Anne Hidalgo continue sa lutte impitoyable contre les automobilistes parisiens

À Paris, décidément, tous les moyens sont bons pour se débarrasser de l’engeance automobile. On savait déjà qu’Anne Hidalgo, l’actuelle mairesse, entendait limiter à leur plus strict minimum les allées et venues des Parisiens et, à plus forte raison, des individus en transit dans la capitale, le tout sous des prétextes d’air pur, d’atmosphère plus propre et de petits oiseaux préservés. On sait à présent que cette préférence municipale pour le transport en commun devient une véritable obsession. Et quoi de mieux qu’une idée fixe pour enfin immobiliser Paris ?

Car c’est bien de compulsion impossible à calmer qu’il s’agit ici.

Ainsi, on pourrait croire presque inoffensive cette proposition récemment lancée par la municipalité, qui consiste à lancer un défi à 20 pigeons cobayes volontaires parisiens de se passer complètement de voiture pendant 7 jours, du 19 au 25 septembre, pour clore sur l’opération de propagande « La journée sans voiture » prévue le 25 septembre 2016.

attention la pollution attaque

La présentation de l’opération-défi ne laisse aucun doute sur la direction idéologique prise par la Mairie vis-à-vis des transports individuels (et, question doute, en introduit quelques uns sur la bonne santé mentale de ceux qui ont pondu telle idée et produit tel communiqué de presse). Rendez-vous compte : outre l’usage agressivement débile de qualificatifs comme « douce » pour cette mobilité permise par les transports en commun ou le vélo (rien de tel qu’avoir son aimable Vélib’ se faire doucement écraser par un gentil bus RATP – le vélo, c’est 4% du trafic mais 10% des accidents), l’idée est de sensibiliser les Parisiens aux solutions alternatives à la voiture, hors temps de grève, de panne ou d’incidents voyageurs indépendant de la volonté de la régie. Notons que la Mairie veut aussi analyser et impulser tout plein, ce qui semble indispensable dans tout plan de lavage de cerveau propagande actuel.

amélioration de l'air parisienÉvidemment, si vous êtes artisan (serrurier, plombier, électricien, que sais-je…), vous pourrez analyser et impulser tout plein mais prendre les transports en commun (ou votre vélo) avec tout votre matériel promet un délicieux moment « ludique et éco-citoyen ». Bah. Après tout, la qualité de l’air parisien est à ce prix. Même si les transports jouent un rôle mineur dans sa pollution. Même si l’air s’améliore depuis des années. Même si ces histoires coûtent une blinde à mettre en place et ont des effets de bords délétères. Même.

Dès lors, l’aspect ludique s’affadit nettement lorsqu’on comprend que ce « défi » n’est qu’une répétition pour mieux préparer les esprits aux interdictions pures et simples. Et peu importe la réalité qui se traduit par une augmentation des bouchons parisiens et des gaspillages énergétiques correspondant : la voiture devra être boutée hors de la capitale, un point c’est tout.

D’ailleurs, les voies sur berge seront fermées aux encombrants engins polluants, aux méchantes voitures et à leurs insupportables conducteurs. C’est décidé. Même si la commission d’enquête publique sur la piétonisation de la rive droite à Paris a rendu un avis défavorable sur ce projet. Même si l’étude d’impact ne permet pas d’établir la réalité de la réduction de la pollution automobile avec cette mesure. Même si l’enquête publique n’a pas permis aux personnes directement intéressées par les conséquences positives ou négatives du projet de faire valoir leurs observations. Même.

Car enfin, après tout, allez-vous finir par comprendre, bandes de larves autotractées qui proutent du diesel cancérigène, que vos déplacements résonnent aux oreilles de l’Anne de Paris « comme un déni complet de l’urgence climatique » ? Ne voyez-vous pas qu’à chaque kilomètre que vous parcourez dans vos engins fumants, vous roulez sur autant de générations futures qui tousseront comme des catarrheux par votre faute inexpiable ? Et pire que tout, ne vous rendez-vous pas compte que vous osez contrevenir, frontalement, aux motifs « environnementaux, sanitaires, urbains et culturels » de ce projet de piétonisation (les motifs diplomatiques et géostratégiques n’étant pas cités pour leur évidente importance) ?

C’est décidé, retournez chez vous, y’a rien à discuter : fermez les bans et les voies sur berges côté rive droite.

Seulement voilà, au bilan, toutes ces petites méchancetés empilées contre les automobilistes finissent par coûter cher, et les petites rivières de vexations font des fleuves de misère et de déficits.

On se rend compte en effet que les déficits parisiens ne font que se creuser, et alors que les budgets sont déjà particulièrement tendus, la saison touristique s’annonce d’ores et déjà catastrophique au point de faire grincer des dents dans toute la région : les recettes touristiques de la ville sont déjà inférieures de 1 milliard d’euros par rapport à 2015.

Oh, bien sûr, on se devra d’imputer cette baisse drastique des recettes aux récents attentats terroristes qui ont eu un impact indéniable sur la fréquentation de la capitale. Cependant, cette baisse de fréquentation touristique en Île-de-France (évaluée à plus d’un million de visiteurs) n’est pas seulement due à cet aspect, selon différents observateurs au premier rang desquels la présidente de région, Valérie Pécresse, qui constate que les touristes restent moins longtemps à Paris qu’à Londres et y dépensent moins qu’ailleurs.

Prenant l’exemple des touristes asiatiques, elle note ainsi que, bien qu’étant venus malgré cette menace terroriste, leur taux de satisfaction en terme de sécurité ne dépasse pas 50% (je suppose qu’à Aubervilliers, ce taux doit même être encore plus faible). Autrement dit, un touriste sur deux n’est pas satisfait de la sécurité parisienne, alors même qu’on peut voir des policiers et des militaires partout dans les arrondissements de la capitale. À ceci, on se doit d’ajouter les mouvements sociaux ainsi que les inondations qui ont largement entamé la saison touristique parisienne.

Sachant qu’il y a eu l’Euro de football, les tendances observées sont donc tout sauf rassurantes.

Et dans ce contexte, comment ne pas comprendre que la chasse ouverte par la mairie contre les locations de type AirBnB aggrave le problème ? Comment ne pas comprendre que les vexations permanentes subies par les automobilistes (parmi lesquels, mécaniquement, se trouvent des touristes) viennent s’empiler en plus des difficultés touristiques de la capitale ? Comment ne pas voir que l’accident industriel que Paris subit actuellement sur le plan touristique ne pourra pas être rattrapé par une amélioration sensible de son trafic commercial, ses déplacements intra- et extra-muros, et, pire encore, qu’en faisant absolument tout pour congestionner les rues de la ville, Anne Hidalgo ajoute donc une palette de nouveaux problèmes à ceux déjà rencontrés ?

Depuis plus d’un an (comme en témoignent de précédents billets ici ou ), je notais la stratégie économique illisible du Maire de Paris, ce conflit maintenant institutionnalisé contre les habitants, les entrepreneurs, les automobilistes, le tout pour des raisons strictement idéologiques, et je prédisais que ces comportements catastrophiques entraîneraient plus de problèmes, plus de déficits et, en réponse, toujours plus de dogmatisme de la mairesse bafouée.

Eh bien nous y sommes : la lutte contre les automobilistes bat son plein alors que la ville s’enfonce dans les dettes.

Bien joué, Anne Hidalgo.

hidalgo lama

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires295

  1. Le Gnôme

    Heureusement qu’il y a la campagne pour les JO de 2024, histoire de cramer un peu plus de fric et de faire fuir le touriste en goguette.

    De toutes façons, avec la voiture en libre service, tout ceci va changer.

    1. Royaumont

      Les JO, c’est REN-TABLE, qu’on te dit. Si on ne compte ni les dépenses d’infrastructure (qui ne serviront à rien après les jeux), ni les dépenses de sécurité, ni tout ce qui coûte une blinde, c’est rentable.

        1. MadeInCH

          Les JO de Paris seront rentables, à conditions que tout le reste de la France s’endette sur Pi^Pi (~36.46) générations pour le payer.

      1. Hermès

        24 euros??? J’ai déjà l’impression d’avoir un bandit de grand chemin devant moi quand je pais les 12,50 euros de billet Orlyval+RER aller simple. 24€ ça va être un marché de niche! Surtout que certains taxis/uber font des forfaits à 30 euros pour un aller simple vers Paris

        1. Pheldge

          quand tu vois le prix de certains billets d’avion en promo, bientôt ce sera le trajet jusqu’à l’aéroport le plus cher !

        2. sam player

          Le « Bus Direct » ex car Air France est à 17€ depuis Paris Gare de Lyon (ligne 4) et dépose directement au terminal voulu (appréciable). 30 à 40 minutes environ.

      2. Aristarkke

        Si le gouvernement réfléchit à cette taxe avec la façon récente qu’a eue Mgr de Ceze de réfléchir à la suspension du billet dominical…
        Nous la verrons bientôt rejoindre la longue liste des delicieusetés fiscales Grançaises….

  2. Higgins

    Géniale, l’image en fin de post.
    Faisant actuellement une pige sur Paris, je suis à même d’avoir un jugement mesuré sur les transports publics en région parisienne. Déjà et bien que je le loge à seulement 8km de la capitale, je suis contraint de prendre ma voiture pour gagner une gare de banlieue afin de me rendre dans la capitale. Cette semaine, un « accident de personne » survenu entre ma gare et Paris (durée du trajet habituel 10 mn) m’a contraint de descendre en véhicule dans une ville de la petite couronne d’où j’ai pu prendre le métro. Hier, c’etait une mystérieuse panne en gare (après mûre réflexion, j’ai éliminé comme cause probable la neige, la pluie violente, le vent et la présence intempestive d’un troupeau de zèbres de Grant sur les voies) qui a retardé les trains de 40 mn. Je crois par ailleurs que les « usagers » de la ligne A du RER ont eu à souffrir de bien pire mardi (ah, la faiblesse congénitale des caténaires). Bref, avant de faire c.. par idéologie les automobilistes, le clown à coté du lama ferait bien de s’attaquer à des problèmes plus sérieux. Mais Audiart a déjà tout dit sur ce sujet, il me semble.

    1. Aristarkke

      Ce pouvait être les feuilles mortes sur les rails.
      Je note que sur mes arbres, les feuilles mortes me paraissent déjà fort nombreuses.
      Pourquoi les autres arbres seraient-ils moins concernés ???

        1. Aristarkke

          C’est donc pour cela que les Teutonnes de Cologne et d’ ailleurs se sont simplement fait peloter au lieu d’être violées!!!
          Il faisait trop froid cet hiver pour la sortie du vit des plaisantins du Grand Sud…

    2. Royaumont

      J’ai profité pleinement de l’incident de mardi. Après 6 semaines de coupure pour la réfection des voies, une avarie caténaire interrompt le trafic pendant presque une journée.
      Trop fort.
      Il faisait trop chaud, la caténaire a fondu, sans doute.

    3. Val

      @Higgins bienvenue dans le monde réel ! On devrait condamner tous les élus à un mois de rer , je suis bon prince , je leur laisse le choix de la ligne.

      1. Aristarkke

        Val Honey!
        N’ oubliez pas que l’enfer français n’ équivaut pas à un enfer allemand. Il arrive parfois, exceptionnellement que tout fonctionne selon ce qui est prévu…

          1. Aristarkke

            @harry ???
            Heureusement que Pheldge dort et qu’il ne sait pas que j’ai un cor.
            Il parlerait immédiatement du cal@harry…

            1. Pheldge

              Notre Ari finalement est très urbain : le Ari mutuel urbain 😉
              Il aime la maire de la capitale au point d’avoir gravé sur sa chaudière préférée « Harry-Anne pour le vit … » 🙂

  3. Calvin

    Les vélos, ce n’est pas top non plus quand il pleut.

    Quant à nos élus qui pestent contre les voitures, combien n’ont pas de véhicule de fonction ? Et quand ils en ont une, combien sont-elles électriques ?
    Ces types sont des tartuffes, des hypocrites dangereux et dispendieux.

    1. Higgins

      Habitant une ville fortement vallonée, je note que l’intérêt de la chose est largement tributaire de la météo. Quand il fait moche, les stakhanovistes sont très peu nombreux.
      Par ailleurs, vu le « comportement » des cyclistes et bien qu’ils s’équipent de casque et autres gilets fluo, il ne devrait pas se passer beaucoup de temps avant qu’un de nos peintres émettent l’idée d’un permis de circuler.

        1. Pheldge

          @Val ( ça continue de me faire sourire …) je dirai même plus, » très bonne idée ça le permis vélo » parce que ça va permettre de distribuer des aides te des primes aux citoyens défavorisés, qui n’ont pas de cour privée où leurs marmots peuvent bicyclette et autre BMXer en paix, ET aussi, de distribuer de contraventions à tour de bras !
          J’avais des doutes sur la « rositude » du Camarade Major, après cette brillante idée, c’est désormais une certitude ! 🙂

        2. Aristarkke

          Val Honey!
          Traditionnellement, ce sont les pères qui apprennent à leurs gamin(e)s à monter et rouler sur un vélo. Vous verrez qu’ils finiront bien par instaurer un examen capacitaire pour que vous puissiez instruire vos mômes en cela. Après tout, il faut bien maintenant passer un contrôle pour être déclaré capable de changer une ampoule ou un tube néon…

  4. Aristarkke

    Mgr, j’ai bien noté que votre billet est déjà bien long (que c’est agréable) mais vous avez occulté une mesure anti-voiture dans le fait qu’il faut des véhicules plus jeunes que certaines dates pour y circuler maintenant.
    Or, cela revient à recréer des féodalités à l’intérieur de la République une et indivisible puisque partout ailleurs, ces véhicules sont autorisés légalement. Ce me parait être une décision discriminante dont peu semblent s’étonner en dehors d’âmes définitivement perdues pour le sot cialisme…

        1. Aristarkke

          Comme Duflop a récemment remué, Hidalgo est peut-être une mise en bouche pour nous réhabituer aux bonnes traditions de ce blog…

    1. Malancourt

      En mesure de rétorsion, le maire de Linas (sur la N20 au sud de Paris), voulait interdire le passage dans sa commune des véhicules immatriculés dans la capitale. Provocation bien sûr, et infaisable, mais voilà ce que pourraient être les nouvelles féodalités.

      1. Val

        @malancourt pas mal ! Après tout pourquoi ne pas demander à nos chers bobos un visas de sortie ; ça ne ferait finalement qu officialiser ce qu ils ressentent des qu ils passent le periph : ils sont à l étranger.

    2. albundy17

      La mesure anti voiture, déjà traitée, et reprise dans l’un des liens…

      Ari, tu t’es aussi acheté un scooter pour aller bosser :mrgreen:

          1. Aristarkke

            Formule plaisante pour dire que ma 650XS roule (et même bien) mais elle a une défectuosité dans le circuit de charge de la batterie qui fait qu’avec une batterie chargée à bloc, tu n’as qu’ un potentiel de 50kms (phare coupé) avant de rester en rade. Sur les japonaises, il te faut une batterie en bon état de charge pour que l’ allumage fonctionne correctement….

  5. Duff

    C’est qui est beau dans le boboïsme socialiste c’est son hypocrisie quasi racialiste. Et là on apprend qu’à San Francisco, la ville en pointe en la matière s’est vidée de tous ces quartiers populaires (comprendre pauvres) et presque toute sa population latino ou afro-américaine. Ville le multiculturalisme de toutes les couleurs de la vie! (mais pas entre nous)

    1. Royaumont

      Dans le même ordre d’idée, les bobos d’hollywood ont fait pression pour le vivrensemble, l’accueil des pauvres réfugiés et tout-ci, tout-ça. Maintenant que grâce à l’application de leur préceptes ça tourne vinaigre, et bien ils se barrent sous des cieux plus sûr. La listes est longue de ceux qui mettent en vente leur propriété en France (Brad Pitt, Johnny Depp, entre autre).
      C’est beau, les gens courageux qui laissent les autres assumer à leur place.

      1. Duff

        Des conséquences similaires se manifestent de plus en plus en Allemagne. Tatie Angela ne pouvait pas s’y prendre mieux pour exhumer l’intolérance dans son pays.

        1. Royaumont

          De toute façon, si on fait le bilan de l’oeuvre de Merkel, c’est pas brillant :
          – politique énergétique d’arrêt du nucléaire qui déstabilise toute la production en europe pour un surcoût exorbitant
          – gestion catastrophique de la crise grecque qui a servi de carburant aux eurosceptiques
          – gestion imbécile de la crise ukrainienne qui a conduit à une dégradation des relations avec la Russie, sans aucun profit par ailleurs
          – gestion calamiteuse de la crise des migrants. Cela a donné du crédit à des affirmations comme migrants = terroristes ou europe = diktat germanique.
          L’ensemble des mouvements nationalistes d’Europe lui doivent beaucoup.
          Les classes moyennes d’europe pourront également lui dire merci quand la politique de taux négatifs de la BCE, que Merkel a laissé se développer, aura siphonné leur épargne.
          Au final, elle est moins ridicule, mais presque aussi nulle que Pédalo 1er.

          1. petit-chat

            D’aucun diront « c’est une femme » après tout.
            Attendons de voir Hillary-Stérique au pouvoir, là ça va donner la pleine mesure du n’importe quoi.

          2. albundy17

            « gestion imbécile de la crise ukrainienne qui a conduit à une dégradation des relations avec la Russie, sans aucun profit par ailleurs »

            A priori ça a plutôt bien fonctionné pour les profits, poutine s’amusait ironiquement de voir l’augmentation du business avec les US.

            ça me rappelle Pigeot, éjecté d’iran avec moultes amendes de nos libérateurs (nan, les vrais) qui se partagent le gâteau actuellement

  6. albundy17

    J’espère qu’il y aura un conseil des ministres durant sa semaine sans bagnoles, faudra aussi penser a répandre des punaises aux abords de l’AN, du sénat, etc, etc :mrgreen:

    Comment ?

    Il y a des dérogations ?

        1. Val

          @pheldge ah souvenirs souvenirs les broquettes !!! Et les feuilles de palmier sur les pare chocs pour les éviter …..tout un folklore savoureux.

  7. Bonsaï

    Ah ! les marronniers sur la voiture et ses multiples embarras, une aubaine pour le journaliste urbain en mal d’inspiration. Faut-il être de mauvaise foi pour défendre encore ces monstres d’un autre âge roulant au diesel et crachant leur fumée sur le périph…
    En Europe, tous les pays un tant un soit avancés (et donc de préférence scandinaves) ont-ils ce genre de problèmes ? Oui, regardons donc comment ils le résolvent au lieu de sembler nier le problème :
    Enfin, les polluants de l’air ne sont pas issus majoritairement des pots d’échappement mais de l’industrie et du chauffage domestique. Les pics de pollution à Paris coïncident souvent avec la persistance de phénomènes météorologiques qui rabattent l’air chargé de polluants venu d’Angleterre et du Danemark…

    1. bibi

      C’est vrai que quand on regarde les émissions polluantes et leurs évolutions dans le temps on voit bien le danger que sont les automobiles.

      Ce n’est évidemment pas le trafic automobile qui fut responsable du smog de 1952 à Londres qui tua plus de 10 000 personnes, mais l’utilisation du charbon de piètre qualité (contenant énormément de soufre et dont la combustion dégageait du SO2) servant à se chauffer mais aussi à produire de l’électricité dans les centrales aux alentours de Londres.

      Quoi qu’en dise les écolos les énergies fossiles d’aujourd’hui sont des énergies propres et de plus en plus propres, et la pollution ne cesse de diminuer et cela malgré l’utilisation toujours plus massive d’énergie fossile.

      Concernant le diesel sachez qu’aujourd’hui ils sont moins polluants que les essences et les hybrides :

      http://automobile.challenges.fr/dossiers/20150129.LQA6990/particules-l-essence-et-l-hybride-pire-que-le-diesel.html

      1. Arthourr

        « Quoi qu’en dise les écolos les énergies fossiles d’aujourd’hui sont des énergies propres et de plus en plus propres, et la pollution ne cesse de diminuer et cela malgré l’utilisation toujours plus massive d’énergie fossile. »

        Tututut !

        Dans l’Hexagone, peut-être, mais le reste du monde, qu’en faites-vous sacripant ?

        Vous semblez ignorer que la France -et son phare, Paris- se doivent d’être en pointe, que dis-je ? en avance, sur la question polluante.

        Quand bien même des milliers de tonnes de pollution se déversent (et ne sont pas près de s’arrêter…) à l’embouchure du Gange ou du Yan-Tsé, Paris ne saurait se dérober à sa mission de précurseur et d’exemple en matière de taxes lutte anti-pollution.

        S’il n’en reste qu’un, Anidalgo sera celui-là !

    2. vengeusemasquée

      Moi j’attends de voir Paris sans camion de ravitaillement pendant une semaine. On verra bien si les monstres sont tant d’un autre âge que ça.
      De surcroît, je vais m’abstenir du couplet explicatif sur le fait bien établi que les voitures émettent plus de saletés en s’arrêtant tous les 100m puis en avançant à 5km/h, avec dos d’âne sur dos d’âne, qu’en roulant normalement, ce qu’elles sont supposées faire. Vous voyez où je veux en venir.
      Pour finir, si tu trouves Paris trop polluée, tu n’as qu’à t’en éloigner. Personne ne t’oblige à vivre à Paris ou en petite couronne.

          1. Bonsaï

            Lequel des deux aura ma préférence… ce sera Pheldge !
            Et pour les planificateurs de la circulation en ville, ce fût aussi un sacré problème entre le bout du lac et la rade à faire traverser par un pont et la Vieille-Ville sur une colline, à desservir et à contourner…

                1. Peste et coryza

                  Vous êtes sur ?
                  A Lyon, le Rhône est surtout connu pour ses eaux boueuses, ses étudiants alcoolisés entrainés par le fond, et ses silures de 3 mètres gobant des canards façon dents de la mer…

                  1. Bonsaï

                    Le Rhône sort de nos Alpes valaisannes parfaitement limpide, transite par le lac Léman (partagé par la France et la Suisse) et passe par une station d’épuration avant de traverser la frontière suisse aussi propre que faire se peut.
                    Nous avons notre réputation pour nous et vous la vôtre…

                    1. sam player

                      Oh pitain… une station d’épuration en sortie du Léman ça doit être quelque chose à 200-300m3/s… Ca doit être souisse… ou bien…

                    2. albundy17

                      En même temps, ya pas grand chose a filtrer vu l’industrie. malgré tout ils n’arrivent pas a récupérer la cocaïne et les agents blanchissants

                1. Aristarkke

                  Vous ne pouviez pas vous taire!!!
                  Répondre à ses vannes ne peut que l’ encourager à continuer cette incontinence.
                  Alors là, il boit un plein biberon de petit lait..
                  Et, naturellement, il rec ô mmencera….

      1. Aristarkke

        5km/h!
        Dans l’exagération la plus négative qui soit, VM!
        On peut atteindre aisément le 15km/h et rouler en phase avec les vélos…
        😈

  8. Pierre

    Moi, j’aime bien faire de l’écologie…

    Considérons donc un maire qui décide d’installer un ralentisseur. Les voitures passent de 50 km/h à 25 km/h puis accélèrent jusqu’à 50 km/h. Si on prend une masse de 2 tonnes, chaque voiture qui passe dépense donc 150 kilojoules pour réaccélérer.

    Dans ces conditions (turbo pas lancé, RPM pas optimal) on prendra comme rendement aux roues une valeur de 15%.

    Donc, à la louche, chaque voiture qui passe sur le ralentisseur va brûler 1 mégajoule d’essence, soit 27 millilitres (en prenant la moyenne de la densité MJ/l entre essence et diesel).

    Le ralentisseur, placé devant un lycée, voit passer 2000 véhicules/jour…

    Il consomme donc 20.000 litres de carburant par an, et produit environ 46 tonnes de CO2.

    Bien sûr, comme les moteurs émettent moultes fois plus de NOx et de particules en accélération qu’à vitesse constante, notre gentil ralentisseur écologiste produit aussi un joli et pimpant nuage de Tchernobyl devant l’école.

    Comment dit-on, en français, « Self-defeating? »

    Conclusion : LOOOOOOL

    1. vengeusemasquée

      Tu peux faire le même calcul avec les feux tricolores, sachant qu’il doit y en avoir tous les 200-300m, selon que l’on se situe dans Paris ou en petite couronne et qu’on doit s’arrêter en moyenne à un feu sur deux.

      1. Pierre

        Oui, mais les feux peuvent encore se justifier, quoique certains ont été conçus par des sadiques, tandis que les épidémies de « traffic calming »… franchement…

        Note que je fais beaucoup de vélo aussi, et que certaines chicanes… bon, ok, la plupart des aménagements à la con style haricot ou muret au milieu de la route ou potelets en acier subventionné ne laissent pas la place de croiser ou dépasser proprement, et sont donc assez mortels.

        1. vengeusemasquée

          Compte le nombre de voitures qui passent quand tu attends à certains feux et demande-toi si un 4-way stop ne serait pas plus efficace. Et je ne parle même pas des feux strictement prévus pour soi-disant faire passer des piétons qui ne passent jamais alors que toi tu attends comme un con.

              1. scaletrans

                Il semble d’ailleurs qu’il y ait multiplication des pignouferies municipales, avec en particulier des passages surélevés faits théoriquement pour casser la vitesse mais en réalité pour casser les voitures et le dos des occupants. J’avais cru comprendre qu’il y avait des normes pour la réalisation, mais on ne compte plus les passages avec accès concaves et angles vifs qui vous envoient au plafond, même en les passant au pas.
                Enfin, il y a des compensations: je viens de m’offrir une petite sortie au volant d’une TVR Chimera sur route de campagne qui me console de tous ces dispositifs essentiellement punitifs dont nos édiles s’ingénient à nous doter sans jamais nous demander notre avis… comme d’ailleurs pour tout le reste.
                CPEF

    2. Calvin

      Tout à fait d’accord.
      De plus, la punition est totale et éternelle : les dos d’âne ne sont pas enlevés les soirs, w-e et vacances solaires lorsque le lycée n’héberge aucun élève…

      1. bibi

        Calvin vos parents vous ont-il laissé trop longtemps enfermé dans le placard cet été au point que vous ayez besoin de vacances solaires?

        1. Calvin

          Nan, l’école, c’est du gâteau !
          Les nouveaux programmes sont arrivés, et c’est à mourir de rire.
          Le cycle 3 inclut la 6ieme et au cycle 2, l’histoire géo est supprimée.
          Mais la morale civique et festive est maintenue, avec un versant « durable » bien marqué.
          CPEF.

          1. bibi

            Les ravages de la méthode globale sur nos chères têtes blondes, je ne vous parle pas de vacances scolaires mais de vacances solaires.

    3. Higgins

      Je suis un fervent partisan des ralentisseurs dans les zones où une vitesse réduite (30 km/h) ou imposée(50 km/h) est justifiée. Dans ce dernier cas, je pense aux entrées en agglomération à l’issue de la ligne droite de la mort. Pourr les 30 km/h, nous avonsn les sorties d’école. Il suffit d’en mettre deux ou trois à l’endroit idoine pour ralentir le trafic à l’endroit requis. Une variante existe avec des chicanes. D’un, le résultat souhaité (vitesse limitée à 30 km/h) est obtenu facilement. De deux, la sécurité des petites têtes blondes est facilement assuré. De trois, pas besoin de mettre des pandorre s’en embuscade pour piéger l’innocent automobiliste de passage. Chez moi, il y a une école dans ce cas où il n’y a qu’un seul ralentisseur. Bilan, tous les ans, les parents boboides manifestent contre la méchante voiture qui fait peur à leur progéniture. La municipalité, socialiste, ne bouge pas.
      Après, si certains se sentent l’obligation de faire rugir leur 80 cv ou de fusiller leurs qmortisseurs, c’est leur problème.

      1. sam player

        Le seul problème avec les ralentisseurs c’est qu’à 90% du temps ils ne servent à rien : hors horaires scolaires, nuit, vacances et qu’ils ne sont même pas franchissables à 30 mais plutôt à 5kph.

        En Australie, uniquement un panneau clignotant sur zone pour vitesse=45 uniquement aux heures d’école et un feu devant le passage protégé : ça apprend aux enfants à traverser dans les clous parce que j’veux rien dire mais s’il y a tant d’accidents de piétons enfants ou adultes c’est que depuis le plus jeune âge on n’apprend pas aux enfants à traverser la route dans les clous…

        1. Pheldge

          Comment, il existerait « des trucs pas cons et qui marchent » hors de l’hexagone ? est-ce possible ? pourtant notre rayonnement supérieur et bienveillant illumine le monde, non ?

          1. sam player

            Rien qu’un truc qu’on se demande pourquoi on ne l’a pas adopté c’est les feux tricolores au-dessus du carrefour : déjà ça évite de dévier son regard sur le coté de la route alors qu’on devrait regarder droit devant, c’est complètement con ! …et accessoirement ça évite que les étrangers se foutent de notre gueule : combien de fois en sachant que j’étais français on m’a mimé le mec qui se couche sur son volant pour regarder si le feu est vert !

          1. sam player

            70% c’est en ville… pas sur les passages piétons.

            Près de 70 % des piétons tués le sont en milieu urbain. Même s’il y a plus de piétons tués en dehors ou à proximité des passages pour piétons beaucoup le sont sur les passages (plus de un piéton tué sur trois).
            En rase campagne, les trois quarts des accidents mortels se produisent la nuit.
            Les piétons sont essentiellement tués par les voitures de tourisme. Ils sont plus heurtés lorsqu’ils se déplacent dans le sens du véhicule que lorsqu’ils se déplacent dans le sens inverse.
            C’est au cours du motif de déplacement « promenade-loisirs » que l’on dénombre le plus de tués.
            La réglementation assimile les rollers à des piétons et c’est très majoritairement contre les voitures de tourisme qu’ils entrent en conflit.
            En moyenne, 21 % des piétons sont présumés responsables de leur accident et les conducteurs sont en général 2,6 fois plus souvent présumés responsables que les piétons heurtés.

            Source argusdelassurance.com et preventionroutiere.asso.fr
            ___________
            Petit chat, la prochaine fois t’as un gage : Arroser l’arbre

        2. albundy17

          « on n’apprend pas aux enfants à traverser la route dans les clous… »

          Si c’était qu’au niveau de la route….

          A propos de feux tricolores, chez nous on a innové, et la rochelle est un Phare: un rond point 3 voies, ils ont collé des feux rouges. Vivement qu’ils collent aussi des radars de feux rouge sur ceux ci, ils vont faire un carton, depuis l’installation ça bouchonne tt le temps

  9. sam player

    Je me pose une question concernant le tourisme.
    Il me semble que les taxes locales sont fixes et qu’il y a très peu de taxes locales assises sur la fréquentation : la seule que je connaisse est la taxe de séjour qui est vraiment proportionnelle mais 1 million de visiteur en moins ça doit faire 1 à 2 millions de mankagagné, peau de balle.
    La CFE quant à elle ne fonctionne que par paliers et ne doit donc pas être très impactée par la fréquentation.

    Donc au final la mairie de Paris s’en bat les corones des touristes nan ?
    Les musées aussi vu que les subventions sont plus importantes que les entrées et que tout ce monde est fonctionnaire.

    C’est un peu le même principe que pour les entreprises et ça avait été mis en avant par l’IFRAP dans une comparaison France-Allemagne-UK dans le fait qu’en france on prélève des taxes quelque soit la capacité bénéficiaire contrairement aux deux autres pays de la comparaison.

            1. Pheldge

              ça m’est venu d’un coup … j’ai failli tenter « l’important c’est l’arrosoir … » mais ça le faisait moins 🙂

                1. Pheldge

                  Ouais bin les amateurs et les amateuresses ( la mairesse … ) de pinard vont devoir se préparer à faire ceinture :
                  lefigaro.fr/flash-eco/2016/08/25/97002-20160825FILWWW00088-vin-production-en-baisse-de-10.php

                    1. Calvin

                      Houla, moi, les figures de style…
                      Je préfère tout de qui prête à rire : la prétarition.

          1. Pheldge

            Faut prévoir grand et anticiper les dépassements de budgets, donc pas de pitié ! et puis, depuis qu’on a un ministre de l’égalité réelle …

            1. Pheldge

              Tant que je te tiens , l’ancien, t’as pas moufté sur le « mairesse » ! je veux bien que ça évoque « maîtresse » ironiquement, mais faut faire attention … D’ici à ce qu’un jour il nous sorte « la jugesse » et que le Major , il nous fasse un AVC 😀

              1. Aristarkke

                Relis mon commentaire de 13H05. Je me concentre désormais sur les grosses coquilles sinon le Patron ne m’écoute plus.
                Nota: J’ai la même mansuétude à ton égard.

                1. C’est surtout que vu le nombre de commentaires, je n’ai pas le temps de toujours tout lire, d’autant que j’ai d’autres activités que le blog (eh si). Si vous voyez des coquilles, le mieux est de faire un commentaire avec tout dedans. Il est plus simple à repérer 😉

                  1. Aristarkke

                    Merci de votre longanimité à l’égard de votre garde-fou. J’ entends bien qu’il est préférable de vous citer le texte le plus explicite possible pour la localisation de la coquille mais sauf le soir ou le week-end (hélas relégué maintenant dans le passé-doléance remplie de regret- enfin!), j’ interviens essentiellement sur Smartphone. C’est donc pas facile et c’est pas d’bol!!! De plus, compte tenu du travail énorme que vos textes révèlent en creux, j’ ai mieux à faire que de vous titiller en pointant la moindre anodine coquille. C’est pourquoi je me limite à ne vous signaler que les bourdes et incongruités qui en corrompent réellement le sens…
                    Autre suggestion : aurons nous l’ heur de vous rencontrer, par exemple, dans quelque aimable auberge, pour un moment de convivialité, afin de nous persuader que vous n’êtes pas un chatbot de haute volée de nature à briser les espoirs de Microsoft, selon les derniers développements de notre geek SP-GO??? 😉
                    L’ idée a déjà été émise ici d’ organiser une réunion des aficionados mais quel meilleur motif de participation à icelle que d’ avoir la présence du Maître?
                    (cette question n’ appelle pas forcément de réponse précise en raison de votre anonymat jalousement entretenu et parfaitement compréhensible en cette République où la liberté de parole est à géométrie très variable)

                    1. « citer le texte le plus explicite possible pour la localisation de la coquille »
                      Pas tant que ça ; c’est plutôt qu’il vaut mieux avoir 1 commentaire avec les 3 coquilles que 3 commentaires répartis dans les autres.

                      Et pour une réunion, ça peut s’organiser, par e-mail 🙂

                    2. Aristarkke

                      Mgr, soyez aimable d’ accéder à cette requête: remplacez mairesse par mairâtre dans votre texte, avec éventuellement un astérisque de renvoi explicatif. C’est trop bon comme trouvaille! 😆

              2. Aristarkke

                Fais pas semblant d’avoir de la sollicitude pour notre major de l’ armée des Indes puisque tu l’ estimes atteint de socialitude aiguë et peut-être même aggravée…
                Du genre quasi-irrécupérable…

              3. Aristarkke

                Mgr de Cèze aurait pu employer pour Bonnet d’Anne le terme de marâtre!
                Vieillot mais approprié pour une belle-maire, non ???

                  1. Aristarkke

                    Bien vu, Monseigneur! Vous avez dépassé et amélioré grandement l’ idée initiatrice. Réutilisez le à convenance, il devrait fait merveille dans la blogosphère! 😛

                    1. Bonsaï

                      Vos commensaux auront noté la matinale courtisanerie que seule permet une supputée proximité géographique avec le Maître de céans. Pour organiser un pique-nique dans le nord vous aurez néanmoins à attendre la fin de l’épisode caniculaire, tout comme les autres….

          2. sam player

            Harry au sujet de la taxe d’1 euro sur les billets et dans l’idée ça ne concerne que CDG mais la SNCF avait fait pareil en surtaxant les billets pour payer les gares (dont Chalon/Saône) et par exemple le billet aller Chalon-Lyon coûtait plus cher que le billet retour… bizarrerie bien vite corrigée en taxant les 2 puis en taxant tous les passages même sans arrêt car ça créait des situations bizarres.

            Pendant qu’on est dans les taxes j’ai lu hier que les taxes type CSPE sur les factures d’électricité ne sont pas comptabilisées au titre d’impôts et donc non incluses dans les fameux 57% avec le tour de passe-passe de la faire prélever et redistribuer directement par EDF (tarif social, tarif rachat solaire et éolien) et donc sans passage par l’état. Ca représente quand même plus de 5Mds par an.

            Pour le CDG express, vu que c’est un projet commun SNCF & ADP (pas Pheldge, l’autre) ces 1 euro ne seront donc pas non plus considérées comme une taxe puisque perçue par eux au profit d’eux-même, bien que ce soit une taxe parafiscale concept qui ne devrait plus exister depuis la LOLF de 2001.

            L’état a en fait trouver le moyen d’augmenter les taxes sans que cela se voie, ça n’apparaît nulle part.

            1. Aristarkke

              A te lire, je n’ai plus aucun doute sur le fait que mes utilisateurs de low cost à Beauvais et ailleurs finiront rapidement par devoir l’ acquitter… L’ exemple funeste de la SNCF resservira bien là aussi. 😈

              1. sam player

                oui les taxes des grands aéroports sont énormes : il y a certains sites de booking qui les détaillent. Les aéroports rejettent la raison sur la sécurité… bah voyons !

                Là où les aéroports et compagnies lowcost sont bons c’est dans le fait de taxer que ceux qui font appel à des services : boissons, bouffe, bagage…
                Moi je suis d’accord aussi de taxer les toilettes ! P’tain les filles vont racker !

  10. toto

    Pour ma part je fais partie de ceux qui considèrent l’aménagement du territoire comme étant une responsabilité « Régalienne » de l’Etat (cf Minarchisme). Et dans l’absolu je suis absolument favorable à une totale piétonisation de ces berges pour des questions non pas environnementales (argument fallacieux) mais pour des questions de paysagisme et de bien être urbain.
    Mais on peut tout à fait être partisan d’une cause tout en considérant que le moment de sa mise en œuvre n’est pas du tout approprié. Effectivement la piétonisation des berges, qui est une belle idée, ne PEUT PAS être mise en œuvre actuellement en période de contraction économique, et surtout sans plan de substitution raisonné et cohérent. Il n’y a donc aucune urgence, sauf à quelques représentant qui souhaitent impérativement marquer de leur emprunte la ville. La voilà l’urgence minable. Donc une belle idée va se transformer en merdouille par l’amateurisme de nos représentants.
    Résumons :
    Piétonisation des berges => Oui, mille fois
    Impact environnemental => fallacieux
    Impact économique => actuellement contre productif
    Urgence de la mise en œuvre => aucune

    1. bibi

      Les voies sur berges ayant été construites dans le seul but d’y faire passer le trafic routier, si elles doivent être interdites à la circulation pour des questions de paysagisme et de bien être urbain, il faut alors les détruire pour que Paris retrouve son visage d’avant 1966!

      1. Pheldge

        Farpaitement, il faut remettre en place les chemins de halage, et les pâtures pour le bétail des nombreux éleveurs parisiens !

        1. bob razovski

          Des éleveurs à paris. Comme tu y vas ! Il n’y a plus de place, car paris est la ville des cultivateurs, puisque c’est le centre universel et rayonnant de la Kulture

    2. bob razovski

      @toto : « paysagisme » et « bien être urbain » sont des notions bien trop subjectives pour relever du domaine de l’état régalien.

      Un bobo parigo verra son bien être dans l’interdiction totale des voitures au profit des seuls véli-vélo (et pourquoi pas l’interdiction des autres utilisateurs de vélo si on tombe sur un bobo puissance 2)

      Un plombier (au hasard, Ari 😉 ) verra d’un bon oeil des axes de circulation larges et fluides avec des possibilités de parking gratuit des deux côtés de chaque rue

      les axes régaliens sont défense, sûreté, justice. Le reste, c’est du domaine du local, avec les ressources de qui veut bien financer le truc (je préfère préciser 😉 )

      1. toto

        Dans ce cas Haussmann est à jeter aussi ? Pourtant sans luis Paris ne serait pas Paris. Non désolé, le Minarchisme inclue aussi l’aménagement du territoire, c’est une évidence, ne serait-ce que pour défendre la propriété privée.

          1. toto

            Pheldge> Oui et bien désolé si on ne peut pas corriger ses posts,car j’aivais vu après coup. Ce serait bien d’ailleurs de pouvoir le faire. Mais contre attaquer sur les fautes de conjugaison ce n’est pas pertinent

            Vengeuse masquée > si tu penses au plan Voisin de Lecorbusier, oui ce n’est pas forcément enviable. Néanmoins je réitère: quid de Paris sans Haussman ? Quid de Brasila sans Niemeyer ? Qui de New york sans le Commissioners’ plan de 1811 ? Désolé mais sans ces planifications ces villes ne serait pas ce qu’elles sont. Est-ce ce que vous voulez ? Est-ce que les peuples veulent ?

            Les peuples veulent de la liberté et de l’ordre. Le territoire fait partie de l’ordre. Dommage pour ceux qui ne comprennent pas ça ..

            1. Pheldge

              toto, rien de personnel, mais c’est un grand classique 🙂 et rassure-toi, personne n’est à l’abri. On essaie quand même de faire attention, de surveiller les suggestions du correcteur automatique, voire de consulter le conjugueur en cas de doute …

        1. bob razovski

          Bon, là, on fonce dans le mur du n’importe quoi à la vitesse d’hidalgo au galop.

          Haussmann, minarchiste ? Un préfet être minarchiste ?

          Et la rengaine « Paris ne serait pas Paris » est une foutaise. paris, c’est paris tout comme Dijon, c’est Dijon.

          Chacun voit « son paris » comme il l’entend. Certains estiment d’ailleurs qu’Haussmann a défiguré paris.

          1. toto

            « Certains estiment d’ailleurs qu’Haussmann a défiguré paris »
            Whaouh ! Il faut me les présenter ! Ils doivent être rares (et donc précieux à analyser en laboratoire), tout comme ceux qui étaient contre la tour Eiffel.

            1. sam player

              Je dirais que ceux qui étaient contre la Tour Eiffel c’était juste leur problème vu qu’elle a été construite sur fonds privés si je ne m’abuse et qu’à l’origine elle empruntait une partie du territoire public qu’elle devait restituer après.
              Mauvais argument donc.

              D’autres villes comme Lyon ont conservé la vieille ville tout en se développant dans une nouvelle ville l’entourant. Et le vieux Lyon ce n’est pas spécialement un bidonville et il serait même plus propre que Paris.

              1. albundy17

                Faudrait faire comme en égypte, une nouvelle capitale administrative, anne pourra faire du vélo en conservant ses vieilles pierres, et on pourrait faire une mégalopole adaptée a notre époque

                1. bibi

                  Pour des raisons d’égalité je propose de la placer au barycentre de la France en prenant en compte l’ensemble du territoire (métropole, outre mer et la Terre Adélie) ce qui a vu d’œil doit placer le centre de la France en Afrique.

                  1. sam player

                    Avec le barycentre des superficies certes, mais avec le barycentre *du poids* des populations il devrait rester en france… à vue de nez hein…

                    1. bibi

                      Certes mais si on est égalitaire, il n’y a pas de raison pour que les 38 habitants de la Terre Adélie soient plus éloignés de la capitale que n’importe quel autre citoyen.

                  2. albundy17

                    Plus simple, on affranchi les colonies (de nos subsides en tout cas) et on colle la nouvelle capitale dans le massif central, sans routes ni communications, plus facile a bombarder

                2. sam player

                  En fait c’est là qu’on voit le capitalisme de connivence : faut être près des décideurs, du pouvoir.

                  Il y a une étude sur le Net à propos des répartitions des sièges sociaux sur le territoire dans divers pays et si mes souvenirs sont bons on a la palme avec 90% des sièges sociaux des entreprises d’une certaine taille uniquement dans la capitale alors que pour les USA c’est réparti sur tout le territoire et NY la ville la plus peuplée n’en a qu’un quart.

        2. bibi

          toto je vous conseille d’aller faire un tour dans les Pyrénées et d’observer qui s’occupe de l’aménagement du territoire depuis des siècles entre l’état et le pastoralisme!

          1. toto

            Comparer des villes qui ne bougent pas, figées dans le temps et qui reposent sur un beau pittoresque et un magnifique savoir faire local, ne peut pas être comparé aux grandes agglomérations dynamiques comme Paris. C’est comme comparer un canapé avec un vélo !

            1. bibi

              Donc nous avons des endroits ou les humains sont capables de gérer eux mêmes un vaste territoire mais d’autre lieux comme les villes qui sont d’infiniment plus petits territoires mais que l’état se doit d’aménager c’est parfaitement logique.

            2. L’aménagement du territoire n’a *jamais* fait partie du régalien, nulle part. Ce coup du « minarchisme » englobant ce truc, c’est parfaitement grotesque.

              1. sam player

                Ouais j’ai vu un entrefilet à ce sujet dans wikiberal

                « Parfois, les minarchistes assignent aussi à l’État des infrastructures qu’ils jugent essentielles, comme par exemple la voirie, »

                Shocking… ça doit être un libéral degôche qu’a écrit ça…

              2. toto

                Je formule autrement: quel Etat n’a jamais géré ou planifié son territoire ?

                Un Etat qu’il soit socialiste, minarchiste ou n’importe quoi d’autre, ne peut faire autrement que planifier le territoire et la gestion globale de ses ressources. Ceci n’est aucunement en opposition avec le libertarnisme et le droit à chacun de s’approprier et d’exploiter ces dites ressources. Commençons par le début, si un Etat et un pays se définissent par leur frontière, qui la dessine ?
                Donc merci pour le « grotesque », mais parfois les évidences sont telles qu’elle peuvent paraître grotesques, surtout quand elles vont à l’encontre de ce dont on se persuade.
                Et j’en profite aussi pour dire qu’il est encore plus « grotesque » de défendre la libéralisation des armes à feu si on considère comme une responsabilité régalienne de l’Etat la défense et la sécurité intérieure. Paradoxe total qui fait que je n’adhère pas du tout à vos posts sur ce sujet précis.
                Et si pour le reste j’adhère complètement à vos articles, celà ne veut pas dire que le « grotesque » de votre part soit acceptable, car il ne s’agit pas d’une argumentation, mais d’une claque aussi vide de sens qu’elle fait du bruit.
                La base de la liberté c’est de pouvoir s’exprimer et débattre, pas de rejeter du revers de la main des propos qui n’ont d’autre but que de montrer que non, tout n’est pas blanc ou noir, la REALITE des choses est plus subtile, et une société ne peut pas être à 100% pur jus libertaire comme celà pourrait l’être dans une éprouvette de laboratoire.

                Mais pour recentrer, si vous en avez le courage, je veux bien un avis argumenté à ma question en début de ce post.

                1. sam player

                  Déjà l’état ne possède rien car ses dettes (1600Mds voire +5000Mds vu ses engagements) sont supérieures à son patrimoine (989Mds).

                  L’état c’est personne, cherchez un responsable et vous en vous rendrez compte.

                  Seules les collectivités territoriales ont un patrimoine supérieur à leurs dettes et à ce titre, en attendant la privatisation de l’espace public on peut dire que les habitants sont copropriétaires et que donc l’état n’a rien à faire là dedans.
                  Donc en fait vous autorisez l’état à intervenir dans les patrimoines des collectivités ?

                  Mais je suppose aussi que l’expropriation ne vous pose aucun problème quand c’est pour l’intérêt général, notion complètement loufoque.

                  1. toto

                    Sam, tu ne t’adresses pas à un socialiste ou un coco moustachu mais à un autre Libertarien qui a les mêmes idées que toi, mais qui a juste une vue légèrement différente sur un sujet précis. Pas la peine de prêcher un convaincu sur la question de la dette et tout le reste …

                    1. sam player

                      Bah Toto vous êtes en train de donner des droits à quelqu’un qui n’existe pas ! Donnez moi le n° de téléphone de l’état et son adresse svp.

                      C’est bien pour cela que j’ai fait le parallèle avec l’intérêt général qui n’existe pas plus.

                2. « quel Etat n’a jamais géré ou planifié son territoire ? »
                  Vous connaissez bien mal l’histoire. La plupart des routes étaient privées jusqu’à récemment et entretenue par ceux qui l’utilisaient, localement.
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_route_en_France_au_Moyen_%C3%82ge
                  Et de grâce, ne confondez pas « seigneurs locaux » avec État.

                  Mais indépendamment, le minarchisme ne comprend pas la gestion des routes. Le minarchisme, c’est l’état centré sur le régalien, à savoir la police, la justice, l’armée et la diplomatie. C’est tout. Il n’y a pas l’éducation, la santé, et encore moins les routes ou les fabriques de biscuit.

                  Pour les voies sur berges, elles ont été construites /pour/ les voitures. On est donc en pleine contradiction. Compte-tenu de la gestion de ces voies, dont le coût est supporté par bien au-delà que les seuls Parisiens, il serait plus qu’urgent de demander à ceux qui les utilisent de donner leur avis. Je pense que l’avis rendu serait d’une teinte différente des Anneries hidalguesques qu’on entend actuellement.

                  1. toto

                    Bon, et bien je ne suis pas d’accord sur ce sujet. Voilà.
                    Mais par pitié ce n’est pas la peine de me traiter comme un Mélanchon mal réveillé. On a le droit entre Libertariens d’avoir des avis divergents sur certains sujets. N’oublions pas que la pensée unique ce n’est pas du Libertarnisme.

                    1. sam player

                      Bon, et bien je ne suis pas d’accord sur ce sujet.Toto

                      Donc, vu que vous ne produisez aucun argument, ça veut donc dire que vous n’êtes pas d’accord avec l’histoire !

                      Moi aussi 1515 Marignan je ne suis pas d’accord.

                      (j’espère que vous saisirez le sens de ce commentaire)

                  2. Bernie Gunther

                    Modulo quelques exceptions telles que le canal de la Somme ?

                    Quant aux voies sur berge qui nous occupent, outre l’avis des utilisateurs, les conclusions de l’enquête d’utilité publique pourraient déjà être au moins n’être pas bypassées …

            3. Val

              @toto « une grande ville dynamique comme paris » mdr! 😀 dites grouillez vous d aller prendre n importe quel avion en partance (avant que ça prenne 1 Euro) parce que la c est trop drôle … Paris et son dynamisme sont tombés ds le formol depuis des décennies.

        3. honorbrachios

          @ toto : tous les habitants que Haussmann a volé, oups exproprié ne seraient pas de ton avis !
          et s’il a fait de belles allées larges et droites, c’était pour faciliter le maintien de l’ordre et notamment le positionnement de mitraillettes pour dégommer la populace et pour l’utilisation de la cavalerie (qui avait tendance à finir en steaks dans les petites ruelles!)

          1. Astazou

            La mitrailleuse a été inventée plus tard je crois, mais des canons chargés à mitraille rendaient le même service. Et avec des boulets, ça rendait aussi service contre les barricades, elles mêmes plus difficiles à ériger sur ces larges avenues

    3. vengeusemasquée

      Je suis d’accord avec Toto dans la mesure où effectivement, rien n’interdit qu’on modifie la destination d’une voie de circulation pour en faire une voie piétonne, sur le principe. Aucune ville n’est figée et si tout le monde peut en profiter, ma foi pourquoi pas. En revanche, je suis violemment opposée au cas d’espèce pour les même raisons. L’étude d’impact réalisée par la mairie fait rigoler, de même sur le compte-rendu de la commission d’enquête publique d’ailleurs.

      Qui peut sérieusement estimer, en toute bonne foi, que la fermeture d’une voie de circulation qui traverse la capitale de part en part ne va affecter que les arrondissements voisins ? Non mais sérieusement ? J’adore cette manière de prendre la majorité des gueux de banlieue pour des cons. Alors que dans le même temps, aucun effort n’est réalisé pour améliorer la jungle du périph, renforcer l’A86 ou développer d’autre voies de circulation plus éloignées de Paris ? La majorité du trafic qui traverse Paris, que ce soit par les voies sur berge ou par le périph n’est évidemment pas constitué par les Parisiens, ni même par les gens qui travaillent à Paris.
      Des solutions existent. Certains itinéraires pourraient totalement être revus et efficacement décongestionner Paris, si c’était vraiment le but recherché.

      Mais tout le monde s’en moque parce que la circulation routière a quitté depuis longtemps le domaine technique pour devenir purement idéologique. La seule question qui devrait se poser est la suivante : comment faire passer un maximum de bagnoles en un minimum de temps ? Il n’y a pas à sortir de là. Tout le reste n’est que foutaises.

      1. bob razovski

        « La majorité du trafic qui traverse Paris, que ce soit par les voies sur berge ou par le périph n’est évidemment pas constitué par les Parisiens, ni même par les gens qui travaillent à Paris. »
        Vous levez le lièvre : ces gens là ne votent pas à paris, ils n’intéressent donc pas la municipalité.

        1. Royaumont

          Qu’Ane de Paris ne veulent pas voir des banlieusards dans « sa » ville, soit.
          Le problème, c’est que Paris concentre une multitude de services ou d’institutions à vocation nationale ou régionale (musées, hopitaux, tribunaux, etc…).
          Cela doit rester accessible à tous. Donc si la mairie de Paris les rend inaccessibles dans Paris, elle doivent sortir de Paris.
          A quand le déménagement du Louvre en grande couronne ?

          1. vengeusemasquée

            C’est-à-dire que si, au moins, les entreprises arrêtaient de se vautrer dans cette concentration parisienne, on n’en serait pas là. Mais les connivences sont trop importantes pour ça.
            Moi ce que je préfère, c’est quand même la localisation du ministère du développement durable. A chaque fois que je passe devant, je pouffe de rire (jaune).

      2. Le Gnôme

        Refaisons le Paris d’avant Haussmann, avec ses petites ruelles crasseuses, mais sympa, qui favorisera l’éclosion d’une nouvelle cour des miracles.

        1. Royaumont

          Pour la cour des miracles, il y a Barbès et la porte de Clignancourt, entre autre.
          Pour les ruelles crasseuses, les relations délétères entre Hidalgo et les services municipaux y pourvoient.

          1. NICORE

            Tiens, ca me rappelle ce matin 8H00, Paris 8 proche de l’étoile 4 camions poubelles de la voirie moteur tournant stationnés n’importe comment et naturellement vides de leurs équipages…
            On en tirera 2 conclusions :
            1/ les camions poubelles ne polluent pas
            2/ les préposés étaient sans doute en pause fraicheur

            Paris ne flotte plus depuis longtemps et continue de sombrer

    4. sam player

      Ah ben j’en apprends une bonne avec le minarchisme et l’aménagement du territoire ! En fait c’est quelques minarchistes et pour les infrastructures essentielles, ce à quoi ne répondent pas les voies sur berges.
      Ouf… j’ai failli me radicaliser…

      1. toto

        Je réitère l’argument « Haussman » à nouveau. Si vous voulez que notre territoire ressemble à un bidon ville sans queue ni tête, c’est votre problème. On va pas se battre entre Libertariens !

        1. bob razovski

          Et voilç l’argument massue : sans état, le territoire sera un bidon ville sans queue ni tête.

          J’en ai d’autres: sans état, pas de protection sociale performante, sans état pas d’éducation possible, sans état pas d’avenir radieux

          « On va pas se battre entre Libertariens ! » Dans ce cas, faut pas commencer à balancer des coups de savates dans tous les sens.

          1. toto

            Bon donc pour recentrer le Paris d’Haussman serait donc une horreur ? Berk ! Tous ces touristes fascinés ou ces Parisiens fiers ne sont que des moutons attardés disciples du tout Etat totalitaire et socialiste ?
            Alors Paris Haussmanien moche infamie OUI ou NON ? A partir de la réponse on pourra continuer à débattre je pense.

            1. sam player

              La réponse est dans la question : un homme public pour une propriété publique alimentée par des expropriations.

              Haussmann écrit à Napoléon III qu’il faut « accepter dans une juste mesure la cherté des loyers et des vivres […] comme un auxiliaire utile pour défendre Paris contre l’invasion des ouvriers de la province. »
              (wiki)

            2. honorbrachios

              @toto :«tous ces parisiens fiers ne sont que des moutons»
              réponse : oui .
              «tous les touristes fascinés par Paris»
              réponse : mets toi à la place d’un chinois ou un américain qui s’imagine visiter un Paris style louis 14 ou de la belle époque et se retrouve , ben…n’importe où …gros choc !
              «paris Haussmanien moche ou pas?» oui , très moche.
              d’accord c’est moins moche que les machins des années 60…

        2. sam player

          Oui mais ne vous réclamez pas du minarchisme avec de telles idées.
          Cf le blog du minarchiste canadien qui fait quand même autorité dans le domaine.

          « Le minarchiste est un anarchiste qui ne le sait pas encore. »
          — Stéphane Geyres

          ______
          Perso je commence à trouver de plus en plus pénible tous ces « je suis libéral mais », surtout quand comme vous ils se réclament d’une tendance assez bien définie du libéralisme.

          Je n’ai pas bien compris cette défense de la propriété privée avec les voies de circulation : même si ce sont des entités privées qui gèrent les voies de circulation (en concession pour celles existantes), il n’y a aucune raison qu’il vous empêche de circuler pour rejoindre votre chez vous.
          Pour rappel les taxes actuelles sur les carburants et les véhicules paient 3 fois le coût des routes et infrastructures, y de quoi faire.

        3. bibi

          Je vous conseille si vous en avez le temps d’aller faire un tour au Texas et de voir les bien faits de la construction libre tant en terme d’urbanisation et de prix par rapport aux endroit ou l’état s’occupe de l’aménagement du territoire.

          1. toto

            « le blog du minarchiste canadien qui fait quand même autorité dans le domaine. »
            lol ! S’il fait « autorité », il n’est pas Libertarien !

        4. honorbrachios

          @toto : je ne comprends pas pourquoi vous pensez que si les gens sont livrés à eux mêmes, ça se transforme en bidonville…ma maison je l’entretien, ma ville entretien ses routes…
          ce n’est pas le cas des barres hlm appartenant à des organismes d’état , qui se transforment d’ailleurs en ghettos, et ce n’est pas la couche de peinture qui empêche que ce soit des bidonvilles…et les routes entretenues par l’état, y en a pu je crois…mais combien de temps faudrait-il pour reboucher un trou avec une remontée au ministère, votation des travaux, appel d’offre et réalisation des travaux !!

    5. Higgins

      Vu les erreurs commises dans les années 50-60 en matière d’urbanisation dans la région parisienne, les problèmes de circulation sont insolubles. Piétonniser les voies sur berge ne fera qu’accentuer le problème. On a un exemple avec le périphérique et les boulevards des maréchaux depuis le tramway.
      L’idéologie imbécile est une tare.

      1. bob razovski

        j’émets une amorce d’idée de solution possible (ouf..) :

        en admettant qu’il soit obligatoire de fermer quelque chose, pour le salut de paris (ce dont, au demeurant, je n’ai rien à foutre puisque je n’aime ni cette ville ni ses habitants, haussmanniens ou non)

        Plutôt que de fermer les voies sur berges, pourquoi ne pas fermer les quais (là où on trouve des vrais gens qui habitent qui seront de facto moins incommodés par les bagnoles) et couvrir les voies sur berge, pour laisser les voitures rouler en dessous.

        Je sais, c’est pas de l’énarque pur jus, mais bon…

        1. sam player

          Voies sur berges… uhm… depuis ce matin je pouffe
          Ca doit être un clin d’oeil du boss à l’attention de l’arbre…
          _________
          Couvertures des voies ça a déjà été évoqué dans les infos il me semble, mais le but c’est d’emmerder un max !

          1. Pheldge

            Sam non ! le Patron ( mille vierges avides se donnent à Lui chaque jour ) il a dit « les voies sur berges » pas « les voix des barges » … 😉

    1. Le Gnôme

      L’autre candidate était dans le même moule, mais affichée en bleu au lieu d’être en rose. Pas une pour racheter l’autre, des bobos toute les deux.

        1. sam player

          Et pas que.
          Toutes les habitants de france cotisent au Grand Paris à travers la DGF (dotation générale de fonctionnement) qui est 2 fois plus élevé à Paris (508e en 2014) que pour la moyenne française (250€) alors qu’elle concentre déjà les recettes de tous les sièges sociaux d’entreprises et une partie de la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises).

          Super, chez moi c’est moins de 70€.

          Googlez DGF et le nom de votre commune
          … pour voir ce que l’état reverse à votre commune des recettes issues des divers impôts et taxes perçus en france.

    2. bibi

      Il s’est surtout trouvé une majorité relative de parisien 45% à ne voter pour aucun candidat.
      Et je vous rappelle que dans le XVème ou Hidalgo s’est présentée c’est la liste UMP qui l’a emportée.

      1. Pere Collateur

        Ca ne change rien au résultat final, peut importe la cuisine electorale infame qui y mêne.

        Dans un monde ou le bon sens serait encore de mise, ce genre d’ectoplasme à roulette n’aurait même pas eu l’idée de se présenter à quoi que ce soit, tellement ca serait incongru.

        Je me demande quel cerveau malade il faut pour voter pour ce genre d’engin. Ca dépasse l’entendement.

        1. Royaumont

          Vous avez donc sans doute la chance de ne pas fréquenter trop de bobo.
          Sinon, vous ne seriez pas surpris.
          Il en existe même pour dire que Hollande est bon ! A force de se faire rire au nez, ils le disent tout de même un peu moins fort.

          1. Pere Collateur

            « Vous avez donc sans doute la chance de ne pas fréquenter trop de bobo. »

            C’est vrai, de ce coté là, ca fait longtemps que je n’en ai plus vu de près.

            Quand j’étais jeune, c’était surtout des nanas. Evidemment on faisait semblant d’être d’accord avec elles, histoire qu’elles ne soient pas trop farouche la nuit venue, mais apres, même au boulot, ca fait bien depuis l’an 2000 que je ne suis plus tombé sur quelqu’un suitant la moraline compacte en kit à monter sois même.

            Doit pas y en avoir tant que ca, par contre coté influence, ils maitrisent. Plus pour longtemps certes, mais belle performance tout de même.

  11. Aristarkke

    Mgr, vous fûtes distrait et inattentif lors de la composition de votre ouvrage quotidien. Certaines tournures « limites » l’ émaillent en différents endroits mais vous donnez même dans le surréalisme avec celle-ci : alors même que l’ on peut voir policiers et militaires partout dans les VILLES (?) de la capitale…
    Peut-être qu’une rectification…

  12. charl

    Les parigos sont bobos, ils sont lobotomisés, ils ne pensent plus. Ils vivent dans leur enfer/poubelle et ils en sont satisfait. Qu’ils y restent !

  13. Gossein

    Voilà bien du tracas. Si une voirie routière a pu être créée le long de la Seine, une passerelle moderne et bien dimensionnée peut la juxtaposer. Il se trouvera bien des bobos pour vouloir la fleurir aux frais de la couronne (républicaine).

  14. sam player

    Un lien repris de CP :

    Jusqu’à 30 000 euros de taxi par an dépensés par des élus de la Région [Rhône-Alpes]
    (30KE chacun hein !)

    Deux enseignements sont à retenir de ces frais qui s’envolent entre 2010 (77 819 euros) et 2015 (178 018 euros). Le premier, c’est que les écologistes n’utilisent pas leur voiture, mais certainement pas les transports en commun ou leur vélo. Ils sont trois dans le top 5 des conseillers régionaux à avoir le plus pris le taxi en 2015. Avec la médaille d’argent pour Alain Chabrolle, qui a déclaré 229 courses pour un coût total de 26 005 euros. En 2014, il avait la première place du classement avec 30 726 euros de frais de taxi.

    Le Sytral appréciera, mais les conseillers régionaux semblent avoir rarement pris le tramway T1 qui s’arrête pourtant au pied de l’Hôtel de Région à la Confluence, sans oublier qu’il dessert les gares de la Part-Dieu et de Perrache, sans changement.

        1. Pheldge

          C’est consternant : »J’ai été Vice-présidente à la Culture et à la lutte contre les discriminations de 2010 à 2015 …ce sont même au total 320 déplacements que j’ai effectués rien que sur l’année 2015″ Bref elle a passé l’année 2015 à faire campagne auprès de « l’électorat sensible ».

          Le pire chez « ces gens-là », c’est qu’elle doit être persuadée d’avoir « fait quelque chose de bien », puis qu’elle n’a aucun regret ! Prendre sa voiture, faire une note de frais, non ? il lui fallait un chauffeur !

          1. Arthourr

            Et ben oui, c’est comme Arthus Bertrand : il a le droit de polluer, lui, c’est pour le bien de la planète qu’il conscientise les -« vrais »- pollueurs.

          2. sam player

            Le big data jusque dans les notes de frais comme dans les pays scandinaves ça serait top !
            Tu vois un HP en vadrouille ou au resto avec une donzelle… et hop tu mets une alerte pour voire sa note de frais quand il l’aura faite…

    1. Pheldge

      plus bête, vérifie que l’adresse mail est la bonne ! la semaine dernière jm’ai gouré, et mon adresse était modifiée … ==> modo 😉 j’ai balisé, je te dis pas, je croyais que c’était à cause de mes vannes ! oh là là, le flip …

  15. Astazou

    S’ils étaient systématiquement soulagés à vif de leur service 3 pièces après commission de ce crime
    1) les coupables auraient des difficultés pour recommencer
    2) ça pourrait aider les autres à ne pas se comporter comme des chiens

    Mais je rêve…

      1. Aristarkke

        C’est parce que vous avez commencé à commenter en dépendant d’ une antenne donnée et que vous avez émis le message en étant relayé par une autre antenne que celle du début. Vous n’avez au moins pas tout perdu.

  16. Pheldge

    Scoop ! à prendre avec des pincettes mais ça sent le roussi pour Flamby :
    lepoint.fr/presidentielle/les-primaires/exclusif-sondage-secret-du-ps-hollande-battu-par-montebourg-a-la-primaire-25-08-2016-2063766_3122.php

        1. Taisson

          Sauf que si les socialistes sont devenus fous et ont perdu jusqu’à leurs repères idéologiques, ce n’est pas vraiment une raison pour que nous nous mettions aussi a nous coiffer d’un entonnoir!!
          Quand à rire avec Montebourde à l’Elysée, ça ne durerait pas longtemps, à moins de ne pas être Français !!
          Avec un moije, de la même taille physique que Sarko, en traiter un de nain, et jamais l’autre, c’est seulement inutilement vexant pour tous ceux qui ne font pas au moins 1.8m,
          Il ne faut pas non plus confondre la Hongrie avec la Pologne…

            1. Pheldge

              C’est vrai qu’avec Flamby on avait une super politique d’austérité libérale … on veut du VRAI socialisme, avec des nationalisations, la confiscation des biens des riches et tout ça !

  17. lafayette

    Moins de voiture à paris => moins de station d’essence => moins de camion de fuel…

    Il faut commencer par fermer les station d’essence. Ca réglera le problème en douleur.

  18. sam player

    Ah au fait hier y a un français qu’a poignardé une anglaise dans le Queensland en Australie et blessé 3 autres personnes.
    Pas d’amalgame, c’est pas à cause du Brexit.

    Ah il s’appelle Smail Ayad mais pas d’amalgame hein…

    Ah il a crié aussi Allah machin truc aux policiers mais pas d’amalgame

  19. Cerf D

    Et bien entendu les 20 volontaires seront soigneusement triés. Il ne faudrait pas qu’il y en ait un qui veuille montrer l’imbécilité de l’idée ou pour qui (plombier, serrurier, électricien) l’expérience révèlerait cette impossibilité.

  20. sam player

    HS

    «On nous promettait plus de 300 euros les 1000 litres de lait, on est loin du compte!», explique Pierre, 20 ans, qui a récemment ouvert son exploitation. Acculé par 200.000 euros de dettes, il dit ne vivre que de 400 euros mensuels, et ne voit «aucune embellie»
    (le figolu)
    __________
    P’tain le mec s’installe en pleine surproduction sur son secteur !
    Vite l’état !

      1. sam player

        Ben non ! C’est justement le langage de ceux qui enfument, ils ne comptent que le produit le moins transformé, mais même dans ce produit ils oublient que le litre de lait il faut le transporter, le réfrigérer, l’analyser par lot, le stoker par lot, le conditionner, le palettiser, le dispatcher et le mettre en rayon.

        Mais pire encore pour les produits transformés qui eux ne sont pas vendus sur une base de 70 centimes mais 50 centimes ou moins par exemple pour l’emmental où il faut 12 litres de lait pour 1kg d’emmental à 6€/kg prix public TTC, ou le beurre où il faut 22 litres pour 1kg de beurre à 5€/kg prix public TTC.

        1. Aristarkke

          Je n’oublie pas, Sam. Je suis étonné du coefficient de 230 à 250 entre produit brut et produit fini livré. Pour le pétrole avec le baril à 50$, (159L, soit 0,31 $/litre à la louche), tu n’as pas le même coefficient. Et pourtant le brut a subi lui aussi moult transformations et transports et tous les étages gagnent leur vie…

          1. sam player

            Certes mais :

            – Sur les 24Mds de litres de lait produit en france seuls 10.4% sont consommés en tant que lait liquide et donc tu dois tenir compte des produits transformés pour faire le prix moyen de vente.

            – Tu aurais du prendre un produit alimentaire comme l’eau minérale pour faire la comparaison la plus proche bien que même avec l’eau minérale il y ait encore quelques grandes différences :
            – pas besoin de collecte individuelle : yaka ouvrir le robinet de la source
            – pas de stock tampon : direct en bouteilles
            – pas de surproduction : yaka fermer le robinet
            – pas de pertes : coût marginal de zéro
            – pas besoin de réfrigération lors de la production
            – pas de date limite de consommation (ou très éloignée)
            – pas de traitement avant conditionnement
            – conditionnement moins complexe (lumière)
            – pas de fournisseurs intermédiaires à gérer
            – 1 seul produit (excepté les divers conditionnements 0.5L, 1L, 2L)

            Le pétrole lui :

            – ne nécessite pas de collecte (pipeline au terminal)
            – cargaison de millions de tonnes au chargement et déchargement
            – pas de traitement par lot
            – pas de matériaux inox
            – cracking en série : les différents produits sont issus aux stades intermédiaires de la transformation et non en parallèle.
            – livraison par dizaines de milliers de litres
            – pas de conditionnement
            – pas de manipulation par litre ou par palette
            __________
            L’exploitation moyenne c’est 58 vaches laitières soit 1000 litres de lait par jour en moyenne. Imagine ce que doit coûter la collecte même si elle est faite tous les 2 jours (ou tous les jours pour le lait frais).
            Rien que 100€ par exploitation ça fait 5 à 10 centimes du litre.

            Il y a bien un problème de taille d’exploitation et d’ailleurs tous ceux qui gueulent sont de petits exploitants.

            D’autre part le fonctionnement en coopérative ne peut que dévaluer le produit : cf pour le pinard. Ça n’encourage pas à la qualité si des indicateurs ne sont pas mis en oeuvre… et encore.

        2. FacePalm

          Si le lait est a 0,3/L et qu’il en en faut 22L pour 1kG de (beurre vendu 5e), ca veut donc dire qu’il y a 6,6e de matière première pour le fabriquer. Comment le fabriquant de beurre fait pour s’en sortir, il revend le reste en lait écrémé (ou autre?) pour compenser ? j’a bon ?

          1. FacePalm

            Ca veut donc dire aussi que fabriquer QUE du beurre ne serait pas rentable, sans valoriser les « dechets » en meme temps… Doivent donc pas marger a mort les transformateur de lait… CQFD

            1. sam player

              Oui d’ailleurs je notais 5€ le kg de beurre prix public TTC mais le kg de beurre ijndustriel sur web-agri.fr est de 3190€ la tonne soit 3.19€ le kg (non conditionné hein) soit 80 centimes les 250 grammes et donc quand vous achetez la plaquette de 250g 1.10€ vous voyez que la marge n’est pas terrible…

              Tiens toujours sur web-agri.fr le kg de lait écrémé en poudre est à 1728€ la tonne. Sachant qu’il faut un coeff de 6.5 pour le reconstituer ça nous fait à l’arrache un prix au litre de 1728/6500=0.265€… … 26.5 centimes !
              P’tain c’est le prix d’achat actuel aux agriculteurs !

              Donc la marge ne se fait que sur les produits genre beurre, crême et lait frais et UHT…

          2. sam player

            Oui il ne reste que du lait écrémé, mais ce lait ne va finir que pour quelque % dans la grande distribution en tant que lait à boire et la plus grande partie finira dans des industries de l’alimentaire (lait en poudre pour l’industrie surtout mais aussi plat préparé, dessert lacté, pâtisserie, lait concentré etc…) et certainement pas à un équivalent du prix du lait écrémé en grande surface mais plutôt plus près du prix d’achat because concurrence mondiale surtout sur le lait en poudre.

  21. zelectron

    pas si sûr que ce qui se fait appeler « lait en poudre » en soit complètement . . . 🙂
    écrémé au point de rajouter du colorant blanc alimentaire (genre dioxine de titane)

  22. Pheldge

    Anne Hidalgo fait le régime alimentaire « vegan » .
    Mais surtout, ne pas confondre l’Anne vegan avec l’Alan Vega ( RIP † )

  23. Eddie

    J’ai découvert, avec amertume, que le stationnement n’est plus gratuit à Paris au mois d’Août… Le parking sous-terrain en travaux, poussiéreux et bas de plafond, m’a coûté un bras.

    Le métro, en famille, m’a coûté autant, mais en bonus j’avais droit au bruit et l’odeur, bref un régal.

    Les garçons de café m’ont confirmé que le tourisme était en chute libre, et que les attentat n’étaient que l’arbre qui cache la forêt des enfants tziganes et autres minorités visibles. (la citation était un peu plus crue)

    En voyant les asiatiques déambuler avec leurs sacs à dos sur le ventre, en fin de compte, j’ai trouvé qu’ils n’étaient pas si ridicules et qu’ils avaient bien du courage!

Laisser un commentaire