dans ce cas là, ou les électeurs de droite ou les électeurs de gauche ou les deux ont fait l’autruche.
          Estrosi est démagogue et opportuniste, certes, mais les électeurs ne l’ont pas sanctionné.

      1. Aristarkke

        Ah bon? Je n’avais enregistré qu’il proposait seulement de ne lancer aucun audit de la gestion soce rosâtre et en avais conclu qu’ il faisait de pareils salamalecs pour inciter les soces rosâtres à bien voter pour lui. En revanche, Bertrand, lui, n’avait rien annoncé de tel, de près ou de loin, à ce partage confraternel du pouvoir… (je me base sur ce qui apparaît dans la presse nationale sans confrontation avec la régionale qui peut rendre compte plus finement de propos de meetings -ou pas)

        1. albundy17

          J’avais écouté MMLP vs Estrosi entre les deux tours sur la télé locale, elle l’avait bien mouché. C’était la première fois que je l’écoutais, je dois dire qu’elle m’a étonné, à la veille de ses 26 ans

        2. Aristarkke

          Ok pour Estrosi mais cela n’a été que mollement repris par la Presse. En revanche et après recherches, la proposition de Bertrand est p o s t é r i e u r e à son élection. Donc ses électeurs qui pensaient être débarrassés de la Goche pour six ans sont déjà cocus potentiels (Bertrand est resté évasif quant à la façon de « remercier » ceux qui se sont « sacrifiés »… Un monument aux martyrs, peut-être façon Bourgeois de Calais ou Fusillés de Lille (WW1)???

      2. bibi

        Tout comme Sarkozy et Royal avait promis de faire ratifier par le parlement réuni en congrès un texte rejeté par référendum et ce n’est pas parce qu’au premier tour ces deux candidats ont réuni sur leur nom plus de 50% des votants que cela signifie que les électeurs ont par leur vote accepté la ratification du traité qu’ils ont rejeté deux ans plus tôt.

        1. theo31

          Tout comme MLP avait annoncé en 2014 qu’elle gouvernerait pour Hollande s’il y avait des législatives anticipées gagnées par le FN.

          Et ensuite, on entend des frontistes moquer le mongaullien Estrosi.

    3. Nico 13

      Encore un grand moment de démocratie ce truc, effectivement.
      Vu que le PS s’est retiré, ils n’ont pas de conseillers dans ces régions.
      Mais ils vont quand même participer avec Bertrand et Estrosi pour gérer les-dites régions.
      C’est vraiment beau ce qu’est devenu notre pays…

  3. Aristarkke

    Certes, dans la réalité (ce qui reste après que la croyance se soit évanouie), ils ne remplaçaient que de la version soce rosâtre par de la soce bleuâtre mais tout de même… Voilà un respect de son engagement politique proclamé qui ne peut que donner ou renforcer l’ envie de voter à tous ceux qui se faisaient allumer récemment, ici et ailleurs, au motif que ceux qui ignorent les scrutins perdraient le droit de se plaindre du résultat de la consultation électorale…

  4. Gastoon

    Une seule explication pour moi.
    L’objectif est l’arrivée du pouvoir du FN.
    Quelle importance après tout. Le FN fera les conneries et ce ne seront pas eux qui seront désignés.
    Au pire, ils n’en souffriront pas, étant largement à l’aise économiquement et ayant déjà leur retraite préparée (Huchon a ses potes au Chili, Peillon en Israël, que ne savons pas des autres… ).
    Au mieux, ce sera un bon prétexte pour un coup d’état à la suédoise.

    Plus ca va, plus je vois le péronisme s’installer chez nous.
    En 2004, un cadre du MEDEF me disait que sans changement, la France deviendrait en 10 ans l’Argentine de 2002. Il s’est trompé sur les 10 ans mais je pense que le raisonnement se tient toujours.

    1. Royaumont

      Assez d’accord sur l’ensemble, sauf sur l’objectif d’arrivé au pouvoir du FN. Ca, ça les ennuie vraiment, pas pour la France, dont ils se foutent comme d’une guigne, mais parce qu’ils ont beaucoup à perdre. Aussi, je pense, pour un problème d’ego : que tout ce qu’ils ont fait depuis 30 ans se trouve explicitement rejeté, ça les vexe.

      Plus encore que l’argent, je pense que l’orgueil les guide. Le FN au pouvoir compromettrait l’oeuvre de leur vie et ils ne peuvent pas s’y résoudre.

      Un scénario à la suédoise est fort possible. Le pire, c’est que je ne suis pas sûr que nos brillants responsables soient conscients de l’ignominie de cette attitude, tellement ils sont enivrés du sentiment de leur propre supériorité.

    2. sam player

      Le coup à la suédoise est en cours depuis le début de cette semaine et ça se fait en douceur.
      Cf Valls-Raffarin et hier le serrage de pogne Hollande-Bertrand et le discours de Juppé.

      1. Deres

        Flamby sait qu’il devra faire appel à l' »union républicaine » contre le FN au deuxième tour en 2017. Il est donc déjà en campagne dans cet objectif. Il est essentiel pour son plan que les leaders de la droite se sentent obligés de faire cet appel. Le risque serait qu’un report de voix trop important sur MLP la fasse gagné. Les autres point du plan sont la destruction des petits partis de gauche pour les obliger à soutenir le PS au premier tour et être capable de décrédibiliser les candidats de droite juste avant les élections. Noter bien qu’on comprend mieux l’action anti-Bayrou en 2012. Flamby récompense largement un ralliement au premier tour (ex Taubira) mais pas du tout un ralliement au second tour car le vrai risque est de ne pas franchir le premier tour. les hommes politiques s’en souviendrons en 2017 …

    3. Higgins

      « la France deviendrait en 10 ans l’Argentine de 2002. » Entièrement d’accord. Jean-Pierre Petit l’a dit l’autre jour aux Experts. Normal 1er est le Peron de ce pays. Le pire est hélas devant nous.

  5. hub

    ce cher Bartolone s »est retiré pour une semaine d’examens, pas n’importe où, à l’hôpital américain de Neuilly. Ecoutez ce que je dis, ne croyez pas ce que je fais

    1. Deres

      C’est du pipeau. Il s’est juste pris des vacances pour bouder car c’est sa première défaite électorale. Quand il s’agit d’aller à un pot, il était tout à fait disponible et détendu mardi.C’est juste le comble du foutage de gueule. En plus de rester président de l’Assemblée, il expose ouvertement son mépris aux députés et aux français.

      1. Guilaume_rc

        D’accord avec sur le pipeau ; ce mec est décidément minable.

        Mais d’accord avec hub. Quand j’ai entendu « Hôpital Américain de Neuilly », je me suis dit « tiens c’est curieux ce vaillant défenseur du 9-3 (et pourfendeur de Versailles-Neuilly) n’est pas allé à l’Hôpital Avicenne de Bobigny ».

        Et pas un journaliste qui bronche. Tous des brêles aux ordres et/ou lobotomisés.

          1. kobus van cleef

            le val de grâce comme l’ensemble du SSA est en cours de démantellement
            il a été exclu de la répartition des blessés des attentats du 13 novembre (dans ta gueule le vivrensemble) et sa reconversion serait plutôt sur le mode hôtellier….

  6. Aristarkke

    En effet, à quel respect doit encore s’ attendre un Bartoleone pourfendeur de l’ Ouest parisien et de ses habitants qui n’a pourtant aucune hésitation pour y aller occuper une chambre dans un horrible hôpital PRIVÉ où le risque de côtoyer ses chers électeurs frôle le zéro absolu ne serait-ce qu’en raison des tarifs y pratiqués que les cotisants de la SS payeurs d’ impôts, version citoyen lambda, sont bien en peine de pouvoir assumer sereinement…

    1. Bonsaï

      Tout ce cirque est lamentable et c’est bien pour cela que le FN est vu par beaucoup d’électeurs sinon comme une terre promise, du moins comme un avenir pas encore entaché de compromissions, de lâchetés et de mensonges…

          1. Aristarkke

            Mon propos qui me paraissait évident est en fait ambigu. Je voulais dire que le LRPS tenait à ce que le FN garde sa virginité vis-à-vis du pouvoir…. 😳

  7. Nyamba

    C’est absolument merveilleux, miraculeux, même : ce gouvernement, ses prédécesseurs et, pour être franche, ses successeurs quels qu’ils soient, n’ont aucune crédibilité, ont de moins en moins de légitimité – et pourtant non seulement on les laisse encore faire, mais ils comptent des millions de soutiens dans la population.
    C’est un syndrome de Stockholm géant ? Je ne comprends absolument plus le mécanisme d’acceptation de tout un peuple pour ces guignols.

    1. Royaumont

      Oui, c’est surprenant. Le score de don Bartoleone en IdF est sidérant, quand on sait qu’il est un condensé de tout ce qu’on ne voudrait plus voir.

      1. Gerldam

        Je me suis fait la même réflexion. Comment trouve-t-on en IDF assez de cons pour donner 40% de voix à ce pourri de chez pourri?
        Les faits étant là et les chiffres indiscutables (à moins que…), CPEF, définitivement.
        Penser qu’en 2017, nous aurons le choix entre trois partis socialistes, cela fait gerber.

  8. Larebil

    Si vous enlevez aux médias les 2 sujets que sont l’islam (soft avec les repas halal ou hard avec daesh) et finalement son pendant le FN, vous leurs enlevez la moitié de leurs sujets en 2015. On à aussi 1/4 des sujets sur l’ultra libéralisme de valls et macron (pfiou, seulement 40 000 fonctionnaires en plus en 2015, tout fout le camp) et 1/4 sur les démêlés judiciaires de Sarkozy.
    Heureusement que pour varier un peu les sujets, la cop21 a fourni quelques débats sérieux sur le changement climatique (oh wait, je n’ai jamais vu de climato sceptique dans les débats, il faut sans doute plutôt parler de communication politique officielle alors).

    1. Deres

      Maintenant que le nouveau Star Wars est sorti, cela va faire un trou béant dans les journaux. heureusement, les marronniers de Noël vont arrivé prestement pour les remplacer. Je vois déjà les articles sur la revente de cadeaux sur Ebay et sur les accidents de guirlandes électriques …

        1. Aristarkke

          Ouf!!! J’avais mal lu (mes pauvres yeux, mon âge canonique , toussa…) et pensais qu’on allait parler des accidents de guitare électrique. Redoutant de devoir lire une nouvelle en ce sens en provenance de l’île Bourbon…

              1. Pheldge

                Gare à toi , insolente rase-motte ! que je vais te donner du sabre …
                Nota: on appelle un sabre , ici, ce que vous appelez machette , ou encore coupe-coupe, pour les sauvages. Je ne vise personne, bien sûr, mais regardez du côté de chez Taubira … 😉

      1. channy

        Non Deres ne vous inquiétez les journaleux français sont maintenant au niveau de « interview »(aka entrevue), ils arrivent à faire du sensationnel avec rien…allez avec un bon sondage à l’appui: entre Cazeneuve et et El Assad vous préférez qui? Bernard cazeneuve président de la république, les français le réclame!
        Et puis comptez sur les crèches de Noël qui vont choquer nos compatriotes,les jouets des gros n’enfants nobeses fabriqués par des tinois de 6 ans pour 1 dollar par jour, le restaurateur digne de cauchemar en cuisine qui coule à cause des attentats etc , pour rester en phase des sujets sur la récolte des moules de bouchots dont la production baisse d’année en année à cause du réchauffement climatique
        les sujets de pignouferie sont innombrables.

    2. albundy17

      A propos de la flic21 et de sa conséquence financière pour le sans dents, c’est établi : 170 euros annuel par tête, quel que soit l’age, dans l’OCDE jusqu’à 2020, en diverses taxes sur tout ce qui pollue a mort, comme le gaz le fioul et l’elec.

      C’est un bon début

  9. jesrad

    J’ai plutôt l’impression que le PS tente de se donner le rôle exclusif de « rempart de la Rrrépublique » en clivant l’opinion française de la manière la plus grotesquement visible possible. L’idée de fond, comme toujours depuis 2002, c’est de paraître l’option la plus anti-FN du paysage politique. Cela implique de faire gonfler le FN en même temps qu’on le conspue inefficacement.

    Ce faisant, ils se positionnent uniquement en réaction à la Marine, ce qui lui permet de décider des positions de tout le monde, d’être toujours la première à parler et donc de décider des sujets d’actualité.

    1. Il y a de ça, peut-être, mais suite à une analyse statistique assez poussée (qui devrait paraître dans les prochains jours ici même), il faut voir que le PS a bel et bien appliqué à la lettre sa doctrine TerraNova : abandonner les classes laborieuses, se concentrer sur les bobos, professions libérales et les immigrés, et ça marche pas trop mal. Le souci, c’est qu’il y a les paramètres économiques : il faut faire rentrer les thunes, et taper sur les ouvriers et les employés ne suffit plus. Les bobos et les professions libérales commencent à sentir la douloureuse, ce qui fait qu’il y a un transfert partiel mais non nul et grossissant de ces derniers vers le FN. Et là, le PS est mal.

        1. Gerldam

          Encore faut-il que lesdits immigrés aient la nationalité française pour voter. C’est loin d’être le cas pour la majorité des récents entrants.

      1. DoS

        A priori le PS a en effet accès à des infos que l’on a pas…mais en tout cas cela devrait pencher en leur faveur pour 2017. Avec 2 ou 3 réglages de la constitution, des mises en examen, et quelques bricoles non officielles cela suffira largement pour une petite récusée de 5 ans.

        Avant pour Noël, j’avais des images sous le sapin. Il ne me reste que des impôts à payer et plus d’images. La fuite intérieure devient une nécessité, une cause de survie.

        Et ça, c’est la fin du système. BOUM !

        1. MCA

          Avec un peu d’imagination on peut considérer ses feuille d’impôts comme des images, ses contraventions également.
          Adieu nostalgie, vous devriez retrouver le sourire.

      2. Deres

        Ce qui est certain, c’est que le pays est mal économiquement et en guerre contre un adversaire fuyant mais que notre classe politique est complètement occupée dans leurs calculs partisans pour se partager le pouvoir … Il n’y a strictement aucune stratégie à la tête de l’Etat pour redresser notre économie ni pour gagner la guerre contre le terrorisme. Par contre, cela phosphore à plein temps sur les stratégies en vue de 2017. D’ailleurs, il parait que le parlement est complètement saturé de lois à voter, mais ils vont trouvé le temps avec un mois de préavis sans aucun problème pour les nouvelles mesures de Valls pour transfèrement des chômeurs de la catégorie A vers les catégories D et E non comptabilisés. Idem pour ces nouvelles lois électorales qui vont être adoptés toutes affaires cessantes. Cela montre clairement les priorités du pouvoir …

          1. Deres

            Sur un blog libéral, on a vaguement quelques idées de trucs à changer … Comme arrêter la collectivisation forcené du pays pour commencer. Et ne plus faire de simplification qui complexifie.

        1. Royaumont

          Oui, il semblerait. Les petites mains de la fonction publique (dont les enseignants…) ne sont plus son coeur de cible.
          Reste les énarques qui vivent d’argent public sans contrepartie et les immigrés qui vivent d’argent public sans contrepartie.

    2. Pheldge

      Et le FN est un excellent « sparring partner », chaque coup rendu renforce la position dominante de celui qui s’est auto-proclamé « rempart », laissant ainsi à la droite le seul rôle de figurant-participant-rallié, si elle ne veut pas être simple spectatrice !
      Cela appuyé par une campagne de propagande, affirmant comme on l’a vu lundi dans le Point, que « 7 français sur 10 sont pour un rapprochement LR-PS », auquel on ajoute les sorties de Raffarin, Juppé et NKM.
      Je crois assez Sarkozy qui dit « Estrosi et Bertrand en ont pour 2 mois avant de dessouler ! » On verra à ce moment.

      1. DoS

        Le seul HIC est que cela montre aux gens que la gauche et la droite est exactement la même chose. Si avant il y avait encore un doute….aujourd’hui c’est une certitude. De là, les gens vont forcément vouloir le FN.

        Mais en terme de voies, le FN ne pourra pas luter.

        Le gros problème est que d’ignorer plus de 7 000 000 d’individus, cela risque de poser des problèmes de frustration.

        L’explosion est inévitable. Que le choix A ou B soit sélectionné, il n’y a qu’une seule solution:

        La guerre civile chère à Valls ! Miaou.

        (HS:Il existe un parfum miaou pour ce blog au cas ou….en vente libre au japon)

        1. Pheldge

          « Ignorer plus de 7 000 000 d’individus.. » non, arithmétiquement, ils seront inférieurs ( 30% <70% ). ça devrait, si la machination n'explose pas en vol d'ici 2017 permettre de reconduire pépère pour 5 ans. C'est le but : 2017, après, "on verra bien" … ( i.e. on s'en fout, c'est loin )

  10. Aristophanedecarotte

    photos du petit ilyan sur la plage diffusées à tout va pour faire chialer dans les chaumières.. mais là non c’est trophooorible !

    cachez ce sang que je ne saurais voir…..

    Cela ne marche plus.

  11. DoS

    La république de la poliomyélite idiote.

    Car, en effet, le « peuple est malade ». La classe politique en fait son affaire….et en profite pour vendre du vent parfumé à la ROSE, des petits drapeaux tricolores et des bougies. (merde on a oublié une jambe. T’es con Marcel….oups, I did it again)

    C’est plus des casseroles que la France traine, c’est une pathologie incurable.

    Mais le Français est un pervers. Lui qui fait souffrir des canards et des chapons…ne peut pas vraiment s’inquiéter de ces petites sorties de route passagères.

    En revanche, le pauvre, celui qui se fait baiser 2 fois par le système qu’il adoube….devrait réfléchir un poil mieux et s’abstenir de veauter.

  12. Deres

    Et l’instrumentalisation de la justice se poursuit irrémédiablement. Je viens de me rendre compte en découvrant que l’administration française continue à poursuivre inlassablement Christine Lagarde pour le principe (elle est responsable et coupable contrairement à d’autre de toute évidence …) que l’arbitrage Tapie a été dénoncé sur la forme et non sur le fond. En effet, il a été cassé car un des arbitres sur trois avait des liens avec l’intéressé. Mais cela ne signifie pas nécessairement que l’arbitrage était biaisé puisque les deux autres arbitres étaient de toute évidence réellement neutres. Il serait donc fort possible que Tapie bénéficie d’un autre arbitrage d’ici quelques années avec des pénalités encore plus grande. Mais l’argent des français ne compte pas quand on peut instrumentaliser la justice à court terme …

      1. Kazar

        Non, le sauvetage de LCL ancien Crédit Lyonnais a couté plus de 15 milliards d’euros au contribuable, et donc en réalité, c’est l’État qui paye.

        1. Pheldge

          Quand le Lyonnais s’est goinfré 1 milliard de Francs sur le dos de BTF, il en a fait quoi ? qu’ensuite la banque ait connu une déconfiture, n’est en rien la faute à Tapie ou BTF ! L’état paye les errements des dirigeants du Lyonnais dont JY Haberer , qui eux ne sont pas inquiétés, mais c’est tout.
          C’est assez malhonnête de dire que c’est l’état qui paye Tapie !

          1. albundy17

            j’étais de cet avis, mais ai lu un un papier intéressant concernant l’état d’adidas au moment ou la vente a été confiée et le moment ou la vente a eu lieu, a creuser…

    1. Higgins

      Instrumentalisation, on ne peut pas l’exclure. Mais une chose est sûre, cette affaire pue grandement. Mme Lagarde est renvoyée devant la Cour de justice malgré l’avis du Parquet, bras armé du pouvoir dans bien des cas. Dans cette affaire complexe dont nous ne verrons probablement jamais la fin et sur laquelle je n’ai aucun avis tranché, j’ai du mal à reconnaître une position neutre, uniquement dictée par la loi, au Parquet. La commission d’instruction, elle, est composé exclusivement de magistrats de la cour de cassation, des personnes qui vivent pour et par le droit. Quoiqu’on puisse en penser, ils ne sont pas aux ordres.

      1. Kazar

        Sur le cas de Lagarde, mystère. Sur le cas de tapie, pour avoir suivi cette affaire depuis de très nombreuses années, il ne fait pour moi aucun doute que le LCL et l’ancienne SDBO l’on purement et simplement escroqué.
        Et ne soyez pas naïfs, le jour où Tapie a déclaré se lancer sérieusement en politique, ses anciens potes l’ont tué (liquidation judiciaire). Il n’était pas question qu’on vienne marcher sur leurs plate-bandes.
        Donc il n’est pas étonnant que sous un gouvernement socialiste, les tribunaux et cours aient radicalement changé d’appréciation…

        Pensez qu’on puisse avoir une justice indépendante à ce niveau avec des juges politiques capables d’ériger un mur des cons relève de la bêtise.

      2. Deres

        J’ai surtout cru comprendre que l’administration française reproche à Lagarde d’avoir utilisé une procédure d’arbitrage qui est plus une habitude anglo-saxonne que française. Dans leur esprit, cela revient à contourner la haute administration et la justice et donc c’est une attaque contre leur pouvoir. La tradition française est plutôt que l’administration ne reconnaisse jamais ses torts et aille en justice jusqu’au bout des procédures,

        1. Higgins

          C’est peut être l’explication. Je partage le point de vue sur la toute (trop) puissance de l’administration dans ce pays. Difficile de s’y attaquer, très difficile de la faire condamner (et je parle bien de l’administration pas de l’autorité judiciaire). Il est évident qu’il y a un choc de titans derrière tout cela (et je ne préjuge en rien du ou des coupables) Sans être juriste, j’ai cru comprendre que la procédure incriminée était tout à fait présente en droit français. Plus que le montant alloué à Tapie par la banque, c’est la démesure des dommages et intérêts qui a choqué. A ce prix, combien vaut une vie humaine fauchée dans un bête accident de voiture.

          1. Caton

            « La démesure des dommages et intérêts »

            Apparemment le CL a escroqué BTF de 396 millions d’euros. Je ne vois pas bien pourquoi cela choquerait qu’il se fasse rembourser ce qui lui a été volé. Et les intérêts ne sont pas vraiment excessifs non plus.

            1. oli71

              Ce qu’il y a d’assez stupéfiant, c’est que tant de gens gobent cette fable de l’escroquerie, qui repose tout de même sur le double postulat que 1) B. Tapie ignorait totalement la valeur d’Adidas après avoir été à sa tête pendant deux ans, au point de se tromper dans un rapport de 1 à 3 (avec beaucoup de zéros derrière…) et que 2) sa banque (la SDBO) savait mieux que lui ce qu’Adidas valait.
              Beaucoup de gens se plaisent à penser que BT, parce qu’il n’appartient pas au sérail, est nécessairement victime et que sa banque, parce qu’elle est une banque, est nécessairement machiavélique. Mais on est pas obligé d’être naïf…

              1. Kazar

                Vous faites erreur, il s’agit bien d’une escroquerie (je laisse la fin par souci d’objectivité) :
                « En fin 1992, après une tentative de vente avortée à Pentland Group (en) (propriétaire de la marque Reebok)14, Bernard Tapie charge le Crédit lyonnais de vendre Adidas ; la banque se livre à une expertise minutieuse de l’affaire, et réalise que sa valeur est certainement bien supérieure au prix minimum demandé par Bernard Tapie dans son mandat (plus de deux milliards de francs). L’état-major de la banque conçoit donc un plan : se porter acquéreur d’Adidas, au prix minimum demandé par Bernard Tapie, et revendre la société au prix fort et à son seul profit par la suite, via des sociétés offshore pour préserver l’anonymat des opérations.

                Ce plan est dévoilé dans une note interne saisie à l’occasion de la perquisition du siège du Crédit lyonnais du juge Eva Joly qui enquête alors sur une autre affaire. Cette note, écrite en octobre 1992 par Henri Filho, directeur général de Crédit lyonnais Invest, la filiale financière du Crédit lyonnais, plus de deux mois avant la signature du mémorandum et du mandat de vente d’Adidas par Bernard Tapie, à l’attention du président du Crédit lyonnais, Jean-Yves Haberer, décrit toute l’opération, notamment le portage par « des sociétés offshore n’ayant aucun lien avec le Crédit lyonnais et assurant une parfaite étanchéité avec lui, avec au moins deux échelons de protection »15,16.

                Le plan comporte deux fautes répréhensibles par la loi :

                La faute au mandat, qui consiste à ne pas être loyal avec son client, en ne l’informant pas de la possibilité de vendre son affaire plus cher ;
                L’interdiction pour le mandataire (la banque) de se porter contrepartie, c’est-à-dire d’acquérir elle-même le bien (Adidas) qu’elle est chargée de vendre pour le compte de son client (Bernard Tapie).

                Aussi la banque ne se contente pas d’établir un plan visant à capter à son profit la plus-value devant revenir à Bernard Tapie. Prudente, elle intègre dans son plan un moyen d’éviter tout recours possible par Bernard Tapie dans le futur, s’il venait à découvrir que la vente n’était pas régulière. Elle utilise pour cela le mémorandum qu’elle fait signer à Bernard Tapie en même temps que la vente d’Adidas. En effet, dans ce mémorandum du 12 décembre 199217,16, elle exige, parmi les conditions d’exécution, deux conditions fondamentales : la sortie de bourse de Bernard Tapie Finance (propriétaire d’Adidas) puis l’acquisition de tous les titres de Bernard Tapie Finance.

                En devenant à terme propriétaire unique de BT Finance, la société qui possède Adidas au jour de la signature du memorandum, la banque pense ainsi se prémunir contre toute plainte ultérieure de Bernard Tapie, puisque seule Bernard Tapie Finance sera habilitée à réclamer les sommes perçues par le Crédit lyonnais à son détriment lors de la vente d’Adidas. Le Crédit lyonnais s’assure donc ainsi que sa future filiale, BT Finance, n’ira pas porter plainte contre lui-même.

                Une autre interprétation de cette note du 17 novembre 199218 contredit l’idée d’une conspiration contre Bernard Tapie. La note indique les objectifs du Crédit Lyonnais : il s’agit pour la banque de préserver la valeur du gage que représente le seul actif de BTF SA via sa filiale à 78% Bernard Tapie Finances Gmbh en organisant la cession d’Adidas à un groupe d’investisseurs dont la principale dirigeante du groupe BTF, Gilberte Beaux. Bernard Tapie refuse de conserver une part minoritaire dans Adidas. »

                Source wikipédia, qui résume bien l’affaire, pour cette partie.

              2. sam player

                Oli71, pour faire court :
                Si tu donnes un mandat à un agent immobilier pour vendre ta maison, il n’a pas le « droit » de s’en porter acquéreur puisque dans ce cas il est juge et partie et ne peut donc vendre au mieux de tes intérêts.
                Et pourtant les agents immo font cela couramment avec des prêtes noms, le tout étant de ne pas se faire prendre. Agent immo-marchand de biens, la frontière est mince.

                La même déontologie s’appliquait pour le Crédit Lyonnais. Il s’est fait prendre la main dans le sac.

                1. oli71

                  @ Kazar : Wikipédia : Hum… Comment dire ? Une source objective ? Sérieusement ?
                  Mieux vaut, pour ceux qui veulent creuser le sujet, aller lire l’arrêt de la Cour d’appel de Paris du 3 décembre dernier aux pages 19 et suivantes. Il est disponible un peu partout sur internet.
                  Et pour illustrer ce qui était mon propos, un extrait (p. 23) : « Considérant, en troisième lieu, sur l’allégation d’un défaut d’information du mandant par le mandataire relatif aux prévisions de valorisation d’Adidas, qu’à la date de la vente, les dirigeants de BTF connaissaient les perspectives de redressement de cette société, telles qu’elles ressortaient du “business plan” de la direction d’Adidas, dont le sérieux avait été confirmé par l’expertise Salustro; que ces documents présentaient Adidas comme une entreprise “en cours de retournement” à la fin de l’année 1992 et susceptible de dégager en 1995 un résultat net après impôt de 142 millions DM, ce qui, aux termes des conclusions des sociétés CDR non contredites par les parties adverses, correspondait, selon les multiples de valorisation du marché pour Nike et Reebok, à une valorisation d’Adidas comprise entre 5.300 et 7.560 millions de francs; qu’en décembre 1992, BTF disposait donc des mêmes éléments d’analyse que les banques pour apprécier l’évolution future d’Adidas ».

                  @ Sam player : le génie médiatique de B. Tapie (et de ses conseils) est d’avoir réussi à convaincre beaucoup d’entre vous de la réalité de l’escroquerie dont il se dit victime, en réduisant sa situation à celle d’un Français moyen qui aurait hérité d’un bien (immobilier ou autre, peu importe) sans en connaître la valeur et qui se ferait manœuvrer par un mandataire véreux faisant intervenir un prête-nom (cf. ton exemple de l’agent immobilier).
                  A ceci près que sa situation n’a rien de comparable à celle d’un Français moyen crédule et ignorant de la valeur de ce qu’il vendait. Tapie a été à la tête d’Adidas pendant 2 ans, il y a placé ses hommes, fait réaliser des business plans… Qui mieux que B. Tapie connaissait la valeur d’Adidas et ses perspectives d’avenir ?

                  1. sam player

                    Peu importe Oli71. Un mandat reste un mandat. Il y a eu collusion entre le mandataire et l’acheteur avec partage des bénéfices. C’est une pratique interdite et quelques notaires sont déjà passés par la case prison pour les mêmes raisons.
                    Le même principe s’applique que l’on soit pro ou particulier.
                    Point barre.

          2. Pheldge

            « c’est la démesure des dommages et intérêts qui a choqué. » Major, les dommages subis étaient hors du commun,( faillite personnelle, saisie des biens, prison pour dettes, en plus du déshonneur public, sans parler du manque à gagner … ). Ce montant n’est pas sorti comme ça d’un chapeau … qui plus est il a fait l’objet d’un accord entre les parties !
            Mais bon comme il s’agit de Tapie, le complotisme prospère …
            Autre avantage de la manip, on remet Sarkozy en scène dans un « y’a pas de fumée sans feu » dont les médias et le bon peuple sont friands.

      3. Kazar

        A ce niveau, la justice est tout sauf indépendante. D’ailleurs le seul fait qu’un syndicat de magistrats affiche ses positions politiques sur un « mur ces cons » est révélateur.

          1. Kazar

            ??? L’Avocat est là pour défendre son client, il est donc légitime qu’il le fasse du mieux qu’il le peut. En revanche, le juge est là pour trancher en appliquant la loi, pas pour prendre partie, d’où le problème que pose le parti pris politique d’un juge.

            1. Pheldge

              Camarade Kazar, le Major, est , comment dire très légitimiste, et qui plus est assez chatouilleux sur les questions touchant à la magistrature, vu que marié à une magistrate selon ses dires.
              alors à ta place, je redoublerai de prudence dans mes affirmations 🙂 le fusil qui lui permettait de chasser le gros gibier quand il était en poste dans les Indes, est toujours à portée de main, et bien graissé à ce que j’ai compris …
              Et ne va pas t’imaginer que ton soudain rapprochement (contre nature ) avec GO va te garantir l’immunité totale ! 😀

              1. Higgins

                Merci Pheldge.

                Mes velléités guerrières sont assez amoindries, Kazar peut dormir en paix. J’attends simplement une réflexion un peu plus fine de la part d’un juriste sur ce point que des tartes à la crème, assez gratuites au demeurant (fondées sur quoi, sur qui?), dignes d’un mauvais café du commerce. Le monde des avocats regorge de mauvais éléments qui ne survivent que par la grâce de l’aide juridictionnelle et des affaires familiales. J’en connais certains qui sont sortis piteusement d’une audience face à un confrère autrement plus performant (j’ai en tête une audience où le sujet portait sur la diffamation et où le gagnant déclaré, le plaignant, s’est fait vertement remettre à sa place par la partie adverse. Ce jour là, j’ai compris, si besoin en était, ce qu’était un bon avocat et un mauvais).
                Si je choisissais Kazar comme avocat, c’est avant tout sa compétence qui m’intéresserait, pas son engagement politique (aussi respectable qu’un autre). Après tout, Maïtre Vergès n’a jamais fait mystère de ses engagements très à gauche et je ne crois pas que sa carrière ait eu à en souffrir.
                Pour aider à la réflexion (et non pas s’y substituer), un papier intéressant de Michel Huyette, lui-même magistrat d’où je tire cet extrait:  » Il faut insister sur ce point central du débat. Une décision d’un juge qui a des convictions politiques fortes n’est contestable que s’il est certain que dans le même dossier des magistrats qui n’en ont pas (à supposer que cela existe) prendraient une toute autre décision. Pour le dire autrement, une décision d’un juge que le lecteur trouve excellente ne devient pas d’un seul coup mauvaise quand ce lecteur qui l’a approuvée apprend ensuite que le juge a des convictions politiques affirmées. La décision de ce juge politisé reste bonne. » (: http://www.huyette.net/2014/07/a-propos-des-convictions-politiques-des-juges.html)

                1. sam player

                  Higgins, j’ai l’impression que tu compares les juges et les avocats au niveau de la moralité alors que la performance de l’un et de l’autre ne se mesure pas avec le même mètre.
                  Un juge s’appuie sur le droit pour rendre des décisions justes et équilibrées alors que l’avocat va se servir du droit pour innocenter son client même s’il sait qu’il est coupable.
                  On ne recherche pas les mêmes qualités dans l’un et l’autre.
                  Un juge doit être impartial par principe alors qu’un avocat doit être partial, ça serait même une faute de ne pas l’être.
                  Un juge doit partager les éléments qui sont de sa connaissance, incriminant ou disculpant, alors que l’avocat n’y est pas tenu évidemment.

                    1. Pheldge

                      Quid alors, de ceux qui poursuivent Lagarde alors que le parquet avait requis un non-lieu ? permettez-moi respectueusement de douter de leur impartialité …

                    2. sam player

                      Non justement Pheldge,
                      Le parquet est le Minisitère Public et est pacé sous l’autorité du pouvoir politique.
                      Donc si des juges ne suivent pas le parquet, ils affirment leur indépendance vis-a-vis du pouvoir politique.

                    3. sam player

                      oops…mon clavier bouffe des lettres
                      Le parquet est le Ministère Public et est placé sous l’autorité du pouvoir politique.

                    4. Val

                      @Higgins , « du moins ceux que je fréquente » : c’est là d’ou vient votre petit défaut d’objectivité , car vos fréquentations sont fréquentables 😉 😀 !

                    5. Pheldge

                      @ Val ( hi, hi, hi … toujours aussi drôle 🙂 ) entièrement d’accord, le Major il a des fréquentations « fréquentables » …

                    6. Higgins

                      @Pheldge

                      La passerelle avocature-magistrature fonctionne assez bien (beaucoup moins dans l’autre sens). Tu serais surpris du nombre de juges issus de formation parallèle (je connais au moins quatre anciens militaires dont certains étaient au départ mécanicien avion ou contrôleur aérien). Le milieu est assez hétérogène même si, et c’est logique, la prédominance est donnée au concours ENM direct (c’est la voie suivie par mon épouse). Quant à l’origine social, il est tout aussi hétérogène (point n’est besoin d’être originaire d’un sérail quelconque pour y arriver) et la réussite dans ce métier est très principalement le fait d’un travail acharné (le concours a la réputation d’être un des plus difficiles de France).

                    7. Higgins

                      @ Pheldge

                      Je crois que tu as beaucoup à apprendre sur la psychologie des militaires. Les meilleurs sont souvent de fieffés anarchistes (je parle d’expérience). L’institution militaire à ceci de caractéristique qu’elle seule est capable de bonifier cet état d’esprit. Des circonstances exceptionnelles, comme une vraie guerre, sont parfois indispensables.

                  1. Higgins

                    Un parquetier a commencé sa plaidoirie un jour, je crois que c’était avec la cour de sureté de l’Etat lors du procès des généraux « félons », par les propos suivants: « La parole est libre mais l’écrit est serve » au grand dam de l’exécutif de l’époque (mongénéral) puisqu’il n’a pas requis la peine de mort exigée.
                    Les parquetiers font un métier très difficile car s’il sont chargés de veiller au respect des lois, ils sont également soumis aux atermoiements du pouvoir qui garde, malheureusement, une vision très politique de la vie judiciaire. Souvenons-nous de la quête du procureur de Paris parti en villégiature au Népal à grand coup d’hélicoptère pour dédouaner un proche du pouvoir emberlificoté dans une histoire d’abus de biens sociaux. Comme chez les juges du Siège, il en est qui sont des courtisans de premier ordre alors que d’autres savent ménager la chèvre et le choux pour assumer avec brio la charge qui leur est confiée.

                    1. Pheldge

                      @ sam player 18 h 44 : Oui je sais bien, mais les juges en agissant ainsi font de la surenchère, mais pas preuve d’indépendance, c’est quasiment du militantisme actif , un acte politique délibéré dans l’intention de nuire à la droite et à Sarkozy, en particulier, que le tribunal médiatique a désigné comme le grand instigateur et donc le coupable en chef !
                      Partant du constat que , malgré les moyens et toute la bonne volonté pour démolir Lagarde ( mises en cause de ses anciens collaborateurs et teuses avec force annonce médiatiques descentes de police etc …), le parquet, la mort dans l’âme a du se résigner à lâcher l’affaire, et il y a malgré tout des juges pour relancer l’affaire, sachant pertinemment que ça a très peu de chances d’aboutir !

                      Et les journalistes propagandistes officiels pourront joyeusement en rajouter une couche sur le thème « y’a pas de fumée sans feu » et « si on l’accuse c’est qu’il y a des preuves, su’on ne nous dit pas tout », et rebelote sur les casseroles de Sarkozy. Les électeurs ne sont pas des juristes, pour eux « quand y’a un juge, ou une enquête » ça équivaut à une culpabilité !
                      Et ça marche à tous les coups. quand tu n’as pas de bilan, que tu n’as rien à montrer que des échecs, tu salis ton adversaire …

                    2. Pheldge

                      @ Sam & frais 🙂 n’oublie pas qu’une grosse majorité des électeurs, réagit dans l’affect, la raison étant aux oubliettes quand elle existe. Regarde le post de Oli71 : malgré les évidences ( les jugements de la cour d’appel étaient disponibles il y a encore un an sur le net, et sont sans ambiguité ) tu as des gens pour continuer « d’être persuadés que … » et que « y’a anguille sous roche » voire un complot , parce qu’à ce niveau, ça ne marche que comme ça etc …
                      Toi, te donnes la peine de réfléchir, de te poser des questions, de chercher des infos ( en plus de nos jours c’est pas compliqué ), mais combien font comme toi ? dans mon entourage ? personne ! mes amis médecins, cadres et autres ? zéro réflexion ! pourtant des gens qui ne sont pas des idiots , ils ont la flemme de penser par eux-même, et se contentent de gober la propagande officielle …

                    3. sam player

                      @Pheldge 4 h 12
                      Indépendance s’entend comme indépendance vis-a-vis du pouvoir politique. Mais la justice n’est que celle des hommes et ne peut pas être parfaite. Néanmoins ça fonctionne, grâce aussi à tous les moyens de recours qui permettent de s’affranchir des capos locaux ou nationaux.

                    4. Pheldge

                      @ sam player 9 h 39 : oui, bien sûr « la justice n’est que celle des hommes » mais reconnais avec moi que quand les hommes en question sont majoritairement de gauche, qu’ils affichent leurs opinions ( mur des cons par exemple ) et prétendent corriger la société des injustices sociales, il y a comme un biais.

                    5. sam player

                      Pheldge, ce problème vient du fait que la filière de formation de la magistrature est pratiquement unique.

                    6. Pheldge

                      Oui, il n’y a qu’une ENM, et je ne connais pas trop le sujet, mais j’ai cru comprendre qu’il y a des passerelles entre la profession d’avocat et la magistrature … mais ça doit rester assez marginal.

                    7. Higgins

                      @ Pheldge 9h39

                      Suite à l’affaire du mur des cons, le SM s’est fait laminé aux élections professionnelles. L’incident à laisse des traces dans le milieu bien plus qu’on ne pense. Je n’évoque même pas les départs ou les non-renouvellements d’adhésion. Je ne crois pas un instant que ce syndicat retrouve de sitôt une position confortable. Après, un magistrat est un individu comme un autre et il est heureux qu’il ait ses propres opinions. Il y en a de très répressifs, d’autres qui ont une grande culture du doute, etc, etc,…. Les laissent, et c’est heureux, des marges d’appréciation. Je crois que dans le cas contraire, ce serait l’enfer.
                      Pour l’affaire Lagarde, et quelque soit l’issue, on doit se féliciter que la commission d’instruction n’ait pas suivi le Parquet. Si la règle imposée etait le contraire, à quoi bon séparer le Siège de ce dernier puisque ce serait bonnet blanc et blanc bonnet. On y gagnerait probablement en rapidité, pas en justice, le Parquet restant, quelque soit la qualité de ses agents, aux ordres du pouvoir politique. En régime d’état d’urgence, c’est la porte ouverte à tous les abus. En la matière, gauche et droite confondues ont de l’imagination à revendre.

                    8. Pheldge

                      @ Higgins 14 h 59 : le Major, c’est un militaire : il respecte la hierarchie ! s’il ne comprend pas, c’est parce que, il n’est pas aussi intelligent que les gradés au dessus de lui. Un vrai militaire, il est légitimiste. Il aime et respecte l’autorité : ce qu’elle décide et fait , c’est toujours bien. 😀
                      Major, je te taquine amicalement, si je puis me permettre cette familiarité. Mais je suis persuadé que tu aurais trouvé autant d’arguments pour te féliciter de l’abandon des poursuites contre Lagarde. En disant par exemple que « cela montre que la justice est bien indépendante, et ne se laisse pas instrumentaliser par le politique ».

                      Major, je te respecte, respectueusement, mais dans ce genre de causerie « à bâtonnier corrompu » comme dirait Kazar je trouve humblement que ton impartialité est … perfectible 🙂

                    9. Pheldge

                      Bon , c’est samedi, le Patron ( notre pair qui est au zoo d’Yeux ) regarde ailleurs, je voudrais conclure cette intéressante discussion par un petit proverbe de derrière les « faggots » comme ils les appellent chez l(Oncle Sam : c’est un proverbe latin : « dura lex , sed lex » ainsi que son adaptation moderne: « dur le sexe ? met Durex ! » 😀

                      Et dites-vous bien que l’an prochain, ça ne va pas s’arranger !

      4. Nomi

        Je serais Tapie, je prendrais le flouze qui me reste, mes valloches et mes balloches pour les emporter loin ailleurs, en Patagonie ou, au pif, au Queensland tiens! Il n’est pas encore sur la paille. Il trouvera bien à fourguer son hôtel particulier, et bye bye ce pays de demeurés! C’est foutu pour tout le monde, et surtout pour lui de toute façon!

  13. Higgins

    « Je suis surpris de constater la vitesse à laquelle ce que j’imaginais de pire est en train de se produire. » Et pourtant, c’est ce à quoi nous assistons. Dans mon entourage, de plus en plus de personnes font ce constat et se rendent (enfin) compte que les clowns à roulettes qui nous dirigent ,ou aspirent à le faire, ne sont ni plus ni moins que des escrocs à la petite semaine absolument pas déterminés à reconnaître les fautes et erreurs commises, fautes et erreurs qui conduisent inexorablement ce pays dans un trou sans fond.
    Ces mêmes personnes, adoptent de plus en plus, et ce malgré des engagements forts, pris au nom de valeurs fortes, dans des institutions régaliennes, des attitudes de repli ou de retrait tant la situation devient intenable. Je prie de croire tous les lecteurs que c’est une réalité et pas une vue de l’esprit. A ceux qui trouveraient curieux que ces individus ne démissionnent carrément pas, je rétorquerai qu’ils sont comme tout le monde et que, outre le devoir de réserve auquel ils sont astreints, ils doivent également faire bouillir leur marmite personnelle. Certes, ce n’est pas très glorieux mais je ne me permettrai pas de les critiquer sur ce point. Être ou devenir libre a un coût.
    La machine infernale est lancée dans tous les secteurs de la société et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Ma boulangère m’indiquait ce matin qu’elle avait reçu un appel comminatoire de la part du service ad-hoc pour afficher impérativement dans son officine, sous peine de sanction importante, une affiche à destination des personnes allergiques (c’est bien connu, les gens n’ont pas de cerveau). On lui a rappelé également que si elle avait un employé, elle se devait de lui fournir une mutuelle obligatoire, naufrage de la SS oblige, au premier janvier. Un ami, directeur financier dans sa boîte, m’a indiqué que les fiches de paye sont devenus tellement complexes à remplir (connaissez-vous la CET, Contribution Exceptionnelle Temporaire en vigueur depuis 20 ans?) que des IUT proposent des formations spécialisées (http://www.univ-orleans.fr/iut-bourges/gea/licence-pro-métiers-de-la-comptabilité-comptabilité-et-paye). Par ailleurs, il n’échappera à personne que le fisc étend un plus tous les jours son emprise sur nos vies avec la complicité active de ceux-là même dont la fonction est de défendre les intérêts de la population et non pas ceux d’une administration.
    Ce pays n’est plus en lente décomposition. Cette dernière connait désormais une furieuse accélération. Il est irrémédiablement foutu.

      1. theo31

        Si les appels de tiers provisionnel, taxes d’habitation et foncières étaient envoyés entre les deux tours des élections, peut-être que certains arrêteraient d’être communistes (pour faire plaisir à Higgins).

        1. Beldchamps

          Pheldge, mon ange gardien tombé de H16, j’espère que vous n’y pensez pas, sinon je prends ma mère et Herr Schön et on fonce dans le premier vol pour Saint-Denis (le vôtre, pas la rue des Halles …).

            1. Pheldge

              t’inquiètes, j’ai un grand lit, et un abri jardin où M. pourra prendre ses aises avec Belle maman 😀

              PS: merci de me donner l’occasion de plaisanter, depuis ce matin je postais du sérieux que j’avais peur que je m’avais chopé quelque chose de grave !

                    1. Bonsaï

                      Ca y est, après quelques recherches sur les maigres indices que j’avais, quelques exercices sur les gammes et des assouplissements dans le doigté, je crois avoir mérité le statut d’initiée … Merci GO !
                      ♫ ♫ ♫

                    2. Bonsaï

                      Et bien voilà Zel, c’est typiquement le mode d’emploi des socialistes pour se faire mousser : publier un manuel de prestigiditation à l’intention du grand public en révélant les secrets des grands magiciens.
                      Et voilà pourquoi les enfants ne rêvent plus, on leur dit que le père Noël n’existe pas !

    1. Val

      @Higgins « Il est irrémédiablement foutu » mais non mais non , encore une fois non bien au contraire . Parce que maintenant , tout le monde le voit , tout le monde le dit . Bref , l’imposture est si grosse et si envahissante qu’ elle dépasse furieusement du tapis . Bref c’est la fin de l’imposture , enfin ! Je peux maintenant dire tout haut ce que je pense sans passer pour une originale/dingue . L’autre jour un chef d’entreprise francais a pu dire devant un parterre d’étudiant que la france était un pays communiste qui l’ignore sans que ceci choque outre mesure (ma fille m’a dit « en voila encore un qui parle comme toi » ). Bref tout ça pour dire que je suis assez optimiste même si ça va tanguer à court terme .

      1. Pheldge

        @ Val ( là , je suis plié en deux ! trop bon 🙂 ) je veux pas te gâcher ton Noël pardon, ta fête laïque de fin d’année, mais l’inertie du peuple est grande … ce n’est pas parce que tu perçois un balbutiement , une amorce de commencement de début de prise de conscience de la réalité, que ça va immédiatement se traduire par une réaction. D’autant que le gouverneent s’emploie à distribuer de l’anesthésiant « industrial grade » par tombereaux entiers !

  14. cherea

    « Je suis surpris de constater la vitesse à laquelle ce que j’imaginais de pire est en train de se produire. »

    Je suis comme vous. Ça va à une vitesse absolument effarante.

    Un exemple HS: Houellebecq imagine dans Soumission pour 2022 un parti musulman dont j’ai oublié le nom, qui a été réalité en idf et qui dans certains quartiers a franchi les 10%.

    Et sur la publication de de MLP des photos des victimes de Daesh, apparemment ça ne semble pas gêner Le Monde et le même gouvernement qui attaque MLP de diffuser les photos des exactions de Bachar avec son fameux photographe César.

    Je souhaite prolonger un peu votre réflexion

    En fait, j’ai de + en + l’impression qu’il y a les tenants d’une république (5-10% de la population) qui sont les 600 000 élus, une partie des fonctionnaires, l’élite médiatique contre la France, grosso modo 85-90% de la population.

    je pense qu’en France le problème est que les gouvernants croient qu’il s’agit de protéger, continuer un régime politique qui s’appelle la République lorsque 85-90% de la population attend qu’on laisse vivre un pays, une nation.

    Le gros problème, ce qui crée la confusion c’est que nos dirigeants croient que la république c’est la France. Ils croient que si la république s’arrête, la France disparaîtra, alors que si la république s’arrête, effectivement eux s’arrêteront alors que cela n’empêchera pas mon boulanger de faire du pain et de me le vendre.

    J’ai trouvé cela frappant, lorsque Hollande lors de son Congrès à la con d’après attentat nous sort un discours en 3 parties juste digne d’un oral de Science Po et parle de République, « C’est la république qui a été meurtrie… » lorsque dans la revendication de Daesh, les daeschois (mot valise entre Daesh et ardéchois, pour la filière d’Artigat) désignaient « la France et les croisés » comme leur ennemi.

    Hollande et sa clique ne comprenaient pas qui était visé, c’était effarant. Cela l’était encore plus lors de la cérémonie des obsèques, on avait tous les élus, dirigeants, dans une tribune d’un côté et les français, victimes, parents des victimes dans une autre tribune en face.

    Autre exemple:
    Le gros thème de l’année 2015 aura été tout de même l’islam politique et sa violence, ce qui a été complètement raté par la  » République des Lettres » qui ont magnifiquement ignoré Soumission ou encore 2084 pour récompenser avec le Goncourt Boussole, prix littéraire complètement politiquement correct, alors que les 2 bouquins soumission et 2084 cartonnent en termes de ventes.

    Il y aura toujours cette confusion volontaire pratiquée par la classe politique, syndicats entre république, France, Nation…la preuve c’est le défilé traditionnel à la con entre Nation et République.

    Mais je voulais finir par une note optimiste, le titre de votre site est « chroniques désabusées d’un PAYS en lente décomposition » alors que personnellement je trouve que c’est plutôt « Chroniques désabusées d’une RÉPUBLIQUE en rapide décomposition » ou bien « Chroniques désabusées d’une RÉGIME POLITIQUE en rapide décomposition ».

    Personnellement, je trouve que la France, la nation est en meilleure forme que la république, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. La régime politique de République ne comprend rien à ce qui se passe à tous les niveaux lorsque la Nation est plutôt bien calibrée pour s’adapter.

      1. DoS

        Je suis complètement d’accord.

        L’on entre en mode panique totale. Le pouvoir en place veut sauver ses meubles et passer ses thunes en douce.

        En fait, l’Europe est en ce moment même en train de passer les derniers gros morceaux avant l’explosion finale. Banques etc….(merci mario)

        Perso, étant équipé d’un capteur extra-sensoriel d’une puissance quasi surnaturelle j’ai constaté en ville la tension qu’il y régnait. Et croyez moi ou pas, il s’agissait des vieux principalement. Ceux qui ont des thunes et encore un poil de pouvoir (d’achat hihihi).

        Le jeune est plus souvent occupé à fumer son joint qu’à consulter le blog de H. Hélas….

        Bref, on est fucked up. Damned. Mais en fait, je commence à m’en foutre…..l’habitude, j’imagine. Et que faire ?

        Moi qui suis un libéral radicalisé qui prêche l’amour et la liberté en toute illégalité !

    1. Pheldge

      + 1000 nos politiques, en particulier les socialistes , se gargarisent avec la république, qui n’est qu’un régime… et c’est le 5 ème en 200 ans, comme si la France avait commencé en 1792 ! Il en va de même pour la laïcité républicaine dont on nous rebat les oreilles, et qui consiste principalement à renier toute l’histoire et le passé chrétien du pays.
      Grâce à 40 ans de propagande, nos concitoyens ont désormais incapables de séparer nation, république et état, sont persuadés qu’en dehors de la république , point de salut ( sans réfléchir un instant que par exemple, le Royaume Uni n’a rien à nous envier en matière de démocratie ni de respect des libertés) , que la dite république est menacée par l’intégrisme chrétien …
      A cette aune, les USA ( qui ne sont pas une république, mauvais point déjà) sont quasiment une théocratie, où le Président achève ses discours par une bénédiction divine, et où les billets portent la mention « In God we Trust » . Ces pauvres américains, comme on les plains … 🙂

      1. Guilaume_rc

        Bravo à cherea.
        Magnifique post qu’on pourrait titrer « la France malade de ses élites »

        @ Pheldge. La République n’est pas le 5° régime en 200 ans. Outre les cinq Républiques, on a eu, depuis 1789, trois monarchies (Constitution, Restauration, Monarchie de Juillet), un consulat, deux empires et Vichy.
        Sauf oubli de ma part, ça fait donc 11 régimes en 225 ans.
        Pas mal !

          1. cherea

            exact, vous savez 07, 09, tout cela. Mais l’idée reste la même. Ariègeois, ardéchois…

            J’ai oublié aussi de préciser que cette même république mettait à l’amende Orange pour 350 Millions d’euros et nommait quasiment en même temps sa directrice générale à la présidence de France TV. Bref tout converge pour déciller ceux qui ouvrent les yeux…

        1. Pheldge

          Oui, mais selon l’histoire officielle, revue et corrigée, démocratique et populaire, y’a que la république qui mérite qu’on se souvienne d’elle.

          1. DoS

            Il faudrait définir République en fRance.
            L’on doit y greffer un tas de chose. Comme laïque par exemple.

            Pourquoi nos élus aiment ils tant cette République autoritaire ?
            Car elle a été transformé après guerre pour soumettre le peuple.

            Populaire vient probablement de là.

            Le principal problème est humain. Un système donnant plein pouvoir à une bande d’incapables qui n’ont aucune valeur morale et hop, c’est la fin des haricots.

            Mais aucun sursaut du « peuple » à craindre. Celui ci à un électroencéphalogramme plat…..l’eTAT peut continuer son terrorisme légal.

            1. Régis33

              Parce que ceux qui votent actuellement , sont de la même veine , que la bande d’incapables qui n’ont aucune valeur morale que vous citez .
              Leur valeur morale , c’est TF1 et Michel Drucker .
              Je hais De Gaulle pour avoir laissé l’instruction publique aux communistes .

                1. zelectron

                  j’oubliais SNCF, Charbonnages de France, ainsi qu’un nombre stupéfiant de fonctionnaires dans les ministères qui occupent des postes sans réelle utilité (pour services rendus) qui ont revêtu le costume de socialiste celui de communiste étant trop mal vu !

        2. Royaumont

          Si on compte le nombre de constitutions (qui définissent un régime), c’est même encore pire :

          1. 1791
          2. 1793 non appliquée an I)
          3. 1795 (an III) = directoire
          4. An VIII 1799
          5. An X (1802 senatus consultes)
          6. An XII (Empire, 1804)
          7. Charte de 1814 modifiée en 1830
          8. Acte additionnel de 1815 (cent jours)
          9. Charte de 1830 (plus courte que 1815 et n’est plus considérée comme octroyée)
          10. IIe République en 1848 (modifiée = suffrage universel supprimé)
          11. 1852 (Prince président = empereur)
          12. 1875
          13. 1940 (loi du 10 juillet 1940 = constitution provisoire)
          14. 1946
          15. 4 octobre 1958

          On doit avoir le record du monde.

    2. Régis33

      Superbe analyse !
      La république n’est rien comparativement à la Nation .
      Une simple technique de gouvernance parmi d’autres, dont on voit surtout la faillite .

  15. Deres

    Je ne sais pas si vous avez noté, mais derrière son nouveau volontarisme post-attentat, le gouvernement revient progressivement sur toutes ses annonces. Rien ne va donc changer. C’est peut être mieux, mais cela montre bien le dédain de Flamby pour les français qui peuvent être dupés sans aucun état d’âme. La déchéance de nationalité est en train de redevenir « impossible ». Quand à la fin de l’austérité, elle aussi est en voie de disparition puisque le budget 2016 n’est au final pas modifié au niveau déficit. Il ne reste que les mesures sécuritaires empêchant les contre-pouvoirs et diminuant les libertés de tous les français … Et cela sera très probablement étendu ou pérennisé.

    1. Kazar

      « La fin de l’austérité, c’est du second degré ? Parce que si parle de hausses d’impôts, à la limite, on peut presque être d’accord, mais en réalité, les dépenses continue à augmenter et même plus vite que la hausse des recettes, donc l’austérité n’a même pas encore commencé.
      D’ailleurs, 40.000 fonctionnaires en plus en 2014 (j’attends avec impatience les chiffres pour 2015), des milliards d’euro promis à tous le monde (2 milliards pour l’Afrique, 1 milliard pour « soutenir l’investissement des communes, etc), etc, etc.
      L’austérité va commencer quand les taux vont remonter.

      1. Deres

        Oui, mais cette fausse austérité est la politique du gouvernement depuis 2012. Et on constate que rien n’a changé de ce point de vu là en 2016 même si Flamby a clairement annoncé que le pacte de sécurité passait devant le pacte de stabilité. C’est peut être mieux qu’ils ne passent pas en mode déficit excessif mais cela ne correspond pas aux annonces en tout cas. Tout n’est que posture politique et leurs actés réelles n’ont pas changé d’un iota. Derrière le blabla, le néant.

  16. hop hup

    Les contrôles aux frontières rétablis par plusieurs pays de l’espace Schengen – dont la France – pourraient se prolonger jusqu’à la fin de 2017 en raison de «circonstances exceptionnelles», selon une recommandation soumise jeudi aux vingt-huit chefs d’État et de gouvernements de l’UE.

    Les textes limitent normalement à six mois le retour de ces contrôles à l’intérieur de l’espace «sans passeport», par exemple entre la France et la Belgique. Mais la menace terroriste et une série de ratés dans la gestion des réfugiés posent ouvertement la question d’un allongement hors-norme de ces entorses à la libre-circulation.

    je ne serai pas surpris que les contrôles deviennent permanents

      1. Pere Collateur

        Je suis d’accord. Je pas encore vu l’ombre d’un Kepi que ca soit sur la frontière Belge, Luxembourgoise ou Allemande. Et cela vaut pour tous les frontaliers que je connais, et ca en fait un paquet.

        Bref, c’est du pipeau ou ils ont des capes d’invisibilité comme Harry Potter.

        1. Bonsaï

          C’est un plan UE-Otan pour vous (nous) enfermer tous dans une « Matrix ».
          Qui sera notre Neo ? H16 est peut-être déjà trop vieux, ou pire, il est avec « eux »…
          Calvin, au secours !

                    1. Bonsaï

                      Que non messire, plutôt de luminosité !
                      Dans notre zone (Genève, Grenoble, Chalon sur Saône, etc.) nous sommes submergés depuis quelques jours par une nappe de brouillard très dense, qui ne laisse parfois pas de visibilité à cinquante mètres. C’est assez anxiogène, d’autant que la nuit commence à tomber sur le coup des seize heures…
                      Alors un peu de légèreté ♫ ♪ ♫ n’est pas à dédaigner !

  17. Kazar

    De toute façon, ils vont continuer à chasser le FN jusqu’en 2017, sans relâche. Pendant ce temps, à Pontivy, les antifas qui vont « manifester » demain (manifestation interdite par le Préfet et maintenue par les fachos de gauche) imposent le couvre-feu aux habitants en leur « conseillant de rester chez eux »…

    Puisqu’on vous dit que le danger, c’est le FN !!!

    1. Pheldge

      Camarade Kazar, fais toi une raison, tant que le FN sera la boutique familiale Le Pen, il sera entâché du péché originel : cédé FACHOS !
      Aujourd’hui personne ne sait exactement ce que ce mot désigne de façon précise, mais la seule chose sur laquelle tout le monde s’accorde, c’est que c’est très, très , très MAL !
      Quand Mitterrand a ressuscité le FN vers 81, on a présenté JMLP comme un « ex-para tortionnaire d’Algérie » , donc anti reubeuh, donc raciste au sens large. Quelques blaguounettes malheureuses ont achevé le tableau.
      Et ça , c’est gravé pour longtemps dans l’inconscient collectif ! d’autant que les médias ne se gênent pas pour en rajouter une couche …
      Et puis Obama , Merkel ont dit leur inquiétude …
      Malgré ses progrès dans l’opinion, essentiellement par rejet des autres partis, il lui faudra encore une bonne vingtaine d’années pour conquérir le pouvoir, parce qu’il devra le faire seul et donc devenir majoritaire …
      Désolé de te gâcher ton WE 😉

      1. Bonsaï

        Mais si les français consentaient à regarder deux minutes le vaste monde qui les entoure, ils constateraient qu’ils y a dans l’UE d’autres partis d’extrême droite, dont certains se permettent un langage bien plus radical que le FN !

    1. Royaumont

      Il a déjà démissionner… du conseil régional. Aut Caesar aut nihil.

      Puis il est aller fêter sa reconduite au perchoir par acclamation, d’où une gueule de bois carabinée qui le tient loin de l’assemblée le temps que les députés oublient ses turpitudes.
      J’ai du mal à comprendre pourquoi le PS s’encombre d’un boulet pareil. Même chez eux, il y a plus présentable.

      1. bibi

        Parce que vous n’arrivez à un tel poste sans avoir mis quelques cadavres dans les placards.
        Tous les éléphants qui tiennent les plus grosses fédérations n’ont jamais pu être déboulonnés malgré leurs turpitudes.

  18. NicolasPimprenelle

    Si jamais FH repasse en 2017 par un tour de passe-passe dont il a le secret, je ne donne pas cher de la paix social et du calme de l’ordre public.
    Les français, que ce soient les électeurs, les abstentionnistes et ceux qui n’ont pas leur carte, en ont littéralement raz le bol du cirque ambiant.
    Un des gros problèmes des politiques, de tout bord qu’ils soient, c’est qu’ils ont tellement d’égo qu’ils ont l’habitude de prendre les gens de haut (pour rester poli) et donc ils sous-estiment les facultés de compréhension et de réflexion des gens qu’ils gouvernent.
    Donc le danger c’est qu’ils ne se rendent même pas compte que ça couve …

    1. Royaumont

      Je suis d’accord, ils ont une trop haute opinion d’eux-même et trop de mépris pour les autres pour se rendre compte de la poudrière qu’est devenue la France.

      Notre pays me fait penser à la Chine de 1900, où les élites ne comprenait plus ni le peuple qu’ils gouvernaient ni le monde dans lequel ils vivaient et étaient uniquement préoccupés de leurs intrigues de cour.

      La Chine a mis 1 siècle à s’en remettre et a du traverser bien des épreuves.

      1. Bonsaï

        Mais les Français n’ont plus le même état d’esprit qu’en 1792.
        Rien que sur ce blog, y en aurait-il un seul pour monter à l’assaut de l’Assemblée ou de l’Elysée ? Bien sûr que non, chacun ronchonne dans son coin tout en se livrant à ses activités préférées pour décompresser.
        Nous somme dans la situation que je décrivais en mode pseudo SF un peu plus haut : intuitivement chacun sait bien que l’heure est grave, mais nul ne sait comment réagir…

        1. Royaumont

          J’ai déjà eu des réflexions en ce sens. L’armée révolutionnaire compte des milliers de généraux et de stratèges, mais bien peu de soldats. C’est la principale raison pour laquelle le régime tient encore, il n’a pas d’opposition constituée prête à combattre.

          1. barbatruc

             » il n’a pas d’opposition constituée prête à combattre. »
            Parce que l’opposition, comme vous le dites, n’est que dans une opposition de forme ( moi y compris) nous avons tous un confort de vie qui nous empêche de nous révolter. Il n’y a point de famines à répétition comme avant l’an 1789. Les gueux ne s’entendent encore pas dire que  » faute de pain ils n’ont qu’a manger de la brioche »

            On en est encore pas là toute proportion historique gardée.

    2. Régis33

      On me susurre dans l’oreillette que le saturnisme à vitesse subsonique , et même supersonique pousserait à la rapide compréhention des zéluts de la ripoublique

  19. Guilaume_rc

    « Le président de l’Assemblée Nationale qu’un minimum d’éthique personnelle aurait poussé à la démission après sa défaite et ses propos racistes »

    C’est encore pire que ça : il a démissionné ! Mais il a été reconduit par acclamations de tout le groupe PS à l’Assemblée.

    Je pensais qu’il y avait des limites au foutage de gueule.

    J’avais tort.

    Des mecs comme Bartolone sont des crevures et la principale raison de la montée du FN.

  20. danielchaudron

    « Ce n’est pas la première fois, loin s’en faut, que les vidéos de Daech* sont utilisées par tous les camps politiques ».
    *Et la photo du petit Aylan…

  21. Curieux

    Toute ces raisons sont possibles mais je pense que l’analyse de Hollande & Valls est bien plus simple : faire monter le FN face à la ligne politique sarkhosiste qui est celle du « du poulet sans tête » met concrètement la Gauche devant le LR… CQFD.

    PS, pour faire monter le FN rien de plus efficace que de le mettre en position de victime et en plus ça va plaire aux électeurs PS

  22. Duff

    ça a peut être été dit dans les commentaires mais je ne trouve pas que cette polémique débile mérite d’être commentée ou alors et dans ce cas c’est un oubli de l’auteur, de mentionner la solidarité de classe des journalistes. Personne n’a dit que Bourdin et son invité osaient des parallèles plus que douteux fondés sur le politiquement correct que les médias sont spécialistes pour diffuser. Quand le brave Guénolé – pas très malin au demeurant – se prend pour un journaliste en accablant la nullité des forces de l’ordre le soir du 13 novembre dans un pays qui a connu une attaque terroriste majeur au début de l’année, tout le monde journalistique lui tombe dessus et il est viré sur le champ…

    Bref quand au même moment le Point fait un article qui informe que la France va emprunter pas loin de 180 Mds d’€ à des taux vertigineusement bas pour financer son communisme la suite est bien moins anecdotique que les vilains procédés d’un parti vilain aux mains de vilaines personnes par opposition aux gentils gouvernants qui multiplient les actions gentilles et récompensent les gentilles personnes.

      1. Duff

        on s’en fout de ce journal ou des autres. Ce qui compte c’est hors période de crise, dans un contexte favorable dans les deux économies avec lesquelles on traite le plus, l’Allemagne et le Royaume uni, on n’est pas foutu de faire la moindre réforme et on s’endette joyeusement en klaxonnant. Je dis juste que ces polémiques débiles ont pour but de détourner de notre regard les vrais problèmes. Et ça marche malheureusement

  23. danielchaudron

    « …cette démonstration [venant de Marine LP] relativement vide de tout sang-froid ».
    Assez d’accord avec vous, H16.
    Mais la grâce d’état existe, une fois au pouvoir. Qui aurait dit en 1968 que Mitterrand serait un fin président?
    Personnellement, je pense que Marion apprend très vite, et dépassera la tante (euh… Marine, pas Philippot ).

      1. Royaumont

        C’est pour cela qu’à mon avis, Marine ne risque pas d’être condamnée à l’inéligibilité. Le joker est trop dangereux, il serait capable de réaliser l’union des droites.

        1. Duff

          la nuit des longs couteaux se prépare, je planche là dessus. Malgré tous les vents favorables la stratégie de MLP/Flipot et leurs économistes débarqués chez Sapir ne fonctionnent pas autant qu’on veut le dire. Si par énième crime en famille MMLP prend le pouvoir au sein de ce parti, la droite classique faussement dépeinte comme républicaine explosera inévitablement. MMLP c’est Jean-Marie sans les outrances antisémites, le fameux péril de Chirac de 1987 trop content des paroles funestes du patriarche frappés par la bien-pensance, la loi et le bon sens.

          1. Malancourt

            J’ai eu l’occasion de parler de MMLP avec des collègues qui votent à gauche, j’ai bien ressenti chez eux comme une gêne mélangée à de la crainte. Pas de propos excessifs comme à l’encontre de MLP ou JMLP, ils ont bien mesuré le danger qu’elle représente pour eux.
            J’ai entendu dernièrement dans une revue de presse que Libération avait pondu un article intitulé : « ce poison nommé Marion ».
            Elle est toute jeune, en comparaison à la classe politique en général, mais être la petite fille de JMLP doit bigrement forger le caractère.

            1. Duff

              où est le danger si elle est maligne? j’aurais été électeur en PACA décidé d’aller aux urnes (précision importante) j’aurais voté pour elle. So fucking what?

              1. floriska

                Je dois avouer que j’aurais fait la même chose que vous ! pour à peine 26 ans, la trouve très bonne. Elle ose dire ce qu’elle pense avec finesse et je pense qu’elle pense ce qu’elle dit contrairement aux autres. Elle a de la réparti et connait ses dossiers. Je pense que sur le plan économique elle n’a pas la même vision que sa tante.

                1. Duff

                  moi je me fous de ce qu’elle pense, en IDF j’ai voté utile contre Don Bartolone. En PACA, si d’aventure il m’était venu l’idée de veauter, rien que pour sauter le système j’aurais pu voter MMLP. Je n’adhère à rien de plus.

    1. barbatruc

      Assez incompréhensible, en effet une telle réaction de MLP , on ne peut vraiment pas dire que c’est du finaud, finaud… Il suffisait juste de la boucler, et de demander à Collard de déposer plainte pour diffamation.

      Faudrait vraiment que MLP revoie sa copie au niveau de la com.

      1. sam player

        Non aucune chance avec la diffamation… Bourdin a bafouillé et finalement ce qu’il a dit n’avait aucun sens sauf à trouver des points commun entre EI et FN.
        J’avais retrancrit le bafouillage il y a 2 jours.
        Si on ne l’a pas entendu, on ne peut pas juger la réponse de MLP et surtout l’entête de la réponse de MLP qui dit : DAESH c’est ça.
        Elle aurait du écrire DAESH c’est ça, quel rapport avec le FN?

  24. Deres

    « Valérie Pécresse … Elue présidente du conseil régional d’Ile-de-France ce vendredi matin , par 119 voix sur 140 suffrages exprimés dans cette assemblée de 209 élus, … »

    Dés la première réunion juste après les élections, il y a déjà un tiers d’absent. Les politiques se moquent vraiment des français.

    1. bibi

      140 suffrages exprimés ne signifie pas 140 conseillers présents.
      L’hémicycle du conseil régional d’IDF était bien garni (caméra oblige sans doute) pour la désignation de Précresse à la présidence.
      Par contre j’avoue ne pas avoir trouvé le résultat du vote sur le site du CR d’IDF pour connaitre le nombre de blanc et d’abstentions.

  25. Pheldge

    Où t’as vu jouer ça ? il y a a peine trois jours il était éliminé dans tous les cas :
    lefigaro.fr/politique/2015/12/15/01002-20151215ARTFIG00274-sondage-hollande-absent-du-second-tour-de-la-presidentielle-dans-tous-les-cas.php

    1. Aristarkke

      Mais qu’allez vous chercher là ???
      Il y a quatre jours, le stagiaire a rien fait que de se tromper entre les conclusions officielles publiables et celles en off, seulement pour les commanditaires… Petite cause, grands effets… 🙄

      1. Higgins

        Ca sent la manipulation à plein nez. Combien de sondages ont-ils été effectués pour qu’on arrive à des conclusions aussi opposées à si peu de jour de décalage? Et ça va être comme ça pendant 18 mois.

  26. René-Pierre Samary

    « Je suis surpris de constater la vitesse à laquelle ce que j’imaginais de pire est en train de se produire. »
    Là, patron, j’ai failli, de surprise, sauter hors de mes bottes.
    Cela fait plus de trente ans que le même scénario se répète. Un remake quasiment identique depuis 1981. D’un côté, un parti qui surfe sur l’immigration/invasion, de l’autre, les forces du Bien, qui utilisent tout ce qui leur tombe sous la main, avec l’appui des médias. Chaque épisode a dans le passé un épisode identique, et l’on serait surpris ?
    Copernic, Carpentras, etc, ça ne vous dit rien ?
    Il serait temps de s’interroger, non sur les épisodes de cette série à succès, mais sur les motivations du metteur en scène, non ?

    1. Curieux

      L’auteur ? La 5ème république, un système de pouvoir fort (en bref une république bananière) qui permet à des ectoplasmes de gouverner et de rester en place longtemps, longtemps, longtemps.

      PS, nous autres les libéraux semblons être incapable de former un parti audible et susceptible d’être élu, pourquoi ne pas appliquer la méthode de la deep écologie, infiltrer un parti éligible ? Ils ont, eux, infiltrés les parties de tout les pays occidentaux, les instances internationales et même certaines instances scientifiques (enfin ce qu’il en reste).

      1. Pheldge

        Surtout pas malheureux ! essayer d’éclairer un peu la pensée des « socialistes de droite », jamais , sacrilège ! des fois que ça donne le début du commencement d’un premier pas vers moins de dirigusme étatique et un peu plus de liberté économique, mais ça serait très mauvais pour les affaires. non, non, se complaire dans une lamentation stérile, est la seule attitude noble qu’il faille considérer ! 😀

    2. theo31

      1981 ? Non, 1974. VGE a augmenté de 7 points de PIB les prélèvements obligatoires. Les déficits chroniques ont commencé la même année avec le soit-disant meilleur économiste de France.

  27. Helios

    Ce qui est amusant c’est le comportement primitif, de l’age de pierre, de nos prétendues élites envers les photos: dans le cas de celle du petit enfant noyé sur une plage en Turquie c’était la prosternation, et maintenant celles des victimes de DAESH sont taboues.

  28. zelectron

    Les images des camps de la mort ne sont elles pas tout aussi révulsantes et pourtant, elles « trainent » partout ! les immondes ne sont pas forcément du coté de ce que l’on pourrait imaginer . . .
    il y a plus de liens entre le socialisme, le stalinisme ou encore le maoisme que le béotien lambda voit !

  29. Pheldge

    HS mais pas trop , vu qu’on a pas mal dit « verger ! » : Donc la Najat elle a encore frappé, je crois qu’au ségomètre ©™ elle doit taper assez haut : voici son Tweet , mais comme je maîtrise pas le truc, je vous le colle comme que je l’ai copié. Attention ça envoie grave : « La réintégration de #Bartolone est un très beau message à la jeunesse: »

    Nota: le ségomètre ©™ y’a pas besoin d’expliquer quand même ? 🙂

    1. Pheldge

      Oooops j’en avais loupé une savoureuse partie : « La réintégration de #Bartolone est un très beau message à la jeunesse: oui, revalorisons les perdants ! »

      1. Pheldge

        Dernière édition : il semblerait que ce soit un hoax … j’ai trouvé un lien avec Twitter sur google, mais comme je ne pratique pas Twitter … merci aux experts en Tweedle-dee de vérifier si c’est réel ou si c’est un canular …

        Le bon côté de la chose c’est ma redécouverte du ségomètre ©™ !
        La Scientologie a l’électromètre , le socialisme a désormais le ségomètre ©™, un outil comparable associant « l’idiote- technologie » ( en anglais I-tech 🙂 ) et le délire pas très mince …

      2. Pheldge

        Et puis ça me donne une idée que je soumets à Sa Sainteté le Patron (béni soit celui qui vient en Son nom , ô Sannat, ô Sannat ! ) : le Figaro publie son baromètre ( créé faut-il le rappelé du temps de R. Barre , ancien PM de Giscard et surtout Réunionnais 🙂 ), donc la publication d’un palmarès des performances de nos élus mesurée au ségomètre ©™, paraît s’imposer, non ?

        Et dans un élan de pure générosité, j’offre les droits d’exploitation du label « ségomètre ©™ », les DEUX premiers mois . Une véritable aubaine !

  30. Bonsaï

    Non seulement ils se couvrent de ridicule, mais ils créent leur propre registre d’action et d’apparition, celui des ectoplasmes. Leur mode d’existence est désormais la transparence.

  31. René-Pierre Samary

    Najat conférant à Bartolone la statut de la sacro-sainte victime, ça envoie du bois. La vilaine société, les vilains citoyens, qui lui ont fait du mal, à ce pauvre chaton ! Il est désormais; le Cloclo, de ceux « qui font de leurs malheurs une vertu », comme disait Ayn Rand.
    Que oui, c’est un beau message à la jeunesse : soyez les perclus de la vie, soyez minables, soyez paumés, plaignez-vous, comme ce Ministre des phynances autrefois épinglé pour une histoire d’appartement, je ne me rappelle plus son nom, à ce clown, , qui se défendait en disant : « Si j’avais du fric ! »
    Il était un temps où il valait mieux « faire envie que pitié », où l’on se moquait de celui qui voulait péter plus haut que son cul. C’est aujourd’hui l’inverse. Entendre ce pauvre type dire « si j’avais du fric », la main sur son cœur souffrant de la dure condition humaine, donne envie de vomir. Il faut être à plaindre, se faire plaindre, être sans un, ne pouvoir joindre les deux bouts… Najat, je vous vomis.

  32. Vassinhac

    HS : dans l’hebdo interne de la Caisse des dépôts :

    « Architecture de consensus décentralisé permettant de traiter des transactions de pair à pair, la technologie Blockchain marque une rupture technologique récente, mais profonde. « Blockchain » est une sorte de « protocole social » qui pourrait bien constituer la base d’une nouvelle étape dans la désintermédiation financière et une redéfinition des tiers de confiance que sont notamment les banques et les assurances. Conscient de l’enjeu que pourrait représenter Blockchain pour les écosystèmes financiers français et européens, le groupe Caisse des Dépôts souhaite anticiper les opportunités et les impacts induits par cette nouvelle technologie. Il a donc décidé de fédérer 11 autres acteurs de Place, pour lesquels cette technologie représente également une priorité d’exploration, en lançant un « laboratoire d’innovation ». »

          1. MCA

            LOL, Blythe Masters est une (charmante) Lady qui a inventé les CDS.

            Il me semble bien qu’elle est à l’origine de blockchain et ça doit être lié aux bitcoin ou plutôt à une nouvelle version concurrente du bitcoin, cette future monnaie électronique non liée aux banques ni aux états (tiens, ça devrait plaire aux libéraux ça!).

            Si quelqu’un sur ce blog a des lumières sur la chose, je suis preneur, sinon, je vais devoir creuser l’affaire moi-même.

            1. Bon, alors blockchain est une technologie inventée pour Bitcoin par Satoshi Nakamoto (en réalité, probablement un Aussie du nom de Craig Wright). Masters n’a rien à voir là dedans.

                  1. MCA

                    http://h16free.com/tag/bitcoin

                    Très, très intéressant, merci pour le lien, je ne suis lecteur que depuis peu et ai donc raté des épisodes passionnants.

                    Il y a des idées fortes comme celle-ci d’un commentateur: « Les crypto monnaies, impliquent la fin de l’état (via la difficulté à lever l’impôt.)  »

                    Je ne suis pas persuadé que les politiques aient pris conscience de la menace qui pointe le bout de son nez en rampant.

                    1. Certains, si. Ce sont les plus dangereux. Heureusement, ceux qui ont le pouvoir actuellement ne sont pas outillés intellectuellement pour les écouter.

  33. Duff

    HS: C’est le bordel en Espagne. Madelin disait qu’on avait inventé le keynésianisme pour sauver la démocratie du populisme mais il semble qu’une phase sensée être transitoire qui dure trop longtemps ça tue quand même la démocratie. Si l’Espagne cesse de se réformer ça risque d’être aussi explosif que la situation italienne. A suivre.

Laisser un commentaire