On n’est tout de même pas arrivé là par hasard

Intéressante période que celle que nous vivons actuellement et qui, à défaut d’offrir de réjouissantes perspectives pour les prochains mois, permet de réfléchir un peu sur l’état général du pays.

Et lorsqu’on se penche sur sa situation, difficile d’être véritablement surpris par ces mouvements de foule de moins en moins contrôlés.

Pour commencer – et ces colonnes en attestent depuis des lustres – le train de vie de l’État français n’a jamais été aussi dispendieux. Non seulement, ce patapouf obèse a pris une ampleur invraisemblable, mais en plus l’a-t-il fait aussi bien sur le dos des générations courantes que des générations futures, avec une dette qui explose maintenant tous les plafonds.

Il suffit de ressortir quelques graphiques édifiants pour bien comprendre que non, décidément, rien de tout ce qui se passe en ce moment n’était imprévisible.

Ainsi, la pression fiscale n’a cessé d’augmenter pour atteindre maintenant des seuils invraisemblables au point que la France est maintenant le leader incontesté des enfers fiscaux de la planète. Oh, bien sûr, les indécrottables collectivistes argueront que ces niveaux de prélèvement sont amplement justifiés par nos belles infrastructures et nos magnifiques services publics, en oubliant qu’avec 10 à 20 points de prélèvements de moins comme en Allemagne ou en Suisse, les services dispensés et les infrastructures présentes y sont pourtant meilleurs.

Il faut être sacrément aveugle ou très solidement endoctriné pour ne pas voir la corrélation étroite entre la pression fiscale d’un côté et les capacités de croissance d’un pays. Pour la France, là encore, cela se traduit par un fort joli graphique dont on n’entend que rarement l’analyse ou la simple mention dans nos journaux conscientisés, nos plateaux télés pleins comme un œuf d’experts tous plus affirmatifs les uns que les autres sur les bonnes solutions à appliquer.

De la même façon, il faut faire preuve d’un optimisme d’airain ou, plus probablement, d’un entêtement absurde pour persister à penser que les solutions appliquées jusqu’à présent en matière de lutte pour l’emploi, contre le chômage et la précarité ont été d’une quelconque utilité. Tout indique au contraire que tous les efforts gouvernementaux se sont traduits au mieux par des résultats microscopiques, au pire ont été parfaitement contre-productifs.

Bien joué la France !

Pas étonnant non plus dans ce contexte que le moral des Français soit en chute libre : plus ces derniers s’échinent à produire (au point d’avoir une productivité record), plus ils font preuve de souplesse pour s’adapter à des horaires étendus, à des emplois éloignés de chez eux ou à des salaires minimalistes, plus la situation économique se dégrade et moins l’État leur laisse de marge financière.

Pire encore : les élus semblent se passer le mot pour concerter leurs efforts en vue de pourrir encore plus la vie de leurs concitoyens.

Outre la multiplication invraisemblable de règles toujours plus complexes, outre l’imposition de normes toujours idiotement supérieures aux normes européennes (donnant à nos voisins de nombreux avantages concurrentiels) dans le seul but de frimer (ou pour favoriser d’énièmes connivences), outre la prolifération de vexations routières diverses pour bien faire comprendre que posséder de voiture est une honte ultime, outre tous ces éléments, les mêmes élus se relaient pourtant, nuit et jour, dès qu’ils le peuvent, pour inventer une nouvelle taxe, une nouvelle interdiction, une norme, une règle ou une contrainte supplémentaire : alors que la fronde des Gilets Jaunes bat son plein, alors que la France crève de n’avoir pas assez d’emplois créés, de ne pas assez attirer les entreprises sur son sol, Bruno Le Maire relève le défi de le rendre encore moins attractif, encore plus fiscalement dangereux d’y faire du business en revenant à la charge (EncoOÔOore une fois !) avec une « nouvelle » proposition de taxe sur les GAFA. Et quand ce n’est pas les GAFA, c’est (roulement de tambours) le reste des entreprises.

On en vient à se demander si leur cogner vigoureusement sur le museau ne serait pas, finalement, la seule façon de calmer leurs compulsions taxatoires rabiques et tenter de faire rentrer cette réalité pourtant simple : jamais une Nation n’est devenue riche en se taxant à mort. Jamais.

Parallèlement, dans une sorte d’ironie mordante que seule peut nous offrir la vie courante, réelle et loin des cirques politiques artificiels, on apprend que la fiscalité française est tellement confiscatoire que même l’État français cherche lui aussi à y échapper : Engie (ex GDF-Suez), dont l’actionnaire principal n’est autre que l’État français lui-même, aurait ainsi transféré au Luxembourg une partie de ses capitaux (27 milliards tout de même) pour réduire sa facture fiscale.

En somme, alors que Macron prétendait réformer le pays et que la petite troupe de ses suiveurs l’a élu pour ça, tous les indicateurs pointent dans le même sens : les gabegies continuent, les dépenses ne se sont jamais aussi bien porté et de façon générale, non seulement le gouvernement actuel ne fait pas mieux que le précédent sous Hollande, mais tout indique qu’il a même accéléré la tendance.

Soit, il a bénéficié d’un terreau favorable à ses expérimentations fiscales déchaînées : après 40 ou 50 années de propagande anti-capitaliste et d’enseignement indigent de l’entreprise, de l’économie et du marché, le peuple est mûr pour n’y plus rien comprendre et s’enfoncer mollement dans la facilité des slogans tout faits (et tout faux) sur une fumeuse justice sociale et la nécessité de taxer les riches pour aider les pauvres, alors que la seule justice fiscale se résume fort simplement à une baisse globale de tous les impôts, pour tous, et à une baisse, logique et conséquente, de la présence de l’État partout dans nos existences.

Non, décidément, rien de tout ce qu’on observe actuellement, rien de ce mouvement des Gilets Jaunes n’est fortuit. Il n’est que le strict aboutissement d’une bastonnade de plus en plus vigoureuse du peuple sur lui-même, après son découpage en tranches plus ou moins fines pour opposer les unes aux autres dans une application d’un « diviser pour mieux régner » à la hauteur des petits machiavels poudrés de l’administration qui ont pris le pouvoir depuis plus de 40 ans.

Je crains qu’on ne soit à présent arrivé au bout de cette tactique.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires366

    1. sam player

      Ah après avoir appelé à tuer les vieux tu donnes dans le pathos… arghhh les enfants…
      Pi si c’était vraiment un enfant, je me demande ce qu’il faisait là… au lieu de faire ses devoirs…
      Hormis tout ça, ce genre de manif ce n’est pas le monde des bisounours… réveille-toi…

  1. MCA

    De la dette, toujours de la dette puisque les impôts doivent être mis en sommeil pour le moment, mais je guette l’intervention début de semaine du président que l’univers entier nous envie pour juger de la suite.

    D’ailleurs avant qu’il intervienne il serait amusant de se livrer au petit jeu des pronostics, ce qui aurait pour mérite de juger notre degré de lucidité.

    En attendant je ne peux résister à l’envie de partager une vision intéressante de ce qui se passe dans cette société, même si on peut être d’un avis différent.

    https://www.businessbourse.com/2018/12/08/charles-gave-gilets-jaunes-ca-fait-20-ans-quon-laisse-crever-environ-50-des-francais/

      1. albundy17

        « Gave est complètement à l’Ouest »

        Nan Sam, il ne fait qu’un constat du pourquoi du mouvement jaune devant, macron derrière, c’est pas le genre à prôner du transport collectif gratuit pour tous.

        1. sam player

          Suis avec ton doigt :
          « C’est là où les écoles ferment, c’est là où les hôpitaux ferment, c’est là où il n’y a pas de transports en commun etc »

          1. albundy17

            Tu ne connais visiblement pas le bonhomme.

            Il fait un constat de ce que voient et pensent les gens de périphéries, n’indique absolument pas qu’il faut ré-ouvrir ou créer tout ça.

            Il se met à la place des bouseux pour saisir le pourquoi de ces gilets jaunes. Tu sais, l’empathie ^^

            Il ne fait que répondre à une question, donc, et non promouvoir des solutions, encore moins celles que tu crois (écoute avec tes oreilles et ton cerveau)

                1. Aristarkke

                  Pareil. Ce n’est pas parce qu’il vient d’avoir l’idée saugrenue de rallier NDA, étatiste de première bourre (mais qui, actuellement, arbore un vernis superficiel de droite un poil libérale) qu’il revient sur la masse d’écrits combattant le collectivisme grançais.

                  1. albundy17

                    Son rapprochement regrettable n’est que stratégique, lié aux condition d’accès à la parole, enfin ce n’est que mon analyse sans doute faussée.

                    S’il parvient à influer de 1 % le pauvre cerf veau de gnangnan, c’est du gagnant.

                    Un mec qui dit qu’il est incapable de prévoir et dater l’avenir prouve au moins qu’il est encore conscient, ça change de tout les autres connards.

          2. Citoyen

            Oui et non, SP…
            Dans ces contrées reculées, pas mal (mais pas tous) ont compris qu’ils ne pouvaient pas bénéficier indéfiniment de services sous utilisés. Et donc qu’il fallait bien faire des économies d’échelle, tout comme ailleurs.
            Sauf que, quand un service est supprimé en ville, école, hôpital, toubib, dentiste, ou que sais-je, celui qui reste disponible est dans le quartier d’à côté, au mieux à 2km, et accessible par les transports en communs.
            Et eux, pour avoir le même service, il leur faudra prendre à chaque fois la bagnole, puisqu’il n’y pas (plus) de transport en commun, pour faire 30km (60aller-retour) quand ce n’est pas plus.
            Comme tout le monde, il sont rackettés de plus en plus par les impôts et de taxes, et en paient tout autant, pour de moins en moins de services … Sauf que, pour eux, ça se sent beaucoup plus qu’en ville, au porte-monnaie. Et là, ils s’interrogent légitiment : Mais où passe le pognon ?
            Alors quand on leur dit, que pour utiliser ces services, qu’ils n’ont plus, qu’il va falloir prendre à chaque fois la bagnole, et qu’en plus, on leur en remet une couche supplémentaire, en les rackettant sur le diesel … là, ça commence à bouillir …
            C’est le constat que décrit Gave, à sa manière …

    1. albundy17

       » il serait amusant de se livrer au petit jeu des pronostics, ce qui aurait pour mérite de juger notre degré de lucidité. »

      J’ai émis mon hypothèse sur la teneur de son prochain laïus.

      Concernant la dette, j’ai récemment enregistré que la dette des administrés de Trump (privée et publique) atteint les 72.000 milliards de dollars, pratiquement le PIB mondial, pour 320 millions de respirants c’est grotesque.

      Ha, un petit truc marrant aussi: Depuis la mise au ban de l’Iran par le même peuple, les exportations US –> Iran ont été multipliée par 7, même schéma qu’avec la Russie. Il n’y a plus que des clowns sucebites en europe

      1. Higgins

        Si le mignon poudré est aussi intelligent qu’on le dit, il y a plusieurs mesures qu’il peut prendre immédiatement susceptibles de calmer le jeu:
        – virer Iznogood et toute sa clique de nuisible;
        – dissoudre la serpillière officielle et appeler à de nouvelles élections (je sais, ca ne sert pas à grand chose mais il faut du symbole fort);
        – revenir sur toutes les mesures débiles et inutiles prises depuis plus d’un an. Je pense entre autres au 80 km/h mais également au 15 euros d’amendes pour ceux qui payent leurs taxes st/ou impôts pa chèque (il y en a forcément plein d’autres fruit du débilisme republicain);
        – stopper la mise en service des radars-racket fixés ou mobiles sur les routes de France. Quand M, Duglumeau va se rendre compte qu’il s’est fait piéger sur les 5 km qui le séparent de son travail pour 5 km/h, il ne va pas être content;
        – ne pas signer le pacte de Marrakech évidemment;
        – tuer dans l’oeuf (ca ne doit pas être difficile pour un état abortif) tous les projets ou propositions de lois débiles caractéristiques du pouvoir politique français style la loi contre la fessée;
        – prendre la transition énergétique pour ce qu’elle est, une escroquerie intellectuelle et financière;
        – imposer aux parasites du Parlement de bosser au lieu de palper.

        J’en passe et des meilleurs. La liste est loin d’être exhaustive. On pourrait résumer par: « arrêter d’emmerder les français! »

        1. MCA

          +1000 Major,

          mais comment envisager que des gens capables de pondre des inepties pareilles à longueur de semaines puissent changer ou autrement dit, comment exiger de c*ns pareils qu’ils deviennent spontanément intelligents?

          Maintenant le dégagisme oui, mais pour mettre qui ou quoi à la place?

          1. Pheldge

            le dégagisme, on a vu où ça mène : on est en plein dedans ! ça a donné une majorité parlementaire composée d’amateurs ignorants, cornaqués par des transfuges et autres renégats …

        2. albundy17

          « – prendre la transition énergétique pour ce qu’elle est, une escroquerie intellectuelle et financière; »

          juste celle-ci suffirait. Elle est à l’origine de toutes leurs excuses taxatoires, donc…

          Virer son staff pour en mettre un du même acabit, comment dire…

          La dernière est tout aussi irréaliste que celle que je retenais juste avant, bien que ds le cadre du salutaire.

          sa tête est trop enflée.

          Une petite note: J’imagine la tête des gueux ne prenant pas de vacances depuis des années afin de payer les charges quand ils ont entendu parler du macron s’obligeant à quelques récentes vacances car il se sentait fatigué.

          Il lui faudrait quelques gifles, sans gants

        3. Aristarkke

          « également aux 15 euros d’amendes pour ceux qui payent leurs taxes st/ou impôts pa chèque »
          Celle là, c’est fait ! Darmanin le clame partout où il peut que c’est annulé (mais il n’a pas dit si les ceusses qui l’ont déjà subie, cette amende, la verront revenir en avoir).

        4. Aristarkke

          « – imposer aux parasites du Parlement de bosser au lieu de palper. »
          Hélas, légalement impossible à cause de la séparation des pouvoirs.

          En revanche, si les électeurs laissaient directement entendre auprès des franges de la serpillière que leur renouvellement de dans x mois de leur boulot risque d’être sérieusement compromis avec la continuation de leurs conneries et l’absence de retour sur les plus évidentes des aneries déjà pondues, leur rappelant qu’ils sont les émissaires et obligés des électeurs et non leurs maîtres, cela devrait faire de l’effet…

          Des paies pareilles pour aussi peu de boulot et autat de foutage permanent de gu..le ne se trouvent quand même pas sous les sabots des chevaux à tous les carrefours… (onze candidats pour la succession de Vallsounet…)

          Il y a des kyrielles d’ex-maires qui croyaient aussi, en 2014, (ou de députés en 2017) que les électeurs étaient de la chair à e…ment toute douce et votant gentiment comme on lui disait de voter, qui se sont crashés avec éparpillement maximal.

          1. albundy17

            Tes petits points bien sous sous tout rapports sont fort pénibles, l’ancêtre, assume un peu, je n’ai toujours pas trouvé les derniers à compléter, c’est aussi chiant que de lire du steeve bouley le bien nommé, et me cause pas de mes manquements orthographiques ou grammaticaux, j’ai déjà ici montré par A+ B qu’il suffit de s’y pencher pour faire du HB

  2. Citoyen

    Bon, maintenant on sait, pourquoi Rantanplan Castagnette avait massé autant d’effectifs autour du château. C’était pour éviter que des malotrus, ne viennent souiller la moquette à 300 000 !

  3. albundy17

    On dira ce que l’on voudra des Belges, sauf qu’ils n’ont pas de colonne vertébrale, eux: Toute l’opposition composant le gvt a quitté les fonctions

  4. MCA

    ****

    De la dette, toujours de la dette puisque les impôts doivent être mis en sommeil pour le moment, mais je guette l’intervention début de semaine du président que l’univers entier nous envie pour juger de la suite.

    D’ailleurs avant qu’il intervienne il serait amusant de se livrer au petit jeu des pronostics, ce qui aurait pour mérite de juger notre degré de lucidité.

    En attendant je ne peux résister à l’envie de partager une vision intéressante de ce qui se passe dans cette société, même si on peut être d’un avis différent.

    https://www.businessbourse.com/2018/12/08/charles-gave-gilets-jaunes-ca-fait-20-ans-quon-laisse-crever-environ-50-des-francais/

  5. MCA

    C’est certainement un fake mais trop rigolo pour ne pas être mentionné :

    Au dernières nouvelles La Corée du Nord et l’Iran inviteraient Paris à plus de retenue vis à vis des manifestants.

  6. Dr Slump

    Je me suis inscris à deux groupes de GJ de mon département sur Facebook, j’ai partagé quelques articles, quelques liens avec des réflexions de base sur les prélèvements. Comment dire… vu les réactions, le diagnostic de schizophrénie avancée n’est pas usurpé, le décébrage à base de sans l’état ce serait terrible et la mort du petit cheval, le monopole de la sécu est un absolu sans lequel on mourrait tous de la grippe, etc. Consternation, ce pays est vraiment foutu.

      1. sam player

        PTDR la réponse de l’invité au journaliste (vous êtes un faux journaliste)…
        Par contre je ne vois pas le côté gaucho dans les propos de l’invité (pour la partie visible de l’entretien) : il est vrai que l’état vend les pépites pour ne garder que les tracassins…

        1. Citoyen

          Si, au début, on sent bien que ses revendications n’ont pas grand chose à voir avec celles des GJ de base, mais plus avec celles du merluchon. Mais j’avoue que j’ai vu aussi une autre vidéo, d’une autre partie, de cette même séquence, où il porte son GJ, et là, au détail de ses revendications, c’est beaucoup plus évident …

  7. MCA

    Un joli résumé des racines de ce qui se passe dans ce pays en ce moment versus la bande de pieds nickelés qui a pour mission d’y faire face; l’humour grinçant en prime :

    1. albundy17

      Résumé de 40 minutes, quand je pense que tu sautes les commentaires de + de 2 lignes, fait un condensé écrit !

      Vidéo c’est perte de temps

      1. MCA

        40 minutes résumant les évènements depuis le début, le taux de compression me paraît correct.

        M’est avis que tes 40 minutes d’apéro ne te paraissent pas si longues que ça… :o)

            1. albundy17

              en fait, environ, je dirais de l’ordre de 20 à 30 minutes, un peu plus en ce moment sans doute, ne crois pas que je sois bedonnant à chips sur le canap, j’écoute en faisant d’autres choses, essentiellement les repas à ces moments là, ou à répondre à des vegans ayatollah de la télé, par claviardage…

              Je trouve amusant que des gens se coupent de connaitre les idées de la doxa et en causent ensuite, cela dit, n’est ce pas… Ha oui, et aussi quand il y a un truc m’intéressant sur la chaîne publique arté je crois ou la 7, ze sais plus

              Un jour on se fera vraisemblablement une bière fraîche, le descriptif que m’a donné mon fiston m’invite à exploration, un personnage digne d’un Renoir, ça ne se rate pas ^^

              1. MCA

                « Je trouve amusant que des gens se coupent de connaitre les idées de la doxa et en causent ensuite, cela dit, n’est ce pas…  »

                J’espère qu’Il ne t’aura pas échappé ainsi qu’au « plussoyeur » qu’à l’époque d’internet il existe d’autres moyens pour s’informer que le fenestron, non?

                Fais l’effort de consacrer 40 minutes si tu le peux pour écouter Xavier Rauffer sur le lien que j’ai indiqué et tu verras que ce n’est jamais ce genre de personnage et jamais de tels propos que tu verras et entendras sur les télés qui ont pignon sur rue pour la bonne et simple raison qu’elles font partie du système de conditionnement et que ses propos vont en sens inverse.

                En vérité je ne suis pas contre la télé car elle ne me concerne plus ou plus beaucoup; je m’en moque royalement pour rester correct.

                Il faut en sortir assez longtemps pour que les rares fois où tu l’observes tu te rendes compte des manipulations permanentes auxquelles elle se livre à travers ses journalistes.

                Ces manipulations me sont devenues insupportables.

                Vouli voulou… bonne soirée, à toi.

                  1. Pheldge

                    euh sam « des gens se coupent de connaitre les idées de la doxa », tu peux traduire, bicauze, nous e-autres les doux sauvages des isles, on a un peu de mal à entraver … 😉

                1. Val

                  @MCA idem pour moi . De temps à autre je regarde un 20h et la c’est le choc je dois dire, j’ai beau être préparée ça me surprend toujours … j’en étais moins consciente quand je le regardais plus souvent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.