Le renouveau microscopique d’Emmanuel Macron

Comme prévu, tout se déroule de façon parfaitement « normale » : l’élection est maintenant rentrée de plain-pied dans sa phase urticante où tous les médias nous tympanisent sur le thème pourtant usé de la lutte contre l’hydre fasciste et les heures les plus sombres de notre histoire démocratique.

Comme prévu, ceux qui, à l’extrême-gauche, n’avaient que le peuple à la bouche en sont pour leur frais et montrent tout leur amour de la démocratie en grandeur réelle, en allant hurler leur anti-haine du FN par le truchement de cocktails Molotov du plus bel effet. Comme prévu, ceux qui, il y a 10 jours encore, ne trouvaient rien à garder chez le candidat Macron lui découvrent les qualités suffisantes pour l’adouber de leur vote et vont même jusqu’à encourager les autres (leurs concitoyens, leurs électeurs et leurs contribuables assujettis) à faire de même.

Et comme prévu, on nous abreuve des cris d’orfraie de plus en plus vifs de toute l’intelligentsia du pays devant la montée du Front National : tout ce petit monde qui semblait s’en foutre avec décontraction il y a encore un mois semble ainsi découvrir que Marine Le Pen parvient tout de même à rassembler des millions d’électeurs derrière elle. Comme si les cinq années de Sarkozy suivies des cinq années de Hollande étaient oubliées, et avec elles la percée assez claire de ce parti dans l’opinion. Comme si les douze mois de sondages plaçant régulièrement Le Pen bien au-dessus de 20% n’avaient pas su trouver un écho dans leur subconscient.

En tout cas, paf, « subitement », voilà tous les médias, vibrant de résistance, une bonne partie de la droite, une grosse partie de la gauche et tout ce que le centre compte de volontaristes à colonne vertébrale en Jell-O qui se dresse (aussi fermement que possible lorsqu’on n’a pas de squelette) pour faire barrage à cette menace qui semble apparue au coin du bois et à l’improviste.

Tant et si bien, d’ailleurs, qu’on se demande dans quelle mesure ces appels compulsifs et hystériquement répétés n’en deviennent pas contre-productifs dans leur manque assez flagrant de subtilité qui permet de partir dans un lyrisme de Prisunic pour dépeindre une France marinisée et en ruine par extrême-droitisation, pendant que, dans le même temps, ce sont surtout des individus d’extrême-gauche qui enflamment festivement des policiers, ceux-là même qui s’accommoderaient fort bien d’un président Mélenchon par exemple…

Bref, on le voit : tout semble écrit sur du papier à musique, et tout penche donc en faveur d’une arrivée de Macron à l’Elysée le 7 mai prochain. Et pour beaucoup, dès cette date passée, rien n’est plus écrit, tout est permis, un souffle nouveau va rafraîchir la Cinquième République.

Sauf qu’à bien y regarder, le renouveau tant attendu prend déjà mauvaise tournure.

Sapristi ! On peut tortiller les faits comme on veut, on peut tenter d’enfumer le citoyen dans des manœuvres et des discours dilatoires, il n’en reste pas moins qu’on n’arrive toujours pas à se débarrasser des berniques politiciennes habituelles, accrochées au pouvoir comme d’autres à la coque d’un bateau, fut-il le Titanic.

Je passe rapidement sur l’entourage du Prétendant au trône élyséen, qui est composé de façon assez terrifiante par tout ce que le pays compte de caciques et de vieux débris qui n’ont pas arrêté d’empoisonner la vie politique française de leurs conseils, admonestations, exhortations et autres pénibles rapports dont une bonne partie cale des étagères de l’une ou l’autre Commission Théodule dont la République raffole, et qui ont surtout réussi à exaspérer suffisamment de Français pour donner une importance au vote protestataire (quel qu’en soit l’orientation).

Ainsi et apparemment, le peuple français, même après avoir élu une tête un peu nouvelle, devra encore se fader malgré la limite d’âge évidente que certains ont depuis longtemps franchie des individus comme Attali, Bergé, Cohn-Bendit, BHL dont on entend pourtant les sottises consternantes depuis plusieurs décennies.

Et si l’on s’attarde un peu sur les autres, c’est-à-dire ceux qui auront probablement un rôle actif à jouer dans la politique de Macron, on retombe encore une fois avec la même nuée de sauterelles qui ponctionne déjà les finances publiques depuis des lustres. Depuis les politiciens jusqu’aux syndicalistes, la liste est longue de ces avatars de tout ce que la politique française a produit de bien faisandé par le capitalisme de connivence, le socialisme décontracté, le collectivisme détendu de la dépense ou l’étatisme interventionniste tous azimuts.

On renifle à nouveau les parfums surannés de Laurence Parisot ou de Christine Lagarde aux alentours du probable élu, comme si ni l’une ni l’autre n’avaient pas déjà fait assez de dégâts en France. On voit déjà s’aligner, au garde-à-vous et le petit doigt sur la couture, les anciens ministres et autres naufragés de la gauche et de la droite parlementaires, depuis Baroin jusqu’à l’infatigable Bayrou en passant par Borloo.

Sans surprise, c’est évidemment dans le contingent de gauche qu’on trouve le plus de petites bouches affamées, ouvertes et pépiantes, réclamant qui un petit maroquin dodu, qui un joli petit portefeuille discret, qui une place, n’importe laquelle, tant que c’est au frais du contribuable. Collomb, Delanoë, Le Drian, Bartolone sont déjà dans les starting-blocks.

Et puisqu’on évoquait les berniques et autres mollusques fermement accrochés aux finances publiques, comment passer à côté de Ségolène Royal qui, toute honte bue, n’hésite pas une seconde après son énième échec pour le poste de l’UNDP à tournicoter autour du candidat en marche, dans l’attente humide de l’une ou l’autre faveur à laquelle elle croit avoir droit après ses résultats phénoménaux dans son ministère d’opérette ou en région Poitou-Charente (dont la facture s’alourdit de mois en mois).

Ah, franchement, il n’y a pas à mégoter : pour du renouvellement, c’est du renouvellement ! La politique « en marche », ça ressemble furieusement à la politique assise voire endormie qu’on avait jusqu’à présent.

À bien y réfléchir, ce n’est cependant pas vraiment surprenant pour le pauvre petit Manu. Le voilà en effet dans une position de toute façon délicate : il va bien lui falloir trouver des cadres pour son non-parti et des têtes de listes pour les législatives ; soit il pioche dans son stock de petites mains fidèles mais inexpérimentées, et on peut parier sur la perte sèche de six mois de quinquennat pendant lesquels ces petites mains vont devoir se former à gérer le pays (on leur souhaite bien du plaisir). Soit il choisit ceux qui connaissent bien les rouages des administrations, des cabinets et des institutions françaises, et le tableau, question changement, promet d’être croquignolet.

Et à ce problème s’ajoutera celui de sa légitimité. Majoritairement élu sur la base d’un rejet, celui de tous les autres candidats, on peine à voir comment il va pouvoir déclencher un assentiment à son projet évanescent.

Tenter de construire sur un rejet ne peut aboutir à un beau résultat.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires368

  1. Aristarkke

    Il n’y a que la Mort pour nous débarrasser des vieux caciques nuls qui encombrent la scène politique. Et plus ils se sont révélés nuls, plus ils durent…

    1. Kazar

      Mort naturelle, accidentelle, provoquée ? Cela dit, EM est pour l’euthanasie, on comprend peut être mieux pourquoi à la lecture des noms cités par H16…

      1. Tribuliste

        Je me prends à rêver d’un bon coup de p..te à la hauteur de ce que dégage macron : une fois élu fi des promesses et alliances et tous les vioques au placard . Miam!

        1. Kazar

          Petite blague : le problème d’EM, c’est qu’il a des c……es au cul, mais que ce ne sont jamais les mêmes.

    2. taisson

      Le plus banal dans leur position de morpions bien accrochés, c’est qu’ à l’époque « révolutionnaire » soixante-huitarde, tous ces rigolos fustigeaient les vieux du moment, qui les empêchaient de réaliser leur magnifique projet de société enfin libre !!
      Et leur mort ne changera pas grand chose, parce que les idées restent, et que pendant ce temps, leurs successeurs ,qu’ils ont solidement mis en place vieillissent, et les remplaceront dès leur départ.
      En plus, les nouveaux vieux ont de fortes probabilités d’être pire !!
      Plus que jamais, il semble que Georges Brassens avait raison….(le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est c**, on est c**, etc …)

    3. MCA

      @Aristarkke – 3 mai 2017, 9 h 03 min

      « Il n’y a que la Mort pour nous débarrasser des vieux caciques »

      Je crains fort que ce soit la nôtre, car cette engeance a la fâcheuse tendance à se renouveler en permanence en renaissant de ses cendres.

      1. albundy17

        Je crois bien que c’est de celle là qu’ Ari parlait, il a dû, depuis le temps, se rendre compte que cette engeance a copié le mode de vie du Blob Physarum

      2. Pheldge

        Ici, on en connaît un de « vieux qu’a sic » que la mort facétieuse, elle tarde à nous l’emporter ! 🙂

        1. Aristarkke

          Allons, allons !
          Souhaite moi plutôt longue vie !
          Tu perdrais l’occasion d’au moins la moitié de tes commentaires…

              1. Bonsaï

                Ah! non, flûte, ça marche dans le sens de la rotation terrestre. Tu n’a qu’à suivre la métropole, et tu as même droit à trois heures de plus…

                    1. albundy17

                      c’était pour rps, pas évident ds le fil. B, marine n’a pas encore été élue, la rotation n’a donc pas changé de sens

                1. Pheldge

                  @ Bonzaille : décidément, la précision Suisse n’est plus ce qu’elle était : j’ai actuellement 2 h d’avance sur la métropole, et la Suisse !
                  @ RPS : il y a en Tunisie je crois, un « chercheur » ou prétendant thésard, qui veut démontrer que la Terre est plate comme le disait le prophète … alors, l’inversion de la rotation …

                  1. albundy17

                    Tu pines aïl, ce nouveau maahdi a déjà prouvé ses dires, si la terre était ronde et qu’elle tournait, quand on saute (en l’air, gros dégueulasse) on retombe au même endroit, donc déjà, elle tourne pas.

  2. Aristarkke

    Ce doit être un des arguments qui ont pesé pour le choix du poulain de Peak de la Faribole. Une relative nouveauté, pas (encore) de marmites ou faitouts à la remorque et une tchotte expérience gouvernementale pour lui donner un vernis de capacité…

  3. Le Gnôme

    Ah ! qu’il est difficile de faire du neuf avec du vieux. Macron sera certainement élu, pas les doigts dans le nez avec une abstention massive, et le juge de paix sera l’élection législative qui suivra et nous saurons à quelle sauce nous serons mangés.

    Mangés, nous le serons, mais la sauce risque d’être fort désagréable.

      1. Pheldge

        Vu le CV du Macron, quand on évoque mouton, il vient naturellement Rotschild ! et même qu’on pourra parler de « grand crû » ! 😉

  4. MadeInCH

    Pas le Titanic mais le Sewol.
    Avec ordre de ne pas bouger de où on est. Et après, c’est plus possible d’en sortir. Sauf pour le capitaine, qui sort en premier de son groupe.

    1. Aristarkke

      Nous ne sommes pas Sud Coréens…
      Mais nous travaillons à devenir Nord Coréens puisque nous descendons à leur rencontre…

    2. Calvin

      La France me fait aussi penser au naufrage du Costa Concordia, durant lequel, le Capitaine François Cecretino s’était bien mis à l’abri dans une chambre d’hôtel, entouré de sa maîtresse du moment Julia Gaia.
      Dans la réalité, le capitaine a été condamné. Chez nous, le capitaine du naufrage va avoir une retraite dorée et a nommé capitaine un jeune moussaillon christique…

      1. Higgins

        La meilleure allégorie que je connaisse de ce pays est l’excellent film de Woody Allen « Blue Jasmine ». A la fin, quand tout son monde et ses rêves se sont écroulés, Jasmine erre dans les rues avec sur elle les traces de sa gloire disparue..

  5. Aristarkke

    Monseigneur ! Au frais du contribuable! Ah si seulement votre rêve de les coller dans les oubliettes et qui transparaît ici, pouvait se concrétiser.
    Hélas! Je crains que cela ne soit que du voeu pieu et qu’un x de la meilleure facture ne déparerait pas le au… 😥

  6. albundy17

    Ds un article relayé par le patron ce matin, j’ai bien aimé : « Certains voudraient mettre à l’amende les abstentionnistes, vu les résultats des précédents présidents, ce serait plutôt les votants qu’il faudrait sanctionner »

    1. Calvin

      Il y a un minimum à proposer.
      Faire payer les votants pour aller voter.
      C’est d’ailleurs ce qui est fait pour les primaires.

  7. Guillaume_rc

    Bon allez je rêve deux minutes.
    Et si Macron était plus habile qu’il n’en a l’air.
    S’il s’était servi de toute la ligue de gériatrie (Lévy, Cohn Bendit, Collomb, Bayrou, Bergé, etc.) pour mieux les enfler et les foutre au placard ?
    Bon OK c’est un rêve.

      1. Kazar

        Oui, les législatives vont être intéressantes. Sans têtes connues, on se demande bien comment et combien de députés il pourrait obtenir. Et comme il a annoncé qu’il n’y aurait d’accord ni avec le PS (on ne rigole pas) ni avec les LR (qui croient pouvoir prendre leur revanche, ce qui va être drôle pour ceux qui font la danse du ventre devant EM, comme Estrosi), je n’ai pas l’impression que ce pays sera gouvernable dans les mois qui viennent.

        1. Popeye

          mais pourquoi aurait-on besoin de têtes connues pour les législatives ?!?

          Comme si un député « à tête connue » servait à quelque chose.
          Ne vaut-il pas mieux un inconnu non atteint du syndrome du micro mou qui bosse ses dossiers et qui, osons faire un rêve humide, tente de prendre les décisions les moins mauvaises?

          Dans un ministère il est sûr qu’un vieux roublard capable de tordre le bras de son administration si nécessaire serait utile.

          1. Aristarkke

            Le problème est qu’il y a aussi moult députés à tête pas connue, hors leur circonscription (et encore), qui n’ ont pas plus ni moins d’inutilité que feux à tête connue…
            Il n’y a donc pas de véritable choix…

          2. Pheldge

            Voter pour un inconnu ? nombreux ceux qui ont essayé, très peu ont réussi ! face à des gens bien implantés localement, qui ont des relais dans la population, et savent se faire apprécier ? aucune chance ! Macron va sûrement essayer de panacher, afin de gagner sur les deux tableaux , genre « la jeunesse alliée à l’expérience ».
            Le gros coup, c’est qu’avec la mort actée du PS, tout le monde vient de la gauche et du centre demander son investiture, pour se refaire une virginité. Donc Macron ne leur doit rien, ni à aucun parti !

          3. Kazar

            Vous avez raison, mais il y a longtemps que j’ai renoncé à comprendre l’électeur… D’ailleurs, l’un des arguments de vote en faveur de Macron est qu’il est beau, ou jeune, ou nouveau… du lourd quoi.

            1. charles

              Vous espériez en l’intelligence du peuple ? Étiez-vous démocrate ?
              Le temps des illusions est passé, le peuple est bête et veule, bienvenue dans la vraie vie.

              1. Guillaume_rc

                Oui je sais je rêve (ça fait de mal à personne) et effectivement tout se jouera aux législatives.

                Et quid du vote pour de parfaits inconnus ?

                Vu le climat de « dégagisme » ambiant, il peut y avoir des surprises si LR persiste à ne rien comprendre.
                Dans ma circo par exemple, un vieil incompétent, député depuis 1988 ( !) risque fort de se représenter.
                La circo a beau être archi à « à droite classique », je ne serai pas surpris qu’il prenne une claque.

            2. BDC

              Parce que 50% des électeurs sont du genre 1, même moi qui en fais partie, je ne les comprends pas, s’amouracher de Gilderoy Lockhart, la honte.

          4. taisson

            @Popeye 3 mai 2017, 10 h 10 min

            « Comme si un député « à tête connue » servait à quelque chose.
            Ne vaut-il pas mieux un inconnu non atteint du syndrome du micro mou qui bosse ses dossiers et qui, osons faire un rêve humide, tente de prendre les décisions les moins mauvaises? »

            D’accord sur l’idée, mais si personne ne le connait, comment sait on s’il sera comme ça ??

          5. Loki dort

            En tout cas, têtes connues ou pas, les têtes chercheuses sont lancées, et nul ne peut dire si elles vont atteindre leur cible, exploser en plein vol, sans parler des dégâts collatéraux…

      2. nemrod

        J ‘y ai pensé.
        C’est très improbable et puis ces vieux chnoques ont surement les dossiers prêts au cas ou.
        S’ils sont insubmersibles, c’est pas pour rien.

    1. sam00

      Si Macron virait toute la classe jacassante et tous les morts-vivants politique qui gravitent autour de lui, il perdrait alors immédiatement tout le soutient et le pouvoir des merdias qui l’ont propulsés à cette place.
      Donc on va se taper cinq années de donneurs de leçon, de morale à deux balle, de bien penssance et de moraline à gros bouillon … rien que d’y penser, j’imagine combien on va regretter Hollande.

      Même si il n’y a probablement plus d’espoir, je rêve encore d’une élection de LePen à la présidence.
      Rien que le plaisir de voir les mines déconfites des journaleux, les pleurs, peut-être même un ou deux AVC en direct dans la classe jacassante … ce serait un pur bonheur.

      Rien que pour cela, la facture serait presque agréable à payer

      1. nemrod

        C’est tentant.
        Foutu pour foutu, genre le type qui claque tout ce qui lui reste en putes et en Dom Perignon.
        Nous ça serait la tronche des journaleux.

    2. bibi

      Vous croyez vraiment que Macron à l’intention de gouverner?
      Macron il veut être président, il touche au but, le reste il s’en moque.
      Personnellement je pense que son but est de ne surtout pas obtenir la majorité aux législatives, et qu’il se forme un gouvernement de coalition.

      1. Calvin

        Tout à fait.
        Et avec une cohabitation, il peut espérer structurer son mouvement pour être réélu en 2022.
        Gouverner et prendre des coups, pas bon pour une réélection.

        1. theo31

          En cas de cohabitation, le président est certain d’être réélu. Vérifié dans 100 % des cas. Et plus elle sera longue, plus la réélection sera facile.

  8. Pat

    Le monde rêvé de Cohn-Bendit existe : c’est la Corée du Nord; on devrait l’y envoyer. La démocratie parfaite de BHL existe aussi : c’est la Lybie; on devrait l’y envoyer. Peut-être que le Venezuela conviendrait à Ségolène… Ça nous ferait trois parasites de moins, un petit plus pour la France.

    1. Calvin

      Le Venezuela est réservé à Mélenchon.
      Pour Ségo, on a Cuba (dont elle a nié toute dérive) ou l’Argentine, pays qui a placé une présidente fort peu dispendieuse…
      Quant à Bergé, je lui propose d’aller se faire voir chez les Grecs.

      1. Aristarkke

        Galapiat!
        Peu dispendieux indique une personne étroite du porte-monnaie, genre avaricieux en tendance.
        Sincèrement, ce n’ était pas ce qui venait comme premier sentiment à l’ égard de Christina Kirchner, présidente de l’ Argentine, surtout quand la dépense était en sa faveur…

      2. Pheldge

        Bergé, aller se faire voir aller se faire voir chez les Grecs. ? tu veux qu’Harry l’accompagne et lui serve de gode guide ? 😉

  9. Higgins

    « Tant et si bien, d’ailleurs, qu’on se demande dans quelle mesure ces appels compulsifs et hystériquement répétés n’en deviennent pas contre-productifs … ce sont surtout des individus d’extrême-gauche qui enflamment festivement des policiers, ceux-là même qui s’accommoderaient fort bien d’un président Mélenchon par exemple… ». Il n’y a qu’à voir le flop des manifestations du 1er mai (en dehors des quelques exactions vues qui deviennent, hélas pour eux mais pas pour les libéraux, la marque de fabrique de toutes les manifestations du kampdubien) alors que nous sommes, d’après ce que je peux lire çà et là que nous serions à la veille d’une krosse katastrophe.
    Il serait surprenant que le jeune homme bien comme il faut (BJHBCIF) ne décroche pas la queue de Mickey dimanche. Pour autant, il reste un doute car entre les abstentionnistes, les votes blancs et ceux qui porteront en se bouchant le nez leur vote sur MLP, nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise.
    Quelque soit le vainqueur, ça devrait swinguer dur. Si c’est MLP, pas la peine de faire un tableau. Si c’est le BJHBCIF, ce dernier n’a pas caché qu’il souhaitait légiférer par ordonnance, entre autres en modifiant le code du travail, et je note qu’il a proprement envoyé promener toutes les demandes faites d’amender dans un sens ou un autre ses projets. J’en déduis que si cela est, le mois de juin dernier va ressembler à un aimable souvenir en comparaison du tour social qui s’annonce.
    Bon après, il reste les législatives qui vont, de mon point de vue, être un four complet dans tous les sens du terme. CPEF.

    1. Royaumont

      Si Micron a vraiment l’intention de légiférer par ordonnances, c’est à dire avec la délicatesse d’un taureau ivre dans une cristallerie, il ne pourra peut-être même pas terminer son mandat. Ca va roxxer sévère, en septembre.

      1. Aristarkke

        Vous auriez plutôt dû évoquer l’éléphant dans le magasin de porcelaines…
        Pour un PS, c’est une image normale…

      1. Higgins

        J’ai compris qu’il est d’usage que le parlement sortant donne une sorte de blanc-seing au nouveau président avant que les élections législatives ne clarifient la situation. Si cela est, sauf raidissement du parlement actuel (que je crois improbable), ça ne devrait pas poser trop de problèmes.

        1. bibi

          Vous avez du mal comprendre car jamais il n’y a eu de session d’un parlement sortant après une élection présidentielle.
          Avant le quinquennat l’AN ne s’est jamais retrouvée en fin de parcours au moment de l’élection du président.
          Depuis le quinquennat il n’y a jamais eu de session parlementaire extraordinaire entre l’élection présidentielle et les législatives.

    2. Aristarkke

      Major, je sollicite respectueusement que vous explicitiez le premier B de BJHBCILF…
      La peur (de vous lire) n’ évitera pas le danger…

      1. Higgins

        A me relire, le L est en trop, Beau Jeune Homme Bien Comme Il Faut, mais on peut le garder et dire Bien Comme Il Le Faut.

  10. Tribuliste

    On aime causer et se pavaner dans l’inactivité dans ce pays, donc on est représenté par des bonimenteurs qui ne songent qu’à leur pomme : comme la plupart des français. Ca surprend encore quelqu’un?!

    Vivement Lang à la culture pour sauver le dernier secteur dynamique de France 😀

    Tiens et après les régions j’opte pour un rapprochement méditerranéen maroc-algérie-france et un changement de nom au poil : la Malgérance ^^

  11. Bonsaï

    C’est le fond du blues, Macron le petit affairiste pressé…
    « Ah, franchement, il n’y a pas à mégoter : pour du renouvellement, c’est du renouvellement ! La politique « en marche », ça ressemble furieusement à la politique assise voire endormie qu’on avait jusqu’à présent. » Non, justement pas !
    Les gens ne comprennent pas que ce démon à tête d’ange va bousculer la France pour en faire un pays libéral, fini les protections sociales, le chômage rétribué, les prix protégés…

    1. tabbehim

      BonsaÏ? vous avez consommé quoi?
      Les gens ne comprennent pas que ce démon à tête d’ange va bousculer la France pour en faire un pays libéral, fini les protections sociales, le chômage rétribué, les prix protégés…

      Vous avez réellement vu du libéralisme chez cette évanescence d’hollande?
      ses amendement loi travail, c’est plus un effet d’annonce, il sera tout autant interventionniste en diable que les autres, et vu ceux qui l’entoure, il va avoir plein de « bons » conseils.
      La france va, comme d’autre pays avant, disparaitre, que ce soit en fusionnant définitivement dans l’europe ou en s’effondrant mollement à la vitesse d’un zombi en état de décomposition avancé, et deviendra un trace dans les livres d’histoire, entre l’antiquité et la renaissance, tenant en 2 chapitres…..du moins, si les choses continuent dans ce sens.

      1. BDC

        T’inquiète, elle fait du 2nd degré. J’ai un collègue bobo (pléonasme) qui se plaignait du libéralisme en France (oui, je sais, entourée de mélenchonistes, ma vie est dure …), je l’ai informé qu’on était 70ème dans le classement par liberté économique (merci au commentateur pour le lien). On verra si dans 5 ans on remonte un peu dans le classement.

        1. Aristarkke

          Belle, c’était le lien pour 2014 qui nous plaçait 70me… Celui pour 2015 nous mettait 73me…
          D’ où mon commentaire de la descente vers la Corée du Nord qui occupe obstinément la dernière place…

          1. nemrod

            Meuh non.
            Quand on sera derrière la Corée du Nord on sera premier.
            C’est ce que dise les journalistes locaux de leur pays.
            Les nôtres feront pareil sans qu’il soient même besoin d’en changer.

              1. BDC

                C’était pour rappeler aussi que la France reste un exemple de démocratie dans le monde, où la justice et les droits de l’Homme prennent toute leur signification (dernier journal du sketch).

    2. taisson

      Bonsaï 3 mai 2017, 9 h 34 min
      Macron est peut être un malin, mais techniquement, je ne vois pas comment il pourra faire du libéralisme, avec des conseillers et amis, tous issus de la gauche-caviar et du capitalisme de connivence, et des soutiens politiques socialistes, à peu près au niveau de pensée qu’avaient les dinosaures genre SFIO !!
      Dans tout ce conglomérat hétéroclite de branquignols, ce sont ceux qui le suivent pour la gamelle qui serons les plus dociles !!
      Parmi les électeurs de base personne aujourd’hui, ne peut savoir quelles sont les convictions de Macron sur la société qu’il veut…Le fatras idéologique de ceux qui le soutiennent devrait faire beaucoup plus peur que MLP…
      Mais, comme il est jeune et « mignon », chacun, et surtout chacune, y voit ce qu’il veut voir.
      Nous serons, hélas, bientôt fixés …

    3. theo31

      Son premier projet est de faire exploser les impôts fonciers des propriétaires pour exonérer les locataires de taxe d’habitation. Faut arrêter de dire de conneries et de croire au père Noël.

      1. zelectron

        Microbe est gorgé de marxisme-léninisme-trotskysme et autres maoismes, en le cachant soigneusement il trompe son monde radicalement en en laissant strictement rien paraître.

  12. Gerldam

    Deux ou trois remarques;
    1. je ne mets pas Christine Lagarde et L. Parisot dans le même sac. La première a de l’intelligence bien qu’elle ne s’en serve pas toujours à bon escient, l’autre pas.
    2. Je ne comprends toujours pas cette hantise de MLP. Même si elle était élue, comme elle ne pourrait avoir une majorité législative FN, ou bien elle gouvernerait un peu comme Fillon ou comme Chirac (c’est à dire se la couler douce aux frais du contribuable, sans rien faire)
    3. concernant les législatives, qui seront cruciales à mon avis, même si Micron passe, il se peut qu’il soit contraint à une cohabitation dès le départ, surtout si la gauche y va divisée.

    1. MLP élue, c’est la France dans la rue, le bordel intégral et elle fait péter l’article 16 en trois mois. Ensuite, anything goes.

      Je ne parle même pas des marchés financiers.

      1. Royaumont

        Face à des assemblées hostiles, l’article 16 est inopérant. Le président doit consulter le premier ministre et les présidents des deux assemblées. Que se passe-t-il en cas d’avis négatif ? Mystère.
        Cependant, au delà de 2 mois, il faut l’aval du parlement. 2 mois, c’est court, surtout si toute la haute administration traîne des pieds.
        Il faut de l’autorité pour pouvoir exploiter l’article 16 et MLP n’en a pas suffisamment.

        1. Pheldge

          Non, je te cite « Notons que c’est le président de la République qui apprécie seul et souverainement si ces deux conditions sont réunies. Il doit certes consulter le Premier ministre, les présidents des assemblées, et le Conseil constitutionnel, mais cette consultation n’est qu’une formalité, puisqu’il ne s’agit pas d’avis conformes. Cependant, l’avis du Conseil constitutionnel doit être motivé et publié (ordonnance du 7 nov. 1958, art. 53), ce qui lui confère une plus grande portée. Le chef de l’État doit également informer la nation par un message. »
          universalis.fr/encyclopedie/article-16/

      2. Lorelei

        C’est pour ça que tous ceux qui veulent sauver leur(s) rente(s) disent qu’il faut voter Macron. Rien ne paraît pouvoir changer avant longtemps.
        On garde les mêmes, les Marchés financiers sont rassurés, les autres dirigeants européens sont rassurés. nos hommes politiques sont rassurés, ils continueront leurs petites affaires.
        Je crains juste ce qui va se passer dans 5 ans si on continue à ignorer la moitié des Français et leurs aspirations, comme c’est le cas depuis 20 ans(travail près de chez soi, impression de sécurité, etc).

      3. Dede

        J’ajouterais que, si les programmes ne sont que bonnes intentions, Macron semble avoir lu quelques idees liberales quand MLP n’a que du nationalisme en tete.
        Je ne veux pas (et ne pense pas) aller voter mais le Front National, Marine Le Pen ou meme Dupont-Aignan ne sont vraiment pas une option. J’ai besoin de continuer a me regarder dans la glace en me rasant le matin.

        1. nemrod

          Fermez donc les yeux, ça fera faire faire des économies de personnel à ceux qui vont prendre les commandes sous peu.

  13. René-Pierre Samary

    « Tant et si bien, d’ailleurs, qu’on se demande dans quelle mesure ces appels compulsifs et hystériquement répétés n’en deviennent pas contre-productifs  »
    Avec tout le respect que je vous dois, patron, je vous trouve sur ce coup singulièrement naïf.
    Qu’il s’agisse de l’immigration, présentée comme une chance pour la France et qui exaspère les Français – antienne qui fait monter le vote FN – ou des insultes qui accablent des millions de gens – faisant monter là aussi le vote FN – on ne peut croire que cette « contre-productivité » ne soit pas voulue. Le but est précisément de faire monter le vote FN, pour couper la France en deux et « diviser pour régner ». La radicalisation des esprits est le but d’un « grand dessein » où les auteurs jouent avec le feu, fabriquent des « idiots utiles », mais ne risquent pas de se brûler.
    Sinon, comment expliquer ces contradictions ?
    Pour abaisser les tensions dues au phénomène migratoire – et donc faire baisser le vote FN – la voie Fillon (quotas) était réconciliatrice, tant que faire se peut. Voyez comment il a été dézingué !
    C’est un nouvel élément, à mon avis, qui plaide en faveur d’une volonté, consciente ou pas, de détruire un pays détesté.

    1. albundy17

      Espérer contrôler les flux migratoires par des quotas et donc des frontières étanches relève de l’utopie, le problème n’est pas là, bien que ce soit le fond de commerce FN. Ça fait 8 millions de gens qui votent à côté de la plaque pour ce côté de l’échiquier.

      1. charl

        Ca ne relève aucunement de l’utopie puisqu’on l’avait fait avant et que beaucoup de pays le font encore.

        L’utopie c’est de prétendre accueillir des gens qui n’ont jamais connu la civilisation.

        1. albundy17

          « puisqu’on l’avait fait avant et que beaucoup de pays le font encore. »

          donc avant il n’y a pas eu d’immigration.

          c’est quoi les pays qui le font encore ?

          la corée du nord et l’arabie saoudite ?

          Bon exemple, sauf que les miradors sont dirigés vers l’interieur

          1. Royaumont

            Des pays comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada ou les Etat-Unis appliquent des quota.
            Le Japon ne connait pratiquement aucune immigration. Ce type de politique n’enfreint aucun droit ni aucun traité international.
            Dans le cas de la France, les frontières ont toujours été des passoires, mais une volonté politique forte permet de gérer la situation de manière relativement satisfaisante.
            Il ne faut cependant pas s’attendre à un miracle, affirmer un refus de l’immigration ne la stoppera pas par magie. Ce sera un combat, au propre comme au figuré, où toute victoire est précaire et les occasions de se salir les mains trop nombreuses. La renaissance de la France a un prix.

            1. albundy17

              ouais ok, les iles ça se gere un peu mieux, la nz encore mieux vu la situation, l’australie a ses épisodes de déséquilibré barbus plein de couteaux, le japon jetez un oeil à la pyramide des ages, le canada et les etats unis hyper lol

              1. nemrod

                Le japon vieillit mais ce n’est pas irréversible.
                La nation qui risque la disparition à une échéance brève c’est la nôtre.

                1. albundy17

                  « Le japon vieillit mais ce n’est pas irréversible. »

                  c’est cela, ouiiiii 😀

                  C’est comme leur dette sur pib ^^

                  fermer nos frontières ne sert à rien, démographiquement les dès sont jetés, il n’y a qu’une possibilité, rétablir l’ordre.

                  Le brassage de population a toujours existé et n’a jamais posé tant de problèmes.

                  J’ai une bonne nouvelle pour vous, bruxelles va interdire le contrôle aux frontières ds l’espace Schengen dès l’automne…

                  1. nemrod

                    D’ici l’automne, y a de l’eau à couler sous les ponts.
                    La probabilité que le contrôle aux frontières soit rétabli because problèmes est assez forte.

                    Les ennuis arrivent depuis que certaines populations ne sont guère enclines à se brasser.
                    l

                    Quant au Japon, très endetté mais dont la dette est détenue par sa population, je m’en fait beaucoup moins pour sa cohésion et sa perennité en tant que nation que pour la France.

                    1. albundy17

                      « Les ennuis arrivent depuis que certaines populations ne sont guère enclines à se brasser. »

                      Les ennuis arrivent depuis que police et justice ne font plus le taff, c’est tout

          2. Pythagore

            Le canada, dictature raciste sanglante bien connue, le fait. Ils définissent des quotas par profession. Cela faisait parti du prgrm Fillon.

        2. theo31

          La fin de l’immigration massive passe par la fin de l’Etat-providence pour tout le monde. Et là ce n’est pas un problème d’utopie mais de couilles. C’est pas de chance, MLP veut encore plus d’Etat-providence.

      1. bibi

        Avez-vous lu Machiavel?
        Ils sont tout à fait machiavéliques, puisqu’ils veulent que le prince s’occupe d’eux, parce que les autres princes les ont abandonné à leur sort.

        Tout votant est machiavélique, par contre tous nos élus ne le sont pas, ceux qui n’appartiennent pas de la caste des énarques sont incapables de prendre le pouvoir et donc de contenter le peuple si bien que le faux prince est remercié.

        PS : quand j’ai lu Machiavel je m’attendais vraiment à autre chose, en fait il ne faisait qu’énoncer des vérités que je présentais sans arriver à les formaliser de manière aussi claire que ce brillant auteur, Machiavel est à la politique ce que Bastiat est à l’économie un pur génie de la vulgarisation dont les écrits devraient être enseignés dans toutes les écoles de la république.

  14. Flo

    Si je peux me permettre le même billet aurait pu être écrit quel qu’ait été l’ordre d’arrivée du premier tour.
    Deux exceptions partielles (meilleures, pires?):
    1. Duel Fillon – Le Pen avec victoire probable du premier, majorité relative à l’Assemblée et impossibilité pratique de mettre en oeuvre un cinquième de son programme en raison de sa perte totale de la moindre crédibilité et du foutoir dans la rue.
    2. Duel Le Pen – Mélenchon : peu importe le vainqueur.
    Fuite massive de capitaux (et des personnes?), effondrements boursier et économique, situation anarchique ou insurrectionnelle, sabotage par l’administration ou sabordage du secteur marchand selon affinités (cumul possible). Pour le coup aucune importance les législatives et même pas besoin d’ordonnances pour gouverner. De bons gros coups de pelle (derrière la nuque des récalcitrants) suffiraient (du point de vue des candidats). Il aurait même été possible que le fascisme devienne rapidement aussi « obvious » que sur la photo. Réservez vos places pour 2022 et prenez les en avance on est jamais trop prévoyant…

    1. Non.

      Fillon – Le Pen, Fillon élu et il avait une majorité. On peut imaginer tout et n’importe quoi sur sa capacité de réforme ensuite mais au moins il n’aurait pas eu l’occasion de chouiner sur son absence de majorité.
      Mélenchon – Le Pen, peu importe l’élu, ça serait parti en sucette en 6 mois (marchés financiers notamment puis tout le reste). Pas de majorité, risque d’un article 16 ou d’un coup d’état.

      C’est tout de même différent de ce qui nous attend là.

      1. Flo

        J’ai précisé que votre billet aurait pu être écrit à l’identique sauf dans les deux exceptions que j’ai indiquées.
        Nous sommes donc presque d’accord avec la nuance sur Fillon et sa « capacité » (mot bien choisi) à réformer.
        Je me souviens au passage d’un échange que nous avions eu fin 2011 sur le budget le plus « rigoureux de l’après guerre ».
        Je fit la remarque qu’on se payait la tête des gens et vous me sembliez entièrement d’accord.
        Petit nuance aussi sur les six mois que je trouve bien longs pour que ça parte en sucette.

      2. floriska

        A l’élection de Trump, les marchés financiers ne sont pas partis en sucette. Et pourtant on présageait un seisme.

        1. Rien à voir et ceux qui prédisent des problèmes avec MLP ne sont pas du tout les mêmes que ceux qui prédisaient à tort un séisme avec Trump.

        1. Il peut en avoir une, notamment si la droite est nulle (elle l’est assez, actuellement). Maintenant, la vraie question est : une majorité de quoi ? Et là, ça promet d’être comique.

          1. Lark on the Wing

            Je meurs de seuf auprès de la fontaine,
            Chaud comme feu, et tremble dent à dent ;
            En mon pays suis en terre lointaine ;
            Lez un brasier frissonne tout ardent ;
            Nu comme un ver, vêtu en président,
            Je ris en pleurs et attends sans espoir ;
            Confort reprends en triste désespoir ;
            Je m’éjouis et n’ai plaisir aucun ;
            Puissant je suis sans force et sans pouvoir,
            Bien recueilli, débouté de chacun.

            Rien ne m’est sûr que la chose incertaine ;
            Obscur, fors ce qui est tout évident ;
            Doute ne fais, fors en chose certaine ;
            Science tiens à soudain accident ;
            Je gagne tout et demeure perdant ;
            Au point du jour dis :  » Dieu vous doint bon soir !  »
            Gisant envers, j’ai grand paour de choir ;
            J’ai bien de quoi et si n’en ai pas un ;
            Echoite attends et d’homme ne suis hoir,
            Bien recueilli, débouté de chacun.

    1. sam player

      M’étonnent toujours ceux qui parlent de liberté et qui sont contre la PMA ou la GPA. Pas d’accord les filles ?

      1. bibi

        La GPA que ça va être beau quand on va s’apercevoir in utero que le produit commandé n’est pas conforme au cahier des charges et que les parents vont vouloir contraindre la génitrice à avorter et que celle-ci refusera et que personne ne voudra du gamin une foi né.
        Je sens que cela va nous donner des débats épiques.

        1. Loki dort

          Oh, moi j’attends que la pratique prenne des proportions plus étendues, et que l’état se pique de réglementer qui peut faire des PMA/GPA, pour procréer quel genre, pour préserver la mixité génétique, toussa, etc. Ces bricolages « procréatifs » sont une possible antichambre pour l’eugénisme façon Meilleur des Mondes, avec en plus l’invention de l’utérus artificiel, toutes les conditions préliminaires sont réunies pour que cela soit techniquement possible.

            1. Loki dort

              Je ne pense pas qu’on puisse parler là d’eugénisme, en tant que programme de contrôle génétique des naissances par l’état. C’est avant tout le choix des parents, c’est facilité par l’état avec ses lois excessivement pro-avortement, mais bon… disons que c’est un embryon de programme eugéniste? :mgreen:

              1. theo31

                « Je ne pense pas qu’on puisse parler là d’eugénisme »

                Mais pourquoi donc tous les trisomiques à naître sont-ils fichés en France depuis 2016 ?

              2. bibi

                Quand l’état met en place un dépistage du risque de trisomie 21 remboursé par la sécu qui est invalidé dans 95% des cas par une amniocentèse, elle aussi remboursée par la sécu vous croyez que c’est dans quel but?

                Je voudrai que l’on m’explique ce qui justifie que la collectivité prenne en charge un examen dont le but est de nuire au patient par autre chose que la bête règle comptable qui dit qu’éradiqué la quasi totalité trisomiques revient moins chers à la collectivité que de pratiquer les examens.

            2. albundy17

              Parce qu’à l’amnio on diagnostique un trisomique et vous le gardez ?

              Autant je suis opposé à l’ivg de confort, autant je comprends parfaitement la décision des gens confronté à ce bouleversement.

              Sinon, faut interdire les échographies.

              1. Loki dort

                Je ne sais pas si c’est vraiment un bouleversement, ou si ça mérite de l’être. En tout cas je connais plusieurs triso qui sont heureux, et dont la compagnie vaut bien celle des normaux. Et je connais des gens normaux qui n’ont pas été des cadeaux à élever, et qui continuent de bien pourrir la vie des autres une fois indépendants. Bref. Tout ça pour se poser la question: est-il si horrible de donner naissance à un trisomique pour qu’on les avorte à 96 % ?

                1. albundy17

                  Je ne connais pas de triso, tu as sans doute raison.

                  J’en vois un groupe chaque jour de beau temps, à la plage, ils arrivent en minibus avec leurs accompagnatrices, et un chauffeur pour « aider » à les faire rerentrer ds le van au moment du départ.

                  ça hurle à l’arrivée, ils ont l’air terrorisé par le sable, ça hurle au départ, voulant manger davantage de sable.

                  Mal accompagnés, sans doute, comme vraisemblablement 95 % d’entre eux, les 5 % restants bénéficiant quelques années de parents financièrement à l’aise, qui un jour ne pourront plus physiquement assumer.

                  1. Loki dort

                    Je comprends ta réponse, et note bien que je ne juge pas les parents qui font le choix d’avorter. Je me pose juste des questions à ce sujet. Je ne suis pas à la place des parents, mais est-ce une raison suffisante de ne pas permettre aux trisomiques de vivre? Les vieux aussi, il y en a un paquet dans les hospices, complètement gâteux, baveux, la merde au cul ou complètement déments. Décide t-on pour autant d’écourter ce qui leur reste de vie? Cela semble être un exemple différent, mais finalement, n’est-ce pas pour les mêmes raisons qu’on décide l’avortement des trisomiques? La différence est qu’on écourte leur vie bien plus tôt, avant même qu’ils commencent à vivre. Et ces mêmes raisons amènent certains intellectueux à juger préférable l’euthanasie des vieux.
                    Chacun fait ce qu’il veut, et (en réponse à SP), je n’irais sûrement pas réclamer à l’état qu’il légifère là-dessus… et d’ailleurs pas besoin: il le fait déjà, directement ou indirectement.

                    1. sam player

                      @ Loki 20 h 28

                      « La différence est qu’on écourte leur vie bien plus tôt, avant même qu’ils commencent à vivre. »

                      Relis à haute voix et souligne la contradiction….

                    2. Aristarkke

                      Sam, ne fais pas ton énarque versus train !

                      Un enfant est vivant dès l’union de l’ovule et du spermatozoïde puisque toutes ses caractéristiques futures d’homme sont définies dès cet instant, dont son sexe.
                      Demande donc aux mères si elles estiment porter un boulet mort pendant neuf mois qui ne commencerait qu’à gigoter à la naissance.
                      Il n’est pas viable en autonomie de sa mère puisqu’il n’a pas la capacité comme Athéna de sortir toute armée de la cuisse de Zeus et qu’il doit attendre nolens volens sa maturation dans l’utérus, pour ce faire.
                      Pour des raisons diverses dont la facilité de dater d’évidence le commencement de sa vie, c’est la naissance par l’accouchement de la mère qui a été choisie comme référence habituelle et légale.
                      Cela reste une convention qui peut se discuter.

                      Quant aux vieux devenus incapables de vivre de façon autonome, des dispositions ont été prises pour qu’ils puissent, par représentation, continuer à avoir une vie légale comme si de rien n’était.
                      Par exemple, ce n’est pas parce qu’une personne devient malade d’Alzheimer qu’elle perd tous ses droits d’adulte dont ceux de propriété de ses biens.

                      Je ne vois donc pas pourquoi on estime normal de déposséder un enfant à naître du peu de droits qu’il a et de ceux qu’il recevra dès sa naissance au motif qu’il n’est pas autonome pour les conserver à un vieux devenu incapable majeur.

                    3. sam player

                      Harry il faut donc mettre en examen pour homicide involontaire une mère qui chute dans les escaliers et qui tue donc le petit être qu’elle porte en elle…
                      Au gnouf !
                      Sois logique jusqu’au bout !

                1. bibi

                  Tuer des êtres humains in-utero c’est forcément libéral.
                  Il n’y a aucun problème entre le droit de vivre de l’enfant à naitre, à qui on reconnait des droits depuis des siècles comme celui d’hériter de son père défunt, et celui de la mère à disposer de son corps.

                  1. sam player

                    « …le droit de vivre de l’enfant à naitre… »

                    Même punition que Loki 20 h 28

                    Y a même pas besoin de vous contredire, vous donnez les billes….

                    1. bibi

                      Le fait qu’enfant à naitre soit le terme juridique pour désigner les enfants se trouvant in-utéro a dû vous échapper.

                    2. sam player

                      Bibi 22 h 38
                      L’enfant à naître n’est pas une personne et c’est pour cela que le droit considère qu’il n’y a pas homicide involontaire.

                      L’enfant à naître n’a donc pas de droits, juste un statut.

                    3. theo31

                      « L’enfant à naître n’est pas une personne »

                      Mais qu’est-ce que alors ? De la merde en boule dans une poche d’urine ?

                    4. sam player

                      Théo31
                      Ce n’est pas une personne et ce n’est pas une chose non plus et c’est pour cela qu’on lui accorde juste un statut sui generis.

                      Et il vaut mieux ainsi sinon la moitié des femmes enceintes pourraient se retrouver en prison à cause des risques qu’elles font courir à l’embryon à journées faites.

                      PS : ce que tu n’arrives pas à nommer n’est pas forcément de la merde 😀

                    5. bibi

                      L’enfant à naitre à des droits et cela depuis des siècles puisqu’on lui reconnait le droit d’hériter.
                      Il existe des systèmes juridiques qui reconnaissent l’homicide involontaire ou volontaire de l’enfant à naitre.
                      Les droits de l’enfant à naitre il sont tout sauf arrêtés.

                    6. sam player

                      Bibi 23 h 45
                      Article 725 du Code Civil
                      Pour succéder, il faut exister à l’instant de l’ouverture de la succession ou, ayant déjà été conçu, naître viable.

                      « Il existe des systèmes juridiques… »
                      Oui et en Arabie Saoudite les femmes n’ont pas le droit de conduire…

                      Tous les systèmes juridiques convergent et c’est logique.

                    7. bibi

                      Vous voyez bien que la part d’héritage de l’enfant à naitre est réservée au moment de la succession, et elle lui est remise si il est vivant à la naissance.

                      Il y a un vieux principe de droit qui veut que l’enfant conçu sera considéré comme né chaque fois qu’il pourra en tirer avantage.

                      Doit-on considérer que l’enfant à naitre comme né quand on veut le tuer?

                      L’homicide volontaire ou involotaire de l’enfant à naitre est reconnu par de nombreux états aux USA alors même que l’avortement est autorisé au niveau fédéral.
                      Ce qui prouve bien que le statut juridique de l’enfant à naitre est tout sauf clair et que selon les circonstances il est tantôt considéré comme sujet de droit et tantôt non.

                    8. sam player

                      Bibi 10 h 59 au sujet de l’infans conceptus

                      Tu auras certainement noté que juridiquement l’enfant est considéré comme conçu à partir de 179 jours (soit environ 6 mois) et que ce n’est pas le sujet ici quand on parle d’avortement qui se limite à 12 semaines soit au moins 2 fois moins. Mais il n’existe pas pour autant : on lui réserve juste sa part si… article 725.

                      En fait les mêmes principes se retrouvent par exemple dans les sociétés en formation.

                      « … le statut juridique de l’enfant à naître est tout sauf clair… »

                      Si, très clair, mais je me demande si tu lis, au besoin suis avec ton doigt : l’enfant à naître à un statut sui generis i.e. qui lui est propre.

                      « Certains états américains… » : raisonnement circulaire.

                    9. bibi

                      C’est l’IVG qui est limité dans le temps pas l’avortement (IVG+IMG) qui peut se pratiquer tant que l’enfant à naitre est in-utéro.

                      Le raisonnement n’est pas circulaire car vous voyez que selon qui décide d’attenter à la vie de l’enfant in-utéro on accorde pas à celui-ci les mêmes droits.

                    10. sam player

                      Bibi 15 h 33
                      IVG-IMG je ne vois pas pourquoi tu fais la différence à partir du moment où même dans le cas de l’IMG c’est la mère qui prendra la décision finale et se sacrifiera… oupa…

                      Ca me fait penser à ceux qui sont contre l’avortement sauf s’il s’agit de viol (ou d’IMG) ou ceux qui sont contre la peine de mort (sauf pour les criminels d’enfants). On est pour ou contre, on ne peut pas être contre sauf… car on ne leur demande pas de juger un cas particulier.

                      Pour ce qui est du raisonnement circulaire : les états US sont prolife ou pas et la législation en découle.
                      C’est donc bien un raisonnement circulaire :les droits sont issus de la législation qui dépend du but fixé (prolife oupa) qui induit la législation qui induit les droits qui etc…

                    11. sam player

                      lifesitenews.com/news/breaking-auls-annual-state-of-life-list-ranks-oklahoma-the-best-washington

                    12. sam player

                      Extrait du site ci-dessus :
                      2016 was a record-breaking year for pro-life legislation, with 43 states proposing more than 360 abortion restrictions, including tax funding for women’s health centers that perform abortions, limits on late-term abortions of viable babies, informed consent and ultrasound requirements, outlawing abortions on handicapped babies, banning aborted baby tissue trafficking, and prohibitions on sex-selection or race-selection abortions.

                    13. Aristarkke

                      A SP
                      Article 725 du Code Civil
                      Pour succéder, il faut exister à l’instant de l’ouverture de la succession ou, ayant déjà été conçu, naître viable.
                      Même pas!
                      Le délai de viduité est de 300 jours.

                      Monsieur devient feu monsieur.

                      Sa veuve, éplorée comme il se doit, nécessite du réconfort, use d’affection (comme la Conception de Charlebois) et attrape un bébé dans les 30 premiers jours de son veuvage…

                      Une grossesse standard, c’est 270 jours…

                    14. BDC

                      Délai de « viduité » MDR ! Ah y’a pas à dire, vous faisiez dans la poésie à votre époque 😉 Tu vois Sam, tu peux hériter avant même d’être un spermato, les médecins se trompent souvent sur la date de conception… Comment ça mon bébé a été conçu après la mort de son papa ? Même pas vrai, ma grossesse dure plus de 9 mois et alors ? 😀

                    15. sam player

                      Harry
                      270 jours + 30 jours pour faire le ménache dès que mechieu est chorti….

                  2. albundy17

                    « Ca me fait penser à ceux qui sont contre l’avortement sauf s’il s’agit de viol  »

                    ^^ le sam est en mode je titille ^^

                    Un peu binaire mais bon.

                    Je crois surtout que c’est la violée qui décide, m’enfin, ça doit pas faire .5 % des avortements

                    1. sam player

                      Al 21 h 10
                      Je vois Al que tu n’as rien compris au principe, ça n’a rien à voir avec la prévalence, relis en suivant avec ton doigt.

                      On n’est pour ou contre quelque chose mais pas « pour sauf » (virgule) ou « contre sauf » (point)

                      Si on est « contre sauf » c’est qu’on est pour, point barre.

                    2. albundy17

                      ‘Si on est « contre sauf » c’est qu’on est pour, point barre.’

                      Ben non, si on est contre sauf, c’est que l’on est pour sauf

                      Tu sais, le gris

                    3. sam player

                      @ l’Al 8 h 33

                      Et dans un referendum sur le rétablissement de la peine de mort tu voterais comment alors ?… gris ?

                    4. albundy17

                      J’ai un avis très tranché concernant la peine de mort, donc non, pas de gris, mauvais exemple :mrgreen:

                    5. sam player

                      En fait Al 11 h 00, comme beaucoup, tu confonds le positionnement et les modalités de mise en oeuvre.

                      C’est d’ailleurs le cas quand tu dis (19 h 18) que tu es opposé à l’IVG de confort, mais qu’une heure et demi après (20 h 47) tu ajoutes « remboursé par la sécu », ce qui laisse à penser qu’en fait tu es plutôt neutre (liberté liée à responsabilité financière ici) et donc pour la liberté de chacune de disposer de son propre corps tant que ce n’est pas toi qui paie… ou toi qui est obligé de manger le foetus… ou toi qui est obligé de faire l’intervention… bref virgule, tu vois le principe…

                      Ce genre de positionnement n’aide pas dans le débat.
                      Le positionnement sur l’IVG est avant tout idéologique comme celui de bibi, et respectable…, tant qu’il ne se l’applique qu’à lui-même.

                    6. sam player

                      Tiens d’ailleurs Al, plutôt que de te proposer des choix oui/non sur des questions débiles, va faire un tour sur la liste des initiatives populaires de nos ami(e)s suisses.

                      Prends les à partir de 2000* et tu verras qu’il n’est guère besoin d’aller dans le détail de la mesure pour avoir une opinion se résumant à oui ou non.

                      fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_initiatives_populaires_f%C3%A9d%C3%A9rales_en_Suisse

                      * : à partir de 2000, car pour les initiatives des années 20 il faudrait connaître le contexte.

                    7. albundy17

                      « (liberté liée à responsabilité financière ici) »

                      Non, c’est juste une manière de tordre le bras, et en tout cas ne pas donner quitus.

                      sans l’ivg, la pyramide des ages ne nécessiterait pas d’immigration, d’autre part ça déresponsabilise, il y a suffisamment de moyens de contraceptions remboursé pour qu’en plus on se coltine ces interventions d’avortements.

                      « tu confonds le positionnement et les modalités de mise en oeuvre. »

                      Tu veux dire, curetage, chimique, guillotine, peloton ?

                      « Ce genre de positionnement n’aide pas dans le débat. »

                      Y a t il un débat avec toi ? :mrgreen:

                    8. sam player

                      @ Al 12 h 55
                      « Non, c’est juste une manière de tordre le bras, et en tout cas ne pas donner quitus. »

                      Ah, ok, juste pour faire chier alors.

                      « …sans l’ivg, la pyramide des ages ne nécessiterait pas d’immigration,… »
                      Ah, ok, l’immigration justifiée par l’IVG !
                      Régler un problème avec un autre problème, c’est typiquement socialiste.
                      A part pour les retraites à la Madoff, je ne vois pas où est le problème généré par la pyramide des âges…
                      Si ton logement est inondé t’achètes donc une pompe avec plus de débit… au lieu de boucher la fuite ?

                      « …d’autre part ça déresponsabilise, il y a suffisamment de moyens de contraceptions remboursé pour qu’en plus on se coltine ces interventions d’avortements. »

                      Ah, ok, tu veux donc t’occuper de la façon dont les autres gèrent leur vie mais tu n’es pas d’accord quand on s’occupe de la tienne ?

                      « tu confonds le positionnement et les modalités de mise en oeuvre. »
                      Tu veux dire, curetage, chimique, guillotine, peloton ?

                      Nul besoin de faire de l’esprit, c’est déjà du lol.

                      « Ce genre de positionnement n’aide pas dans le débat. »
                      Y a t il un débat avec toi ? :mrgreen:

                      C’est pas de ma faute si j’ai des interlocuteurs au niveau zéro.

                    9. albundy17

                      « Ah, ok, juste pour faire chier alors. »

                      Oui

                      « Régler un problème avec un autre problème, c’est typiquement socialiste. »

                      Nous sommes sous gvt socialiste, depuis un bail et ce n’est pas près d’être fini

                      « Si ton logement est inondé t’achètes donc une pompe avec plus de débit… au lieu de boucher la fuite ? »

                      Par chez moi on installe effectivement des pompes, on arrive pas à boucher l’océan.

                      « Ah, ok, tu veux donc t’occuper de la façon dont les autres gèrent leur vie mais tu n’es pas d’accord quand on s’occupe de la tienne ? »

                      Parce que si je paie pour la contraception, puis les ivg des autres je n’ai qu’à être d’accord ?

                      « C’est pas de ma faute si j’ai des interlocuteurs au niveau zéro. »

                      CQFD

                    10. BDC

                      T’inquiète Albundy, c’est Sam. Dis-moi, pourquoi tu veux qu’on renouvelle les générations ? Pour les retraites ? Tu crois vraiment que plus d’enfants pauvres ça va aider ? Tu avais parlé de booster la consommation aussi mais ça plombe le budget de l’État (allocs+EdNat). Bon, comme c’est Attali qui veut une France à 100 millions d’habitants, je me méfie de ces idées natalistes avec l’argent gratuit des autres.

                    11. albundy17

                      « Dis-moi, pourquoi tu veux qu’on renouvelle les générations ? »

                      Une société qui décroit est une société qui meurt.

                    12. BDC

                      Oui, bien d’accord avec toi, c’est vraiment très mauvais signe, une société qui ne va pas bien du tout. La faute à qui si les jeunes ne font plus de mômes ? Mais c’est pas la peine de masquer les problèmes en en créant d’autres, je suis pour résoudre les problèmes en amont, s’attaquer aux causes plutôt qu’aux conséquences.

                    13. Aristarkke

                      Par chez moi on installe effectivement des pompes, on arrive pas à boucher l’océan.
                      Le Patron a déjà indiqué la méthode.
                      Tu fais des trous à côté de ceux par lesquels l’eau entre. Comme cela, elle peut ressortir

                    14. Aristarkke

                      « C’est pas de ma faute si j’ai des interlocuteurs au niveau zéro. »
                      CQFD

                      Le Plailleur est semblable au prince héronnier
                      Qui tance l’arpète et pourrit le plombier ;
                      Exilé sur le blog au milieu des enfumés,
                      Ses râles mécréants l’empêchent d’agréer.

                      [A votre avis, je sors avant que de connaître un funeste sort???]

                    15. sam player

                      « Une société qui décroit est une société qui meurt. »

                      « société » c’est quoi ?

                      C’est complètement débile et du même style que les écolos qui disent qu’on ne peut avoir une croissance infinie et si on vous écoute tous les 2 on fait quoi ?

                      L’augmentation de la population, entre autres française, n’a jamais été linéaire : il y a eu des gros downs dus aux guerres, épidémies, famines et ça n’a jamais été un péril.
                      Une baisse de la population c’est une adaptation automatique à des conditions à l’instant T : ce serait plutôt les « sociétés » qui ne s’adaptent pas qui disparaissent. Ou celles qui modifient leur adaptabilité naturelle au nom d’idéologies (communistes, écolos).

                      Comme dit BDC, je ne vois pas à quoi ça sert d’importer des pauvres pour maintenir coûte que coûte la population, si ce n’est qu’on aura le résultat opposé, garanti sur facture.
                      Une sorte d’effet Laffer.

                      Si on descendait même à 40 millions c-a-d au niveau des années 50, penses-tu vraiment qu’on serait en danger ? Sauf que tu considères peut être que dans les années 50 la « société » était en danger ?

                    16. albundy17

                      « La faute à qui si les jeunes ne font plus de mômes ? »

                      ça nous sommes bien d’accord, mais si la société crève faute de gamin, il n’y aura plus besoin de résoudre le problème. Et comme c’est assez long pour en fabriquer des « autonomes », le retard risque de ne pas être comblable…

                      D’autre part, ce ne sont pas des vioques en fauteuil roulant qui s’attaqueront à la Bête.

                      ça me fait penser au numerus clausus, mais en pire

                    17. albundy17

                       » il y a eu des gros downs dus aux guerres, épidémies, famines et ça n’a jamais été un péril. »

                      Ha ben oui tu as raison, c’était des périodes de lait et de miel pour tous !

                      « ce serait plutôt les « sociétés » qui ne s’adaptent pas qui disparaissent. »

                      Ben tu vois que tu sais utiliser le mot société.

                      Je n’ai jamais dit qu’importer des pauvres était une solution, mais d’après toi, qu’est ce qui se passe actuellement ?

                      Et quand t’auras 90 balais, tu vas demander à qui de déboucher tes chiottes, à ton voisin de 80 balais ??

                      M’enfin tu es dans un tel état d’esprit que si j’affirme que l’eau ça mouille, tu y trouvera à redire.

                      Au fait, c’est gentil de mélanger du propos écolo de peak de tout pour appuyer ton propos

                    18. BDC

                      « Importer des enfants pauvres » … j’ai dit ça, moi ? Sam, t’aurais pas un peu extrapolé ? Plus largement je pensais à l’augmentation de la pauvreté chez les enfants par les causes qui précisément sont avancées pour réduire la pauvreté. Un peu comme le Venezuela de Chavez qui a institué des allocs pour protéger les jeunes filles enceintes, ce qui a entraîné des oublis de pilule certainement, ahem … et une explosion des grossesses chez les ados …

                    19. Pheldge

                      papet, c’est horrible, tu as l’Alpes atroce, comme ils disent les Suisses ! 😉

                2. albundy17

                  j’aurais dû finir la phrase, remboursé par la sécu, ça laisse à réfléchir, et je ne me suis jamais targué d’être libéral, je ne sais pas ce que ça veux dire

                3. Aristarkke

                  Etre libéral n’est pas être disposé à vivre dans un état « sans droit ».
                  Sinon, c’est le libéralisme façon « loi de la jungle » ou « droit du plus fort » que nos adversaires ne manquent jamais de nous jeter à la figure…

              2. bibi

                La question est pourquoi faire une amnio?
                Quand on fait un gamin il faut assumer le risque qu’il ne soit pas à l’image que l’on s’en est fait.
                C’est un pas facile de vouloir un gamin pour s’en débarrasser si il ne convient pas.

                  1. bibi

                    L’échographie est un examen qui peut être bénéfique et à la mère et à l’enfant, alors que l’amnio c’est un examen qui est pratiqué uniquement dans le but de nuire à l’enfant.

                    Aujourd’hui plus personne ne se pose la question éthique de pratiquer une amnio, mais moi ça me pose un problème.
                    Et à partir du moment ou il devient normal de pratiquer des examens dans le but de supprimer un patient in-utéro ou va-t’on s’arrêter en matière de diagnostic pré-natal surtout dans un régime de santé socialiste?
                    Chorée de Huntington on éradique?
                    Mucovicidose on éradique?
                    Neuropathie on éradique?
                    Progeria on éradique?

                    1. sam player

                      Bibi
                      Ces examens se font dans l’intérêt du patient (la mère ici) afin qu’ils soient informés, la décision revenant au final à eux seuls en connaissance de cause.

                      La question étant : on n’a qu’une vie, faut-il la gâcher pour permettre à une autre de prospérer. Si tel est le cas fais immédiatement don de tes organes de ton vivant, tu devrais pouvoir sauver 4 à 5 personnes (coeur, poumons, reins, foie).
                      C’est une extension du paradoxe du tramway.

                    2. bibi

                      Non, le fait de porter un enfant trisomique n’a aucune incidence sur la santé de la mère.
                      Cet examen n’est nullement pratiqué pour l’intérêt de la patiente, il est uniquement pratiquer au détriment de l’enfant.

                    3. sam player

                      Toi qui est à cheval sur les définitions, qui a parlé que l’intérêt de la mère serait juste au niveau de sa santé ?
                      Il y a d’autres intérêts dans la vie que la santé.

                      Si des parents prennent une décision, c’est qu’ils y ont intérêt… tout comme les décisions que l’on prend dans la vie autrement qu’à pile ou face.

                    4. bibi

                      C’est le rôle du médecin que d’œuvrer dans l’intérêt du patient.
                      En pratiquant une amnio je voudrai que l’on m’explique a quel moment le médecin oeuvre dans l’intérêt du patient?

                    5. sam player

                      Bibi 23 h 48
                      Avant d’œuvrer dans l’intérêt du patient c’est déjà d’informer.
                      Qu’est-ce qu’il connaît le médecin de mon intérêt ?

                      Est-ce que je préfère qu’on me coupe la jambe maintenant pour vivre 10 ans de plus ou est-ce que je préfère mouriiiir dans 3 ans sur mes 2 jambes ?

                      Si le médecin œuvrait dans l’intérêt du patient il ne lui demanderait même pas son avis au patient !

                      Bah oui bibi tous les gens n’ont pas les mêmes intérêts dans la vie et c’est cela qui fait la diversité.

                    6. Loki dort

                      Quoique, si on découvrait les gènes du gauchisme hein… on pourrait se permettre, n’est-ce pas… moralement, pour le bien de l’humanité… 😀

          1. Aristarkke

            T’as déjà entendu parler de la façon dont tu arrives à faire valoir tes contrats, par exemple un bête bail de logement, devant la justice…
            Alors un contrat de fabrication d’humain sans prototype(s) préalable(s) validé(s) et testé(s), j’ai comme l’idée que ce sera coton…
            Ici, ce n’est pas la common law qui prédomine dans les cours…

                  1. Loki dort

                    C’est de l’ironie douce mon cher? Je sens que l’ami RPS va en faire une tirade… à laquelle j’apporte d’avance tout mon soutien

          2. bibi

            Expliquer moi comment vous pouvez mettre dans un contrat le fait que la génitrice renonce à disposer librement de son corps et que donc elle doit obligatoirement recourir à l’avortement si les parents le désire?

            1. sam player

              Bibi 20 h 49
              Bah un contrat de tueur à gages ça n’existe pas non plus : ça s’appelle une mesure d’ordre public…

                1. sam player

                  Homme de paille : tu introduis un contrat avec des clauses contraires à l’ordre public puis tu viens le déclarer contraire aux droits de la personne.

                  Quelques séries américaines sont assez didactiques à ce sujet. Il ne faut pas croire non plus que le système est figé, ça soulève des problèmes et c’est normal : le Code Civil n’a pas été rédigé depuis zéro la veille pour le lendemain.

                  1. bibi

                    Je pense qu’on ne peut contraindre une femme à avorter, et qu’une telle clause dans un contrat de GPA est contraire au droit.

                    Je pense qu’un jour avec la GPA le problème se posera si il ne c’est déjà posé et que par conséquent il faudra bien trancher la question, et savoir dans le cas ou les parents souhaitent que la génitrice avorte, et que celle-ci refuse qui seront le ou les parents de l’enfant.

                    1. albundy17

                      Le problème s’est en effet déjà posé, produit non conforme à la commande (en fait la moitié, des jumelles dont une morphologie mongolienne)

                      Sinon, la conscience du moi, c’est vers 2 ans

                    2. sam player

                      @ bibi 11 h 08
                      C’est ce qu’on appelle l’ordre public

                      Article 6 du Code Civil (1803)
                      On ne peut déroger, par des conventions particulières [ndlr des contrats], aux lois qui intéressent l’ordre public et les bonnes moeurs.

                    3. sam player

                      @ bibi 11 h 08 (suite)

                       » qui seront le ou les parents de l’enfant ? »

                      Ce problème ne date pas d’aujourd’hui, il existe déjà avec les dons de sperme et jusque là l’anonymat ou la reconnaissance de paternité* par un tiers permettaient d’éviter que le donneur ait à verser une pension alimentaire. Ça risque de n’être plus le cas si l’anonymat est levé au nom d’un droit (?) de connaître ses origines.

                      C’est pour cela que ceux qui veulent modifier des lois à la va-vite devraient entendre les critiques des professionnels de part et d’autre….

                      * : ouais dans le cas de 2 lesbiennes il peut y avoir reconnaissance de paternité par un genre 1 😀

                    4. albundy17

                      « ouais dans le cas de 2 lesbiennes il peut y avoir reconnaissance de paternité par un genre 1  »

                      Une sorte de « Combo » ?

                    5. Pheldge

                      Pas de problème, ça ouvrira un marché du « second choix » avec selon les arrivages, promo sur les blonds ou les bruns … Puisqu’on considère l’enfant comme une marchandise, allons-y franco !

                    6. albundy17

                      « ça ouvrira un marché du « second choix » »

                      Stupide, le stockage est hors de prix et ça périme vite, à moins d’attendre quelques années pour fourguer le tout à Lang et Bandit.

                      Je suis étonné que tu n’ais pas pensé SG

                    1. Lark on the Wing

                      La prison pour dettes (Sainte Pelagie notamment) n’a été supprimée que sous Napo III si ma mémoire est bonne. Elle subsiste pour les dettes envers l’état, sous le forme des jours amendes, depuis la loi de 2004 ayant réformé la « contrainte par corps »….

      2. Pheldge

        Pffff… aussi nuls que ceux qui s’opposent au viol librement consenti et à la sodomie pédophile pour tous ! des liberticide que je vous dis ! des fachos même !

      3. Aristarkke

        Pour les successions, avec les recherches biologiques qui ne feront que progresser, il y aura des surprises avec des invités surprises…

        1. sam player

          Harry
          10% des pères élèvent déjà un gosse qui n’est pas à eux sans le savoir. Les successions ne résolvent pas par l’ADN dans 99.99% des cas et quand bien même on aurait tous notre carte d’identité génétique ça ne changerait strictement rien même si ma mère avait couché avec Bill Gates.

          1. Aristarkke

            Je connais les statistiques anglaises sur le sujet, statistiques qu’il n’y a pas lieu de suspecter de n’être que valables pour ces insulaires (en ordre de grandeur, bien sûr).
            La différence est que les pères (putatifs) ne le savent (généralement) pas…
            Là, je ne te parle pas de l’élevage mais de la revue de détail des héritiers, le moment venu…
            Quand tu sais comment cela se passe habituellement, même quand il n’y a pas d’héritier surprise, je ne serais pas aussi affirmatif que toi…

            1. sam player

              Pour l’instant il n’existe qu’une seule filiation, celle de l’état civil. Et quand bien même je réussirais à prouver par l’ADN que mon père est Bill Gates que ça ne me donnerait aucun droit.
              Seul un enfant né de père inconnu pourrait essayer.

              1. Aristarkke

                Tu progresses même si on perçoit ta réticence à la ronde.
                Là, tu auras un enfant qui aura deux parents « légaux » dont un ne sera que légal, un qui sera légal + biologique ET un parent qui sera biologique MAIS aussi légal quoique de rang inférieur.
                ça, c’est pour aujourd’hui.
                Dans vingt ans ou quarante, ça peut changer…

                1. sam player

                  L’enfant adopté (adoption simple) est pour l’instant le seul qui puisse hériter de ses deux parents (sauf des ascendants légaux*) mais le taux d’imposition peut atteindre 60% pour les parents adoptifs*

                  * : dans certaines conditions

                  1. Pheldge

                    sam si qu’tu s’rais le lardon à Bill Gates, t’aurais une armée d’avocats à ton service, pour une action aux USA en reconnaissance de paternité, qui une fois aboutie te donnerait les mêmes droits que les moutards officiels !

      4. BDC

        Ouh là, on demande aux filles ? C’est intéressant d’avoir vos différents points de vue. J’avais déjà dit ici que j’étais pour la contraception gratuite, pour éviter au maximum les avortements. Donc je suis pour les IMG, IVG, PMA aussi et GPA j’y réfléchis encore, parce que la nature nous a pourvus d’une reproduction sexuée, il doit bien y avoir une raison. L’État n’oblige pas les femmes enceintes d’enfants « différents » à avorter, les médecins insistent lourdement mais c’est le choix de la mère, je connais des cas d’enfants triso ou handicapés graves, et c’est l’enfer, aucune structure d’accueil, faut vraiment avoir un couple solide et assumer financièrement car l’État vous abandonne. Donc oui c’est clairement de l’eugénisme, plus pour des raisons de coûts, mais quand c’est fait par les soces c’est bien. J’en étais à me demander si l’Etat devait financer les PMA car je ne vois pas pourquoi les pauvres financeraient ces demandes de plus riches, sauf pour le consentement à l’impôt (cotisations sociales).

        1. Aristarkke

          Il peut arriver que l’avis d’une Dame présente un intérêt, surtout question maternité où nous ne pouvons en rester qu’au stade de l’imagination…

        2. sam player

          Ah quand même une fille qui s’exprime… 😀
          D’accord aussi pour qu’il n’y ait pas d’intervention de l’état pour la PMA : ça doit rester privé sinon comme tu dis on retrouverait le même problème que pour les études supérieures.

          Pour ce qui est du financement de l’IVG là je serais plus pour que de bons samaritains financent l’avortement de celles qui ne peuvent pas se le payer vu d’une part les complications qui pourraient coûter plus cher que l’intervention et d’autre part que « l’enfant à naître » risque d’être à charge de la collectivité à 100%, on n’en a pas les moyens.

          Sinon fais gaffe quand tu parles de pauvres et de riches, faudrait voir à préciser pour ne pas être pris pour un socialiste par bibi…

                1. Lark on the Wing

                  C’est là l’instant mystérieux où l’on constate que, même chez « vrai tatoué » comme M. de Sameplaillère, le raisonnement, à l’instar du trône anglais, peut partir en quenouille….

                  Dès lors que la Loi Salique a été abolie, pour ne rien dire de l’égalité des droits et, plus encore, du droit de vote accordé au genre 1, il devenait évident que la décadence était incontournable….

                  Finalement, hein, la Charia ?

                  1. Pheldge

                    « … droit de vote accordé au genre 1, il devenait évident que la décadence était incontournable…. »
                    René Pierre, on t’a reconnu ! 😉

                2. BDC

                  Je viens de lire l’article sur la GPA sur CP, j’ai bien aimé, les commentaires en revanche… pfiou … Je me sens nettement mieux ici ! Merci les amis !

      5. Stéphane B

        Quitte à louer un corps ou une partie, je ne comprends pas pourquoi la prostitution n’est alors pas légale. Tant que la prostitution est illégale, je suis contre la GPA. De facto, pour l’égalité, je suis contre la PMA hormis pour les couples hétérosexuels qui ont des soucis.
        Maintenant, si la prostitution était légalisée, ma position changerait.
        C’est tout ou rien. Pourquoi autoriser une location d’un être humain mais pas une autre ? Problème d’équité !

        1. sam player

          Bonne remarque !
          Ce qui est curieux pour la prostitution c’est que les « assistantes sexuelles » sont autorisées pour les handicapés 😀
          Non, moche n’est donc pas encore considéré comme un handicap…

          Mr le juge, je ne sollicitais pas une prostituée, je contractualisais une GPA,… ça le fait ?

      6. Cata

        On ne confond pas GPA et PMA. La PMA ne permet QUE de torturer les corps des femmes qui veulent être enceintes. C’est leur choix, leur problème.
        La GPA permet de torturer le corps de n’importe quelle femme… qui n’aura pas d’enfant. Pour ceux qui ne veulent pas comprendre : voir les efforts désepérés de l’Inde ; pour 1 usine à bébés fermée, 3 créées. Imaginez une seconde ce que peut être une usine à bébés en Inde.

        1. BDC

          On ne confond pas torture et torture. Dans la PMA, la torture est pour celle qui se fait prélever les ovocytes : piqûres d’hormones de jument et anesthésie générale, à moins de considérer la grossesse elle-même comme une torture, perso j’ai adoré être enceinte (vraiment, hein). Les réveils nocturnes intempestifs et la privation de sommeil, en revanche, ça, ça fait partie de l’arsenal de la torture, la vraie. Mais dans chacun de ces cas, c’est volontaire, donc l’argument est non recevable.

          1. BDC

            À l’attention des arbres suisses : « hormones de jument », c’est du second degré, hein, c’est pour dire des doses très élevées d’hormones du genre 1.

  15. Euclide

    Remarquable billet de lucidité ou d’analyse politique.
    La question est de savoir quand la France va s’insurger et sous quelle forme : attentats ou guerre civile. Car, elle le fait depuis la fin du XVIII ème siécles
    La France est frondeuse depuis Jules César

      1. theo31

        Ell est déjà en cours avec le pillage des deux tiers % de la richesse produite par le secteur marchand. C’est la version light de celle en cours au Venezuela moins 500 000 meurtres.

    1. Falchi

      Seule certitude sur l’avenir proche : des attentats commis par des gens se réclamant de l’Islam. La révolte ne viendra qu’à partir de 1000 morts, peut être plus. Pas avant, tant la plupart des gens ont peur de la guerre civile, de MLP, de leur ombre, etc.
      L’enfumage magistral qu’aura été cette élection va laisser la plupart heureux : MLP n’a pas été élue. Le fait de s’être fait b… en chagrinera quelques uns avant les vacances, ensuite la langue de bois des gouvernants et le soutien quasi total de la presse fera le reste.

  16. Pythagore

    Quand je pense que je me suis ramolli le cerveau à faire des études, je parle pleins de langues zestrangères, parce que super important pour les competences, tout ca, tout ca. Bref un bon garcon qui suit les preceptes de la république. En fait mes parents auraient mieux fait de m’apprendre à devenir un pervers malhonnete, apparemment ca réussi carrément mieux.

    Je propose d’ajouter qq modules au programme de l’éduc-à-fion nationale:
    – comment enfumer une sale sans déclencher l’alarme incendie.
    – comment dépenser 20milliards d’euro en faisant croire que c’est pour le bien de tous.
    – cours d’évangélisation: comment porter la parole bien pensante.
    – comment dire avec conviction tout et son contraire.
    – comment trouver un parain milliardaire.

    Avec ca au moins nos jeunes y réussiraient. La faute à l’EN.

    1. Mildred

      J’ai compté plus de cinq fautes ! De mon temps, au certificat d’études primaires ça aurait donné un zéro éliminatoire !

      1. JiJiBé

        Le sieur Pythagore a du se tromper de table.

        Et on ne dit plus un « parain » mais deux par deux, rendez-vous le 8 mai, célébration de la fin de la seconde guerre mondiale et début de la nième guerre franco-française en attendant mieux…

      2. Pythagore

        Par bleu, pour les accents, vous m’excuserez, mais avec un clavier teuton, c’est très galère, pour le reste, l’expatriarcat a laissé des traces, j’écris rarement en francais. Je vais m’appliquer, promis, j’espère avoir 2/20 la prochaine fois, ce qui devait être mon niveau au collège (après j’m’a amailioré).

            1. JiJiBé

              Oui, ou palsambleu ou bleu de Bresse ou d’Auvergne selon ses racines et ses affinités, avec un petit faible pour le bleu des Causses pour ce qui me concerne.

              Concédons à Mr Pythagore que tâter à tâtons sur un clavier teuton – ton ton tontaine – est un laborieux théorème.

                1. Loki dort

                  Clôturons ce florilège: le bleu… tout court. Le débutant. On va d’ailleurs en avoir un à la présidence, un bleu de la première eau. Quoique trouble, l’eau… du jus de boudin!

          1. Pythagore

            Je crois que je suis ire-et-cul-pet-rable. J’aurai plus vite fait d’adapter le larousse. Merci pour votre tolérance et votre correction. Je suis plus fourme d’Ambert.

            1. Cata

              Testez le clavier espagnol latino americo. Il permet tous les accents sur n’importe quelle voyelle. Il offre également le Ç (en majuscle svp), en direct sur le clavier. C’est un QWERTY optimisé,

  17. zelectron

    Présidentielle ratée, fiction :
    quelque soit la sympathie ou l’antipathie
    qu’on puisse nourrir à l’encontre du FN …
    1) MLP gagne avec epsilon de plus que EM
    2) grève générale et manifestation monstre
    (du jamais vu : 10 000 véhicules incendiés,
    886 blessés dont 171 forces de l’ordre
    et 9 avec pronostic réservé)
    3) MLP démissionne
    4 ) nouvelles élections et le pouvoir
    reste aux mains des socialo-islamistes . . .
    ou bien Marine Le Pen est intelligente
    et elle démissionne le soir même des résultats
    pour éviter les « troubles »,
    le pouvoir reste donc toujours aux mains
    des fossoyeurs de la France
    annexe : Macron est remercié, son rôle est
    terminé, il retourne à ses arnaques bancaires…

    1. tabbehim

      ou alors MLP ne démission pas, emprunte les corones de tatie tatcher, et propose aux cocos d’aller soutenir la révolution vénézuelienne de l’intérieur avec maduro….

      Nan, totale fiction que voilà !

  18. nemrod

    En étant plus terre à terre, je viens de prendre connaissance du projet du Messie conçernant mon secteur d’activité.

    Je ne sais pas s’il va révolutionner la politique mais j’ai un tuyau pour les propriétaires de parcelle forestière : ne vendez pas !
    On va être en rupture de langue de bois.

    1. bibi

      La sélection à l’entrée à l’université existe, elle s’appelle le baccalauréat qui est le premier grade universitaire.
      Toute loi imposant le tirage au sort est illégale, et sera cassée.

      1. sam player

        Il me semble qu’ils ont utilisé une circulaire ou un truc du genre donc aucune valeur.
        Ils trouvent tous cela complètement idiot (sauf les syndicats étudiants, taka voir le niveau) mais comme ça va à l’encontre de l’égalitarisme ils se tirent une balle dans le pied.
        S’ils font de la sélection le château de cartes s’écoule. Ils sont capables d’envoyer des gens au casse-pipe juste pour pas se contredire.

        1. sam player

          A propos d’études il y avait un article complètement débile sur CP ce weekend au sujet de la dette étudiante américaine.
          Heureusement qu’un commentateur a mis un lien intéressant sur le ROI des études (Return On Investment) puisqu’en final c’est cela qui compte. Peu se rendent compte (même pas l’auteur) que dans un système public ce sont les pauvres qui paient les études des riches.

          1. bibi

            Les riches que l’on va définir comme étant le dernier quintile, et en vertu de la règle des 80 20 sont des contributeurs plus que net donc personne ne leur payent quoi que ce soit.

            1. sam player

              Je parle des pauvres actuels qui financent les études des autres sans y avoir accès : tu veux faire des études, tu les paies.

              C’est le seul moyen de responsabiliser les gens dans les choix qu’ils font : trop facile de faire des études à 100KE mini le bout puis de laisser tomber car pas de débouchés ou changement d’idée.

              1. bibi

                Les pauvres aujourd’hui ils vivent de la redistribution.
                Un cursus à 100k€ c’est plus maxi que mini.
                La dépense moyenne par étudiant est de 11 680€ par an soit grosso modo le cout d’un lycéen 11070€.
                Avec une telle dépense par étudiant inutile de chercher bien loin pourquoi ils sont si mal formés.

                1. sam player

                  « Un cursus à 100k€ c’est plus maxi que mini. »

                  Euh les études ça ne commence pas au supérieur mais à partir du moment où certains quittent pour aller dans la vie active et que d’autres prennent racine. Et alors 100KE c’est le mini.

                  « Les pauvres aujourd’hui ils vivent de la redistribution. »
                  Manifestiment à force de vouloir t’opposer tu ne réfléchis même pas. Pauvre avait ici une valeur relative : le plombier finance les études du médecin ou de l’ingénieur.

                  Bon je sens que tu vas encore m’en sortir une, je le sens gros comme une maison.

                  1. bibi

                    Quand on fait comme les socialistes et qu’on emploie des mots pour leur donner le sens qui nous arrange c’est plus facile d’avoir raison.

                    1. sam player

                      Bibi 20 h 54

                      Ca t’évite de répondre à la question du plombier qui finance les études de l’ingénieur…

                      Pour ce qui est des définitions c’est toi qui décide qu’un riche c’est 20% de la population et un pauvre vit de la redistribution…
                      Personne entre les 2 ? :mrgreen:

                    2. bibi

                      Moi la définition je la donne après on peut ne pas être d’accord, vous vous en abstenez comme ça c’est plus simple.

                2. Aristarkke

                  Si, en moyenne, cinq ans d’études supérieures valent 60.000 €, le seuil des 100.000 peut être atteint en pointe pour les longues, type médecin…

                  1. bibi

                    Les médecins ils font leur externat puis leur internat, certes le cout de la formation est élevée mais largement contrebalancer par le travail effectuer durant la formation.

                    1. Aristarkke

                      Mais je ne le leur reproche pas.
                      Ce sont des études qui ne se font pas avec des bouts de ficelle et qui requièrent des formateurs de haut niveau (enfin, j’espère) 😉

                  2. sam player

                    Harry
                    Rien qu’un normalien perçoit 1500€ par mois soit 18,000€ par an et un polytechnicien 10,000€ par an…
                    Sinon 10KE par an par élève pour les écoles d’ingénieurs c’est du pipo.
                    Dans de la compta d’entreprise ça ressortirait à 30KE minimum car il y a plein de frais non comptés, à commencer par les retraites, l’immobilier etc….

                    1. Aristarkke

                      Sur ce coup-là, il me semblait que j’allais dans ton sens d’estimer à rebours de Bibi que 100 k€ ne pouvait constituer un budget super maxi…

                    2. sam player

                      D’ailleurs les chiffres de 10-12KE par an sont souvent donnés par l’EN pour ses propres frais mais elle ne compte pas ce qui reste à charge des communes, départements, régions et des entreprises…

          2. Aristarkke

            « Peu se rendent compte (même pas l’auteur) que dans un système public ce sont les pauvres qui paient les études des riches. »

            C’est bien le but de cette dissimulation…

        2. bibi

          Je vais vous expliquer un truc quand on veut voir un château s’écouler le mieux c’est d’en faire un en sable au bord de la mer, ça évite de gâcher un jeu de carte.

      2. lxy

        Le tirage au sort s’impose dans des filières archi-demandées (bien qu’inutiles) comme STAPS et Psycho. La France délivre à elle toute seule plus de diplômes de psychos que toute l’Europe. C’est de l’excellente chair à canon pour l’ultra-gauche manifestante qui ne risque pas de manquer de petits soldats de la révolution bolivarienne.

          1. sam player

            Perso je suis d’accord : STAPS rien à voir de près ou de loin avec l’EN et encore moins avec l’instruction.
            Pourquoi pas un diplôme de Macramé avec les pieds.
            Sportif n’est pas un métier.

                1. albundy17

                  Oui, et à vrai dire je ne sais pas à quoi ça sert 😥

                  Je croyais que c’était plus destiné à la rééducation fonctionnelle, enfin un truc comme ça

                  1. Aristarkke

                    Oui, les impétrants peuvent choisir cette spécialisation pour intervenir comme éducateur sportif aux côtés des kinés…

                    1. sam player

                      STAPS : Sciences et techniques des activités physiques et sportives.

                      La moitié des diplômés de STAPS trouvent un emploi sans rapport direct avec le sport (onisep.fr).

                      Du gâchis (samplayer.fr)

                    2. albundy17

                      « La moitié des diplômés de STAPS trouvent un emploi sans rapport direct avec le sport (onisep.fr). »

                      Rhooo, tu vois toujours le verre à moitié vide 😀

                      ps: le deuxième lien ne marche pas.

                    3. Lark on the Wing

                      Sans sous-estimer l’acquisition enrichissante d’un vocabulaire très savant, tel que le badminton est décrit comme « une activité duelle de débat médiée par un volant », ou le kayak qui est « une activité de déplacement d’un support flottant sur un fluide ».

                      « L’outil scripteur » est bien sûr dépassé par le clavier, mais ça fait riche, surtout si c’est un Montblanc….

                      Evidemment, en Charente Maritime, Al, géniteur d’apprenant, n’a nul besoin d’appliquer ledit apprenant dans un « milieu aquatique profond standardisé » car il possède l’Océan… de l’autre côté dudit Océan, ils n’ont pas STAPS, mais simplement TAPS : on peut aussi le jouer pour notre Ed Nat….

                      youtube.com/watch?v=VHrvL9fU_Ec&ytbChannel=jumpinfish

        1. Pythagore

          Qd MLP sera élue, avec tous les hystériques micronien, orphelin de leur gourou télé-évangéliste, les Psy vont avoir du boulot. Enfin un secteur d’activité qui aura le vent en poupe.

  19. theo31

    On ne le dira jamais assez , voter Macron c’est se faire mettre bien profond une deuxième fois par Hollande. Vivement le grand bal des cocus contents de payer la chambre pour le pop-corn, le cidre sans alcool et le plaisir de se foutre de leur gueule

    Le bolet de Tulle n’est finalement pas si nul que cela en politique politicienne. Même sans être là, il arrive à enculer tout le monde. Il pourrait jouer dans une grand pièce intitulée I-fist-génie.

    1. Lark on the Wing

       » I-fist-génie »…..

      Philou doit se ronger le foie d’avoir laissé passer celle-ci….

      Vous faites un petit concours entre vous ?

  20. Gaeloup

    Le tit Macron a lancé un parti tout nouveau tout beau mais cela fait des années que la France s’est mise en marche arrière. Une manière rigolote de prendre le mur en pleine face.
    Le terminus n’est plus très loin, à portée de taxi über travaillant pendant ses rtt en heures supplémentaires défiscalisées en plein dimanche caniculaire.

    1. honorbrachios

      Toute l’astuce est la: Impossible de se prendre un mur en pleine face en allant en marche arrière !
      Par contre, dans les fesses tu peux prendre cher et profond…

  21. albundy17

    Bon sang c’est vraiment l’horreur ce parti ignoble, vla ti pas qu’en plus l’un de ses haut membre (candidat municipal) a collaboré avec DASH pour que lafarge puisse continuer à bosser leur fabrique du sarin.

    20minutes.fr/politique/2061227-20170503-ancien-candidat-fn-municipales-supervise-collaboration-lafarge-daech

          1. Lark on the Wing

            Nan, je lui fais crédit de bien davantage de culture que l’abruti – dont j’ai oublié le nom – qui lisait en livre de chevet « Zadig et Voltaire »….

            1. Lark on the Wing

              Sans compter que, dans « Predator », n’est-ce pas, Schwarzy (auquel je ressemble assez par la musculature) finissait par avoir la peau de la créature from outer spèce….

              1. Lark on the Wing

                Il ne vous aura pas échappé, bien sûr, que « Zaïre » est le titre d’une des tragédies de Voltaire, parmi les plus illisibles…. Dire qu’il pensait que la postérité rendrait son nom immortel pour ces pièces injouables, quand, en fait, il survit essentiellement par son « Candide », quelques poèmes et une partie de son amusante correspondance.

        1. Pheldge

          Dans le « pet-food » (Royal canin, Canigou, Sheba …). Il négociait des pleins camions de cadavres frais et des tombereaux de membres coupés ! 😉

    1. bibi

      Par contre les hommes de l’état qui font verser des rançons à DaEsh (noter la présence du E) pour libérer des otages pas de problèmes.

    2. Aristarkke

      On achète bien du pétrole ou d’autres fournitures à des régimes politiques pas vraiment nets, question démocratie…
      On ne se gêne pas non plus pour leur fourguer des matériels divers dont et surtout des armes payables, elles, en bonne monnaie (sauf quand Hollande a à refourguer des frégates aux spécifications russes pour des clients des mers du Sud)…

        1. Aristarkke

          Perso, je réagis (non pas à ton commentaire en cédant à la vieille habitude de zigouiller les porteurs de nouvelles qui ne plaisent pas 😉 ) à cette fausse offuscation visant un affidé FN ayant osé travailler dans une boite obligée de composer avec un ennemi qui en est un ou qui n’en est pas, suivant les personnes, les moments, les actions, les estimations, etc…
          J’avais bien perçu ta fausse indignation surjouée…

    1. albundy17

      Ha bon ??? Macron aurait peu être une société dans les caraïbes genre Cayman ???

      boards.4chan.org/pol/thread/123954111/happening-macron-exposed-as-a-fraudster

    2. Higgins

      J’ai repris des nouilles. Plus sérieusement, lecture du tome 7 de « Hergé, le feuilleton intégral » (l’oeuvre d’Hergé tel que les lecteurs du Petit vingtième l’ont lu lors de la première publication: Tintin, Jo, Zette et Jocko, Quick et Flupke). Nettement plus intéressant.

  22. René-Pierre Samary

    À la une du Figaro en ligne, Micromégas aurait gagné haut-la-main le débat d’hier soir. Mon commentaire, qui va peut-être passer à la trappe :
    « Ce que vous affirmez avec tant de parti-pris est tout simplement faux. MLP avait une carte à jouer, c’était de montrer l’inconsistance du caractère de Macron, et elle l’a fait avec pugnacité. Il pouvait prendre de la hauteur, c’était son rôle – on imagine un Mitterrand ou un Chirac, ou encore un Fillon, assis à la même place ! Il n’a pas réussi à le faire, parce que c’est encore un petit garçon, ce qu’il est apparu. Imagine-t-on le freluquet (qui est certes plus compétent qu’une MLP) face à des poids-lourds comme Poutine, Trump ou Merkel ? Ils n’en feraient qu’une bouchée ! Et puisque vous évoquez JMLP, il aurait pulvérisé le gamin. Avec style, ce qu’est incapable de faire sa fille.
    Bref, aucun de ces deux candidats n’ont une carrure présidentielle, et ce ne sont pas les journalistes béats qui vont la lui donner. Qu’il fasse d’abord ses classes. Et puisque nous parlons des journalistes, nous n’oublierons pas que la presse aux ordres a trahi les Français, une fois de plus, en sabotant la candidature Fillon. Il y a bien une anti-France. »

    1. Macron a été meilleur que MLP mais elle avait placé la barre tellement bas que c’était facile. C’était pitoyable.

  23. René-Pierre Samary

    HS mais dans le vent… La maigritude obligatoire et réglementée (sur le Fig)…
    « «Dans l’arrêté précisant les conditions d’application de l’article 20 de la loi santé, les personnes concernées ne pourront pas exercer en cas de maigreur “modérée” ou “sévère”», explique au Figaro Olivier Véran, neurologue, ancien député PS et rapporteur de l’amendement relatif à la délivrance du certificat médical. Ces deux catégories correspondent à un IMC inférieur à 17 (54 kg pour 1 mètre 80, par exemple). Aucun critère chiffré n’a cependant été arrêté dans le texte afin de laisser une marge d’appréciation au médecin du travail et élargir l’examen à d’autres paramètres. «Il y a des personnes qui sont naturellement légèrement maigres (entre 17 et 18,5, NDLR) et donc nous ne voulons pas faire de discrimination. Mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère qu’une personne ne peut avoir un IMC inférieur à 17 de façon naturelle.»

Laisser un commentaire