Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphasé en Macronie

La Macronie bondissante n’a, décidément, pas grand-chose à envier à la Hollandie mollichonne. On se souvient par exemple qu’en janvier 2016 — deux ans déjà, le temps passe plus vite que les giboulées de niaiseries sur le pays, malheureusement — le président François avait décidé de modifier un peu la journée de défense et de citoyenneté dans un élan qu’on pouvait soupçonner propulsé par quelques vins trop capiteux.

À l’époque, il semblait admis par toute la République maternelle et dorlotante qu’un jeune devrait au moins passer une semaine de service actif pour la Nation afin de devenir un vrai citoyen. Mieux encore : en étendant les bonnes idées de cette semaine tout au long de la scolarité de l’enfant français, on assurait ainsi une parfaite intégration du moutard dans la société. Pour cela, François proposait même un contingent de 300 heures d’enseignement moral et civique, saupoudrés de l’école élémentaire à la Terminale, dans le but de transmettre la propag… heu les valeurs de la République, ces valeurs qui, à gauche, décident de tout et que lui et sa clique incarnent si bien (rappelez-vous, Cambadélis en a même fait un album à colorier).

Évidemment, au-delà du livret citoyen dont la création devait marquer le grand bond en avant de la citoyenneté française et qui s’est terminé dans l’habituel jus de boudin auquel toutes les décisions hollandesques furent vouées pendant son quinquennat, il n’était finalement pas ressorti grand-chose des petites manœuvres amusantes du rond-de-cuir de Tulle.

L’histoire aurait pu s’arrêter là et cela aurait été très bien. Mais en République française, à chaque coin de tapis mal étalé doit correspondre un pied pris et une gamelle retentissante. À chaque latte de parquet ministériel mal ajustée doit aussi correspondre un gadin rigolo de ministre, de porte-parlote ou de l’un de ces innombrables factotums qui grouillent dans les antichambres républicaines.

C’est donc avec une belle gourmandise qu’on se tape l’actuel feuilleton du « service national universel » remis en musique par le président Emmanuel.

Tout part d’une promesse de campagne d’Emmanuel Macron qui voulait instituer un service national à la fois universel, obligatoire et œcuménique : alors que la plupart des grandes tâches (disparition du chômage, diminution de la dette, sécurisation des retraite, etc…) sont maintenant amplement réalisées et couronnées de succès, il faut maintenant en venir aux promesses plus modestes de cette campagne présidentielle qui a, on se le rappelle, insufflé tant de joie et de peps dans la vie politique française. Il était donc naturel qu’on en vienne à parler de service national, sujet laissé en plan par le prédécesseur.

Ce qui devait arriver arrive donc comme prévu : le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a affirmé, mardi 13 février, sur Radio Classique et Paris Première que ce service serait obligatoire, … venant ainsi infirmer avec aplomb les déclarations de la ministre de la défense, Florence Parly, au micro de France Inter vendredi dernier et qui expliquait quant à elle que le service ne serait probablement pas obligatoire.

De son côté, Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, ne pouvant sans doute pas résister à ajouter sa touche personnelle au chaos déjà présent, avait expliqué lors d’une autre émission politique que ce service devait être obligatoire, et ce alors qu’on attend la publication le 21 février prochain d’un rapport parlementaire sur le sujet qui estimerait ni possible ni souhaitable que ce fameux service universel soit obligatoire.

Au passage, on ne s’étonnera même pas que ce rapport envisage la mise en place d’un « parcours citoyen » pour les jeunes de 11 à 25 ans avec, je vous le donne en mille, un joli saupoudrage de citoyenneté et de mixité sociale tout au long de la scolarité. Toute ressemblance avec le « parcours citoyen » de François Hollande est évidemment pas-fortuite-du-tout : les niaiseries politiques, c’est un peu comme les clowneries, ça se recycle très bien même chez les concurrents.

Bref, vous l’aurez compris : c’est « la totalité d’une classe d’âge, c’est universel, donc les garçons et les filles, et c’est obligatoire » comme le dit le porte-parlote, sauf que ce caractère obligatoire n’est pas certain ni même souhaitable, sauf que si, sauf que non, sauf qu’il y a encore quelques détails à peaufiner. Après tout, on parle de laver le cerveau conscientiser toute une classe d’âge, ce qui n’est pas simple si elle n’y a pas été correctement préparée, tout au long de sa scolarité.

Maintenant, pour le citoyen qui, par le truchement de ses impôts, paye ces députés, ces ministres et ce porte-parlote et donc, paye aussi pour entendre ce discours confus, il est plus que temps de s’inquiéter : qui croire de ces baltringues représentants ?

Heureusement, que notre contribuable se rassure : ses impôts seront bien employés puisque, pour justement éviter que ce genre de couacs gouvernementaux ne se reproduisent trop souvent, une nouvelle loi arrive qui va permettre de crier « fake news » dès qu’un ministre ou un député sortira du rang et racontera des carabistouilles. En effet, la « loi de fiabilité et de confiance de l’information » (oui, oui, c’est bien son vrai titre) va être présentée dans les jours qui viennent par le groupe de la majorité parlementaire.

Elle vise à réglementer les plateformes numériques et les médias sous influence d’un État étranger et, tout comme pour la promesse du service national, obligatoire, universel et triphasé, le gouvernement a su enclencher le turbo (qui, bizarrement, peine à démarrer pour redonner des couleurs à la justice, à la sécurité ou à l’éducation dans le pays) : à peine évoquée, voilà un texte qui entreprendra de bien nettoyer les intertubes (et au-delà) de toutes les rumeurs et autres nouvelles bidons qui pourraient tacher les réputations et obscurcir les discours de complotisme cracra et de doutes pernicieux sur l’omnipotence du pouvoir étatique.

Grâce à cette belle loi, il appartiendra bientôt à un juge de qualifier si une nouvelle est fausse ou pas, ce qui promet déjà d’intéressants dévoiements développements dans ce pays où la liberté d’expression est totale tant qu’il s’agit de la météo et de recettes culinaires.

Non, décidément, la Macronie bondissante n’a pas grand-chose à envier à la Hollandie mollichonne : l’emballage est différent, plus clinquant, plus coloré, mais l’emballé reste le même et ressemble beaucoup à de la propagande, du lavage de cerveau pernicieux et du musellement de l’opinion publique.

Charmant, ne trouvez-vous pas ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires247

  1. Le Gnôme

    J’ai passé un an à buller à l’armée, j’étais bien content que mes fils y echappent, voilà que mes petits fils vont perdre aussi leur temps dans cette galère.

    Le seul avantage est que ce sera mixte, ce qui egaiera les chambrées.

    1. Aristarkke

      On aura les sous pour cette résurgence du passé???
      Déjà qu’ on commence à se poser des questions sur le coût délirant du Gross Paris alors même qu’il n’y en a pas 5% de commencé???
      Idem pour les J.O. , l’ Exposition Universelle, ah ben non, c’est cuit pour elle : à la trappe qu’ elle est déjà passée,…

      Je veux dire sans endetter la Grance jusque vers 2.300 après JC???

  2. Daniel

    « … liberté d’expression est totale tant qu’il s’agit de la météo et de recettes culinaires ;;; ». Même pas ! La météo s’acharne à prouver que le climat se dégrade de plus en plus et que tout est dû au réchauffement climatique (froid, chaud, pluie, sécheresse, inondations, orages, …), quand à la cuisine (sans Nutella) elle doit être non salée, non sucrée et sans gras, écologique, locale ….

        1. Aristarkke

          On se serait fait envahir par les Ritaux : ils ne nous auraient pas piqué nos patates et tout le monde aurait été content. Mais voilà, ce ne sont pas les Ritaux qui sont venus en villégiature prolongée…

          1. Le Gnôme

            Les Romains, quand ils nous ont envahi, n’ont pas piqué les patates, na !

            Il faut dire qu’elle n’était pas encore arrivées. Le rutabaga non plus d’ailleurs. Mais pourquoi ont ils conquis un pays sans patates ni rutabagas ?

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Ce sont eux qui ont introduit la viticulture en France.
                Avant il n’y avait que du chouchen (et ça ne les a pas découragés)

    1. toto17

      Je confirme.
      La météo estivale fait absolument TOUT pour que vous ne partiez pas à l’étranger chercher le soleil (au hasard en Espagne)…
      Ainsi, malgré les 21°C ambiant (à 14H hein) sous une pluie intermittente, la météo vous promet toujours le retour du soleil et 26°C sous 2 ou 3 jours ; à grand coup « d’amélioration en vue », et de « enfin le retour de l’anticyclone des Açores »…

    2. PO

      J’allais dire la même chose et je trouve curieux que l’auteur soit passé à côté de ça.
      Car en fait de liberté d’expression à la météo, on a limogé tout ce qui dépassait (Verdier et cie…)

  3. Nemrod

    Je sens bien poindre le bon gros naufrage administratif dont la Grance à la secret…
    Tout est là
    – un projet aux contours flous dont personne ne veut vraiment
    – des « zélites » déconnectées qui voudront plaire au Jupiter du pauvre
    – une administration obèse et incapable.

    Bon, j’ai 2-3 ans pour trouver une parade médicale pour éviter cette merde à ma fille.
    Elle a une scoliose et a porté un corset 3 ans; ça va le faire, menace de plainte à la clé si besoin.

      1. Nemrod

        Mais si, mais si.
        Avec un père bien chiant dans mon style, il vont la réformer, de guerre lasse.
        L’Etat n’est fort qu’avec les faibles.

    1. Jordi

      Vous comptez sur l’incompétence de l’administration française. Ce n’est pas un mauvais paris, mais parfois, les législateurs ne sont pas complètement cons.

      Il n’est pas du tout certain que des exemptions pour raison médicales soient prévues, ne serait ce que pour coincer les rétifs dans votre genre.

  4. Olivier r

    Le service militaire c était quand même pas mal … Ça permettait de découvrir à quel point nos impôts étaient utilisés n importe comment , à payer des troupeaux d alcoolos ignares… Une expérience intéressante quoi q un peu longue à mon goût !

    1. Nemrod

      Oui.

      Ca m’a permis de découvrir des vaccins contre la fièvre jaune stocké à 30 degrés, des bouteilles a oxygène de 200 bars de pression que je ramenai à 150 bars car certains détendeurs au nombre de 10 ou 20 ne supportaient que 150 mais personne ne savait dans quelles unités ils étaient .

      J’ai le souvenir de certains personnels de la défense qui étaient au tableau de service mais que je n’ai jamais vu au « boulot » en 10 mois.

      Ah, l’inventaire du matériel : tout était là sur ma feuille mais y avait plus rien dans les ateliers…vous croyez quand même pas que j’allais me faire chier pour si peu.

      Un trouffion un peu simplet à l’hôpital militaire depuis une semaine que j’ai sauvé de la famine car il avait été carrément oublié dans son lit depuis 7 jours…il bouffait des gâteaux qu’il avait dans son paquetage.

      Du matériel de « mobilisation » high tech : des flingues de concours de 1954, des camions aux roues à plats avec de l’herbe dedans, des motos idem.

      Ah, ça nous manquait une pétaudière pareille !

        1. Pythagore

          Même pas eu le droit de tirer en tant que Sc. du contingent. Par contre, droit de nettoyer les Famas.
          Si encore on avait pu s’entraîner au fusil d’assaut, ca aurait mis un peu de piment.
          Au fond éduquer les jeunes de banlieue à l’utilisation des armes aux frais de l’état, voilà une idée qu’elle est bonne pour la cohésion sociale.

        2. Nemrod

          Remarquez que je n’ai rien contre les armes avec de la bouteille.
          J’ai une vieille Mauser 1898 qui n’aurait pas pas fait anachronique dans une tranchée en 1916 qui expédie ad patres son sanglier à 150 mètres…pas plus tard que samedi, à l’heure ou l’écolo germanopratin s’extasie devant une merde sous plastique dans un vernissage bidon.

          Après il faut débarder la bête de nuit et dans la neige, la vider, la découper et puis fêter ça avec une paire de fous furieux dans mon style.
          La vraie vie quoi.

          1. Nemrod

            Ensuite faut cuisiner.
            On nappe le jambon avec un mélange de miel et de moutarde en grain plus fines herbes.
            On patch le tout de laurier et on fait cuire au four à 130 pendant toute une après midi.
            Avec un Aloxe Corton, ça aide à supporter les aléas socialoïdes.

            1. Peter

              Moi Je préfère avec le moutard et miel mais on croûte de sel 8h à 140•c et pour accompagner une petite cuvée maison de châteauneuf de papes

              1. Pheldge

                « je préfère avec le moutard et miel … » ? comme par exemple, le moutard badigeonné de miel et passé au four façon connard canard laqué ? dont acte ! ;,)

        1. samplayers

          😀
          Cf SIGYCOP sur wiki

          Legifrance :
          III. ― Le critère « P », évalué à l’occasion d’un bilan psychologique, est défini ainsi qu’il suit :
          P = 1 apte au service ;
          P = 2 si persistent de façon temporaire quelques restrictions d’emploi ;
          P = 3 inaptitude temporaire au service qui nécessite une prise en charge médicale ;
          P = 4 ou 5 inapte définitif.

            1. albundy17

              Seuil de réforme Y = 8
              Seuil de réforme G (état général) = 4
              seuil de réforme C = 6
              seuil de réforme P= 4

              (4 = les simulateurs 5 = ceux qui sont en dépression 6 = les associaux)

              c’est P5 menace pour lui même, et P6 pour les autres, source militaire.

              Pis ils sont pas vraiment bon en diagnostics, trois quatre jours après mon incarcération, j’ai été de corvée de douche pour effacer le sang qu’un P2 qui s’est pas raté avait giclé partout. J’en avais vomi. Plusieurs fois.

              Ils se sont trompé de 2 niveaux, comme pour toi :mrgreen:

                1. samplayers

                  (wiki)
                  Après une visite médicale, le médecin militaire attribue un score chiffré de 1 à 6 (sauf P : de 0 à 5) à chacune des sept composantes du SIGYCOP : l’ensemble des sept chiffres représentant le profil médical du candidat1. En fonction de celui-ci, ce dernier est déclaré ou non apte au service, le score requis variant suivant les unités. Par exemple, pour se présenter aux unités des forces spéciales, il faut un score de 1112221. Pour être parachutiste, il faut un score de 2123321.

                    1. albundy17

                      Ha oui, c’est de 0 à 5, et pas de 1 à 6 comme les autres.

                      Donc c’est p4 le dépressif

                      Par contre on reforme pas pour du G4, ça donne juste du sédentaire.

                      G4 :

                      – Musculature médiocre (associée ou non à une complexion dysharmonieuse).
                      – obésité
                      – Infection VIH
                      – amibiase
                      -Gynécomastie idiopathique
                      – etc

                      Le médecin général des armées,
                      directeur central du service de santé des armées,
                      Michel MEYRAN.

                    2. Pheldge

                      « Gynécomastie idiopathique … » , et pour ceux qui sont juste idiopathiques, voire comme certain plombard Charentais, idiot pathétique, ça donne quoi ? 😉

                    3. samplayers

                      Ah les références de Al… t’es trop drôle.
                      Pi a priori ça ne te gêne pas de dire un truc et son contraire dans la même journée…

                    4. albundy17

                      Le système de cotation a été changé en 2006 sam, tout simplement, la premiere version m’a été donnée par un medecin militaire retraité

                    5. samplayers

                      :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
                      tu t’enfonces… comme d’hab…
                      Next : c’est la femme de ménage de l’hôpital militaire qui m’a dit…

        2. theo31

          Dans la famille, on en a un qui a fini P4 : il a menacé de mort les officiers de la caserne où il venait de commencer son service. Le connaissant, il l’aurait fait puisqu’un jour il a attaqué tout seul une manif avec barrage de pecnos avec du papier et des allumettes.

    1. MCA

      Sauf que tes 800 000 chômeurs il va falloir les encadrer, avec quels personnels sortis d’où?

      Il va falloir les loger : où et dans quelles conditions?

      Il va falloir les vêtir et les nourrir : avec quel budget?

      Et qui sait? peut être faudra t’il aussi les indemniser…

      Pour sensibiliser cette jeunesse, il serait plus efficace de leur payer une semaine festive et obligatoire au Club Med à Tahiti sous les cocotiers; là au moins il y aurait des volontaires motivés et une structure qui existe déjà.

      1. albundy17

        Tout est déjà millimétré: à peu près 20 milliards pour construire les casernes, et entre 2 et 3 milliards pour la logistique annuelle.

        Ce qui m’épate le plus, c’est de mettre en perspective: L’Irak, pays en ruine grace à Daesh, vient de chiffrer la reconstruction de tout le pays à 88 milliards US$, ici 800.000 lits, c’est 25 milliards

        1. Aristarkke

          Cela stimuler le bâtiment et quand le bâtiment va, le financement des campagnes électorales et autres menus frais accessoires (apéros, gueuletons et petites femmes) va…

        2. Jacques Huse de Royaumont

          Si le service doit durer 1 semaine, ce n’est pas de 800000 lits dont il faut disposer, mais de 50 fois moins soit 16000. 20 milliards pour les construire, ça fait dans les 1,25 M€ par lit… Niveau prestation, ça devrait ressembler au Ritz.

          1. MCA

            @Jacques Huse de Royaumont 15 février 2018, 14 h 25 min

            « il faut disposer, mais de 50 fois moins soit 16000 »

            MDR,

            En en mettant deux par lit ça réduit encore de moitié et je n’évoque même pas les partouzards…

            1. Pheldge

              MCA cause de sexe, de partouzes, et après, c’est à moi qu’on fait une mauvaise réputation … y’a pas, je vais rajouter une page de mûres lamentations à mon CERFA-bobo 😉

      2. Higgins

        Affligeant. Quelle foutaise. Faut être énarque pour sortir une telle billevesée: avec quel argent, avec quel encadrement, dans quels locaux?
        Jupiter a bien pris en compte, je pense, les problèmes qu’a posé à la société grançaise la mise en sommeil du « Service ». Il apporte cependant la plus mauvaise réponse qui soit à ce dossier. Il est totalement illusoire de voir rétablir en l’état le Service pur les raisons évoquées plus haut mais aussi car on ne manipule la génération Y ou Z comme on pouvait manipuler les précédentes. J’imagine le tableau avecleschancespourlafrance par exemple. Quand on voit le naufrage de l’EN, il y a de quoi être inquiet si ce projet va à son terme. On devrait alors se situer à mi-chemin entre feue l’URSS et le Vénézuela de Chavez.
        Maxime Tandonnet a écrit un très bon billet sur le sujet: « Contre le service national universel ou parcours citoyen » (https:/ /maximetandonnet.wordpress.com/2018/02/13/contre-le-service-national-universel-ou-parcours-citoyen/)

      3. channy

        @Et qui sait? peut être faudra t’il aussi les indemniser… »
        Cela s’appelait la solde plus les VSL volontariat service long touchaient plus..vous avez oublié la réduction spéciale militaire avec la sncf dans vos dépenses

  5. Bonsaï

    Finalement devant la mollesse ambiante, voire le désordre qui commence à ronger la jeunesse française, la solution d’un petit stage style *scout » n’est pas si incongrue. Si elle est bien formulée elle pourrait même être attractive, tant aux yeux des parents que des principaux intéressés !

    1. Nemrod

      Ah oui !
      Je propose donc qu’il soit fait sur la base du volontariat avec vos gosses pour essuyer les plâtres ( ou les coups de couteaux)…les miens auront piscine.

        1. Bonsaï

          Avec les chats on n’a pas tous les soucis du style éducation, lobotomie, drogue, patrimoine héréditaire, milieu familial, alcoolisme parental et j’en passe et des meilleurs…

            1. Bonsaï

              Ce n’est pas incompatible, les chats et l’humain n’ont pas la même alimentation. D’ailleurs cela n’est plus d’actualité, mon dernier félin ayant rendu l’âme il y a quelque temps déjà…

              1. theo31

                les chats et l’humain n’ont pas la même alimentation.

                Mega Facepalm. Ben oui, un chat ne mange pas de viande, ni de poisson, ni d’herbe. Mais que mange donc ce sympathique animal ?

    2. Le Gnôme

      Le camp scout à 30 Yards, c’est donné, il ne faut pas s’en priver. C’est du reflexe hollandais, c’est pas cher, c’est l’état qui paye.

    3. Jean Pierre

      Ah oui, des camps de « jeunesse française », ça serait vraiment bien. C’est vraiment l’art de cacher les fissures de la vieille façade décrépie !

      Ce n’est pas en faisant de la propagande en faisant perdre du temps et de l’argent au pays tout entier que l’on résout un problème durablement.

      Il y a certes un problème moral, mais ce n’est pas à l’état de le résoudre, l’état doit juste permettre un contexte qui rend possible cette résolution. Souvent ce contexte se traduit par son absence.

    1. Lorelei

      il a pu y échapper. La « classe 77 » a pu ne pas le faire, le service militaire a été arrêté au début des années 2000.
      C’est noté dans la fiche Wiki en plus.

  6. Mildred

    Je ne comprends pas pourquoi vous vous énervez autant. Il ressort de tout ce qui est dit ici, que ce service national sera obligatoire, mais pas pour tout le monde. Alors relax !

    1. Jean Pierre

      Pour un totalitarisme qui fonctionne bien, il convient de fonctionner pas à pas. Accepter de donner le doigt, c’est accepter de se faire bouffer tout entier.

  7. baretous

    ne soyez pas négatif! l’heure d’été va disparaître! fini d’attendre 23 heures pour fermer les poules !

    HS oui je sais mais ça fait du bien…

      1. MCA

        Si, l’heure d’été « devrait » disparaître :

        « Le Parlement européen a adopté ce jeudi 8 février une résolution visant à abandonner l’heure d’été dans l’ensemble de l’Union. »

        Assez curieusement, pour l’application il n’y aura le feu dans la boutique :

        « Pour qu’elle devienne effective, la Commission devra toutefois convaincre l’ensemble des Etats membres. »

          1. MCA

            Bien sûr que si Major, cependant je ressens comme AL l’heure d’hiver comme plus agréable.

            Mais pour tout vous avouer, c’est l’heure tropicale caraïbes qui correspond le mieux à mon rythme circadien avec 5 ou 6 heures de décalage.

            Et je pense ne pas être le seul, hein RPS?

          2. bibi

            L’heure normale pour la France devrait être celle du méridien de Greenwich, en hiver on a déjà une heure de retard sur le soleil il est au zénith à 13 h, il manquerait plus d’en avoir deux et de voir le jour se lever à 9h en plein hiver.

  8. Pere Collateur

    Je me demande vraiment s’ils seront assez con pour aller au bout du délire…

    Un service universel obligatoire… Tout ce que ca va donner c’est un baisodrôme géant à l’échelle du pays.

    Au moins avec le service militaire à papa, on apprenait à se servir de pétoires divers et variées. Mais là, c’est juste de la propagante style EdNat++. Totalement sans intérêt.

    1. Nemrod

      Evidemment qu’ils vont aller au bout du délire, juste pour que l’autre tête à claques ne perde pas la face.
      L’honneur ça n’a pas de prix, et puis « c’est pas cher, c’est l’Etat qui paie ».
      Tout le monde voie bien poindre la catastrophe qui fera passer la gabegie future des JO pour un coulage modéré mais ça se fera car le boyfriend à Brizitte l’a dit.
      Na !

    2. Higgins

      La République, la troisième, s’est construite sur deux piliers: l’instruction publique obligatoire et le service militaire (il fallait venger 1870). Le système éducatif ayant été conscientieusement détruit depuis 1968, le service militaire suspendu, à tort ou à raison, depuis 1995, le régime part littéralement en saucisse depuis avec la complicité active des politiques. Logique de les voir s’accrocher aux rideaux pour préserver leur palais d’été mais ils se trompent de combat.

      1. Pheldge

        Pourquoi faut-il qu’il remonte ? hein ? la population augmente, et pis c’est pas bon pour Gaïa qu’il y ait trop de gens dessus …

  9. Calvin

    Macron entérine l’évolution triste et irrémédiable de l’action gouvernementale : s’occuper de reformettes sociétales au lieu de son périmètre normal.

    Au régalien, ils ont substitué le « social-lien »…

    1. MCA

      @Calvin 14 février 2018, 11 h 21 min

      Toujours la même ficelle grossière :

      apporter une solution aux problèmes créés de toute pièce, pour éviter de traiter les problèmes qui se posent réellement et auxquels ils sont incapables de remédier.

  10. Bertrand du Guesclin

    Lecteur assidu depuis de nombreuses années mais jamais commentateur, je me devais de reagir. En effet vu de l’intérieur (armée) le problème qui semble rigolo à tout le potentiel pour se transformer en catastrophe planétaire. L’institution croule déjà sous les problèmes de mauvaise gestion logistique et humaine, et n’a ni la capacité ni la vocation à servir de colonie de vacances. Les derniers personnels compétents, qui hésitent tous à partir, claqueront la porte. Mais comme d’habitude, qui nous écoutera? Après tout Macron est notre chef comme il nous l’a si bien rappelé en forçant un gros pour une fois compétent à la démission.

        1. Duff

          Ils vont faire en sorte que le caractère « civil » soit l’option les plus attrayante. Macron ne fait que de la communication, dans les faits il ne fait rien, j’attends de voir la pirouette pour vider le truc des annonces initiales.

    1. Higgins

      +1. Je peux affirmer que rares sont ceux au sein de l’institution qui plaisent en faveur de ce projet débile. L’armée n’a pas pour mission de rattraper les conneries des politiques surtout lorsqu’on connaît sa situation.

    2. kekoresin

      Oui, complètement d’accord avec toi, l’armée n’a même plus les casernements et quand bien même elle en disposerait encore, il faudrait les mettre aux normes d’aujourd’hui pour protéger les accidents de capotes républicaines, leur offrir un cocon hors de tout danger réel ou fantasmé, et avec la wifi pour éviter les vagues de suicides.

      Cependant, le plan B est sûrement de faire appel aux associations lucratives sans but qui courront comme des poulets sans tête en gueulant « mankdemoyens »! A l’heure où on ne sait gérer ni les SDF, ni les détenus, ni les clandestins, nul doute que nos Donky Chiottes de l’humanisme en marche vont réussir à gérer des centaines de milliers de boutonneux dans des parcs d’attractions pour apprentis citoyens. Et que dire des milliers d’encadrants nécessaires pour faire avancer l’énorme bousin électoral. Une fois les pédophiles, les fumeurs de joints, les petites frappes de quartier et les illettrés écartés, le recrutement va envoyer du cotillon et du confetti! J’attends avec impatience la mise en place de ces jeunesses macronniennes qui promet d’envoyer du poney galoper sur des arc-en-ciels!

      1. albundy17

        Pour bien encadrer la marmaille favorisée comme défavorisée, un stage khmers rouge, but ultime déjà ds les cartons, sera bientôt considéré comme un bénéfice.

        « D’abord ils ont tué mon père » film à voir absolument, on s’y dirige lentement et surement

        1. channy

          @D’abord ils ont tué mon père » film à voir absolument,
          +1, mais le livre est mieux…toutefois il ne raconte que le vécu durant cette période, l’air Lon Nol(1970-1975) qui a signé la décadence totale du pays l’ayant amené au désastre ( et encore en ne citant que Lon Nol on est très loin du compte) est tout aussi intéressante à observer.

  11. Lorelei

    3 mois, c’est juste ridicule.
    La plupart des jeunes, s’ils sont étudiants, voudront le faire l’été. Sinon, ça fait perdre un trimestre, voire un semestre.
    Si ce service sert à apprendre comment défendre son pays, pourquoi pas. Si c’est pour se faire farcir la tête d’inepties et rester sur des bancs d’école, ce truc n’aura aucun intérêt.

    1. Le Gnôme

      Voire, certains veulent le défendre, mais d’autres veulent le détruire. Ce n’est pas l’idée du siècle de leur apprendre le maniement du HK et du C4.

      En plus, nous ne fabriquons plus de cartouches, ce ne sera pas bon pour le déficit du commerce extérieur.

      Il reste peut être des stocks de Lebel ?

    2. MCA

      @Lorelei 14 février 2018, 15 h 36 min

      « apprendre à défendre son pays »

      Si nous restons dans le cadre européen, il va falloir oublier cette notion obsolète.

      Des eurorégions indépendantes directement connectées aux instances européennes voilà ce qui nous attend, en attendant la suite plus vaste encore et certainement plus rigolote.

  12. Pheldge

    Bonne St Valentin à ceux qui sont concernés. Perso, je double aujourd’hui, que c’est également l’anniversaire de Madame Phedge, et accessoirement le mercredi des cendres …

    1. Pheldge

      Et comme je suis en veine de confidences, au magasin de fiancées, j’ai choisi de demander 2 options,( bon c’était un peu plus cher, mais …) donc : 1/ option anniversaire tombe soit Noël, soit St Valentin, 2/ option : ne lis jamais les âneries que son époux écrit sur le Net à longueur de journée 😀

            1. Pheldge

              Je vous rappelle que j’ai une vie, en dehors d’ici, pas comme des certains qui z-ont rien d’autre à faire qu’à minuter mes apparitions* … j’vous jure ! et ça vient chouiner après !

              *bin oui, faut dire que hier, c’était également l’anniversaire du curé, qui nous a copieusement arrosés d’eau bénite, alors avec ça …

                1. Pheldge

                  Ahhh, et que nous revoilà le Papet lubrique avec ses allusions salaces !
                  Je lui parle du salut de son âme de pécheur et lui, en plein Carêm, sans aucune pudeur, qui nous envoie des horreurs !

                  t’es kif-kif Weinstein, la thune en moins ça va sans dire, mais pour le côté obscène, tu le vaux largement :
                  #balancetonpapet 😉

                  1. Aristarkke

                    T’es devenu bien coincé, dirait-on! Tu ne sembles pas si assuré que cela que ta moitié ne lise pas ta prose à l’occasion au risque d’être défrisée quelque peu… 😈

                    1. samplayers

                      Oui, il est devenu bien prude l’AdP !
                      Il nous parle même de curé et de salut de notre âme… avant c’était juste la chorale…
                      Dans 3 mois il entre dans les ordres 😀

                    2. albundy17

                      « Il nous parle même de curé et de salut de notre âme… avant c’était juste la chorale…
                      Dans 3 mois il entre dans les ordres  »

                      Madame Pheldge est très douée !

                    3. MCA

                      les ordres?

                      avant d’y rentrer il va commencer par y obéir, avec une décoction de rouleau à pâtisserie si nécessaire.

                    4. Pheldge

                      Oh lui sam ! vas-y, le gros jalmince ! je baigne dans la félicité et la béatitude et c’est tout ce que ça t’inspire ?

                    1. samplayers

                      Al, oui mais la femme étant vénale, ça dépend de ce que tu veux : one shot ou pour toute la vie (disons 18 mois 😀 )

                    2. Pheldge

                      @ MCA 21 h 52 : une décoction de rouleau à pâtisserie ? ça doit prendre du temps ! pourquoi pas une infusion aussi tant que tu y es ? on dit une dérouillée, une dégelée plutôt !
                      Mais ce n’est pas d’actualité, vu que j’ai l’hyménée heureuse … 😉

                    3. MCA

                      @Pheldge 16 février 2018, 4 h 57 min

                      C’est beau de penser qu’on fait partie des exceptions, certainement la candeur de la jeunesse qui débute dans le métier.

                      Demande donc au Papet de te (rat) conter la suite des évènements et pour une fois, écoute le attentivement sans l’interrompre.

                    4. Aristarkke

                      Li Philou, Gross Philou, il s’est fait avoir à ce faux ami grec : hyménée heureuX
                      Ben oui, c’est comme lycée, hyménée… du masculin malgré le double e final…

                    5. Aristarkke

                      C’est beau de penser qu’on fait partie des exceptions, certainement la candeur de la jeunesse qui débute dans le métier.
                      C’est exactement cela : le marié de même pas un trimestre au compteur, à peine de la moitié, qui vient expliquer aux vieux bourlingueurs qui comptent en décennies, ce qu’est le mariage…
                      Il n’a encore rien vu qu’il sait (croit-il) déjà tout…
                      L’enthousiasme du néophyte, quoi…

                    6. albundy17

                      Tandis que ds son fort intérieur, peut être repense t elle à cette phrase: « Imagine la platitude de vos hyménées blanchâtres, la droiture grotesque de son visage quand il te prendra. »

                    7. Pheldge

                      En tout cas, ça vous fait plus causer que le thème du jour, ma vie conjugale, ou plutôt, ce que vous en fantasmez ! 😀

                      au passage, je me permets de vous rappeler, que je ne suis pas une « première main », et que j’ai déjà, un certain nombre d’heures de vol … alors, néophyte c’est pas exactement le terme qui convient. 😉

              1. Pheldge

                Ah, et ce soir, à 16 h 30, il y a procession/ chemin de croix … 😀
                « Mieux vaut vivre dans la foi, que périr par le foie … » © merci de citer l’auteur :
                Pheldge™, mots d’esprits, subtils et délicats, humour raffiné, calembours spirituels, et plaisanteries de bon goût 😉

              2. MCA

                @Aristarkke 15 février 2018, 20 h 29 min

                Que nenni Ari, (tiens ça rime!)

                Ses prises de positions trahissent le missionnaire qui sommeille en lui.

                1. Aristarkke

                  Battu en brèche, il change de sujet et de haire…

                  C’est un homme de bien qu’il faut que l’on écoute ;
                  Et je ne puis souffrir sans me mettre en courroux,
                  De le voir querellé par un fou comme vous.

                  (référence fastoche)

          1. samplayers

            Bof, pas de tweet… mais ce truc (le procès), ça a fini en eau de boudin, c’était couru d’avance : le loueur n’est pas responsable de ses locataires… surtout avec une location de ce genre… warf !

            1. dov kravi דוב קרבי

              “Les magistrats instructeurs ont considéré que le fait que votre ADN se retrouve mélangé avec celui des terroristes n’était pas un élément à charge ». Qu’aurait-il fallu de plus pour que cet élément fût considéré comme un élément accablant ?

            2. Pheldge

              « loueur de squatt » faut pas charrier ! il est où le bail? et y’a la garantie locative ? ce minable baltringue est un lampiste, qui n’a servi qu’à amuser la galerie, et faire croire que « justice était passée ». Quelle mascarade ! et dire que son procès faisait la Une de tous les journaux ! z-y vas, Ben Laden ta mère ! 😉

    1. Gosseyn

      Ils n’arrivent pas à rentrer chez vous, alors ils viennent chez nous !
      Mais nous les attendons de pied ferme : le stock de bougies est fait.

      1. dov kravi דוב קרבי

        Hélas, certains y sont déjà. Les différents services de sécurité veillent, mais ils parviennent quand même à tuer de temps à autre.
        N’en faites pas trop quand même, les bougies et les ours en peluche, ça fait peur. Ils pourraient décider de changer de cible.

  13. yeke

    Dédicace spéciale à nos amis les bourges qui dépensent des fortunes pour mettre Amélie et Charles-Henri à l’abri des racailles dans l’enseignement privé. Et bien non vos enfants fréquenteront les racaillons…il aurait mieux valu être moins bégueule et voter populiste !
    Il va sans dire que si ledit service est mixte c’est le baisodrome assuré. Si la réforme passe je vais me poster avec un paquet de popcorn sur le quai du Vésinet le jour du grand départ…çà risque d’être drôle !

    1. MCA

      @yeke 14 février 2018, 22 h 44 min

      Voter populiste?

      Voyons donc :

      les racaillons comme vous dites sont français ne vous en déplaise car nés en France, ce ne sont pas les populistes qui vont leur enlever leur nationalité ni les renvoyer… où au juste?

      D’autre part, si sous l’appellation « populiste » vous désignez MLP, je vous signale que les racaillons sont son fond de commerce et s’il y a une personne qui n’a certainement pas intérêt à ce qu’ils disparaissent, c’est bien elle.

      A présent chacun fait comme il peut pour sauver ses enfants du naufrage en choisissant une stratégie d’évitement :

      – soit en choisissant une ville dont les écoles sont encore fréquentables,

      – soit en visant des écoles privées payantes,

      sans oublier en plus de refaire les cours à la maison.

      Dans les deux cas il s’agit bien évidemment d’une sélection par le fric; dommage pour ce qui ne peuvent / veulent pas faire l’investissement, je n’y peux rien, nous sommes nés dans ce monde sans en avoir eu le choix !

      Si vous avez une meilleure solution, je suis preneur.

      En ce qui me concerne j’ai appliqué les trois et mes enfants on réussi.

      Pouvez-vous en dire autant?

        1. Gosseyn

          Ce pays est régulièrement conquis (mais pas enchanté) du fait de la haute trahison de ses élites. De ceux qui vous disent les yeux dans les yeux qu’ils ont des convictions morales et se sentent pour cela obligés de vous faire les poches par tous les moyens possibles.

          1. Aristarkke

            Ils sont persuadés d’ être capable de mieux utiliser votre argent que ce que vous pourriez faire par vous-même…
            Des altruistes, finalement épicétou…

      1. Gosseyn

        Vous me paraissez bien péremptoire. En cas de réels troubles sociaux, l’histoire jugera. Les citoyens ont déjà perdu bien des libertés, en France, et il en est qu’ils n’ont jamais eues. Ce que parachèvent les lois liberticides et le gauchisme des idiots (in)utiles.
        Votre  »sélection par l’argent » est donc un fait bien tangible, mais qui risque à tout moment de se révéler une idéologie inefficace…

        1. MCA

          C’est factuel : pour moi ça a marché en un certain lieu et à une certaine époque, mais je ne dis pas que ça marchera éternellement.

          J’ai un ami d’enfance ancien directeur d’établissement scolaire qui m’avait confié avoir fait la même chose pour ses deux fils et que ses collègues en faisaient autant….tiens! tiens!…. le donneurs de leçons seraient ils les rois du contournement?

          Pour terminer, les politiques prônant la mixité sociale devant les caméras, font TOUS la même chose quelque soit leur couleur politique quand ils sont concernés.

          Et cerise sur le gâteau, c’est une excellente façon de leur dire 5 lettres commençant par M !

          Bien que je ne sois plus concerné, ça m’intéresse toujours.

          Donc j’attends avec intérêt que vous exposiez la solution que vous avez adoptée à titre personnel.

          1. samplayers

            En fait : A=>B ne veut pas dire que B=>A (surtout si on rajoute des « peut-être » dans le premier membre vu qu’il y a beaucoup de paramètres qui conduisent à la réussite scolaire… oupa.

              1. samplayers

                Remarque Pythagore, que dans ton lien c’est vachement bien expliqué, avec des exemples pratiques dans le monde réel…
                Les maths, quand c’est abstrait, c’est inintéressant (réflexion personnelle).
                J’ai appris les intégrales avant de voir leur applicatif en RDM… et jusqu’à ce moment là, je ne m’y intéressais pas du tout, au point de ne même pas apprendre.

          2. Theo31

            Ceux qui se préoccupent de l’avenir de leurs enfants savent comme contourner la carte scolaire, en les inscrivant par exemple à une option farfelue dispensee dans une ecole précise.

        2. Pheldge

          « Les citoyens ont déjà perdu bien des libertés, en France, et il en est qu’ils n’ont jamais eues…. » euh, je sens venir une allusion aux notaires … 😉

          1. Gosseyn

            Perdu ! Posez vos question à Bonsaï sur la démocratie directe à la suisse, par exemple. Un léger manque, en pays jacobin …
            Voyez aussi du côté des décisions de justice  »rendues au nom du peuple français » ! Il a bon dos, ce peuple.
            Ailleurs les magistrats peuvent être élus, et ça marche ! Par contre, il est vrai que les autres pays sont privés de mur des cons.
            Regardez voir aussi à quel point la Constitution est bafouée par nos cloportes et leurs lois scélérates. Vous n’avez rien remarqué, de ce côté là ?
            L’écroulement savamment orchestré par nos  »élites démocratiques » de la liberté d’expression et de la liberté de la presse assujettie et subventionné, ça ne vous dit rien non plus ?
            Et ainsi de suite …
            Pour ce qui est des notaires, il se trouve que j’ai des informations de première main, au sujet de cette corporation, que l’on dira juste mafieuse, pour ne pas les vexer.
            Sachez que je suis à l’origine de questions écrites parlementaires, à leur sujet, avec réponses gouvernementales bidonnées et bidonnante, en réplique. Je tiens bon !

            1. Pheldge

              Gosseyn, c’était un clin d’oeil malicieux … je sens que ça va faire « comique de répétition », comme cé qu’on apprenait en cours de cé-fran avec Lière-Mo par exemple … 😉

    1. MCA

      @L’al’

      ha, ha, ha, ces femmes…

      Quand on ne les regarde pas elle s’en offusquent et quand on les regarde elles s’en indignent.

      Etre genre 2 de nos jours devient compliqué; on en viendrait presque à regretter le bon vieux temps des cavernes!

          1. samplayers

            Les liens automatiques ne marchent pas avec les videos indexées, il faut se les palucher à la main et en plus rajouter 1 car « Cherchez la femme » c’est la 20 dans la liste…
            Ca passerait plus ce genre de vidéo maintenant…trop stigmatisant..

  14. Nafy-Nathalie

    C’est marrant cette « nouvelle » loi – heureusement que l’Etat est là pour nous sauver ! gloire à lui ! – sur les fakenews quand on sait qu’un dispositif très efficace existe déjà dans l’article 27 de la loi du 29 juillet 1881 (article 27). Il faudrait simplement l’appliquer … Après avoir dépensé nos sous en petits fours, cocktails, études diverses, feront-ils mieux, pareil ou pire que ceux de 1881 ? A suivre …

    1. Nafy-Nathalie

      Ils auront du mal à faire mieux non ?
      « La publication, la diffusion ou la reproduction, par quelque moyen que ce soit, de nouvelles fausses, de pièces fabriquées, falsifiées ou mensongèrement attribuées à des tiers lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été susceptible de la troubler, sera punie d’une amende de 45000 euros.
      Les mêmes faits seront punis de 135 000 euros d’amende, lorsque la publication, la diffusion ou la reproduction faite de mauvaise foi sera de nature à ébranler la discipline ou le moral des armées ou à entraver l’effort de guerre de la Nation. »

      https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419726&cidTexte=LEGITEXT000006070722

      1. Lorelei

        J’ai toujours pensé que nos anciens savaient écrire des lois avec des articles concis et des mots précis. Certains articles ont été utilisés et interprétés de 1800 à nos jours.
        Aujourd’hui, on a l’impression de lois brouillonnes, régulièrement retoquées avec des « lire ‘dans’ au lieu de ‘en’ au 3ème alinéa paragraphe 2 du décret 05 du… « . aucun sens, aucune ré-écriture intelligible. Amateurs!

        1. samplayers

          Je crois surtout que ces « annule et remplace » portant sur 3 mots ici, 2 mots là, permettent de faire passer n’importe quoi lors d’un vote à 4h de l’aprem, tous en train de somnoler après avoir fait bombance à la cantine de l’assemblée…

  15. Aristarkke

    Et « en même temps » que la Grance, elle va dépenser pour rétablir le service national, elle économisera aussi pour rembourser de la dette et commencer à l’amoindrir « dès cette année », dit (sans rigoler, sérieux comme un pape) notre Bruno Le Maire…

    http://www.europe1.fr/economie/la-france-prendra-de-nouvelles-mesures-pour-reduire-la-dette-cette-annee-3575333

    Je ne sais pas vous mais l’histoire de Perrette et le pot de lait m’inspire comme de gros doutes entre ce qui se dit en Février et ce qu’il en reste vers Octobre/Novembre…

  16. panchovilla

    quand on parle de service national, tout le monde pense « service militaire »; vous n’avez rien compris. le gouvernement l’a dit : ce service pourrait s’effectuer dans une association ou autre organisation reconnue d’utilité publique….Vous l’avez pas vu le mistigri ? Déjà tout s’organise. Le chœur des pleureuses annonce la couleur : l’Armée n’a pas les moyens, ce n’est pas sa vocation, et gnagnagni et gnagnagna…tant et si bien que ce qui devait n’être qu’un plan B deviendra ce qu’il a toujours été : le plan A : donner à des associations de copains de gauche des moyens humains gratos, payés par le contribuable, en plus des subventions. Et on devra leur dire merci, en plus, à SOS racisme, la LDH, Médecins Sans Diplômes et autres Infirmières Sans Culottes (2 de ces assoces sont pures inventions ; sauras-tu les découvrir ami lecteur ?). Merci pour accueillir en « service national » toute cette jeunesse « en manque de repères ». et la machine à laver les cerveaux tournera de plus belle.
    Maintenant, sur les moyens de l’armée : le ministère recrute par trains entiers des ex-militaires, sous statut de réservistes payés comme s’ils étaient d’active (mais non imposés, et ça en plus de leur pension et d’un éventuel salaire supplémentaire s’ils ont un autre « job »), recrute disais-je donc, pour ne rien leur donner à foutre ! eh bien sans augmentation de charges, on a là l’encadrement des futurs appelés. Quant aux structures, l’endroit où j’ai fait mon mois de classes avant le service militaire existe toujours, avec ses piaules, ses cuisines et ses terrains de sport. La différence c’est qu’on l’entretient toujours, mais pour ne servir à rien ! donc sans plus de frais, qu’on le fasse tourner à nouveau !
    tout ça n’est une fois de plus qu’une mystification.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.