Médine au Bataclan : le Camp du Bien à la rescousse

Vous ne connaissiez probablement pas Médine (le rappeur, pas la ville) mais l’actualité et les médias français ont réussi le tour de force de lui offrir un peu plus que son quart d’heure de gloire : le Bataclan a en effet choisi de le programmer pour deux concerts en octobre, malgré certaines de ses paroles et de ses clips musicaux qui ne laissent planer qu’un doute léger sur son engagement religieux quasi prosélyte.

C’est ainsi que ce rappeur, auteur notamment de Don’t Laïk dont les paroles donnent assez peu dans l’ambiguïté, a été rapidement propulsé en avant de la scène médiatique. Tous les ingrédients étaient en effet rassemblés : un lieu de passage hautement symbolique puisque marqué par la mort de douzaines de personnes et des centaines de blessés dans un attentat islamiste, un rappeur à la prose aussi fleurie que délicieusement parfumée de modération, plusieurs personnalités politiques vent debout et tweets rageurs dégainés en salve serrée contre la tenue de ces concerts… Il n’en fallait pas plus pour que tout ceci enfle rapidement sur les réseaux sociaux.

Et alors qu’on aurait pu assister à un intéressant débat sur la décence, la moralité ou l’opportunité de programmer, à ce moment-là, cet artiste-là dans cette salle-là, la polémique a rapidement été détournée pour se résumer à une nouvelle opposition frontale entre une droite voire une extrême-droite naturellement islamophobe et méchante et cracra, et le reste du monde, naturellement posé et réfléchi (et mignon aussi bien sûr).

Je n’exagère même pas.

Écartons tout d’abord la question pratique de ce que le Bataclan peut ou pas faire de sa programmation : oui, les propriétaires de cette salle sont parfaitement libre d’y faire jouer les « artistes » qu’ils veulent. Et s’il n’est, commercialement parlant, certainement pas très judicieux de s’asseoir sur les questions morales ou de flirter avec l’indécence voire la provocation la plus caricaturale, la liberté d’expression et celle d’usage de sa propriété autorise effectivement la direction du Bataclan à programmer n’importe quelle mauvaise soupe de leur choix (après tout, soyons honnête, ce ne sera pas la première fois).

D’autre part, peut-on vraiment être surpris de ce comportement lorsqu’on se rappelle de la mise en scène consternante qui nous fut jouée lors de la commémoration de Verdun, dans laquelle on avait cru judicieux de faire trotter des centaines de gamins sur des milliers de tombes de soldats morts dans des conditions abominables cent ans auparavant ? Peut-on réellement s’étonner, de nos jours, de voir ce genre de personnages et cette direction artistique envisager sans broncher un concert dans une salle martyrisée alors que, lors de ces mêmes événements de Verdun, certains envisageaient aussi sereinement d’y faire braire chanter Black M, au passé « artistique » tout aussi sulfureux ?

Non, en réalité, il n’y a rien de surprenant : certains veulent absolument choquer, et la tribune et la visibilité que leur offrent les médias leur donnent de ce point de vue une réussite fulgurante. Un rappeur méconnu utilise (une fois n’est pas coutume, voyons !) des propos haineux et, magie d’une programmation maline, se retrouve sous les feux de la rampe.

Classique.

Ce qui l’est tout autant mais dont on parle, malheureusement, nettement moins, en est le traitement par notre presse, toujours à la hauteur de ses subventions ; pour elle, il n’y a guère de doute à avoir : ceux qui s’opposent à la tenue de ce concert ne peuvent être placés ailleurs que dans le champ politique, et même plus précisément, dans celui plus étroit encore de l’extrême-droite (avec une petite incursion de la droite parce que bon, tant qu’à faire).

Il suffira de parcourir les articles de la fine fleur journalistique française pour bien comprendre comment la polémique a viré à l’énième jeu de politicaillerie habituelle : ceux qui s’opposent à ce concert semblent n’être que « des élus de droite et d’extrême-droite », quand ce n’est pas toute « la droite et l’extrême-droite qui appellent à l’annulation de concerts du rappeur Médine au Bataclan » (avec des variantes possibles).

Escamotées (on dirait « invisibilisées », de nos jours) plus ou moins finement, les victimes qui s’y opposent aussi par la voix de leurs avocats. Oubliés ou pudiquement relégués en fin d’articles, ceux qui seraient plutôt au centre (comme des élus En Marche) voire à gauche et qui auraient les mêmes sentiments.

Pour bien enfoncer le clou, cette presse préfèrera balancer du Le Pen, du Wauquiez, du Ciotti, les laissant ainsi avec le monopole de la décence dans le débat public, ce qui, au passage, en dit très long sur la grave crise d’identité qui traverse la gauche et le Camp du Bien, du Progrès et de la Gentillesse en général…

Pire encore : en polarisant de façon si caricaturale le débat public comme un simple prurit d’une frange de la droite et de l’extrême-droite, en allant même jusqu’à présenter ces derniers comme des semi-débiles, cette presse de plus en plus indigente fait une nouvelle fois la sourde-oreille la plus complète à des réactions pourtant légitimes qui ont un réel besoin d’expression. Cette expression pourrait être de rappeler que, quoi que puisse réellement penser le rappeur Médine, ce qu’il écrit et ce qu’il chante dans ce cadre-là, à ce moment-là, choque effectivement une part de l’opinion et mériterait sans doute des aménagements, pour le dire posément.

Mais la presse n’en a cure. Pourtant, on pourrait être sûr que si un groupe de hard rock, joyeusement baptisé Dylann Roof, se prenait l’envie d’aller faire un petit concert dans une église de Caroline du Sud, chacune de ces publications ne manquerait pas de s’étouffer sous l’outrage dans de multiples articles incendiaires (au passage, on pourra se demander comment elle réagirait à un hypothétique concert de Bertrand Cantat qui serait organisé le 8 mars, journée de la femme). Du reste, on les retrouve toujours en première ligne lorsqu’éclate une énième polémique idiote (à base de féminisme, de sexisme ou de l’une de ces innombrables luttes que ces médias affectionnent tant de nos jours). En fait, il ne fait bon être outré que si l’on est du bon camp.

Comme le disait paradoxalement Médine, notre rappeur polémique, « La provocation ne sert que pour provoquer le débat. Si la provocation n’aboutit qu’à rester dans des postures, qu’on perd le dialogue, elle ne sert plus à rien. »

Comme une horloge arrêtée qui indique l’heure exacte deux fois par jour, il adresse ici un message que notre belle presse bien pensante et sur-subventionnée devrait méditer avant de paraphraser niaisement les dépêches AFP ou de nous infliger ses préférences morales débiles ripolinées en canons universels de la vérité, du juste et du bon goût : encore une fois, la provocation ne ‘perd pas le dialogue’, elle le clot avec beaucoup de mépris et de stupidité.

Commentaires239

    1. bibi

      Et pourquoi pas Auschwitz?
      Après tout les juifs que l’on sait près de leur sous pourront dormir dans des dortoirs à moindre frais que dans des hôtels de Nuremberg.
      La seule question qui resterai à régler serait la remise en état des douches.

  1. Calvin

    Je comprends les gens outrés de cette programmation, comme je comprends ceux qui vitupèrent contre l’ex chanteur de Noir Désir.
    Mais dans les deux cas, les gens sont libres d’y aller où pas.
    Nous devrions avoir la liberté d’expression et la liberté de penser.
    Il semble qu’elles soient toutes deux revues par la bienpensance et son « deupoideumezur style ».
    Cantat à la liberté tout court, elle subit les attaques de tous ces sombres héros de l’amer, Social Justice Warriors en anglais.

    1. Val

      @Calvin +1 mais encore une fois personne n’a interdit les concerts de Cantat. Il a annulé, point. La bonne comparaison serait Dieudonné .

      1. Calvin

        Je n’ai point dit cela.
        Juste que Cantat, une fois sa peine purgée, avait le droit de se produire, et ses détracteurs de vitupérer dans la presse ou aux abords (donc sans violence).

        1. Boutros

          Le problème , mon petit, est que si Médine(oummack) est libre de me casser les c…, je ne suis pas libre de lui casser la gu…
          Ensuite j’aimerais voir la tête de ceux qui assisteront à son spectacle.

        2. MadeInCH

          Cantat, il n’a JAMAIS montré le moindre remord.
          Au mieux il « a payé sa dette envers la société ».
          Bof.
          Oui il a le droit d’essayer de se produire.
          Oui des salles ont le droit de le programmer.
          Oui des gens ont le droit de faire une pression médiatique pour que ce soit boycotté.
          Non, personne n’a le droit de l’interdire.
          Et les politiciens ne devraient pas y mettre de la politique.
          Pareil pour Dieudonné
          Pareil pour medine au Bataclan.
          Pareil pour Eagle od Death Metal au Bataclan.
          .
          Mais je vois pleins de 2P2M. Surtout de la part de la bienpensance pleine de valeurs jamais énoncées.

          1. Le Gnôme

            Que Cantat ait le droit de chanter n’est pas niable, il a payé, mais sa propension a vouloir donner des leçons dans ses chansons m’est insupportable.

            1. MadeInCH

              Un type qui ne montre aucun remord n’a pas « payé ».
              La « seconde chance » ne vaut qu’avec de la repentance dans son coeur.
              Mais c’est de la morale, de l’humain. Pas du légal.

  2. Val

    Le Bataclan. Déja le nom en dit long. Au programme Eagle of Death. On n’a pas été déçu, le diable s’il existe les a pris au mot. Et nous n’avons eu que la version expurgée. Un ami du Raid présent sur place a eu la version intégrale. Et comme les patrons de la salle n’en on pas assez on a Medine, nom très parlant, qui chante pour ceux qui n’auraient pas compris « Crucifions les laïcards comme à Golgotha » . Bon et où on va papa ?

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Si le Bataclan a envie d’avoir la réputation d’être une poubelle culturelle, ça regarde ses propriétaires.

      Ce petit con de Médine a le droit d’avoir les opinions qu’il veut. Cependant, il y a des lois, en France, interdisant l’incitation à la haine. Ce n’est pas moi qui aie écrit ces lois, mais puisqu’elles existent, elles doivent s’appliquer de la même manière pour tous. Si les invectives plus ou moins rythmées de ce minable tombent sous le coup de la loi, celle-ci doit s’appliquer également à lui.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Peut-être, mais ça existe… et c’est appliqué avec sévérité dès lors que le kandubien le juge utile.

      1. Pythagore

        Je ne suis pas juriste, donc grosses lacunes, et donc question de ma part, n’est ce pas l’appel à la haine raciale qui est condamné ? D’après la phrase postée par Val, il ne s’agit pas de haine raciale.

        1. bibi

          Non ce n’est pas l’appel à la haine raciale qui est condamné mais l’appel à la haine.
          Code Pénal : Article R625-7
          La provocation non publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe.

          Est punie de la même peine la provocation non publique à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou identité de genre, ou de leur handicap, ainsi que la provocation non publique, à l’égard de ces mêmes personnes, aux discriminations prévues par les articles 225-2 et 432-7.

          legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000022376044&cidTexte=LEGITEXT000006070719

  3. Boutros

    J’envisage également des programmations alléchantes :
    – le KKK jazz band à Gorey, au Sénégal
    – le Adolf H Country à Ouradour sur Glane
    – le Polpot Philharmonique à Pnom Penh
    – le Cantat Sex Tet sponsorisé par Marie Claire
    – H16 et ses chatons en prime time sur la 2
    J’ai tout bon ?

    1. Le Gnôme

      Le congrès du Parti Communiste à Wall Street.
      Le congrès vegan à l’abattoir des Trifouillis les oies.
      Le congrès des bouchers à Bombay
      Le Yiddish club en représentation à Téhéran

      Etc..;

    1. WorldTour73

      Comme les cocos de l’URSS ont failli à leurs tâches. Pour se raccrocher aux branches, ces petites p**** soutiennent maintenant le califat mondial.

  4. cherea

    Oui la presse fait semblant de ne pas comprendre. On a l’impression que dans ce pays, tout se résume à deux livres, en gros le code civil et les livres saints, tous faisant fi de leur libre arbitre. Sinon vraiment des vrais enc… les programmateurs du bataclan qui avaient interdit Eagle of Death Metal de jouer dans leur salle…et ce Médine qui explique à chaque fois qu’il est dans une mauvaise posture, « je m’excuse… »  » Mais non… » et le pire est bien sûr ceux qui ne veulent pas voir le loup islamiste derrière le rappeur. Pour ma part, les yeux sont bien décillés depuis longtemps…
    On pourra reprocher 10-20-30 ans à JM Le Pen d’avoir dit cela, à Marion Maréchal et Marine d’avoir dansé dans un bal…mais on on ne voudra pas avoir que tel rappeur, tel animateur de télé, choisi par Macron pour être au conseil des villes…aura frayé avec la pire racaille islamsiste…

    1. Aristarkke

       » en gros le code civil et les livres saints,  »
      Le Code Pénal devient un challenger très sérieux dans ce concours là…
      Heureusement que c’est la génération soixante-huitarde qui occupe les lieux de pouvoir…

  5. Alliterator

    Pour me coup, Medine est quand même connu. Et il est pour une société laïque, il critique fortement le laïcisme, cad une dérive visant à être anti religion plutôt que de fournir un cadre neutre dans lequel chacune peut s’exprimer.

      1. Alliterator

        Une simple précision par rapport à l’article, Médine n’a rien d’un extrémiste, sa femme ne porte même pas le voile et il n’a cessé d’appeler a la cohabitation des religions. Par contre c’était un polémiste, donc je peux comprendre que ça choque certains.

        1. cherea

          Blabla, Blabla….blabla et encore blabla

          personellement, je ne me laisserai plus enfumer par leurs belles paroles de cohabitation auxquelles personne ne croit..Il y a eu beaucoup trop de mensonges, de dissimulation et de morts de la part des islamistes, qui sous un faux-semblant de modernité cachaient des loups. Combien de fois on a entendu « Mais, non, c’était un type normal, il sortait avec les copains…il buvait » pour ensuite aller faire un carton. Fini la neutralité, fini l’indifférence, quiconque porte une longue barbe, un voile intégrale malgré les beaux discours…est un islamiste, c’est clair et net pour moi et pour plus en plus de Français.

          Il y a quelques années, l’institut Montaigne, pas vraiment une officine d’extrême expliquait calmement que parmi les jeunes musulmans en France, 35% était + ou – pour l’instauration de la charia.

          Médine, comme tous ces prédicateurs à la noix joue sur les 2 tableaux,
          1/ vivre-ensemble, République, beaux discours sur les médias mainstream 2/ Niquez ces kouffars dit-il en substance aux 35% de nos musulmans qui veulent la charia en France.

          À tous ceux qui jouent sur les 2 tableaux, c’est fini, vous êtes confondus, démasqués…Donc Alliterator, restez bien enfermé dans votre naïveté…et à d’autres les belles paroles de cohabitation religieuse.

          1. Alliterator

            Un beau hors sujet révélateur de votre bêtise, ignorance et xénophobie.
            Devinez qui a écrit :

            ‘L’envie d’éclater une banque
            De me crucifier le caissier…….
            ….J’ai envie de violer des femmes
            De les forcer à m’admirer’

            Sûrement un dangereux islamisme tiens…

            1. Dr Slump

              Sophisme. Vous déviez sur un autre auteur de paroles haineuses, ce qui ne dédouane pas Médine de ses propos et agissements, mais que vous utilisez comme argument fallacieux pour le défendre. En somme vous allumez un contre-feux, mais je vous l’apprends: ça n’éteint pas le feu qu’a allumé Médine. Je ne peux pas me prononcer avec certitude sur sa personnalité et ses intentions, mais les faits sont têtus, comme dit l’autre.

              1. Alliterator

                Oui, les faits sont têtus, Sardou appelle au viol et au meurtre, il faut donc le sanctionner.
                Ou bien faut-il prendre en compte le contexte ?
                Votre manque de logique et votre morale à géométrie variable font vraiment flipper.

                1. Taisson

                  Alliterator 13 juin 2018, 13 h 44 min

                  « , les faits sont têtus »
                  « Ou bien faut-il prendre en compte le contexte ? »
                  Appliquer une « logique » coupée de toutes les réalités concrètes tourne facilement au crétinisme…
                  Combien de fans de Sardou ont commis des tournantes et ont attaqué des banques?
                  Ou est le bon sens ?
                  Oui, les faits sont têtus: Plus de70% des occupants des prisons de ce pays sont des gens qui s’expriment de la même manière que vos amis rappeurs…Qui se vantent, même s’ils sont devenus « bourgeois » d’être du côté des déviants, « brutalisés » par l’ordre !
                  Vous et vos semblables, ratiocineurs, et donneurs de leçons, prenant les autres pour des idiots, ne sont que des produits décervelés d’un demi siècle de propagande.

                  La liberté de critiquer ne doit pas s’appliquer que dans un sens.

                  Si un salopard à le droit de s’exprimer, pourquoi les autres n’ont ils pas le droit de protester?
                  Pourquoi toujours cette discrimination ?
                  Par exemple:
                  Pourquoi à t’on le droit de collectionner les boucles de ceinturons avec la faucille et le marteau, et pas celles avec le moineau à roulettes ??
                  Liberté pour les collabos et pas pour les autres…

                2. Calvin

                  @Alliterator

                  Sardou n’aurait pas pu chanter cette chanson en 2017, post-Weinstein.
                  Medine aurait pu chanter sa chanson sans soucis avant Charlie.

                  1. Pheldge

                    D’abord, cette chanson, c’était un peu comme un film, façon « orange mécanique », c’était dans l’air du temps, et il n’y en a pas eu d’autres du même type. Et comparée à certaines paroles de rap US actuel, c’est presque gentillet …
                    Je vous invite à lire la page wiki qui lui est consacrée, avant de continuer à raconter n’importe quoi.
                    « Sardou se met ici dans la peau d’un homme qui se réfugie dans l’alcool afin de lutter contre la banalité de son existence,Il y exprime ensuite ses pulsions brutales.Mais finalement, une fois l’alcool et ses effets dissipés, le personnage réalise sa faiblesse physique et morale et le concède fatalement ». C’est assez clair, non ?

                    fr.wikipedia.org/wiki/Les_Villes_de_solitude

                    1. sam player

                      Oui, Pheldge, c’est vrai qu’il faut l’écouter cette chanson à texte et que l’article wiki aide bien à en comprendre le sens pour celui qui serait un peu distrait en l’écoutant, j’en étais…
                      … mais n’empêche que si vous êtes honnêtes vous devez reconnaître le droit à tout un chacun de chanter ce qu’il veut. Il y a certainement du sens dans ce que chante Médine, mais je ne me pencherai tout simplement pas dessus pour le chercher.
                      Mangerais-tu du Nutella juste pour savoir ce que les adeptes y trouvent ?
                      Et je rappelle que le sujet n’est pas de savoir si les chansons du mis en examen sont cool ou pas.
                      .

                3. Dr Slump

                  Dites-moi que je me trompe, nous parlions de qui, c’est qui le sujet du jour? Medine il me semble? et de la provocation que représente son concert au Bataclan vu les propos qu’il tient, oui?
                  Vous brandissez un homme de paille, commode pour votre refus d’admettre ces faits-là: Medine tient des propos qui sont un appel à la haine et au meurtre des laïcs (autrement dit des français blancs), et il va répéter ces paroles sur le lieu-même où des laïcs français blancs ont été récemment torturés et tués par des fanatiques islamistes. Que vient faire Sardou là-dedans? Rien, merci.

                  1. sam player

                    Dr, tu serais pas un peu dans la mauvaise fois des fois ?
                    Ça s’appelle faire un parallèle et ce commentateur à raison de le faire, même si ce n’est pas exactement le sujet…
                    Après tu peux apporter des arguments (comme l’a fait Pheldge), mais surtout pas balayer l’argument comme tu viens de le faire…

                    1. Dr Slump

                      Non, il ne fait pas un parallèle, il essaye de dire que je ne suis pas cohérent en condamnant Medine mais pas Sardou pour le même genre de propos, et je redemande: que viens faire Sardou là-dedans? L’ai -je défendu? Ai-je défendu qui que ce soit dans ce fil pour un cas identique? Est-il prévu qu’il chante à la mosquée de Paris qu’il faut zigouiller les musulmans? (ce qui ne risque jamais d’arriver). Il m’accuse d’une incohérence infondée, tout droit sortie de son imagination. Donc: la mauvaise foi est de son côté, et du tien, au passage.

                    2. sam player

                      Slump, ça s’appelle l’antériorité… et si tu dénonces l’un, tu dois dénoncer l’autre, surtout quand il te l’oppose, et là tu n’as même pas rien dit, ni proposé des arguments, tu as juste dit « ouais, c’est pas pareil » et là tu insistes grossièrement.
                      2P2M

                      Perso, ma position est plus simple : chantez ce que vous voulez, et cette position ne me mettra pas en défaut, contrairement à ceux qui ont le cul entre 2 chaises…
                      Le problème de votre position c’est la limite qui n’est pas la même le lundi et le mardi, si c’est Paul ou Ahmed, s’il a plus ou moins de 40 ans etc…

                  2. Dr Slump

                    Ce n’est toujours pas la question. Je suis moi aussi pour que Medine ou Sardou aient le droit de chanter ce qu’ils veulent, et je veux qu’on ait le même droit d’en dire tout ce qu’on en pense.

                    Mais je n’ai pas à justifier ma cohérence face à un agité qui débarque et ne connais rien de ma façon de penser, et accuse tout le monde de « bêtise, ignorance et xénophobie » sous prétexte qu’on se montre critique devant cette situation particulière, ou qu’on se montre sceptique devant son argument qu’en fait, Medine est un gentil laïc qui ne cherche qu’à provoquer le débat.

                    Mon scepticisme et ma critique à l’encontre de Medine ne me classe pas d’emblée parmi les ignorants incohérents, et ne veut pas dire que je défends forcément les paroles de Sardou ou de Hitler devant les fours crématoires, ok? L’Alliteraté ne cherchait en fait pas à dénoncer le un poids deux mesures dont on a l’habitude dans ce foutu pays, mais à attaquer les mâles blancs ignorants, haineux et xénophobes que nous sommes forcément, FORCEMENT, hein?

                    1. sam player

                      « …ce qui ne dédouane pas Médine de ses propos et agissements,… »

                      Ne dédouane pas vis-a-vis de qui ? De toi, de moi ? : il s’en branle.

                      Vous avez de ces formules parfois ici… comme si c’était un consensus… comme le « on » de l’arbre qui ne représente souvent qu’elle-même.

                      Alliterator se trompe peut-être, je n’en ai aucune idée.
                      Vous avez quand même le chic pour souvent tomber à côté du débat : on va parler du budget du ministère de la culture et vous allez parler de la beauté des châteaux de la Loire !

                4. Val

                  @Ali votre interprétation de la chanson de sardou est dirons nous un peu étrange . Comme si « Family Snapshot » faisait l apologie du crime ….. dans un cas comme ds l autre, c est évidemment une critique du crime. Bien sûr libre à vous de penser l inverse.

                5. Pythagore

                  Cher Allitator,
                  merci de relire ce que vs avez écrit, les propos de Sardou que vous relatez, sont à la première personne (« j’ai envie… »), il parle donc de ses propres pulsions, qui mériteraient éventuellement un internement, mais ce n’est pas un appel au passage à l’acte.
                  Les propos de Médingue sont au pluriel (« Crucifions les laïcards »), il s’agit donc bien d’un appel à passer à l’acte.
                  .
                  On peut tjs se masturber intellectuellement, je suis assez d’accord avec les propos de Cherea, et il y a un moment il faut mettre des limites et arrêter les oui mais en fait il est qd même gentil et c’est au 5eme degré et patati et patata. Croyez vous que ses spectateurs se posent tant de questions et passent 3 heures sur chaque chanson à analyser chaque phrase pour bien comprendre le sens profond et la portée des mots ?
                  Les limites, c’est la loi, et c’est valable pour tous.

                    1. Pythagore

                      Ah! Sam, je reconnais bien là le fin débatteur, le pourfendeur des arguments fallacieux qui tournent en rond, l’invétéré défenseur du libéralisme, je suis tout ébouristouflé de cette brillante démonstration, qui fait l’économie d’un verbiage inutile et va à l’essentiel. Chapeau 😉

                6. Lorelei

                  Laissez Sardou en dehors de tout ça. Regardez les vidéos: c’est un p’tit jeune aux cheveux longs et aux idées courtes. Dans quelques mois, on n’en entendra plus parler. 🙂

                    1. Lorelei

                      Je faisais référence aussi à la chanson de Halliday (j’étale ma culture).Pour opposer Médine, jeune rappeur et Sardou dont la carrière n’est plus à faire.

            2. cherea

              @Alliterator, z’avez oublié pédophile, nazi et tortionnaire de chatons. Vos techniques de point Godwin digne d’un Sopo de SOS racisme, vous les gardez pour vos débats de cours de socio 1ère année.

              Justement je suis en plein dans le sujet, Médine, je ne veux pas lui couper le sifflet, je m’en fous, je dis juste que je reconnais qui est islamiste et qui ne l’est pas et Médine l’est, il a au moins de la sympathie pour eux. Et pour revenir à Sardou…je n’ai aucun doute sur ses véritables intentions…quant à Médine, je ne suis pas sûr qu’il serait contre le fait de me raccourcir le bras si je voulais déposer une main courante contre lui…

        2. bibi

          Il n’a rien d’un extrémiste c’est un fait, et quand il parle de Jihad il fait référence au combat intérieur, et si il porte un t-shirt Jihad ou le J est un sabre c’est pour faire polémique.

                1. Vodkaman

                  ah ok, ça doit être pour ça que le concept de charcuterie Hallal que j’avais en projet n’a jamais reçu un accueil favorable des banquiers que je suis allé voir. En même temps, comme ils sont tous sémites, ça ne m’étonne qu’à moitié.

                  NB : il y a dans ce commentaire des propos à prendre avec vraiment beaucoup de ° de recul. Sauras-tu les repérer ?

          1. Citoyen

            « Il n’a rien d’un extrémiste c’est un fait »
            Ben bibi, ça demande des éclaircissements, pour y voir plus clair …
            Et le plus cocasse, tient à ce que c’est Libération qui s’y est collé ! … si, si …
            Il semble qu’il y ait matière à discutions sur ce qu’il prétend être …
            Contrairement à ce qu’affirme Alliterator, ce ne serait pas qu’un simple polémiste laïc …. A lire ici :
            http:/ /www.liberation.fr/checknews/2018/06/12/le-rappeur-medine-est-il-ambassadeur-de-l-association-havre-de-savoir_1658562

          2. Aristarkke

            Et prendre comme nom de scène celui de la ville où repose (officiellement) le Prophète de la RATP??? Pour un tenant de la laïcité laissant n’ importe quelle religion s’ exprimer, c’est plutôt étonnant…

        3. Val

          @Alli « Médine n’a rien d’un extrémiste » ce n’est pas la question . La question est de pouvoir dire que l’on est outré qu’un type qui s’appelle Médine (faut il rappeler ce que veut dire cette référence ? ) chante des chansons qui parlent de crucifier des laïques dans la salle même où ils ont été massacrés par des gens qui mettaient les sourates de Médine en musique. Le problème que souligne H16 est que l’on ne puisse dire ça sans se faire taxer de fascisme par la presse bien pensante. Bref , on est supposé trouver ça génial et fermer sa grande g***le .
          Pour conclure : Mr Medine a le droit de dire, de chanter ce qu’ll veut mais on est en droit de ne pas aimer ça, de le dire, sans se faire lyncher médiatiquement , est ce trop demander ?

        4. Kazar

          Oui, c’est un gentil c’est pour ça qu’il traite les blancs de porcs, et vomit sa haine des laïcards qu’il veut crucifier, je suis trop bête je n’avais pas compris son message de tolérance. Et puis appeler son album Jihad, avec un sabre en couverture, quel message de paix universel, c’est tellement évident. Moi aussi, je suis un polémiste, j’aime pas ceux qui crachent sur la France et les Français, c’est super polémique d’écrire ça !!!

    1. Gosseyn

      Un cadre neutre dans lequel chacun peut s’exprimer de façon neutre ?
      Passez donc le Coran au crible de notre Code pénal, et revenez nous dire, avec toute l’honnêteté intellectuelle possible, ce que vous y avez trouvé. De façon neutre, bien entendu …
      Parce que ce laïcisme  »anti-religieux » dont vous faites état est étrangement silencieux sur ce genre de  »détails ».

  6. Waren

    Les codes moraux dont on nous abreuve toute la journée ne sont que de la fausse monnaie créée par des gens qui s’attribuent des qualités qu’ils n’ont pas. Francisco d’Anconia

  7. Villon89

    Les politiques semblent découvrir le rap.Marlène Schiappa a t-elle vu la façon dont sont traitées les femmes dans les clips ? Gérard Colomb a t-il vu les armes de guerre et la drogue filmées dans ces mêmes clips ? Tout ceci diffusé à heures de grande écoute.Ce Médine c’est l’arbre qui cache la forêt !Alors, chers politiques continuont ces grotesques débats juste bons à alimenter les propos des chroniqueurs qui polluent nos ondes et nos écrans…

  8. Taisson

    Tous ces lâches salopards qui se cachent derrière leur propre nuage de fumée…
    La « bien pensence » en action, qui à déjà tellement peur de déplaire aux islamisés

    Pour tous ceux qui seront encore la vers les années 2050/60, quand les islamisés auront largement passé la barre des 50%, la vraie terreur les prendra quand ils s’apercevront que leurs lâchetés précédentes et toutes leurs compromissions de collabos n’auront servi à rien ! Ils n’en auront aucune reconnaissance, mêmes pour les convertis
    Et pareil pour les crétins de l’aquarius.
    Parmi les dhimmis, les lâches sont encore plus méprisés !

    1. kekoresin

      En 2050/2060 les responsables et coupables d’aujourd’hui seront soit morts soit loin avec leurs familles en pleurnichant sur l’échec retentissant de l’utopie d’un virensemble, qui a déjà détruit tant de nations prospères depuis l’antiquité.

      Les gauchisant de la pensée molle comme une chiasse de lendemain de fête ont la prétention de réussir là où des esprits éclairés ont échoué. Le schisme qui est en train de se créer en Europe doit impérativement être étouffé sous la réglementation et le recalibrage des esprits, qui ont comme vertu de différer l’anarchie mais comme effet pervers de faire augmenter la pression. La crainte des dirigeants de ce monde est d’être sous l’averse de merde durant leur tour de manège, donc on préfère la pression. L’Europe et plus particulièrement la France est mal barrée, engoncée dans l’autoflagellation du colonialisme qui nous amène des vagues de plus en plus grosses de migrants économiques à qui les associations de faux humanistes inculquent que nous leur sommes redevables. Du coup, c’est aux populations locales de s’adapter et non l’inverse. C’est sûr, ça va bien se passer!

      1. MadeInCH

        Ils ne pleurenicheront pas.
        Ils accuseront les blancs wacistes d’avoir provoqué la radicalisation chez les stigmatisés défavorisés.

        1. kekoresin

          Pour calmer ou essayer de calmer les « stigmatisés », on leur explique que la survie du modèle social si cher$ à leur cœur passe par l’importation de main d’œuvre qui payera leur retraite et leur torchera le cul quand ils seront au mouroir, incapables de se lever pour allez chier à 2 m du lit, ravit d’avoir une super espérance de vie grâce aux fruits et légumes que maman état leur a fait gober quand ils avaient encore des chicots!

      2. MCA

        @kekoresin 13 juin 2018, 11 h 35 min

        « Le schisme qui est en train de se créer en Europe doit impérativement être étouffé »

        Est-il encore temps réellement sans risquer d’amorcer une guerre civile?

    2. Aristarkke

      Il ya déjà des articles éclairants sur la mésaventure de la Suède qui tourne(rait) à la mise en dhimmitude des grands blonds aux yeux bleus et de leurs femmes, probablement ravies de se couvrir de chiffons et de toiles à bâche de partout.

      1. MCA

        @Ari

        Oui, je n’arrive pas à comprendre le degré d’apathie d’un peuple entier qui peut laisser faire et se laisser faire sans réagir, et ici j’ai le ferme sentiment que nous ne valons pas mieux.

        J’avais lu qu’une réaction avait été un défilé d’homme habillés en jupes pour protester contre le viol de leurs femmes.

        On peut juger au passage l’adéquation de la réponse au problème qui se pose; comment peut-on en arriver à un tel degré de Sonnerie avec un grand « C » alors qu’une saine réaction serait une bonne descente avec force décoction de manches de pioches pour éradiquer le problème?

  9. carpe diem

    et l’ambiguïté des « textes » du rapeux est très significative, les nazis l’ont pratiquée. Là il s’agit de vers de mirliton digne de CE1, mais ça passe tout droit dans les cerveaux crétinisés comme un appel à la haine raciale (blanche) et une agressivité permanente contre tout et surtout n’importe quoi. Le sabre à décapiter les chiens d’infidèles sur l’affiche est un pur moment de bêtise et une grande baffe pour tous les français, encore une. Et bientôt tous vont chouiner parce que la « populace » va voter « populiste ».

  10. René-Pierre Samary

    « Il était logique qu’une société où la transgression et la rébellion sont devenues des routines, où le non-conformisme est salarié et où les anarchistes sont dorés sur tranche, reconnaisse dans ces masses festives, liées de toute éternité à la transgression et à la violation rituelle des normes de la vie courante, l’apothéose justificatrice de son existence. Sauf qu’il n’y a plus de norme, ni de vie courante. »
    Philippe Murray, L’Empire du Bien
    Bientôt, cette chienlit dite « Fête de la Musique »
    @Taisson Qui dénonce les crétins de l’Aquarius, ce chantage auquel ne cèdent pas les Italiens ? Personne. Qui finance ces maîtres-chanteurs ? Il y a un temps où la salve d’une navire de haut-bord aurait réglé le problème, once and for all, n’est-ce pas, Commander Hornblower ?

    1. kekoresin

      Curieux en effet que les bateaux des sauveurs de la planète ne les aient pas débarqué en Libye pourtant terre la plus proche. Ils auraient été sauvés de la noyades non?

      Mais l’objectif est tout autre. Il faut impérativement leur offrir un avenir prospère sur un continent que ces collectionneurs de points de karma jugent comme responsables de leurs malheurs. La vérité réside dans leur haine farouche de l’homme blanc, forcément égoïste, trop blanc, trop gras, trop sucré, et dont l’héritage s’est construit sur l’exploitation du nègre. On retrouve les mêmes connards pour l’huile de palme, pour le CO²…

    2. MadeInCH

      Aquarius: Une petite salve de « petit » calibre (soit plus petit que du 20mm. Même du R223 suffirait) réglerait le problème, ne serait-ce que par la dissuasion. Soit ce bateau de Troie retourne en Afrique, soit il coule lentement.
      Ce qui m’étonne, c’est que l’équipage et le commandant obéissent à de telles interdictions.
      Que pourraient y faire les zotorités si le navire vient accoster, décharger la marchandise auto-mobile, et repartir de suite? Tirer sur le navire?

      1. kekoresin

        Inutile de tirer sur quoique ce soit, il suffit de ne pas les repêcher. Très vite, les population candidates à l’exil se rendraient compte que les chances d’y arriver sont quasi nulles et renonceraient. Pour les plus téméraires, ben la faune méditerranéenne profiterait de cet apport protéinique inespéré!

        1. MCA

          « les population candidates à l’exil se rendraient compte que les chances d’y arriver sont quasi nulles et renonceraient »

          Pas sûr!
          elles ont dépensé des fortunes empruntées bien souvent pour ce voyage et je pense que l’espoir d’une vie meilleure les attire plus que le risque de mort lié à la traversée ne les repousse.

        2. Kazar

          Trop tard, maintenant qu’ils vont savoir que pour l’Italie, c’est mort, mais que pour l’Espagne, c’est ok, pas besoin d’être devin pour savoir ou le flux va se diriger, comme l’eau d’un barrage sur la plage quand celui-ci cède partiellement.

          1. MCA

            L’Italie c’est pas mort car c’est le chemin le plus court pour eux, par contre ça va devenir délicat pour les italiens quand l’Espagne dira « stop »! ce qui ne devrait pas tarder…

            La vie sur la côte d’azur va devenir intéressante..

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Que peuvent faire les autorités ? Transborder la cargaison pour un retour à l’envoyeur, confisquer le rafiot et traîner le commandant et l’armateur devant les tribunaux.

        1. WorldTour73

          Il faut résoudre le problème facon republicano-napoléonienne, tirez dans la foule en regardant tout cette violence avec l oeil humide!

      3. Pythagore

        Le tps du Rainbow warrior est bien loin.
        Que pourraient faire les autorités ? Aux vues des photos, ce bateau ne me semble pas adapté au transport de passagers. Les administrations françaises savent être tatillonne qd c’est leur intérêt. Sanctionner le capitaine serait une option, maintenir le bateau à quai pdt l’instruction,…. nos administrations ne manquent d’habitude pas d’inventivité.

        1. Gosseyn

          Ben, il y avait des pirates somalis, puis des navires russes, puis beaucoup moins de pirates somalis !
          Comme il n’y a que peu de différence avec cette immigration et les associations qui les soutiennent, il faudrait lui poser la question !

          1. MCA

            J’ai comme l’intuition que l’invasion cesserait rapidement, mais bon effectivement, le mieux est de lui poser la question:

            @VLAD – 13 juin 2018, 22 h 09 min

            Vladimir, qu’en penses-tu?

    3. Jacques Huse de Royaumont

      Qui finance ces maîtres-chanteurs ? Soros, comme d’hab.

      Nb : le conseil des romans de CS Forester mettant en scène Commander Hornblower était excellent. J’en reprends pour cet été.

      1. Citoyen

        Il est même permis d’imaginer, vu la proposition pour le moins surprenante des indépendantistes Corses, que le Soros leur a glissé une enveloppe par dessous la table ….
        La rapidité avec laquelle ils se sont proposés pour les héberger, alors que le préfet n’en voulait pas, est pour le moins hilarante, sinon suspecte …

        1. Pheldge

          Pour les Corses, c’est d’abord un joli coup de comm’ qui ne coûte rien, puisqu’il était clair dès le départ que jamais le bateau n’allait vider ses passagers à Ajaccio, Et ça emm3rde le préfet, et ça montre que « le peuple corse » et ses dirigeants corses ont du cœur, pas comme le gouvernement continental … enfin que du bénèf !

          1. Val

            @Pheldge connaissant les positions des corses sur ces sujets je pense que ça va arquer rapidement entre eux et leurs nouvelles élites

          2. Citoyen

            Suis pas sûr que les corses apprécient ce genre de plaisanterie, de la part de leurs représentants … Ils n’ont pas trop d’humour, sur des sujets comme celui-là …

  11. Taisson

    @René-Pierre Samary 13 juin 2018, 11 h 27 min,
    « Il y a un temps où la salve d’une navire de haut-bord aurait réglé le problème »
    C’est sur !!
    Mais je vois bien que ceux qui privilégient l’efficacité ne sont plus aux manettes !!
    Pourtant on nous bassine à longueur de temps avec les « vieux mâles blancs » !!
    En fait, ils sont en voie d’extinction !!! Le temps est venu des « futurs vieux » asexués, encore bien plus dans leurs têtes qu’ailleurs… Face à une culture de la force et de la virilité, c’est sur que tout va bien se passer !!

  12. Nordyck

    Voilà qui complétera à merveille l’ article de M. de Ceize. Article de Meursault .
    Merci patron pour vos articles revigotants. Et aussi merci aux contributeurs .
    La liberté de parole, ça c’est cool…. C’est exactement ce que pense Gérard DUJENOUX, un rappeur français. Lui, il est blond aux yeux bleus, ancien de l’opus Dei, il est fan d’Histoire. Surtout la 2èem guerre mondiale. Comme Médine, ses chansons sont à prendre aussi au deuxième degré. Ça parle de déboulés de panzers dans la steppe et de barbecue d’isba au lance -flamme. C’est un bon gars Gérard, comme Médine, ses fans le présentent comme un artiste talentueux. Bien sur, il est dans la provoc, quand Médine parle de crucifier les athées et d’application de la Charria, lui évoque les chambres à gaz et le ghetto de Varsovie. De sacrés déconneurs Médine et Gérard !! Liberté de parole ! Comme le relève un admirateur de Médine dans un tweet d’une incroyable portée philosophique, on ne juge pas un artiste aux paroles de ses titres ou de ses chansons…. Nouvelle façon de voir les choses….. Céline aurait été content !
    Quand Médine porte fièrement un cimeterre sur son tricot, le même qui a fait valser des centaines de têtes dans les vidéos de daech (ne mentez pas vous les avez vu…), Gérard, lui porte le Gamma de la milice, rien de grave, on est dans la provoc, c’est du second degré. Et puis, on a la liberté d’expression.
    Contrairement à Médine, Gérard n’a pas pu réserver le Bataclan, il compte faire une tournée en province, dans le Limousin Tulle et Oradour sur Glane et dans les Alpes, aux Glières et dans le Vercors. Comme dit l’autre de France Culture ou de France info, je ne sais plus, un sanctuaire est fait pour être profané… Alors pourquoi se gêner, on est toujours dans le second degré…
    Tout comme Médine, qui n’a rien à voir avec les Islamistes, Gérard n’est absolument pas néo-nazi, il l’à d’ailleurs dit à la presse lors d’un pèlerinage à l’Ile d’yeu. Il n’y a aucune raison de ne pas les croire…
    En fait, Médine et Gérard sont très semblables, ils font du fric en excitants les sots. Sauf, que Gérard lui, n’existe pas. Il existerait, il est certain, qu’il y aurait, et à juste titre, un tollé à son encontre. Au premier rang de celui-ci, les mêmes qui défendent becs et ongles Médine au principe de la liberté d’expression.
    Autoriser Médine à chanter, au Bataclan ou ailleurs, c’est accepter Gérard. C’est tout accepter. Quelle sera la prochaine étape. Quelle sera la prochaine petite capitulation des pseudo-intellectuels à la culture orientée, à l’indignation à géométrie variable et à la médiocrité proverbiale. L’horreur et la haine sont un tout. La liberté d’expression a des limites ; Celles fixées par la Loi du 29 juillet 1881. Une bonne vieille Loi, qui n’a sans doute pas été votée par hasard…. Cette nouvelle capitulation vient juste d’arriver d’ailleurs, on annonce qu’un remarquable artiste, qui s’appelle Niska et qui fait son fonds de commerce en traitant les femmes comme de la merde, est l’invité de la mairie d’Ivry pour un concert gratuit. Sans aucun doute du deuxième degré. Les jeunes aiment bien, dit le maire (communiste), tellement plus facile de faire plaisir que d’éduquer….. Du pains et des jeux…..

    1. nordyck

      Erratum. On ne prête qu’aux riches ! Ce texte n’est pas de Meursault , bien qu’ y ressemblant beaucoup , mais d’ un auteur qui préfère garder l’ anonymat .
      Toutes mes excuses aux personnes concernées .

    2. Baichette

      Brillant. Tout est dit, bien dit même.
      Dans la même veine lors de mon dernier passage en France (je vis désormais en Suisse alémanique) je me suis posé la question en voyant un type arborer un T-Shirt avec Mao dessus, qu’arriveraIt-Il si je me baladais avé un T-shirt Hitler. Parce ce qu’avec 45 millions de morts Mao il est quand même dans les bons scores par rapport à Hitler…. inculture crasse.

      1. kekoresin

        Le niveau de tolérance est beaucoup plus élevé envers l’extrême gauche qui n’a rien à envier au fascisme niveau piles de cadavres, n’en déplaise à tous ces bulots qui adulent le Che, Mao, Trotski et toute la clique des cocos amis du peuple!

        1. Val

          @keko c’est mal exprimé : tu es de gauche tu beneficies de l infinie tolérance . Tu es de droite rien ne te sera permis ni toléré. Je me souviens d Obertone interviewé chez Ruquier sur son livre la France orange mécanique « mais enfin, mr Obertone, vous êtes de gauche ou de droite, parce que vous comprenez si vous êtes de gauche etc.  » bref on pouvait écrire ce livre si on était de gauche mais pas si on était de droite .

      2. Calvin

        Ce Tee-Shirt existe vraiment !!
        Avec la mention (sous le portrait qui fait fureur) :
        « mon tee-shirt du Che est au lavage »

  13. brunoarf

    Le scandale du jour :

    Mercredi 13 juin, le Canard Enchaîné révèle que Brigitte Macron et Emmanuel Macron ont commandé un nouveau service de table pour le Palais de l’Elysée. Les contribuables français vont devoir payer 500 000 euros !

    Article du Canard Enchaîné, page 2  :

    « La douloureuse devrait atteindre, voire dépasser, le demi-million d’euros, au vu des tarifs courants affichés par la manufacture de Sèvres (dont les comptes sont juste à l’équilibre). Soit 400 euros pièce pour les assiettes les plus simples, et à partir de 500 euros pièce pour les modèles contemporains. A ces prix-là, ce sont les comptables publics qui ne se sentent pas bien dans leurs assiettes. »

  14. kekoresin

    J’aime bien les provocateurs. Ce qui m’emmerde, ce sont les gens qui choisissent pour les autres quelles provocations sont acceptables selon leur propres critères moraux. Ces petits dictateurs de la pensées à court d’arguments à part judiciaires. On commence par Dieudonné, on continue avec Tex, on insiste avec Médine, et après? La dictature de la bien-pensance reste une dictature. Ce n’est pas parce qu’on interdit l’expression d’une pensée qu’on l’éradique. Mais c’est bien là le défaut de notre pays qui taxe pour faire disparaître le problème taxé et qui censure pour défendre la liberté.

  15. Boutros

    Modéré, Médine ? Peut-être, je n’en sais rien, je ne le connais pas, ce n’est pas ma tasse de thé à la menthe. Mais peut-être condamne t-il modérément ces camions qui écrasent modérément des piétons, ces poignards qui éventrent et égorgent modérément, ces AK47 qui tirent modérément sur tout ce qui bouge, ces bombes et incendies etc…
    Ce type n’est modéré que parce qu’il n’a pas le pouvoir, donnez-lui le pouvoir et on en reparlera.

      1. Val

        @huss ou (plus rare) qui l’a lu et qui milite pour sa réforme ou son interprétation et ce n’est pas si ennuyeux que ça sur le long terme.

        1. Boutros

          Son interprétation dure depuis 700 ans avec le succès qu’on connaît.
          Quant « réformer » le Coran ? On ne réforme pas la parole directe de Dieu, ce serait considéré comme de l’apostasie (que les musulmans apprécient très moyennement).

          1. Calvin

            Il y a interprétations et reformes. C’est toute la distinction entre sunnites (évolutifs) et chiites (traditionalistes et fidèles au Livre à la lettre).
            Mais si les seconds ont par le passé été plutôt intégristes, actuellement, sous la pression de certains, ce sont les premiers qui hébergent les plus radicaux djihadistes.

          2. Val

            @boutros c’est pour cela que j’ai dit « plus rare » il y a de tres rares réformateurs mais ils existent. Il y a aussi des mouvements proches de nos croyances : les soufis (ultra minoritaires j’en conviens) Bien sûr ils sont considérés comme des apostats par les autres. Nous mêmes chrétiens avons été considérés comme tels dans les débuts par le canal historique et les « early adopters » l’ont payé cher. Mais aujourd’hui nous sommes les plus nombreux. Souhaitons à l’islam le même trajet.

              1. Val

                @huss peut être mais je veux bien des infos contradictoires. Pas de pb avec vous, ne pas être d accord n est pas « rentrer ds le lard  » 😉

                1. Pheldge

                  @Val : ça devient gênant voire obscène ! d’abord, tu demandes à « être payée en nature », puis là tu reconnais « j’aime qu’on me rentre dans le hard » … 😉

          3. Gosseyn

            Un musulman doit pouvoir prouver que le Coran est la parole de Dieu incréée, et non pas le livre de guerre d’un chamelier pédophile.
            Comme nul ne le pourra, quiconque se prétendant musulman est un menteur. Fermez le ban et les mosquées.

        2. Husskarl

          Quand il y a écrit « Tuez tous les infidèles », vous comptez interprèter ça comment ?

          Aucune réforme n est possible hormis supprimer les 3/4 du livre.

          1. MCA

            @Husskarl 13 juin 2018, 22 h 34 min

            D’ailleurs il est amusant de penser qu’en France de nos jours, un chamelier (du 93 au hasard) sortant un tel bouquin serait traduit immédiatement en justice et sont livre interdit.

            Assez curieusement, le kandubien reste silencieux sur l’affaire et les médias « indépendants » de ceux qui les possèdent également.

            Nous ne sommes pas à une contradiction près quand il s’agit de politique.

  16. Infraniouzes

    Le hic de cette histoire c’est: « … il a payé sa dette à la société… ». Donc, après être passé par la case prison on a le droit de repartir de zéro ? B. Cantat est donc absous ? Aller se trémousser sous les projecteurs, les vivas, les flashes crépitants des smartphones, n’est en rien contraire à la morale ? Pourtant on n’a pas vu de nazis, ayant payé leur dette à la société, revenir sur le devant de la scène et faire le procès de ceux qui les avaient accablés sur les abominations passées. Peut-on imaginer Harvey Weinstein, après avoir payé sa dette à la société, reprendre son activité de producteur et de suborneur de starlettes naïves ou ambitieuses ? On a bien une nouvelle fois le « deux poids deux mesures » chère à la gauche moralisatrice. Le Médine « de mes deux « a raison: il aurait tord de se gêner face à une droite, aussi molle qu’un Chamallow, qui bat sa coulpe en permanence. C’est la dure et implacable loi de l’existence: les faibles ont tort et doivent la fermer.

    1. Le Gnôme

      C’est fort juste pour les nazis, pour Weinstein, il peut encore être acquitté si son avocat récuse toutes les femmes pour constituer le jury.

      1. sam player

        Oui, voilà… et Infraniouzes j’en ai rien à branler de votre morale.
        C’est un problème de lui avec lui et surtout pas le vôtre, vu que vous ne semblez pas être client.
        Ce n’est d’ailleurs pas le sujet de l’article.

        Vous n’aimez pas l’huile de palme, n’en mangez pas… perso j’adore mais j’ose espérer que vous vous en foutez ?

        1. Pheldge

          Honte à toi ! l’huile de palme, c’est mal! Vite une loi pour l’interdire, et mettre en taule tous ceux qui sont pas d’accord, que c’est des criminels contre l’humain E.T. ! Et c’est bien passe que je suis très libéral que je réclame pas la peine de mort ! 😀

        2. Calvin

          Et, sans ironie, l’huile de palme est meilleure pour l’environnement : c’est si productif que l’on pourrait accroître les forêts où vivent les gorilles, avec un peu moins de surfaces agricoles.

          1. sam player

            Ce qui est drôle c’est qu’après avoir tous chié sur l’huile de palme dans l’alimentation, ils s’en prennent maintenant à Total qui a arbitré entre le colza et l’huile de palme au profit de cette dernière pour changer sa source d’approvisionnement pour une raffinerie.
            Même brûler l’huile de palme c’est apparemment un problème !
            Il semble bien qu’avoir chié dessus partout dans le monde ait fait baissé son prix et c’est devenu une solution pour écouler le produit… Dieu se rit blablabla…
            Le problème ça doit être le mot… je vois que ça…

            1. Pheldge

              Faut changer le nom ! comme Bayer pour Monsanto : plus de nom, plus de problème !
              Remarque ça marche pas à tous les coups : regarde le FN devenu le RN, ils ont oublié de virer la Marine, du coup … 😉

                1. Pheldge

                  Le Pen a toujours été la force et le point faible du FN : c’est grâce à lui qu’il est passé (avec un gros coup de pousse de Mitterrand) de confidentiel à 25 % d’électeurs, mais « en même temps » c’est à cause de lui qu’il ne fera jamais plus !
                  Mitterrand a bien mérité là son qualificatif de florentin …

                  1. Val

                    @Pheldge le qualificatif « florentin » n’est pas le premier qui me vient à l’esprit quand on parle de lui. J’aime assez « vieille momie pétainiste » que Houellebecq a volé à un journaliste spécialisé dans le militaire (ce qui en dit long sur ses lectures … plus tradi conservateur qu’il n’en laisse voir, le bougre )

  17. René-Pierre Samary

    Patron : y a-t-il réellement une enquête sur les lecteurs de votre blog ? Quand je clique, une fenêtre s’ouvre avec un questionnaire. D’autres fois, il faut cliquer plusieurs fois sur un nom avant d’avoir le résultat demandé, et auparavant, des pages diverses, publicité, avertissement d’un virus…

    1. Val

      @rené tu as certainement chopé un truc sur ton navigateur . ccleaner adwcleaner malwarebyte deisinstall reinstall du navigateur + adblock

            1. MCA

              @RPS

              C’est l’histoire d’un navigateur qui aurait chopé un truc…et Val tente désespérément de le soigner avec des potions magiques…

              En tant que vieux loup des mers, ça devrait te parler, non?…:o))))

              1. Pheldge

                Euh, « l’histoire d’un navigateur qui aurait chopé un truc », c’est pas « Maudit dick ! » ou, les mésaventures du Capitaine Macchab ? 😉

                  1. Pheldge

                    un chant creux ! tiens d’ailleurs, ça me rappelle, cette fois , un champ vallonné, à où le célèbre chien fidèle, Lassie, que tous les petits enfants connaissent, livra son dernier combat ? bin oui, ce champ creux, c’est là que Lassie fit lice !

                    1. sam player

                      Pour ou contre l’euthanasie ? Votez !
                      Pas l’état nazi hein, l’e u t h a n a s i e !

  18. François

    Je suis surpris de l’axe de cet article H16, je m’attendais à voir une défense de la liberté d’expression en bonne et due forme.

    Je ne connais pas ce rappeur, je n’ai pas écouté une seule de ses chansons. Moi aussi je déplore les positions variable du camp du bien et ce deux poids deux mesures permanent.

    Mais je ne vais pas arrêter de défendre la liberté d’expression parce que pour ce coup ci je me retrouve aux cotés de personnes dont je méprise l’idéologie. Cantat, Dieudonné ou Medine c’est du pareil au même, peu importe le contenu de leurs propos et peu importe les personnes qui les soutiennent, ça relève de la liberté d’expression.

    Alors oui je sais vous ne dites pas le contraire. Mais vous ne le dites pas bien fort. Un paragraphe forcé pour rappeler la position de principe, le reste de l’article pour déplorer la bien pensance hypocrite et sélective du camp du bien. Et presque pas un mot pour la dérive liberticide d’une part importante de la population (pas que «de droite») prête à renier méthodiquement chacune des libertés qui lui reste dès que les mots «terrorisme» ou «islamisme» sont employés.

    Il y a déjà suffisamment de sujets où la liberté est bafouée de tous les côtés et par tous les partis. Pour une fois que la position du camp du bien coïncide avec la position libérale, félicitons les au contraire, il pourrait leur prendre l’envie de recommencer.

    1. Justement, tout le billet insiste sur le fait que ce Camp du Bien vient pour une fois à la rescousse, mais que pour Dieudonné ou d’autres Zemmour, il n’y a plus personne. En outre, la liberté d’expression, c’est aussi celle de dire qu’on trouve particulièrement déplacé de voir ce type là, faire ces morceaux là, dans ce cadre là.

      Le fond de l’article est de déterminer si ce rappeur peut chanter au Bataclan (réponse oui), si on peut s’en offusquer (réponse oui), si la presse doit prendre parti (réponse non : ou bien elle se déclare officiellement d’opinion et n’a plus droits aux subventions, ou bien elle tripote de la subvention et se doit d’être neutre) et si le débat est de savoir s’il s’agit de fermer le clapet de Médine (réponse non) ou d’enterrer ceux qui s’outragent sous les anathèmes fascistes (réponse évidemment, nous sommes en France, camp du bien, tout ça). Moyennant quoi, il n’y a plus débat à la fin.

      Le billet, notez le, est dans la catégorie « Pignouferie de la presse ». Ce n’est pas un hasard puisqu’il ne s’agit pas d’un billet pro-liberté d’expression, mais qu’il s’agit plutôt ici de chier sur ces connards de journaleux de merde, pour le dire de façon posée.

      1. Pheldge

        Le Camp du Bien intervient et se sert ici de la liberté d’expression comme d’un nouveau prétexte pour dénoncer ses adversaires. Et de passer à la trappe son indignation sélective …

      2. sam player

        Oui, voilà, le sujet de l’article est l’indignation sélective, j’m’étais pas trumpé…
        C’était assez clair, mais c’est là qu’on voit que chacun lit à travers son prisme déformant le message et cette constatation devrait inciter à être plein de mansuétude pour ceux qui se laissent berner par l’état où la presse, ces deux là s’y entendant bien pour jouer avec vos sentiments et vos émotions. Et crac, encore un peu moins de liberté pour sauver l’humanité… surtout les petin’enfants…

      3. Citoyen

        Et si le camp du bien est particulièrement mobilisé pour ce rappeux, c’est que celui a entretenu de très bonnes relations avec le clone d’Ali Juppé, au Havre …
        Une lecture intéressante ici :
        http:/ /www.valeursactuelles.com/politique/edouard-philippe-assume-pleinement-la-subvention-au-club-du-rappeur-medine-96332

  19. Calvin

    Et ce qui me rend le plus énervé, c’est que la même presse, qui défend le rappeur au Bataclan, a vomi sur le retour des rockeurs du 13 novembre, parce que son leader était pro-arme et l’a fait savoir (et à raison de mon point de vue !)

  20. François

    « En outre, la liberté d’expression, c’est aussi celle de dire qu’on trouve particulièrement déplacé de voir ce type là, faire ces morceaux là, dans ce cadre là. »

    Bien entendu, le problème c’est qu’en France, quand quelqu’un trouve que quelque chose est déplacé, il demande automatiquement à la puissance publique de l’interdire. Et je constate que dans le cas de Medine il n’en est pas autrement.

    Mais je suis à 100% d’accord avec votre commentaire, et peut-être ai-je lu le billet un peu vite.

    Après tout, on ne devrait jamais manquer une bonne occasion de chier sur ces connards de journaleux de merde 🙂

  21. Kazar

    Le plus fatiguant, c’est de s’indigner dans le vide. Tout cela est bien vain, à la fin, c’est la loi de Darwin qui s’applique, sélection naturelle, seuls les plus forts survivent, et ceux qui n’ont pas peur de se battre et ne craignent pas la loi, bénéficiant d’une indulgence coupable des gouvernements successifs, ne sont clairement pas de mon côté. Je dis « mon » côté car je ne prétends pas parler au nom de qui que ce soit d’autre que moi. Sur ce bonne journée.

  22. Jules

    « All Publicity is Good Publicity »
    Ça me rappelle Dieudo qui remerciait Valls de faire la promotion de son spectacle en cherchant à l’interdire.
    Un rappeur musulman qui devient le chantre de la liberté d’expression… Savoureux

    1. MarieA

      Qui devient un chantre de la liberté d’expression pour qui?
      Pour les adolescents blédards, les gens sous-évolués, limite illettrés, complètement à la marge de la société dont la majorité de leurs revenus, ou ceux de leurs parents, sont des aides sociales, qui vantent la supériorité de l’islam mais ne vont jamais vivre dans un pays qui l’applique, les hypocrites musulmans qui incendient les locaux de Charlie Hebdo pour des dessins qui brisent leur petit cœur de croyants mais geignent pour la liberté d’expression de Médine. Effectivement, c’est savoureux. Mais, ce qui serait encore plus savoureux ce serait un chanteur qui chanterait « Crucifions les musulmans comme à Poitiers ». On verrait alors si les grands défenseurs de la liberté d’expression sont aussi ouverts d’esprit qu’ils se présentent.

      1. sam player

        Pour les gens de plus de 40 ans qu’il faudrait zigouiller, vous auriez peut-être dû le dire en chantant… qui sait ?

        1. MarieA

          Snif, snif, Sam2D2 est trop méchant avec moi!

          Je vais y réfléchir, pourquoi pas! Je l’appellerai « La Grande Razzia », ça devrait parler à toutes les antiquités qui hantent ce blog!

          Le disque se nommera « Politiquement correct », première chanson : « Crucifions tous les musulmans comme à Poitiers », deuxième titre : « La Grande Razzia ». Na! 😛

          1. MCA

            Bravo Mari_A, Il y a de l’ambiance ce soir!!

            « toutes les antiquités qui hantent ce blog »…. je suis MDR et c’est pas peu dire!!!!

            1. Aristarkke

              Elle parle qui, là, la jouvencelle???
              Des plus de quarante ans ???
              Déjà, Mgr de Cèze risque de moyennement apprécier…

              1. MCA

                Sûr qu’avec un nom pareil, tu cherches la provocation!
                mais bon, c’est surtout le contexte qui est savoureux.

                D’ailleurs ça m’étonne que l’ADP n’en profite pas pour rajouter une couche, m’est avis qu’il doit être fort occupé à une heure aussi tardive….

                1. Aristarkke

                  Normalement, à cette heure là, effectivement, il devrait être déjà debout…

                  Changement d’herbage (herbier ?) réjouit le veau (c’est l’expression, n’est-ce-pas…), ce doit être quelque chose comme cela…. 😛

            1. MCA

              Il faut dire aussi que là où il réside actuellement, la Grande Rasée prénommée Gillette a ébréché plus d’une lame!

      2. kekoresin

        Ave Maria! Très bien dit. Le simple d’esprit est et sera toujours pour la minorité qu’il croit de fait oppressée. Si la démocratie plébiscite la majorité, dans les faits c’est la minorité qui s’octroie les droits…sauf si elle est trop à droite de Karlito!

      3. Jules

        Je n’ai malheureusement pas vu que des blédards, des illettrés et des musulmans défendre cet évènement.
        A vouloir une liberté à géométrie variable, on en arrive à ce genre de paradoxe.
        Je me régale à voir certains « Je suis Charlie » s’embourber dans leurs incohérences. Condamner Dieudo lundi, défendre la liberté d’expression mardi, condamner Zemmour mercredi pour finalement défendre Médine jeudi. Et évidemment, ils condamneront le morceau « Crucifions les musulmans comme à Poitiers » vendredi 😉

        1. MarieA

          « Je n’ai malheureusement pas vu que des blédards, des illettrés et des musulmans défendre cet évènement. » Donc des gens qui n’écoutent pas Médine mais qui le défendent par solidarité, par principe…

          « A vouloir une liberté à géométrie variable, on en arrive à ce genre de paradoxe. » Quel est le paradoxe? De penser que ce n’est pas très décent que Médine qui chante des appels au meurtre des laïcards le fasse dans la seule salle de spectacle de France où des laïcards ont été assassinés par des musulmans. Ah non, pardon, c’est vrai que le Bataclan est la seule salle de spectacle de France, Médine ne peut donc pas faire ça ailleurs.

          « Je me régale à voir certains « Je suis Charlie » s’embourber dans leurs incohérences. » Pourquoi seraient-ils incohérents? Peut-être que vous êtes naïf, tout simplement. Ou peut-être que leurs valeurs sont différentes des vôtres.

          Pour conclure, je trouve très bien que Médine joue au Bataclan et j’espère que ça se fera. Pour une fois, tout est clair. Une excellente mise en scène serait que Médine, juste après avoir terminé « […] comme à Golgotha » sorte un sabre devant sa foule d’admirateurs surchauffée. Je pense que, s’il n’y a pas déjà pensé, je vais lui envoyer la suggestion.

          1. Aristarkke

            Et si une bande d’excités laïcards venaient faire prendre l’air à leurs Uzi au concert de Médine, qu’entendrait-on le lendemain???

  23. LaOu…

    Bonjour,

    Je résume: on a un individu qui fait la promotion de la violence et qui se produit dans un lieu qui a été violenté.

    Hum … il a de la chance que personne n’use de violence à son encontre. Enfin, pour le moment.

    Cordialement,
    LaOuLeSoleilSeCouche.

  24. Jules

    Vous me demandez quel est le paradoxe à défendre le concert de Médine au Bataclan ? Sérieusement ?
    Vous ne voyez pas d’incohérence à être « Charlie » et à condamner Zemmour ou vouloir interdire les spectacles de Dieudonné ?
    Pas d’incohérence à être Charlie au lendemain des attentats et à condamner la une de ce même journal quelques mois plus tard ?
    La liberté d’expression ne consiste pas à défendre les idées avec lesquels on est d’accord.

  25. MCA

    Tu as regardé ça? tu prépares ta conversion?… :o))))

    Ce qui est étonnant c’est qu’à présent ils ont pignon sur rue dans les médias toujours à la recherche de sensationnel et de provocation; ce qui risque d’amplifier le mouvement de défiance vis à vis des autres.

    Ca m’avait attiré l’attention quelques années auparavant, des affiches grand format sur les quais de gare vantaient les mérites des produits Samia (semoule de couscous et autres) lors de la période du ramadan, certes ce n’était que de la publicité mais un pas avait été franchi.

    Tout cela me conforte dans mon choix de boycott de la télé et je vis très bien sans cet outil du pouvoir inséré dans les foyers. Comme leur audience baisse, je suppose qu’ils se raccrochent désespérément à ce qu’ils peuvent mais finiront bien par s’essouffler à force de ramer à contre courant de l’histoire.

    Qu’ils crèvent et vive internet !

    1. MCA

      Ps :
      attention quand même au sujet provocateur qui pourrait bien être une tentative de détournement de l’attention du public alors que ce même public commence à se lasser de ce gouvernement.

    2. albundy17

       » vantaient les mérites des produits Samia  »

      Il y a un an ou deux, région Lilloise, Une campagne d’affichage avait eu lieu (arrêt de bus, et grand panneaux), pour les vêtements traditionnels muzz.

      « Qu’ils crèvent »

      T’inquiète, tu vas venir à leur rescousse, il est question d’aligner la taxe audiovisuelle sur le modèle finlandais et plusieurs autres pays européens, tout le monde paie, chez nous ce serait en fonction des revenus…

      1. Aristarkke

         » les vêtements traditionnels muzz. »
        Visiblement, le souci de la mode étant le cadet de ceux des moukères, j’ai vu, sur une rue que j’emprunte assez fréquemment à Vitry sur Seine, une boutique de mode locale, faire faillite en deux/trois ans…

        Elle n’avait pas le rôle de servir pour légitimer les revenus d’ un trafic discret, comme avec un paquet de kébabs…

      2. MCA

        C’est bon, je vais appliquer ma devise shadock :

        plus ils me taxeront, moins j’aurai de fric, moins je paierai….

        Heuuuu….

        1. albundy17

          « Quand un peuple autonome confère à son gouvernement le pouvoir de prendre aux uns pour donner aux autres, le processus de redistribution ne cesse qu’à partir du moment où le dernier contribuable est dépouillé de tous ses biens . »

          Kershner

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.