La France et l’Europe contre l’Internet

Youpi, en matière d’internet, les choses bougent ! Youpi, l’Union Européenne s’occupe des internautes ! Double-youpi, l’État français aussi ! Nous sommes franchement gâtés ce mois-ci et vraiment heureux de constater que les libertés offertes par les nouvelles technologies sont minutieusement étouffées pour éviter toute joie trop forte qui augmente, on le sait, risques d’infarctus, AVC et autres embolies.

Pour la France, c’est décidé : le salut de nos artères et le calme de nos tempéraments passeront par la mise en place d’une réglementation (comment ça, une de plus ?) pour éviter l’addiction aux réseaux sociaux.

Oui, je subodore fortement que vous ne le saviez pas, mais si, la dépendance des écrans est à la fois connue, avérée et dangereuse.

Connue, puisqu’on en parle dans les journaux et chacun sait que ces derniers émettent toujours une information scientifique, minutieusement relatée et parfaitement équilibrée.

Avérée puisque des millions, que dis-je, des milliards d’études scientifiques extrêmement bien menées prouvent sans le moindre doute que l’augmentation des écrans dans notre quotidien accroît mécaniquement les addictions et les troubles mentaux. Il n’est qu’à voir le nombre de déséquilibrés qui sévissent actuellement pour comprendre l’ampleur du désastre sociétal.

Quant aux bénéfices possibles de ces écrans qui permettraient de contrebalancer les dangers qu’ils provoquent, oublions-les tant ils sont insignifiants (à tel point qu’on se demande même pourquoi ces écrans, ces réseaux sociaux et ces technologies ont été inventés).

Et devant la trop grande liberté prise par tous, autant que nous sommes, de profiter de ces nouveautés, le gouvernement se devait donc d’agir. Comme Mounir Mahjoubi, dont la rumeur insiste qu’il serait secrétaire d’État au Numérique, n’aurait servi absolument à rien s’il n’avait pas présenté une loi, voilà donc un projet fièrement lancé avec une question, aussi stupide que répétitive chez les hommes d’État : « Quel cadre imposer aux acteurs numériques en vue d’assurer la protection des personnes ? »

Parce qu’il faut un cadre, il faut l’imposer, et parce que la protection des personnes n’appartient qu’à l’État (comme les personnes elles-mêmes du reste — après tout, au-delà de 50% d’imposition, est-on autre chose qu’un esclave ?). Il faut en effet comprendre que les individus, oscillant vaguement entre le statut de contribuable et celui d’usager, ne sont pas beaucoup plus que des larves sans colonne vertébrale, sans volonté et incapables de gérer leurs occupations, auxquels seul l’État permet en leur fournissant un cocon (moyennant finance et serment allégeance indéfectible) de faire chrysalide et de se transformer en beaux papillons citoyens.

Mounir et sa clique vont donc lancer une consultation truc machin, à la suite de quoi une loi sera votée pour réguler bien fort le temps que les larves en question passent à bricoler sur Facebook, Youtube ou Instagram au lieu d’aller regarder la télé et lire les journaux officiels où la bonne parole gouvernementale se répand sans fake news.

Youpi, décidément.

Parallèlement, il eut été dommage de passer sous silence les efforts encore plus majestueux qu’a déployés l’Union Européenne pour transformer l’internet en véritable champ de mine juridique où le petit internaute pourra rapidement se faire éparpiller en charpie au moindre faux-pas.

Avec l’instauration de la RGPD, on avait déjà eu un avant-goût de ce que donne un grand pouvoir dans les mains de parfaits irresponsables : grâce à l’effort conjugué de parlementaires pas du tout à jour techniquement, le vieux Continent, croyant forcer les grandes entreprises de l’internet, majoritairement américaines, à mieux protéger les internautes aura abouti à donner encore plus de levier à ces dernières, seules en mesure de suivre les embarrassantes contraintes techniques que le texte provoque, sans changer d’un cachou la protection des données des internautes.

Se berçant sans doute des mêmes illusions, ces mêmes parlementaires viennent à présent de voter une mise à jour des droits en matières de droit d’auteur et de droits voisins, suivant avec application servile les recommendations consternantes des lobbies les plus enragés des grosses entreprises de gestion de ces droits. Ces dernières ont en effet réussi le tour de force de faire croire aux députés européens que ce faisant, ils allaient aider les petits artistes (ce qui est un bobard de force 9), tout en se tirant une copieuse volée de plomb dans les pieds : tout indique que l’entrée en force des articles 11 et 13 de cette nouvelle directive va donner des leviers supplémentaires aux acteurs majeurs d’internet qui n’en avaient pourtant pas besoin.

En effet, ces articles aboutissent (comme le détaillent de nombreux articles documentés que nos parlementaires n’ont pas lu et n’auraient de toute façon pas compris, n’étant pas équipés pour) essentiellement à la mise en place de filtres massifs sur les plateformes d’hébergement de contenus pour s’assurer qu’aucune publication n’enfreint de droit d’auteurs. Inutile de dire que les petits éditeurs n’auront jamais les moyens de mettre ces techniques en place, et que la moindre poursuite à leur encontre se terminera avec pertes et fracas.

De la même façon, les droits voisins — qui imposeraient par exemple à Google News de rémunérer les éditeurs de presse pour les vues générées — vont se retourner violemment contre ces derniers. Si Google peut fort bien se passer de ces éditeurs (les rentrées publicitaires grâce au moteur de recherche sont amplement suffisantes pour lui), l’inverse n’est en revanche pas vrai du tout. Google aura tout intérêt à moduler l’accessibilité des nouvelles fraîches en fonction des retours que ces éditeurs pourront lui octroyer, sous forme d’encarts publicitaires par exemple. Non seulement, ces éditeurs vont accroître leur dépendance à ces plateformes, mais en plus y ajouteront-ils une connivence aussi servile qu’obligatoire.

Les prochaines années promettent d’être croustillantes et seuls pourront s’en tirer ceux dont le trafic est organique, c’est-à-dire généré par un retour de lecteurs réguliers. Les autres vont encore devoir accélérer la foulée dans la course à la visibilité. Comme, en France notamment, la presse est massivement subventionnée et donc déconnectée d’un vrai lectorat, la qualité du contenu risque de s’en ressentir…

Ce qui, finalement, est une excellente nouvelle !

Mounir et sa brochette de rigolos ministériels n’auront finalement pas beaucoup d’efforts à faire pour détourner les Français de réseaux sociaux dont le contenu va progressivement se vider de toute substance intéressante à mesure que plateformes et éditeurs se sépareront. Au rythme où vont les choses et grâce aux règles idiotes mises en place par une technostructure complètement inapte et totalement vendue aux intérêts des lobbies de la propriété intellectuelle, les applications et autres réseaux sociaux lourdement contingentés n’auront bientôt en Europe plus aucun intérêt pour personne.

Depuis quelques années, on est en droit de se demander si l’intelligentsia européenne ne désire pas fusiller durablement la culture et l’économie européenne. Cependant, était-il vraiment utile de hâter à ce point la déconfiture du vieux continent ?

L’Europe a-t-elle tant besoin de se mettre de nouveaux boulets aux pattes avant d’aller trotter sur le marché mondial où Américains et Asiatiques galopent vivement sans s’embarrasser de ce genre de considérations idiotes ? Est-il réellement utile de se donner de tels handicaps dans la course mondiale dans une démonstration à la fois de vertu ridicule (« sauvons les petits artistes ! ») et à la fois d’une force imaginaire sur le mode « ce ne sont pas les GAFA qui décideront pour nous, non mais ! » alors que tout indique que, précisément, c’est sous leur coupe qu’on vient de se ranger avec cette nouvelle directive ?

En France, est-il à ce point nécessaire de faire intervenir, une fois encore, l’État dans un domaine qu’il ne maîtrise absolument pas et dans lequel il a toujours démontré, sur les cinq dernières décennies, n’être qu’un empoté cataclysmique et coûteux ? Est-il absolument nécessaire de légiférer, réglementer encore un domaine qui a déjà subi un véritable carpet bombing législatif, administré par une brochette de tireurs parkinsoniens au strabisme atavique ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires244

    1. Benway

      Faute d assurer des tâches régaliennes concrètes, l Etat se lâche sur le régalien en carton. De la qualité y en a plus en stock, mais de la merde bien couteuse et par tombereaux entiers, on va vous en donner pour votre argent!

      Et le pire c est qu il y a des déçus. Ils me font penser aux types qui sortent scandalisés des salles obscures parce que Godzilla contre Dracula est une bouse.

      1. Benway

        Pas nécessairement, mais j’entends souvent autour de moi se manifester des bonnes grosses envies de régulation étatique concernant des domaines miraculeusement épargnés par celle-ci… Pour certains, le Leviathan n’en ferait pas assez… J’espère que ce ne sont que des voix dans ma tête 😉

  1. Aristarkke

    après tout, au-delà de 50% d’imposition, est-on autre chose qu’un esclave ?.
    Peut-être pas esclave [un esclave ne possède rien alors que là nous avons encore (mais pour combien de temps ?) 43% qui échappe à not’bon maître, l’Etat] mais au moins serf dont les corvées d’entretien gratuit des routes et autres dépendances seigneuriales lui prennent largement davantage que ce qu’exigeaient les abominables rois qui allaient, eux, les perfides, jusqu’à accaparer dans les DIX pour cent !!! de sa production à chaque serf…

    1. Guillaume_rc

      Incidemment, moi qui aime beaucoup l’Histoire, TOUTES les révolutions en France ont démarré à cause d’une pression fiscale trop forte.

        1. Guillaume_rc

          Certes
          Mais en 1789, le point de départ a été que le Tiers Etat en avait assez de payer alors que le clergé et la noblesse ne payaient rien.

          1. P&C

            Non. Dès la fin du règle de Louis 14, les conditions sont déjà en train de se mettre en place.
            1789 n’est que le bouquet final d’une situation qui a pourri pendant près d’un siècle.

            1. Guillaume_rc

              Le « non » comme ça c’est un peu sec.
              Et injustifié.
              Le fait que la situation ait lentement pourri et le blocage total intervenu fin XVIII° (avec notamment une dette insoutenable) ne sont pas incompatibles. Ils sont même complémentaires.

            2. Jacques Huse de Royaumont

              Saint-Simon en avait d’ailleurs l’intuition dans ses mémoires. Ca a juste été plus long à se mettre en place qu’il ne l’avait cru.

      1. Aristarkke

        Et pas seulement en Grance. Après tout, la guerre d’Indépendance Américaine (du Nord) a été la suite d’une taxation estimée exagérée de la part de l’Occupant anglois auquel a été renvoyé son grand principe parlementaire que c’est celui qui paie la taxe qui doit décider de son existence (dans le principe)

        1. Citoyen

          Et pour ceux qui ne veulent pas se polluer l’esprit en regardant les chaines publiques, à moins de les payer pour s’astreindre à subir cette nuisance … elle a prévu un dédommagement la Nyssen ?
          Curieusement, ça à dû lui échapper …

  2. Aristarkke

    « Mounir et sa clique vont donc lancer une consultation truc machin, »
    Nous savons ce que cela veut dire. Comme pour l’impôt (sur le revenu) à la source, seront interrogées en nombre appréciable des personnes exonérées dudit, donc majoritaires deux fois, ce qui est encore mieux et on « trouvera » une force réclamant véhémentement ledit mécanisme… Vae minoris…

  3. Aristarkke

    Quelques coquilles pour notre muse chérie :

    – véritable champ de mineS juridique (il y a en a forcément plusieurs voire un grand nombre)
    – petit internaute pourra rapidement se faire éparpiller (façon puzzle, disperser et ventiler) en charpie
    – les recommAndations consternantes des lobbIes les plus enragés
    – nombreux articles documentés que nos parlementaires n’ont pas luS
    That’s all, folks…

  4. Higgins

    Aux questions posées dans l’avant-dernier paragraphe, le suppôt de la technostructure que je refuse d’être répond oui sans hésitation. Tant qu’à passer pour des cons aux yeux du Monde, autant y aller à fond. Même si cela n’est pas évident, je mettrai ces délires stupides en lien avec l’imbécile plan vélo concocté par nos ânes (et je demande pardon aux ânes qui sont, eux, des animaux charmants): http:/ /www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/09/14/20002-20180914ARTFIG00056-le-gouvernement-veut-pousser-les-francais-a-faire-du-velo.php
    Le summum, est pourtant la barre est très haute, est atteint avec cette mesure: « Le plan vélo prévoit ainsi la mise en place à l’école primaire d’un programme intitulé «savoir rouler». Objectif: faire que chaque élève de l’Éducation nationale sache pédaler avant l’entrée au collège. » Pour lire, écrire, compter, ça attendra.

    1. Aristarkke

      «savoir rouler».
      Si c’est comme pour l’apprentissage de la natation où il arrive à sortir du système un nombre appréciable de fers à repasser …
      Heureusement que, parce que je ne suis pas étatiste, tous mes enfants ont appris à rouler en vélo au moment requis habituellement,c.a.d. au début de l’école primaire pour les moins intrépides…
      Parce que sinon, ils auraient bien trop attendu pour s’y mettre…
      Il est vrai, horresco referens que cela a été fait sans le casque idiot que se doivent désormais d’arborer les bambins qui, pourtant n’arrêtent pas de tomber pour un oui ou pour un non et surtout, pas qu’à vélo seulement…

      1. Val

        @harry « savoir rouler  » …c est sûr que de leur point de vue, savoir rouler est indispensable, nos politiques en connaissent même un rayon … quel humour ces politiques qd même . Et on pourra faire un film « Paris roule t- il ? »
        Bon on dira ce que l’on veut mais ça donne des occasions de se marrer .

      1. René-Pierre Samary

        Très juste ! J’en suis encore à me demander, quelques dizaines d’années plus tard, comment j’ai pu apprendre à mes trois enfants à se passer des petites roulettes !
        Le gouvernemaman nous apprend déjà à manger. Quand va-t-il nous apprendre à respirer ?

      2. Val

        @dov tres juste ! Nul doute que la methode enseignée dite « de vélo semi global » consistera à commencer par la parfaite maîtrise du pédalage/freinage sur vélos d’appartements en étant assis à l’envers, puis les enfants seront lancés sur l’autoroute sur des vélos de course; bien sur les roulettes qui visent à assujettir le futur vélocipédiste sont totalement proscrites.
        Les 20% d’enfants qui ne pourront réussir seront confiés des psychopédocyclologues. Inutile de dire que leur futur est très compromis comme le montent bien les statistiques.

        1. Toro Er

          L’un va avec l’autre !
          Ignorer le « faire tourner » sera une marque d’égoïsme, forcément kapitalisss ultra-libéral, et fatalement incompatible avec toutes les si bonnes valeurs que l’on se donne tant de mal à inculquer aux gniards.
          Penser qu’un tel comportement contraire au partage et au vivreensemble ne soit pas évoqué et proscrit par le référent non-bondissantplanant, professeur des écoles, est absolument inimaginable. 😀

    2. Pere Collateur

      Ca a quand même un sacré gout de déjà vu ces histoires de biclous. J’ai vraiment l’impression qu’ils nous refont le coup du grand bond en avant chinois de Mao Tse tung 🙂

      Toute une époque. J’ai cru comprendre que les Chinois ne la regrette pas trop…

      Faites du vélo camarades. Tout façon le pétrole, c’est fini.

      1. WorldTour73

        Nous, on va nous mettre à vélos alors que le chinois se mettent maintenant à ma voiture. Qui est le plus grommuniste? Franchement j’hésite.

  5. Le Gnôme

    Il y avait un sondage express l’autre jour sur RTL qui demandait aux auditeurs s’il fallait une loi pour limiter l’usage des réseaux sociaux. Je sais bien que ce genre de sondage n’est pas fait de façon scientifique, mais la réponse était oui à 50 % contre 40 % de non.

    La majorité des gens veulent être esclaves, incapables de prendre la moindre décision dans que l’Etat leur tienne la main, que voulez vous lutter contre ce tropisme d’abandon et de lâcheté ?

    1. sam player

      Si les auditeurs appellent d’eux mêmes c’est effectivement pas du tout scientifique car pour un coté, seuls les insatisfaits vont appeler et pour l’autre côté ceux véritablement excédés par l’intervention de l’état dans leur slip.

      C’est comme si on mesurait la satisfaction des clients de Renault en lisant les sites style forum-auto ou caradisiac : ceux qui viennent s’exprimer sont pour une grande part mécontents ou en panne ou les deux.

  6. Jacques Huse de Royaumont

    Le CV de Mounir Mahjoubi est éloquent. Comme beaucoup de cadre du PS, il sort de Science-Pipo. Entré au Ps à 18 ans, il y a fait carrière dans le sillage de Ségolène Royal.
    Son expérience du numérique se résume à une expérience de hotliner chez club-internet à la fin des années 90.
    Autant dire qu’il connait le numérique comme moi le macramé.

    C’est donc fort de cette expérience totalement superficielle qu’il est catapulté sous-ministre du numérique. Forcément, ça ne peut pas bien se passer.

    1. BDC

      [message personnel à l’attention de Sieur Royaumont] Serait-il possible de vous contacter en privé s’il-vous-plaît ? Le cas échéant, merci de laisser votre mail au Patron … [message off]

        1. Pheldge

          Euh, « qui mal y pense », c’est plutôt bibi mézigues, bicauze,que je trouve pour le moins surprenant qu’une mère de famille, qu’on pensait jusque là, honnête et prude, se mette sans vergogne, ni pudeur, à draguer l’aristo, nous rendant témoins de son infidélité future … 😀

                1. BDC

                  Cette posture est incompréhensible : ils sont ridicules, ne touchent pas la cible des mictions sauvages donc litre(s) d’urine évité(s) dans l’année : 0,000.

              1. Aristarkke

                C’est d’un affligeant !!!
                Je me demande si des électeurs(trices) d’ Annihildalgo vont encore oser revendiquer leur choix devant pareille calamité permanente. Eolienne Impériale est out après un pareil essai…

              2. Higgins

                Pas pu tenir plus de 30 secondes. Il y a quand même quelque chose d’intéressant dans cette « oeuvre », c’est son non-dit particulièrement avec le choix des interprètes.

                1. BDC

                  Ah si Major j’ai regardé jusqu’au bout pour voir qui produisait cette m… ce machin … eh ben figurez-vous que c’est 16prod … le Patron aurait-il voulu se payer la tête d’Annihildalgo 🙄 qu’il a été dépassé par l’abrutissement de nos bobos ?

              3. Pheldge

                d’un autre côté, ils (les artisses …) ont dû se creuser le ciboulot pour « faire rire » et surtout « faire rire jaune ! » Encore de l’argent bien employé !

              4. MarieA

                C’est répugnant! Quel pays de merde! J’espère qu’on coulera tous sous cette avalanche de pisse étrangère. La France est une tumeur en Europe. Ce qu’il faut au monde et aux peuples européens, c’est une bonne chimiothérapie, et la France et les Français doivent être les premiers à partir.

                  1. MarieA

                    @ René-Pierre Samary 15 septembre 2018, 10 h 27 min :

                    « Ce qui est gênant avec vous, MarieA, c’est votre façon de tout mettre dans le même panier. »

                    Traduction : Ce qui est gênant, c’est que vous ne pensez pas exactement, à 100%, comme moi.

                    Je ne mets pas tout le monde dans le même panier, j’ai précisément écrit qu’il fallait sacrifier la France pour sauver l’Europe!

                    Pour sauver le corps, il faut parfois sacrifier l’orteil qui pourrit. De toute façon, l’orteil va disparaître dans tous les cas, qu’il le veuille ou non. Ce serait tout à son honneur d’accepter son sacrifice pour que les autres parties survivent.

                    Désolée d’avoir encore un semblant de vie à l’intérieur et de ne pas accepter notre déchéance avec gratitude, et puis c’est vrai que les approches molles et modérées des problèmes fonctionnent. On en a la preuve tous les jours depuis des décennies. Après peut-être qu’il est plus facile de prendre les choses avec philosophie quand on profite de la quiétude du Portugal.

                    1. sam player

                      +1 pour les approches molles et modérées, ça marche pas. Faut parfois des grands coups de lattes dans la gueule, ça réveille… oupa

                    2. René-Pierre Samary

                      Quand vous écrivez « une bonne chimiothérapie, et la France et les Français doivent être les premiers à partir », n’est-ce pas mettre tous les Français dans le même panier ? Ce que vous dites ici ne pas faire.
                      « plus facile de prendre les choses avec philosophie quand on profite de la quiétude du Portugal. »
                      Ce n’est pas forcément très facile d’avoir quitté ce pays, la France, depuis vingt ans, d’abord en mer, ensuite à l’étranger. Une question : est-ce que vous estimez faire partie de cet orteil à sacrifier, ou vous placez-vous ailleurs, dans une partie saine pour laquelle les autres doivent se sacrifier ?

                    3. Bonsaï

                      A MarieA, 11:22
                      Pour réagir de cette manière virulente, vous devez soit ne pas être française ou bien être en provenance des territoires d’outre-mer !
                      Moi-même, qui suis pourtant Genevoise, cette attitude négative quasi francophobe me choque…

                    4. Pheldge

                      @ Bonzaille : Ô Helvète, si pourrie des lentes ternes (je me surpasse aujourd’hui 😀 ) nos brillants journalistes, si consciencieux et pleins d’éthique, nous informent que « c’est pas mieux en Suisse »
                      lepoint.fr/europe/de-plus-en-plus-de-suisses-sous-le-seuil-de-pauvrete-15-09-2018-2251460_2626.php

              5. Pythagore

                Pooouuhh là c’est du lourd, comprend même pas que les acteurs acceptent un tel rôle.
                Va falloir offrir des tablettes aux clodos, pour qu »ils puissent voir le clip car je doute que ce soit les touristes qui urinent partout (mais je peux me tromper) ou alors le traduire en 15 langues.
                Une alternative serait d’installer les isoloires hors période de vote, en bord de seine. En les laissant un peu dépasser de la berge, ca devrait le faire, et puis c’est écolo-recyclage, tous ces isoloirs qui ne servent la plupart du tps à rien.

                1. sam player

                  « …comprend même pas que les acteurs acceptent un tel rôle. »

                  Euh… dans ton boulot tu fais que des trucs qui te plaisent ?
                  Ce n’est pas parce que des gens travaillent dans le spectacle, qu’ils le font par loisir. Faut bien bouffer.

                  « Va falloir offrir des tablettes aux clodos… »
                  Stop à la stigmatisation !
                  Et Pheldge n’est pas un clodo !

                  1. Pheldge

                    Et, peux-tu me dire ce que je viens faire dans cette histoire, M. sam player ? nous z-autres les doux sauvages des isles, sommes peut-être des sauvages, mais raffinés, et cultivés !
                    Rien à voir avec le char-clo aviné qui squatte dans le trom’ 😉

              6. Val

                @BDC oulà, c’est du lourd ce truc. Bon les gars si on faisait notre petit clip nous aussi, habillés en slip pour symboliser l’état dans lequel nous souhaite notre état chéri, en chantant « maman état chéri arrête de toucher à notre grisbiiiiiii  » peut être que ça va marcher ? non ? bon zut alors

        2. MCA

          @Jacques Huse de Royaumont 14 septembre 2018, 16 h 26 min

          LOL,

          BDC sait très bien ce qui me fait sourire…

          D’ailleurs si MarieA pouvait me contacter également sur netcourrier concernant le même sujet..

          Fin des messages personnels

          1. Calvin

            Non attends.
            Bon. Alors voilà, je voudrais dire à Zézette qu’elle aille directement chez René parce que comme j’ai paumé les clés du camion, on va être emmerdés pour lui livrer l’armoire.

            1. Pheldge

              Tiens je peux jouer aussi ? Ici Londres « Les acacias sont des roses de Marie »(The acacias are Marie’s roses) , je répète « Les acacias sont des roses de Marie »

  7. Bonsaï

    Pour vous consoler dans ce monde de barbares, faites comme moi. Créez votre propre blog et soyez heureux. Car même si vous n’avez guère de commentaires au début, vous aurez la satisfaction d’avoir construit votre univers personnel. C’est un peu comme construire sa maison…
    Ou encore d’être capitaine au long cours, comme RPS.

    1. Gosseyn

      Le jour où vous créerez un blog véritablement subversif, ce qui n’est pas difficile, puisqu’il suffit d’aller chercher la vérité où elle se trouve, vous nous reparlerez de censure et de liberté …
      Enfin, sauf à rester en Suisse !

      1. Bonsaï

        Accident industriel ou opération malfaisante ? Toujours est-il que le dernier article de mon blog vient de sauter d’une manière incompréhensible.
        Ne reste plus qu’à le réécrire…

        1. Gosseyn

          Tout ce que vous mettez en ligne doit provenir d’un original en votre possession, lui-même sécurisé ; c’est le b-a-ba.
          Ensuite, si vous postez sur un site suspect (mettez ici ce que vous voulez) ou tendant à la censure (exemple Contrepoints*) et que vous y postez, prenez en sus les copies d’écran nécessaires. Au moins pour établir votre bonne foi, ensuite à vous de voir …
          Je parle d’expérience ; mais de France !
          * Le libéralisme a bon dos, mais il ne faudrait pas agir sur le mode Médiapart, pour rester un tant soi peu crédible …

        2. Lorelei

          Surtout pas! On ne sait jamais, vous allez être devant un écran et il se pourrait que vous deveniez addicte! Alors, allez boire un verre, allez jouer au loto, mais pas d’écran! Surtout pas!

  8. Cerf d

    Techniquement qu’est-ce qui empêche un Google news localisé dans un pays ne dépendant pas de la réglementation européenne d’ut du contenu d’éditeurs européens sans leur payer le moindre droit ?

  9. Guillaume_rc

    Les dégâts de la RGPD….
    Moi qui bosse dans une TPE, je confirme que c’est un énorme boulet qu’on nous a mis aux pieds.
    Les grosses bopites (sans même parler des Gafa) ont les équipes pour contourner, nous pas !

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Et encore… Certains sous-traitants menacent de dénoncer les contrats de partenariat si les données ne sont pas correctement anonymisées. Ils pétochent à l’idée de se prendre une cartouche à cause de la RGPD. Or l’anonymisation des données, notamment dans les jeux de tests, est un sujet qui traine depuis des années, sans vraiment avancer.
      A la première amende, il pourrait y avoir un vent de panique.

  10. Pythagore

    Merci de m’avoir fait prendre conscience de la dangerosité des écrans, je savais bien qu’il y avait qq chose qui n’allait pas, mais je ne savais dire quoi. C’est donc la dernière fois que je m’exprime ici (avec quelque regret je dois le dire) d’abord pour le bien de ma santé bien sûr mais aussi parce que je passe 80% de mon temps devant un écran au travail.
    Il est évident que je ne peux continuer à m’infliger cette torture au vue des recommandations du secrétaire des tas numériques (bcp de zéros, pas bcp de 1, probablement) et que je vais devoir démissionner.
    Je n’aurais donc plus que l’option de vivre des minimas sociaux et de cultiver qq carottes et haricots verts (sans étiquette politique malgré leur qualificatif) sur un petit lopin de terre loin en campagne. L’accès a internet me sera trop cher.
    Moi qui faisais dans les triangles, j’ai été rattrapé par la quadrature du cercle (ou des écrans ?), quel destin!
    Ca a été un plaisir de vous lire.
    Bien à vous.
    Pythagore.

      1. Pheldge

        Tiens, à ce propos, l’alcoolisme, Juncker se plaint !
        lepoint.fr/europe/alcoolisme-sentiment-europeen-les-confidences-de-jean-claude-juncker-14-09-2018-2251209_2626.php

        Et tiens, au fait, où est passé le Al ? 😉

  11. Higgins

    Le monde entier est officiellement prévenu qu’il pleut sur la côte est des USA (des fois que): ht tps://www.20minutes.fr/monde/2336347-20180914-video-etats-unis-ouragan-florence-arrive-pourrait-faire-monter-niveau-mer-3-metres
    Pour info (pas la peine de lire le torche-balle), l’ouragan a été rétrogradé au niveau … 1 (donc il pleut). Comme tous les jours, la marée fera son œuvre.
    On s’en contrefout. Presse de m….

    1. sam player

      Pendant un live dans la ville portuaire de Wilmington en Caroline du Nord, un journaliste de The Weather Channel fait un compte rendu de l’ouragan Florence. Alors qu’il lutte pour rester debout face aux vents violents, deux passants en arrière plan marchent tranquillement.
      .

      1. Higgins

        Je viens de terminer de voir un épisode de Columbo (j’aime bien, on ne se refait pas) où le détail qui tue est sur une vidéo truquée par le meurtrier. Magnifique illustration de ce que peut être une manipulation.

  12. Calvin

    Nos élus, même pas aidés par l’UE qui ne tempère plus leurs saccages, sont en train de tout détruire.

    En voulant interdire glyphosate et pesticides (de synthèse *), ils vont tuer notre agriculture naguère florissante,
    En voulant fermer nos centrales nucléaires, ils vont tuer cette filière, notre savoir, et la clef du développement économique.

    Maintenant, ils veulent nous enlever notre libre-arbitre au profit de leur propagande, et tuer le peu de nouvelles technologies de ce pays…
    CPEF

    (* : Oui, seulement de synthèse, car les lobbys du bio souhaitent que seuls leurs pesticides soient autorisés, y compris la synthetique bouillie bordelaise toxique…)

    1. Val

      @Clavin il y a qd même une bonne nouvelle : le communisme sous toutes ses formes est destiné se casser la figure. Bon il y a juste un moment critique : sauter du train avec ses valises avant le terminus.

      1. Aristarkke

        Surtout qu’ avec toute la végétation qui borde les voies ferrées et que la SNCF ne pourra plus éradiquer à non compte, via le glyphosate, cela en augmentera la dangerosité…

    1. Higgins

      Là, c’est carrément flippant: « Le gouvernement veut faire immatriculer les vélos
      Pour lutter contre le vol de bicyclettes. Le but: « lutter contre le vol, le recel et la revente illicite des cycles », selon l’avant-projet de loi d’orientation des mobilités publié par le sites d’informations Contextele 30 août 2018… « sous une forme lisible, indélébile, inamovible et infalsifiable, en un endroit repérable et visible sans manipulation… L’objectif étant de créer un « fichier national des propriétaires de cycles » pour savoir à qui appartiennent les vélos en circulation. -Quand vous en achèterez un neuf vous entrerez dans le fichier et quand vous en achèterez un d’occasion, vous aurez une petite formalité administrative à accomplir. Ce sera hyper simple. Cela vous assurera que vous n’achetez pas un vélo volé-« (https:/ /www.huffingtonpost.fr/2018/09/14/le-gouvernement-veut-faire-immatriculer-les-velos_a_23526852/)
      Je sens la taxe se profiler, le fichage augmenter et les libertés se raréfier (pour ce qu’il en reste mais c’est pour notre bien commun!!!).

      1. Aristarkke

        Il y a eu des taxes sur la détention de bicyclettes qui ont perduré jusque dans les années 50 si ma mémoire est bonne…
        Vouloir nous faire croire que la Police et Gendarmerie vont s’occuper des vols de bicyclettes quand elles ne s’ y occupent que par défaut des vols de voiture…

      2. Aristarkke

        On sent la grosse rigolade quand on apprendra que l’ANTS ouvrira un onglet vélo…
        Déjà que c’est d’un pénible pour les voitures…

      3. Jacques Huse de Royaumont

        Ça n’existait pas fut un temps ? En fait, ça a existé de la fin du 19 ème au milieu du 20 ème siècle. cela avait un double but :
        – taxer
        – fliquer

        Que du bonheur, donc.

      4. Vodkaman

        Et le contrôle technique ! vous y avez pensé au contrôle technique ? avec les équipements obligatoires (gilet jaune, triangle, ampoules de rechange…)

      5. Aristarkke

        « Je sens la taxe se profiler, le fichage augmenter…  »
        Et le contrôle technique, tu y as pensé au contrôle technique???

        [Qui coûtera plus cher que le célérifère de quinze ans d’âge…]

      6. Aristarkke

        Il y a probablement une arrière-pensée à cette immatriculation des célérifères devant être remarquables aisément: celle de verbaliser tous les manquements au Code de la Route que font les celeriferistes impunément jusque maintenant, dont les plus juteux comme roulage sur les trottoirs, remontées des sens interdits (théoriquement, cette facilité n’ est pas offerte dans toutes les rues en sens interdit dès lors qu’elles sont insuffisamment larges), non respect des stops, des feux de circulation, etc… Bon, pas de retrait de points tant qu’il n’ y aura pas de permis vélo mais des amendes parmi les plus juteuses… Cela amortira les frais de télé-surveillance tant à la mode chez les maires…

        1. majorhiggins2015

          Il n’y a pas de petit calcul en Socialie mais verbaliser les abrutis à deux roues qui font n’importe quoi au prétexte qu’ils sont en vélo n’est pas pour me déplaire, ayant manqué de me faire renverser par un crétin, avec un casque et gilet jaune, dans un sens interdit. Suivront les trottinettes électriques et les monocycles. Le plan Vélo de nos histrions gouvernementaux m’inquiète un tantinet.

    2. Calvin

      C’est assez « logique ».
      Le gouvernement veut que tout le monde voit la bonne propagande.
      Autant taxer tout le monde.

      Ça coûte cher un vrai programme d’inforrmation objectif et pas du tout bidonné comme Envoyé Spécial ou Cash Investigation.

      Mais dans ces derniers cas, ils devraient attendre que les téléspectateurs soient devenus complètement incultes. Sans quoi les énormitês de Lucet se verront encore et encore.

  13. toto17

    La redevance ? Que ça ?
    Non, ouf, la journée aurait été trop pauvres en bonnes nouvelles !
    Le gouvernement veut aussi taxer un peu plus les héritages. Nous sommes sauvés…

    Pensez-donc, avec les classes d’âge du baby-boom qui prendront le large dans les prochaines années, le magot est vraiment trop dodu et appétissant pour le laisser aux enfants…surtout dans cette classe moyenne qui n’aurait pas eu ni les connaissances, ni la possibilité de procéder aux montages financiers qui vont bien pour y échapper…

    1. Le Gnôme

      Il est curieux de constater que les annonces de ces derniers jours concernent des hausses de taxes et d’impôts ainsi que de dépenses supplémentaires. On ne parle plus d’économies, mot grossier et sentant par trop son petit-bourgeois près de ses sous.

      C’est effectivement gauche et droite, mais sous forme de crochet du..

      1. Guillaume_rc

        Donc je résume.

        Rien que pour aujourd’hui
        Redevance pour tous (et vraisemblablement alourdie)
        Flicage à venir des vélos
        Droits de succession alourdis
        ….
        Comment dire;… j’ai mal au derche.

          1. Calvin

            Oh ça, ça va.

            Entre le principe de précaution, la cabale anti-science et celle anti-industrie, le nombre de brevets français va bientôt grandement diminuer.

            1. Higgins

              Pour ce qui pouvait en être exploité sans que le Léviathan et ses séides (capitalisme de connivence) s’en occupent (taxe ou blocage en tout genre), c’est à dire pas grand chose.

  14. Citoyen

     » Oui, je subodore fortement que vous ne le saviez pas, mais si, la dépendance des écrans est à la fois connue, avérée et dangereuse.  »
    Oui, exactement comme la dépendance à l’état (qui est avérée) …
    En ne prenant pas garde, certains (qui ne sont pas protégés) finissent par croire à ce qu’il raconte …. provoquant des troubles du comportement … Un exemple : Sous influence, Benalla n’a pas été épargné, et Mounir présente des signes inquiétants …

  15. Bartleby

    J’hésite entre m’exiler au Pérou et m’enfermer comme un hikikomori dans mon bureau, refuser tout travail et me nourrir de biscuits au gingembre. Ni dieu ni maître, ni rime ni raison à tout cela, par contre, des fous, partout, et encore plus nombreux au pouvoir. Ceci expliquant peut-être cela? Ce n’est plus « vanité des vanités », mais « absurdité des absurdités, et tout n’est qu’absurdité ». Un rire immense secoue l’univers à la vue de cette misérable humanité.

  16. Florence Bataille

    Le point commun des GAFA s’est qu’ils sont tous anti populistes et très à gauche (je parle des PDG et créateur de ces sites). C’est un paradoxe que la clique politicardes pleurent les richesses accumulées de leur bienfaiteurs financiers.

  17. René-Pierre Samary

    HS mais tellement significatif. 11 ans de prison pour deux coups de poing. Une justice de gauche a condamné des accusés, non, pour ce qu’ils avaient fait, mais pour ce qu’ils étaient. Justice féminisée : on avait la Présidente, la mère de la victime, les avocates, les expertes, dont l’une trouvait l’accusé « un peu macho »… Quand on entend la mère de Méric nous délivrer sa petite leçon, on comprend comment a été élevé ce pauvre garçon, qui avec ses cinquante kilos tous mouillés, a voulu épater ses camarades antifas en attaquant un des balèses qui avaient été provoqués.

    1. sam player

      Perso ce que je trouve choquant dans cette décision c’est que l’ajustice n’a pas tenu compte que celui qui est mort a cherché et a trouvé, par son comportement en attendant les autres au coin de la rue, il a eu ce qu’il méritait. C’est de la légitime défense.
      Les magistrats participent et influencent les décisions du jury et ce n’est pas un jury populaire puisque la majorité des jurés n’est pas nécessaire, 3 sur 6 suffit.

      Vu que la réquisition était de 12 ans et la peine prononcée de 11 ans… il ne faut pas être devin pour se rendre compte qu’il a suffi de 2 jurés sur 6 pour la peine…

      C’est aberrant que la peine soit discutée après la culpabilité et je pense que beaucoup de jurés se font avoir.

      1. Citoyen

        Oui, à travers cette décision, l’ajustice de ce pays montre l’étendue de son imposture.
        Une petite merde fasciste agresse des individus, et ce sont ceux qui sont tenus de se défendre qui se retrouvent incriminés … il y a comme un gros problème dans ce pays.

    2. Higgins

      Je trouve la sanction démesurée mais je rappelle qu’il y a eu 10 heures de délibéré et que la decision a été prise par un jury populaire. A ce sujet, je regrette fortement que Talonette 1ère ait ramené les jurés de 9 à 6 en première session de cours d’assise et rappelle qu’un projet crétin de la Chancellerie vise à éliminer les jurés de ces dernières, officiellement pour les rendre plus efficaces, officieusement parce qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses et qu’une session d’assise, en plus d’être lourde, coûte cher. Je n’ai absolument pas suivi les débats et ignore totalement comment ils ont été conduits mais ils ont eu lieu (9 jours) et chaque parti a pu exposer sa vision des faits. Il va y avoir appel et j’ose espérer que la décision finale soit nettement moins politique : http:/ /www.vududroit.com/2018/09/affaire-meric-justice-se-pique-de-combattre-bete-immonde/

      1. « Je trouve la sanction démesurée »
        C’est inique, oui. Des types comme Jawad ont fait 9 ans pour avoir dézingué un type à coup de hachoir, pour référence (meurtre d’un côté, homicide involontaire de l’autre). Je ne parle même pas de ceux qui font à peine 3 ans pour des faits similaires ou plus graves, voire ceux qui sont carrément relâchés faute de procédure bien bouclée.

        C’est un pur procès politique : lisez les débats, c’est tellement évident que c’en est très éclairant sur ce qui nous attend dans les prochaines années.

        1. Higgins

          Le billet de Régis de Castelnau sonne très juste. L’oralité est la caractéristique du procès d’assises. Je ne m’aventurerai pas sur la partialité ou non de la cour, ignorant tout des débats. Régis de Castelnau semble en faire état mais il se peut que la défense n’ait pas été des meilleures alors que le Parquet, lui, l’a été puisque ce sont ses réquisitions qui on été retenues. Après, les neuf personnes qui composaient le jury, six jurés et trois magistrats, ne sont que des individus avec leurs forces, leurs faiblesses et leurs convictions. Le délibéré a duré 10 heures. Pour savoir un peu comment cela se passe, il y a eu débat et dans ce domaine, quoiqu’ on puisse en penser, les plus forts ne sont pas toujours là où on croit. Il est des membres du jury, jurés ou magistrats, qui, par leur personnalité, donnent le tempo et, in fine, imposent leurs vues. Les magistrats restent avant tout des techniciens du Droit, les jurés, eux, sont des citoyens tirés au sort, brutalement immergés dans un monde dont ils ignorent, dans la plupart des cas, presque tout. Dans le cas présent, le secret des débats et des votes ne nous permettra pas de trancher. Quant à la féminisation, son existence, réelle ou supposée, impose de croire à une manusculanisation opposée tout aussi préjudiciable en terme d’équité. Le débat mérite d’être posée sans qu’une solution pérenne puisse être trouvée si tant est qu’elle soit nécessaire.
          Je ne suis pas spécialement favorable à la procédure d’appel pour les cours assises. C’est un jury populaire qui a tranché et comme il n’y a rien au-dessus du peuple, il n’y a pas à y revenir. La CEJ l’a imposé et il sera difficile voire impossible de revenir sur ce diktat. Cette possibilité désormais offerteaux partis a des effets très pervers qui nuisent à la sérénité et à la clarté des débats. En gros, on peut se tromper ou se lâcher puisque c’est rattrapable. J’en prends donc acte et souhaite que le procès d’appel ramène à une plus juste mesure ce tragique fait divers.

  18. MarieA

    « après tout, au-delà de 50% d’imposition, est-on autre chose qu’un esclave ? »

    H16, vous vous surpassez ces derniers temps!

    « Cependant, était-il vraiment utile de hâter à ce point la déconfiture du vieux continent ? »

    OUI!

    Toutes ces décisions qui nous paraissent déraisonnables sont en fait la sélection naturelle à l’œuvre.

    1. Dr Slump

      50% et au-delà, jusqu’à l’infini, puisque maintenant Castaner annonce qu’ils veulent alourdi les droits de succession. Cette spoliation s’élevant jusqu’à 60%, il en reste encore trop à ces salops d’héritiers.

      http: / / http://www.lefigaro.fr/impots/2018/09/14/05003-20180914ARTFIG00152-la-majorite-veut-s-attaquer-sans-tabou-aux-droits-de-succession.php?redirect_premium

      « sélection naturelle à l’oeuvre », si vous tu pouvais développer, ça m’intéresse de connaître ton point de vue à ce sujet.

      1. MarieA

        Merci pour le lien. Il faut vraiment avoir une part de masochisme pour lire la presse française de nos jours! 🙂
        Les « droits » de succession, c’est du vol. Il n’y a rien qui peut justifier l’existence de ce racket.
        D’ailleurs qu’est-ce qu’il se passe si on ne les paye pas mais qu’on s’installe dans la maison?

        En ce qui concerne la sélection naturelle, je n’ai pas élaboré de point de vue en particulier, je trouve juste amusant que nos inventions, qui nous font parfois croire que nous avons vaincu, ou soumis, la Nature, soient en fait ses outils dans son processus de sélection par la compétition et d’amélioration par la destruction. En fait, on est toujours dans l’élimination des plus faibles sauf que les plus faibles ne sont pas forcément ceux qu’on croit.
        L’UE est faible. Une partie des européens passe son temps à cracher sur les autres et à essayer de les contrôler par tous les moyens, et notamment en les insultant et en les rabaissant. En même temps, à l’autre bout de la planète, le pays le plus fermé du monde continue à survivre et à résister dans une certaine unité. Dans 50 ans, il est plus probable que la Corée du Nord continuera à exister que l’Europe.

        1. Dr Slump

          Voui, on se fait du mal hein… 😀
          L’UE est faible, enfin si on attribue à de la faiblesse leur refus, exemple au hasard, d’expulser les immigrés illégaux, mais je penche plus un mélange de calcul politicien et de bêtise. En tout cas leurs prises de position me semblent volontaires, et pas dues à de la faiblesse. Faut voir l’UE face à aux états qui auraient l’outrecuidance de vouloir la quitter, la GB n’en est pas encore sortie.

          Pour ma part j’ai l’impression que ce sont plutôt ceux qui sont au pouvoir qui se sont le mieux adaptés à notre société contemporaine: ils utilisent la politique et le pouvoir institué de l’état pour vivre sur le dos des autres. Et nous on se crève le cul au boulot pour payer leurs privilèges, leurs prébendes, leurs gabegies et les petits fours à l’Elysée. Franchement, de ce point de vue, qui est en position de domination?

          1. Higgins

            L’UE esr devenu un village Potemkine. Les façades sont superbes mais derrière il n’y a rien. Les peuples s’en rendent compte et ca fait peur aux ODS (cf Charles Gave). La faute principale en incombe a l’élargissement inconsidéré de l’UE apres la chute du bloc communiste. A cela s’ajoute des politiques absolument nuls et l’adoption d’une monnaie vouée à l’échec (une recente note de Natixis parle de l’échec de l’euro). C’est un problème extrêmement grave mais les zélites préfèrent la fuite en avant plutôt que d’affronter la réalité. L’extrême-droite est pour le moment un exutoire commode vu la nullité de ses principaux dirigeants mais cela ne durera qu’un temps. Les prochaines élections devraient voir une abstention massive. L’UE n’est plus qu’un cadavre qui bouge encore un peu.

            1. René-Pierre Samary

              L’Euro, la fuite en avant de l’élargissement, choses évidemment absurdes, m’ont toujours semblé comme une réaction des hommes de pouvoir pour se persuader qu’ils avaient encore du pouvoir, alors que e pouvoir véritable étaient aux mains de la finance.

            2. WorldTour73

              Les types de bruxelles sont aussi nuls que les hauts fonctionnaires français. En même temps, c’est peut être parce qu’on leur envoie nos pépites que ca va mal?
              Je crois que leuro, c’était une idée FRANÇAISE….donc forcément ça ne peut que bien marcher.

            3. Dr Slump

              Charles Gave est un homme comme on n’en fait plus, je lis ses billets avec un plaisir renouvelé.

              L’euro est voué à l’échec, oui, et l’UE avec, mais il y a des agonies qui durent longtemps, et qui ont largement le temps d’entraîner tout le monde à sa suite. L’agonie devient même un instrument de pouvoir supplémentaire, sur le mode du « si vous ne faites pas plus d’efforts, si vous ne sacrifiez pas plus pour nous, nous vous entraînerons avec nous dans l’abîme de la crise économique et financière ».
              L’UE craint la cission, mais les états-membres restent les plus faibles et cèdent au chantage. La république se défend bien, l’UE aussi! Et comme c’est parti, s’il n’y pas un seul état pour oser rompre le ban, alors l’UE restera maître du jeu pendant encore longtemps. L’union soviétique a duré longtemps, longtemps… même avec ses villages Potemkine. C’est une auberge espagnole, et personne n’en sortira par le haut.

              1. bibi

                Les britanniques vont bientôt partir et montreront aux yeux ébahis des technocrates tous les bienfaits que l’on peut retirer à ne pas vivre dans une Europe socialiste gouverner par l’Allemagne.

                1. Dr Slump

                  Ca commence à faire un certain temps que c’est pour bientôt. Je crois ce que je vois, et le bull dog de Bruxelles n’est pas décidé à lâcher le nonosse.

                1. Aristarkke

                  Cela refait surface sur Twitter, le RU avec une resucée des niaiseries habituelles des bonnes choses qui en résulteront pour les bénéficiaires plein pot. En revanche, silence radio sur le lumpen prolétariat qui sera chargé de fournir la gazoline du moteur…
                  J’ai ainsi lu (relu) que les zartistes pourront se dégager des viles contraintes matérielles du populo pour laisser libre cours à leur génie. Forcément génie…

              2. Val

                @Dr Slump « union soviétique a duré longtemps, longtemps » pas tant que ça en fait : 73 ans c’est très court. Et comme le temps a tendance à s’accélérer … Création de l’UE en 1992 (tiens comme c’est bizarre, juste après la chute de l’autre), 26 ans tic tac tic tac …

                1. Dr Slump

                  73 ans c’est peut-être court à l’échelle de l’histoire, mais on m’excusera d’avoir le bon sens de voir cela à l’échelle de ma modeste vie, toute une existence, et largement le temps de nous en faire baver des ronds de chapeau. Plus que 50 ans hein, tic tac tic tac, quelle blague! Run, you fools!

                  1. Val

                    @Dr justement tout va très vite, alors je doute fort qu’il reste encore 50 ans à l UE sous sa forme actuelle. Maintenant, bonne chose, mauvaise chose, ça dépend pour qui et partir … rester, c’est fonction de la situation de chacun, comme cela l’était aussi pour les malheureux pris dans la nasse de l’est.

            4. Pythagore

              « l’élargissement inconsidéré de l’UE apres la chute du bloc communiste. »
              C’est que vous n’avez su tirer les lecons de l’histoire contrairement à nos bruxolitiques.
              Fort de l’expérience de la peste brune, il convenait d’unir les peuples pour assurer un avenir pacifique à l’europe. Passons sur quelques réussites passées, un détail de l’histoire cette grande époque coloniale, dont l’objectif d’amener la modernité et la paix à ces sauvages a largement été atteint et sans verser une goute de sang.
              Il convenait donc de montrer la voie à ces petits peuples opprimés par le grand ogre de moscou. Ceux-ci sauraient se montrer infiniment reconnaissant de leur liberté retrouvée, et de la modernité qu’on leur offrait. Enfin liberté guidée par les rails de la doxa. Que le dictate des petits choux (de bruxelles), autodécrétés « Kamp du bien », ne leur plaisent pas plus que le dictate des poupées russes ne faisait pas parti des plans.
              L’autodétermination des peuples, c’est bien pour les palestiniens mais pas pour les peuples européens. Il convient que tout un chacun marche dans la bonne direction, rappelez vous, la peste brune, la paix tout ca.
              L’élargissement du bloc communiste à l’UE était à mon avis une bonne chose, l’esprit néo-colonialiste porté par ses instigateurs bcp moins.

              1. bibi

                Non, ne passons pas sur les réussites passées, car les réussites passées ne sont pas du fait de l’UE, la création du marché commun et son élargissement a été une réussite, e tout commence à se dégrader avec l’acte unique qui malgré de nombreuses dispositions intéressante démarre le processus funeste d’union politique en instaurant la politique étrangère commune qui est un non sens.
                Le point de non retour sera atteint avec la création de l’UE qui transforme une union économique en une union politique en commençant par les deux plus grandes conneries qu’il y avait à faire puisqu’elles auraient du être les dernières : l’instauration d’une monnaie unique, (monnaie que comme par hasard les britanniques se sont bien gardés d’adopter tout comme les danois d’ailleurs), et aussi l’instauration d’une citoyenneté européenne.

                1. Pythagore

                  Oui tout à fait d’accord, tant que l’europe était faite pour favoriser les échanges économiques, c’était une bonne chose. Depuis l’union s’emploie plus a l’uniformisation qu’à l’union.
                  Ce n’est plus l’Union Européenne, c’est l’Uniformisation Européenne.

                  1. Val

                    @Pyhagore « l’Uniformisation Européenne. » on en rêverait presque … uniformisation de l’impôt, du code du travail -statut de la fonction publique- incluse … du temps de travail, des taux de successions … les chantiers ne manquent pas . Notre Macron nous traite d’immobilistes mais les véritables statues de marbres ce sont nos politiques et affiliés . Mais l UE a tellement de sujets plus importants comme la largeur des feuilles de PQ et la mise au pas d’internet .

                    1. Pythagore

                      Oui, Val merci pour cette remarque. En fait en parlant d’uniformisation, j’avais plutôt en tête l’uniformisation de la pensée, qui est, dans ma perception subjective, essentiellement ce à quoi les instances européennes s’emploient.
                      Je trouve exaspérant cette ingérence permanente dans les affaires des autres. Plutôt que de faire émerger une ligne commune, j’ai l’impression que les poids lourds de l’europe dictent leur vision aux autres, leur font la leçon, voir e.g. Macron en Pologne.
                      Je pensais aussi à la Hongrie qui est en train de se faire remonter les bretelles, sur la base d’un rapport d’une député verte. Je laisse imaginer les biais d’analyse, quoique apparemment tout n’a pas l’air rose. Mais un certain nombre de griefs pourraient probablement s’appliquer à la France également.
                      .
                      lefigaro.fr/international/2018/09/12/01003-20180912ARTFIG00395-ce-que-reproche-l-union-europeenne-a-la-hongrie-de-viktor-orban.php

      1. Pythagore

        mdr 🙂 . C’est normal, Sam, simplement la confirmation du formidable pouvoir de l’esprit sur le corps. Ta transformation a commencé. Qd elle sera achevée, tiens nous au courant. Une préférence pour ton nouveau prénom ? Nabila ?

        1. sam player

          … pouvoir de l’esprit sur le corps… on dirait des élucubrations de ma promise…

          Chouette, vu que selon RPS les femmes ont pris le pouvoir, je vais rester du bon côté de la décision. Accessoirement, ne vous inquiétez pas si vous ne comprenez plus rien à ce que je dis et si le mardi je dis le contraire de ce que j’ai dit le lundi…
          Sinon je vais enfin savoir ce que ça fait de se caresser le clitoris…

          1. Bartleby

            les « pouvoir de l’esprit sur le corps… » sont une réalité. En tout cas il faudrait revoir vos certitudes à ce sujet.
            Voir Wim Hof, qui a fermé le clapet de tous ces pontes de la médecine.

            1. sam player

              Bah faudrait déjà apprendre à lire : où est-ce que vous voyez des certitudes dans ce que j’ai dit ? Je parle d’élucubrations.

              Le pouvoir de l’esprit sur le corps ? Quand il vous fait sauter sans parachute du haut du 56ème étage, quand il vous cause une crise cardiaque… oui, certainement.

              Dans le cas des maladies psychosomatiques, doit-on considérer celui qui vous sauve comme celui qui nous y a empêtré ?… alors que c’est apparemment le même … (perso, je pense que c’est plus notre volonté que notre esprit qui dans de tels cas nous sauve)

  19. René-Pierre Samary

    Nous voyons ici un exemple de l’abaissement civilisationnel engendré par le pouvoir féminin. Une femme de pouvoir, doyenne de la faculté de santé publique de l’université de Brown, censure des travaux scientifiques de crainte que « l’étude ne soit utilisée pour discréditer nos efforts pour soutenir la jeunesse transgenre ».
    De plus en plus, « la politique, dans les universités nord-américaines, et même dans les revues scientifiques, l’emporte désormais sur la recherche de la vérité. »
    « On savait déjà que l’enseignement des sciences humaines, des arts et des lettres, était depuis longtemps phagocyté par l’idéologie identitaire, qu’il se noyait lentement, comme l’a rappelé Michel Guerrin, sous le robinet d’eau tiède du politiquement correct. »

              1. René-Pierre Samary

                Si l’attraction sexuelle résultait d’un problème affectif dans l’enfance, il faudrait supposer que tout homme a eu ce genre de problème – en somme, un complexe d’Oedipe. Peut-être. Improuvable. À mon avis, improbable.
                La ‘fixette » de Frédéric sur Samia tient simplement au phénomène de cristallisation décrit par Stendhal, et à l’attirance du civilisé pour le primitivisme de la femme. Je l’explique dans mon dernier billet.

                1. sam player

                  Ramener le problème affectif de l’enfance à un simple complexe d’Oedipe, t’as du boulot. Cf figure d’attachement.
                  Par la suite, à l’âge adulte, beaucoup mélange amour et attachement.

                  Concernant la cristallisation, il me semble qu’à la base, et pour une durée limitée, c’est plus un mécanisme mis en place par notre cerveau pour justifier notre attirance et c’est une conséquence et non une cause de l’attirance. Ca devient seulement ensuite une cause du maintien du lien, et là encore pour une durée limitée.

                  La cristallisation permet juste de fantasmer le partenaire pour y rester attaché, un genre de vanne by-pass, le temps que les partenaires se connaissent mieux.

                  Pendant la cristallisation, tout est positif, même les doutes se transforment en positif, l’optimisme est délirant

                  Mais quand, comme ton « héros » on en vient à voir apparaître et exprimer clairement les défauts du partenaire, le doute n’est plus là, la cristallisation est achevée… bienvenue dans la vraie vie.

                  Considérer que la cristallisation est une cause de l’attirance, c’est avoir un problème de figure d’attachement. C’est en général le problème du « pot de colle » qui s’attache au premier partenaire qui passe, pas parce que c’était lui, mais juste parce qu’il est passé à portée. Et pour ce pot de colle, n’importe quel signe sera interprété comme positif, même un « non » (stalker).

            1. Pheldge

              lis phonétiquement : P T de rire ! avec la variante Xptdr que c’est encore plus Ptdr que ptdr … sinon, tu fais comme mézigo, tu cherches sur gougole que c’est ton poto comme qui dit, le sam 😉

            2. Val

              @René voilà , c’est comme dit mon comparse des îles, je mets ça quand « a proper 😆 doesn’t cut it » , no offense René, malgré nos différends je t’ai plutôt « à la bonne » comme on dit vulgairement.

                1. Pheldge

                  « les plaisanteries salaces de notre ami des îles » ? pardon, mais je fais dans l’humour subtil, délicat, et raffiné, moi, Môssieur le marin !

  20. Pheldge

    Bin mon sammy, si tu t’es abreuvé de ce genre de truc pendant ton adolescence, pas étonnant que t’es les seins qui poussent 😉

    Et tant que j’essuie, je suppose que le RPS est langue pendante à suivre la coupe des vices 😉

    1. sam player

      Abavala… encore un qui va me dicter ce qui est de la musique et ce qui n’en est pas… Il vous faut absolument ranger des trucs dans des cases… ça se soigne !

      Perso j’assume, mais c’était avant tout un message… et ça aurait été du rap que je l’aurais mis pareil

      1. Aristarkke

        Pour te faire dicter de la syntaxe, en revanche évite de trop t’attarder parce que comment dire ??? « que t’es les seins qui poussent ». Frankenstein, c’est du « pipitronc » à côté… 😥

        1. Pheldge

          honte à moi ! je ne m’avais pas relu ! confondre hêtre et bavoir, non, aucune excuse … quand j’est vu la faute, je suis pansé que t’allais pas me louper : j’étais raison 😉

          1. Bonsaï

            Honoré linguiste, je vois que tes recherches rhétoriques atteignent des subtilités étonnantes ! Mon admiration ne faiblit jamais devant les modalités locutoires que tu parviens à improviser…
            Bisous, Bonsaï

              1. Pheldge

                une faute impensable, au moins ça prouve ma faillibilité, et ma modeste humanité …
                Et je suis étonné de l’absence d’Al ! pourtant en « rehab » ils ont droit au smartphone quand même ?

    2. Pheldge

      n’importe quoi ! nulle part je te dis que « c’est pas de la musique » ! je te dis juste que, en regardant le clip, avec les jeunes éphèbes, à force … d’ailleurs, tu nous le confirme bien ! 😀

      1. sam player

        M6 n’existait pas en 84 et donc pas de clips visibles hors de réseaux particuliers. D’où ma déduction que ton propos concernait la musique.
        Et en 84 je n’étais pas adolescent !

    1. Pheldge

      J’y arrive sans problème ! effacer les cookies du site ? sinon, Opera, le navigateur, dispose d’un VPN gratuit activable en cas de besoin.

      1. speedy161

        Le VPN gratuit du navigateur Opera ne sert pas à grand chose dans ce cas-ci, car on ne peut pas choisir son lieu de connexion.
        J’ai pu me connecter sans problème avec Waterfox et le VPN Kasperski Secure Connection.
        Mon VPN est payant (25 €/an) mais la version gratuite permet une connexion anonyme et sécurisée avec bien sûr un choix limité de pays et des restrictions de trafic.
        Pour en savoir plus, https://www.kaspersky.fr/secure-connection#installation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.