Comment débuter dans Bitcoin et les cryptomonnaies

Il y a tout juste sept ans avait lieu la première transaction du système Bitcoin : deux pizzas larges étaient achetées par Laszlo Hanyecz, un développeur américain, qui dépensait alors 10.000 bitcoins pour obtenir les précieuses denrées. Précieuses, ces pizzas le sont à présent alors que le Bitcoin atteint et dépasse allègrement les 2200€…

Comme je l’expliquais en effet le 10 mai dernier, Bitcoin est actuellement en pleine fièvre : plusieurs régulateurs financiers ont en effet assoupli leur position vis-à-vis de la monnaie électronique ce qui a notoirement aidé le cours du Bitcoin à s’élever au dessus de 1500$ l’unité.

Cependant, l’effervescence ne s’est pas calmée puisque les cours ont continué de grimper ces derniers jours. Peut-être les récentes avancées en matière de gouvernance du Bitcoin ont-elles provoqué un regain d’intérêt pour la monnaie numérique ? En tout cas, il semble raisonnable de croire que la mise en place progressive de ces nouvelles mesures améliorera la fiabilité de la cryptomonnaie, et c’est probablement cette idée qui pousse les investisseurs à surenchérir sur son cours actuel, le propulsant maintenant au-dessus de 2000€.

Ceci posé, on peut fort bien profiter de cette effervescence (qui confine, il faut le dire, à une certaine hystérie). Après tout, il n’y a pas de raison que le capitalisme ne soit réservé qu’aux industriels en cheville avec le pouvoir et comme les cryptomonnaies ont le vent en poupe, autant essayer d’en profiter, surtout que rares sont actuellement les outils financiers qui dégagent un rendement décent. C’est pourquoi ce petit billet sera essentiellement pratique et décrira ce que vous pouvez faire pour, vous aussi, participer à cette nouvelle économie numérique.

Bien évidemment, il ne s’agira pas ici de prendre des risques inconsidérés : si vous désirez vous lancer dans l’aventure des cryptomonnaies, faites-le avec l’argent que vous êtes prêts à perdre sans sourciller, typiquement pas celui des courses ou du loyer, mais plutôt les quelques euros que vous aurez envie de jouer pour comprendre la nouvelle donne numérique.

En définitive, acheter des monnaies électroniques n’est finalement pas différent d’acheter les actions d’une entreprise technologique innovante. Cela comporte une espérance de gain similaire (si l’entreprise décolle, son action grimpe et si la monnaie numérique devient prépondérante, son jeton gagne en popularité et en valeur) et permet de surcroît une intéressante randonnée dans le monde numérique ; au-delà du simple profit financier, l’opération comporte aussi une valeur éducative qui peut permettre à tout honnête individu de se faire une meilleure idée de ce que sont ces monnaies numériques, bien mieux que ne le pourraient les articles souvent consternants d’une presse traditionnelle largement dépassée.

Pour commencer le petit tour dans le royaume des monnaies numériques, on peut débuter par des plateformes d’échange qui permettront de convertir facilement nos euros en bitcoins. Pour cela, je peux vous encourager à aller voir du côté de Kraken ou Bitstamp qui offrent toutes les deux des facilités pour ces échanges. Dans les deux cas, il faudra vous enregistrer sur le site.

Afin de transférer un montant en euro vers ces plateformes, il vous faudra aussi fournir quelques éléments d’identification. Généralement, il s’agit d’une copie électronique de votre carte d’identité ou de votre passeport, ainsi qu’une facture récente (gaz, électricité, internet) pour prouver votre adresse. Eh oui : même si le reste des transactions et des monnaies numériques peut voyager à la vitesse de la lumière, même si les protocoles mis en pratique par Bitcoin et d’autres cryptomonnaies sont extrêmement rapides, l’interfaçage avec le monde réel reste toujours aussi rugueux, et le régulateur étatique n’y est absolument pas étranger. Du reste et notamment pour les Français, le virement banque-à-banque depuis votre compte bancaire traditionnel vers la plateforme de votre choix sera aussi une étape pénible puisqu’il faudra, là encore, faire les démarches nécessaires auprès de votre établissement financier afin que la destination (Kraken, Bitstamp, Poloniex ou autre) leur soit connue.

Une fois cette étape franchie et votre compte approvisionné, les choses sérieuses peuvent commencer puisque vous pouvez alors acheter et vendre les cryptomonnaies de votre choix qui sont disponibles sur la plateforme considérée. Pour le moment, au-delà de Bitcoin, je vous encourage à regarder aussi de près les cryptomonnaies comme Monero, ZCash, Litecoin ou Ethereum.

Dans une optique de spéculation, Ripple peut aussi constituer une alternative intéressante. Pour ceux qui se sentent une âme encore plus aventureuse, il existe des sociétés qui se chargent de fournir un rendement pour des bitcoins qui leur sont prêtés. Typiquement, ces sociétés appliquent des algorithmes de trading relativement agressifs sur les différents marchés et parviennent routinièrement à récolter autour de 0.5% à 1% par jour ouvré. Ceux de mes lecteurs qui sont intéressés sont invités à me contacter à ce sujet.

Pour ceux qui désirent simplement thésauriser leur monnaie numérique, l’option de la laisser en compte sur les plateformes d’échange peut constituer un souci. Après tout, Bitcoin est entièrement conçu pour se passer de tiers de confiance : pourquoi, dès lors, ne pas constituer sa propre banque en utilisant l’un ou l’autre procédé efficace sur le marché ? Ceux qui sont tentés par un porte-monnaie électronique pourront se reporter à Ledger Nano S par exemple. Les autres pourront étudier les clients plus ou moins légers comme Electrum ou Armory, ou envisager l’utilisation de clients « en ligne » comme blockchain.info. Ces derniers clients sont valables pour Bitcoin, mais on trouve aussi les mêmes pour d’autres monnaies, voire des clients qui supportent plusieurs monnaies comme Cryptonator par exemple. Dans tous les cas, une fois le client choisi, il vous suffira, côté plateforme d’échange, de préciser l’adresse de destination vers laquelle envoyer vos achats pour que ces derniers soient effectivement transférés, généralement en quelques dizaines de minutes.

Comme vous le voyez, entrer sur le marché des cryptodevises n’est pas insurmontable. Bien sûr, l’achat ou la vente de ces monnaies ne constitue probablement pas le fond de panier normal d’un portefeuille diversifié d’investisseur prudent : cela reste pour le moment une opération de niche qu’on mènera surtout pour tester le marché et en comprendre les mécanismes, et bénéficier ainsi d’une formation à peu de frais.

Certes, ces quelques paragraphes d’explication ne remplaceront jamais l’expérience directe d’un achat/vente de cryptomonnaies sur un marché particulièrement bouillonnant. Certes, essayer le « trading » ou le simple achat de bitcoin reste une opération relativement plus complexe que l’achat d’un paquet de chewing-gums. Mais malgré tout, la période actuelle est relativement propice à ce genre d’expérimentation : les marchés de cryptodevises sont particulièrement vifs et l’innovation qu’elles apportent dans le domaine de la monnaie et de la finance constituent de toute façon une véritable révolution.

Si nul ne sait si Bitcoin, dans 5, 10 ou 20 ans, sera encore la principale cryptomonnaie, et combien vaudra 1 BTC, il est en revanche certain que n’importe qui peut maintenant participer à ce nouveau marché. Et rien qu’à titre éducatif, ce serait dommage de passer à côté.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires105

        1. BDC

          En fait ça donne envie d’essayer, pour s’amuser, mais il suffit que j’investisse pour que le cours s’écroule… 😥 alors, par respect pour H16 … j’hésite.

      1. Aristarkke

        36 commentaires après 10 heures en ligne alors que le sujet précédent en a reçu davantage dans le même intervalle…

        1. Bonsaï

          C’est bien aimable à vous de tenir le procès-verbal de nos séances d’étude sur les écrits du Maître.
          Et en effet on y voit que le bitcoin est un thème qui n’emporte pas vraiment l’enthousiasme des foules…

  1. Aristarkke

    Espérons que le vendeur de pizzas qui a inauguré la transaction initiale, les a soigneusement conservés sur son compte…

      1. cherea

        je ne ne suis pas sûr de la dégringolade, qu’il y ait une rectification, ok mais diviser le cours par 5, je ne crois pas. En plus, la valeur théorique d’un btc est infinie mais disons qu’elle peut monter jusqu’a 15-20k€ puisque c’est une loi très simple qui s’applique: offre/demande. il y 16 M de btc en circulations et au max 21M en 2041. Les gens qui vont demander du btc vont augmenter, 10 millions de portefeuille en 2016, pourquoi pas 40 millions en 2020…surtout avec les effets réseaux…rectification, ok, chute, je pense que la résistance à 1500 est définitivement pétée et ce plancher ne sera plus atteint, je ne sais pas encore pour les 2000€, on verra.

        1. sam player

          En analyse technique une résistance devient généralement un support… mais vu que beaucoup pensent ainsi… il ne faut pas trop parier dessus… un support est fait pour être cassé…

  2. Aristarkke

    Le bitcoin, apparemment, c’est pas aussi simple que le boncoin qu’ un grand père est capable d’ utiliser pour y réaliser -aussi- des bonnes affaires…

          1. Stéphane B

            Voyons chère BDC, tu sais bien que c’est toujours de la faute des nanas ! Les religions nous le rabâchent à chaque instant, feignasse de nanas ! Après tout, un homme stérile ou feignant, tu n’y penses pas sérieusement. Ou serait donc sa virilité ?

  3. Le Gnôme

    Comme l’anglais n’est pas franchement ma tasse de thé, et que les sites sont en cette langue que je comprends mal, je crois que je n’y aurais jamais accès.

    1. Aloux

      Il y a un écosystème français aussi…
      Pour acheter des bitcoins, le français Paymium peut aussi faire l’affaire : https://www.paymium.com/
      Pour suivre l’actualité, se tenir au courant des événements dans la communauté : https://bitcoin.fr/
      Si vous êtes parisien ou que vous avez l’occasion de venir sur Paris, vous pouvez vous rendre à la Maison du Bitcoin où il y a toujours plein de gens qui seront ravis de vous initier : https://lamaisondubitcoin.fr/
      Il existe aussi plusieurs groupes sur Meetup dans différentes villes.

      Bref la barrière de la langue est handicapante, mais ça ne doit pas vous arrêter !

    2. kekoresin

      Il est question de traduire tout ça en gnome ou nain des montagnes, enfin une de ces créatures qui creusent le sol en quête de gemmes scintillantes. A ce propos, je vous suggère l’achat de Tanzanite, très belle pierre issue d’une seule mine connue dont le gisement tire à sa fin…

      En tout cas, je suis très heureux d’avoir sauter le pas à 750 balles /bitencoin. Je regrette juste de n’en avoir pas acheté plus par méfiance des Tracfinois! Un joli petit bénef quand même. Question: quid de l’imposition par les escrocs de Bercy en cas de récupération de la mise sous forme de monnaie de singe européenne?

  4. Fabrice

    Bonjour,
    merci pour ce article.
    Mais à part les aspects formation et spéculation, qui m’intéressent certes,
    que peut on faire concrètement d’une crypto-monnaie à ce jour?
    En clair, qu’est ce que je peux acheter ou vendre dans la vie quotidienne?

    (J’imagine la tête de ma boulangère locale si je me pointe en lui disant que je vais régler en Bitcoin ou Etherum, elle a des clients qui lui parlent encore en anciens francs, la pauvre)

    @micalement

      1. Fabrice

        Merci de ce lien, la réponse à ma question est claire.
        Je viens de tester une vingtaine de liens, en fonction de mes intérêts ou de ma curiosité, et c’est chouette i y beaucoup plus de possibilité que je ne le pensais…Par contre:
        j’ai l’infinie douleur et privilège de vous annoncer que le lien vers cryptosextoys.com ne donne rien, ce qui va pourrir la vie de plusieurs millions de personnes sur Terre.
        Cher auteur, faites oeuvre de compassion capitalistique, réagissez fermement!
        A votre humble service pour la gloire,

        Fabrice

        1. bibi

          Que si vous arrivez chez votre boulangère avec une pièce de 1£ pour acheter une baguette une baguette à 1€ elle refusera.
          En dehors de l’euro dans un commerce de détail aucune autre monnaie que celle de l’état ne sera acceptée et que par conséquent ce n’est pas un problème spécifique au BTC.

          1. laurent75005

            Restaurant la Butte aux Thaï, 43 rue des cinq diamants à Paris.
            Un simple google street view vous montrera le logo « Bitcoin accepted ».
            J’en parle parce que je connais bien.
            Ce que vous dites est donc faux.

  5. Nathalie MP

    @ Gnôme : Je peux vous aider si vous voulez !
    Je suis en plein processus d’une « expérience directe d’un achat/vente de cryptomonnaies sur un marché particulièrement bouillonnant. »
    Sauf que quand j’ai commencé à y penser c’était le 5 mai et le cours était de 1400 euros pour 1 bitcoin. Maintenant il est à 2200 euros ! Le côté tulipe hollandaise comme dit Aristarkke, est évidement un peu angoissant.
    J’ai trainé dans mes opérations, avec l’idée de ne pas entrer au plus haut, et ayant fait un virement de 1800 euros en pensant largement couvrir l’achat d’un bitcoin, je vais devoir me rabattre sur une portion de bitcoin.
    h16 a raison, il faut y aller en s’amusant avec une somme qu’on ne regrettera pas de perdre. Si la technologie continue à faire ses preuves, les potentiels de gain à long terme existent sachant que les utilisateurs sont peu nombreux aujourd’hui par rapport à la population mondiale.
    Tout ça dit par une parfaite béotienne !

  6. Mildred

    Et dire que Marine le Pen a été traitée de cinglée quand elle a parlé du retour au franc, et que les gens ont cru qu’ils auraient à se débattre avec deux monnaies dans leur porte-monnaie !

    1. Calvin

      Ce n’est pas un problème d’avoir différentes monnaies mais plutôt d’avoir une monnaie fiat manipulée par de viols politiciens.

  7. cherea

    Bon, j’ajoute ma pierre à l’edifice, si ça vous soûle de passer par votre banque, on peut aussi penser à localbitcoin et choisir sa ville et choisir cash comme moyen de paiement, choisissez un vendeur avec une réputation de 100% et vous aurez vos premiers bitcoin dans la journée…bien à vous et bonne entrée dans les crypto-monnaies. on pourra deviser sur le futur du bitcoin, mais je pense que ça restera la référence l’interface avec le monde réel et les autres crypto-monnaies pour des marchés particuliers, exemple: une crypto-monnaie pour acheter ses billets d’avoir type aerocoin et une autre pour du cloud, et une autre pour un autre marché…bref autant de crypto-monnaies que de marchés. Voilà ce que j¡’écrivais à mon frère pour lui faire piger le concept du bitcoin et des crypto-monnaies:

    « Pour encore mieux expliquer ou pour faire une analogie, prenons l’exemple suivant. Imagine que demain on colonise Mars et qu’une économie se développe sur Mars, utilisera-t-on les moyens de paiement actuels Visa/Mastercard ou bien sera-t-il plus judicieux de développer un moyen de paiement qui réponde aux contraintes de Mars, gravitation, pas d’infrastructures…? Probablement la seconde solution ou quelque chose de mixte avec coexistence de l’ancien moyen de paiement et du nouveau. Maintenant, remplace Mars par le web et en fait tu as ce qu’est le bitcoin et les autres crypto-monnaies pour le web, une monnaie native qui répond aux besoins spécifiques du web.

    Si tu penses que le nombre d’utilisateurs du web va grossir et encore se développer alors ces utilisateurs auront besoin d’un moyen de paiement, les crypto-monnaies offrent une solution facile et pas chère à ces utilisateurs.

    Il y a de nombreuses crypto-monnaies sur le marché aujourd’hui et une quinzaine naissent chaque mois, toutes ne seront pas pérennes. »

  8. Nathalie MP

    Passer par sa banque, ce n’est pas compliqué. Un virement depuis le site internet de votre banque vers Kraken qui vous donne aimablement son IBAN pour cela. Par contre faire gaffe que le nom du compte Kraken doit être le même que celui qui apparaît sur l’IBAN de votre compte en euros.

  9. Chris

    Voilà un article qui tombe bien, avec ce qui se passe en ce moment sur le bitcoin.
    Malgré mes quelques dizaines d’ETH détenus au moment de leur hard-fork, j’avais laissé passer les opportunités par manque de volonté de « rentrer dedans », cette fois j’ai bien l’intention de suivre ça de près !

  10. Calvin

    Il y a une ou deux semaines, je me suis inscrit sur Kraken. Bientôt, je vais m’identifier et ensuite acheter du bitcoin.

    Merci pour cet article d’initiation.
    Du positif !

    1. Le Gnôme

      Faut pas être majeur ? Si les mouflets commencent à jouer avec les monnaies, nous ne sommes pas sortis de l’auberge !!!

  11. Aloux

    Une autre possibilité pour acheter (ou vendre) ses bitcoins sans passer par les désagréments du KYC des plateformes comme Kraken : https://bitsquare.io/

    J’ai fait un test il y a de cela quelques semaines et l’expérience a été étonnamment simple et rapide. Mais bon c’est encore un peu expérimental, déconseillé au débutants !

      1. Aristarkke

        Fernand Raynaud aurait commenté en disant qu’il ne pense qu’à boire… (in Heureux !!!
        Celui où le beau-frère aîné de FR n’a pas eu de chance dans la vie car il a réussi à tous ses examens et il a fini par déchoir en devenant chef d’entreprise.
        Depuis, il y a un mot qui revient sans cesse dans sa bouche : impôt (gna gna gna) impôt (gna gna gna).
        FR, faussement ingénu demande : qu’est ce que cela veut dire « impôt »???
        Et il lui est répondu par le deuxième beau frère de FR qui est prof de philosophie et qui passe ses nuits à étudier ce que les autres pensent : p’têt ben qu’ils ne pensent qu’à boire à Paris…

        Je sais, c’est vieux de cinquante ans mais hélas toujours actuel en réalité….

        1. Michel

          Oui, un pot. D’ailleurs cela me rappelle le sketch de Bourville (ou F. Reynaud?) sur l’eau fer (hoquet) ferru (hoquet) fer (hoquet) ferrugineuse (hips). Ils savaient vivre ceux là.

  12. Steeve de Cryptodevise

    Une autre bonne solution pour récupérer des monnaies sonnantes et trebuchantes à partir de bitcoins, c’est juste de les proposer dans une transaction de la main à la main, en passant par LocalBitcoin par exemple. Ceci est une bonne solution pour vendre des bitcoins provenant de Monero obtenus sur ShapeShift à partir de Bitcoins achetés eux-même sur une place de marché comme Bitstamp ou Poloniex. La boucle est bouclée.

  13. Artiste

    Le bitcoin est fichu car il sert de monnaie pour de ciberrancon donc les états vont s’en occuper sérieusement maintenant.

  14. Mildred

    Quelqu’un pourrait-il m’indiquer où je peux échanger trois billets de 500 euros contre 30 billets de 50 euros, sans que cela fasse des histoires à n’en plus finir ?

        1. albundy17

          J’ajoute que posséder une coupure de 500 alors même qu’on n’a pas de mandat d’élu, est extrêmement suspect, vraisemblablement lié à une entreprise terroriste ou en rapport avec le trafic d’armes ou de drogues

    1. sam player

      Oui, ce soir minuit, derrière le Géant de Chalon-sur-Saône, demande Riton les Embrouilles, une personne de confiance…

    2. MCA

      @Mildred 27 mai 2017, 11 h 20 min

      TRACFIN (discrétion assurée).

      Bon, blague à part, il suffit de les remettre à ta banque à l’automate de versement et de faire ensuite une retrait au distributeur.

      Pour retirer 1500E il est préférable d’avoir une carte Gold ou Premier ou mieux style Platinium.

      Avant de les remettre, s’assurer au préalable que les billets sont des vrais…

      Tu peux éventuellement en remettre un seul et voir la réaction de la banque et continuer l’opération plus tard.

      1. Mildred

        Je remercie tous ceux qui ont répondu à ma question et je ne manquerai pas d’étudier toutes les solutions proposées. Je vous tiendrai au courant de la suite de cette périlleuse affaire.

  15. albundy17

    C’est étonnant comment les concepteurs des appareils electro portatif style ponceuse, scie sauteuse ou taille haies, s’arrangent toujours pour que la ventilation du moteur envoie systématiquement toute la merde volante dans la gueule, non ?

  16. albundy17

    Aux states aussi ils deviennent totalement dingues: Deux nanas ont fait un voyage au mexique et trouvaient les burritos vachement savoureux. Elles se renseignent sur les recettes, et ouvrent leur boite qui fait un carton.

    Des gauchiards ont crié au scandale, vol d’identité culturelle, et ont fait fermer leur boutiques…

    zerohedge.com/news/2017-05-26/two-white-women-forced-close-burrito-shop-because-cultural-appropriation

        1. Bonsaï

          En effet avec l’appropriation culturelle, on est en plein dans le ressenti, dans le non écrit.
          La guerre de la choucroute a de beaux jours devant elle…

            1. BDC

              Il a commandé de jolies roses que son papa est allé chercher au petit matin … et il a été adorable avec papy-mamie, personne ne peut nous comprendre 😥

              1. albundy17

                « personne ne peut nous comprendre »

                Meuuhh si 😀

                Des roses rouges ? Un œdipe précoce ?

                A propos de roses, si tu as l’occasion, celles d’Equateur tiennent facile 15 jours, et quand la tête commence à tomber, suffi de la pendre tête en bas le temps de dessiccation pour les conserver ad vitam aeternam

          1. sam player

            @ BDC 10 h 12
            « Euh non, c’est Sam qui est vexé comme un pou et qui s’attaque au Patron de façon totalement gratuite. »

            Tu es à coté de la plaque. D’ailleurs le boss confirme (« eh oui. ») que c’est parfaitement libéral.
            Il ne peut pas faire autrement, sauf à se dédire.

            Et vexé moi, il en faudrait un peu plus…

            Je ne fais pas d’attaque gratuite, il y a toujours des arguments, même si y’en a des qui disent qu’ils sont en carton 😀

            Cette affaire a été relatée dans d’autres journaux et entre les tags sur la vitrine, la présence devant l’échoppe de 2 ou 3 SJWs qui importunent les clients… youpi on est dans un monde libéral (TKT, le passage s’est fait cette nuit sur la ligne du changement de date)

            1.  » youpi on est dans un monde libéral « 
              Bah non. Les tags sur la vitrine et les importuns, ça, ça se règle par la justice. (Ou l’abandon en rase campagne des ayant-droits, ce qui est stupide de leur part)

      1. Eh oui. C’est con, mais je constate surtout que les deux propriétaires ont laissé tomber plutôt que d’ignorer les commentaires à la con, ou de poursuivre en justice (diffamation, notamment) ceux qui tenaient ces propos débiles.

          1. sam player

            Portland Oregon, c’est écrit dans l’article.
            Mais vu ta question il semble que tu n’aies pas lu ou compris l’article

    1. Dr Slump

      l’appropriation culturelle… ah ça c’est beau! C’est une perle à ajouter au tableau des hénaurmités multicultureuses.

      J’apprends ainsi que la culture est un objet de propriété qui peut être odieusement volé. A quand le vol de la pizzeria, de la potée auvergnate, et même, soyons fou, au hasard, du chant lyrique! Wouaouh, le monde avance, c’est le progrès!

  17. Cerf D

    Trois questions :
    Biststamp est-il assez sur pour y laisser une copie de sa carte d’identité ?
    Corollaire : Sur le site il est marqué « watermark permitted ». Est-ce à dire qu’on peut mettre une marque sur le fichier pour qu’il soit plus difficilement réutilisable du moment que les infos sont lisibles ?

    Fiscalement comment doit-on déclarer les plus values ?

  18. Alex6

    Pour ceux qui ne veulent pas acheter directement, il existe un tracker qui quote sur le marche suedois: xbt emis par xbt provider.
    http://www.xbtprovider.com
    Pas forcement dispo sur toutes les plateformes, le risque principal etant le defaut de l’emetteur obligeant a vendre au mauvais moment.

  19. Crajkaro

    Bonjour H16,
    Pourriez vous donner des liens vers des sites sérieux qui proposent un rendement de nos Bitcoin ?

    Merci

  20. Christophe

    H16, je vous découvre depuis peu et j’aime beaucoup ce que vous faites. Votre article m’interpelle et je souhaite ouvrir un compte. Je cherche des infos mais c’est très difficile. Tous les informaticiens autour de moi ne connaissent la crypto monnaie que de nom. Votre article est encore le mieux que j’ai trouvé. Je souhaite donc aller sur KRAKEN et avoir un wallet Ledger. Cependant, lorsque j’aurais acheté de la monnaie, comment la déposer sur Ledger ? Il y a des protocoles qui ne me semblent pas simple. Existe-t-il SVP une information qui explique pas à pas la démarche pour ce lancer ? Conseilleriez-vous un livre sur le sujet ?
    Merci pour ce que vous faites.

    1. Une fois les btc achetés sur Kraken, pour l’envoyer sur votre ledger, il suffit d’aller dans l’onglet « funding », puis l’option « withdrawal » (retrait) de Kraken, de choisir la crypto (btc par exemple). Si c’est bitcoin, il faudra spécifier « bitcoin » comme méthode, et entrer l’adresse que fournira votre Ledger. Une fois validé, la transaction sera effectuée.

      De façon générale, je vous encourage à tester d’abord avec d’aussi petits montants que possible (quelques euros) ; les erreurs sont possibles, et elles forment l’apprentissage. Perdre 2 ou 3€ lors d’un apprentissage, c’est finalement très bon marché et ça permet de bien comprendre ce qu’on fait.

      Pour les livres, vous devriez pouvoir trouver votre bonheur dans ceux-là, au moins pour débroussailler :
      https://www.amazon.fr/Bitcoin-Monnaie-virtuelle-r%C3%A9volution-%C3%A9conomique-ebook/dp/B071KRNNCX
      https://www.amazon.fr/Comprendre-utiliser-Bitcoin-Serge-Roukine-ebook/dp/B00GYHI7OO

      Pour aller plus profondément, je ne peux que vous recommander d’aller voir par vous même sur internet sur les sites officiels de bitcoin (https://bitcoin.fr/ et https://bitcoin.org/fr/ par exemple).

Laisser un commentaire