Quand l’État ne protège même pas les minorités

La réalité est vraiment fort gênante et refuse encore et encore de se plier aux injonctions colériques des Bisounours : malgré le combat permanent contre le sentiment d’insécurité, les incidents continuent de rythmer la vie de certains quartiers dont les noms émaillent la rubrique faits divers sordides de journaux locaux écrits à la va-vite.

C’est ainsi qu’on apprend, au détour d’un nouvel article du Point, que l’Île-de-France serait le berceau d’un nombre invraisemblable d’agressions directement dirigées vers les Asiatiques.

Si certains lecteurs du Point (et, qui sait, le journaliste du magazine lui-même) pourraient être étonnés qu’une communauté, pourtant d’habitude si paisible, soit ainsi la cible des malandrins et autres brigands de grands chemins du pays, ceux qui lisent ces colonnes se rappelleront que j’ai assez régulièrement traité de la question dans de précédents billets : il semble en effet que, pour les Asiatiques de France et tout particulièrement de la région parisienne, la situation ne s’améliore guère.

J’avais ainsi évoqué, dès 2010, le cas de Belleville dont la situation ne changeait guère, d’années en années. Nous sommes, pratiquement, dix ans plus tard et si les choses ont évolué, c’est bien évidemment en pire puisque les autorités semblent mollement concernées par le problème.

Oh, bien sûr, en fouillant un peu, on se rend compte qu’on atteint maintenant plus d’une agression tous les trois jours dans la région Île-de-France, probablement plus d’une tous les deux jours selon les associations concernées, et on commence à bien comprendre le modus operandi et ce que recouvre réellement ces agressions souvent d’une sauvagerie difficilement explicable par le seul appât du gain :

« On a des jeunes gonflés à bloc car ils sont convaincus que les Asiatiques ont toujours beaucoup d’argent sur eux. La consigne serait simple: ‘se faire un Chinois’ garantirait son ticket d’entrée dans une bande. Pour eux, c’est un jeu, un pari.

Eh oui, ce sont des agressions racistes (puisqu’elles visent directement des Asiatiques pour ces préjugés), par des jeunes issus des cités avoisinantes (Vitry-sur-Seine et Ivry-sur-Seine sont évoqués, on se doute que la provenance est plus large). Surprise (modérée) pour les associations au moment de la condamnation, puisque selon elles le caractère raciste n’est presque jamais retenu…

Oh. Qu’allez-vous penser là ? L’État, inclusif et omniprésent serait donc infoutu de protéger certaines de ses minorités, notamment celles qui font le moins de bruit ? Vraiment, en République du Bisounoursland, ceci est inconcevable !

Egalité, Taxes, Bisous : République du Bisounoursland

Notons au passage que si l’on continue de prétendre que les statistiques ethniques sont interdites, on arrive malgré tout à savoir que ce sont bien les Asiatiques qui sont ciblés. Au moins cette interdiction permettra-t-elle de ne tirer aucun portrait robot de l’agresseur moyen ; si on déduit assez logiquement que ce ne sont pas d’autres Asiatiques, on se gardera bien de tirer toute autre conclusion presque rassurante comme « des Français agressent des Français », en admettant tout de même qu’il s’agit souvent de « jeunes » en bande.

Il existe pourtant un moyen de caractériser l’engeance dont il s’agit, sans même utiliser la statistique ethnique, comme le fait fort bien le pédopsychiatre Maurice Berger qui a récemment fait paraître un livre sur son expérience auprès des adolescents hyper-violents.

Le médecin explique comment l’enfance, catastrophique et surtout détachée des bases essentielles du relationnel humain indispensable, à commencer par celui basé sur le jeu et le « faire semblant », engendre une génération d’adolescents puis d’adultes « à la pensée pauvre » autant incapables d’empathie que de prise de recul, d’auto-analyse, en bref des sociopathes typiques qui, une fois adultes, représentent un défi impossible à relever à toute une institution judiciaire entièrement basée sur une rédemption et une réinsertion qui ne pourra, dans ces cas, jamais advenir : « aucune loi ne peut être intégrée, sauf celle du plus fort. »

Pour le psychiatre,

« Nous avons du mal à comprendre qu’il faut d’abord empêcher ces sujets d’agir pour qu’ils se mettent à penser.(…) La multiplication des sursis, cette justice de la dernière chance, peut alors être pour ces sujets précisément une perte de chance. Ceci est loin d’être compris par beaucoup de responsables politiques »

On est loin des recommandations et pratiques actuelles, qui poussent un nombre toujours plus grand d’individus vers les « peines alternatives », c’est-à-dire loin de la sanction réelle et palpable de la cellule de prison, cette mesure qui, selon les personnes de terrain à commencer par ce pédopsychiatre, semble être la seule à permettre de donner des limites à ces individus qui n’ont jamais acquis les repères indispensables pour les bases de la vie en société…

Rassurez-vous : si on ne fait pas tout pour que les sociopathes dangereux soient durablement écartés de la société civilisée pour tenter de les corriger un peu, au moins s’assure-t-on, au travers d’associations lucratives sans but, que les mentalités évoluent (vers quoi, mystère et boule de gomme, mais ce n’est pas la question). Pour nos Asiatiques martyrisés, on apprend en effet qu’un projet pilote, « pensé » avec SOS Racisme, va voir le jour dans des établissements scolaires d’Île-de-France afin de déconstruire les préjugés racistes qui président à ces agressions. On sent l’odeur du succès de cette démarche jusqu’ici.

Finalement, heureusement que les statistiques ethniques sont interdites et plutôt que de moches prisons qui, on vous le répète, sont de véritables écoles du crime (mais si, puisqu’on vous le dit), la République s’emploie à bâtir toujours plus d’écoles inclusivo-écoconscientes à des coûts toujours plus élevés, habilement assurées ce qui permettra au contribuable de ne pas trop voir la facture finale lorsque l’établissement crame malencontreusement suite à une nuit festive de tirs au mortier sur des forces de l’ordre appelées avant tout à garder leur calme.

Les Asiatiques pourront donc continuer à se plaindre et à déconstruire du préjugé raciste, il y a très peu de chances que la situation s’améliore.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires174

  1. Aristarkke

    Les Asiatiques ne sont évidemment pas aidés par leur gabarit moyen plutôt petit, face à des agresseurs mieux dotés dans cette considération là. Surtout dans l’hypothèse d’un équilibre à trois/quatre contre un et surtout, une…
    Et il ne semble pas qu’un nombre sensible soit adepte des sports de combat d’extrême Orient… Quelques exceptions…

    1. Dr Slump

      De précédentes manifs de protestation des parisiens d’origine asiatiques étaient assez vigoureuses Ari. Je crois au contraire, hors de tout préjugé, que ceux-ci pourraient se montrer bien plus offensifs et déterminés à se défendre que le français moyen blanc, qui a pris l’habitude de se faire sodomiser à sec sur un rythme périodique et soutenu.
      Les appels à la virilité des Papacito et Marsault peuvent sembler ridicules et rétrogrades, mais ils révèlent un certaine réalité je pense.

      1. Nofreedom

        Lors des émeutes raciales de Los Angeles en 1992, les magasins asiatiques ont été épargnés… et pour cause, les membres de la communauté montaient la garde sur les toits, avec armes au poing.

        https://www.thegatewaypundit.com/wp-content/uploads/2-97-600×371.jpg

        https://lh3.googleusercontent.com/rFRoVxXCouWDWmAzx-LCfut8oI4Lf9K7L3QrfJmz5YGhDwnQYQZ4o6Z8J-oluHn3HxWKPaW2pOfEnu3AUKSqfBnjguk5sSeAkg=w1200-rw

        Le problème est qu’en France, la légitime défense et ses outils sont interdits à la population.
        Laissez moi porter mon glock, et je vous jure que j’interviendrai sur toutes les agressions dont je suis témoin.
        Laissez moi sans défense et je ne prendrai aucun risques, j’écouterai ma petite voix intérieure pleine de préjugées et j’éviterai comme la peste les situations pourries, les bandes de suédois et les quartiers divers.

        1. Aristarkke

          Tiens, tourne depuis deux jours sur Tw.. r une vidéo, issue d’une caméra de vidéo surveillance où un sombre fusil fou rentre de force dans un lieu de culte chrétien pour le fun, forcément pour le fun, tue un premier assistant mais ne peut aller plus loin dans le massacre programmé because un headshot magistral tiré par un autre assistant (étonnamment armé mais nous sommes au Texas).

    2. hub

      Cher Ari, il y a là un préjugé à déconstruire, « l’asiatique a un gabarit plutôt moyen »… Ensuite, dans les sports de combat, le gabarit ne fait pas tout. Le billet du patron évoque plutôt le dix contre un, contre lequel, asiatique ou pas, gabarit ou pas, on n’a guère de chance. Je me souviens d’un fait divers concernant trois joueurs de l’ASM Clermont, dont Rougerie, donc pas du petit gabarit, ils s’étaient fait ramasser par une bande de chances pour la France….

  2. Blondin

    Dans pas tellement longtemps, les Asiatiques en question arriveront à s’organiser et à assurer eux-mêmes leur défense.
    Qui sera moyennement bisou-compatible.
    On entendra alors des cris d’orfraie sur le mode « les horribles milices privées qui remettent en cause le vivre ensemble »
    L’auto défense ayant besoin de moyens, elle trouvera un mode de financement moyennement républicain.
    C’est le point de départ de toutes les mafias.
    CPEF

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Tu veux dire que les petits caïds qui s’en prennent à eux pourraient disparaître ? Charge ensuite aux restaurants chinois de s’en débarrasser dans les pâtés impériaux.
      Ceci dit, les communautés asiatiques savent être solidaires et organisés, elles seront donc capables de se charger elles-mêmes des missions pour lesquelles l’état a démissionné.

      1. Citoyen

        Mieux que ça ! il a eu des reportages sur la fabrication de raviolis chinois, d’origine douteuse, par des petites mains dans certaines banlieues … que l’on retrouve même chez les traiteurs …

              1. Citoyen

                Je plussoie, à condition de passer le produit au broyeur avant, pour faciliter la digestion … Mais le cochon a un tube digestif extraordinaire, capable de transformer presque n’importe quoi, en jambon !

  3. Opale

    « Chez ces bataillons de « djeuns », ne t’en fais pas certains ont un très bon esprit entrepreunarial, probablement meilleur que le tien, tu n’as qu’à voir comment les dealers font des reducs pour le black friday comme n’importe quel commerce… Et ceux qu’ils emploient sont du coup employables, car les conditions sont un peu plus strictes dans un marché illégal, ils comprennent bien la subordination, ce qui est la seule chose demandée (pour les compétences on peut toujours fournir une formation). En étant juste un poil provoc’, s’ils organisent un commerce avec la puissance de l’Etat contre eux* c’est qu’ils doivent savoir le gérer… » ©

    C’est l’esprit d’entreprise, l’audace, sans doute, qui poussent ces djeuns à racketter du chinois.

    1. P&C

      C’est pas faux.
      Ils sont profondément méchants. Ils ont une qualité première pour réussir en entreprise.
      Le pire est que je ne plaisante pas. La bonté, la compassion, l’honnêteté… sont des défauts impardonnables.

      1. durru

        Non, ils ne sont pas « méchants ». Ils manquent d’empathie, tout simplement. Sociopathes. La seule loi qu’ils comprennent, c’est la loi du plus fort. C’est la seule éducation qu’ils ont reçu, étant laissés à leur compte dès le plus jeune âge, de par la structure même de la société dans laquelle ils vivent.
        La seule vraie différence avec des enfants qui auraient grandi en milieu sauvage, ce sont les rudiments de langage qu’ils ont acquis, mais qui ne leur permettent pas d’accéder à des abstractions…
        Et tout ça, c’est loin d’être fortuit. C’est une structure de société qui a été conçue comme ça, pour permettre le contrôle absolu de ses membres. Une tribu, mais de taille tout à fait extensible (« scalable », comme on dit en langage informatique).
        [c’était la minute complotiste]

        1. P&C

          +1
          Ne pas oublier qu’ils viennent de zones arides, où le territoire est rare et doit être âprement défendu, ce qui favorise les tribus alliant une forte cohésion et des individus très agressifs.
          Et le contrôle des femmes, les mariages entre cousins, etc… l’islam n’est que le memeplexe pour unir ces tribus vers un but commun d’expansion (vers 600 after Djéssusse, les arabes se sentent à l’étroit dans leur péninsule, les puissants voisins byzantins et sassanides sont épuisés).

          Anthropologie pour les nuls on
          Comme les noirs qui font des tas de gosses, et les blancs qui accumulent : on est câblés par la sélection imposée par notre environnement.
          Anthropologie pour les nuls off

    2. durru

      Excellente citation, Opale. Je maintiens la réponse que je lui avais faite à 100%. L’article ne dit pas autre chose, finalement. Juste beaucoup mieux.

  4. Le Gnôme

    L’asiatique ne fait pas de bruit, ne manifeste pas et bosse, ce qui le distingue d’autres minorités plus remuantes. Le bougnat qui tenait un bureau de tabac a été remplacé par un asiatique, du moins en région parisienne. Comme il bosse, ça en fait une cible, mais qui n’intéresse pas les autorités, puis qu’ii n’est pas susceptible de se transformer en émeutier.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Si l’argent perdu suite à un vol pouvait être déduit du revenu imposable, l’état s’intéresserait très vite au problème.

  5. Theo31

    Samedi dernier, à Toulouse, une cinquantaine de copains des gilets jaunes ont agressé des femmes et des enfants qui animaient une crèche. Les flics n’ont rien fait, arguant qu’ils étaient trop occupés avec les complices.

      1. P&C

        +1
        Des antifa, vu les slogans. Les enfants de la macronie triomphante.
        Et les antifa sont les ennemis de tout ce qui populaire (car populo = facho nazi raciste HLPSDNH dans leur cerveau racorni par le chichon et le prêt à penser).

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Il s’agit juste d’anti-fa, ces grands défenseurs de la démocratie toujours prêts à tabasser ceux qu’ils soupçonnent de ne pas penser comme eux.

      3. durru

        Les cégétistes qui défilent sous le balcon de Théo ont enfilé un jour un gilet jaune, et depuis il est resté sur cette image. Faut le comprendre…

        1. Husskarl

          Les antifas manifestent contre les taxes sur les carburants ? Je ne pense pas.
          Les flics n’étaient justement pas sur place car occupés à taper du GJ.

          1. Theo31

            Parce que les GJ défilent contre les taxes sur les carburants ? La belle affaire. Quand j’entends « où passe le pognon ? » je comprends « je veux ma part du butin ». On ne peut pas demander à un chef d’état de dégager et de cracher du flouze en même temps. Les GJ seront crédibles le jour où ils n’auront plus rien à perdre. Ce n’est pas demain la veille.

            1. durru

              « Quand j’entends […] je comprends […] »
              C’est précisément le problème. A comprendre ce qu’on veut, on parle à force d’autre chose. Et, comme on le sait déjà, « mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde ».

                  1. Theo31

                    Les GJ ne sont pas pour la baisse des impôts et des dépenses publiques, ils veulent s’assurer que les riches paieront la facture. Faut arrêter avec ce mantra de contestataires.

                    1. durru

                      Faut arrêter de vouloir tout mettre dans le même sac, selon une expérience personnelle très partielle. Si on parle des GJ des premières semaines, TOUTES les affirmations sont fausses.

                    2. durru

                      Je t’avais donné à l’époque d’autres liens qui disaient complètement autre chose. Si tu n’es pas capable de faire la part des choses, je ne peux rien pour toi.
                      Tu vis dans un monde imaginaire, où la quasi-totalité des gens qui t’entourent (même sur ce blog) sont des collectivistes en puissance.
                      Mélenchon, aux dernières nouvelles, n’avait pas dépassé les 20% de voix en 2017. Vouloir faire croire que tout le monde est de son avis c’est du grand n’importe quoi.

                    3. Theo31

                      Un monde imaginaire ?

                      Mazette. Les gens avec qui je discute sont majoritairement collectivistes. On m’a même dit que le marché n’existait pas, que personne ne l’avait jamais rencontré.

                      Tous les soutiens aux GJ avec lesquels j’ai discute parlaient de taxer les riches, les Gafa. On m’a dit encore tout à l’heure que le problème des retraites était facile à résoudre puisqu’il y avait de la thune au taquet. Suffit d’aller le prendre.

                      Bien sur que dans les GJ il y en a qui veulent moins d’impôts mais ils ne doivent pas être nombreux. Je constate que malheureusement, la majorité des gens regarde toujours ce qui se passe dans l’assiette des voisins. Faudra m’expliquer comment un mouvement sans dirigeants a pu pondre un programme aussi rapidement.

                    4. durru

                      « Faudra m’expliquer comment un mouvement sans dirigeants a pu pondre un programme aussi rapidement. »
                      Voilà… C’était le programme de Mélenchon, pigé ?

                1. Singedupommier

                  Bonjour
                  juste un mot
                  Les 17 milliards de M.CONAR ont été pris comme une insulte par une proportion importante de gilets jaunes « du début  » pour lesquels  » trop de dépenses publiques = trop d’impôts » ; proportion importante mais pas majoritaire, hélas.

                  1. Higgins

                    « …, dans le fond monsieur Macron est un nouveau Jaruzelski, placé là par les caciques de la mondialisation pour qu’ils puissent continuer à piller tranquillement notre pays. Or ce genre de Quisling* affectionne généralement l’usage de la force et donc la force a été utilisée de façon démesurée contre des gens fondamentalement paisibles. » (https:/ /institutdeslibertes.org/retour-sur-lineptocratie-2/)

                    *Vidkun Quisling (https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Vidkun_Quisling)

    1. Gosseyn

      Non G.J., mais vrais S.A. néo-soces, c’est à dire blousons dorés travestis en noir, faisant leurs classes de privilégiés en s’en prenant à ce qui n’est pas politiquement correct (LMPT) et capitaliste réactionnaire (les abribus), bref des timbrés schizophrènes, qui feront pour une partie d’entre eux de bons petits énarques, juges ou actionnaires de société, quand papa leur dira qu’il est temps …

      1. P&C

        Des Cléments Méric en plus véhément.
        Et gare à vous si vous les abîmez, la bourgeoisie n’aime pas que l’on frappe ses enfants, même pour se défendre. Demandez à Esteban Morillo et Samuel Dufour.

      2. durru

        « de bons petits énarques, juges ou actionnaires de société »
        [petite précision d’abord : société à capital public, hein !]
        On voit bien à quel point ils sont bons, nos zélites actuelles et futures.

        1. Panchovilla

          Samedi dernier courses chez lidl.
          Arrive un groupe de jeunes vêtus de noir, de type étudiant antifa. Ils arrivent à 30 ou 40 avec banderole devant et sono derrière.
          Ils occupent le magasin pendant une demi heure environ.
          Arrive à ma hauteur une jeune fille en noir qui me tend un tract.
          Poliment et élégamment je lui signifie « fais pas chier va te faire voir espèce de fille de prof ».
          La tête qu’elle a fait !!!
          Je parie que j’ai tapé juste du premier coup !
          Elle semblait penser « mais comment qu’y sait que maman et papa sont profs de Francet ? » (oui parce qu’en bonne antifa elle pense aussi mal qu’elle écrit).
          Plus loin en allant chercher de l’excellence bière du Nord à moins de 2 euros j’aborde un grand échalas membre du groupe.
          Je lui demande « alors on est venu chez Lidl pour voir des pauvres ? On n’a pas l’habitude ? »
          Lui, surpris : « ben si un peu quand même ».

          Après ma femme m’a demandé d’ arrêter mes conneries.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Les anti-fa sont des rejetons de notables influents. C’est pour cela qu’ils bénéficient de l’impunité. En cas de problème papa/maman téléphone à un frère bien placé et hop, libéré sur l’heure. Et celui qui aurait eu l’audace de les arrêter risque d’y laisser sa carrière.
            Au moins, avec les GJ on peut taper sans risque, alors ils paient pour tout le monde.

              1. P&C

                Le manque d’expérience de la vie des étudiants suffit.
                J’ai été sauvé par mon coté manouche… tout ce cuivre et ces outils, laissés nuitamment à coté des barrages… non gardés car les gus étaient trop occupés à fumer du chichon dans l’amphi de lettre transformé en camp de bédouin.

    2. Dr Slump

      Ah oui, petit article dans VA il y a qq jours à ce sujet: les abrutis se déclaraient dans un combat « anticapitaliste ». Et donc, il leur a fallu un courage hors norme pour effrayer des enfants jouant des personnages de crèche, des pauvres qui n’avaient pas de toit pour accoucher.

  6. Infraniouzes

    « …qu’une communauté, pourtant d’habitude si paisible, soit ainsi la cible des malandrins et autres brigands de grands chemins du pays,… » suivant de ce fait l’exemple de leurs glorieux ancêtres Cartouche, Mandrin, Vidocq etc.
    Nous avons l’exemple criant de la pensée gaucho-fasciste qui est de haïr ceux qui travaillent, donc s’enrichissent, au détriment de ces (pauvres) intellectuels qui se crèvent à refaire ce monde. Comme un intellectuel de plateau TV ne se salit pas les mains, on délègue à d’autres la sale besogne. Détenir la vérité est un graal non négociable que ces nouveaux curés ne cessent de prêcher avec, parfois, des revers qui leur sont insupportables. Il faut craindre la réaction de la Chine qui voit toujours, dans ses expatriés, un chinois qui vit ailleurs mais fait toujours partie de l’Empire du milieu.

  7. Boutros

    Il y a une vérole banlieusarde que l’ Etat s’acharne à « guérir » par des discours lénifiants;de la poussière à pousser sous le tapis. La Peste Noire s’était éteinte d’elle-même alors on peut attendre encore un peu, n’est-ce pas ?
    Vive Papacito et Marsault.

  8. JYF

    Article très juste, mais on ne peut pas s’empêcher de remarquer que les mots « islam » et « musulman » n’apparaissent pas en toutes lettres dans l’équation — même s’ils n’expliquent pas tout. Les voici donc.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      On constate que plus une communauté est islamisée, plus elle pose de problèmes. Et cela semble s’appliquer partout dans le monde.

        1. P&C

          +1
          Même dans les pays musulmans, l’islam est sévèrement encadré. Sans parler des pratiques (va prier dans la rue en Algérie…).
          Il n’y a que les européens qui sont assez cons pour laisser les muzz faire ce qu’ils veulent. Et que l’on ne parle pas de méconnaissance du danger.

      1. durru

        « islam » = « soumission »
        Du coup, plus une communauté est islamisée, plus elle est communautarisée, si je puis m’exprimer ainsi, il y a donc moins d’expression des individualités et plus de comportement de meute. Le reste suit naturellement.

      2. War’s everything’s daddy

        Comme dit l’animateur d’une émission que j’aime bien, les Musulmans fuient le bordel qu’ils importent eux-mêmes. Ça peut durer longtemps, cette histoire. Enfin jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pays à détruire et que le monde entier ressemble à l’Arabie médiévale.

  9. lxy

    A l’occasion de mes « vacances » chez nos enfants à Paris (quelle galère) j’ai revu le film « West side story ». Sorti en 1961 Il n’a pris une ride et le problème des « bandes » de jeunes agressifs y est exposé de façon remarquable. Ou on voit un flic à qui sa hiérarchie demande d’etre compréhensif avec ces jeunes…qui s’entretuent

    Ma fille (qui a fait HEC !) enseigne dans une école d’une banlieue qui est enore « propre ». Mais dans sa classe de 28 ,24 « noirs » et dans les 4 blancs , 2 sont ukrainiens…Elle a des cas sociaux dramatiques que ni le Ministére, ni la police, ni l’assistance sociale ne sont capables de prendre en charge. Ce constat est commun a tous les enseignants qui ont relaté leurs expériences.

    Le diagnostic de M. Berger est hélas le bon, mais que faire de ces bêtes fauves ?
    L’immigration massive ne fait qu’aggraver un problème pour lequel on a toujours pas trouvé de solution… !

    1. MCA

      Arrivé un certain âge, ils ne sont plus récupérables.

      Le Brésil a trouvé une réponse efficace face à ce problème.

      L’inconvénient étant qu’elle n’est pas très bisou-compatible.

    2. Higgins

      « …mais que faire de ces bêtes fauves ? ». C’est cet aspect que je trouve le plus inquiétant. Le constat effectué par le le pédopsychiatre Maurice Berger est hélas sans appel. Notre société à force d’erreurs et d’aveuglement a donné naissance ni plus ni moins qu’à des monstres sociopathes typiques.
      Les cours d’assises ou les tribunaux correctionnels regorgent hélas de cas où ce genre d’individus sévit. Je peux témoigner que parfois la réalité est proprement insupportable et que les actions incriminées ne sont tout simplement pas imaginables pour quelqu’un de normalement constitué. En cause le plus souvent, des enfances brisées par des divorces, des scolarités chaotiques quand elles existent, la drogue, l’alcool, une vie sexuelle sans limites ni tabous (inceste, pornographie, viol, etc,…). Pour faire simple, on est face à une population de plus en plus désocialisée pour qui les règles élémentaires de vivre-ensemble n’existent tout simplement pas ou plus. Je crois que la psychologie a mis en évidence un âge, divergent selon les individus au vu de leur parcours personnel, à partir duquel il devient quasiment impossible de remettre les choses en ordre. En dehors de toute considération plus politique et quand bien même les procédures actuellement en vigueur rencontrent de nombreux succès (mais ceux là, on n’en parle jamais), la question se pose quant au traitement à apporter aux autres cas. Qu’on soit pour ou contre, le problème du rétablissement de la peine de mort se posera immanquablement pas tant pour une dissuasion assez illusoire que pour curer une situation qui devient hors de contrôle car les carences de l’Etat dans l’organisation de la vie sociale deviennent par trop criantes. Il est évident que les écuries d’Augias devront être nettoyées à commencer par celles où nos princes s’agitent.

      1. Dr Slump

        Ce que dit ce pédopsy est en effet assez édifiant, mais il oublie le phénomène de l’immigration illégale, les « migrants » en langue politiquement correcte, qui vient ajouter un flux permanent de personnes dans un état psychique alarmant. Un ethnopsychiatre de mes connaissances me disait, l’année dernière, que 80% des arrivés aux urgences psy étaient des migrants. Fuyant la guerre, la famine, l’instabilité politique et sociale, victimes de violences, de maltraitances, de viols, etc! en état de stress post-traumatique, et refusant de voir les psys, ils constituent un problème non seulement de santé publique, mais surtout de sécurité publique qui va nous exploser à la figure trop vite pour le temps de compréhension de nos élites.
        Il doit y avoir déjà des statistiques cachées sur les violences et troubles causés par des migrants, mais chut, on n’en saura rien, passque que ce serait raciste.

        1. Higgins

          C’est complémentaire. La différence, c’est que les seconds ont vécu l’enfer dans leur pays (exemple: les guerres civiles au Libéria, Sierra Léone, est du Congo RDC, etc,…) et on ne peut pas leur reprocher d’essayer d’y échapper. Chez nous, c’est différent. C’est le délitement organisé d’un certain mode de vie, loin d’être parfait j’en conviens, qui est à la base de tout. Le système éducatif dans son ensemble a largement contribué à creuser le trou dans lequel il se trouve. La société, aveuglée par des politiciens démagogiques et malsains a complaisamment apporté son aide désintéressée. Elle récolte désormais ce qui a été semé consciencieusement depuis plus de 40 ans.

          1. Dr Slump

            Tout à fait d’accord pour faire le distingo, les causes n’étant bien sûr pas les mêmes. Par contre pour traiter les conséquences, ce sera la même inaction, la même complaisance, la même démagogie. Les migrants sont des chances pour la France, y’a de l’argent, y’a qu’à le prendre où il est pour financer leur accueil, etc.

            1. BDC

              Bien vu pour les syndromes de stress post traumatiques des migrants. On a pourtant du recul avec les boat people vietnamiens. Mais ce n’est pas politiquement correct d’en parler, donc chut et ce problème n’existe pas. Pendant ce temps au Québec:
              lactualite.com/societe/les-exiles-de-lenfer-2/

  10. Pythagore

    Au sujet de l’école inclusivo-eco-consciente, l’article parle du « futur équipement éducatif Camille-Claudel « . C’est donc l’équipement qui va éduquer ? Cela confirme la démission des profs et des parents. L’éducation des enfants sera désormais confiée aux bâtiments.
    Les politiques devraient aller voir les barres d’immeubles et faire une photo, c’est à ca que ressemblera leur équipement après 5 ans.

    1. MCA

      La responsabilité de l’éducation incombe aux parents et uniquement à eux.

      S’il y a démission, c’est à eux qu’il faut demander des comptes.

      Les profs ne sont là que pour l’instruction (enfin…théoriquement).

  11. Pierre

    C’est moi ou Guerilla (tomes 1 et 2) m’apparait comme un essai d’anticipation plutot qu’un roman?
    Vu la trajectoire que ça prend, d’ici 5 ans on va en chier…

  12. Cerf d

    Au delà des sursis à répétition, très souvent lorsqu’une peine ferme est prononcée mais est inférieure à deux ans, elle n’est pas exécutée. La conséquence c’est qu’il faut attendre que les faits reprochés deviennent très graves pour qu’une peine soit appliquée.

    Or il me semble que c’est l’inverse qu’il faut faire : pour des primo délinquants l’application d’une privation de liberté courte, voire très courte serait plus efficace.

    Il me semble qu’aux États-Unis on applique encore des peines de quelques jours. Quelques jours en cellule, si possible à l’isolement en ferait peut-être réfléchir certains.

    1. P&C

      +1
      C’était l’idée des lettres de cachet. Contrairement à ce que l’ednat nous mettait dans la tète, elles étaient surtout utilisées pour éviter des procès… et pas mal pour redresser des mômes qui tournaient mal.
      Un fils qui vole ? une fille qui se prostitue ? Hop, direction la prévôté, lettre de cachet, les archers du roi viennent cueillir l’ado en question, 6 mois de tôle.

  13. amike

    Euh, « asiatique » est bien sûr un euphémisme pour dire « originaires des honorables contrées situées plutôt très, très à l’est de l’Asie », je suppose 😉

    Sinon, c’est la persistance de l’idée de la « pomme pourrie » : tout individu rassemblé dans un groupe se transformera au niveau du pire d’entre eux.

    Si on pouvait faire « un sort » à cette espèce d’expérience de Milgram que je connaissais déjà au CP.

  14. Calvin

    Ça eut payé l’Asiatique, mais ça paye plus.
    Il paraît que des DAB (distributeurs d’argent bridés) ont été installés en banlieue parisienne…

    Bon, je sors !

  15. durru

    « aucune loi ne peut être intégrée, sauf celle du plus fort »
    C’est le principe de base de fonctionnement d’une tribu. On retourne doucement vers le tribalisme. Certains y sont déjà. L’avenir sera festif.

      1. durru

        Et construire un océan autour ? Parce que mettre des barbelés et des miradors, ça coûte un bras…
        La Terre Adélie, par contre, je vote pour.

      1. toto17

        Finalement, pour être éco-compatible, je pense que le mieux ce sont les terres tropicales ou équatoriales. Tout y disparait rapidement, le cycle de la vie y est très efficace.
        Aux Kerguelens ou en Terre Adélie, le froid conserve trop bien.

            1. BDC

              J’ai du mal à comprendre… il voulait faire du ski, mais avec le RCA le sol de la banquise a fondu et son pied est tombé dans l’eau à -23 degrés. Ensuite un brise glace est venu le chercher, mais la glace sur la mer est trop dure il faut y aller à la tronçonneuse pour la briser. 🙄

      2. Pheldge

        surtout que si la Terre Adélie, ils n’auront pas besoin de sacs de couchages …
        Et comme en plus les tôles ondulées, y’aura juste qu’à fournir des biberons 😉

    1. Higgins

      Saint Paul, Amsterdam (l’île), Clipperton, Juan de Nova, Europa, les îles Crozet, l’ilot Mathews, etc,… Il y a le choix. C’est loin, c’est paumé, c’est bien.

    2. Higgins

      Saint Paul, Amsterdam (l’île), les îles Crozet, Clipperton, l’ilot Mathews, Juan de Nova, Europa, etc,… C’est loin, c’est paumé, c’est bien. On a le choix.

  16. lxy

    Prenez un tas de sable,mettez le sous la pluie. Il disparaît. Liez ce sable avec du ciment vous pourrez faire un blockhaus qui résistera a toutes les tempetes pendant des siècles. Tous nos liens ont été dissous. Il ne reste plus que des individus. Chacun règle sa vie a sa propre manière, avec les résultats que ça donne. Ce sont les familles qui ont gardé par tradition des liens qui sont aujourd’hui vilipendées, montrées du doigt. Dans les banlieues perdues de la République seuls les Frères musulmans tentent de domestiquer ‘nos’ bêtes
    fauves.

    1. pabizou

      Le problème n’est pas que les frères musulmans tentent de domestiquer nos bêtes fauves mais dans quel but . Même en Egypte ils sont considérés comme de dangereux fouteurs de merde …

      1. durru

        Jamais oublié la lecture de « L’immeuble Yakoubian ». Cela fait plusieurs dizaines d’années qu’ils ont tout compris, là-bas. Ici, par contre, impossible de faire passer le message…

        1. P&C

          Pendant ce temps, afin de tenir les quartiers, nos politiques pactisent avec les frérots.
          Tariq Ramadan sur tous les plateaux TV, Tariq Oubrou et Ali Juppé…

    2. Thierry

      Quand on voit le comportement social des français au volant, on ne se fait plus d’illusion sur leur survie dans quelques générations.
      Beaucoup, bourgeois et beaufs, se comportent comme des racailles, pas étonnant que les envahisseurs se sentent comme chez eux.

  17. cherea

    « des Français agressent des Français », des Français comme vous et moi, fallait rajouter…tout le monde sait de qui on parle mais il ne faut surtout pas le dire, à bas bruit, mais tout le monde sait….Les soirs de finale de coupe d’Afrique, pour la démocratisation en Algérie place de la république, un trans qui s’est fait tabasser par des racailles…mais qui ensuite a été invité partout pour dire… »mais non pas du tout…ce n’est pas eux », ça fait des décennies que l’on sait de qui on parle…évolution du discours à chance pour la France, ça c’est comme cela il faut les accueillir à ils vont payer vos retraites…ON rappelle ce constat écrit noir sur blanc par Hugues Lagrange, dans son livre le déni des cultures…c’est invivable et la France se fracture, la bonne nouvelle, c’est qu’avec cette séparation autant ethnique que sociale, certains ne voudront plus payer pour l’état providence…

    1. P&C

      Oh ne t’en fait, tu continuera de payer… parce que, sans les allocs, Moktar va devenir super vénère.
      Et même avec une pop active productive qui calanche, ne compte pas sur nos seigneurs et maîtres pour baisser leur niveau de vie ni la rémunération de leurs serviteurs.

      1. Theo31

        Moktar vit mieux que beaucoup avec le trafic de drogue. En revanche, il sera vénère le jour où son allié de toujours légalisera son juteux business.

      2. Panchovilla

        Pas que Moktar !
        Le charmant jeune homme cagoulé qui après 36 participations à des manifestations s’est cru autorisé à visage découvert à détruire le monument d’hommage au maréchal Juin a déclaré au tribunal vivre du RSA.
        D’ailleurs il est curieux qu’en pleine pénurie de bras dans le BTP un type qui montre au monde entier ses compétences en démolition au pied de biche et lancer de briques ne soit pas tenu par décision de justice de prendre un emploi sous un mois, sous peine d’annulation du sursis et emprisonnement immédiat.

  18. Citoyen

     » Quand l’État ne protège même pas les minorités  »
    De fait, H16, non seulement l’état ne protège plus les minorité, mais les majorités non plus … Il ne protège plus que lui-même …
    Sa seule préoccupation, consiste à protéger ses propres fesses … enfin, « propres », c’est juste une expression …

  19. Higgins

    HS mais la solution, simplissime et si pertinente, était devant nos yeux et personne ne la voyait (ou ne voulait la voir). Edgar Allan Poe et sa lettre volée ont fait des émules: « Retraites: à 60 ans financée par la hausse des salaires et l’investissement dit Mélenchon » (https:/ /actu.orange.fr/politique/retraites-a-60-ans-financee-par-la-hausse-des-salaires-et-l-investissement-dit-melenchon-CNT000001mcEa3.html)

    1. Citoyen

      « En même temps », Major, pour quelqu’un qui, comme lui, a vécu toute son existence sur le dos des contribuables, sans ce poser la question de la provenance de l’argent qui lui tombe dans la poche, cela peut se comprendre, ou se concevoir (dans le sens de sa logique) …
      Ce qui est effrayant, est d’imaginer que ce type d’individu puisse prétendre, avec conviction, à la présidence de la république !… Et surtout, qu’il y ait des électeurs pour l’aider à porter ses délires …

      1. Pheldge

        « l’argent est là , il suffit de faire payer les riches », ça marche à tous les coups !
        c’est de l’ordre de « quand j’aurais gagné au loto … ». Et puis de toutes façons, tout le monde sait que les riches, se sont engraissés sur le dos des pauvres, et qu’ils ont trop de pognon, donc …

      1. Jacques Huse de Royaumont

        En même temps (comme qui dirait) pourquoi réserver l’hélicoptère monétaire à une poignée de happy few ? Quitte à faire des trucs idiots, autant les faire en grand.

  20. glot

    Le gouvernement est en train de se coucher, face aux syndicalistes de la SNCF.
    Ceux ci accepteraient la fin de leur régime de retraite spécial mais en contrepartie le montant de la retraite des cheminots serait calculé de telle sorte qu’ils obtiennent au minimum ce qu’il ont avec le régime spécial !
    Donc les agents de la SNCF auraient des retraites bien supérieures aux salariés du secteur privé…… donc ruineuses pour l’équilibre des finances publiques.
    CPEF.
    Qui va devoir payer tout ça ?

    https://www.lefigaro.fr/societes/greve-les-discussions-avancent-a-la-sncf-20191219

    1. Higgins

      « Vladimir Poutine remet en question le quasi-consensus scientifique sur la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique. « Personne ne connaît les causes du changement du climat mondial », a affirmé le président russe ce jeudi, lors de sa conférence de presse annuelle. « Nous savons que notre Terre a connu des périodes de réchauffement et de refroidissement et cela peut dépendre de processus dans l’univers. » » ( https://www.bfmtv.com/international/pour-vladimir-poutine-personne-ne-sait-a-quoi-est-du-le-rechauffement-climatique-1827171.html )

      Comme quoi, nos dirigeants ont raison de s’en méfier.

      1. MCA

        Une remarque tout de même Major : « personne-ne-sait-a-quoi-est-du-le-rechauffement-climatique »

        Si,si, nos « dirigeants » le savent; c’est dû à l’homme et plus particulièrement quand il réside en France.

        D’où le malus « écolo » sur les voitures qui double en guise de cadeau pour la saint Sylvetre.

        En ce qui concerne le chinois, indiens américains, merci pour eux, tout va bien.

        1. MCA

          Ça veut rien dire?

          Pour la télé ça veut dire l’ourson à la dérive sur son glaçon et le sempiternel pan de banquise qui passe son temps à s’écrouler dans la mer.

        2. Aristarkke

          Et la fonte de l’Arctique en Juillet et surtout, celle de l’Antarctique en Décembre ! Oui, monsieur ! En décembre ! Cela aussi ne voudrait rien dire ???

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.