Ces invendus qu’il faudrait pourtant laisser détruire

Cette semaine encore, la lutte contre les méchancetés bat son plein. Si, la semaine dernière, il s’agissait essentiellement de faire entendre raison à ces abrutis d’automobilistes qui inconsciemment osent encore rouler dans leur voiture, il a été décidé cette semaine que ce serait ces scandaleux commerçants qui seraient la cible de la prochaine bordée de lois finement ciselées par un parlement en pleine ébullition, car il va bien falloir lutter contre le gaspillage, nom d’une pipe en bois de bazar en zinc !

Eh oui, vous l’avez compris : c’est le retour dans les astres politiques de la Comète du Gaspi qui revient nous visiter régulièrement et distribuer à tous, petits et grands, ses délicieuses lumières, ses principes bien étudiés et ses lois dont les effets délétères, aussi inévitables qu’imprévus, seront combattus lors du passage suivant.

Et cette fois-ci, c’est le premier ministre qui se colle donc à la tâche et nous propose d’interdire purement et simplement la destruction des invendus non alimentaires. L’étonnement est modeste puisque les âneries ministérielles interviennent après les précédents passages de la Comète Gaspi, en 2012 où on avait découvert les propositions loufoques d’un mini-ministre suivies en 2015 des saillies drolatiques d’un autre commis de l’État qui avaient abouties à une « loi consommation » consternante.

Avec l’arrivée de Macron au pouvoir et compte-tenu de l’absolue nécessité de tout bouleverser pour faire pareil, il était donc logique que l’actuel gouvernement prenne la suite de ces errements intellectuels. Voilà qui est fait avec les déclarations d’Ed l’Épicier de Matignon : présentée comme une « première mondiale », la mesure du premier ministre vise à imposer que les produits non alimentaires invendus ne soient plus détruits, mais recyclés ou donnés.

Comme d’habitude, l’idée derrière cette nouvelle interdiction part d’un dégoulinant sentiment de révolte face à ces stocks de produits en parfait état mais qui ne trouvent pas preneurs, dégoulinant puisqu’occultant complètement les mécanismes économiques qui aboutissent à ces stocks invendus, et occultant encore plus le fait que ces mécanismes sont le résultat des interventions grossières des précédents ministres dans l’économie.

Eh oui : comme je le mentionnais précédemment, les petits coups de mentons de Philippe interviennent après bien des lois entassées les unes sur les autres qui ont provoqué le constat courrouçant. C’est ainsi que l’interdiction de plus en plus stricte des ventes à perte a participé à cette situation : comme un produit ne peut plus être vendu à perte, on va le détruire.

Et si les commerçants les détruisent, c’est tout simplement parce qu’un stock qu’on ne vend pas est un poids financier qui grandit alors que le temps passe. Donner systématiquement ses invendus, c’est offrir la possibilité au client d’arbitrer sa consommation dans le temps : consommation immédiate mais payante, ou repoussée et gratuite… Pour beaucoup de biens non alimentaires, le calcul est vite fait.

Avec cette interdiction de la destruction des stocks, on signe de fait la mort de la distribution de détail et des petits et moyens commerces. Ne pouvant plus constituer de stock (tout invendu accroissant l’intérêt du consommateur à attendre pour l’obtenir gratuitement), ces commerces vont donc privilégier la prise de commande, et perdre alors le seul intérêt qu’ils avaient (la disponibilité immédiate, au lieu d’achat) par rapport aux commerces en ligne, déjà installés et dont la logistique quasiment en flux tendu ne souffrira pas de cette loi.

L’étape suivante est limpide : Édouard ou son remplaçant, les yeux vaguement humides de constater la disparition des commerces de proximité, se fendra d’une nouvelle loi ou préférablement d’une bonne grosse taxe « pour sauver ces commerces » et pour tabasser « faire payer les sites en ligne ». Ceux qui seront contre (forcément ultralibéraux) seront taxés de peticommerçophobes et naturellement voués aux gémonies.

La taxe, bien évidemment autant payée par les sites en ligne que celle sur le lait est payée par les vaches, sera donc intégralement reportée sur les clients finaux, augmentant les prix, diminuant la consommation, ce qui propulsera un nouveau clown à roulette sur le devant de la scène : la lippe tremblante, l’œil encore une fois légèrement humecté par l’émotion, il nous vendra la nécessité d’un grand plan de sauvegarde du pouvoir d’achat, probablement financé avec une hausse d’impôts (pour changer des taxes, soyons raisonnables).

On imagine sans mal que ce nouvel impôt aidera bien évidemment les plus pauvres (dont le nombre aura augmenté, comme c’est étrange !) et qu’il ira frapper en priorité ces classes moyennes un peu trop dodues dans lesquelles on trouve les consommateurs habituels des commerçants (en ligne ou non), qui reporteront donc certains de leurs achats pour pouvoir s’acquitter de ce nouvel écot. Forcément, ça va très bien se passer.

Sans que personne n’en parle vraiment, sans qu’aucun débat ne prenne vraiment place, sans que l’opinion ne prenne vraiment la mesure des sottises qu’un premier ministre vient ainsi de débiter, c’est pourtant une nouvelle bombe à retardement pour l’économie française qu’on va, sciemment, mettre en place.

La vente à perte, la destruction d’invendus sont des étapes indispensables pour la formation d’un prix. C’est par ces mécanismes que la concurrence s’établit, que le marché reconnaît ce qui est nécessaire (i.e. là où le capital financier peut être investi) de ce qui est superflu (i.e. là où le capital n’aurait pas dû aller). C’est par la destruction de ce capital mal investi qu’on peut prendre l’exacte mesure de l’erreur commise. C’est aussi ce qui donne la valeur à ce qui a été effectivement vendu en adaptant la quantité finalement disponible aux prix effectivement négociés.

Avec cette loi et sans s’en rendre compte, Edouard Philippe collectivise encore davantage l’économie française : en interdisant ces mécanismes par pure idéologie, par démagogie ou par inculture crasse, on ajoute de nouveaux boulets (et pas des moindres) dans la formation de l’information la plus indispensable à un marché, le prix. Un marché avec des prix biaisés, ou pire, sans prix, est un marché mort. Un marché mort, c’est la garantie de misères diverses et variées (demandez aux Vénézuéliens pour la panoplie complète).

En France, l’étau se resserre, partout. Il ne se passe plus une semaine sans qu’un nouveau pas soit franchi pour lutter contre la méchanceté, la vilénie, les bassesses quotidiennes et les situations scandaleuses en tout genre. Et à chacun de ces fléaux, un ministre pond une loi, dégaine une interdiction ou une obligation, trouve une belle taxe.

Chaque loi, chaque obligation, chaque interdiction, chaque taxe, vient s’empiler telle une nouvelle couche de neige fraîche sur un versant déjà trop chargé. Les gouvernements français, qui font du hors piste depuis de trop nombreuses années, se rendent-ils compte de la puissante avalanche qu’ils vont déclencher ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires236

  1. Calvin

    Oui, détruire la notion de prix, cette insulte capitaliste à l’intérêt général, c’est le but de cette énième bêtise française.
    Avec un corollaire rigolo : si on interdit les invendus, plus besoin de périodes de soldes !

      1. Calvin

        Ça ne change rien à la psychologie induite.
        Puisqu’il n’y aura plus d’invendus, le principe des soldes est remis en cause.

          1. sam player

            Oui ça c’est rigolo… 2 réglementations qui se contredisent… ou alors faudra une autorisation préfectorale et encore une embauche de fonctionnaires… le Moloch est en mode auto-alimentation…

            1. albundy17

              « ou alors faudra une autorisation préfectorale »

              Et si il y a autorisation, il vont faire exprès des stocks sur un produit qui deviendra un produit d’appel avec force de pub.

              Arghhh Mais alors, que deviendra l’amendement nutella ^^

              Bon sang, lucini avait raison, être socialiste est au dessus de mes forces, y’a trop de contradictions dans leurs têtes :mrgreen:

            2. Aristarkke

              Vous me faites peur parce qu’il est complètement possible qu’il y ait encore du fonx supplémentaire à la clef pour ce nouveau bouzin…

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Au fait, Ari, tu n’aurais pas dans tes invendus une chaudière à gaz normale (pas une de ces &%$£!? de chaudière à condensation, désormais obligatoires, malcommodes et hors de prix).
        Je dis ça pour t’aider…

        1. Aristarkke

          Hélas, il m’en faudrait deux pour t’en monter une car je m’en réserverais la première pour mon propre usage, celle en place ayant déjà dix ans sonnés…
          Ce n’est plus commercialisé depuis 2016/2017…

  2. baretous

    Ce qui est amusant c’est que dans les déchetteries on n’a plus le droit de récupérer ce qui est définitivement jeté par les consommateurs.Avec force caméras 24/24. C’est le cas aussi des décharges ultimes barricadées alors que pendant des années j’ai récupéré pierres de tailles ( linteaux, cheminées), pierres plates ainsi que ardoises me permettant de restaurer mon corps de ferme dans son jus.

    1. Cerf d

      Et le mankagagner sur la TVA de ce que vous n’avez pas eu à acheter, qu’en faites-vous ?

      Dans le même ordre d’idées, pour déposer ses encombrants, il faut désormais prendre rendez-vous.

      1. Gosseyn

        Et si vous êtes pro, vous payez ! Ce qui incite à se débarrasser de certains matériaux  »ailleurs », le paiement permettant alors de rémunérer des pandores verts, qui n’auraient pas lieu d’être si les apports des pros étaient sans frais. Ne pas oublier aussi qu’il faut reverser leur dîme aux présidents des communautés de communes. Nombreux sont les effets de bord d’une politique vicieuse.

        1. sam player

          Bah surtout que les pros payent les taxes de recyclage tout comme les particuliers…
          P’tain ca doit en faire du pognon toutes ces taxes ecoemballage & Co

          « Chaque bidon d’huile pour moteur vendu fait pourtant l’objet d’une taxe, la TGAP (Taxe générale sur les activités polluantes), dont curieusement pas la moindre part n’est allouée au recyclage des huiles usagées. Avec le nouvel arrêté à venir cet été, l’automobiliste payera donc ce recyclage deux fois. En amont, à l’achat de l’huile. »

          leparisien.fr/amp/economie/les-huiles-de-vidange-vont-faire-deraper-la-facture-21-06-2016-5901039.php

          Ah bah forcément !

          1. bibi

            C’est comme avec les putes tu payes pour te faire vidanger, et quant tu es écolo responsable, tu payes le supplément pour le recyclage du précieux liquide.

                  1. Pheldge

                    je vois que ça rigole bien … et après « on » se permet de juger mes commentaires, pleins de cet esprit qui fait l’admiration des vrais connaisseurs ! 😉

                    1. sam player

                      À propos d’huile…

                      Deux homosexuels décident de partir en vacance avec leur vielle 205.
                      au bout de 50km l’un deux s’écrie:
                      – Mon dieu ! j’ai oublié l’huile pour le moteur !
                      Le second:
                      – T’inquiète pas j’connais un garagiste un peu plus loin….

                      – Bonjour ! Vous avez de l’huile moteur ?
                      – Ouaip. J’ai de la Igol: « avec Igol, on s’envole »
                      – Ah ! Et vous n’auriez pas plutôt de la Motul ?

                    2. Pheldge

                      ahhh, je constate que le doyen de mes afficionados, en réclame, de cet esprit raffiné …
                      hélas, Papet, il te faudra patienter, je suis en plein déménagement (changement de case, je précise pour des certains mal-comprenants …). 😉

          2. Aristarkke

            P’tain ca doit en faire du pognon toutes ces taxes ecoemballage & Co
            Presque trois milliards d’euros depuis le lancement des éco-taxes, crois- je bien avoir vu passer sur T…r

        2. albundy17

          « si vous êtes pro, vous payez ! »

          La dernière fois que je suis allé en déchet pro, le tarif était de 180 euros la tonne ou le m3, le plus désavantageux systématiquement appliqué, et uniquement pour du facilement recyclable déjà trié

              1. Opale

                La dernière fois que je suis allée en déchèterie, il y a un mois, (je vidais la maison de mon père) on m,a refusé :
                -Des vêtements (la carcasse verte avait été ouverte à la disqueuse et donc impossible de la recharger)
                – des pneus (personne ne recycle les pneus )

                J’ai donc fait un feu au fond du jardin, les fringues ça part mieux que de la cagette…..

                  1. Opale

                    Je sais ^^ mais je voulais éviter la grosse fumée noire, y’a toujours trop de personnes qui ont le coup de fil facile dans les villages,…

                    1. albundy17

                      Sinon, le diamètre interne enfile pile poil les radars automatiques, si ça c’est pas du recyclage….

                1. BDC

                  Pour les pneus d’ensilage, il y a officiellement des organismes de collecte, à vos frais. Chez nous ça fait belle lurette qu’il n’y a plus de vaches, et elles sont en voie de disparition dans notre région.
                  ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/operation-collecte-pneus-ensilage-201710-guide.pdf

                2. Jacques Huse de Royaumont

                  @Opale. Si tu as envie de t’amuser, essaie de te débarrasser d’un bac à fleur en fibrociment ou d’un dossier médicale avec des radios.
                  Expérience grandiose.

      2. Aristarkke

        Pour les encombrants, c’est exact mais c’est un leurre. Dans ma CdC, il y a toute une (longue) série de prescriptions sur ce qui sera enlevé ou non avec visiblement des divergences de compréhension entre le personnel de la benne et le demandeur. Expérimenté ce printemps avec une partie des objets laissés sur le carreau qu’il a bien fallu que je me les coltine jusqu’à la déchetterie. Merci à cette occasion à ma voiture pollueuse cra cra puisqu’elle m’a permis d’évacuer en un seul voyage ce qui aurait bien nécessité quatre voyages en TeC à supposer que je passe à l’acte avec un tel système.

        1. Dr Slump

          Oui, dans ma cdc ça doit être semblable, des employés municipaux des communes ont été affectés à la déchetterie, et depuis ils se livrent clairement aux combines et autre commerce parallèle.

          1. sam player

            Oui d’ailleurs ce sont eux qui empêchent les gens de se servir : je me souviens une fois d’avoir vu une tondeuse à gazon identique à la mienne dont j’aurais bien récupéré le système de traction qui me paraissait indemne… bah nan… euh il y a fallu que je sorte un billet de 10… pour les bonnes œuvres des déchéteurs…

            1. baretous

              c’est bien pour ça qu’ils ont mis des mégas barrières devant les bennes. A se pencher pour récupérer trop de gens tombaient dedans 🙂

      3. Stéphane B

        Sur l’île de Vancouver, à Merville, quand vous amenez à la décharge un produit à recycler, vous repartez avec des dollars.

        1. sam player

          Eh mais c’est vachement libéral ça comme principe…
          En théorie c’est ce qui devrait se passer pour les produits sur lesquels une taxe de recyclage a été perçue puisque cette taxe concerne la collecte et le recyclage… et donc celui qui fait une partie du boulot devrait être rétribué…
          Dans la zone industrielle de ma commune, y a toujours un gars qui se balade avec une carriole qu’il charge avec ce qu’il récupère et vend ça au ferrailleur du coin qui lui donne un billet: ce type fait plus pour l’écologie que Hulot.
          Hulot, tiens, j’ai entendu un de ses aficionados ce matin aux GG (par hasard hein) qui disait que c’était un mauvais procès fait à Hulot au sujet de ses 6 voitures car il ne pouvait en utiliser qu’une à la fois… y en a qui manque pas d’air pour tordre la réalité vs leurs convictions…

          1. albundy17

             » vend ça au ferrailleur du coin qui lui donne un billet: »

            Sauf qu’il ne lui donne pas un billet, mais un chèque, après avoir pris photocopie d’une pièce d’ID et noté ds le registre police quantité et matériaux achetés.

            1. Aristarkke

              Al, j’ai déjà eu des offres téléphoniques pour mes déchets de cuivre et de laiton…
              Évidemment, il y a une commission à raquer au titre du service…

  3. Aristarkke

    Peut-être qu’une solution de contournement de la loi à venir sera l’organisation d’un carrousel des invendus avec une filiale étrangère, casée dans l’UK brexité par exemple qui sera fictivement destinataire de stocks d’invendus qui seront néanmoins détruits ici.

    1. Pythagore

      La filière France-Afrique a de l’avenir. Avant ils ne recevaient que des pigeotes, maintenant, les petits vénards, ils vont pouvoir diversifier leur équipement.

      1. Resistant Valaisan

        Le « recyclage » des dechets est une activite maffieuse depuis longtemps. L’ Afrique comme d’ habitude en est le receveur final. Voir les eaux au large de la Somalie….

          1. Higgins

            Somalie: pays sans état depuis plus de vingt ans soumis à des factions rivales qui s’entretuent. Ses eaux sont pillés sans vergogne par tous les pays. Un paradis pour tous les trafics: https:/ /planetes360.fr/le-scandale-de-la-delocalisation-de-la-pollution-le-scandale-du-plastique-ledito-de-charles-sannat/

            1. albundy17

              Je me doutais un peu de la référence.

              Donc, les bateaux du monde entier viennent pécher ds les eaux territoriales de la somalie, et y déverser les déchets radioactifs ou autres….

              Bon, admettons pour la pèche, dès fois que l’adresse soit particulièrement reconnues ds les intertubes tweeter des poiscailles, mais bon, pour immerger tout le reste, ça serait pas plus simple de le faire durant le chemin y menant, genre en eaux internationales ?

            2. MadeInCH

              Avez-vous regardé sur une carte où se trouve la Somalie?
              Vous croyez que les vilains occidentaux vont payer un navire pour passer le Canal de Suez ou la corne de l’Afrique pour aller jusque-là?
              N’y a-t-il pas d’autres pays dans le coins qui ont de l’industrie chimique?
              Encore une fois un blanc égocentrique paternaliste, voir carrément colonisateur qui s’ignore, qui ne peut pas s’imaginer qu’une grande partie du monde tourne, en bien comme en mal, sans lui.

              1. P&C

                Ben si.
                Il s’agissait de magouilles entre des recycleurs européens peu scrupuleux, et les mafias italiennes : ils vendaient aux mafieux des déchets chimiques à pas cher, les dits mafieux achetaient de vieux navires pourris, les bourraient de déchets, et larguaient tout ça au large de la Somalie (quant les navires n’étaient pas simplement coulés sur place).
                Pourquoi la Somalie : guerre civile dont tout le monde se fichait, personne pour surveiller la zone… ça aurait été bien plus compliqué en adriatique…

                Souvenez vous : la morale bourgeoise n’interdit pas de tuer, mais d’avoir les mains sales. C’est pour ça qu’on a inventé la sous traitance.

                1. albundy17

                  Ben non, pourquoi s’emmerder à faire tout ce voyage alors qu’il y a les eaux internationales à moins de 400 km des cotes…

                  Et concernant les eaux somaliennes les plus poissonneuses de la planète, gros n’imp.

                  On va dire aussi que les somaliens crève de faim à cause des chalutiers occidentaux qui prennent tout, hein ^^

                  Mais alors, les eaux les plus poissonneuses, c’est un mythe ^^

                  Arf encore une dichotomie à la socialiste

                  1. Husskarl

                    A mon avis, il y a tracage des déchets, donc la société qui les « perd » dans les eaux internationales serait poursuivie.

                    1. sam player

                      Traçage des déchets… dans tes rêves… un bon exemple est celui des pneus… vu qu’ils sont valorisables énergétiquement mais l’état ne considère pas que c’est du recyclage.

                      Bon, le problème devrait vite se régler vu qu’un procédé de dévulcanisation a été mis au point.

                    2. albundy17

                      « le problème devrait vite se régler »

                      Pis y’a les nouveau pneus increvable à durée de vie XXL :mrgreen:

                    3. albundy17

                      J’ai rdv ce matin pour un autre devis, le gars veux regarder ça de plus près car à première vu il n’a pas constaté de dégradation sur les SB des triangles.

                    4. Aristarkke

                      Avec l’ état des routes grancaises, les ralentisseurs en nombre, 220Mkm, il ne paraît pas anormal que tes silent-blocs soient fatigués.

                    5. Aristarkke

                      Le moteur des Ducato, d’ origine Sofim, n’ est pas non plus spécialement léger (tout en bonne vieille fonte)…

                    6. albundy17

                      bavala, c’est confirmé pour les SB, mais le devis est moins pire, 550, du coup j’ai pris

                    7. Pythagore

                      « dévulcanisation  » Savais pas que ca existait.
                      Et le rechapage, c’était pas sensé nous sauver des montagnes de pneus ?

                    8. sam player

                      Al 12h02
                      550€ c’est honnête pour un garage.

                      sam player – diagnostic à distance – remote diagnostic

                      (bon faut dire que quand le problème est bien expliqué à distance par le client , c’est plus facile… y en a qui sont pas foutus de te dire si le démarreur fait tourner le moteur)

                    9. sam player

                      Pythagore 12h30
                      En fait un pneu tourisme ça coûte que dalle, une quinzaine d’euros en fabrication pour un 205-50-16 courant, ce qui coûte c’est manutention, stockage, transport et logistique vente…
                      Le rechapage ne se justifie que pour les camions et les tracteurs…
                      Pour le pneu tourisme vaut mieux encore acheter un premier prix… ou comme il n’y a pas longtemps j’ai acheté des pneus de marque à indice de vitesse 300kmh, 4 pneus orphelin dans le stock d’allopneus à moitié prix de l’indice de vitesse de la voiture à laquelle ils étaient destinés… donc certainement à 25% de leur valeur… moins de 40€…
                      Mais bon, vu qu’il y en a qui en achètent (des rechapés tourisme) ça se vend…

                  2. P&C

                    @Al

                    Y avait aussi des fonx locaux qui prenaient leur billet au passage.
                    Dans les pays médithéranéens, soit ils sont plus regardants, soit plus chers…

      2. Higgins

        Déjà que de nombreux véhicules suivent cette filière. Mon précédent véhicule, un 3008 Roland Garros (du nom du tennisman bien connu comme chacun le sait, of course!!!), 5 ans et demi, 165 000 km, est parti comme ça après qu’il ait été repris par le concessionnaire.

          1. Higgins

            En fait, Roland Garros avait fait HEC ou ce qui en tenait compte. Un de ses grands amis de cette période, Emile Lesieur, a dirigé ou travaillé au plus haut niveau de cette banque par la suite dans l’entre-deux guerres voire après. Le sponsoring est né en mémoire de leur amitié passée. C’est également lui qui a imposé le nom de son ami pour cette compétition en 1928.

            1. bibi

              Le nom de Roland Garros n’a pas été choisi pour donner le nom aux internationaux de France de tennis mais comme nom du stade construit pour défendre la Coupe Davis gagnée en 1927 par les mousquetaires, et à partir de 1928 les internationaux de France de tennis se sont tenus à Roland Garros.

              1. Higgins

                Oui, je n’ai pas voulu trop rentrer dans les détails. La fiche Wikipédia est très claire sur ce point: « son nom reste associé au tournoi des Internationaux de France de tennis, car il se déroule dans le stade qui porte son nom depuis sa construction en 1928. » (https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Garros).

                1. bibi

                  A noté tout de même qu’à l’époque il n’a fallu qu’un an pour construire un stade 10`000 places et que près d’un siècle plus tard il aura fallu près de 10 ans pour construire le court Simone Mathieu (5`000 places).

  4. Dr Slump

    Tellement vrai. Les chaînes de restauration et autres ventes à emporter l’ont bien compris: s’ils donnent leurs invendus à la fin du service, les clients calculateurs vont vite faire le compte, et attendre la fin de journée pour avoir gratis ce qu’ils auraient achetés à l’heure du repas. La consigne est donc, ferme et définitive: pas de discussion, poubelle. Je l’ai moi-même expérimenté quand j’étais manager de cafétéria : si on commence à donner, vous vous retrouvez en fin de journée avec une bande de chiens voraces qui vont se bagarrer pour choper les meilleurs sandwich invendus.
    Le gaspillage est un fait, mais l’avidité aussi, et la tyrannie qui l’engendre est la plus détestable des choses.

    1. Pythagore

      Près de chez moi, un café a mis un panneau indiquant que les invendus (gateaux, sandwichs, salades à emporter) étaient donnés au personnel le soir, et 30min avant la fermeture ils font les périmables à -50%.
      Vu la taille du stock et que le soir, y’a max. 3 pers., le personnel doit être très bien nourri 🙂 C’est paaas bon pour la ligne tout ca.

      1. Dr Slump

        J’avais essayé ça aussi, de réserver les restes aux membres du personnel. Encore pire! Ceux-ci surveillaient les quantités tout au long de la journée, en vue d’anticiper quels produits ils allaient pouvoir récupérer. A la fin ils réservaient les produits qui les intéressaient en les indiquant à leurs collègues du point de vente concerné, et ces derniers pouvaient même en limiter la vente aux clients, pour les donner à leurs collègues!
        Donc règle absolue: poubelle, point barre. Et bien sûr, gestion plus fine de la production, dans la mesure du possible.

        1. Opale

          Idem….. en boulangerie j’autorise de partir avec les invendus, mais en quantité limitée et réservé uniquement aux personnes qui ferment le magasin, sinon tout le personnel se pointait un quart d’heure avant la fin pour se faire servir…. tu leur donnes un doigt, ils te bouffent le bras….

    2. kekoresin

      Ben oui Mister Slump, mais ça ne va pas du tout! Il faudra qu’une poignée de courageux des-putes se lèvent et s’insurgent contre l’inégalité flagrante créée par le manque de choix dans les invendus. Le restaurateur devra s’organiser pour qu’une variété suffisante de plats soit proposée en fin de journée pour ne pas stigmatiser le pauvre venu à la distrib.

  5. Aristarkke

    Monseigneur, j’estime que vous honorez bien trop M. Ed quant à son supposé machiavélisme. Cela ne doit pas dépasser le stade de l’ article propre à draguer ehonteusement les escrolos.
    Surtout après les résultats d’il y a quinze jours alors que nous sommes en vue des municipales.
    Théorème de Madelin très probablement vérifié une nouvelle fois, surtout avec M.Ed aux manettes…

  6. Higgins

    La démonstration est d’une limpidité confondante et d’une justesse qui n’a d’égale que la bêtise de ceux qui ont décidé cette mesure. Il n’y a plus qu’à espérer qu’un des clowns de Matignon lise cet article et, pris d’une crise soudaine d’intelligence, arrive à convaincre son maître à revenir en arriére. Comme l’unique qualité de ce dernier est l’opiniâtreté (cf les 80 km/h), on est mal barré.
    Ça devient hélas une constante mais les décisions de ce gouvernement sont marqué du sceau de l’imbecilité la plus crasse. Plus c’est con, mieux c’est. Déjà, avant, ce n’était pas fameux mais là, on a touché le gros lot.

    1. Léo C

      Ça a, en l’occurrence, fait dire à certains, dont ma mère, qu’on en vient à regretter Toumou. Un comble.
      Il était d’une incompétence stratosphérique mais au moins il n’était pas dangereux comme Macron et ses séides.

      Là, on a des champions du monde dans la gamme blaireaux patentés. Leur mentor, le satrape du 55 a donné à la démagogie ses lettres de noblesse en lui faisant revêtir les atours du plus vil des racolages.

      1. Cerf d

        Une presque constante de la Vème République :
        Giscard a fait regretter Pompidou
        Mitterrand a fait regretter Giscard
        Chirac a fait regretter Mitterand
        Sarkozy a fait regretter Chirac
        Mollande a fait regretter Sarkozy
        Macron fait regretter Hollande.

        À qui le tour ?

    1. Pythagore

      Non, non, il y a d’autres solutions au choix:
      – un fou est rentré ds mon magasin, et s’est mis à détruire cet aspirateur au marteau.
      – tombé du camion, ne marche plus (marchandise tombée du camion, phénomène assez courant dans le bocage marseillais, peut pas tjs tomber sans qu’il y ait de dommages au produit)
      – chauffer l’électronique au chalumeau, après 21h.
      – tombé du rayon, tout cassé, un client maladroit
      – un genre 1 voulait tester, ca marche plus 😉 du coup je basarde.
      …..
      Au fond, tt ceci vise à stimuler le génie francais.

      Me rappelle, à Noel je voulais acheter une paire de chaussure. C’était « promo à partir de 2 articles », le vendeur m’a dit que les 2 articles, c’est pour contourner la loi. Donc une paire de chaussure et une paire de lacet.

  7. theo31

    Quand il était maire, ça ne dérangeait pas Ed l’Epi chié de faire détruire la mousse au chocolat pas hallal des cantines pour faire plaisir à ses clients musulmans.

  8. Infraniouzes

    Laisser arriver au pouvoir des individus, ou des hauts fonctionnaires, qui n’ont jamais travaillé c-à-d d’avoir été en prise avec la réalité ne peut que conduire à la catastrophe. Ils vivent dans la certitude de leur supériorité sur le monde d’en bas sans imaginer un instant l’incompétence dont ils font preuve.
    Que savent-ils du chef d’entreprise qui vit les yeux rivés sur la courbe des ventes, les rentrées toujours trop tardives des débiteurs, la lutte acharnée contre les concurrents, la recherche couteuse de l’innovation ? Et après, une fois tous ces problèmes réglés, il va se heurter aux difficultés d’embaucher des salariés ayant le niveau requis, puis faire face aux syndicats protégés par un code écrit uniquement pour eux. Enfin, last but not least, il va combattre l’administration et son Moloch féroce, l’administration fiscale, la bête la plus impitoyable du monde.
    Alors, les hommes politiques, qui ont trois cerveaux, vont leur expliquer ce qu’il faudra faire pour avoir une vie douce et longue dans le meilleur des monde.
    Non, décidément, les hommes d’en haut vivent sur une autre planète. Mais les Français, « peuple le plus cultivé du monde », adorent ça: la preuve, ils les réélisent sans hésitation.

    1. Nemrod

      Voilà c’est exactement ça.
      J’ajouterais que le peuple en question ne vaut guère mieux.
      L’inculture économique du grançais est proprement incroyable…il ne comprend absolument rien aux mécanismes marchands.
      Enfin incroyable non quand vous considérez qui enseigne…mais bon on peut quand même essayer de s’extirper de la mélasse.
      Quand vous lui mettez le nez dedans, il finit toujours par la sentence  » c’est qu’une histoire d’argent »…
      L’argent qui pue sauf le sien comme les pets et le cul.

  9. hub

    les invendus politiques sont déjà recyclés (Valls qui fait l’espagnol, Montebourg ou Hamon « en retrait » avant de revenir etc)… Ne pourrait-on les détruire ?

    1. bok

      On ne peut pas détruire le stock des politiciens, vendus ou non. Ces produits sont trop polluants.
      Les recycler dans un autre pays, on peut pas non plus : ça ne se fait pas de se débarrasser de ses déchets chez les autres.

  10. Le Gnôme

    Moralité, les sites étrangers seront moins chers puiqu’ils n’ont pas cette floppée de conneries à gérer qui augmente les prix et vont voir un afflux de clients français.

  11. Olivier r

    Vous voulez aussi qu on parle du secteur de la logistique en France ? Quel groupe va garder son entrepôt de distribution européen en France avec une pareille loi ? Le port d Anvers et ses installations logistiques vous remercie de ce nouveau cadeau !

  12. Baral Lourdie

    Je crois qu’il y a pire que l’économie administrée par les planificateurs, c’est l’économie administrée par les dogmatiques émotionnels. Mais la France excelle en tout.

  13. kekoresin

    Aucun débat? Bien non, pourquoi un débat sur un sujet aussi grave dans un contexte aussi grave qui nous oblige à réagir avant qu’il ne soit trop tard?

    Merde, ça me rappel d’autres sujets qui ne sont pas sujets à caution! Le prétexte prévaut à la raison, une vieille habitude tricolore. Il faut sauver le soldat climat, le lieutenant égalité, le capitaine bio, le colonel sécu, le général électrique, et l’amiral démocrassie.

    Entendu ce matin un député en mal de chaussette moelleuse qui vient se branler devant tout le monde avec une idée fumeuse: l’interdiction des pubs pour les voitures thermiques qui émettent plus de 60gr/100km, autant dire électriques. Ce peigne pubis va même jusqu’à budgéter l’inévitable mankagagné pour la presse française (un petit 3 myards) et le reclassement dans un deuxième temps des salariés obligés de travailler dans les camps de la mort Dachnault ou Citrochwiz (certainement avec une formation de meunier pour moulin à vent ou de vitrier voltaïque).

    Oui tous ces putains de néfastes qui se targuent d’être les défenseurs de la liberté et qui n’ont de cesse d’interdire, de réguler et de punir avec les meilleures intentions du monde, ne valent pas mieux que les nazis. Hitler n’avait-il pas des aspirations de paix et d’écologie malheureusement entravées par des alliés à l’esprit Kapitalist étroit?

    1. sam player

      Ah t’as écouté les GG ce matin Keko !
      Le mec s’appelle Orphelin…
      C’est rigolo cette demande d’interdiction de la pub pour les bagnoles comme pour le tabac ou l’alcool… Du coup plus d’information pour prendre des décisions éclairées…

      La pub rend libre !

      1. kekoresin

        Ouais Sam, du coup après l’avoir écouter faire son intéressant, je suis aller voir son site. C’est un florilège, une synthèse, un élixir de conneries! Ce mec est un faiseur de misère. Avec Belpine Petitnavire, c’est Goebbels et Cruella, le couple maléfique qui veut tout interdire et, entre les lignes, pendre les opposants climato-néga-sionistes aux éoliennes!

    2. Dr Slump

      Bon, en même temps, faut le comprendre, ce pauvre Ed: quand on est un vendu, c’est impossible de ne rien faire pour les invendus!

    3. Higgins

      Perso, je ne serai pas pour la liberté d’expression que je serai fana pour interdire ce type de stupidités et calmer leurs auteurs. Ça nous ferait des vacances. Ne souhaitant pas m’abaisser à user des armes que ce genre de personnage prétend utiliser, je les laisse donc exprimer leur connerie (il faut bien appeler un chat une chatte pour leur faire plaisir).

  14. sam player

    En passant voir cette semaine un client qui possède une entreprise de recyclage, j’ai assisté au pilonnage devant huissier de 3 containers de climatisation split… neuves ! Arghhhh…

    La raison : changement de réglementation sur le gaz de clim…

    Euh… les panneaux 80 on ça les vendre à qui ? (Règlementation encore)

    1. Dr Slump

      Vivement le changement de règlementation sur le personnel politique: hop, tous au pilon… Hourra§
      Pour les panneaux, ils s’en foutent, y’aura des détecteurs partout, et pi la voiture sera interdite de toute façon. Enfin sauf les voitures ministérielles bien sûr, et autres chauffeurs de grande remise.

    2. Tursan

      Je pensais justement à tout ce qui est à jeter à cause de changements de réglementation ou de politique. Par exemples les études d’impact environnemental et autres projets de construction, d’aménagement, les papiers à entête… Vous en trouverez d’autres!
      Et les rapports de la Cour des comptes?

      1. sam player

        J’ai posé la question…pas de réponses… un huissier faut pas lui poser des questions techniques… le client ne savait pas non plus et m’a demandé de pas foutre la m**** , d’ici que ça suspende l’opération… avec les frais à la clef…

  15. sam player

    HS j’ai vu un tweet de Macron (j’suis pas abonné hein, c’était dans le fil des tweets du boss et de Trump auxquels je suis abonné), donc tweet qui disait que si l’UK ne payait pas la facture du divorce, ce serait assimilé (par Macron) à un défaut sur la dette.
    Un peu surpris par la facture de 50 à 100mds, je suis allé me renseigner sur les raisons de ce montant… c’est assez ubuesque et ces clauses n’existaient pas lors de l’adhésion de l’UK à l’UE, du moins c’est pas clair, ce serait un agreement.

    Dés lors je comprends mieux pourquoi les anglais veulent un accord en échange du paiement de la facture et qu’aucun accord signifierait pour eux rejet de la facture.

    en.m.wikipedia.org/wiki/Brexit_divorce_bill

    fullfact.org/europe/eu-divorce-bill/

    1. sam player

      Dans les infos que j’ai pu lire à ce sujet, quelque soit le média, je ne comprenais pas pourquoi on disait que le Parlement rejetait l’accord proposé par Theresa May… puisque ce même parlement était pour un accord… bah c’était juste parce qu’ils n’en avaient pas pour leur 50mds… puisque accord=paiement

    2. Husskarl

      Ils ne paieront pas, et ils entuberont le gamin qui se croit intelligent et président…

      Wait and see comme ils disent si bien et espérons qu’ils fassent de leur pays un paradis fiscal avec un secret bancaire bien opaque. L’alcoolique qui sert de préz à l’UE devrait en renverser sa villageoise préférée.

  16. Tess

    HS divers :
    En france on fait très fort, 67 millions d’habitants et 120 Millions de cartes vitales en circulation.
    50 milles œuvres d’art prêtés aux musées et aux administrations ont disparues.
    La france est un pays merveilleux ! Pour les assistés de l’Etat !

    1. Tess

      Encore une pépite du maire du 18 ème arrondissement (Maire PS du 18ème arrondissement) :
      « Le quartier de La Chapelle est l’un des plus innovants qui représente le plus le Paris de demain »! Oui il innove dans la crasse et l’immondisme !

      1. Val

        @Tess une seule chose m’étonne : l’immo ne cesse de monter à Paris . Perso il faudrait me payer cher pour y habiter et ce qq soit le quartier.

        1. Tess

          J’ai habité à Paris et j’en sais quelque chose mais prendre porte de la Chapelle comme LE quartier le plus innovant il y a comme qui dirait du foutage de face dans l’air ! Les parisiens qui ont des apparts à cet endroit ne pourront pas vendre sans brader leur biens tellement ce quartier est immonde.

          1. Dr Slump

            Ah si si, c’est un quartier qui n’a pas de qualités, mais où ils ont des idées! Ils innovent à fond, dans le domaine des idées. C’est bon t’as compris? ^^

          2. Aristarkke

            Bien sûr que ce quartier est innovant avec son retour accéléré à l’ état de jungle qu’ il avait été, il y a quelques milliers d’années…

    2. Val

      @Tess tu fais du mauvais esprit, les cartes vitales, c’est comme les bagnoles du sieur Hulot, chacun n’en utilise qu’une à la fois voyons !

    1. Aristarkke

      Il n’en a pas assez avec tout le taf à abattre en Grance???
      Surtout que ses actions n’ ont que l’épaisseur du trait comme corps.

      1. Pythagore

        Gretta s’occupe de sauver le monde, et Macron devrait se limiter à la Grance. Allons, allons, soyons sérieux, que Macron éclaire le monde de ses lumières comme Gretta le fait, c’est un minimum, et lorsque cela ne suffira plus il s’occupera de la galaxie, du climat sur le soleil, des petits hommes verts,… Faut penser global.
        Faudrait voir aussi à prévoir du combustible pour le soleil, car sinon il va tôt ou tard s’éteindre et l’humanité avec. Prévoyons une taxe.

      2. Dr Slump

        Le vieux, t’as pas compris, pour les Macron et compagnie, la France, c’est tout pourri, c’est tout nul, la France c’est bah!
        Pour eux, les « states », « l’Europe », la « diversitäy », l’étranger, l’international, enfin tout ce qui est ailleurs qu’en France, c’est au contraire génial!

        Ca se résume à: France, c’est caca, monde extérieur, c’est waouh.

        La classe Macron favorisera donc toujours l’étranger du monde multiculturel, au détriment de la France. En fait, pour eux, c’est fini la France, et en fait il n’y a pas de France, donc y’a pas trahison. Y’a que le monde, et Macron, quand il est dans le monde, n’importe ailleurs que dans son pays, il se sent pousser des ailes, il fait des prophéties, des révélations, des oracles et des avertissements.
        Et quand il revient, il est tout triste, pauvre président, parce qu’il se rend compte qu’il y a quand même un pays de France, rempli de sales gilets jaunes réfractaires, même pas fichus de traverser la rue pour acheter leurs parts dans des fonds de placement écolo. Au lieu de ça ils vont acheter une banette, un paquet de gauloise et un morpion. Ces cons alors!

  17. Lorelei

    Pour paraphraser Coluche: il suffirait que les gens n’achètent plus de biens neufs pour qu’il n’y ait plus d’invendus

  18. BDC

    Officiellement, la vente à pertes, pratique déloyâââle, est interdite pour éviter le dumping des gros méchants pour évincer les petits gentils. Sauf que : il s’agit plus exactement de « revente », et non de vente, donc amha il s’agit surtout que le fisc ne perde pas en TVA (déduction fiscale + forte que le versement final).

      1. BDC

        Certes oui, mais vu qu’ils ne comprennent pas l’offre et la demande, ils s’imaginent peut-être maximiser la consommation en interdisant les prix bas. Quant aux stocks : c’est le dernier maillon qui paye la tva. La non-reprise de TVA déduite à l’achat étant conditionnée au constat d’huissier, et la perte déductible IS limitée, c’est pas totalement perdu. Finalement de leur point de vue biaisé, il vaut mieux que le consommateur achète cher, et que le salaud de patron capitaliste déduise le moins possible la TVA et l’IS sur des biens donnés ou détruits, ou avec des frais supplémentaires qui reviennent en partie à l’Etat (huissier). Le beurre et l’argent du beurre.

  19. Stéphane B

    Pour ceux et celles qui ont quelques minutes à tuer et qui veulent en profiter pour rigoler pour ne pas pleurer, je vous invite à lire cette discussion sur doctissimo
    forum.doctissimo.fr/viepratique/politique/extreme-centre-sujet_22738_1.htm

  20. Aristarkke

    car il va bien falloir lutter contre le gaspillage,

    Je feuillette la VDN de samedi. En page trois, doléances des casseurs qui croulent sous les « épaves », i.e. les reprises des concessionnaires auto dans le cadre de l’élimination des vieux véhicules polluants. Obligation leur est faite de recycler à 85%, en fait de démonter tout ce qui est réutilisable, sachant que l’immense majorité des reprises n’a pas été accidentée sauf petits coups de stationnement ou ce circulation urbaine…

    1. Aristarkke

      Or, ils démontent des flopées de véhicules identiques entraînant donc une suralimentation de leurs stocks à revendre sauf que la demande ne suit plus quant aux achats d’autant qu’ils raréfient lesdits modèles comme nécessiteux potentiels de leurs pièces en revente. Résultat : le taux réel de recyclage baisse continuellement…

      1. Husskarl

        On va expédier ça gracieusement à l’est ou ailleurs pour ne pas gaspiller. Et l’est polluera avec nos anciens modèles. Mais rassurez vous, Maginot veille au grain.

      2. sam player

        La filière est quand même vachement mal organisée en france. Quand je cherche une pièce d’occasion je tombe souvent sur GPA en france (assez pro), mais quand je cherche un moteur j’ai plus vite fait de l’acheter en UK par eBay. Des moteurs avec quelques milliers de km, tu peux bouffer dessus tellement ils sont propres (véhicules récents accidentés)
        En plus eBay est en lien avec un prestataire de transport de moteur par palette, 140£ pour UK-france.

  21. Stéphane B

    Bon, je soumets à votre réflexion un cas pratique. Que répondriez-vous en argumentant avec un ou deux exemples. On oublie le chômage car j’ai sorti les chiffres et mon interlocuteur n’est pas revenu dessus.
    En parlant de micron mignon et de ses réformes, on me dit:
    « Pour l’instant on suit le carnet de bord (en dehors de l’intermède gilets jaunes non prévu). réforme de la fiscalité du patrimoine déjà effectuée.
    Principale réforme du quinquennat : réforme des retraites à venir.
    Je ne parle que des réformes économiques majeures. »

    puis plus loin en parlant de l’économie:
    « Ceci dit, étant patron moi même, membre d’un syndicat patronal, j’ai quand même un minimum de culture sur le sujet 🙂
    Je ne sais pas si c’est au XVIII siècle qu’il faut aller chercher les références de ce qui marche…
    Tiens un bon point dans les réformes Macron : Il a allégé la fiscalité de tous les versements liés aux résultats : Intéressement, participation, PEE, etc…. C’est pas super libéral ça ? 🙂

    C’est certain que le code du travail (qui d’ailleurs n’est pas un code du travail à proprement dit) est beaucoup plus succinct en Suisse, ce qui n’empêche pas quelques centaines de milliers de Français de franchir la frontière tous les jours pour bénéficier de travail dans ce pays.
    Mais je n’ai pas l’impression que les réformes mises en œuvre par Macron aillent dans le sens de la rigidification du code Français. Il hérite de l’historique en place quand il est arrivé au pouvoir.
    L’important, c’est que les patrons aient confiance pour embaucher. Et la confiance s’acquière par la constance. Pas par des réformes tous les 4 matins. »

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Mode Royal on :

        la hausse est moins forte que si on n’avait rien fait, donc c’est une baisse.
        Donc on est les meilleurs.

        Mode Royal off

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Exactement. Mais comme il faut être intelligent et subtil comme un énarque pour comprendre, ces crétins de gaulois n’ont pas apprécié l’exploit à sa juste valeur.

    1. Der Spountz

      @Stéphane B : Vous pouvez répondre que 1000 milliards, cela fait 50000 Euros par emploi productif. Si cela gargouille encore, dites que qu’en fait, c’est 1200 milliards que l’état détruit.
      On y pense pas trop, mais c’est un chiffre énorme, une massue pour diplodocus.

      1. theo31

        1% de la population mondiale, 15 % des dépenses sociales. Encore mieux que l’URSS. La différence : les abrutis qui « gouvernent » ne peuvent pas ouvrir des camps pour y cacher le millier de chômeurs créé quotidiennement.

    2. Husskarl

      Il faut réformer quand ça va mal sinon en effet c’est nuisible. Et lorsqu’on réforme tous les 4 matins, c’est que l’on fait de la réformette, ça c’est toujours nuisible.

      Mais ne pas toucher (ou presque pas) quand ça va mal, ce n’est pas de la constance mais de l’imbécillité. C’est comme être très malade mais ne pas vouloir aller chez le médecin…On finit par en crever.

    3. Pythagore

      Pooouuhhh sacré moutonite aigue. A mon avis, seul un petit contrôle bien musclé des URSSaf ou du fisc, avec un bon redressement à la clé, peuvent ouvrir les œils de ces croyants.

  22. bibi

    Programme Emmanuel Macron page 8 :
    Nous réduirons le coût du travail.
    storage.googleapis.com/en-marche-fr/COMMUNICATION/Programme-Emmanuel-Macron.pdf
    Evolution du cout du travail :
    rexecode.fr/public/Analyses-et-previsions/A-noter/France-la-restauration-de-la-competitivite-cout-durablement-interrompue

    1. kekoresin

      Oui oui, nous ferons ceci et cela voire plus! Depuis quand un programme est-il crédible à l’exercice du pouvoir? Diminuer les coûts sans s’occuper des dépenses ça s’appelle du bonneteau! Comment réduire les coûts quand les gabegies irresponsables continuent de s’accumuler dans toutes les strates du marécage, strates assez nombreuses pour qu’aucun coupable ne se sente responsable (ou l’inverse faut demander à Georgina ou à Fabius) de l’abus de bien social que constitue la dilapidation de l’argent extorqué aux français? Et puis comme dab, à une baisse des cotisations correspond une hausse de la CET, de diverses obligations tarifées liées à de nouvelles normes votées entre le fromage et le calva, de nouvelles démarches obligatoires payantes, de sur-taxation de véhicules de société…Alors oui les dividendes sont moins taxées que le reste, mais ces dividendes viennent après les ponctions obligatoires…De toute façon, les faits sont têtus, la France est le pays le plus taxé au monde point barre!

      L’argent public est considéré comme une manne inépuisable par les clowns qui nous gouvernent aussi bien localement que nationalement. Je viens d’entendre notre ineffable ministre de la santé dire qu’elle mettait de l’argent sur la table pour des primes visant à rafraîchir la fièvre des urgentistes, alors que leurs heures sup ne sont pas payées (et restent dues). Mais bon, je suis ravi qu’elle puise dans sa propre épargne pour ce faire.

  23. lxy

    J’ai écouté une vieille militante coco, sociologue au CNRS (elle coche toutes les cases) exliquer que comme les patrons ne veulent pas agir contre le réchauffement climatique des millions de pauvres gens vont mourir. A mon avis elle n’a jamais entendu parler de Staline de toute sa vie sa vie ..

    1. kekoresin

      …ou de Mao qui, en avance son temps, à fait sa part dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour l’agriculture bio en envoyant aux champs une main d’oeuvre nombreuse pour travailler à l’ancienne dans le respect de la tradition paysanne, sans chimie ni vilain tracteur diesel. 30 à 50 millions de morts, rien que la fourchette est effrayante! Entre 5 et 8 fois (à une louche près) la Shoah, mais les manuels scolaires sont curieusement indulgent avec le timonier, après tout, ce ne sont que des chinois et y’en a plein (trop?)

      1. Aristarkke

        Même mansuétude pour Pol Pot qui n’aura jamais fait disparaitre que le quart de ses concitoyens.
        Mais leurs motivations étaient tellement pures et élevées, n’est-il pas, Keko ???

          1. Pheldge

            Val tu sais bien qu’à la Réunion, on ne touchait pas au pote Paul … celui qui a fait toute sa carrière sur le thème « ça va péter, je vous préviens, ça va péter, moi seul peux encore les contenir … »

        1. kekoresin

          A l’est d’éden, heu pardon, à l’est de l’Oural, tout va bien!

          Les intentions sont pures effectivement mon cher Ari, si la gauche rougissante créée du dommage collatéral, c’est certainement à cause du manque d’enthousiasme des populations locales à adhérer à un monde meilleur. Ces âmes rétives préfèrent se complaire dans la mort plutôt que de faire les efforts indispensables à l’avènement de l’homme nouveau. Salauds!

    2. Dr Slump

      Concernant le paradis soviétique on cite à chaque fois Staline, même les coco concèdent que lui, ok, c’était pas un vrai hein mais bon… mais il n’y a pas de « mais », nom d’un capitaliste en bois Lénine c’était le même psychopathe, et ses successeurs jusqu’à Khrouchtchev, tous les mêmes DICTATEURS, et la révolution d’octobre une horreur, et le goulag aussi terrible que les camps nazi, et merde!

      1. kekoresin

        Oui les coco-ricos français concédaient que le petit père des peuple était un peu too much. C’est pour cela qu’il se revendiquaient plutôt de Trotski un autre fou sanguinaire qui a perpétré des assassinats de masse et affamé des populations entières. Le manque de temps et de pouvoir en a fait un modéré face à Staline, mais ces connards s’identifient quand même à une ordure. D’ailleurs aucune honte pour bien des politiques « oui dans mon jeune temps j’étais trotskiste … gnagnagna … » Au goulag tous les haricots rouges!

        1. Passim

          Oui, keko. Bronstein dit Trotski a peut-être été le pire de tous. La postérité épargne celui pour qui la fin justifie toujours les moyens, et dont la fin personnelle concourt à la fabrication d’un mythe : Trotski vs Staline.
          Un Trotski « inventé » pour les besoins de la cause a permis aux trotskistes de se démarquer d’un communisme réduit au « stalinisme », et ainsi de faire perdurer cette saloperie, pour notre plus grand malheur.

  24. Aelil

    Non mais pour une fois faites leur confiance, quand il s’agit du gaspillage c’est des experts (il n’y a qu’à voir notre argent public), du coup on est sûr qu’ils maîtrisent le sujet :p

  25. P&C

    Ah, la grande compétence des énarques sauve dev durable !
    Et dire qu’ils sont les lumières, que dis je, les phares qui guident la République vers des lendemains qui chantent et qui rayonnent !

    Sérieusement, les vieilles choses ont toujours été recyclées et/ou valorisées, par tout un tas de métiers.

  26. Jacques Huse de Royaumont

    J’ai un vieux stock de 8086 avec écran cathodique 10 pouces. Qui en veut ? Je ne voudrais pas être en infraction avec la loi.

    1. MadeInCH

      J’ai des 286!
      Je les vends moins cher que les 8086 de JHR!!!
      (Sauf que lui, il peut peut-être faire valoir un statut de pièce de collection…)

    1. kekoresin

      Vive Darwin! L’homo Trottinetus, après avoir dominé son biotope d’origine dénué de prédateur naturel n’a pas survécu en territoire hostile face à l’Homo Camionetus.

    2. albundy17

      Epi(t)PAF: mort d’un accident de trottinette.

      La classe à 8-9 ans, mais à 25…

      Une pensée pour le chauffeur du fourgon qui s’est tapé la garde à vue, heureusement il n’avait pas pris une bière sinon il serait en taule pour avoir rendu sevice.

      Le pire c’est qu’il va maintenant psychoter, voire s’en vouloir !

    3. Pythagore

      J’adore la conclusion de l’article. Le mec s’est pris une camionnette dans la face, mais tt va bien, la maire va lutter contre la prolifération des trottinettes sur les trottoirs. Lien de causalité ? Where are you ?
      « La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé une série de mesures qui seront appliquées très prochainement contre la prolifération des trottinettes sur les trottoirs de la capitale. « 

      1. bibi

        Ne soyez pas trop dur avec elle, elle aurait pu annoncer une série de mesures qui seront appliquées très prochainement contre la prolifération des camionnettes sur les trottoirs de la capitale.

    4. Val

      @MCA et voila le bobo écolo, doux adorateur de dame nature confronté à sa loi impitoyable : Darwin . Finalement la nature va peut être régler le pb écolo toute seule . Ou alors le type a pris au premier degré la blague de H16 : « save the planet , kill yourself »

  27. Stéphane B

    Il n’en a pas marre le micron mignon de prendre les gens pour des cons. Après les sans-dents de moullande, nous avons les subissant et les sachant
    «Nous avons peut-être parfois construit des bonnes réponses trop loin de nos concitoyens en considérant qu’il y avait des sachants et des subissants. C’était une erreur fondamentale».

      1. RV

        On ne peut pas non plus lui donner complètement tort, il n’est qu’à regarder et écouter autour de soi pour en trouver aisément de vraiment trop cons…
        Pas plus tard qu’hier, ex-institutrice coco de 80 ans: « Être étudiant, c’est un travail qui devrait être payé ».
        Hehhh oui !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.