Le pouvoir des minables

C’est assez régulièrement que les petites avanies de la vie courante en France trouvent une place dans ces colonnes. Certains, la critique facile et l’art malaisé, me reprocheront paresseusement de trop me pencher sur des micro-faits divers… Oubliant tout aussi paresseusement que ces notules s’entassent par centaines, formant par leur accumulation une structure bien spécifique que l’analyse permet de dégager.

Pour illustrer, il suffit de s’attarder quelques minutes au-delà des gros titres baveux de la presse quotidienne. En regardant les « insolites » et autres « chiens écrasés », on découvre de belles brouettées d’articles consternants (et pas seulement au regard de leur respect approximatif de la grammaire, de l’orthographe et de la syntaxe françaises).

Il suffit par exemple d’exhiber le cas étrange de ce couple, tancé par le Juge aux affaires familiales du tribunal de Lorient pour avoir tenté d’appeler leur fille Liam. Pour le magistrat, aucun doute possible : Liam est un prénom masculin et en affubler ainsi une fille relève d’une évidente volonté de nuire à l’enfant.

Oubliant bien vite les Dominique, Ange, Camille, Lou, Sacha ou Yannick, il s’agit manifestement pour notre indispensable Juge de poser un acte fort : il a été arbitrairement décidé que Liam serait masculin, un point c’est tout.

Dans le même temps, un autre juge, d’un autre tribunal, laisse passer « Marseille » pour le prénom d’un enfant. C’est aussi ça, l’égalité devant la justice française ou cette parodie qu’on veut faire passer pour telle.

À ces prénoms dont l’avenir dépendra ultimement du bon vouloir d’un préposé aux Saintes Écritures Administratives Républicaines, on pourra ajouter le cas, ubuesque, de cette femme enceinte sévèrement verbalisée pour avoir – abomination intenable en République Festive ! – emprunté un couloir de métro dans un sens interdit.

Oui, vous avez bien lu et l’affaire a fait les choux gras de quelques fascicules journalistiques : Le Monde, Le Parisien, BFM et d’autres n’ont pas pu résister à l’envie de revenir sur cet invraisemblable comportement d’agents RATP qui, le mardi 28 février, n’ont rien trouvé de mieux à faire pour occuper leur temps que de verbaliser cette femme enceinte qui a eu l’impudence de prendre un sens interdit lors d’une correspondance à la station Concorde pour gagner un peu de temps sur son trajet.

Au passage, on ne pourra s’empêcher de noter que l’amende de 60€ est notoirement supérieure à celle que cette femme aurait supportée si elle avait voyagé sans ticket. Pendant le même temps, les passagers de la régie de transports parisiens doivent se coltiner les accordéonistes plus ou moins déclarés, les pickpockets, les mendiants voire les groupes d’individus interlopes aux pratiques douteuses (voire carrément illégales) sans qu’on trouve, dans les parages, le moindre agent prêt à verbaliser ces activités louches. Que voulez-vous, une femme enceinte a sans doute l’énorme désavantage de ne pas pouvoir s’encourir rapidement pour échapper aux petits chefaillons de station.

Alors que le pays croule sous le chômage, que les problèmes d’incivilité s’accumulent et que le sentiment d’insécurité galope gaiment un peu partout, on pourrait s’attendre à ce que ceux qui sont chargés d’y remettre bon ordre soient directement employés au cœur des foyers les plus vifs.

Il n’en est rien. Au contraire, c’est à la frange des problèmes, en bordure des ennuis, des délits, des crimes et des exactions qu’on retrouvera toute la faune et la flore de nos agents, inspecteurs et autres forces de l’ordre exerçant leurs petits pouvoirs sur ceux qui, en pratique, posent le moins de problèmes.

C’est bien sûr le cas d’une gendarmerie lourdement équipée pour fondre sans ménagement sur le conducteur de Doblo en plein oubli de limitation de vitesse plutôt que le groupe terroriste en pleines préparations. C’est toujours le cas des agents RATP à la sortie de couloirs à sens unique. C’est enfin le cas pour l’Inspection du Travail, abonnée régulière de ces colonnes tant ses sévices sont nombreux et ses avatars médiatiques (Filoche, Hidalgo) représentatifs de ce qui se fait de mieux en matière d’intransigeance dogmatique et d’autoritarisme de kapo travesti en humanisme facile.

Dans le dernier cas en date, il s’agira de rouler les mécaniques huilées de la répression musclée pour bien faire comprendre à ces cochons de patrons ce qu’il en coûte d’oser laisser ses employés utiliser des tickets restaurants le dimanche !

Eh oui, que voulez-vous : la France est certes un pays laïc, mais faut pas pousser ! Le dimanche est sacré, notamment pour les tickets restaurant dont tout le monde sait que leur utilisation ce jour-là est évidemment signe d’une fraude patentée, d’une tentative éhontée de détournement de fonds (via les exonérations de charges sociales, pensez donc !) et de dissimulation d’avantages au regard de la Loi.

C’est sans aucun doute ce qui motivera l’Inspection du Travail, devant cette abomination, à ouvrir un épais dossier et écrire une longue lettre à ce patron qui aura laissé ses salariés dériver de la sorte dans les affres de l’illégalité la plus flagrante, notamment dans l’utilisation de ces tickets, un dimanche, dans un McDonald’s (dont on peut immédiatement soupçonner la machiavélique complicité).

On comprendra aussi que l’énergie dépensée par ce foutriquet cet inspecteur du travail n’aura jamais été mieux employée : mobilisant son temps et l’argent des contribuables pour ce genre de broutilles grotesques, il va maintenant pouvoir harceler le patron, occuper son temps pour régulariser une situation dans laquelle il n’y a aucune victime réelle. Parallèlement, ce même fumiste inspecteur ne pourra pas se consacrer à d’autres tâches plus importantes dont on se doute qu’elles ne manquent pourtant pas.

Notre société a donné un pouvoir de plus en plus grand à l’État, la collectivité, au groupe, et, par voie de conséquence, de plus en plus restreint à l’individu ; progressivement dépouillé de sa responsabilité, l’individu n’a plus de pouvoir sur sa propre vie.

Pour la plupart, cette frustration, sourde et lancinante, sera ressentie sans être jamais ni analysée ni même combattue. Pour certains, elle sera comprise et trouvera avec le libéralisme un début de réponse aux problèmes rencontrés : en redonnant aux individus la responsabilité de leurs actes et la liberté qui y est attachée, on lui redonne des marges de manœuvres, une façon concrète d’agir dans sa vie, de lui donner le sens désiré.

Pour d’autres en revanche, bien plus nombreux, l’analyse et la compréhension étant souvent hors d’atteinte ou, pire, masquées par les discours ambiants et la contrainte sociale, il s’agira de retrouver cette parcelle de pouvoir dont ils auront été spoliés au travers des domaines étroits où leur responsabilité est engagée. Typiquement, on retrouvera leur comportement inflexible et dépendant seulement de leur bon vouloir, derrière le guichet de l’une ou l’autre administration où le sort d’un autre individu sera entièrement à leur merci ; c’est ce même désir d’exercer un pouvoir, jouissif, sur la vie d’autrui, qui s’appliquera lorsqu’un agent RATP viendra sanctionner cette femme enceinte. C’est exactement le même mécanisme lorsqu’une batterie « d’inspecteurs du travail », tristes exécutants d’un code de loi poussiéreux, pourchasseront quelques individus pour des peccadilles en lieu et place de ces inspections dans les endroits où, justement, elles seraient les plus nécessaires (mais aussi, les plus dangereuses et donc les moins rémunératrices en regard du risque réellement encouru).

L’État, en dépouillant les individus de leur liberté d’agir pour eux-mêmes, a créé des armées de frustrés dont la capacité de nuisance pour autrui est alors inversement proportionnelle au risque qu’ils prennent en appliquant leur parcelle de pouvoir. Et malheureusement, ceux qui croient que c’est un effet de bord malencontreux du collectivisme se trompent : c’est un effet recherché.

Il n’y a pas de meilleur contrôle des individus que l’arbitraire appliqué par ceux qui ne savent rien faire d’autre.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires313

  1. Aristarkke

    La répression doit se faire maintenant à la tête du client…
    Entre celui qui a visiblement les moyens d’être poursuivi jusqu’à plus soif et surtout paiement et celui où la Puissance Publique perdra son temps à courir derrière l’insolvabilité

  2. Aristarkke

    Hosanna !!!
    Mon Doblo accède à la célébrité nationale, internationale, mondiale et, soyons fou, propulsé par ce blog, l’icelle universelle sera bientôt en vue…

      1. Aristarkke

        Mauvaise langue ! Il arrive à dépasser le 60/heure et rien que cette modeste vitesse est suffisante en Grance pour s’en prendre quelques-unes de prunes…

          1. Aristarkke

            IL y a des endroits où la route descend, en plus.
            Tu imagines l’allure décoiffante qui en résulte immanquablement…

          2. MCA

            Non, dans Paris les zones à 30 font tâche d’huile; à 50 tu es un irresponsable, à 60 ….. c’est le délit de très haute vitesse.

            C’est bien simple, mon ̶a̶v̶e̶r̶t̶i̶s̶s̶e̶u̶r̶ ̶r̶a̶d̶a̶r̶s̶ aide à la conduite , c’est dans Paris qu’elle me sert le plus.

            Au fait l’ADP, les radars ils connaissent sur ton caillou?

        1. Pheldge

          Pour avoir z-eu le rare privilège de monter dans le sus-dit Doblo ancestral, je dois témoigner que 1/ c’est pas un tape-cul comme feue ma Kangoo 2/ ça roule plutôt bien en ville, 3/ le Papet est malgré son âge très avancé, moins dangereux que la plupart des femmes qui prennent le volant.
          Je précise que je ne rédige ce post, en pleine possession de mes moyens, , libre de toute contrainte, que je n’ai pas été payé, non plus … 😉

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Tu prévois d’avoir besoin d’un chauffeur à ton prochain voyage à Paname ?
            Même en parfait état, un Doblo n’a rien d’un romantique carrosse pour de jeunes mariés en pleine lune de miel…

            1. Aristarkke

              Comme carrosse, c’est pas très romantique mais sa soute est en revanche parfaitement adaptée au remplissage des menus achats et autres emplettes tout-à-fait indispensables que toute provinciale en goguette panaméenne se penserait déshonorée de ne pas avoir effectués…
              A bon entendeur…

          2. Pheldge

            J’imagine qu’avec ton blaze d’Aristarque d’aristo, tu dois avoir un carrosse de luxe … Et c’est donc une offre de service ? 😉

          3. Aristarkke

            Pour ceux qui prennent le blog en marche, je signale que l’ADP est tout aussi ancestral que moi à seulement 10% près.
            Sur ce coup là, la louche aristarkienne est rétrécie… 😛

        2. Hussard Bleu

          Confidentiellement, j’ai pu obtenir ce clip d’une matinée de travail de Harry et de son Doblo :

          dailymotion.com/video/x1q9nmu

          1. Bardamu

            (avec une Mercedes et non une Ferrari comme le bruitage pourrait le faire croire).
            C’était un Paris sans Notre Drame de Paris, ni sans le sodomite qui la précédait, ni sans tout le reste qui a fait de cette ville assez agréable à cette époque l’enfer qu’elle est devenue grâce en partie aux soins jaloux de ses deux ou trois derniers édiles.(surtout la dernière!)

  3. Aristarkke

    Les Bretons ne pouvaient pas envisager une féminisation du prénom en LiamE ou, encore davantage bretonnisant, en Li-Anne (de Bretagne) à moins évidemment qu’ils ne protestassent contre le rattachement de ce duché à la France par le fait d’un roi avisé, Charles VIII et de son successeur, Louis XII

            1. Pythagore

              Puisque que l’on est dans les prénoms. William était le prénom, auquel mes parents m’avaient prédestiné. Qd un ami leur fit remarquer que mes initiales auraient été « WC », ils se ravisèrent.

          1. Pheldge

            Hein ? comment ? une « eau de vît issue des poires de William » ? c’est pas plutôt de ses cacahuètes ? 😉

  4. Aristarkke

    Ce doit être simple de circuler dans les couloirs du métro sans enfreindre une quelconque règle. L’infraction porte le numéro de référence 4.080…

        1. Vassinhac

          Et que dire des suivantes :
          « Entrée ou séjour d’une personne en etat d’ivresse dans l’enceinte du chemin de fer »
          « Mendicité dans une gare, station, dépendance ou voiture du chemin de fer »
          « Entrée dans l’enceinte du chemin de fer avec une tenue malpropre ou incommodante »

          1. Aristarkke

            Si les mendiants du métro savaient lire, ils ne s’y prélasseraient pas. Mais voilà: ils ne savent pas lire…

          2. MadeInCH

            Donc, il y avait bien d’autres client potentiel attrapables pour le securitate-iste de service.
            Mais il a bien choisi sa proie.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        La plupart des infractions ont été codifiées en 1942… Comme quoi parler de kapo n’est même pas abusif !

    1. Aristarkke

      Quel bazar, les couloirs du métro devaient être il y a deux ans…
      Heureusement que le décret du 03 Mai 2016 y a mis bon ordre…

  5. Aristarkke

    « Que voulez-vous, une femme enceinte a sans doute l’énorme désavantage de ne pas pouvoir s’encourir rapidement pour échapper aux petits chefaillons de station. »

    Balancer un coup de poing, sûrement aussi…

  6. Hussard Bleu

    Superbe chronique, Monseigneur ! j’avais lu tout comme Vous ce petit épisode du tyrannique Caporalisme Chafouin de nos excellents kapos (humanistes en diable, par surcroît), et j’en avais tiré in petto les mêmes conclusions…

    Remarqué aussi la mention – apparemment flatteuse – d’un utilitaire que Jeremy Bentham n’aurait pas désavoué… mais M. Stark aurait sans doute tort de s’en sentir honoré, tant il est vrai que M. le Coadjuteur sait manier le Doblospeak à ses propres fins….

  7. Aristarkke

    « (et pas seulement au regard de leur respect approximatif de la grammaire, de l’orthographe et de la syntaxe françaises). »
    Complète approbation de ma part, Monseigneur.
    Vous veillerez donc à ce que soient administrées quelques doses de Larousse ou Robert ainsi que de Bescherelle aux gnomes qui traduisent en signes compréhensibles votre pensée complexe céleste :
    Quelques exemples de leurs fautes pour lesquelles Mélusine sera à requérir d’urgence afin d’y mettre bon ordre :

    – posent le moins de problèmeS. (à la suite de délits, ennuis, etc… tous au pluriel)
    – d’intransigeance dogmatiQUE (adjectif et non substantif)
    – ’analyse et la compréhension étant souvent hors d’atteinte ou, pire, masquéeS par les discours ambiants (analyse ET compréhension : genre féminin et ensemble)

  8. Theo31

    Ça me rappelle les nervis de Staline qui n’hésitaient à envoyer leurs amis au Goulag pour remplir les quotas de déportés.

  9. Bonsaï

    Evidemment, utiliser un ticket le dimanche chez McDonald’s, c’est vraiment énorme ! Surtout pour moi, car si je sais ce qu’est un McDo’s, j’ignore encore ce qu’est un ticket. Je crains que nous n’ayons pas ce genre de matériel en Suisse !

    1. albundy17

      Les suisses sont sur la mauvaise pente, le dernier référendum concernant le financement de votre propagande locale en est bien le témoin.

      Concernant les tickets resto, il faut travailler pour y avoir droit

      1. Bonsaï

        Merci Al pour votre explication très claire. Quant à la votation (c’est le terme indigène) de hier, en effet cela peut paraître bizarre vu de l’étranger. Notez qu’en France vous avez TF1 et A2 qui ne sont pas non plus des chaînes privées, me trompé-je ?

          1. DoM P

            J’ai remarqué qu’il y a eu un matraquage massif pour le non. Pas vu une seule fois une pub ou un commentateur favorable au oui. Des panneaux NON à No Billag fleurissant partout au bord des routes et sur les quais de gare.
            J’aimerais bien savoir qui a financé toute cette propagande.

            Quand on discute avec des suisses, ils sont majoritairement favorables à Billag, parce qu’ils pensent que c’est indispensable pour avoir de la TV de qualité.
            Quand on leur présente le sujet autrement, ils commencent à réfléchir : « Donc, tu penses qu’il est légitime qu’un organisme privé décide de ce que tu dois voir à la télé, et de choisir le prix que tu devras payer pour ce service vendu de force ? »

            1. Sandra

              Cela ressemblait à de la propagande d’Etat pour que la population vote « correctement ». Mais c’est la méthode habituelle lors de chaque initiative populaire. Conscientiser le brave troupeau, l’effrayer (suffit de voir les arguments pour prolonger la TVA: bal des pleureuses parce que l’Etat devrait économiser plus de 40 milliards par année) et se congratuler ensuite parce que ouf, le loup libéral n’a pas semé la pagaille dans la bergerie. Et ce que j’obser autour de moi, c’est la docilité et le désir de sécurité. Désespérant.

      2. bibi

        Je ne vais pas me plaindre du résultat en tant que français, car j’aime bien la télévision publique suisse ca permet de voir la F1, la champions league, et wimbledon en streaming HD avec mon VPN sans avoir à débourser 1 franc.

          1. bibi

            Non, semi-clandestin seulement car je livre du temps de cerveau disponible qui permet en partie à la télévision publique suisse de se financer.

              1. albundy17

                Mais en fait ils n’ont que deux chaines ?????

                lol, ils ont aussi la redevance télé la plus chère d’Europe, et sans doute du monde ^^

                Par contre ça ne se prive pas avec nos chaines que c’est nous qui paye, faudrait leur envoyer la facture

                1. bibi

                  La télévision publique suisse regroupe la RTS français, la RSI italien, la SRF suisse-allemand, et la RTR romanche.
                  Il y a en tout 8 chaines publiques.

      3. Jacques Huse de Royaumont

        C’est vrai, les tickets de rationnement sont réservés à ceux qui travaillent. Les autres n’ont qu’à demander…

    2. Vassinhac

      Quand je travaillais en Suisse, le restaurant d’entreprise était excellent et varié (il valait presque un restaurant gastronomique, le renouvellement quotidien des menus en plus). Le tout pour moins de 10 Francs. Dans ces conditions, on ne regrette pas les tickets restaurant !

      1. MadeInCH

        Il fallait que ce soit une grande boîte…
        Peu de PME ont leur cantine.
        Dans la boîte, 200~250 employés, il n’y a pas de cantine. La tradition, c’est le tupperware.

    3. deres

      Tous ces systèmes de tickets sont au final des arnaques uniquement destinés à faire vivre des amis possédant les entreprises qui les gère. L’Etat lâche un petit bout d’impôt et les français croient le récupérer. En réalité, en premier lieu, ils le paient via les déficits publics. Secundo, comme ceux qui récupèrent ces tickets payent des frais en plus pour se faire finalement payer en monnaie véritable et ne peuvent le demander au clients, ces frais sont donc répartis sur tous les prix. Au restaurant, le prix est donc augmenté pour tenir compte des tickets restaurants, CQFD. Et le maigre gain de 10% est vite disparu.

      Et en plus, on a déjà vu que c’était aussi une manière de blanchir de l’argent et de donner des rémunérations en nature à certains salariés.

      J’ajoute que si on fait le compte, il serait plus rentable au pays de diminuer les cotisations sociales globalement car les frais administratifs des utilisateurs et des sociétés de « tickets » ne produisent strictement aucune richesse …

      1. deres

        D’ailleurs, il est amusant de constater que le ticket restaurant a été introduit en 62 en France, mais n’a bénéficié d’avantages sociaux qu’en 1967. Un bel exemple de lobbying industriel j’imagine …

      2. Pythagore

        Les petits privilèges ont la vie dure. L’employé qui a des tickets resto a l’impression d’avoir un avantage sans percevoir qd fait il paye lui-même de facon indirect.

          1. albundy17

            Ta femme le comprend Ari ?

            J’expliquais les congés payés à un de mes gosses il y a quelques temps, Peg était très troublée et m’en a redemandé ^^

            1. Aristarkke

              Ma femme travaille en hôpital secteur privé et a accès à la cantine (du personnel, pas celle des malades) assurée par une boîte spécialisée, type E..or.
              Elle a parfaitement conscience que les quelques euros que cela lui coûte, pour entrée, plat, dessert et boisson hygiénique résulte d’une subvention de l’ employeur.
              Cela a été moins évident pour les charges sociales salariales/patronales mais j’y suis arrivé.
              Quant à mon dernier fils, il avait tout de suite compris sa douleur avec ses premières fiches de paie qui le faisaient râler sur la différence entre ce qui rentre en haut et ce qui reste à verser dans sa poche en bas…

        1. deres

          Il paye PLUS CHER de manière indirect. Car tout ces jolis tuyaux chromés à pognons ont besoin d’entretiens et ont des fuites …

  10. Lorelei

    Un inspecteur de l’Urssaf fatigué m’a dit un jour qu’ils contrôlaient en priorité les petites structures parce que quand ils contrôlent les grosses entreprises, les directions les menacent de fermer et de mettre tout les salariés au chômage.
    De plus, dans les petites structures qui utilisent des logiciels de paie, les inspecteurs connaissent les failles des logiciels et savent exactement où taxer.

      1. Aristarkke

        Peut-être fatigué au sens moral.
        Mais en ont-ils une, de moralité quand on est informé de leurs agissements professionnels ???

        1. Pythagore

          Sans vouloir excuser, gageons que les kapo de l’URSSAF ou d’autres administrations, ont des petits chefs kapo tout pareil, qui pourriront un employé trop arrangeant. L’inspecteur qui revient d’inspection sans avoir verbalisé se fera traiter d’incompétent, ce qui est probablement le cas, car vu le florilège de lois et de règles, il n’ai juste pas possible de tout respecter. La sécurité de l’emplie est certes un avantage, mais ne remplace pas la reconnaissance dans le travail.
          Comme la bête a faim, gageons également que les méthodes honteusement capitalistes qui avaient été reprochées à Sarkozy autrefois par la socialie (e.g. faire du chiffre dans la police) ont doucement continué et se sont développées sous les régimes suivants.

          1. albundy17

            « mais ne remplace pas la reconnaissance dans le travail. »

            A condition qu’ils y attachent de l’importance…

            Un jour je me rends au CDI avec mon comptable, voir le grand chef, on traverse plein de bureau et ds l’un deux, un gars pieds sur la table, lisant un journal tout en fumant, et mon comptable de me préciser que celui ci ne fait rien d’autre depuis plus d’un an qu’il est arrivé là, et que le chef du CDI ne le vire pas sinon la note de son service serait dégradée, comme ses primes….

      2. albundy17

        Vu leurs tronches, il sont fatigués de naissance.

        Une copine qui se faisait honteusement aider par son frère et son père pour construire sa maison s’est faite contrôler un samedi soir (merci les voisins ^^), elle a été « redressée » pour travail dissimulé, 10.000, son crétin de benêt de frère ayant révélé aux inspectors qu’elle lui donnait 30 euros de la journée 😀

        1. bibi

          Comme si l’on pouvait penser quand on est un honnête citoyen qu’aider un membre de sa famille à titre quasi gracieux est un délit.
          Va-t’on redresser et emprisonner tous les parents qui osent donner de l’argent de poche à leur progéniture mineure en échange de la réalisation de divers travaux domestiques?

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Les grosses structures sont presque toutes prises dans le jeu du capitalisme de connivence, avec des salariés aussi bien contrôlés que les fonctionnaires. On est donc dans un cadre bisous-compatible. De plus, elles ont des services juridiques plus solide, aussi bien pour éviter les pièges les plus évidents que pour se défendre.
      Il en va tout autrement des petites structures qui n’ont pas les moyens d’éviter les chausses-trappes de notre législation ni de se défendre efficacement.
      Ce sont des proies faciles et rentables. Comme de plus c’est là que l’on trouve les quelques velléités d’indépendance qui subsistent encore, pourquoi se gêner ?

            1. Dr Slump

              Oh? c’est en train de créer l’évènement cette affaire. Les fidèles du blog vont-ils tous se retrouver pour un raout hashsezien? Je pense qu’on va pouvoir m’y compter aussi. Apéro en perspective!

  11. Duff

    HS sacré bordel en vue en Italie. J’ai dans l’idée que ça ne va pas très bien se terminer cette histoire. Que Salvini dépasse Berlusconi au nord why not mais il l’a fait dans une grande partie nord de l’Italie. M5* en tête au sud… Ce pays va gentillement éclater sous nos yeux, retour de la crise de l’€ en vue?

  12. Célestin

    Dans le même genre : un dimanche ensoleillé, l’été dernier, vers 9 h 30 du matin, je me promenais avec mon clébard, un gentil toutou, dans une large avenue de mon patelin, à l’extrême périphérie d’une grande ville. J’entamais d’un pas alerte mes 20 kilomètres dominicaux. Mon trajet me fait passer par des champs, des bois, mais aussi par cette maudite avenue. Un voiture de police, sirène hurlante et girophare allumé, se pointe. Je la regarde passer, un peu étonné de ce tapage matinal alors qu’il n’y a personne dans la rue à cette heure-là. Mais la voiture s’arrête devant moi. Je me retourne, regardant derrière ce qui pourrait bien motiver une telle agitation. Eh bien, non, il n’y avait rien à voir. C’était moi le suspect. « Monsieur, avez-vous les deux sachets à déjections canines sur vous ? ». Euh, non, je n’en avais qu’un seul en poche. De toute façon, je passe d’abord par le champs en face de chez moi. Mais voilà, le réglement, c’est le réglement. Carte d’identité, convocation future, etc. Des gens aux fenêtres : « mais que se passe-t-il ? » … Le boucher, ouvert ce dimanche matin, seul commerce de l’avenue, vient aux nouvelles. Bon. Etre accompagné d’un chien fait dès lors de vous un suspect qui peut être contrôlé par la police de manière spectaculaire. On peut être rassuré.

    1. Vassinhac

      Vous auriez pu répondre que vous n’en aviez qu’un parce que l’autre avait déjà servi ?

      C’est comme les éthylotests en leur temps, comme il en faut toujours 1, c’est qu’il en faut 2 pour pouvoir s’en servir !

        1. Le Gnôme

          C’est ce genre de truc qui énerve le petit peuple. Trois d’jeuns à capuche bourrés n’auraient pas attiré l’ire de la maréchaussée. L’impunité assuré aux nocifs et les mesures vexatoire pour le quidam anodin font que tout cela se finira mal.

            1. albundy17

              Ouaip, mais en france les pas exclus cochons payeurs iront voter méluche aux prochaines présidentielles plutôt que la bêêêêêate immmonde.

              Les ritals sont finalement moins cons vu les résultats du vote d’hier

              1. albundy17

                Bien que chez nous, bien sûr, méluche ou la peine c’est dubonnet rouge, sans que les gens le sachent.

                J’attends avec gourmandise les déclarations de berlu, ça a dû lui faire chaud au coeur cette femen au nichons aussi atrophiés que sa cervelle (une française je crois)

                1. albundy17

                  Bon sang, faut voir la couv de libé, ils ne reculent devant rien !

                  Quand tu avanceees quand je reculeeees, comment….

                    1. albundy17

                      Non, la botte Italienne avec un salut nazi.

                      Jacques Huse, ils n’ont pas voté pour l’absence de gvt comme radoté ds les jt de ce midi, ils ont clairement voté à droite toute et complément anti europe

                    2. Aristarkke

                      Toujours dans la nuance, Libé.
                      Al, tu pourrais pas la pomper pour un commentaire because j’arrive pas à la localiser ?

                    3. albundy17

                      « Al, tu pourrais pas la pomper because j’arrive pas à la localiser ? »

                      Tu n’as qu’a maigrir du ventre, et je ne mange pas de ce pain là !

        2. albundy17

          Faudrait aussi prévoir un seau d’eau chaude javellisé et une since, dès fois que le clébard ait fini le couscous et pisser* de la veille.

          Cela dit, j’en ai toujours une dizaine, vu que les distributeurs gratos de ces sacs sont pris d’assaut à chaque recharge, donc je fais comme tt le monde 😀

          Quand a ceux qui font chier leurs clebs sans ramasser, quand bien même sur un chemin de campagne, faudrait leur faire bouffer l’étron.

          Ça me rappelle une anecdote, mon beau père retrouvant chaque jour une merde juste devant un portillon, s’est équipé de gants mappa, mis en embuscade attendant le délit, une fois constaté a ramassé l’objet et l’a généreusement étalé sur le labrador de cette maîtresse ébahie.

          Il était marrant mon beau père ^^

              1. albundy17

                Exactement, d’autre part le labrador est beaucoup moins risqué que ce genre de connasse qui te collerait un procès pour attouchements, scato qui plus est

    2. bibi

      La réponse adéquate eut été : Monsieur l’agent je suis confus car je n’en ai qu’un sur moi, mais si je pouvais vous plier en quatre et vous mettre dans ma poche j’aurai mon deuxième sac à merde réglementaire sur moi.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        La maréchaussée n’a pas toujours un sens de l’humour aiguë, surtout à ses dépends. Par contre, en retour, vous infliger une liste de PV longue comme le bras les amuse beaucoup.

    3. Lorelei

      @ Célestin
      Il faut bien que la maréchaussée s’amuse de temps à autres. Faut les comprendre! C’est pas drôle la campagne le Dimanche matin.
      Et si ça leur permet de vous taxer. C’est tout bénéf! ça fera moins d’impôts à prélever.
      Je m’en vais, je sais où est la sortie.. ->[ ]

  13. UnLorrain

    « aah oui mais là Dom t’étais a un bon 60 » ! Dom,Dominique,c’est moi,un bonhomme. C’est un collègue,livreur en VL comme moi qui me répond cela au fait que je lui racontait avoir été choppé,flashé, a l’effroyable vitesse retenue de 58 km/h ( un jour précédent il est 07h00 ce sera 57 km/h retenue dans cette même ville ou un habile pilote pourrait selon moi mais en exagérant un peu,poser son A380 tellement la route est large )
    Individus frustrés constate H16. Individus aveulits,lourd populo domestiqué est un autre constat fait fin XIXe siècle ( le climat social est tout autre évidemment,celui qui écrivit cela choisissait son climat en quelque sorte )

  14. Falchi

    La RATP, j’ai experimenté ! Gare Montparnasse, tickets non utilisés en mains, pas pris en compte par le système, portillons vitrés ouverts, nous passons mon épouse et moi (plus de 120 ans à nous deux). Arrêtés par une escouade d’agents. Discussion. Amendes. Pendant ce temps des jeunes passent rapidement dans les mêmes conditions.. Question aux dits agents; Réponse :ils courrent et nous n’avons pas le droit de les poursuivre. Réclamation à la RATP qui nous a remboursé les amendes payées.

    1. Adolfo Ramirez Jr

      J’ai eu droit au même problème dans le métro, je suis encore jeune mais je ne peux plus courir avec une poussette à charge.
      Amende remboursée après missive au service de contestation. Tout ça pour ça.
      Envie de remettre les pieds à Paris (ou en France) =0.

  15. Nemrod

    Chronique limpide.
    Merci Monsieur H16.

    Exemple du pouvoir des minables ce week end : radar de chantier sur une zone à 90.
    Samedi, pas d’ouvriers, pas de machines, donc pas de chantier mais un radar de chantier.
    Pas vu le panneau car doublant un camion qui montait la côte à 60.
    Voilà…une prune.

    Une bande de minables, c’est le mot.
    J’en aurais vu en 26 ans de carrière dans le commerce du contrôleur Urssaf pointilleux, au flic zélé en passant par l’agent DGCRF faisant appliquer un règlement stupide.

    Par contre, maintenant, je suis suffisamment exaspéré pour que le curseur « risque » augmente.
    Et je m’arrange pour que cela se sente.

    1. sam player

      En Australie, les limites de vitesse aux abords des écoles (45) ne le sont que pendant la rentrée et sortie des écoles, donc pas la nuit ni pendant les vacances (le panneau clignote quand la limite de vitesse s’applique)

      1. Calvin

        Bah chez nous, autant que cela soit limité à 30km/h même l’été à 1h00 du matin… puisqu’on a en plus foutu 2 ralentisseurs non réglementaires avant et après le passage protégé de mon école.

        1. Vassinhac

          Le genre de ralentisseurs où il faut démonter le pare-chocs de la voiture et la roue jockey de la remorque pour les passer ?

          1. Aristarkke

            Le genre de ralentisseur qui sévit aux alentours d’ une école primaire (vu à Vitry-sur-Seine mais partiellement démantelé depuis peu) double ralentisseur plateau (env 15m de long) avant/après l’école avec un ralentisseur « classique »au milieu de chacun des plateaux…
            Même 30 à l’ heure était bien trop excessif pour les passer…

  16. Adolfo Ramirez Jr

    Puisqu’on parle RATP, est il exact que désormais les tickets t ne seront plus vendus et qu’il faudra payer le métro par smartphone?
    Auquel cas je risque bien de ne plus pouvoir mettre les pieds à Paris faute de pouvoir m’y déplacer.

    1. bibi

      Pour les voyageurs occasionnels, il y aura une carte rechargeable par CB soit en ligne soit à des bornes, ça sera exactement la même chose que la Oyster Card à Londres.

      1. Adolfo Ramirez Jr

        C’est l’avantage. Ils prennent des décisions stupides, mais ils mettent des années à les appliquer 😀
        La carte rechargeable sera accessible après rédaction d’un dossier complet et paiement de frais dossier à 49€ par tête de pipe, j’imagine?? J’ai que ça à foutre en arrivant gare de lyon avec les petits, moi!

        1. MCA

          Ca devrait être payable en direct avec la fonction « sans contact » de ta carte bleue, mais adieu au prix des tickets achetés par carnets de 10….

          Et moi qui stockais les carnets avant augmentation, c’est râpé aussi..!

          Bien entendu, il s’agit de modernisation, ça ne se refuse pas.

          1. bibi

            Il faut être complètement cinglé pour oser sortir sa CB dans les transports en communs d’IDF.
            Personnellement je préfère avoir une carte de transport prépayée.

            1. MCA

              @bibi 5 mars 2018, 22 h 31 min

              Ca marche au travers du portefeuille, pas besoin de sortir la carte; bon, il faut sortir le portefeuille ce qui n’est pas mieux, mais je n’ai jamais eu de pbs avec ça jusqu’à présent.

              Pour acheter des carnets, je sors la CB en vérifiant tout de même que personne est derrière moi. Pas de pbs non plus pour le moment.

              Et puis l’opposition par smartphone et les assurances associées à la carte ça sert à qq chose, non?

              Suivant la même logique, l’achat direct sur internet est risqué aussi.

              Une fois que le site a stocké les références de la carte, en cas d’utilisation frauduleuse, il ne me reste plus que l’opposition et l’assurance comme parachutes et surtout la vérification quotidienne des débits CB.

              C’est un moyen de paiement très pratique mais qui comporte ses lacunes et il y a des parades.

              Le paiement par smartphone idem.

              1. albundy17

                 » je sors la CB en vérifiant tout de même que personne est derrière moi. »

                Même façon de procéder, de plus je tape le code avec les deux mains, ça occulte tout le clavier des regards ou caméras

                1. MCA

                  @albundy17 6 mars 2018, 11 h 37 min

                  MDR AL,

                  Tout ça pour retirer 10 Euros? :o)))))

                  Moi à ta place je ne ferais pas dans le détail et commanderais une escorte de police !

                  1. albundy17

                    « Tout ça pour retirer 10 Euros? :o))))) »

                    c’est médisant, mauvaise langue, d’ailleurs je n’ai pas dû retirer de liquide depuis bien 2-3 ans.

                    c’est pas pour le montant retiré, c’est pour celui pouvant etre retiré, et vu le nombre de gland qui se sont fait enc. dans min coin avec les pitite caméra en station essence….

                    1. Pheldge

                      euh, là c’est la dérouillée assurée … même les mémés s’y mettront à cœur-joie !

                  1. Pheldge

                    Val, tu devrais essayer la diversion : tu détournes l’attention des agresseurs potentiels, des mecs bien sûr, y’a qu’eux pour être aussi méchants, en relevant ta jupette, découvrant ainsi ton string … 😉

              2. bibi

                Le paiement sans contact avec la CB ça ne marche pas sans la sortir du porte-feuille.
                Par contre les cartes de transports prépayées, elles fonctionnent bien même dans le portefeuille qui se doit bien sur d’être chainé à son pantalon quand on se rend en IDF.
                Bien sur on peut toujours faire opposition sur sa CB et se faire rembourser en cas de vol, de perte, ou d’utilisation frauduleuse, mais avouez que se retrouver sans CB quand on est en villégiature c’est très problématique.

                1. MCA

                  @bibi 6 mars 2018, 11 h 39 min

                  Ca ne marche pas sans la sortir du protefeuille? comment ça?

                  Il existe une arnaque à la carte bancaire piratée à distance par un scanner, notamment pour le sans contact, donc c’est possible, il suffit que l’émetteur soit d’une puissance suffisante et le récepteur d’une sensibilité suffisante également.

                  http://www.01net.com/actualites/piratage-des-cartes-nfc-le-plan-de-crise-secret-des-banques-francaises-621956.html

                  Petite démo au cas ou le doute ne serait pas levé :

                  https://www.youtube.com/watch?v=qliH3gBGokY

                  D’autre part, se retrouver sans CB en villégiature… il me reste encore celle de Madame… :o))))

                  1. Aristarkke

                    Vous avez pleine confiance que la CB de Mme ne soit pas déchargée après toute une journée d’ emplettes ???
                    Partez du principe de l’ emm…..nt maximal qui induira que le vol de la vôtre aura lieu en fin de journée au moment où la faune prédatrice commencera sa nuit de labeur…

                    1. MCA

                      La CB déchargée, je ne pense pas, par contre en surchauffe….

                      D’ailleurs RPS qui se vante de les si bien connaître pourrait nous écrire un billet sur le sujet, style :

                      « Relations intimes entre les femmes et de leurs cartes bancaires »

                      Voilà un sujet qui devrait le propulser en tête du hit parade des ventes AMAZON.

                      RPS si tu nous lis…

                    2. Aristarkke

                      A MCA : normalement, il y a un plafond de dépenses cumulées mensuelles sur les CB sauf probablement sur les très haut-de-gamme qui ne sont accessibles qu’ avec le plein aval du banquier. D’ où mon interrogation…

                    3. sam player

                      En fait Harry, on peut demande n’importe quel plafond de paiement même sur une CB normale (bleue)
                      N’étant pas du tout adepte de la couleur dorée, qui devient d’ailleurs d’un vulgaire soit-dit en passant, j’ai jusqu’à il y a peu eu des plafonds de 15KE par mois sur simple demande. Bien sûr il y a la responsabilité qui va avec… car en cas de vol, tu peux être engagé jusqu’au plafond, c’est son rôle.

                    4. albundy17

                      « « Relations intimes entre les femmes et de leurs cartes bancaires » »

                      ça touche au point G, la dernière lettre du mot shopping

                  2. bibi

                    Ca ne marche pas sans la sortir du portefeuille justement parce qu’il ne faut pas que ça fonctionne ainsi.
                    Si vous avez plusieurs CB dans votre portefeuille laquelle sera débitée?

                    1. MCA

                      @Aristarkke 6 mars 2018, 19 h 18 min

                      Elle possède une carte Visa internationale à plafond standard, mais on peut demander le plafond que l’on veut (à condition que la banque soit d’accord).

                      Moi j’ai fait relever le plafond de la mienne (visa 1er) car le plafond standard ne suffisait pas pour mes dépenses mensuelles ainsi que pour mes voyages lointains.

                      L’intérêt de la Visa 1er réside dans les assurances associées;
                      (locations de voitures, assurance santé à l’étranger, assurance bagages, etc…).

                      Pour celui qui ne se sert pas de tout ça, elle n’a aucun intérêt, autant prendre une Visa Internationale qui est beaucoup moins cher et faire relever le plafond si besoin.

        2. Pythagore

          Oh! bah ‘faut s’adapter aux moeurs locales, pendant que les petits font la manche dans la gare, ca vous laisse bien du tps pour remplir de la paperasse 😉
          Il y a un syst équivalent à Lille je crois. Il est possible d’acheter une carte pour ~2EUR (?) à n’importe quel distributeur et ensuite de la recharger.

          1. Adolfo Ramirez Jr

            2€ ×3= 6€ soit 24 sols, et à ce prix là je suis toujours en gare. C’est mon budget taxi pour une semaine où je vis, voire de bus pour un mois.

    2. simple-touriste

      Les tickets? C’est anonyme comme le Bitcoin. Les terroristes ont certainement utilisé les tickets anonymes pour se déplacer. Les chaussures anonymes aussi, il faut une carte de circulation à chaussures.

  17. Citoyen

    « Le pouvoir des minables » … Le titre est particulièrement bien choisi H16.
    Que ce soit pour la femme enceinte, qui utilise un passage interdit pour économiser quelques pas, ou pour le racket sur la route, le problème est exactement le même. Le parallèle est excellent.
    Dès qu’un minable (et il y a pléthore) se trouve investi d’une minuscule parcelle de pouvoir par une autorité, il s’empresse de l’utiliser pour se procurer sa petite jouissance, comme d’autres le font avec la came.

          1. Citoyen

            J’aurais certes du mal à les comptabiliser, mais toutes les administrations en sont amplement équipées, et chacun peu faire appel à sa propre expérience pour le confirmer …

      1. Aristarkke

        Je plussoie.
        Il y a quatre ans, je dégote un chantier de rénovation totale des sanitaires collectifs d’un étage de chambres de bonnes dans un immeuble très bourgeois du 5me arrondissement. Chantier de carrelages sols/murs, sanitaires (avec démontage des WC à la turque donc béton pour reconstituer la dalle), plomberie et petite électricité.
        Soit à peu près 1,5 T (déjà 16 sacs de 35 kg de béton tout prêt à gâcher) de matos à monter au 7me dont 5 par ascenseur…
        Rue faiblement dotée en stationnement sauf places handicapé (il y a une clinique spécialisée dans l’orthopédie, entre autres.
        Je me mets sur une des places handicapé, juste devant la porte de l’immeuble et avec mon aide, on commence à décharger pour placer la livraison dans le hall.
        Passent plusieurs voitures de flics (commissariat de quartier à moins de 300m) puis une qui s’arrête, chargée d’un tandem HF.
        Injonctions immédiates de circuler sinon prune à 135 € de la part de la fliquette, notamment au motif qu’on obligerait un malheureux handicapé à ne pas pouvoir stationner à deux pas de la clinique…
        Je tente de parlementer qu’on ne lambine pas, qu’on décharge des paquets de carrelage de 25 kg et que pour l’instant, on ne prive aucun handicapé de cette place puisque les deux autres sont libres (et plus proches de la clinique d’ailleurs) et j’indique que dès que tout sera débarqué dans le hall, j’irai mettre le Ducato ailleurs.
        Rien n’y a fait alors qu’il était palpable que Le Flic était prêt à laisser couler.
        La Harpie était i n f l e x i b l e…
        J’ai dégagé, suis allé faire un mini tour et, revenu, j’ai remis le Ducato au même endroit pour finir de décharger en vitesse…

              1. Adolfo Ramirez Jr

                J’essayais de replacer le débat au dessus de la ceinture, à la hanche ou à l’épaule. Visiblement c’est peine perdue!

  18. MCA

    Une petite dernière histoire de ne pas perdre la main :

    Nice: Estrosi annonce la création d’une nouvelle taxe immobilière

    1. Aristarkke

      Faut bien penser à compenser le mankagner de la future défunte de taxe d’hab…
      Gouverner, c’est prévoir, non ???

  19. kekoresin

    Mais quescequaifoutailà cette poule pondeuse, dans un métro plein de particules fines et de particuliers pas fins? Peut être à la recherche du père qui lui aurait fait ce petit cadeau, une sorte d’incivilité de quéquette devant un parterre d’usagers usés cherchant du regard l’aide de l’agent de la RATP qui s’éloigne furtivement vers une proie plus facile voire solvable avec un peu de bol. Et puis combien de non fécondés se sont fait piner par une sous merde (pour une fois non gréviste), de ne pas avoir respecté un panneau lié au règlement d’une entreprise qui, à l’instar de son cousin dégénéré SNCF, coûte déjà une blinde aux non usagers?

    Oui, c’est vraiment la foire aux médiocres, aux lâches, aux petits kapos de tunnels qui slaloment entre les roms et les junkies sans tickets pour fondre sur des proies choisies pour quelques signes de richesse modérée. C’est marrant, Bercy et les cloportes communistes des URSSAF ont furieusement tendance à faire la même chose!

  20. simple-touriste

    Le soir à Paris, vers 23 h, une femme est suivie par un mec très louche qui lui tourne autour malgré plusieurs avertissements ferme. Elle va dans la station de métro la plus proche et trouve (par chance exceptionnel) une préposée à l’accueil. La préposée lui explique qu’elle ne peut pas appeler la police du moment qu’il n’y a pas de menace DANS le métro.

    En conclusion, un employé du métro est censé ne rien faire si une femme se fait agresser juste en face d’une entrée du métro.

    1. Pheldge

      Un bon fonctionnaire -ou assimilé- est un employé docile, qui respecte et suit le règlement à la lettre … in ingliche on dit « by the book » 😉

    2. albundy17

      Haa, Parisss ^^

      y ‘a un mec qui s’est fait scalper, couper un bras, plus une main, ds le Xeme, tandis qu’il prenait sa collation du soir ds un resto, on sent que le régalien est de plus en plus efficace, preuve en est aussi, ds le finister, 2 cambriolés ont séquestré la femme de leur supposé cambrioleur, ben c’est eux qui sont en taule, en attente de jugement d’ici quelques années sans doute.

      Si l’on compare la vélocité de la justice en france à celle du Danemark, il y a de quoi tomber des nues ! le meurtrier ds son sous marin de la kim je ne sait plus quoi en aout dernier: son procés commence ce jeudi !

      1. Le Gnôme

        Le régalien s’en fout, c’est un règlement de compte entre Sri-Lankais et on manque d’interprètes.Le cingalais et le tamoul sont peu pratiqués à la Tour Pointue.

    3. Aristarkke

      Les Inconnus ont une saynète de trois policiers qui se découvrent un paquet de rapports d’ intervention en souffrance, pour éviter de secourir une petite vieille qui se fait agresser…

      1. Calvin

        Non pire.
        Ils reçoivent l’appel à 16h58, dans la voiture, en fin d’intervention.
        Ils écoutent, écoeurés par ce qu’ils entendent, puis :
        « bon là, on rentre, mais on aurait reçu cet appel 10 minutes avant, on était obligé d’y aller… « 

      1. Pheldge

        Comme partout ailleurs ! et j’y ai laissé des points … mon record étant 4 fois -1 point 4 jours consécutifs, pour quelques dixièmes de km/h !

  21. Val

    Dans la même veine : un ami de mes parents, style personne d’un certain âge courtois au possible et respectueux des lois puissance 10 . L’autre jour je le croise exaspéré, il s’était fait pruner la veille par un pandore pour n’avoir pas allumé ses feux de croisement suffisamment tôt à la tombée de la nuit : 90 euros et 4 points ….

    1. albundy17

      Les prunes, c’est recommandé à cet âge là, faudrait demander à l’ADP les bienfaits que cela lui a apporté sur son transit.

      4 points pour ne pas avoir allumé le feu, il a dû ne pas être si courtois que tu le le présente.

      Remarque, il y a deux trois ans, j’ai garé mon ducato en face de la sortie de garage de la masure dont je réparais une fouite, camion grand ouvert de partout (plein été, et Fouras, tranquille), et la municipale à trouvé que je bouchais la vue d’une intersection à 20-25 mètres, 3 points et je ne sais plus combien en pognon, un courrier au prefet m’a généreusement mis stationnement sur trottoir à 135, et pas de pts.

      enculé

  22. Dr Slump

    Le pouvoir des minables et des médiocres, c’est comme le pouvoir des microbes: ils sont petits, individuellement anecdotiques et impuissants, mais nombreux, et tendant naturellement à la prolifération. Face à un microbe, pardon, face à un médiocre, un individu capable et responsable reste maître de la situation, face à quelques microbes aussi d’ailleurs. Mais il y a la loi du nombre, et face à une prolifération de microbes, le talent ne compense pas, et c’est ainsi que c’est la médiocrité qui l’emporte.

    Je me plais à penser que la nature, ou Dieu, ou la société humaine, ou ce que vous voulez, produit de temps à autres un prophète-grand éveillé-maître spirituel dont la présence et le verbe ont la puissance suffisante pour taper du pied dans la fourmilière, je veux dire, pour pousser les sociétés humaines vers une nouvelle évolution. Mais que parfois aussi, c’est un grand malade, un fou, un tyran qui apparaît, et je ne sais si leur influence n’a pas finalement aussi, par accident, des effets de bords positifs sur l’évolution des consciences.

    1. Val

      Oula Mca j ai eu comme une répulsion réflexe quand j ai vu s afficher en rouge vif : telecharger le kit collecteur complet … o_Ô achtung minen ! !

  23. René-Pierre Samary

    « L’État, en dépouillant les individus de leur liberté d’agir pour eux-mêmes, a créé des armées de frustrés »
    L’étatisme n’est-il pas une conséquence de l’esprit d’égalité, sans lequel les minables, dotés d’une parcelle de pouvoir, n’auraient ni les moyens ni l’envie de martyriser leurs semblables ?
    L’esprit démocratique si bien décrit par Tocqueville a produit de l’envie et du repli, sur soi et sur son groupe identitaire. La convoitise et l’esprit tribal sous-tendent aujourd’hui ce que l’on ne peut appeler sans rire le vivre ensemble. L’égalitarisme a ramené l’humanité aux temps mythiques de la guerre de tous contre tous.
    Les hommes contre les femmes, les élites contre les peuples, les peuples de couleur contre les occidentaux, les piétons contre les cyclistes, les cyclistes contre les automobilistes, les fumeurs contre les non-fumeurs, les pauvres contre les riches, les jeunes contre les vieux, les déshérités contre les héritiers, les enfants contre les parents, les partisans de ceci contre les opposants à cela… Il y a surtout les humiliés face aux possédants, non pas de biens matériels mais possédant les moyens de s’affirmer en tant qu’individus. Ils veulent de la considération, ils veulent être importants, ces sans-grade en révolte, qu’ils soient noirs, jeunes ou femmes. Chacun a droit à un égal respect, et le savant est prié de s’incliner d’autant plus bas devant l’illettré que ce dernier a souffert d’un mépris désormais largement fantasmé, mais qui reste au centre de sa représentation du monde. Ortega y Gasset a vu juste*
    * La Révolte des Masses.

  24. melanox

    J’ai eu la chance( oui la chance) d’être verbalisé par un séide zélé de la RATP car j’avais par distraction oublié de valider mon pass navigo dans le bus j’ai payé 5 euros pour ce délit grave aux yeux de l’agent verbalisateur, le lendemain les mêmes agents contrôlent le bus, et là surprise je constate qu’un passager auprès de moi n’avait pas de billet, il se fait sermonner par l’agent verbalisateur avec un rappel a la loi et il le laisse vaquer sans le verbaliser ; je fait remarquer les faits il me répond qu’il faut savoir être « souple » et que le jeune homme n’avait sûrement pas de quoi payer. J’écris a la RATP souligner ce type de comportement à la tête du client, il m’ont répondu que les agents sont assermentés et qu’il faisaient ce qu’ils voulaient et jugeaient au cas par cas, et que pour mon infraction j’aurai pu payer 55 euros En bref tu es solvable on te tond, tu pleures et resquilles on ne t’emmerde pas pour ne pas faire de papier de procédure etc….

    1. Val

      @melanox +1 et ce traitement à géométrie variable commence dès l école : tu es d une famille sans pb et tu bosses rien ne t est pardonné, tu joues les victimes et tout sera bon pour excuser tes difficultés et manquements. On comprend pourquoi la France compte 40% de « pleureuses » 40% « sauveurs » et 20% de lucides atterrés . A part ça on nous bassine matin midi et soir avec la sainte égalité. … mais c est comme le reste : plus on en parle, moins on pratique.

    2. sam player

      Merci Mélanox pour ce récit, mais vous ne nous dites pas qu’elle est votre conclusion pour le futur, la leçon que vous en avez tiré pour la prochaine fois.

      1. Aristarkke

        Prendre une allure loqueteuse et sans-le-sou pour ses prochains voyages en bétaillère???

        (Et quant à toi, Ô Sam Player, ouvrir le Bescherelle…)

        1. sam player

          Rhoooo tirée
          Pour le « qu’elle » j’aurais instinctivement mis « quelle » mais la tablette en a décidé autrement, et maintenant que j’y regarde je sais même plus…

              1. Aristarkke

                Laquelle…
                Vous ne nous dites pas « laquelle » est votre solution…

                Ta tournure pourrait être valable si elle avait donné la solution que tu réclames en vain et à condition de flinguer tout ce qui suit la leçon, etc…
                Sinon, c’est incompréhensible…

          1. Aristarkke

            Et tu nous avoues comme cela, benoîtement, sereinement, que tu te laisses dominer par une machine…Ça, les vidéos rebeuhes,… tu es sur une mauvaise pente, amigo…

            1. sam player

              Bah à choisir à être dominé par une machine ou une femme, mon choix est vite fait…. Y en a une, on peut la débrancher !

              1. Hussard Bleu

                « Faut que j’ai quelques faiblesses apparentes »….

                Indeed they are !

                media4.obspm.fr/public/ressources_lu/pages_antiquite-moyen-age/ha-sauver-apparences.html

                au fait :

                fr.pons.com/traduction/allemand-fran%C3%A7ais/Quelle

                1. sam player

                  HB tu fais ton Pheldge ?
                  Oui d’où l’avertissement sur bibi et son aversion connue et revendiquée pour l’Outre Rhin

                    1. Pheldge

                      @ Bonzaille, oui c’est triste ce maquis, c’est le maquis sad diraient nos amis angliches

      2. Pheldge

        Porter un turban et prononcer quelques mots de reubeuh faciles avec allah dedans … et si le contrôleur persiste, crier au racisme, ça devrait le faire !

        1. sam player

          Dans les vidéos techniques genre tuto de méca bagnole, je trouve toujours assez drôle que cette langue soit-disant évoluée (l’arbre dit même qu’ils ont inventé les maths, les sciences etc… et qu’on a copié sur eux…) je me marre donc quand le discours est émaillé de termes français genre capteur, cardan, sonde lambda, débitmètre etc…

          1. Pheldge

            Bin mon z’ami sammy, pour en être réduit à aller chouffer les vidéos des mécanos reubeuhs, c’est grave … 😀
            « صفل le carter غ؎؁ج li bouchon d’huile … » 😀 😀

            1. sam player

              Bah dans certains cas ils ont des super astuces : ils ont pas le choix vu le peu d’outillages spéciaux dont ils peuvent disposer.
              Et côté électronique auto, et pour les mêmes raisons, ils ont de bons raisonnements.

              1. Aristarkke

                Y’a aussi le grand mage Mamadou qui vient à bout des motos russes et les fait craquer… comme solution locale. Non ???

                1. Hussard Bleu

                  de mon temps… fort reculé, faut l’avouer… on faisait « craquer » un deux-temps, pas un quatre-temps comme les Ural…

            2. Pheldge

              T’inquiète, j’avais compris, j’ai juste voulu rigoler un peu à tes frais, par chez moi on a pratiqué pendant des décennies la débrouille …

        2. BDC

          Eh ben hier matin contrôle des billets dans le métro : 2 nanas « reubeuh » dont une assermentée, et bien elles ont réussi à faire dégager le « jeune » sans titre de transport. Je ne sais pas ce qu’il advint par la suite mais c’est efficace les genres 1 reubeuh. Comme aux USA va falloir être raciste et misogyne et n’engager que des nanas non blanches. Top !

  25. bob razovski

    Ne vous inquiétez pas. Les employeurs qui en ont marre de se faire emmerder par les petits inspecteurs à propos de ces tickets resto utilisés le dimanche ont trouvé une parade : la carte resto.

    Finis les tickets, maintenant c’est une carte de paiement, qui ne fonctionne pas le dimanche et dont les montants utilisables chaque jour sont plafonnés (à 17 euros me semble t il).

    Car avant, non seulement on pouvait utiliser ses tickets tous les jours mais en plus, on pouvait en utiliser autant qu’on en avait, d’un coup.

    Les employeurs ont trouvé la parade aux inspecteurs. avec cette carte, impossible de se retrouve accuser de boulot le dimanche. Side effect : l’employé, propriétaire de l’argent mis sur cette carte, ne peut plus l’utiliser comme bon lui semble. Mais on s’en fout, puisqu’il s’agit de faire son bonheur, malgré lui s’il le faut.

      1. bob razovski

        Ah, j’avais cru que c’était une réaction aux stupidités des inspecteurs du travail. C’est donc l’état qui a imposé ça aux boites, ou ça vient du groupe « ticket resto » ?

        1. sam player

          Ça a été initié par l’état pour faciliter le travail des URSSaf et des contrôleurs des impôts. Et comme ce secteur est pourri par la connivence (agrément) ils ont signé des 2 mains.

      1. sam player

        Oui, bien vu, le ticket resto c’était bien pour ça aussi.
        P’tain theo tu dis pas que des gros mots… des fois 😀

        1. Opale

          De toute façon les sdf on s’en fout, avec la disparition progressive du cash, la fin des tickets resto et l’interdiction de donner des produits frais aux associations d’aide (croix rouge, etc.), ils disparaîtront bientôt de la circulation, ou comment éliminer un souci sans susciter de réaction.
          Tiens, même à la messe on n’aura bientôt plus besoin de cash :

          http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/paris-une-paroisse-instaure-le-paiement-sans-contact-lors-de-la-quete-7791887839

          1. Aristarkke

            Cela dit, les produits frais, l’interdiction n’est pas complètement idiote car à moins d’un circuit de réutilisation très court, la péremption arrive au galop. Si c’est pour sauver de la faim et précipiter leur fin par de la dysenterie, courante, etc… bien carabinée,…

            Quoiqueuh ! à bien y réfléchir, un petit nettoyage camouflé sous les meilleures intentions du monde ???

            1. albundy17

              Les produits périmés, vaste blague, suffit de cuire, regarde Mc do, et la semelle qui traine plein soleil, une fois bien chauffé, pas eu beaucoup de cas d’intox

                    1. sam player

                      P’tain j’ai vu ça hier : un nouveau symbole sur les claviers pour l’écriture inclusive, recommandé par l’AFNOR…
                      Le niveau de connerie devient stratosphérique… vont manquer d’oxygène…

                  1. Pheldge

                    la tri-chinoise ? trois d’un coup ? « Chinese girls are so gentle, They’re really such a tease, You never know quite what they’re cookin’, Inside those silky sleeves » (in « Some Girls » , Jagger-Richards )

            2. Pheldge

              Et puis, il faut bien solliciter le système immunitaire de temps en temps, sinon, il se rouille ! moi par exemple, je ne me lave jamais les mains quand je cuisine ! et en plus, c’est excellent pour le goût et le fumet ! 😉

  26. Mayaelle

    C’est le résultat du bac pour tous suivi de qq années de fac pour passer un concours de la FP, peu importe lequel pourvu qu’on ait la sécurité de l’emploi, puis se venger de la société (alors qu’ils n’ont pas reçu les bons codes vu le milieu familial dont ils sont issus) avec le petit pouvoir que leur fonction leur donne.

    1. sam player

      L’histoire des codes, c’est un alibi qu’on leur trouve.
      Mon père était cégétiste, votait communiste, RIP

    1. kekoresin

      Oui j’ai vu ça, avec propagande gros sabots sur télé pravda. « Ça marche super en Islande et tout le monde nage dans le bonheur autour des geysers. Vivement que la France rattrape son retard etc… ». Entre ça et le reste (caisse Bercy, accès handicapés, compte personnalisés de formation, impôts à la source, code humoristique du travail………) gérer une entreprise sera aussi plaisant que de se claquer une portière de tracteur sur les couilles un jour de grêle!

        1. Hussard Bleu

          Il faut bien que les ministres dégagés et les députés dégommés trouvent du travail !!!! vous n’êtes que d’ignobles revanchards antisociaux…

    2. Pythagore

      Les bras m’en tombent. C’est pire que le communisme.
      Solution: n’employer que des hommes. Si pas possible, filialiser. Une filiale avec les femmes, une filiale avec les hommes.
      Enfin au moins ca fera du boulot pour les indiens, pour transférer les données de SAP vers le fameux logiciel qui ne sera bien sûr pas compatible.

  27. Aristarkke

    Au fait et pour ceux qui ne suivent guère l’ actualité, c’est LE jour de la Femme, là aujourd’hui, tout de suite.
    Donc profil bas sur les réflexions douteuses, les allusions allusives , les coups au sexus solaire, etc…

    1. Dr Slump

      Ah ben, le chef a embauché une jeune stagiaire, en vue de l’embaucher pour de bon. Je fais quoi, je lui offre un café? Ah non, ce serait mal vu n’est-ce pas, harcèlement subtil, toussa?
      Mais comment je fais quoi alors? Je sais: je continue de l’ignorer. Case solved.

      1. BDC

        Ô Milord, il y a longtemps que j’ai repris mon tour de taille. Mais j’ai connu cette scène par 2 fois dans le métro effectivement, le port de robe moulante et de bas de contention étant recommandé par la profession médicale. Très heureuse période cela dit, mais aucune envie de recommencer !

  28. sam player

    Je mets ça dans le pouvoir des minables.
    La French Tech a du plomb dans l’aile… et c’est avec votre pognon (BPI France).
    Sur pressreader car l’article du Figaro est réservé aux zabonnés
    pressreader.com/france/le-figaro/20180307/282303910642809

  29. Nestorius

    Pour le gamin appelé Marseille, ça se faisait naguère, chez les princes qui voulaient honorer les Municipalités ou Provinces en les choisissant pour marraines de leur enfant. La duchesse de Longueville pendant la Fronde appela son fils Paris… Enfin Charles-Paris.
    Quant à Guillaume le Taciturne, il appela ses filles Catherine-Belgique, Charlotte-Brabantine, Charlotte-Flandrine et Émilie-Anversiana.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.