Méchant capitalisme, méchant Amazon qui crée de vilains emplois !

Dans ce monde incertain où les vilains et les méchants se cachent, bien trop souvent, derrière des figures angéliques aux intentions louables, le Camp du Bien doit sans arrêt faire preuve de vigilance pour savoir détecter ceux qui sont les suppôts de Satan et ceux qui servent la cause. Heureusement, il reste quelques points de repère sûrs, quelques affreux emblématiques qui constituent des cibles pratiques pour l’édification des masses. Parmi ceux-là, Amazon, bien sûr.

Et avec Amazon, on n’est pas dans la catégorie du petit garnement, de la petite racaille que le Camp du Bien se doit de remettre dans le droit chemin, à coup de pompes au derrière ou, plus prosaïquement lorsqu’il s’agit d’une entreprise, avec quelques législations bien senties. Non.

Amazon, c’est du gros méchant, de la grosse entreprise multinationale américaine, du « badass » capitaliste sans frein ni foi dont le seul credo, honteusement affiché, consiste à plaire au client roi, ce consommateur que rien ne satisfait vraiment, qui pousse les prix vers le bas et les chatons au suicide. Amazon, c’est cette entreprise qui a déjà été longuement dépeinte, par le détail, par l’un de ces reporters de guerre envoyé sur le terrain de la logistique. Rappelez-vous : Jean-Baptiste Malet, jeune journaliste de 25 ans, décidait de s’infiltrer incognito dans un entrepôt Amazon en répondant à une annonce d’emploi et, au péril de sa vie, nous narrait par le détail les trop horribles vexations que le travail dans cette entreprise lui imposait.

Depuis, les horreurs que le géant de la distribution américaine fait subir à ses employés ne se sont jamais démenties : les pages de notre vaillante presse française sont emplies des descriptions atroces d’employés dépecés vivants entre les rayonnages de « Harry Potter » et de « 50 Nuances de Gris », de ces rites sataniques aux pentacles peints avec du sang de vierges tenus régulièrement par un management inhumain (voire saurien) et autres complots illuminés ou plus si affinité.

Du reste, l’entreprise américaine, accumulant les succès (et le cash) n’a jamais réussi à s’attirer les bonnes grâces de l’intelligentsia française qui a bien reconnu en elle le destructeur implacable du petit commerce, de nos petites librairies de quartier qui sentent bon la patine et le papier moisi. Tout le monde sait qu’Amazon, c’est la mort du libraire (on trouve tous les livres chez Amazon, voyons), du vendeur de joujoux équitables (on trouve tous les jouets chez Amazon, voyons) et même du petit artisan de sextoys traditionnels (on trouve même ce genre de jouets sur Amazon, voyons). Le seul avantage d’Amazon aux yeux de certains (notamment à Bercy) reste l’existence dûment notée de produits utiles et en quantité adaptée à la ponction fiscale française.

Pour le reste, il y a une accumulation évidente de crimes à la bienséance et de délits d’outrecuidance de la part de la multinationale américaine qui ne lui permettront jamais d’échapper à l’opprobre et l’anathème que lui jettent en France le Camp du Bien, les médias, les syndicalistes et les organisations corporatistes diverses et variées.

Ainsi, l’entreprise de Jeff Bezos a-t-elle tenté de faire oublier ses abominables conditions de travail (dénoncées en leur temps par un New York Times remonté comme un coucou… ou presque) en proposant la semaine de 30 heures. Ah ah ah, qu’allez-vous faire croire-là, M. Bezos ? Tout le monde sait que vos employés, surexploités, misérablement traités, ne pourraient de toute façon guère aligner plus de 20h par jour, encore moins 30. Et … Ah c’est par semaine ? Hum Bon. Bref.

Ainsi, le géant de la distribution n’hésite pas à piétiner le plus élémentaire savoir-vivre comme l’ont dénoncé plusieurs syndicats, outrés de voir que l’entreprise n’hésite pas à offrir une prime pour démission : à chaque début d’année, le géant informatique américain propose à ses salariés qui auraient « un projet personnel » de démissionner en échange d’une prime pouvant aller jusqu’à 8000 euros. C’est, bien évidemment, parfaitement scandaleux voire immonde puisque cela inciterait certaines personnes à partir plutôt qu’à se faire licencier et toucher le chômage ! C’est en outre parfaitement inique puisque tout le monde sait que la France dispose déjà d’un véritable arsenal en matière de droit du travail, et qu’en procédant ainsi, Amazon court-circuite les formidables administrations et les magnifiques syndicats qui ont normalement la charge d’accompagner les personnes qui se placeraient elles-mêmes dans ces situations. Mais surtout, c’est parfaitement légal, ce qui rend tout à fait insupportable une telle distribution de pognon.

Heureusement, tout ceci ne pourra pas durer.

Dans le Camp du Bien, tout le monde sait que le Mal ne peut triompher. Tout le monde sait que ces employés maltraités, cet argent jeté à la face des salariés qui veulent s’en aller, que ces conditions de travail iniques, que cette gestion au cordeau, que tous ces éléments sont autant de clous autour du cercueil Amazon. Tout le monde sait aussi que l’avenir d’Amazon est pourri : regardez, même à Wall Street, alors que l’entreprise quadruple ses bénéfices, ils sont nerveux ! Ah ah, tenez-vous bien, suppôts de Satan, vous allez carafer et ce sera bien fait pour vous…

Ou presque. Parce parallèlement, on apprend dernièrement qu’Amazon envisage très fermement d’étendre ses activités physiques en France, au point de devoir créer 1500 nouveaux emplois, en contrat à durée indéterminée, ce qui porterait le total de ses effectifs français à plus de 5500. Argh, c’est beaucoup d’autant que le géant américain de la distribution en ligne ne recherche pas seulement « des ingénieurs, diplômés d’écoles de commerce et jeunes diplômés », mais veut aussi remplir des « postes non qualifiés » pour des personnes « souhaitant se former sur le terrain ».

Autrement dit, voilà qu’Amazon embauche à tour de bras, aussi bien des diplômés que des non qualifiés, dans un pays gangrené par 5 millions de chômeurs (peu ou prou). Voilà qui pose un évident problème : pour le journaliste moyen, pour l’élu de base et le politicien national chevronné, pour le commentateur boboïde qui, le poing levé, dénonce l’exploitation de l’homme par l’homme à coup de scanners logistiques cadencés comme du papier à musique, comment accommoder une vision du monde où le pire du capitalisme permet d’offrir un travail à plusieurs centaines de personnes, et en sortir d’autres centaines des difficultés provoquées par l’absence de qualification en leur proposant formation et expérience professionnelle probante ?

Dilemme particulièrement cruel que celui de ces gens-là qui vont devoir continuer à trouver toutes les tares possibles, continuer à taper sur celui qui va, de toute évidence, employer un nombre croissant de personnes en France, mais qui, à l’instar de McDonalds, Coca-Cola, Monsanto ou n’importe quelle autre entreprise, paie des impôts, des charges sociales et emploie des milliers de personnes.

Eh oui : il va être difficile de continuer à passer pour le sauveur du peuple, le défenseur des classes laborieuses, tout en crachant sur ces entreprises qui font, elles et au contraire de ces aigris, quelque chose de concret pour ces classes.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires367

        1. Black Mamba Warrior

          Mon fils adore être au petit soin pour sa mummy. Il se sent super bien à la maison.
          Quand à WP il sait combien je suis extraordinaire et pour rien au monde, il ne veut m’échanger , même pas pour une plus jeune de toute première fraîcheur . Il sait ce qu’il risque de perdre, il ne sait pas ce qu’il pourrait gagner.

            1. Black Mamba Warrior

              Je suis une pacifiste. Je n’ai jamais menacé qui que ce soit avec mon Katana, je n’ai jamais eu besoin .
              Cela fait 23 ans que nous sommes ensemble et j’ai un Katana et un wakisashi depuis 12 ans. Ce sont juste des ustensiles un peu plus grand qu’un couteau de cuisine .
              L’avantage qu’il reconnaît avec moi, je ne suis pas une emmerdeuse, je lui dit oui à tout sauf pour la cuisine.
              S’il veut bien manger il va au restaurant et il se fait plaisir. Il en a largement les moyens financiers.

            1. Black Mamba Warrior

              Peut être ?
              Lorsqu’il a fait sa crise de la quarantaine, il a commencé à faire chambre à part. C’est homme intègre, c’est tout ou rien. J’avais compris qu’il souhaitait me quitter qu’il voulait divorcer.
              Je mettais fait à l’idée et j’avais donné mon accord. Quelque temps plus il était très en colère . Il avait envi de me quitter et à la fois non.
              J’ai toujours souhaiter le bonheur de mon compagnon de route. Je ne supporte pas de le voir malheureux. J’ai enquêté et j’ai compris que c’était notre secrétaire qui lui montait la tête, la nana voulait se débarrasser de moi . Elle ne supportait plus que je sois sa patronne. Mon mari, il est facile de le mener par le bout du nez . Elle s’était arrangé pour dégoter une candidate potentielle pour mon époux. J’ai demandé à mon époux de choisir entre moi et sa secrétaire. Je n’ai même pas tenté de dire entre moi ou sa potentielle futur compagne. J’ai gagné la partie, la secrétaire fut congédiée. Quand à la potentielle mon mari m’a vite fait les présentations. Je savais que je n’avais rien à craindre. Elle ne faisait pas le poids.

              1. Aristarkke

                Apparemment, vous ne dîtes pas oui à tout si ce n’est avec des sauf ou des si…
                Inconséquentes quoique charmantes sont les femmes… 🙄

                    1. Aristarkke

                      Autrefois, il pouvait avec l’ autorisation de commenter une fois la quinzaine au grand maximum. Visiblement, il n’a pas été suffisamment sage et cette licence lui a été retirée, semble t il sine die…
                      :/

                    2. Black Mamba Warrior

                      Oui, il lis le blog… pour l’heure, il est à la fac, il prépare un DU d’implantologie.
                      Il lira sûrement ce soir l’article d’H16.
                      Et si par hasard, je ne souhaite pas qu’il lise les commentaires, je sais comment le divertir si tu comprends ce que je veux dire. 😆

                    3. Black Mamba Warrior

                      @Aristarkke
                      Mon époux est comme mon fils, il faut le pousser pour qu’il passe à l’action. Donc toutes les fois qu’il a mis un commentaire j’ai dû le travailler au corps… Je l’encourage encore pour qu’il mette un commentaire mais je ne me prends plus la tête.

                  1. MCA

                    @Black Mamba Warrior – 24 février 2017, 14 h 13 min

                    « La vie de couple comporte beaucoup de compromis. »

                    +10….

                    effectivement, ma chère et tendre accepte beaucoup de compromis! :o))))

                    (et avec le sourire en plus!)

                  2. cyprus.ill

                    Ce qu’il y a de génial avec le blog de H16, ce n’est pas que son exceptionnelle plume. C’est évidemment aussi la partie commentaires… un régal !

                    1. Pheldge

                      « la partie commentaires… un régal ! » et pourtant, je ne suis pas très disponible … (en toute modestie, bien sûr, qui es comme tout le monde le sait par ici, la première de mes qualités) 😉

                    2. MCA

                      @Pheldge – 25 février 2017, 10 h 43 min

                      « et pourtant, je ne suis pas très disponible …  »

                      Il serait temps que tu te mettes au goût du jour : avec Linky les relevés de compteurs s’effectuent à distance et automatiquement.

                  1. René-Pierre Samary

                    « Et si par hasard, je ne souhaite pas qu’il lise les commentaires, je sais comment le divertir si tu comprends ce que je veux dire. »
                    Je vois… En somme, si on lui veut du bien, quelques plaisanteries bien salaces lui vaudront d’être… euh… diverti.
                    Si tu appliquais ce genre de sanction de façon plus, disons, démocratique, je ne doute pas que Maître Hache ne perde beaucoup de ses lecteurs.

      1. Black Mamba Warrior

        @Albundy
        Il y a deux ans mon fils à l’issu de son baccalauréat ne savait pas ce qu’il désirait faire dans la vie.
        Je lui ai proposé de faire un séjour d’un an en Australie. Il a très mal pris, il m’a demandé pourquoi je lui faisais subir cela; il a toujours été un fils exemplaire, il ne m’a jamais causé de soucis.
        Je lui ai dit de voir cela non pas comme une punition mais comme un cadeau. Je l’ai fait pour ma fille aînée .
        Mon fils pour éviter de partir en Australie, il s’est inscrit au concours de Medecine .
        La première Année je l’ai aidée tous les week end, je lui ai donné des stratégies pour étudier . J’ai dépensé une fortune en livre, toute une bibliothèque sur tous les cours de première annee. Je lui ai fait comprendre que je sacrifiais mon temps pour lui. Il m’a répondu de toute façon je n’ai rien d’autre à faire. J’ai très mal pris et je lui ai détaillé ce dont j’avais renoncé pour l’aider.
        Il a raté sa première anneeet c’est normal, c’était prévu .
        Cette année je lui ai dit qu’il se demerde, il a le potentiel et toute la stratégie pour y arriver. J’ai même acheté une voiture toute neuve pour lui, dans le cas où il réussirai le concours.
        Il a passé les partiels , il a fait moins bien que l’année dernière , impossible de remonter le classement sauf catastrophe, il faudrait que les 970 autres gamins mieux classé que lui aient un accident de parcours… un avion s’écrase à la fac …
        J’ai mon lot de consolation, une voiture toute neuve.
        J’ai fait le point avec mon fils pourquoi il a échoué, il n’a pas appliqué aucun de mes conseils. Pourtant il savait que cela beaucoup aider, il avait même fait le cake devant ses potes de promo car certains sujets il maîtrisait bien avant que les profs ne donnent les cours. Mon fils a reconnu son manque de sérieux, il s’était qu’il n’avait pas besoin de travailler plus. Et pourtant je l’avais prévenu qu’il allait tout droit dans le mur.
        L’option de partir en Australie est toujours d’actualité, il a vu que sa sœur aînée est ravie de l’opportunité que je lui ai donné.

          1. sam player

            Le mien s’y est mis à 20 ans quand entré dans la vie active il s’est rendu compte qu’il n’arriverait pas à vivre avec 1,200€ par mois et qu’il risquait de passer sa vie à ce tarif.

            Pour un gamin qui n’embraye pas, je pense qu’il n’y a rien à faire, quand ça veut pas, ça veut pas, même avec l’exemple des parents qui est ou n’est pas une bonne motivation c’est selon : soit l’enfant n’a jamais été habitué à la dur, trop coocooné, soit il l’a été et reconnaît la valeur travail.

            Chez moi ça a été fifty, fifty.

              1. Dr Slump

                Au contraire, le pousser peut être une autre façon de le couver sans s’en rendre compte… des fois, ne rien faire est la meilleure chose à faire…

                1. sam player

                  Oui, moi il s’est réveillé quand je lui ai dit « démerde-toi » entre autres quand il a mis sa voiture (acheté par papa) sur le toit et qu’il devait quand même aller au boulot…
                  Bon, sympa, j’ai fait la négo et l’expertise de sa nouvelle voiture qu’il a acheté 770€** et qu’il a depuis 3 ans… bonne affaire.

                  ** : sacré négo, le vendeur nous a demandé gentiment si on pouvait le ramener gratuitement chez lui et ne pas parler du prix à sa femme

                  1. robert

                    Cher Sam,

                    Accepteriez de négocier pour l’achat d’une voiture pour moi?

                    Je suis bien incapable d’obtenir les résultats que vous évoquez ( même mes petites filles me roule dans la farine, d’ailleurs elles ne veulent négocier qu’avec moi)

                2. Black Mamba Warrior

                  @Dr Slump
                  Mon fils si je ne fais rien, je l’aurai dans les bras jusqu’à sa morts ou jusqu’à ma mort. Il tient de son grand père maternel. Mon père est resté avec sa mère même après le mariage et même après sa séparation avec ma mère .

                    1. Pheldge

                      @ BDC 22 h 23 min : « pourquoi ne seriez-vous pas un bon parti ? » parce que s’il est bon, il est parti se faire mal : il s’est cogné « contre son grès » 🙂

                  1. Dr Slump

                    Légende. Il n’y pas de personnalité héréditaire ou transmissible, par contre les parents peuvent, par leur comportement, inciter leur fillot à endosser un rôle. Amha sam donne un bon exemple, que j’ai moi-même expérimenté à cet âge d’ailleurs. Il y a des oisillons qu’il faut pousser hors du nid pour qu’ils réalisent qu’ils ont des ailes, et qu’ils doivent apprendre à s’en servir pour ne pas s’écraser plus bas.

                    1. Lark on the Wing

                      On vire Grégoire / Dolto, les enfants ? c’est l’ambiance électorale qui vous ameublit pareillement ? on tient plus le rythme cynico-capitalo-hseizième ? chemin de Damas et toussa ? Vous allez vous abonner aux « Inroques » et « Psychopathe Réformé Magazine » ?

                      ‘Tain ! je vous reconnais plus ! Vous vous êtes fait analyser récemment ? perturbateurs sensoriels ou endocriniens et je sais plus quoi ?

                    2. Aristarkke

                      Werther, je suis d’accord avec toi. On devrait demander au Patron s’interdire l’ accès des commentaires au genre un. Il nous dissipe, nous distrait et nous entraîne dans des chemins de traverse.
                      Ce n’est pas pour rien que les clubs brittons sont intolérants au genre un. 🙄

                    3. bibi

                      Le genre 1 on ne peut pas s’en passer mais on apprend à s’en passer contre son grès et sans nuances.
                      Rare sont les personnes appartenant au genre 1 à être fréquentable sur le long terme (que l’on soit du genre un ou du genre deux)
                      J’en ai rencontré un jour une personne du genre 1 tout à fait convenable, qui en plus constitue à ce jour le seul être humain à savoir qui je suis et à me comprendre, mais hélas trop tard, et depuis j’apprends à m’en passer parfois très mal.

                      Rappelons la déclinaison de la Loi de Murphy aux relations amoureuses : « Tous les bons partis sont pris. »

                    4. BDC

                      Oh mais Bibi … tu vous êtes tout mignon à casser votre coquille. Or donc pourquoi ne seriez-vous pas un bon parti ?

                    5. theo31

                      « contre son grès »

                      Le frottement doit être très douloureux. 😀

                      « Rare sont les personnes appartenant au genre 1 à être fréquentable sur le long terme »

                      Quand j’explique à une femme ou un homme que je vis seul pour qu’on ne me fasse jamais ch***, ça fait toujours un électrochoc dans le cerveau de mon interlocuteur. L’absence de machine à laver avait du bon : le mari avait la paix pendant deux heures. 😀

                    6. BDC

                      Bibi a dû confondre le grès avec la Sainte Porcelaine de Pheldge, dont le lavabo qui a un usage beaucoup plus sympa avec des histoires de jus d’abricot 😉 !

                    7. bibi

                      @Théo31
                      Le jeu de mot se situait au niveau des nuances de grès qui colle beaucoup mieux que des nuances de gré.

                      @BDC
                      Vous témoignez de l’incompréhension inhérente à la communication entre le genre 1 et le genre 2.
                      Pour un genre 2, vous appliquez à « tous les bons partis sont pris » le mauvais corollaire car pour lui cette assertion n’est pas bijective.
                      Le corollaire est pour le genre 2, que si une personne est seule c’est parce qu’il y a une raison, cette raison étant que son bon parti est pris.
                      Pour le genre 2, on est soit même ni un bon ni un mauvais parti, on est un bon ou un mauvais parti qu’aux yeux du genre 1, car c’est le genre 1 qui choisit son genre 2.
                      Vous noterez d’ailleurs que pour le genre 1, un genre 2 est d’autant plus attrayant qu’il est déjà avec un genre 1.

                    8. BDC

                      Bibi … ce que tu peux être compliqué ! Déjà cette histoire de vouvoiement alors qu’on est allés au primaire ensemble, pffff … t’inquiète je le reprends juste après. Les femmes faut pas trop les faire attendre, elles risquent de s’ennuyer, même les intellos. Je vous enverrais bien un de mes potes pour vous coacher, il est cash façon Keko et ça marche très bien.

                    9. theo31

                      « Mon époux était déçu que l’autre ne l’accepte pas comme il était »

                      Ce besoin compulsif et pathologique d’une majorité de genre 1 à vouloir changer les hommes. En plus, c’est profondément égoïste et prétentieux.

                      « Et pourtant le genre 1 vous ne pouvez pas vous en passer. »

                      C’est pourtant très simple : suffit de remplir uniquement la colonne des coûts dans le bilan. 😀

                    1. Dr Slump

                      @Lark
                      C’est bien pour moi ce dithyrambe?
                      Je ne me suis pas fait analyser, ni au propre ni au figuré, mais je reviens de loin, et j’en connais un rayon dans le domaine. Alors c’est quoi le problème avec la psychologie? Et en quoi s’appuyer sur des paradigmes et des concepts psy serait-il un « ameublissement », une déchéance vers le statut de lecteur de Télérama?
                      Et mettre la psychologie, la science, au niveau de Psychologie magazine, c’est comme mettre l’économie, toujours la science, au niveau de l’Humanullité, ou Libernation, tu vois?
                      La psychologie et la psychothérapie ont largement contribué à me libérer d’un fardeau suffisamment lourd pour que je sois sérieux à ce sujet. Et non, ça ne m’a pas rendu flagada, bien au contraire. On peut aime le whisky, la chasse, et avoir de la finesse psychologique sans que cela ne fasse de vous une chochote efféminée pour autant.

                    2. Lark on the Wing

                      « dithyrambe »…. tu vois ça comme ça ? je n’aurais pas employé exactement ce terme… mais bon, j’étais en mode déconnante, c’était pourtant évident, et je ne pensais pas gratter une cicatrice encore fraîche chez toi.
                      Disons alors que je t’invite à réveiller ton sens de l’humour, qui semble endormi, mon ami !

                    3. Aristarkke

                      Dithyrambe, sûrement pas puisque ce chant masculin en hommage principalement à Dionysos (qu’il me souvient avoir entonné dans ma lointaine jeunesse après libations) c’est devenu avec notre décadente époque, un discours outrageusement louangeur. Bref flagorneur…
                      Venant de HB, catilinaire ou philippique conviendrait quoiqu’ un poil excessif…

                  2. albundy17

                    « Il va fêter ses 21 ans. »

                    21 ce n’est pas encore un tanguy, mais c’est vrai que s’il ne fout rien, pour son bien il faut le mettre dehors. Depuis que j’en ai menacé mon néné, (il me connait pour savoir que je parle peux mais applique toujours) ses résultats à l’université qu’il fréquente maintenant assidûment sont sur une belle pente.

                    1. Black Mamba Warrior

                      @bibi
                      « Vous noterez d’ailleurs que pour le genre 1, un genre 2 est d’autant plus attrayant qu’il est déjà avec un genre 1. »
                      Cette remarque est tout à fait vrai.
                      Il y a quelques années une de mes connaissances genre 1 était très intéressée par mon époux au point qu’une amie m’avait fait la remarque que l’autre se collait, se frottait trop près de mon époux et cela sous mes yeux. J’ai dit à mon amie que cela faisait du bien à l’ego de mon époux et je ne m’inquiétais pas plus.
                      Pour l’intruse, j’ai pris soin de détailler tous les défauts de mon époux sans omettre aucun détails et mes enfants avaient même rajouté une bonne couche. D’elle même , elle s’est éloigné de notre vie sans faire la moindre vague. Mon époux qui se demandait pourquoi elle ne revenait plus à la maison, je lui ai dit tout simplement l’anecdote.
                      Le genre 1 aime découvrir d’elle même le paquet cadeau, je lui avait ôté la surprise.
                      Mon époux était déçu que l’autre ne l’accepte pas comme il était . Cette exercice de dire tous les défauts je l’avais fait avec WP avant de se mettre en couple. WP était si désespéré d’être seul qu’il a signé au bas de la page. Il n’a pas été déçu de notre liaison. Il savait sur quoi il s’était engagé . 😉

                    2. BDC

                      Quand on voit BM, on se dit qu’elle a eu le choix donc WP doit être extraordinaire pour avoir été l’Élu. Elle n’est pas bête la copine elle évite des déconvenues en reprenant le travail de tri déjà fait par une autre ! Donc Bibi, action : demandez à BM de jouer votre copine énamourée devant celle qui vous intéresse, vous ferez des envieuses et c’est vous qui aurez le choix 😉 !

                    3. Black Mamba Warrior

                      @BDC
                      Cela aurait été avec plaisir que j’aurai joué la copine énamouré mais WP n’est pas prêteur c’est là son moindre défaut. Pour le mariage de ma cousine, j’avais dansé avec un convive masculin, j’ai eu droit à une scène comme il n’est pas permis. Bon, il faut dire que je mets le feu sur la piste quand j’entre en scène.

                    4. Black Mamba Warrior

                      @BBC
                      Pour le choix, oui, j’en avais. J’avais décidé de quitter mon compagnon d’époque, un homme violent, colérique, possessif, jaloux et qui plus est était incapable d’être fidèle. Ce qui m’a motivé de le quitter ce n’était pas le nombre de corne qu’il accrochait régulièrement à ma couronne de princesse mais sa colère. Ma fille de trois ans souffrait de plus en plus de cette énergie négative. Il ne se passait pas un jour où il me faisait des scènes alors que c’était lui le fautif. Jamais je ne lui ai reproché ses relations extra conjugales. Le jour où ma fille est devenue autiste sur plusieurs heures après un de ses moments de colère, j’ai dit stop. Je me suis mise à prospecter sur différents partis.
                      WP avait du potentiel et était à l’opposé du père de ma fille.
                      Toutes les fois où WP me désespère, je me remémore ma première vie de couple et là je me dis que tout n’est pas si mal.

            1. MCA

              ET bien mon cher SAM, nous sommes d’accord (comme quoi… :o)))

              Moi je me suis bien marré quand ma fille aînée ma reproché un jour de lui avoir donné si bien le goût de l’effort et du travail bien fait en ayant été très exigeant lors de son éducation, qu’elle ne pouvait pas faire autrement que de rendre un boulot impeccable au point que ses patrons se l’arrachent tous comme collaboratrice.

              Résultat : comme elle est hyper travailleuse et fiable elle récolte tout le boulot des autres!

              Ahgrrr! et moi je me marre… :o))))

              1. BDC

                Ça vous fait marrer mais à vivre ce n’est pas drôle du tout. C’est très valorisant d’être reconnue dans son milieu pro mais il faut avoir la santé pour bosser comme un âne et certains chefs en profitent (je parle de la vraie vie). Évidemment à long terme ça paye. Le plus drôle quand on est une femme c’est de voir le coût de son congé mat’, le travail et les dégâts au retour par contre…

                1. sam player

                  Etre reconnu dans son milieu pro, ça a ses revers : on sait que tu as de la conscience pro et que tu feras ton possible pour sortir le taff quitte à faire 12h par jour…
                  Alors on t’alloue moins de moyens et on te laisse te démerder seul….

                  1. BDC

                    C’est ça, et le pire c’est que si tu communiques mal, personne ne se rend compte au niveau n+2 de la masse de boulot que tu fais, jusqu’au moment où il faut te remplacer.

                    1. MCA

                      @BDC – 24 février 2017, 22 h 12 min

                      Je reprends les commentaires après une interruption pour un Karaoké d’enfer chez les portugais… comme quoi, avec la ‘diversitude » on se marre bien dans le 93!

                      J’ai connu ça moi aussi; résultat, un jour je me suis fâché sérieusement en envoyant ièche mon N+1 et dans la foulée mon N+2 et pour terminer mon N+3.

                      Résultat, une paix royale et la liberté totale pour mener mon boulot à terme dans de bonne conditions; comme quoi :

                      « Le pouvoir des tyrans réside dans l’obéissance des sujets, dites « non! » et vous voilà libre »

                      A méditer (à l’ANPE pour certains).

                    2. Pheldge

                      MCA, « un Karaoké d’enfer chez les portugais… » t’as repris l’intégrale de Linda de Souza in « la balige ène cartonne » ? 😉

                    3. MCA

                      Pheldge – 25 février 2017, 10 h 30 min

                      Que nenni ADP, que nenni, que du moderne qui speak english.

                      Imagine qu’en faisant ma balade de 6 km je passe habituellement devant un restau portugais.

                      Je me suis dit : tiens si ce soir j’y menais ma chère et tendre goûter aux plaisirs culinaires de ces contrées lointaines?

                      Aussitôt dit aussitôt fait, nous voilà hier soir à table dans une vaste salle vers 19h45.

                      Puis des wagons de nanas qui rappliquent, et moi le seul représentant du genre 2… que des nanas… au moins une cinquantaine…. situation intéressante mais là!!!! 50 nanas sur le dos…, je me suis dit MCA, courage, il va falloir que tu te surpasses!

                      Et que ça jacasse bruyamment et rigole à tout va à table, en bande elles sont terribles!

                      Puis un disc jockey surgi de nulle part arrive, valisette à la main et hop! l’ambiance a changé du tout au tout avec la zique à donf, et des complaintes à faire neiger sur la côte d’azur en plein mois d’août; nous sommes partis à 23h00 après avoir bien rigolé.

                      Super repas arrosé au Vinho Verde (ce breuvage est le chaînon manquant entre la soupe de champagne et la limonade pétillante parfumée au paic citron, mais bon, à 9° le pinard, pas de quoi rentrer par la route à 3 grammes, le trajet normal est possible sans rencontrer Chantal Perrichon….ouf!

                      …et super soirée, on s’est bien marré.

                      Et toi, toujours accro du journal télévisé de Pujadas? :o))))

        1. theo31

          « L’option de partir en Australie est toujours d’actualité »

          Un de mes collègues (qui part dans quelques heures en Equateur monter un commerce) me disait que les Français commencent à se faire détester là-bas parce qu’ils gardent leur mentalité de gros cons assistés et arrogants.

          1. Black Mamba Warrior

            Ma fille au bout d’un an, elle snobait les français fraîchement arrivés. Elle faisait mine de ne pas les comprendre lorsqu’ils parlaient français. Elles donnaient des réponses en anglais.
            Les français sont peut être détesté mais tout dépend la région. S’ils restent sur Sydney c’est sûr que l’ambiance n’est pas terrible.

      1. Pat

        Même lire, c’est trop dur… Quand je pense qu’il fût un temps où beaucoup d’enfants savaient lire avant même d’avoir mis un pied en école primaire. Depuis une trentaine d’années au moins, les parents se font engueuler par l’institutrice si leur enfant sait lire avant le reste de la classe. Il faut écraser ce début d’élitisme au plus tôt !

        1. Aristarkke

          J’ai eu cela pour ma fille aînée qui savait lire, former des mots (avec des lettres de diamino) et écrire lettres chiffres et mots avant d’entrer au CP parce que ma mère qui la gardait à l’époque lui lisait des histoires enfantines et avait entrepris de l’enseigner en réutilisant mes livres de l’époque… Elle débutait même aussi les additions et les soustractions…

          1. Lark on the Wing

            Me demande, hein,… c’est pas ta fille qui lisait les posts hier, et qui répondait ? Usurpation d’avatar, ça peut chercher loin !!!

        2. Dr Slump

          Ma petite nièce, qui vit à Singapour où l’école n’est pas « gratuite », a appris à lire… toute seule, à force de reprendre et déchiffrer les livres que ses parents lui lisent. Cette petite est un vrai scandale pour l’EN, pensez donc, une mioche qui se passe de professeur et de méthode globale!

                1. Aristarkke

                  Faut toujours que Sam en rajoute! En fait, il n’en connaissait que 26 mais comme en Australie, ce sont les mêmes mais réalisées avec la tête en bas, il imagine qu’ elles sont différentes.
                  Pis, comme il rajoute du teflon de partout, à la louche aristarkkienne…
                  tu situes tout de suite…
                  😳

                  1. Lark on the Wing

                    Bon, il en est revenu de l’Australie…

                    Comme les Vikings du Groenland
                    smithsonianmag.com/history/why-greenland-vikings-vanished-180962119/

                    Intéressant, hein, pour les climatocrédules….

                    1. sam player

                      HB c’est que des mensonges. Ils ont construit des ruines toutes neuves pour attirer les touristes.

                      En fait ça s’appelait Granland parce que les vikings y ont envoyé tous leurs vieux qui ont coupé tous les arbres pour se chauffer façon Ile de Pâques et le CO2 a fait fondre en 100 ans la calotte glaciaire et ils sont tous mort noyés, na !
                      Après la nature a repris ses droits et depuis il n’y a plus d’arbres, Odin n’a pas voulu répéter 2 fois la même connerie, d’où le dicton viking : pas d’arbres, pas de vieux…

                    2. Lark on the Wing

                      « c’est que des mensonges » oh! m’en doutais un peu… le Smithsonian, c’est rien que des rigolboches….

                      D’un autre côté, au sujet des vieux, il demeure une énigme dendro-anthropologique : que sont devenus les cocotiers ?

    1. Royaumont

      Ils proposent 30h par semaine, c’est qu’ils pourraient en proposer 20.
      Ils proposent 1500 emplois, c’est qu’ils pourraient en proposer 3000.
      Ils proposent une prime de 8000 €, c’est qu’ils pourraient en proposer 15000.
      Il faut qu’ils créent plus d’emplois, mais en prenant moins de part de marché.
      Il ferait beau voir qu’ils demandent à leur employés de travailler, un emploi n’a pas à être productif. Regarder l’Etat…

      Pour qu’Amazon rentre dans le rang, vite, une loi et une taxe !

  1. acarrel

    Véritable aubaine réelle pour les « sans diplôme » Mais , hélas si l’on devient un peu trop indépendant et qu’on commence à trouver des solutions pour gagner des sous sans Pôle et syndic …ou allons- nous!

  2. Aristarkke

    Méchant Monseigneur, méchant qui est en train de pousser Mélusine dans les bras du chômage :

    à coup de COUPS de pompes au derrière ou avec force coups de pompes (…)

    Sinon à coupS de pompes

    1. Pat

      C’est aussi le pire du capitalisme qui a sorti la Chine communiste de la misère, et permis à la dictature (d’origine) communiste de se maintenir au pouvoir.

  3. sam player

    Dans tous les cas : si le cours de bourse augmente c’est à cause des profits faramineux, faits sur le dos des esclaves, qui rejoignent les paradis fiscaux (les profits, pas les esclaves ! ) et des aides accordées par un état ultra libéral, si le cours de bourse baisse c’est bien la preuve que le système ne fonctionne pas et que ça va se casser la gueule après avoir fait disparaître les petits commerçants du centre ville en les poussant au suicide, engrangé des aides sans contrepartie (bis), même pas payé d’impôts et dégagé plein de CO2.

  4. Higgins

    Créer 1500 nouveaux emplois? Quelle idée saugrenue au pays de l’assistanat institutionnalisé. J’espère que nos distingués politocards vont vite mettre un frein à ces velléités imbéciles.
    L’actualité est pourtant riche (vite, une taxe) ce matin. Entre les dirigeants d’Air France qui, surfant sur l’excellente santé de leur compagnie, se sont octroyé de substantielles augmentation (bon, pour les journalopes, la fourchette, excusez du peu, va de 17 à 40%), le ralliement de l’homoncule du parti escrologiste à l’homoncule du parti conservateur socialiste ou comment imposer des lubies alors qu’on ne pèse rien dans le débat politique et les déclarations de Machin Vide, le premier ministre? sur l’horreur sans nom qui s’ouvrirait devant le pays dans le cas d’une victoire de MLP, il y a de quoi faire.

    1. nemrod

      Ah oui j’ai vu.
      Plus de nucléaire dans 25 ans.
      Mais pas de stockage de déchets non plus.
      Que va t’on faire des produits radioactifs issus du démontage des centrales ?

      Même un bon à rien affilié PS mettait le doigt sur l’incohérence ce matin à la radio…c’est dire !

  5. sam player

    Je ne serai pas étonné qu’à l’image d’Uber les transporteurs indépendants qui effectuent les livraisons revendiquent bientôt le statut de salarié.

    La loi est ainsi faite en france que quand un fournisseur réalise 80% de son chiffre d’affaires avec un client, c’est le client qui est responsable de prévenir 2 à 3 ans à l’avance toute réduction de ce chiffre d’affaires (pour l’augmenter ce n’est pas nécessaire !)

    J’ai plusieurs exemples dont :
    – un atelier d’usinage qui a dû fermer car le client principal a diminué de 50% ses commandes et qui a reçu une indemnité du client
    – un livreur de commandes préparées avec qui il a fallu 3 ans pour mettre fin au contrat, la raison étant qu’il refusait d’utiliser un camion avec un hayon (n’en ayant pas et refusant d’investir si le contrat était mis en concurrence tous les ans).

    Le suivi des fournisseurs pour vérifier que l’on ne dépasse pas 20% de leur CA c’est devenu un sport dans les services achat.

  6. jul

    Un politicien qui comprend aws … cela n’arrivera jamais, je parle d’un point de vue développeur.

    Quand je pense aux mecs de captaintrain ( une app ember à la pointe ), qui n’ont jamais pu obtenir des aides de la BPI ( la gentille segolin qui ne supportait pas les décoltées .. ) car captaintrain refusait de donner son uk à la sncf … bah ils ont vendu aux anglais avec je crois 170M en CASH. Sego, c’est la pendaison pour trahison.

  7. Infraniouzes

    Ah Monsieur H16, que vous êtes caustique mais clairvoyant. La triste démonstration de ce dénigrement systématique des grandes entreprises est qu’elles font, peut-être, honte à certains. Exemples:
    Dans le camp du bien on ne travaille pas, on rêve, on refait le monde.
    Le gratin urbain ne fréquente pas le restaurant d’entreprise ou la gargote la plus proche mais mange des petits fours toute la semaine dans l’attente du dîner en ville hebdomadaire.
    Chez les happy-few on ne connait pas Pôle emploi mais on connait toutes les combines pour se faire recaser par un ministre ou un député dans une obscure mais lucrative sinécure. etc.
    Alors « l’enfer » d’Amazon, c’est pour les autres.
    Nota: tous ces géants, Amazon, Google, Uber, Booking, Apple, Facebook, You Tube n’ont pas été créés par des Français. Ça sent bon la rancune hexagonale….

  8. Bonsaï

    Amazon, ça marche surtout dans les pays où il existe de grandes zones rurales sans aucun centre urbain et où les gens doivent se déplacer parfois sur de longues distances pour faire leurs courses.
    Dans les zones urbaines, ce système a moins cours puisqu’il est plus facile d’accéder aux centres commerciaux et éventuellement de se faire livrer à domicile.

    1. sam player

      La vision du monde suivant l’arbre nain 😀
      T’as des sources ? Parce qu’Amazon Prime Now c’est juste sur Paris par exemple… et même pas Lyon…

      Donc si c’était vraiment les ruraux qui faisaient en majorité le CA d’Amazon, ça aurait commencé par là.

      1. ValM

        Ah ben je suis une « rurale » et je commande sur Amazon plutôt que de faire 1h de route pour un bouquin… en plus, une fois, je me suis tapée 1h30 pour aller à la FNAC de Lyon et j’ai pas trouvé ce que je cherchais (j’ai regardé chez Decitre, pas trouvé non plus)… Après 1h30 de retour, je suis allée sur Amazon et j’ai trouvé ce que je cherchais… On ne m’y reprendra plus…
        Mais ça vaut pour d’autres sites en ligne : un jour, j’ai voulu « faire tourner » le petit commerçant et j’ai pris ma voiture pour aller m’acheter une fermeture éclair « invisible ». Après avoir 3 merceries, je n’ai pas trouvé mon bonheur, je suis rentrée et j’ai commandé sur une mercerie en ligne.
        Moi je veux bien faire marcher les commerçants français, mais encore faut-il qu’ils aient ce que je cherche.

        1. sam player

          Oui la force d’Amazon et d’autres vendeurs en ligne c’est le stock important //en nombre de références// répartis en france sur différentes plateformes. Par exemple bien souvent 2 produits commandés avec un port gratuit si cde > 25€ viennent dans 2 emballages différents de 2 plateformes différentes et ils te font pas un sac de noeuds avec 2 fois le port.

          L’idée de base d’Amazon (géniale) était de s’intéresser aux queues de distribution, c-a-d de vendre peu de produits dans beaucoup de références car en final, en nombre d’exemplaires, il se vend plus de livres qui ne sont pas des best sellers que de best sellers.

          Et donc ça s’applique aux articles de mercerie aussi.

          1. bibi

            Et puis les best sellers ça se trouve à n’importe quel coin de rue ou dans un centre culturel Leclerc, donc pour attirer le client sur votre plateforme d’achat en ligne et aussi lui vendre du best sellers, il faut que vous soyez en mesure de lui vendre autre chose et donc avoir des références que vous êtes seul à pouvoir livrer rapidement, et cela d’autant plus que vous ne pouvez vous démarquer de la concurrence sur le tarif des livres grâce à loi sur le prix inique du livre (on dit merci qui? merci Jackie et Michel Lang).

            1. Aristarkke

              Vous, si vous n’avez pas été libraire, vous avez néanmoins tout compris du problème de la librairie. Rappelons qu’Amazon a débuté comme vendeur exclusif de livres…

        2. Higgins

          Perso, j’aime aller fouiner dans une librairie. J’ai la chance sur ce point d’habiter à deux pas de deux ou trois échoppes bien fournies et commander chez eux ne me dérange pas. Je leur ai fait pourtant remarquer que si dans leur système, je pense entre autres à cette grande chaîne de librairie qui part du boulevard Saint-Michel à Paris, ils ne mettaient pas en place un outil pour livrer les commandes en 24 heures, ils sont cuits à terme. Le client qui habite à 25 km n’attendra pas et commandera chez Amazon surtout que nombreux sont les maires qui dont tout pour chasser la voiture, et par conséquent les agents économiques, des centre-villes.

        3. theo31

          +1000
          Pour avoir une pièce pour un rotofil, plus de deux mois d’attente chez Mr Bricolage sans jamais en voir la couleur. Sur le net moins de 48 heures pour la recevoir

          Ai commandé un perfecto sur Priceminister 60 % moins cher que celui vendu par le stock américain qui se trouve à 5 minutes à pied de chez moi.

          Les commerçants ne veulent s’adapter : qu’ils crèvent enculés par le RSI !

    2. sam player

      D’autre part tu n’as pas dû comparer les prix puisque bien souvent les prix à équipement comparable sont inférieurs de 30 à 50% et les consommables encore plus (-75% sur des piles d’appareil auditif pour mère grand).

    3. bibi

      C’est tellement vrai qu’Amazon fait de la livraison à domicile le soir même entre 19h et 22h dans les centres urbains (Paris, Lyon, Marseille, Aix-en-Provence pour l’instant en France) du lundi au dimanche et même les jours fériés.
      Et Amazon Premium pour un modique abonnement de 50€/an vous livre en J+1 partout en France métropolitaine.
      Les gens ils ont autre chose à faire en ville que de perdre leur temps en se rendant chez un commerçant de toute façon devenue inaccessible en voiture pour acheter un produit peut être pas disponible ou retirer un produit commander en ligne.

      Les magasins en ville vont disparaitre car ils répondent de moins en moins aux besoins des clients, ce qui libèrera une énorme surface pouvant être reconvertie en habitation.

      1. sam player

        Cette connerie le produit commandé en ligne à retirer en magasin.

        Il n’y a pas longtemps, chez Darty, sur place donc, le produit n’était pas en stock… repasser après demain car il est disponible sur plateforme.

        Vous croyez que j’ai que ça à faire ? Vous pouvez pas me l’envoyer ? Je me suis déjà déplacé une fois

        La blonde interloquée… « ah bah nan c’est pas la procédure »
        J’aimerais la voir au lit celle-là avec la procédure !

        Le problème avec le commerce traditionnel c’est qu’ils essaient juste de s’adapter en étant en retard d’une guerre à chaque fois : ils se mettront à livrer quand ils auront perdu 30% de part de marché alors que les gens sont même prêts à payer pour ça.

        1. bibi

          Le produit commander en ligne à retirer en magasin peut-être très pratique, cela vous permet d’avoir l’assurance avant de vous rendre au magasin que vous aurez le produit désiré.
          C’est quelque chose qui marche fort bien pour Ikea mais il faut dire que le modèle s’y prête bien, puisque un magasin Ikéa c’est un entrepôt auquel on a collé un gigantesque hall d’exposition et dont les frais de livraison dû au volume des produits fait que l’on a encore intérêt à s’y rendre en personne avec son véhicule quand on en possède un.

          1. Aristarkke

            Je vois mal un client revenir à pied et par les transports collectifs avec son armoire en kit sous le bras. En Grance, Ikea a un modèle de clientèle exclusivement motorisée car il se met à distance des centres villes justement en raison de son concept…

            1. bibi

              Les armoires Pax, ça se ramène très bien en transport en commun, il faut juste plusieurs voyages pour avoir l’ensemble désiré, un voyage par caisson (30kg), un voyage pour les portes, un voyage pour les étagères et les tringles.
              Mais pour satisfaire sa clientèle depuis quelques temps Ikéa c’est mis à la livraison.

        2. Lark on the Wing

          Entre la Poste et Darty, il semble que GO se livre à des enquêtes sociologiques de pointe…. Chalon (71) = Terre de Mission Libérale ?

          1. Bonsaï

            Il n’ose pas trop s’aventurer au-delà de son petit territoire de province, en direction de la grande ville prestigieuse…
            Genève pour l’instant lui semble hors d’atteinte, bien trop grande pour ses modestes ambitions.

      2. Aristarkke

        Les magasins urbains ne disparaissent pas. Ce sont juste les commerçants… y compris dans les centres commerciaux autour d’un hyper. Etant allé la semaine dernière au CC Auchan OKABE à Le Kremlin Bicêtre, j’ y ai constaté un taux d’inoccupation record de l’ ordre de 50% avec notamment des cellules précédemment occupées par des marques nationales à succursales ou franchises multiples (reste l’ enseigne en témoignage)…

        1. Lark on the Wing

          « à Le Kremlin Bicêtre »….

          Comme disait Pascal  » Je ne crois que les histoires dont les témoins se feraient égorger. »…. ‘tain… Harry… tu te ferais tuer juste pour contrer l’euphonie ?

          1. Aristarkke

            Comment ???
            Un nostalgique de la grandeur et du rayonnement d’ autrefois de la France et de son langage, référence obligée de tous les Européens de qualité, en viendrait à me tenir comme trop retardé face à ce relouquage (oui, j’en suis là, entraîné par la foule qui m’emporte et me transporte…) d’ avilissement de la langue de Saint Simon ou de La Bruyère. Ne mènes tu donc pas quelque Camerone à l’ occasion pour des motifs que le commun estimera futile et de peu de poids???
            Rallie toi donc au lieu de me navrer par le travers!!!
            Prends ta latte, ta lance et un pistolaser mousquet et viens plutôt reconquérir ce terrain malencontreusement abandonné aux vilains !!!

      1. MCA

        MDR!

        Mauvaise langue!

        A Oléron j’ai à côté de chez moi un petit pépé de 82 ans qui surfe sur internet comme un malade.

        C’est génial, et en plus il se sert comme un chef du GPS et de la tablette numérique, un vrai GEEK!

        Ne lui manque que le Tshirt « I love Bill »

      1. sam player

        Je disconviens respectueusement.
        Pour la suiffe les produits vendus et expédiés par Amazon se commandent sur .fr ou .de et pour ce qui est des livres ou CD c’est exactement le même port gratuit pour la suiffe à partir de 25€ d’achats.

        Pour les autres produits ça dépend du poids mais gratuit à partir de 49€.

        Sur le market place (vendeurs indépendants) ça dépend des vendeurs.

        goo.gl/ych4f5

        Il n’y a pas de plateforme en Suiffe pour la bonne raison que c’est un pays nain tout petit et peu peuplé de 220km sur 350km et que ça ne vaudrait pas le coup mais ça viendra sûrement dans 10 ans.

        D’autre part il n’y a pas de droits de douane ni de TVA en dessous de 300CHF sauf viande, beurre, alcool…

        goo.gl/Vz2ith

  9. Calgon

    Mais voyons, c’est pourtant simple : les seuls bons emplois sont ceux créés par le gouvernemaman … Tous les autres ne font qu’alimenter la baêteuh immmondeuuuh néo-turbo-ultra-libérale !

  10. Rastapopoulos

    Je vais encore me faire insulter par le patron mais je tente quand même.
    C’est super qu’Amazon embauche 5500 personnes en France. C’est tout de même louche. Tous les chiffres montrent que la France n’est pas vraiment le paradis sur terre pour les investisseurs étrangers. Amazon ne bénéficierait-il pas, par hasard, d’une de ses nombreuses niches fiscales dont regorge le très clair code des impôts ? Si c’est le cas, ben désolé c’est pas normal. Et je répète pour la 100eme fois, je ne souhaite pas que l’on taxe Amazon. Je souhaite que tout le monde soit soumis aux même règles. Si Amazon paye 0% d’impôt parce que c’est bien pour l’emploi, alors pourquoi le boulanger, le carreleur, n’a pas également un taux d’imposition nul ?
    Et c’est pas parce que les impôts ont toujours été décidés à la tête du client que ça doit durer. Le distorsion du marché, de la concurrence est extrêmement néfaste.
    Aucune subvention, aucune niche, une flat taxe.
    L’égalité devant la loi, rien d’autre.

      1. Rastapopoulos

        Sam vous avez parfaitement compris. Combien d’entreprise bénéficient d’un traitement de faveur que d’autre n’ont pas. Je parle pas de TVA, de charges sociales ou je ne sais quoi. Je parle par exemple d’un taux d’imposition sur les sociétés différents.

        1. sam player

          C’est bien ce que je disais, intoxiqué : savez-vous qu »Amazon n’a pas fait de bénéfices pendant 20 ans (Google itoo) ? Il n’y a que depuis 2-3 ans qu’ils sont un peu plus haut que l’équilibre. Vous connaissez les reports de déficit ?

          Ca décolle tout juste. Pour 2016 c’est 857 millions de dollars de bénéfice sur le 2ème trimestre vs 92 millions un an auparavant… pour la planète dont une grande partie (80% vient de AWS le web service d’Amazon dont les employés ne sont pas en france ou si peu.

          Le service fresh ne sera pas bénéficiaire dans les 20 ans qui viennent mais justement Amazon s’est construit comme ça avec des actionnaires qui ont patienté 20 ans…

          Faudrait aussi vous documenter sur les royalties d’IP qui sont la clef de ces entreprises.

          1. Rastapopoulos

            Tout ça je sais. Tu jurerais qu’en France, aucune entreprise ne profite d’un traitement de faveur de la part de l’état ? Que ce soit en matière d’impôt et je ne sais quoi encore ?
            Mon propos d’ailleurs n’était pas de dire qu’Amazon profitait d’une niche fiscal (je n’en sais rien). Je m’étonnais juste qu’Amazon choisisse la France pour y développer son activité. D’ailleurs peut être que les 5500 employés ne sont que pour le marché français et que le marché allemand, espagnol ou anglais est similaire.
            Prend l’exemple de Peugeot qui est sauvé par l’état. Ça te parait normal vis à vis des autres (qui je te l’accorde profite également du système d’une autre façon.) Si tu cautionnes ce genre de distorsion, ne vient pas te plaindre quand l’état met ses gros doigts boudinées un peu partout.
            Le code des impots est volontairement illisible. Le but d’avoir des lois à géometrie variable est de pouvoir punir ou recompenser ceux qui meritent.

            1. Black Mamba Warrior

              Amazon a fait son étude de marché, il sait où il va, il se rapproche de ses consommateurs pour être encore plus performant voir plus rentable.
              Message d’une consommatrice Amazon, j’ai déjà dépensé une fortune chez eux.

                1. Black Mamba Warrior

                  Je commande essentiellement des livres,des partitions de musique quelques cadeaux de Noël ou d’anniversaire, sac scolaire .
                  Aucun sac à main… le truc qui me fait vraiment kiffer se sont les armes blanches. Je m’étais mis sur ma liste d’envie un Tanto . J’ai voulu le commander pour mon anniversaire, le vendeur a disparu d’Amazon.
                  I’m desappointed 😥

            2. sam player

              Sophisme : généralisation.
              De plus on parle ici dans ce thread avec toi d’entreprises étrangères du numérique qui elles, n’ont pas de taux préférentiels. Seule la base d’imposition est un casse tête pour Bercy.

        2. sam player

          L’erreur courante que vous faites est de prendre un CA mondial, un bénéfice mondial alors que le CA france d’Amazon en 2011 était de 104.6 millions d’euros.

          Vous êtes aussi intoxiqué car vous divisez un impôt par un bénéfice pour faire un taux d’imposition (comme beaucoup le font avec Total).

          Autre chose : Apple vend physiquement ses téléphones aux entreprises de telecom (Orange, SFR, etc) en Irlande et ce sont ces entreprises qui doivent les acheminer en france et qui en sont les importatrices.

          Pourquoi et comment voulez vous que Apple déclare un bénéfice sur ses ventes en france alors qu’il n’en vend pratiquement pas ?

          Si vous achetez votre voiture aux USA vous voudriez que GM paie un impôt sur les sociétés en france ?

          Là où il y a des points de divergence avec le fisc français c’est sur le calcul du bénéfice quand Amazon ne se considère que comme un prestataire d’une société établie au Luxembourg, mais votre histoire du taux est une fable : en 2011 sur un bénéfice de 7.9 millions d’euros et a versé au fisc 3 millions d’euros ce qui donne 37.9%, pile poil le taux d’IS.

      2. Aristarkke

        Sam, ne fais pas ta mauvaise tête: tu sais très bien que l’ entrepôt France numéro 2 a été construit il y a deux ou trois ans à Bourg en Bresse, dans le fief de Montebourg, contre de généreuses et diverses subventions de toutes sortes de strates territoriales.
        J’ai le souvenir d’ en avoir débattu avec toi et d’ autres en ce temps là.
        Doué comme tu es, tu devrais localiser cela dans la longue liste des textes du Patron.

        1. sam player

          C’est même à Chalon sur Saône Sud (exactement Sevrey qui est en sortie de Chalon sur la 6) et à ce titre Amazon a reçu exactement les mêmes aides que les autres entreprises s’installant sur la communauté de communes.

          (lepoint.fr)
          Amazon va se voir accorder 1,125 million d’euros d’aides publiques dès cette année pour la création de 250 emplois dans son nouvel entrepôt de Sevrey (Saône-et-Loire), a-t-on appris auprès du conseil régional de Bourgogne. Au total, l’entreprise américaine percevra 3 400 euros par emploi. L’État pourrait abonder cette somme d’un montant de 1 000 à 2 000 euros.
          ___________
          Et ils sont plus de 500 en CDI actuellement (sept 2016-le JSL)

          Mais je te rappelle qu’ici on parlait de taux d’IS.

    1. Lorelei

      Mais de nombreuses entreprises travaillent en France sans y payer des impôts.
      Au mieux, ils y ont des salariés ou des commerciaux, mais le siège est ailleurs et ils paient leurs impôts dans leur pays d’installation. Et ça ne soulève pas de vagues comme avec Amazon.
      Par contre, les salariés installés sur le sol français y paient cotisations, impôts et taxes. Et leurs locaux paient les impôts fonciers.

      1. sam player

        Votre parallèle est juste et c’est bien pour cela qu’Amazon ne veut se considérer que comme un prestataire de services et de manutention rémunéré par une société étrangère pour cette prestation, tout comme les commerciaux dans votre cas.

        Ce qu’on pourrait risquer à terme c’est que les produits et équipements soient livrés depuis une plateforme étrangère (c’est le cas déjà, je reçois des produits depuis l’UK ou de l’Allemâgne)… et même la fabrication d’autres produits pourrait être délocalisée à l’étranger… et Amazon sera vraiment un entrepôt au nom d’une entreprise indépendante et on aura tout perdu : la fabrication et la vente.

        Pour faire court : Amazon Luxembourg achètera le produit 3€ HT à Nestlé Suisse, l’enverra à l’entrepôt Schmolbleu et paiera à cet entrepôt .2.5 € HT pour le stocker, l’emballer et le livrer au client qui lui aura payé le produit 10€ HT… d’où bénéf fait en france 50 cents et bénéf fait hors de france 5€

          1. sam player

            Depuis peu, disons 3-4 ans, le fisc demande à toutes les entreprises faisant plus de 750M€ de CA (de mémoire hein) de justifier avec document à l’appui leurs prix de transfert entre filiales et cela depuis que des seaux de maçon étaient transférés dans un sens à $ 1000 pièce et des lance missiles à $51 dans l’autre sens.

            Googlez
            prix de transfert seau lance missiles
            C’est le 1er article, celui de l’Usine Nouvelle.

            Le système dont je parle ne nécessite même pas de parler de prix de transfert puisque l’entrepôt fonctionnerait comme ceux du commerce en général dans la logistique où il n’y a pas de liens capitalistiques entre le fabricant d’eau minérale et la plateforme logistique qui dispatche les palettes DIRECTEMENT vers les hypermarchés sans même passer par les centrales d’achat : la plateforme est rémunérée à la palette-kilomètre livrée.

            C’est ce qui risque amha de se passer avec Amazon : pour l’instant ils sont propriétaires de leurs plateformes mais amha c’est juste le temps de mettre le système au point car il y a encore pas mal d’automatisation à mettre en oeuvre (chariots filoguidés par exemple).

    2. jeans82

      Je suis aussi de c’est avis. Il est plus facile de créer des empois quand on ne paie pas le même impôt que les entreprises locales. Les Bénéfices ne restent pas en France !
      Avec un impôt de 5% nos artisans et PME seraient en mesure de créer eux aussi des emplois.
      D’autre par, Amazon ne fait pas forcement de cadeaux a ses salariés. Dans les entrepôts, Il n’y a pas de temps mort et des cadences imposées.

      1. sam player

        Oui c’est vrai que dans les entreprises en général le boss vous dit de prendre votre temps et que ça prendra le temps que ça prendra et qu’il s’en fout.

        Sur les impôts vous avez des sources qui disent qu’Amazon ne paie pas le taux global de 38%, ça m’intéresse.

      2. BDC

        Sans oublier dans les charges des entreprises liées aux impôts les équipes qui creusent des trous et celles qui les rebouchent (avocats fiscalistes et experts comptables), selon la réglementation machin chose en vigueur et les litiges fiscaux inévitables.

      3. channy

        @D’autre par, Amazon ne fait pas forcement de cadeaux a ses salariés. Dans les entrepôts, Il n’y a pas de temps mort et des cadences imposées#

        Quand je bossais pour dans ce secteur la, en tant que preparateur de commandes( ex casino) on nous demandait 2000 unites(colis) jour minimum pour avoir le droit de revenir en 2 eme semaine( j etais interimaire ou CDD selon les besoin de la boite)., ce qui ouvrait aussi droit a une prime de 100 euros mensuel, en plus des primes de saison, d assiduite etc etc,..Ce genre de boulot n est pas fait pour tout le monde..il y a des cadences a suivre pour respecter les delais de livraison promis aux clients..donc celui qui n etait pas capable de suivre il degageait et puis c est tout..le probleme etant l ete..avec les conges annuels..on avait un pic de #2 de tension#..le bon cote c etait, qu ils nous faisaient faire des heures supplementaires
        Bref J ai jamais aussi bien gagne ma vie qu en logistique..meme chez les tocards de la distribution que fut Dia..des preparateurs de commande sur base logistique atteignaient regulierement les 18oo euros net par mois…avec les primes.
        Ah oui, chez les salaries en CDI ..il y avait la queue devant la pointeuse 10 minutes avant la fin officielle de la journee

  11. lxy

    Et à l’inverse Total ou LVMH ou L’Oreal qui ne réalisent en France que 5% de leur chiffre d’affaire payent leurs impôts sur les bénéfices en France (en fait ce n’est pas aussi simple …)

    1. bibi

      Ce n’est pas un problème de Chiffre d’Affaire c’est un problème de bénéfice.
      Qu’une société fasse 5% 10 ou 90% de son CA en France n’a aucune importance vis à vis de l’IS, la seule question qui vaille vis-à-vis de l’IS est : cette Société fait-elle des bénéfices en France?

      Total a longtemps été déficitaire en France et donc de ce fait n’avait pas d’IS à verser, la restructuration du raffinage a permis à Total de renouer avec les bénéfices en France en 2015 et donc Total acquitte le plus normalement du monde de l’impôt sur les sociétés sur les bénéfices réalisés en France.

      1. albundy17

        Total a enfin renoué avec le bénéf en france, heureusement qu’il y a l’étranger.

        Ne pas oublier tout de même que durant ses années déficitaires sur le territoire, entre les cotisations SS, impôts locaux et autre joyeusetés, c’est entre 1.5 et 2 milliards d’euros annuel qui sont rentré dans les caisses de grandmaman.

        Je me demande si ce retour aux bénéf est en lien avec la disparition du moustachu rigolo

        1. Aristarkke

          Rigolo en dégaine mais pas rigolo en affaires…
          Les Majors n’ont pas d’enfants de choeur dans leurs etats-majors…
          Un peu dans le genre Warren B qui cultive une apparence de papy excentrique mais qui conserve bon pied bon oeil quand il cause Phynances…

        2. bibi

          Le retour au bénéfice en France est dû au plan de restructuration dans le secteur du raffinage qui a commencé en 2010 alors que Desmarest était encore PDG avec l’arrêt du raffinage à Dunkerque et conservant juste les activités de dépôt, plan poursuivi sous l’ère De Margerie avec un investissement massif dans le raffinage de 1.2G€ rien qu’en France mais aussi 1G€ pour la raffinerie d’Anvers, et le plan s’est achevé en 2016 avec l’arrêt du raffinage à La Mede qui avec un investissement de 200M€ sera transformée en site de production de Bio-carburant et un investissement de 400M€ à la raffinerie de Donges.

          La restructuration en France aura été réalisée sans le moindre licenciement ni relocalisation pour les personnels non-cadres, mais bien sur nos braves gauchistes en mal de luttes ont trouvé là raison de manifester avec la finesse qui les caractérise.

          1. sam player

            En dégustant une mousse au chocolat hier soir il m’est venu un parallèle intéressant entre le pétrole et les oeufs 😀

            Le problème avec le raffinage, problème qui n’a fait que s’accentuer depuis 50 ans, est la différence de prix artificielle entre le diesel et l’essence.
            Normalement les prix des sous-produits s’établissent en fonction de l’intérêt des clients pour ces sous-produits : si le composant A est moins demandé il baissera et le composant B plus demandé augmentera afin que l’exploitation de A+B soit au moins à l’équilibre et que les sous-produits soient intégralement vendus..

            Dans le cas du raffinage en france on en est arrivé à l’aberration d’importer du pétrole pour réexporter en grande partie de l’essence… et de devoir quand même réimporter du gasoil.

            On extrait du pétrole environ 22% d’essence et 27% de gasoil mais en france on consomme 4 fois plus de gasoil que d’essence : l’essence est moins demandée et donc en excédent mais paradoxalement elle est plus chère et il faut en réexporter tout en ayant pas assez de gasoil et de devoir en importer. On peut moduler ces taux de 22-27 mais c’est au prix d’investissements importants et de toute façon on n’arrivera jamais à faire du 39-10.

            La logique dans un tel cas a donc été d’arrêter les frais et de traiter uniquement le volume de pétrole nécessaire pour extraire le composant le moins demandé (l’essence) et d’importer celui en déficit (le gasoil) : ça évite des transports aller-retour inutiles.

            Mais ce faisant on s’enlève aussi des capacités de production de tous les autres sous-produits (50% quand même) issus du pétrole. D’où la nécessité de fermer d’année en année depuis 30 ans 16 des 24 raffineries.

            Quel rapport avec le blanc d’oeuf ?
            Dans un oeuf le rapport du blanc et du jaune est de 60-40.

            Les oeufs se vendent au litre* ou au kg et on peut les avoir entiers n’avoir que les jaunes ou que les blancs. Pour le prix de 2 kg de jaune on a 5 kg de blancs (Prix Métro).
            Le sous-produit le plus demandé (le jaune) est le plus cher et pour écouler le blanc on a inventé les mousses au chocolat et les meringues….

            Le capitalisme valorise tous les sous-produits afin qu’ils soient tous vendus.
            ___________
            * : vendre des oeufs au litre ou avec blanc/jaune séparés ça fait toujours hurler les bio et écolos mais en fait en restauration ou en pâtisserie pro c’est ce qu’on a fait de mieux pour l’hygiène et éviter d’avoir des blancs d’oeufs qui restent pendant 2-3 semaines au frigo avec le développement des germes qui va avec.

            1. Lark on the Wing

              On habite pas très loin l’un de l’autre, et si tu m’invites un jour, j’aimerais éviter comme dessert ta mousse au chocolat… Le goût m’en rappellerait de façon navrante – chacun sa madeleine, dirait RPS – cet épisode où j’avais siphonné un vieux réservoir en aspirant par la bouche…

              1. Aristarkke

                Tu ne devais pas utiliser un tube en plastique transparent pour ce faire et tu devais également le tenter avec un bout de tube trop court à l’ air libre…
                Il faut faire parcourir un S ample et à plat au tuyau et dès que tu vois le liquide descendre correctement, tu mets ton bout dans le seau et c’est parti. Avec un tuyau opaque, il faut le faire à l’ estime…

              2. sam player

                Si tu avais eu un tuyau transparent et si tu avais fait un col de cygne en sortie avec le tuyau ça t’aurait évité ce goût désagréable.

                Mais il y a mieux pour siphonner un réservoir si on n’a pas une pompe à dépression sous la main : c’est d’avoir 2 tuyaux allant dans le réservoir et avec un des deux de gonfler le réservoir avec la bouche, le liquide sortant par l’autre, l’étanchéité au niveau du bouchon étant faite avec un chiffon humide.

                Compte tenu du fait qu’on peut avec nos poumons exercer une pression expiratoire de 200mbar on peut ainsi vidanger un réservoir de 2 mètres de profondeur… fastoche…
                On peut aussi utiliser un gonfleur à matelas pneumatique.

                PS : les mousses au chocolat je les achète, je ne les fais pas 😀 et dès qu’une nouvelle sort, je la teste !

                1. Aristarkke

                  T’as intérêt malgré ta débauche technologique à ce que la mise à l’air libre du réservoir ne soit pas trop grande…
                  Mais il y a belle lurette que le siphonage d’ un réservoir de voiture n’ est plus possible en raison des chicanes/tamis qui sont incorporés…
                  On peut encore y arriver sur les camions parce que leurs réservoirs sont basiques à l’ extrême…

                  1. MCA

                    Résultat des courses, certains mettent une bassine en dessous et percent le réservoir, et résultat du résultat : un réservoir à changer !

                    On n’arrête pas le progrès mais certains s’adaptent…

            2. albundy17

               » pour écouler le blanc on a inventé les mousses au chocolat et les meringues »

              Je pensais que c’était plutôt pour vendre de l’air, moins cher que l’eau.

              Ils vendent bien du beurre aéré façon mousse 😀

              1. sam player

                « Ils vendent bien du beurre aéré façon mousse

                Ca s’appelle du beurre foisonné et c’est souvent aussi du beurre concentré (sans eau). Ca permet de mieux le travailler et ça se vend au kg donc fail pour l’arnaque.

                C’est aussi idiot que de dire que la crême chantilly c’est de l’arnaque : ce n’est pas la même utilisation que la crême fraîche.

                  1. sam player

                    Alors utilise les bons termes : le beurre facile à tartiner est un beurre obtenu par cristallisation fractionnée, il n’y a aucun additif et pas d’air ajouté. Il est plus cher parce que nécessitant des opérations complémentaires et aussi parce que répondant à des besoins moins basiques.

                    Le beurre avec de l’air quant à lui c’est du beurre foisonné._

                    1. albundy17

                      kakonww.skyrock.com/3146161772-Beurre-tendre-mousse.html

                      exemple, vendu pour sa facilité à étaler sur tartine, oui c’est du beurre foisonné, et oui il a été promu pour autre chose que sa finalité originelle

                    2. sam player

                      MDR la référence…. Skyrock… ROTFLMAO

                      C’est de la margarine allégée.

                      La margarine c’est des huiles végétales

                      Le beurre c’est des graisses animales

                    3. sam player

                      Al j’en rajoute une couche (couche, tartine 😀 )

                      Je suis allé voir la composition sur des sites sérieux :

                      Eau, huiles végétales 39%, amidon modifié, poudre de babeurre (lait), sel (0,49%), émulsifiants: mono-diglycérides d’acides gras, lécithine de tournesol et polyricinolate de polyglycérol, conservateur: sorbate de potassium, correcteur d’acidité: acide lactique, vitamine A et D, arôme, colorant: ß-carotène.

                      Vu qu’on est en france, les composants sont mis dans l’ordre de leur importance… donc on t’a vendu en majorité de l’eau hi hi hi

                      Un truc marrant avec la margarine c’est que la TVA est à 20% alors que le beurre est à 5.5%… ainsi que les huiles…mystère et boule de gomme… ça sent le protectionnisme.

  12. René-Pierre Samary

    « le destructeur implacable du petit commerce, de nos petites librairies de quartier qui sentent bon la patine et le papier moisi.  »
    C’est vrai qu’elles ont du bon, surtout pour la mine effarée de la vendeuse à qui vous demandez si elle a en stock « Les Mémoires d’un fasciste »…
    Chez Amazon, on trouve tout, incognito, et même les oeuvres d’un nommé Samary, et ça arrive chez soi, sans avoir eu besoin de polluer l’atmosphère avec votre véhicule à mazout, sans avoir à slalomer entre les têtes de gondole où la dernière production d’Elena Ferrante voisine avec Marc Lévy.
    Amazon : une nationalisation s’impose.
    Avec Najat aux manettes.

    1. Lark on the Wing

      Je crois qu’on vient de ressortir « les Décombres », of course accompagné d’un appareil critique sanitaire ad hoc, pasque, hein,le fâchisme, ça tache, et ce serait contagieux si on se lavait pas les mains après…

      Pour les Mémoires, on en trouve sur Priceminister, à partir de 35 euros…
      Il y a aussi « Les Deux Etendards », dont Mitterrand disait qu’il y a « deux sortes d’hommes, ceux qui l’ont lu, et les autres »…. Pas pour M. Stark, donc… De fait, cette histoire tout à fait apolitique, on en sort un peu différent après lecture…

      1. Aristarkke

        Les Décombres se trouvent en téléchargement. J’ai même réussi à l’ avoir gratuit comme l’ étrange défaite de Bloch sans aller au Canada (pas encore libre de droits en Europe).
        Une facétie d’ internet, probablement

        1. Lark on the Wing

          On trouve bcp de choses sur l’Internet, même les « Bagatelles », mais ce n’est pas la même chose : tenir un bouquin dans les mains, c’est aussi un plaisir sensuel…

            1. Lark on the Wing

              « l’objet livre »

              Hmmm!…. Major…. (je rigole tout seul, ça me fait penser à Animal Farm… bon, j’ai rien dit)… Major, disais-je, va peut-être falloir commencer à surveiller vos fréquentations : cela sent son lecteur de l’Obs ou de Télérama, hein, une expression pareille ?….

          1. Aristarkke

            Je suis bien d’accord mais j’ai déjà des ml d’ étagères encombrées de livres, des cartons remplis dans le garage et encore d’ autres chez mes parents..
            J’ emprunte à la médiathèque du coin mais il y a des auteurs sulfureux que tu n’a aucune chance d’ y trouver: aucun JF Revel… (sur sept médiathèques en réseau…)
            Faut dire qu’habiter une ex commune de Gôche collée à la CdC bien pensante dans laquelle elle pèse 3 ou 4% du total…

            1. albundy17

              « d’ autres chez mes parents.. »

              ça m’a collé un choc, c’est quoi l’élixir !

              Médiathèque, tu pollues même pendant tes temps libre, donc, ou alors c’est pour fuir le domcon 😀

            2. theo31

              Les Revel, on peut en trouver chez un petit brocanteur gersois, à 2 euros l’exemplaire. Ma prochaine lecture quand j’aurai achevé celle du Salaire de la destruction et La fin de l’empire romain d’Occident vient de là : L’archipel du Goulag.

              1. MCA

                @theo31 – 24 février 2017, 20 h 30 min

                C’est dingue comme ça reboucle:

                je viens de recevoir cet AM même « L’Archipel du Goulag » et commandé où? hein? je vous le donne en mille…. chez AMAZON!!!!

                Pour une fois je ne suis pas HS… champagne!!! :o)))

                Pas de bol pour lui, pour la lecture il va prendre la file d’attente avec le ticket N°50.

          2. René-Pierre Samary

            Plaisir sensuel ? Bof. Un livre, c’est surtout pratique. Objet léger (bon, pas toujours), maniable, consultation instinctive (feuilleter), intemporel, ne dépendant pas d’un logiciel (qui peut devenir obsolète)… Je veux trouver un livre, je parcours des yeux ma bibliothèque, c’est bien plus rapide que d’allumer mon mac. Le livre papier ne sera jamais remplacé, sauf par ceux pour qui la quantité vaux mieux que la qualité (500 livres dans ma tablette, se vantent-ils… mais lesquels ?). Compagnon fidèle, le livre papier t’accompagne partout, et valorise le temps (dans les transports, dans une salle d’attente…).
            Au fond, le livre, c’est le contraire de la femme, chronophage et énergivore. On se passe assez facilement d’une femme (régulière), allez vous passer de livres ! qui sous leur forme papier ont leur meilleure efficacité. Qui disait (à peu près) : je n’ai jamais connu de chagrin qu’une bonne lecture ne dissipe ?

            1. Pheldge

              René-Pierre, le HB il s’est pas bien expliqué. faut comprendre qu’il est de l’âgé, mais rations du Papet, que donc, son clavier il fourche de tant Zao Treûh ! il vulait parler, ce vieux vampire de plaisir sangsuel … 😉

            2. Lark on the Wing

              « Qui disait (à peu près) : je n’ai jamais connu de chagrin qu’une bonne lecture ne dissipe ? »

              Balzac en coopération avec Malaparte, bien sûr

    2. MCA

      @René-Pierre Samary – 24 février 2017, 12 h 15 min

      J’ai été jeter un cp d’œil sur Amazon, tes œuvres sont dans la rubrique occases … mais bon, rien ne me rebute et je sens que je vais investir à condition que tu me portes la dédicace quand je t’amènerai des oranges? ok?

      1. René-Pierre Samary

        Ah ! Un lecteur, un ! Enfin ! Ca fait des années que j’attendais ! Tant que tu y es, achète les deux, tu tripleras ton plaisir en voyant avec quelle astuce l’auteur traite des mêmes scènes sous un double regard (genre Clint dans « Mémoires de nos Pères ») – mais j’ai l’antériorité. Système de « poupées russes » que j’emploie dans le troisième, laborieusement travaillé dans ma thébaïde lusitanienne.
        (pas mécontent de lui, le Samary !)
        Les oranges, ici, au Portugal, on n’a qu’à tendre la main, sous un arbre…
        Mais merci pour l’attention. Je ne suis pas mécontent d’avoir échappé à Ducos, grâce à une juge compatissante (qui a fait remonter de quelques crans mes idées sur le genre 1).
        N’oublie pas, cher (futur) lecteur, de commenter flatteusement sur Amazon, je n’ose pas le faire moi-même. (même si les scrupules, généralement, ne m’étouffent pas).

          1. René-Pierre Samary

            Non, mais je note.
            Lark, je t’en veux. Après Maigret tend un piège*, je m’enfile tous les Maigret sur Youtube, ce qui nuit à ma productivité.
            On parlait du livre. Dans « Sur la lecture », de Proust, citation de Descartes : « La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés qui en ont été les auteurs. »
            * pas de quoi se pâmer, d’ailleurs, à mon avis.

            1. Lark on the Wing

              Simenon ne saurait plaire à tout le monde, non plus que Delannoy….. Juste à une élite, n’est-ce pas ?. L’affaire Saint Fiacre : l’histoire est celle de l’un de mes (très) vieux amis…

              Proust me tombe des mains : jamais pu aller au delà de « Un Amour de Swann »… En revanche, j’ai lu avec grand intérêt ses diverses biographies, d’où la remarque d’un de mes amis, proustien lui :  » tu dois être le meilleur connaisseur de Marcel à ne jamais l’avoir lu »….

              J’ai réessayé, après avoir lu dans « Dialogues de vaincus » que PAC s’y était mis sur l’insistance de Rebatet… En vain…. Même chose quand j’avais découvert Roland Cailleux et son « Une Lecture »… ce vice impuni….

              1. René-Pierre Samary

                Mais j’aime Simenon !
                Quant à Proust… que penses-tu de celle-ci ?
                « C’est à de telles souffrances qu’est liée la douceur d’aimer, de s’enchanter des propos les plus insignifiants d’une femme ; qu’on sait insignifiants, mais qu’on parfume de son odeur. »
                (Albertine disparue)
                Et cette image des fidèles sortant de l’église « en poussant la porte à tambour semaient les rubis errants de la nef. »

                  1. Lark on the Wing

                    Remarque, si j’étais condamné à une longue peine de prison, comme PAC, je me mettrais peut-être moi aussi à lire La Recherche… J’ai visité un jour Fontevrault, cela s’y prête assez bien…

                    1. Hussard Bleu

                      Voui, BMW ! son fils a écrit et publié fin 2016 une biographie paternelle passionnante (enfin, pour des gens comme moi…) et si tu trouves « Après le Déluge » de PAC tu te feras un délice de lecture, des mini-pamphlets rassemblés en autant de petits chefs-d’œuvre de spirituelle vachardise et de pénétration politique, qui prennent un relief étonnant, 60 ans après…

                    2. sam player

                      BM affidée au grand Kâpital, affameuse des libraires, dévoreuse de bébés communistes, esclavagiste !

                    3. sam player

                      Oui certes mais pense à ce gars qui va être obligé d’aller à la pointeuse qu’est à l’autre bout de l’entrepôt… l’autre putain de bout arghhhh !

                1. Aristarkke

                  Le Jägermeister a trop coulé à flots hier…
                  Il en reste des traces, de ton intempérance de cette soit disant liqueur médicinale… 😳

  13. sam player

    « la pointeuse à l’autre bout de l’entrepôt… l’autre putain de bout… » j’l’avais pas encore vu celle-là.

    Et merci pour le retour du baril de 200 litres de lubrifiant 😀

  14. panchovilla

    j’ai connu un gars entré équipier chez mc do et sorti responsable régional.
    chez renault ou autre fleuron national, c’est plus rare.

  15. kekoresin

    Pour une fois, je vais me faire l’avocat du diaaable. La création de 1500 emplois ne compense pas la « destruction » dans le petit commerce et il ne s’agit pas là de remplacer la bougie par l’ampoule électrique. Le problème encore une fois, c’est l’encadrement légal du ministry of silly walks. Les petits commerces sont harcelés de petites taxes et affublés d’un RSI qui les plombe comme des faisans apprivoisés le jour de l’ouverture de la chasse. Les grosses sociétés, même déficitaires comme l’a été Amazone pendant des années, ont droit à des largesses fiscales qui distordent quelques peu la concurrence. Quant à l’optimisation fiscale, là encore gare au petit commerce qui commence à jouer au con même dans un cadre juridique bien ficelé.

    1. Dr Slump

      Ah zut, mon commentaire est encore passé dans les spam? Je suis surveillé! Je suis discriminé par le big brother de l’internet, encore un coup de google, c’est sûr!

        1. Lark on the Wing

          Vrai qu’il est nerveux, le Doc, ce jour… Fleur de peau, le gars… Friday wear (and tear), what !….
          Semaine difficile ? objectifs pas atteints ?

          1. Dr Slump

            Beh non pourquoi? J’ai l’air si stressos que ça? J’suis complétement décontracté du gland pourtant, jamais été si peinard de ma vie! J’ai même déjà bu mon digestif.
            Ou alors c’est mon tour de voir ma petite blague qualifiée au premier degré? Crime de lèse-smiley? Dr Slump, va falloir que je change ce pseudo, le nom finit par prendre le dessus sur la fonction. Je crois que Slump va céder la place au divin trickster.

  16. Lark on the Wing

    « Pour une fois, je vais me faire l’avocat du diaaable. » hmmmm….
    et il y a le terrible TedBundy qui « parle peux »…. voui… m’étonne pas…

    Le soufre, ça sent vraiment, aujourd’hui…. davantage même que d’habitude… déjà que Monseigneur n’est pas trop en odeur de sainteté…. qui fait rien que contredire Terra Nova ou peiner les constructivistes ou même persécuter les ben-pensants de la Socialie et autres contrées proches…

    Et il y a aussi BMW et l’amour-sorcier qu’elle développait plus haut, … candomblé, quoi…. youtube.com/watch?v=L18b3UQQ49I
    clio.fr/BIBLIOTHEQUE/du_candomble_a_l_umbanda_cultes_de_possession_au_bresil.asp

    Enfin bon… « le peux », je disais ça pour ceux qui sont de Bourgogne, ou qui ont lu le bon Henri Vincenot, qui s’y connaissait… Il y aussi le « pitois » et le « cahouet »…. qu’on trouve du côté des Laumes-Alésia….

    1. albundy17

      « m’étonne pas… »

      Rhooo, ça y’est je n’ai pas le droit de vivre, je ne suis pas du camp du bien choyé éduqué avec l’argent de papa maman et de leur relations pour la suite, ne chipotons pas, et pour faire honneur à ma basse classe d’ignare inculte décérébré, je te merde.

  17. kekoresin

    Cette histoire me fait penser à un dame qui était venue chercher conseil auprès de moi pour la sortir d’une situation fiscale délicate. Keko, grand pince de l’amour et du romantisme réaliste, l’a tiré…de ce mauvais pas en la sauvant d’une saisie. Quelques temps plus tard, je lui demande, son affaire éclaircit, si je peux commercialiser son bien. Elle me répond sans sourciller qu’elle l’a vendu sur le bon coin. La truie sans honte en profite pour me demander si son fils pouvait faire un stage de qualification dans ma boite. Je lui est répondu d’aller se faire enculer par un cactus géant non-épilé, enfin je lui ai plutôt dit que Le Bon Coin sera certainement ravi de prendre son lardon en stage. La gueuse, vexée, s’en est allée au loin, le menton levé à l’horizon, vers les rivages lointains où s’échouent tous les connards!

    1. Lark on the Wing

      Keko, ce serait plutôt le gentleman avec les dames… il aurait une petite villégiature du côté de Gambais… j’en serais pas étonné…

  18. Nathalie MP

    Bonjour,
    Ce rapport complètement schizophrénique de la gauche aux entreprises me fait penser à Gérard Filoche :
    « Le seul petit problème, c’est que si Gérard Filoche a fait de la vie au travail son combat, il le réalise à travers une lutte exclusivement centrée contre les entreprises, les actionnaires et les patrons. Dans le monde de Gérard Filoche, ces derniers sont de dangereux délinquants, sinon en fait du moins en puissance, dont l’unique objectif est de s’enrichir grassement et honteusement en pratiquant l’exploitation des salariés dans des entreprises, petites ou grandes, qui sont autant de lieux d’asservissement. »
    « Si les patrons et les entreprises sont les ennemis naturels des travailleurs, comment faire pour « sauver l’emploi et défendre le pouvoir d’achat » sans la coopération de quelques entrepreneurs, seuls aptes à embaucher ? Pour Gérard Filoche, c’est très simple, le Code du travail « doit échapper aux exigences de l’économie. »

    1. Pheldge

      « comment faire pour, sauver l’emploi  » ? rien de plus facile : remplacer les patrons par l’état, qui lui saura prendre les bonnes décisions, pour que TOUS les dividendes soient reversés aux travailleurs et travailleuses !

    2. René-Pierre Samary

      « Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front » (la Bible).
      A gauche, le travail est une sorte de malédiction, datant du péché originel.
      Ne rien foutre, en attendant la vie éternelle (les lendemains qui chantent), voilà leur petit bonheur. Retour à l’animalité insouciante. Une utopie à hauteur d’un ventre rempli.
      N’en ayant pas l’expérience, ils ne peuvent imaginer la joie qu’il y a de créer, de transformer l’inerte chaotique en quelque chose d’organisé (c’est la Vie elle-même, cette tension), le plaisir de produire (que ce soit rémunéré, ou pas).
      Il n’y a pas de plus grande jouissance que de travailler pour rien, juste pour le plaisir. Plaisir du paysan, qui voit venir la récolte, plaisir amplifié par le souvenir du beau et dur labourage… et pendant un instant, un instant seulement, soit, au-dessus de ce que sa récolte va lui apporter.
      Allez dire ça à Filoche, j’imagine son air bovin !

      1. Nathalie MP

         » ils ne peuvent imaginer la joie qu’il y a de créer, de transformer l’inerte chaotique en quelque chose d’organisé » :

        La joie individuelle de créer, je vous l’accorde tout à fait. Mais dans certains cas, transformer a priori et d’en haut le chaotique en qq ch d’organisé – rajoutons : selon leur sens des « fins souhaitables » (Hayek) -, c’est un peu la spécialité des planistes, et je suis sûre que ça leur donne une grande joie !

        La suite de mon extrait c’était justement sur cette différence entre la création individuelle vivante et la production organisée d’en haut :

        « Pour lui (Gégé) comme pour tout ceux qui veulent régir a priori la vie de leurs concitoyens, l’économie ne saurait être une activité vivante et évolutive pratiquée par des individus libres et créatifs. Pas du tout. L’économie ne doit rien laisser au hasard, et pour bien faire, autant tout planifier à l’avance.
        Telle entreprise, dûment surveillée par des instances autorisées, l’inspection du travail par exemple, s’engagera à embaucher tant de personnes et à produire tant de parapluies de telle date à telle date. » etc…

        1. Higgins

          C’est tout à fait cohérent avec la nature profonde du Socialisme. Il faut lire et relire la définition qu’en fait Jean-Paull II (il faut aller sur la page « socialisme » sur Wikiberal). C’est la plus pertinente que je connaisse.

          1. Pheldge

            « Jean-Paul II (encyclique Centesimus Annus, 1er mai 1991)
            Le socialisme, c’est toujours l’histoire d’une spoliation méthodique exercée aux dépens du peuple. Les unes après les autres, les catégories sociales et professionnelles se font arracher progressivement leur bien. Puisque les besoins sont sans limite, la spoliation l’est aussi. Elle ne cesse qu’avec le dépouillement complet des victimes. Malheureusement pour l’oligarchie au pouvoir, les dites victimes viennent ensuite grossir la masse des assistés, ce qui oblige à de nouvelles spoliations exercées contre des catégories de moins en moins aisées. Quand il n’y a plus de gens à dépouiller, le socialisme redistributeur cesse et se fait violent afin d’étouffer le mécontentement général. »

            wikiberal.org/wiki/Citations_sur_le_socialisme

          2. Nathalie MP

            Très belle définition en effet. JP II avait « l’avantage » de connaître le communisme de près.
            J’arrivais ici pour mettre la citation en question, mais je vois que Pheldge m’a devancée !

            Pour me consoler, je propose aussi celle-ci, elle fait écho à un récent billet de h16 (L’élection présidentielle dans une France de jaloux) :
            « Le socialisme est une philosophie de l’échec, le credo de l’ignorance et l’évangile de l’envie. » (Churchill)
            C’est moins analytique que JP II, mais ça cogne aux bons endroits !

              1. Nathalie MP

                Je vois maintenant que Pheldge s’est mélangé les pinceaux 🙂 (auteur sous la citation et non au-dessus !) Il a cité Claude Reichman, c’est plus terre à terre.

                Voici JP II :
                « L’erreur fondamentale du socialisme est de caractère anthropologique. En effet, il considère l’individu comme un simple élément, une molécule de l’organisme social, de sorte que le bien de chacun est tout entier subordonné au fonctionnement du mécanisme économique et social, tandis que, par ailleurs, il estime que ce même bien de l’individu peut être atteint hors de tout choix autonome de sa part, hors de sa seule et exclusive décision responsable devant le bien ou le mal. L’homme est ainsi réduit à un ensemble de relations sociales, et c’est alors que disparaît le concept de personne comme sujet autonome de décision morale qui construit l’ordre social par cette décision. De cette conception erronée de la personne découlent la déformation du droit qui définit la sphère d’exercice de la liberté, ainsi que le refus de la propriété privée. En effet, l’homme dépossédé de ce qu’il pourrait dire « sien » et de la possibilité de gagner sa vie par ses initiatives en vient à dépendre de la machine sociale et de ceux qui la contrôlent ; cela lui rend beaucoup plus difficile la reconnaissance de sa propre dignité de personne et entrave la progression vers la constitution d’une authentique communauté humaine. »
                Jean-Paul II (encyclique Centesimus Annus, 1er mai 1991)

                1. Lark on the Wing

                  « Je vois maintenant que Pheldge s’est mélangé les pinceaux »

                  Pourquoi , Madame Nathalie, hésiter à le traiter directement de « peintre » ?

                    1. Nathalie MP

                      C’est vrai que je n’avais pas trop compris, mais j’étais assez contente de ma réponse. Et pour « peintre » au sens militaire que je découvre, non, quand même pas !

                    2. Aristarkke

                      Poutre ??? On dirait que cela te met en émoi tel un cervidé qui bramât…
                      Peut-être tes récents problèmes de vision???

                  1. bibi

                    Le socialisme ne veut pas améliorer l’individu, il veut éradiquer l’individu et le remplacer par un homme nouveau et créer une nouvelle société sans classes.
                    Le libéralisme ne veut ni améliorer la société ni l’individu, il se borne à reconnaitre que l’Homme est doté de droits naturels inviolables, et que par conséquent il faut limiter au maximum la possibilité des hommes de l’état de violer les droits naturels.

                  2. Lark on the Wing

                    hmmm ! l’homo sovieticus, c’était bien la création d’un homme nouveau, donc amélioré…. le socialisme veut modifier la nature humaine, dont le libéralisme, au contraire, prend acte en favorisant ses ressorts les moins …artificiels..

                    1. Lark on the Wing

                      Nathalie, de quelle définition parliez-vous ?

                      Celle de Bibi ou la mienne ? Ma maman m’a toujours dit de me méfier des dames que je connais pas et qui m’offrent des sucreries ….

                      « Je (Epi)charme tout »…

                    2. Nathalie MP

                      Avertie par l’affaire du « peintre », je me suis précipitée sur google pour découvrir les dessous de « Je charme tout », et me voilà dans le XVIème siècle courtois ! C’est fou ce que je me cultive avec vous ! Merci beaucoup !
                      Pour le reste, tranquillisez-vous, je parlais à RP Samary ! 🙂

                  1. Lark on the Wing

                    Dans le livre de Federovski consacré à Poutine, je relève ces deux citations qui me paraissent s’appliquer assez bien à CPEF :

                    « Il faut se rappeler que le régime soviétique… s’est écroulé sous le poids de sa propre incapacité et de son insolvabilité ».

                    « Dans une démocratie, les gouvernants sont soumis aux gouvernés ; dans un régime autoritaire, les gouvernés sont soumis aux gouvernants ».

                    La première citation concerne un pays incapable, entre autres, de faire régner l’ordre dans ses banlieues, pourtant arrosées de milliards qu’il est obligé d’emprunter en permanence jusqu’à une hauteur, actuellement, de 2100 miyards de dette…. Incapacité et insolvabilité, disions nous.

                    La deuxième se réfère à un pays qui n’a de démocratie que le nom, les gouvernants menant une vie de satrapes (sexe et fric gratuits) tandis que les gouvernés sont écrasés d’impôts confiscatoires et de règlementations stalino-ubuesques.

                    Si vous pensez que CPEF est la France, c’est que vous avez très mauvais esprit, Mr. Smith, bien que vous soyez fonctionnaire du Miniver : vous devriez savoir que les hôpitaux psychiatriques ne sont pas faits pour les Lolcats !

                    1. René-Pierre Samary

                      La France conjugue les défauts des régimes autoritaires et des démocraties apathiques. C’est le totalitarisme mou, maintes fois dénoncé ; une volonté de fer et une main de coton, subjuguée par la force, féroce avec la faiblesse. Une tyrannie au féminin.

        2. René-Pierre Samary

          « …la production organisée d’en haut ».
          Le « d’en haut », sous-entendu par les planificateurs, est tellement significatif ! Il y a là tout l’orgueil insensé de ceux qui pensent qu’il leur a été attribué une sorte de mission ; que je ne sais quel messie les a destinés à guider l’Humanité. Filoche n’est qu’un petit rouage de la machine, animée par l’esprit de cette engeance. Engeance qui démontre régulièrement, depuis Moïse, que l’orgueil est bien le péché capital.
          Les païens et autres idolâtres avaient la sagesse intuitive de changer de dieu, quand leur dieu les menait à la défaite. On s’étonne (ici dans ce blog) de l’obstination des socialistes affirmant que lorsque le socialisme ne marche pas, c’est qu’il n’y avait pas assez de socialisme. Jerusalem rasée, c’était qu’il n’y avait pas assez d’orthodoxie. Le communisme raté, c’est qu’il n’y avait pas assez de communisme. Distribution d’argent pour rien ? Hamon (cela rime bien avec Mammon) conclue qu’il n’y en avait pas assez.
          L’esprit du temps est modelé par les certitudes de nos guides « d’avoir raison », contre toutes les évidences. Taguieff : « Les messianismes politiques continuent de tromper les peuples, les utopies mortifères n’ont pas cessé d’exalter les intellectuels. Comme les champignons après la pluie, les illusions mortelles, à peine habillées de neuf, renaissent après les catastrophes qu’elles ont provoquées. »

          1. Nathalie MP

            « On s’étonne (ici dans ce blog) de l’obstination des socialistes affirmant que lorsque le socialisme ne marche pas, c’est qu’il n’y avait pas assez de socialisme. »

            Il y a peut-être aussi une sorte de biais cognitif sur la notion de dosage, du genre : quand j’ai des maux de tête, je prends un Doliprane et si ça ne « marche » pas, j’en conclus (j’ai lu Mister Sam 🙂 !) que ça ne « suffit » pas, et j’en prends un second.

  19. BDC

    HS pour Bonsaï. Ça y est, je suis devenue patronne de ma PME familiale, et déjà hors-la-loi grâce à notre merveilleux système social QLMENE. Tout a commencé parce qu’avant de devenir maman, je n’avais pas 2 enfants donc je n’étais pas inscrite à la CAF. En effet il faut envoyer son dossier épais de 6 cm à la CAF, qui transfère ensuite à l’URSSaf, qui nous envoie un numéro d’employeur, avec lequel on déclare sa garde d’enfant sur Pajemploi … tout devait bien se passer … Un mois après avoir tout envoyé, toujours pas de nouvelles, ma nounou commençant son CDI, j’appelle la CAF : « en fait il manque une pièce à votre dossier (…) Ah ben non on ne vous a pas avertie (…) il manque votre déclaration de grossesse. »
    C’est embêtant, je n’étais plus enceinte. Évidemment ils avaient l’acte de naissance de Jr avec mon nom écrit noir sur blanc dans la case « mère », mais à croire que dans ce pays on peut accoucher sans être enceinte avant. La nana de la CAF me dit de retourner voir mon gynéco pour refaire une déclaration pour prouver que j’étais enceinte l’année dernière, ce que j’ai pu éviter en obtenant le scan de l’original auprès de Gisèle ma DRH. Un mois se passe… je rappelle la CAF qui me dit : « Votre dossier est complet … ah non il manque les avis d’imposition … ah non on ne vous les demande pas, on vous a dit qu’il y avait un délai de 10 à 12 semaines ? » Bon bref j’attends toujours, les autres parents ont eu leur numéro d’employeur plus rapidement, tant pis pour nous, notre nanny n’est toujours pas déclarée, on l’a donc payée, mais pas les cotisations URSSaf 😀 !
    Gisèle a eu des soucis aussi avec une collègue qui avait le numéro SS de son mari, donc la SS n’a pas voulu payer les congés mat’ d’un salarié masculin …
    CPEF

      1. bibi

        La Vierge Marie a porté en son sein le fils de Dieu.
        L’annonciation qu’elle concevra et enfantera le fils de Dieu, lui fût faite par l’archange Gabriel.

            1. BDC

              Ô Maître Pheldge, Puissant parmi les puissants, vous ne saviez pas ce que vous dîtes, car ce fut à l’insu de votre plein gré. Je vous en suis éternellement reconnaissante.

              1. Pheldge

                Ô très cancre, et la concordance d’Étampes , hein ?
                « vous ne saviez pas ce que vous disiez » ou bien « vous ne savez pas ce que vous dîtes » !
                Vous m’f’rez cent lignes ! 😉

                1. BDC

                  Bah quoi ? Du passé simple et de l’imparfait ça va pas ensemble ? L’action de dire est ponctuelle dans le passé. « 3. J’utilise le passé simple de l’indicatif dans la subordonnée afin d’exprimer la brièveté.
                  Exemple : Je dormais quand vous me fîtes un bétaH16g ».
                  Qu’en pense le Ancêtre ?

                  1. Pheldge

                    L’action de dire est ponctuelle dans le passé ? alors l’action de savoir est ponctuelle-t-aussi , ô très rebelle ! ==> « vous ne sûtes pas ce que vous dîtes » , les 2 sont simultanées 😉

          1. bibi

            Si la Vierge Marie a perdu sa virginité lors de l’accouchement, cela signifie qu’elle a eu une relation sexuelle avec son fils, et que par conséquent elle en a eu aussi une avec sa mère à sa naissance, et que donc tout enfant qui nait par voie basse à une relation sexuelle avec sa mère.

            Là je vous laisse, je vais vomir.

              1. Pheldge

                tromper, ça vient de l’eau. Plus exactement de celle mise en bouteilles de verre recuit à Naldes …
                Car chacun sait qu’un peu d’eau Naldes , trompe ! 🙂

          2. Pheldge

            tu préfères sans doutes l’histoire de Mohammed sur son cheval ailé ? ou bien Jésus qui marche sur l’eau ( avait-il les semelles qu’on pensait ? ) 😉

            1. bibi

              Marcher sur l’eau en tongues, même moi je l’ai fait (donc rien d’étonnant à ce que Jésus en ait fait autant), mais c’est quand même plus sympa avec des patins à glaces.

                1. Aristarkke

                  Il y a aussi l’ adresse de Jésus à Pierre qui crie parce qu’il s’enfonce : Suis comme je le fais, la crête des rochers affleurants !

        1. Aristarkke

          Dans la Bible, partie NT, Gabriel n’ est qu’un ange dont le nom est cité, ce qui n’est pas souvent le cas, servant de messager de la parole divine à Elizabeth (mère de Jean le baptiseur, futur prophète) puis à Maris (mère de Jésus-Christ comme humain parfait).
          Son soit-disant titre d’ archange provient de façon anormale de la tradition rabbinique d’ abord puis d’ écrits de certains des Pères de l’ Eglise Catholique, mal fondés de s’appuyer ainsi sur la tradition juive. En effet, archange qui signifie chef (au singulier) des anges, n’ est strictement employé qu’ au singulier. Il ne peut donc s’en trouver sept…
          1 Thess 4:16 parle de cette prééminence définitive en attribuant à Jésus ressuscité une voix d’archange telle un cri de commandement.
          Ce titre et cette fonction sont uniquement destinés à Mikaël (Michel) puisque Jude 9 les associe définitivement ensemble.
          Or Mikaël est le nom de Jésus comme ange dans les cieux à usage de ceux qui y résident ou résidaient dans le cas de Satan et de son armée d’anges rebelles et qui mérite cette position maintenant non seulement ce titre comme première création de Dieu mais également à son acceptation de subir une mort imméritée en racheteur de la faute d’Adam et Ève.
          Jude 9 montre cette antériorité en parlant du différend entre Satan et Mikaël l’ archange sur le devenir du corps de Moïse…

            1. Aristarkke

              J’ai aussi écrit MariS au lieu de MariE…

              Je ne fais jamais que vous précéder, Pheldge et toi, dans votre futur…

              D’ailleurs, es-tu bien sûr d’être vraiment qualifié pour me jeter le premier reproche ???

              Voyons, voyons, expertisons ton cas :

              le 24 à 10H14 : soit l’enfant n’a jamais été habitué à la dur*E*, trop c*O*cooné, soit il l’a été et reconnaît la valeur travail.
              le 24 à 11H54 : quand il a mis sa voiture (acheté*E* par papa) sur le toit et qu’il devait quand même aller au boulot…
              Bon, sympa, j’ai fait la négo et l’expertise de sa nouvelle voiture qu’il a acheté*E* 770€
              le 24 à 20H16 : et ils sont tous mort*S* noyés, na
              ce jour à 19H39 : Face au pauvre hère HB offre une canne à pèche (avec un accent circonflexe, stp, la pêche…)
              Pécheur, va ! Lis donc ce qui suit, mécréant : (Jean 8:3-11)

              3 Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère; et, la plaçant au milieu du peuple, 4 ils dirent à Jésus : Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. 5 Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu ? 6 Ils disaient cela pour l’éprouver, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre.
              7 Comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. 8 Et s’étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. 9 Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu’aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. 10 Alors s’étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : Femme, où sont ceux qui t’accusaient ? Personne ne t’a-t-il condamnée ? 11 Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus.

  20. Lark on the Wing

    Je pense qu’il te manque, chère Agriformosa, une assistance sérieuse pour aller inspirer à ta CAF la crainte de la colère de Dieu (the wrath of God) ! Je me demande si Keko fait des missions ponctuelles, genre Task Force avec la puissance de feu d’un croiseur ?

    1. BDC

      Oui MDR Keko doit avoir l’habitude avec ces gens-là, ç’aurait été tellement plus drôle avec lui, j’avoue que c’est tellement surréaliste que j’en reste abasourdie.

  21. albundy17

    Marrant, ce site concernant équipement militaire et civil de ce qui vole a des prévisions 2025 des populations, pays par pays, prévoyant un net écrémage…

    deagel.com/country/France_c0072.aspx

    1. sam player

      Waouh 21 millions de morts en france d’ici 8 ans ça fait un taux de mortalité 5 fois plus élevé qu’actuellement : ils ont fumé quoi ? Ou alors ils prévoient une guerre ?

          1. albundy17

            Ils prévoient donc une guerre, US qui en prendrait plein la gueule, europe de l’est bien servi aussi, pays du golfe un peu moins, le reste de la planète évolue normalement.

            Ha tiens, australie aussi, divisé par 2

          2. Bonsaï

            Pourtant on était prévenus depuis Roswell…
            Le plan se déroule comme prévu, et ils en font tous partie.
            Pourquoi trouvez-vous que des types comme Hollande ou Macron ont une tête bizarre, qu’ils n’ont pas l’air tout à fait humain ?
            Hein, qui osera lever le doigt ?

      1. Loki dort

        Oui je trouve ça très curieux. Le chiffre prévoit une baisse de la population mondiale… même si elle n’est « que » de – 0,4 milliards, prévoir cela est quelque peu… comment dire? Ce sont soit des vaticinations de pythonisse défoncée, soit des projections venant de sources bien informées. Quels sont les arguments? Et surtout, qui sont ceux qui font ce site ? Cé lé zovnis? C’est les prophètes de Sirius qui leur ont câblé la fin de l’occident?

      1. Nathalie MP

        Très belle maquette. Félicitation à tous ceux qui ont bossé là-dessus, et à vous aussi sans doute. On imagine bien l’énorme travail que cela a représenté, et tout le travail qui vous attend maintenant pour procéder aux petits ajustements inéluctables avec la mise en ligne effective.
        J’admire la ténacité de Contrepoints.

        1. sam player

          Il restera plus qu’à débloquer les commentateurs injustement bannis… 😥 surtout que la notation par point aura vite fait d’éloigner les indésirables

          1. Nathalie MP

            Vous avez été banni ? J’espère qu’avec la nouvelle version vous reviendrez.

            Les points des commentaires, ce n’est pas ce que je trouve le mieux. Les « indésirables » sur quels critères ? C’est tellement subjectif et passionnel, ces notations. De plus, est-ce que le nombre de commentateurs sur un article est suffisamment élevé, est-ce que les opinions qu’ils représentent sont suffisamment variées, pour que les notations soient significatives ? On sait que la mauvaise monnaie chasse la bonne.

            1. Loki dort

              Moi itou, mon aimable Dr Slump ne peut plus rien poster… et
              c’est quand même un comble pour des fidèles du blog d’h16!

              J’ai plusieurs fois demandé qu’on me « rétablisse », ce que les GM (gentils modérateurs) ont aimablement fait, puis au bout de 3 fois j’ai abandonné. Et à côté de ça des commentaires inutiles, sur le mode « blagues vaseuses » apparaissent sans souci, ou des forcenés torpillent littéralement certains sujets en harcelant le fil de commentaires pléthoriques (je pense à qq’un en particulier ma bête noire, et en plus modérateur lui-même!).

              Le choix de la modération devrait se limiter aux insultes, attaques ad personam et autres diffamations tombant sous le coup de la loi, sans quoi cela devient arbitraire et injuste.

            2. sam player

              « C’est tellement subjectif et passionnel, ces notations. »

              Oui mais c’est le marché rhôôôôôô

              Sur Univers freebox il y a le même style de notation mais par commentateur. J’avais fait le pari avec un collègue que j’aurai plus de 1000pts en1 an en tenant des propos libéraux.
              Ca a swingué avec des – 50 certains jours mais en final j’ai fait 1200 en 6 mois.

              1. Nathalie MP

                Bravo pour vos 1200 points ! Faudra m’expliquer comment faire !

                « Oui mais c’est le marché » : vous avez raison.
                Ma réaction est typiquement socialiste. Comme je sais que je ne serai jamais à la hauteur, je critique le système ! 🙂

                Plus sérieusement, je pense malgré tout que CP ayant pour but de promouvoir les idées libérales, il ne faudrait pas, par ce système, évincer les personnes de bonne volonté qui tentent de s’expliquer.
                Ce sont les points négatifs qui me gênent. C’est tellement facile de cliquer derrière un écran. Je préfère des contre-arguments écrits en commentaire.

                1. sam player

                  Face à une idéologie il suffit d’être factuel.

                  Les personnes s’évincent d’elles-même. Mais le commentaire idiot ne disparaît pas dans le vide : c’est souvent la réponse la plus à propos qui récolte le plus de points.

                  Le système du dailymail.co.uk est pas mal surtout dans des périodes comme le Brexit ou l’élection de Trump si on veut lire une dizaine de commentaires intéressants : c’est de l’économie collaborative en fait, tout comme des clients jugent des produits (amazon, ebay). Les commentaires sur le daily ne sont d’ailleurs pas modérés et ça reste très propre, et il y a beaucoup plus d’idées exprimées que dans les articles.

                  1. Nathalie MP

                    Tout dépend de ce qu’on considère comme « à propos ».
                    Je suis extrêmement marquée par l’idée que derrière la liberté d’expression, il y a non seulement ma possibilité de m’exprimer librement, mais surtout mon acceptation de l’expression libre des autres car je ne saurais seule avoir toutes les bonnes idées, toutes les opinions pertinentes et tous les savoirs connus.
                    Est-ce que le système de points négatifs ne fait pas courir un risque de diriger l' »à propos » vers un seul lieu bien encadré en fonction du cercle plus ou moins restreint, plus ou moins diversifié des commentateurs ?
                    N’y a-t-il pas non plus le risque de limiter l’accès aux commentaires à une sorte « d’élite » qui sait mieux s’exprimer, qui a plus de connaissances scientifiques et culturelles?
                    Et pour les produits Amazon, AirB&B, etc..il y a une prestation pour laquelle vous avez payé. Vous êtes bel et bien concerné au premier chef, vous avez un enjeu. Tandis qu’un commentaire …

                    Un commentaire qui parait idiot, il me semble qu’il faut soit l’ignorer soit dire pourquoi on le trouve idiot.
                    Un commentaire qu’on aime bien, c’est différent parce qu’il contient justement les arguments qu’on avait envie d’avancer ou des arguments auxquels on n’avait pas pensé mais qui nous paraissent bons. Aussi, on peut se contenter de lui mettre une étoile sans écrire soi-même un commentaire.

                    Il y a une autre façon de voir les choses, à laquelle je vais me conformer, c’est que tous ces points, c’est complètement bidon et qu’il ne faut surtout pas s’en occuper et continuer à commenter en fonction de ce qui nous semble juste et pertinent.

            3. theo31

              « vous reviendrez »

              Ca c’est bien un truc que plein de femmes font semblant de ne pas comprendre. Quand on dit à un homme « casse-toi ! », il se casse. Ce ne sont pas juste des mots qui ont dépassé la pensée ou du second degré pour amuser la galerie.

              Ensuite défendre le libéralisme avec des rédacteurs comme Koenig ou celui qui m’a banni, merci mais sans moi.

              1. Bonsaï

                Ils t’ont banni, ces porcs ?
                Bien, par solidarité je n’y mets plus les pieds (déjà que ce n’étais pas trop mon tea-room).

                Et bravo pour la remarque sur le « reviendrez », c’est finement observé. En effet, pour une femme une situation peut toujours être modifiée à son avantage. Et quant ça ne veut vraiment, elle adapte son mental pour assimiler les nouvelles données. C’est l’art de la magie…

              2. Nathalie MP

                – Je suis assez mal placée pour donner des leçons de commentaire car il m’arrive bien trop souvent de dépasser et ma pensée et les bornes, mais en disant « j’espère que vous reviendrez », je laisse bien évidemment la décision à Sam.
                Je me plaçais dans le cas où, ayant été banni, il trouverait le bannissement injustifié et souhaiterait en quelque sorte « faire appel » de cette décision.
                – Vous parlez du pluralisme de la ligne éditoriale. Si on me demandait mon avis, je dirais que je souhaiterais
                1. que le mot libéral apparaisse sous le titre et 2.une ligne à la fois plus ferme et très ouverte par intégration d’autres opinions de façon plus manifeste sous une rubrique du genre « Ils ne pensent pas tout à fait comme nous. »
                Je crains que le mélange actuel où tout est mis au même niveau (Koenig avec h16, article un peu fouillé avec brève) ne favorise une certaine confusion.
                (Mais il y a un argument en faveur de la confusion actuelle, il m’a été servi par un de mes fils : il ne compte plus ses amis plutôt socialistes qui lui ont envoyé un article de CP en lui disant : super article, à lire absolument ! C’est très drôle !)

                1. sam player

                  Bah moi je suis super content ce midi car j’ai reçu un mail de contrepoints.org :

                  Chers amis,

                  Depuis longtemps ou depuis peu, vous soutenez financièrement Contrepoints et Liberaux.org pour diffuser efficacement les idées de liberté. Votre soutien a permis de renforcer l’équipe de bénévoles, d’améliorer la production de contenus ou de lancer de nouveaux projets techniques. Le gros changement pour ce début d’année 2017, c’est une maquette 100% renouvelée pour Contrepoints, que vous pouvez découvrir en ligne depuis samedi :
                  [… blablabla…]
                  De tout cœur merci de l’avoir rendu possible avec votre soutien. Sans chacun d’entre vous, il n’aurait pas pu voir le jour.
                  ___________
                  J’me tâte. …

                  1. Nathalie MP

                    Je vois qu’on reçoit les mêmes courriers ! J’ai même reçu deux mails !
                    Allez Sam, soyez magnanime ! 🙂 L’équivalent de CP n’existe pas. Il y a surtout des sites de droite avec une vague teinture de conservatisme fiscal.

    1. Bonsaï

      Merci de l’avoir signalé.
      Ils font vraiment d’un extrême à l’autre, d’abord désordonné au possible et maintenant d’une rigueur rebutante.
      Et je souligne l’adjectif rebutant.
      Et c’est la même chose partout, pour s’économiser le coût d’un webdesigner on prend les modèles standard du moment. Encore quelques lecteurs en moins…

        1. Aristarkke

          ☼ Blanc, moi, je sais ce que c’est comme couleur, c’est blanc. Moins blanc que blanc, je me doute, ça doit être gris clair mais plus blanc que blanc, qu’est ce que c’est comme couleur ? C’est nouveau, ça vient de sortir, ah bon ?

          1. MadeInCH

            Selon la référence, le Mètre Etalon de ces lieux (Nan, pas Phledge!):
            .
            « h16 26 février 2017, 10 h 17 min
            Inaugurée hier. »
            .
            En première réponse de cette branche de post.
            Concernant la nouvelle maquette de Contrepoints.

Laisser un commentaire