Joli mois de mai, joli gouvernement

Le Youpi™® continue ! Après le Youpi™® naturellement poussé suite à l’arrivée en fanfare d’un nouveau président très bon état général (très peu servi), voilà une nouvelle fois l’occasion de se réjouir avec la nomination d’un gouvernement resserré, de combat, efficace, jeune, frétillant et politiquement bien construit.

Et je dis ça sans ironie : reconnaissons à Macron d’avoir finement joué pour le moment puisqu’il a réussi là une belle synthèse. Du genre 1 et 2 à égale quantité, de l’énarque en bonne dose, une fine vapeur de société civile, une subtile dose d’ancien maoïste avec Gérard Collomb, une pincée d’ex-marxiste avec Jean-Yves Le Drian, du droitard bien tradi avec Darmanin, une louchée de droite molle pour Edouard Philippe, une giclée de vieux briscards Modem qui niait pourtant toute participation au gouvernement et même de l’anguille parfum Tout Ce Qui Passe avec Le Maire, vraiment, pas de doute, c’est habile.

Nicolas Hulot est aussi une belle prise, illustration rigolote qu’on peut très bien survivre à une incohérence idéologique complète, lui qui étrillait Macron il y a encore quelques semaines en estimant qu’il n’avait pas compris « que c’est bien un modèle ultralibéral qui est à l’origine de la crise écolo ». Caution people et personnalité aimée des Français qui adorent les jolies images des vertes prairies sabotées par les méchants capitalistes filmées depuis un hélicoptère éco-conscient cramant 50L de fossiles à l’heure, le petit Nicolas a finalement accepté de rejoindre la Dream Team, le tout avec un rang protocolaire qui frôle l’indécence, ce qui a le mérite évident de faire immédiatement taire toutes les cucurbitacées vertes des précédents gouvernements et des partis chlorophylophiles en complet désarroi.

Bref, il y a boire et à manger et encore une fois, Macron montre qu’il veut et sait, dans une certaine mesure, satisfaire quasiment tout le monde. Mais bien au-delà de ces constats d’usage, observons simplement le paysage politique français à la suite de ces nominations : c’est carrément une boucherie.

Pas un parti n’est épargné, pas une formation n’a survécu intacte à ce qui vient de se passer, et il y a pour cela toutes les raisons de se réjouir franchement.

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : il est encore bien trop tôt pour porter le moindre crédit à la brochette de nouveaux saltimbanques entrés dans l’arène du cirque Édouard Philippe. Il va falloir attendre une peu, et tout porte à croire que d’une part, les prochaines législatives pousseront à un remaniement (plus ou moins violent selon l’ampleur de la « victoire »), et d’autre part que la réalité, qui n’a pas bougé d’un chouilla, rappelera aux Français qu’un gouvernement et un Etat ne peuvent pas tout.

Mais en attendant, réjouissons-nous : depuis quelques jours, ce sont bien des couinements d’agonie qu’on entend de tous les côtés du spectre politique ; les manœuvres des uns et des autres pour tenter de sauver leur poste ou leur avenir sont particulièrement réjouissantes. Les contorsions des militants de tous bords, forcés de voter Macron au second tour et qui voient maintenant leurs partis se déliter en quenouille, sont tout aussi cocasses.

À gauche, il faudrait être vraiment bégueule pour ne pas goûter à la tête d’enterrement de Ségolène Royal qui se retrouve sans ministère ni mandat et veut tenter l’entreprenariat, sans doute pour goûter enfin aux joies d’une faillite rien qu’à soi. Cela lui changera des faillites distribuées aux autres. Difficile de ne pas se réjouir des grimaces de Najat Vallaud-Belkacem qui lâche enfin son travail de destruction méthodique de l’Éducation Nationale pour tenter de décrocher une place de député à Villeurbane. Amis lecteurs qui votez encore, ne lâchez rien : l’échec de Najat est à portée de votre main. Je passe pudiquement sur le cas de Valls dont la gluance atteint maintenant des sommets et pour lequel, là encore, l’échec devient vraiment possible, quasi-palpable. Là encore, voter contre lui pourrait procurer un plaisir simple. Réfléchissez-y.

À droite, le constat est le même : les uns et les autres fuient un navire qui ne sait plus s’il coule, s’il rentre au port, s’il change de cap ou fait un peu tout ça en même temps. Moyennant quelques décisions catastrophiques que, soyons en sûr, la droite la plus bête du monde est parfaitement capable de prendre, une bonne déroute électorale, une jolie branlée de magnitude 9 est envisageable et d’ailleurs, Fillon, devenu précisément expert en dérouillée vigoureuse, y songe déjà. Il n’a pas tort puisque là encore, les électeurs pourront se payer quelques belles mises en orbites de cadors boiteux dont la droite s’encombre avec obstination, comme NKM par exemple.

Aux extrêmes, le bonheur est déjà plein : le Front National est déjà parcouru de soubresauts ridicules. Marion Maréchal-Le Pen, lucide, a judicieusement choisi d’abandonner la Marine qui s’était sabordée au cours d’un débat d’entre deux tours absolument minable. Philipipeau, idiotement sûr de détenir la clef des prochains scrutins, se lance dans son propre mouvement socialistoïde. S’il joue bien, il pourrait courageusement se mégretiser et débarrasser enfin le pays de sa pénible présence. De son côté, Mélenchon, le bourrichon tout remonté et le melon tout gonflé, continue de croire en sa bonne étoile alors que son aura commence déjà à montrer des signes évidents d’affadissement. Là encore, avec un peu de chance et grâce à des triangulaires voire des quadrangulaires torrides, son parti pourrait ne représenter qu’un petit croupion pittoresque à l’Assemblée nationale.

Mieux encore : depuis ce nouveau gouvernement, toute la droite et toute la gauche traditionnelles sont sidérés. On n’entend plus les hordes d’imbéciles socialistes de droite et de gauche tant ils ne savent plus sur quel pied danser. Le trotskysme, le bolchevisme et les bêtises communistes n’intéressent plus personne. Le Parti Socialistes est devenu un sujet de poilades à la machine à café (Cambadélis alimentant de surcroît de belles rafales de tweets photoshoppés pour les rieurs de tous bords), les Républicains parviennent presque à se faire oublier tant leurs dissensions internes empêchent de suivre qui est avec ou contre qui, les Verts ont disparu corps et biens et le reste n’existe plus qu’à l’état de traces, comme les gaz rares.

Non, vraiment, il n’y a pas à tortiller, Macron a réussi quelque chose de phénoménal : dissoudre à peu près tout les partis français dans leurs incohérences internes.

Le souci, bien sûr, est qu’il ne l’a pas fait en apportant une solution radicalement différente, mais en se contentant de profiter de ces incohérences. Il a formé un nouveau centre, attrape-tout, idéologiquement illisible puisque patchwork de pensées bigarrées, de volontés diverses, de compromis forcément foireux puisque construits sur des désirs antagonistes. Avec deux doigts de lucidité, on comprend que tout ceci ne durera qu’un temps et que très forte est la probabilité que Macron fasse un petit sirop de socialisme mou, que dans cinq ans la part de l’État dans l’économie soit supérieure à 57% du PIB, que les prélèvements obligatoires aient encore augmentés et que la législorrhée ait encore grimpé au profit d’une complexité administrative accrue.

Certes.

Mais en attendant, rien ne nous empêche de nous gondoler. Après tout, on paye pour.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires331

  1. Le Gnôme

    Le plus comique est d’entendre les nouveaux ministres qui ont dit pis que pendre de leur nouveau patron se répandre en louanges démesurées sur les bienfaits de sa politique à venir. Il ne faut vraiment avoir aucune colonne vertébrale pour faire de la politique.

      1. Frédéric.D

        Je trouve que dans tous vos exposés (à tous) il est difficile de trouver quelque chose de positifs sur les agissements de nos gouvernements passés, présents, et à venir … Vous l’avez la solution vous ? Parce que j’aime bien votre jolie plume mais la plupart de vos textes ne montrent jamais un « chouïa » d’optimisme ? ou j’ai mal interprété ? . Vous fichez la pétoche quand même (qui plus est avec votre masque) ou à moins que ce ne soit voulu tel serait si bien le faire « Un groupe de pression » ou que sais-je encore, nan ? (juste un peu ? allez !)
        … Bien à vous …

        1. Il y a régulièrement des articles positifs et des solutions. Et régulièrement, il y a des intervenants qui viennent pleurnicher sur le fait qu’il n’y a pas de propositions, de positif, ou d’optimisme.
          Je laisse mes commentateurs habituels vous répondre 🙂

        2. nemrod

          Bah c’est simple.
          Je vais vous expliquer simplement.
          On veut juste que l’on nous fiche la paix et tout ira mieux.
          Le « Ne m’aidez plus ! » de Galabru dans Papy fait de la resistance.

          Positif et simple.
          Trop.

            1. Aristarkke

              répondirent les armateurs de St Malo à Louis XIV se proposant de venir les aider… (faut situer le contexte pour notre nouvel aficionado à qui on peut recommander le blog de l’ Institut des Libertés…) 😛

        3. Patatrac

          @ Frédéric. D 09h37
          Il me semble que le fil principal des articles et commentaire de ce blog est plutôt clair et finalement positif : dans une population il n’y a pas que des pinces et des clés de douze, laissons-les donc faire, laissons-les donc aller, ce qui par agrégation forme un système bien plus efficace – et moins onéreux – que celui que nous connaissons (et que le monde entier, voire plus loin, nous envie). Là, un doute m’assaille, hop, vite, une bière : et s’il y avait plus de pinces que de gens capables de se prendre en main, comme des grands ? Tant que l’individu, comme agent économique, n’est pas au centre de l’activité politique, il sera difficile de les départager. Au final, il y a deux solutions, subir et in fine être assisté – c’est confortable, voir le discours sur la servitude volontaire de La Boétie – ou essayer de participer au mouvement, même avec le risque de se planter, mais c’est plus dur….

          1. Frédéric.D

            Vous êtes trop complexe pour moi dans vos propos ou pas assez clair mais j’essaie de vous comprendre. Dans l’ensemble, vous voudriez que l’on se prenne en main tout seul comme des grands ? Plus de Président, plus de gouvernement ? L’anarchie en sommes non ? Pourquoi pas . Ou alors, tel les Anonymous ((comme l’est notre cher H16 (et moi je suis qui en a eu l’idée dans les années 2000)) redonnons forme à la société, anticapitaliste, alter-mondialiste ou presque, patati patata, … et après ? On fait quoi ? Qu’on nous fiche la paix ? Pourquoi ? Quelqu’un nous emmerde ? Bref, ce serait bien de donner des solutions qui tiennent la route pour tout le monde si vraiment il y a un gros problème … Ha oui, vous n’êtes pas élu pour cela, ce n’est pas à vous de trouver des moyens pour faire avancer ce qui va sois-disant si mal, etc … Le sempiternel refrain qui tue, du moins celui que j’entends d’une minorité de mécontents dans mon entourage et qui finalement n’argumentent généralement rien, le néant ! Vous êtes vraiment dans le noir total, vous devez êtes aigris non ? Enfin, j’espère que vous vous amusez un peu dans votre vie parce que à vous entendre ou lire, on se tire une balle dans illico presto … Rassurez-moi, vous allez quand même quelque peu bien ? ou vous êtes vraiment mal à ce point ?

            1. « redonnons forme à la société, anticapitaliste, alter-mondialiste ou presque »
              Ça va pas la tête ?

              J’ai beaucoup de mal à voir le lien dans tout ce que vous racontez. C’est un peu décousu, tout ça.

            2. Pat

              Quelqu’un nous emmerde ? Oui, l’Etat qui ponctionne tout et se mêle de tout. Ce qui veut dire simplement un Etat cantonné au régalien (armée, police, justice) et dont la fonction d’assistanat (éducation, santé, protection sociale en général) soit limitée et sous-traitée autant que possible au privé.
              Pourquoi a-t-on plus de 6 millions de fonctionnaires et assimilés maintenant alors que 2 millions suffisaient il y a quelques dizaines d’années ?
              Rien à voir avec l’anarchie.

            3. Dr Slump

              « ce serait bien de donner des solutions qui tiennent la route pour tout le monde »

              Ca n’existe pas, il n’y a pas de « solution » qui vont « pour tout le monde », la preuve vous exprimez ici un désaccord 😛

              D’où le principe de subsidiarité: que chacun soit le juge de ce qui le concerne exclusivement.

            4. turlututu

              Bah mon gars, faut pas hésiter pour se tirer une balle !

              Ici la seule chose qu’on demande c’est qu’on ne nous emmerde pas plus que nécessaire à coup de cerfa, de codes, et de règlementations allahcon.
              Ici aussi on aime bien tourner en dérision tout ce qui est fait pour notre plus grand bonheur par des zélites clientélistes qui ne pensent qu’à se gaver sur notre dos.

            5. Aristarkke

              Rien compris à votre tirade, Frédéric. Si donc nous ne sommes pas clairs, vous avez manifestement l’ étoffe pour venir vous restaurer de saines pensées ici même…

            6. Jérôme

              Ouvrir un dictionnaire et chercher les définitions des mots dont vous ne connaissez pas le sens serait un très bon début.ET ne pas attendre que la solution vous soit donnée parce que vous ne comprenez pas serait un pas de plus vers la lumière.
              Cordialement.

            7. monoi

              « Plus de Président, plus de gouvernement ? L’anarchie en sommes non ? Pourquoi pas « .

              Comme tous ceux qui ne reflechissent pas et qui sont en situation de dissonance cognitive profonde, on sort des enormites qu’on s’est invente tout seul.

            8. Patatrac

              @ Frédéric. D 11h35

              Puisque vous avez répondu à mon message, mais ne sachant exactement à qui vous vous adressiez, vous auriez pu trouver Adam Smith et Ricardo, vieillots mais intéressants, plus qu’Anonymous. La Boétie reste, à mon sens, d’actualité ; d’autres ici se réfèrent souvent à Saint Simon, plus proche de nous, souvent Von Mises aussi. Pas vraiment dans même le tonneau que l’anti-truc ou anti-machin que vous servez et qui tombe de nulle part. Achille Talon, éminent linguiste, et parfois pris de colères jupitériennes, un peu à la Lucchini « l’administration, ça commence à me flégon les yeucou veugras ». Frédéric… quittez Montaubant.

            9. theo31

              « ce serait bien de donner des solutions qui tiennent la route pour tout le monde si vraiment il y a un gros problème »

              Faut être de la race supérieure, celle qui sait mieux que les intéressés ce qui est bon pour eux. Je laisse cette prétention inouïe de s’occuper du cul des autres avant le leur aux envieux et jaloux socialistes.

            10. Zer

              @ Frédéric Dé.

              « Vous êtes trop complexe pour moi  »
              Ceci sera peut-être suffisamment basique et il y a de jolies illustrations : http://www.zerocratie.org/p/0-le-contrat-social.html

              « et après ? On fait quoi ? Qu’on nous fiche la paix ? »
              Oui merci.

              « Pourquoi ? Quelqu’un nous emmerde ? »
              Oui, les propriétaires de bétail humain, ie. la classe des exploiteurs, qui n’est pas celle à laquelle vous venez de songer en lisant le mot « classe ».
              cf https://www.contrepoints.org/2010/11/13/7131-l%E2%80%99analyse-de-classe-libertarienne
              (https://www.fff.org/explore-freedom/article/libertarian-class-analysis/)

              En résumé, l’esclavage, c’est mal.

        4. Le Gnôme

          Ce qui nous fait peur, c’est la phrase suivante: Hi, I’m from the government, and I’m here to help. Elle est terrifiante, et elle a franchement cours en France, c’est ce qui ne me rend pas optimiste.

        5. Gerldam

          Ce qui nous rend amer, c’st que la France serait le pays le plus riche, le plus prospère et le plus agréable à vivre si ce pays était bien géré (à la Suisse par exemple). Mais 40 ans de socialisme laissent des traces, que dis-je, des fossés qui sabotent et continuent de saboter ce beau pays.

          1. Lafayette

            bon la suisse à le bon rôle, il n a pas été entretenu après guerre et a une longue habitude de manger de la patate.

            sans rire presque rien a reconstruire après guerre,ca laisse une légère avance.

            1. Laurent

              La France a été un des pays d’Europe les plus épargné par la deuxième guerre mondiale, relativement peut de mort, pas de destructions massive. Aucune excuses.

              1. Aristarkke

                Nous avons affronté deux guerres coloniales à la suite qui ont plombé les finances, tout de même. Et s ‘il n’ y a pas eu (trop) de destructions directes, les Schleuhs avaient quand même pillé le pays et ses industries.

              2. lafayette

                bon tout le monde ne finance pas les fabriques de soucoupes volantes. Ça a de quoi plomber un budget, même si c’est pour taper sur quelques lézard du désert , ça reste un bon gros trou dans le budget.

              3. Vilmouss

                Peu de destructions massives par les allemands… En revanche des destructions massives par du carpet bombing américain pour faire partir les allemands il y en a eu. Allez vous promener à Brest et au Havre par exemple, vous verrez des villes reconstruites car détruites à 90% pendant la guerre.

        6. bibi

          La solution elle est simple :
          Baisse de la dépense publique de 10% par an pendant 5 ans associée à une baisse des prélèvements de 9% par an.
          Avec 35% du PIB recouvert par l’état grâce à seulement à deux impôts (IRPP et TVA) on a largement de quoi avoir une bonne social-démocrassie bien gluante qui pourra financer ce que même les plus socialistes des électeurs veulent à savoir les fonctions régaliennes (3%), l’instruction(3%), la santé et les retraites (25%), les infrastructures(1%), les dépenses d’administrations locales (1%) charge de la dette (2%).
          Avec ça vous gagnez entre 2 et 3pts de croissance par an, et en 20 ans sans même toucher au nominal de la dette maastrichienne passe sou la barre des 60%.

          Seulement cette solution est hors de porté d’un énarque.

          1. honorbrachios

            Bibi président!
            @Fred d :
            un truc qui rend heureux, à défaut d’optimiste, c’est que l’on ne voit plus hollande et sa clique, (sapin, bekasin, mst, cazenoix, etc…), et ça, ça fait du bien après ces interminables 5 années, on ne l’a peut être pas assez souligné!

          2. Infraniouzes

            Autre proposition: la formation professionnelle coûte 32 Mds€ pour pas grand chose puisque, malgré cette gabegie, le chômage ne recule pas. Laissons les entreprises former les gens dont elle besoin et que l’Etat prenne en charge les frais de transport, de logement, de bouche des nouveaux embauchés. Le monde associatif pompe 32 Mds € lui aussi pour strictement rien. Donc, coupes sombres là aussi. Disons que l’état économise 50Mds € et en dix ans on aura économisé 500 Mds €. C’est un calcul grossier mais qui donne une idée des dérives financières qu’on impute, pernicieusement, à la crise alors que la panade n’est due qu’à l’impéritie de nos hommes politiques.

            1. Peyreloubes

              Une école dans l’Isère, vient d’envoyer une cinquantaine de mômes du primaire, en voyage à la mer. Ben oui, c’est du social. La facture : 19 000 euros. Comme ils sont dans une zone de ski, on les emmène ailleurs pour qu’ils fassent du ski. Ben oui, certains enfants n’ont pas les moyens d’aller sur les pistes de ski de la commune. Ben oui c’est du social. Et les régions hurlent parce qu’en catimini, Hollande sucre les subventions à tout va. Mais les régions pleurent parce qu’elle ne pourront plus payer le RSA et autres alloc en masquant bien la gabegie par ailleurs. Et les mêmes enfants sont allés à Lyon l’an dernier pour visiter le Musée de Guignol et des marionnettes.

              1. Black Mamba Warrior

                A propos du RSA
                Dans la région, il a été décidé de renvoyer le personnel de cantine pour mettre à la place ceux qui percevaient le RSA, les contraindre à travailler tout en percevant leur indemnité espérant ainsi faire des économies.
                Ils ont renvoyé du personnel qualifié pour mettre à la place des personnes non motivés et nullement intéressé par deal.
                Enfin de compte, ils ont rappeler quelques temps plus tard le personnel renvoyé car les autres ne se sont jamais présentés pour l’emploi gracieusement proposé.

              2. sam player

                « …à Lyon l’an dernier pour visiter le Musée de Guignol…

                Euh, c’est pas à Lyon ! C’est 55 Rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris

            2. Aristarkke

              Mais la FP. a le mérite d’entretenir beaucoup de monde…
              Quant à former des techniciens alors que la couverture industrielle du pays régresse constamment est effectivement du dernier efficace moyen…

            1. bibi

              J’ai juste dit qu’il restait 2 impôts TVA et IRPP!
              Ils devront recouvrir 35% du PIB.

              Et de surcroit aujourd’hui les impôts sur le revenu et la TVA recouvrent plus de 35% du PIB.
              Car l’IRPP ce n’est que la face visible de l’iceberg (pour ceux qui le payent) des impôts subis par le revenu.
              Ce que vous déclarez au fisc ce n’est que ce que l’état vous laisse après qu’il se soit servi en charges salariales, patronales, CSG, CRDS, …

              1. Kazar

                C’est pour ça que je me reconvertis à fond dans la fiscalité…la seule préoccupation de ceux qui gagnent de l’argent dans ce pays, c’est de payer moins de taxes et d’impôts.

            2. honorbrachios

              @foinfoin, le pib d’un pays n’appartient pas au gouvernement mais à ses habitants et n’a rien à voir avec les ponctions.
              280md ça fait pas loin de 3/4 du budget de l’état et devrait bien suffire pour les dépenses régaliennes

              1. Theo31

                S’il n’y avait pas les régions et les départements, les comptes de l’Etat seraient largement excédentaires. Leur suppression devrait être une priorité. Mais ça taillerait en pièce le pouvoir des politiciens clientelistes.

                1. bibi

                  Non, l’état a transféré des tonnes de dépenses aux collectivités locales sans transférer les ressources.
                  Supprimer les collectivités locales n’entrainera pas la disparition des dépenses de RSA ou en personnel scolaire contrainte par l’état.

        7. Calvin

          Premier type de solutions :
          – commencer par appliquer les choses qui marchent ailleurs au lieu d’un indépassable modèle français,
          – arrêter d’appliquer les mêmes politiques qui mènent aux mêmes résultats et donc aux mêmes lamentations.

          Second type :
          – utiliser une philosophie simple, dynamique, certes qui demande responsabilité et adaptation, mais qui surclassé le reste : la liberté.
          Liberté de tout pour tous dans les limites de chacun.
          – changer les mentalités afin d’expurger tout ce qui est « anti- » (médias, culture, EdNat, ENA,…)
          Anti-capitalisme sous prétexte que le capital serait mal,
          Anti-libéralisme car ce serait l’esclavage du Nouvel Ordre Mondial,
          Anti-riche car forcément si un type est riche c’est qu’il a appauvri un autre type,
          Etc…

            1. Lark on the Wing

              Il est vrai que…. n’est-ce pas…. « Breum », c’est la soluce, in a nutshell…. l’eugénisme, quelle belle idéologie….

          1. Frédéric.D

            @Calvin. Présentez-vous en 2022 ! Mais quand vous dites « appliquer les choses qui marchent ailleurs au lieu d’un indépassable modèle français » dans certains programmes et sur certains points ça s’est déjà fait non ? Quelques exemples pris sur les États-Unis, dans les pays scandinaves, et j’en passe mais il me semble bien l’avoir déjà entendu … Mais pourquoi ça marche mieux là encore sois-disant dans d’autres Pays ? le contexte est-il identique à celui de la France ? Et si on essayait de faire des choses par nous même justement sans allez chercher d’exemples chez nos voisin ? Un peu de créativité merde ! Bon, allez, je vous laisse à votre laboratoire d’idées chers experts, je ne suis heureusement pas à la hauteur. Et je compte sur vous pour arranger les GROS PROBLÈMES du bateau France qui va couler !! Pitié !! non ! pas ça !! Et si vous ne vous présentez pas en 2022, on vote Le Pen okay ?

            1. « ça s’est déjà fait non ? »
              Globalement non. »

              « Et si on essayait de faire des choses par nous même justement sans allez chercher d’exemples chez nos voisin »
              On n’arrête pas de faire par nous même depuis 40 ans et on voit ce que ça donne.

            2. Pat

              Le coup du « ailleurs, le contexte est différent », mon beau-frère me l’a déjà fait.
              L’économie va bien en Allemagne, mais c’est sûr, là-bas, le contexte est tellement différent. Ils ont dû récupérer la RDA en faillite avec une population qui avait perdu tout sens de la liberté et de la responsabilité personnelle. Un extraordinaire avantage par rapport à la France !
              Et j’adore le « Un peu de créativité merde ! ». Tout ça sent le bon fonctionnaire à l’abri du chômage et qui profite des nombreux privilèges payés par ces geignards du secteur privé qui ne savent même pas être créatifs.

          2. Pythagore

            Ah! Merci d’évoquer cette plaie universelle que la dialectique du riche et du pauvre, qui fait que rien ne peut plus être entrepris par un politique, s’en qu’il est à démontrer que ça va aider les pauvres, et qui ne fait qu’attiser les jalousies et diviser la société plutôt que de lui rendre de la cohérence.
            Première mesure, interdiction de parler de riche et de pauvre, à fortiori sans définition claire.

            Il me semble qu’une majorité de gens (des villes ?) ne savent plus penser autrement qu’à travers ce filtre mou, informe, indéfini, globulaire.

          3. Tribuliste

            @Calvin : Simplement rendre les politiques responsables de leurs actes purgerait bien vite le système.
            Ensuite augmenter les salaires des principaux décisionnaires pour éviter toute envie de collusion, de céder aux lobbyistes ou faire profiter fiston : sinon justice et à minima rétrocession des salaires perçus en poste et amende à hauteur des sommes indûment perçues.

            Fin du star système : élection, prise de poste et au turbin. Plus de parade dans la presse hormis les annonces indispensables.

            Comptes à rendre en fin de mandat, que ce soit pour l’élu comme pour toute son équipe. Mauvais résultats, fouillis administratif? Punition ultime : retour sur le marché de l’emploi du privé.

            Inversion de la courbe du fonctionnariat : passer des 5 millions actuels à ne serait-ce que 1 million : que des militaires pour les zones « tropicales « ^^

            Et responsabiliser les citoyens : travaux d’intérêt général pour les emmerdeurs à petits délits, nettoyer les bords de route leur fera du bien.

            Bref, un peu de fermeté nous ferait le plus grand bien, à moi le premier 🙂

            Petit fantasme dominical, ça fait du bien 🙂

        8. lilith

          Si vous estimez qu’il y a du positif dans la politique menée depuis 30, voire 40 ans, allez-y, fendez-vous d’un article qu’on rigole un peu !

    1. Laurent

      Ils me font rire, mais jaune. Ces gens ont des esprits malades, dont le seul remède temporaire semble être le pouvoir. Tentant de convaincre un jour, prônant l’inverse le lendemain. Aucun honneur, aucune parole, aucune conviction, prétendant tout et le contraire. Le dernier qui semble encore garder un peu de cohérence est le président lui-même. Encore que ces nominations prouvent l’inverse.
      Désolant…

  2. douar

    ah, le petit bateau à moteur de Nicolas Hulot.
    Sûr qu’il va faire le tour du web assez vite. Il verra que rentrer dans un gouvernement, c’est devenir une cible facile.

  3. Royaumont

    Macron domine le paysage politique comme le Teufelsberg* dominait Berlin après guerre.

    Mais au-delà du théâtre de guignol qui nous est servi, on s’achemine doucement mais surement vers un régime du parti unique, ce qui, pour le coup, n’a rien d’amusant.

    * le Teufelsberg (colline du diable) est une colline artificielle à Berlin constituée des déblais de la guerre. Elle culmine à 120m, soit presque autant que Montmartre. On peut même y faire du ski.

    1. bob razovski

      Bof, cette histoire ne fait qu’officialiser le fait que la france est sous le régime d’un parti unique d’alternance depuis des lustres, sauf qu’aujourd’hui, il n’a plus qu’un seule visage.

      C’est le même oeuf, vu de profil.

  4. zen aztec

    « filmées depuis un hélicoptère éco-conscient cramant 50L de fossiles à l’heure »
    Je crois que c’est beaucoup plus,500l/h?

    1. sam player

      Un hélicoptère léger (2/3 places) à moteur à pistons consomme entre 30 et 40 litres par heure. Les machines à mono-turbine (5/6 places) engloutissent entre 100 et 140 litres par heure et un appareil de 25 places comme le Super-Puma de l’Armée de terre entre 500 et 800 litres/heure.

      1. Tribuliste

        Oui les bi-turbines engloutissent gaiement des centaines de litres à l’heure… le MI 8 qui nous intéresse aujourd’hui tourne autour des 7-800 litres à l’heure. Quand on dit que les russes ont une sérieuse descente.

        1. sam player

          Ah oui le Mil-Mi 8 de Ushuaia avec ses 3900HP, hélico soviétique…
          Je pensais qu’on parlait de celui dont il se sert pour aller chercher le pain : tous en vélo, moi en hélico !

  5. Bonsaï

    Incroyable !
    C’est le premier article positif, voire carrément élogieux écrit par notre talentueux hôte qu’il m’est donné de lire ! On serait presque amener à soupçonner qu’il fait lui-même partie de ce gouvernement d’élite…

      1. Bonsaï

        Appliquer ce que l’on prône soi-même : ne pas s’en tenir au pied de la lettre (et ne pas ergoter pour des questions de formulation quand on n’a pas saisi toutes les subtilités d’un sous-entendu…).

            1. sam player

              Hi hi, c’est une citation que j’ai trouvée sur le net. Je me suis dit que ça plairait à l’arbre… well done !

                  1. Bonsaï

                    Le plus malin est toujours celui qui a le sens le plus profond, celui qui comprend le plus de signes, bref celui qui arrive à théoriser le plus de symboles…

                  2. Black Mamba Warrior

                    Cela me rappelle une anecdote
                    Sur les bancs de la Fac, une Etudiante s’est approché de moi, elle empestait la cigarette.
                    Je m’exclame aussitôt
                    – Waouh, tu pue la clope!!!
                    – PARDON !?
                    – Tu sens mauvais la cigarette..
                    – PARDON !?
                    – Tu sens bon la cigarette! Hum !!! … J’adooore …

                    Éclats de rire dans l’assemblée

                    1. Black Mamba Warrior

                      Pourquoi ?
                      Tout simplement parce qu’il m’a donné raison et parce que ta phrase présuppose que je n’ai pas vu toutes les subtilités et donc que je ne suis pas assez maligne pour toi…Je vois un ego fort démesuré.

                    2. Black Mamba Warrior

                      @Theo
                      Certes en d’autres circonstances je l’aurais fait.
                      Adolescente, les rares fois que j’étais malade, je vidais le contenu de mon estomac au pied de mon père qui était grand fumeur.
                      La nana n’a jamais su à quoi elle avait échappé.

                1. Bonsaï

                  Et par conséquent, je n’ai aucune raison d’être jalouse de toi. Trouve-toi donc quelqu’un d’autre pour interpréter ce rôle de mise en valeur…

      1. Aristarkke

        Vu le nombre d’ énarques qui le composent, un autre qualificatif ne peut qu’ être moins élogieux et franchement pas assez pour nos excellences…

  6. jeans82

    Sans prendre parti pour le chouchou des médias, je trouve que c’est finement joué de la part de Macaron. En nommant des ministres de tout bord, il a coupé l’herbe sous les pieds des parties traditionnels qui du coup hésitent entre protestations ou collaboration. Cela met une telle confusion dans leurs rangs qu’ils ont peur pour leurs places au chaud.
    Mais ce brassage de carte politique ne changera rien. Une tète ou 2 qui tombent, on change de nom et ça repart. Dans 5 ans ont aura toujours les mêmes vociférant que eux feraient mieux et qu’il faut leurs faire confiance pour redresser le pays, heu non pour sans mettre plein les fouilles.

    1. bob razovski

      Nommer des ministres de tous bords, sarko avait peu ou prou fait la même chose il me semble. Certes en moins flagrant, mais il avait tenté, lui aussi, de dissoudre l’opposant dans les fastes du pouvoir.

      1. sam player

        Dans le genre « s’opposer pour s’opposer », y a l’ami Corto dans son dernier article.
        Traiter la secrétaire d’état à l’égalité de christianophobe car elle est contre les prêches du dimanche sur la télé publique, uhm… (Vall, pas taper)
        La décision qui aurait été logique, lorsque d’autres religions ont demandé, il y a 15 ans, un temps d’antenne, aurait été de mettre fin à ce cirque du dimanche et de laisser cela à des télés privées.
        Bon moi je suis télépublicophobe, carrément

        Néanmoins, le billet de Corto m’a permis de tomber sur cette pépite concernant la secrétaire d’état à l’égalité (Marlène Schiappa) qui a écrit un livre sur les grosses et le sexe… (à l’attention des grosses qui suent, puent et ont des poils, dédicace spéciale pour RPS)

        dariamarx.com/2011/02/20/osez-lamour-des-rondes-marlene-schiappa-la-musardine/

        Comme on peut le lire dans cette critique, les grosses l’ont mal pris… rhoooo !

        Ca va pas être triste avec Marlène !… ou sa soeur…

          1. sam player

            Je ne fais pas de la pub, il y a la forme et il y a le contenu. Tu ne t’es arrêtée comme souvent qu’à la forme, que ce soit de son article ou de mon commentaire.

            1. Bonsaï

              Il ne serait pas superflu d’arrêter d’user envers les commentateurs de ce petit ton pontifiant et caricatural.
              En effet quand on manque soi-même totalement de psychologie, comme tu l’as toi-même suggéré à maintes reprises, on ne se risque pas à supputer des non-dits d’une pensée.
              En outre tu devrais au moins t’attendre à ce que dans une pensée raisonnablement cultivée, le non dit reste largement supérieur au dit…
              En d’autres termes, on essaye ici de faire bref pour ne pas ennuyer le lecteur (à moins qu’on ne préfère le style fastidieux des fiches techniques….).

              1. sam player

                « …quand on manque soi-même totalement de psychologie, comme tu l’as toi-même suggéré à maintes reprises… »

                Ah, où ça ?

                « on ne se risque pas à supputer des non-dits d’une pensée.

                Ah, l’arbre et ses non-dits, ses 5ème degré, ses sous-entendus et les subtilités des sous-entendus… :mrgreen:

                P’tête les non-dits d’une non-pensée ?

                  1. sam player

                    Y a pas de sots métiers
                    5 kg, 6kg, 7 kg, quels sont tes besoins ?
                    Je peux te proposer un lave-linge connecté avec en plus l’Addwash.

        1. René-Pierre Samary

          Ce n’est pas triste, en effet… Avant de la nommer, Micronomacron a-t-il lu ses oeuvres ?
          Quant à ta dédicace, je vois que tu n’as rien compris à la poésie de la Nature.
          « Au fond, les contempteurs du poil superflu refusent la femme véritable dans sa réalité femelle, un être qui mouille et qui coule périodiquement. L’amour, c’est moite, cela transpire, c’est la nature à plein jus ; l’acceptation de notre vérité animale. Le glabre, c’est l’expression d’un sexe asexué, d’un puritanisme hérité de cultures où sévit encore l’impureté ontologique de la femme. »
          Puritain, Sam !

            1. sam player

              Tiens, j’ai retrouvé le passage qui te concerne :

              « Marlène Schiappa nous déconseille l’intégrale, qui est pourtant la méthode d’épilation la plus confortable et la plus seyante selon moi, car les admirateurs de grosses dames aiment les poils. Oui oui. Vous avez bien lu. Elle le dit, elle l’affirme, elle le sait. »

              1. René-Pierre Samary

                En ticket de métro, en coeur, en as de pique… Autrefois, le langage des fleurs, aujourd’hui, le langage de la foufoune… Ridicule.
                Mais les plus plus attristants, ce sont ces monts de Vénus aussi pelés que le mont du même nom.
                Marlène semble ignorer que « l’intégrale » est plébiscitée dans les films porno, dont les amateurs, pour respectables qu’ils soient, ne sont pas des exemples d’une sexualité épanouie.
                Et c’est la Ministre de l’égalité hommes/femmes qui écrit. Je sens qu’on va bien rire, le vendredi.

                1. albundy17

                  « En ticket de métro, en coeur, en as de pique…  »

                  Aussi ridicule que rouflaquettes, pattes, cotelettes, bouc, ou le summum papillotes.

                  Éventuellement de façon éphémères une flèche, histoire de marquer le coup…

                  Les plus hardies se laisseront tentée par un tatouage « Tape moi dans le fond ».

                  Je ne sais pas si l’intégrale n’est pas venue de la masse, les films de pétanques suivant juste la mode, faudrait demander à l’expert îlien ?

        2. BDC

          Énorme ta trouvaille ! Quelle arrogance ! C’est honteux d’écrire ce genre de c.&@€. Une parmi d’autres : d’après Marlène, les grosses sont grosses parce qu’elles « préfèrent passer leur temps à faire l’amour plutôt que de faire du sport en salle ». Ahem … j’aurais bien un truc ou deux à lui expliquer à Marlène, comment lui dire…

          1. albundy17

            D’un autre coté, baiser c’est 2 à 400 calories dépensées(pas même 100 pour l’étoile de mer), un croissant, c’est 400.

            Pour maigrir il n’y a qu’une seule recette, ne pas grossir

                    1. albundy17

                      En fait c’est pas un canard…

                      gillettevenus.fr/fr-fr/produits

                      C’est le truc qu’achètent des femmes, pasque sa rase mieux…

                    1. sam player

                      Ca doit être là :
                      h16free.com/2017/04/24/58065-un-second-tour-macron-le-pen-normal/comment-page-1#comment-614000

                    2. albundy17

                      Tu me fais délirer BM, avec tes fiches, je t’imagine lunettes au bout du nez, rédigeant tes bristols A5 façon stasi dans le petit classeur gris adéquat…

                    3. BDC

                      Je ne balance pas, moua ! Oui c’est antérieur et d’ailleurs Albundy je ne faisais pas l’ingénue : je n’ai jamais rencontré ce pb avec HS.

                    1. albundy17

                      « J’ai en effet des lunettes mais je n’ai pas forcément besoin de les porter pour lire les fiches. »

                      Haaa…. Tu es presbyte ?

                    2. Black Mamba Warrior

                      Je suis myope.
                      J’ai fait une chirurgie.
                      Je vois prêt avec l’œil gauche.
                      Je vois loin avec l’œil droit.
                      Mes lunettes diminuent l’effort que je dois faire pour accommoder.

                    3. albundy17

                      « Je vois prêt avec l’œil gauche. »

                      C’est normal, c’est le coté du portefeuille ^^

            1. sam player

              400 calories pour un croissant, alors que pour les adeptes de la séminophagie c’est 30 calories et plein de vitamines… choisis ton camp camaradeuh !

              1. albundy17

                Je me doutais que ça viendrait de toi… Comme c’est 200 à 400 la demi heure, j’imagine que tu vas nous dire que tu lui fait cramer 2800 mini….

                Et tout le monde te croira. Hi Hi !

                1. Pheldge

                  Al , on ne fait pas l’amour pour perdre du poids ! du moins moi, toi, je ne sais pas … pour le reste, je te laisse à tes supputations.
                  A ce qu’on entend, y’en a des qui, qui préfèrent s’adonner à la boisson, et laisser leur femme se débrouiller seule avec les sex toys du bord (genre canard vibrant 🙂 )
                  Et voici le dialogue originel :
                  http://h16free.com/2016/05/31/53619-francois-hollande-renonce-aux-economies-encore-une-fois#comment-558291

                  1. albundy17

                     » on ne fait pas l’amour pour perdre du poids ! »

                    Si tu suivais un peu, c’est BDC qui l’affirmait, je lui donnais du factuel pour lui montrer l’absurdité, et toi tu ramènes ta fraise pour me contredire à la bonzaye. T’as encore trop sniffé le piton ?

                    1. BDC

                      Maître Pheldge, personne n’a dit que c’était le but, mais que c’était un effet secondaire intéressant. Un bon coq n’est jamais gras ! 😉

                2. Bonsaï

                  @ Pheldge, 20 mai 19:03
                  Etrange, dans cet extrait Albundy adopte un langage magistral assez peu dans son style habituel.
                  Un peu comme s’il souhaitait copier ou imiter quelque oenophile admiré de lui…

                  1. albundy17

                    C’est fou le dédain que tu affiches envers les autres (ie vendeur de machine à laver, etc,etc) sacré complexe de supériorité… Tu me diras, pas étonnant venant d’une veuve noire

              1. sam player

                C’était pourtant sa définition originale : énergie pour élever d’1°C 1kg d’eau avant de devenir quelques années plus tard 1°C pour 1g d’eau… mais unité alakon vu que de 5 à 6°C l’énergie nécessaire n’est pas la même que de 75 à 76°C

                De toute façon ce n’est pas une unité SI… et vu les valeurs utilisées ça tombe sous le sens que le locuteur parlait de kcal

          2. sam player

            « C’est honteux d’écrire ce genre de c.&@€… »

            Rhoooo, il doit être *bidonnant* ce bouquin !
            Elle ne fait que dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas (le coup du twix). On ne grossit pas juste en respirant.

            Jette un oeil sur les parkings de supermarché où les grosses, après avoir fait leurs courses, s’empiffrent en cachette dans leur voiture avant de rentrer à la maison : chéri, je mange rien et je grossis.

            Coté hygiène, je ne peux pas dire, je n’ai pas fréquenté plus que du 40… mais la grosse ça sue grave…

            1. BDC

              Sam, évidemment qu’elles ne sont pas grosses par hasard, le problème c’est la pertinence du bouquin. C’est comme si moi j’écrivais un bouquin sur la sexualité des homos, parce que j’ai des amis homos, ou que je connais quelqu’un qui m’a raconté ceci ou cela. Il n’y a aucun intérêt, c’est vexant pour les personnes concernées et c’est ridicule.

              1. sam player

                « C’est comme si…
                Non, pas tout à fait, mais même si, dans ta cible (ceux sur qui tu écriras), il y a toujours ceux qui seront d’accord avec toi et ceux qui ne seront pas d’accord.
                Si un bouquin se vend, c’est qu’il y a une raison.

                Parmi les grosses il y a celles qui s’assument, celles qui font croire qu’elles s’assument et celles qui ne s’assument pas.

                A la faveur d’un changement des conditions de vie et de la perte de 50kg, les secondes clament haut et fort qu’en fait elles étaient dans la 3ème catégorie.

                1. albundy17

                  Pour celles que j’ai pu croiser durant ma courte vie, celles qui assument sont en général dotée d’humour, fait remarquable pour le genre 1 😀

                  1. Bonsaï

                    Quel cirque ! un véritable asile d’aliénés..
                    Je parierais volontiers qu’H16 doit être une sorte de psychanalyste ayant créé ce site juste pour avoir son aquarium d’observation personnel mais en milieu ouvert. Un beau sujet d’études…

                  2. sam player

                    @ Al
                    « Pour celles que j’ai pu croiser durant ma courte vie, celles qui assument sont en général dotée d’humour, fait remarquable pour le genre 1 « 

                    Ont-elles le choix ?
                    C’est peut-être ça ou le suicide !

                    1. albundy17

                      J’ai toujours pensé que c’est parce qu’elles s’en étaient pris plein la gueule et que ça forge le caractère 😀

              2. René-Pierre Samary

                « elles ne sont pas grosses par hasard »
                Hélas, si. L’embonpoint, comme l’intelligence, est à 80% génétique. Sélection naturelle. Réserve de graisse.
                Pauvres femmes, que la mode (minceur) oblige de lutter pied à pied contre leur nature !
                En quelques centaines de générations, la sélection sexuelle pourrait arranger les choses (les minces principalement sélectionnées par les reproducteurs, faisant des enfants ayant plutôt un héritage génétique de « minces »).
                Harry, il nous suffit d’attendre…

                1. Tribuliste

                  Un sondage il y a quelques années indiquait que le type de femme faisant fantasmer le plus les hommes est de celles qui affichent d’aguichantes rondeurs. La mode ainsi que la lâcheté des mâââles inquiets de leur image ont fait le reste.
                  Pour autant il faut admettre qu’il y a les grosses qui se respectent et les négligées.
                  Le manque de savoir-vivre et de soin de sa personne se perçoit donc doublement, voire triplement : d’où la propension de personnes à trouver les volumes abjectes 😉

                2. BDC

                  René, permets-moi de douter de la part génétique de 80% : les femmes maigrissent quand elles grimpent l’échelle sociale et grossissent quand elles la descendent. Et elles peuvent rester minces jusqu’aux grossesses et se transformer en bibendum après, alors ta sélection génétique ne marche pas.

                  1. René-Pierre Samary

                    80%, c’est à la grosse (!) louche. Mais ton raisonnement est bancal.
                    « les femmes maigrissent quand elles grimpent l’échelle sociale et grossissent quand elles la descendent. »
                    Cela pourrait tout aussi bien être : les femmes sont grosses en haut de l’échelle sociale = hérédité favorable « en haut » (sélection des « minces » sur X générations).
                    Ou : elles grimpent l’échelle sociale, et donc obéissent culturellement aux idées à la mode, et contrôlent du mieux qu’elles peuvent leurs prédispositions génétiques.
                    La grossesse déclenche une prise de poids, c’est évident. Mais même raisonnement que ci-dessus.
                    Une prédisposition génétique n’est pas une fatalité.
                    Exemple, certaines femmes qui mangent sans se priver, et qui restent minces, au grand désespoir de leurs copines qui se serrent la ceinture, et à qui le moindre « excès » leur tombent sur les hanches.

                    1. sam player

                      « Exemple, certaines femmes qui mangent sans se priver,… »

                      … et qui se mettent 2 doigts, pas où l’on croit.

                      Sinon, RPS, BDC a raison sur les comportements sains liés aux CSP : si les ouvriers ont une espérance de vie inférieure (4 à 6 ans) ce n’est pas parce qu’être ouvrier est éreintant, c’est parce qu’ils ont plus de comportements à risques : tabac, alcool, drogue… et la même chose se reproduit pour l’obésité… ou les LOA 😀 et ça n’a aucun rapport avec des idées à la mode, ni de la génétique… mais certainement une part d’éducation, celle qui ne s’apprend pas dans les livres.

                    2. René-Pierre Samary

                      « comportements sains liés aux CSP »
                      Oui, Sam. Et le niveau socio-professionnel dépend pour une large part des capacités cognitives, qui sont héritées pour une grande part de ses géniteurs.
                      (voir Eysenck)

                    3. sam player

                      RPS, pour ce qui concerne l’être humain je suis objectiviste et tu sembles être déterministe, ce qui nie le libre arbitre.

                    4. BDC

                      Oui René je pense qu’il y a les deux effets, comme le dit Tribuliste : sélection des minces, et compétition entre femmes pour être la plus mince « une femme n’est jamais assez riche ni assez mince ». Après elles deviennent aigries et invivables, les hommes épousent des minces pour les tromper avec des « plantureuses » 😀 !

                    5. sam player

                      Bibi (à propos du chaos déterministe)
                      C’est bien pour cela que j’ai écrit « pour ce qui concerne l’être humain… »

                      P’tain le doc va encore dire que j’ai réponse à tout… mais là je me doutais qu’il fallait être précis…

                  1. BDC

                    Les obèses mangent trop parce qu’ils ne se contrôlent pas, OK, mais il y a peut-être des gènes qui te prédisposent aux addictions, non ?

                    1. Pheldge

                      Ô très delirium*, sachez que mon île s’enorgueillit d’une population dont la moitié est en surpoids : les gamins avalent pleins de saloperies toute la journée, sans que les parents s’inquiètent … c’est pas exactement la génétique.

                      * comprendre « très mince » 😉

                    2. BDC

                      Et qu’y aurait-il d’autre à part le biologique ? On n’est que chimie il me semble, cerveau, connections nerveuses, etc. mise en musique par un grand horloger, certes.

                    3. albundy17

                      « sachez que mon île s’enorgueillit d’une population dont la moitié est en surpoids : »

                      La part des indiens d’Amérique obaises est également sur-pondérée vs les américains « de souche ».

                      L’hypothèse avancée est que ces peuplades reculées en terme d’évolution sont passé de la chasse/cueillette au frigo plein tout le temps…

                      Leurs corps seraient donc génétiquement programmé pour parfaitement fonctionner avec peu, et stocker tout les surplus pour les périodes de disettes… qui n’existent plus.

                      à quantité et qualité de nourriture égale, le poids moyen des selles serait inférieur chez ces gens…

                    4. Bonsaï

                      @ BDC, 11:49
                      Jetez un coup d’œil à la physique quantique et vous verrez vos certitudes basculer. La chimie et la biologie ne sont que l’envers du décor et de grandes portes s’ouvrent à vous…

                    5. BDC

                      Maître Pheldge, Ô sculpture de Praxitèle, en fait c’est la répartition du stockage des graisses qui est génétique.

                    6. albundy17

                      « c’est la répartition du stockage des graisses qui est génétique. »

                      Ha ben oui, tu as sans doute raison, avec une bonne observation on remarque que c’est la culotte de cheval qui prends (le plus)

                      nordpresse.be/wp-content/uploads/2014/11/pauline-potter-fatest-world-record-2012-plus-grosse-femme-monde-insolite-incroyable-enorme.jpg

                    7. sam player

                      @ BDC
                      « en fait c’est la répartition du stockage des graisses qui est génétique. »

                      Non, juste différente entre hommes et femmes.

                      J’ai lu dernièrement que, homme ou femme, les cellules graisseuses ne meurent pas après un régime, mais diminuent seulement de taille, prêtes à se recharger dès les premiers excès, ce qui expliquerait les effets yoyos des régimes…

                      En fait il y a un effet mémoire ET un effet cliquet : tu grossis, t’es foutu, faudra tout le temps faire attention.

                    8. sam player

                      @ Al 11 h 54

                      « sur-pondérée « 

                      Comme dirait l’arbre, t’as du vocabulaire !

                      “Conduire dans Paris, c’est une question de vocabulaire.” (Audiard)

                    9. albundy17

                      « mais diminuent seulement de taille »

                      Oui, elles dégraissent.

                      Faudrait une grosse liposuccion pour le gvt et en faire des savon d’Alep

                    10. BDC

                      Bah oui, les hommes prennent de la brioche, les femmes des fesses. C’est bien génétique, non ? Et il y a des femmes qui ne prennent que sur les fesses et les cuisses en restant minces en haut, d’autres qui restent équilibrées, et il y a des femmes minces mais mal fichues (pas de taille marquée).

                    11. albundy17

                       » Et il y a des femmes qui ne prennent que sur les fesses et les cuisses en restant minces en haut,  »

                      OOOoranginaaaa, secouez là, secouez là :mrgreen:

                    12. sam player

                      BDC 13 h 43

                      Y en a qui fument toute leur vie et qui arrivent à l’âge de 90 ans sans problème et d’autres qui en meurent à 50 ans : j’ai un scoop pour toi, la cause de la mort de ces derniers n’est pas génétique, c’est le tabac !

                    13. BDC

                      Sam, tu le fais exprès ? Je te parle de ceux qui ont développé une dépendance genre tabac/alcool/nourriture, par rapport à ceux qui restent indifférents. Je pense qu’il y a des gens qui ont une prédisposition génétique pour développer une addiction, tu as bien l’hypophyse-hypothalamus qui influence ton métabolisme donc il y a bien une histoire d’hormones derrière tout ça. Je n’oublie pas bien sûr l’influence sociale comme la mal-bouffe des parents : si les enfants sont gros, c’est surtout la faute des habitudes des parents bien plus que la génétique. De toutes façons pour maigrir il n’y a qu’un seul remède : manger moins et mieux.

                    14. albundy17

                      « manger moins et mieux. »

                      Supprimer les glucides et manger gras, la perte de poids n’est pas le seul bénéfice

                    15. sam player

                      @ BDC 18 h 04

                      Replay
                      Pas d’addiction dans les camps de concentration.

                      Se réclamer d’une addiction génétique c’est se déresponsabiliser sans aucune preuve.

                      Bientôt la prédisposition au crime ?

                       » Je pense qu’il y a des gens qui ont une prédisposition… donc… »

                      MDR

                      Effectivement, au supermarché quand je vois une grosse, elle est souvent suivie par ses canetons qui sont gros aussi : mais comme tu dis c’est juste qu’ils ont le même régime alimentaire.

                       » manger moins et mieux. »

                      Non, je mange 400g de viande bien grasse à tous les repas et un pot de crême fraiche de 50cl à 30%, à moi tout seul, me fait pas 2 jours (idem à Al) et j’arrête pas de perdre des kgs et je n’ai jamais faim entre les repas. Je ne mange que des produits de base à 90% sauf grosse soirée…

                      « Mieux » ça ne veut rien dire, surtout depuis qu’on nous dit tout et son contraire : manger des glucides (ou du sucre) et du gras en même temps c’est juste une grosse connerie… mais c’est les conseils diététiques depuis 50 ans, on voit le résultat…

                  2. albundy17

                    « dans les camps de concentration, y avait pas de gros »

                    Cahier des charges oblige, sinon ça rentrait pas dans le four.

                    1. Pheldge

                      Al, y’a un certain « Jean-Marie », borgne, de St Cloud, qui te fait dire : « surtout, ne pas oublier que les fours de l’époque portaient la marque Durera …
                      En effet, on se souvient tous de l’enseigne :Durera, fours crème, à Thouars » 😀

                  3. bibi

                    Il était pas maigre Schultz, c’était pas un camp de concentration mais un stalag, il n’empêche que je suis sur qu’il devait y avoir de gros boches dans les camps de concentrations.

                    Si le taux d’obésité ne cesse de progresser alors que la population mange de plus en plus à sa faim ce n’est pas non plus un hasard.
                    C’est bien parce que sur le plan génétique pendant des millénaires se sont reproduits ceux qui étaient le plus à même à faire face aux pénuries de nourriture.
                    L' »épidémie » d’obésité c’est la première épidémie dans l’histoire de l’humanité due non pas à des carences mais à une abondance.

                    1. René-Pierre Samary

                      « C’est bien parce que sur le plan génétique pendant des millénaires se sont reproduits ceux qui étaient le plus à même à faire face aux pénuries de nourriture. »
                      Voilà.

              1. sam player

                Bizarre, article du 10 mai, certainement une erreur… mais bien souvent,de la part des journalistes, cette erreur provient du fait que les articles sont écrits à l’avance et qu’en dernière minute ils mettent en ligne la version qui va bien… bon, passons…

                C’est encore dariamarx qui est cité dans l’article de Gala et j’ai lu son dernier article concernant le fait qu’elle s’oppose aux contraventions pour incivilité, autrement dit les insultes aux femmes dans la rue.

                Et la raison est… je vous le donne Emile… que ça va stigmatiser une population déjà stigmatisée !
                J’me roule par terre !

                La sororité a ses limites : ma copine se fait violer… mais bon, le type est basané, j’voudrais pas stigmatiser, elle a qu’à prendre son mal en patience, c’est qu’un mauvais quart d’heure à passer…

                1. BDC

                  MDR ! Ils sont en train de dire que punir les insultes sexistes va majoritairement concerner les non-blancs ! Parce que s’occuper des incivilités qui se voient c’est pas juste vis-à-vis des violences qui ne se voient pas. Ah on n’a pas fini de rigoler avec ces féministes.

    2. nofree

      C’est finement joué, en effet, mais ce n’est qu’un gouvernement pré-législative.
      Le vrai gouvernement macron viendra après, s’il gagne une majorité. Et là, cela ne m’étonnerait pas de revoir l’ex de son mentor (Royale) ou d’autres éléphants actuellement dépités. N’oublions pas que malgré un dédain apparent, le macronisme n’oppose aucun candidat à certaines têtes bien connues. Valls par exemple, pas investi, mais pas contraint. Le petit prince a été à bonne école, Hollande lui a appris sa seule compétence: le coup fourré politique.

      1. sam player

        « …ce n’est qu’un gouvernement pré-législative.. »

        Ce qui serait *finnement* joué, c’est que Macron ait anticipé les résultats des législatives et qu’il ait mis ces 2 LR et quelques autres à des postes dont il est sûr qu’ils seront éjectés après les législatives, en ayant été battus : du coup, ce n’est pas lui qui les vire et on ne peut pas l’accuser d’avoir manipulé l’opinion.
        Well done old chap !

        sam player – psychopathe expert en manipulation

        1. Dr Slump

          Ce n’est pas un gouvernement, c’est une salade de fruit. Et pour aller avec, c’est la taqueu-taqueu-tiiique du gendaaarmeuh! Je rigole à peine: il se fait un gouvernement sans unité politique, et lui au centre, président « jupitérien » pour mener tout ça à coup de schlague d’ordonnances, pardon. Ca commence à peine que je peux déjà pas piffer ce type. J’le sens pas ce gars, et j’ai du pif pour ça, je ne me suis jamais trompé sur les sales types quand je les renifle. Mark my word: je crois bien qu’on a élu pire que Hollande.

          1. Bonsaï

            Oui, c’est une autre sorte d’extraterrestre, nettement plus civilisée et cultivée.
            Et ce n’est pas une salade de fruits, c’est une meute de loups. Qui sera formée à la chasse…

          2. floriska

            J’ai le même sentiment que vous et je fonctionne aussi comme cela. Rien de cartésien là dedans mais l’intuition me joue rarement des tours. Cependant, je souhaite me tromper pour une fois……Mais je suis d’accord sur le fait qu’il peut être pire que Hollande et sa gueule d’ange ne me plait pas du tout et ses envolées lyriques sonnent faux.
            Je reste sur la défensive quant à sa raison d’être président, ça pue le clientélisme à plein nez.

        2. C’est exactement ce que je me suis dit aussi. Le pouvoir de les gicler PLUS le bonus de foutre le brun au milieu des LR, l’occasion était trop bonne !

        3. Aristarkke

          Tu baisses ta garde, Sam.
          Tu as oublié le deuxième M dans *finnement* comme tu nous le servis hier ou avant hier. Pour vérifier qui suit ou non, cette orthographe fantaisiste ???

    3. Lark on the Wing

      Aux côtés du nouveau Roy, et choisis par lui dans la tourbe des courtisans assez habiles pour lui avoir pleigé dès longtemps leur destin et leur soumission dévotieuse, on trouvoit, assez ternes pour ne pas exciter le besoin jaloux de Sa Majesté d’attirer tout le brillant du soleil, une rafataille hirsute de politiqueurs, décavés comme anciens lions pelés, luminaires presque éteints, ou, à l’opposite, ardents jeunes renardeaux en quête de riches garennes.

      La conquête et le maintien au pouvoir, dans le Conseil d’En-Haut, c’estoit l’unique objet de leurs pensées (pour le ressentiment, on attendroit le remaniement, si l’on s’en trouvoit évincé)….

      Peu, au sein du populaire, abritoient quelque sentiment en faveur de l’ancien Prétendant devenu Roy – qui ressortissoit au même modèle, exactement, si ce n’est légèrement plus relevé que ses ministres, qu’il tenoit à bride courte, avec force interdictions de confidencer ou, pis, s’estranger des desseins royaux. La lèse-majesté en hantait les esprits, si est-ce que chacun se taisoit dans les palais et ministères.

      La canaille écrivante et jacassante en ressentoit un atroce désabusement, eux qui avoient, avec superbe, soutenu et porté même les émotions populaires qui firent le succès du Roy contre la Marquise des Armoises, jusque là qu’ils osèrent pétitionner contre la Lettre de Cachet qui les exiloit – hormis certains favoris, fort en cour et jalousés – de la prochaine visite du Roy en Cafrerie, où les mousquetaires et les cavaliers du Royal Etranger faisoient merveille contre des Barbaresques bariolés.

      Nonobstant, il se manifesta que le Parlement avoit senti le vent se désorienter, et, recouvrant tout soudain encouragement dans le nouvel avènement, les juges, doncque, craignant sans doute un autre Maupéou chez le Gascon devenu Chancelier, opinèrent que le sieur Bernhard de Tapille devoit rendre gorge quant aux pilleries éhontées dont il avoit tiré un si énorme avantage que la Chambre Ardente des Comptes s’estoit sentie contrainte d’attraire une ancienne Surintendante des Finances.

      Hélas, les temps ne sont plus où l’on jugeoit un Enguerrand de Marigny, ou un Samblançay, lesquels furent lors conduits à Montfaucon pour des forfaits bien moins noirs que ceux de la dame de La Garde… laquelle fut dispensée de peine afflictive, et s’en put retourner virgo intacta chez les Indiens où sa noble résidence est maintenant fixée…

      A la joie de la chute du Tapille – la morale y trouve un compte que le budget du Roy n’y trouvera pas, tant il est patent que le condamné a déjà convoyé ses coffres et cassettes ès Isles estrangères – le peuple ressentoit par surcroît un soulagement esthétique et moral, touchant la disparition, comme en une trappe, des Marmousets, ces figures vultueuses et vulgaires, ces trognes suintant la corruption, de ces Mandrins dont la vilenie affichée et jamais condamnée estoit une insulte envers les pauvres sujets pressurés par la Taille, la Gabelle, le Dixième, le Vingtième, la Dîme royale ou pas, et toutes les taxes restant à trouver dans les imaginations fécondes de MM de Berrecy…. et un irrésistible appel à la résurrection du pilori et du gibet….

      1. Royaumont

        Mon cher duc, votre plume souple et acérée, désabusée et pourtant joyeuse est toujours fort plaisante.
        Cependant ne nous laissons pas tromper. Le sieur de Tapille, sans appui vaillant désormais, est un bouc émissaire facile. Mais les plus dangereux malandrins, à l’esprit industrieux lorsqu’il s’agit de comploter à leur intérêt ou pour emplir la cassette royale par des expédients que la morale ordinaire réprouve, occupent, eux, le haut du pavé.
        Nos fermiers généraux ont battu monnaie au-delà du raisonnable, au point que M Law n’aurait osé rêver rien de tel. Pour eux, nos anciennes coutumes proposent un supplice à la hauteur des dangers que le royaume encourt de leur fait. Je bous d’impatience de les voir rétablir.

  7. Tribuliste

    Tout ce changement appelle un constat : avec ce nouveau président j’ai déjà moins honte (pour l’instant) , l’autre me donnait la nausée. Pareil pour ce ministère : en faisant preuve de beaucoup d’empathie et en omettant bayrou(th) les nouveaux visages font un tantinet plus standard (pour l’instant) et de toute manière toute nouveauté est positive, même dans la débâcle.
    Par contre comme vous le précisez cher H16, profitons de l’accalmie jusqu’aux législatives, la tentative de regroupement des électeurs est en route pour glaner le maximum de pouvoir, ensuite il est fort probable que le vrai visage de notre président se montrera, avec je le crains un retour aux charrettes idéologiques type belkacem et autres loi komri…
    Pour l’instant tout est merveilleux, d’ailleurs ma déclaration d’impôts passe presque inaperçue ^^

  8. lxy

    Ministère de l’égalité Femmes-Hommes …Les hommes ont quand même – sans parler d’autres choses – un chromosome Y que les femmes n’ont toujours pas.

    On peut cliver les Français en deux parties de plusieurs façons : de gauche et de droite, des villes/des champs, d’en haut et d’en bas,etc. Mais il y a aussi le clivage :politiquement correct contre politiquement incorrect. On voit bien que Macron donnera à fond dans le « politiquement correct » et que pour s’opposer la droite devrait se montrer politiquement incorrecte. Elle en est très loin

  9. sam player

    Y a quand même des changements assez intéressants ne serait-ce que parce que ça choque les uns ou les autres.
    Entre ceux qui s’offusquent qu’il n’y ait pas de ministère du logement ou de secrétariat d’état aux victimes (et de ministère de la boulangerie-pâtisserie, voir CP) et les journalistes qui devront être personnellement accredités façon US et qui nous font une jaunisse : «Monsieur le président, il n’appartient pas à l’Élysée de choisir les journalistes»

      1. turlututu

        +1BM et que les journaleux qui souhaitent participer aux voyages officiels paient eux même leurs billets sur des lignes régulières.
        Vive la presse indépendante de tous subsides

        1. René-Pierre Samary

          « Vive la presse indépendante de tous subsides »
          S’il n’y avait que la presse… que l’absence de subsides contraindrait à avoir des lecteurs.
          Plus de subsides aux théâtreux, que cela obligerait à trouver des spectateurs.
          Plus de subsides aux assoces, que cela amènerait à trouver des adhérents.
          (Ou à crever, ce qui serait, pour nous, une délivrance.)
          Etc.

          1. Pat

            Sans oublier les syndicats, qui devraient eux-aussi se contenter des cotisations de leurs adhérents et se serrer la ceinture (ou travailler, une nouveauté pour beaucoup).

      2. Calvin

        Presse ni syndicats ni culture ne peuvent être subventionnés sans y voir une volonté de tenir les faiseurs d’idées.
        Ajoutés à la courroie de transmission qu’est l’éducation nationale, vous avez là l’essentiel de notre déclin.

      3. nemrod

        Plus de subventions…pour rien, nada.
        Ce qui est utile survivra ce qui doit crever crèvera.
        C’est possible.
        Je suis responsable d’une Association loi 1901 qui ne touche aucune subvention…aucune.
        Ben, elle vit, bien même, respectée car entièrement libre.
        La liberté…vous savez qui n’existe plus sur nôtre devise et à l’état de traces ailleurs.

        1. Calvin

          100% d’accord.
          Maintenant, on ne passe pas de subventions à nada d’un claquement de doigts.
          Il faut commencer par certains secteurs pour débloquer les autres.

  10. Kazar

    « Ségolène Royal qui se retrouve sans ministère ni mandat et veut tenter l’entreprenariat, sans doute pour goûter enfin aux joies d’une faillite rien qu’à soi. »

    H16, voilà un bon mot qui illumine ma journée !!! Merci, merci, merci.

    Sur le FN, tu n’es même pas assez dur : entre les parachutages au détriment des locaux qui pouvaient espérer voir leur travail de terrain aboutir à des candidatures, la création par Pipeau des « patriotes » qui sera une sorte de lobby gay au sein du FN, la démonstration de l’incompétence de MLP lors du débat, et la preuve de l’impossibilité de nouer des alliances durables, ce parti est sur le déclin. C’est dommage, car c’était le seul à résister conte l’invasion migratoire, l’islamisation et à tenter de préserver un peu notre identité.

    Vive donc le mondialisme, le citoyen-consommateur, la tambouille citoyenne éco responsable et bisou compatible. Nous n’avons plus qu’à attendre tranquillement l’irruption de députées voilées à l’AN (on a une première candidate dans le 93), le renforcement de lois liberticides contre tous ceux qui osent s’opposer à l’islamisation, et la prochaine volée d’attentats.

    Dès lors, et comme nous en avons souvent discuté ici, le départ semble devenir une nécessité. Premier voyage de reconnaissance la semaine prochaine.

      1. Kazar

        Non, plutôt vers le sud, impératif de soleil tant qu’à faire. Mais pas de l’autre côté de la Méditerranée, faut pas charria…charrier.

            1. Fll

              Je ne peux que t’encourager à partir, effectivement.
              Le truc que je peux te dire, c’est que c’est flippant de le faire. Tu te demanderas si c’est une bonne chose, tu sais ce que tu perds, pas ce que tu vas avoir, une vraie aventure.
              Je suis passé par la, avec ma famille, ce fut dure, faut pas se voiler la face.
              Après 7 mois, 7 mois déjà que j’ai pris famille et bagages, on se dit depuis 6 mois que nous aurions du le faire avant. Que les démarche sur place sont plus simple qu’on le pense, que vraiment cela valait le coup. La peur que nous avions était vraiment surdimensionnée.
              Si c’était à refaire, nous porterions nous même les cartons pour les mettre dans le container plus vite. Mais cela, on ne le sait qu’après.
              C’est un mauvais moment à passer. Plein de questionnement, de peur, aussi vis à vis de la famille que l’on laisse en derrière.
              Mais ca vaut le coup.
              On revit.
              Courage,
              Et bonne migration à toi 🙂

                1. Fll

                  Je suis aux USA maintenant. Dans le NJ, à 10 miles de NYC.
                  Je sais que ce n’est pas un pays comme la NZ, mais franchement, le fossé est déjà immense entre ici est la France. Il fait vraiment bon vivre ici et ne parlons même pas du temps 🙂

    1. Royaumont

      Comme disait Maurras, en politique le désespoir est une sottise. Le personnage avait des cotés forts déplaisants, mais il avait de l’intelligence, de la culture et du courage.
      Débarrassé des bobos de la droiche et des Philipipeau boys, la droite souverainiste et conservatrice a une occasion rare d’enfin émerger politiquement. Elle aurait un projet, des militants et des électeurs. N’y manque qu’un leader doté d’une solide volonté politique et de charisme pour fédérer tout ce monde.
      C’est là que Marion Maréchal manque beaucoup.
      Mais un triumvirat Alliot/Dupont-Aignan/Guaino pourrait faire l’affaire, pour un temps.

  11. Calvin

    Le Président Macron, pour imposer son gouvernement a bénéficié de deux événements :
    – le plantage de MLP au debat, et les dissensions au FN,
    – le positionnement de JL Mélanchon pour le second tour et son parachutage marseillais.
    EM a perdu les oppositions les plus virulentes, ce qui a permis de créer LREM sans être taxé (pour l’instant) de parti unique du système, puisque les législatives n’ont pas encore eu lieu.

  12. Lafayette

    marchon il a composé avec tous les blocages/opposants pour bien les contrôler. c’est juste un gros caculateur de neutralité.

  13. CitoyenPericles

    H 16 j’ai découvert votre blog en avril 2012 après que Flamby soit désigné comme chef de notre grance bien aimée!
    Grâce à vous et vos fidèles compagnons / commentateurs je me suis senti moins seul dans ce Pays en dérive et compris que l’idéologie poisseuse diffusée à volonté par nos médias que le reste du monde nous envie avait trouvé un résistant.
    Votre blog a été comme une lumière d’espoir dans ce long quinquennat qui semblait interminable.
    Bref ce mot pour vous dire merci pour avoir gardé le cap et éclairer ce tunnel.
    Alors Macron n’est pas la fin de celui-ci mais comme lu dans les commentaires ils nous débarrasse d’incompétents crasseux qui ne devraient plus être présent devant les micros moues à polluer notre quotidien.
    C’est déjà ça.
    Il m’a fallu 5 ans pour laisser un commentaire car vraiment à votre plume il m’est difficile d’ajouter quelque remarque que ce soit;
    bien à vous,

      1. Dr Slump

        Ca dépend.. y’a des bêtes féroces ici… pensez-donc, on voit mêmes passer des renards! Le seul blog de Fraônce où on peut en croiser des renards, en liberté au milieu de poules, de canards, de poussins… bref!

  14. panchovilla

    Il y a quand même un truc que les médias n’ont pas relevé (sans doute une défaillance passagère, je n’ose croire qu’ils soient cons), c’est ceci :
    EM a rencontré merkel. Commentaire journalistique : « il faut dire qu’EM parle couramment allemand, ce qui est un avantage ».
    il nomme Edouard Philippe; commentaire journalistique : « autre grande qualité de EP, il parle couramment allemand »
    puis Bruno Lemaire : « il faut dire qu’un ministre de l’économie qui parle couramment allemand, c’est plutôt bien »
    et enfin la Goulard : « députée européenne et européistes convaincue, elle parle plusieurs langue, notamment parfaitement l’allemand »…

    Le voilà LE critère : parler Allemand !

    Passons sur les HLPSDNH où certains trouvaient bon de dialoguer amicalement avec l’occupant, pour aller directement 4 étages plus haut dans l’analyse.
    Attention, c’est du lourd :

    Vers 2050, compte tenu des projections démographiques de l’afrique, le français devrait être la langue la plus parlée dans le monde.
    toujours sur les bases démographiques, c’est l’arabe qui sera langue majoritaire en France.
    Et donc nos élites s’exprimeront en Allemand.

    Rigolo, non ?

    Maintenant, encore plus rigolo : imaginez un pays (totalement imaginaire) où la langue officielle serait l’anglais, où le peuple parlerait Zoulou et les élites Afrikaaner…. ça va marcher, c’est sûr.

    1. Royaumont

      C’est vrai que c’est important de parler allemand, Mutti Angela a horreur de se répéter quand elle donne des ordres.

      Quelques locutions simples à retenir :

      – Nein
      – Schnell
      – Verboten.

      Ça devrait suffire pour 90% des consignes.

        1. Pythagore

          Macron a du donner du « jaein » partout (contraction de « ja » et « nein », « oui et non »).
          M: keine Schulden (pas de dette)
          m: jaein
          M: starkes Euro (euro fort)
          m: jaein
          M: ich gehe zu Toilette
          m: jaein

    2. taisson

      « Maintenant, encore plus rigolo : imaginez un pays (totalement imaginaire) où la langue officielle serait l’anglais, où le peuple parlerait Zoulou et les élites Afrikaaner…. ça va marcher, c’est sûr. »
      Hé oui…
      Dans un pays dont les habitants les plus récents ne supportent plus la simple présence de ceux qui ont toujours étés là, et qui considèrent leur mode de vie comme une injure à leurs convictions, plus rien n’est possible, à part la soumission.
      L’enthousiasme Macronien des CSP + , Parisiens aisés, de leur médias, et de ceux qui les suivent servilement pour « être dans le coup », comme pour une mode, à fait totalement disparaître de l’actualité politique le sujet de l’immigration, et plus personne ne parle du refus du moindre compromis et de l’absence du plus petit effort d’ intégration de la part des « nouvelles » populations…
      (dont certaines sont la depuis trois générations!!)

      Les personnalités marquantes de ce gouvernement ont au moins deux points communs, ce sont des militants du transfert de souveraineté vers l’europe (l’Allemagne ??) et des immigrationistes .
      Leur orgueil élitiste et leur mépris de tout ce qui n’est pas de leur caste fait qu’ils sont incapables de faire la différence entre un émigré Africain qui il y à encore 15 jours était debout sur une jambe dans la savane, et les gens des classes populaires qui vivent et travaillent ici depuis toujours !
      Habillant ce mépris par de l’humanisme de façade et de l’antiracisme, bien protégés des incidents permanent que le peuple ordinaire vit tous les jours, ils continuent à nous enfumer !
      En 2050, il y aura, sur le territoire de ce pays, environ 15 millions d’islamisés, toutes ethnies confondues, toujours totalement incompatibles avec le reste de la population…
      Mais surtout n’en parlons pas, que la fête continue !! Macron le sauveur est arrivé !

    3. douar

      « toujours sur les bases démographiques, c’est l’arabe qui sera langue majoritaire en France. »
      ouh là, c’est établi à partir du même type de modèles qui servent au GIEC, avec une précision diabolique, comme chacun le sait.

      Blague à part, je préfère avoir des politiques français parlant allemand (et anglais, mais désormais, c’est acquis, du moins, je l’espère) avec leurs collègues teutons plutôt que des buses infichus de sortir d’un espace francophone. C’est un signe d’ouverture d’esprit et qu’ils ont vu ce qui pouvait se pratiquer ailleurs.

      1. Bonsaï

        Tout à fait, il était grand temps que les Français ayant un certain niveau de culture sachent s’exprimer dans au moins une langue étrangère.
        Cette funeste habitude de considérer que tout étranger devrait impérativement parler et comprendre le français sans en attendre la réciproque est un peu périmée désormais…

      2. Patatrac

        @douar 15h33
        A entendre la plupart, je préfère encore qu’ils parlent français. Bon… Matthias Felk se démerde en Allemand, un ancien premier ministre qui fut prof d’allemand était catastrophique dans la langue de Goethe (même la FAZ l’avait subtilement relevé à l’époque), quant à l’anglais, à part « my taille lord ize riche »…bref, pas de commentaire. Je ne partage pas votre optimisme.

      3. Gosseyn

        « toujours sur les bases démographiques, c’est l’arabe qui sera langue majoritaire en France. »
        Si les élites se mettent à parler Allemand, ce n’est pas sur !

    4. Theo31

      C’est surtout qu’on aura droit à de l’antigermanisme primaire quand Merkel refusera d’adouber les plans du proxo et de payer pour ses conneries.

  15. Laurent

    « de compromis forcément foireux puisque construits sur des désirs antagonistes »
    Il reste un désir commun à tout ces charlots : l’attrait du pouvoir et de la gamelle.

    Sinon le spectacle est effectivement réjouissant mais il ne faut pas s’y tromper Macron ne fait que recréer, à sa botte, un nous partie socialiste. C’est juste un transfert, un coup de ravalement sur une boutique dont les lézardes étaient devenus bien trop visible. Mais si la façade change tout le reste est identique avec à la manoeuvre la même armée de fonctionnaires enkysté…

  16. Onaneur de Moosh

    Confier un super-ministère à un vert-brun malthusien fan d’Ivan Illitch et de Pentti Linkola, souligne l’urgence d’instaurer de belles taxes « vertes » pour financer un horizon barré d’éoliennes, bâtir des centrales au jus de chou kale, et bien sur favoriser l’émergence soudaine du marché du consulting en « justice climatique ». Je connais une dé-ministrée qui est déjà sur les starting blocks.

    1. Bof

      Le rôle d’Hulot dans ce gouvernement est de faire gagner les législatives. Si ça se trouve, Macron a proposé aussi à Omar Sy ou à JJ Goldman.
      Une fois les élections passées, je ne lui prévois pas un avenir gouvernemental bien plus grand que ce qu’ont connu les Dr Schwarzenberg, et autre Alain Madelin.

      Je précise que ma « prévision » est aussi un souhait….

      1. Onaneur de Moosh

        @Bof

        Le rôle de Hulot, comme de tous les verts assortis d’un maroquin avant lui, est de servir de caution « verte » à des taxes pour financer le Moloch ainsi qu’un certain capitalisme de connivence.

        J’imagine que ce qui a convaincu Hulot est qu’il y a une réelle volonté de rattraper l’Allemagne au niveau des énergies renouvelables. Après, peu importe la effets, du moment que d’où qu’il se tienne il puisse voir une éolienne.

  17. Laurent

    si c’est bien les régions auxquelles je pense elles ont été visité et revisité, c’est presque devenu la cote d’azur des fonctionnaires…

  18. NickSeller

    Amusant comme après tant de temps ce blog reste le seul endroit d’internet à enrichir mes idées : 5+ années de lurkage régulier et toujours le même clic-réflexe le soir. D’ailleurs je ne comprends absolument pas les commentaires accusant le maître de noircir le tableau à outrance : sans lucidité point de salut. Bref, h16 4 Grance, et vite SVP.

    Mais supposons que cet heureux scénario ne puisse jamais arriver et que l’envie de voir du pays se fasse pressante. Partons également du principe que les problématiques d’ordre familial sont mises de côté, tout en considérant que l’industrie dans laquelle on travaille recrute à tour de bras, et finalement en ignorant complètement la question de la différence linguistique.

    Quel serait votre Top 3 des meilleures destinations en tenant compte de tous les autres critères ?

    Suisse ? Nouvelle-Zélande ? USA ? UK ? Chili ? République Tchèque ?
    Un autre ?

    Pour ma part :

    1° Suisse
    2° République Tchèque
    3° NZ mais malus pour l’éloignement de calibre antipode.

    Bien sûr il peut y avoir dans ce jugement une part de préjugé et pour enlever ses lunettes roses quoi de mieux que de solliciter votre opinion ? 🙂

    1. lxy

      Ajouter l’Australie à votre liste. Fort taux de croissance, régime libéral (avec chèque éducation),, contrôle strict de l’immigration (ce qui est une difficulté pour s’y installer). Le prix des billets d’avion n’est plus vraiment dissuasif.

    2. Bonsaï

      La Suisse romande ou francophone est relativement petite et déjà abondamment pourvue de ressortissants français, en plus des frontaliers.
      Se comportant volontiers en territoire conquis, ceux-ci ont tendance à brasser beaucoup d’air. Et pour être honnête, ils n’ont pas très bonne presse en matière d’assiduité et de professionnalisme…
      Ainsi, sauf à postuler pour des postes de CEO, je ne saurai que vous conseiller un pays plus accueillant que la Suisse !

      1. Mildred

        La Suisse s’est toujours arrangée pour avoir la réputation d’un pays accueillant, tout en n’accueillant que ceux qu’elle a intérêt à accueillir ! Et ce, quelle que soit l’époque, y compris celle où cela eût pu aisément passer pour un « crime contre l’humanité » s’il s’était agi de n’importe quel autre pays, mais pas de la Suisse.

        1. Bonsaï

          Allons, allons, quelle aigreur !
          Je vous rappelle que la Croix Rouge, entre autres, est une création suisse. Fondée par le Genevois Henry Dunant elle opère aujourd’hui dans le monde entier.
          « En 1863, avec quatre amis, il fonde un comité qui deviendra le Comité International de la Croix-Rouge (CICR). «Ce lancement est incroyable, dit Michel Beretti. Cinq gaillards se retrouvent dans un appartement de la vieille ville de Genève pour fonder une organisation internationale! Il faut vraiment avoir la prétention des Genevois pour faire une chose pareille». »

          1. albundy17

            Haaa, la croix rouge, quelle belle boite !

            france24.com/fr/20150604-croix-rouge-haiti-argent-don-polemique-propublica-seisme-reconstruction-ong

            Un demi milliard, 6 masures…

              1. albundy17

                Je pensais que c’était une émanation de la croix rouge…

                Si j’ai un employé ou sous-traitant qui arnaque, c’est moi le responsable, mais pas la suisse ?

                Ha ben oui

                1. Bonsaï

                  Ah ben non ! Si on devait être responsable de toutes les Croix-Rouge du monde, ce serait vite la ruine. Chacun s’occupe de son mic mac dans son coin…
                  « Création : la Croix-Rouge américaine fut fondée le 21 mai 1881 à Washington, grâce aux efforts de Clara Barton ».
                  Ils sont donc responsables de leur propre pognon, leur comptabilité, leur business, leur Conseil d’administration, etc…

                  1. albundy17

                    Mais pas de l’étendard, comme la suisse, suis pas spécialiste mais ça ressemble à de l’escroquerie en bande organisé

                  2. sam player

                    « Chacun s’occupe de son mic mac dans son coin… »

                    MDR

                    Non, toutes les entités nationales sont affiliées et rendent compte à l’ICRF OU L’IFRC suivant qu’il s’agit d’interventions dans des conflits armés oupa.

                    IFRC : International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies

                    ICRC : International Committee of the Red Cross
                    _________
                    Si chacun s’occupait de son mic mac dans son coin, ça serait un sacré bordel. D’autre part les dons ne parviendraient pas aux pays pauvres vu qu’en cas de catastrophes les dons viennent toujours en grande partie de l’extérieur et des pays « riches »…

                    1. Bonsaï

                      Bon, je ne suis pas l’ordinateur central non plus.
                      N’était-ce pas un charmant prétexte pour bavarder un peu ensemble ?

                    2. sam player

                      En fait l’arbre, les différentes Croix Rouge (CR) des différents pays sont indépendantes, mais uniquement au niveau des politiques menées, et ce pour éviter que leur intervention soit vue comme une ingérence étrangère. Les CR locales collaborent secrètement avec les gouvernements locaux, qu’ils soient officiels ou officieux.

                      Mais elles sont supervisées coté gestion par la Suisse (IFRC et ICRC).

                      Une fois, j’ai dû intervenir professionnellement aux Philippines dans une mine située dans une zone de conflit et c’est la CR locale qui a pris contact avec nous après que nous ayons pris contact avec l’ICRC à G’nève.

          2. Mildred

            Pendant que j’écrivais mon commentaire, je savais que vous alliez me répondre sur la Croix-Rouge !
            En même temps, comme dirait notre président, vous ne pouviez pas me répondre sur Guillaume Tell !

            1. Bonsaï

              Vous me sous-estimez, chère Mildred, j’aurais certainement pu vous broder un petit quelque chose !
              Mais grâce à Google, j’ai plus d’infos à vous fournir sur la Croix Rouge…

    3. lafayette

      dans chaque pays, il y a une classe de population qui sera au nirvana. Mais en Suisse, il faut quand même dire que la position la plus intéressante est le rentier.
      Mais pour cette classe de personnes la Suisse n’est plus la destination incontournable, l’asie à aussi un certain nombre de paradis fiscaux..

    4. Val

      @nick
      Suisse super mais il vaut mieux vivre « sur france » comme ils disent pour raisons coût de la vie et le côté plus fun qu a g’neve ( 😉 bonsaï )
      Rep tchèque pays super vécu 3 ans en Moravie très agréable , on a des modes de vies similaires , la langue est très difficile mais s apprend , le seul point noir est la cuisine locale
      Sinon je dirais la Belgique, vécu 6 ans , super qualité de vie à tous points de vues.

  19. cyprus.ill

    Encore un superbe texte H16. Y a pas à dire, c’est quand il s’agit de politique française que vous êtes vraiment au top ! Vous y baignez comme un poisson dans l’eau ! Vous lisez dans leur jeu à la perfection : c’est jouissif.

    Il est indéniable que macron a réussi un énorme coup : il a vraiment tout fait péter. Sans préjuger de la suite (qui pourrait évidemment décevoir grandement), le voilà régnant tel un maestro observant tous ces petits politiciens minables grouillant vers lui en courbant l’échine. Et tout ça en 2 petites années de boulot ! Bravo l’artiste

    1. Pat

      Comme pour les illusionnistes, j’aimerais voir l’envers du décor, les petits « trucs » (souvent décevant, comme le « spectateur choisi au hasard » qui n’est qu’un complice), et peut-être même le marionnettiste qui se cache derrière ce spectacle (probablement pas Hollande).
      De plus, le torpillage de Fillon ne s’est pas fait tout seul (et vu le niveau de détails, la complicité de Bercy est plus que probable).

      1. cyprus.ill

        Il est certain que Macron n’est pas tout seul sur le coup. Et effectivement connaître l’envers du décor en détail ne doit pas manquer de piquant.

    2. Val

      @Cyprus Macron est une marionnette assez performante. Il faut le reconnaître . Maintenant je me garderais bien de lui attribuer plus de mérite que celui là . C’est plutôt la nomenklatura qui pousse derrière qui a fait un gros coup.

  20. tabbehim

    Exceptionnellement, je copie colle cet article avec son lien parce que ça m’étonnerai qu’il ne se fasse pas vite censurer celui là 😀
    J’ai particulièrement tiqué sur la dernière phrase qui vaut son pesant de pop corn !
    « L’inconvénient quand on ne s’exprime pas, c’est que les médias construisent le récit sans vous. »

    LOL

    http://www.20minutes.fr/elections/2071507-20170519-communication-politique-emmanuel-macron-commence-sevrer-journalistes-selon-thomas-guenole

    Paris, le 7 mai 2017. Emmanuel Macron, élu président de la République, fait son entrée sur l’Esplanade du Louvre.
    Paris, le 7 mai 2017. Emmanuel Macron, élu président de la République, fait son entrée sur l’Esplanade du Louvre. – Philippe LOPEZ / AFP

    Propos recueillis par Coralie Lemke

    Publié le 19.05.2017 à 20:35
    Mis à jour le 20.05.2017 à 10:57

    Le chef de l’Etat a indiqué qu’il souhaitait privilégier les « journalistes sectoriels »
    Son style de communication est à l’opposé de François Hollande

    « Les journalistes qui se sont inquiétés peuvent se rassurer : l’Elysée n’entend pas faire le travail des rédactions. » Voilà comment la présidence de la République répond aux critiques formulées par Reporters sans frontières (RSF). Après avoir déclaré vouloir être « maître des horloges », Emmanuel Macron veut aussi indiquer sa « préférence pour chaque déplacement » pour l’accréditation des journalistes. Analyse avec Thomas Guénolé, politologue et auteur du livre Petit guide du mensonge en politique.

    >> A lire aussi : Le staff de Macron n’a pas traité Yann Barthès de «débile profond» mais de «gros connard»
    Lors de son discours au Louvre, les journalistes regrettaient d’avoir été installés loin de la scène. Plus récemment, ils n’ont pas eu le droit d’assister à la photo officielle du gouvernement. Que signifie cette mise à distance physique ?

    Emmanuel Macron envoie le message qu’il souhaite mettre fin à la promiscuité politico-médiatique, à l’entre-soi des médias et des politiques qui se fréquentent beaucoup. Il veut casser cette dynamique. C’est aussi la raison pour laquelle il souhaite abolir les déclarations en off.
    Dans son courrier envoyé à Reporters sans frontières, l’Elysée aborde aussi la volonté de s’« ouvrir […] aux journalistes sectoriels ». ​Pourquoi vouloir éloigner les journalistes politiques ?

    Les rédactions demandent de plus en plus aux journalistes de tout couvrir, peu importent les rubriques. Cela peut-être une façon de garantir des productions de fond. Mais ce débat devrait être abordé en interne par les journalistes et non être imposé par une instance extérieure au média en question.

    “L’Elysée n’entend pas faire le travail des rédactions”, déclare la présidence de la République à RSF #PressFreedom https://t.co/sMTX52HOcN pic.twitter.com/zOcpc2DC9z
    — Christophe Deloire (@cdeloire) May 19, 2017

    Emmanuel Macron essaye-t-il de se démarquer de François Hollande, qui avait été très transparent ?

    Effectivement. François Hollande avait une relation très casual avec les journalistes. Il se déplaçait souvent chez eux par exemple. C’était quelque chose d’inédit. Nicolas Sarkozy, avant lui, avait opté pour une stratégie de saturation, d’omniprésence, en imposant son tempo aux journalistes. Là, le nouveau président opte pour la parole rare. Une parole importante et précieuse au vu de sa présence raréfiée. Quand il choisit de s’exprimer, le temps s’arrête. On l’écoute.
    Les journalistes vont-ils devoir s’adapter à ce nouveau fonctionnement ?

    Evidemment, c’est un réveil brutal pour la profession. Emmanuel Macron a commencé à sevrer les journalistes et à les faire revenir à un modèle plus traditionnel, à la Mitterrand ou à la Chirac. Ce n’est pas habituel pour les journalistes. C’est la première fois depuis Jacques Chirac que le président refuse les journalistes de cour. Bien sur, ce dernier avait quelques copains dans les médias, comme Franz-Olivier Giesbert, mais c’est tout.

    >> A lire aussi : Macron choisira les journalistes qui suivent ses déplacements
    Ce choix de la parole rare peut-il tenir sur la durée ?

    Ça risque d’être difficile. On ne s’en souvient pas, mais au début de son mandat, François Hollande avait essayé de faire de même. Mais les médias ne l’ont pas laissé faire. A l’époque, ils avaient beaucoup souligné les couacs d’Hollande, son amateurisme. L’inconvénient quand on ne s’exprime pas, c’est que les médias construisent le récit sans vous.

    1. Tribuliste

      Intéressant, la preuve qu’in fine les médias ne s’intéressent qu’à eux-même.
      S’ils faisaient réellement leur boulot ils seraient autonomes et… lus.

    2. sam player

      Hi hi y a des trucs comme ça qui mettent la pêche !

      Le staff de Macron n’a pas traité Yann Barthès de «débile profond» mais de «gros connard»
      _____
      Nuance hein !

      1. albundy17

        « Nuance hein ! »

        Le staff macron s’est planté 2 fois, barthes n’est ni gros ni débile, c’est juste un profond connard 😀

  21. JiJiBé

    Il se dit du côté de Notre Dame des Landes en Pays de Loire (?!) disons en Bretagne, que l’hélico-hulot premier écologiste de France, est déjà en conflit larvé avec le chauve Philippe à propos du vespertillon à moustaches et de la pipistrelle de Nathusius, espèces protégées de chauve-souris et que ces deux variétés humaines de chiroptères n’échangent déjà plus que par voie d’ultra-sons.

  22. Tribuliste

    Petit plaisir matinal…
    http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2017/05/17/au-coeur-du-monstre-blocage-de-findrol
    qui a impliqué :
    http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2017/05/20/les-caravanes-parties-en-24-heures-apres-le-blocage-du-noeud-de-findrol

    Comme quoi preuve est faite que la solution existe, j’ai toutefois du mal à ne pas penser qu’en dehors de l’approche des législatives l’affaire aurait connu un tout autre dénouement.

    Un état FERME!.. mais seulement après l’intervention de méchants citoyens socialement incompatibles : il va y avoir du redressement fiscal ^^

Laisser un commentaire