Macron, l’excitation du renoncement

La primaire socialiste est peut-être lancée, mais rien ne l’indique vraiment. Quelques candidats improbables se sont, vaguement, exprimés dans une presse pas vraiment galvanisée. Valls a pourtant démissionné avec force mise en scène et reportages en direct de Matignon et de l’Élysée, mais rien n’y fait : objectivement, tout le monde s’en fiche. Parallèlement, Emmanuel Macron semble enflammer les foules.

C’est ainsi que le 10 décembre 2016, un véritable phénomène s’est produit au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris puisque des milliers de personnes ont été prises d’une transe quasi-biblique en écoutant el lider carismático Macròn exposer les grandes lignes de son « programme » politique.

Tout y était : ambiance surexcitée, drapeaux, discours fleuve, promesses à gogo (et à gogos), grandes déclarations lyriques et même l’indispensable voix cassée des fins de soirées en boîte de nuit à hurler des formules toutes faites pour essayer de choper. Pas de doute : on est bien loin du freluquet de la politique qui a passé deux ans de stage de « Field Office Manager » à Gouvernement SARL où il aura essentiellement apporté le café et des polycopiés baveux aux vieux éléphants socialistes et il aura régulièrement ruiné la communication des caciques par quelques sorties faussement choquantes sur l’entreprise, les profits et sa façon de faire les choses.

C’est, véritablement, un homme, que dis-je, une bête de scène qui vient de naître avec du poil aux pattes, de la testostérone à revendre et un vrai potentiel à signer pour une pub L’Oréal. Ça va dépoter sévère, ça va claquer de la mamie, ça va envoyer du steak, ça va brutaliser du chaton mignon, c’est Manu qui vous le dit !

Et avant d’éplucher un peu le programme qu’il n’en finit pas d’esquisser, reconnaissons tout de suite que l’homme a su y faire puisque, défiant l’establishment, il est tout de même parvenu à rassembler des milliers de personnes à cette occasion, que la rumeur insiste qu’il aurait bel et bien levé près de 3 millions d’euros auprès de donateurs (dont on ne sait rien) pour financer sa campagne, qu’il en rencontre encore régulièrement et qu’il compte emprunter encore plusieurs millions afin d’assurer une campagne tonitruante.

Autrement dit, on sait maintenant qu’on n’a plus à faire à un individu lambda, qui se serait mis au trot en marche seul, mais bien à quelqu’un qui a, très probablement, préparé ses arrières et ce, depuis un moment. Tant mieux : il gagne ici en crédibilité et permet d’inquiéter durablement les autres candidats qui se bousculent au premier rang. Peut-être cela incitera ces derniers à clarifier leurs propositions et à se démarquer autant que possible les uns des autres, nous sortant ainsi de la purée de poix illisible dans laquelle les néo-corporatistes de droite et les paléo-socialistes de gauche ou l’inverse tentent de nous noyer depuis quarante ans.

Cependant, toute cette forme survitaminée aux couleurs chatoyantes et au micro qui pulse du décibel fébrile ne doit pas nous faire passer au-dessus du fond, car petit-à-petit se lève le voile sur ce qui se cache derrière « Je vous fais marcher » « En marche », le mouvement de Macron. Et là, c’est tout de suite moins excitant.

Oh, bien sûr, comme un précédent article de Contrepoints le faisait remarquer, il y a bien quelques points surnageant qui pourraient faire penser à une réforme dans le bon sens de l’État et de ses administrations : une fiscalité du travail plus engageante, un droit du travail simplifié, décentralisation, tout cela semble intéressant. Sauf que c’est très flou : peu ou pas de précisions sur la forme que prendraient concrètement ces réformes, leur ampleur, leurs coûts et la façon dont il envisage de financer tout ça (et non, là, le crowdfunding ou l’appel au don ne suffira pas).

En outre, il y a tout de même beaucoup trop de gros morceaux d’étatisme bien gras dans son « programme », terme décidément fort galvaudé et définitivement mal adapté à ce qui ressemble plutôt à un patchwork pastel de promesses vagues et de slogans un peu creux. Entre le camouflage des cotisations salariales dans une CSG bien dodue, une augmentation de la fiscalité du revenu du capital de 1,7% (alors même que la fiscalité du capital est déjà un handicap catastrophique en France), des bricolages plus ou moins heureux en défaveur des retraités par exemple, il y a largement de quoi prendre autant de recul que nécessaire de la Fabuleuse Aventure du Guilleret Monsieur Macron.

Mais surtout, et alors même que le premier tour des élections est encore à plusieurs mois, notre brave Emmanuel semble sur certain sujet clairement En Marche… Arrière : il semblait pourtant entendu que notre homme voulait revenir sur les 35 heures, qui sont devenues au fil des ans l’un des dogmes les plus intouchables et imputrescibles du système social à la française et surtout, le marqueur typique du socialisme français. Manque de bol, le discours de samedi dernier n’a guère laissé de doute : le candidat ne touchera finalement pas à la durée légale. Remballez. Et lorsqu’on lit l’avalanche de propositions sociales (socialistes) de Macron, on comprend que l’ex-ministre tente à présent de ramasser les miettes de la gauche du milieu, du centre et de l’à-peu-près auquel son programme chuchote assez bien.

Bref, avec plus de beurre en broche que de libéralisme, beaucoup d’éléments de langage mais rien derrière, des réformes comparables à des séries françaises (floues, mal cadrées et financées par tout le monde et personne à la fois) et, déjà, des renoncements sur des éléments majeurs, toute cette excitation nous a un petit parfum déjà senti, déjà vu, déjà entendu.

Oui, ce petit parfum d’attrape-gogos, qu’on peut déceler avec la couverture médiatique extrêmement complaisante à son égard (le nombre d’articles qui lui sont consacrés est bien plus grand que pour n’importe quel candidat de la primaire socialoïde, par exemple), qui occulte à présent avec application le bilan franchement médiocre de deux années au ministère de l’Économie, et qui refait furieusement penser aux meilleurs moments d’un certain Alain Juppé il y a quelques mois.

La presse semble désirer ardemment Macron, peut-être parce qu’il est neuf, parce qu’il n’a pas de casseroles, et parce qu’il permet peut-être enfin à la gauche de trouver un point de ralliement pas trop violent, presque décent, modestement centré et capable de fédérer à l’instar de ce que fut un Bayrou en 2007 qui n’est plus maintenant que l’ombre rabougrie de lui-même.

Macron, c’est un peu le centre gentil, réformateur mais pas trop, opposition rêvée à Fillon, qui ne viole pas trop l’égo des sociaux-démocrates, coincés sans lui devant un choix pathétique avec Montebourg, Hamon ou Mélenchon. Mais Macron, ça ressemble un peu trop à Juppé, la jeunesse en plus, avec ce côté phénomène très médiatique, trop peut-être pour être totalement authentique.

Et pour les Français, malheureusement et au vu du programme et de ses déclarations, tout tend à faire penser que Macron n’offre aujourd’hui qu’une révolution de coton, ce coton que les kidnappeurs enduisaient jadis de chloroforme…

Commentaires226

  1. Aristarkke

    Macron n’a peut-être pas envie de sortir de l’ambiguïté et du flou à son détriment comme l’Arsouille sut si bien le pratiquer…
    Du moins pas trop vite…
    Et quand il y a du flou, c’est qu’il y a un loup… selon Méremptoire qui s’imagine beaucoup plus netteet franche du collier qu’elle ne l’est…

      1. Aristarkke

        Oui mais c’est elle qui a remis à l’honneur dans le paysage médiatique, cette vieille expression…
        Pour une fois qu’elle dit ce qui ressemble à la vraie vérité…
        (c’est mon côté charitable qui ressort…)

        1. Pheldge

          et cette gentille vidéo de Cendrillon est censée* nous illustrer lequel de tes propos décousus, ô ancêtre des cas tis ?

          *j’mai pas trompé cette fois ? ! ? 😉

            1. Pheldge

              ça y est, j’me fais tancer que c’en est insensé ! c’est pas censé se passer ! mais bon, ça amuse le Papet …
              ♪♫ « voulez-vous m’tancer grand-père … » ♪♫ 😉

  2. Le Gnôme

    Macron va rendre la place de Juppé, il s’adresse quasiment au même public. Il n’est pas impossible que la finale se joue entre lui et Fillon, le FN se dégonflant comme une baudruche.

    1. Mhmh peut-être sauf que Macron doit aussi affronter le camp « gauche dure » qui regroupe Hamon, Méluche, une partie de Montebourg. Ajouter Valls dans le mix donne une gauche si écartelée que Macron risque bien de faire aussi un score à la Juppé.

      1. Guillaume_rc

        et n’oubliez pas l’ineffable Vincent Peillon qui vient de se déclarer.

        Vincent Peillon putain ! Le type qui n’a pour légitimité qu’un passage (catastrophique) à l’Education Nationale.

        Enfin à partir du moment où il y a Filoche et Hamon…..

            1. Calvin

              Parce qu’il n’a pas eu le temps de mettre en place son nouveau Clergé, sa nouvelle Église, son nouveau Cathéchisme, et à peine sa Lie Turgescente.

              1. Balthazar

                Il a quand même été capable de trouver un stage à un membre de sa famille à l’ambassade de France en Israel.
                Quelle est cette engeance de pistonnés qui trouve des places dans des endroits aussi perdus???? Comme NKM à Varsovie en son temps.
                Que ne choississent ils pas Washington, Moscou, Londres ou d’autres vrais pays qui roxent ? Pourquoi pas la nouvelle zélande ou la finlande?

        1. Kazar

          Peillon n’est pas juste une sangsue, c’est un idéologue nuisible et même dangereux. Extrait d’un de ses « livres » :
          « D’où l’importance de l’école au cœur du régime républicain. C’est à elle qu’il revient de briser ce cercle, de produire cette auto-institution, d’être la matrice qui engendre en permanence des républicains pour faire la République, République préservée, république pure, république hors du temps au sein de la République réelle, l’école doit opérer ce miracle de l’engendrement par lequel l’enfant, dépouillé de toutes ses attaches pré-républicaines, va s’élever jusqu’à devenir le citoyen, sujet autonome. C’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Église, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi. »

          Qu’il laisse nos enfants tranquille, s’il ne veut pas s’en prendre une…

          1. Bonsaï

            Tout à fait nuisible.
            En maçon idéologue, planqué derrière sa stature d’intellectuel et d’universitaire, il ne fait qu’œuvrer pour sa croisade délétère. Une secte assez répandue dans les milieux socialistes…

        1. MCA

          Après tous les ratés calamiteux de ces derniers temps et ne sachant plus où donner de la tête, les mouches tentent un virage sur l’aile pour une nouvelle fois de changer d’âne.

          Que du positif, ça nous promet de franches rigolades dans les semaines qui viennent et de savoureux billets de la part de notre hôte agrémentés de commentaires croquignolets.

  3. tabbehim

    Quel besoin de savoir le programmes des uns et des autres, les votants votent pour une tronche, pas pour des idées voyons ^^
    ils votent pour celui qui fera le plus de déclaration, même s’ils y comprennent rien, et pour celui qui a la plus grosse paire de soutien et politique et financier.

    La France, éleveur de politicien sans ailes ni tête depuis sa création.

    1. Gerldam

      Avec cependant quelques bémols: par exemple les attaques incessantes contre Fillon à propos de la sécu. Ca le français moyen comprend: faut pas toucher à sa sécu et à ses remboursements, même si ceux-ci baissent d’année en année, mais il ne s’en aperçoit pas. La sécu française, c’est le graal du graal de tous les systèmes de santé. Fillon a sans doute eu tort d’en parler.

      1. sam player

        « Fillon a sans doute eu tort d’en parler. »

        C’est ce qui me fait penser qu’il a des accents de sincérité : il est terre à terre sur pas mal de sujets.
        Personne d’autres ne parle de ce qui fâche.

        Avoir un programme clivant c’est ce qui fait parler de soi ; exemple le FN (celui d’avant) mais surtout Juppé qui s’est pris une veste car c’est lui qui a fait la pub du programme de Fillon.

        On ne peut faire sa propre pub en se comparant au leader (250,000 foncs vs 500,000 foncs) car c’est automatiquement considérer que l’autre est un étalon et donc un leader. Personne fait ça.

        Bouygues Telecom avait fait la même connerie en se comparant à Free et ce faisant en lui faisant de la pub 😀

        1. sam player

          Non, son projet tel qu’il l’a exposé de manière concise pendant les débats était assez clair : grosses affections ==> SS, le reste ==> Mutuelles.
          Pour effectuer la transition vers un système complètement privé (au choix des assurés) ce pourrait être intéressant et pas idiot.

          C’est cette semaine qu’il doit le détailler… parce que dire que le remboursement sera plus, moins ou pareil que maintenant n’a aucun sens si on ne connaît pas le montant de la ponction, plus, moins ou pareil.

              1. Pheldge

                Il essaie de calmer le jeu, de rassurer par rapport aux attaques et accusations diverses de la gauche et du FN (cf mon commentaire sur MLP au grand jury RTL ).
                Et mon cerveau est très bien là où il est, servi par un corps en pleine maturité, pas comme des certains qui se sont laissés aller … 😉

                1. sam player

                  A propos de se laisser aller avec l’orthographe, pas d’accord de « se laisser » + infinitif et donc pas de « s » à « laissé »

                  PS : tu crois quand même pas que j’allais te laisser mon cerveau pour une poignée de lentilles…

      1. honorbrachios

        moi j’ai essayé de l’écouter une fois parler en conduisant pendant 1ou2minutes pour savoir….
        ça a fait : les français et les françaises blablablablabla , les français et les françaises blablablablabla les français et les françaises blablablabla, etc…d’une voix presque aussi chiante à supporter que fh avec encore plus de mépris à l’égard des…français et des françaises

        1. Calvin

          Juste une panne de macron, c’est un matériel très sensible, une évolution 2.0 du bullotron.
          Disons qu’il n’était pas tout à fait HS, mais pas tout à fait en marche !!

        1. Pheldge

          Son entrée dans le troisième Âge ? tu rigoles gamin, il en était déjà à sa quarante-douzième ménopause* ! 😉

          * bon, bien sûr tu es un peu jeune pour connaitre ces choses là …

  4. Aristarkke

    En outre, il y a tout de même beaucoup trop de gros morceaux d’étatisme bien gras dans son « programme », terme décidément fort galvaudé et définitivement mal adapté à ce qui ressemble plutôt à un patchwork pastel de promesses vagues et de slogans un peu creux.

    C’est-à-croire qu’il n’y a que l’Etat pour résoudre le moindre problème et surtout ceux qu’il engendre du seul fait de s’en mêler. Mais c’est aussi une constante de ce pays de paraître toujours avoir besoin de sa (bonne) dose d’étatisme bavant et collant pour que l’économie et la vie courante puissent exister convenablement. L’exception grançaise, probablement.

    1. Gerldam

      Tout cela remonte à loin: Richelieu puis Mazarin et enfin Louis XIV avec Colbert et Louvois. Et tout ça re-assaisoné par la révolution (qui garda systématiquement le pire de l’ancien régime) et jacobinisé à la puissance 10 par Bonaparte.
      Les français ont l’étatisme chevillé au corps. A croire que l’auteur et les lecteurs de ce blog sont tous un peu étrangers…

  5. titi18

    Hé bien allez, je vous re-re-donne le lien qui enterre définitivement le personnage :

    https://www.upr.fr/actualite/france/macron-symbole-de-lescroquerie-dun-monde-politique-perdition

    Et à part ça, bien sûr que tout est bidon et que ce n’est pas lui qui a préparé sa candidature… Une telle complaisance médiatique ne signifie qu’une chose, c’est que le Système, Nos Dirigeants les vrais, le poussent en avant.
    Normalement, les journalistes ne parleraient pas du tout de lui, il n’a RIEN pour justifier une candidature.

      1. titi18

        Je me demande pourquoi vous ne rappelez pas par exemple ses mensonges quant au nombre d’adhérents, ou des « marcheurs » qui n’ont jamais existé, et ne vous interrogez pas quant à ses financements en rappelant que tout autre financement que par les particuliers dans la limite de 7500 € par an et par les dotations de l’état est interdit. Entre parenthèses l’adhésion à son parti est gratuite.

        Alors je le fais moi avec ce lien, si vous en avez d’autres, donnez svp.

        Ha oui la misère… nous allons voir en 2017.

      2. Nathalie MP

        Allez plutôt piocher chez moi (Vu sur Contrepoints, comme on dit !) :

        https://leblogdenathaliemp.com/2015/08/30/emmanuel-macron-les-35-heures-et-la-suite-de-sa-carriere/
        https://leblogdenathaliemp.com/2016/04/20/macron-je-suis-ministre-et-je-nai-rien-fait-alors-en-marche/

        Macron a aussi une fâcheuse tendance au revenu universel, même si pour l’instant c’est flou et si ça ne s’appelle pas comme ça (indemnité chômage pour les démissionnaires, et remarque très bizarrement étiquetée libérale dans article Vintray sur la couverture chômage : « Le chômage doit être couvert par la collectivité et ne plus être une assurance. »)

          1. Nathalie MP

            Ajoutez à ça que Ségolène a l’air de vouloir lui apporter son soutien ! Pauvre vieux, on le plaindrait presque. Mais à comparer certaines photos de meetings, ils ont bien l’air complètement hystériques tous les deux.

            1. Bisphénol

              Itou. Dès que je vois ou entends Ségolène, mes antennes se dressent et un signal me dit « ça sent le paté cette affaire ». Contrairement à la pierre philosophale, elle a tendance à transformer l’or en merde. Emmanuel, je flipperais un peu à ta place avec un tel boulet à ton carrosse (électrique).

              1. Higgins

                Certes surtout que les problèmes de gestion de la pauvre région Poitou-Charentes commencent à sentir le roussi si j’en crois les quelques articles que j’ai pu lire sur le sujet. On parle de moins en moins de mauvais hasard et de négligences.

            2. Aristarkke

              Je serai Macron, je déclinerai l’offre de Ségolène qui risquerait de faire croire que je ne suis qu’ un dictateur.
              Gentil d’apparence (Staline jouait à merveille les Grands-Pères gâteux gâteaux) mais dictateur.
              Pas sûr que ce soit un concept vendeur, comme on dit dans les milieux de la comm’….

        1. sam player

          « Le chômage doit être couvert par la collectivité et ne plus être une assurance. »

          Oui Nathalie Multi Pass
          Vintray a été coller ça dans la partie libérale du programme!

  6. Aristarkke

    avec plus de beurre en branche que de libéralisme

    Mgr, l’expression véritable serait « beurre en broche » puisque l’image de situation impossible à perdurer ou à faire perdurer, en est évidemment bien plus forte…

    http://www.linternaute.com/expression/langue-francaise/14578/pas-plus-que-de-beurre-en-broche/
    http://www.expressions-francaises.fr/expressions-i/863-il-y-en-a-plus-que-du-beurre-en-broche.html

    (je ne trouve pas la position de l’Académie Française sur ce sujet)

        1. Nafy-Nathalie

          Un crucifié qui aurait déclaré : « je porte ma cron » ?
          Et si le beur fond au soleil, il aurait été cramon ?
          Bon … je sors … lol

            1. Pheldge

              Ah, j’allais oublier ma légendaire galanterie de gentleman : Mme Nafy, transmettez mon meilleur souvenir à vos jumelles, les dames Nify et Noufy 😉

              1. Nafy-Nathalie

                Elles vous rappellent toutes rouges qu’il n’y a pas de jumelles mais des triplé(tt)es mais que ça fait taper dans le cochon(et).

                Et pour Macron, malheureusement, plus t’es pieu, plus on t’enfonce …

  7. Guillaume_rc

    H16 parle du bilan franchement médiocre de Macron à Bercy.

    ne pas oublier non plus qu’il était le conseiller économique de Flamby au début du quinquennat : imposition maximum, hausse du chômage, etc….

    1. Royaumont

      tout cela est oublié…
      Macron est une construction médiatique ex nihilo. Produit de leur agitation, il en est l’écume dont il a la consistance. Seuls ceux qui croient encore au pouvoir des grands média parient sur lui.

      1. Balthazar

        Je n’aurais pas misé un kopeck sur le Fion, même sur un collège limité aux sympathisants de drÔte.
        Et pourtant, ce type incapable de se faire élire dans son bled de Sarthe, grâce à une belle cooptation, a pu être parachuté dans une belle circonscription parisienne où il était sûr de se faire élire…

          1. Deres

            Oui, il faut avouer qu’il a une carrière très « propre » et tout à fait respectable. Je pense que c’est un point important de son succès au final. La primaire de la droite a prouvé que quand on cherche un peu il reste peut être finalement des hommes politiques à peu près correct. Mais c’est comme au supermarché, il ne faut faire l’effort de ne pas prendre les exemplaires à date courte au premier rang mais aller piocher derrière les exemplaires à date longue et pas abîmé …

  8. Higgins

    Pierre Jovanovic dans sa revue de presse hebdomadaire revient longuement sur le phénomène Macron et je laisse à l’intéressé les conclusions qu’il en tire: « …Macron, c’est un produit fini que Goldman Sachs et les autres banques ont décidé de vendre aux Français, raison pour laquelle il a déjà eu 75 couvertures de magazines depuis environ 1 an… » (http://www.jovanovic.com/blog.htm)

    Il est vrai que les médias mainstream s’en donnent à cœur-joie autour de l’intéressé qui bénéficie, à mon sens puisque son cursus ne plaide pas en sa faveur pour un candidat « anti-système », d’un engouement que je qualifierai de curieux. Parallèlement, l’offensive contre les médias alternatifs semble prendre forme. Pierre Jovanovic en fait également état: « … il importe maintenant de voter des lois pour interdire à ces gueux de s’informer sur les médias de leur choix… » avec une conclusion surprenante.

  9. sam player

    Revenir sur les 35 heures… il aurait renforcé Fillon, ou du moins délégitimé les attaques contre lui… alors il a pris une position ni ni

  10. Stéphane B

    Bonjour taulier
    Ne manque-t-il pas des « s » dans « certain sujet »

    Belle mise en perspective du bonhomme et belle mise au placard de son programme. Si seulement ces personnes pouvaient lire autre chose que leurs lectures habituelles !

    1. Aristarkke

      Non, si on considère que Mgr a voulu faussement faire croire à un conglomérat de sujets, lequel est en fait uniquement à la base, celui des 35 Heures.
      Cette tournure permet d’accentuer l’effet ironique plutôt que l’emploi d’un…
      Mais il y a tant de choses qui en dérivent que cela accroche l’oeil… Donc but atteint !

  11. Pheldge

    C’est pas possible, il vous faut un épouvantail ! le second tour sera Fillon – MLP, point ! l’électorat FN est stable et sa candidate est qualifiée. Pour Fillon, c’est dans la poche aussi, et largement ! alors ensuite s’amuser des gesticulations de Macron, ou voir ce qui reste du PS s’entre dévorer …

    1. MCA

      Mmmmmm,

      Je crains fort que tu confondes victoire à la primaire et victoire à la présidentielle.

      J’ai comme une intuition que la messe n’est pas encore dite.

    2. Royaumont

      C’est à mon avis une erreur de croire que MLP serait forcément battue au second tour.
      Dans l’hypothèse d’un second tour Fillon / MLP, comment se comporterait l’électorat de Mélenchon voire de Montebourg ? Il n’est pas exclu qu’il préfère un programme dirigiste plutôt que libéral… Suivant la manière dont les reports de voix se feraient, le résultat pourrait être bouleversé.

      1. Pheldge

        Si la présence de MLP au second tour est assurée, le seul nom « Le Pen » fera voter contre elle, et Fillon sera élu avec 75 % des voix à l’image de Chirac en 2002. C’est la malédiction originelle du FN … ça fait penser à « Six ifs » qui pousse son rocher, qui pousse, et puis … qui retombe et recommence ! l’histoire du FN /Le Pen ça sera toujours ça !

        1. Royaumont

          Le tabou sur le vote FN fonctionne… pour l’électorat Macron, qui est encore capable de croire ce que disent les média mainstream. Pour l’électorat Melenchon, je ne serais pas surpris qu’il se reporte sur MLP. Il y a, à mon avis, beaucoup plus d’incertitude qu’on ne veut bien nous le dire. On n’est plus en 2002, il y a eu depuis le référendum volé sur l’Europe, les émeutes de banlieue, la crise de 2009, le Bataclan … et internet.

          1. Pheldge

            Royaumont, tu connais des « de gôche » ou « FDG » et équivalents ? pose-z-y te leur la question indirectement, en évoquant la similarité des programmes du Mélenchon et de MLP. Si tu en ressors vivant, reviens nuancer ton propos sur le report FDG vers FN.

            1. Royaumont

              Dans le style expérience interdite, j’ai déjà mangé un jambon-beurre rue Geoffroy Saint-Hilaire…
              Par ailleurs, depuis qu’on voit des CGTistes au FN, il ne faut douter de rien.

        2. Higgins

          Si Juppé avait été le vainqueur de la primaire, le risque était de voir MLP élue dès le premier tour avec la combinaison d’une forte abstention et d’un éparpillement des voix sur les autres candidats. Fillon mord trop sur l’électorat de MLP donc, de mon point de vue, cette perspective s’éloigne.

        3. M.Roanna

          Les prévisions tragiques de BLOOMBERG 2017

          « Et là, tout s’enchaîne. Marine Le Pen est élue présidente, le Premier ministre britannique Theresa May est évincée du pouvoir car trop molle dans la mise en œuvre du Brexit. Même destin implacable pour Angela Merkel qui perd les élections législatives en Allemagne, tandis qu’en Italie, le «populiste» Beppe Grillo accède à la présidence du Conseil. »

          https://francais.rt.com/international/30244-scenarios-catastrophes-bloomberg-2017

    3. sam player

      « l’électorat FN est stable »

      Non, des gens qui votent « contre » ne font pas un électorat stable.
      La fin de l’UMPS, fonds de commerce du FN, va faire disparaître 1/3 des électeurs FN attirés par le conservatisme(les valeurs, toussa) de Fillon.

      25% moins 1/3 ça fait 16-17%

      1. Pheldge

        sam, toi tu dis 1/3 , moi 1/10 ! ça fait presque 5 ans que le FN est à plus de 18 % et monte régulièrement. L’effet du renoncement de Flamby + candidature Fillon, arrive trop tard pour qu’il y ait un tel départ de voix ! Et sur ce type de consultation, les sondages sont assez fiables.

        1. sam player

          On verra… perso je dis FN moins de 20% au premier tour avec l’argumentation ci-dessus.

          Pour ce qui est de toi, je ne vois aucune argumentation à part ça a monté et ça va donc continuer… on dirait un gogo devant un cours de bourse

          On connaît tes facultés d’anticipation légendaire †
          A ce sujet j’ai vu ce w-e que Elisabeth Lévy (Causeur) était une sarkolâtre comme toi, ça m’a surpris (elle, pas toi)

          (ornythorinque, c’est pour retrouver mon commentaire dans 5 mois)

          1. Lambda Expression

            J’avais déjà prédit à peu près la même chose. Je suis d’accord avec cette analyse. Sauf si fillon explose en vol. Je le trouve bien effacé en ce moment peut être veut-il laisser de l’audience aux frasques mortiferes du kandubien.
            Ce serait bien joué.

            1. Aristarkke

              Posture d’imperator.
              Il a ecrabouillé toute l’opposition qu’il pouvait affronter à droite, au moins temporairement.
              Il n’a donc pas besoin de s’abîmer dans des querelles de chipotage avec les ex.

            2. Pheldge

              Ca ne servirait à rien à Fillon de déballer ses munitions maintenant, il faut attendre la fin de la primaire du PS et laisser les héritiers s’entre dévorer !
              @sam: d’abord, j’ai bien rigolé en te lisant 😀 mais bon, je n’ai rien dit de ce que tu caricatures, je constate que le FN est à environ 25 % depuis plusieurs années, et je dis juste que ça ne va pas s’effondrer d’un coup en 5 mois, parce que ce n’est pas un électorat d’opportunité.
              Pour mes « facultés d’anticipation légendaireS », je te rappelle que j’étais le seul par ici, à dire que le Flamby, il était mort, seul contre tous, tézigues compris 🙂 *
              Quant à ma préférence assumée pour Sarko, ce n’était pas une prédiction !

              * « qui grimpe au cocotier, doit s’assurer d’avoir le cul propre ! » proverbe tropical 🙂

              1. sam player

                C’est l’anticipation légendaire ! ton anticipation qui est une légende (tu veux des sources ?)… Effectivement tu ne peux pas avoir la même opinion de toi que moi.

                Flamby, je ne me suis pas exprimé à ce sujet, du moins pas dans le sens que tu dis.

              2. Duff

                Fillon se tait pour laisser retomber les critiques sur le tabou énorme auquel il s’est attaqué sur la sécu communiste.

                Rien de plus. Et la séquence n’est pas intéressante, il lui vaut mieux attendre d’y voir plus clair à gauche et laisser MLP s’enfoncer dans l’étatisme, l’autoritarisme.

                1. sam player

                  Oui Duff ça a fait sortir le FN du bois.
                  Pour ceux pour qui ça ne l’était pas, c’est maintenant très clair que le FN est collectiviste quand on entend Philippot défendre la sécu, les 35 heures et maintenant le remboursement de l’avortement qui le vaut bien.
                  M’est avis qu’il va y avoir une scission dans le parti.

                  1. Pheldge

                    j’ai entendu ce soir, MLP sur RTL (grand jury d’hier soir) et son ennemi c’était Fillon-Macron qu’elle mettait dans le même sac à différents propos.

                    1. Pheldge

                      Et pour une éventuelle scission du FN, 1/ faut attendre les législatives pour voir le rapport de force 2/ qui a actuellement les clefs de la caisse ? 3/ se souvenir de l’échec de la scission de Mégret , au FN ils sont légitimistes.

          2. Adolfo Ramirez Jr

            D’accord avec Sam, j’ai l’impression que les sujets du FN (securité et immigration) sont moins présents dans l’opinion. Voir aussi l’échec des candidats LR les plus « décomplexés », Sarkozy et Coppé.
            Les gens sont surtout préoccupés par l’économie et le chomage. Les thèmes FN sont pkutot secondaires. Le FN devrait faire 20%. Voir aussi la guerre des egos au sein du parti.

            1. sam00

              Euh … la sécurité et l’immigration sont des thèmes très présents dans l’opinion du pays.
              C’est juste que la presse franchouille refuse d’en parler.

              Il n’est que de voir comment des livres comme le roman d’Obertone se vendent en un éclair pour se rendre compte que le sujet est bien présent dans l’opinion.

              La force qu’a eu Fillon, à mon avis, c’est d’avoir su se positionner sur un discours de valeurs chères à l’électorat traditionnel de la droite, tout en y mêlant des mesures donnant l’impression d’un virage libéral (j’ai bien dit impression)

              Mais pour autant, l’immigration et la sécurité sont au coeur des discours de campagne de Fillon : près de six pages sur 24 dans son discours au palais des congrès tout de même.

  12. Bonsaï

    Emballé et pesé, le cas Macron : salut l’Artiste !
    Avec en prime une charmante gourmandise…
    « Et pour les Français, malheureusement et au vu du programme et de ses déclarations, tout tend à faire penser que Macron n’offre aujourd’hui qu’une révolution de coton, ce coton que les kidnappeurs enduisaient jadis de chloroforme… »

  13. Pere Collateur

    Je ne sais pas combien de temps vous avez passé à écrire ce billet sur macron, mais dans tous les cas, c’est trop d’honneur que vous lui faites et ce temps aurait pu etre employé à faire, au hasard, des crêpes au sucre.

    Ce machins médiatique va disparaitre comme il est apparu et dans pas longtemps. pfuit! y a plus.

    Faut aller plus souvent au bistro! En plus d’une bonne bière, ou autre brevage, on comprend plein de choses, comme pourquoi les sondages se vautrent comme des gros fat et accessoirement que macron, tout le monde s’en repeint les burnes avec le pinceau de l’indifférence. Même ses saillies ridicules à la voix cassé n’ont pas reussi à faire esquisser le moindre sourire, même moqueur, aux « sans dents » qui peuplent ces etablissements bucioliques.

    Tiens, moi aussi j’ai perdu du temps précieux à rediger ces quelques lignes. Bon faut que j’y aille.

    1. Josette

      Tiens bah tu vois que c’est drôle d’en parler ! sinon le « petit marquis poudré » c’est bien trouvé comme expression, ça le ridiculise définitivement le maquereau…

  14. Duff

    Mitterrand n’avait pas pu y aller en 1969. Deferre avait fait un score tout pourri entre des communistes à gauche et un candidat centriste (Poher?) à droite, forts tous les deux.

    Soit Macron se maintient comme Méluche vers 15% et c’est la mort clinique du PS soit le cerveau lavé ou plus pour ne pas craindre de perdre sa petite alloc, les électeurs reviennent au bercail socialiste limitant ainsi la casse.

    Voilà des perspectives amusantes en vue.

    1. Duff

      à noter que la Méluche est plus un candidat bobo, catégorie inexistante dans les grandes villes en 1969 et que le rôle du PCF de l’époque est actuellement occupé par le FN de Marxine Le Pen…

      1. Adolfo Ramirez Jr

        Méchancon c’est le candidat des étudiants en socio et des jeunes qui se croient des intellectuels grace à leur diplome en carton.
        Ceux qui profitent du système sans y apporter un kopek par leur travail.

  15. Taisson

    La classe « jacassante » parisienne qui croit décider de tout, à perdu son Juppé aux primaires de droite…
    Echaudée par ce résultat, elle se précipite sur un autre bobo compatible !
    Le programme flou, voire insaisissable, ils s’en foutent.
    N’osant plus prédire le résultat des primaires de gauche, de peur de choisir encore le mauvais cheval, surmédiatiser le second choix Macron devient une position « originale » voire valorisante pour tous ces « fins observateurs » …
    Avec en plus, »La belle alliance » qui vire au panier de crabes, bien malin est celui qui pense savoir ce qui va en sortir !
    Et, selon ce choix, Macron pourrait bien être au deuxième tour, surtout si bon nombre d’électeurs protestataires de MLP décident de voter « utile » (Fillon) dès le premier tour…

    1. Higgins

      Si on considère que le jeune godelureau est une des ses créatures, il m’est venu à l’esprit que Normal 1er pourrait bien nous faire une poutinerie et revenir, si son poulain était par hasard élu, comme par exemple premier ministre. Il, Normal 1er, en est capable même si cette hypothèse reste peu plausible.

      1. Bonsaï

        Effectivement peu probable. Monsieur Flan de Tulle n’apprécie rien tant que buller, c’est-à-dire se prélasser dans ses rêveries, conversations choisies, petits comités d’initiés, dîners gastronomiques, etc…
        Il n’aime pas le travail de bureau à heures fixes et surtout, il n’a pas le tempérament volontaire et décidé que requiert le poste de premier ministre.

          1. Higgins

            S’il fallait être compétent pour avoir un strapontin, ça se saurait. Françoise Giroud a dit un jour que l’égalité homme-femme serait faite dans notre société quand on nommera une femme incompétente à la à une fonction officielle (nomination ou élection). Je crois que c’est désormais chose faite.

  16. Dr Slump

    Je comprends pas pourkwa on parle de ce minus. Il est nul et il brasse du vent. Et donc, je vais en parler un peu plus, parce qu’à la lecture de ce billet, vraiment, j’ai bien rigolé. Je cite un de mes commentaires récents, souvenirs, souvenirs:

    Macron, je l’ai croisé récemment en déplacement à un salon, il avait tout à fait la gueule qu’on voit sur les photos du billet. J’vous jure. En vrai. Effrayant. Macron « en marche », c’est du vent, mais au moins ça soulève les feuilles mortes et ça bruisse dans les oreilles, ça peut porter des fruits pour le plan de carrière.
    Quand je l’ai croisé, entouré d’une nuée de gonzes et de gonzesses, des photographes, des gardes du corps, des flashs et des caméra, avec son sourire tordu comme sur la photo, marchant au pas de charge avec cette ambiance de star pourchassée par des paparazzi tandis qu’il monte les marches, eh bien j’ai vraiment vu un coup de vent, du bruit et du mouvement, de l’agitation factice fabriquée et fausse, passer dans un moment de vide sidéral, lors du salon de la connectique de Besançon, lieu d’ennui total.

    Mon pronostic pour sa candidature: un maquereau sera toujours infiniment plus crédible que tout ce vain Macrontage –> [~] et tirez la chasse.

      1. Bisphénol

        j’ai peut être compris un truc : brassage de vent, éolienne, ségolène, ya peut être un truc qui explique pourquoi la Reine des Cubaniaiseries soutient ce brasseur d’air.

          1. Dr Slump

            Blague à part, pas mal de connecteurs et cosses sont produits en bande, on leur vend donc des bobines, en carton, en plastique, et éventuellement les emballages qui vont avec.

  17. pete sans pras

    Et Bayrou, on parie sur quelle date pour qu’il sorte du bois pour la présidentielle? parce qu’avec son égo surdimensionné (de centriste, toute proportion gardée hein!) il laisse transparaître sa future réapparition…

    1. Dr Slump

      Tout à fait. Il a déclaré s’opposer à l’horrible libéramisme de Fillon, qu’est vraiment brutal et méchant et tout ça. Et donc il va se présenter, comme d’habitude, pour lui chiper quelques pourcent, et après il espère pouvoir en appeler à voter pour le candidat de gauche restant. Enfin je suis convaincu que c’est son plan, et cet enfariné là.

      Mais cette fois on va se marrer, parce que rien ne se passera comme d’habitude, et on pourrait bien avoir un second tour Fillon/Le Pen, ou Fillon/Méchancon, un truc improbable pas prévu par le bulotron 2000. Si ça pouvait le faire définitivement disparaître du désastre politique français, je crois bien que j’irais alors chanter « Père Dupanloup » sur le parvis de l’église locale un dimanche matin à la sortie de la messe.

      1. Higgins

        Inspecteur des finances il est, inspecteur des finances il restera. Le comportement des fermiers généraux a fait beaucoup de mal à la Royauté en son temps. On prend donc les mêmes et on recommence.

            1. René-Pierre Samary

              Naturellement. Elles sont légion, mais la AC Aceca que j’ai possédée tient une place à part dans mon coeur.
              Mais brisons là, cher Ari. La passion de l’automobile est aujourd’hui devenue une passion honteuse. La féminitude, qui croît qu’un arbre à cames est une plante tropicale, veille au grain.

        1. MCA

          @Bonsaï – 12 décembre 2016, 13 h 14 min

          « Mais un tel corps de déesse vaut bien quelques années de différence (une vingtaine, disons…). »

          Je plussoie petit arbre,

          en tant qu’illustre spécimen de genre 2, je confirme qu’à partir d’un certain âge, une vingtaine en moins n’est pas pour nous déplaire.

          1. Bonsaï

            @ MCA
            Cher ami dans les nuages, ici il s’agit des vingt ans de plus de madame Macron, qui était sa prof au lycée avant de devenir son épouse !
            Comme pour les grands vins, où les meilleures bouteilles sont souvent les plus vieilles…

            1. MCA

              LOL,

              Chère Bonzaï, c’était à prendre au second degré! :o)))))

              Quant aux vieilles bouteilles, méfiez-vous, le vin à trop attendre finit par s’éteindre où alors ne jamais être bu car il en devient un objet de collection, bref dans les deux cas un objet de curiosité onéreux à l’utilité fantasmée.

              1. Lark on the Wing

                Bon…. vous connaissez Mathieu Gallet ?

                Je me suis amusé à lire, sous la plume de Monseigneur (qui a des fréquentations douteuses pour un prélat, en l’espèce, avec Asmodée…) que notre sujet du jour avait « assuré ses arrières »…

                Sans négliger le très vicelard (M)acronyme, de la Fabuleuse Aventure du Guilleret….

                D’où l’on déduit, n’est-ce pas, que la Ménagère de moins de 50 ans ne risque pas grand chose, sinon la déception….

        2. sam player

          @ l’arbre

          « Moins que les hommes. »
          En fait, de ce que je vois, ceux (les hommes) qui se remarient peu après leur divorce n’ont tout simplement jamais vécu seul : ils n’ont pas eu de célibat et c’est une maman qu’il leur faut, rien à voir avec la vieillesse.

          Les femmes, c’est plutôt la peur de ne plus avoir d’attrait et ainsi celles de 40 ans sont prêtes à toutes les compromissions avec elle-même pour se caser avant l’âge fatidique.

          1. BDC

            Compromis dans les 2 sens, quand Monsieur se retrouve à l’âge de la retraite dans les couches et les hurlements de bébés, l’andropause arrive peut-être plus vite que prévue …

            1. Bonsaï

              Et donc l’idéal pour un être humain qui pense plus loin que le bout de son nez, c’est de perfectionner une certaine aptitude à supporter la solitude, car comme dit l’adage « Mieux vaut être seul que mal accompagné ».

              1. BDC

                Vous oublierez la solitude, chère amie Bonsaï, avec votre prochain mariage, et cette fois-ci vous serez très, très mâle accompagnée. On vous offre un p’tit jeune, veinarde 😉 !

                  1. MCA

                    @Bonsaï – 12 décembre 2016, 17 h 10 min

                    « Par principe, c’est moi qui détermine mes choix… »

                    C’est ce que les femmes aiment à penser et il ne faut surtout pas essayer de leur prouver le contraire, ce serait contre-productif.

                    En réalité elles sont déterminées par leurs hormones, mais rares sont celles qui en ont conscience.

                    Arrivé à ce point il y a deux cas de figure possibles :

                    celles qui ne le savent pas,
                    celles qui le savent et persistent dans le déni

                    dans les deux cas elles sont persuadées de choisir… et nous les hommes, en fins psychologues, nous nous taisons car ça nous arrange….. :o))))

                    1. MCA

                      @sam player – 12 décembre 2016, 18 h 04 min

                      LOL,

                      Et tu as vérifié une fois partie si tu avais encore ton portefeuille?

                    2. BDC

                      Bonsaï, ne faites pas la fine bouche, puisqu’il vous dit que c’est un des plus beaux partis de France, Aussie …

          2. Pheldge

            sam, les meufs séparées de 40 ans qui ont des moutards sont bien moins préoccupées par l’idée de plaire, et souvent se laissent aller … pour se réveiller vers 50 ans quand les-dits marmots sont partis et que là elles se retrouvent vraiment seules … Tu fais un tour sur les sites de rencontre, c’est flagrant ! Enfin, toi, t’es casé avec Bonzaille 😉

      1. Aristarkke

        Je pense que ce commentaire est ironique pour décrire la situation matrimoniale de Macron mais c’est avec sa femme qu’il vit et sévit…
        Elle est nettement plus âgée que lui (pas grave puisque c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. Vu les doses de Téflon employées, tu ne peux pas avoir pu le vérifier…).
        Il nous a fait le coup du Père François film Mourir d’Aimer…

  18. Pheldge

    Aujourd’hui dans le figaro en ligne, on parle de Macron, de Peillon, etc …mais LA niouze importante à ne louper sous aucun prétexte, c’est ça :
    madame.lefigaro.fr/cuisine/comment-preparer-et-cuire-son-magret-de-canard-021216-128454
    tout le reste n’est que banalité …

  19. nemrod

    Tous les journalopes et leurs maîtres, orphelin de Juppé se ruent sur Macron comme des mouches bleus en manque d’étron.

    Ils faut que le bon peuple pense à une belle grosse vague inexorable pour que son penchant moutonnier face le reste.

    Je pense que le timing n’est pas bon et que c’est beaucoup trop tôt.
    Le gibier va flairer le piège.

    Ceci dit le loustic à l’oreille des vieux soces désemparés qui le juge gaucho compatible.
    Ils sentent bien que leur système de pensée produit désastres sur catastrophes et cherchent ce type de produit pour se renier sans se l’avouer.
    A une époque ils votaient Tapie.

  20. Adolfo Ramirez Jr

    Macron, le candidat bon teint du Keynesanisme, de l’argent hélicoptere tout frais imprimé de chez Draghi et du réseau #goldmansachs

  21. kekoresin

    Macron est un très très bon produit. Il a fait ses devoirs et notamment révisé ses cours de statistiques. Il va draguer effectivement les fonds de tiroirs du socialisme en putréfaction, caresser les indécis de droite et passer sa langue chaude sous les valseuses des égarés du centre. Et puis surtout, il a fait une analyse de marché. Que veulent les moutons? De l’herbe fraîche, une bergerie douillette les mois d’hiver et des pièges à loupislamistes autour de l’enclos. Alors peu importe si c’est la sécheresse, que le bâtiment croule tellement sous les normes à la con qu’il faudra 30 ans pour la bergerie et que la montagne de thune engloutie par les forces de la horde (avec les remerciements de Leroux l’idiot du hameau) ne sert qu’à contrôler de la vignette et du pot des jappements. Mais les moutons sont hypnotisés par le mouvement. Il aiment à sursauter quand le berger crie du haut de l’alpage. Alors oui, Macron a toutes les qualités du berger qui sifflote dans la montagne direction le précipice en pente douce.

    Vivement l’année prochaine qu’on puisse avoir chacun un bus garé dans le cul, les socialos assumés ont déjà foré un trou assez large, alors autant que ça serve!

    1. nemrod

      Très bon !

      Le problème est qu’il est lancé comme un paquet de lessive et que ça se voit.

      Et puis ses hurlements stridents de puceau en fin de discours étaient d’un ridicule achevé.

    2. cyprus.ill

      J’adore vos posts keko, et ne peux qu’abonder dans votre acharnement à nous peindre une France qui a aujourd’hui un trou de balle assez large pour y accueillir la totalité des bus de la RATP.

  22. despatin

    15 000 personne à un meeting, c’est pas grand chose en fait même si on les paye 30 euro /personne) et c’est un phénomène qui révolutionne la politique française!!
    Des promesses, une mise en scène digne de spectacles quasi hitlériens et Macro se positionne … pour l’élection suivante en divisant suffisamment pour que le choix « non droite » n’ait plus pas aucune chance er donc que tout le monde se retourne vers Fillon cette fois si au deuxième tour et Macro espérant la prochaine fois gagner une partielle de « pas droite », sauf qu’il peut à nouveau y avoirs un candidat libre tuant les chances d’une partielle.
    Faut il passer à une élection à trois tours: on garde les trois meilleurs? Fautil interdire les partielles ?
    Sinon, tel que c’est parti, pour être en deuxième il faut être un peu extrémiste, quelle démocratie pervertie!

  23. Pheldge

    HS à l’attention de le camarade major : lu dans le Figaro, le billet de Goldnadel : »Ainsi on remarquera, qu’à l’exception de Valeurs Actuelles, aucun média national n’aura révélé que la présidente du Syndicat de la Magistrature venait d’être, par décision de la Cour de Cassation, définitivement renvoyée devant le tribunal correctionnel dans la célèbre affaire du mur des cons. »
    lien suit

  24. sam player

    Pour info, vu que Goldanel en parle dans son article, voici un document utile qui étudie comment les media français ont relaté l’arrivée des « libérateurs » au Cambodge, libérateurs (khmers rouges) qui ont massacré 1/4 de la population.

    doc.sciencespo-lyon.fr/Ressources/Documents/Etudiants/Memoires/Cyberdocs/MFE2011/morel_a/pdf/morel_a.pdf

    Page 10 de ce doc l’auteur parle de la une de libé qui fête les libérateurs, la voici :

    m0.libe.com/blogs/cambodge.blogs.liberation.fr/2009/10/15/6a01156f6d3fca970c0120a63f97a7970c-pi.jpeg

Laisser un commentaire