[Redite] Macron, l’Europe et le chaos

Article initialement paru le 06.03.2019

Ah, décidément, les périodes électorales sont propices aux déclarations présidentielles qui seraient amusantes si elles n’étaient pas d’abord consternantes et lourdes d’implications pour le peuple français. Un petit retour, un an en arrière, sur le pignolage politique dont faisait alors preuve Macron en vue des élections européennes permet d’éclairer d’une lumière crue les actuelles agitations spasmodiques du même politicien à l’approche des municipales dont on se doute qu’elles seront rudes pour l’actuelle majorité…

Le début de la campagne électorale pour les Européennes n’a pas été acté seulement par un guignol costumé en moule-burne jaune comme je le relatais il y a quelques jours, mais aussi par le Président de la République des Dettes et du Bisounoursland, Emmanuel Macron, qui nous a, pour l’occasion, gratifié d’une petite tribune légère comme une charlotte au cassoulet.

La fulgurance de Jupiter a donc encore une fois frappé. En à peine 8500 caractères, en même pas 1600 mots, notre sémillant Président nous délivre une brave louchée de pensée complexe©™ avec laquelle il espère probablement redorer un peu son blason passablement jauni par les derniers mois de mouvements sociaux et, par là, limiter l’éventuel dérapage électoral de mai prochain.

On pourra se réjouir de n’avoir pas eu à subir la lecture mécanique de cette tribune par des journalistes officiels ce qui aurait peut-être provoqué quelques intéressants bafouillages comme certains Algériens purent en être les témoins alors qu’une journaliste présentait la lettre officielle de candidature de Bouteflika.

On peut se demander au passage si on aurait vu nos fiers journalistes, toujours prompts à démarrer le kärcher à moraline, faire preuve de courage et couper court à ce genre d’exercices. Il faut dire, il y aurait eu de quoi faire avec la tribune macronienne, un texte rempli de raccourcis, de caricatures voire de contre-vérités qui frisent gentiment la « fake news » si l’on voulait être lucide méchant, comme en témoigne cet intéressant petit passage :

« Le Brexit en est le symbole. Symbole de la crise de l’Europe, qui n’a pas su répondre aux besoins de protection des peuples face aux grands chocs du monde contemporain. »

Belle tentative du Président pour détourner l’Histoire à son profit, puisqu’il faut se rappeler que la majeure partie des gens qui ont voté pour le Brexit l’ont fait afin que le Royaume-Uni retrouve sa souveraineté.

Ceci signifie la volonté de revenir au principe de subsidiarité européenne qui fut un fondement pendant des décennies et qui a été progressivement abandonné à la faveur d’une folie normative qui ne s’est toujours pas calmée. Dit autrement, les Britanniques en avaient simplement assez que le calibre de leurs cornichons soit décidé d’une façon obscure et éloignée d’eux. Le vote pro-Brexit indique avant tout un ras-le-bol vis-à-vis de ces dérives.

Pourtant et sans surprise, Macron transforme cela en un problème populaire de protection contre une mondialisation terrible et sans pitié, avec laquelle les Britanniques n’ont pourtant jamais eu de problème, et ce d’autant plus qu’ils en ont même inventé le concept, il y a deux cents ans, nom d’un flutiau.

Et au-delà de ces petites torsions de la vérité, Emmanuel, fidèle à lui-même et à ses studieux exercices de français d’antan, nous assène ensuite son indispensable ôde européenne, inévitablement teintée de son petit agenda personnel qui a bien du mal à ne pas dégouliner peu discrètement de chaque paragraphe.

Pour Macron, ce qu’il nous faut, c’est une Europe, certes, mais surtout :

« l’Europe qui nous libère et nous protège »

Sans même trop nous attarder au slogan qui rappelle des refrains de la Reine des Neiges (à ce train, le Président pourrait réclamer le rôle) et que Nathalie MP déboulonne très bien dans son dernier billet, Macron semble oublier – avec une application têtue – ce que d’autres, qui ont plus réfléchi à la question que notre jeune énarque, ont pourtant expliqué maintes et maintes fois.

À savoir que les notions de liberté et de sécurité étaient philosophiquement peu compatibles en ce que réclamer plus de sécurité, généralement au détriment de la liberté, revient à laisser échapper aussi bien l’un que l’autre.

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »
Benjamin Franklin

Cela n’empêche cependant en rien le Président, avec une ironie ou un cynisme assez époustouflant, d’évoquer, directement dans son paragraphe sur la liberté, tout ce qu’il entend faire pour… « interdire » (certaines formes de financements de partis) et « bannir » (certaines libertés d’expression sur les méchants intertubes). Parce que la liberté, c’est toujours derrière des cadres, des barrières, des barreaux, tout le monde sait ça.

Le reste n’est qu’une longue suite de propositions vagues, toutes aussi socialistes et assises sur l’argent des autres les unes que les autres. On y apprend pèle-mêle que l’Europe doit sanctionner ou interdire (les entreprises qui, en toute vilaine liberté, ne font pas ce qu’on leur demande), couper (ses émissions carbones) ou réguler (les méchants géants internet). Cela vend du rêve, et peu importe si le tuyau d’arrosage de la liberté a manifestement été garroté très près du robinet, moyennant une loi supplémentaire, un règlement en plus, z’inquiétez pas M’ame Ginette, cette fois, ça va le faire.

Notons aussi que l’Europe doit se tourner vers l’Afrique (mais l’Amérique et l’Asie, quelle importance ?) parce que, parce que, parce que « pacte d’avenir » et puis c’est tout. Mettez ce que vous voulez dans ce paquet cadeau. En réalité, on s’en fiche, c’est les États qui payent.

À la lecture de la pesante tribune, le plus cocasse reste que Macron tente de se faire chantre de l’unité européenne à la recherche d’une « nouvelle Europe » toute bien unie et sans couture, tout en construisant l’intégralité de sa tribune comme une suite d’oppositions entre d’un côté, les citoyens qui ont la bonne idée d’avoir la même vision que lui, et ceux, indubitablement idiots ou méchants, qui ne l’ont pas et versent donc forcément ou bien dans la catégorie des populistes menteurs et propagateurs de fausses informations, ou bien dans celle des manipulateurs fourbes aux desseins inavouables.

En somme, tout se résume, une fois encore, au choix idiot et faux entre le Bien et le Mal, entre lui et les populistes, entre l’Europe et le Chaos. Cette pirouette, il l’a déjà tentée et il pense que les élections européennes lui permettront de rejouer le coup de mai 2017, contre Marine Le Pen.

Le calcul, sur le plan électoral, n’est évidemment pas stupide. Il était même couru d’avance. Mais c’est de la petite cuisine politicienne qui tient largement plus du « damage control » que d’un quelconque combat contre des forces obscures dans lequel il serait un rempart crédible.

Et le principal souci, c’est qu’à force de camoufler l’absence consternante de toute réforme profonde en France, de toute remise en état des finances publiques actuellement exsangues, à force d’enfumer le monde avec des mots (peu coûteux mais sans aucun impact sur la réalité), non seulement le pauvret ne combat rien du tout, mais en plus attise-t-il assez vigoureusement ces populismes qu’il entendait ferrailler.

Nous n’aurons ni liberté, ni protection.

Et en fait d’Europe, on risque surtout de finir avec le chaos.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires108

  1. Dr Slump

    En parlant de chaos, et de grain de sable qui allume l’étincelle qui met le feu au lac, je pense que nous avons un potentiel cygne noir en vue, et en approche assez rapide. Coronavirus. En attendant, il fait beau, bon apéro!

    1. pabizou

      Si le cygne noir se pose on est mal . La planche à billet et les taux négatifs, c’est bien gentil mais ça ne peut durer qu’un temps . Dès que la confiance dans la BCE va disparaitre le roi sera nu, pas sûr que l’UE puisse survivre bien longtemps à un effondrement de l’économie déjà mal en point .

      1. kekoresin

        Il est vrai que l’impact d’une récession économique rend très vulnérable les pays qui ont détruit leurs industries et qui ne produisent plus rien d’autre que des colonels présidents de commités de direction vers nulle part!

        1. sam player

          Rhooo ça fait 20-30 ans que j’entends que nos visionnaires pensent que l’avenir c’est une société de services sans industries… des services pour qui ?
          Du coup les ateliers de mécanique n’ont plus de boulot, les électriciens industriels non plus, les bureaux d’études non plus…
          ils ne savent plus à qui rendre service…
          P’tetre qu’on devrait tous travailler dans les services financiers ?

          1. kekoresin

            C’est déjà un peu le cas dans ce pays où, dans une ode à la vitre brisée, on invente des jonchées de normes sous de fallacieux prétextes qui transpirent la gentillesse et le duvet d’édredon (sécurité, environnement, respect de la parité……), pour occuper artificiellement des millions de personnes en générant des taxes dont le pognon sort directement du fion des licornes!

            1. Pheldge

              sam, oublie pas qu’il y a des élections très bientôt …
              d’ailleurs ça permettra aux différents partis perdants de se trouver une magnifique excuse : »nos électeurs ont eu peur d’aller voter ! »

              1. MCA

                Ca va être délicat d’expliquer que les électeurs de certaines tendances bravent le danger alors que d’autres prétendus « en marche » restent devant leur télé.

              1. sam player

                Il me semble qu’ils parlaient de la jauge de la salle… donc 2 personnes dans une salle qui peut en contenir plus de 5000 c’est interdit !

    2. kekoresin

      Ha oui, le virus! Une bonne opportunité pour apeurer un peu plus le troupeau, bien lui faire comprendre que l’état est indispensable à sa survie. Malheur au fils de pute qui irait éternuer dans un EHPAD ou un repaire immunodéficients sous prétexte de mettre fin au débat sur les retraites ou mettre une belle grosse bite dans le trou de la sécu.

      Cette petite fièvre médiatique mondiale représente également une super occase pour faire dégonfler une bulle financière devenue un peu anxiogène, et qu’il est préférable de faire tiédir par le biais d’une malédiction sanitaire, plutôt que par un ajustement interne remettant un cause un système pas si libéral que ça.

      1. Le Gnôme

        Le virus est bon pour Lustucru, des stocks de guerre sont faits par des gens qui pensent qu’on va les empêcher de sortir faire des courses. Pâtes, riz, légumes secs, sucre et huile sont achetés en masse dans certains supermarchés. C’est fou comme les gens sont crédules avec de la propagande à trois sous.

        1. kekoresin

          Vu la fragilité du système, je n’ai pas attendu pour faire des stocks, virus ou pas. Les vrais crédules sont ceux qui croient que l’état veillera à leur sauvegarde quoiqu’il arrive. Que s’ils tombent gravement malades en masse les hôpitaux, fleurons de l’efficacité à la française, pourront faire face. Que si une grave crise énergétique survient, notre grande nation fera fi de ses 400000 normes pour nous chier un plan B efficace. Que la solidarité et la fraternité sont des concepts assez éthérés lorsque la gamelle des petits est vide.

          Bref, si un jour pour une raison ou une autre la merde venait à rencontrer un ventilo en sur-régime, que les responsables mais pas coupables auraient plié bagage vers des rivages plus sereins, les gogos en troisième classe s’apercevraient que l’eau monte plus vite dans la cale que dans le carré des officiers. Pour le moment, le bateau penche un peu et l’orchestre joue encore, pas de quoi frémir.

            1. kekoresin

              Rien de périssable! Il faut quand même que je renforce un peu mon stock de jus de malt. Je vais bientôt pouvoir reprendre le ferry et profiter du duty free comme au bon vieux temps!

              1. Le Gnôme

                Avec un fusil, des cartouches et du gibier, je ne mourrai pas de faim. Avec une canne à pêche non plus, d’ailleurs.

                1. Pheldge

                  non, si c’était un grec, il aurait dit « Collados » et « J’ai découvert jeudi la pine à Collados, sans alcool » 😉

                  Et il était pas bourré, enfin … 😀

        2. RV

          @ Gnôme 13 h 55: Non, ce n’est pas spécialement bon pour Lustucru, le flux de consommation ne change pas. C’est pas parce qu’on en stocke qu’on en bouffe plus.

          100% d’accord avec keko, un stock de 15 jours-3 semaines n’a rien d’inepte à mes yeux. Mêmes motifs, même punition, sauf houblon plutôt que malt.

          1. Pheldge

            sauf que 15 jours de bière, y’en a des -j’ai les noms – qu’il leur faudra un semi-remorque pour livrer ça parce que le Doblo, même les trois bourrés jusqu’à la gueule, ça fait à peine une semaine !

              1. theo31

                Tu n’es même pas galant avec les dames. On répète après moi, chez H16, les ladies sont des genre un et certaines ont de l’humour.

                1. Dr Slump

                  Ah c’est donc ça alors, une sorte de genre quantique: un coup genre 1, un coup genre 2, ça dépend comment on les sort de leur boîte :mrgreen:

        3. bok

          Prévoir un peu de stock me semble un bon réflexe. Attendre la sécurité du gouvernement est une illusion, pour être raccord avec un des thèmes du billet. Lu sur son site « Au stade 3, la vie du pays devra continuer et notre pays gèrera l’épidémie. La France s’appuie sur un système de santé efficace. » Ils auraient pu écrire « dormez braves gens, tout va bien », ça tenait en moins de mots.

          1. lafayette

            bon un virus qui tue 2x plus que la grippe en un seul passage, ça laisse un peu rêveur quand il sera bien installé et qu’il aura augmenté son taux de pénétration et qui sait si on ne parlera pas d’un taux de 20% en deuxième saison …

            2020 une nouvelle ère commence

              1. Vu l’impact déjà palpable sur l’économie, ce n’est plus une grippe saisonnière, quoi qu’on pense de sa létalité.

                1. Al Bundy

                  Impact économique dû aux décisions politico médiatique.

                  On ne fait pas annuellement tout ce barnum pour les 600.000 morts de la traditionnelle grippe

                  1. durru

                    Toutàfé, Al. Tout simplement parce que sans mesure particulière ce chiffre va rester à ce niveau d’année en année.
                    Tu crois sincèrement que sans aucune mesure de protection/contrôle/etc les chiffres du covid seraient les mêmes ? Libre à toi, mais alors (re)lis l’interview de Taleb en lien sur le blog de fboizard posté quelque part sur ce fil et essaie de comprendre que la panique fait partie des réactions normales, validées par Darwin. Et donc prévisible et acceptable.

                    1. Al Bundy

                      Je crois bien que toi même relevait il y a peu que la période incubation/porteur sain s’étendait vraisemblablement à 27 jours.

                      C’est conforté avec l’expérience de Creil, rapatrier les français et les parquer, pendant que ceux qui les ont rapatriés sont invités à aller au macumba de leur région natale.

                      Et en effet ces gens ont créé des foyer épidémiques un peu partout en france un peu moins d’un mois après leur retour, excepté quelques cas importés d’italie, ça, c’est pour les « mesure de protection/contrôle/etc » françaises.

                      Celles en chine, donc prise vraiment au mieux s’ils sont au taquet (lol), au bout de 27 jours, ds une ville de 11 millions d’habitants vivant les uns sur les autres et partageant leurs repas ds les échoppes devant un poste de télé pour ensuite rejoindre des dortoirs, on en est maintenant à 4 mois de la primo infection, à 80.000 infectés.

                      Peau de balle .

                      Alors oui, la panique est normale, surtout quand c’est alimenté par les médias qui en rajoutent des tonnes, travestissant la réalité comme pour le RCA.

                      Le public est demandeur, celui ci attend avec ferveur tout ce qui est collapsologue, les survivalistes sont aux anges, ils vont vendre leur pack débrouille en forêt (un opinel et une ficelle, 115 euros), même les vendeur de jeux de zombies sont aux anges, ils ont explosé les ventes ^^

                      J’ai pas regardé, y’a pas l’armée des douze singes programmé sur une chaine ???? Ou l’autre avec will smith à NY ???

                      ça ferait un carton en recette pub

                    2. sam player

                      Al 10h13, presque pas une faute on dirait… juste une petite à la fin… y’a les virgules et tout et tout, t’as sous-traité à Peg ? :mrgreen:

                    3. Aristarkke

                      Sam Player 10H19 « juste une petite (erreur) à la fin »
                      Visiblement, celle qui crève les yeux au début, n’a pas loupé les tiens : toi même [tu] relevaiS…

                    4. Al Bundy

                       » presque pas une faute on dirait… juste une petite à la fin… y’a les virgules et tout et tout, t’as sous-traité à Peg ?  »

                      Tiens donc, aurais tu copulé avec Pheldge pendant mon absence ?

                  2. Dr Slump

                    Pas vraiment, je pense que tu manques d’info à ce sujet. Ca a diverses répercussions économiques sans lien avec l’agitation politique. D’abord de nature logistiques, et d’approvisionnement, entre autres lié au fait que la Chine est devenu le seul fournisseur de tout un éventail de produits à bas coût, composants d’autres produits plus complexes. Par exemples les excipients pour les produits… pharmaceutiques.

                    https:/ /www.contrepoints.org/2020/02/29/365362-les-banques-centrales-prises-au-piege-du-coronavirus

                    Encore une fois, pas besoin de se mettre à hurler en courant comme une poule sans tête, mais se fourrer la tête dans l’oreiller en se disant que ça s’arrêtera tout seul ne serait pas plus intelligent.

                    1. Al Bundy

                      « diverses répercussions économiques sans lien avec l’agitation politique. »

                      Absolument la totalité.

                       » je pense que tu manques d’info à ce sujet. »

                      Condescendance gratuite

                      « se fourrer la tête dans l’oreiller en se disant que ça s’arrêtera tout seul »

                      Le contraire de ce que j’ai écrit.

                      « se mettre à hurler en courant comme une poule sans tête,  »

                      Situation exacte de l’actualité, des politiques, et des populations.

                    2. durru

                      Dr., faut comprendre, Al est la seule personne raisonnable au milieu de tous ces poulets sans tête…

                    3. Al Bundy

                      « Al est la seule personne raisonnable au milieu de tous ces poulets sans tête… »

                      Il est remarquable que votre argumentation à tous deux se base essentiellement sur 1° Répéter ce que vous avez lu et/ou entendu, et 2° insinuer que je suis un crétin mal informé.

                      J’ai échappé au traditionnel « Facho », ouf ^^

                    4. durru

                      Al, lorsque tu traites tout le monde comme des abrutis finis qui n’ont rien compris et se soumettent sans réfléchir aux diktats des « médias », il n’y a plus d’autre réponse possible…

                    5. Al Bundy

                      « lorsque tu traites tout le monde comme des abrutis finis »

                      Tu me citeras les passages ou la moindre allusion à ce genre d’allégations apparaît.

                  3. Dr Slump

                    « Absolument la totalité »
                    Je ne suis pas d’accord, de multiples spécialistes font état des répercussions qui ne sont pas des spéculations médiatiques.

                    « Condescendance gratuite »
                    T’emballe pas, il n’y avait nulle volonté condescendante de ma part, ni critique d’ailleurs. J’aurais p’t’être du, vu ta réaction?

                    « Le contraire de ce que j’ai écrit. »
                    Ce n’est pas ce que tes propos laissent comprendre. Tu sembles sous-estimer la nature de l’épidémie en la comparant à une grippe saisonnière, ce qu’elle n’est pas, et à un marronnier. Que les médias et les politicards soient des imbéciles, personne ne le nie ici. Est-ce un raison pour oublier de regarder les faits? Et les faits te contredisent sur plusieurs points, je ne vais pas les énumérer à nouveau.

              2. MCA

                @Al Bundy 2 mars 2020, 6 h 47 min

                « ds trois mois les médias passeront à un autre marronnier »

                A un détail près,

                si les pays d’Afrique, du Maghreb et autres…sont gravement touchés et se mettent dans l’idée de venir faire du tourisme festif dans nos contrées car les leurs sont sous-équipés du point de vue sanitaire, il va être difficile pour les médias de maintenir le couvercle sur la marmite de l’information.

                D’autant que l’info a d’autres moyens de se diffuser.

                1. Al Bundy

                  Ce sont les pays d’afrique qui paient le plus lourd tribu des morts de la grippe saisonnière, qu’est ce que ça changerait.

                  De toute façon se soigner à l’eau croupie, ils n’atteindront pas nos rivages, je suis étonné que tu ne te réjouissent pas ^^

            1. Al Bundy

              Ouais mais le covid 19 résiste à 2.000 degrés, et sur les poignées de portes pendant mini 7 jours.

              T’imagines un peu tout ces malades qui vont se déclarer ds le monde entier avec tout les colis aliexpress ????

              Les usine de montages du monde entier aussi vont bientôt manquer de personnel, ça fait 4 mois que les chinetoques nous envoient des composants piégés au COVID19 ^^

      2. Dr Slump

        Vu la maîtrise toute relative de l’épidémie, je doute fort que les huiles en haut lieu sachent en contrôler les conséquences économiques. On verra ce qu’on verra, popcorn!

          1. Dr Slump

            Bah non t’as pas dit ça, c’est pour ça que je le dis ^^
            Sinon, en parlant de provisions, va peut-être falloir prévoir de la chloroquine, nan?

              1. sam player

                Moi aussi j’en ai bien ri sur le coup mais n’empêche que c’est facile de critiquer après car trop d’actions ou pas assez comme là…

      3. pabizou

        Aprés le 49-3, v’la t-y pas que les cgtistes veulent relancer leurs grèves la semaine prochaine . Si ce putain de virus est vraiment efficace, dans quelques défilés on aura peut-être la chance de voir crever la racaille rouge par paquets de 12 …

        1. Pheldge

          Quelle honte de parler ainsi des futurs héros, martyrs du macronisme inhumain soumis au Grand Capital ! Germinal ! Potemkine ! 😀

      4. goufio

        @kekoresin-D’après le médecin-urgentiste Gérald Kierzek s’étonne : »qu’on s’affole autant pour 80 décès de Coronavirus alors que 10 à 15 000 personnes meurent chaque année de la grippe »

    3. theo31

      Comme l’a rappelé Henri Dumas, on va rigoler quand les Français qui ont le mot solidarité dans la bouche à toutes les sauces vont voir les médecins hospitaliers se porter pâle (comme les CRS) pour ne pas traiter les victimes de la pandémie. Le pop-corn va être mis a grosse contribution. 1300 milliard de dépenses publiques pour des hôpitaux en totale déliquescence. le spectacle va être grandiose. Le problème est que des prophètes de malheur comme Mélenchitler attendent leur heure.

      Lors de l’explosion de Tchernobyl, à Moscou, les dirigeants ont fait une réunion pour chercher des coupables imaginaires pour se dédouaner de leurs errements.

      Ta gueule, c’est magique. 🙂

      Bizarrement, ce matin, un mois après le Brexit, la terre tournait rond et le soleil était au rdv.

        1. kekoresin

          Piraté ou victime d’un virus comme pour moi! Putain de saloperie de virus à la con, chatte à pute et couilles flétries! Hââââ! Merci Avast…

        2. Theo31

          Je suis en pleine guérison d’une certaine miss et les meilleurs représentants de la Bay Area sont venus à Toulouse semer le chaos pour mon plus grand plaisir.

      1. P&C

        Alors, tu dois quant même agréer du ridicule de la chose… et surtout que cette petite danse ou le « parle à ma main » va contraindre une bande de lascars en mal de victimes.

  2. kekoresin

    Quand l’Europe ne représente plus qu’une litanie de normes sans queue ni tête, qu’une concurrence interne avec des dés pipés, qu’une pitoyable diplomatie appuyée sur une armée fantoche, qu’une criée aux subventions tous azimuts, qu’un déni constant de démocratie, pas étonnant que les états ne se risquent plus à donner la parole aux peuples tout en en promettant famine et chaos au seul pays qui a eu les couilles de le faire!

    1. Higgins

      Comme aurait pu dire Staline: « l’Europe, combien de divisions? ». Très nombreuses, trop nombreuses, pour qu’elle joue un rôle comme en témoigne cet article : http:/ /www.opex360.com/2020/02/27/la-mobilite-militaire-serait-sacrifiee-dans-la-derniere-proposition-budgetaire-de-la-commission-europeenne/
      Il n’y a pas de défense européenne car l’Europe politique n’est qu’un tigre de papier ou un village Potemkine. Il convient simplement d’en prendre acte au lieu de pérorer ou de résonner comme un tambour comme le font nos dirigeants.

      1. P&C

        Les armées coûtent cher ? Quelle nouveauté !
        Pourtant, ils devraient le savoir… ci vis pace, para bellum.

        On en est au point que les pays baltes, qui pourtant se chient dessus devant les russes, alignent à peine 15000 hommes à eux trois…
        Et à moins que les élites françaises sont stupides, je vois mal les militaires français sacrifier le moindre bled paumé de Normandie pour sauver Vilnius.

  3. Citoyen

     » …permet d’éclairer d’une lumière crue les actuelles agitations spasmodiques du même politicien à l’approche des municipales dont on se doute qu’elles seront rudes pour l’actuelle majorité… »
    Eh oui, H16, au point qu’il y a peu, le nuisible qui squatte le château se permettait d’organiser en ce lieu un meeting avec quelques acolytes élus de son parti, pour préparer les municipales !! …
    Rien que ça !… Hontectomie assurée !… Jusque-là, les benêts pensaient qu’il y avait en ce lieu un individu qui tenait le rôle de président des français … Grosse erreur … Chez LREM, on ose tout !… c’est même à ça qu’on les reconnait ….
    Et pour en remettre une couche, dernièrement, il faisait l’éloge de deux détritus de gôche ayant cassé leur pipe, le Jean Daniel, et pire encore, le Charasse, comme s’il s’agissait de chefs d’états ! …. Certainement une tentative de racolage d’un certain électorat de gôche, à l’approche des municipales … Un électorat qui a pris pas mal de distance avec lui ces derniers temps, et qu’il serait bon de ramener à la maison …

    1. Aristarkke

      La langue de bois qu’il a fallu utiliser pour arriver à broder un texte pouvant ressembler à un éloge de ces vieux tromblon de gôche…

      1. Pheldge

        Dis, Papet, toi que tu en connais des choses, vu ton âge, est-ce que la langue de bois sert à faire des pipes en bois ? 🙂

      2. Citoyen

        C’est bien le problème … Il ne lui reste plus que la langue de bois pour jouer du pipeau … Faut bien reconnaitre que d’un point de vue musical, le résultat n’est pas au rendez-vous …

  4. Sophie

    Justesse des propos le tout tourné dans un français irréprochable mais toujours agrémenté d’un délicieux humour, vous êtes un régal à lire et c’est bien rare sur la toile de nos jours. J’ai d’ailleurs bien aimé le terme « pignolage » qui colle pile poil (sans jeu de mots) à l’Elysée vu que ça « branle » à bras raccourcis et dans tous les sens du terme. A croire que ces gens n’ont que leur petit oiseau (pour rester polie) à la place du cerveau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.