Écologie positive – Lavons plus vert

Article écrit en commun par Nathalie MP et h16

Plongez sous votre évier, bousculez les pots de crème de votre salle de bain, jetez un œil dans vos placards de cuisine, regardez le logo de McDonald’s et laissez-vous guider par le vert (ou le bleu ciel, symbole de l’eau et de la vie). Des prés fleuris ! Des ruisseaux purs et joyeux ! Des neiges éternelles ! Des oiseaux qui gazouillent ! Des bébés joueurs au milieu de serviettes duveteuses ! Des chatons encore plus mignons ! En quatre nuggets et deux tubes de dentifrice, vous venez de vous acheter du développement durable et de l’environnement éco-responsable pour quelques euros. Vous vouliez du beau, du bon, du bonheur, mélange de naturel, de verdure et de précaution ? On vous en donne à la pelle sur tous vos écrans publicitaires et dans tous les rayons de vos supermarchés. À l’écologie en tofu massif des ONG répond le « Greenwashing », l’écologie vert ripolin des annonceurs. De quoi s’agit-il exactement ?

gifa spider applause yes youpi

Depuis le début des années 70 n’ont cessé de croître les exigences de respect de l’environnement, de développement durable et plus récemment, de lutte contre le réchauffement climatique, à tel point que, dans les pays occidentaux essentiellement, toute action nouvelle est évaluée avant tout sous l’angle de la préservation de la planète. Dans ce contexte, si une entreprise décide d’adapter ses comportements industriels et ses produits conformément aux réglementations ou recommandations environnementales, tout va très bien, elle peut en faire la publicité. Il ne s’agit pas de greenwashing mais simplement d’utiliser l’argument de l’écologie et du développement durable à bon escient.

Cependant, cette ferveur écologique et cette syntonisation à Gaïa atteignent de tels sommets que certaines entreprises, un brin opportunistes, les ont vite récupérées pour valoriser leur produit ou se donner une virginité écolo, en se limitant au stade du marketing et de la publicité.

Et là, c’est le drame : c’est mal pour la planète et c’est mal pour le consommateur.

Lors de la COP21, le Grand Palais a accueilli le salon « Solutions COP21 » dans lequel des entreprises ont cherché à « faire connaître et développer les solutions éprouvées pour lutter contre le dérèglement climatique ». Étonnamment, l’initiative n’a pas rencontré la satisfaction des associations écologistes qui dénoncèrent la volonté des multinationales de faire du greenwashing et qui expliquèrent si paisiblement leurs griefs qu’elles durent être expulsées.

Non, vraiment, il n’y a pas à tortiller : le greenwashing, c’est über-mal, à tel point que l’ADEME (notre agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a édité un petit guide de l’anti-greenwashing pour aider les entreprises à « réconcilier les messages de communication et l’écologie. » Selon l’ADEME, le greenwashing consiste donc à :

Utiliser l’argument écologique ou l’argument du développement durable alors que l’intérêt du produit pour l’environnement est minime et que la démarche de développement durable est quasi-inexistante dans l’entreprise, tout ceci résultant en un message qui peut induire le consommateur en erreur sur la qualité écologique réelle du produit.
(résumé. voir page 6 du guide pour la définition intégrale)

Soit, mais comment distinguer un abominable produit greenwashé d’un bon produit éco-friendly authentique ? Lequel permet le mieux de lutter contre ce méchant réchauffement qui paralyse actuellement la côte est des États-Unis ? Lequel contient le moins de chatons (ou d’orangs-outans) broyés ?

Ô merveilleuse sollicitude de l’État, l’ADEME a tout prévu : il y a des signes qui ne trompent pas (cf p. 8). Lorsqu’on se trouve devant de grosses promesses trop joufflues (Size Does Not Matter !), une surabondance d’images suggestives, des labels volants non identifiés, un vocabulaire trop imprécis, peu ou pas d’information sur le produit, on n’est pas forcément devant un programme politique, mais plus probablement devant un greenwashing aussi audacieux que sans fondement. À titre d’exemples, citons typiquement les politiciens animaux sauvages à proximité d’un 4×4, les plages et les forêts pour promouvoir un bidon d’essence, ou l’utilisation abusive des termes naturel, sain, propre ou pur, qui n’indiquent pourtant officiellement aucun avantage écologique.

Le Verdissement, parfois, c’est cohérent

Munis de ces précieux outils de discernement éco-responsable, merci l’ADEME, que pouvons-nous dire, par exemple, du logo de McDonald’s, passé du rouge au vert en 2009 ? À première vue, pas grand chose. Du vert, mais pas de promesses.

mcdo-vertCependant, n’oublions pas que McDonald’s est en France le symbole de la « malbouffe » ultra-libérale, et que les membres de la Confédération paysanne et leur leader José Bové n’ont pas hésité à détruire le restaurant de Millau (paisiblement et écologiquement, bien sûr !) pour mieux faire valoir leurs pacifiques idées environnementales.

oh yesLe fossé entre McDo et l’écologie serait infranchissable ? Que nenni : McDonald’s a accompagné son changement de logo d’une démarche de développement durable qui fait pencher la balance en faveur d’une vraie préoccupation pour l’environnement : camions moins polluants, bâtiments conçus en fonction de l’efficacité énergétique, électricité d’origine renouvelable, emballages en carton recyclable, récupération de l’eau de pluie pour ses « potagers éducatifs », et même recyclage de ses huiles de friture en biodiesel.

Parfois, le Verdissement, c’est du flan

all natural blueberriesEn revanche, la ligne de cosmétiques Pure & Natural de Nivea s’affranchit mal d’un petit greenwashing facile. « ♪♫ Pure & Natural, ♬ c’est la rencontre du soin NIVEA ♩ et de la nature ♩♫ », jinglise la marque dans sa présentation du produit. Au bleu ancestral de Nivea s’est ajouté le vert, le vocabulaire s’est orienté en anglais vers les mots pure (en bleu) et natural (en vert) qui donnent l’impression d’un produit en symbiose avec la nature et le pot s’est garni d’un petit label façon tampon officiel qui indique que le produit contient 95% d’ingrédients d’origine naturelle, 5% venant probablement d’une dimension paranormale. C’est d’autant plus curieux que dans sa présentation, Nivea signale la présence d’huile d’argan bio et d’aloe-vera bio, ce qui devrait donner lieu à l’utilisation d’un label beaucoup plus officiel. Une sorte de confusion est entretenue sur la qualité « bio » de cette crème.

D’autre part, elle est vantée « sans parabène », la mode actuelle ayant placé le curseur sur « hystérie » pour ce conservateur, soupçonné d’être un perturbateur endocrinien. Malheureusement, les remplaçants suscitent aussi des craintes, notamment le phenoxyethanol, utilisé par Nivea, dont l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) recommande de restreindre la concentration pour les enfants de moins de trois ans (en clair : ne laissez pas vos mômes biberonner du phenoxyethanol, ça ne fera pas que leur donner mauvaise haleine).

Bref : cette crème hydratante, bien que sans danger pour les adultes, n’est pas non plus aussi « verte » qu’elle le prétend. Nivea, marque ancienne sans beaucoup de glamour, s’offre un petit coup de greenwashing pour mieux coller aux tendances du temps présent.

Et parfois, on n’a pas Verdissement mais, tout de même, un comportement entrepreneurial éco-responsable

Parce que le monde n’est pas tout blanc, ou tout noir, ou tout vert, évoquons Nutella, un produit qui ne nous casse pas les noisettes avec des allusions écologiques. Pas de changement de couleur, résolument celles du chocolat et de la noisette, cette pâte à tartiner est même devenue emblématique du produit anti-écologique par excellence, puisqu’elle contient de l’huile de palme, soi-disant très mauvaise pour la planète par la déforestation qu’elle induit dans les pays producteurs.

En juin dernier, lors d’un Petit Journal de Canal Plus, Ségolène Royal s’était fait mousser en appelant au boycott du Nutella, ce qui déclencha aussitôt une levée de boucliers en Italie (et partout ailleurs chez les consommateurs de cette pâte). Mais l’opinion se retournera et le ridicule l’emportera lorsque l’ONG Greenpeace publiera un peu plus tard un communiqué indiquant que Ferrero, fabricant du Nutella, est parmi les tout premiers à développer une politique de reforestation et de développement durable de l’huile de palme :

Ferrero, the maker of Nutella, is actually one of the more progressive consumer-facing companies when it comes to palm oil sourcing. (…) It was one of the first companies to support the Palm Oil Innovation Group (…) committed to protecting forests, peatlands and wildlife – as well as preventing exploitation of workers and local communities.
Ferrero, qui fabrique le Nutella, est en réalité une entreprise très engagée en ce qui concerne l’origine de son huile de palme. Ce fut l’une des premières à soutenir le Palm Oil Innovation Group, dont le but est de protéger forêts, tourbières et faune – tout en empêchant l’exploitation des travailleurs et des communautés locales.

… Communiqué qui força la ministre à s’excuser platement :

Conclusion

L’écologie et le développement durable comptant parmi les grandes valeurs morales actuelles, on les retrouve mises en valeur partout où cela est possible, y compris par certaines entreprises opportunistes, qui sombrent alors dans le greenwashing pour mieux amadouer les clients.

Cependant, le greenwashing n’est un greenwashing qu’en fonction de ce que l’on retient comme étant écologique ou pas. Il est probable que pour un militant d’une ONG environnementale, Total et ses raffineries, Areva et son uranium, EDF et ses centrales nucléaires, Syngenta et ses OGM, ne pourront jamais prétendre avoir le moindre comportement éco-responsable. Tout ce que ces entreprises pourront dire sur les bienfaits de certains OGM ou sur l’intérêt de la filière nucléaire pour lutter contre les émissions de CO2 sera irrémédiablement rejeté du côté du greenwashing le plus hypocrite.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires221

  1. Le Gnôme

    Le vert est à la mode, dans la religion ou dans les produits. Il y a trente ou quarante ans, c’était le rouge, et encore avant c’était le brun. Les modes finissent par passer, il en sera de même du vert.

    1. albundy17

      Mon concurrent direct a changé ses véhicules, cartes de visite, ensaigne et même papier à entête pour migrer au vert écolo l’année dernière. Bon, d’un coté il n’a pas payé d’IS.

      Par contre il vend toujours ces horribles chaudières qui crament (mal) de cet horrible fioul, sans parler de l’acétylène pour les mettre en œuvre.

        1. albundy17

          mdr, ce n’est pas mon propos, c’est le coté je suis tout vert qui est drôle.

          La concurrence est là pour s’améliorer, sinon à quoi bon ?

            1. Pheldge

              Il faut remettre le char à bœuf au goût du jour, pour les lourdes charges, ainsi que le cheval et le triporteur cycliste …
              Je t’imagine déjà pédalant vaillamment, la caisse à outils dans la malle avant ! En plus c’est bon pour ta santé, si tu clabotes pas d’un AVC (auquel cas c’est tout bénef pour la CNAV et consorts 🙂 )

                  1. Régis33

                    Je fabrique des pièces avec de la résine polyester qui est verte ou bleu .
                    ça marche aussi le  » greenwashing  » dans ce cas là ? 🙂

    2. almerick

      Ou alors on va se rendre compte que ce qui n’aurait pas du être une « stupide » mode ( et qui ne l’était pas au départ ) va finir par devenir nécessaire. Ou pas…

  2. Peyreloubes

    A propos de Nutella : Il y a, si ma mémoire est bonne, 15% de noisettes dans le Nutella. Pour ma part, je commande ce genre de pâte à tartiner, directement en Italie (Chez San Lorenzo, pub gratuite) 45% de noisettes. Toutes les personnes à qui je fais goûter, balance illico le Nutella à la poubelle.

      1. almerick

        il y’a plein de patte à tartiner 100 fois meilleurs que le nutella, estampillée bio ou pas. L’huile est remplacée par exemple par de l’huile de noisette, du lait d’amande, etc. Après, le prix sera plus élévé bien sur 😉

    1. Aristarkke

      Moi, je craque (au rebours de ma famille traîtresse comme évidemment) pour la pâte Cote d’Or Noir de Noir qui accentue bien davantage le chocolat.
      Mais il faut que je m’approvisionne en Belgique car il y a au moins 10 ans qu’elle a jeté l’éponge en Grance devant la Nutella impérieuse…

        1. Aristarkke

          Elle est sur le site de côte d’or « belgique » mais pas sur le site côte d’or « france ». Mais il faut aller la chercher sur place, ce que je fais à l’occasion (pas toujours le temps) de mes déplacements à Lille. Il faudrait que je recherche si un distributeur ne peut l’envoyer par colis.
          Quant au Pastador, il est disponible dans une chaîne d’hypers originaire deuch’nord, bien connue avec son nom bucolique… au moins dans les surfaces du Nord. Mais je n’en raffole pas.

            1. Pheldge

              Le vieillard est imperméable au commerce électronique : il a besoin de se déplacer, d’aller dans une boutique, petite si possible, et de payer en billets de banques bien frais … (depuis qu’on lui a refusé ses pièces d’or )

            2. Aristarkke

              Malgré la réputation que me fait Pheldge, j’utilise internet et Amazon (pour Albundy, le matos SFA coûte nettement moins cher sur Amazon, port express compris que le même en Grance).

              T’as jeté un oeil sur les frais de port ??? La San Lorenzo devient donnée en comparaison. En Belgique, je la trouve à du 4,qqchose € le pot et j’en prends une bonne demie-douzaine…

              1. gameover

                Oui mais le port n’est que de 50 centimes par pot supplémentaire. Evidemment quand on achète par qté il est préférable de choisir un fournisseur qui a des frais de port (qui sont tjrs dégressifs).

              2. albundy17

                Étonnant que tu parles de SFA, j’en pose 2 par an (et encore) et viens d’en deviser un, t’as mis un morback dans mon pc ?

                Sinon, mon fournisseur habituel s’arrange pour être juste qque euros au dessus des tarifs amazon, au moins dans ce domaine, alors je le fais vivre

    2. Pere Collateur

      Quand je pense au temps qu’il m’a fallut pour me désintoxiquer du Nutella… Et là, à force d’en reparler, ca risque de me faire replonger… Méchant blog libéral et pas même pas vert!

      1. Pheldge

        Rien à voir avec le « délice maison » de chez Carrefour … mais ce qui plaît à nos amis c’est le nom, ET le bocalage ( oui, on dit bien le « flaconage » chez les pros de la comm ) sans oublier le prix, qui est pour eux, indubitablement synonyme de qualité.
        On saupoudrera de Freud et d’une pincée de Lacan.

  3. Aristarkke

    Lequel permet le mieux de lutter contre ce méchant réchauffement qui paralyse actuellement la côte est des États-Unis ?
    Monseigneur !
    Des farfadets malins vous ont déjà fait remarquer ici-même que la locution « réchauffement climatique » était devenue ringarde et remplacée par celle du « dérèglement climatique » qui a l’avantage d’être utilisable dans les deux sens…
    Que le mot dérèglement ne renvoie à aucune règle énoncée par ailleurs n’a que peu d’importance…
    Seule compte l’idée que rien ne va comme les escrologistes du climat le voudraient…

    1. Pat

      Grâce à Nicolas Hulot, grand prêtre omniscient de la climatologie, grand défenseur de la planète, futur grand ministre de l’écologie, on sait que les tempêtes de neige américaines, y compris la dernière en Californie il y a quelques jours (vous ne saviez pas ? Les merdia français auraient-ils oublié d’en parler ?) sont dues elles aussi au méchant « dérèglement » climatique causé par les méchantes actvités humaines.

      1. albundy17

        Le tableau est bien plus noir qu’il y parait, les activités humaines sont terribles, pour preuves le réchauffement de l’ensemble des planètes du systeme solaire grosso modo du même ordre que la notre

        1. MadeInCH

          c’est la faute à toutes ces sondes qui y ont été envoyées par l’homme!
          Riez pas. Je l’ai lu sur internet!
          (Je ne pousserai pas le rikidule à dire: « Si! Je l’ai lu sur facebook! »)

            1. MadeInCH

              Ah ben, si ça a été dit à la télé!
              .
              (purée de bordel de merde de couillons de crétins pire que lapins!!!!
              Voilà. Je me sens un peu mieux.)

      2. Deres

        Le plus effrayant, c’est que si Hulot accepte ce grand ministère, il va falloir trouvé un placard doré pour Ségolène … Une nouvelle volontaire pour le conseil constitutionnel ou va-t-elle récupéré un autre ministère régalien, peut être celui de Sapin si ce dernier va effectivement au CC …

          1. bibi

            Ségo c’est une blague, le problème c’est que les plaisanteries les plus courtes sont toujours les meilleures et que ça fait quand même 30 ans qu’on attend la chute.

                1. Lorelei

                  En même temps, comme ça, lors des voyages officiels, il aura une femme à ses côtés, évitant ainsi tous les casse-tête des protocoles…

                  1. Deres

                    Il a probablement déjà toutes les femmes qu’il faut à ses côtés lors de ses déplacements, en dehors des moments protocolaires j’entends. N’oubliez pas que cela se bouscule au portillon pour bénéficier des récompenses du grand homme. Pourquoi croyez vous que les hommes politiques en voyage à l’étranger se font entourer d’une cour pleine entre-autre de journalistes ?

                2. Royaumont

                  Où est ce charismatique et brillant personnage ? Au dernières nouvelles, il portait le titre de ministre des affaires européennes.
                  C’est peut-être parce qu’il ne se passe rien en Europe, qu’il n’y a aucun dossier à traiter à ce niveau qu’il se fait discret.

                    1. albundy17

                      Haaaa, jacques pradel…. Vous vous rappelez de sa cassette avec la dissection de l’extra terrestre ?

                      Encore un qui a subi une hontectomie (copyright H16), je pensais justement à lui en écoutant RTL qui depuis 2 jours fait de la pub pour un mec qui a les preuves que l’on peut parler avec les morts.

                    2. Pheldge

                      @ albundy17 16 h 54 bien sûr qu’on parle avec les morts ! tous les jours ! tiens , Aristarque, c’est quoi d’après toi ? une momie ! donc tu vois …

              1. MCA

                Pas de panique, on sèche ses larmes; le Boss a simplement voulu dire que Ségo était étrangère aux affaires, d’où le : Ségo aux affaires étrangères?

                C’était simplement une tournure de phrase en mode interrogatif.

                Voilà, ça va mieux à présent?

                  1. MCA

                    Il y a un principe en politique étrangère qui dit : « Là où échoue le diplomate on envoie la femme ».

                    Notre François national en fin renard adepte du ceinture + bretelles va envoyer directement la femme diplomate.

                    A cela deux avantages : ça marche c’est tout bénéfice et partie remise, ça foire Ségo est grillée pour de bon.

                    J’en connais un qui doit en ricaner sous cape après avoir glissé sa peau de banane

          2. MadeInCH

            C’est peut-être une suggestion des ricains (young leader, conseiller com, etc…) pour être sûr que la France ne puisse plus ête prise aux sérieux.
            Et ça marcherait très bien 😀
            Y sont fort, ces ricains!
            Je vois bien Gogolène allerz faire la leçon à Poutine…

            1. Royaumont

              « Vladimir, ta méchantitude, c’est pas bien pour le changement climatique ».
              J’imagine Gogolène vanter les mérites du boeuf français en marge des négociations sur la vente des rafales à l’Inde.

            2. Pheldge

              Simple association d’idée : comment il faudra écrire « oignon » !
              heureusement , il nous reste l’abricot …
              lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/04/01016-20160204ARTFIG00080-la-reforme-de-l-orthographe-de-1990-fait-son-entree-dans-les-manuels-de8230-2016.php

              1. sam00

                Et puis comme nous sommes en Fraônce, on a fait très simple:

                « Oubliez les «extra-terrestres» ou un «porte-monnaie», bienvenue aux «extraterrestres» et «portemonnaie». «Événement» pourra désormais s’écrire avec un accent grave sur son deuxième «e», «réglementaire» change aussi d’accent. »

                Comme je suis heureux de ne pas être prof …

                1. Pheldge

                  Y’a aussi le billet de Brighelli ;
                  lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-la-bonne-ortograf-du-ministere-de-l-education-04-02-2016-2015359_1886.php

              2. albundy17

                Perso, je préfère l’abricot :mrgreen:

                M’enfin, tout ça est habile, avant, certains régimes brulaient les livres (pas bon CO²) maintenant inutile, ils ne savent plus lire

            1. Bonsaï

              Notez qu’Hilary Clinton a bien été ministre des Affaires étrangères d’Obama pendant quelques années ! Ségolène a quand même des restes plus présentables et à ce ministère, on sait bien que c’est la langue de bois qui compte !
              A propos, pour les afficionados du petit cycliste : ce soir sur « Des paroles et des actes » avec David Pujadas sur Antenne2.

              1. albundy17

                « c’est la langue de bois qui compte  »

                Suis pas certain que c’est de celle là que les hommes politiques s’entourent.

                A propos, DSK vient de retrouver un autre poste dans une banque Ukrainienne. Marrant, je pensais qu’il avait un peu ruiné des gens avec sa dernière aventure, financière celle là

                  1. albundy17

                    aVal 4 février 2016, 15 h 16 min

                    En Ukraine, donc à Kiev, rien à voir avec la Russie, ce qui est notable c’est que l’Ukraine est depuis Maidan démantelée, avec des postes clé et rémunérateur confiés a des types comme lui ou comme le fils de Joe Biden. Pendant ce temps leur gvt peut allégrement faire du salut nazi.

                    J’aime bien votre pseudo, val :mrgreen:

                    1. Val

                      @albundy dommage, ceci dit dans ces coins là les vieilles bonnes méthodes ont la vie dure .
                      Pour le pseudo vous n’êtes pas le seul Go et Pheldge ne manquent pas de me vanner ….. c’est de bonne guerre 😉

                    2. Pheldge

                      @ Val 19 h 30 : ‘Pour le pseudo … Go et Pheldge ne manquent pas de me vanner … » et d’ailleurs, si tu modifiais ton pseudo légèrement, par exemple en rajoutant un « e » à la fin, ça serait encore plus rigolo, parce que même Bonzaille elle comprendrait , ! hein, « Vale » ça le fait !

                    3. Bonsaï

                      @ Pheldge 21:09
                      Petit dicton franco-genevois : « On commence avec la Mallette, on finit avec la Val-LIse… »
                      @ Val : n’y vois rien de personnel surtout, ce n’est qu’un gag stupide !

              2. Royaumont

                @Bonsaï : apparemment, le petit cycliste fait encore peur, tous ses détracteurs potentiels se sont dégonflés.
                Le courage, c’est la marque de fabrique de la politique française.

                  1. DoS

                    Je voulais m’excuser de ne pas avoir la main verte avec vous.

                    Je dois avouer que mes tentatives d’adopter un bonsaï ont toutes été catastrophiques.

                    Désolé d’être un mauvais jardinier. (Français et éduqué par l’Edna PS@tm)

                    Espérons que nous pourrons laver cela grâce au green washing.

                    1. Bonsaï

                      Ne vous excusez pas : vous êtes vous-même, toujours très intéressant à lire. Vos cheminements de pensée sont parfois un véritable régal pour les fans, dont je suis !

              3. Higgins

                Sauf qu’Éolienne impériale est absolument nuliissime. Qu’on mette un peintre, là une peintresse, à l’escrologie, c’est chiant mais c’est dans l’ordre des choses en Socialie mais aux affaires étrangères, c’est une autre paire de manche. Déjà que l’actuel titulaire du poste est plutôt mauvais et que la crédibilité du pays est au 36ème dessous, ce serait bien que Normal 1er nous épargne le recasage de l’ex. . Vu l’année qui s’annonce, le pays n’a pas besoin de ça.

                1. sam00

                  En même temps, où qu’on la colle, ce sera la catastrophe …

                  A l’éducation? Les profs se souviennent encore de sa sortie en off sur les 35h au collège.
                  A la justice? Elle qui apprécie tant la rapidité de la justice chinoise?
                  A l’industrie? on va se retrouver avec des Heuliez en série.

                  Et ainsi de suite … cette femme est une catastrophe ambulante

              4. MCA

                « Ségolène a quand même des restes plus présentables »… MDR,

                J’adore la façon qu’ont les femmes de complimenter leurs congénères, avec un costume pareil voilà notre Ségo nationale rhabillée pour l’hiver.

        1. Kuing Yamang

          Ségolène s’était faite bannir de la vie politique par les urnes, par les gens, quoi… mais elle a quand même réussi à revenir par la petite porte :

          1. Kuing Yamang

            La fin de la vidéo est délicieuse, le micro trottoir…
            Et puis Ségo, c’est un peu Terminator : elle fait plein de dégâts, n’arrive pas à atteindre efficacement sa cible, elle s’en prend plein la gueule, mais réapparait toujours, juste un peu plus égratignée, mais elle s’en fout, elle continue…jusqu’à ce qu’elle finisse un jour par se faire broyer la tête dans une presse géante.

    2. Juju

      Au contraire, la déréglementation n’est pas bonne, elle ne propose qu’une alternative, le vide juridique, la porte ouverte à toutes les fenêtres…il faut y palier c’est un problème!

      Il n’y a que l’économie qui peut être libéral, enfin sauf pour brider l’Intérêt du mec qui est pas un copain!

  4. Higgins

    La notion de développement durable est le meilleur concept marketing jamais inventé. Il amplifie la notion de culpabilité inhérente aux sociétés de tradition judéo-chrétienne (si on fait du mal à Gahia, on fait du mal à l’homme). Il est donc logique qu’il se décline commercialement et que les firmes rivalisent d’ingéniosité en la matière. Il faut être c… comme un politicien français ou un escrologiste pour y voir autre chose.

    1. albundy17

      En effet, la précédente étape était la période éco équitable, ou qqchose comme ça, là aussi la culpabilité du consommateur face aux pauvres pas payés pour leurs produits qu’ils s’échinent à faire pousser de part le monde.

      J’avais déjà trouvé ça fort (de café) que la grande distrib à l’origine des baisses des prix d’achat à ces producteurs (pour notre grand bien, évidement) aient réussit à nous expliquer que c’est de notre faute et qu’il fallait payer davantage.

      J’ignore par contre si les recettes supplémentaires sont arrivées à destination.

      j’attends le bois vert.

  5. Aristarkke

    « Nivea, marque ancienne sans beaucoup de glamour, »
    Peut-être mais question volumes de vente, elle est à un tout autre niveau de rente pour son fabricant. La chimie d’Allemagne a encore frappé…

              1. MCA

                D’autant qu’un pur malt à 40° comporte 60% de ce monoxyde de dihydrogène, d’où la mise en garde justifiée de notre service de santé.

              1. Pheldge

                P&C le milieu idéal c’est la « Place un Tas » , qui garantit la sécurité du « fait us » … ( du fait et des us ).

                Au fait, et ton entretien ?

                    1. gameover

                      Albundy, faut t’esclaffer quand tu vois une vanne de Pheldge, dire que t’es mort de rire, que tu t’es fait dessus et qu’encore une comme ça et tu te colles au plafond 😀

                      PS : perso je ne trouve rien de pire qu’une vanne ou une histoire drôle qu’il faut expliquer !

                    2. Pheldge

                      GO : « que tu t’es fait dessus … » c’est un peu poussé quand même, mais sinon,t’as raison ! tu vois, quand tu veux …

                1. Vodkaman

                  Cela marche aussi pour la bac anale. (non ce n’est pas un message à destination de la peau lice mais je m’entraine à la réforme de l’orthographe).

  6. Alecton

    4.58 € les 780 grammes pour le Nutella contre 13.10 € les 320 grammes le San Lorenzo (il existe d’ailleurs des fabriquant ardéchois moins chères)… à 34 € le kg, j’espère qu’elle est bonne… Vu la rapidité avec laquelle les moutards se l’enfilent, la crêpe au Nut’ perso, je reste sur le classique…

  7. Deres

    HS
    Le pot aux roses de la décôte sur l’IR avec la mini tranche à 28% commence a apparaître dans les médias mainstream. C’est toujours surprenant de voir que les effets pervers des lois socialistes pourtant identifiés immédiatement sur des sites comme celui de H16 mettent un ou deux ans afin d’être « découverts » officiellement. Personne ne réfléchit réellement aux effets des lois brouillonnes dans ce pays et il faut attendre les retours terrains avec plusieurs années de retard pour découvrir les effets de bord avec surprise et consternation !

    http://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/021669836242-les-effets-pervers-du-bareme-de-limpot-montres-du-doigt-1197521.php

    1. albundy17

      L’objectif est parfaitement atteint, faire payer les pauvres, il y en a plus. Ce serait rigolo qu’ils mettent dans l’assiette les prestations sociales, la boucle socialiste serait parfaite

      1. Deres

        Non, le souci est que cette tranche « non officielle » à 28% couplé avec la fin du RSA aboutit à une zone de revenu net de plusieurs milliers d’euros où le revenu réel est en fait quasi-fixe. Autrement dit, tout travail supplémentaire ou augmentation dans cette zone est immédiatement pré-empté par l’Etat.

  8. Calvin

    En lien avec le sujet, il se murmure de plus en plus, dans les milieux autorisés, une entrée de N. Hulot au prochain gouvernement, forcément au ministure de l’écolodure, en remplacement de la Dinde du Poitou qui ira faire mirer le Phare de la France aux Affaires Exténuantes…
    On n’a donc pas encore vu et touché le pire…

    1. Alecton

      Ca ne serait peut être pas si catastrophique. Le MEDDE gère aussi des infrastructures routières, ferroviaires et fluviales. Après la dinde analphabète (laissez moi rire, les affaires étrangères pour une gourdasse incapable d’aligner trois phrases en anglais…on va encore passer pour des tarés… après le satyre…), y coller la Hulotte offrirait tout pouvoir à l’administration centrale pour bloquer toute forme de projet (et par conséquent, toute forme de pollution) ; d’où un effet d’économie involontaire…

      1. Calvin

        Hulot se tâte pour être ministre et donne comme condition le changement du nom du ministère en :
        Ministère de l’Ecologie, des Renouvelables, de la Décroissance et de l’Energie.

          1. Alecton

            Ministère des Énergies Renouvelables, de la Décroissance et de l’Écologie, c’est quand même mieux, histoire que ça colle bien sous la chaussure…

    2. Pheldge

      Et les mêmes « milieux autorisé » évoquent l’arrivée de Sophie Marceau, Jean Reno, qui n’ont pas dit non. Des négociations sont en cours pour la nomination de Nabilla comme « porte parlotte » , mais il se murmure en coulisses que son « nouveau protecteur », un industriel du masque à gaz poserait des conditions …
      lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-goldman-omar-sy-reno-le-gouvernement-ideal-de-hollande-04-02-2016-2015306_2134.php

      1. Royaumont

        La dream team :
        BHL aux affaires étrangères (je démarre fort)
        Yann Artus-Bertrand à l’écologie (Hulot est un mou, à coté)
        Ségogol à la justice
        Nabilla à la culture
        Filoche à l’économie
        Tarik Ramadan à l’intérieur.

        Comme quoi, on peut toujours faire pire.

        1. MCA

          Vu récemment au sujet de BHL:

          Pour savoir ce qu’il faut faire il faut écouter BHL et faire l’inverse de ce qu’il a dit : BHL est une boussole qui indique le sud.

  9. RTP

    J’adore les publicités pour un produit indiquant qu’il ne « contient pas » quelque chose. C’est juste savoureux. Ca me rappelle la période anti-CFC avec l’apparition hystérique des étiquettes « protège la couche d’ozone ». Tu achetais un dentifrice, hop, tu te découvrais « protecteur de la couche d’ozone ».

    Ce commentaire ne contient pas de plutonium enrichi à usage militaire.

    1. albundy17

      Maintenant c’est devenu égoïste avec le sans gluten (bientôt les voitures sans gluten ?), les gens pensent qu’à eux !

      1 % de la population intolérante au gluten, un peu de marketing et HOP ! Tu paies tout plus cher

  10. paf

    et tout ca contre le Rechauff pardon le Refroid pardon le «  » »Dereglement Climatique » » », avec du climat qui se de-regule et fait n’importe quoi, comme un climat liberal catipalmiste quoi.

  11. DoS

    « L’écologie et le développement durable comptant parmi les grandes valeurs morales actuelles » oui, après et sous le protection du socialisme.

    Faudrait quand même pas faire du n’importe quoi quand même ?

    Imaginons un instant que nos scientifiques soient indépendants…..non. Pas possible.

    Conclusion: Les entreprises sont devenues socialistes pour répondre à la demande des consommateurs eux mêmes socialistes.

  12. hop hup

    Sur Twitter, Nicolas Hulot annonce qu’il n’entrera pas au gouvernement
    S’étant vu offrir, par le chef de l’Etat, la possibilité d’entrer au gouvernement français lors du prochain remaniement qui devrait avoir lieu suite au départ probable du ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, l’écologiste aurait refusé.

    ouf un clown a roulette en moins a supporté au gouvernement

  13. René-Pierre Samary

    Autrefois, la papauté vendait des indulgences. Aujourd’hui, avec le greenwashing, on vend aux nouveaux fidèles des indulgences envers notre holy mother, notre heilige natur, sainte Gaia.
    Il y aura toujours des jobard(e)s, et des malins.
    Relisons Rabelais, et esgayons-nous.

  14. @SColligo

    Un bon indicateur pour situer le degré de greenwashing d’une entreprise ne serait-il pas le rapport entre le coût d’investissement dans ses actions « éco-responsables » et le coût de ses campagnes publicitaires?

    Par exemple:
    Si ce rapport est supérieur ou égal à 1, label « Bisounours vert ».
    Si ce rapport est inférieur à 1, label « Turbo-libéralisme ».

    Ou quelque chose de cet ordre… Non?

    Ce sont ceux qui en parlent le plus qui en font le moins, comme dirait l’autre…

  15. MCA

    Complètement HS, mais je le formule malgré tout.

    @H16

    Comment d’après vous est perçu ce site par les autorités de la république et en avez vous des retours?

      1. Pheldge

        Sans vouloir te vexer ô Patron ( que la prospérité divine te bénisse ) y’a même pas de prime sur ta tête … ça décourage son honnête délateur des trucs comme ça !
        Faut être réaliste : le libéralisme et les idées libérales sont très mal connues, le mot même effraie la majorité des gens, persuadés qu’ils sont qu’il est la cause de leurs malheurs,et un programme « tendance libérale » serait rejeté par cette même majorité comme annonciatrice de « blood sweat and tears « …
        Par ailleurs parmi tes 18 lecteurs réguliers, je dois être le seul à voter, donc tu es certainement classé inoffensif ! désolé …

        1. MCA

          Encore un qui ne suit pas : 8000 lecteurs, 100 contributeurs et (environ) 18 commentateurs (et tatrices).

          Petite remarque complémentaire : moi aussi je vais voter.

          1. Pheldge

            rappelle moi combien d’électeurs il y a ? plus de 44 millions ? 8000 lecteurs ? des robots de la réaction, oui, payés par le grand capital apatride ! seuls comptent les courageux commentateurs 🙂

            1. MCA

              Ah! chez H16 ça ressemble à une arène romaine,

              Le taulier dans la tribune avec le pouce vers le haut ou vers le bas; c’est selon,

              La foule sur les bancs criant « à mort »! 8000 ça fait du bruit quand ça hurle.

              18 gladiateurs-commentateurs (tateuses) dans l’arène, alternant le cliquetis des armes et les pauses déconnades alors que la farce bat son plein.

              Et en plus « une bande des 18 » d’une ingratitude crasse;

              alors que le taulier a sué sang et eau pour nous rédiger un monument de bravoure sur l’inspiration du jour, écrivant son billet nuitamment à la lueur blafarde d’une chandelle pour tenter désespérément d’élever le niveau culturel de son auditoire; que vois-je?

              un échange de recettes sur les bienfaits comparés du Nutella made in chezpasoù et de sa version belge au pourcentage de cacao nettement supérieur.

              Triste monde!

              Tiens pour la peine, je m’en vais de ce pas faire un sort au pot rangé dans la placard!

              1. Pheldge

                En plus c’est le « jour du Nutella » !
                lefigaro.fr/lifestyle/2016/02/05/30001-20160205ARTFIG00011-journee-mondiale-du-nutella-7-informations-insolites-sur-cette-pate-a-tartiner.php

              2. Aristarkke

                Désolé mais il y a des choses vraiment sérieuses qui ne peuvent attendre d’être abordées. La procrastination ne sied pas pour tout! 🙂

      2. René-Pierre Samary

        N’empêche. Le jour où le couperet tomberait, nous tous nous retrouverions dans le noir. Car ça ne prévient pas, ces choses-là.
        Le patron y a pensé, peut-être, et a prévu une sorte de canot de sauvetage, puisqu’il détient, dans une armoire blindée hautement sécurisée, dans les Caïmans peut-être, de quoi renouer les fils avec ses enfants perdus.

          1. René-Pierre Samary

            Et à l’appel individuel du patron, ses fidèles se retrouveraient, verre en main, dans quelque endroit isolé (pas sur mon bateau, c’est trop petit, et en plus je le vends…).
            Nous partimes cinq cents, mais arrivant au port… (non, 500,5 en comptant arbolito)

      3. Aristarkke

        Preuve nous a été donnée récemment qu’être fiché(e) S n’ était pas le boulet à traîner que le bon Peuple aurait pu croire, en écoutant nivea ment ses Maîtres.
        Du moment qu’il ne roule pas au dessus de la vitesse lumière limite…

  16. Aristarkke

    L’ apport féminin de cet article par Nathalie (le guide ?) est indéniable. Parler des pots de crème dans une SDB me demeure étranger parce que ce ne sont pas les miens et je pense que notre hôte ne l’ aurait pas formulé ainsi, ayant sa pleine autonomie d’ écriture…

    1. Pheldge

      Vieux satyre, de « Nathalie (le guide ?) », tu attends peut-être un Bécaud bécot ? 😉
      Quant à l’argument « notre hôte ne l’ aurait pas formulé ainsi … » il tendrait plutôt à confirmer des rumeurs « père six tantes » de love affair : une femme personne du genre 1 a envahi sa salle de bains avec des crèmes et des lotions …
      devine ses initiales ( un indice, regarde qui a signé l’article du jour, et c’est ni H, ni 16 🙂 )

      ZE question now, c’est la réaction de Nabilla quand elle apprendra ça …

      1. Beldchamps

        Non pitié, pas Nabilla ! Vous cassez un mythe Pheldge ! C’est trop horrible, le masque à gaz n’est même pas anti-bruit …

  17. gameover

    Lundi, Mardi, Mercredi…. grève des taxis
    Jeudi, Vendredi…………… grève des VTC et des LOTI… Pourquoi ?

    « Cette mobilisation a lieu une semaine après que le gouvernement a annoncé des mesures pour lutter contre l’utilisation détournée des licences de chauffeurs dits LOTI (transports collectifs à la demande) par les plates-formes de VTC. Le secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies, a envoyé vendredi 29 janvier, des mises en demeure à une vingtaine de plates-formes de VTC (Uber, SnapCar, Chauffeur-Privé, etc.) pour leur rappeler que les licences LOTI, jusqu’ici plus faciles et moins chères à décrocher que les licences VTC, s’appliquent uniquement au transport de plus de deux personnes ».
    (Le Monde)
    __________
    PTDR… collectif c’est à partir de 2… Quand on en est là c’est qu’il y a du mal de fait !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.