Et maintenant, un plan « permis de conduire »

Mai 2019 : le pays somnole. La croissance affiche un chiffre rikiki. Les faillites d’entreprises augmentent. L’État semble s’ankyloser doucement dans son renoncement à toute réforme de fond et continue avec la même indolence à dépenser bien plus qu’il ne gagne sous les applaudissements de la majorité des assujettis fiscaux qui croient, dur comme fer, que ce sont « les autres » qui paient pour ces frasques inutiles…

Devant ce constat, le gouvernement d’Edouard Philippe a décidé de prendre le taureau par les cornes et, droit dans la tempête et les yeux rivés sur l’horizon dont on sait qu’il s’éclaircira forcément, a déclaré de puissantes mesures pour … faire baisser de 30% de prix du permis de conduire.

Après le plan vélo (indispensable pour lutter contre le chômage, l’insécurité, le terrorisme et la pauvreté), le plan chaudières (impérieux pour lutter contre le chômage, l’insécurité, le terrorisme et la pauvreté), le plan petit-déjeuner (incontournable pour lutter contre le chômage, l’insécurité, le terrorisme et la pauvreté), le pan cabines de douches (inévitable pour lutter contre le chômage, l’insécurité, le terrorisme et la pauvreté), il était plus que temps de lancer un plan permis de conduire abordable.

Il est vrai qu’en France, le permis de conduire est plus qu’un besoin, c’est une véritable industrie à la fois du côté administratif (rappelez-vous des fortunes judicieusement investies par l’Etat pour moderniser cet aspect, avec le lancement de Faeton pour plus de 40 millions d’euros… tous cramés pour rien) et du côté de l’artisanat de la conduite où de nombreuses auto-écoles se portent volontaires moyennant finance pour aider toute une population à saisir l’opportunité d’enfin conduire ces belles réalisations techniques automobiles, dont certaines sont françaises – cocoricaut les coeurs ! – et pas du tout sabotées par l’avalanche de normes, de lois, de répressions et d’interdictions qu’on déverse sur le secteur automobile dans le même temps.

Or donc, grâce à une batterie de mesures aussi efficaces que bien étudiées, le permis de conduire va enfin devenir abordable ! Il n’est qu’à voir toute la pertinence du rapport parlementaire à ce sujet (et lisible consultable ici) pour déceler les efforts olympiques qui furent déployés pour aboutir aux propositions avancées : « continuum éducatif », « code des mobilités », « fluidifier le parcours d’acquisition du permis de conduire », « transformer le candidat en pivot du système d’éducation au code des mobilités », rien qu’à lire les titres de sections et de chapitres, on sent pulser toute l’énarchie et le pipotron administrativo-branquignolesque que nos élus déploient à chaque fois qu’il s’agit de noyer le canard dans un bain d’acide.

On propose ainsi de favoriser l’inscription en ligne, le passage du permis sur boîtes automatiques, d’anticiper le passage en autorisant l’épreuve dès 17 ans (parce qu’à 18 ans et plus, on est plus pauvre qu’à 17, sans doute) ou de permettre l’examen du code gratuitement pour ceux qui font leur service universel, toutes mesures qui, tout bien considéré, permettront de faire baisser le coût total dans des proportions vagues et difficilement calculables même au doigt mouillé, avec le nez et vu de loin.

Cette tempête de pertinence est quelque peu modérée par les auto-écoles, qui concentrent l’essentiel des postes de coûts pour la formation au permis de conduire, et qui ont bien sûr été interrogées sur la question. Bizarrement, elles mettent en avant des solutions qui n’ont absolument rien à voir avec les propositions parlementaires ou gouvernementales : selon elles, le coût du permis semble surtout lié aux charges payées par les auto-écoles, essentiellement sur le personnel – vraiment, la surprise est totale ! – et proposent surtout une baisse de la TVA (de 20% à 5.5% par exemple).

On se demande au passage qui ponctionne tant ces écoles (au travers de la TVA et des charges sociales) et s’il ne serait pas possible de mettre ce ponctionnaire zélé en rapport avec ce gouvernement plein de courage et d’idées pour diminuer les coûts…

En outre, l’apprentissage du code est d’autant plus long et complexe que les règles routières le sont. D’ailleurs, à bien y regarder, on n’apprend plus seulement à conduire mais à « éco-conduire », c’est-à-dire qu’en plus d’avoir les yeux rivés sur le compteur de vitesse pour éviter de se faire flasher puis méticuleusement pruner, on devrait en toute logique et selon les dernières directives, ainsi que la nouvelle fournée de « diapositives permis de conduire », conserver un régime moteur totalement idoine, c’est-à-dire sans surrégime – qui signifie consommation accrue et dépenses inconsidérées d’énergie non renouvelable – ni sous-régime, ennemi de l’air pur et des asthmatiques. Le regard du conducteur moderne, oscillant entre le compte-tours et le tachymètre, n’est plus qu’occasionnellement sur la route qui n’est de toute façon plus guère entretenue et dont, il faut bien le dire, l’ensemble des politiciens se contrefout en riant.

Mais alors, n’y aurait-il pas un lien entre ceux qui nous ont pondu avec un tel entrain ce monceau de règles et ce code trop dodu et ceux qui ponctionnent comme des fous ? Le lien serait-il extensible avec ceux qui entendent abaisser le coût du permis ?

L’apprentissage sur simulateur, proposition officielle, pourra-t-il réellement concurrencer les offres en ligne et offrir un avenir plus serein aux auto-écoles ? Ce simulateur sera-t-il agréé par l’État, avec tout ce que cela suppose de finesse d’analyse et de réussite logicielle auxquelles il nous a par ailleurs largement habitués ? Autant de questions palpitantes qui ne seront pas abordées parce que le Plan Permis de Conduire Pas Cher est déjà joliment bouclé et qu’on roule à l’évidence vers de nouvelles vallées de miel et de lait, en voiture électrique (et non diesel) limitée à 50 km/h et donc sans permis…

De la même façon, on ne cherchera pas à savoir comment font les autres pays, dont un paquet affiche des coûts de permis bien inférieurs (on pourra relire l’exemple du Canada, de celui des États-Unis ou des pays européens) sans pour autant utiliser les niaiseries vitaminées proposées par le gouvernement français…

Décidément, ce plan se présente sous les meilleurs auspices. Il me tarde de voir le prochain plan. Portera-t-il sur le vestimentaire (des tickets pour toujours rester à la mode ?), l’alimentaire (le bio et l’équitable à portée des nécessiteux ?) ou l’hygiène (un plan quinquennal de production de papier hygiénique carbone-neutre) ? Le suspense est terrible !

Commentaires273

  1. Le Gnôme

    Décidément, le futile l’emporte largement sur le nécessaire.. En matière de conduite, rien ne remplace l’expérience, seul l’apprentissage du code de la route est vraiment utile, le reste s’apprend sur le tas.

    1. Calvin

      L’apprentissage du code de la route ?
      Quand on voit le nombre de mobiles sans permis sur la route, on se demande…
      Et puis, le code devrait se cantonner aux priorités, aux signalétiques, bref, le côté régalien de la route. Mais non, on a droit à de la théorie fumeuse voire bientôt, qui sait, un code de la route inclusif.

          1. albundy17

            C’est con, tu n’auras plus de permis du coup ^^

            J’ai un client Parkinson, son MG à fait une demande d’annulation de permis, du coup il est à pince et fou de rage, mais bon, sa famille est rassurée…

            1. MCA

              Oui, j’en suis sûr; mais je serais curieux de refaire passer le permis à tous ceux qui le possèdent actuellement histoire de constater l’hécatombe.

              Cela dit ça ferait subitement un dramatique manque de recettes liées aux carburants; comme quoi dans certains cas les taxes ont du bon…

              1. Aristarkke

                Me suis largement vautré sur les leçons de code, il y a 23 ans quand j’ai entrepris le permis gros cubes…
                C’était l’ époque où il fallait impérativement être agrégé de langue française pour ne pas se planter dans des questions subtiles où freiner et ralentir devaient être distingués parce que freiner pouvait impliquer que cela dure jusqu’à l’arrêt alors que ralentir, non !
                Et des tombereaux à l’avenant…
                Mais en s’appliquant avec le Robert en dix volumes, j’ai re-eu le code du premier coup.

                1. sam player

                  Ah oui freiner et ralentir !
                  Ma fille a dû repasser le code pour son permis moto et j’ai halluciner avec les enculages de mouche genre « appel de frein » qui est différent du ralentissement et du freinage.

                  A- Je ralentis
                  B- Je freine
                  C- Je fais un appel de frein
                  D- Je me prépare à freiner

                  1. Linder

                    On n’a pas fini de rire! Ai eu mon permis en 1965…l’anglais l’espagnol le français et le suisse d’affilée et n’ai jamais eu ni amendes ni accidents alors depuis au gouvernement il fallait trouver quelque chose pour éponger les déficits car si tous les conducteurs sont comme moi, la faillite est assurée!…Bien à vous.

                    1. Aristarkke

                      Vous ne roulez qu’ en vélo…
                      Et, si en voiture, les escargots vous doublent dans les côtes en klaxonnant puisque vous n’avez assurément pas le nouveau Sharan (d’ il y a vingt ans!)

                  2. Pheldge

                    E- Je téléphone à un ami
                    F- Je vais consulter un psychologue, pour passer ce cap difficile
                    G – Je m’arrête pour consulter les Saintes Écritures du Code
                    H- Je poste un selfie sur Facebook et j’attends les suggestions de mes amis !

                  3. bob razovski

                    A- Je ralentis
                    B- Je freine
                    C- Je fais un appel de frein
                    D- Je me prépare à freiner

                    E- si tu freines t’es un lâche
                    F- ça passait, c’était beau

    2. Husskarl

      Quand je vois tous les cinglés de la route vers chez moi, je pense surtout que les flics n’arrêtent pas certaines espèces protégées. Le bon sens prime sur l’obtention d’un papelard issue d’une vingtaine de minutes à avoir de la chance ou pas.

      1. Lorelei

        C’est vrai que la chance intervient aussi dans l’obtention du permis: mon gamin l’a eu en fin Août, un lundi matin 9 heures sans un chat sur la route et ma fille, un matin de brouillard d’octobre où tout le monde conduisait lentement parce qu’on n’y voyait pas à 20 m.

        1. Husskarl

          Oui, je l’ai raté une fois parce qu’un gus ne m’a pas laissé m’insérer.

          Un ami (qui conduisait et conduit toujours comme un pied) l’a eut parce qu’il est tombé sur l’inspecteur sympa qui partait à la retraite.

          1. sam player

            Moi je l’ai eu du 4ème coup :
            – première fois j’ai coupé une file de présélection directement en sortant du lieu de convocation. Au moins on n’a pas perdu de temps. J’ai même pas eu de remise alors que ça n’a duré que 30 secondes…

            – deuxième fois : vous tournerez à droite dès que vous pourrez… pas de bol c’était un sens interdit

            – troisième fois :
            > prenez la direction du centre routier…
            Youpi j’ai réussi…
            > arrêtez-vous sur le bas côté et dites moi où sont les véhicules qui nous suivaient ?
            [j’me dis il doit rester ma vision là]
            Euh… arrêtés au feu rouge du carrefour précédent…
            > oui et on devrait aussi y être
            Rhooo

            4ème fois, même inspecteur et il me dit pour me mettre en confiance : Bon, aujourd’hui on écrase un piéton et c’est bon !

            1. Alix

              « deuxième fois : vous tournerez à droite dès que vous pourrez… pas de bol c’était un sens interdit »
              Ah! Ah! Ah !
              même blague (mais plus subtile) pour moi: premier carrefour, je demande à l’inspecteur « où on va? »; « Tant que je ne vous dis rien, vous allez tout droit » me répond-il. Deuxième carrefour, je vais tout droit. Troisième carrefour, je vais tout droit; Mais là, c’était sens interdit, tout droit… Il a dû en pisser dans sa culotte, le con…

              1. Val

                @alix dans la même veine pour ma fille , aucune direction donnée à l’approche d’un rond point : « euh , madame je vais où ?  » « pas la peine que je vous le dise vous ne regardez pas devant ! » (ma fille regardait comme martelé en cours les rétros régulièrement ) plus loin tournant à gauche l’inspectrice « pourquoi vous ne passez pas ? » « il y a une voiture qui arrive en face » « ce n’est pas elle qui est dangereuse , c’est vous  » Elle a gardé son sang froid et a réussi malgré tout à ne faire aucune erreur éliminatoire , l’inspectrice l’a plantée quand même en lui mettant zéro à tous les items « à la con » : politesse, conduite écolo et autres couillonnades . Ce jour là l’inspectrice avait planté tout le monde, ravie sans doute de sa journée . Elle est connue dans toute la région et bien sûr personne ne peut rien faire …. selon l’expression étatique consacrée . Et nous on banque .

                1. « personne ne peut rien faire »
                  Hum.
                  Un agression par un ou des types cagoulés, un soir malheureux, ça arrive (que voulez-vous, les sentiments d’insécurité ne sont pas toujours que des sentiments), et la voilà hors d’état de nui faire passer les examens pendant une longue période et des élèves qui auront le douloureux (?) plaisir de passer dans les mains d’un autre inspecteur… Non ?

                  1. Val

                    @h16 ça m a sérieusement démangé, mais de nos jours les centres d examens ne sont accessibles qu aux jeunes -qq pains ds la figure arrivés à leur juste destination – , donc je ne savais même pas à quoi elle ressemblait et encore moins son nom . J étais prête à faire le poireau devant le centre d examen pour que ma fille me la désigne mais elle n a jamais voulu ….

  2. Calvin

    Énième plan qui va tomber à plat.
    A force de trop en faire, le gouvernement finit par ne rien faire.
    Surtout qu’il essaie par de micro-mesures de compenser ses macro-emmerdements initiaux.

    1. sam player

      J’ai peut-être lu un peu vite ou pas vu tous les liens, mais jusqu’ici l’état s’est ingénié à mettre des bâtons dans les jantes de toutes les solutions alternatives pouvant abaisser le coût (internet, moniteurs indépendants, loc voitures à double commande, candidat libre) même si celles-ci ne s’en prenaient pas à la racine du mal et n’étaient qu’un pis aller…

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Ah, mais non, le gouvernement ne fait pas rien. Il crame du pognon dans un immense bûcher des vanités. Ton pognon.

    3. Husskarl

      Disons que résoudre concrètement ce problème, c’est baisser les ponctions. Ceci n’est pas envisageable car c’est l’infarctus assuré pour tous les gauchistes de ce pays, or un génocide de cette ampleur pourrait amener le TPI à s’intéresser à Micron.
      CQFD.

  3. Pythagore

    « Il me tarde de voir le prochain plan. »
    Réglementation sur les gilets jaunes, désormais, le gilet devra être relié à la voiture par un cable et ne pourra être utilisé qu’en situation de panne, sinon AMENDE.

  4. Bene

    Ma fille vient d’obtenir le fameux FFI qui l’autorise à conduire en conduite accompagnée. Première expérience hier. Effectivement, elle passait son temps à regarder les cadrans de la voiture au lieu de regarder la route. De plus, après 24 h de cours, elle est absolument incapable de conduire seule. Aucune autonomie. C’est un travail à plein temps pour la personne qui l’accompagne. Et, dixit le moniteur, il faut leur apprendre les règles de la route lors des cours pratique car ils ne les ont pas acquises pour le code. Par contre, ils sont incollables sur les règles des 2 roues, le cannabis, les feux… bref tout ce qui fait qu,on peut conduire !

    1. Husskarl

      J’ai remarqué aussi avoir cette manie du cadran initialement. C’est qu’il ne faut pas aller pas assez vite et pas trop vite sinon l’inspecteur pas aimer ça, donc il faut faire du 45-50 en ville quoiqu’il arrive…

      C’est un peu comme le fait de complètement tourner la tête pour savoir si une voiture arrive à droite, pendant cet élégant tour de cou, la voiture parcoure une vingtaine de mètres… mais sans cela, pas de permis, l’inspecteur Stakanov ne le donnera point.

      1. Pythagore

        En mon tps (~1991), c’était l’inverse, il fallait rouler légèrement au dessus de la vitesse autorisée pour montrer à l’inspecteur qu’on maîtrisait le véhicule….

    2. Val

      @bene je ne voudrais pas vous saper le moral mais c’est exactement ça. Ils sont plus occupés à faire de la conduite écolo que de s’occuper de leur sécurité : comme pour l’école : c’est vous qui allez faire le boulot. Bon après ce pénible exercice, qui met les relations parents-enfants à rude épreuve (quand ce n’est pas fatal à tout le monde au sens strict) votre enfant ne sera guère en meilleure position pour le permis car l’examinateur, loin de tenir compte de cet apprentissage de manière positive sera au contraire plus exigeant … bon je suis passée par là , et après moult échecs au permis de mes enfants j’ai pris la solution radicale : permis accéléré chez Couturier à Dreux , cela paraît + cher de prime abord mais 100% de réussite alors finalement cela aurait été bpc bcp bcp moins cher , j’ai donné ce conseil à plusieurs amis et leurs enfants ont eu leur permis en 3 semaines chrono pendant leur été -au lieu de se faire ch*er deux ans pour rien pour un budget double- .

      1. Nemrod

        Ca me paraissait une bonne idée cette conduite accompagnée mais c’était sans compter avec la dérive inexorable du « bidule ».
        Il me reste un gamin en cours d’apprentissage et je pense que j’ai fait une erreur de commencer …
        Déjà le code a été une souffrance au point qu’il a fallu que la gamine le repasse alors qu’elle est très douée dans tous ses apprentissages mais là…c’était une série « écolo »…dommage.
        Pour la conduite…ben l’élève a les yeux rivé sur le compteur, passe son temps à appliquer des normes de sorties et entrée de ronds points complètement débiles…l’horreur !
        Ces socialos ( y a plus que ça , hein, partout ) salopent tout ce qu’il touche !

        1. Pheldge

          oui, mais la CA à ce que j’ai compris, ça permet d’adoucir la prime d’assurance quand tu vas rajouter le rejeton.e comme conducteur sur ta bagnole …

          1. Val

            @pheldge oui pour l’assurance,et ça permet tout de même au gamin d’avoir une solide expérience de conduite et à la fin de reposer les parents ….elle conduisait tellement bien que je roupillais pendant les longs trajets 😀 ! elle me rabrouait gentiment en me disant que c’était de l’exploitation éhontée .

        2. Aristarkke

          Apparemment, à en juger la foultitude de voitures-écoles qui hantent ma commune, la norme pour s’engager sur un rond-point semble être: pas un chat (motorisé) à l’horizon ou, à la rigueur, à moins de trois cents mètres dudit…

          1. bob razovski

            Cher Ari, on ne dit plus « rond point » mais « giratoire » 😉

            Quant à la façon de prendre ledit « giratoire », elle est aujourd’hui à l’opposé de celle que j’avais apprise.

            Avant c’était rester au centre tant qu’on ne veut pas sortir, puis mettre le cligno droit pour sortir.

            Aujourd’hui, c’est coller à l’extérieur même si on ne veut pas sortir, tout en gardant le clignotant gauche en fonction.

            Ca doit être pour faciliter un choc générationnel :mrgreen:

            1. Val

              @bob pervers comme ils le sont je m’étonne qu’ils n’aient pas inversé le rôle des couleurs du feu rouge … ou bien on roule à gauche les jours impairs .

              1. durru

                Ah, ça doit être pour ça que je croise assez régulièrement des voitures qui prennent les giratoires à l’envers !

                    1. durru

                      @Al
                      Peut-être, moi ainsi que les autres participants au trafic, qui n’avons pas encore eu vent des nouvelles règles, justement.

                    2. albundy17

                      T’en croise assez régulièrement d’après ce que tu racontes, ce qui ne m’est jamais arrivé, on fait un sondage ?

                    3. durru

                      Je crois que ça m’arrive à peu près une fois par an. Et mes amis disent en avoir vu également.
                      Comme les contre-sens sur autoroute, moi je n’ai jamais vu. Et pourtant, ça existe.

                    4. Val

                      @durru je plaide coupable une fois pour 1 rond point (nous habitions Londres à cette époque) . Une bagnole qui remonte l’autoroute en sens inverse 1 fois (ce n’était pas moi-je précise pour les malveillants de ce blog- ) ça aurait pu être fatal car ds un virage sans visibilité et j’allais doubler pour rejoindre mon mari qui roulait plus haut ds la file, bien sûr les cartésiens de ce blog vont s’en payer une tranche mais j’ai entendu une voix me demander pourquoi je voulais doubler alors que la bagnole devant roulait à la même vitesse , j ‘ai écouté , je suis encore là moi et mes filles à la grande joie de mon mari -si si , encore pour les malveillants- .

                    5. Dr Slump

                      @Val
                      T’as pu entendre ta propre voix, dans ta tête 😛
                      Sinon, en ce qui concerne les anges gardiens, les voix, la lumière blanche, toussa, je crois que ce blog n’est pas le bon endroit pour évoquer ces sujets 😉

            2. Dr Slump

              @bob
              Ah bon, c’est une nouvelle règle du code de la route? Je me disais bien aussi que plus personne ne savait plus prendre les giratoires correctement.
              J’avais un pote, à Sainté, un jour il s’est pas emmerdé, il a pris le rond-point tout droit, au travers, hop. Faut voir le rond-point quand même hein, il a la taille d’un petit parc, avec de vieux arbres, des massifs de fleurs, toussa. Des fois on conduit vachement plus efficacement quand on est bourré 😆

    3. Moi86

      Et hop ! Voilà le résultat du code vite fait, bien fait que les gouvernements successifs ont créé.
      Seul solution, déjà évoqué plus haut: réduire la pression financière qui pèse sur les auto écoles pour que le permis coûte moins cher, cela ne pourra qu améliorer la qualité de la formation (à condition de tomber sur de bons formateurs, aitant du metier je sais ce qu’on peut rencontrer)

  5. Le Gnôme

    Pour qui connaît un tant soit peu la mythologie, le projet Faéton (Phaéton) ne pouvait finir que cramé. Ceux qui l’ont ainsi baptisé avaient de l’humour.

    1. Popeye

      Certes.

      Pour ceux qui auraient la flemme de chercher :

      Dans la mythologie grecque, Phaéton ou Phaéthon (est le fils d’Hélios, le Soleil et (selon certaines sources, dont Ovide), de l’Océanide Clymène. Il est mort foudroyé pour avoir perdu le contrôle du char solaire de son père, et avoir ainsi manqué d’embraser le monde.

      sous de tels auspices, cela ne pouvait que bien se terminer (petit gif du renard la tête coincée dans la jante)

  6. hub

    quand on voit le racket organisé par l’état autour des conducteurs automobiles, on comprend qu’il veuille de plus en plus de conducteurs…. Cela dit, je serais favorable à un permis régional : cela acterait le fait que les parisiens conduisent comme des cochons, que …. (à vous de compléter la liste)

    1. Boutros

      C’est vrai, ça, Hub et je suis sûr que vous avez des chiffres, des statistiques, des expériences qui montrent bien que les parisiens sont tous des cons et responsables de la sécheresse du sahara.
      A 80%, le parigot est un banlieusard ou un provincial qui habite Paris.
      Je ne suis pas parisien.

      1. Husskarl

        Les parigos sont arrogants et prétendent mieux conduire que tout le monde. Leur agressivité sur la route, leur manque de courtoisie permet effectivement d’affirmer qu’ils conduisent mal.
        Je conduis souvent et en province et en IDF, c’est incomparable.

        1. albundy17

          Les parisiens sur route de campagne, ça vaut le détour, surtout quand il n’y a pas de ligne blanche * à suivre.

          Mais bon, par exemple, les 17 sur la neige sont à pleurer aussi

        2. TrentonBarrant

          Je préfère faire de la moto dans le traffic parisien, ils sont plus habitués à contrôler les petits retro placés sur le côté du véhicule que les autres.

          1. Aristarkke

            A force de coups de lattes dans les portières des oublieux, cela finit par rentrer, de regarder dans les rétros…

            1. sam player

              Moi perso je mets le pied en avant et j’explose le rétro… et vu qu’il ne servait à rien ce n’est pas une grosse perte…

      2. theo31

        A Toulouse, Parisiens et Bordelais ne sont pas les bienvenus. A un feu, un Parisien faisait le kéké avec le moteur de sa voiture. Un vieux en vélo arrive à sa hauteur et lui dit « t’es bien un con de Parisien ». La honte.

        Déjà qu’à Toulouse, les gens conduisent mal.

        1. durru

          Je crois quand même que Toulouse est LA ville française où j’ai trouvé les gens qui conduisent le mieux (statistiquement). Ou le moins pire, c’est selon…

            1. durru

              C’est pas question de statistiques. Toulouse est une ville qui vit toujours dans les embouteillages, on pourrait croire que les gens sont sur les nerfs. Eh ben… non. Et il y a plein d’autres petits détails, mais bon, je ne fais que donner mon avis.

              1. sam player

                Ah ok, le mot statistiquement était perdu sur la toile et il est venu se coller dans ton comm’… pas de bol… faut que je fasse gaffe…

    2. sam player

      Je vais me répéter mais je trouve que le parisien au volant est vachement souple, coulant, compréhensif et heureusement car sinon la place de l’étoile ou pas mal de carrefours seraient bloquée la plupart du temps…

      C’est sûr que pour le provincial lambda qui veut sa priorité car il y a droit ou qui accélère quand vous le doublez ou qui vous double par la droite sur les ronds points qu’il prend pour la ligne droite des Hunaudières… ça le fait pas…

            1. albundy17

              Je l’ignore, doit y avoir une question de densité, les grosses villes du monde bouchonnent un max également.

              Me demande si le problème n’est pas plutôt lié à tout ces gens voulant absolument se déplacer en même temps, aux mêmes endroits.

              J’ai résolu par exemple, le bouchon de 7H30 pour accéder à mon fournisseur principal qui me tuait une demie heure.

              j’y vais à 9 heures

            2. sam player

              « Le vrai problème est donc que cette ville est mal foutue puisque ça marche ailleurs. »

              Il t’a échappé la densité de véhicule tous modes de transport confondus et de population et d’entreprises et de magasins et d’administrations…

              1. Husskarl

                Ca ne m’échappe pas, c’était un raccourci voulu qui m’amusait. Je ne peux tellement pas saquer cette ville que je lui souhaite de toute manière de crever sous sa densité de bobos et de métèques.

                1. sam player

                  Vos réactions émotionnelles vous empêchent de raisonner correctement… objectivement j’en parle même pas…

                  1. Husskarl

                    Tout à fait exact, et je laisse pisser l’émotion car le sujet ne m’est pas de grande importance. Il faut savoir s’amuser de soi.

                    1. sam player

                      J’en conviens, mais c’est justement le problème des débats politiques : un mec qui exècre les patrons sera incapable de reconnaître, même dans un seul, une seule qualité.
                      Perso, par exemple, au hasard hein, je suis certain qu’Hitler avait quelques bonnes compétences et qualités…

                    2. Husskarl

                      On est d’accord, lors d’un débat politique ayant des implications, il faut évacuer le sentimentalisme.

                      Bien sur, Hitler comme tout humain avait des qualités, dommage qu’il ait été aussi incompris :).

      1. MCA

        J’adore la place de l’étoile, à fond et toujours prêt à piler avec cette notion subtile inconnue des provinciaux; c’est le plus gonflé qui passe, tout en respectant les priorités bien sûr.

        Il devrait y avoir une option spéciale « place de l’étoile » dans le code de la route de même qu’il devrait y avoir des voitures dédiées aux provinciaux… sans clignotants.

        1. albundy17

          Ha oui, tu veux plus de réglementations, mais donc, faudrait il instaurer la navigation de nuit sur route de campagne non balisée et sous épais brouillard ?

          Même sans brouillard, le parisien est perdu de ne plus voir ses feux tricolores et les lignes blanches de guidage.

          Même pour se garer, il lui faut le marquage au sol de SA place, sinon il t’en pourri 2 😥

          1. MCA

            La parisien prend ses aises en pourrissant deux places car il en a marre de ramasser des coups de portières des provinciaux…

            Vécu avec une voiture neuve alors que j’étais pratiquement seul sur un parking contenant facilement une centaine de places; le gus a dû le faire exprès ou alors il avait trempé ses croissants dans la gnôle du matin.

            1. albundy17

              « car il en a marre de ramasser des coups de portières des provinciaux… »

              Quelle mauvaise foi ! ^^

              J’ai jamais eu la bagnole plus esquintée en mon absence que lors de mes boulots à Paris. Mais bien sûr, pas ds le parking privé de ma résidence

        2. Citoyen

          Hé hé, je plussoie abondamment MCA !
          Avec tout de même un petit bémol (sur le : « à fond »), parce qu’en dehors de quelques heures particulières, il est rare de pouvoir dépasser les 50 km/h « place de l’étoile  » … et dans ce cas, c’est qu’il n’y a pas grand monde.
          Ceci dit, c’est une conduite particulière, façon Amérique du sud, qui convient, où c’est le plus gonflé, qui ne redoute rien pour sa tôle, qui prend l’ascendant sur les autres (j’ai souvent pratiqué), contrairement à ce que dit SP.
          L’essentiel étant de passer le nez de la voiture et les portes avant, avec autorité, de sorte que si contact il doit y avoir, il se fasse après les portes arrières, … le tort en revenant à l’autre … qui ne maitrise pas son véhicule … c’est l’option spéciale  » place de l’étoile  » dans le code de la route …

    1. sam player

      Bah nan… et pan dans la cabine de douche !

      … quelques secondes après…
      – H, t’as du shampoing ? Koa, t’as pas de shampoing ?

  7. Passim

    Quand les prémisses sont faux, les conclusions ne peuvent être bonnes, et les décisions stupides.
    Le rapport signé Françoise Dumas, députée du Gard, part d’une affirmation : le permis de conduire coûte trop cher. Cela tient en une ligne.
    Trop cher ? Affirmation qui repose sur le coût moyen du permis : 1600 €, ce qui ne veut pas dire grand-chose. Certains vont passer le permis avec une dizaine de leçons. D’autres échouent au bout de trois tentatives, et une centaine de leçons… Il y a des pas doué.e.s, et des véritablement inaptes. Mais nous sommes tous égaux, n’est-ce pas ? Alors Mme Dumas perd son temps, à nos frais, pour remédier à ce qui est peut-être sans remède…
    Dans les DOM, le nombre de tués est presque le double de celui en métropole. 20% des tués circulaient sans permis contre 7% en métropole. Tiens, tiens …
    Quant au genre… Écart de 10 points pour les titulaires du permis entre H et F dans quartiers « non politique de la ville », 28 points dans ces quartiers. Cela ne signifie pas grand-chose, mais on sent comme une vague suggestion…
    Là-dessus, Mme Dumas ne peut pas s’empêcher de nous sortir la même ânerie statistique, que les femmes sont « plus prudentes, puisqu’elles ne représentent que 14% des tués sur la route »… sans relativiser ce chiffre au nombre de Km parcourus…
    Bref, un rapport alacon, avec peut-être deux ou trois idées (comme le passage du permis sur BA) dans un premier temps. Avec des Françoise Dumas comme députée, ce pays est vraiment foutu.

    1. sam player

      « Certains vont passer le permis avec une dizaine de leçons. »

      Une dizaine de leçons de 2h alors car il faut 20h mini pour la voiture.

      1. sam player

        C’est dans ces détails là que l’on peut voir celui qui a eu des gosses et celui qui n’en a pas eu…

        (me suis souvent demandé s’il fallait mettre un « s » à « eu » là ?)

          1. Pheldge

            anecdote lue sur un blog de profs « un inspecteur d’académie qui s’émerveille devant un ils chantes : on n’enlève pas de points, l’élève a le sens du pluriel !« 

          1. Val

            @H16 ouille aïe : francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-27694.php
            mais merci pour le truc du coup , car c’est subtil et je ne connaissais pas la règle

            1. sam player

              Donc pas d’accord du participe si j’ai bien compris ?
              On n’a pas bcp entendu les littéraires sur le coup… hi hi…

              Le site : français facile… MDR !

              1. Boutros

                Absolument, Sam.
                « Quand l’objet direct est le pronom personnel « en », le participe reste invariable ».
                ex. J’adore les Cerfa(s) j’en ai rempli des millions.
                Et des provinciaux infoutus de faire un créneau, j’en ai vu pas mal aussi.

    2. albundy17

      « Certains vont passer le permis avec une dizaine de leçons. »

      ça c’était avant, les auto écoles rentabilisent les candidats avant de les présenter à l’épreuve, judicieusement en pénurie d’inspecteurs.

      Même avec la CA, mes garçons se sont farcis plus de 20 heures + obligation pour les parents d’accompagner au moins 1 heure de conduite pour écouter les conseils du boutonneux moniteur

      1. Passim

        Ah… Ok. Mon fils a passé son permis à l’armée, l’une de mes filles l’a passé quand je naviguais, ma fille cadette va le faire en Belgique… Moi, je l’ai passé en ’61, avec 4 leçons d’une demie-heure… Mes infos étaient au pif. N’empêche que… D’accord avec le n. leçons mini, une vraie escroquerie.

        1. albundy17

          « une vraie escroquerie. »

          Je le subodore, mais bon il y a peut être une élément qui nous échappe.

          D’autant que mes garçons savaient déjà « conduire », il ne restait plus qu’à apprendre à s’insérer dans le flot.

          Et calmer les hormones ^^, z’ont chacun collé une bagnole à la casse, sur le même rond point, à 2 jours d’intervalle ^^ Le casseux du coin en rigole encore, le con :mrgreen:

          1. Vodkaman

            Pour sur que c’est une arnaque. Ce système venait d’être instauré quand j’ai passé mon permis. Ayant appris à conduire bien avant l’age légal de la conduite accompagnée qui n’existait pas à l’époque (je conduisait souvent la voiture de mon cousin agriculteur quand il allait dans les champs, lui avec le tracteur, moi avec la R6…), le seul fait d’avoir répondu ‘oui’ à la question de savoir si j’avais déjà conduit m’a valu 5 heures de cours programmés en plus…

        2. Adresla

          20h minimum, une escroquerie ? Foutaise ! Arretez de comparer avec votre époque lointaine… Pour la plupart les élèves ça tourne souvent dans les 30h et plus; Ca devient plus difficile de sortir des jeunes en 20h, encore plus rare de les voir quasi prêts en moins de 20h. La faute a une absence d’autonomie, de curiosité et le Code…la plupart l’apprenne en voiture, en salle y pigent rien, ne lisent jamais le bouquin, et les series ont trop de questions sur l’ecoconduite. Les parties Legislation et Conducteur sont rarement maitrisees;(les panneaux, les distances d’arret…)
          Si vous voulez un permis moins cher, bah le Micron n’a qu’a payer l’assurance, le carbu….et le salaire du moniteur

          1. albundy17

             » Ca devient plus difficile de sortir des jeunes en 20h, encore plus rare de les voir quasi prêts en moins de 20h. »

            J’aime bien cette phrase, elle n’a aucun sens ^^

            Merci de ton intervention Adresla, on se posait juste la question de comment les amerloques font payer le permis bagnole 20 $ et les français 1500 euros pour les meilleurs conducteurs.

            1. clément O.

              Pas les mêmes charges, pas les mêmes conditions de circulation qui n’amènent pas la même exigence a l’examen, et surtout les usa c’est le pays de l’auto, tout les jeunes sont ravis de passer leur permis. Ici non.

            2. Pythagore

              A L’époque , j’avais payé 2500Fr pour 20h (16 étant le minimum), ce qui ferait env. 840EUR avec 3% d’inflation par an.

              1. BOBET

                Il y a 15 ans, une voiture auto-école de base coûtait 206€ par mois. Maintenant cela approche des 400. Ça explique en partie l’augmentation.

          2. Val

            @adresla  » absence d’autonomie, de curiosité » : rhâ j’adore , toujours reporter la faute sur autrui et en particulier sur les jeunes. Perso pour la conduite je donnerais des pénalités financières aux profs d’auto-écoles qui ont des résultats pire que la moyenne nationale et à l’inverse des primes à ceux dont les élèves réussissent mieux, on verrait les taux de réussite s’envoler . Pour le code je suis d’accord avec vous : l ed nat nous délivre trop d’ illettrés et le code est devenu un tissus d’âneries .

            1. Pheldge

              désolé Val, les parents actuels sont les produits infantilisés de l’Ednat, et leurs môme c’est encore pire, alors je crains que le commentaire de adresla soit sous estimé par rapport à la réalité …

              1. Val

                @pheldge bof dans mon entourage les mômes les plus diplômés passent le code les doigts dans le nez mais ratent le permis 3,4 ou 5 fois le tort n’est vraiment pas de leur côté mais dans l’apprentissage foireux, les profs d’auto école sont aussi destructeurs que leurs homologues du primaire , sans compter les malades qui sévissent chez les inspecteurs . En région parisienne crois moi la meilleurs solution c’est le stage accéléré ailleurs .

                1. Citoyen

                  Le stage ailleurs doit être une bonne solution, Val …
                  A titre d’anecdote, j’ai la gamine d’un pote, à l’autre bout de la France, qui, l’an dernier, l’a obtenu « fingers in the nose » du premier coup, alors qu’elle venait de repasser son bac, vu que côté études ce n’est pas franchement une lumière …. Comme quoi ….

                  1. albundy17

                    Remarque, elle est peut être plus douée en camions qu’en maths qui ne servent à rien pour 99 % de la population

            2. sam player

              Plutôt que de distribuer des primes, il suffirait que les statistiques de réussite soient facilement accessibles (big data)

              1. Val

                @sam c’est disponible et franchement les scores ne font pas rêver auto-ecole.codeclic.com/Yvelines+78.html, yvelines.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-des-citoyens-publique-routiere-et-civile/Education-et-securite-routiere/Education-Routiere/Liste-des-etablissements-de-la-conduite-des-Yvelines-et-leurs-taux-de-reussite
                Crois moi je suis au taquet sur le sujet vu la blinde que ça commençait à coûter.
                Il y a aussi un truc à regarder : il faut choisir une structure qui fait centre d’examen, du coup les mômes passent le permis sur un parcours connu, c’est le cas de Dreux par ex . Cette ville a tellement de succès qu’ils font internat et affrètent des autocars pour ratisser toute la région parisienne, quel gag , bonne adaptation à un milieu hostile PTDR ! sans compter des dates de passage à gogo, pas besoin d’attendre pour repasser le cas échéant . PS je ne touche rien 😉 c’est juste de la compassion pour les parents de ce blog , on en a tellement ch*é et je connais pas mal de parisiens qui ont carrément renoncé à le passer …

            3. albundy17

               » toujours reporter la faute sur autrui et en particulier sur les jeunes. »

              Oui ben voilà, Val tu me fais du boudin, mais crois bien que nous sommes plus au diapason que tu ne le penses, les gamins, c’est demain, les responsables c’est nous, les mauvaises langues à leurs propos, c’est les pheldges.

              1. Pheldge

                Si une bonne âme pouvait avoir la bonté de me traduire le charabia de l’ami d’Al ci dessus, qui essaie d’expliquer, avec ses mots à lui, une pensée plutôt confuse …

                NB: l’EdNat fabriquant du crétin depuis 50 ans, en le multipliant par 2, on peut raisonnablement affirmer que les gamins d’aujourd’hui sont 4 fois plus crétins que ceux de ma génération (et 200 fois plus que celle du Papet 😉 )

                  1. Vassinhac

                    Pas une puissance entière, mais une puissance,si.
                    Pheldge a dû tenir compte du fait que les gens n’ont pas tous leurs enfants au même âge 😀

          3. durru

            Vous avez tout dit. Il faut plein d’heures pour faire tout et n’importe quoi, sauf de la conduite.
            Le souci étant que les heures en question sont au volant, avec moniteur, voiture et moteur qui tourne.
            Y’aurait pas un problème, quelque part ? Dans la réglementation à la noix, par exemple… Mais je me trompe peut-être.

          4. Dr Slump

            A l’âge de passer mon permis, il y a une bonne vingtaine d’années, on faisait déjà tout pour faire rater le candidat. Les questions à l’examen du code étaient faites pour piéger les candidats, en inventant des situations invraisemblablement compliquées, qu’on ne rencontre en fait jamais dans la réalité.
            L’inspecteur vous recalait sous des prétextes fantaisistes, pour respecter les quotas, d’après ce que disait les moniteurs. Et il semble que c’est maintenant encore pire.
            Quand j’avais repassé le permis aux Etats-Unis, ça m’avait pris quelques heures, même pas une mâtinée entière, coût 50 dollars à tout casser, driver’s license au format carte bancaire fournie de suite. En 1999. Comparez avec la Frâonce en 2019 *LOL*

                1. albundy17

                  Ha OK :mrgreen:

                  J’avais également eu un inspecteur retors, en 86, à un feu tri faisant accéder à un gros boulevard, je lui demande la direction qu’il souhaite, et le nez ds ses cases à cocher « Tout droit ». Je traverse donc le Bd pour arriver en face, deux options se présentent, droite ou gauche, moment de flottement, j’ai roulé sur la bande blanche séparant les 2 directions possibles.

                  Toujours le nez ds ses cases à cocher, « vous pouvez retourner au point de départ »

                  je l’ai eu un peu mauvaise

                  1. sam player

                    “vous pouvez retourner au point de départ »

                    … et là tu fais un putain de 1/2 tour au frein à main en coupant toutes les voies… hi hi

                    1. albundy17

                       » et là tu fais un putain de 1/2 tour au frein à main en coupant toutes les voies… hi hi »

                      Si seulement.

                      D’un autre coté il n’avait pas tord, mais bon le procédé reste discutable.

                      Il a dû se pignoler en y repensant.

                      La stupeur passée, je suis aller gueuler à mon auto école, dont le pdg était assez bien placé au niveau politique locale, celui ci m’a obtenu un deuxième examen plutôt proche et a accompagné durant l’épreuve.

                      Je tremblais comme une feuille, failli écraser un cycliste sur un rond point et ai fait en gros n’importe quoi, mais l’examen à duré moins de 10 minutes et j’avais le papier rose ^^

                      l’autre connard est bien sûr resté le nez ds ses case à cocher, l’était pas content en plus de s’être fait roulotter sa bagnole durant la nuit :mrgreen:

                      C’est marrant comme certains souvenirs restent prégnants

              1. Dr Slump

                Mon permis français et mon permis international n’étaient pas valides pour eux, donc obligé de repasser leur permis national.

                Je voulais rester, mais pas pu. Contrat de travail, visa, toussa, sachant que j’étais encore jeune et inexpérimenté.

                1. albundy17

                  « Mon permis français et mon permis international n’étaient pas valides pour eux, »

                  Ha bon ?

                  j’ai loué une bagnole et roulé avec le permis français là bas, d’ou mon étonnement initial

                    1. Passim

                      Loué plusieurs fois des autos aux US, montrant mon permis français… aucun souci.

                  1. Dr Slump

                    Quand je leur avait présenté mon permis, national et international, pour eux c’était comme du papier chiotte, on m’avait demandé un peu sur un ton rigolard « qu’est-ce que c’est que ce papelard?  » et ça n’avait pour eux aucune validité, point. Donc j’ai repassé leur permis, facile et rapide. C’était en 98 ou 99, il y a 20 ans quand même.

                    1. albundy17

                      « C’était en 98 ou 99 »

                      ha, moi c’était en 95, on a conçu notre premier enfant à Miami ^^

                      Et ça marche pas pour les langues, c’est une vraie quiche en anglais

                    2. Dr Slump

                      Ah bon? Il doit me manquer un fait alors. Peut-être que c’est le permis international qu’ils ne reconnaissaient pas comme document légal. Ou alors j’étais vraiment tombé sur le seul coin paumé arriéré du pays, Kansas City, le midwest, des champs, des vaches ^^

                    3. albundy17

                       » c’est une vraie quiche en anglais »

                      Pour être honnête, ce doit peut être être génétique.

                      je souffre de cette carence, j’étais en train de me rappeler cette pizza commandé en terrasse dans les evergalades, pour m’assurer que le serveur avait bien compris ce que je voulais, je lui ai listé la totalité des « options » disponibles de la pizza que nous voulions.

                      Ben elle était lourde, et j’ai découvert le dogy bag. pis ils se sont marrés comme des bossus dans le restau.

                      Je suis bien plus doué en anglais chez les asiatiques ^^

                    4. Pheldge

                      « on a conçu notre premier enfant à Miami », Al, c’est pas possible, j’y étais pas à Miami, cette année là ! 😉

                    5. albundy17

                      lol, t’es bête, faudrait déjà que t’en ai fait un ^^

                      D’ailleurs je me disais, comme t’as pas de descendance, tu pourrais m’inscrire sur ton testament plutôt que de donner à l’état ?

                    6. sam player

                      “D’ailleurs je me disais, comme t’as pas de descendance,…”

                      Darwin effect !
                      ——
                      Bon sinon, “Dr Slump” sur le permis de conduire, ils ont cru que c’était un faux…

                    7. Val

                      @Dr oui je crois que tu étais tombé sur un coin paumé parce que moi non plus : jamais eu de pb … ça dépendait peut être des états . A la fois , passer le permis US c’est plié en moins de 2 .

                    8. Passim

                      Oui, mais moi, j’ai l’air d’un honnête homme. Ils sont très physionomistes, les ricains. La preuve, c’est qu’ils on tout de suite vu que Ben Laden était méchant, et que Netanyahou est gentil.

        3. Adresla

          20h une escroquerie ? Foutaise ! faut arreter de comparer avec votre époque lointaine… Ca devient difficile de sortir des élèves en 20h, ca tourne souvent dans les 30 et plus. La faute a une absence d’autonomie, de curiosité, des parents pas forcement plus doués… Quand au Code, ils ne pigent rien, n’ont jamais lu le bouquin (pourtant tout est écrit dedans) et les séries ont trop de questions eco-conduite; ils ne connaissent pas les panneaux ou encore les notions de distance d’arrêt… Et on en parle des gens qui croient que c la charité publique, que c normal de donner le permis peu importe le niveau ? Le moniteur y peut pas faire de miracles…quoique j’en ai déjà vu

            1. BOBET

              Pendant 18 20ens .les gamins admirent leurs parents firent des conneries en voiture et il faudrait qu en moins de 20 h on reconfictionnel leur éducation ?

  8. Val

    Cette histoire de plan permis c’est le pompier pyromane qui demande de l’aide au sapeur Camember, une chose est sûre : on ne va pas être déçus..

    1. albundy17

      Ce qui me parait d’autant plus étrange, c’est qu’il me semblait avoir déjà entendu parler du permis à 1 euro

      1. durru

        « Par jour » :
        http:/ /www.securite-routiere.gouv.fr/permis-de-conduire/passer-son-permis/le-permis-a-1-euro-par-jour/informations

          1. durru

            En fait, en lisant le texte plus qu’en diagonale j’apprends que c’est un prêt qui peut aller jusqu’à 1200€, dont l’Etat (c’est à dire toi, moi…, c’est à dire « les riches ») paie les intérêts.
            Du n’importe quoi institutionnalisé, en gros. Comme d’hab’, quoi.

  9. Boudard

    Cela fait plus de dix années que les syndicats des etablissements de conduite ont proposés l abaissement de la tva en contre partie du gel pour une durée établie des augmentations de tarif.. NIET de l administration.
    Dans la majorité des cas, le cout final du permis est du a un délai de repassage exorbitant.. Cela n est pas du aux établissement de conduite mais aux manques de places d examen et cela seul une volonté gouvernementale peut changer la donne. mais non, bientot on va nous annoncer la privatisation des permis comme remède miracle pour resoudre ce problème de delais… Tout les gouvernement se foute de la securite routiere..

    1. albundy17

      Je me demande tout de même pourquoi ce fichu permis coûte aussi cher, même en retranchant 20 % de TVA, vu les salaires des moniteurs sans doute exonéré de charges, c’est pas non plus le coût des « bagnoles » genre lada.

      Le délai de repassage, ben non, on a payé plus de 3500 euros pour 2 garçons qui l’ont eu du premier coup.

      Quand on voit le tarif indiqué pour les US cf l’article cité par le maître des lieux…

      1. clément O.

        Exonéré de charges ??? C’est bien là le problème, les auto écoles sont exonérées de rien du tout !!!! 50€ la leçon, dont 10€ de TVA et 25€ de salaire , (pour un moniteur paye 14€/h brut ) reste 15€, pour gazoil, véhicules, local, assurances, secrétaire, edf, et bcp d’autres frais annexes (il y en a bcp !!!)

        Le problème est là : le seul qui se refuse a faire un effort c’est l’état.
        La grande majorité des gérants d’auto école sont entre le marteau et l’enclume : places d’examens limitées, charges exorbitantes, élèves pressées et parfois pas forcément très motivés…. Budget serré des élèves .

        On est les bon couillons de l’histoire.

        1. durru

          L’Etat ne fait pas d’effort ? Oh que si ! Vu la vitesse à laquelle les règlementations changent (et s’alourdissent), y’a pas photo, les efforts fournis par l’Etat sont monstrueux !

        2. Val

          @clément je ne vois pas votre problème : les parents casquent , il faut voir la pression que vous mettez à chaque ratage : « oh mais s’il a raté, c’est qu’il avait besoin de leçons supplémentaires (50 E * 3 et hop la )  » et puis on n’a pas de dates proches » et hop 50 euros * x de plus , et si on change d’auto école , on ira vous expliquer le bec enfariné que votre môme ne sait rien et qu’il ne le prendra pas à moins de …. 20 leçons et hop là par ici la monnaie . Non Clément vous ne me ferez pas pleurer votre fonctionnement est celui d’une mafia . Bien sûr vous sentez la fin de la fête arriver alors vous avez peur.

        3. Blondin

          A l’époque où je passais mon permis (il y trente ans !), « mon » auto-école avait un contrôle fiscal en cours.
          L’inspecteur expliquait que les dépenses de carburant liées aux leçons de conduite ne pouvaient pas représenter plus de la moitié des dépenses de carburant globales.
          Sachant que l’auto-école fonctionnait 6 jours sur 7 de 8h à 20h, cela voulait dire qu’il considérait que les moniteurs passaient leurs nuits entières à rouler !!!
          Quelque chose me dit que cette façon de voir les choses a quelque chose à voir avec le coût des leçons de conduite !

        4. albundy17

          « 50€ la leçon, dont 10€ de TVA  »

          y’a pas déjà un truc qui te choque, là ?

          après, 14 euros de l’heure pour les moniteurs, * 20, même chargé à 100 %, t’es à moins de 600, faut arrêter les champ élisée pour la succulente salle.

          Il semble que c’est un bon bout de gras.

          les charges évoquées sont payées par toutes les pme, mais pas avec ces rendements de merde niveau clientèle qui raque

  10. Rick Enbacker

    Conduire en ville devient de plus en plus pénible et risqué : signalisation imbitable, stationnement alterné tous les 50 m, tape-culs qui te démolissent la suspension tous les 20 m, voies de trams larges comme l’avenue Foch, terre-pleins entre 2 voies larges comme des boulevards, chicanes diverses, couloirs de bus et pistes cyclables généralisés qui apparaissent, disparaissent et changent de côté 10 fois entre 2 carrefours, vélos qui sont autorisés à tourner à droite aux feux et à rouler à contresens dans certaines voies, zones 30, sas à vélos que personne n’utilise à chaque carrefour, quasi-totalité de cyclistes suicidaires qui roulent la nuit sans aucun éclairage, pensent que le code de la route ne les concerne pas, grillent allègrement les feux, roulent à contresens n’importe où, pédalent les yeux rivés sur leurs smartphones, roulent au milieu de chaussées étroites à 5 km/h sans daigner te laisser passer. Sans compter les piétons qui traversent sans regarder autour d’eux, les écouteurs sur les oreilles en envoyant des sms et ne te jettent même pas un regard quand tu t’arrêtes pour les laisser passer.
    Et les problèmes de stationnement ubuesques assortis d’amendes qui coûtent un PIB.
    Ah, oui, et chez moi les camions de la fourrière qui nous font un doigt d’honneur en stationnant en permanence sur des emplacement interdits (zébras) malgré plusieurs signalements à la mairie.
    Il devient impossible de conduire normalement car il faut à la fois garder les yeux sur les compteurs et surveiller en permanence les comportements dangereux de tous ces abrutis.
    Et dans tous les cas s’il y a un accident c’est toi qui es en tort…

    1. hub

      Manque à votre description très juste : l’état pitoyable des chaussées. EN tout cas à Paris. Pour le GP de formule électrique, on asphalte le parcours et… après le GP, on ôte l’asphalte…

      1. Rick Enbacker

        Bien vu.
        Autre exemple : dans une rue à côté de chez moi (à sens unique) les trottoirs sont très étroits et la municipalité a fait installer des arceaux sur tout un côté pour empêcher les voitures de stationner sur le trottoir.
        Résultat : tous les riverains ont pris ces arceaux pour des garages à vélos et les y attachent jour et nuit, et compte-tenu du fait que les riverains laissent traîner leurs poubelles sur le trottoir en permanence et ne les rentrent jamais, il devient impossible aux piétons d’emprunter ce trottoir encombré de poubelles et de vélos. Cela dit il est possible de changer de trottoir mais là aussi il faut zigzaguer entre les poubelles et la majorité des piétons se retrouvent à divaguer sur la chaussée…

  11. Boutros

    Le fils d’un de mes amis, résidant dans une charmante république africaine y a donc « passé » son permis.
    – pas la peine de prendre des cours
    – obligation d’arriver AVEC SA VOITURE au lieu de l’examen
    – difficulté épouvantable du test : reculer de 4 mètres puis avancer d’autant.
    (- peut-être un petit billet pour aider la famille de l’examinateur).
    Et c’était dans la poche.
    Revenu en grance il a transformé légalement son permis en permis grançais.
    Que je sache, il n’a pas eu trop d’accidents mais…….?

  12. UnLorrain

    Surrėgime/sousrėgime,dans ma boutique de transport,essentiellement en VL, l’encadrement nous recommande d’y veiller, de ne pas hésiter a faire peiner le moteur par souci d’économie. ..bon,bien. Néanmoins, cela fait plusieurs fois que nos véhicules tombent en panne…le  » synchro » aussi appelé fourchette, casse ( une bricole a reparer sans doute vu que ça se passe dans la boîte de vitesse ) Je soupçonne vu que je n’en ai pas la preuve que c’est justement a cause de sousrėgime que le synchronisateur est fortement sollicité qu’il cassera prématurément.

  13. Pousse-fumier

    A mon humble avis, l’idée, en ce qui concerne le permis de conduire, est de faire dépendre de l’Etat une activité économique de plus, en ingérant l’Etat dans son financement.

    Des pans entiers de professions dites « privées » ou « indépendantes » (notaires, avocats, comptables, services à la personne, huissiers et maintenant auto-écoles…) ne trouvent leur équilibre économique que dans le fait que l’Etat, via la Loi, en a rendu l’usage obligatoire ou participe à leur financement.

    Que serait le BTP sans les subventions de l’ANAH, de l’ADEME, de l’APC, etc ?
    Que seraient les notaires sans l’obligation d’enregistrement des actes de cessions immobilières ?
    Que seraient les huissiers sans le monopole du constat irréfragable ?
    Que serait le service à la personne sans les crédits d’impôts de 50% ?
    Que seraient les comptables sans l’obligation de dépôt des comptes et la complexité comptable induite par la législation ?
    Que seraient les colonies de vacances (une industrie par chez moi) sans les financement des départements aux exploitants ET aux bénéficiaires ?
    Que seraient les architectes sans l’obligation d’y recourir au dessus d’une certaine surface ?

    On finira presque tous par tirer une partie plus ou moins importante de nos revenus d’un financement direct ou indirect de l’Etat ou de l’UE, que ce soit par des subventions directes ou par une obligation légale de recours à un service.

    Au départ, cela s’appelle une « mise en dépendance ». Aujourd’hui, c’est devenu le symptôme d’une économie sous perfusion.

    1. Calvin

      Oui.
      Et la seule réponse à tout ça est :
      – concurrence,
      – privatisation,
      – suppression de toute subvention,
      – baisse des impôts des contribuables (qui financeront eux-mêmes ces services).

      1. Pousse-fumier

        C’est certes une partie de la solution, mais une partie seulement.

        Si on considère les seuls services à la personne, ça nécessite de repenser totalement nos manières de vivre : qui pour s’occuper des vieux qui, eux-mêmes, ne veulent plus garder les petits-enfants ? Ces dispositifs ont contribué à casser, dans cet exemple, le lien intergénérationnel qui faisait qu’avant, les vieux s’occupaient des plus jeunes et s’assuraient de ne pas crever de faim quand ils ne savaient plus subvenir à leurs besoins.

        Ce n’est pas qu’un problème d’argent. C’est tout le modèle sociétal du « j’ai-le-droit » (à la retraite, à la santé, aux vacances, à exister…) qui doit être complètement remis à plat.

        Et là, on ne pourra pas sauver tout le monde…

        1. Aristarkke

          Ahhh!!! Le sandwich polonais 2.0…
          Un ticket de jambon de dinde (faut tout prévoir) entre deux tickets de pain… Miam, schlurp!!!

    2. UnLorrain

      Je ne dois pas me tromper de beaucoup quand je dis que l’état ( cette mafia qui veut votre bien a coups de poings dans la gueule comme l’explique joliment H16 dans une précédente Feuille ) s’arroge le droit d’être Le Patron…un poing euuh point, c’est tout .

      1. UnLorrain

        J’oubliais, je fais mienne cette Pensées de Flaubert Gustave, en la modifiant légèrement  » Le socialisme n’est-il pas un vaste monstre qui englouti tout, dirige tout ? ‘Remplacer socialisme par état.

        1. Passim

          « L’idéal de l’État, selon les socialistes, n’est-il pas une espèce de vaste monstre absorbant en lui toute action individuelle, toute personnalité, toute pensée, et qui dirigera tout, fera tout ? Une tyrannie sacerdotale est au fond de ces cœurs étroits : « Il faut tout régler, tout refaire, reconstituer sur d’autres bases », etc. Il n’est pas de sottises ni de vices qui ne trouve son compte à ces rêves. »
          Gustave, correspondance avec Louise

          1. Husskarl

            Quant au bon Peuple, l’instruction « gratuite et obligatoire » l’achèvera. – Quand tout le monde pourra lire Le Petit Journal et Le Figaro, on ne lira pas autre chose. – Puisque le bourgeois, le monsieur riche, ne lit rien de plus. – La Presse est une école d’abrutissement, parce qu’elle dispense de penser. Dites cela, vous serez brave, et si vous le persuadez vous aurez rendu un fier service.

            Le premier remède serait d’en finir avec le suffrage universel, la honte de l’esprit humain.

  14. JD42

    Notre Emmanuel,
    donnez-nous notre taxe quotidienne,
    vous qui êtes au pieu.

    On peut taper dans les 75% de prev obligatoires. Même les 110% avec des tickets resto.
    Aides-nous à taxer plus et donnes-nous notre ticket pour le pain, le logement, l’essence, le ticket c’est la liberté. Et le permis de marcher, de penser, de lire, d’écrire (droit d’utiliser certains mots .-)

    Putain mais donnes-nous des taxes Emmanuel, oui oui oui, les taxes sont un don.
    Castaner, donnes-nous du mensonge, oh oui internet n’existe pas, tor non plus…

  15. Citoyen

    Ha ha ! Bien vu H16, et c’est peut être pire que ça …
    En décryptant le comportement des abrutis, qui ont la prétention de gouverner, il semble qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour mettre un maximum de gogos (bons à taxer, et à racketter) sur la route, même (et surtout ?) si ils ne savent pas conduire (et ils sont de plus en plus nombreux (d’où la justification de baisser la vitesse)). Le but de la manip, difficile à dissimuler, étant de faire rentrer toujours plus de monnaie pour alimenter la gamelle, sachant que la baisse (de toute façon payée par les autres) du prix du permis, favorisera des rentrées ultérieures, pour eux …

    1. Le réchauffement climatique étant progressivement en berne (eh oui, les températures ne grimpent plus), il va falloir trouver une prochaine catastrophe. Et voilà qu’on nous annonce une nième extinction de masse. Mêmes procédés, mêmes types aux manettes, et … mêmes solutions socialistes & collectivistes à la fin.

      Au fait, les données de base (sur ces extinctions machin truc) sont du n’importe quoi industriel et j’en ai déjà parlé ici même.

      1. Le Gnôme

        Il faut ressusciter le virus de la variole que les humains ont tué injustement. Il faut protéger celui de la polio, de la rougeole, de la tuberculose et autres microbes ou virus qui ont toute leur place sur terre, non mais.

      2. Aristarkke

        Titre de Ouest F, ce lundi : le quatre mai a été noté (à Lorient) comme le quatre mai le plus froid depuis 1840… date à partir de laquelle les relevés de température sont conservés en mémoire…

        1. albundy17

          Mais ne s’agit il pas, en l’occurrence, de météo ?

          Ici aussi je subis la météo, 1 ° ce matin, et ma cuve fioul qui fond.

          1° en bord de mer, c’est rare même au cœur de la période traditionnellement froide.

          J’aurais dû m’installer au Sahara occidental

          1. Aristarkke

            Oui, Al mais le RCA devait engendrer systématiquement des températures excessivement chaudes, une sécheresse saharienne mais britannique et ainsi de suite…
            Or, en IDF, je n’ arrive plus, depuis 2013, à avoir de récoltes de cerises à cause de printemps systématiquement anormaux en pluviométrie excessive ou en températures compatibles avec la croissance des fruits, atteignant à peine la moitié de leur taille d’avant, virant brutalement à des températures d’été caniculaire en 24H00…

            1. albundy17

              « virant brutalement à des températures d’été caniculaire en 24H00… »

              Ben tu vois !

              là c’est du climat.

              Quand on pèle, c’est de la météo.

              HS: Ton cerisier est peut être trop vieux, tu l’élagues ?

              J’ai cette année des craintes pour mon mirabellier et mon prunier, les branches vont casser, trop de fruits en préparation, jamais observé ça depuis 2001.

              Cerisiers un peu moins que l’année dernière, mais bon, je ne savais plus quoi en faire

              1. Aristarkke

                Je les ai plantés moi même, ces cerisiers qui doivent avoir trente ans à tout casser en estimant avoir plantés des scions de trois ans.

                1. albundy17

                  « scions »

                  Merci pour le mot.

                  J’ai noté qu’un élagage franc, en plus de rapporter les futurs fruits à hauteur raisonnable, relançait la productivité.

                  Il y a cependant une saison qui ne donne rien après la coupe, qu’il vaut mieux synchroniser avec le creux de production bisannuel.

                2. Aristarkke

                  Toutes ces années, ces deux cerisiers ont formé des fruits qui n’ont guère abouti, pour cause de gel tardif, de pluies et temps maussades interminables, etc…
                  Cette année encore, il y a abondance de cerises en devenir… Espérons…

                  1. Pheldge

                    t’en as déjà bouffé, de tes cerises, au moins ? sinon, tu pourras les mettre à macérer dans du rhum*, celui qui devrait voyager au mois de juin … 😉

                    * après, tu mets le bocal dans une armoire, parce que ça devient du rhum, à ranger, et que donc …

            2. Pheldge

              T’as pas compris : le froid, là, c’est le froid du réchauffement, que quand le pôle nord, il se réchauffe, et bin, il envoie du froid ! et pis quand ce froid là est parti, tout d’un coup t’as super chaud !
              C’est pourquoi, pour lutter en convergeant, il faut des taxes et des interdictions !

              1. albundy17

                 » c’est le froid du réchauffement, que quand le pôle nord, il se réchauffe, et bin, il envoie du froid ! »

                En fait, si l’on y pense ça se tient, il y a des agriculteurs qui arrosent en ce moment (surtout ds les vergers) quand les T° deviennent négatives, car l’eau, en gelant, libère de la chaleur et réchauffe les fruits naissant.

                ça se tient niveau thermodynamique, je veux dire.

                Pasque sinon, c’est toujours pas fondu la haut, et en bas ça grandit

                1. Le Gnôme

                  Le brave Hamon réclame un tribunal pénal international pour sanctionner les atteintes à Gaïa, ce qu’il ne faut pas faire pour piquer des voix. D’un autre côté, avoir de pareilles idées est terrifiant. Je propose qu’il siège à Nuremberg.

                  1. P&C

                    Le Hamon excrète du CO2 et du méthane. Il est donc en soi une atteinte à Gaia (et à nos nerfs, et à notre portefeuille).

                  2. Husskarl

                    ca serait effectivement un procès aussi équitable que Nuremberg avec Hamon-bofils…
                    Soljenitsyne en serait ravi, ça lui rappellerait quelques souvenirs.

                  3. BDC

                    C’est évident que l’écologisme devient le nouveau fascisme. C’est le sens de l’Histoire et on n’y peut rien, comme les guerres de Vendée n’ont pas empêché la Révolution.

      3. Lorelei

        @H16
        Vous savez maintenant sur quoi porteront les prochains plans: nos poubelles et notre nourriture… ensuite, ce seront nos toilettes dans la continuité du plan Salle de Bains…

        1. Aristarkke

          A un moment, il était question de réduire le volume des réservoirs de chasse d’eau des WC…
          Ce plan ch…tes n’ a pas encore été mis en route. Manu, kestufou?

          1. albundy17

            Histoire de relancer l’activité des sociétés de débouchage canalisations ?

            Avec les 3/6 litres les gens économisent l’eau pour faire passer ce types de sociétés à 180 euros H.T l’intervention, l’équivalent de 24.000 chasse…

            1. Aristarkke

              En IDF, ces hydrocurages te coûtent au minimum dans les 250/260€ TTC et il n’y a pas tant de sociétés qui en font, compte tenu du volume de population.
              Ceux qui obturent leurs canalisations sont ceux qui n’ utilisent que le demi-volume pour toute utilisation quelle qu’elle soit.

              1. sam player

                Au chapitre des économies alakon, les programmes de lavage eco des lave-vaisselles… les graisses ne sont pas liquéfiées par la température et ça bouche et le LV (tuyau du pressostat, cellule de turbidité, filtre, pompe…) et les évacuations…

  16. Pheldge

    Et devinez ce que fait Macron ?
    lefigaro.fr/politique/le-scan/les-mesures-annoncees-par-emmanuel-macron-pour-la-biodiversite-20190507

    Il serait également intéressant de lire ce que préconisent las grands savants de journaleux du Figaro, en compétition avec leurs acolytes du Monde, mais hélas, l’article est réservé aux abonnés … si quelqu’un ici peut nous éclairer sur ces brillantes idées, (certainement plein de taxes et d’interdictions diverses )
    lefigaro.fr/sciences/cinq-moyens-d-agir-contre-l-effondrement-mondial-de-la-biodiversite-20190506

    1. albundy17

      C’est bien dramatique toutes ces bestioles qui meurent de notre fote, et le pire, c’est que la france est l’un des 10 pays au monde qui dévaste le plus sa faune.

      1. Le Gnôme

        Je trouve que la faune socialiste, celle officiellement estampillée comme telle, est en voie de disparition rapide depuis 2017. Il faut protéger le PS et prendre des mesures draconiennes comme le vote obligatoire pour ce parti afin d’éviter son extinction que le monde nous pardonnera jamais.

        1. Citoyen

          Va falloir créer une réserve (ou peut être un zoo), pour sauvegarder, avant extinction, ce qui reste de cette faune …
          Les générations futures doivent savoir comment c’était, pour éviter de le reproduire …

      2. P&C

        L’article de libé et autres, disponibles, donnent une idée du contenu de celui du Figolu.

        Les solutions préconisées sont :
        – transformation de la production agricole (agro-écologie, limitation des pesticides, diversification des cultures, meilleure gestion de l’eau)
        – lutte contre le gaspillage
        – manger moins de viande
        – sanctuariser des zones (réduire l’emprise territoriale)
        – défendre les peuples autochtones, plus à même de défendre la biodiversité
        – limiter les espèces invasives

        Bon…
        – le modèle agroécologique est gourmand en main d’œuvre (si on a remplacé les paysans par les tracteurs, ce n’est pas pour rien). Les fermes agro écologiques actuelles ne tiennent que grâce aux stagiaires. Attendez vous à vous faire tabasser en passant à la caisse du super primou du coin.
        Sans parler du coté foutraque : https://jardinons.wordpress.com/2012/10/24/terre-et-humanisme-un-contre-point-critique/
        – pour les aspects « je dois limiter », je sens venir la taxe…
        – emprise territoriale = démographie + transports.
        – Mouais… pas mal de civilisations primitives ont disparues par effondrement écologique…
        – transports, encore une fois…

        1. Pythagore

          « défendre les peuples autochtones, plus à même de défendre la biodiversité »
          Ca renifle le nationalisme, y vont interdire l’immigration ?

          1. P&C

            Ben non…
            Peuple autochtone = tribus primitives ou assimilées, attaquées par méchant colonisateur male blanc cis genré (voyez le barnum avec Bolsonaro), qui dévaste les mignones forets pour faire de l’argent !

            Quant aux préjugés sur les méchants blancs…
            https://www.youtube.com/watch?v=1ieAB3oMLJs
            (je vous conseille la partie sur la vie tribale)

          2. Pheldge

            t’as pas bien compris, c’est pas pour nous, c’est pour les amérindiens et autres tribus qui vivent dans la forêt …
            C’est eux les « peuples autochtones » !

            1. Le Gnôme

              Et si nous reprenions les rites aztèques pour sauver Gaïa; le couteau en obsidienne était efficace, l’environnement était bien préservé, et il existait même des serpents à plumes probablement exterminés par le colonialiste espagnol.

              1. P&C

                +1
                Offrons aux dieux nos politicards.
                Ils auront ainsi le suprême honneur de permettre au soleil de continuer sa course.

        2. Passim

          Limiter les espèces invasives…
          Dans le 9-3, c’est un peu tard… Mais dans le Cantal, il y a encore de l’espoir.

      3. Lorelei

        Je plaide coupable!
        J’ai anéanti une colonie de fourmis qui pillait consciencieusement mes plantes en installant des pucerons et en grignotant fleurs et bourgeons.
        Une année, je les avais laissé faire, j’ai obtenu en septembre des plants squelettiques et j’ai mis plusieurs années à les remettre en état.

          1. Aristarkke

            Il est conseillé d’ aider les mésanges à nicher car elles dévastent allègrement les convois de chenilles, façon mortes de faim permanentes…

            1. Pheldge

              toutes les chenilles ? même celles des marais qui produisent une espèce de cire ? ♫♪ c’est la chenille cireuse des mares … ♫♪

        1. Patatrac

          @Lorelei 11h05
          Les pucerons sont-ils officiellement déclarés? Payez-vous l’uressaffe? Les fourmis ont le droit inextinguible de se délecter de vos plantes que de toutes façons vous ne consommez pas vous même. A la rentrée de Septembre, les plants doivent être augmentés de 17% HT, s’il sont squelettiques, c’est une déflation agricole! Et si la déflation, est là, tout est foutu.
          Vous devez 37’567 Euros à l’Etat.

          1. Lorelei

            😀
            Non, « mes » pucerons ne sont pas déclarés officiellement. Mais je paye l’Urssaf pour d’autres vampires.
            Et je consomme les fruits de mes plantes, quand on m’en laisse. Comme je ne mets ni désherbants, ni pesticides ou autres, c’est la foire pour les oiseaux, insectes et autres bestioles. Habituellement, je laisse la nature foisonner.
            Juste que cette année, les fleurs étaient trop belles et j’en ai eu ras-le-bol de ces ouvrières acharnées qui attaquent ce que j’ai mis du temps à élever. Elles sont sur place 24h/jour qd je ne peux consacrer que quelques minutes à l’entretien de mes plants
            Elles n’avaient mm pas de gilets jaunes!
            @Rick: mais les processionnaires, c’est pas pareil. On peut les détruire, ce sont des nuisibles comme les poux, les animaux moches, etc. Les animaux, c’est comme les chasseurs…ya les bons et…

        2. P&C

          Si ta conscience te tourmente, mets du basilic à coté de tes plantes : la plupart des fourmis détestent l’odeur du basilic, elles iront voir ailleurs.

          1. Dr Slump

            Les fourmis doivent aimer l’odeur du savon parfum abricot. Parsk au boulot elles ont envahi le lavabo des chiottes, convergeant vers ledit savon, et elles commençaient même à installer un début de fourmilière sous l’éponge, sans déconner!
            Mais bon, y’en a plus maintenant, à force de les écraser… je pense que les écolos-conchiants ne m’en voudront pas: on s’en fout des fourmis, et pi y’en a plein!

    1. Gosseyn

      Pour ne pas se faire intoxiquer par tous ces manipulateurs et allumés du Point et de tous les titres de presse analogues, et cela en fait un paquet, les éliminer de Google Actualités. Vous verrez, vous vous sentirez mieux après !

    2. Citoyen

      Moi, j’avais proposé que tous les écolos s’arrentent de respirer 5 minutes pour sauver la planète … ils ne m’ont pas pris au sérieux … dommage …

    1. Aristarkke

      Il semblerait que le bide soit la conséquence (au moins en partie) du foisonnement de panneaux de modifications de vitesse-limite ainsi que de la tendance des DDE de les balader d’emplacements en emplacements (perceptible avec le Co..te, qui devient de ce fait, de plus en plus approximatif, notamment avec les alternances 80/90 suivant le nombre des voies). Obligation étant faite de situer géographiquement mais très précisément l’infraction, il a fallu gérer la grande incertitude de la vitesse limite en chaque point par un système de lecture optique des panneaux…
      Excellent sur le papier, le zinzin le serait beaucoup moins sur le terrain…
      D’autant qu’apparaitraient aussi des panneaux caviardés, dans la zone d’essai…

  17. Citoyen

    En voila une nouvelle, qui est intéressante !!!
    Pour ce qui est du prix de la gabegie, j’avais lu quelque part, que l’équipement d’un véhicule coutait dans les 80 000 €, auquel il faut ajouter le prix du véhicule …reste à savoir combien ont été équipés …
    Ceci dit, cette bonne nouvelle ne règle pas tout. Chaque fois que je me déplace, je vois pas mal de machines à racket qui n’ont pas été détruites … Les GJ, et d’autres, ont encore pas mal de boulot sur la planche …

    1. Husskarl

      Ils sont vite remplacés, l’état est efficace quand il doit vous soutirer de la thune.

      Un radar proche de chez moi s’est fait repeindre la gueule, le lendemain, les gus étaient là pour le restaurer…

      1. albundy17

        Ben dis donc, par chez moi la moindre camisole en sac poubelle dure mini 2 mois, y’en a même un, pour être sûr, s’est prit un collier de pneus (qui a pris feu, RCA oblige), qui a tout de même été bâché burka.

        Inactif depuis le premier mouvement GJ

    2. Rick Enbacker

      C’est d’ailleurs un aveu involontaire que le but n’était pas de réduire le nombre de morts mais bel et bien d’augmenter le racket des automobilistes. Or il s’avère que l’opération n’est pas rentable car trop complexe à mettre en pratique…
      En appliquant ce principe à la guerre contre la drogue ou le crime, voire même à l’idée que nos étatistes se font du service public en général,on obtient des résultats curieux…
      Tout ça n’est pas censé être rentable pour eux, non ? Je suspecte une légère dissonance cognitive…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.