Pas de panique, il n’y aura aucun nouvel impôt !

La France n’a pas ni pétrole ni idées, sauf dans un domaine privilégié : celui des impôts, des taxes, des ponctions et des prélèvements obligatoires. La semaine qui vient de s’écouler en est une brillante démonstration.

On se rappelle en effet que le début de l’année aura été placé par le président Macron non pas sous le signe de la lutte contre les difficultés économiques qui traversent le pays, mais bien contre les nouvelles désagréables et les petits délires complotistes qui agitent les sphères que les médias traditionnels et le pouvoir actuel ne parviennent pas à vraiment réguler.

La guerre aux rumeurs est donc lancée, on va combattre les fake-news. Complotistes, numérotez vos abattis.

… Combat, guerre et batailles qui nécessiteront évidemment, forcément, obligatoirement des moyens considérables tant la taille du problème est importante. Et tout le monde sait que la quantité d’énergie (et donc d’argent) nécessaire à réfuter des calembredaines (fussent-elles présidentielles) est dix fois, cent fois même plus importante que l’énergie qu’il a fallu pour les produire en premier lieu.

On va donc avoir besoin de beaucoup d’argent, de subventions, de finances, de pognon et de flouze (en substance).

Et croyez-le ou non, ça tombe bien, parce qu’une certaine Juliette Méadel esquisse déjà une piste : dans une tribune, l’ancienne secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes propose la création d’un « impôt Charlie Hebdo » qui permettrait de soutenir la liberté d’expression : grâce à du pognon ponctionné sur les publicités diffusées sur internet, on pourrait aider de gentils journaux menacés par les terroristes !

En plus, tout se goupille vraiment pour le mieux puisque tout le monde sait que les internets hébergent ces réseaux sociaux douteux qui laissent de vilaines rumeurs nauséabondes ! En taxant violemment ces réseaux, on les fait directement participer à la survie d’un écosystème garanti sans rumeurs par l’État et son administration ! Et puis de toute façon, on force déjà l’une ou l’autre partie du peuple à financer des partis politiques ou des syndicats qui leur sont idéologiquement opposés, pourquoi ne pourrait-on pas en faire autant avec certains journaux au prétexte finement trouvé qu’ils se font cibler par des terroristes ? Qui, sur le plan moral, pourra leur refuser ça sans passer pour un affreux fasciste nauséabond ?

Ah, décidément, tout ceci est fort pratique et la politique de la liberté d’expression en France, c’est un peu une double lame : la première coupe le sifflet des officines douteuses et des journaux ou parutions interlopes qui osent remettre en doute la parole officielle et font sombrer les Français dans toujours plus de complotisme. La seconde lame, celle de l’impôt citoyen, festif, participatif et du Tais-Toi C’est Magique™, financera les journaux officiels avec l’argent de tous, qu’ils le veuillent ou non, qu’ils soient d’accord ou non avec les convictions et la propag les vues politiques développées par le média considéré.

Pour faire court, d’un côté, on va faire disparaître ce que les gens lisent vraiment, et de l’autre, on va les faire raquer pour ce qu’ils ne veulent pas lire.

On peut difficilement faire plus odieux, mais reconnaissons que la décontraction avec laquelle c’est entrepris laisserait Goebbels pantois : grâce au subterfuge du « média ciblé par les terroristes », on arrive presque à faire gober qu’en ponctionnant tous azimuts, on va assurer que la parole sera bien libre, tout en muselant tous les jours un peu plus les réseaux sociaux.

C’est tout à fait magnifique.

Cependant, rassurez-vous : cet impôt ne sera pas mis en place.

Pourquoi dis-je ça ? Mais tout simplement parce que le grand vizir des finances, Bruno Le Maire, l’a clairement annoncé sur tous les médias officiels, pardi ! Ce n’est donc ni une rumeur, ni un complot et, ♩ ♪ Hosannah au plus haut des ciIieux ♫ ♬, on peut en être certain : il n’y aura pas de nouvel impôt pendant le quinquennat macronien !

C’est dit !

En réalité, tout le monde sait que la pression fiscale continuera d’augmenter. Ce n’est même pas parce que l’État a tant besoin d’argent que ça, mais surtout et avant tout, parce que les politiciens qui le font vivre ne savent penser qu’une seule chose : l’argent des autres, l’argent privé, celui qui représente l’accumulation obtenue par la création de richesse, ne peut en aucun cas être laissé dans les mains de leurs possesseurs légitimes ; nos dirigeants, touchés par la grâce de la sainte onction électorale, sont évidemment habilités à opérer la ponction et l’éventuelle (et très hypothétique) redistribution qui vient à la clé.

En bref, c’est devenu un véritable atavisme, un quasi-trouble comportemental obsessionnel et compulsif chez nos politiciens : il faut, absolument, systématiquement, taxer.

Ici, il me suffira de prendre à témoin l’une de ces personnalités que la vie politique française nous offre par brouettées entières et dont le credo unique consiste, en parallèle d’une vie exclusivement passée aux crochets des autres, à trouver de nouvelles idées, de nouvelles raisons ou des prétextes tous plus foutraques les uns que les autres pour aller taxer ceux qui ont plus d’argent qu’eux

Pour notre exemple, Julien Dray fera l’affaire lui qui n’a jamais exercé de sa vie un vrai métier (même pas en rêve, même pas par hasard ni même sur un malentendu) et s’est contenté de virevolter d’un poste public à l’autre, ce qui lui permet de réclamer doctement une taxe sur les géants du Web. Eh oui, parce qu’en surcroît de manquer totalement d’originalité en matière de finance (on peine en effet à trouver des politiciens qui n’aient pas promu l’une ou l’autre imposition supplémentaire), il a probablement abandonné toute velléité de faire preuve d’innovation en matière de cibles des ponctions proposées : c’est encore Google, Facebook ou Amazon qui feront les frais de ses propositions.

Comme pour la précédente saillie de Juliette Maédel et celle, encore plus amusante, de Bruno Le Maire, on pourra encore se rassurer en se disant que ce nouvel impôt ne verra peut-être pas le jour, la proposition émanant d’un individu qui n’est (heureusement) pas au pouvoir.

Cependant, il sera difficile d’ôter de l’esprit des gens un tant soit peu lucide que ces idées de ponctions, à force d’être remise sur le tapis à chaque nouvelle semaine qui passe, ne finiront pas par trouver corps.

Combien de fois nous a-t-on pipeauté que les impôts baisseraient, sans qu’il en fut le cas ? Combien de fois nous a-t-on promis, juré, craché qu’aucun nouvel impôt ne serait créé alors que, dans les tuyaux législatifs, s’enfilaient déjà plusieurs textes pour taxer, ponctionner et prélever sans merci ?

Ainsi, l’impôt proposé par Maédel n’est-il qu’une resucée (d’autant plus minable qu’elle est parée des oripeaux de la liberté d’expression) des piscines olympiques de subventions publiques qui sont déversées sur les médias français dont le lectorat n’arrête pourtant pas de s’amenuiser.

Ainsi, le bricolage fiscal proposé au niveau immobilier vaguement étouffé par Bruno Le Maire n’est-il qu’une énième version d’un remaniement de la fiscalité locale qui n’a jamais abouti à une baisse de la ponction globale pas plus qu’une amélioration des finances de l’État ou, à plus forte raison, des instances locales ou régionales.

Ainsi, la nouvelle brillante idée de Julien Dray vient-elle s’empiler sur les douzaines de précédentes tentatives d’aller piller les capitaux des riches sociétés américaines qui ont eu la précaution de se tenir loin de l’enfer fiscal français.

Bref, à l’évidence, vous pouvez être sûr qu’il n’y aura pas de nouvel impôt.

C’est absolument certain.

J'accepte les BCH !

15cVfp1wgNFSUVLUbGUufRvWntSkCcpcEB

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires192

      1. Stéphane B

        Purée l’ancêtre, tu ne sais donc pas qu’il veut une loi pour rendre transparent les salaires dans les entreprises. Aussi, évite de parler métier au triste sieur dray.
        lefigaro.fr/flash-eco/2018/01/15/97002-20180115FILWWW00391-dray-veut-une-loi-pour-rendre-transparents-les-salaires-dans-les-entreprises.php

        1. Pheldge

          Il ne veut pas de commerce officiel, il veut vendre au black, et ça tombe bien, Harlem Désir vient de gagner un super boulot, bien payé et qui paye pas d’impôts ! 😉

        2. sam00

          C’est amusant d’exiger cela pour les entreprises mais de ne rien dire pour les élus et fonctionnaires …

          Il m’avait semblé qu’en vertu des articles 14 et 15 de la déclaration des droits de l’homme, c’était déjà prévu de pouvoir leur demander des comptes … il n’y a plus qu’a appliquer … j’imagine déjà les résultats pour ce qui concerne le sieur Dray …

  1. Le Gnôme

    Ce matin dans le Parisien est évoqué la possibilité de coller un impôt ou une taxe pour prévenir les dégâts des inondations. Après, ce sera sur le vent ou tout autre chose qui peut rapporter du pognon.

    Dans le même temps, le journal évoquait les nids de poule de la région parisienne qui se multiplient parce qu’il n’y a plus de pognon.

    Le foutage de gueule intégral.

    1. Calvin

      Je rappelle que la TIPP ou le TICPE (peu importe l’acronyme débile), taxe sur le carburant rapporte suffisamment pour refaire toutes les routes de France.
      Mais cet argent sert à financer transports en commun, éoliennes, logements sociaux et professionnelles auprès des élus.

      1. Aristarkke

        Le pire est qu’à sa création, cette TIPP avait pour but exclusif officiel de servir à l’entretien/rénovation/construction des routes, ce qui était logique.
        Les Régions ont même reçu le droit d’en émettre une fraction dite régionale qui a officiellement le même but…
        On voit comment cela a évolué…

        1. kekoresin

          Oui c’est un sport national qui ne date pas d’hier! Souviens-toi de la vignette censée renflouer les caisses de retraite.

          À l’échelle d’une entreprise cela s’apparente à du détournement de fonds. À l’échelle de l’État, c’est normal. Après, les divers échelons du gloubiboulga bureaucratique se bagarrent pour avoir le droit de plonger leurs mains crasseuses dans le gros gâteau bien gras. Comble de l’insupportable, tous ces petits barons locaux, régionaux, intercommunaux, cantonaux … hurlent à la lune cruelle pour que le ruissellement de pognon gratuit vienne irriguer leurs errements plutôt que ceux des autres. A ce tarif et comme aucun élu ne sera jamais condamné pour abus de bien social, l’État et tous ses rejetons méphitiques n’aura jamais assez de fric.

          Le jeu ultime consiste a ponctionner 100% des ressources mais progressivement, pour que les grenouilles ne sautent pas de la marmite en cours de route.

          1. albundy17

            « la vignette censée renflouer les caisses de retraite. »

            faut avouer que celle là ne manquait pas de sel, avec en plus une organisation de ton consentement irréprochable, un bordel systématique ds les bars tabac sans doute à l’origine du remplacement, les félons de burauyer touchant une partie de la manne

          1. Vodkaman

            C’est à voir…

            Peut -être qu’en y adjoignant quelques plumes et généreusement tartiné sur nos « de putes » et « sénile a tort » (l’omission des accents est volontaire), le goudron (ou son support) pourrait voter.

    2. Deres

      Toutes les minuscules économies du tout mou se sont effectués sur ce genre de travaux d’entretiens. C’est d’ailleurs aussi pour cela que la mortalité sur les routes stagnent. Tous les aménagements de chaussés séparés et de tourne à gauche pour sécuriser els voies à double sens se sont définitivement arrêtés pendant le quinquennat précédent. Et elle ne reprendront pas avec le nouveau car ils continuent la même politique avec juste un peu moins de couac.

      1. Aristarkke

        Pour l’instant, la limite a été fixée à quarante euros annuels PAR habitant et non par foyer fiscal.
        Je comprends mieux pourquoi ma commune est couverte d’affiches annonçant le recensement 2018 et toute l’attention à y apporter pour bien accueillir les agents recenseurs…
        (ma commune n’est pas concernée par les inondations mais a des zones sensibles naturelles humides à protéger sur pas mal d’hectares…)
        Le potentiel est donc ici de 210.000€ annuels de taxe à rentrer dans les poches profondes de l’Administration…

        Et comme je sens que tout le monde n’y participera pas au titre de la solidarité, j’ai comme une idée des surprises à venir de l’automne prochain…

      2. sam player

        Bientôt la taxe « cellule de soutien psychologique, taxe récursive : plus on taxe plus il y a besoin de soutien psycho…. donc encore plus de taxes et …

    3. Higgins

      L’édito de Charles Sannat est à lire: « … Alors face à la disette de rentrées fiscales, nos édiles municipales ou intercommunales vont faire de la spéléologie fiscale dans les textes de loi et chercher là où ils ont le droit de prélever et d’imposer. Je vous le dis, de vous à moi, mais c’est un secret qu’il ne faudra surtout pas répéter à un maire ou à un adjoint, même pas au moindre sous-conseiller municipal, et même si c’est votre copain, car cela pourrait se retourner contre vous. Par exemple, il existe cette possibilité de taxe sur les eaux pluviales urbaines qui permet de taxer jusqu’à un euro le m2 de toiture ou de goudron de votre parking ou de votre allée de garage sans oublier votre piscine… Vu les surfaces, autant dire qu’il y a de quoi, là, renflouer quelques communes surendettées. Pour en savoir plus sur cette taxe, le texte de loi est ici… »(https:/ /insolentiae.com/de-la-taxe-dhabitation-a-la-taxe-inondations-ledito-de-charles-sannat/)

  2. Aristarkke

    « On peut difficilement faire plus odieux, mais reconnaissons que la décontraction avec laquelle c’est entrepris laisserait Goebbels pantois : grâce au subterfuge du « média ciblé par les terroristes », on arrive presque à faire gober qu’en ponctionnant tous azimuts, on va assurer que la parole sera bien libre, tout en muselant tous les jours un peu plus les réseaux sociaux. »

    Avec la profusion de services de police, de renseignements, d’espionnage intérieur et extérieur (plus ou moins en concurrence permanente pour être dans les petits papiers du Führer et des hiérarques que connaissait le IIIme Reich, les terroristes avaient beaucoup de mal à se constituer et à perdurer…

    Mais ce bon Dr Goebbels aurait effectivement apprécié comme tout autant Joseph S.

    1. Citoyen

      En même temps, les dites « fake-news » font beaucoup d’ombre à la Propagandastaffel, tout à fait officielle, en diluant sa mission d’éducation du peuple, au milieu des ragots de la plèbe, ce qui est très agaçant …
      Il faut donc agir …

      1. bibi

        Quand vous baissez un impôt, et que vous en créer de nouveaux ou en augmenter de préexistants au point de plus que compenser la baisse, pour un énarque il s’agit quand même d’une baisse de la fiscalité.

    1. sam player

      L’impression que tu lui cherches une excuse, comme si il voulait bien faire, mais c’est pas sa faute…. M’sieur le Juge, le coup est parti tout seul
      Reviens aux fondamentaux : à la base le problème c’est bien de vouloir contrôler l’expression et il n’y a pas d’excuse à but humanitaire
      Sinon, les fake news ça n’existe pas ou alors tout est fake news puisque tout est perçu à travers le prisme des medias ou même tes organes de perception et d’analyse.

    2. WorldTour 73

      Et même quand ça sort du monde ou de libération? Il ne faut pas rêver, ses cibles seront certainement des journaux de la droite « dure ». Les médias de gauche pourront continuer de mentir sans qu’ils en soient embêter par sir Macaron.

      1. albundy17

        Journal de droite tout court, alors, il n’y a plus que VA.

        « L’impression que tu lui cherches une excuse, »

        Nulle est prophète ds sont pays. spour ça qu’elle a un oeil avisé sur les bienfaits du macaron macron pour la France

          1. Pheldge

            « sont pays » ? oui, un pays de monts et de veaux … 😉 *

            Al, ne te fatigue pas à chercher à ,comprendre, on t’expliquera par message perso …

        1. Jeanne ère

          VA de droite tout court?
          Depuis quelques semaines, il suffit de lire les éditoriaux de M de Kerdrel, d’Orcival ou de Catherine Ney pour se poser la question de savoir s’ils n’ont pas virer leur cuti, en Marche toute !

    3. kekoresin

      Non Bonsaï, pour les politiques l’amnistie leur sert de joker. Ces derniers peuvent dire et faire n’importe quoi sans rendre de compte à personne. Ça s’appelle l’immunité parlementaire.

        1. bibi

          L’immunité parlementaire sert à ne pas être poursuivi pour les propos tenus dans les assemblées.
          Les parlementaires pourront même en période électorale débiter des fake-news en toute impunité.

    1. Calvin

      Sauf que par le passé, les conneries du PS se sont retrouvées inscrites dans le marbre de ce pays. (totems des 35 h, retraite par répartition, etc…)
      Marbre dont on fait les tombes.

    1. Benway

      La décence n’est clairement plus de mise: pourquoi, en lisant l’article de VA mis en lien, ai-je l’impression de parcourir la harangue d’un Barbe-Noire ou d’un Mandrin à ses troupes? « Et pour chaque galion mis à sac, la moitié du butin à mes gredins! »

      Le pillage décontracté comme politique, on essaie même plus de trouver des motivations pleines de chatons kikinou au racket, Barbaresques-style complètement assumé… Effarant.

    2. Val

      @royaumont c est malheureusement l archétype du socialiste : des qu un type ou une organisation gagne de l argent le soce considére qu il a des droits dessus. Un vrai mental de tonton macoute .

  3. albundy17

    Je pense qu’ils peuvent arriver à ne pas créer de nouvel impôt, suffit d’augmenter les curseurs existants, et au pire, il y a une différence de prononciation entre taxe et impôt

    1. Calvin

      L’idée de diminuer le taux et élargir l’assiette étant repoussée au risque de voir les citoyens demander des comptes sur où va l’argent.

    2. sam00

      ça semble évident … c’est comme la récession, ça n’existe pas. C’est juste une période de croissance négative.
      C’paspareil

    1. Calvin

      Tu veux parler des élus, là.

      Parce que pour les contribuables n’ayant pas de niches fiscales comme politiciens et journalistes, cela fait plutôt mal.
      Une extrême-ponction, en quelque sorte…

      1. Benway

        Y a toujours des pervers, pourtant fistalement bien dilatés, pour vous cracher au visage la fierté de leur « consentement à l’impôt »… Mi-Putes Mi-Soumises ouais!

  4. Aristarkke

    Je remarque qu’à l’occasion de la nouvelle année et de la présentation rituelle des voeux, ma B.A.L. a été encombrée de la propagande suivante durant ces quinze derniers jours :
    – la lettre du Maire (mensuel)
    – le magazine municipal de … (mensuel décalé de deux semaines par rapport à la précédente)
    – le bulletin de la communauté de communes (cinq membres) (mensuel)
    – le bulletin de la communauté d’ agglomération Grand Paris Sud, section Seine Essonne Sénart (que le dernier entré ferme la porte) de 23 membres par le biais des cinq communautés de communes y associées) (mensuel)
    – le magazine Essonne, bulletin du département, section Canton de Corbeil Essonnes (quatre communes, éclatées dans trois communautés de communes distinctes. Pourquoi faire simple…), ce qui annonce une multitude d’éditions puisque une par canton (bimestriel parce que le département doit faire des économies depuis la découverte de la cavalerie financière laissée par la Gôche. Avant c’était aussi mensuel)

    De travaux, toute cette avalanche de papelards en parle évidemment mais c’est la portion congrue dans le volume qui parle surtout des « manifestations culturelles » quand ce n’est pas de l’engagement contre le racisme, pour les migrants, etc… de tel ou tel niveau administratif ou telle ou telle association surtout soutenue par le niveau administratif (c’est fou leur nombre…) plutôt que par ses gentils membres.

    De plus, probablement pour faire accroire que les travaux déferlent dans nos lieux de vie, chaque échelon parle de ceux qu’il finance partiellement (quasiment rien n’est financé en totalité par un échelon) si bien qu’on vous parle plusieurs fois du même…
    Une lecture distraite sans recoupements de cette propagande donne l’idée que tout baigne dans l’huile et la bonne humeur avec un volume inouï de travaux en cours… que vous ne constatez que fort peu dans votre routine quotidienne…

    1. Calvin

      « section Seine Essonne Sénart »
      Quelle belle allitération !
      Des poètes, nos élus.
      Avec notre pognon, certes, mais avec de la poésie…

      1. Lorelei

        Recyclage et comme c’est de la pub, à la déchetterie, on m’a dit: « ça? Poubelle tout venant! »
        Ca ne se recycle même pas…

        1. Taisson

          « ça ne se recycle même pas »…En tous cas s’est très difficile d’allumer le poêle avec !
          Ils ont donc mis en place des containers spéciaux, dont ils vantent par ailleurs les résultats…
          Et vu les qualités perçue de ces périodiques de propagande, on sent bien que le coût n’est pas un problème, c(est pas cher c’est le con..tribuable qui paie !

        2. albundy17

          C’est pénible cette mode du papier glacé, avant ça allumait la cheminée, le BBQ, ou pour les vieilles nettoyait parfaitement les vitres. En plus c’est également pénible de décoller les pages (nan Pheldge)

          faudrait ptet une loi

      2. Aristarkke

        Y’a que celui de la commune qui est en papier glacé de bel aloi. Le moins beau est celui du département (hors couverture) mais il faut bien montrer qu’on fait des économies…
        Il ne viendrait pas à leur imagination que ce bulletin pourrait être avantageusement supprimé…
        Je suppose que les imprimeurs sont une branche économique à choyer pour les happenings électoraux. 😕

        1. Pythagore

          « Il ne viendrait pas à leur imagination que ce bulletin pourrait être avantageusement supprimé… »
          Et pis c’est pas comme si les campagnes n’avaient pas été équipées de petites fibres optiques qui permettent à l’information de circuler super vite et que les regions, dpt, communautés de communes, communes, sub-communes, quartiers, patés de maisons,… ne pouvaient pas diffuser électroniquement. En plus les fibres, c’est bon pour la circulation.
          Mais oh! malheureux, c’est plutôt la fake news qui est diffusée ds ces tuyaux, vite coupons les fibres.

          1. MadeInCH

            Le Wired vous permet d’aller chercher des infos.
            Mais plustôt que de vous laisser aller chercher desfake news infos, c’est dans la Mission Sacrée des Décideurs de chaque échelon de vous gaver avecFOURNIR les infos! Vos ne les avez pas demandées? Pas grave. Vous avez le choix de ne pas les lire, mais au moins, vous ne pourrez pas dire que l’on ne vous a pas informé.
            Note: Vous avez le choix de ne pas les lire, mais l’obligation de payer pour.

    2. kekoresin

      Dans ces bulletins colorés, les zélus décontractés du sphincter à pognon s’enorgueillissent des dépenses. J’ai fait si, j’ai fais ça, comme si ces gros tas réalisaient quoique ce soit avec leur propre fric.

      Combien de fois je me suis pris la truffe avec une dinde de comptoir dans une administration quelconque. « C’est le département qui paye monsieur Keko! – Non madame patate, ce sont nos impôts qui payent!!! »

  5. petit-chat

    Le changement compulsif de normes, les formations y afférentes (obligatoires -et payantes- pour les professionnels du milieu concerné et qui n’ont que ça à foutre), l’augmentation des fréquences des contrôles (même pour une fosse sceptique), permettent des ponctions somptueuses.

    1. kekoresin

      Toute une économie keynésienne visant à plus de ponction et diminution du chômage. En réalité, un tas d’emplois fictifs qui sapent l’économie et la compétitivité. A terme ces boulets sans cesse ajoutés aux chevilles des entreprises font couler la barque inexorablement !

      1. petit-chat

        Et j’oubliais le fameux réchauffement climatique qui permet d’obérer encore davantage la sus-dite compétitivité. Je passe sur l’accès des z’handicapés (pas seulement les politocards), les extincteurs et alarme-incendie bientôt dans les WC, et un dernier,pour la route, le contrôle technique renforcé à partir de mai 2018 avec amendes et immobilisation du véhicule, assorti d’une réparation dans les 24 h.
        Les sous-sous rentreront sans impôt ni taxe.

            1. bibi

              Une lumière rouge à l’entrée, un afficheur braille sur la poignet, seront obligatoires en plus de la sirène.
              Mais il reste encore le cas des aveugles hyposthésiques à régler sauf si ils sont aussi anosmique.

    2. Aristarkke

      Et c’est à ce moment qu’on apprend qu’ un contrôle sanitaire avait eu lieu quelques semaines avant l’annonce officielle du problème de Lactalis… sans rien trouver…
      Il faut dire que le contrôle est plutôt dans la paperasse plutôt que dans les ateliers et laboratoires…

      1. Pythagore

        Il me semble que la sphère socialo-gaucho a un système de lobbies très structuré et organisé (et payé pour nos impôts en partie): des associations anti-racistes, pro-tout, en passant par les syndicats, ONG,…..plus la presse. Tous ces lobbies sont très audibles.
        Quand aux lobbies libéraux ou de droite ont les cherchent. Et je ne voies que cette solution que de développer des lobbies qui vocifèrent dans tous les sens pour être entendu.

        1. sam player

          lobbies libéraux : ça craint pas, ce n’est dans l’essence du libéralisme… ni dans l’esprit des libéraux.

          chauffe, joint, parebrise, coffre, rotule, frein à main, vidange voyant, capot, pneus valve

    1. bibi

      Il y en a aussi qui ne râlent pas et qui paient mais peu parce qu’ils ont de bons fiscalistes.
      Ceux qui paient et qui râlent c’est parce qu’ils ne peuvent ou ne savent comment se soustraire à Léviathan tout en restant sur son territoire.

  6. kekoresin

    Hash, si « la France n’a pas ni pétrole ni idées », c’est qu’elle a les 2. Bon, la France a effectivement un peu, très peu, très très peu des deux, mais la double négation est je pense involontaire…

      1. Gosseyn

        Volontés étrangères importées et sans scrupules aucun. De là à parler de cerveaux…
        La seule force d’une mafia ou apparentée est son absence à peu près totale de scrupules pour chercher à aboutir à ses fins.
        Si vous l’avez bien saisi, vous devez comprendre comment s’y opposer.

        1. lafayette

          M’enfin, comme dirait Lagafe.
          Toutes les mauvaise pratiques sont importées et labellisée du cru, on n’a pas inventé le coq pour rien, et pourtant ça ne sait pas pondre un œuf !

          Bon d’un autre coté pour remplir des caisse vides il faut bien blanchir un peu d’argent pas trop sale.
          Vice la raie pudique… oups… Vive la république.

  7. Casuffit

    “subventions publiques qui sont déversées sur les médias français“ N’ayons pas peur de citer les chiffres :
    400 millions versés /an
    Qui touche le plus actuellement en euros et non pas selon le nombre de lecteurs ??????
    Le Figaro. La voix de son maître qui vous balance 3 à 4 papiers/jour sur Macron quand ce n’est pas sur sa femme.

    1. sam player

      Erreur de calcul : avec toutes les aides indirectes (fiscalité, journalistes, investissement, modernisation, portage, abonnement de complaisance des administrations, TVA réduite comme les médicaments -!- etc…) c’est 2Mds

      1. Casuffit

        Je n’ai pas fait de calcul, seulement donné un chiffre qui m’ a été communiqué par un haut fonctionnaire de Bercy, mais étranger au cabinet du ministre.

    2. Taisson

      Il y a tout de même un problème, qui ne tient pas seulement aux subventions …

      Pourquoi ne peut on pas voir, dans ce pays, des organes médiatiques exprimer une autre opinion que la bouillie humano-socio-bobo, idéologiquement incernable qui est déjà la règle aujourd’hui, et sera bientôt rendue obligatoire avec les lois qui nommeront « fake news » tout ce qui dépassera du moule ?

      Macron en est la parfaite émanation, avec toute la brillance du cadre supérieur qui sait dire exactement ce qu’il faut, au moment ou il faut …Et faire ou pas…

      C’est donc la suite parfaite du précédent machiavel d’arrière boutique qui à bien mis en place toutes ses conneries sociètales, tout en ratant tout ce qui était visible.
      Le soutien total des médias invertébrés est donc acquis à Macron, qui lui, en plus est présentable au niveau de l’image…et c’est bien normal!

      Mais mon interrogation, c’est pourquoi les dirigeants de l’économie, et autres grands patrons ne sont pas capables de comprendre qu’il n’est plus temps de racheter des médias vérolés par le gauchisme bourgeois style canal+ ?
      Mais plutôt de créer des médias « low cost », sans vip journalistiques ruineux et vides !

      Sont ils tous devenus « de gauche », sciant les branches qui les soutiennent, et réservant leur côté droit à leurs portefeuilles ?
      Sont ils devenus aussi c** que les aristos qui avaient voté la mort de Louis XVi ?
      Les décideurs et les milliardaires ne peuvent ils pas faire ce que va faire Mechancon ? Un média gauchiste de plus, c’est sur que ça manquait !!
      Et construire des médias plus pragmatiques, pour lutter contre ce courant de pensée collectiviste qui va tout balayer…C’est donc déjà impossible ?

      1. Aristarkke

        Mais mon interrogation, c’est pourquoi les dirigeants de l’économie, et autres grands patrons ne sont pas capables de comprendre qu’il n’est plus temps de racheter des médias vérolés par le gauchisme bourgeois style canal+ ?

        A cause du capitalisme de connivence. Les journaux lèche-bottes leur sont utiles pour complaire au Pouvoir qui les récompense de diverses manières, pas seulement par des commandes étatiques mais aussi par du droit qui favorise outrageusement les gens en place vs les petits nouveaux.

        1. Higgins

          Un sursaut?: « La Voix du Nord n’acceptera plus « d’entrer dans le plan de com' » des politiques  » (https:/ /www.lexpress.fr/actualite/medias/la-voix-du-nord-n-acceptera-plus-d-entrer-dans-le-plan-de-com-des-politiques_1976128.html)

        2. Mildred

          Quoiqu’il en soit, des relations entre le capitalisme, les journalistes et le pouvoir, à ne pas manquer ce soir, sur la chaine C8 du groupe Canal + détenu par Vincent Bolloré, le document français de 120 min, pour tout public, qui va nous expliquer par A + B, à quel point Donald Trump est fou !

            1. albundy17

              « DDT rump n’ets pas fou il devient sénile »

              JT hier soir, ils ont évoqué l’excellente état de santé du sieur, et ont ajouté sans rire qu’il n’avait par contre pas eu d’examen psychiatrique…

            2. Jacques Huse de Royaumont

              Le biais anti-Trump des medias mainstream est tel qu’aucune information le concernant ne peut être considéré comme fiable.

                    1. Pheldge

                      Al le système de ponction est efficient, car souvent très inspiré du notre, par contre c’est la redistribution qui coince : on sent encore les traditions tribales : le chef d’abord, sa famille, ses affidés , le sorcier les ministres etc … et une fois que ce petit monde s’est copieusement goinfré il ne reste plus que des miettes à redistribuer !

      2. Vassinhac

        Pour « les aristos qui avaient voté la mort de Louis XVI », notez que tous n’ont pas été raccourcis, et certains ont fait une belle carrière sous l’Empire et/ou la Restauration, et on pu propulser ainsi leur lignée.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Contraction de « j’aime » et « happy ». Normal, c’est une taxe festive, solidaire et éco-conscientisée, on ne peut qu’être empli de bonheur de savoir qu’on pourra participer à un projet qui travaille au Bien.

  8. Aristarkke

    Dans le genre « Pas de création de taxe » mais augmentation violente de celles existantes, je découvre dans le Delanopolis du jour que Federbush relaie les protestations des Montrougiens devant les nouveaux tarifs de stationnement dans la commune…
    Le plus croustillant est que la Mairie explique benoîtement dans son site de propagande qu’elle a été contrainte de le faire en application de la loi MAPTAM…

    Le but est d’améliorer le stationnement des Montrougiens (écrit sans rire).

    Jugez plutôt :

    Plus aucune place gratuite dans la totalité de la commune, même dans les rues les plus pourries.
    Passage de quatre zones à seulement deux, la rouge et la verte.
    Dans la verte (officiellement la moins tendue), le passage pour les autochtones est de 0,90 € la journée à …. 11,00€…*
    Mais le Maire est sympa. Si vous voulez éviter d’acheter votre droit de stationnement chaque jour ouvrable avant neuf heures (il a pensé aux lève-tard, probablement), vous pouvez opter pour un abonnement de stationnement annuel (uniquement pour les zones proches de votre domicile) pour la modique somme de 400€ annuels payable par 100€ le trimestre… soit du 1,30€ la journée contre 0,90€ avant…
    Et comme le maire est sympa, la carte de résident est payante à son établissement pour la modeste somme de 30€…
    Si, Montrougien, vous allez ailleurs dans la commune mais toujours en zone verte, Paf 11€ la journée, grâce à cette carte…

    Dans la rouge (la plus tendue), les autochtones perdent le droit de stationner à la journée pour seulement un maximum de deux heures maxi au modeste prix de 4,50 €.
    Mais la première heure ne coûte que 1,50 €…

    Je ne te vous dis pas pour les gueux de l’extérieur : c’est plus cher que dans les arrondissements centraux de Paris (il faut le faire !!!) puisque c’est seulement 12 € pour les deux heures (4€ la première heure).

    Le commerce de Montrouge va bien vite avoir besoin d’être revitalisé sauf peut-être temporairement les agences immobilières puisque le prix des parkings privés va sûrement augmenter vertigineusement, s’il y a des mises en vente…

    Heureusement que je n’ai que deux clients dans cette commune. Ce sera le stationnement en sus de la facture standard ou ils devront trouver un autre confrère « local »…

    1. Aristarkke

      Vous vous dîtes probablement que Montrouge a au minimum un LFI ou un parti de gauche extrême dans ses édiles pour aboutir à pareil résultat, surtout avec le passé chargé de cette commune…

      Pas du tout.

      C’est de l’UDI…

      Si Annihildalgo voit pareil délire tarifaire à ses portes, Paname va trembler…

    2. Aristarkke

      Gagné pour le prix des parkings privés à Montrouge (la rue citée est à deux pas de la mairie donc en zone rouge). Un box est en vente depuis ce matin sur un site bien connu au modeste prix de 55.000 €, soit du 4.000€ le m2…
      Pour vous fixer le niveau, c’est du niveau de Neuilly sur Seine…

  9. cyprus ill

    « Pour faire court, d’un côté, on va faire disparaître ce que les gens lisent vraiment, et de l’autre, on va les faire raquer pour ce qu’ils ne veulent pas lire. »

    Quel sens de la formule H16 !

  10. BDC

    Ayé, les entreprises ont clôturé 2018 en intégrant la baisse (future et programmée donc seulement fictive) du taux IS : on va recouvrer à 29% ce qu’on nous a siphonné à 33%, donc les créances fiscales sont revues à la baisse, bravo ! En France, quand le taux IS baisse, vos résultats baissent aussi !

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Son entreprise connait des difficultés donc il réduit la voilure. C’est la vie de l’économie, ni plus, ni moins.

      1. albundy17

        Son entreprise qui bénéficie d’un crédit d’impôt de 12 millions pour ce seul film, avec tes ronds, tourné à 70 % hors de france, tu me diras ça fait moins d’intermittents du spectacle.

        S’il pouvait juste arrêter de chouiner sur l’exception cul. de la france pour ses subsides

    2. Pheldge

      tu veux peut-être que le gouvernement fasse comme avec Alstom, et lui commande comme ça, quelques films, docus et séries, pour « sauver l’emploi » ?
      En tout cas, si tu te sens d’humeur généreuse, voici mon adresse BTC:
      15LGC4twcvzaApWRe7X68wBffDpysfCNMa
      ou bien Monero :
      4BrL51JCc9NGQ71kWhnYoDRffsDZy7m1HUU7MRU4nUMXAHNFBEJhkTZV9HdaL4gfuNBxLPc3BeMkLGaPbF5vWtANQpSUPh59ADNJJpDVpx
      je transmettrai personnellement ton obole à Luc …

  11. Jacques Huse de Royaumont

    HS : crack sur BTC en ce moment : -15%.

    La bulle éclate, reste à savoir quel sera le scénario pour la suite. Soit cela comme pour la ruée vers l’or de Californie, l’exploitation raisonnée suivra la folie des premiers temps et connaitra une croissance lente, sûre et régulière, soit BTC est en bout de cycle.

    2018 va être passionnante.

    1. Hermès Honshappo

      Ca faisait 1 mois que ça flirtait régulièrement avec la barrière des 10K€. Il fallait bien que la résistance lâche à un moment.
      Ce qui me troue plus le fion, c’est l’éthereum qui était monté à plus de 1100€…

  12. Higgins

    En complément de ce billet, comment l’Etat et les politiciens se moquent des citoyens: « … Alors, malgré ma connaissance du dossier je n’ai pas d’avis tranché sur l’utilité indiscutable de cet équipement. Mais je constate que toutes les procédures mises en place dans un État de droit ne pèsent pour rien face à l’agitation d’une minorité, et qu’une fois de plus des décideurs politiques, pour financer leur lâcheté , vont être très généreux avec l’argent des autres. En l’occurrence le mien, celui du contribuable que je suis. Et qui aurait pu être mieux employé. » (http:/ /www.vududroit.com/2018/01/abandon-de-nddl-ca-ne-coute-rien-cest-letat-paye/)

    1. albundy17

      C’est indubitable et dichotomique, Major, doit on cramer encore plus de pognon pour un nouvel aéroport vu les montants déjà engagés et ceux dépensés, ou limiter la casse en conservant l’actuel qui a surface égale fait à peine la moitié de transit de celui de Genève ?

      Sans compter la mort des autres aéroports régionaux, et les remy fraisse trou de balle

    2. Pythagore

      Merci pour le lien, qq chiffres cités ds les commentaires:
      Genève : 16.5 millions de passagers en 2016, 1 piste, 3900 mètres de long.
      San Diego : 18 millions de passagers, 1 piste, 2 865 mètres.
      Gatwick : 34 millions de passagers. 2 pistes, 3 316 mètres et 2 565 mètres.
      L’actuel aéroport de Nantes: 4,8 millions de passagers en 2016. 1 piste, 2 900 mètres.
      Donc une piste suffit pour avoir un débit au moins 3 fois supérieur au traffic actuel.
      Conclusion, pas besoin d’une deuxième piste et d’un nouvel aéroport.
      Je précise qu’à ma connaissance la taille de la piste n’a pas d’impact sur le débit, seulement sur la taille des avions qui peuvent y atterrir.

  13. MCA

    Comme dirait H16 : « sûr, ça va bien se passer »

    PARIS (Reuters) – La Cour des comptes dresse un constat alarmant sur le Grand Paris Express dans un rapport à paraître mercredi dont Reuters a pu consulter une copie, qui pointe la dérive continuelle des coûts, évoque de sérieux doute sur le respect des échéances olympiques de 2024 et souligne le risque pour les finances publiques à court et moyen terme.

    1. Calvin

      « Grand Paris Express »
      Comprendre « Grand Déficit de Paris vers une Faillite Express. »

      C’est grand, je parie que c’est fait exprès.

  14. Nemrod

    Aucun contribuable en pleine possession de ses moyens ne croit à une baisse de pression fiscale.
    Rien que la hausse de la taxation du fioul domestique du diesel et du gaz va me coûter 2500 roros par an à une échéance de 4 ans…
    Et je ne suis pas le seul, je pense.
    Et je n’anticipe même pas la fameuse suppression de la taxe d’habitation que je me prendre dans le fondement et pas dans le sens de la longueur.

    Si je me suis bien démerdé et c’est mon seul espoir, je serais non imposable en 2019 pour un an seulement mais je compte demander les APL pour mes gamins, la CMU, vais faire chier ma Mairie car sans revenus je demande des bons etc…vous raconterais.

    1. albundy17

      « me coûter 2500 roros par an à une échéance de 4 ans… »

      c’est con que tu sois pas au senat ou ds son personnel, il y a indemnité de chauffage d’un peu moins de 4000 par an

  15. gérard

    Je fais partie des 10% de lecteurs du Figaro qui ont voté « oui » au sondage sur la baisse d’impots:chaque fois que je vois un sondage a la con,j’essaye de fournir la réponse la plus conne possible.Comme on ne connait le résultat qu’une fois qu’on a voté,c’est un peu comme un jeu.Plus je fausse le résultat plus c’est réussi,surtout pour une question stupide

  16. Higgins

    Ce pays est en passe de devenir une prison à ciel ouvert: « Le gouvernement veut encourager les péages à l’entrée des grandes villes » (http:/ /www.leparisien.fr/economie/le-gouvernement-veut-faciliter-les-peages-a-l-entree-des-grandes-villes-17-01-2018-7505094.php)

    1. MCA

      D’ailleurs ça colle très bien avec le démontage des portiques qui n’a jamais été effectué.

      De là à en déduire qu’ils étaient destinés entre autre à cette besogne….

  17. Gérard

    Finalement, considérant que je subventionne des journaux que je ne lis pas et dont la ligne politique est aux antipodes de ce que je pense, je vais finir par trouver qu’il serait normal de payer un loyer « fictif » (mais bien réel de façon concrète) pour le logement que j’ai acheté, du fait que celui-là, au moins, je l’utilise ! Nous vivons vraiment une époque formidable

    1. Pheldge

      tu peux sur ta lancée, commencer à coudre ton pyjama rayé de forçat assumé …
      Finalement, c’est Camus : »il faut imaginer Sisyphe heureux … » et «Je vois cet homme redescendre d’un pas lourd mais égal vers le tourment dont il ne connaîtra pas la fin»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.