Égalité, citoyenneté, foutaises

Dans moins d’un an, l’Assemblée sera renouvelée. Concrètement, compte-tenu des vacances et d’un calendrier électoral chargé, il ne reste donc à nos députés qu’une poignée de mois pleins pour les laisser exprimer leur moi profond, leur créativité législative et les laisser passer toutes les jolies petites expériences sociétales qu’ils ont âprement préparées toutes ces années durant. Excellente raison, donc, pour se déchaîner.

Et justement, ça tombe bien : avec la Loi Égalité et Citoyenneté, il y avait un projet de loi tout désigné pour les idées les plus moisies belles qui pouvaient germer dans l’esprit fertile et inarrêtable de nos élus en mal de légitimité et de reconnaissance éternelle.

Il faut dire qu’arrivé à ce bout du quinquennat, il devient difficile de se lancer dans les lois aux répercussions économiques les plus importantes. La tentative désespérée de remettre un peu d’ordre dans le Code du travail par le truchement du factotum El Khomri ayant abouti à une situation de blocage quasi-parfaite en République du Bisounoursland, il faut donc se concentrer sur ces lois qui se contentent de bricoler à la marge, et qui peuvent toujours se parer de la morale, du bien-être ou de ce bon sens dont les députés sont, pourtant, si dépourvus habituellement.

Le sociétal est donc un domaine tout trouvé pour ces expérimentations législatives. Oh, attention, on ne parle pas de ces grands chambardements tels que le mariage homosexuel qui aura lâché sur la France des hordes de conservateurs assoiffés de destructions de magasins, de manifestations violentes avec échauffourées et d’occupations permanentes de places publiques pour réclamer un autre monde possible, démontrant d’ailleurs l’impuissance d’une police désemparée, incapable de calmer ces dangereuses mères de famille avec poussettes qui passaient leur temps à lancer pavés et objets contondants à des compagnies républicaines stoïques sur ordre. Non. Pas de ça ici, mais plutôt de simples bricolages qui n’ont, dans l’opinion publique générale, qu’un impact modeste sur les individus et semblent couler de source.

Or donc, quelques amendements permettent d’ajouter des petites sucreries législatives à un projet par ailleurs fourre-tout morne, et habituelle giclée de moraline grasse et corrosive d’un socialisme en bout de course.

Je ne vous ferai pas l’affront de détailler le projet global, ce dernier s’ébrouant mollement dans les boues épaisses du service civil obligatoire et de la réserve citoyenne, l’immixtion de l’État dans la vie associative, du mille-feuille administratif entre les régions et l’État, de la formation décidée, encadrée et organisée par l’État, la mixité sociale, l’égalité réelle, concrète, palpable, tangible et solide et des douzaines d’autres babioles plus ou moins cachées au détour des 41 articles, trois titres et de la demi-douzaine de chapitres qui forment ce gros patapouf législatif sur lequel il fut finalement fort aisé de coller plein de cavaliers.

On pourra en tout cas en citer deux, symptomatiques.

collectif antigone - liberté d'expressionLe premier, c’est l’extension de la lubie catastrophique de nos députés à vouloir absolument régenter les pensées. Surfant sans la moindre gêne sur le sophisme qu’interdire par la loi un négationnisme est un vrai acte de courage et qu’une interdiction d’une pensée idiote ou coupable permet de faire reculer les idées nauséabondes, nos braves élus ont décidé qu’il ne suffisait pas d’interdire la négation de la Shoah mais qu’il fallait aussi faire de même pour le génocide arménien. Youpi. La liste des génocides étant (malheureusement) assez longue, on peut déjà voir se profiler les supporters d’une loi mémorielle équivalente pour le génocide vendéen ou pour tous ceux qui viendraient à l’idée de quelqu’un de contester.

La suite logique, c’est d’interdire la contestation de faits historiques moins saillants, puis, pourquoi pas et par extension, verrouiller une bonne fois pour toutes certains champs de la géographie, de la biologie, de la physique ou des mathématiques que d’aucuns prennent un peu trop à la légère, merde à la fin : il est temps que la valeur de Pi soit gravée dans le marbre, les approximations ont suffisamment duré. Et de toute façon, la liberté d’expression s’entend toujours pour ceux qui ont une opinion décente, n’est-ce pas…

freedom of speech - liberté d'expression

Le second, c’est l’invasion, toujours plus loin, toujours plus forte, du législatif dans la vie intime des individus, de leur famille, et dans l’encadrement de leurs comportements. Cette fois-ci, il s’agit de légiférer sur les violences corporelles exactement comme si celles-ci avaient un jour été autorisées en France et s’il était permis, jusqu’à présent, de torturer ou frapper ses enfants dans la plus parfaite décontraction du législateur qui regarderait ailleurs en attendant tranquillement qu’un os se brise pour décider d’intervenir, éventuellement, peut-être… L’idée réelle des députés est donc d’accroître encore le champ d’application des textes existants et d’étendre ces interdictions au cadre de l’autorité parentale qui exclura donc « tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles ».

Comme souvent lorsqu’on pave l’enfer de bonnes intentions, les députés ont ici soigneusement alignés leurs pavés en croyant lutter contre les sévices faits aux enfants (ce dont toutes les lois précédentes se chargeaient pourtant déjà). Charge ensuite à l’État, dans sa grande intelligence et son immense finesse, de définir au quotidien ce que « traitement humiliant » veut dire. Délice de l’administration qui se chargera de retirer les enfants de parents jugés incompétents par la magie d’un texte de trop : forcément, il n’y aura pas d’erreurs, de dénonciations calomnieuses, de dérapages et de familles déchirées, jamais, puisque le texte part d’une bonne intention, voyons.

spanking - fessée

Mmmh, vraiment, ce projet législatif obèse, ces amendements cavaliers, tout ceci sent bon la fin de règne, la nécessité pour cette Assemblée de pondre de la loi toujours plus vite, toujours plus loin, toujours plus fort. La meute républicaine a reniflé sa fin proche et ces derniers projets, passés en blocs, sentent un peu l’hallali.

Chaque député, chaque ministre, gonflés de sa propre importance, veut passer sa petite loi, faire le plein de projets concrétisés afin de pouvoir dire enfin, lorsque le temps des urnes reviendra, « Regardez ce que j’ai fait pour vous » tant est forte la peur de se faire débarquer pour incompétence à la prochaine législative.

Mais surtout, l’actuelle majorité a bien compris qu’en tartinant ainsi les codes de leurs excréments législatifs, leurs successeurs devront se coltiner ces lois débiles et interminables sans vraiment pouvoir revenir en arrière (et on ne manque pas d’exemples en la matière – Rocard, récemment décédé, n’imaginait probablement pas que sa CSG lui survivrait). Ici, c’est identique : à la fin de règne, on ouvre à fond le robinet à niaiseries, on taille à grands coups de marteau-pilon dans un sociétal peu coûteux, et les députés de la majorité suivante devront gérer leurs scories les cinq prochaines années. Et si jamais il leur venait la fantaisie de revenir en arrière, l’opposition d’alors se fera un plaisir de hurler devant tant d’infamie.

La France, bateau ivre et percé de toutes parts, s’enfonce lentement. Les élus, cyniques et bien certains d’avoir une place dans de beaux canots de sauvetage, vérifient que personne ne chaparde les petites cuillères en argent.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires197

    1. Aristarkke

      (suite)
      Curieusement, on ne parle jamais d’un qui se déroule quotidiennement et depuis des décennies dans la Socialie elle-même : celui de nos zeuros dans notre porte-monnaie… 😥

    2. sam player

      Vous aurez noté que comme le projet précédent avait été invalidé par le CC pour cause de circularité de la loi, est maintenant considéré comme infamie le fait de contredire un génocide ou tout acte d’élimination d’individus, esclavagisme etc… qui aurait été déclaré comme tel par une juridiction quelle qu’elle soit.
      Ca promet : en théorie celui qui fait appel d’une décision à son encontre à quelque niveau que ce soit est un hors la loi !

  1. Le Nain

    Allez comprendre, les massacres hamidiens ne sont pas reconnus, vous pouvez les nier sans risque au contraire de ceux de 1915. La traite négrière non européenne, qu’elle soit à destination des pays musulmans, ou tout simplement intra-africaine peut être niée sans problème, pas celle des pays européens. Deux poids, deux mesures. Les historiens ont intérêt à bien se tenir, non que les faits soient niables, mais leur interprétation risque d’être verrouillée.

    1. Jiff

      La manipulation de l’Histoire par les gouvernements & royautés a leur profit a toujours fait partie du paysage, et spécialement du paysage français.

    2. sam player

      Oui c’est là que l’on mesure l’incompétence des législateurs.
      Pas étonnant que sur la fiscalité, domaine autrement nécessiteux de compétences, ils soient incapables de voir les monstres qu’ils créent eux-mêmes avec pourtant l’intention d’en faire disparaître d’autres.

    3. Charles Maurice

      Le nain, essayez Jacques Heers sur la traite musulmane en Afrique noire, façon safari, puis castration et hop, une gentille ballade dans le désert pour rejoindre cette « civilisation », avec tous les détails, sauf que Jacques Heers est un clinicien froid, ni mot genre « nauséabond » ou « ils sont pas très gentils », juste des faits…

  2. Jeff Hersson

    En parlant d’égalité, et de liberté, que pensez vous de l’obsolescence programmée par Hidalgo et le khmer vert qui lui sert d’adjoint, des vieux véhicules dans Paris, le tout avec la complicité de l’état soviétique français?

    1. Aloux

      Hidalgo, en bonne socialiste, aime les pauvres, mais de loin. Tout ceci est donc parfaitement cohérent. Puis ça prépare les esprits pour la prochaine étape en 2020 : interdiction des véhicules antérieurs à 2011.

      1. Le Grincheux

        Bizarrement, il y a autant de véhicules roulant dans Paris datant d’avant 1997 aujourd’hui que la semaine dernière. Et je suis rassuré, les bus de la RATP crachent toujours leurs volutes noires. J’attends avec une certaine impatiance les premières prunes pour voir ce qu’il en sera.

        1. René-Pierre Samary

          Que voulez-vous ? Aux narines délicates de nos cornacs, il y a des choses qui sentent le patchouli, et d’autres qui puent : les bagnoles, les pauvres, les nostalgiques, le pétainisme, l’inégalité, l’ambition (sauf la leur), l’antisionisme, les armes, et tutti quanti, qu’il s’agit d’éradiquer.
          Les lois mémorielles sont à la recherche historique le cadenas qui veut boucler à double tour la liberté de penser (de penser mal, éventuellement, car mettre en question, c’est mal).
          Grossière erreur, car…
          « Ce principe porte en lui de façon latente sa propre démesure. Créer des interdits souverains, c’est mettre en marche des bombes à retardement. L’être humain a un goût irrépressible pour la liberté. L’aventure humaine en est la conséquence. Le contrôle des âmes, pour être effectif, exige toujours plus d’extension. Dès lors, l’hérétique peut être condamné non seulement sur la base de ses dires et de ses écrits, mais aussi sur l’interprétation qui peut en être faite, en créant un climat favorable à l’hérésie. Les interdits absolus peuvent étendre leur champs d’application à l’infini. Non seulement les paroles, les écrits, mais les pensées, les arrière-pensées supposées, et jusqu’à l’interprétation qui peut en être faite de façon malveillante… »

      1. zelectron

        J’espère que la police socialo-fasciste de la pensée va interdire cette vidéo scandaleuse qui risque de donner des idées subversives à la population 🙂

    1. sam player

      Charité bien ordonnée commençant par soi-même, on se demande donc pourquoi l’état si prompt à croire que des conflits peuvent se résoudre uniquement par la discussion… alors qu’est-ce qu’on fout en Syrie, qu’a-t-on fait en Libye, en Centre Afrique ?!

      1. Bonsaï

        Ce n’est pas ce que dit l’état en l’occurrence. Il dit que désormais il n’y a pas d’autre version historique que la sienne, et que toute autre version sera punie par la loi.
        Mais l’histoire étant une science vivante, elle ne connaît pas de limites à ses investigations. Et comme on l’a déjà vu en cette matière évolutive de nouvelles découvertes peuvent venir déstabiliser les thèses officielles…

        1. albundy17

          Les thèses officielles sont de toute manière si bien matraquées dans l’inconscient collectif que le peu de gens curieux se verront affublés de conspirationnisme.

          Le fait de légiférer pour interdire des « déviances » de pensées est proprement stupéfiant, prochaine étape des feux de joie de bouquins ?

          1. Bonsaï

            Fahrenheit 451, de Ray Bradbury.
            Ce roman de science-fiction sera tout à fait de circonstance : devant la folie de ceux qui gouvernent et qui ont entrepris de brûler tous les livres, certains s’organisent de manière pratique. Tous ceux qui s’en estiment capables s’engagent à apprendre un livre par coeur. avant qu’il ne soit perdu à jamais…

            1. Bonsaï

              Mon message n’a pas du tout dérapé puisque je lui ai précisément donné cette direction spécifique. Je pense que vous savez que dans le cadre d’une discussion ouverte avec de nombreux intervenants, on n’est pas obligé de ne faire qu’entériner le message précédent. Dans ce cas particulier, je souhaitais revenir au thème du billet et désolée de vous avoir pris comme tremplin sans surenchérir…

              1. sam player

                Ce n’était pas un reproche Bonsaï mais ça va le devenir.

                Vous répondez « Ce n’est pas ce que dit l’état en l’occurrence.. » alors que je parle des claques et que vous parlez des lois mémorielles. Allo t’as du shampoing ?

                (claques qui sont un sujet du billet aussi)

                1. Bonsaï

                  Ce qui serait pédagogique de votre part serait de nous indiquer le point de départ de votre réflexion concernant la croyance de l’état dans le fait « que des conflits peuvent se résoudre uniquement par la discussion ». Car c’est bien ce vortex qui m’a en quelque sorte attirée et inspirée pour rebondir à ma façon…

                  1. sam player

                    Piouh…

                    Parents donner claque à enfants si enfants pas sage.
                    Si gouvernement interdire claque alors gouvernement certainement avoir autre solution pour résoudre conflit.
                    Moi regarder comment gouvernement résout conflit.
                    Gouvernement envoyer bombe sur Syrie.
                    Moi acheter Rafale.

  3. Bernard

    « Les élus, cyniques et bien certains d’avoir une place dans de beaux canots de sauvetage, vérifient que personne ne chaparde les petites cuillères en argent. »

    Je ne suis pas certain qu’il reste beaucoup de cuillères en argent à bord.
    On a déjà même plus de quoi payer l’orchestre, c’est dire 🙂

    1. Bernie Gunther

      Cuillère en argent, je ne sais pas, mais les ors de la République sont bien encore là et l’orchestre sera, comme d’habitude, payé par un subtil dosage de nouveaux impôts et taxes ainsi que d’endettement supplémentaire.

      1. Jiff

        « mais les ors de la République sont bien encore là »

        Loin de là, et « bizarrement », tableaux, tapis, mobiliers et autres babioles ont une tendance beaucoup plus marquée à se faire la malle des inventaires quand ce sont les socialauds qui sont au pouvoir… (ça doit-être pour cela qu’on appelle ça: « être aux affaires ».)

      2. sam player

        Vous n’avez pas du suivre la vente des aéroports, d’immeubles, de foncier, de bâtiments administratifs, de vente aux copains dans le cadre de PPP (Partenariat Public Privé), du patrimoine de l’armée… et tout cela juste pour assurer le budget de fonctionnement de l’état…
        Sans les collectivités territoriales l’état est en négatif si on fait le rapport patrimoine-dettes.

    2. NickSeller

      « dans de beaux canots de sauvetage »

      OK mais pour partir où ? Pas sûr que les voisins non-socialistes accueilleraient ce genre de parasites à bras ouverts. Contraints et forcés, peut-être…

      Amis helvètes et teutons, dites bonjour au choléra..

  4. Marianne

    Il ne me semble pas que la Turquie accepte le terme de génocide pour les Arméniens… Elle aura l’autorisation exceptionnelle de contourner la loi?

        1. sam player

          Il me semble (hein, il me semble et j’attends la contradiction) que les lois françaises sont autant extraterritoriales que celles américaines pour ce qui chacun de leurs nationaux.

          Un français peut être poursuivi pour des faits qui se sont passés en dehors de france : pédo en Thaïlande, djihadistes en Syrie, délit de fuite en Israêl suite à un accident etc…

          Les américains y rajoutent des délits concernant leur monnaie (dans le cas de rupture d’embargo par exemple ou de non remboursements de prêts en $ par l’Argentine ou de délits financiers à base de dollars : Crédit Lyonnais, UBS etc…) mais personne n’est obligé de payer les amendes… tant qu’il ne revient pas sur le territoire US.

          1. sam player

            « ….tant qu’il ne revient pas sur le territoire US. »

            … contraint ou forcé hein… voyage payé

            1. Pheldge

              Thomas F. le fils à Laurent F. du PS et du conseil constitutionnel, faut qu’on fasse une pétition parce que persécuté injustement par l’oncle sam !

          2. Bernie Gunther

            J’ai ouï dire que dans le cas d’un business en euros entre 2 pays hors USA, s’il y a le moindre mail ou le moindre appel téléphonique passant par un opérateur américain, ils ont le bras suffisamment long là aussi.

            Me trompé-je ?

            1. sam player

              Nan c’est vrai et il paraît même que ça l’est aussi si le gars avait couché la veille avec une fille conçue sur le siège arrière d’une voiture américaine… et si elle est née – la fille – un 4 juillet alors il n’y a même pas besoin du siège arrière car toutes les personnes nées un 4 juillet sont considérées comme américaines jusqu’à preuve du contraire.

            2. Jiff

              Arf, si les moyens techniques permettaient réellement de tout régler sans coup férir et où que ce soit, ça se saurait – on pourrait d’ailleurs dans pas mal de cas parler d’essayer de régler les choses sans coup fait-rire 🙂 – cf la présence plus ou moins discrète des forces spéciales françaises en afghanistan, à la demande… des usa, parce qu’aller traquer des fous furieux jusque dans leurs grottes, c’est dur paskissonméchan.
              Comme très bien expliqué dans un précédent billet, les types qui signent là-bas le font uniquement pour le pognon.

  5. Bonsaï

    Lamentable… quand la police de la pensée veut prendre le contrôle et que personne ne réagit. C’est bien joué.
    Sauf qu’en réalité c’est bien l’effet inverse qui se met en place en multipliant l’attrait des sources d’information alternatives, étrangères, non contrôlées par l’état. Le monde est vaste et internet est son prophète…

    1. Bernie Gunther

      Z’avez parfaitement raison : E&R, Meridien zéro, ekouter.com, insolentiae sont nos amis.

      Mais si, H16, vous aussi, bien entendu !

        1. Peste et coryza

          Mettez vous dans la tête d’un socialiste :
          Vous faites de l’info débat indépendante (horreur !),de qualité (malheur !), à tendance libérale (horreur malheur !).
          Cela fait de vous un paria de l’info, ou un membre de la « réinfosphère ».

          1. Bernie Gunther

            Si je vous suis bien, E&R serait « horreur » et « malheur » mais pas « horreur malheur ».

            1. Pheldge

              de l’invective ? non, de l’humour pur et surtout sans à priori : de la bonne foi à la tonne ! 😉
              d’ailleurs j’étais en train de réaliser que le Patron ( Gloire et Honneur bénissent son parcours ) a raté le titre de son billet :
              « Égalité, citoyenneté réconciliation, et autres foutaises » me semble plus « judicieux » (et ne pas sur-interpréter ce mot dangereux 😉

              1. Bernie Gunther

                N’empêche, Comprendre l’Empire, c’est pas mal puissant.

                Et encore, heureusement qu’A.S. est insupportable dans son arrogance. Imaginez, s’il était sympa, en + …

                  1. Bernie Gunther

                    Ben ouais, pourquoi ?

                    Quand même pas « vous êtes largement d’accord avec un bouquin écrit par un mec qui fait une quenelle sur le mémorial de la Shoah de Berlin, donc vous êtes un nazi », si ?

        2. Bernie Gunther

          Je ne parlais pas, bien sûr, d’une communauté d’idées, mais d’une communauté de subversion de la dissidence, fut-elle diverse : ce côté rafraîchissant et qui pousse les lecteurs à élever leur niveau de conscience politique.

          J’ose penser que votre ambition est de contribuer à votre niveau à l’édification des masses, à leur émancipation de leur propre paresse intellectuelle, pas de substituer à la pensée unique dominante la vôtre seule.

          Enrichissons-nous donc mutuellement, confrontons-nous le cas échéant, au lieu de rester sous la coupe des directeurs de conscience mainstream.

          1. bibi

            Son ambition en tant que libéral, c’est de gagner un max d’argent sur le dos des masses laborieuses, et pour cela il écrit 6 jours sur 7 un article (dès fois pour tenir un tel rythme il n’hésite pas à recourir à l’esclavage et ses victimes préférées Nat et Nat sont bien contentes d’avoir en remercient de leur travail un bon coup de trique) pour faire venir des lecteurs, les poussant par le truchement d’insidieuses publicités à la surconsommation de produits dérivés Hashtable, fabriqués par la société tentaculaire Demaerd Inc (dont il est actionnaire majoritaire) qui se repait d’un sandwich hollandais accompagné d’un double irlandais pour ne pas payer d’IS.

            1. Bernie Gunther

              Et toute cette thune pour pouvoir se taper tranquillou des petits garçons à Marrakech …

              A quoi mène le libéralisme, hein …

                1. albundy17

                  Il n’était pas seul au coral, ni a marakech, on en saura plus après ses élogieuses éloges funèbres, genre savile

              1. bibi

                Vous apprendrez que nous libéraux nous avons des gouts plus subtils et aimons lors de nos banquets nous repaitre de bébé communiste rôtis.

                Malheureusement nous avons du rompre notre contrat d’approvisionnement avec Véronique Courjault qui n’avait pas compris que frais ne signifiait pas sorti du congélateur, et depuis c’est la pénurie.

                Donc Bernie si vous voulez être invité au Bar-B-Q de H16 cet été, et vu vos fréquentations le tarif d’entrée se négociera autour de la demi-douzaine de bébés communistes.

              1. bibi

                Je vous la fait à la Farage avec 17 ans d’avance.
                Il y a 17 ans vous vous moquiez de moi quand je vous disais que l’Allemagne maquillait ses comptes que sa dette ne cessait de croitre et qu’elle ferait faillite, maintenant vous riez moins.

              2. Pheldge

                En fait sam, le Bernie , c’est lui qu’a tout compris : le socialisme c’est pas bien, mais c’est pas de sa faute, parce que ça part d’une idée généreuse, et si ça existe c’est à cause du méchant libéralisme effréné, pur émanation de l’odieux capitalisme, qui nous empêche de vivre tranquillement notre rêve de la société parfaite … P’tain sam, qu’est-ce qu’on est c.ns de pas avoir pigé plus tôt !
                Ah, surtout quand on sait que tout ça c’est le résultat et donc la preuve du Grand Complot Mondial …
                « la liberté est trop précieuse, pour être donnée ainsi sans le contrôle de l’état. Il n’y a de liberté que dans l’état, d’intérêt que celui de l’état, incarnation de l’intérêt général » ( A. Pôt Kryff dans « Pol Pot, cet incompris » )

          1. Jiff

            Il-y-a un truc qui m’échappe, c’est que vous et certains autres, qui êtes en général plutôt bons, soyez incapables de reconnaître un troll au premier coup d’œil lorsque vous en croisez un…

            1. sam player

              Je n’ai pas d’apriori. je pense qu’il y a aussi des brebis égarées.
              Et puis c’est pas mal d’avoir un peu de contradiction.
              D’ailleurs, pourriez vous vivre avec quelqu’un qui est toujours d’accord avec vous ?
              J’ai eu une amie (ouais encore une) qui a été surpris de notre séparation et qui m’a dit qu’on s’entendait tellement bien qu’on n’avait plus besoin de se parler… Bah oui, c’était ça le problème… plus besoin de se parler !

              1. Peste et coryza

                Tu n’as pas choisi la solution « 4 mariages et 1 enterrement » ?

                Gareth : J’ai une nouvelle théorie sur le mariage. Un couple d’amoureux, très épris l’un de l’autre, vit en totale harmonie jusqu’au jour où, tout d’un coup, ils n’ont plus rien à se dire. Terminé ! Ils ont beau cherché, ils ne trouvent plus le moindre sujet de conversation. Panique ! Et puis soudain, sourire du garçon car il lui semble entrevoir enfin une solution.
                Matthew : La quelle ?
                Gareth : Il a l’idée de la demander en mariage. Ils auront de quoi parler jusqu’à la fin de leurs jours.
                Charles : En somme, tu penses que le mariage sert uniquement à meubler la conversation.

                1. sam player

                  Non P&C je pense plutôt que dans un couple l’un déteint sur l’autre et qu’au bout d’un moment l’un est la copie conforme de l’autre dans sa façon de s’exprimer, de se battre, de voir le monde car l’un a forcément de l’influence sur l’autre, bonne ou mauvaise mais ce n’est pas le sujet… et au bout d’un moment les 2 raisonnent pareil.
                  Un couple de mon avis ne peut fonctionner qu’avec 2 caractères de même niveau, même s’ils ont des idées différentes. On aime l’autre pour ce qu’il est et la façon dont il défend ses idées, pas parce qu’il a raison ou tort.

                  (Là vous pouvez :cry:)

                  Je trouve admirable ma mère (normal c’est ma mère) qui a continuellement voté à droite en faisant croire à mon père militant cégétiste et communiste qu’elle votait à gauche.
                  Bon il faut dire qu’avec son boulot, les tâches ménagères, le nombre d’enfants (5 avec les 2 adoptés) elle avait certainement de quoi faire avant de se lancer dans de grandes discussions quand Marchais ou Krazu passaient à la télé et que Bergeron s’en prenait plein la gueule avec des pourris, vendus !

                  1. BDC

                    Sam, il faut aussi pouvoir admirer son conjoint, jamais je n’aurais pu épouser un soce ou un homme qui fait des fautes d’orthographe. On peut être d’accord à 90-99% et avoir des discussions néanmoins enrichissantes avec les sources de réflexion piochées ailleurs 😉 .

                    1. Pheldge

                      « jamais je n’aurais pu épouser … etc … » c’est bon, l’espoir renaît ! Pour parodier RPS le navigateur Hô lon Koor, « si le bonheur est dans le pré, il faut d’abord (qu’elle)le grand, largue … » 😉
                      par « le grand », comprenez HS

                    2. sam player

                      BDC admirer oui même si je n’irais pas si loin.
                      Je disais « On aime l’autre pour ce qu’il est « 

                    3. BDC

                      Sam MDR ! Non, le foin ne dépasse pas de la charrette, l’expression bucolique c’est : le foin qui court après la fourche !

                    4. albundy17

                      « ou un homme qui fait des fautes d’orthographe. »

                      Merde, je suis foutu alors ? Mais hors mariage, ça passe ?

                  2. Val

                    @sam un cegete qui fait un libéral ! Merci sam donc rien n est perdu ! Ce pays n est donc pas foutu et vu le nombre d aspirants cegete ds 2 génération on est libéraux !.
                    Ps : votre mère est une sainte

                    1. sam player

                      @Val je m’attendais au complexe d’Oedipe, rejet du père, je veux me marier avec ma mère toussa !
                      Ouf !

                    2. bibi

                      Le meilleur moyen de prendre du recul par rapport à d’ou l’on vient, c’est de coucher avec sa mère.

                    3. Pheldge

                      @ Bibi 16 h 35 : donc : ♪♫ « pour qu’il avance faut qu’il recule ,comment veux-tu comment veux-tu … » ♪♫ c’est bien ce que tu suggères ?

                1. bibi

                  On reconnait bien là la femme (i.e : la chieuse) incapable de demi-mesure.
                  Il existe un truc entre se taire et s’engueuler, ça s’appelle une discussion mais pour certaines (que dis-je beaucoup) discuter c’est juste le prélude à une engueulade trop stupides qu’elles sont pour acter un désaccord.

                  1. Bonsaï

                    Il existe aussi un truc qui s’appelle l’humour…
                    Et c’est à l’aide de ce truc que je m’adresse ci-dessus à mon copain GO.
                    Est-ce assez clair pour vous ou dois-je vous en fournir une explication plus élaborée ?

                    1. bibi

                      Je sens que si je vous demande une explication ça va virer à l’engueulade.
                      Le gros problème avec les chieuses c’est qu’elles ne savent jamais quand il faut se taire.

                    1. BDC

                      Ah non pas exactement, ici on dit « féminitude » pour la féminisation des esprits, on peut difficilement reprocher à Bibi ou Sam d’avoir le cerveau féminisé ! Et Bonsaï et moi louons la galanterie et le respect des individualités homme/femme.

                2. Pheldge

                  Elle l’appelle à nouveau « mon bel esprit » Scoop, ça repart tes affaires sam , bientôt à toi l’humus humide, le gazon bien raz , de la touffe, et le « fruit défendu » que tu convoites tant 😀

                    1. sam player

                      Non cette année c’était la cerise le fruit défendu.
                      Au supermarché je commençais à saliver devant de belles cerises marquées à 5€……………….. les 100 grammes.
                      Ravagé : 50€ le kg !

                    2. Pheldge

                      Qu’à cela ne tienne, l’an prochain il faudra subventionner la filière « cerise » (dévastée par l’interdiction du glyphosate , c’est bien ça ? ) . Des suggestions pour la prochaine étape, pour savoir quel secteur agricole on va massacrer ? dame BDC ? Dame Bonzaille ?

                    3. albundy17

                      Whaaa, l’arnaque !

                      J’en ai pris au marché samedi à 8 euros le kg, t’es sur que t’avais tes lunettes ?

                      Pheldge, nan, c’est pas le gliphosate, c’est pas bon pour la récolte ^^

                    4. sam player

                      No Pheldge le glyphosate est un herbicide systémique c’est à dire qu’il pénétré par les feuilles pour tuer la plante !

                      Les cerises c’était du diméthoate , un insecticide contre une mouche asiatique alakon… mais c’est spécial à la france, on doit avoir un tube digestif particulier… Darwin toussa

                    5. BDC

                      Pheldge, sur le secteur agricole qu’on va massacrer. Les prix du porc remontent en Europe à cause des Chinois qui n’ont pas assez de production (faillites, maladies) en plus ces Chinois se mettent à manger plus de viande, c’est pas écologique, que fait-on de la souffrance animale ? C’est une honte ! D’après les pastèques il faudrait interdire les exportations.

                    6. Pheldge

                      faut m’esscuser, moi je vois ça de loin … et le tam-tam déforme un peu , bon c’était des potions de sorciers blancs en -ate , c’est ce que j’ai compris. Heureusement que nous, nous avons des gri-gris écolos et qu’on ne vient pas nous emm3rd3r pour les sacrifices d’animaux !

                    7. sam player

                      Ah oui BDC je viens de voir chez les Teutons que le prix était remonté à 1.60 le kg (c’est plus fiable les prix des prussiens)
                      Faudrait que les éleveurs bretons rendent donc 20 centimes car ils voulaient 1.40… Right ?

                    8. BDC

                      Sam … Je m’attendais à ta réaction, je ne sais pas ce que les éleveurs ont obtenu concrètement. Le cycle du porc c’est connu, pour moi l’élevage porcin exploité seul n’est pas une bonne idée car c’est la faillite assurée dès la première crise.

            2. Bernie Gunther

              Vous allez rire, je viens de découvrir ce que c’est qu’un troll.

              C’est vrai que j’aime bien le confrontation d’idées, mais c’est pour affiner mon corpus intellectuel, pas pour faire chier gratuitement.

              Alors si je poste ici juste pour renchérir dans les louanges du libéralisme, forcément, je vais peut-être me faire des potes, mais pour ce qui est de progresser …

              1. Bonsaï

                Et bien moi je vous trouve un certain talent entriste et vous souhaite donc la bienvenue dans l’arène des nobles joutes (ou le bac à sable, selon les options)…

                1. Bernie Gunther

                  Bonsaï, attention, z’êtes complice là !

                  On commence comme ça et un jour, sans y faire gaffe, on rigole devant Dieudo.

                    1. Bernie Gunther

                      ‘tain, c’est on/off ici !

                      On se fait chier dessus et encenser l’instant d’après.

                      Sachons raison garder (et salaire gagner, quant à moi : j’y retourne).

        3. sam player

          Tiens c’est rigolo… après Freddie qui supprimait le message c’est le mot h16 qui provoque une attente de modération sur CP. Si c’est c’est pas une preuve hein !

          (‘javais invité un commentateur sur CP à lire le billet d’h16 du jour… bing, attente de modération… et j’ai donc écrit un message avec juste ce mot « h16″… bing, en attente de modération)

          1. Dr Slump

            h16, c’est aussi le nom d’un groupe de rap tchèque, alors c’est peut-être à cause de la Sacem, qui sait? Ou alors parce que c’est pas bon pour les z’oreilles!

            1. sam player

              Ben je viens de voir aussi que si on cite un pseudo de commentateur on est parfois mis en attente de modération… sans crier gare, souvent des pseudos de socialistes d’ailleurs, Lazarius par exemple…

              1. Dr Slump

                Oh, ben moi je me fais mot-dérer à chaque fois que je commente un sujet sur l’islam, de manière critique, est-il utile de le dire? 3 fois mon adresse mail a été bannie du site, 3 fois j’ai fait vérifier mes commentaires, qui respectaient le règlement de CP, et 3 fois le bureau m’a rétabli dans mon droit, noble et vertueux commentateur que je suis (qui en doute ici, mmm?).

                Mais ça continue, alors de guerre lasse, je m’épargne cet effort de contradiction.

                1. Bonsaï

                  Ce site sent le flic et le mouchard (virtuels) à tous les étages…
                  Il faut vraiment se sentir invulnérable (ou être inconscient) pour aller poster là-bas…

                2. sam player

                  De mon avis le modérateur ne connait rien au libéralisme. Ca doit être un centre de gestion au Maroc.

                  J’avais dit que je n’étais pas Charlie le soir de la fusillade de Charlie Hebdo dans un article dégoulinant du rédacteur : message effacé.
                  J’ai rigolé quand l’article du boss le lendemain était « Je ne suis pas Charlie »
                  _________
                  Dernièrement j’avais écrit qu’on peut très bien être libéral ET raciste, macho, islamophobe et même contre l’immigration en mettant un lien sur Hoppes… message effacé.
                  _________
                  La meilleure a été une citation mot à mot d’un article de CP au sujet du QI suivant les « races ».
                  Ca c’est fendant !
                  _________
                  Attention, je ne réclame pas la liberté d’expression, ils font ce qu’ils veulent mais la modération porte sur ce qu’est basiquement l’idée du libéralisme même.

                  1. Val

                    @sam pas étonnant que tu te fasses jeter par CP avec ton franc parler . J imagine qu ils n aiment pas l humour sous la ceinture non plus car je n ai jamais lu la patte de pheldge 😉

                    1. sam player

                      Le format blog c’est pas le format CP.
                      Y a des trucs qu’on dit ici qu’on ne dit pas ailleurs hi hi

                    2. Bonsaï

                      Pheldge, il met sa cravate blanche de premier communiant et il va sagement poster sur le blog de Nathalie MP, en tout bien tout honneur, pas un pet de travers. Le parfait petit hypocrite ! Je pense qu’il veut l’épouser pour devenir châtelain…

                    3. sam player

                      « il va sagement poster sur le blog de Nathalie MP »

                      Perso, il y a un truc qui me gêne chez les cathos c’est que dès qu’on aborde certains sujets ils ressortent illico Dieu comme pour sortir d’un paradigme.

                      Je l’ai vu encore cette aprem dans le fil APL.

                    4. Pheldge

                      @ « tout le monde » : c’est vrai qu’il n’y a qu’à vous que je réserve la primeur de mes saillies les plus mémorables …
                      Vous devriez vous sentir flatulés flattés, et m’en remercier chaudement 😉

                    5. Pheldge

                      A ma décharge (non, ce n’est pas à ça que je pense, bande de libidineux ! ) il faut dire que, un Blog, que son auteur il manie l’humour et l’ire honnie avec des sterres ités, que en plus, comble de la provocation, il s’habille comme un clown, avec un chapeau et un max de gaz, ça incite pas à la tristesse, ni au sérieusisme !
                      Et puis le rire, c’est bon pour la santé, et ça retarde l’apparition des rides … je dis ça comme ça 🙂

                    6. Val

                      Merci Pheldge c’est comme ça qu’on t’aime !
                      @sam pour les catho ça existe mais c’est comme les poissons volants

                    7. BDC

                      Mais ils ne sont pas pourris ses jeux de mots ! Continuez à faire des jaloux Pheldge, votre fan-club vous applaudit !

  6. Aristarkke

    en tartinant ainsi les codes de leurs excréments législatifs, leurs successeurs devront se coltiner ces lois débiles et interminables sans vraiment pouvoir revenir en arrière
    Je ne vois pas pourquoi.
    Quand ils le veulent, les HP ne se gênent pas pour défaire ou modifier profondément ce que leurs prédecesseurs ont fait.

    1. Pheldge

      sauf que là c’est tellement bardé de moraline et de « l’intérêt général » si cher à Bernie ci dessus, que personne n’osera revenir dessus …

      1. Lorelei

        Vous n’êtes pas très sympa avec Bernie. Il se donne beaucoup de mal pour soutenir la conversation.

      2. Jiff

        Rien à voir, personne ne reviendra dessus parce que, ceux-ci ou n’importe quel autre, c’est la même bouillie informe.
        Et parce qu’en plus, tout ça fait partie d’une trame connue:
        * tu n’as plus le droit de coller une mandale à ton morveux,
        * l’école susurre au morveux que si tu fais ne serait-ce qu’élever la voix sur lui, ça serait bien de signaler ça à l’administration,
        * tu finis devant un juge qui te condamne, parce que.

        L’intérêt du process, c’est qu’on fabrique des nihilistes (bon, le biais était déjà pas mal pris avec l’école) qui auront encore moins de chances de boucler une scolarité correcte (quoique, vu les niveaux actuels, ça ou rien…) et auront éminemment plus de chances de basculer dans la délinquance (et comme ça sera en grande majorité les mêmes, tu verras qu’on ne va pas tarder à nous dire qu’il faut des minarets dans les prisons – remarque qu’on peut joindre l’utile au désagréable en construisant des miradors-minarets.)
        Délinquance que tu ne pourras pas empêcher, puisque l’état aura également pris soin de te désarmer avant (et malheur à toi si tu possèdes une licence d’art martiaux et que tu cognes sur ton cambrioleur.)

        La suite, c’est que la courbe de la criminalité montant en flêche (à 90°, alors qu’actuellement, ça n’est qu’à 45°), le bon peuple va bien finir par se tourner vers le gouvernement en le « sommant » d’être plus ferme.

        À partir de ce moment, le process a définitivement abouti, tout le monde se retrouvera sous surveillance électronique 24/7 (ce qui déjà plus ou moins le cas), le peu de libertés résiduelles sera tué dans l’œuf et la seule façon de s’en tirer sera de demander l’asile politique ailleurs (mais comme ça sera généralisé dans presque toute l’europe, ça va être dur de trouver un pays d’accueil.)

    2. sam player

      Oui Harry, personne ne reviendra dessus car les gens raisonnent avec un sophisme : si tu n’es pas pour c’est que tu es contre.
      Regarde sur l’avortement par exemple : donner des subventions au planning familial ou à un site pour donner un soutien gouvernemental c’est bisou.
      Mais supprimer ces subventions c’est faire le jeu des anti-avortements, plonger des femmes dans la détresse, les jeter dans les bras des chrétiens fondamentalistes….
      Ne rien faire c’est neutre, mais défaire ne l’est pas.

        1. sam player

          Alors qu’on pourrait se dévouer pour la sécu et faire l’insémination a mano,, avec en plus du QI de compétition… surtout moi !

          1. sam00

            Ne vous inquiétez pas, quand il sera temps de faire des économies sur ce poste là, je n’ai aucun doute qu’il y aura des commissions pour etudier la question

            Après les assistants/assistantes sexuels pour les handicapés, les inséminateur d’État pour les lesbiennes ?

  7. Doff

    « c’est l’extension de la lubie catastrophique de nos députés à vouloir absolument régenter les pensées. »
    George Orwell serait ravi de voir qu’enfin l’homme va créer la police de la Pensée… Bientôt le ministère de la Vérité qui va avec ?

  8. bugbreeder

    « Il n’y a plus de Vendée. Elle est morte sous notre sabre libre, avec ses femmes et ses enfants. Plus de Vendée, citoyens républicains, je viens de l’enterrer dans les marais et dans les bois de Savenay, suivants les ordres que vous m’avez donnés. J’ai écrasé les enfants sous les sabots des chevaux, massacré les femmes qui au moins pour celles-là n’enfanteront plus de brigands. Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher, j’ai tout exterminé ».
    François-Joseph Westermann, général de brigade de la si belle et riante et fraternelle Révolution française, au sujet de la prise de Savenay en Vendée.

    1. zelectron

      Il y en a même des qui (les sans-culottes) ont allumé les fours à pain pour faire de joyeuses grillades, c’est ainsi que les fours crématoires ont été inventés par les républicains français pour les cuissons de masse 🙁

      1. Jiff

        Vu le nombre de boulangerie-patisseries dans Paris, ça peut avoir un intérêt certain le jour où l’on se débarassera des poliotiques.

  9. Gerldam

    Ce n’est pourtant pas si difficle que cela d’abroger des lois (à conditon de le vouloir). On publie au JO la phrase: « la loi n° 2156489 du 33 Janvier 2000 est abrogée ».
    En remplissant tout un JO de 240 pages en petits caractères on en abroge des conneries!
    Autre exemple: le Code du travail en vigueur au 14 Juillet 2017 est abrogé et remplacé par le texte suisse où l’on remplace « Suisse » par « France ».

          1. bibi

            Il faut tout vous expliquer, cette capité chez vous à toujours intervenir à mauvais escient force le respect.

            Ayrault est agrégé d’allemand, et il a commis une légère boulette lors d’un sommet en parlant de la relation franco-allemande :
            « FURchtbaren Austausch » en lieu et place « FRUchtbaren Austausch ».

            1. Bernie Gunther

              Cette capité, c’est le contraire des mecs qui sont même pas cap’, non ?

              C’est pas capitude, plutôt ?

                  1. BDC

                    Oh non rien de subtil derrière ce pauvre jeu de mots qui commencent par « capit.. ». Pour une fois que je lance des fleurs à Bonsaï ! Sur sa capacité à faire perdre son latin à Bibi.

                    1. Pheldge

                      Ô très subtile , vous ne confondez pas avec le « lutin de cuisse in » ? ni avec l’amateur de « cuisse latine » ? je dis ça … 😉

                    2. BDC

                      ? Là je sèche, latin/lutin OK, lutrin de cuisine ? Bibi a-t-il des spécialités que je ne connais pas ?

                    3. sam player

                      BDC
                      Il me semble que Pheldge ne sait pas que capité et capiteux ont la même racine… capité soit dit en passant était pas mal trouvé bibi !

                      Capiche ?

                    4. BDC

                      Honte à moi, je n’ai même pas vérifié que « capité » existe ! => « Se dit d’un organe végétal terminé en tête arrondie. » Loooooool, bravo Bibi et merci Sam ! (Bon Bibi, avouez qu’il fallait lire « capacité » …)

                    5. Pheldge

                      @ BDC : capito ! perso j’ai décliné « latin de cuisine », et encore je vous ai épargné « latrines de piscine » 🙂
                      Mais j’ai goûté vos « capitales et donc marxistes » allitérations …

            2. Aristarkke

              Y-a-t’il encore des personnes sensées qui ont de temps à perdre à écouter de la parole ayraultique, pire à l’ ausculter???

    1. Jiff

      C’est malheureusement plus problématique que ça, car il-y-a des milliers de renvois (le présent alinéa, en accord avec la loi 17749.5 – alinéa 299 et la loi 998452, dite loi de régulation du débit de caca dans les toilettes publiques de plus d’un m2 – alinéa 42, fixe les modalités…)
      C’est là, l’un des traits les plus exaspérants du droit Romain.

  10. Pere Collateur

    Bon dieu, que c’est long 5 ans avec les socialistes assumés. Je ne me rappelle pas que ça ait été aussi pénible avec les socialistes honteux qui les ont précédé… Ou bien c’est moi qui déteste particulièrement le sociétal… Je sais pas.
    En tout cas, ces déchets de l’humanité on une capacité à attirer la haine la plus extrême sur eux comme je l’ai rarement vu dans ma vie.

    Peuvent ils encore sortir dans la rue sans deux compagnies de CRS?
    Seraient ils encore capable de survivre plus de 20 minutes en se baladant seul dans n’importe quel endroit de France?

    Même le quidam moyen, pas plus violent que ca, se délecterait de les massacrer à coup de tout ce qui leur tomberait dans la main.

    Je sais qu’en face c’est pas mieux, mais je ne conçois pas qu’une telle chapelle puisse un jour être de nouveau aux commandes. Ces gens sont infectes, puants, pédants, méprisants, et surtout méprisables. Des fois je me demande si il n’y a pas du satanique en eux. Bon c’est vrai que je ne m’intéressais pas trop à ces sujets jusqu’il y a quelques d’années, mais je ne me rappelle pas que ce fut aussi extrême dans la chienlit avec les mandatures précédentes…

    Plus ça va, et plus je me dit qu’on ne s’en sortira pas sans un massacre en bonne et due forme de tous ces parasites. Et on aura là un génocide qu’ils ne pourront pas nié 😉

  11. Higgins

    Jusqu’à la lecture de ce billet, je pensais naïvement qu’AN signifiait Assemblée Nationale. Je me trompais, le N est là pour indiquer que c’est l’assemblée des niais ou de la niaiserie. Je cherche de plus vainement quelle est la fonction réelle de ce machin à part pondre des textes inapplicables et emmerdants.

    1. sam player

      Ah ben si le Major n’y croit plus, il ne lui reste plus que les tribunaux… et l’armée des Indes

  12. kekoresin

    De toute façon nos cher$ zélus auraient bien tort de s’en priver. Les masses gavées à la décérébraline en redemandent.

    Du foot, de la bien-pensance, du bio, des tutures électriques, des lois au kilomètre, des réglementations jusqu’à la lune, du socialisme jusqu’au vomissement. L’année prochaine, le FN va se retrouver au 1er tour et perdra même face à une chèvre attachée à un poteau! Ca sera donc repartit pour un tour avec du « vous avez vu, nous avons le blanc sein du peuple pour continuer à l’enculer toujours plus fort! » Youpi! 2017, l’année du vote des moutons en faveur de l’abattoir…

    1. Peste et coryza

      Une chèvre sera toujours meilleure que François Hollande. Au moins, elle ne fera rien, et ne coutera (presque) rien.

      1. kekoresin

        J’avais bon espoir qu’un vieux grec de ton espèce saisisse l’allusion. Cela dit j’aurais du mettre un « S », c’est plus facile à attraper et assurer une belle saillie. Un seul sein ne manque pas de panache toutefois, libérant l’autre main pour agiter le chapeau ou pour une bonne clacade sur la fesse. Plus classe mais moins stable…

  13. albundy17

    Encore un truc qui fonctionne bien: Ce matin ma moitié reçois un pv majoré. J’appelle le N° (surtaxé), pour leur expliquer que je n’ai pas reçu le 1er avis.

    La bonne femme ne se démonte pas: « ha ben oui il nous est revenu avec mention n’habite pas a l’adresse indiquée »

    Donc logique il envoie avec majoration à la même adresse…

    1. Dr Slump

      Quand ta moitié ramène un PV… c’est moins pire que quand elle ramène une épave… Et donc, t’as payé la moitié? Non, laisse moi deviner, t’as payé la totalité? 😛

Les commentaires sont fermés.