L’expérience française de la mondialisation dans l’autre sens

À force d’efforts particulièrement subtils et très finement calibrés, notre gouvernement a mis en place de courageuses politiques qui permettent enfin de tester certaines hypothèses. Grâce à ces efforts, on mène actuellement en France une expérience très intéressante sur la mondialisation. Celle-ci, commencée il y a déjà plusieurs décennies, a gagné en importance ces dernières années.

Et alors même que le président avait pourtant fait preuve d’un progressisme que d’aucuns pourraient qualifier de débridé en proposant puis en imposant le mariage homosexuel, voilà que sa majorité est parvenue à faire preuve d’un conservatisme quasi-puritain concernant la prostitution, montrant par là que la cohérence d’ensemble n’est absolument pas nécessaire pour gouverner un pays.

En d’autres termes, les députés sont enfin parvenus à pénaliser les clients du marché de la prostitution. L’expérience française, tournant déjà à plein régime, vient de passer une étape supplémentaire : petit à petit, le pays se vide de la prostitution officielle et la fait durablement passer dans le marché noir, augmentant tragiquement les risques et dangers de celles et ceux qui pratiquent ces professions. Plus à propos, cela entraîne aussi un exil massif des prostituées frontalières hors du pays.

Avouons que la manœuvre est particulièrement bien trouvée puisque, ce faisant, le fisc français – premier proxénète du pays – devra faire une croix sur toutes les transactions correspondantes. Il devra aussi abandonner tout espoir de se récupérer au travers de la TVA récoltée auparavant lorsque ces mêmes prostituées dépensaient leurs revenus sur le territoire. Cela en fera d’autant plus pour les Belges, les Espagnols et les Suisses qui se frottent les mains des idioties législatives françaises.

L’expérience française ne s’arrête pas là. Quand je vous disais qu’elle a récemment pris de la vitesse, c’est bel et bien le cas puisqu’on apprend que, pour l’année écoulée, le pays a vu partir pour d’autres cieux un nombre record de millionnaires : c’est ainsi qu’apparemment, et selon l’enquête de New World Wealth, 10.000 millionnaires ont quitté la France. Voilà qui, tout comme pour les prostituées, constitue un intéressant développement dans un pays qui fait, manifestement, absolument tout pour se séparer de celles et ceux qui créent de la richesse, font tourner des commerces, attirent des clients ou des consommateurs.

impots et taxes

Au passage, l’expérience française ne se contente pas de bombarder méticuleusement les uns et les autres de contraintes légales, d’interdictions ou de taxes. En plus de cogner sur les riches, les aptes et les travailleurs, l’expérience consiste aussi à rogner sur les services qui peuvent leur être rendus, notamment les régaliens comme la justice, la police et la sécurité. Il n’est pas étonnant d’apprendre dans ce contexte que si les millionnaires sont partis, c’est essentiellement pour échapper à la montée des tensions religieuses dans le pays. Étonnante marque de réussite d’un état pourtant laïc, vous ne trouvez pas ?

Mais l’expérience française va encore plus loin. C’est le petit côté « toujours plus » de ce peuple qui ne recule devant aucun dépassement, aucune exagération, aucune révolution surtout si elle est sanglante.

Pendant que les riches, les aptes et les travailleurs s’en vont, le pays est lentement vendu, par petits bouts, aux étrangers. Et là, on touche même au sublime lorsqu’on regarde ce qui se passe actuellement dans le domaine agricole puisque des Chinois ont récemment racheté pour 1700 hectares de terres agricoles : un fonds d’investissement, ciblant des exploitants très endettés, récupère ainsi 98% (et non 100%) de la société agricole créée ad hoc pour l’opération. Ce faisant, le rachat échappe à l’organisme d’État chargé de préempter à tout va pour éviter que ces terres ne tombent dans des mains sans l’imprimatur de l’intelligentsia officielle.

Les autorités sont, bien évidemment, plus qu’irritées mais, même en serrant les mâchoires, en fermant leurs petits poings et en se roulant par terre, elles ne peuvent rien y changer. Quant au côté positif du rachat, il est bien évidemment totalement occulté par les larmes amères qu’elles déversent dans l’article à grands barils humides : horreur, les terres rachetées ne créeront pas de nouvelles installations ! Abomination, « aucune implication sur les territoires n’est possible à cette échelle », quoi que cela puisse signifier en vrai français ! Désespoir, la production est destinée à l’exportation et ne sera donc pas utilisée localement, ce qui est übermal, pas du tout écolo et forcément une honte.

Pas question d’évoquer le fait que cela sauve un agriculteur de la faillite. La création d’emplois induits ? Rien à foutre puisque notre patrimoine est racheté par ces méchants étrangers ! Évoquer le rôle de la Politique Agricole Commune dans cet échec ? Vous n’y pensez pas ! Quant au rôle (très douteux) des SAFER dans l’engrenage triste qui aboutit à cette situation, il serait bien sûr contre-productif – pour les SAFER – de les évoquer.

Bref.

L’expérience française continue donc, sans frein, cette expérience si particulière qui consiste à contre-carrer partout, tout le temps et pour tous la création de richesse, d’emplois et d’opportunités, cette expérience qui revient à sur-protéger ceux qui sont déjà installés et acoquinés avec le pouvoir, ceux qui ont déjà un job, ceux qui ont déjà des privilèges et des passe-droits, des avantages ou des facilités, et qui, par conséquence, fait fuir ceux qui n’en sont pas, cette expérience si terriblement française continue donc.

Seulement voilà : de tout temps, la meilleure protection d’un pays n’a jamais été dans ses frontières, pas plus qu’elle n’a été dans le pouvoir coercitif de quelques douaniers ni dans quelques taxes idiotes qui appauvrissent le consommateur (Bastiat l’a démontré, maintes et maintes fois : le protectionnisme et la taxation des produits à l’importation revient à appauvrir le pays qui instaure la taxe). Non.

La meilleure protection d’un pays réside bel et bien dans la capacité de sa population à produire directement de la richesse, avec le moins d’entraves possibles. Un peuple riche n’a pas besoin de ces protections de pauvres et de faibles, qui appauvrissent et affaiblissent.

Les gouvernements et politiciens qui se succèdent au pouvoir en France ont choisi, encore et encore, d’accumuler des boulets, des entraves et des contraintes sur les Français pour s’assurer qu’ils soient bien tous égaux avant de s’assurer qu’ils soient surtout suffisamment libres pour produire des richesses.

Au final, s’ils sont de moins en moins inégaux, ils sont aussi de plus en plus pauvres. Et dans ce cadre, sauf à tourner le pays en goulag à ciel ouvert, toutes les barrières protectionnistes du monde ne suffiront pas à arrêter la fuite des riches hors de nos frontières, ni à stopper l’arrivée des investisseurs étrangers qui pourront racheter à bas prix les ressources, produits et richesses du pays que plus personne ne sera à même d’exploiter ou suffisamment riche pour le faire.

Quant aux Français, ils se plaignent du rachat par ces Chinois de terres agricoles françaises ; ils se plaignent du rachat par certains Qataris de monuments, hôtels, magasins ou clubs de foot ; bref, ils se plaignent d’une mondialisation qui ne leur rapporte pas ce qu’ils souhaitent. Eh bien plutôt que s’en prendre à ceux qui, finalement, sont encore prêts à donner de l’argent pour nos richesses, ils devraient se demander où sont passés ces Français qui auraient pu en faire autant et ont laissé tombé l’affaire. Ils pourraient chercher à savoir pourquoi ils ont abandonné, ils ont laissé tomber.

Décidément, on mène en France une expérience très intéressante, même si, déjà tentée dans d’autres pays, son résultat est globalement assez connu.

forcément, ça va bien marcher

Commentaires210

  1. Le Gnôme

    Encore un petit effort et nous n’aurons rien à envier à le Grèce. Nous serons un destination touristique avec de beaux monuments, de la bonne bouffe et des bons vins.

    Merci qui ?

    1. Aristarkke

      Nous le sommes déjà puisque nos chers dirigeants ne cessent de vanter la Grance, première destination touristique (en amalgamant -là, c’est permis- même les voyageurs qui ne sont qu’en transit entre deux avions).

  2. Aristarkke

    Étonnante marque de réussite d’un état pourtant laïc, vous ne trouvez pas ?
    Dans ce pays, la laïcité, c’est comme l’égalité par Orwell.
    Comme il y en a toujours des plus égaux que les autres, il y en a aussi des plus laïcs…

    1. theo31

      « Tout pour l’État, rien en dehors de l’État, rien contre l’État »

      Pas très laïc comme devise pour l’Etat socialiste national.

      Quant aux autres religions, ce n’est pas la laïcité qui est appliquée mais le sectarisme à géométrie variable en fonction des échéances électorales.

      1. zelectron

        Notre état cours tout droit au socialo-fascisme avec le duce Molland à sa tête.
        Quant à laïcité il s’agit plutôt d’athéisme dans le sens soviétique du terme (universel et obligatoire avec une exception notable, l’islamisme autorisé voire encouragé)

        1. theo31

          L’exception est normale : c’est un des trois viviers de voix du PS, avec les fonctionnaires et les Dom-Tom..

          L’islam étant un socialisme, soces et musulmans ne peuvent que s’entendre jusqu’au jour où ils seront trop nombreux à voter pour la grosse Bertha de Saint-Cloud et là les derniers se prendront le boomerang dans la tronche.

  3. Aristarkke

    ce qui se passe actuellement dans le domaine agricole puisque des Chinois ont récemment racheté pour 1700 hectares de terres agricoles : un fonds d’investissement, ciblant des exploitants très endettés, récupère ainsi 98% (et non 100%) de la société agricole créée ad hoc pour l’opération.

    Péril jaune : le retour ???

      1. lafayette

        mais non c’est juste que l’on a pas serré assez la laisse. Le pékinois aboie et est connu pour son coté teigneux.
        La vérité c’est que l’argent sale il y a en a aussi en asie et l’europe sert de blanchisserie.

    1. albundy17

      Pour les terres, il paraitrait que les chinois aurait payé plus de trois fois le prix du marché local, il y a peut être du gaz de schiste en dessous ? :mrgreen:

      z’avez vu, j’ai mis du conditionnel partout, je vais avoir ma carte de presse

  4. Higgins

    Il y a également la vente discrète mais permanente des bijoux de famille comme les aéroports, Nice, Toulouse, Lyon. Que n’entendrions-nous pas s’il s’agissait des fiefs de dockers? Ce pays dilapide son capital afin de pouvoir boucler ses fins de mois. Toutes les « bonnes choses » ont u e fin.

    1. Woodi

      C’est pour cela que la fin sera miséreuse. La Grèce par exemple (notre modèle avec 10 ans d’avance ou moins), va probablement disparaître en tant qu’entité. D’ailleurs certains voisins lorgnent déjà sur des territoires « discutés ».

          1. Aristarkke

            J’ai dit le libéralisme, pas le libertinisme!
            C’est bien la peine de se décarcasser à tenter de fournir une éducation raisonnable au galapiat qui n’est déjà que trop précoce pour que tu viennes tout gâcher par dessus :mrgreen:

      1. Higgins

        Le départ prématuré de l’ancien DG et les difficultés rencontrées pour lui trouver un successeur montrent à l’évidence que la compagnie nationale bat de l’aile.

            1. sam player

              Air France a gagné quelques sous en 2015, ça change mais ce n’est que sur l’exercice 2015. Et on a déjà entendu parler de distribuer les fruits de la croissance… mais faudrait déjà rembourser les pertes avant !
              – 800 millions en 2011
              – 1200 millions en 2012
              – 1800 millions en 2013
              – 200 millions en 2014

              1. Aristarkke

                Il y a un an, Air Grance passait (vers les 4,5/5€ en bourse) pour ne valoir que le prix de ses avions sur le marché de l’ occasion…

                1. sam player

                  J’avais acheté ça environ 14€ lors de la privatisation un peu avant l’an 2000 et ai revendu aux alentours de 25€ alors qu’un peu avant 2008 ça avait dû grimper à pas loin de 35€… Leur couverture du prix du pétrole a été fatale : ils s’étaient couvert à $140 alors que le baril s’était ratatiné à $30 en 2009.

                  1. Aristarkke

                    J’ai toujours mon lot d’ Air Grance acquis lors de la privatisation… oublié dans les méandres de mon portefeuille… ;-(
                    Je n’ai pas exactement la même version que toi. AF s’était couvert victorieusement en prix élevé du pétrole quand celui-ci paraissait durablement »normal » a un niveau bien moindre et a donc passé convenablement la première année de forte hausse…sans rien faire de sérieux pour se préparer au choc du moment où les contrats de couverture seraient HS alors que le pétrole restait haut… Et comme AF est une compagnie dont le coût d’exploitation a longtemps été extravagant (personnel pléthorique très largement rémunéré et pas que pour le seul niveau des pilotes entre autres…), elle n’avait pas de marges réelles face aux méchants très méchants concurrents…

                    J’ai géré une copro où parmi le CS se trouvait une pénible petasse employée dans les services commerciaux d’AF qui était toujours à récriminer sur tout et rien dans sa copro. M’etant ouvert de mon étonnement de toujours me la récupérer dans les pattes à l’ occasion de chaque visite, même celles impromptues, le gardien m’avait confié, mort de rire, que quand elle n’était pas en congé ou en récupération, elle était en arrêt maladie pour des 15 jours trois semaines de rigueur. Il se demandait lui même QUAND elle prenait le chemin du bureau…
                    Tout cela pour une petasse de la trentaine à l’ époque, antérieure aux 35 heures, si fragile qu’elle ne pouvait faire que deux heures de jogging quotidien…

                    1. sam player

                      19 mai 2010
                      Communiqué sur l’exercice fiscal 2009-2010

                      EXERCICE FISCAL 2009-10
                      QUATRIEME TRIMESTRE
                      Demande plus soutenue et évolution positive des recettes unitaires en fin de trimestre
                      Résultat d’exploitation meilleur que prévu malgré un impact négatif de 173 millions d’euros des
                      couvertures pétrole et l’effet des perturbations météorologiques et du contrôle aérien en février
                      Cash flow opérationnel positif et stabilisation de la dette
                      LES RESULTATS ANNUELS TRADUISENT LES IMPACTS DE LA CRISE ECONOMIQUE
                      Baisse de 15% du chiffre d’affaires
                      Impact négatif de 637 millions d’euros des couvertures pétrole
                      Résultat d’exploitation négatif de 1,28 milliard d’euros

                    2. sam player

                      2008

                      « Le résultat net au 30 septembre 2008 est affecté par une charge non monétaire de 361 millions d’euros liée à la valorisation au prix du marché des instruments de couverture (valeur temps). »

                    3. sam player

                      Au 30 sept 2008 le pétrole était à $98.5 le baril.
                      Donc si AF était en perte sur ses couvertures sur le semestre avril-septembre 2008 c’est bien qu’ils l’avaient acheté sur les plus hauts (avril 109.5; mai 123.2; juillet 133.4).

                    4. albundy17

                      Deux fois pétasse dans le même post, c’est le soleil ? les hormones liées ?

                      Ce mot est tellement parlant, je me demandais s’il existait son pendant masculin.

                      PS: c’est bien d’avoir des actions cotées en ce moment, ça les soutient

                    5. sam player

                      @ Albundy
                      Parfois pétasse c’est affectueux style :
                      « Bon elles se bougent le c** les pétasses ! « 

                    6. Pheldge

                      @ Al bandit & sam : dans le genre affectueux et empreint de délicatesse, il y a : « je sens tes dents, pétasse ! »

              2. Aristarkke

                En explorant le net, j’ai trouvé un article de boursier.com du tout début 2012 indiquant que la dette d’ AF, alors de 8,5 Mds€ allait être prise à bras le corps gna gna gna pour être diminuée d’ au moins deux Mds en deux ans…
                Elle a augmenté au contraire de 4 Mds en quatre ans selon le total indiqué par Chevallier dans son article fourni par le Major…

                    1. Hang’em high

                      Sam Player : Parfois pétasse c’est affectueux style :
                      « Bon elles se bougent le c** les pétasses ! «

                      hmmm ? happy ?

        1. Calvin

          Je dirais même plus : la compagnie nationale bat des deux ailes.
          Ses avions ne volent plus grâce à des moteurs à réaction mais comme le font les oiseaux…

    2. dede

      « Ce pays dilapide son capital afin de pouvoir boucler ses fins de mois. »

      Mouais. Que signifie « dilapider son capital »? A ma connaissance, l’aeroport de Nice profite toujours a la region nicoise, ses habitants, ses touristes et son industrie touristique. Et en plus, quelqu’un a du recevoir des euros pour investir dans un autre projet…

      A ce sujet, je vous invite a relire Donald Boudreaux :

      http://cafehayek.com/2016/03/40563.html

      1. sam player

        En cas de privatisation l’argent reçu devrait servir à diminuer la dette et non servir au fonctionnement ni à des « investissements » qui généreront encore plus de frais de fonctionnement.

  5. Val

    Et pendant ce temps la sur BFM on glose sur le fait que la France va mieux , si, si , qu’elle a un dynamisme particulier (c’est bien trouvé ce mot ) , sur fond de description shumpeterienne (c’est vrai que la destruction , elle est bien là , la création , en revanche …) le tout en faisant la promo macronnesque (couplet à caser ds toute intervention journalistique en ce moment) . Un concentré de débilité , tout y est , un sans faute .

    1. Val

      Ah j’avais raté un truc « Macron va faire usage de remèdes non conventionnels » …. ça ne s’invente pas . Nous sommes sauvés .

        1. Val

          oui, c’est effectivement ce qui m’a fait rire et tout le monde avait l’air de se réjouir, j’aimerais un jour que ces types s’écoutent déblatérer leur âneries . Franchement avec eux on a pas besoin de comiques .

      1. Baichette

        Pour pinailler, les météorites se mesurent en kilomètres cubes.
        C’est l’impact qui, éventuellement, se mesure en kilomètres carrés.

    2. albundy17

      Pour le dynamisme particulier, il faut avouer que c’est le cas.

      Quand on voit des pme et tpe parvenant malgrè le tabassage fiscal, le matraquage cerfa et toutes ces règles dont seul la france bénéficie, a survivre dans ce milieu hyper hostile, je me laisse à rever parfois des performances de ces petits patron s’il avaient moins de boulets de 2 tonnes au pieds

      1. Val

        @albundy il n’y a pas plus retors que le patron français , à desespérer le trotskyte le plus enragé . C’est d’ailleurs en contemplant une PME française que Galilée a eu cette parole devenue célèbre « Et pourtant elle tourne ! »

            1. Aristarkke

              Age funeste en augmentation, inactivité, circuits neuronaux subissant la chaleur des tropiques, abus de piles enrhumées, usage d’une compagne trop jeune pour le reliquat de capacités mises de fait en surrégime…
              Toujours une épreuve de voir la triste réalité… 🙁
              Soyez patiente avec cet exporté du ghetto… 😥

  6. Peste et coryza

    Bah, nos dirigeants s’en laveront les mains.
    D’abord, ils ont nié les problèmes.
    En ce moment, ils mentent comme des arracheurs de dents.
    Après, ils accuseront quelqu’un d’autre… et se tireront à l’étranger avec la caisse.
    Il parait que la nouvelle Zélande est tendance.

    P.S. :
    Vous savez si Option carrière, ça marche pour les offres à l’étranger ? J’ai repéré quelques bonnes offres de technicien en Suisse…

    1. Royaumont

      La nouvelle complainte des victimes du fisc :

      Monsieur le Président
      Je vous fais une lettre
      Que vous lirez peut-être
      Si vous avez le temps
      Je viens de recevoir
      Ma feuille d’imposition
      Et cette spoliation
      M’enlève tout espoir
      Monsieur le Président
      Je désire m’y soustraire
      Je ne suis pas sur terre
      Pour vivre de l’air du temps
      C’est pas pour vous fâcher
      Il faut que je vous dise
      Ma décision est prise
      Je m’en vais déserter

  7. Bonsaï

    Non. mais rassurez-moi, il y a quand même encore des entrepreneurs en France ?
    A lire les magazines, il y a pourtant de riches propriétaires français, qui ont de beaux châteaux et des filles si belles et si gayettes qu’elles séduisent même des présidents ! Toute l’industrie alimentaire française, réputée dans le monde entier, l’industrie hôtelière, l’industrie du luxe et du vêtement. Bref, pour l’excellence la vie n’est pas si dure…
    Le problème c’est que le Français moyen devient petit joueur, à l’image de ceux qu’il élit régulièrement, des mous, des moches. Il est devenu grincheux, maladif, ça doit être à cause de l’eau. Voilà, l’eau est polluée par les médicaments (sans parler des engrais chimiques et autres joyeusetés) et les gens deviennent fous ou dépressifs.

    1. Roi Heenok

      Il faut bien voir que la France tombe de haut. Il y a(vais) comme une bonne couche de gras avant d’attaquer la moelle. Mais rassurez vous maintenant on y est.
      Vous avez cepandant raison sur le fait que les gens en France sont demoralises au sens du KGB, perdre toute force morale (meme et surtout en milieu citoyen et festif).

  8. Gérard

    Tiens, à l’attention de ceux qui ont la chance de ne pas être chef d’entreprise, et qui donc ne sont ni concernés, ni au courant : une nouvelle obligation fiscale vient d’être inventée, afin (probablement) de justifier quelques emplois de fonctionnaires supplémentaires : la déclaration obligatoire des loyers payés par les entreprises. Certes, ils apparaissaient déjà, sur les comptes qui sont chaque année transmis au fisc pour l’établissement de l’impôt sur les sociétés, et dans un compte de charge bien défini (pour les spécialistes : compte 613 – Locations). Cela ne devait pas suffire car il faut à présent, en plus, une déclaration spécifique, et par un moyen qui ne peut être ni par un nouvel imprimé CERFA, ni sur le site http://www.impôts.gouv.fr, ce qui serait évidemment beaucoup trop simple. Non, un nouveau système dit « EDI », apparemment maîtrisé de façon adéquate uniquement par les cabinets et experts comptables, qui se chargeront de votre déclaration, si vous le souhaitez, pour la modique somme de 70 € ou environ … Et n’oubliez pas que cette déclaration est à faire (sauf amende de 135 €) même si votre entreprise ne paie pas de loyer. Franchement, dépenser 70 € pour déclarer (en double) que vous payez un loyer annuel de 0 €, c’est donné, non ?

    1. Aristarkke

      Les loyers apparaissent dans le bilan mais sa lecture ne dit pas à qui ils sont payés sauf lors d’un contrôle fiscal. Là, le fisc veut savoir en temps réel qui paye à qui. Ce sera un énième contrôle de croisement de données…
      On n’a que ça a faire dans les TPE, remplir des Cerfas….

    2. Vodkaman

      Le fait que cette déclaration soit confié à un tiers extérieur agréé par l’administration fistale m’apparait comme un moyen de « fiabiliser » les renseignements qui seront transmis.
      Dans le cadre de la réforme de la taxe foncière applicable aux locaux tertiaires (dans les tuyaux depuis début 2010 me semble), les bases d’impositions ne seront plus calculées sur la base de valeurs datant de 1970 en se référant à un local similaire, mais sur la valeur locative du bien lui même. Un faible loyer déclaré conduirait à une base d’imposition moindre. on peut imaginer que le vil propriétaire suggère à son locataire de minorer sa déclaration pour faire baisser la TF qui lui sera refacturée, mais également la CFE assise également sur la valeur locative des locaux.

      Depuis 3 ans, la boite où je bosse transforme tous ses baux dont les loyers étaient certes élevés par rapport au marché mais « all inclusive » en refacturation au réel en baissant le niveau du loyer…

      assez facile à vendre au locataire quand on évoque la CFE 😉

      1. Aristarkke

        Ah, la CFE! Celle qui a baissé par retrait d’ éléments de calcul de la taxe pour retrouver en deux ans son niveau d’avant amaigrissement…

      2. sam player

        Après on s’étonne aussi que les relations entre propriétaires et locataires se dégradent au moment du remboursement de la caution avec des proprios cherchant la petite bête vu que leur rendement s’amenuise…

  9. sam player

    HS mais c’est des taxes… alors…
    Une bonne bidouille de SFR serait peut être en cours basée sur les différentiels de TVA entre la presse et la téléphonie mobile et ce afin d’augmenter ses marges

    Résumé : Les abonnés SFR vont dorénavant être facturés automatiquement de l’option « presse » à 19.99€ (TVA à 2.1%) puis en fin de facture la même somme sera déduite, donc c’est neutre pour le client… mais l’astuce pourrait résider dans le fait que la remise soit faite sur l’abonnement téléphonique taxé à 20%… ah ah ah
    http://www.universfreebox.com/article/34682/Option-SFR-Presse-et-si-tout-ca-n-etait-qu-une-histoire-de-TVA

  10. sam player

    Il est pas mal l’exemple suisse pour les prostituées, ça leur assure la sécurité et une retraite de base et ça fait rentrer des impôts. C’est du même genre que la légalisation du cannabis aux USA : ils ont échangé la criminalité contre des taxes.

    C’est un peu ce que l’on fait en entreprise quand on a une affaire très chiante : quitte à la prendre, ne serait-ce que pour ne pas laisser le client le bec dans l’eau, vaut mieux que ça rapporte…

    1. Charles

      Cher socialiste, quand on fait passer une loi polémique, et qu’on impose rien, on fait un référendum, une votation. On dirait que c’est compliqué pour les français de comprendre…

      1. sam player

        Cher libéral (si toutes fois vous l’êtes, on couche pas ensemble) le but des lois n’est pas de s’occuper de ce qui se passe dans le slip des gens ni dans leur lit (king size le lit hein)

      2. flaghenheimer

        Lorsque un mec a été élu il faut s’attendre à ce que, par accident, il applique son programme. Si un référendum avait été organisé (à tort à mon avis le sujet n’étant pas d’importance), et si le résultat vous avez déplu vous nous auriez expliqué à quel point les médias ont biasé le vote.

        1. petit-chat

          Socialo : le résultat de l’Ednat.
          et si le résultat vous avez déplu
          et si le résultat vous avait déplu, c’est mieux.
          D’autre part , il ne s’agit pas de mariage gay (déjà une aberration) mais de mariage pour tous.
          Et CONTRE l’avis du Peuple.

          1. flaghenheimer

            Mariage pour tous c’est le nom officiel. Il s’agit bien entendu d’autoriser le mariage homosexuel. Libre à toi de reprendre la com’ gouvernementale.
            En outre, qu’est-ce qui te fait croire que c’était contre l’avis du peuple?

            1. BDC

              C’était une ligne dans son programme, il a été élu, OK pour dire que les Français ont glissé le mariage pour tous dans l’urne. C’était bien la seule mesure qu’il pouvait respecter, tant pis si, le cas échéant, la majorité des Français était contre. Il y a un faisceau d’indices qui laissent penser qu’il l’a passé en force : la propagande médiatique outrancière (perso parmi le peu de gays que je connais, il y en a qui sont contre, mais bien sûr dans les médias ils sont tous pour!), je passe sur le succès de la manif’ pour tous, on peut toujours dire que ceux qui descendent dans la rue ne sont pas représentatifs mais simplement plus motivés, et puis si le peuple était pour, il y aurait peut-être eu un référendum justement !

          2. sam player

            @ Petit Chat
            « Et CONTRE l’avis du Peuple. »

            Et si le peuple dit qu’il faut mettre le lait avant de mettre les céréales, tu fais quoi ?

            Le problème du mariage est biaisé avec la fiscalité (revenus, succession…). Perso la fiscalité a fait partie des raisons pour lesquelles je me suis marié… à l’époque.
            Dans beaucoup de pays l’impôt est individuel.

  11. cherea

    « c’est ainsi qu’apparemment, et selon l’enquête de New World Wealth, 10.000 millionnaires ont quitté la France »

    Hollande déteste les riches, ils lui rendent bien. Bon en France, on fait venir les plus pauvres des plus pauvres et on fait partir les plus riches, les plus diplômés…Voila le quinquennat de Hollande

  12. yoananda

    « s’ils sont de moins en moins inégaux, ils sont aussi de plus en plus pauvres.  »

    Il faut le dire vite. Les fonctionnaires sont quand même plus égaux que les autres. Avec une retraite à 2500€ de moyenne, aux taux actuels des bons du trésor français, ça ferait l’équivalent d’une rente sur un capital de 5 miyons !
    Pas très dans la pauvritude tout ça.

    Par contre pour les producteurs, les travailleurs, les gens honnêtes, bref, les con-tribuables, puis, c’est l’égalité dans la pauvreté.

      1. Peste et coryza

        Tu m’étonnes… Bratislava, Prague, Vienne, Budapest… sont mieux que Paris : plus belles, plus sures, et bien moins chères.

  13. Aristarkke

    1/2 HS parce que dans le ton inverse de la Grance: la presse dont BFM Radio ne bruit ce matin que de la possible éviction /mise au placard/mise en quarantaine de la présidente du Brésil, Dilma Roussef, pour avoir présenté une fausse situation financière du pays dans le but -atteint- de se faire faire réélire…
    Cela se voit que ce ne sont que des jeunots en démocratie et sincérité du bla Bla électoraliste… 😈

    1. Val

      @Harry , c’est sûr que ce n’est pas en république bananière française que ça arriverait, nous, la plupart du temps, on vire ceux qui n’ont pas menti suffisamment.

    2. Royaumont

      Ils n’ont même pas pris la précaution d’acheter la presse, les naïfs. On voit bien qu’ils n’ont pas une longue expérience de la démocratie.
      Si ça se trouve, ils ont même laisser élire des gens qui y croient.

  14. Aristarkke

    Perception de la Grance à cinq ans d’ici par le constructeur automobile Renault : belle terre d’ accueil pour un modèle ultra low cost actuellement fignolé pour l’ Inde à 2.500€ et qui remanié pour les normes européennes pourrait être commercialisé vers 5 à 6.000€.
    C’est beau l’ optimisme économique sur le futur du socialisme en action. Suggestion de nom de modèle: Trabant ou Wartburg…

    1. Aloux

      Je ne sais plus où j’avais lu que le marché automobile français présentait de plus en plus les caractéristiques d’un pays en voie de développement…

      1. Vengeusemasquée

        On n’achète quasiment plus que des petites voitures pour lesquelles les profits sont ridicules pour les constructeurs, avec peu d’options. Les berlines ne luxe ne se vendent pas, en tout cas pas les françaises. Cf les échecs remarqués de la Laguna 3 et de la 508 (ainsi que de la 407 avant ça). Ca me fait rire quand j’entends les chiffres sur les nouvelles immat de Renault. Si ce ne sont que des Logan, ça ne va pas aller loin.
        vieil article sur le sujet : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20140401trib000823064/la-france-un-marche-automobile-de-pays-pauvre.html

        1. Val

          @Vengeusem « Laguna 3 et de la 508  » l’échec serait encore plus retentissant si les boîtes françaises avaient le choix de prendre des voitures étrangères pour leurs collaborateurs … Pour ce qui est des petites voitures , elles ont un bel avenir , surtout celles sans permis : entre les vieux qui le perdent et les jeunes qui ne peuvent l’avoir , on va pouvoir sortir les voitures tricycles à l’indienne ou à l’ex europe de l’Est …

          1. MCA

            @Val – 18 avril 2016, 20 h 22 min

            « Pour ce qui est des petites voitures , elles ont un bel avenir , surtout celles sans permis  »

            Que tout le monde se mette à la voiture sans permis et je vous parie qu’elles feront l’objet d’un permis spécifique rapidement!
            Il ne faut pas oublier que nous sommes en France et que perdre un gâteau n’est pas le genre de la boutique.

            Maintenant je serais curieux de connaître l’avenir du permis valable 10 ans. Je sens l’entourloupe, qui comme d’habitude démarre avec des propos lénifiants.
            Un beau jour il se trouvera bien un ministre ou parlementaire pour proposer une restriction de la durée en fonction de l’excuse habituelle de sécurité.

            En faisant des recherches sur ce permis, j’ai lu qu’il pourrait être à durée variable suivant que vous avez commis des infractions plus ou moins grave (ou non) au code de la route.

            Pour l’âge des conducteurs ils devraient se calmer car les sénateurs ne sont pas du genre à finir en voiture sans permis, à moins qu’ils s’octroient à vie une voiture de fonction avec chauffeur (si ce n’est pas déjà le cas, je n’ai pas fait de recherches à ce sujet).

              1. lafayette

                si si surtout lors des accidents, d’ailleurs on veut éviter les morts, pas les accidents, c’est pour cela que l’on nous fiche des photomatons sur toutes les routes.

                    1. lafayette

                      mais pas seulement le coté économique, c’est aussi les différences de signalisation qu’il faudra payer pour faire appliquer. Mais la vrai question est comment un américain conduirait chez nous, vu que tout est plus dense …

            1. Aristarkke

              Ce sera surtout l’aubaine d’ y mettre un gentille taxounette à la croissance exponentielle, façon celle des passeports. Et si vous pouvez arriver à faire sans passeport, c’est extrêmement plus difficile de faire sans permis…

        2. sam player

          Faut dire qu’avec le flingage en règle des voitures puissantes : carte grise à plus de 1000 euros, malus, taxe sur les véhicules sociétés (TVS), non remboursement des frais de carburant ou plafonnement etc…

          1. sam player

            En plus la taxe n’est pas déductible du bénéfice de l’entreprise.
            Pour un véhicule qui fait 250g de CO2/km la taxe est de 6750 euros.
            Même si la voiture appartient au salarié la taxe est payée par l’entreprise dès que les kms remboursés sont supérieurs à un certain kilométrage…. et même si on loue des véhicules à la journée il faut faire gaffe de ne pas dépasser la limite par salarié (en équilibrant les locations suivant les noms).

              1. Bonsaï

                En ville, ç’est bonjour la pollution. Sans négliger l’aspect franchement m’as-tu-vu, que nous autres Européens n’aimons pas trop. Nous n’avons pas besoin de ce genre d’attirail pour nous faire remarquer…

                1. sam player

                  Biais de perception.
                  Tu habites en ville donc tu vois ces véhicules en ville.

                  Mais ce que je voulais surtout mettre en avant c’est que ces véhicules paient déjà la carte grise et le malus écologique qui sont déjà des taxes comportementales que tu approuves donc.
                  Et pour ton info un véhicule avec 160g de CO2 va payer 1840 euros tous les ans… non déductible… ce qui veut dire en réalité qu’il faut en plus appliquer un taux de 38% dessus soit en tout une taxe de 2540 euros sachant qu’en plus la TVA de ces véhicules n’est pas déductible… idem pour la location à la journée, pas de déduction de TVA sur les factures.

                  Avec un véhicule de 30,000 euros la taxe payée la première année avoisine les 10,000 euros. Après on s’étonne qu’on ait une industrie automobile de pauvre et que nos commerciaux se traînent dans des CLIO diesel inconfortables à journée faite avec 60,000km par an.

  15. Aristote

    L’arithmétique est impitoyable. Si le capital des résidents français est surtaxé au point que ses détenteurs sont obligés d’en liquider une partie pour payer les impôts (ISF, successions, etc.), en net les seuls acheteurs possibles sont des non-résidents.

    Et quand li n’y aura plus rien à vendre…

    1. sam player

      C’était bien la raison d’être du bouclier fiscal : ne pas imposer les gens à plus de 100% de leur revenu. Cf la fermière sur l’île de Ré. Mais ils ont été à chier sur la manière de le présenter… à croire que les hauts fonctionnaires de Bercy l’avaient fait exprès.

      1. Aristote

        Oui, ils l’ont fait exprès. L’idée initiale était que le contribuable évaluerait l’impact du bouclier fiscal pour ne pas avoir à payer un surplus d’impôt subséquemment remboursé. Le résultat était que le fisc n’avait pas à faire un chèque de 6 millions d’euros à quelqu’un de très riche, qui avait payé 40 millions d’impôt. Il touchait directement 34.

        Bercy a insisté sur la méthode du remboursement du trop perçu. Chaque année les médias remettait sur la table la liste des chèques importants de remboursement faits à des contribuables, sans jamais mentionner le montant initial de l’impôt payé.

        Sarkozy aurait mieux fait de supprimer l’ISF. On aurait beaucoup gueulé la première année, moins la seconde, et la polémique n’aurait pas fait les grands titres tous les ans !

    2. Adolfo Ramirez Jr

      L’habituelle presse de gauche qui marche pour le PS et leurs militants indécrotables se sont bien fait plaisir en simplifiant tout ca en « une mesure emblématique » du « Président des riches ». Les cons.

  16. Jules

     » si les millionnaires sont partis, c’est essentiellement pour échapper à la montée des tensions religieuses dans le pays. »
    Vraiment ? Ce n’est pas principalement pour échapper à la montée des tensions fiscales ?

      1. Jules

        hahaha, effectivement. Les rares fois où j’ose encore parler de politique, je suis effrayé par le dogmatisme de mes interlocuteurs.

      1. ronchonnette

        mais non voyons, le gvt l’a deja explique, la France rattrape juste son retard vis a vis de la mondialisation. faut suivre! 😉

  17. Woodi

    Mets dix hippies sous une tente avec une guitare, laisse-les pendant quinze jours énoncer des stupidités sans nom sur le travail et admire le chef d’oeuvre qui en surgit :
    *RSA à 18 ans, CDD surtaxés*
    Dites, il vient quand le mec qui propose la pillule bleue et la pillule rouge? J’aimerais vraiment sortir, là. Vite.

  18. Eddie

    L’information sur les 10,000 millionnaires qui partent, pour beaucoup à cause des tensions religieuses est très intéressante.

    Lorsqu’on parle (en France) de la fuite des Français, on parle presque toujours des aspects fiscaux alors que lorsqu’on discute entre nous (ceux déjà partis) cette raison n’est que rarement évoquée. Et oui, beaucoup de Français de l’étranger ne sont pas riches.

    Mais l’aspect religieux apparaît souvent au détour d’une conversation, du genre: Prendre le RER à l’arrivée de CDG, c’est brutal comme dépaysement.

    Ce serait utile d’en savoir plus sur leur étude mais les commentaires de NWW sont succincts: « The large outflow of millionaires from France is notable – France is being heavily impacted by rising religious tensions between Christians and Muslims, especially in urban areas. We expect that millionaire migration away from France will accelerate over the next decade as these tensions escalate. »

  19. zelectron

    On va rire lorsque les socialos-gauchos-fachos resteront tous seuls en face des muzz qui émasculeront les hommes et se serviront des femmes en tant que reproductrices (ceci étant une longue, longue tradition arabe)

  20. Before

    Je suis en train de lire « Atlas Shrugged » (enfin !) et je suis consterné de retrouver chaque jour des éléments, des informations que l’on croiraient tout droit sorties du roman : les lois dans « l’intérêt public », les aides et subventions qui se déversent dans les bonnes poches (celles qui votent bien), les insultes envers les « riches égoïstes », les pressions sur les entrepreneurs, la fuite des talents…
    A croire que « La Grève » est un manuel à l’usage des parasites qui sont au pouvoir ! Je suis étonné et attristé de voir autant de prescience sous la plume d’Ayn Rand.

    1. Jules

      J’aime particulièrement le passage où un haut dirigent explique qu’il multiplie sciemment les lois afin de transformer chaque individu en potentiel hors la loi.

      1. MCA

        @Jules – 18 avril 2016, 17 h 36 min

        « un haut dirigent explique qu’il multiplie sciemment les lois afin de transformer chaque individu en potentiel hors la loi. »

        Sincèrement, je crois que c’est vrai. Ils passent leur temps à tout codifier et cela de la vie à la mort (et au-delà s’ils pouvaient).

        Ces individus doivent être recrutés sur leur degré de perversité, ce n’est pas possible autrement.

        Par contre je me demande toujours comment font les juges pour appliquer tout ça alors qu’une vie ne suffirait pas à apprendre toutes ces lois qui s’empilent et changent en permanence et ne doivent pas manquer de se contredire à l’occasion.

        1. sam player

          Le juge n’a pas à requalifier les faits. C’est aux parties à soulever les points de droit et lui il a juste à vérifier.

            1. sam player

              Quand même pas mais dans les dossiers un peu complexe ou quand un point de droit un peu complexe est soulevé il peut être amené à ouvrir les bouquins s’ils n’a pas auparavant revu les conclusions des parties.

  21. zelectron

    Même en paca il n’y a pas une personne sur dix qui connait l’origine de l’appellation : « massif des Maures » sur la route de Saint-Tropez !

    J’ai eu la chance de faire partie d’une génération qui apprenait la vraie histoire de France ! La vraie histoire de France composée de français normaux (indo-européens).

    – Qui étaient les marchants d’esclaves de cette époque ?
    – Où étaient les femmes de ces barbares ?

    Les musulmans sont entrés pour la première fois en l’an de grâce 714 dans ce qui était la France de l’époque.
    Ils se sont emparés de Narbonne, qui est devenue leur base pour les 40 années suivantes, et ont pratiqué des razzias méthodiques.
    Ils ont donc ravagé le Languedoc de 714 à 725, détruit Nîmes en 725 et pillé la rive droite du Rhône jusqu’à Sens.
    En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d’Aquitaine, c’est ainsi que Charles Martel envoya des troupes pour aider Eudes.

    Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie et écrasa l’armée musulmane, qui se replia en désordre sur l’Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne.

    On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu’Eudes était mérovingien.

    Les Capétiens étaient en train de devenir rois de France et n’avaient pas envie de reconnaître une victoire mérovingienne.
    Les musulmans ont conclu alors qu’il était dangereux d’attaquer la France de front, en contournant les Pyrénées par l’est, et ils ont mené leurs nouvelles attaques en passant à l’ouest.
    15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire, et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par Charles Martel et Eudes à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.

    Les musulmans survivants se sont dispersés en petites bandes et ont continué à ravager l’Aquitaine.
    De nouveaux soldats les rejoignaient de temps en temps pour participer aux pillages.

    Ces bandes n’ont finalement été éliminées qu’en 808, par Charlemagne.

    Les ravages à l’Est ont continué jusqu’à ce qu’en 737 Charles MARTEL descende au Sud avec une armée puissante et reprenne successivement Avignon, Nîmes, Maguelone, Agde, Béziers et mette le siège devant Narbonne.

    Cependant, une attaque des Saxons sur le nord de la France obligea Charles Martel à quitter la région.
    En 759 enfin, Pépin le Bref reprit Narbonne et écrasa définitivement les envahisseurs musulmans.
    Ces derniers se dispersèrent en petites bandes, comme à l’ouest, et continuèrent à ravager le pays, notamment en déportant les hommes pour en faire des esclaves castrés, et les femmes pour les introduire dans les harems d’Afrique du Nord, où elles étaient utilisées pour engendrer des musulmans.
    La place forte des bandes se situait à Fraxinetum, l’actuelle Garde-Freinet (le massif des Maures). Une zone d’environ 10.000 kilomètres-carrés, dans les Maures, fut totalement dépeuplée.

    En 972, les bandes musulmanes capturèrent Mayeul, Abbé de Cluny, sur la route du Mont Genèvre.
    Le retentissement fut immense.
    Guillaume II, comte de Provence, passa 9 ans à faire une sorte de campagne électorale pour motiver tous les Provençaux, puis, à partir de 983, chassa méthodiquement toutes les bandes musulmanes, petites ou grandes.
    En 990, les dernières furent détruites. Elles avaient ravagé la France pendant deux siècles.

    La pression musulmane ne cessa pas pour autant.
    Elle s’exerça pendant les 250 années suivantes par des razzias effectuées à partir de la mer.
    Les hommes capturés étaient emmenés dans des camps de castration en Corse, puis déportés dans les bagnes du Dar al islam, et les femmes d’âge nubile dans les harems.
    Les repaires des pirates musulmans se trouvaient en Corse, Sardaigne, Sicile, sur les côtes d’Espagne et celles de l’Afrique du Nord en Alger particulièrement.

    Toulon a été totalement détruite par les musulmans en 1178 et 1197, les populations massacrées ou déportées, la ville laissée déserte.
    Finalement, les musulmans ayant été expulsés de Corse, Sicile, Sardaigne, du sud de l’Italie et de la partie nord de l’Espagne, les attaques sur les terres françaises cessèrent mais elles continuèrent sur mer par des actions de pirateries.
    Ce n’est qu’en 1830 que la France, exaspérée par ces exactions, se décida à frapper le serpent à la tête, et par la prise d’Alger détruire définitivement les dernières bases des pirates musulmans, dont les marchés aux esclaves européens et français particulièrement appréciés sans compter les femmes en tant qu’esclaves sexuelles (celles qui ne convenaient pas étaient jetées vivantes en pleine mer).

    Ce fut l’origine et la raison de notre présence en Afrique du Nord.
    Vous savez ce qu’est devenue ensuite l’Algérie… et l’histoire ne s’est pas figée……

    Ce qu’il y a de frappant, c’est qu’entre 714, la première entrée, et 1830, l’écrasement définitif des pirates arabesques, il s’est écoulé plus d’un millénaire, ce qui montre qu’ils ne renoncent jamais …

    Et aujourd’hui, effectivement, ils reviennent en masse, par le biais « pseudo-pacifique » d’une immigration de peuplement, qui exploite à fond les failles de nos lois, de nos principes démocratiques, et de nos avancées sociales ….
    Bientôt ils seront assez nombreux pour prendre démocratiquement le pouvoir dans les villages, les banlieues, les villes, les régions, les pays d’Europe !
    Il ne faut pas croire ceux qui les décrivent comme « modérés » !
    Car les exemples des « printemps arabes » qui se déroulent sous nos yeux en Tunisie, Libye, Égypte, Algérie, montrent s’il en était besoin que les « modérés » se font toujours évincer par les enragés !… Qui ne cherchent qu’une chose : appliquer la charia et transformer nos pays d’Europe en un « Dar al Islam », une terre d’islam là où s’applique la charia.

    Il suffit de voir les exactions actuelles contre les chrétiens d’Afrique du Nord, d’Égypte, d’Indonésie, du Nigeria, etc. pour imaginer quel va être le sort réservé à nos familles, à nos peuples européens de souche judéo-chrétienne !

    La France est le pays européen avec la plus importante population musulmane qui augmente très rapidement avec l’immigration de peuplement et surtout la natalité.

    Ignorer l’histoire, c’est s’apprêter à la revivre !…

    1. Bonsaï

      Ouf ! génial. Je ne connaissais pas cette optique de l’histoire de la Méditerranée occidentale. Merci de nous offrir cet intéressant développement !
      Sur quelle sources appuyez-vous votre récit, sachant que dans notre jeunesse nos profs ne semblaient pas disposer d’informations aussi précises.

      1. zelectron

        J’avais un ami allemand ,qui habitait près de la Garde-Frenet, très versé dans ces histoires là + un peu de Wikipédia + mes vagues souvenirs Lagarde et Michard (anciennes éditions) + les attaques (romancées) des bateaux français, avec l’enlèvement d’Angélique pour le marché aux esclaves du Bay d’Alger et vendue aux enchères 🙂

            1. lafayette

              C’est très bien de résumer 40 ans d’occupation en quelques phrases qui passent inaperçues, la vérité c’est que la capitale de la France c’est toujours moquée de ses provinces. D’ailleurs Charles martel était aussi mérovingien, mais 40ans pour se réveiller c’est un peu beaucoup….

              ps: bon plagiat du site dreuz info

              Il ne faut pas non plus oublier que dans l’histoire récente les colonies n’étaient pas ce que l’on peu dire des exemples démocratiques et pourtant sans ces musulmans, c’est pas la bande à pétain qui aurait défait l’allemagne, sans le secours de 2Gaule le dissident et de ses alliers. Comme quoi parfois le nationalisme est une gangrène bien pire que le mal. Défendre un pays c’est aussi ne pas le vendre au plus offrant.

              1. Peste et coryza

                Charles Martel était maire du Palais d’Austrasie, et un ancêtre des caroligiens.
                Les capets, seigneurs d’Ile de France, ne pesaient rien à l’époque.

                1. lafayette

                  Comme quoi la notion de rentabilité dans ces régions était de toute manière réglé qu’à grand coup de pillage de part et d’autre. Facile dès lors de moraliser et de parler de nation avant la fin du moyen age.

            2. sam player

              Tu présentes les Maures comme des pillards mais je viens de voir que c’est des Maures de Cordoue qui avaient commencé à construire le phare de Cordouan à l’entrée de l’estuaire de la Gironde… Pas si sauvages que ça donc…

              1. Hang’em high

                Ils auraient quand même un peu détruit la bibliothèque d’Alexandrie, la ville qui donna l’éponyme de phare (Pharos)….

                « Cependant, quand les musulmans eurent conquis la Perse et mis la main sur une quantité innombrable de livres et d’écrits scientifiques, Sa’d Ibn Abî Waqqâs écrivit à ‘Umar Ibn al-Khattâb pour lui demander des ordres au sujet de ces ouvrages et de leur transfert aux musulmans ? ‘Umar lui répondit : « Jette-les à l’eau. Si leur contenu indique la bonne voie, Dieu nous a donné une direction meilleure. S’il indique la voie de l’égarement, Dieu nous en a préservés. » Ces livres furent donc jetés à l’eau ou au feu, et c’est ainsi que les sciences des Perses furent perdues et ne purent parvenir jusqu’à nous. »

                — Ibn Khaldûn, Le Livre des Exemples, T. I, Muqaddima VI, texte traduit et annoté par Abdesselam Cheddadi, Gallimard, novembre 2002, p. 944.

                1. sam player

                  J’aime bien la rhétorique pour justifier la destruction.
                  Ca rappelle la reconnaissance de culpabilité des hérétiques par noyade ou par le bûcher…

                  1. Bonsaï

                    Toujours est-il que nombre d’écrits de philosophes grecs de l’antiquité nous sont parvenus au moyen-âge par les arabes, dont certains étaient de fins lettrés. A l’époque ils avaient installés des sultanats en Espagne, avec Grenade et Tolède et de nombreux savants juifs et arabes collectionnaient et traduisaient des textes importants de l’Antiquité, dont certains parvenaient ensuite dans les abbayes auprès des moines copistes.
                    J’ai là-dessus beaucoup de détails, si cela vous intéresse.

              2. lafayette

                en effet je ne prétend pas qu’ils ravageaient plus que les francs de l’époque. Leur culture étaient nettement plus communautaire que la notre à cette époque. Là je pensait plus à la méthode du moyen age qui soignait les maux de la populace à grand coup sur la gueule.

                1. Hang’em high

                  parle de la III° république aux mineurs de Fourmies en 1891…. de Clemenceau aux gens de Courrières… les coups dans la gueule, ce n’est que le M.A…
                  Pour ne rien dire de la répression des familles de la Manif pour Tous…

                  1. Aristarkke

                    Werther, sur ce dernier coup, ce n’était pas pareil.

                    Julien Drey, l’homme des (bons ?) résultats économiques invisibles sauf par les initiés dont lui et Peak de la Faribole, soutient que ces manifestants dissimulaient des armes de destruction massive sous forme de poussettes d’enfants et des airs bien élevés et propres sur eux.
                    Tu n’iras tout de même pas jusqu’à mettre en doute la parole de notre expert national en tocantes hélvétiques ou es-tu corrompu du Kamdumal jusqu’à la moëlle ???

                    1. Pheldge

                      papet, le Juju à Flamby, c’est « Dray » ! et pour la mainfestation anti-républicaine et vivransamblesque que tu cite, (tacite, tel Tacite dans ton acide placide du site d’Alcide 😉 * ) c’étaient rien que des réacs de dangereux intégristes cathos, alors …

                      * j’ai pas pu résister à l’appel de : « Ali, Ali, tes rats d’Sion ! »
                      que l’ami vers Serre Werther me pardonne 😉

  22. René-Pierre Samary

    « le pays se vide de la prostitution officielle et la fait durablement passer dans le marché noir, augmentant tragiquement les risques et dangers de celles et ceux qui pratiquent ces professions. »
    Allez pisser au Père Lachaise sur la tombe de Marthe Richard, dont la vie n’a été qu’une succession d’affabulations, et à qui l’on doit la fermeture de ces bijoux qu’étaient le One Two Two, le Sphinx, le Chabanais… Aristarkke, ça vous dit quelque chose, je pense…

    1. Aristarkke

      Les Belles Poules…
      Tout un programme…
      Mais je ne sais plus laquelle (Le Sphinx ?) permettait aussi aux Clientes d’ y trouver des escorts boys. Déjà l’ égalitarisme sévissait!!!

  23. tmtisfree

    Çà n’a pas trainé ! Excellent billet.

    J’ajouterais seulement que les SAFER ont fait un lobbying parlementaire intense pour obtenir (très rapidement) ce droit de préemption étendu aux cessions de parts sociales [1].

    Ce joli monopole sert bien les intérêts de ses administrateurs qui sont souvent les mêmes que ceux qu’on retrouve en CDOA, à la caisse local du CA, à la FDSEA, etc. J’ai souvent des envies de « meurtres » quand j’y pense à ces collusions faites au su et au vu de tous.

    [1] http://www.safer.fr/iso_album/2013-08-23-livre-blanc-proposition-04.pdf

    1. Nocte

      Oui, la SAFER… les envies de meurtres… je connais deux personnes qui ont à gérer avec cette engeance. L’une a mal fini et l’autre rêve désormais de loger un canon de fusil dans la bouche de « ces fils de putes » (dixit) et de presser la détente. J’ai rarement vu tant de rage chez un individu à l’origine pourtant sain d’esprit et plutôt tranquille par nature.

        1. Bonsaï

          Alors c’est bien une « distraction » orthographique que j’avais cru repérer dans votre commentaire ci-dessus (celui où vous parlez de planqué suisse, ce qui est un pur fantasme car un vrai suisse ne se planque jamais !).

  24. barbatruc

    @ tmtisfree : La safer est un peu coincée sur ce coup là , car dans toutes ces transactions le vendeur garde au minimum 2% de parts ( pour un certain nombre de mois ) , ceci étant bouclé avant le calcul définitif des parts à la clôture du bilan.

    Je vois pas comment la SAFER pourrait rétrocéder facilement des parts qui ne représenterai pas au final 100% de l’actif.

    J’ai vendu en 2015 avec ce procédé pas à des chinois mais à une très belle boite française désormais immatriculées en Belgique.

    L’inconvénient de ce système étant principalement le coût pour l’acheteur, les biens fonciers n’étant pratiquement jamais inscrits aux bilans des sociétés.

    Ce coût est supporté par l’acheteur, de plus les dispositifs de la transactions doivent être bouclés non pas par un simple agent immobilier, mais par un spécialiste juridique et un avocat , ceci représente en plus un coût de 8%.

    Pour le vendeur, c’est très intéressant car on vend au prix réel du marché, et non au prix fixé par la SAFER et ses sbires.

    Les cabinets spécialisés en vente de foncier par parts sociales ont de beaux jours devant eux.

      1. barbatruc

        Ne vous inquiétez, pas je les rencontre régulièrement depuis un an et j’ai un bon aperçu de l’administration, c’est un mélange de la SNCM et de la CGT , avec un bon coté mafieux extrêmement développé pour une administration.
        Ils sont clairement appelés à disparaître , personne ne les regrettera 🙂

    1. Peste et coryza

      Facile. Tu interdis aux étrangers d’acheter de la terre française.

      La Terre n’est pas une vulgaire marchandise : non seulement elle nourrit, mais les ancêtres y sont enterrés.

      Certains disent que la terre est l’investissement qui va valoir le coup pour les années à venir. Donc, il faut la garder sous le coude.
      Les chinois sont moins bêtes : impossible d’acheter un jardin de thé si on est pas chinois soi même, c’est strictement interdit.

      1. « Facile. Tu interdis aux étrangers d’acheter de la terre française. »
        Quelle naïveté confondante. C’est presque mignon.

        L’étranger est fourbe. Il devient majoritaire d’une société dirigée par un Français bien de France. Le Français bien de France achète la terre. Affaire pliée. (ou tout montage équivalent qui permet d’obtenir exactement le même résultat) Et en Chine, des sociétés ou des terres détenues par des étrangers, il y en a. Il faut juste graisser les bonnes pattes.

        1. Aristarkke

          Oui et non.
          P&C confond interdiction faciale et interdiction effective. Par exemple, conduire sans permis est un horrible crime qui devient très bénin si vous êtes un people acteur… Conduire sous coke aussi mais si vous êtes people, vous pouvez cumuler sans risque. Et ainsi de suite…

  25. albundy17

    Monsieur zelzctron, vous n’avez pas pris votre dose de Padamalgam 500 !

    Bonsaî, suis étonné que vous ne connaissiez pas les 800 ans de razzias de nos amis muzz, la colonisation de l’algérie (enfin, la création de l’algérie finalement) n’est dûe qu’au ras le bol de la piraterie en méditéranée

      1. zelectron

        @19 h 52 min petit arbre couvert de fleurs parfumées de printemps :
        versions d’une objectivité plus que parfaite, imitant en cela les riches heures moscovites staliniennes, pendant que vous y êtes gente Dame

        @albundy17, zut, chui en rupture de stock de Padamalgam 500 tamponné effervescent, mais comme tout le monde se rue (pas rut) dessus les pharmacos n’en n’ont plus non plus, va-t-on vers une disette 🙂

  26. LaVitreCassée

    J’attends avec impatience le jour ou H16 nous fera un billet destructeur sur F.Lordon, l’un des inspirateurs de « niais debout »…

    Le mec a son « petit coin » sur le monde diplomatique, les commentaires des guguss qui le suivent sont tous plus « lolesques  » les uns que les autres !

    http://blog.mondediplo.net/2016-04-17-Les-temps-modernes-2-2

    Sinon, jetez un oeil sur ce compte twitter :

    Nuit chelou Pour une vraie décroissance ! Expropriation des riches, abolition des loyers, semaine de 12 heures et salaire mini 6.500€, confiscation des entreprises

    https://twitter.com/NuitDeboutt

    😀

      1. sam player

        Elle a fait près de 300 commentaires avec sur CP mais comme d’hab ils ont changé le titre. D’ailleurs le titre de ce même billet de h16 a lui aussi été changé et ça change complètement le sens.

        Bon Nathalie MP tu paies ta bouteille ?

          1. Bonsaï

            La novlangue de la Matrix, si vous n’aviez pas encore compris…
            On se renvoie des liens par dessus les filets et qui reste bêtement là, sans réfléchir plus loin, à regarder passer les ba-balles ?

  27. Adolfo Ramirez Jr

    L’article de Challenges sent bon la complainte SAFER et FNSEA des mafieux du milieu!

    Financiarisation de l’agriculture : je ne savais pas que les agriculteurs étaient philantropes sans recherche de profit et s’endettaient sans cesse uniquement pour les beaux yeux des banqiuers!

    Destabilisation du marché : augmentation des prix qu’eux meme ont decreté tres bas (0.4€ le m2, 10 000 fois moins que dans certaines zones du Pérou!!)

    « L’objectif poursuivi par ce groupe est « aux antipodes » du mode d’agriculture promu par la France, estime la FNSafer » :
    La Safer et la FNSEA admettent qu’elles n’existent que pour pousser les agriculteurs a un mode d’agriculture voulu par l’état, a base d’endettement lourd, de charges, de MSA et de petites retraites minables…

    Mise en place de salarié : trouver un emploi stables en milieu rural plutot que de ldevoir s’endetter sur 25 ans pour lancer son activité, ou est le probleme?

    aucune implication sur les territoires n’est possible à cette échelle:
    Novlangue évoquant le LOL intersidéral.

    « Aucun circuit court n’est envisagé puisque la production est destinée à l’exportation »:
    tiens, c’est nouveau, on peut se faire livrer ses céréales et son colza en circuit court, un sac par semaine, charge a vous de le moudre pour produire votre propre farine et votre huile! La France est le 2e exportateur mondial de cereales, notre agriculture est basée sur l’export…

    1. Peste et coryza

      Ils s’endettent à cause de normes débiles et de la MSA… les « investissements », font la joie du crédit agricole (capitalisme de connivence incorporated).

  28. Pheldge

    HS, mais sujet déjà abordé, par contre je n’ai pas accès à l’intégralité de l’article qui promet d’être croustillant , et plein de sommations envers le méchant et cruel Youtube. Pourquoi aller se battre contre un vilain capitaliste, alors qu’il est si simple de rajouter une taxe sur les Box, une super taxe sur les Box-fibre ?
    Franchement, c’est l’approche de la Bérézina de 2017 qui leur fait perdre l’imagination ?
    http://lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/04/18/32001-20160418ARTFIG00309-youtube-prie-par-l-europe-de-mieux-payer-les-artistes.php

      1. Pheldge

        T’es nul ! fallait le filmer en train de ièche , c’est trop comique la façon qu’ils ont les clébards , de rentrer la tête dans les épaules et de regarder de côté , genre « hé oui, je coule un bronze … et je suis une vedette désormais ! »

    1. Peste et coryza

      Encore une clownerie de la part de nos « artistes » ?
      Les youtubers genre Cyprien ou Joueur du Grenier s’en sortent très bien…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.