Mounir Mahjoubi tente un tour de passe-Pass numérique

Nous sommes en France, ce pays de la rationalité cartésienne, de la logique, du règlement encadré et des processus calibrés au micromètre. Rien n’est laissé au hasard : il faut un plan pour tout. Le gouvernement l’a bien compris, lui qui, en l’espace de quelques jours et de quelques milliards d’euros proutés directement par des licornes républicaines, a produit un Plan Santé, un Plan Pauvreté et même un Plan Vélo pour le plus grand bonheur de ses citoyens autopropulsés.

Il eut été dommage de s’arrêter en si bon chemin. Du reste, du point de vue de chaque ministre, de chaque secrétaire d’État et de chaque sous-fifre volubile à la dépense publique, la tendance est lancée : pour exister, il va falloir un plan qui comportera des mesures plus ou moins fumeuses, des annonces plus ou moins médiatiques, et des dépenses pour le coup très concrètes.

Mounir Mahjoubi l’a bien compris et c’est donc tout naturellement qu’il nous présente un joli plan tout frais.

Vous ne connaissez pas Mounir ? Rassurez-vous, c’est parfaitement normal tant l’aimable amibe secrétariale n’a jamais eu – heureusement – aucun impact dans votre vie au delà d’une ou deux décimales sur votre feuille d’impôt : chargé du numérique auprès d’un gouvernement coincé dans un analogique crachoteux des années cinquante, Mounir n’a pour le moment guère fait parler de lui si ce n’est au détour de l’inévitable petite phrase que s’empresse de rapporter la presse en mal de sensations qui font pschitt.

Cependant, notre brave Mounir doit absolument faire parler de lui : dans sa besace, il a un projet de longue date, patiemment colorié avec ses petits pastels sans déborder des traits, qui consiste à devenir un jour élu de la Mairie de Paris. Il l’a d’ailleurs récemment annoncé devant un parterre d’amibes amicales, qui ont toutes décidées de lancer une plateforme évidemment participative pour que toutes les amibes de France puissent amiber en chœur dans cette motilité si touchante de petits pseudopodes entrelacés qui donne à la République du Bisounoursland toute sa force et sa joie de vivre mou.

Et pour mener à bien ce projet, quoi de mieux que lancer un Grand Plan de Plus qui fera un peu parler de lui et lui donnera cette stature qui convient mieux à une amibe élue à la municipalité parisienne ?

C’est probablement ce qui explique ses dernières saillies médiatiques, entièrement pilotées (pipeautées ?) à cette fin : on n’aura ainsi aucun mal à se souvenir de sa très récente proposition de lutter contre une prétendue addiction aux écrans dont je m’étais déjà effaré dans un précédent billet.

Dans la foulée, il n’apparaîtra donc pas surprenant qu’il se soit autodéclaré compétent pour « reciviliser internet », expression délicieusement décalée avec la réalité qui signifie en substance que notre sympathique blob entend, par une nouvelle loi bien entendu, légiférer sur les propos tenus sur Internet, de préférence en distribuant de la contrainte, des sanctions et des punitions à ceux qui auraient l’impudence d’user de langage contraire aux bonnes mœurs : pas de haine en ligne, sauf à supporter d’hypothétiques amendes dont les montants seront, selon les propositions du commis de l’État, multipliés par 100. Si l’on y ajoute l’inévitable création d’une commission truc-machin, on comprend qu’une nouvelle fois, la politicaillerie s’agite et dépense beaucoup d’énergie (i.e l’argent du contribuable) avec des propositions idiotes et un impact strictement négatif en matière de libertés fondamentales.

Maintenant lancé, Mounir ne s’arrêtera pas là : puisqu’on lutte contre les écrans qui occupent trop de temps de cerveau, qu’on lutte contre ceux qui les utilisent pour dire des méchancetés, profitons aussi de l’occasion pour lancer ce fameux Plan contre les inégalités numériques. Les moins jeunes d’entre nous se souviendront avec une nostalgie microdosée de la « fracture numérique » chiraquienne ; notre petit Mounir la remet donc à sa sauce en constatant qu’un Français sur 5 (« ça fait près de 13 millions de Français » nous calcule-t-il d’ailleurs en claquant un ou deux ribosomes) ne sait pas utiliser les services en ligne et qu’il faut donc tout faire pour les y aider.

Pour cela, rien de tel que la création d’un énième machin technocratique à base de tubulures administratives chromées doté d’un nom bateau. Si on a heureusement échappé à un truc comme « Digiteo », on devra tout de même se fader un « Pass Numérique ». Manifestement, le calcul du cinquième des Français aura totalement épuisé la créativité de notre frétillante amibe, que voulez-vous… Reste le principe de fonctionnement, bureaucratique comme il se doit : à partir du moment où l’individu tombe correctement dans la case « en difficulté numérique » (ceci répondant à une définition qu’on imaginera sans mal d’une précision diabolique), il aura le droit à une formation de 10 à 20 heures (toujours cette précision diabolique) aux ordinateurs, à internet et tous ces trucs qui font des choses étranges et magiques.

100 millions d’euros ont été apparemment consacrés à ce Pass ce qui, pour « près de 13 millions de Français », représente donc à peu près 8 (huit) euros de formation pour chaque individu, pour une dizaine d’heures (soit 80 centimes de l’heure – mazette, on ne se refuse rien). Pratique : à ce prix, les individus concernés pourront acheter leur Pass Numérique en même temps que leurs yaourts en pack de 12 et le grotesque de la situation ne devrait choquer personne.

Mounir frétille. Mounir s’agite. Mounir fait parler de lui. Mais Mounir, s’il voulait être cohérent avec le reste du gouvernement et respectueux de la réalité, devrait se faire oublier.

Parce que ses propositions sont quelque peu croquignolettes si l’on se rappelle que, dans le même temps, la ministre de la Culture entend surtaxer les outils numériques (justement) en étendant la redevance télé. Et même si nos dirigeants tentent de limiter les dégâts en faisant croire que cette extension n’interviendra pas avant 2020, on comprend qu’inciter les uns à se reporter sur le numérique alors que celui-ci va être bombardé de taxes relève au mieux de la maladresse, au pire du brigandage en bande organisée. D’autant que — rappelons-le en toute cohérence — Mounir entend aussi lutter contre le trop d’écran…

Du reste, peut-on aussi oublier l’indigence assez consternante de l’État en matière de numérique, lui qui persiste à fournir des interfaces catastrophiques à ses administrés pour toutes les démarches qu’il leur impose ? Combien de cerfas mal foutus dont le formulaire en ligne n’est qu’un vaste champ de bugs ? Combien d’administrations aux guichets numériques bâclés, incompréhensibles ou simplement inexistants ? Combien d’informatisations de services publics si complètement merdiques qu’elles confinent à l’acharnement thérapeutique ? Est-il réellement pertinent, utile ou seulement sain de « former » (à 80 centimes de l’heure) des Français à comprendre ces interfaces ignobles et contre-nature ? Qu’en attend-on si ce n’est une décimation vigoureuse des plus faibles à coup d’infarctus et de nervous breakdown ?

De même, doit-on rappeler les contre-prouesses olympiques de l’État en matière de paie des personnels (militaires ou non), de la gestion des permis de conduire, des cartes grises, et bientôt du prélèvement à la source dont tout indique que ce sera un foutoir d’ampleur biblique, cris et grincements de dents inclus ?

Autrement dit, notre frétillant secrétaire est en train de pousser un bien mauvais brouet à huit euro pièce dans la gorge d’individus qui auraient tout intérêt à rester à l’écart de l’immense écurie d’Augias que le numérique d’État français est en train de devenir.

Merci, mais non merci.

Commentaires228

  1. Aristarkke

    « puisqu’on lutte contre les écrans qui occupent trop de temps de cerveau, »

    Mais pas ceux de Télé Pravda ou Télé Propagenda, naturellement !
    Genre celles qui nous disent que la banquise du nord fond pendant l’été septentrional et la banquise du sud pendant l’hiver tout aussi septentrional…

  2. zen aztec

    Mounir? pas connu?Il a fait il y a peu son coming out,et veux en tant gay et arabe maintenant reconnu se présenter à la mairie de Paris…

      1. cyprus ill

        Elle est quand même géniale notre France gay, colorée, socialiste et surtout tellement moderne ! Rappelez vous la rave party élyséenne du 14 juillet avec dans la cour de l’Elysée le DJ vêtu d’un tshirt où on lisait : « fils d’immigré, noir et pédé »
        Certains doivent quand même se retourner dans leur tombe…
        https://youtu.be/rsw-UPHTdVs

        1. MCA

          Il va falloir s’y faire, la norme va être ce genre d’individus…

          A quand une bonne révolution ?

          Je me demande ce qui pousse les politiques a mettre en exergue ces déviances si ce n’est déstabiliser la société par perte de ses repères.

          Pour commencer une bonne mesure de salut public est de jeter votre télé

          Oui Al… je sais, ca va être dur !.:o)))…

          1. sam player

            « Je me demande ce qui pousse les politiques a mettre en exergue ces déviances si ce n’est déstabiliser la société par perte de ses repères. »

            Oui, déconstruire la famille et ses valeurs, dont la solidarité dont il veut avoir l’exclusivité, que tout passe par l’état.

            1. MCA

              C’est pire que ca, fabriquer un individu déraciné, sans repères ni valeurs, manipulable a souhaits.

              Ce qui les gêne le plus dans cette optique est la cellule familiale seul bastion de résistance très difficile a vaincre, d’ou ces attaques incessantes contre lui.

        2. Pheldge

          ah, c’est discriminant envers les juifs les borgnes et les cocos !
          « Je suis noir, je suis borgne et je suis Juif. » citation apocryphe faussement attribuée à Sammy Davis Jr 😉

      2. Citoyen

        Mounir à la mairie de Paris !?!… Décidément, le sida mental fait des ravages inquiétants …. Même les amibes peuvent être contaminées, ce qui est extrêmement curieux !
        Le sida mental de gôche n’épargne plus aucune sphère … Des atteintes se déclarent tous les jours, comme une épidémie … puisque la maladie mentale s’étend de l’extrême-Gôche, avec les végans, durement atteints, qui s’attaquent aux boucheries, jusqu’au clown de Picardie qui pique une crise invraisemblable à l’ONU … un signe de décomposition avancée qui semble irréversible …
        Pour « reciviliser internet », même la grosse commission est dans le coup … c’est dire jusqu’où la maladie s’étend !….

    1. Aristarkke

      Suis pas sûr qu’annoncer son invertissement soit de nature à motiver tout ce qui est muzz de voter pour lui, même par ailleurs d’origine arabe.
      Devra se méfier de toute invitation « amicale » à venir admirer le panorama du haut de la tour Maine-Montparnasse…

    2. adawong1789

      Je crois en avoir entendu parler au sujet d’un membre de son équipe de choc, fiché S. Mais sinon tout va bien, ils savent sentourer de gens tout propres dans le camp du bien.

  3. Calvin

    Trois Plans pour les jeunes sous le ciel,
    Sept pour les chômeurs dans leurs demeures de carton,
    Neuf pour les retraités destinés au trépas,
    Un pour Jupiter sur son sombre trône,
    A Bercy où s’étendent les ombres.
    Un Plan pour les gouverner tous
    Un Plan pour les trouver
    Un Plan pour les amener tous,
    Et dans les ténèbres les lier
    A Bercy où s’étendent les ombres

          1. Calvin

            Pourtant…
            Intéressant à lire.
            On sent que l’auteur, au départ très conservateur et très terroir, devient un étendard anti-étatique, presque anarchiste-libéral.

            1. plutarque

              Carrément… Finalement, la « Communauté de l’Anneau » (toute référence avec le mariage pour tous est à proscrire) c’est le récit des aventures d’un groupe de hippies adorateurs de la Nature, guidés par un « magicien » fumeur d’herbe qui fait rire.

              1. Calvin

                Non pas. Le créneau a déjà été pris.
                Je me suis juste amusé à écrire une histoire d’heroic-fantasy humorisitique avec des gros morceaux de travers politiques français.
                Faut que je pense à l’envoyer à Aristarkke pour relecture !

                    1. BDC

                      C’est le jury qui est féminin dans le Femina, mais le prix peut être remis à un garnement du genre 2, surtout s’il est précoce pour ses 8 ans… 😉

                  1. Calvin

                    Le Femina me semble hors de portée.
                    Le Goncourt aussi, sauf si l’humour y redevient en odeur de sainteté.
                    Harry, je t’envoie ça par pigeon voyageur !

                1. Aristarkke

                  J’espère que tu as pensé à veiller à la parité F/H dans ton histoire si tu veux palper une subvention plus dodue avec ses 15% supplémentaires…

  4. Aristarkke

    « constatant qu’un Français sur 5 « ça fait près de 13 millions de Français » nous calcule-t-il d’ailleurs en claquant un ou deux ribosomes) ne sait pas utiliser les services en ligne et qu’il faut donc tout faire pour les y aider »
    Ne rigolez pas trop, Monseigneur, de cette soudaine velléité. Ma mère, 88 ans aux poires, a appris que l’année prochaine, puisqu’elle a une box repérée distribuer internet, devra déposer sa déclaration IR exclusivement par internet et tout payer par la même voie (sauf si par hasard, elle avait un impôt ou une taxe >300,00€, ce qu’elle n’a plus constaté depuis longtemps alors que le chèque dans la boite du percepteur était son vade mecum annuel…
    Elle y sera bien obligée puisqu’elle bénéficiera de la dématérialisation de la paperasse, ce qui harassera un peu plus la Poste dans son rendement mais baste!

    Il faut donc, pour l’Etat, veiller à avoir des contribuables au top de la technologie pour ne pas trouver de mauvais prétextes à payer par des passe-droits donnant un peu de travail aux fiscaux agents.
    Et comme elle ne doit pas être la seule dans ce cas…
    Tout est simple…

    1. Le Gnôme

      Ma belle- mère qui vient d’avoir 98 ans se refuse absolument de faire sa déclaration par internet, même si ses filles lui ont proposé de la faire, elle n’a pas confiance dans ces bidules dématérialisés. Le papier, il n’y a que ça de vrai.

  5. Ungars

    Citation Wikipédia ; « En 2000, (…) pendant ses études (…)travailler à mi-temps chez Club Internet, où il devient technicien réseau au centre d’appel. Il y devient délégué syndical CFDT. À 18 ans, il rejoint le Parti socialiste, dans lequel il s’investit, notamment lors des campagnes présidentielles de Ségolène Royal et François Hollande.  »

    Hé les gars, je suis référent nucléaire ! Petit, j’avais un jouet qui faisait de la lumière verte et sur lequel y’avait le sigle radioactif ! Je suis donc un boss en nucléaire !

          1. P&C

            On peut reprocher des tas de choses à Jean Lasalle, mais il a au moins de la gueule et des cou*lles… ce que Macron et cie n’auront jamais.
            Or, comme le disait un certain sergent instructeur, les cou*lles, c’est tout ce qu’il faut !

  6. Lorelei

    Si je résume: Mounir veut lancer un plan d’apprentissage d’Internet chez ceux qui ne sauraient pas s’en servir et en même temps lutter contre les addictions aux écrans. ?

    1. Calvin

      Ou 10 à 20 personnes pour une seule heure.
      Ça suffit pour faire une signature par internet de la phrase :
      « je consens l’Etat à prélever automatiquement tout montant qu’il jugera nécessaire pour le bien collectif »
      10 min pour signer, une vie de tranquillité d’esclave.

  7. taisson

    Vous êtes très durs avec notre bienveillante administration…
    Pour leur système de paiement en ligne, ça marche très bien ! Ils ne risquent pas de louper notre pognon !

      1. Aristarkke

        Celui là ne marchera jamais convenablement. C’est pourquoi ce sera un remboursement direct avec un minimum de 100.000 € ou un à-valoir à avaler sur les prochaines dettes…

  8. hub

    Moi, je suis déficient en informatique : dès que j’ai un problème, je fais appel aux jeunes autour de moi…. un bug, une panne, un souci d’antivirus, et hop !
    En fait, Mounir dit à la louche un français sur cinq, ce serait plutôt de l’ordre de quatre français sur cinq… à partir de quel moment est-on déficient? 🙂

  9. Bisphenol

    Ils ne peuvent pas s’arrêter, c’est plus fort qu’eux. La volonté de s’impliquer dans la vie des autres (en fait, les faire chier). Ceci ne peut que se terminer qu’avec une bonne grosse trace de pneu au fond du calbut. ça donne l’impression de maîtriser au départ et ça part en couille….
    au détour d’une virée sur twitheure : https://twitter.com/brutnaturefr/status/1044229970300669953
    flippant….Selon moi, c’est le même processus intellectuel que celui de notre brave mounir => je constate un problème => une autorité « supérieure » doit prendre les décisions ad hoc, sans l’avis de ceux qui seront concernés (le postulat de base est que les gens sont trop cons/feignants/incultes/etc… donc on les oublie) => ça merde. Bien joué.
    J’ai remonté et graissé mon 12, je sens qu’il devra être opérationnel sous peu…

  10. Guillaume_rc

    Puisqu’on parle de compétence informatique, un témoignage tout frais.
    L’Education Nationale a lancé un plan d’évaluation dans le primaire. Les enseignants doivent saisir les résultats (au passage, ça prend bien 25 mns par élève !) sur une plateforme….. qui était plantée tout le week-end (ie quand les profs auraient eu le temps de le faire).
    Les chefs d’établissements ont prévenu le Ministère qui a du renvoyer des nouveaux codes d’accès à tout le monde hier.
    Miam !

      1. sam player

        Pour avoir un peu fréquenté le milieu ensaignant, j’ai eu l’impression qu’ils vivent sur une autre planète… ils sont en sur-régime même à 15h par semaine et super mal organisés et se retrouvent donc à faire leur correction de copie le dimanche… J’en ai même connu une qui était à 9h par semaine et débordée.

        1. albundy17

          Correction de copies de primaire, c’est long de coller les vignettes smiley verte qui sourient bien !

          Pis faut s’occuper du programme « un fruit à la récrée » (250 millions d’euros de pommes et poires, ça fait du taff).

          Ils ne vivent pas sur une autre planète, ils sont passé de la chaise à coté du radiateur, à l’estrade, c’est juste qu’ils n’ont jamais vu le monde

          1. carpe diem

            Un ami travaille à convoyer tout ce petit monde en car scolaire. Une semaine à peine après la rentrée, les sorties « éducatives » sont légions, une journée entière pour une heure sur le site, des enseignants qui méprisent totalement les chauffeurs en étant systématiquement en retard. « j’ai pas d’montre (!) ». le chauffeur : pourriez vous s’il vous plaît, arriver 10 mn plus tôt la prochaine fois pour que je puisse enchaîner ma tournée sans excès de vitesse? réponse : non. Vous voyez la mentalité. En ville, on emmène des petits à la piscine, le trajet se fait en bus de ville ou en cars scolaires pour 30mn dans l’eau……

            1. sam player

              « …des enseignants qui méprisent totalement les chauffeurs… »

              Les enseignants sont très souvent méprisants… avec tout le monde.

    1. Le Gnôme

      Faire et défaire, c’est toujours travailler.

      Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
      Polissez-le sans cesse et le repolissez ;
      Ajoutez quelquefois, et souvent effacez

      Ecrivait ce bon Boileau qui ne travaillait qu’à la plume d’oye.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Parmi l’ensemble des services de l’Etat, l’Ed Nat est peut-être le plus sinistré en matière de numérique.
      Et pour cause : pour eux, un plan numérique consiste à acheter des machines. Ils font fi de tout ce qui est support réseau, logiciel, administration, etc…
      Pour exemple, sur les espaces « sécurisés » (ça mériterait 4 paires de guillemets), le professeur s’authentifie avec son nom – classique – et son numen, sorte de matricule du personnelde l’ed nat, comme mot de passe. Le petit souci, c’est que ce n’est pas une donnée confidentielle, toute l’administration centrale y a accès…

      Quand à l’administration des applications, et bien c’est un mot de passe par appli, pas de sso. Il faut dire que tout ceci doit être assuré par un prof de techno ayant 2h de décharge. Pour le prix, il doit être ingénieur réseau, ingénieur système, expert IAM, spécialiste télédistribution, etc…
      Forcément, ça ne marche pas.

      Pour s’amuser, ça vaudrait la peine d’essayer de l’injection de code, histoire de voir la robustesse des applis (accès http, même pas https, le tout sans certificat, évidemment).

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Personnellement, je ne suis pas fan des systèmes d’identification biométrique : c’est piratable comme le reste, et une fois qu’on te l’a volé, c’est un chouia compliqué d’en changer.

  11. WorldTour73

    Et attention, si vous dites des méchancetes sur les migrants, les juifs, les pd, etc. Vous aurez droit aux camps de rééducation, amendes, votre nom sur internet, etc.
    La France : pays de la liberté d’expression mais pas trop quand meme.

  12. Pheldge

    Euh, patron, « notre frétillante amibe », y’a pas une coquille des fois ? c’est pas plutôt « notre frétillant Hamid, ou Habib » ?

  13. Guillaume_rc

    C’est chouette, l’article commence par « pays de la rationalité cartésienne »… et montre que toute forme de rationalité s’est évanouie dans notre beau pays !

  14. Pheldge

    Bin, oui et non … MCA, je suis de la vieille école, moi, vu mon âge ! donc mes vidéos XXX et plus, je te me les téléchargeais en loucedé, via Usenet (hors radar hadopi etc … 😉 ) Et je crois que c’est ici que j’ai appris l’existence de youporn ! Il me semble même que c’est Al qui l’avait évoqué …
    Et bicauze mariage etc, j’ai jamais pu approfondir la question ! Et à ce propos, je dois avoir un bon stock de vidéos, si quelqu’un, ou quelqu’une* est intéressé.e, faire passer un message à le Patron 😉

    *Val, BDC, MarieA, ne soyez pas timides, de toutes façons la transmission se fera de façon anonyme 😀

    1. René-Pierre Samary

      « un roman où les personnages féminins sont aussi crétins que les mâles »
      Ce serait encore du politiquement correct, éventuellement nominable.
      Un roman où les personnages masculins sont stupides, mais les personnages féminins le sont encore davantage, reflèterait mieux la réalité… Mais sera automatiquement blackboulé.. A moins de s’appeler Houellebecq.

  15. Frans

    A tout cela, il faut ajouter la collusion, pour ne pas dire pire. J’ai donné ma voiture à ma petite fille, après avoir fait les formalités sur internet. De son côté, elle a tenté de l’immatriculer, demande refusée après un mois et demi d’attente. Elle a alors suivi la voie qui lui avait été recommandée dès le début par des connaisseurs: elle est allée voir une de ces agences intermédiaires surgies du néant à l’occasion de la réforme. Contre son chèque, elle a reçu le numéro d’immatriculation le jour même et la carte grise 3 jours après.
    Quand on vous dit secteur privé…

          1. MCA

            Exact, mais la version n-1 j’allais en préfecture au bout de ma rue et pas plus d’une heure après (attente incluse) je repartais avec le sésame.

            Depuis il semble que ca ressemble à un parcours de combattant.

      1. Higgins

        Le problème est profond. Comment vendre, lorsque c’est nécessaire, l’indispensable et nécessaire recours au privé en matière de prestations étatiques quand on voit de tels dysfonctionnements. Les tenants des sévices publics à la française ont alors beau jeu de souligner que c’était mieux avant, l’opinion publique ne peut qu’opiner du chef. C’est aggravé du fait que tout est mélangé. Exemple: il n’est pas normal d’avoir recours à des sociétés privées, dont par ailleurs on ignore presque tout (actionnaires, dirigeants, conditions de passation des marchés, etc,…) pour racketter les automobilistes au nom d’une pseudo-sécurité et ce, dans un pays d’Europe parmi les plus fliqués. Encore une fois, l’Etat se défausse de ses missions régaliennes au détriment de l’accessoire, bien plus juteux au plan politique mais tellement onéreux pour les contribuables.. Il est tellement plus important pour nos députés de discuter doctement sur la mal-bouffe mais défendre leurs électeurs face à l’appétit du Léviathan, vous n’y pensez pas Mme Michu…

    1. sam player

      Certes la démarche internet n’est pas ce qu’il y a de plus simple et c’est dû pour une grande part â la difficulté d’identifier sûrement les personnes et au logiciel branque mis en place à cet effet, alors que fiscalement le fisc sait où vous trouver vous ou votre compte en banque.
      Il semble que chaque organisme d’état développe sa propre méthode d’identification dans son coin.

      Mais faut dire que quand je vois le niveau stratosphérique d’ignorance numérique de certains (lire ou envoyer un mail, mais YP pas de soucis), je plussoie le fait qu’il y ait des officines affectées à ce job. On en trouve même qui font cela pour 20 balles à Leclerc (par correspondance)

      Ce qui me dérange le plus dans cette affaire c’est que le travail a été mis à charge du demandeur (je suis pour) mais sans contrepartie financière, le prix étant resté le même ou ayant augmenté.
      L’état fait de plus en plus faire son travail par les autres (idem impôts à la source). Partout les ordinateurs ont permis de baisser les coûts de production, sauf dans les organismes d’état.

      Sinon, il vaut mieux faire la cession en même temps que la demande d’immatriculation, en présence du vendeur et de l’acheteur, ça évite les contestations (faux code etc…). Au besoin retenir 50€ sur le prix de vente, ça motive le vendeur qui tout à coup se met à être super bon avec son PC et sa connexion.

      Comme déjà dit aussi, le fichier des contrôles techniques est en lien avec le fichier des cartes grises et on ne peut plus vendre un véhicule sans ce sésame. Avant ça gênait juste pour le faire immatriculer.
      Attention, le code n’est valable que 15 jours, c’est logique vu qu’on peut vendre à qqun qui n’existe pas… et ça permettrait de s’affranchir des PV hi hi.
      En fait c’est guère différent de la procédure en préfecture ou le vendeur pouvait déposer un exemplaire du certificat de cession pour s’affranchir du PV de la veille. Maintenant on ne peut plus antidater la vente… j’ai essayé.

      1. Aristarkke

        A propos de ma réclamation, presque quinze jours après, strictement aucune nouvelle.
        Je me suis donc résolu à faire immatriculer le Doblo samedi dernier (miracle, les ordinateurs de l’ANTS bossent le week-end (*)) par une de ces officines créatrices de TVA.
        Sinon, à partir de demain, je devais repayer un CT plein pot…

        (*) mais que font les syndicats devant ces cadences infernales???

        1. sam player

          Externalisation, oui on peut dire ça comme ça, sauf qu’une entreprise qui externalise paie son fournisseur, là c’est pas le cas, c’est même le fournisseur d’externalité qui paie.
          L’externalisation est une bonne méthode de gestion quand elle permet à une entreprise de se concentrer sur ce qu’elle sait bien faire (et non le ménage, la cantoche, le gardiennage, les utilities, les stocks, la logistique, la maintenance de base etc…), mais je ne vois pas ce qu’il y a de moins humain.

          Le gros avantage d’externaliser, hormis la baisse du coût, c’est de pouvoir plus facilement s’adapter au marché en réduisant la voilure sans avoir besoin de licencier, ou d’augmenter la voilure sans temps de latence.

          1. sam player

            Là, avec l’état, c’est un peu comme si Ikéa te vendait le meuble au prix du meuble assemblé, mais… c’est toi qui fait le montage.

              1. sam player

                Je me demande d’ailleurs si la complication de la procédure n’est pas justement volontaire afin de justifier son abandon dans quelque temps : à t=0, il n’y a pas de hausse de coût pour celui qui se démerde, donc ça passe, mais à t=1 abandon et hausse du coût masquée, ni vu ni connu.
                Et en plus ce genre de truc n’entre pas dans le calcul de l’indice des prix : au ministère de l’économie des dépenses doit y avoir des mecs spécialisés dans ce genre de truc, les taxes invisibles.
                J’hésite entre le machiavélisme et la connerie… je devrais pas.

                1. Val

                  @sam moi je n’hésite jamais ce n’est pas de la connerie -pas du machiavélisme non plus- mais la défense d intérêts bien compris. Ca paraît fou parce que la logique sous-jacente nous échappe mais crois moi elle est bien là, et elle a ses sponsors.

                  1. sam player

                    @ Val si le le but final est que 100% du marché soit géré par les zamis, c’est bien du machiavélisme d’avoir mis en oeuvre une telle procédure qui ne peut qu’être abandonnée à terme, surtout que tout le monde pensera, à ce moment là, qu’en fait c’est mieux comme ça.

                    Pour info, il se vend plus de 5 millions de véhicules d’occasion tous les ans.

              2. sam player

                Sans notice mais en plus là avec tes outils (ordi, connexion).
                Ikéa te met au moins les clefs BTR… super pratique leurs clefs manivelle d’ailleurs dans les espaces confinés….

                  1. sam player

                    Bah en fait, c’est comme pour les longueurs de clefs : leur longueur est adaptée au couple de serrage de la vis à serrer.
                    Si une clef plate (à fourche pour bibi) ou à pipe de 10 fait 10 ou 12 cm de long seulement il y a une raison.
                    Là pour Ikéa c’est la longueur et la matière qui évite de tout péter.
                    Je pensais au coté pratique en méca une fois la vis desserrée par un autre moyen, quand le débattement n’est pas important et que le cliquet passe pas.

                    1. Pheldge

                      sam, Al, il croyait pouvoir se monter ses choffos avec les outils « malins et gratos » de Ikea ! râpé pour ce coup là 😉

                1. sam player

                  RPS ça devient de la monomanie d’invoquer l’inculture de ceux qui n’ont pas les mêmes occupations que toi.
                  Je ne vois d’ailleurs pas ce que vient faire l’inculture dans une erreur de mot.
                  Sinon, j’ai une autre culture, c’est tout, et la mienne peut me sauver la vie.

    2. plutarque

      Personne ne m’a parlé de ces officines… Du coup, dans le même cas depuis avril, je roule sans C.G., avec une copie d’écran du site ANTS « planté ». C’est grave ?

        1. Aristarkke

          Et un véhicule qui est à maintenir stationné au delà de la journée de verbalisation jusqu’à ce qu’il ait sa CG…
          Sinon les galères paraîtront très douces par rapport à la punition étatique, qu’ils disent…

          1. albundy17

            J’ai mon grand, acquéreur d’un de ces véhicules nécessitant une CG (vu que le transfert de pognon n’est pas un justificatif) confronté au problème depuis un peu plus de 6 mois.

            Le vendeur n’a jamais fait de démarche (dixit) et impossible de faire la moindre inscription, pasqu’une démarche est déjà en cours.

            Le gamin s’est fendu d’une trentaine d’euros auprès d’un spécialiste, mais baste, mis à part les 30 euros en moins, c’est le statu quo.

  16. Bruno

    « brigandage en bande organisée » : cela nous rappelle l’utilisation forcée du vélo, combinée à son immatriculation puis bientôt ses taxes…

  17. Jenesais Nonvraimenpas

    Interessant. Je ne sais ou commencer …par ce rapport de….2013 ? https://www.01net.com/actualites/fracture-numerique-un-rapport-propose-22-solutions-pour-la-reduire-603490.html
    par le fait que le miserabilisme a la française parle de FRACTURE numérique au lieu de parler d’INTEGRATION numérique ?
    parce le fait que comme d’habitude, politique de DEMANDE avec nos impots plutot qu’une politique d’OFFRE des admnistrations qui devraient depenser LEURS DOTATIONS en facilitant l’acces plutot que de garder des fonctionnaires qui renvoient les formulaires mal remplis ?
    c’est sans fin.

  18. plutarque

    Petit HS…

    150 pages touffues pour l’intégration du prélèvement à la source dans mon ERP…
    Avec bien sur des « mises à jour » et « formations » payantes gentiment proposées par nos éditeurs-voleurs…

    BAC+5 obligatoire si vos salariées sont malades et vous gérez les indemnités de S.S, ou pour les contrats courts…

    Ca tombe bien, je ne savais pas quoi faire avec tous les brouzoufs économisés en me passant de mon Commissaire aux Comptes…

    1. albundy17

       » en me passant de mon Commissaire aux Comptes… »

      Ha ben c’est amusant de coïncidence, j’ai entendu ce jour une campagne de pub geignarde appelant le peuple à réclamer plus de commissaires aux comptes auprès de nos députés, il y a du y avoir un assouplissement sur la nécessité de les voir trafiquer les comptes PME

      1. Aristarkke

        Le seuil obligatoire de recours aux commissaires aux comptes a été relevé (ou va l’être) sensiblement pour se caler (pour une fois) avec la règle UE. Mais comme les entreprises grançaises sont en moyenne bien plus petites que celles européennes (du nord), il risque d’y avoir disparition de la moitié des mandats, une fois ceux actuellement en cours achevés.

        1. plutarque

          Pour une PME avoir un expert comptable + un CAC, c’est débile.

          Par contre, vu que c’est le CAC qui a pour mission de vérifier que la comptabilité enregistre correctement ce qui est dû à notre cher Trésor, je m’interroge sur ce soudain assouplissement… Pas assez de dénonciations ?

  19. Tess

    Mounir a toutes les chances d’être élu ! Homosexuel et nom à consonance arabe, les bobos vont adorer ! S’il n’est pas élu, il pourra toujours invoquer l’homophobie et le racisme ou l’islamophobie !
    L’âne de paris pourra toujours invoquer le misogynisme et la xénophobie, si elle perd son poste de me(ai)re(de) paris !

  20. Tess

    Parlons de nos élus franco-espagnols…..Valls se présente à la mairie de Barcelone ! Il s’est casé avec un riche héritière espagnol Susana Gallardo.
    C’est bizarre à chaque fois qu’on parle de Valls, j’ai toujours cette chanson en tête !

  21. Val

    Tres cher chef, après une bonne tranche de rigolade, je me dois de rectifier quelques notions scientifiques : Le blob est un animal unicellulaire , contrairement aux amibes. Lire à ce propos le livre tordant d Audrey Dussutour (chercheuse authentique) :extrait « Un jour aux États-Unis une dame trouve dans son jardin une énorme masse jaune de la texture d’une éponge. Les policiers sont appelés et, paniqués, lui tirent dessus, sans aucun effet, les pompiers le brûlent mais, le lendemain, la chose a doublé de taille. C’est un blob. Évidemment, cela a donné lieu à un film d’épouvante : « Beware of the Blob » avec Steve Mac Queen. A-delà de l’anecdote, le blob semble immortel. Coupé en morceaux, il cicatrise en deux minutes. …. Le blob – ou physarum polycephalum – n’a pas de neurones, mais est capable d’apprendre et de résoudre des problèmes complexes comme les labyrinthes. Il est même doté d’une personnalité. » Nous avons effectivement affaire à une armée de blobs et nous sommes mal barrés ..

    1. albundy17

      « Le blob est un animal unicellulaire »

      heuuu, non, il n’a toujours pas été classifié animal, ni autre de nos connaissances, correspond par contre parfaitement ds son fonctionnement au socializme.

      Cette chose est incroyable

    1. albundy17

      C’est cher les petits fours.

      le plus marrant, , comme le demi milliard d’euros gratuit n’est pas suffisant, les pauvres mecs vont devoir puiser dans les réserves….

      Les enculés font des réserves de pognon gratos.

      1. albundy17

        Mse en perspective: Il y a pas bien longtemps, un mec, ds son testament, a légué 2 millions d’euros pour un hosto cardiologie au Mali: 2 salles d’opérations, standards européen, et deux salles de réveil.

        Apparemment fonctionnel, dixit un ponte de la chirurgie cardiaque ayant quitté paris quelques temps, pour ouverture et formation du personnel local.

        2 millions… Et l’assemblée en crame 560 de petits fours…

            1. sam player

              567ME pour 577 députés

              WWF like :

              Il faudrait un PIB de 64 856 Mds d’€ si on vivait tous comme eux soit 29 frances.

              Le jour du dépassement est le 12 janvier…

          1. Nemrod

            Quel scandale
            Ce devrait être par mois !

            ils sont là pour s’empiffrer sur la bête agonisante, c’est clair.
            Dire que certains critiquent l’abstention…la seule attitude digne, vous en conviendrez.
            La dignité c’est tout ce qui nous reste, non ?

            Bon je vous laisse? j’ai une lourdeur stomacale .

      2. Citoyen

        Les LREM sont des nouveaux venus, … z’ont dû apprécier un peu trop les petits fours … Pour ce qui est de la cagnotte, faut demander à Ferrand, qui a une certaine expérience pour ce qui est de puiser dans la caisse ….

  22. creation rebel

    L’ internet  » Grand public  » à 20 ans : du 56k à la fibre, la 4 ou 5 G… : imaginez le progrès 🙂
    Et en 2018, c’ est devenu un portail de l’ administration 🙁
    Fini la queue, démerdez vous, faites vos démarches en lignes 🙁
    La plupart des possesseur de assholephone passent leur temps connecté
    et lutter contre ce maudit fléau chronophage va devenir une priorité 🙁
    Prétexte évident pour faire passer n’ importe quelle loi, allez, souriez maintenant

    Merci patron
    J’ adore lire vos billets et en profite pour saluer la foule d’ anonymes qui commentent
    ( je trouve malgré tout certains posts assez m’ as tu vu donner mon avis pour pas grand chose )

    E… intérimaire qui en aurai de belles à vous raconter

          1. Pheldge

            je ne peux pas te dire autre chose, que « au moins tu connais ce morceau » ==> t’es au moins aussi vieux que mézigues (57 balais) sinon de l’âge du Papet* ! 😉

            *là, c’est un peu comme moi, sauf que l’unité, c’est entre le siècle, et le millénaire, à la louche aristarquienne, comme qu’il dit, le ancêtre 😀

                1. Pheldge

                  @Val : moi, doux sauvage des isles te montrer comment toi y’en a pouvoir mettre vidéo, avec publication immédiate : quand toi sur YouTube, toi copier l’adresse dans la barre titre, puis toi venir coller ici , et … maâaagiiiique ,)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.