Des urgences et de l’intelligence artificielle

La presse, friande de tragédies humaines, en aura amplement fait l’écho : une jeune femme est morte quelques heures après son appel au SAMU de Strasbourg, pendant lequel les deux opératrices s’étaient montrées très en dessous de ce qu’on aurait pu attendre d’un service de traitement téléphonique d’urgences.

La publication de l’appel aura nettement aidé les médias à montrer le décalage béant entre la situation de la jeune femme, très souffrante, et le détachement stupéfiant (et finalement mortel) des opératrices à l’autre bout du fil.

Depuis cette publication, il s’ensuit naturellement une tempête polémique où chacun cherche à savoir à la fois comment sanctionner les opératrices en question et très accessoirement (nous sommes en France) à éviter que ce genre de situations dramatiques ne se reproduise. D’autant que ce n’est pas la première fois que ce genre de cas tragique fait surface : on se souviendra de nombreux exemples où l’un ou l’autre appel pour une crise cardiaque ou un manque d’insuline se seront terminés par des prises en charge hospitalières trop tardives conduisant parfois au décès.

J’ai assez peu lu d’explications sur le détachement émotionnel manifesté par les opératrices. Pourtant, quelques éléments permettent d’expliquer (sans excuser) leurs réactions pour le moins peu empathiques.

D’une part, les services téléphoniques d’urgence sont trop souvent confrontés à des appels sans fondement. La multiplication de ces appels et l’usage un peu trop large des services d’urgence pour ce qui ressort très souvent de la bobologie entraîne un scepticisme automatique devant tous les appels reçus, ce qui rend les cas réellement graves plus difficiles à déceler et complexes à traiter. Si un trop grand nombre d’appels se révèle être sans objet pour les urgences, faire le tri devient plus compliqué et amènera statistiquement à plus de faux négatifs.

D’autre part, on doit tenir compte du phénomène logique de détachement émotionnel pour les personnes qui sont constamment au contact de situations potentiellement dramatiques : les pompiers, les policiers, les urgentistes sont régulièrement et constamment confrontés aux drames humains, à la mort, aux blessures de tous types et pour pouvoir fonctionner efficacement, doivent se forger un certain détachement psychologique et émotionnel. Le dosage de ce détachement est peu aisé et conduit parfois à l’absence d’empathie qu’on a pu observer dans l’échange qui fait actuellement polémique.

Ces deux éléments (un trop grand nombre de faux positifs et l’expérience nécessaire pour les traiter qui entraîne un détachement émotionnel potentiellement dangereux) constituent une base de réflexion pour chercher des pistes d’amélioration du service rendu.

On pourrait par exemple évoquer ici la nature, publique et collectivisée, du système de santé français qui entraîne inévitablement son engorgement bureaucratique, rendant ce genre d’erreurs plus fréquentes. De même, on peut aussi revenir à la responsabilisation des appelants : la gestion des urgences étant actuellement du domaine public, c’est-à-dire payée par tous et donc gratuite pour l’appelant lambda, réintroduire un tarif (avec remboursement par le biais de la sécurité sociale seulement lorsque l’urgence est avérée) permettrait sans doute de réduire les faux appels.

Mais on comprend que ce genre de solutions, outre l’évidente levée de bouclier qu’elles déclencheraient dans le pays où tout le monde croit au repas gratuit, aux soins offerts et au collectivisme efficace, ne permettrait pas de couvrir le second facteur évoqué précédemment : la gestion émotionnelle des appels représente un coût psychologique très important pour les opérateurs.

Cependant, alors que les technologies de gestion de l’information progressent à pas de géant, une solution semble se dessiner.

Oh, pour le moment, on n’en est qu’aux balbutiements et il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour adapter ce genre de solutions à ce cas précis (la gestion des appels d’urgence), mais les progrès que vient de présenter Google en la matière permettent d’y réfléchir très sérieusement.

Ici, je voudrais introduire Google Duplex dont on commence à évoquer l’existence dans la presse généraliste : il s’agit de la dernière prouesse technologique proposée par les équipes de Google et qui se place comme votre assistant personnel, capable de prendre vos rendez-vous en tenant une simple conversation avec le commerce ou le professionnel dont vous souhaitez les services.

La démonstration, réalisée par Sundar Pichai, l’actuel PDG de Google, donne une assez bonne idée de l’état d’avancement de l’intelligence artificielle dans le domaine. Je vous encourage à regarder la vidéo suivante, assez bluffante. S’il ne s’agit pas encore d’un test de Turing, on s’en rapproche néanmoins un peu tous les jours :

Comme je le mentionnais plus haut, il faut bien comprendre que cette technologie, relativement au point pour la prise d’un rendez-vous dans une situation assez conventionnelle, n’est évidemment pas encore adaptée à la gestion spécifique de toutes les urgences (mais pour certaines, c’est déjà en cours).

Mais on comprend qu’au rythme rapide des évolutions technologiques, il arrivera un moment où il sera effectivement plus efficace de réaliser les filtres de premier niveau par des assistants artificiels qui se chargeront de faire le tri entre les appels relevant effectivement des urgences de ceux qui ne nécessitent que des traitements standardisés.

Les implications de cette technologie sont énormes et comme on peut s’y attendre, il n’a pas fallu longtemps pour que de nombreux commentateurs pointent les dangers de son utilisation, du détournement d’usage en passant par la mainmise de ces assistants (et des firmes les proposant) sur nos données personnelles jusqu’à la dépendance qui à terme pourrait faire de nous des assistés permanents, incapables de régler nos affaires sans ces aides.

Ceci revient tout de même à oublier assez rapidement tous les bénéfices qu’on pourrait en retirer, par exemple pour ceux qui ne peuvent pas, pour différentes raisons, interagir directement avec d’autres humains (handicapés divers, typiquement) jusqu’à enlever des standards téléphoniques des humains dont les tâches pourront être nettement plus gratifiantes que gérer des clients mécontents, des colériques ou des petits farceurs inutiles voire dangereux.

Par extension, si un consommateur lambda pourra bientôt disposer d’un assistant prenant ses rendez-vous, on imagine aisément que les commerçants pourront disposer d’un standard téléphonique répondant « automatiquement » (et de façon « crédiblement » humaine) aux principales questions de leurs clients, à un coût très modéré pour l’entreprise.

Au passage, on comprend qu’à terme, il est probable que nos assistants automatiques prendront des rendez-vous auprès de standards téléphoniques automatiques, tout ce petit monde électronique gérant de façon aussi humaine que possible des conversations dans lesquelles plus aucun humain n’interviendra. Ces derniers pourront alors se consacrer à des tâches requérant leur capacité d’abstraction ou, justement, cette empathie que la machine ne peut pas (encore ?) imiter, posséder ou gérer pour améliorer la situation qu’on lui présente.

Mais, comme je le disais, il y a loin de la coupe aux lèvres et il faudra de nombreuses années pour qu’on puisse atteindre le niveau de performances suffisant pour que ces assistants soient déployés aux urgences. Peut-être alors pourra-t-on éviter les tragédies comme celle de Naomi ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires362

  1. Le Gnôme

    D’ici à ce que les services étatisés acceptent d’utiliser un logiciel fait par un groupe américain capitaliste, il va passer beaucoup d’eau sous les ponts. Ils préfèreront bâtir leur propre logiciel avec leur efficacité coutumière alors qu’ils ne sont pas fichus de faire un programme établissant les cartes grises.

    1. Val

      @gnôme ah bon ? je croyais que c’était déjà fait .Nos fonctionnaires ne sont pas des robots ? Ils sont tous gris , font tous pareil , ah mais oui vous avez raison ils ne sont pas intelligents , peut être dans la prochaine release ..

    2. sam00

      Que je sache, les services étatisés utilisent tous Windows et la suite office … sauf à quelques exceptions près 😉

      1. Marco40

        Il y a 5 ans, dans une préfecture de région, les « petits » avaient droit à Libre Office, les pontes et quelques privilégiés à Pack Office. Super les documents à retravailler à chaque fois…..

      2. Pheldge

        Sauf que, Bill Gates est un milliardaire honteux, qui a confessé (y’a pas d’autre mot ! ) sa honte et sa culpabilité d’être riche, il y a peu, encore, dans le Point ! Donc Windows gagne un free-pass …

  2. Aristarkke

    Peut-être que plutôt que d’appeler les Urgences, vaut-il mieux y aller directement… et être préparé(e) à devoir faire la queue comme chez un vulgaire commerçant… en soins!!!
    Il est évidemment préférable de s’y faire amener par les Pompiers et, encore mieux, d’être en bonne santé durant les week-ends…

    1. Taisson

      Quand, on teste un après vente quelconque ou, déjà, il n’y à pratiquement plus personne, avec des réponses du genre « tapez les 15 chiffres du n° de série », puis tapez le 2, si la lampe s’allume tapez 3, etc…On à une bonne idée du truc !!
      Au moins, le problème de l’empathie variable ne se pose pas !

      Le mieux sera d’être en bonne santé…sinon une bonne dose de foi religieuse pour prier en mourant, c’est pas mal non plus…C’est surement aussi efficace que la plupart des répondeurs actuels, et on pourra prier Google avec la même ferveur !
      Les nouvelle populations, elles,n’hésitent pas à apporter leurs malades, imaginaires ou pas aux urgences, et c’est une des principales raisons de l’engorgement.
      Et, avec tout le respect qu’on leur connait, ils n’hésitent non plus pas à booster la productivité des soignants en tapant dessus.

      Nul doute que l’automatisme réglera le problème…

      1. BDC

        L’automatisme réglera le problème… vu que l’IA fonctionne par apprentissage, si la base de données n’intègre que des faux positifs, le robot risque d’avoir la même réaction que l’opératrice : faire appeler un deuxième service médical pour écarter le plaisantin, le cynisme en moins.

        1. sam player

          « L’automatisme réglera le problème… « 
          Bienvenue dans mon monde… p’tain pourquoi c’est toujours les meilleures qui sont déjà prises et qu’il reste que les boulets, les folledingues !

      2. Val

        @taisson +100 la vraie question c est pourquoi une jeune femme de 20 ans, se sentant partir et n obtenant aucun secours n a trouvé aucune personne dans son entourage pour lui porter secours. Que le on puisse penser qu une IA aussi sophistiquée soit elle puisse répondre à cette situation est tout simplement à côté de la plaque.

        1. albundy17

          Implant RFID avec mesure des constantes, plus besoin d’appel téléphonique.

          Le pendant, c’est « vous avez bouffé 4 hamburgers dans le canap en regardant le bigdil, votre assureur santé vous a résilié »

      3. Nemrod

        Je plussoie bien que je pense que l’IA sera plus efficace que l’humain à terme.
        Il ne faudra pas que cela soit piloté par l’Etat car c’est la catastrophe assurée.

        Ce cas tragique est la conséquence inéluctable de l’engorgement des services d’urgence.
        On peux ergoter des semaines sur ce cas précis, la multiplication est statistiquement inévitable.

        Le remède est ultrasimple : faire payer les chieurs ( nombreux) qui emmerdent le monde pour rien.

        J’y ai été confronté la seule fois ou j’ai eu besoin du système.
        Alors que je patientais avec une colique néphrétique, deux « chances » faisaient chier leur peuple pour une plaque d’eczéma…virtuelle d’ailleurs.

        Voilà.

        1. Arthourr

          « Le remède est ultrasimple : faire payer les chieurs ( nombreux) qui emmerdent le monde pour rien. »

          Tsss….Ce sera comme d’habitude, ultrasimple en effet : les pas-chieurs paieront pour les chieurs, avec l’incontournable mutualisation des emmerdes(-eurs) que le Monde entier nous envie…

          1. Nemrod

            Ah mais évidemment .
            C’est ultra simple pour des cerveaux normaux .
            En France en 2018 ça aboutira donc à ce que vous dîtes.

        2. albundy17

          « Le remède est ultrasimple : faire payer les chieurs ( nombreux) qui emmerdent le monde pour rien. »

          Ben non, leurs derniers roros sont passés dans les nikes.

          Aux niveaux des urgences, il faudrait un médecin régulateur bodybuildé à l’entrée…

  3. Val

    Belle performance techno . Le truc c’est que l’humain va s’adapter comme toujours et que les effets de bords risquent d’être rigolos car l’humain est facétieux.

  4. Higgins

    Je ne connaissais que de nom: fascinant. Encore quelque chose qui va révolutionner notre vie de la même manière que le portable et ses dérivés (smartphone) révolutionnent notre vie au quotidien.
    Pour l’affaire de Strasbourg, il convient de distinguer la faute de la réceptionniste (et pourtant j’ai lu que c’était une employée modèle) et les problèmes générés par le gratuit sans contrainte imposés à la population (qui ne voit pas ce qui ne se voit pas ou ce qu’on lui cache volontairement). La première appelle indubitablement à une sanction tant il semble que la faute soit avérée. ps la peine cependant de mettre la tête de l’impétrante sous l’eau, elle devra vivre avec cette bévue toute sa vie. Les seconds appelleraient, dans un pays normal pas pollué par le collectivisme, à un vrai travail de réflexion sur la manière de gérer les services d’urgence. Nos crânes d’œufs n’en sont tout simplement pas capables aveuglés qu’ils sont par l’idéologie qui les habite. Eric Verhaeghe apporte quelques pistes dans son article où on appréciera la conclusion: « Sur le fond, le système de santé français est coûteux. Avec 11% du PIB consacré à la santé, la France figure parmi les champions du monde de la dépense médicale. Pour un résultat médiocre! Et c’est bien ce qui gêne. Si, en contrepartie, d’un effort financier important, la qualité de service était garantie, tout irait bien. Tout le problème est que cet effort est peu productif et s’accompagne d’importants dysfonctionnements dont le management sanitaire ne semble guère se soucier. » (http:/ /eric-verhaeghe.entreprise.news/2018/05/09/defaillance-du-samu-de-strasbourg-et-mort-de-naomi-le-service-public-peut-il-encore-gerer-un-systeme-de-sante-tentaculaire/).
    Il y a eu des précédents avec ces pauvres gens morts dans les couloirs des urgences faute d’une prise en compte rapide. Il y a des soucis à se faire quand à la faculté de se faire soigner demain et après-demain dans la doulce France. Quelle devra être la crise qui fera réellement prendre conscience de l’inanité des choix faits depuis plus de 70 ans? Je suis inquiet.

    1. Gosseyn

      Avec 11% du PIB consacré à la santé, la France est une bonne affaire très bien gérée au profit de la SA Pharmaceutique, Hospitalière et Cie.
      Avec des milliards d’euros de dette, la France est d’une profitabilité inouïe pour les détenteurs de capitaux mondialement connus.
      Etc.
      Mais ce sont toujours les lampistes qui dysfonctionnent, n’est-ce pas ?

  5. 444

    Ouai mais … Google c’est une méchante firme turbo-liberale dont la technologie satanique inquiète le camp du Bien … Un bon repoussoir qui va repousser son utilisation loin … Très loin dans le temps.

  6. Bonsaï

    Le rêve fou d’un univers peuplé d’ordinateurs, la créature échappant à son créateur. On n’est plus dans la traditionnelle « morue » du vendredi mais dans la fiction philosophique…

    1. Gosseyn

      C’est pourquoi, d’une voiture  »sans pilote », dont le réglage des capteurs avait été abaissé pour ne pas prendre les sacs plastiques pour des obstacles en dur, une femme s’est retrouvée dans un sac plastique …
      Avec pour sempiternelle réponse que l’informatique n’y est pour rien puisque c’est une erreur humaine.
      Ce qui a pour conséquence de toujours augmenter la prise de risque et toujours imputer à des tiers les effets néfastes d’une politique dont les tenants ne sont, évidemment,  »jamais responsables ». Vous connaissez des ministres de ce genre …

      1. Aristarkke

        C ‘est un peu gros que le réglage des capteurs ne sache pas différencier un sac plastique d’un cycliste…
        De l’art de se raccrocher aux branches arborescences…

      2. Aristarkke

        « Avec pour sempiternelle réponse que l’informatique n’y est pour rien puisque c’est une erreur humaine. »
        Suffit de savoir que mon Doblo en version suspension renforcée (plus haute sur roues de 4 cm par rapport à la version standart) « allume » à peu près tous les deuxièmes étages des radars doubles, théoriquement réglés à 2 m pour ne balayer uniquement que les poids lourds…
        Et pourtant, il passe dans les parkings souterrains réglés à 1,90 m maxi…

        Cela doit être dû à la flexion du rayon, passé le premier ml de déploiement en portée…

        1. albundy17

          Pour rigoler, tu devrais faire un doigt d’honneur à chaque flash…

          Un gars l’a fait, condamné en première instance pour « insulte a dépositaire patati patata » ^^

          relaxé en appel

  7. sam player

    Bon, ça n’étonnera personne ici, mais perso, après avoir écouté la conversation entre l’urgentiste et Naomi, je ne retiendrai pas plus que ça la responsabilité de l’opératrice. La malade n’arrive pas à aligner deux mots, c’est le destin, Darwin toussa.
    D’un autre côté, l’opératrice, en abrégeant la conversation, a peut être réussi à sauver un autre patient.
    L’empathie est peut être une qualité à rechercher chez les opérateurs de SOS Amitié, mais certainement pas chez SOS Médecins (ou au SAMU) : on ne prend pas de bonnes décisions sous le coup de l’émotion. Mais peut être qu’il aurait fallu de l’émotion feinte, ça aurait fait plaisir à tout le monde…

    Quelqu’un qui vous assiste ne peut être responsable de votre mort… Il faut rechercher la cause première…
    J’en ai un peu ras le bol de cette recherche permanente de responsabilité…

    1. Calvin

      Intéressant ta phrase : « l’opératrice, en abrégeant la conversation, a peut être réussi à sauver un autre patient »

      Ce qui se voit et ce qui ne se voit pas.

    2. Pythagore

      Ce qui m’étonne surtout ds le dialogue, c’est l’absence de procédure de diagnostique.
      Il me semble que les operateur.trice.s devraient avoir une technique d’interrogatoire justement pour évaluer le niveau d’urgence et d’après le dialogue, ca semble plutôt être une conversation de comptoir de bar.
      Il m’est arrivé de me présenter aux urgences et une question par exemple était « sur une échelle de 1 à 10, quel est votre niveau de douleur ».
      Comme dit le major, il y aurait bcp à apprendre de cette tragédie, mais il ne se passera rien.
      .
      Avant de passer à l’IA, un progrès simple serait la vidéo.
      .
      Pour ce qui est de l’IA google, j’en ai marre d’avoir à faire plus à des machines qu’à des humains, machines artificielles ou humaines d’ailleurs, on s’entent. Mais bon faut reconnaitre que les jobs ds les call center, c’est pas top. Mais que fera-t-on alors de tous nos étudiants en psycho, sociologie et autre fadaise ?

      1. sam player

        Perso j’ai doucement rigolé quand on m’a demandé il n’y a pas longtemps de quantifier ma douleur sur une échelle de 1 à 10 : c’est complètement idiot (je peux expliquer si nécessaire)
        Sinon oui pour la procédure qui interroge le malade qui n’a qu’à répondre par oui/non… une faute là très certainement.
        Perso, avec les machines, je suis jamais déçu 😀

        1. Pythagore

          Oui c’est complètement idiot en soit pris séparément. Là où moi je répondrais 3 un gugus de la nouvelle chance qui attrape des douleurs insupportables aux globes oculaires rien que lorsqu’on le regarde dans les yeux dirait 10.
          C’est juste une question parmi d’autres, un indice, un élément parmi d’autres du protocole de diagnostique. Les médecins ne sont pas dupes.

          1. Pheldge

            STOP ! vous allez nous achevez le Papet, qui n’a vraiment pas besoin de vos « diagnostiques » ni autres « services publiques » … merci de recopier cent fois « un diagnostic », ‘je diagnostique » , « une affaire publique » et « un chiotte public » ! 😉

            A ce type de fautes, on devine aisément l’âge des auteurs-teuses,et à quelle date ils sont sortis de la « fabrique du crétin » comme le dit Brighelli !

            1. Pythagore

              arrrggg nnnoonnn, toutes mes excuses au Papet, je m’y mets de ce pas.
              Pour ma défense, ce blog est le seul endroit où j’écris en francais sinon allemand ou anglais, et je constate à mon grand dès ès poire que ca laisse des traces.

          2. Pheldge

            Et l’évaluation de la douleur, si elle est très relative et subjective, permet au moins de savoir comment souffre le patient … C’est déjà une information.

            1. sam player

              « … comment souffre le patient… »
              Perso, quand on m’a posé la question, j’ai répondu : vous voyez la fenêtre là-bas ? Si dans dix minutes vous n’avez rien fait, je saute ! Je pense que la préposée à pris conscience de ma douleur et m’a mis sous morphine… Bon, une fois que les effets se sont dissipés c’était pire qu’avant…

        2. Pythagore

          « Perso, avec les machines, je suis jamais déçu »
          Perso je préfère les femmes, je suis souvent déçu, (pas pour les raisons qu’elles imaginent d’ailleurs souvent) mais je persévère 🙂

        3. Val

          @sam de mon point de vue ce n’est pas idiot et crois moi les toubibs sont moins débiles que les machines. Et oui je veux bien que tu expliques ton point.

          1. BDC

            Les toubibs sont moins débiles ? Il y a quelques spécimens bien gratinés sur lesquels il ne vaut mieux pas tomber, et quand c’est vital c’est la roulette russe. Pour les cas bénins le charisme du médecin joue un grand rôle, oui. Le lien vers l’IA Corti le dit : les scores sont au moins aussi bons que ceux des humains vu que c’est du machine learning sur de vrais appels, donc l’IA acquiert une expérience bien plus grande qu’un vieux médecin, sans les biais humains (fatigue, mauvaise humeur, alcoolisme, etc).

          2. sam player

            Val, je ne pensais pas que c’était nécessaire d’expliquer, mais bon. C’est non seulement relatif à la personne, mais aussi au vécu : ta douleur que tu vas qualifier de 10 aujourd’hui, tu la requalifierais à rebours en 8 le jour où tu as encore plus mal.
            Je serai d’avis de couper un membre ou d’infliger une brûlure à celui qui se pointe aux urgences en indiquant que sa douleur est de niveau 9 ou 10… puis de lui demander s’il a plus ou moins mal qu’avant… Là on aurait une vraie information !
            Qualifier sa douleur de 9 ou 10 permet seulement de griller d’autres personnes dans la liste d’attente.

            1. Val

              @sam bien sûr , et crois tu que les médecins l’ignorent ?Et tu crois qu’ils ne se basent que là dessus ? Et tu penses qu’une machine se laissera moins gruger qu’un toubib qui a fait qq années aux urgences ? pour avoir entendu cette question qq fois pour cause de réparation de casse , ces questions aident les infirmiers à doser les anti douleurs , par ex : on met une chouille de morphine ou pas . Tu as qd même une nette tendance à prendre les gens pour des truffes , nan 😉

        4. Val

          @sam « Perso, avec les machines, je suis jamais déçu » sacré sam ! Méfie toi quand même , avec le quantique tu auras peut être des surprises

        5. BDC

          C’est peut-être débile mais c’est pour doser l’anti-douleur. Perso un médecin m’avait prescrit du diantalvic sans préciser que c’était en cas de douleur, j’étais jeune et très confiante envers cette femme, j’ai pris ça pour un anti-inflammatoire post opératoire … Oh la vache, grosse crise d’euphorie suivie du bad trip : 2 jours de dépression, heureusement que j’ai lu rapidement la notice pour comprendre ce qu’il m’arrivait. Depuis le médoc a été interdit suite à des suicides de patients, ah bah oui je comprends. Quant à moi je vérifie systématiquement les prescriptions des médecins.

          1. albundy17

            Le diantalvic n’a pas été interdit, mais retiré pour un pseudo manque de SMR, pis il y avait la nouvelle molécule tramadol que les labos devaient vendre.

            On ne retire pas un médoc parce que des gens se suicident avec. 6 grs de paracétamol tu n’as plus de foie, a 8-10 grs t’es morte, une boite vendue en pharmacie suffit.

            L’échelle de douleur est bien utile, quand je demande à ma fille le chiffre, je divise par 10 et lui dis que ça passera.

            1. BDC

              Rrhhooo Albundy, il n’y avait pas que du paracétamol, il y a un truc qui s’appelle Dextropropoxyphène, et j’ai bien vu la différence !

              1. albundy17

                Heuuu, oui, opiacé+paracétamol, c’est le di-antalvic.

                Il était super pratique pour les vioques qui n’arrivent pas à déglutir les obus qui leurs sont maintenant donné, pis ça les faisaient un peu planer, le temps est moins long.

                mais on n’enlève pas un médoc pour cause de suicide.

                Essaie le tramadol, tu vas voir, ça va te rappeler ta grossesse ^^

                1. BDC

                  ??? Me rappeler ma grossesse, pourquoi ? J’ai sincèrement adoré être enceinte, c’est le manque de sommeil par la suite que je ne supporte pas.

                  1. Pheldge

                    Pour l’euphorie que vous ressentîtes, pendant cette période, ô Très défoncée* shootée … et franchement, pour imputer une mauvaise descente avec du di-antalvic, faut le faire ! regardâtes-vous le calendrier, genre, la lune, les menstrues, toutes ces choses très féminines, qui ont une influence bien plus forte sur le comportement, que les quelques misérables milligrammes de Dextropropoxiphène ,…

                    *ça pouvait avoir un « double sens », alors j’ai corrigé, mais peut-être était-ce à votre goût… 😉

                    1. BDC

                      Maître Pheldge, j’étais complètement shootée avec 2 cachets, ça a duré toute la journée, et ensuite bad trip pendant 2 jours. Les hormones féminines ne m’ont jamais fait un effet pareil. Albundy j’ai eu quelques nausées au début mais très gérables (faut manger pour les calmer), c’est à la fin quand ton œsophage te brûle que c’est insupportable, mais problème réglé avec médocs, pas le gaviscon mais un truc du genre inhibiteurs de la pompe à protons.

          2. Pheldge

            Ô Très infirme, hier, faut laisser tomber toutes ces saletés, que c’est rien que des mauvaisetés de produits chimiques qui tuent ! Y’a une potion naturelle qui guérit plein de maux, en particulier ceux d’airain, c’est l’estrait de Cordhum. Essayez le, c’est miraculeux !

  8. Kazar

    Qu’on aime ou pas, la vidéo est bluffante. Sur la possibilité de remplacer les standardistes pour leur donner, en substance, des emplois plus gratifiants, j’ai un doute car il y aura toujours des personnes ne pouvant prétendre qu’à des emplois peu qualifiés, comme celui de caissière ou standardiste. Cela dit, j’ignore le niveau de qualification de la personne qui reçoit les appels d’urgence, j’espère simplement qu’elle est plus qualifiée qu’un employé de SFR dans un « call center »…

    1. sam player

      Comme d’hab, tu oublies que ce sont les plus pauvres qui vont le plus tirer profit de ce service car ça va abaisser le prix de la prestation et augmenter la concurrence…

    2. Aristarkke

      « car il y aura toujours des personnes ne pouvant prétendre qu’à des emplois peu qualifiés, »

      ET si jamais il nous en manquait, il y a déjà des cargaisons entières qui entrent de tous les côtés pour pallier…

  9. Bilo Radouz

    suis je le seul a me demander le statut sous lequel Naomi séjourne en France ? aussi, en ce qui concerne l assistance automatisee. Aujourd hui un article payant dans le Monde sur les difficultes de recrutement d’aides soignants dans les EHPAD. Les robots peuvent faire les lits et nettoyer les toilettes et emmener les pensionnaires aux repas pendant que les aides-soignants font la conversation. Mais voila, ca crée moins de CDIs. Alors ca ne se fera pas.

    1. Taisson

      @Bilo Radouz 11 mai 2018, 10 h 20 min,
      « suis je le seul a me demander le statut sous lequel Naomi séjourne en France ? »

      Non, je me pose aussi la question, mais à part le risque de récupération que personne n’à encore osé, ça ne change rien au dysfonctionnement…

      Tant que personne n’ à affirmé que l’opératrice était « raciste » ou « proche du front national »…
      Mais je suis presque sur que ça ne va pas tarder, ci ce n’est déjà fait sur les « réseaux sociaux « communautaires!

      1. bibi

        Vous oubliez qu’elle est aussi surement sexiste, parce qu’il n’y a pas plus sexiste qu’un genre un.
        Et un des problèmes des professions médicales c’est bien le taux de femmes que l’on y trouve et avec l’arrivée continue de médecin femelles qui représentent aujourd’hui près de 80% des reçus en première année de médecine, il faut souhaiter une automatisation rapide du secteur, si l’on veut encore pouvoir être correctement soignée.
        La féminisation des professions jadis masculines n’a jamais rien amené de bon cf l’enseignement.

        1. MarieA

          « La féminisation des professions jadis masculines n’a jamais rien amené de bon cf l’enseignement. » +100 Sans compter que dès qu’une femme a un petit pouvoir, elle se permet d’être incroyablement hargneuse. Il n’y a pas pire qu’un supérieur, un chef, femme. Tout le monde peut en témoigner.
          La très grande majorité d’entre elles seraient bien mieux à la maison, elles sont en fait frustrées de devoir « travailler » dehors alors qu’elles préfèreraient traîner à la maison, être femmes au foyer.
          Et quand je dis « travailler », je suis encore gentille, étant donné la productivité de 80% d’entre elles, au travail.

          1. MarieA

            Réfléchissez-y : pourquoi est-ce que la majorité des fonctionnaires administratifs sont de femmes ?

            Bizarrement, on ne les voit pas se battre pour combattre le trafic de drogue dans les banlieues…

          2. Flaghenheimer

            @MarieA Mes superieures hiérarchiques sont actuellement des femmes, deux très grosses bosseuses qui détesteraient rester à la maison. Et je m’en porte très bien. Vous devriez éviter ce genre de généralisation sans fondement.

            1. Husskarl

              C’est bien, il y a toujours des exceptions, personnellement dans 95% des cas, c’était insupportable de travailler avec des femmes. Mais oui, il y en a une ou deux avec qui tout le monde travaillait volontiers.
              Statistiquement, elles ne sont juste pas faites pour ça. Mais en général elles s’en aperçoivent un peu tard, vers 40 ans je crois…

          3. Val

            oula Marie votre cas est décidément grave. Ou bien vous êtes un bot lancé par le chef pour voir nos réactions . petit test : quand je dis marteau , vous pensez à quelle couleur ?

            1. Pheldge

              Gris ! et à deux têtes pour frapper deux coups : c’est un marteau pour écraser les souris et les rats, d’où la couleur ! le fameux marteau bi-rats ! 😀

          4. Tess

            Bibi et Marie A : Le stéréotype n’est pas bon conseillé. Désolée mais je ne partage pas votre point de vue. Je n’ai eu quasiment dans ma carrières que des responsables hiérarchiques femmes qui étaient très bosseuses, compréhensives, et très compétentes. Les plus chiantes sont celles qui n’ont pas mérité leur poste et qui ont été cooptée par un réseau (que ce soit dans le privé comme dans le public d’ailleurs c’est pareil)
            Par contre, celles qui sont à la base, il y a toujours son petit lot de bonnes femmes frustrées imbuvables, jalouses , hypocrites et toujours à fouiner partout pour dézinguer un ou une collègue.
            bibi « il n’y a pas plus sexiste qu’un genre 1 »
            Vous parlez des hystéro-féministes ? Comme si elles représentaient à elles seules le genre 1!

            Le raccourci est bien tenté Bibi !

            1. MarieA

              C’était l’esprit de Bibi qui s’était emparé de moi! 😛
              Evidemment, j’ai un peu exagéré ma pensée, comme vous l’avez bien compris. 🙂

            2. bibi

              Je crois mesdames que vous devriez vous écouter parler quand vous parler des autres femmes, un homme ne pourrait pas dire 10% de ce que vous dites sans être un véritable mufle.

              1. albundy17

                J’ai bossé quelques années avec une équipe entièrement féminine, effroyable les coups de putes, les malversations et rumeurs qu’elles se faisaient par derrière, puis mielleuses en face.

                Un vrai bal de faux culs

                1. sam player

                  Chez Philips éclairage (ça n’existe pratiquement plus) on installait des lignes de fabrication au niveau N et on bossait au niveau N-1 pour raccorder les utilities et donc on entendait bien les conversations des femmes au-dessus. Bon c’était clairement pas la crème de la crème de la population féminine, mais j’en aurais presque rougi si j’avais été en face à face… et tout le monde en prenait pour son grade, même le gars de la maintenance qui avait dû en sauter 50% !… et même nous : il suffisait qu’on remonte au niveau N pour un raccordement et on avait droit dans la foulée à des commentaires euh… salaces dirons nous.

                  1. Pheldge

                    « on avait droit dans la foulée à des commentaires euh… salaces » oh que tu as dû en souffrir, oh comme je te plains mon pauvre sam … Tiens, pour te consoler, on va demander une volontaire pour te faire un câlin ! 😀

                    MarieA ?

                    1. MarieA

                      Il est si sensible, le pauvre garçon, j’aurais trop peur de me faire accuser de viol…
                      Et puis, vous n’êtes pas au courant? Je ne suis pas anatomiquement une vraie femme donc a priori encore moins le type de Sam2D2.
                      Par contre, je lui ai trouvé la partenaire parfaite. Elle s’appelle Eve:

        2. Aristarkke

          si l’on veut encore pouvoir être correctement soignéE. ???

          Suis je le seul à me demander de quel genre vous pouvez bien être tellement ce n’est pas clair à vous suivre??? 😉

          1. Pheldge

            en tout cas, après le sam, elle est en train de se mettre le bibi dans la poche ! Pour peu qu’elle vomisse un peu sur la Germanie et tatie Angie, ça sera l’idylle ! 😀

        3. Dr Slump

          Ce que je vais dire va vous faire rire, mais il n’est pas jusqu’aux pygmées dans leur forêt du Gabon pour affirmer, à travers la tradition orale, qu’il ne faut pas laisser le pouvoir aux femmes, sinon c’est le bordel!

            1. Dr Slump

              Bah oui, c’est évident, on l’observe tous les jours même: quel perfection de monde! Heureusement qu’il y a des femmes pour assurer un peu de désordre, sinon quel ennui!

              1. albundy17

                 » Heureusement qu’il y a des femmes pour assurer un peu de désordre, sinon quel ennui! »

                Oui, exemple, ma femme pourtant bien ordonnée et comptable de formation, ce matin alors que je peregrinais pour une urgence chez client, m’interrompt, la clé télécommande de sa bagnole n’ouvre plus, je lui propose de prendre le deuxième jeu, c’est là que j’apprends que les piles de celui ci sont également à plat: y’en a un qui marche plus, pas grave, je prends l’autre, et surtout je ne remplace pas la pile du premier, hein..

                ça me fait penser aux gens qui crèvent un pneu, et laissent le pneu à plat comme roue de secours.

  10. Mo’ Truckin’

    Expérience personnelle.
    Lors de ma tournée à domicile, un jeudi d’Ascension, l’état d’un patient me fait appeler le 15.
    (seule infirmière en poste dans une vallée de 3200 habitants, 17 villages, sans médecin de garde, hôpital le plus proche à 30 km).
    Vingt minutes d’attente plus tard, je parle au médecin régulateur qui décide d’hospitaliser le patient.
    Question: comment une IA peut-elle gérer ce type de situation ?
    Réponse: elle ne peut pas.
    Conclusion: si les progrès technologiques sont indéniables, ils auront toujours des limites.
    Et la principale d’entre elles est que rien ne remplace le rapport humain.
    Dans le cas du jour, à savoir la prise de cette jeune femme par les services d’urgence (15, 18, urgences hospitalières, SOS Médecins, médecins de garde (en voie de disparition)), aucun diagnostique médical ne peut être fait par téléphone.
    L’envoi des secours à domicile relève d’une hypothèse de diagnostique basée sur la description de symptômes (quand c’est possible).
    Rien de plus.
    Parfois l’urgence est avérée et une vie est sauvée.
    Parfois non.
    Mais vouloir éliminer tout risque d’erreur est une illusion dans laquelle nos gouvernants se complaisent.
    Et ils ne sont pas les seuls …

    1. L’IA évoquée ici n’est pas pour les cas limites mais pour les 80/20 de Pareto (les 80% de cas qui ne nécessitent que 20% des moyens et du temps).

    2. Val

      @mo « rien ne remplace le rapport humain » et voilà et c’est une excellente chose . La multiplication des robots fera peut être prendre conscience (ou pas) du côté précieux et indispensable du rapport humain.

      1. Pythagore

        Je ne sais pas pour vous, mais ds mon cas, j’ai l’impression que les collègues au boulot ne s’expriment plus qu’à travers emails et chat. Même les conversations se font par email avec des emails qui s’empilent et finissent par faire plusieurs pages. Plus l’habitude de prendre son téléphone.
        Perso à travers ca, j’ai l’impression qu’on a déjà perdu conscience « du côté précieux et indispensable du rapport humain » et cela n’a pas l’air de les affecter plus que ca. Il y a en qui apparemment aiment bien passer leur journée avec un écran d’ordi.

        1. sam player

          L’écrit y a que ça de vrai… ça évite les déconvenues du genre « on m’avait pas dit », « je savais pas », « j’ai cru comprendre » etc… un mail et paf dans ta gueule. Y en a un (n+1) qui m’a dit une fois, alors que je l’avais averti de ses conneries par mail, qu’il n’avait pas le temps de tout lire… alors la fois d’après j’ai fini mon mail par « t’es un gros c** » et quand il est venu me voir ça m’a fait un accusé de réception…

  11. Dr Slump

    Le nombre de clampins qui courent aux urgences pour une petite grippe ou un gamin qui s’est fait bobo-mal-à-la-tête est ahurissant. Et le personnel ne peut pas trop se permettre de les renvoyer chez eux, ou sinon au risque de se faire agresser. Ajoutez à cela les CMU, migrants et autres roms qui peuvent bénéficier de soins intégralement gratuits, dans le sens où ils ne cotisent à rien du tout, et vous avez des urgences qui deviennent un bureau des réclamations, vu que tout le monde considère que c’est un dû.

    Et quelque part, vu la façon dont c’est organisé par l’état, on peut en effet considérer cela comme un dû, vu que c’est open-bar pour les uns, ou cher payé pour les autres. Le problème est clairement la collectivisation de l’assurance santé, et je remercie Hash de le rappeler sans ambages.

    Une autre solution créative au problème de la sécu collective: plus d’assurance santé, mais à la place un abonnement mensuel à payer directement à son médecin, qui pourra en échange vous offrir une disponibilité sans comparaison avec ce qui est permis chez nous. Ca existe déjà aux US, et pour ma part je pense que c’est le futur

    businessinsider.fr/us/direct-primary-care-a-no-insurance-healthcare-model-2017-3

    1. sam player

      Pas de souci, on va légiférer toussa : quota maximum de patients par médecin, diversité des revenus, des couleurs et des genres… je prépare le texte de loi !

      1. Dr Slump

        Ce n’est pas le but. Pas besoin de l’état ni de loi, on s’arrange directement avec le médecin de son choix. Soit tu fais de l’ironie à 2 balles, ce qui t’es assez coutumier, soit tu n’as rien compris, ce qui peut arriver aux meilleurs. Je pense que là, tu coches les 2 options en même temps.

        1. Aristarkke

          Doc, Sam fait de l’ironie et se borne à vous prédire ce qui arrivera (immanquablement) quand l’Etat s’emparera du problème dès les premiers essais privés.
          La plupart des locuteurs sont ici de par leur agacement (le mot est faible) de voir les fonx se mêler de tout et du reste pour « notre bien » et surtout le leur en matière d’encouragement à la prolifération de leur race…
          Qu’attendre d’autre d’un Etat où on parle de légiférer quant à l’ordre à avoir dans son frigo ou au problème -absolument crucial pour le bon ordre de ce pays- des doggy bags ??? 😕

          1. Dr Slump

            C’est ce que je me suis dit après coup en effet… que ce n’était pas moi que son ironie visait, mais les étatistes extatiques. J’dois être traumatisé j’sais pas, faut que je reparte en vacances! :mrgreen:

  12. Val

    Je suis pesuadee qu au bout de un moment les gens en auront leur dose de la « politesse  » et empathie convenue des IA . Il demanderont eux mêmes à ce qu ils se comportent en robots.

    1. MarieA

      Absolument. Pourquoi demander à un robot de parodier un humain?
      Et puis, peut-être que moins d’interactions entre humains permettrait de diminuer les tensions et d’avoir un climat plus paisible. Si on mettait davantage de distance entre les individus, avec des robots en écran qui remplacerait 80% des petites interactions sociales sans « intérêt », peut-être que les gens ressentiraient moins d’agressivité les uns envers les autres.
      J’ai entendu un prof d’université anglo-saxon dire que l’IA remplacerait très rapidement les avocats. Voilà une merveilleuse nouvelle. Avec le développement du télétravail, des consultations médicales à distance, etc…ça nous permettra de quitter la ville et de vivre loin les uns des autres dans plus de confort. Finalement il y a encore quelques raisons d’espérer.

      1. Higgins

        « J’ai entendu un prof d’université anglo-saxon dire que l’IA remplacerait très rapidement les avocats. »: on ne pourra donc plus parler de baveux alors?!!!

      2. Pythagore

        « Et puis, peut-être que moins d’interactions entre humains permettrait de diminuer les tensions et d’avoir un climat plus paisible. »
        Y a bien des tensions entre vous et Sam2D2, les tensions entre robots et humains sont aussi possibles.
        Un peu curieux qd même de prendre pour acquis les tensions entre humains et se réjouire de l’intrusion des robots pour « régler » le problème. Ne vaudrait-il pas mieux étudier la facon de diminuer les tensions par une communication plus adaptée ?
        Dans le 2eme appel de la vidéo google, la dame a l’air un peu énervée par le robot.
        .
        youtube.com/watch?v=yv0cJp-WHt8

        1. MarieA

          « Y a bien des tensions entre vous et Sam2D2 » 🙂 la différence, c’est que c’est volontaire

          Ce ne sont que des questionnements, des hypothèses. Je ne me réjouis pas spécialement, j’essaie de voir le verre à moitié plein. Les robots intelligents nous permettront d’avoir des relations affectives positives (comme nous en avons déjà avec nos animaux de compagnie) et de l’autre côté, ils diminueront les effets négatifs des échanges sociaux qui nous apportent moins de satisfaction (le fonctionnaire agressif, le professeur qui vous déteste, pas de discrimination, etc…).
          A terme, avec nos banques de sperme, notre GPA, nos utérus artificiels et autre, on pourra fonder la famille de ses rêves : un robot humanoïde pour le conjoint/la conjointe qui s’occupera de toutes les tâches ennuyeuses, les enfants seront créés dans les utérus artificiels après sélection minutieuse du type de gènes qu’on veut développer, ça permettra d’éviter les conséquences sanitaires de la grossesse, de l’accouchement, de réduire la mortalité.
          Un scientifique a même évoqué l’idée de prolonger la grossesse pour créer des enfants plus intelligents, grâce à l’utérus artificiel.

      3. bibi

        Si on remplace les femelles par des robots, gageons que beaucoup de mâles se passeront de la compagnie malsaine des femelles, ou qu’alors les femelles retrouveront un peu de raison.

        1. MarieA

          Exactement!
          « ou qu’alors les femelles retrouveront un peu de raison » mais non, justement. L’idée c’est que personne n’aura besoin de faire des concessions puisque chacun pourra programmer ses robots humanoïdes comme il le souhaite.
          Plus de conflits, plus de divorce, plus de famille brisée, plus de disputes au sujet de l’argent, du fonctionnement du foyer, ou de l’éducation des enfants.
          Il faut aussi penser aux personnes âgées, dépendantes, handicapées, qui trouveront là des aides incroyables pour accomplir toutes les tâches qu’ils ne peuvent pas exécuter et avoir une compagnie. Tout le monde y trouve son compte. Personne n’est perdant.

          1. Val

            @Marie vous pensez vraiment ce que vous écrivez ? Croyez vous vraiment qu avoir pour vis à vis une machine docile satisfera tous les désirs d un humain?

            1. MarieA

              Il ne s’agit pas de ce que je pense mais d’imaginer ce que cette technologie pourrait accomplir.
              On pourra programmer la machine exactement comme on le souhaite avec autant d’imprévisibilité qu’on voudra (et pareil pour toutes les caractéristiques).
              Peut-être que cela permettrait de diminuer/d’éliminer l’exploitation des êtres humains ce qui serait un véritable motif de réjouissance.

            1. Val

              @husskarl euh vous seriez surpris du nombre de gens qui ne sont pas en paix avec eux mêmes …Pour moi Sartre avait tort : l’enfer ce n’est pas les autres , c’est souvent soi même… et d’ailleurs les gens qui ne s’aiment pas sont bien incapables de construire une quelconque relation pacifiée avec les autres.

              1. Husskarl

                Vous avez raison sur le fait que les esprits immatures se haïssent eux-mêmes et sont incapables de rester seuls et en silence durant 10 minutes.
                Mais ce n’est pas se disputer =)

      4. sam player

        « J’ai entendu un prof d’université anglo-saxon dire que l’IA remplacerait très rapidement les avocats. »

        Si l’IA remplace les avocats, les conflits re régleront en effet sur le tapis vert… et plus besoin de tribunaux.

          1. bibi

            Avant de venir importuner les hommes demander à Google quand vous ignorez quelque chose.
            Note : si Google ne sait pas, alors vous pouvez demander poliment une explication.

    2. Higgins

      1) un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger ;
      2) un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi ;
      3) un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

        1. Jeanne ère

          Higgins a seulement lu Isaac Asimov! A lire et relire. Il était visionnaire.(Isaac Asimov… pour Higgins, je ne sais pas… 🙂

      1. Dr Slump

        Vous pensez robot, mais amha, à travers le transhumanisme et « l’homme augmenté », on va plutôt vers la cybernétique. A laquelle viendra se mêler la biotechnologie. Et à ce propos, Gunnm (« gunma ») a toute ma préférence.

  13. balin gayour

    Le risque zero n’existe pas, sauf pour les journalistes. Je suis sur qu’il y a des statistiques sur les cas de deces avant l’arrivee des urgences.Mais bien sur ce cas est different (Naomi, 22 ans, conversation borderline etc…). Qu’est ce que ca change aux faits de la cause ? Pas grand chose. QU’est ce que ca change a la valeur mediatique ? Tout.

  14. Taisson

    L’I A est incontestablement une solution à la non disponibilité médicale.
    Autant je suis persuadé qu’un système de diagnostic, doté d’un minimum de capteurs adéquats, peut fonctionner avec beaucoup moins d’erreurs qu’un humain, autant il me semble nécessaire que ce système doit être « piloté » par un humain, pas nécessairement médecin, le médecin devant intervenir en cas de doute, ou à un échelon supérieur du diagnostic.
    La présence de l’humain, d’ abord pour le côté « chamanique » du soin, qui joue un rôle, inconscient le plus souvent, auprès de l’individu en détresse de santé, et ensuite pour s’assurer que le « client » utilise le système correctement.
    Mais cette fonction ne s’appliquerait (selon moi) qu’aux consultations ordinaires.
    L’urgence nécessite une qualité que seuls les êtres vivants ont développés… (A ce jour) : c’est la capacité d’improvisation. Toutes les connaissances acquises par la mémoire infinie des robots ne leur donneront qu’une apparence de cette fonction.
    On le voit bien avec les humains « de haut de gamme », qui, à force d’apprendre les bonnes réponses, ont remplacé leur intelligence par la mémoire…
    Ce qui les rends parfaitement égaux à l’idiot « standard », quand la situation devient imprévisible, et en situation de stress !
    Le cas malheureux dont il est question ne doit pas dissimuler les innombrables erreurs et retards de diagnostic dans nos hôpitaux, ou les médecins actuels, formés comme des machines mémorielles semblent manquer particulièrement de flair…
    Ce qui est la seule différence, impalpable, mais énorme avec la machine.

      1. Val

        @nemrod +1000 les gens mentent ou bien omettent de dire les choses. Il y a aussi le coup de oeil de l humain : je sais immédiatement dire si les gens que je connais bien vont bien ou non idem pour mes animaux . Un bon toubib qui connaît bien ses patients est pareil.

          1. Val

            @world je ne suis pas extra lucide mais je vois bien si qqchose ne va pas et qu’il faut voir ou pas un toubib . Un tres bon pédiatre en retraite maintenant disait que quand il examine un petit enfant il n’oublie pas de regarder si la mère est inquiète ou non, car il sait qu’elle connaît l’enfant mieux que lui même, alors une machine …
            Par ailleurs pour les animaux, au prix du toubib, vous apprenez vite si vous en avez besoin ou non .

            1. BDC

              Et on demande aussi à la mère inquiète si c’est son premier ou si elle a eu des aînés, auquel cas c’est plus grave. Le pédiatre est bien avisé de rassurer la maman, c’est comme ça qu’il fidélise sa patientèle. Je suis déjà tombée sur un cador qui ne m’a pas crue quand, dossier médical à l’appui j’insistais sur la perte de poids de mon petit : il ne me reverra plus.

              1. Val

                @bdc et vous avez bien fait . le cador en question devait sans doute avoir un savoir encyclopédique mais manquait d’intelligence humaine .

  15. lxy

    Ce qui m’étonne c’est que 6 mois après son décès on ne sait toujours pas de quoi est décédée cette jeune femme…alors que toute la Presse en parle.Et par ailleurs comment se fait-il qu’elle soit décédée aussi peu de temps après son appel manqué ( 6 heures ?)

    1. Nemrod

      Défaillance multiviscèrale…ce qui veux tout dire et rien dire .
      D’autres sources citent une hémorragie interne .
      Très flou.

      1. Gosseyn

         »Défaillance multi-viscérale et hémorragie interne » peut se lire  »conséquences d’un coup de couteau » !
        Mais là, le politiquement correct aura alors frappé très fort !

        1. Si c’était Ebola, pas étonnant qu’ils n’aient pas révélé les causes du décès. Ceci dit, six mois après, ça aurait fini par se savoir un truc pareil. L’alternative, c’est une tentative de suicide ratée par exemple (en plus du petit coup de couteau / frappes diverses qui ne sont pas à écarter non plus).

          1. nemrod

            Ebola, je n’y crois pas.
            Vu la faible période d’incubation et la rapidité de progression des symptômes interdisant tout déplacement.

  16. lxy

    Septicémie foudroyante à la suite d’un avortement raté ? Elle se retrouve seule par crainte des représailles de la famille ?. L’avortement est-il hallal ? Autant de questions …que je me pose.

    1. Nemrod

      De toutes façon nous ne saurons que ce qui peux enfoncer la nana du Samu et nourrir les médias version « bienpensance ».

      S’il s’avère que la victime a caché des choses sur la raison de son appel l’opératrice du Samu sera innocenté mais on ne le saura jamais.

      Cf l’affaire Théo.

  17. lxy

    Globalement ce que l’on appelle abusivement « intelligence artificielle » c’est la combinaison entre d’énormes mémoires de données et des capacités de calcul gigantesques. L’IA sait reconnaître tous les objets courants dans une pièce parce qu’elle l’a appris. Sinon elle ne reconnaîtra ni un piano ni un éléphant..

    1. sam player

      Ouais c’est certain que si tu ne connais pas le mot piano, tu ne vas pas spontanément l’utiliser. Tout s’apprend et ensuite on apprend de ses erreurs, et une IA n’a pas d’amour propre donc apprentissage comme tout le monde.
      Je ne vois clairement pas la différence : ce qu’on appelle expérience c’est de l’apprentissage.

      1. Dr Slump

        L’IA qui ne reconnaît pas le piano restera sans action devant. Même si on lui upload le programme idoine pour qu’il scanne et identifie le piano, puis qu’il joue une sonate avec perfection, ca reste un programme qu’il aura fallu lui intégrer. Mais le premier gamin venu, avec sa curiosité et son instinct de jeu, viendra immanquablement le tripoter, oh ça fait du bruit! Et hop que je tape dessus pour faire encore plus de bruit avec, et je découvre qu’à gauche les sons sont graves, à droite ils sont plus aigus, il ne connaît pas ces mots mais il peut l’expérimenter sensoriellement, il peut apprendre des choses sans qu’on les lui enseigne. Et puis c’est bien l’homme sorti de sa caverne qui a créé le piano, et composé les musiques, sans qu’on ne lui ait appris.

        L’IA n’a pas ce genre de programme d’apprentissage par l’expérience sensorielle, connaissance et expérience restent deux aspects distincts d’un même phénomène. Bien malin qui pourrait dire ce que les IA pourrait devenir… les prédictions, c’est difficile, surtout quand ça concerne le futur.

      2. albundy17

        « ce qu’on appelle expérience c’est de l’apprentissage. »

        Et l’expérience est un peigne pour les chauves.

        Slump, tu es dans l’erreur, confondant sentiment, émotion et intelligence.

        Les algos sont programmées pour s’auto-modifier en fonction des événements extérieurs, à tel point que le père ne reconnait plus son bébé.

        ça modifie au sein même du code source.

        1. Dr Slump

          Je ne confonds pas, je précise que l’intelligence humaine, ou si tu préfères sa conscience, ne repose par que sur l’emploi d’informations brutes. Les sensations physiques, les émotions, les souvenirs ainsi créés, le fait que nous avons un corps qui produit toutes sortes d’hormones, que nous ayons une personnalité, que nous soyons en relation avec d’autres individus, tout cela participe à l’intelligence, à la conscience.

          L’IA peut apprendre avec son algorithme pour la fonction très spécifique qu’on lui aura programmée au départ. Mais un algo de recherche google ne va apprendre à couper le beurre. Répétons que cette intelligence est bien… artificielle, et n’est pas comparable à l’intelligence humaine, bien plus riche et complexe.

          Expérience et connaissance sont distinctes, c’est sam qui est dans l’erreur en affirmant que l’expérience c’est de l’apprentissage. D’ailleurs y’en a qui n’apprennent jamais hein!

            1. Dr Slump

              Donc pour toi les émotions, pour ne citer qu’elles, ne sont que source d’erreurs? Le nombre infini de situations que l’on rencontre dans une vie ne se limite pas à celles de devoir faire des jugements. Les émotions ont des fonctions, l’absence de peur peut te mettre en danger tu sais? L’absence de douleur aussi.

              On apprend aussi par les émotions et par les sens, c’est même là-dessus que se fonde notre intelligence. Dire que faire une erreur est le contraire de l’intelligence est absurde. C’est justement parce que nous avons la liberté de faire des erreurs que nous avons la capacité d’apprendre de ces erreurs. Les algo n’intègrent-ils pas déjà la fonction « essais et erreurs »?

              Ta compréhension de l’intelligence semble bien limitée.

              1. albundy17

                Il y a les erreurs liées au manque d’intelligence, les erreurs liées au manque de données, et les conneries faites par influence de tes hormones, c’est juste que tu confonds tout en faisant un gloubiboulga sentimental et émotionnel.

                Tu va maintenant me narrer que les tests de QI sont basé sur ton ressenti ????

                L’intelligence est cartésienne, ./

                Tu dois éventuellement faire un bon gros mélange avec l’intuition, qui n’est que le résultat d’expériences acquises et traitée de façon inconsciente.

                1. Val

                  @al « L’intelligence est cartésienne, » le problème al c’est que l’homme n’est justement par « cartésien ». Alors le limiter à cela est justement passer totalement à côté de ce qu’il est : de sa singularité . Prends nos héros : aucun d’entre eux n’a eu de comportement cartésien, et pourtant nous les admirons . Bref utiliser le cartésien pour comprendre l’homme c est mesurer de l’intelligence avec un pied à coulisse. Mais l’arrivée de tous ces IA à mon sens est une excellente chose car elles nous montreront clairement en creux (c’est à fire par leurs manquements ) ce qu’est l’homme.

                  1. albundy17

                    « Bref utiliser le cartésien pour comprendre l’homme c est mesurer de l’intelligence avec un pied à coulisse. »

                    Je n’ai pas évoqué « comprendre l’humain », et mesurer l’AI comme défaillante parce que l’on veut absolument que celle ci soit gonados dépendante revient à vouloir lui faire passer un QE, ce qui est totalement stupide.

                2. Dr Slump

                  Je ne fais pas de mélange avec l’intuition, j’en aurais parlé sinon, mais tu as raison de la citer, parce qu’elle participe à la connaissance sans être pour autant un pur processus rationnel cartésien. Si l’anxiété peut affecter négativement tes scores à un test de QI, le plaisir intellectuel contribuera au contraire positivement à tes résultats.

                  Je ne fais pas non plus de sentimentalisme (il n’y a que toi qui ait parlé de ça), et pour résoudre un problème, rien ne vaut pour moi l’exercice de la raison, je suis quelqu’un qui a fondamentalement besoin de comprendre intellectuellement les choses. Mais cette caractéristique rationnelle n’est pas un algorithme, elle naît à partir d’autres choses qui sont le corps, les émotions, les sensations, les relations, etc. Nous ne sommes pas des ordinateurs, et pour la signification de « intelligence artificielle », c’est comme pour « capitalisme de connivence »: c’est le mot « artificielle » qui est important.

                  C’est cette façon cartésienne de séparer corps et esprit qui est pour moi une erreur, le mécanisme a ses limites.

                  1. albundy17

                    « sans être pour autant un pur processus rationnel cartésien. »

                    C’est là ou tu te trompes. (enfin, là aussi).

                    Tu me fais penser aux femelles qui hurlent à la taxe rose et qui s’évertuent à acheter le rasoir de la couleur qui leur plait, en continuant à grommeler voyant le même 10 % moins cher, mais bleu.

                    Ou pire, aux communistes qui existent encore, alors que 2 sous de réflexion sur la nature humaine démontre par A+B que ça n’est pas viable, pas même besoin de retracer l’histoire pour en arriver aux conclusions.

                    Tu confonds intelligence et sentiments/émotions, et c’est apparemment foutu car ça a l’air d’être bouché à l’émeri.

                    1. Dr Slump

                      Je ne confonds pas bordel, c’est toi qui me prêtes cette confusion, par ton incapacité à te représenter les choses de façon systémique.

                      Reviens aux prémisses de cette conversation: Sam dit que expérience et apprentissage sont la même chose. Je dis que non: la connaissance, l’apprentissage, peut se passer de l’expérience, ce qui va dans ton sens, putain! Mais l’expérience peut se vivre sans connaissance préalable. Un bébé découvre le monde par sa raison, il met en oeuvre des processus de raisonnement très tôt, oui! Mais il le fait en exerçant ses sens, pourquoi crois-tu qu’il tripote et suçote tout ce qui vient à sa portée? Il utilise son corps, est stimulé par ses émotions, la relation avec ses parents. Prive-le de stimulations sensorielles, relationnelles, émotionnelles, et il n’apprendra rien, il deviendra un légume dégénéré! Et figure-toi que ce que je dis repose sur des expériences scientifiques qui ont été mises en oeuvre concrètement.

                      Le drame, c’est cette représentation mécaniste que vous êtes nombreux à avoir, étriquée, réduite à des fonctions isolées les unes des autres, sans voir qu’elles interagissent et se nourrissent mutuellement. On ne peut par parler d’intelligence en ce qui concerne les machines, en tout cas pas d’intelligence humaine. Et pour les humains, l’intelligence n’est pas que calcul mathématique, c’est pourtant pas compliqué à admettre!

                    2. Dr Slump

                      En fait ton incompréhension vient du fait que tu dissocies l’intelligence de la conscience, et d’où vient la conscience? Du corps? De l’intelligence? Ou l’intelligence vient-elle de la conscience? On ne peut séparer ces fonctions pour comprendre comment l’intelligence fonctionne.

                    3. albundy17

                      « On ne peut séparer ces fonctions pour comprendre comment l’intelligence fonctionne. »

                      Ben non.

                      Relis, avec ton doigt, et répond à la question: Ou se trouvent les question faisant appel à ta conscience, ou a tes émotions, dans les test de QI ?

                    1. Dr Slump

                      Bah vas-y dis nous Al ce qu’est l’intuition, puisque tu as l’air si sûr de savoir ce qu’elle n’est pas.

                    2. albundy17

                      « ce qu’est l’intuition, puisque tu as l’air si sûr de savoir ce qu’elle n’est pas. »

                      Déjà répondu a cette interrogation, apparemment tu ne lis même pas.

              1. albundy17

                C’est surtout qu’elle ne sert à rien, à part flatter vos émotions, on parle d’intelligence, pas de la couleur des bleuets.

                Le sel n’est pas une intelligence, c’est un exhausteur de goût, c’est tout.

                Mais c’est bon

                1. Dr Slump

                  Le sel est aussi un électrolyte, dont le corps a besoin pour soutenir diverses fonctions. Mais bon, si tu veux qu’il ne soit qu’un exhausteur de goût, libre à toi.

                  1. Val

                    @dr slump +1 😉 pas de sel pas de vie , c’est d’ailleurs pour cela qu’il était lourdement taxé . Al il faut que tu nous trouve un autre exemple .
                    qq de célèbre a dit « vous êtes le sel de la terre » je dis ça je dis rien

                    1. Pheldge

                      T’as le choix entre Mick Jagger, et l’autre enflé du melon d’Axl Rose, avant qu’il se mette à ressembler à Benny Hill …

                  2. albundy17

                    « Mais bon, si tu veux qu’il ne soit qu’un exhausteur de goût, libre à toi. »

                    Arrête de faire ton Sam genre 1 !

                    dans ce cas tu peux aussi définir l’intelligence comme un échange électrochimique entre synapses !

                    Mais on causait pas de ça

                    1. Pheldge

                      Ô intelligence artificielle qui a piraté le compte de Al, tu es démasquée ! rends nous notre béotien charentais, ses fautes, ses incompréhensions primitives, et ses embardées Al … coolisées !

                    2. Dr Slump

                      « Relis, avec ton doigt, et répond à la question: Ou se trouvent les question faisant appel à ta conscience, ou a tes émotions, dans les test de QI ? »

                      Les erreurs dans ta question, il y en a 2, sont tellement énormes que je jette l’éponge. A ce niveau d’incompréhension, ce n’est plus un problème d’intelligence, et je ne vais pas chercher à comprendre lequel. Basta.

                      Sam, en revanche, je comprends ton problème.

                    3. Dr Slump

                      C’est amusant cette propension à m’attribuer toutes ces intentions imaginaires: j’ai relevé 2 erreurs, ai-je dit que c’était des erreurs de grammaire? ai-je fait la moindre allusion à cela? Non.

                      Tu me reproches de botter en touche, ce qui n’est pas vrai, mais pour te donner raison sur ce point, lis cette question avec le doigt: où se loge-donc ton intelligence? Tires-en les conséquences à ta portée.

                    4. sam player

                      « Ô intelligence artificielle qui a piraté le compte de Al,… »
                      Il a des fulgurances des fois le Al… et je dois dire que d’une part j’ai compris 100% de ce qu’il a dit et que je suis d’accord à 99% avec… j’ai même du mal à trouver un point de désaccord sur ce sujet…
                      La fonction première de l’intelligence est de survivre et les émotions c’est tout le contraire, elles biaisent la perception de la réalité et les actions.
                      Dans la perception et l’action, le genre 1 est d’ailleurs beaucoup plus sous l’emprise de ses émotions et il ne faut pas chercher plus loin l’origine de ses faiblesses, et pas besoin d’être un psychopathe pour les leurrer.
                      D’ailleurs celles qui s’en sortent mieux que les autres sont celles qui peuvent faire la part des choses dans leurs émotions, je les aime bien d’ailleurs celles là, elles sont pragmatiques.

                      Ne pas confondre émotions et sentiments : la peur est un sentiment, un ressenti : il y avait une citation de je ne sais plus qui dans Criminal Minds qui disait à peu près ceci :
                      Dans les temps reculés, quand un homme entendait un bruit dans un fourré, il avait le choix entre 2 comportements : vaincre sa peur et satisfaire sa curiosité et il avait de grandes chances d’y laisser la vie, ou alors prendre ses jambes à son coup et fuir… et survivre… et nous sommes les descendants de ceux qui ont fuit et c’est pourquoi nous avons peur… ça n’a pratiquement rien à voir avec l’intelligence, c’est juste dans notre programme, notre code.

                    5. Dr Slump

                      @sam
                      « la peur est un sentiment, un ressenti… »
                      Erreur. La peur est sans aucun doute une émotion, au même titre que la joie, la colère, etc.

                      Un sentiment, un ressenti, ce sont encore deux choses différentes, qui recouvrent des réalités différentes, mais se mêlent volontiers avec les émotions, pour produire des impressions plus complexes.

                      Les émotions ont une fonction et une utilité, en être dépourvu présente quelques inconvénients. Et je ne suis pas sûr de la pérennité d’un monde qui serait composé à 100 % de psychopathes…

                    6. Val

                      @sam et entre celui qui a fui et celui qui est allé voir lequel préfères tu ? Pour moi celui qui est allé voir , tous ceux qui sont allés voir sont les bâtisseurs , les créateurs ou en quantique ceux qui sont sortis du puit de potentiel. La plupart d’entre nous dont moi les admirons . Ce sont nos héros . Quelle idée de vouloir voler ? Quelle idée d’aller monter sur l Everest , d’aller sur la lune . Aucun animal rationnel ne le ferait. Au sujet de la curiosité justement : sais tu comment on repère l’intelligence chez les gens, les animaux : on regarde le degré de curiosité. L’intelligence n’est pas l’expression de la parfaite rationalité pour être fulgurante il faut lui ajouter bien d autres ingrédients parfaitement irrationnels ceux la . Regarde E Musk par exemple . Je crois que tu n’as pas assez rencontré de gens fulgurants en chair et en os

                    7. sam player

                      Ouais Dr, sauf qu’on dit « un sentiment de peur » mais ce n’est pas ici qu’on résoudra ce qui fait la différence entre émotion et sentiment, y en a pas un de d’accord.
                      L’émotion fait souvent suite au sentiment : déception (sentiment) puis tristesse (émotion ou meme peut-être sentiment).
                      Perso, je ne dis pas « erreur », le doute m’habite…
                      Toi tu ne prends pas autant de gants… tu as la connaissance universelle et à l’occasion tu fais le psy comme ici… le Dr souffrirait-il plus que ses malades ?

                    8. sam player

                      @ Val
                      « @sam et entre celui qui a fui et celui qui est allé voir lequel préfères tu ? « 

                      Question idiote.
                      Déjà, et d’une, pourquoi devrais je choisir ? Il y a quelque chose à gagner ? Chacun fait sa vie.
                      Dans la citation (Darwin), il n’était pas question de trouver pitance ni une belle, mais juste de curiosité. Risquer de mourir par simple curiosité c’est vraiment bête hein ?
                      Aucun rapport avec ceux que tu décris et qui ont réalisé des exploits, aller voir derrière un fourré n’est pas un exploit.
                      Mais c’est vrai que cette peur fait certainement que beaucoup ne sont pas entreprenant : j’ai cité plusieurs fois le cas des australiens : leurs parents étaient certainement très aventuriers pour avoir osé se lancer dans un tel voyage à l’époque en abandonnant tout, sans espoir de retour, soit leur niveau de peur ancestrale était moins élevé, soit ils avaient rationalisé leur peur (risk reward ratio).
                      Un scientifique est forcément curieux, un curieux n’est pas forcément scientifique.
                      Perso j’ai toujours peur et c’est parce que j’ai peur que je borde mes projets et même ma vie perso, j’suis même parano. Dans l’industrie, un projet où les acteurs n’ont pas peur de déraper (budget, délais, technique), ça vire souvent à la cata. Vous avez un bon budget, un délai maousse tranquille, des moyens… ca transparaitra et les acteurs vont tout vous bouffer… Rentrez une commande en étant serré et sur la dead line et le projet sortira avec du bénéf.

                    9. Val

                      @sam 13 mai 16h32 « Question idiote. » ttt jugement de valeur destiné à faire sortir l’interlocuteur de ses gonds (je dirai à BM de te coller une fessée) . Mais libre à toi de ne pas répondre . Et d’ailleurs je ne te force pas à choisir comme tu l’écris et tu aurais pu répondre : j’aime les deux . Maintenant « risquer de mourir par simple curiosité , c’est vraiment bête hein ? » tu plaques un jugement de valeur , c’est leur vie ils en font ce qu’ils veulent tant qu’ils respectent les droits des autres. Regarde Cyrano, on peut rationnellement juger sa vie comme un fail retentissant et pourtant c’est une figure héroïque de notre littérature .

                    10. sam player

                      « …tu aurais pu répondre : j’aime les deux… »

                      Mais j’ai répondu… je ne veux pas choisir, je vais pas me marier avec !
                      Ah tu préfères que je dise des mensonges… et que BM me mette une fessée ? Rhoooo
                      De plus en disant cela (aimer, pas aimer) je porte aussi un jugement de valeur… Rhoooo
                      On n’en sort pas, et c’est pourquoi je dis que je m’en fous du mec qui va voir derrière le fourré par curiosité… et *poser la question* concernant la bêtise eventuelle de l’acte, ça reste une question, même si je n’en pense pas moins…

                2. Husskarl

                  Je n’ai pas parlé d’utilité. Mais restons sur ce chapitre puisque c’est le seul qui semble faire sens pour vous.

                  La poésie par exemple pourrait me servir à vivre, elle m’est donc utile, pour vous, ce sera un instant de détente et d’imagination (excellent pour la santé), elle est donc utile.

                  Cependant, le propos était que l’intelligence émotionnelle permet de créer, et cela, vous ne l’avez pas renié.

                  1. albundy17

                    La poésie, l’eurovision et the voice ont nettement contribués aux avancées de nos civilisations, sans cela, nous mourions tous de faim, grelottant sous les peaux de bêtes au fond de cavernes humides.

                    Je béni par ailleurs nos gouvernements, si impliqués dans la cul-ture au point de claquer davantage de pognon ds ce ministère que dans la justice et son bras armé, totalement superfétatoire étant donné la vie paisible de tout nos concitoyens.

                    Tiens, je suis enfin tombé sur le tarif de la grandiose oeuvre à Carcassonne: 250.000 euros. Ce sont vraiment des enc.

                    1. Husskarl

                      Vous confondez utile et indispensable. Mais que cela vous plaise ou non, oui la poésie contribue à la civilisation, c’est ce qui nous différencie de beaucoup de peuples. Faire de belles choses n’est pas indispensable et pourtant c’est ce qui fait que l’Europe ou le Japon ont des civilisations enviées. Les USA sont très avancés technologiquement, « utilitairement » parlant, mais ils n’ont pas de civilisation.

                      Le gouvernement subventionne ses amis, je ne vois pas le rapport avec les grands poètes qui ont vécu en d’autres temps. C’est hors sujet.
                      Mais pour critiquer également, oui, ce qu’ils font est moche, c’est de l’art dégénéré et évidemment très cher. C’est probablement du détournement de fonds publics.

                    2. albundy17

                      Oui, l’art africain et le sens du rythme qu’ils ont dans le sang en a indéniablement fait un continent en avance dans tout les domaines.

                    3. sam player

                      250KE, oui, mais aucune information sur kikapayé… et j’ai aussi entendu que dans 2-3 mois ça va être effacé (l’oeuvre, pas la facture).

                    4. Pythagore

                       » grandiose oeuvre à Carcassonne »
                      Je trouve l’effet visuel très sympa à vrai dire, par contre pour 250kEUR bcp moins. Cela aurait été plus simple avec un jeu de lumière.
                      Je ne sais pas qui financait Christo et ses emballages de monument, s’il faisait ca sur fond propre ou par parainage ou sur fonds public.

                    5. Dr Slump

                      « Slump, sans échappatoire t’as le choix entre écraser un nourrisson, ou sa mère de 25 ans, tu fais quoi ? »

                      A l’âge de pierre, j’aurais écrasé le nourrisson, évidemment, sans sa mère il n’aurait de toute façon aucune chance de survie. Mais nous ne sommes plus à l’âge de pierre, et le nourrisson a très probablement un père aussi, ou une famille proche, et si vraiment il n’a pas de chance, il reste tous les secours et recours charitables modernes. Dans ce cas, tu écrases qui gros malin? Et qui te dis que je ne vais pas préférer m’écraser ailleurs, cad prendre le risque sur moi, plutôt que sacrifier leur vie pour sauver la mienne?

                      Mais merci pour ta question, qui révèle ta bonne vieille représentation binaire et étriquée des choses.

                    6. Pheldge

                      « Christo et ses emballages de monumentS, s’il faisait ça sur fondS propreS » , euh pour ses emballages de PQ, je doute de la « propreté du fonds » surtout du fonds de culotte ( traces de freinages, douteuses … 😉

                    7. albundy17

                      Encore une fois tu n’as pas répondu franchement. On devine que tu préfères tuer la mère, productive et prête à faire une ribambelle de nourrissons, pour sauver le bébé qui ne servira à rien pendant 20 ans, pasque c’est cro mignon….

                      Je note au passage que tu sembles incapable de formuler une réponse sans y glisser invectives et injures.

                    8. sam player

                      Rhoooo Al, invectives et injures, que nenni, le Dr est envahi par l’émotion créatrice…
                      sam player – olea jacta est

                    9. Pheldge

                      Al, n’oublie pas la destruction créatrice du Schtroumpf péteur, surnommé également le péteur sur gaz 😉

                    10. Dr Slump

                      « On devine que tu préfères tuer la mère… »

                      Voilà pourquoi je m’énerve: parce que tu ne cesses de m’attribuer des propos, et maintenant même des pensées que tu lis dans ta boule de cristal. Tu me colles des étiquettes, et tu réduis mon propos à des formules binaires et caricaturales, alors que c’est toi qui dévie du sujet que j’ai lancé au départ.

                      Il est désagréable de converser avec des interlocuteurs rétifs à admettre que d’autres points de vue que le leur puisse exister, et il me paraît compréhensible de perdre patience quand ceux-ci, par leurs sous-entendus, visent à ridiculiser un supposé manque d’intelligence. J’ai au moins la franchise de ne pas faire de sous-entendus, et de m’exprimer sans détour.

                      Et ceci est valable aussi pour Sam.

                    11. sam player

                      « Il est désagréable de converser avec des interlocuteurs rétifs à admettre que d’autres points de vue que le leur puisse exister… »

                      …. dit celui qui énonce « Triste vie que la tienne, sans art, sans musique, sans livres, sans cuisine, sans plaisir,… »

                      Il me semble (semble hein) que tu vis très mal la contradiction et que tu la prends pour une attaque personnelle… mais de ton côté tu n’hésites pas à asséner tes vérités sans aucun argument, allant jusqu’à juger la vie des autres. Dans mes propos tu ne verras jamais ça, ce que font les autres je m’en cogne, c’est leur vie.

                    12. albundy17

                      « tu ne cesses de m’attribuer des propos, »

                      « A l’age de pierre, j’aurais écrasé l’enfant »

                      Soit tu es encore à l’age de pierre, soit tu écrases la mère, je n’attribue rien sauf a ne pas t’avoir sous entendu préhistorique.

                      Car en matière de sous entendus, je n’en ai vu que de ta part, concernant notamment mes limites intellectuelles, que je reconnais bien volontiers, moi.

                      Je te reconnais tout à fait le droit à d’autres points de vue, là aussi contrairement à tes pratiques, tout en essayant de comprendre tes réponses évasives quand ce n’est pas simplement éludé.

                      Les mots français ont des sens bien définis, ne sont pas interchangeables de façon parfaite avec leurs synonymes, et tu amalgame sous un seul vocable sentiments, émotions et intelligence.

                      Ça ne t’interpelle même pas.

                      « Triste vie que la tienne, sans art, »

                      Contrairement à tes croyances, l’art n’est accessible qu’aux bourgeois nantis, 1.000 euros l’entrée du concert au Philharmonique de Vienne, on n’y croise pas beaucoup de loqueteux. Le plus idiot c’est que plus de la moitié des places sont réservées à des gens qui y vont pour y faire des affaires et se faire voir (cf le golf, pour éclairer la lanterne de l’autre)

                      Bien sur, si tu es plus sensible à la peinture peut être quelques picasso (beurk) ou Dali doivent orner tes couloirs.

                      Ou alors tu considères qu’il y a plusieurs catégories d’art, un pour les sans dents, un pour les érudits comme toi, mais tu vas dire que j’insinue ^^

                    13. Dr Slump

                      « Tu me fais penser aux femelles qui hurlent à la taxe rose… »

                      J’ai apprécié aussi ton:
                      « Relis, avec ton doigt, et répond à la question… »

                      Ce n’est pas moi qui ait commencé sur ce ton!

                      « 1.000 euros l’entrée du concert au Philharmonique de Vienne… »
                      Tu considères donc qu’un ouvrage de littérature, ou un album de musique, ne sont pas des productions artistiques, et ne sont accessibles qu’à des rentiers argentés? Des expositions ou des musées d’art quels qu’ils soient, art comptant-pour-rien ou art classique de même? Dans ce cas oui, ta définition de l’art est pour le moins restreinte, et c’est triste.

                      Les mots ont un sens, certes, alors vérifions la définition scientifique du mot intelligence: cnrtl.fr/definition/intelligence
                      Désolé si la psychologie a peu de faveur pour votre intellect cartésien, mais si vous avez plus avancé je suis preneur.
                      On peut lire:

                      « Si la nomenclature de ces fonctions, de même que le rôle exact qui leur est dévolu, varient selon les auteurs, on peut considérer qu’elles sont de trois ordres : ordre de l’acquisition (sensation, perception, conscience), ordre de la conservation (mémoire), ordre de l’intellection proprement dite (association, intuition de formes ou de rapports, réflexion, jugement, raison, imagination…). »
                      Sensation, perception, conscience… et je rappelle pour la énième fois que mon commentaire portait sur la différence apprentissage/expérience, processus qui ne repose pas que sur l’intelligence pure, mais aussi les sensations et les émotions. C’est là que j’ai sans aucun doute formulé ma pensée de manière insuffisamment précise.

                      Quant à Sam, dans le genre, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

                    14. albundy17

                       » ou un album de musique »

                      Rhooo, lu sur ta platine BO ?

                      C’est à se demander si tu as un jour assisté à un concert.

                      Si ta plaquette de plastique stérile te procure toute satisfaction, tant mieux pour toi.

                      « « Tu me fais penser aux femelles qui hurlent à la taxe rose… » »

                      Explique moi le sous entendu, j’ai du mal a le trouver…

                      « « Relis, avec ton doigt, et répond à la question… » »

                      En effet, je te demandais juste de lire tout les mots avant de répondre, c’est ce que j’ai toujours expliqué à mes enfants quand ils avaient de mauvaises notes/ gommettes, eux ont désormais compris. Tu éludes ou réponds à coté de la plaque très régulièrement, admet au moins ça. (mais je sens le chemin à parcourir…)

                      Concernant le terme intelligence, c’est toi même qui l’a galvaudé avec émotion, sentiment et tout un fatras d’inepties, accompagnées pour le coup de quelques insultes, je ne m’en offusque pas, je constate.

                      Et je reviens sur l’une d’elle (question) savamment mise à la trappe par tes soins: Ou se trouvent les questions, dans les tests de Q.I. standards, faisant appel à l’émotion, le ressenti, et autres foutaises que tu inclues dans ton terme intelligence propre à toi ?

                    15. sam player

                      PTDR Slump
                      Pas qu’un peu biaisée ta lecture du cnrtl…

                      « [Les psychologues] parlent tous de l’intelligence, mais s’ils s’accordent à la distinguer (…) de ses conditions extérieures (…), ils ne s’entendent plus du tout sur ses limites et sur son point d’attache (…). S’agit-il de la mémoire? La moitié [des tests] l’englobent dans l’intelligence, la moitié l’en excluent. Ainsi de la sensation, de l’imagination. De chacune, tour à tour, on a démontré qu’elle constitue le noyau de l’intelligence, et qu’elle n’y a aucune part (Mounier, Traité caract., 1946, p. 601). »

                      et plus loin…

                      « Intuition et intelligence représentent deux directions opposées du travail conscient : l’intuition marche dans le sens même de la vie, l’intelligence va en sens inverse, et se trouve ainsi tout naturellement réglée sur le mouvement de la matière. Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 267. »

                      Bah en fait, pas un de d’accord
                      Tu nous prends pour des quiches ?

                    16. sam player

                      « Quant à Sam, dans le genre, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. »

                      Ça c’est de l’argumentation !

                1. Pheldge

                  Tiens , par association, quelqu’un connait-il le « musée de la menuiserie » de l’Ariège, à Foix, justement ? Il paraît que le must , c’est une exposition d’outil aux couleur « gay » , en particulier, une massette, un bec d’âne, et une scie ; la fameuse scie rose de Foix ! 😉

                    1. Pheldge

                      MarieA, il y a des extensions qui permettent d’insérer des emojis dans les réponses, parce que le coup des smileys avec les symboles de ponctuation ça fait cheap sheep comme dirait Al 😉

                    2. MarieA

                      Cher Pheldge, est-ce que ça ne va pas ralentir mon navigateur pour un truc que je n’utilise jamais à part ici? J’hésite…
                      Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas.
                      En plus, je ne serais pas obligée d’écrire comme une pré-adolescente, si vous ne me faisiez pas rire au point même de m’obliger à vous le signaler!

                    3. MarieA

                      @ albundy17 12 mai 2018, 17 h 18 min :

                      euh, je crois que vous vouliez dire « le cerveau », non?
                      Sinon, je ne comprends pas la plaisanterie (?)

                    4. albundy17

                      non, pas besoin de cerveau pour retenir quelques assemblages de caractères, d’autant que vous n’en utilisez qu’un, : D attachés devrait vous convenir 😀

                    5. MarieA

                      @ albundy17 12 mai 2018, 17 h 37 min :

                      Pardon, désolée, je n’avais pas compris, je pensais que vous vouliez faire une plaisanterie sur mon absence d’intelligence, d’où ma suggestion du cerveau.

                      😀
                      Voilà! Satisfait, Monsieur?

                    6. albundy17

                      Je n’ai pas assez d’intelligence pour pouvoir juger celle des autres, même du genre 1, je reconnais à peine les cons. (pas l’organe, hein)

                      Aucune satisfaction personnelle, c’est pour aider le croulant du piton qui fait une fixette, il n’arrive pas a intellectualiser autre chose que les gommettes et smileys bien affichés :mrgreen:

                      (le pauvre est très proche du sapin, de bonnes âmes lui laissent à penser qu’il bénéficiera même d’un peu de SG)

                    7. Pheldge

                      @ MarieA 17 h 15 : pfff, une misérable extension ? non, quand vous en avez un tas, ça rallonge seulement l’ouverture du navigateur … Essayez Opera …

                    8. bibi

                      @MarieA
                      Sinon on se réfère à liste des smiley dans WordPress et on tape le code full text.
                      geekpress.fr/wp-content/uploads/emoticons-wordpress.png

                      exemple : 🙂 🙂 🙂 test:smile:test

                    9. bibi

                      N’utilisant quasiment jamais de smileys j’ai fait un test avec les versions text ou full text.

                      Bilan : Les smileys sont ici correctement interprétés quelque soit le codage utilisé text ou full text pour peu que l’on place un espace avant et après.

                    10. Pheldge

                      @ bibi 10 h 50: la liste des smiley dans WordPress, c’est celle des smileys HTML5 standard. Sinon, le propriétaire du Blog peut les rendre accessible, s’il le souhaite, en utilisant un plug-in.

                2. Husskarl

                  @val

                  Tout à fait, j’ai hésité entre les deux exemples mais j’ai préféré le plus simple. Ce sujet finira bien sur la table un de ces quatre.

                3. Husskarl

                  @Al

                  Vous n’arrivez pas à faire la différence entre du Vigny, du Musset, du Bach, du Mozart et des coups de tambour ?

                  Je pense que vous la faites très bien cette différence. vous comprenez donc parfaitement à quel point l’art (réel) contribue à la grandeur d’une civilisation.

                  1. albundy17

                    L’art était une émanation de la civilisation, non l’inverse, émanation destinée à occuper les oisifs argentés et rentiers.

                    L’art contemporain est maintenant un ramassis d’horreurs produits par le copain du bobo ou par filiation dans un unique but mercantil.

                    Je ne vois pas en quoi le plug anal de vendôme fera évoluer notre société vers autre chose que la perversion ou la pédophilie quand on retrace le parcours artistique du Créateur.

                    1. Husskarl

                      Les choses sont sans doute un peu plus complexe que de la causalité linéaire. Ce que je veux dire par là, c’est que c’est une imbrication et non pas une cause-conséquence toute bête. Oui, nous pourrions trouver beaucoup d’autres facteurs mais peu importe car ce n’est pas là dessus que porte la conversation.

                      L’art, le vrai, le beau fait évoluer la civilisation qui le lui rend bien et ainsi de suite.

                      La non civilisation ou la dégénérée ne connait pas l’art, l’art dit contemporain en est un exemple. Nous trouvons alors dans ce faux art l’expression de la dégénérescence de l’émotion.

                      Tout cela pour dire, que l’émotion saine, c’est bien une création issue en partie de l’émotion. L’émotion est donc créatrice, elle contribue donc de cette manière à notre intelligence.

                    2. Dr Slump

                      « émanation destinée à occuper les oisifs argentés et rentiers. »
                      LOL

                      Triste vie que la tienne, sans art, sans musique, sans livres, sans cuisine, sans plaisir, qui sinon te détourneraient des seules choses valables dans une vie: le travail, la science qui permet de travailler, et le travail qui fait avancer la science.

                      Culture, art, jeu, tout n’est qu’émanations pour rentiers. C’est sans doute pour ça que tu viens quotidiennement lire les rapports de h16, dont la rigueur et la précision mathématique ne font aucune place à la culture, au verbe, aux jeux de mots, à l’humour et toutes ces inutiles émanations. Pas même la moindre photo rigologène. Emanation!

                      Positivisme et utilitarisme scientiste, seule la science doit guider le monde!

                    3. Husskarl

                      La peinture, la musique, la sculpture, la littérature ne font pas plus évoluer la civilisation que le golf selon vous…

                      A ce niveau d’incompréhension là, c’est perdu.

                    4. sam player

                      « Pas plus que le golf. »

                      Je tiens à faire savoir que je n’ai pas piraté le compte d’Al.

                      Je me suis payé une sacrée tranche de rire à lire le décompte de certains sur ce qui est de l’art et ce qui n’en est pas, on croirait à un communiqué du ministère de la culture. D’ailleurs je ne serai pas surpris que vous soyez pour que l’État soutienne certains arts (ou artistes) et pas d’autres (cf Opéra de Paris : 110ME).

                      En fait Slump and Co, vous raisonnez par rapport à vos goûts à vous… Perso je trouve belles certaines machines mais je n’irai pas jusqu’à les considérer comme de l’art, même si je me sens un peu un artiste parfois… (mon ego surdimensionné certainement).

                      Je suis d’accord avec Al, l’art n’est pas la base des civilisations, c’est juste une opportunité offerte à quelques uns d’arroser les autres : il en naît quelques chefs-d’oeuvre, mais pas plus (et certainement, sûrement même moins) que si les artistes devaient vivre que de leurs oeuvres : c’est le lot de toutes les subventions, ça diminue la qualité en éjectant la bonne.

                      Bon, le sujet a complètement dérapé avec les délires du Dr sur l’émotion et l’intelligence… je ne vois vraiment pas le rapport, un vrai con peut écrire une symphonie.

                    5. sam player

                      « Triste vie que la tienne… »
                      Abava la, tu confirmes… toi tu sais ce qui est bon pour les autres, un vrai étatiste…

                    6. Husskarl

                      « D’ailleurs je ne serai pas surpris que vous soyez pour que l’État soutienne certains arts (ou artistes) et pas d’autres (cf Opéra de Paris : 110ME). »

                      Non. Aucune subvention.

                    7. Dr Slump

                      « le décompte de certains sur ce qui est de l’art et ce qui n’en est pas »
                      Puisque toi aussi tu te mets à m’attribuer des propos et des intentions sortis de ton imagination, allons-y:

                      « l’art n’est pas la base des civilisations »
                      Personne n’a dit cela, Husskarl dit que l’art contribue à la civilisation, tu généralises son propos.

                      « En fait Slump and Co, vous raisonnez par rapport à vos goûts à vous… »
                      Je n’ai pas parlé de mes goûts, ni des vôtres. Pour Al l’art, je le cite, n’est qu’une émanation destinée à occuper les oisifs argentés et les rentiers. J’ironisais donc sur le fait qu’il a l’air de restreindre l’art à un champs d’application très limité, et à destination d’une population également très limitée.

                      « Triste vie que la tienne… Abavala tu confirmes… toi tu sais ce qui est bon pour les autres, un vrai étatiste… »

                      De ce propos ironique, tu peux en conclure que je suis un étatiste, que je suis pour que l’état finance l’art, et même qu’il définisse ce qui est de l’art. Bien sûr. C’est évident!

                      Vous restez incapable d’envisager que les deux, science et art, raison et émotion, puissent contribuer ensemble, vous excluez l’art et les émotions de la civilisation, vous ne jurez que par le rationalisme cartésien, en bref, la science, et après tu viens me dire que c’est moi qui prétend savoir ce qui est bon pour les autres? C’est vous qui êtes littéralement obtus.

                    8. BDC

                      « L’art, le vrai, le beau fait évoluer la civilisation » Euh … je serais curieuse qu’on m’explique en quoi. C’est plutôt un marqueur de civilisation. À part ça, toujours d’accord avec Albundy et Sam.

            2. Pythagore

              « je vais chercher des ships »
              Tu nous fais un stage de batelier 😉 ?
              ship=bateau
              chip=tranche fine, souvent de pomme de terre, cuite dans une friture.

            3. Pythagore

              « L’émotion est donc créatrice, »
              Si c’etait le cas, le genre 1 battrait le genre 2 à platte couture, or ce n’est pas le cas.
              Je dirais plutôt que le ressenti d’une émotion, l’analyse et une capacité intellectuelle à transformer les 2 en une oeuvre sont créateur.
              .
              NB:Hi hi hi on dirait qu’on répond à un sujet de bac 🙂

              1. Husskarl

                Je n’ai pas dit que la créativité n’était pas imbriquée dans une sombre histoire de QI =)
                Ces deux aspects sont complémentaires, l’émotion pure donne des choses qui ne tiennent pas la route (cf genre 1), l’intelligence pure ne donne pas une civilisation pleine et entière non plus.

                1. sam player

                  « …une civilisation pleine et entière… »
                  Bonsaï, sors de ce corps, on t’a reconnue !
                  (ou quelqu’un a piraté ton générateur de texte aléatoire)

              2. bibi

                L’émotion est créatrice, et de temps en temps nous avons un genre un exceptionnel qui magnifie le travail d’un genre deux au-delà de toute espérance.

                1. Val

                  @bibi après comme pour beaucoup de choses en ce bas monde on ne sait pas si c’est l’émotion qui est créatrice ou si la création crée l’émotion . une chose est sûre cependant, bibi n’est pas un bot

                  1. Dr Slump

                    Remarque judicieuse, qui m’éclaire tout à coup, eureka! En fait, Sam et Al sont des intelligences artificielles. Leurs réponses ne peuvent sortir des champs d’application qui leur ont été fixés :mrgreen:

                    1. albundy17

                      Une belle démonstration de ta méconnaissance de l’IA, entre autres.

                      Et toujours cette habitude de sous entendus concernant mes capacités cognitives, bien faibles je dois l’admettre, mais suffisantes pour l’avoir accepté, ce qui n’est visiblement pas ton cas.

                      Je serais bien intéressé par ton parcours de vie professionnel comme personnel, mais comme j’en ai l’habitude tu éluderas, au mieux tu feras du House.

                    2. Dr Slump

                      En effet je ne connais rien aux IA.
                      Mes capacités intellectuelles sont loin d’être performantes en toutes circonstances.
                      Mon parcours professionnel n’a rien d’exceptionnel, et mon parcours personnel ne regarde que moi.
                      Je n’ai rien d’exceptionnel, à part l’insignifiant fait qu’il n’y en a qu’un comme moi.
                      Satisfait?

                      Tu veux que ça continue de s’enfoncer dans l’attaque personnelle, ou bien l’on peut faire un peu d’humour en aparté, sans que 2 blogueurs aux aguets ne bondissent armés de leurs arguments affûtés?
                      T’es fâché? Tu veux des excuses?
                      Pouvons-nous en rester là, je vous prie?

      3. Calvin

        @Sam
        « ce qu’on appelle expérience c’est de l’apprentissage »

        Faux !

        L’expérience est le nom que l’on donne à nos erreurs.

        Oscar W.

  18. Boutros

    Totalement HS (encore que, s’agissant d’intelligence et artificielle).
    Sur la même page actu de glouglou aujourd’hui :
    – Rappel d’un fromage vendu chez Leclerc, des cas d’intoxication alimentaire « grave » signalés.
    – Bretagne : la dédicace de François Hollande dans un Leclerc déchaîne la Toile.

  19. Pheldge

    « Quant à Hollande, soyons clairs: il était fait pour être adjoint du préfet de Tulle, ou sous-président de la commission des fêtes du conseil général de Corrèze, certainement pas président de la République.
    Voilà, c’est tout ce qu’il y a à dire sur François Hollande » Charles Pasqua

      1. Taisson

        Quand on sait que l’autre François, le « dieu créateur » de toute cette bande, celui qui leur à ouvert les portes de toutes les fonctions ou ils se sont incrustés, tels une mafia, quasiment de père en fille (fils) n’ a jamais voulu lui confier la moindre responsabilité…
        Il n’aurait jamais du être président, et n’ est arrivé que par l’exploitation de la haine contre Sarko…Qui certes n’était pas le meilleur, mais, lui au moins, n’à pas mis une taubira (ennemie jurée des Français blancs) à un poste régalien!
        Et je ne parle pas des autres gourdes nuisibles…
        Et ce nuisible se pavane dans tous les médias, pour vendre son livre…
        Achetez donc plutôt les mémoires de JMLP..!! Forcement, la propagande nous dit qu’il ne faut pas avoir la moindre sympathie pour l’homme, mais son rappel de l’histoire sur la période évoquée est vrai…Pour les jeunes générations qui savent lire, on peut apprendre des choses sur l’histoire récente dont personne ne leur parlera à l’école!

        1. Pheldge

          « Pour les jeunes générations qui savent lire », justement, là est tout le problème, savoir lire, essayer (je place la barre très bas …) de tenter de comprendre …

        2. Flaghenheimer

          Mitterrand a ouvert les portes de la politique à Hollande en autorisant son embauche dans son cabinet, lorsqu’il a été élu en 1981. En outre, FH a obtenu l’investiture socialiste pour la députation en Corrèze la même année. Comme il avait présidé le comité de soutien à FM à HEC juste avant, il n’est pas interdit de penser que ce dernier l’a soutenu afin qu’il puisse se présenter.

    1. Stéphane B

      Un peu d’empathie pour ce brave moullande. Comme le précise Boutros, sa séance de dédicace donne une impression de parisianisme pour des journaleu
      ladepeche.fr/article/2018/05/11/2795890-quand-certain-parisianisme-moque-seance-dedicace-francois-hollande-leclerc.html

      1. Boutros

        Pas que, Stéphane.
        J’aime bien l’association fromage (pourri) / Hollande / dédicace / intoxication « grave »

              1. MCA

                J’ai l’impression qu’ils sortent leurs mémoires avant de devenir Alzheimer.

                Et se prennent un petit billet; ce qui au passage ne fait pas de mal.

                D’autres donnent des conférences à un prix exorbitant où se bouscule le gratin mondial avide d’apprendre… ce qu’il sait depuis longtemps; façon élégante pour l’auditoire de renvoyer l’ascenseur.

      2. Pheldge

        je viens d’entendre sur Radio Macron, euh, pardon, RTL, qu’avant lui Sarko ( en campagne en 2007 …) et Macron (également en campagne … ) avaient dédicacé dans des Hypers. La big difference qui est habilement omise, c’est que Flamby fait ça , après être passé par l’Elysée. Et vu comment, entre ses errements, ses hésitations et ses pantalonnades il a rabaissé la fonction présidentielle, il continue de se rabaisser, et éclabousse la fonction !

        Quand Bill Clinton fait de la promo, c’est par exemple pour la Rolling Stones Inc, ça a une autre gueule !

        1. MCA

          @l’ADP

          « il a rabaissé la fonction présidentielle »

          Loin de moi l’idée de le défendre mais ton protégé s’y était employé avant lui avec une certain succès, voire même un succès certain.

          Fini les présidents qui avaient la stature de la fonction.

          A présent la mode marketing a pris le devant, on s’américanise et se ridiculise un peu plus de jour en jour.

          J’attends le moment où un des prochains fera sa campagne avec un Tshirt Disney et une casquette Mac’do.

          1. Pheldge

            Que je sache, c’est à Flamby qu’on doit la pantalonnade de la rue du Cirque, qui lui a valu des rires et des moqueries planétaires, son cafouillage avec Léonarda etc … Il a placé la barre très haut 😉

              1. MCA

                Que veux tu, l’amour rend aveugle… encore une illustration.

                En réalité il y avait concours à savoir qui serait la plus minable et qui tournerati ce pays au maximum du ridicule.

                J’avoue ne pouvoir les partager.

                Cela dit, remember Nabo 1er sortant d’une conférence avec Poutine et s’adressant à la presse, si ça c’est pas un collector….

                1. albundy17

                  « Que veux tu, l’amour rend aveugle… encore une illustration. »

                  Fais attention, y’en a qui pourraient se dire que tu fais un distinguo entre intelligence et émotions qui la perturbe ^^

    1. Calvin

      La seule IA créée par des socialistes est l’Inspection Académique et ce n’est pas un modèle d’intelligence, loin de là !!

  20. Tess

    HS HIDALGO la dingue croule sous les migrants. « On court à la catastrophe » !!! nan ! sans blague !!
    Le ministre de l’Intérieur (collomb) avait défendu mercredi la mobilisation « sans faille » de l’État et avait invité Anne Hidalgo à faire usage de ses « compétences » et « d’entamer les procédures judiciaires » pour permettre à l’État de « mener à bien » une évacuation.
    Il demande à Hidalgo de « faire usage de sa compétence ». Elle est bien bonne celle-là, c’est collector !!!
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/migrants-%C3%A0-paris-hidalgo-en-appelle-au-premier-ministre/ar-AAx8yh1

    1. Nemrod

      Mouahaha !
      Bon, on va encore essayer de les envoyer en Grance profonde, contre leur avis et le notre.
      Quelle bande de connards quand même.

            1. albundy17

              sans doute, ils ont disparus quelques jours après.

              Pour l’anecdote, je suis un fil d’information sur les conditions du trafic routier d’min coin, il y a eu plein d’alerte « piétons sur la 4 voies », pasque tu comprends, il y a bien une piste cyclable reliant fouras -LRO, mais les réfugiés de guerre préfèrent le danger.

              1. MCA

                Ah, intéressant!
                tu nous dis par là qu’ils y en a,
                qu’ils marchent à pied sur la 4 voies,
                et au fait……. ils arrivent ou ils partent?

                PS : à défaut de Mercedès, vous pourriez leur payer des vélibs quand même!

            1. MCA

              Oui, on s’en souvient.

              De tte façon c’est en Angleterre qu’ils veulent aller, la France n’est qu’un pays de transit qui ne les intéresse pas… ouf!.

              D’ailleurs je m’étonne que la mafia des passeurs installée en Libye n’ai pas encore songé à installer une succursale à Calais.

              S’ils nous lisent…

                1. albundy17

                   » la France n’est qu’un pays de transit qui ne les intéresse pas…  »

                  Il y avait une blague circulant en GB expliquant que les migrants trouvent la france tellement pourrie qu’ils fuient chez eux

    2. Dr Slump

      Bah non c’est évident: le gouvernement Macron la laisse s’enfoncer et se discréditer pour de bon auprès des électeurs parisiens. Tout bénéf pour ensuite lui prendre la mairie aux prochaines municipales.

          1. sam player

            Méchant, méchant, méchant…
            Elle avait 4 heures pour préparer son interview et elle les a passées au maquillage (y avait du boulot)… Résultat : elle a raté les 2…

        1. Dr Slump

          Je n’ai pas dit qu’ils avaient mieux à proposer chez LREM hein. Les gouvernements se suivent, tous pires les uns après les autres. Cette année, c’est mieux que l’année prochaine!

        1. MarieA

          ha ha ha Mille mercis Tess. La première j’en avais entendu parler, je la trouve assez touchante, on sent qu’elle essaye de bien faire.
          Aïe, mauvaise pub pour nous le genre 1!

          1. Tess

            Effectivement mauvaise pub pour le genre 1 mais, en même temps, comme dirait Micron, c’est aussi le résultat de la politique de parité (il faut un quota de femme comme si nous étions une minorité ethnique). Résultat, ils ramassent ce qu’ils peuvent chez le genre 1. Ils ne se sont jamais demandés si les femmes avaient vraiment envie de faire de la politique.

            1. MarieA

              Oui, sans compter que LREM a dû constituer ses équipes très rapidement.
              Plus sérieusement, on sent que c’est vraiment le stress et l’inconnu qui les déstabilisent.
              Mais ça reste comique.

        2. Gosseyn

          Elle est très bien : il suffit de replacer ses mots dans le bon ordre et de remettre ses phrases dans les bons sujets !

                1. albundy17

                  Ma compréhension limitée de la conscience humaine ne m’a pas empêchée, par contre, de vivre avec ma femme depuis 25 ans, d’avoir toujours eu une clientèle captive pour faire bouillir la marmite, cela dans les divers métiers exercés, ainsi que d’avoir des enfants équilibrés.

                  Rappelle moi ton parcours de scientologue humain qui il me semble bien couinait de ne pas trouver de paillasse, voulait émigrer pour de l’herbe plus verte, et a finalement pris un poste de prof, summum d’une carrière de chercheur ?

                  Si il y a erreur sur la personne, je me confonds d’avance en excuses, il y a peu être un autre slump

                  1. Dr Slump

                    Je ne sais vraiment pas d’où tu sors tout ça, et il y a bien erreur sur la personne. Je ne suis pas prof, et n’ai jamais prétendu l’être. Concernant les piques que je t’ai envoyées, je n’ai fait que répondre aux tiennes, en les poussant un peu plus loin il est vrai. Non non ce ne sont pas des excuses.

                    1. albundy17

                      Tu bosses (ais) pas sur les paillasses ? Bretagne ? Rien à voir avec ton parcours ? (ni l’un ni l’autre, hein, sans jouer sur les termes, en labo par formation, qqchose du style)

                      Je n’ai pas besoin d’excuses, je sais ce que ça coûte a l’égo, ce n’est pas évident pour tout le monde.

                    2. Dr Slump

                      Pas du tout, ni en Bretagne, ni sur paillasse, ni de près ni de loin! Tu dois confondre, mais ça n’a aucun besoin d’excuses.

                      Je ne suis pas très sensible de l’ego, je me suis plus d’une fois répandu en excuses sur ce blog. Je n’avais simplement pas l’impression d’en être vraiment arrivé à ce point dans la conversation: des fois je ne mets pas de smileys, alors que pour moi ça reste sur le ton de la blague.

                    3. sam player

                      Oui, il confond… mais je le comprends… (dans les 2 sens du terme).
                      Slump fait du Slump : tout est dans tout et réciproquement, les mots n’ont plus le sens commun.

        3. Dr Slump

          Oh putain j’ai mal pour elle. Mais qu’est-ce qu’elle fout là bon sang? Cela dit, je suis sûr qu’on peut trouver des élus masculins capables de se vautrer de la même façon. Quoique? Bref! 😛

          1. Dr Slump

            @SamOver:
            « Slump fait du Slump : tout est dans tout et réciproquement, les mots n’ont plus le sens commun. »

            Dit celui qui a affirmé « ce qu’on appelle expérience c’est de l’apprentissage. », et même mieux, tu dis que les IA apprennent « comme tout le monde ». Les mots n’ont plus le sens commun, toussa…

            Ce sont tes propos (appeau?) qui sont à l’origine de cette polémique invraisemblable, je le rappelle. Je fais très bien la différence entre processus intellectuel et émotionnel, mais merci quand même les génies.

              1. Dr Slump

                Ce qui signe définitivement que tu es à côté de la plaque depuis le début. Encore une fois, mon propos au départ concerne la différence expérience/apprentissage, et la différence entre « intelligence » artificielle et intelligence humaine, ça paraît pourtant évident que ça ne fonctionne pas du tout de la même façon! Bouché jusqu’au bout…

                Face à un tel blocage, je préconise un traitement vigoureux: avale-toi un bon litre de Destop!

                  1. Val

                    @huss pas sûr , Al et Sam sont des rationalistes, la raison est la seule chose qui trouve grâce à leur yeux, le seul ingrédient de l’intelligence. Le reste (émotions par ex ) ne vient que polluer le réel. Ils ignorent peut être que ce mode de pensée peut les rapprocher du communisme quand il est constructiviste institutcoppet.org/2012/07/16/des-sortes-de-rationalisme-par-f-a-hayek

                    1. sam player

                      Mouais, si je fais une requête google {catholique, extrémiste} je peux te sortir des liens aussi…

            1. sam player

              Bah Dr, t’arrives à dire que les bébés sucent tout ce qu’ils trouvent à leur portée (je te laisse la responsabilité de ces propos hein) et si tu n’en déduis pas qu’ils font avec ces experiences leur apprentissage… y a un truc que j’ai dû louper.
              L’apprentissage est un processus continu tout au long de la vie, quelqu’un d’expérimenté ne le reste pas s’il ne continue pas son apprentissage, d’où le fait que bcp se retrouvent éjectés dans leur vie pro, ils ne se sont pas adaptés.
              Voila, c’est peut être plus clair pour toi (oupa), l’apprentissage et l’expérience sont liés. J’aurais peut être dû dire « l’expérience est le résultat de l’apprentissage » pour que tu comprennes mieux. Mais l’apprentissage se fait aussi par expériences (presque exclusivement même, même dans l’enseignement, rappelle-toi tes TP), d’où mon raccourci.

              1. Dr Slump

                « l’apprentissage et l’expérience sont liés » (pensée systémique)
                Eh ben voilà!

                « l’expérience est le résultat de l’apprentissage » (pensée linéaire), l’affirmation précédente est plus juste.

                    1. sam player

                      Je dis « gros LOL », car je n’ai rien dit de plus ou de moins que précédemment et tu sembles être presque d’accord.
                      Tu me sors ce « pensée systémique » qui arrive comme un cheveu sur la soupe, c’est sans queue ni tête, sauf à développer.
                      Tu es dans l’émotion et ça confirme qu’elle n’est pas du tout créatrice… excepté pour la création de bullshit par paquet de douze…

                    2. Dr Slump

                      « Tu es dans l’émotion » … préjugé, affirmation infondée.
                      Tu n’as rien compris à mes allusions entre parenthèses, d’où mon lol.

    1. Pheldge

      ça passe par la Patronale imprimatur à ce que j’ai compris et expérimenté …
      Sinon, tu colles le lien complet et tu attends … et parfois tu es déçu, ton image ne s’affiche pas, y’a juste le lien qui est publié. T’emm3rde pas avec des balises, ça ne sert à rien !
      Il existe au moins un plug-in de Word Press qui permet l’insertion d’images par les commentateurs, mais c’est le proprio du Blog qui peut l’activer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.