Quand l’État-maman vous dit quoi manger et comment

L’État peut tout. C’est même à ça qu’on le reconnaît. Et notamment, il peut s’occuper de votre santé, notamment en la dégradant puis en mettant tout en œuvre pour vous la rétablir avec des remèdes de son invention. Pour cela, il utilise l’arme redoutable du Comité Théodule.

Le comité Théodule, c’est le couteau suisse de l’État qui peut tour-à-tour fournir des expertises sur les digues en Poitou-Charentes, détailler les normes de sécurité à appliquer dans les réacteurs nucléaires, lister les avantages comparés des éoliennes et des panneaux photovoltaïques et établir la liste officielle des aliments que tout Français doit avoir dans son réfrigérateur, pour son goûter du mercredi.

Pour plus d’efficacité devant une telle versatilité, il faut bien sûr multiplier les experts et les Comités Interministériels, Commissions Nationales et Hautes Autorités. Il en va de la santé comme du reste : elle a donc sa Haute Autorité qui prétend contribuer à la régulation du système de santé par la quälitay et des missions finement étudiées dans les champs de l’évaluation des produits de santé, des pratiques professionnelles, de l’organisation des soins et de la santé publique.

Créée depuis 2004, on peut déjà admirer ses résultats flamboyants de cette HAS puisque, tout le monde le sait, depuis qu’elle est intervenue en régulant à fond les ballons avec des palettes de quälitay, la santé en France ne s’est jamais si bien portée : l’organisation des soins est tip top, la gestion des pratiques professionnelles est impeccable, l’évaluation des produits de santé ne souffre d’aucun reproche et la santé publique n’a jamais affiché un tel ratio de survie chez ses 60 millions de cobayes en plein système collectif alternatif de synthèse.

Pas de doute : grâce à la HAS, le Français, déjà heureux de vivre dans un pays de cocagne, se retrouve le teint rose et les joues rebondies à attendre une retraite méritée qu’il passera à boire de bons vins en grignotant d’excellents fromages dans une absence idyllique de tout problème cardio-vasculaire ou hépatique.

Cette année, les membres de cette indispensable institution sont en plein renouvellement. Et là, c’est le drame : il semble que certaines promesses politiques ne seront pas tenues.

Oh. Zut alors !

Certes, le décret présidentiel n’est pas encore paru, mais la liste des membres fuite déjà.

Or, cette liste est composée sur recommandation des présidents du Sénat et de l’Assemblée Nationale (chacun pour 1 membre), du Comité Conseil économique, social et environnemental (pour un autre membre – victoire, on sait enfin à quoi sert ce Comité au nom à rallonge), et de la ministre de la Santé pour trois membres. Et malgré les promesses de Marisol Touraine, les patients n’auront toujours pas de représentants. Quant aux médecins, le cardiologue qui tenait ce rôle dans l’Autorité actuelle ne sera pas renouvelé.

Autrement dit, des fonctionnaires siègeront à cette Hautotorité, sans présence de patients ou de médecins. C’est extrêmement rassurant puisqu’alors, l’État aura enfin toutes latitudes pour imposer son doigté magique aux décisions qui seront prises en son sein.

On sait d’ores et déjà, compte tenu d’un historique relativement flamboyant de l’État en la matière, que ce sera un franc succès et ce d’autant plus que l’État, depuis qu’il gère la santé, tant depuis sa couverture assurantielle que son côté purement physique (hospitalier, même), a enquillé d’amples réussites et des bénéfices hygiéniques palpables le tout plongé dans des aventures financières bien trouvées et hautement rentables.

mangibougisme, programme nationale d'interdiction du fun

D’autant qu’on ne compte pas qu’une unique instance en charge de la bonne santé de nos compatriotes. Entre cette HAS, l’Institut de veille sanitaire (INVS), l’Institut national pour la prévention sanitaire (INPES), l’établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) et la demi-douzaine d’autres agences ou institutions publiques en charge de notre sécurité bactériologique qui nous facilitent tous notre transit intestinal, jamais dans l’Histoire de l’Humanité un peuple n’aura été scruté et papouillé avec autant d’attention.

Pour tout dire, la santé, dans ce pays, n’est plus une institution, mais une galaxie, ou plus à propos, une véritable nébuleuse de bidulotrons hygiénistes qui s’occuperont de vous de la tétine au sapin, depuis le cor au pied jusqu’au dénombrement des métastases de votre prochain cancer dont on saura jamais si elle a participé à le guérir ou à le provoquer avec acharnement de bons soins.

C’est cette regrettable vénérable Nébuleuse qui nous aura fourni nos plus beaux slogans défilants aux bas des publicités pour les petits Lus ou les sodas sur le mode « Culpabilisez : la verdure, c’est meilleur ». C’est elle aussi qui nous recommande, par le truchement de radios et de télévisions tendrement complices, de boire lorsqu’on a soif, de se couvrir lorsqu’il fait froid et de mettre chapeau et huile solaire lorsqu’il y a beaucoup de soleil.

C’est d’ailleurs aussi elle qui, depuis janvier de cette année, après nous avoir indiqué avec précision quels aliments nous devions nous fourrer dans le gosier, nous fournit à présent les indications indispensables sur leur quantité.

Nous attendons avec gourmandise les « Fiches Recettes de la République », avec les ingrédients, les quantités, les prix recommandés et le menu pour chaque jour, chaque semaine et chaque mois de l’année pour être un bon éco-citoyen mangeant de bons fruits, de bons légumes de saison (forcément de saison), pas trop sucrés, pas trop salés, pas trop gras, pas trop funs, dans des quantités idoines pour un développement physique et intellectuel harmonieux favorisant le vote collectiviste parfaitement syntonisé avec Gaïa, qui garantit des digestions faciles et des prouts recyclables.

Tout ceci n’est-il pas merveilleux ? Non seulement, c’était évidemment indispensable au vu des résultats obtenus, mais en plus, tout ceci ne nous coûtera rien puisque c’est, comme d’habitude, l’État qui paye. Et ça tombe bien qu’il paye, parce qu’il va devoir le faire encore un moment : la Nébuleuse recrute encore et encore.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires204

    1. Tribuliste

      Un peu comme la FDA qui héberge des cadres issus des géants de l’agro-alimentaire, ça tombe sous le sens.
      Ils ne sont pas là pour se remettre en question harry, ils profitent juste du système alors ne soyons pas trop exigeants.

    2. Loki dort

      Jamais entendu parler de la médicosophie? C’est la nouvelle science médicale d’état, à la hauteur de son prestige piposophique. Bientôt, l’étatasophie, à élever au rang des éminentes sciences humaines telles que la théousophie et l’anthrouposophie. La science avance!

        1. Loki dort

          Cépafô. Pour l’anthrouposophie, je ne sais pas trop quel animal peut en revendiquer la paternité maternité. Les licornes vont-elles en troupeau?

          1. René-Pierre Samary

            Anthroposophie…
            Extrait :
            « Il fit connaissance d’une Allemande dans la quarantaine sportive, Hilda. Séduit par son allure un peu sauvage, il la prit à bord. On conversait laborieusement en anglais. Elle embrassait les arbres, qui lui répondaient. Elle se rendait malheureuse avec les souffrance de la planète et celle des animaux. Elle adhérait à la philosophie de Rudolph Steiner, qui avait découvert l’anthroposophie. Hilda disait les vertus du tantra, du yoga et du shiatzu. Son cœur débordait de pitié doucereuse et condescendante. Insidieusement, elle tenta de catéchiser Frédéric. Il répondait par des « hon hon » qui n’insultaient pas un avenir fait de curiosité d’ordre intime. (…) Curieux de l’anthroposophie, Frédéric découvrit que Steiner estimait que la terre était la manifestation d’êtres spirituels, et qu’elle passerait par des incarnations successives selon un rythme septénaire. L’humanité en était à la quatrième incarnation. Au bout d’une semaine, alors que « Marjolaine » avait fait route jusqu’à Poros, Frédéric décida de se libérer de cette conne, exemple type de la brave fille un peu limitée, qui aurait sans doute fait, sans une stupide prétention à un intellectualisme de bazar oriental – un peu de tout, en vrac, clinquant et bon marché – une brave paysanne, une honnête ouvrière, mais que les idées à la mode avaient transformée en une imbuvable emmerdeuse, n’offrant même pas de satisfactions sexuelles. Il s’en débarrassa en la confiant à un voisin de quai, contre dédommagement (…). Poussée à bout par ce congédiement, Hilda confessa son rêve : avoir une grosse bite pour enculer les hommes. Les femmes avaient-elles besoin de cet accessoire ? »

                1. Aristarkke

                  Sûr que quand il est parlé de curiosité d’ ordre intime pour un canal à sève, c’est qu’on n’est pas loin du b.tt c.n…

  1. Aristarkke

    La couverture de « Martine » (pour une fois que ce n’est pas de Méremptoire dont on cause toujours) est littéralement saignante! Bravo, Monseigneur!!!

        1. Aristarkke

          Je perçois quelque irrévérence dans ce commentaire faussement désinvolte…

          Les cheveux gris sont comme une glorieuse couronne de beauté quand ils se trouvent dans la voie de la justice (Prov 16:31)

          ou encore :

          (…)la splendeur des vieillards, ce sont leurs cheveux gris. (Prov 20:29)

          Et le troisième pour t’achever :

          Devant les cheveux gris, tu te lèveras et tu dois avoir des égards pour la personne du vieillard (Lev 19:32)…
          [bref, yaduboulo!).

              1. albundy17

                Les cheveux gris ne sont pas l’apanage du vieillard tranquille boursouflé, mes premiers datent de 20 ans, par contre je ne suis pas sur que tu puisses te lever encore pour les mêmes égards que tu me dois donc:D

  2. Le Gnôme

    A quand une Haute Autorité chargée de délester l’Etat de sa mauvaise graisse. Pour ce faire, une baisse des impôts serait salutaire, impôts qui occasionnent de graves thromboses dans le système économique.

    1. Aristarkke

      Si S était l’ initiale d’un mot de quatre lettres, il en serait automatiquement le Président d’honneur et le Président Opérationnel…
      Mais avec cinq lettres…

        1. Aristarkke

          Superbe !
          Je ne l’ai pas vu…
          L’ âge, le naufrage, la vieillitude, toussa va probablement se croire obligé d’ajouter l’ ADLT…(il est tellement prévisible)

          1. Pheldge

            vieux jaloux de médisant ! j’aurais dit, vu l’heure,  » 10 h moins 10, et il a pas encore commencé à bosser … » 😉

  3. Aristarkke

    Mgr, vous manquez personnellement d’ eco-conscience et cela se ressent : les achats de substances recommandées devront se faire dans des magasins d’ états labellisés eux mêmes.
    Entre nous, vous auriez pu insister pour les soces mal comprenants (pléonasme), l’ impossibilité pratique qu’il y a à vouloir assurer à toute la Grance, le même menu le même jour…
    Je te vous dis pas la gestion des approvisionnements et stocks qui en découlerait…

  4. Tribuliste

    Chouette article qui égaye ce lundi déjà ensoleillé!
    Vous sentez la quiétude vous envahir, la gratitude envers l’état s’accroître et surtout, surtout : la sensation d’un épanouissement personnel dans le grand tout national qui approche à grands pas (toute allusion à En marche de Mao-cron serait fort tweet) !
    Bonheur et civilisation, la France va le faire.

  5. kkun

    Je tiens à faire remarquer, haut et fort, oui, haut et fort, que ce qui est déploré dans ce texte, l’absence de gens normaux (nous, malades et patients potentiels lambda), voire de médecins, est un problème de nature républicain et a-démocratique, et non de nature a-libéral ou socialiste. :)))

      1. tabbehim

        de la bière oui, mais de la Kwak 🙂

        mais bientôt; camarade grec, ils noteront vos moyens de déplacement, vos fréquentations, vos habitudes alimentaires personnelles, vos orientations idéologiques…..

        …..
        Mince, c’est déjà fait ….
        ….

        Bah, ils noteront tout ce qui peut, à tort ou à raison, vous porter préjudice et vous obligez à adhérer à la politique du repentir permanent !

        Vous deviendrez aussi aliéné et difforme qu’eux !
        😀

    1. sam player

      Le gars qui représente le syndicat de l’hôtellerie restauration a raison : c’est satisfaisant ou pas. Si ce n’est pas satisfaisant le resto est fermé, point barre… et donc l’application ne sert à rien. Sinon la prochaine étape sera de sanctionner par une note tout ce qui n’est pas eco-conscient puis les opinions politiques du cuistot, puis ses orientations sexuelles…

      Il est temps que ces datas collectées avec nos sous soient dans le domaine public (big data)

  6. Pheldge

    Patron, en Belgique je sais pas, mais en Italie et en France on dit UNE lasagne … 😉
    Évidemment si c’est un billet destiné aux pays francophones massacreurs de notre belle langue, genre un pays de montagnes, avec un lac et des banques , que je ne nommerai pas …

        1. Pheldge

          Au fait Ari, toi qu’étais déjà là, c’est pas pendant l’ére mafroditte, qu’est apparu le redoutable père colateur mafrost ? 😀

  7. Pheldge

    Ah et au vu de l’actualité, je me permets un petit HS de derrière les faggots (comme diraient de concert Macron et Delanoë) : mes frères créoles de la Guyane insoumise, demandent 2,5 milliards. Je fais le calcul, z-autr’nous , on est 3 fois plus , ça nous ferait 7,5 milliards. Ahhh, que la fraternité ultramarine elle a du bon ! 😀

    1. Aristarkke

      Tu n’as rien compris.
      Ils réclament 2,5Md€ en compensation de ne pas être sur une vraie île au lieu d’une simple presqu’île…
      Toi, tu es déjà sur une île bour(re) de bon…

    2. Higgins

      Dès le début, on savait que ça se terminerait par un tombereau de brouzoufs en provenance de la métropole. Nihil novi sub sole. Les nulissimes aux affaires vont se coucher, comme d’habitude. J’espère pour elle que la préposée à l’outre-mer a profité de son séjour pour goûter au ti-punch et passer une soirée sympa dans un carbet.

      1. tabbehim

        rien, sauf les bretons et les catalans ^^
        les autres, ils sont con tri buvable et ils payent, ils donnent tout par charité aux autres, et charité bien ordonnée commence par autrui 😀

        1. Pat

          Ça va être juste… Et nous, on peut demander 650 milliards, à la louche, au ministre des territoires métropolitains (après ses excuses, évidemment).

  8. Higgins

    Personnellement, pastille éco-consciente ou non, je reprendrai deux fois des nouilles (hier, c’était Risotto crémeux aux Saint-Jacques. J’aime cuisiner). La multiplication des comités Théodules, hautes-autorités de mes f… et autres ODACLC (Organisme Destiné A Caser Les Copains) n’est pas un bon signe de santé (qui en doutait) de la société française. C’est plus simple à créer et plus facile à gérer que de s’attaquer aux blocages profonds qui minent le pays. Cette volonté, absolument pas dissimulée, de contrôler la vie entière des individus, à commencer par l’alimentation, n’est pas s’en m’inquiéter. Encore un peu et je vais me mettre à fumer rien que pour em… MST.

    1. Pheldge

      Major, si tu veux apprécier le riz, précipites-toi dans un restau réunionnais (j’ai plus d’adresse à te refiler mais y’en a au moins 2 du côté de Montparnasse ) ou va déjà sur Youtube visiter la chaîne « goutanou » 😉

      1. sam player

        A l’impératif les verbes du premier groupe ne prennent pas de « s » en français de france, en français de suisse je ne sais pas…

              1. René-Pierre Samary

                De quel côté braquer les roues pour aller du bon côté en marche arrière ?… sur quel bord faut-il pousser la barre ? Il y a des sujets du genre 1 plus ou moins doués, mais l’observation montre à quel point ce qui est quasiment instinctif chez le genre 2 (parce qu’il a une meilleure représentation spatiale, qui lui permet de se « représenter » automatiquement l’interaction entre ses mouvements et les « relais » de ses actions), et la façon « analytique » qu’emploie le genre 1. D’où l’hésitation, surtout en situation de stress…

                1. sam player

                  RPS 2 ou 3 fois par an je descends de ma bagnole pour aider un genre 1 à se garer. Avec le Parking Assist généralisé ça va être bien !

                  Un jour où je me garais, un genre 1 a frappé sur ma vitre passager et m’a dit :
                  – vous n’arriverez jamais à sortir
                  – eh banane, je sors pas, je suis en train de me garer !

                  1. René-Pierre Samary

                    Tu sélectionnes avant de proposer ta mâle expertise, j’imagine… Fais gaffe : plus que jamais, au Portugal, j’apprends à ne jamais zieuter une femme assise. Il y a d’énormes surprises, quand elles se lèvent !

                1. Lorelei

                  Surtout quand elles croisent d’autres genre 1 qui roulent avec une « petite voiture ».
                  Un jour, je m’achèterai un char d’assaut. On viendra plus m’embêter…

        1. Aristarkke

          Là, c’est peut-être du français de l’ île Bourbon, métissée au possible surtout avec les généreux donneurs de gamètes encore plus que de leçons ou de le son (mode statocaster on)…

    2. Pat

      « n’est pas s’en m’inquiéter » : il y a une faute. Il faut écrire « né pas 100 m’inquiétés », je crois 😉

    1. Loki dort

      C’est pas un peu une résucée du survivalisme? Je ne dis pas que le scénario de l’effondrement soit impossible, mais est-ce vraiment le seul scénario envisageable?

      1. René-Pierre Samary

        La peinture est soignée, convaincante même, mais… les futurologues et les cartomanciennes ont montré comment il était difficile de prédire – spécialement l’avenir !
        Je relirai ce texte avec attention, même s’il ne parle pas explicitement de la décadence via la féminisation des esprits, mon dada comme tu sais.

            1. Pheldge

              tu rigoles ? Serge Reggiani , « la chanson de Paul », « je bois … », t’arrives pas à l’ouvrir ? ouvre directement le lien via la réponse sur le site à le Patron !

  9. toto17

    Pour fermer la moitié de ces agences, c’est pourtant pas compliqué :
    => régime méditerranéen pour tout le monde et voilà !

    1. kkun

      Pas bête.
      Je propose de fusionner toutes ces agences et comités sanitaires en une seule : une autorité administrative indépendante chargée 1.de distribuer des tickets mensuels aux Français pour l’achat d’huile d’olive, c’est cher ce truc 2.de gérer une réserve de citoyens volontaires et vertueux afin qu’ils éduquent à l’EN les enfants à boire tout plein de l’huile d’olive. Un corse pourrait présider cette AAI, ou un mafieux italien, faut voir, on décidera ça en ministère.

        1. kkun

          M’en fiche des grecs 🙂 Faut vraiment être cons pour arriver à pondre à partir de mouvements populaires comme ils ont connu des trucs comme Syriza et une poussin d’élevage en batterie comme Tsipras.

          L’AAI créée, elle importera d’Italie, épicétout, parce que les ritals ils ont au moins réussi à nous pondre cinq étoiles et un Grillo quand le pop a bougé un peu, c’est bien moins con comme ponte.

            1. Pheldge

              « ça s’en va et ça revient, c’est fait de tout petits riens, ça se chante, ça se danse ça se joue comme un mouvement populaire … » Rien de nouveau, sous le soleil, St Claude François Mitterrand nous l’annonçait déjà en 1972 :

            2. kkun

              Aie la foi en un changement, mais de ton mieux prépare toi à contrer et les dangereux brigands et les malins castrateurs.
              Ceci est le dicton de 14h20.

        2. Aristarkke

          Voeu pieux. La Grèce ne produit qu’ un cinquième de la production espagnole et un petit tiers de la production réelle italienne… La Tunisie, la Turquie et le Maroc montent également en volumes tous les ans un peu plus…
          A noter que l’ Italie est championne du monde des ventes d’ huile d’olive embouteillée à un niveau très supérieur à celui de sa production… (elle achète en vrac de l’ espagnole et de la tunisienne pour assurer le volume)…

          1. douar

            A noter que la Tunisie avait eu la lumineuse idée de taxer les importations de bouteilles en verre, vides. Les producteurs tunisiens avaient donc plus intérêt à vendre leur huile d’olive en vrac, aux italiens.
            ça a peut être changé depuis, mais c’était bien joué quand même.

      1. Pat

        « qu’ils éduquent à l’EN les enfants à boire tout plein de l’huile d’olive ». Il fut un temps, c’était l’huile de foie de morue. L’étang change…

          1. kkun

            La vache, en toute sincérité je me suis fais peur à moi même en postant ce « commentaire », plus d’une heure après j’ai encore les genoux qui claquent 😀

  10. Gerldam

    Le premier rôle des Comités Théodule n’est-il pas de recaser les battus de la précédente élection, à charge de revanche en cas d’alternance?
    Quant à l’objet du comité, auquel le battu ne connait -forcément- strictement rien, on paie des « experts », assez cher, choisis le plus souvent parmi la famille ou les amis du battu pour faire un semblant de travail.
    Ayant vu un de ces comités de près, je peux vous affirmer que la réalité dépasse la fiction la plus déjantée.

  11. Bonsaï

    Question aux Entités Tutélaires :
    pourquoi ai-je tant de peine à rédiger un commentaire depuis hier ? Le formulaire paraît bloqué par intermittences et en bas de page apparaît parfois une note indiquant « le site web ne répond pas ».

  12. Marco40

    Pour continuer dans la même veine : en plus de nous seriner de manger local, bio, de saison, on nous assomme avec le slogan « Mangez 5 fruits et légumes par jour ».
    J’attends avec impatience la liste de ces 5 fruits et légumes par jour, locaux, bio, de saison………

    1. bibi

      Patate, Maïs, Betterave, Rutabaga, Riz.
      Poire, Mirabelle, Raisin, Pomme, Prune.
      Ces produits se conservent sans aucun additifs et peuvent être consommés en toute saisons.

      1. Marco40

        5 féculents, non de vrais légumes! Sinon c’est pas bisou compatible.
        Pour les fruits : version liquide « à pas plus de 2 verres »? 😉

  13. Aristarkke

    Après nous avoir appris à ranger correctement le frigo, il est logique que l’ Etat s’ occupe de la phase immédiatement précédente concernant ce qui va le remplir…

    1. bibi

      Si l’état arrive à apprendre aux femmes qu’on ne revient pas de faire les courses sans bières, il aura là accompli une grande oeuvre!

      1. Aristarkke

        Moi, j’ai résolu le problème en m’occupant perso des approvisionnements en liquides buvables et/ou comestibles.
        La bière est notamment une chose bien trop sérieuse pour que sa gestion en soit déléguée tant pour le stock que pour les références…

                1. albundy17

                  Qu’il n’aime pas, c’est une question de goût, ok (bien qu’yen a qui disent qu’on ne peut faire confiance à un homme qui ne boit pas) le reste est totalement branlant, sinon il arrete aussi de conduire

      2. BDC

        Aucun genre 2 pour se plaindre de sa grossépouse dictateuse qui le met au régime ? HS c’est plutôt le contraire, bon coq toussa, mais Beau-papa Von den Feldern et son embonpoint ont eu affaire aux médecins, puis à une diététicienne en furie à l’hosto qui lui a supprimé le sucre, le gras, et le sel. Il lui a répondu de quoi je me mêle qu’à son âge il préférait vivre moins longtemps mais en profiter.

    2. sam player

      D’ailleurs à ce sujet c’est remonté jusqu’à l’étagère de l’épicerie :

      (lefigaro.fr)
      Un produit sur cinq ne mentionne pas l’origine de la viande ou du lait.

      L’UFC-Que Choisir indique ce lundi que la nouvelle réglementation concernant la mention de l’origine du lait et de la viande dans les plats préparés, entrée en vigueur le 1er janvier 2017, est insuffisamment appliquée dans les rayons.
      [….]

      Mention «paravent»

      L’association pointe également le manque de transparence que permet la réglementation, qui laisserait la place au flou sur l’origine exacte de la matière première. Les transformateurs ont massivement recours à la mention d’origine plus vague «Union Européenne», initialement réservée à des cas particuliers de forte variabilité des approvisionnements ou encore lorsque les pays de naissance d’élevage, de collecte ou d’abattage sont différents. «Or les fabricants se sont engouffrés dans cette brèche légale pour près d’un produit étiqueté sur deux!», relève l’association qui épingle l’utilisation de cette «mention ‘paravent’» en particulier sur les produits Sodébo (6 produits sur 7) et Herta (sur ses 4 produits étiquetés).
      L’UFC-Que choisir interpelle donc la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Elle lui demande de sanctionner les produits non-conformes, et de réellement «réserver les mentions ‘’Origine UE » et ‘’Origine non UE » à un nombre restreint de cas dûment justifiés».
      ______________
      D’une part je me demande si cette exigence de marquer l’origine est bien légale vis-a-vis de l’UE (bénie soit-elle) car c’est du protectionnisme pour la raison évidente mais aussi parce que de telles exigences nécessitent des étiquettes à rallonge si chaque pays met son grain de sel : ça plus les gommettes + les qualités nutritionnelles + les apports journaliers recommandés + la composition des produits et sous-produits + ce qu’il n’y a pas (gluten etc…) + ce qu’on pourrait y trouver par mégarde (arêtes, fruits à coque…) + les conditions de conservation + les conditions d’utilisation + le manger bouger + le tampon vétérinaire + le recyclage… y aura bientôt plus de place pour le code barre

      Sinon c’est assez coquet de demander des sanctions alors que l’association dit elle-même que c’est la réglementation qui autorise cette mention « origine européenne »… Faut plus de lois !!!

      Un seul juge de paix : le consommateur s’en fout sinon les produits seraient plébiscités et les fabricants apporteraient les informations nécessaires pour prendre des parts de marché.

      1. sam player

        MDR
        Je suis allé consulter le décret.
        Pas étonnant que ça passe avec l’UE :

        Article 6
        Les produits légalement fabriqués ou commercialisés dans un autre Etat membre de l’Union européenne ou dans un pays tiers ne sont pas soumis aux dispositions du présent décret.
        _____________
        Encore une fois l’état pénalise ses propres entreprises.
        Comme pour les taxes sur l’huile et les farines : pour ne pas les payer allez fabriquer à l’étranger et importer les produits finis.
        Au niveau des mentions, pas étonnant que les entreprises s’en remettent à la mention bateau UE car :

        Pour le lait il faut indiquer :
        1° Pays de collecte
        2° Pays de conditionnement ou de transformation

        Pour la viande :
        1° Pays de naissance
        2° Pays d’élevage
        3° Pays d’abattage

        1. douar

          Ces mentions sont un message pour manger « local ». Mais c’est le faux nez du protectionnisme cher à certains.
          Ici, un producteur de fraise français veut porter plainte contre l’Espagne (trop compétitif, sans doute), et les espagnols ralent dans le même temps contre le lait français (trop compétitif aussi).
          Dieu merci, les producteurs d’oranges de Belgique ne protestent pas encore contre ceux d’Espagne 😉

          1. sam player

            Je suis scotché : j’achète en ce moment des courgettes à 1.20€ et des aubergines à 1.60€ provenance Espagne.
            En été on les trouvera au double car les maraîchers français vont filtrer les camions.

              1. sam player

                Non au Lidl en face de mon boulot.
                Comme ils les laissent en petites cagettes (vachement costaud les cagettes de 40x25cm) les légumes ne sont pas manipulés et meurtris par des transvasements à l’arrache en rayon. Chaque aubergine est séparée avec une feuille de papier… toutes mimis les aubergines… !
                Et comme il y a un super débit c’est ultra frais, j’ai pas encore vu un truc pourri comme bien souvent à Carrouf ou Leclerc où c’est tout talé.

                1. BDC

                  En face de ton boulot ? Tu veux dire que… tu bosses ? Un vrai boulot, avec du travail à faire et tout ? Avec tout le temps que tu passes ici et ailleurs, pffff je suis jalouse !

                    1. Loki dort

                      Punaise, moi aussi j’veux un boulot comme ça, pistonne-moi! J’en ai marre de travailler pour de vrai payé pour rire! 😛

                    2. BDC

                      Loki, Sam est le plus grand manipulateur que je connaisse. Ce sont ses collabos qui triment comme des malades pour lui, n’accepte surtout pas de bosser pour lui ! 😉

            1. Lafayette

              bon les legumes bien tripotés par des ménagères peu futés. ca pourri à peut prêt tout dans le périssable. mais bon d un autre coté un rayon propre ca coûte en déchets.

              1. sam player

                Non pour le rayon propre qui coûte en déchets : le système est bien foutu et j’ai eu l’occasion de voir qu’au Lidl de Nancy ou de Bourges c’est pareil, tous les magasins ont exactement la même disposition.

                – le rayon fruits et légumes est pratiquement le premier rayon que l’on traverse dès l’entrée.

                – le rayon est sur un seul niveau et plus bas que d’habitude

                – les prix sont sur des feuilles A4 sur une règle au-dessus, au niveau des yeux avec une écriture visible à 5 mètres (et non des barrettes en LCD) et ces A4 sont rouges pour les produits en promo qui sont là depuis 2-3 jours sur lesquels ils font couramment 50% de réduc mais ces produits toujours en cagette sont plus frais que les même du jour en super ou hyper.

                De mon avis, le rayon est bien pensé et très facile à gérer ainsi et permet d’éviter les manipulations de produits pour les remettre par roulement au frais (encore des manips) puisque les produits ne quittent pas leurs cagettes.

                Et puis moi le format des petites surfaces me convient très bien, dans les hyper trop de mauvais souvenirs, je prendrais des crises de nerf !

                Hier soir je me suis fait mes aubergines à la poêle avec un filet de julienne (de Carrouf)… avec un petit coteau du Layon très peu sucré, miam un délice qu’elle a dit !

                1. Aristarkke

                  Hier soir je me suis fait mes aubergines à la poêle avec un filet de julienne (de Carrouf)… avec un petit coteau du Layon très peu sucré, miam un délice qu’elle a dit !

                  Suivant l’heure, tu changes de genre ou tu n’étais pas si seul que ton entame veut le laisser croire ???

                  1. sam player

                    tu changes de genre ? j’a pas compris.
                    Les demoiselles ne sont que de passage.
                    Faut bien leur donner à manger avant 😀

                    1. BDC

                      Si, j’ai compris : si tu parles de toi à la 3ème personne, un peu comme ton ex-futur-ex et son nous de majesté sauf que toi tu restes au singulier mais que tu changes de genre.

          2. bob razovski

            « Dieu merci, les producteurs d’oranges de Belgique ne protestent pas encore contre ceux d’Espagne  »
            Sinon ils pourront dire tintin aux oranges bleues :mrgreen:

    3. bok

      À le ranger, le remplir mais aussi à le gérer pour éviter le gaspillage (cf les publicités de l’ADEME « ça suffit le gâchis ») …

      1. sam player

        J’allais déjà pas voir beaucoup d’artistes français, ça va pas s’arranger.
        Et 90% me sont inconnus et le resteront donc.

        1. Aristarkke

          Rassure toi! Ils ne sont pas inconnus à la Caisse des Intermittents du Spectacle… C’est la notoriété qu’ils préfèrent…

    1. Val

      @tabbehim Hamon et sa caravane ! On ne sait pas si c’est celle de Raphael mais je pencherait plutôt pour celle du festival Roblès : paroles-musique.com/paroles-Festival_Robles-Ma_Caravane-lyrics,p171429
      Hamon s’improvise comique troupier de la présidentielle

  14. kkun

    Sourire amusé #testinside
    —-
    L’ « Etat » veille :
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/04/03/01016-20170403ARTFIG00172-une-quinzaine-de-personnes-verbalisees-pour-un-concert-de-casseroles-contre-fillon.php
    Ce que je ne vois pas trop dans l’ « Etat » en Raiepublique, c’est les 65 millions de Français, certaines valeurs affichées à donner la nausée par Raiepublique et ses thuriféraires, affichées comme des slogans racoleurs et trompeurs de marketeux de firmes douteuses.
    Un bug sans doute…

  15. kekoresin

    Bientôt mes amis, nous pourront tous circuler en voiturette de golf électrique avec des roues trop petites pour écraser son prochain qui répandrait alors des ses couinements le doux froufrou des éoliennes salvatrices. Les portes de toutes les maisons seront ouvertes car maman état et son n°1 veilleront efficacement à votre sécurité. La moindre chute sera amortie par des airbags géants, vous enveloppant avec tendresse comme l’ourson de Soupline. A 17h00, un petit thé bio agrémenté de quelques biscuits équilibrés en nutriments sains agréés par les experts des 3000 commissions compétentes en expertises, avec une petites dose de Calmofix pour anéantir tout relent d’esprit aventureux. Bonjour chez vous!

  16. Val

    On est allés au ciné l’autre jour et pour une fois on était a l’heure , on a eu droit à un lavage de cerveau en règle à base de vivrensemble et de mangerbouger , c’est là que j’ai réalisé qu il y a VRAIMENT un site mangerbouger.com , ainsi qu’un mangerbouger.tf1 et nos amis belges ne sont pas en reste : mangerbouger.be. En fait j’ai cru que Hash exagérait , mais non , la réalité est toujours pire que la fiction . Bon allez je vous quitte je vais aller mangerbouger

    1. Loki dort

      Tiens, je vais aller café-clope. Descendre et remonter les escaliers, sortir dehors pour respirer profondément « pffffffffff » , en buvant une décoction de plante sud-américaine bienfaisante, à raison de 2 ou 3 fois par jour, c’est bon pour la santé, forcément!

      1. albundy17

        « sortir dehors »

        Interrassant concept.

        Ma femme rale de ne pas aller visiter venise ou quelques pilotis sur onde bleue turquoise. C’est con,

        je crois que je vais acheter un machin virtuel, les espèces de lunettes.

        1. Loki dort

          On peut sortir du bureau, et être toujours à l’intérieur 😛
          Pour les lunettes VR, attention, il faut un temps d’adaptation: ça peut donner la nausée. Comme sur un bateau, comme ça ta femme aurait la sensation en plus du visuel!

  17. kkun

    Quelquechose me gêne dans cette page, c’est le titre! Pourquoi Etat maman? Pourquoi pas Etat papa?
    Je rappelle que dans ce pays toute forme de sexisme, et bientôt ouf toute considération sur le sexe pardon genre d’une personne, est et sera puni par la « loi » et par la pression sociale distillée par « le haut » si sage!
    Etat -parent, Etat-géniteur, Etat-quesaisje, donc, minimum, vraiment minimum.

  18. Loki dort

    La niouze du jour: Macron a lancé son slogan de campagne, tenez-vous bien, ça flashe du chaton mignon à 190 km/h sur la nationale:

    « La France doit être une chance pour tous »

    Sous-entendu: des miyards pour tout le monde, d’où qu’ils viennent et quoi qu’ils fassent. Au moins, il clame clairement qu’il n’est pas le libéral qu’il prétend être.

          1. kkun

            Oh que oui que c’est fin -:D
            Avec en fond une crise aigue de philosophie libérale -;)
            Et les abstentionnistes, avé parmis eux the best ones, dans tout ça?

  19. Bonsaï

    Supposons que vous soyez devant votre écran TV pour suivre le passionnant débat d’une belle brochette de fêlés candidats au poste de président de la République.
    Supposons aussi que nous pas perdre une miette de cette joute électorale, vous ayez pris la précaution de vous munir de quoi vous sustenter ainsi vous rafraîchir le gosier.
    Ultime mission avant le grand plongeon : nous révéler le contenu de votre plateau-télé spécial Premier Tour !

Laisser un commentaire