Paris : un deuxième mandat d’Hidalgo, vraiment ?

À Paris, l’aristocratie républicaine – qui se déplace en voiture et avec escorte – sait conserver à l’esprit que les petites gens n’ont pas toujours toutes les facilités pour traverser la ville. C’est pourquoi, dans son immense magnanimité, elle lui a accordé la possibilité de rouler, voire de trottiner.

Et les trottinettes ont donc fleuri.

Il fallait bien, la guerre ouverte qu’Anne Hidalgo mène contre les automobilistes depuis son arrivée à la mairie de Paris battant son plein, les Franciliens se retrouvent vite à devoir tenter de survivre dans la jungle parisienne entre les bus qui polluent, les taxis hors de prix, les métros et trams régulièrement en panne, en grève ou en retard, les travaux de voirie permanents et continuels.

L’apparition des vélos à louer puis, dernièrement, des trottinettes de toutes les couleurs suivait donc la logique communale consistant à bouter la voiture hors de la ville, quitte à la remplacer par de solides alternatives.

Bien évidemment, l’odeur du succès a immédiatement mis la maire en appétit : quelque chose qui « roule aussi bien », un marché qui se développe de façon si vigoureuse, ce serait dommage de ne pas en profiter un bon coup. Et si on taxait tout ça ?

Pour la forme, on mettra cette taxe sur le dos d’une nécessaire régulation et d’un financement des petits tracas que ces nouveaux modes de déplacement pourraient entraîner ; comme s’en alarme Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris,

« Dans quelques mois, si on ne fait rien, il y en aura 40.000 en plus ! »

Notons qu’on parle toujours de trottinettes, et pas de rats qui eux, ont largement dépassé ce nombre depuis un moment, profitant de l’hygiène exemplaire de la Ville Lumière.

Pour que les choses se passent aussi bien que possible, notons au passage que cette taxation sera spécialement adaptée aux trottinettes. Il est en effet d’ores et déjà prévu que la redevance envisagée sera plus élevée pour ces dernières – entre 50 et 65€ – que pour les vélos, située elle entre 20 et 26€, bien que ces petits engins soient pourtant moins encombrants que les vélos. L’idée, aussi sotte que grenue, c’est d’introduire en plus une bonne louchée d’idéologie dans l’histoire, comme croit le justifier Grégoire, le premier adjoint :

« Nous voulons privilégier le vélo qui est bien meilleur pour la santé. De plus, cela va permettre de ralentir les opérateurs dans le surdéploiement de trottinettes. »

Il est clair, compte-tenu du merdoiement intense de Velib, qu’on ne risque pas d’avoir un « surdéploiement » de vélos dans la capitale, mais on se demande exactement à quel jeu jouent les autorités sachant que ni ces vélos, ni ces trottinettes ne peuvent être décemment considérées comme des moyens de transports sûrs et efficaces dans une ville moderne (sans même prendre en compte le risque de déraper sur un ou deux rongeurs en goguette et de terminer dans la Seine).

C’est d’ailleurs devant cet amoncellement de décisions foutraques et, pour tout dire, de l’absence de la moindre gestion de la ville de Paris qui semble maintenant complètement pilotée à vue qu’on doit se demander comment Anne Hidalgo peut encore prétendre à un second mandat aux élections municipales qui se tiendront dans un an.

Paradoxalement, cela n’empêche pas certains sondages de la placer en tête des intentions de vote : selon un sondage pour le « JDD », l’actuelle maire de Paris Anne Hidalgo arriverait en tête du premier tour des municipales en 2020. Quel que soit le cas de figure et les têtes de liste des autres formations politiques qui sont placées en face d’elle, la maire semble osciller obstinément entre 23 et 25% des intentions de vote, suffisant à lui refaire décrocher la queue du Mickey et gagner un tour de plus dans le manège municipal.

Pourtant, 55% des Parisiens se disent mécontents de son action. Il y a de quoi : saleté repoussante, trafic infernal, manque chronique de logements, loyers en hausse, insécurité, chacun de ces sujets suffirait amplement à la faire éjecter hors du paysage politique. Si l’on y ajoute un problème d’endettement record de la ville au point de devenir problématique sur le court terme, le cauchemar des Jeux Olympiques de 2024 qui vont accroître les difficultés de circulation, de sécurité et d’endettement de la ville, on a un mix parfait pour la rendre absolument invendable aux élections.

Sauf qu’encore une fois, à l’instar de ce qui s’est joué aux élections nationales depuis quelques temps, les alternatives sont si peu attrayantes que le choix du status quo, minimaliste et déplorable, semble celui vers lequel on se dirige.

Sur la gauche, la bousculade de candidats consternants et dont les préconisations transformeraient l’usine à gaz parisienne en véritable champ de mine à la fiscalité délirante ne peut satisfaire personne. Sur la droite, c’est le même constat avec au mieux des inconnus sans charisme, au pire des chevaux de retour vus et revus (et dont le passé laisse entrevoir d’autres types de catastrophes pour la municipalité). Quant aux différents bouffons que le parti présidentiel tente vaguement de propulser, personne ne peut imaginer plus d’une minute qu’ils prennent place à la mairie de la capitale sans immédiatement transformer les « progrès » déjà catastrophiques d’Hidalgo en apocalypse du Parisien.

Il reste une année avant que le vote ne tranche. D’ici là, tout peut arriver (on peut méchamment imaginer que, mordue par un rat, l’une ou l’autre personnalité politique parisienne chope une maladie grave et nous débarrasse de sa présence, rebattant les cartes électorales). Mais pour le moment, la médiocrité consternante des oppositions donne un peu de crédit à l’hypothèse d’une réélection de l’actuelle maire de Paris.

Si ce constat est atterrant, il montre cependant une chose intéressante : plus personne n’est dupe, et seuls les médiocres, les arrivistes et les psychopathes persistent à se présenter encore aux élections. Les politiciens dont nous héritons actuellement, à tous les étages républicains, sont donc majoritairement des choix par défaut, et ils doivent ainsi leur poste non à leurs compétences, mais à la nullité et l’incongruité de leurs opposants.

Ce n’est guère rassurant pour l’avenir du pays.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires361

      1. Pheldge

        comme je le soulignais hier, les arcanes du Blog Patronal (Gloire et Louange à S Sainteté ) sont difficilement accessibles aux misérables mortels : tu balances un commentaire, et tu ne sais jamais quand il finira par apparaître … 😉

    1. Aristarkke

      Ce n’est pas, en ce cas, le personnel politique qui est affligeant mais bien les électeurs qui ne les sortent pas avec pertes et fracas du jeu…

        1. Pheldge

          à ce niveau, c’est pourtant pas bien difficile, d’être moins affligeant, sauf que, un candidat a besoin de temps pour se construire une image …
          Et notre Anne trop-trop© aura beau jeu de se proclamer victime de Macron et porte parole de ses opposants progressistes, ce qui lui permettra de récupérer leurs votes !

          1. Aristarkke

            N’ oublie pas qu’elle est du genre un et espagnole, lui permettant ainsi de décerner des points Sexwin et Alienwin à ses détracteurs et détractrices aussi, tant qu’à faire…

            1. Pheldge

              je n’ose imaginer « les cougars de Paris » parodie politico-érotique version Marc Dorcel ou « Maire le jour, chienne la nuit … », « élections ou érections : isloloir ou glory-hole ? », ou encore « Bukkaké à l’Hôtel de Ville, la Maire payée en liquide ! »

              Tiens je vais faire un mail à Marc, pour lui proposer mes idées ! 😉

              1. plutarque

                @Pheldge
                Vu la tête de l’Hidalgogole, faut vraiment avoir faim…

                « Toutes les femmes se débrouillent pour être belles, même les autres » mais y’a des exceptions…

                    1. albundy17

                      @plut: dans certain cas, un traitement de choc et nécessaire pour redresser les idées. (Voir « le bonheur est ds le pré », traitement schmoll)

                  1. Pheldge

                    Et voilà ! merci Al ! par contre Plutarque pour ta culture, une cougar, c’est une femme d’expérience, qui a « vu du pays » et qui a encore un solide appétit …
                    Dati, plus jeune, et encore maman, c’est plutôt de la MILF 😉

                    Tiens ça me fait penser que je devrais m’associer avec le Camarade kekoresin pour écrire ce prochain scénario 😉

                    1. plutarque

                      Merci Pheldge pour ce moment cul turel, mais j’ai j’ai un peu vécu malgré mon jeune âge ^^
                      Je connais sur le bout des doigts la différence entre cougar et MILF, DILF, GILF etc.

      1. Le Gnôme

        Oui, mais l’électeur n’a le choix qu’entre des personnes affligeantes. Choisir entre Hidalgo, Griveaux, Villani ou Dati montre bien que le personnel politique est en voie d’abêtissement rapide. Peut être se met-il à portée de l’électeur moyen ?

        Finalement, Paris était mieux géré quand il n’y avait pas de maire.

          1. Le Parisien Liberal

            Dati ? Jamais.

            Cette parachutée qui a obtenu sa place dans un arrondissement sur, après avoir menacé Sarko ?
            Celle qui a torpillé Fillon et soutenu Hidalgo en 2014 ?
            Cette cumularde qui « n’en pouvait plus », à Bruxelles ?

        1. durru

          Villani, j’arrive pas à le caser.
          J’avais écouté des conférences où il parlait école et plus particulièrement maths, il avait l’air d’avoir des idées assez claires et pas vraiment farfelues.
          Mais bon, ça c’était avant qu’il mise sur le cheval Macron/LREM. Du coup, je ne comprends pas son jeu aujourd’hui…

          1. Pheldge

            l’appel du pouvoir genre « la France république à besoin de toi, ensemble nous allons faire de grandes choses ! », ça suffit à te nous lui tournebouler le cerveau ! et comme il n’a aucune expérience en politique, 1/ il est manipulable à souhaits. 2/ on est assuré que ses initiatives seront de pitoyables échecs
            Moralité, c’est une potiche de plus, à côté des indispensables ministres femmes, des élus noirs, reubeuhs, issus de diversitudes variées, attestant de l’amour présidentiel pour notre incomparable vivransemble !

            1. durru

              « Aucune expérience en politique », ça se discute. Son parcours ne semble pas montrer qu’il serait né de la dernière pluie. Ce qui ne veut certainement pas dire que je le crois capable de produire quoi que ce soit de positif. Seulement, il ne me semble pas correspondre au portrait robot du politique (français, notamment) contemporain. C’est pour ça que je n’arrive pas à le caser.

              1. Pheldge

                « ni à gauche, ni à droite, ni au centre » et « Cédric Villani défend en effet une plus grande harmonie entre les peuples du monde et d’Europe. Cette démarche s’inscrit dans son investissement en tant que fédéraliste européen » c’est le bisounours parfait ! Rajoutes-y son look bien décalé, genre XIX ème siècle …

          2. Jacques Huse de Royaumont

            Pour avoir vu Villani en conférence, il ne s’intéresse qu’à une seule chose, lui-même.
            Il n’y a rien de bon à attendre d’un égotique de ce calibre.

            1. albundy17

              « il ne s’intéresse qu’à une seule chose, lui-même. »

              De là à faire un lien avec son look de star en avance sur son temps..

            2. Aristarkke

              Il a été très nettement rendu hydrocephale par son entrée en politique alors qu’il paraissait beaucoup plus simple d’abord (quoique déjà décalé avec sa lavallière de dandy) au moment de ses interviews après sa médaille Fields (était plus jeune aussi)

            3. durru

              Très bon point soulevé par Ari : vous l’avez vu avant, ou après son entrée en politique ? Les conférences que j’ai pu suivre sur YT dataient d’avant, et je n’ai pas remarqué grand chose, mais c’était pas en direct, ça peut changer aussi la perception.
              Sinon, se trouver entouré par de telles nullités (sans s’y attendre) ça ferait monter le melon à n’importe qui de normalement constitué…

              1. MCA

                MDR,

                Effectivement il est mal tombé pour trouver un auditoire à la mesure de ses préoccupations intellectuelles.

                J’ai l’impression qu’il a été recruté pour son aura, histoire de tenter de relever un peu le niveau et servir de caution.

                Cela dit, j’aime bien suivre ses interview bien que le personnage laisse planer une ambiance inquiétante.

                1. Pythagore

                  Dommage qu’il ne soit pas resté ds son domaine de compétence, il aurait été certainement plus utile à la société en continuant ses recherches qu’à jouer les politiques.

      2. Pythagore

        Le problème est, me semble-t-il, que ds le gloubiboulga progressisto-gauchiste actuel, il n’y a plus guerre que les vendeuses de poisson, dont la voix et le monologue idéologique unilatéral portent suffisamment pour être ne serait-ce qu’entendu. Tout autre ligne politique portant sur la raison se trouve rapidement étouffé par, au choix, une affaire, une suspicion de racisme, d’homophobie ou d’autre vilaine plaie populiste, une absence de médiatisation.

    2. Aristarkke

      Mais comme le choix est entre des nul(les), des beaucoup plus nul(les) et des super-maxi-ultra nul(les), il y a toujours un(e) nul(le) pour décrocher la queue du mickey…

    3. Aristarkke

      Sans compter qu’au niveau de ce qui est appelé « programmes », on peine à voir et sentir des différences significatives dans les brouets bobos-soces proposés, y compris ceux venant de l’ opposition « de droite » jamais en retard pour singer la gauche…

    4. sinouhe

      C’est parfaitement normal !
      Franchement, faut être parfaitement con pour se lancer en politique. Quel upside ? quel downside; la balance est vite vue.

  1. Opale

    Faut être sacrément maso pour revoter Hidalgo. Mais bon, ce sont certainement les mêmes gogos qui, sondés, prévoient de faire faire à Macron un deuxième tour de manège aussi.

  2. Stéphane B

    Certes, mais quand j’entends des collègues habitant Paris se ravir de la beauté de cette ville, je ne suis pas étonné que la âne soit en tête.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Oui, les parisiens ont ce qu’ils méritent. La mentalité bobo-écolo moralisatrice et égocentrique s’accorde bien d’une Ane. Quand la bêtise et l’arrogance sont brandies comme des étendards, la catastrophe qui s’annonce est amplement méritée.

      1. hub

        Ben non, les parisiens n’ont pas ce qu’ils méritent… faut-il rappeler qu’aucun parisien ne vote directement pour Anne Hidalgo ? On élit les maires d’arrondissement, ce qui explique au passage les disparités importantes disons entre exemples entre le XVème et le XVIIIème…

        1. Aristarkke

          C’est vrai que cela lui permet d’être maire sans être d’abord conseillère municipale. Merci, la Gôche, d’avoir dupliqué ce système parfaitement abominable et anti-démocratique quand il est employé aux USA et que ce n’est pas un degoche qui est élu…

    2. Aristarkke

      Quand on est touriste avec du temps pour flâner et que l’on erre dans tous les endroits marquants de la capitale, il est loisible de trouver la ville belle. C’est cependant une ville à la Potemkine dont il ne fait pas bon voir ou pratiquer les zones secondaires, dirons-nous.
      Soyons honnêtes, ce constat peut se faire dans à peu près toutes les capitales/villes touristiques.
      Ce qui frappe à Paris, c’est le contraste entre le nombre des employés municipaux et le faible nombre dévolu à l’ entretien/propreté/maintenance de la voirie, tâches évidemment triviales pour les grands esprits boboïdes qui en peuplent les strates dirigeantes. Annihildalgo n’ a-t-elle pas un cabinet d’assistants surpassant ceux du PR et d’autres sommités de la R.

      1. albundy17

        « le faible nombre dévolu à l’ entretien/propreté/maintenance »

        Je n’ai pas les mêmes données, 1km de voie à nettoyer par jour et par agent, cette horrible distance vraisemblablement amoindrie par la cohorte de balayeuses motorisées

        1. Aristarkke

          Il y a 1.700kms de voiries à entretenir.
          1.700 cantonniers émargeraient dans les rôles ???
          Comment expliquer la déglingue de l’entretien de propreté ?
          A cause des touristes qui font rien que de piqueniquer dans les rues paumées de Paname ???

          1. turlututu

            J’ai un pied à terre parisien dans le 12ème.
            La copropriété paye annuellement 804€ de ‘taxe de balayage’ pour 17 ml de façade soit 47,29€ du ml.
            1.700.000 ml de voies à Paris * 2 trottoirs * 47,29€/ml = 160.786.000€/an.
            160.786.000 € /1.700 cantonniers = 94.580€/cantonnier/an.
            Cerise sur le gâteau, comme le balayage n’est pratiquement jamais fait par la ville, nous payons une prestation de balayage hebdomadaire du trottoir à la société de nettoyage qui entretien l’immeuble.

            1. Calvin

              Bah, nous à Marseille, il y avait le « fini – parti ».
              Bon, ça voulait dire « fini le pastis du matin, parti à la maison »…

              1. Jacques Huse de Royaumont

                @calvin.
                D’après VA, à Marseille, vous pourriez bénéficier comme prochaine candidate à la mairie de … Marlène Schiappa.
                La pauvrette étant plus réputée pour la générosité de son décolleté que pour ses facultés intellectuelles, ça vous promet de grands moments. Même Ane de Paris ne pourra pas tenir le rythme de production d’idioties.

                1. albundy17

                  « Même Ane de Paris ne pourra pas tenir le rythme de production d’idioties. »

                  Une réponse parfaite à leurs demandes, nan ?

                  payer du fonx à ne rien faire, alors que l’on s’évertue à les payer pour leur faire faire des choses qui nous emmerdent !

            2. turlututu

              Précisions Wiki

              …. »La voirie parisienne consacre 60 % de son espace aux chaussées et 40 % aux trottoirs.
              En 2012, Paris compte 6 290 voies publiques ou privées. En dehors des bois de Boulogne et Vincennes, du boulevard périphérique et des voies express, la ville totalise 5 064 voies publiques et 180 voies privées ouvertes à la circulation, et 875 voies privées fermées, totalisant 1 700 km et recouvrant 26,5 km2, soit le quart de la superficie de la ville. Le boulevard périphérique et les voies express regroupent 171 voies et bretelles d’accès. 479 sont des places. »….

              1KM² = 1 million de M²
              La taxe de balayage est actuellement fixée à 9,22€/m²/an
              26.500.000m² * 9,22€ = 244.330.000 €/an
              244.330.000 / 1.700 cantonniers = 143.723€/cantonnier/an

              (Ce montant doit être adapté car dans son immense mansuétude, le racketteur public à limité la largeur de la voirie à 6ml par riverain, soit 12m en tout, suivant le calcul suivant : « Son montant est calculé en multipliant la superficie balayée, au droit de chaque propriété sur la moitié de la largeur de la voie* dans la limite de 6 mètres, par le tarif d’imposition au m2 (fixé à 9,22 € depuis 2012 pour l’ensemble des voies parisiennes suite au vote de la délibération 2011 DF 71 DPE 88 en Conseil de Paris). Le propriétaire est en droit d’en obtenir le remboursement par le locataire.
              * La largeur totale de la voie est obtenue par l’addition de la largeur du trottoir de la façade de l’immeuble assujetti, de la largeur de la chaussée et de celle du trottoir d’en face. La largeur totale de voie est ensuite divisée par deux pour le calcul de la surface balayée.

            3. Aristarkke

              De mon temps de syndic, il y avait des tarifs différents selon la nature de la voie (rue, avenue, impasse, etc…) pour tenir compte de trottoirs +/- larges…
              La moyenne doit donc être plus élevée…

            4. Pythagore

              Avant que les foudres de Bibi s’abattent sur vous, je rappellerai que le « ml » est une unité de volume (millilitre) 😉
              Le calcul reste intéressant. Il ne faut pas oublier le coût du matériel et en particulier l’équipement en véhicules de nettoyage qui n’est probablement pas donné.

    1. sinouhe

      Hier, gros bordel dans Paris, un chinois a Paris. Voie de bus, 2 motards de la gendarmerie l’empreinte. Je me mets derrière a scoot.
      Le condé devant moi s’arrête : « Vous faites quoi la ? ».
      J’ai manqué de couilles. J’aurais du lui dire
      « Ben je vous suis, vu que vous n’avez ni gyrophare ni 2 tons, on va dire que vous êtes autant fautif que moi. »
      J’étais pas sur de mon coup, j’ai joué low profile, il m’a laissé partir avec sermon (c’est 135 roro tralala).

  3. Dr Slump

    Je me suis pris à rêver que personne, ou si peu, n’aille se présenter aux bureaux de vote lors des prochaines élections, et que celles-ci perdent ainsi toute consistance et toute existence. Les gens vaqueraient à leurs affaires sans plus tenir compte des institutions, élus, et autres fonctionnaires, et les agitations des représentants de l’état ne seraient plus qu’un vague ressac lointain, un léger flouf indistinct qui ne susciterait plus la moindre attention.
    Anne Hidalgo pourrait s’égosiller à pleins poumons dans un haut-parleur pour en appeler au civisme des parisiens, le plus proche quidam ne ferait que se gratter vaguement l’oreille en se disant « ah, j’ai l’oreille qui siffle… qui parle dans mon dos parle à mon cul! ».

    1. MadeInCH

      Et les 5 perdu payés par Hidalgo la feront réélire avec 80% des voix exprimées.
      Bravo!
      (L’un d’eux s’est trompé de bulletin)

  4. Ungars

    Vous ne comprenez pas, Anne Hidalgo est fan de Terry Pratchett, elle veut transformer Paris en Ankh Morpork (et en passe de superbement réussir)

  5. Boutros

    A l’instar d’un empereur sur un pont, le cri de guerre c’est : » A la taxe ! »
    Oublions le régime sans selle des cyclistes du Marais, il reste à créer des parkings pour piétons et taxer les chaussures (ou interdire les déplacements, ce serait finalement le plus simple).

  6. Gerldam

    Pour moi qui suis né à Paris, il y a maintenant trop longtemps, j’avoue que j’ai fui cet enfer depuis des décennies et que, les rares fois où je suis contraint d’y revenir, je ne reconnais plus la ville de mon enfance. Une curiosité: à l’époque où les moteurs polluaient comme pas deux, on y respirait mieux qu’aujourd’hui (démographie me direz-vous, mais quand même..).

  7. Aristarkke

    De la morue au menu dès le mercredi, nous discernons bien les racines chrétiennes honorées par Mgr de Cèze en cette période de Carême…

  8. taisson

    Et oui; la probabilité que l’âne soit réélue, et ainsi légitimée pour terminer d’achever Paris est très importante…
    Les candidats, quelle qu’en soit l’étiquette modèlent leurs profession de foi sur une sorte de « portrait robot » du parisien.

    Entre les cyclistes fous, les trottineurs, et les glandeurs divers, les incertains du genre, tout ce joli monde qui « travaille  » les mains dans les poches, ne s’active en fait que pour voir sa « communauté » privilégiée !

    Si les électeurs voulaient sanctionner leur maire, ils auraient déjà pu le faire !
    Non pas pour espérer un vrai changement, mais juste pour punir.
    C’est presque pareil pour les présidentielles, il suffira d’agiter la peur de « la bête immonde » pour obtenir le résultat voulu !

    On à les politiques que l’on mérite…C’est la loi du plus grand nombre, et quelque soit le contexte, dans un groupe humain choisi, on ne peut pas trouver beaucoup plus de 10% des sujets qui ont conservé un peu de bon sens, et sont capables de décisions pragmatiques, hors consensus du troupeau !
    Mais je vois qu’une fois de plus, le boss à bien vu !

    1. taisson

      @ Le Gnôme 27 mars 2019, 10 h 35 min

      Pas si étonnant…Le RN est entrain de se glisser dans le moule pour espérer avoir une chance électorale ! Et pour ça, ce candidat n’est pas trop mal !

      Mais, personne ne peut être élu à Paris s’il n’à pas au moins quelques traces « de gauche », et s’il n’est pas partisan de l’immigration sans limites. Être homo n’est pas obligatoire, mais ça serait un plus..
      Le RN bascule vers la gauche, et il n’ y à plus que l’immigration ou il est encore un peu tiède !!
      Encore un effort….Et il disparaitra dans le conformisme carriériste de la politique Française. » La bête immonde » devra se trouver une autre niche !

      1. douar

        Tout à fait;
        J’ai entendu Hervé Juvin, présent sur la liste RN des européenne, se réjouir du « verdissement » du RN et d’expliquer à ses électeurs que le changement climatique , ce n’était pas pas un fake inventé par les chinois, mais un phénomène troporrible et toussa…
        Bref, si les LR avaient un peu de jugeotte, ils ne suivraient pas le mouvement et seraient disruptifs comme on dit.
        D’ailleurs, le Parlement Européen a envoyé bouler la Greta, sous la pression des députés « conservateurs », preuve qu’ils sont moins atteints que les députés français (bon, on ne parle pas des restrictions à venir sur internet…).

      2. Pheldge

        pas d’accord, le FN/RN sera à jamais marqué du péché originel : c’est la boutique à le Pen, ci-devant odieux fasciste de droite nazi de réac raciste !
        Il n’a qu’un seul rôle, celui de fédérer contre lui, pas de rassembler pour.
        Et comme c’est LE repoussoir officiel, la droite est obligée de s’en démarquer, et donc de se gauchiser un peu plus … c’est sans fin, la machine à perdre, mise en place par Mitterrand, surnommé le Florentin !

        1. WorldTour73

          Et vu qu’on n’a pas de trump. Et que lon a un peuple qui a perdu ses olives. On peut dire que c’est mort pour le RN, éternellement.

          1. Husskarl

            Vu que le RN est passé à gauche, être vraiment à droite (libéral comme Lesquen) pourra être prochainement différenciant.

  9. cherea

    Assez bizaremment, je voterai Dati, assez bonne représentation et surtout un bon sens populaire et pas polluée par cette idéologie des Griveaux, Hidalgo, NKM…

    1. Pheldge

      ah, désolé, à Issy les Moulineaux, ville de la couronne parisienne, jumelée avec la ville de malaisie, Alor Setar, on peut, et même on doit ! (doigt ? 😉 )
      Et je ne te vous dis pas la poilade quand la maire d’Issy reçoit la maire d’Alor ! 😀

  10. plutarque

    « Calm your tits »… On est en mars 2019. Ce sondage « dédé au cul du camion » administré à 1000 péquins n’est pas forcément fiable.

    Des tas de trucs peuvent se passer d’ici les municipales de 2020 : retour de la Peste à Paris, émeutes des « migrateurs », attentats…

    1. MadeInCH

      Les migrateurs ne font pas d’émeutes.
      Ils exprimes festivement, avec un peu trop enthousiasme, un mal-être dû à leur condition de discriminés.
      Au pire, ce sont des troublions.

  11. Passim

    « Seuls les médiocres, les arrivistes et les psychopathes persistent à se présenter encore aux élections. »
    « Car enfin le trait le plus visible dans l’homme juste est de ne point vouloir du tout gouverner les autres, et de se gouverner seulement lui-même. Cela décide tout. Autant dire que les pires gouverneront » (Alain, Propos sur le pouvoir).

              1. Hussard Bleu

                http:/ /www.leparisien.fr/politique/demission-du-maire-du-havre-a-cause-de-photos-de-lui-nues-plusieurs-femmes-racontent-22-03-2019-8037348.php

                Ce garçon – très perturbé – devrait être prudent quant à l’usage des ciseaux… « Scoptes, toujours prêts » !

                https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Scoptes
                https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Devise_scoute

  12. Calvin

    Petite question aux Franciliens.
    Je suis tombé sur un article relatant les expéditions punitives contre les Roms, « en Ile–de-France » (c’est moi qui insiste).
    On y cite les communes de Clichy-sous-bois, Bobigny, Aubervilliers, Bondy, Noisy-le-sec.

    C’est bien en Ile-de-France, la région du Vivrensemble, non ??

    Heureusement, le journaliste n’a pas écrit que les expéditions punitives avaient eu lieu en France où mieux en Europe pour ne pas stigmatiser…

        1. Aristarkke

          Clichy (tout court mais autrefois Clichy la Garenne) est bien dans le 9-2 sans que ce soit dans la meilleure portion. Les anti-Roms sévissent dans l’est du 9-3 à Clichy sous Nois

    1. plutarque

      Oui oui, Calvin. Tout ça se passe en Ile de Fronce, dans des zones à forte proportion musulmiques ou la Charia est prévue pour 2030 si Allah le veut…

      L’information a circulé comme quoi les tziganes au service d’Israël tentent d’enlever femmes et enfants pour les besoins du trafic d’organes juif international, un peu comme le dépeçage régulier d’arabes en Palestine (https:/ /arretsurinfo.ch/quand-les-organes-denfants-algeriens-se-retrouvent-en-israel/)

      Du coup, ça a un peu énervé les chances pour la Fronce locaux.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Oui, c’est bien dans le paradis du Vivrensemble. Pour pas stigmatiser, les journaleux n’ont pas préciser le profil de ceux qui participent à ces expéditions punitives. Pour résoudre le problème, il faut un clip télé montrant un affreux Jean-Eudes tabassant un gentil rom.
      Il ne s’agit pas d’être crédible, il s’agit d’être correct.

    3. durru

      Ce qui est rassurant, c’est qu’en Roumanie on parle d’agressions envers « des Roumains », pas « des Roms », agressions qui sont le fait de « Français » des « banlieues pauvres ». Il est toutefois question de (faux) signalements d’un peu de partout en Ile-de-France, il y a au moins cinq départements énumérés.

        1. Guillaume_rc

          Pourtant, il se dit beaucoup qu’elle doit son poste à ses galipettes avec Flamby.
          Je laisse aux masochistes le soin d’imaginer la scène….

          1. MarieA

            Vraiment prête à tout! Enfin rassurons-nous, leurs parties intimes respectives ne devaient pas entrer en contact grâce à leur énorme ventre rempli de champagne et de truffe payés par les Français. Et oui, se goinfrer ou fourrer, il faut décider!

            1. Aristarkke

              Hum! Il y a une bonne trentaine d’années, Peak de la Faribole, alors en devenir, était bien plus svelte, débutant juste dans sa carrière de parasite : une rumeur tenace lui attribue un des mômes nés à cet époque de la future maire…

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  Se faire Ségo et Hidalgo, certains savent se créer l’enfer sur Terre. Pour supporter, il faut une solide motivation et sans doute des substances illicites.

  13. Nemrod

    Ces baltringues d’eurodéputés ont veauté la diminution de 37,5 % des émissions de CO2 des bagnoles neuves…voui vous avez bien lu…plus du tiers…
    A part des électriques et des panda je vois pas ce qui va passer sous les fourches caudines..

    Je n’ose imaginez ce que les constructeurs vont coller dans les moteurs pour au moins respecter le truc le temps de l’homologation.
    Nous allons avoir de très bonnes surprises niveau fiabilité je le sens…vais faire durer ma vieille merco le plus longtemps possible mais j’aurais bientôt plus le droit .

    C’est pour élire des nuisibles pareils que l’on doit allez aux urnes bientôt…

    1. durru

      Une piste : les hybrides. Il y a un grand constructeur qui a installé en France, récemment, une de ses plus grandes usines. Et elle sort plein de modèles hybrides… Je sais, ce n’est pas pour toutes les bourses. Mais nos députés (euro ou pas) ne le savent pas.

      1. albundy17

        Une autre, les voiturettes à air comprimé genre airpod, mais bon, ce doit faire dix ans que j’attends pour ouvrir un atelier d’assemblage

          1. albundy17

            Ha oui, je n’avais pas lu sous cet angle.

            Ce qui a de marrant avec la combustion, c’est que l’on fait du co² ou du noxx, en europe on favorise le délétère

          2. Pheldge

            c’est encore un coup du lobby du pétrole ! ah les salauds, ils avaient déjà eu la peau de l’inventeur du moteur à eau* dans les années 70, et voila qu’ils remettent ça pour la voiture à air … des salauds, je te dis, des salauds !

            * un savant français méconnu, interviewé par Paris Match, dont les travaux ont été détruits … les salauds ! on roulerait avec de l’eau du robinet, et ça ils voulaient pas ! 😉

      2. Nemrod

        Ouais…bon.
        Les hybrides que je vois autour de moi sont lourdes comme des ânes morts et consomme 5 litres aux cents.
        A peu près ce que consommerait une bagnole légère…sans batteries.

        1. durru

          J’en connais pas beaucoup, de voitures roulant à essence, qui consomment du 5l/100km et qui soient plus grandes que la Twingo. Il faut que je me renseigne.
          Mais le débat n’est pas là, les hybrides rentrent dans les (nouvelles) normes, c’est tout.
          Après, faut pas oublier non plus quelques sorties récentes (de « capitaines d’industrie ») qui montrent que les constructeurs sont poussés gentiment vers l’électrique.
          Je me demande qu’est-ce qui pèse le plus, entre l’idéologie de certains et le lobby des autres.

          1. Aristarkke

            Une AX 1100 est dans ces eaux du 5L/100 en raison de sa légèreté et de son aérodynamisme remarquable pour sa taille. En 1400, on reste entre 5,5 et 6,5 L/100, le dernier niveau atteint à un rythme soutenu sur route/autoroute.

            1. Pythagore

              Audi A1 1,4 TFSI. 6-7 litres en ville, 5 litres en cdtions optimales mixtes l’été. La conso change bcp avec la temp ext. Je ne sais pascomment Audi arrive à démarrer à 4litres, probablement vent arrière, ds les pentes.
              Très déçu à vrai dire, mon vieux diesel 85kw TDI 1995ccm consommait 6 litres, quoique je fasse.

              1. Aristarkke

                J’ai une même variation de conso avec la Merco selon que la température extérieure est au dessus ou en dessous de 5 à 8C. Ce doit être la résultante d’un préchauffage de l’air d’admission moteur insuffisant pour un rendement optimal en période froide.

        2. Aristarkke

          C’est ce qui est atteint avec une utilisation mixte en zone urbaine de la traction électrique et de celle thermique.
          Sur route ou autoroute, c’est nettement au dessus puisque c’est le thermique qui assure…tout seul comme un grand…

          1. durru

            Avec une Prius ou équivalente, c’est légèrement au-dessus de 6 sur autoroute, mais sur route (80, 90 ou 110) c’est souvent en dessous des 5. Descentes, rond-points, décélérations… faut savoir se servir de la bête 🙂 La conso moyenne est juste un peu au-dessus des 5, avec un modèle qui n’est plus très récent.
            Jamais réussi à descendre sous les 7 avec une pure essence de la même classe. Et c’est pas faute d’avoir essayé…

            1. Nemrod

              Avec les blocs modernes et en abaissant le poids au maxi, on doit s’en approcher.
              Un up de 60 chevaux fait moins de 6 ( réels) en conduite mixte.
              C’est une petite voiture mais pas spécialement optimisée niveau poids et cx.
              Mais bon comme vous dites, ce n’est pas ce que l’on veut nous fourguer.

            2. Aristarkke

              Sur route en étant zen, ma E w124 (mod 93, 2,2 L, 150 HP et 1650 kg à vide) atteint 7,5L/100 pour 8,5L/100 sur autoroute à 130. Comme voiture de loisir, rend n’importe quelle hybride inintéressante.

              1. Nemrod

                Classe c 220 avec le 4 cylindre de 150 chevaux ?
                J’ai la même…je fais 9 litres en mixte.

                Bon en combien de temps je rentabilise une hybride sachant que je fais 15000 par an avec et que je l’ai payé…2000 euros.

                Factures d’entretien depuis un an : 80 euros.
                Elle a 160 000…à peine rodée.

                1. Nemrod

                  Ah et la distribution est à chaîne…800 euros en moins tout les 80000….
                  Et puis ça a une autre gueule qu’une Prius…

                    1. albundy17

                      oui, bm c’est de la merde. j’ai une vision tronqué de bm tout les dealers de min coin roulaient en bm. ça existe encore ?

                    2. Aristarkke

                      C’est plutôt les Audi, maintenant, qui ont la cote chez les dealers confirmés, du moins selon ce que je vois en banlieue parisienne.

                    3. albundy17

                      « C’est plutôt les Audi, maintenant, qui ont la cote chez les dealers confirmés, »

                      Je te parle d’un temps….

                      Au moins ont ils maintenant du goût, j’ai une petite faiblesse pour audi, sa TT reste intemporelle 😀 (le coffre est merdique pour les go fast)

                    4. albundy17

                      « Pour moi le plaisir de conduite fond comme neige au soleil… »

                      Plaisir de conduire….

                      umpfffff. J’ai du mal avec le concept. Conduire est une contrainte.

                  1. durru

                    Mais qui dit le contraire ? On parlait de voitures neuves au départ, et je crois qu’une Merco neuve est quand même plus chère qu’une Toyota. Une Prius à 160 000, elle est aussi à peine rodée, ne vous inquiétez pas. Et l’entretien reste très abordable. Ca compense en consommation.
                    Mais ça n’a pas la même gueule, ça c’est clair. A la fin, c’est une question de goût.
                    Ce qui est vraiment problématique, à la fin, c’est qu’on veut nous imposer nos choix. C’est à dire que ça soit d’autres qui font les choix à notre place.
                    Ce n’est pas parce que j’aime bien les hybrides que je vais chercher à les imposer à tout le monde, hein 😉 Mais d’autres, apparemment, si.

                    1. Nemrod

                      Bien d’accord.

                      Pour moi le plaisir de conduite fond comme neige au soleil…donc je cherche a en préserver un peu sans me ruiner et abonder l’état en tva et autres malus.
                      Je roule donc donc dans une antiquité confortable avec un petit côté vintage de 2000 roros…tant que c’est autorisé.
                      80…enfin 90-100 quoi en Classe C je trouve ça plus sympa que dans une voiture high tech avec tout un tas de gadgets complètement ridicules pour se traîner comme des limaces.

                      De toutes façons ces collectivistes genre hidalgo pour en revenir à nos moutons n’arrêterons jamais de nous pourrir la vie.
                      Ils sont incompatibles avec la notion de liberté individuelle…c’est marqué dessus.

                      Vous allez voir le spectacle avec la création d’une nouvelle branche Dépendance.
                      Laisser leur pognon aux gens pour qu’ils se prennent eux même en charge est pourtant le plus simple…mais cela suppose de se passer d’eux…impensable !.

                2. Aristarkke

                  Le garagiste qui vous raconte le changement de chaine de distribution sur le quatre cylindres 2,2L merco tous les 80 mKm est un plaisantin qui cherche du CA.
                  Si c’est une chaine simplex (jusqu’en 92), il était conseillé de la faire à 200 mKm sur les W123 (les E de 76 à 84/85) et si c’est une double maillons duplex, à 350/400mKm.
                  Suffit de vérifier périodiquement que la chaine ne s’est pas trop allongée (maillons se plaquant mal dans les gorges des dents de la poulie d’arbre à Cames) et que le tendeur automatique de cette chaîne reste bien opérationnelle.

        3. MCA

          Bagnole légère?

          Ca m’étonne que personne n’ai songé à fabriquer des bagnoles en bois, question poids on devrait y gagner un max, d’autant que ce matériau est super résistant.

          Un support métal et tout le reste en bois.

          Il faudrait viser la voiture de 500kg à vide et la conso descendrait en flèche.

          Bon, en guise de traitement de surface, adieu l’antirouille et bienvenu l’anti bestioles. en cas de choc, un panneau de contreplaqué chez Leroy Merlin ferait l’affaire pour la réparation.

          Nos n’irions plus chez le garagiste mais chez le menuisier…

                1. Pheldge

                  et la résine de pain ? c’est pas écolo ça, peut-être ? comme la célèbre lessive Cinq Mars, au pain des Landes 😀

        1. Aristarkke

          Actuellement, avec une voiture électrique, dixit mon gendre, (BMW I3 avec la nouvelle batterie plus forte) un plein à la maison lui coûte environ 1€/100km. Mais la voiture frise les 40k€ avant les bonifications étatiques…

          1. MadeInCH

            Le changement de la batterie coûtera combien?
            Et il faudra la change quant?
            .
            Je trouve intéressant que les mêmes qui hurlent contre l’obsolescence ou panne programmée sont pour la voiture électrique.

            1. albundy17

              « Le changement de la batterie coûtera combien? »

              Mauvaise langue, celle ci est peut être en locatif et qu’il a oublié d’intégrer le coût (qu’il roule ou pas)

              quand il y a eu les première zoé elec en leasing, j’avais calculé que le plein éléc revenait un chouiia plus cher qu’avec une petite bagnole essence

            2. Aristarkke

              La batterie est vendue avec la voiture, garantie 5ans ou 100kKm. Budget de remplacement de l’ordre de 8.000€ actuellement.
              L’avantage qu’y trouve mon gendre est que la mensualité de leasing est plus faible que pour la série 4, qu’il gratte les 16à20€ de stationnement parisien par jour qu’il s’envoyait avant, que sa prime d’assurance TR a baissé d’un tiers et que son standing, très écorné chez les bobos parisiens (il pense mal) est remontée fortement…
              Sinon, le budget serait très voisin en intégrant l’amortissement de la batterie…

              1. albundy17

                « prime d’assurance TR »

                Bon sang, il existe des assurances toucher rectal ?????

                C’est paris, mais tout de même !

          2. Jacques Huse de Royaumont

            Petit calcul concernant la voiture électrique :
            considérant qu’une voiture roule 10000 km/an à 50 de moyenne (dont 200h)
            considérant que les voitures sont équipés de moteur de 100 kW fonctionnant à 50% de puissance en moyenne.
            On obtient 10 000 kWh de consommation annuelle par véhicule.
            Pour 40 millions de véhicules du parc français, un passage à l’électrique représente 400 TWh annuel, à comparer aux 550 TWh de production d’électricité en France. On aurait pratiquement besoin de doubler notre production (et je ne parle même pas de faire face aux pics de consommation les jours de grands départs en vacances).
            J’ai comme un doute sur la faisabilité.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Éclairer les panneaux solaire la nuit, ça c’est fait en Espagne : grâce aux prix d’achat garantis, c’est rentable.

    2. Pheldge

      C’est pour refaire le coup de Volkswagen ! des normes intenables ==> constructeurs obligés de truander les test ==> grosse amende à la clef dès qu’on les chope ! et que voila plein de pognon pour faire plein de clientélisme et de redistribution, et en plus comme c’est pour sauver la planète, personne ne peut rien dire sans risquer de se faire clouer au pilori ! c’est pas génial ça ? 😉

      1. Lorelei

        Vu comme ça…
        Je comprends mieux les normes débiles
        Sinon, j’ai des neveux et nièces qui sont persuadés qu’on peut faire un moteur qui marche avec de l’eau.

        1. albundy17

          « Sinon, j’ai des neveux et nièces qui sont persuadés qu’on peut faire un moteur qui marche avec de l’eau. »

          Oui, ça existe depuis des siècles

            1. albundy17

              :mrgreen:

              Cela dit, le moteur à eau existe, c’est juste qu’il y a abus de langage: Il y a en fait adjonction d’eau en vaporisation, qui lors du craquage produit HHO et améliore combustion et rendement, principe du moteur pantone.

              Mais bon, hein, ça marche sur les tondeuses et les solex, les moteurs moderne à injection restent moins gourmands en fossiles.

              (d’ailleurs j’y pense, il n’y a rien de plus fossile que l’eau, nan ???)

              Je me tâte à l’acquisition d’une dry cell, pour voir.

              1. Pheldge

                non, mais on te parle pas de ça, on te parle du seul, du vrai moteur à eau, celui du savant français méconnu,qui a mystérieusement disparu, alors que son invention, elle allait révolutionné le monde ! un complot des savants officiels jaloux, et bien sûr financé par les pétroliers ! 😀

        2. Pythagore

          Elf avait développé un diesel contenant de l’eau (je crois que c’était env. 15%) ce qui présente un certain nombres d’avantages en termes de conso et d’émissions, sauf que si je me rappelle bien, le fisc aurait taxé l’eau comme l’essence, ce qui a tué le truc (de tête).
          econologie.com/aquazole-elf-carburant-eau-gasoil/

          1. albundy17

            La taxe sur l’eau n’a pas dû être la raison, l’huile de palme est aussi taxée que le pétrole dès lors que ça se met ds le reservoir. Il est également prévu de taxer l’électricité de recharge des bagnoles au même titre.

            Maintenant, coller de la flotte (même osomosée) dans les injecteurs et moteurs de ta bagnole à 30.000, ça t’inquiète pas un peu ??

              1. albundy17

                Pas que, non, mais la ligne de code pour consommation a destination des bagnoles est déjà ds la boite.

                Depuis que j’ai le linky, ma conso à baissée, cela dit. trop frais pour les stats mais ça poursuit ds le même sens

                1. Aristarkke

                  La mienne a aussi baissé mais c’est surtout la résultante de la disparition inéluctable des ampoules à incandescence au fur et à mesure des claquages, remplacées par des leds. Déjà bien amorcée avant Linky…

                  1. albundy17

                    Pas dans mon domicile, équipé de led antérieurement. Par ailleurs, la conso des ampoules, fussent elles à filament, ne représentent rien

    3. Jacques Huse de Royaumont

      a propos du méchant CO2, voici un graphique trouvé récemment :

      https://www.drgoulu.com/2011/11/13/climat-le-graphique/#.XIjkhvnhCAY

      Il montre les spectres d’émissions du soleil et de la Terre, ainsi que les spectres d’absorption des principaux composants de l’atmosphère.

      Si le CO2 absorbe bien certains rayonnements (4 principales), ces radiations sont déjà absorbées à 100%… donc doubler ou tripler le taux de CO2 n’aurait aucun effet.

  14. Alfred

    j’ai envie de dire … il y eut un maire, et peu de rats, puis il y eut un maitre rat et nous en arrivons a une rate … d’ou le soutien a la communaute des rats …

    Bref.

    On eu cru avoir tout vu mais non, il nous fallu supporter le porteur de la peste …

        1. Aristarkke

          Un chat nommé Rodilardus
          Faisait de rats telle déconfiture
          Que l’on n’en voyait presque plus
          Tant il en avait mis dedans la sépulture…
          in Le conseil des rats.
          La Fontaine.

  15. ALT

    Le prochain est deja president. Ses petits vont manger en deux fois:
    – premier coup les introduire
    – ensuite, les faire prendre la mairie.

    Donc mon pronostic est hidalgo avec une horde de rats du nouveau monde et dans un mandat, le nouveau monde prend le pouvoir … disons que l’objectif est une assise a Paris de lrem. Genre un lag quant a la presidence.

  16. albundy17

    Nous sommes sur la bonne voie !

    « Le coût d’une heure de travail dans l’industrie et les services a progressé de 2,9 % en France l’an passé, contre 1,8 % outre-Rhin. « 

        1. Aristarkke

          Ce doit être en oubliant des coûts annexes, type la préparation du PALS, qui a renchéri inévitablement le coût du travail. Tu pourrais donner ta référence ?

          1. albundy17

            Oui, ça ne tient pas compte de l’augmentation des frais de successions et des endives ds l’intermarché du coin, seulement les taxes sur les fiches de salaires, comme déjà dit, et non, je ne sais plus ou j’ai lu ça, mais c’était ce matin

            1. Aristarkke

              Ne sois pas grincheux comme cela en déformant copieusement mon propos puisque je te parlais bien de frais annexes de production, parce que tu ne retrouves pas ta source. Je vais chercher.

            2. Aristarkke

              Article de Les Échos d’hier.
              Coup de patte à l’anomalie de l’Allemag qui n’augmenterait pas assez ses salaires en raison de son faible chômage et des difficultés de recrutement (sans être interloqué par la situation grancaise de chômage surabondant…).
              Justification principale par une baisse du CICE en oubliant l’augmentation des charges sociales…

            3. Aristarkke

              Sinon, les salaires auraient moins augmenté en Allemagne (sauf dans l’industrie) que partout ailleurs en UE, la Grance tenant apparemment le pompon, une nouvelle fois…

              1. Pythagore

                Pour la branche IG metall, les salaires ont augmentés cette année de 4,6% je crois, qq chose ds ces eaux, à tel pt que les salaires tarifés peuvent dépasser les hors tarifs, ce qui ne devrait pas être le cas.

            4. Aristarkke

              J’imagine aussi que la Grance avec son taux ahurissant de fonx qui ont droit à des augmentations de remun’ systematiques, faussent le calcul…

              1. albundy17

                Il s’agit de l’augmentation du coût du travail (les seules taxes sur salaires, dès fois que tu va me causer d’autre choses), pas de l’augmentation des salaires

                1. Aristarkke

                  L’augmentation des salaires, outre celles des taxes et cotisations a forcément une incidence puisque le différentiel en pourcentage des variations, est calculé à partir des coûts horaires par rapport aux mêmes de l’année précédente. L’article se base sur le coût horaire moyen du salarié avec des bémols ou des dièses ensuite selon les branches.

                  1. albundy17

                    Ha ok, j’ignorais qu’un pourcentage variait en fonction de la base sur lequel il s’appliquait, cet article aurais dû rester au chiottes

  17. MarieA

    Paris est à raser de la carte. Avec les « parisiens » dedans. Je m’y inclue, j’accepte le sacrifice si ça permet de purifier un peu la France de cette déchetterie à ciel ouvert. Bien sûr, je suis volontaire pour appuyer sur le bouton nucléaire.
    C’est la ville développée la plus laide que j’ai vue de ma vie. Elle accomplit le miracle de cumuler les défauts de toutes les autres mais sans avoir une seule de leurs qualités.
    Quant aux trottinettes, H16 ne mesure pas l’ampleur du problème, elles pourrissent vraiment la vie des piétons, comme les vélos, les motos, scooters, les trucs à 1 roue, les planches bidule, bref, toutes ces merdes qui roulent sur les trottoirs à 70 au lieu de rouler sur la route, parce qu’on est un bobo trash cool anticonformiste mais qu’on ne veut pas prendre le risque de s’affronter aux voitures, aux immigrés, aux drogués, etc…
    Pour les municipales, je vais me faire un plaisir de voter pour le plus extrémiste de droite disponible (lol), donc j’imagine, Marcel Campion, à moins que H2L se présente.

    1. P&C

      Question : pourquoi vis tu encore dans cette ville de m*rde ?

      J’ai refusé toutes les offres d’emploi localisées dans ce furoncle. ça a sans doute niqué ma carrière, mais je préférai conserver le peu de santé mentale qu’il me reste.

      1. BDC

        « Il suffit de mettre les gros au régime pour que tout le monde mange bio et on sauvera la planète ». Sans les bobos tu loupes les meilleures blagues grançaises !

            1. Jacques Huse de Royaumont

              La différence entre les bobos et les pastèques, c’est qu’avec les bobos, ce sont les autres qui ont des pépins.

        1. MCA

          @BDC 28 mars 2019, 13 h 43 min

          « Il suffit de mettre les gros au régime »

          Inutile d’aller à ces extrémités, il suffit que Madame fasse un régime pour que Monsieur maigrisse.

          1. Pheldge

             » il suffit que Madame fasse un régime » ? mais quel goujat ! notre Très Sublime n’as pas besoin de faire un régime, parce qu’elle EST sublimissime !

      2. Pheldge

        @ P& C 8 h 37 : « je préférai conserver le peu de santé mentale qu’il me reste » mauvais calcul, déjà, à cette époque, tu n’avais rien à perdre ! 😉

        Ah, et note que la MarieA, elle t’avoue ses préférences : elle aime le BDSM,, et c’est à toi qu’elle le dit, et publiquement ! si c’est pas des avances ça … 😉

      1. albundy17

        « Sinon, y’a l’option (que j’ai choisie) de quitter Paris. »

        Changement d’herbage réjouit les vieux » 🙄

        1. plutarque

          C’est pas « les veaux » plutôt ?

          J’ai choisi de vendre ce que je possédais sur Paris en 2017 plutôt que de subir les lubies collectivistes de la Mairie (encadrement des loyers) et les couinements récurrents des locataires.

          Je ‘en félicite chaque jour.

          1. albundy17

            « C’est pas « les veaux » plutôt ? »

            :mrgreen:

            J’ai tiré 2 ans à paris, et encore, je résidais sur péniche, ben je suis vacciné, gagner plus pour se faire mettre encore plus, je vois pas l’intérêt

            1. Jacques Huse de Royaumont

              Habiter une péniche c’est top trendy, peut-être, mais c’est aussi des emmerdes à n’en plus finir.

              1. albundy17

                Des emmerdes, oui, mais des panz-amis ^^

                Enfin, je n’en avais que les bénéfices n’étant pas proprio, amarré en face du palais de la porcelaine (de mémoire, ça date) avec les canards passant devant le hublot, c’était de toute façon plus agréable que la merde précédemment occupée

                  1. albundy17

                    Surtout laqués. ^^

                    Je pense à en mettre, de l’indien, dans ma modeste parcelle. reste à décider ma dame, celle ci craint de partager notre pataugeoire ^^

                    1. Hussard Bleu

                      @Plutarque : C’en était, mais j’aurais été charmé que cela fût de ma propre plume ! (C’est dans « 100 000 dollars au soleil »)

            2. Pheldge

              Pour tes chouchis de péniche, faut te faire choigner, em Portugal, RPS va te présenter son guérisseur-prêtre, l’abbé Norhagy 😉

      2. Passim

        Oui, plutarque. Également en réponse à Marie. « C’est rien dire et puis foutre le camp qu’est malin. »
        (Céline, dans le « Voyage »)

          1. Dr Slump

            J’étais justement en train de me dire que je devrais le relire.
            Me suis fait faucher ma belle édition Gallimard, je vais chercher sur Ebay tiens, pour en retrouver tout le plaisir.

    2. Flaghenheimer

      J’habite à Paris, je trouve la ville joli et son offre culturelle est sans équivalent en France. Sans parler des opportunités professionnelles. Et j’arrive même à supporter les trottinettes. Ne serait-ce pas simplement une question d’état d’esprit?

      (oui c’est très crade dans certains quartiers)

        1. turlututu

          Que resterait’il de l’offre culturelle sans les subventions versées par l’ensemble des Francais ?
          Que resterait’il des transports en commun bon marché sans les subventions de la région idf ?
          Que resterait’il des jolis monuments sans l’argent qui fait défaut aux monuments de province ?
          Bref, paris, une ville dégueulasse qui pompe le fric du reste du pays pour le bénéfice de quelques bobos sodomites.

            1. MCA

              Bobo je revendique ; sodomite… pas encore bien qu’avec ceux qui nous gouverne je crains hélas d’y passer à défaut de devoir mon salut dans la fuite.

              Cela dit, mauvaise nouvelle pour vous, je ne vais par être le seul à avoir du mal à m’asseoir et si voulez connaître les noms des heureux élus, regardez donc dans la glace.

              Cela dit, j’aime Paris et me désespère de ce que cette ville devient.

          1. Flaghenheimer

            Vous avez des arguments chiffrés? Parce qu’en globalement ce sont les plus aisés qui paient le plus d’impôts et Paris est une des ville où le salaire moyen est le plus élevés. Et j’espère que vos arguments voleront un peu plus haut que vos jugements basés sur la sexualité d’autrui.
            Par ailleurs, le théâtre privé ne touche pas d’aide directe de la collectivité et est nettement plus présent que partout ailleurs.

            @Al Beaucoup de postes à Paris n’ont pas leur équivalent en province, je suis surpris qu’ils faillent souligner cette évidence.

            @Husskarl J’ai passé l’essentiel de ma vie hors de la région parisienne. De quoi parlez-vous?

            1. albundy17

              « Beaucoup de postes à Paris n’ont pas leur équivalent en province, je suis surpris qu’ils faillent souligner cette évidence. »

              Quels sont ils et pourquoi donc ?

              1. Flaghenheimer

                Les postes dans le domaine du conseil, de la communication ou du luxe et certains postes de fonctionnaires, entre autres.
                Pour les fonctionnaires c’est parce que certains jobs sont uniques, et pour les autres parce que lorsque on peut travailler à distance mieux vaut souvent être proche du pouvoir ou des gros sous.

                  1. Flaghenheimer

                    Macronienne ou non peu importe, si cette vue est exacte.
                    Je pense que vous auriez du mal à me citer une grosse boite de com/conseil en dehors de la région parisienne.

  18. plutarque

    Sinon, MarieA, vous pourriez postuler dans des EHPAD en province ? Ils en demandent des comme vous ! En plus, c’est à la mode en ce moment… Uniforme et Crocs(TM) de fonction fournis, la classe !!

    ^^

    1. Aristarkke

      Une aide de vie surnommée MarieA
      De vieillards chenus tant amenait au trépas
      Qu’on ne les voyait plus ni trouvait en nature
      Tous rapidement mis dedans la sépulture.

        1. turlututu

          …N’oubliez pas qu’un jour vieille serez,
          que d’aide vous aurez aussi besoin,
          pour vos couches souillées changer,
          et la becquée porter à votre groin …

          1. Aristarkke

            Perdez pas votre temps. Là, elle est dans sa période façon attalienne d’avant 2014, (avant qu’il atteigne ses 70 ans), insensible…

    2. MarieA

      Sans plaisanter, non, je ne pourrais pas faire ce genre de boulots parce que je n’aurais pas la patience et vous auriez de mes nouvelles à la rubrique faits-divers.
      J’ai beaucoup d’admiration pour les personnes qui arrivent à tenir plus de 2 jours dans ce genre d’emplois sans tenter de tuer les autres ou eux-même, je crois que c’est un des jobs les plus déprimants qui existent. Bravo à eux.

        1. albundy17

          Oui, on se prendrait bien une citronnade, mais j’ai la flemme de quitter la piscine, faudrait appeler Mercedes, elle parle presque français maintenant

      1. albundy17

        « je crois que c’est un des jobs les plus déprimants qui existent. Bravo à eux. »

        Il y en a de bien pire, celui ci apporte même du réconfort à certaines et certains, bien en dehors de la fonction alimentaire.

            1. albundy17

              « Travail très difficile rendu encore pire par manque de personnel. »

              Tu confonds charge et taff.

              Monter de l’agglo sous cagnard, ou curer les égouts de tes excès est plus difficile que passer le gant éponge sur les couilles de monsieur X, le tout en crocs vu qu’il fait 30 toute l’année

              1. durru

                Faut aussi les déplacer, le pépés, et tous n’ont pas 50 kilos. Mais ils sont assez nombreux à être grabataires. Faut pas croire, c’est un métier très physique.

                  1. MCA

                    @albundy17 28 mars 2019, 19 h 51 min

                    Constaté au travers une expérience perso (certains membres de ma famille étaient placés en EHPAD).

                    Franchement je ne pourrais pas faire ce travail, non pas pour la difficulté physique mais pour la difficulté psychologique de le faire.

                    Cela dit, ce travail demeure indispensable mais il y aurait beaucoup de choses à dire sur les conditions de son exercice et sur les traitements dispensés (infligés?) aux patients.

                    Je rajouterai que je doute que ce soit uniquement par vocation que la majorité du personnel fasse ce travail mais bien plus par nécessité à défaut d’autre chose.

                    Sur ce dernier point, il ne s’agit que d’un sentiment personnel.

                    1. durru

                      Quelqu’un de proche ayant fait ça (par vocation), je confirme, ce n’est pas le cas de la majorité. Outre la difficulté physique et celle psychologique, il ne faut pas oublier le côté rémunération (une misère). Avec des sous-effectifs chroniques et des horaires comparables à ceux des caissières des hypermarchés (j’exagère à peine), c’est pas étonnant de ne pas trouver des vocations.
                      Comme dans toutes les activités, on charge l’administratif à mort, vu les empilements de normes et cerfas. Et après, on se demande ce qui ne va pas. Sans jamais trouver de réponse…

                    2. MCA

                      @durru 28 mars 2019, 22 h 22 min

                      Et tout ça pour un prix exorbitant à la journée.

                      D’ailleurs le patron devrait trouver là un beau sujet de dissertation : le financement de la dépendance qui anime en ce moment même la sphère médiatique.

                      J’entendais pas plus tard qu’hier qu’une des solutions serait d’y affecter la CRDS; celle fameuse contribution au remboursement de la dette de la sécu qui devait s’éteindre (on peut rêver) dans les années proches.

                      Le bal ne fait que commencer mais l’addition va être très très lourde et m’est avis que les aides diverses seront intégrées dans la solvabilité des patients et ne feront que permettre une flambée des prix comme ça se passe dans l’immobilier.

  19. P&C

    Hors sujet mais pas tellement :
    https://www.ladepeche.fr/2019/03/28/un-depute-de-laveyron-propose-de-suspendre-le-rsa-aux-casseurs-infiltres-parmi-les-gilets-jaunes,8096147.php

    Les gus de la LREM sont vraiment intelligents : cette loi cible uniquement les Gilles et John dans la galère, afin de le mettre la pétoche et de les faire taire.
    En effet, ni Jean de la Suce le black block (perfusé par papa maman), ni Moktar la débrouille (le gros de son blé vient de ses entreprises) ne sont concernés.

    1. Aristarkke

      Encore un guignol qui ne sait même pas la nature des gens qu’il représente officiellement. Connaît pas ses électeurs, visiblement.
      Suis actuellement dans le Tarn, département voisin.
      Je fais littéralement tâche avec la voiture dépourvue de GJ sur le tableau de bord. Il y a aussi des GJ (le vêtement) pendus aux balcons, fenêtres, en étendard devant les pavillons en retrait des voiries, etc…
      Ce serait étonnant que ce soit fondamentalement différent dans l’Aveyron…

            1. Aristarkke

              Tu serais épouvanté, sans nul doute.
              On peut s’y lâcher sur la D 26. Des deux radars qui tempéraient la furia locale des automédons, l’un, pourtant perché au sommet d’un mât a été lourdement maquillé au khôl et pour faire bonne mesure, son armoire génératrice incendiée. Quant à l’autre, la dangerosité de la section sous son contrôle s’étant subitement évanouie un beau matin, il a été démonté sans autre forme de procès pour une sombre histoire de rentabilité absente.
              De la même façon que procédaient autrefois les cupides armateurs avec les vaisseaux sans gain.

          1. Aristarkke

            Sur la nouvelle portion refaite en 2019 de la D26 (environ 1500m de mieux) en plus de celle de 2018, il y a bien du marquage pourtant. Au rythme où cela progresse, le jour où tout aura été refait, le premier morceau de cette départementale pourra être recommencé

            1. Aristarkke

              Tu fais partie de la même catégorie… renforcée par ta situation de retiré des affaires. Pour les voitures, je ne sais…

      1. durru

        Non, non, absolument pas différent. La moitié des voitures en arborent sur le tableau de bord, et à l’entrée de Millau depuis l’autoroute il y a toujours une baraque à côté d’un rond point, occupée jour et nuit. Pas fait le tour du département pour dire si c’est la seule 🙂
        Et quand je suis passé par l’Ariège, y’avait des déco GJ à presque chaque rond point.
        Après, je doute que le gros des bataillons au RSA soient dans ce type de départements, donc je ne suis pas certain des conséquences sur l’électorat.

    2. MarieA

      Normal, les jeunes Blancs sont des sous-citoyens.

      Donc, jeune Blanc qui manifeste contre Macron = pas de RSA
      Jeune Arabe/Africain/Afghan salarié de Daech en Syrie ou lyncheur de Rom, Blanc = RSA tout de suite!

      1. Ce n’est pas ce qu’il faut voir.
        Ce qu’il faut voir, c’est qu’une telle proposition dans le cas des délinquants & casseurs de cité, c’est toute la gauche, LREM incluse, qui montre les crocs. Cette proposition contre les GJ, là, c’est pour le moment un débat pondéré. Ce n’est pas une question de sous-citoyens ou je ne sais quoi, c’est simplement une question de clientèle électorale. Du reste, les blancs qui sont dans les cités et se comportent exactement comme le reste de la faune locale bénéficient des mêmes traitements. De ce point de vue (et celui-ci seulement), la République sait être égalitaire quand il le faut, n’est-ce pas.

        1. albundy17

          « une telle proposition dans le cas des délinquants & casseurs de cité, c’est toute la gauche, LREM incluse, qui montre les crocs. »

          mmm, t’es sérieux là, H ? c’est un peu visible, hein

  20. Hussard Bleu

    Monsieur mon Cousin

    Environ ce temps, le remuement des Vestes Saures atteingnirent un « anticlimax » pour le dire comme Aristote, cet antique philosophe dont se piquait le Roy lequel prétendoit l’avoir prévu dès longtemps.

    Mais le feu couvoit sous la cendre, comme bien on le vit quand une Malcontente, qui n’avoit rien de Saure, fut navrée grièvement par une bastonnade du Guet, sauvagement animé, pour ce faire, par les conseillers de l’Intendant de Police nouvellement nommé.

    C’est que, de la paire Rantanplan de Sardine / Nasigère de Nasique, on avoit fait une triplette, par l’ajout d’un incertain Lefuneste du Bordau, sorte de bref foutriquet chamarré, galonné devant et derrière, et adonné aux vastes chapeaux à plumes, de trois tailles trop grands pour lui.

    Il auroit été choisi par les plus proches du Roy, comme une espèce renaissante de Laffemas, dont on disoit sous M. de Luçon, avant qu’il devînt Cardinal, qu’il estoit « vir bonus et strangulandi peritus ».

    Les plus proches du Roy, ce pendant, s’éclaircissoient de rang, étant soit tentés par des fonctions plus certaines et asseurées d’ avenir, soit chassés par des enquêtes de la Chambre Ardente, soit encore tronçonnés par le Roy lui-même qui prenoit des ombrages et des soupçons de certaines ambitions qui lui étaient découvertes par le Cabinet Noir.

    On voyait ainsi disparaître nombre de ces Hussites – ainsi qu’ils étaient appelés par des pimpesoués jaloux de leur première proximité royale – que l’on reconnaissoit à leur pourpoints étriqués et émerveillablement courts, que Monsieur de Créquy, peu suspect de courtisanerie, traitait de « clystériques » dès lors qu’il prétendoit que l’on pouvait ainsi leur donner médecine sans même déposer la vêture…

    Il est de vray que, parmi les porteurs de ces pourpoints rase-pets, on comptoit bon nombre qui franchissaient journellement le « seuil lumineux de l’amitié » ainsi que le disoit St Augustin dans ses Confessions. La plupart estoient des jeunes gens de nul mérite, venus en une nuit comme des potirons, et régnoit à leur entour une odeur de bougrerie, exaltée par leur aveu public qu’ils étaient « de l’homme comme des bourdons »…

    Mais ce n’estoit point là ce que le Roy leur tenait à rigueur : il avoit lui-même semé ses folles avoines en de ces confrèries, et ne dédaignoit pas d’y faire retour, en quelques occasions colorées.

    Il tenoit plutôt que la suffisance de morgue de ces clystériques avérait leurs insuffisances de métier et il avoit ainsi favorisé le département du Chanoine pour lui « permettre » de viser le siège de Prévôt de Paris, qui était tout sauf ascertainé, d’autant que deux, voire trois, autres Hussites prétendoient au même but, et que la peau de l’ourse castillane n’estoit pas encore accrochée au mur.

    Le Roy eût été bien aise d’être désencombré de M. de Dard-Menin, le Surintendant des Finances, lequel, s’il entendait la politique – étant fidèlement le Paroissier de qui estoit le Curé – n’entendoit rien à la mathématique et moins encore aux pécunes, laissant les rênes longues aux maltôtiers et financiers des Messieurs de Port Berrecy, tenant les conséquences du râlebolle fiscal du populaire sans emport pour le Riaume, et moins encore pour ses ambitions de conquête de la Principauté des Flandres…

    En quoi il se leurroit peut-être, tant l’effréné de ses vues chagrinoit fort Bertrand de Châlon, l’imperscrutable Sanglier des Flandres, homme d’une suite enragée dans sa tranquille assurance, mais fort manieur du discret cotel dans le côté…

    Toutes ces considérations n’étoient toutefois que des querelles de bibus, des cliquetis de vanité et de préséances offusquées, et, compendieusement, de tout ce qui détournait l’attention des Français naturels d’autres nouvelles disquiétantes, telles que ces Barbaresques qui s’emparèrent de Porquerolles, emmenèrent son gouverneur en esclavage et vendirent sa femme et ses filles aux harems d’Algiers, Salé, Tunis, ou Angora…

    C’est pitié que M.de Bouquinquant ne fût point français, lui qui ne craignoit pas de répéter, après M. de Machiavel dans ses conseils aux Dieci di Liberta, les stratèges florentins : « Sortez maintenant de chez vous, et considérez ceux qui vous entourent »…

    Mais c’est là langage impénétrable à la Cour, où seuls sont recevables le confus et l’abstrait, où le sens commun est tenu pour oiseux, la sécurité du peuple pour coquecigrue, et la bonne finance comme utile seulement pour les esprits conservateurs et incurablement populistes.

    Voilà où nous en sommes, mon Cousin, et je ne peux que de m’apenser que l’avenir s’obscurcit chaque jour davantage, et que je vous envie les tranquillités campagnardes de votre Epiry…

    1. Calvin

      Excellent. Le passage sur Dard-Menin est tordant.

      Voir cette clique se déliter à vitesse grand v, rappelle également la fin de règne de Flanby l’Unique.

    2. Aristarkke

      Impénétrables à la Cour ? Avec la débauche y régnant dont chez les commensaux aussi ??? Ton informateur est bien naïf ???

      1. Hussard Bleu

        @Harry : « Impénétrables à la Cour  » te semble laisser place à des interprétations aventureuses ? disons alors, afin de se garder d’une ambiguïté qui ferait les beaux jours de l’ADP par exemple, « d’une indéchiffrable opacité » ?

    3. Aristarkke

      Oyez, Messire, Werther la demande d’intelligence d’un de vos termes : Bibus???
      La Toile invisible ne consent à ne révéler, derrière ce nom que l’appellation officielle d’une organisation de coches municipaux dans la ville du tonnerre au fin fond du bout de la province rétive de feu les Écarlates coiffes et Amarantes quichenottes. Je ne l’entends guère ainsi sous votre plume.

  21. albundy17

    Oups !

    17 % de mort en plus sur nos routes sécurisées avec le 80 km/h.

    Les gilets jones, sans doutes.

    Notre meilleur radar du coin s’est fait bâcher la nuit dernière. C’est un peu con vu qu’il est cramé au pneu depuis 3 mois, mais bon, hein ^^

    1. Aristarkke

      Et trente secondes plus tard, dans le même reportage, il est annoncé que ceux qui ont payé le plus lourd tribut en Février sont les … piétons…
      Donc, les défauts de radars vandalisés au bord des routes expliquent l’hécatombe des piétons urbains ???
      (on ne recule pas devant la terminologie en ce cas…)

        1. Aristarkke

          Ce doit être quelque chose comme cela.
          De la même nature que la dernière campagne contre l’alcoolisme où le danger nous guetterait au delà de deux verres d’alcool par jour. Comment doit-on comprendre alcool ? Boisson contenant de l’alcool en mettant sur le même pied le demi de bibine à 4,2° et le whisky bien tassé ou le ti-punch pareil à 40 ou 50°??? En équivalent alcool pur ??? Quelle contenance du verre ???
          Encore une campagne trop intelligente pour ces abrutis de Français qui ne méritent pas leurs élites dirigeantes.

      1. MCA

        @Aristarkke 28 mars 2019, 22 h 08 min

        « sont les … piétons… »

        Ah, moi j’ai entendu les vélos…

        Bien entendu chacun aura fait le lien entre la dégradation des radars à la campagne et le nombre d’accidents liés à la circulation des vélos en ville.

        Ces crétins ne s’aperçoivent même plus des inepties qu’ils racontent; ça devient grave!

        Au fait, quelqu’un sait-il où est passée la Périchonne? ça fait un bail qu’elle n’a pas été sortie de la naphtaline et doit commencer à trouver le temps long dans son placard.

        1. Aristarkke

          Rassure-toi! Elle sévit encore avec des propos aussi sensés que ceux de ce bon Monsieur de la Palice, rapportés par des gazettes en mal de noircissage de pages..

    2. Rick Enbacker

      Et évidemment on s’en fout de savoir si ces morts sont survenues là où les radars ont été vandalisés. Choux, carottes…

    1. MCA

      Encore l’art d’éluder le problème de séparation des activités de dépôts des activités de marchés à l’intérieur du système bancaire.

      Pour ceux qui ont le temps de visionner, je vous recommande cet interview.

      Les banques dont on se garde bien d’évoquer la santé dans les médias à la botte ne se sont jamais portées … si mal…

      1. « l’art d’éluder le problème de séparation des activités de dépôts des activités de marchés »
        Hum.?
        Lehman, c’était exclusivement des activités de marché, 0 dépôt. La banque a calanché avec les effets qu’on connaît.

        La théorie (larouchienne, du reste) selon laquelle le fait de séparer les activités rendrait miraculeusement les banques saines ou la situation plus gérable n’est que ça, une théorie, appuyée sur 0 fait et 0 expérience réelle. De la même façon, les banques qui ne font que du dépôt mais qui ont des ratios pourris partiront au drain, même si elles n’ont pas d’activité de marché.

        Le problème sanitaire des banque ne provient pas de ça du tout.

        Quant à Giraud, c’est vraiment l’exemple type d’un « économiste alternatif ». Il coche toutes les cases. Bon, il a l’air gentil et je suis certain qu’on pourrait partager un repas avec lui, que ce serait calme et pondéré. Ca ne l’empêcherait pas d’aligner poncifs et âneries.

        1. Pythagore

          « Le problème sanitaire des banque ne provient pas de ça du tout. »
          Vous m’avez mis l’eau à la bouche. De quoi provient-il ? Réserves versus qté d’argent de prêtée, ou politiques à taux zéro ?
          (je n’ai aucune opinion sur la question, m’y connais trop peu)

          1. L’un et l’autre.
            La réserve fractionnaire est placée trop basse (ou trop haute selon le côté où on se place) : il y a trop peu de fonds réels pour les fonds prêtés (ou trop de fonds prêtés pour les fonds réels). La politique de taux zéro distord complètement tous les prix et entraîne des allocations catastrophiques de capitaux, favorise des prises de risques démentielles. L’un et l’autre main dans la main, ça fait des leviers de prêts de folie, et une catastrophe en préparation. Mais à côté des niveaux de dettes des Etats, c’est presque gérable.

      2. pabizou

        Ouais, ben ça alors!! les banques vont mal? Qui l’eut cru??? Avec une BCE qui prête à O ou moins, on s’attendait à quoi? Pour le reste, rien n’a été réglé en 2008-2009, on a mis la poussière sous le tapis et on s’étonne d’éternuer quand ça déborde. Foutu gauchiste qui trouve même des justifications à l’escroquerie des kmers verts . Suis pas convaincu d’avoir à prendre pour argent comptant le discours de quelqu’un qui à fait voeu d’obéissance et s’éxonére de ce fait du droit de réfléchir sans tenir compte du fait que le pape du jour est aussi en recherche de clientèle et que son discours est avant tout politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.