Toi aussi, fabrique ton masque AFNOR !

Aujourd’hui, je vous propose un atelier bricolage !

Je tiens tout de suite à préciser que je ne vais pas vous proposer de réfléchir sur le monde d’après (ou de l’à-peu-près disons) que j’ai déjà évoqué et que, même si en parlant bricolage, on imagine immédiatement Édouard Philippe, Sibeth Ndiaye et Bruno Le Maire en pleine séance de pâte à modeler, il ne s’agira pas ici de politique ou d’économie.

Non, aujourd’hui, c’est bricolage pratique et utile puisque nous allons faire notre masque de protection contre les virus. Rappelons que ces masques réalisés à la maison, s’ils ne filtrent pas trop bien les petits microbes qui voudraient rentrer, ont tout de même l’énorme mérite d’empêcher les postillons qu’on émet ; autrement dit, si on n’évite probablement pas parfaitement d’être contaminé, au moins fait-on un effort statistiquement très significatif en évitant de contaminer les autres. Ce qui explique au passage pourquoi les pays correctement gouvernés ont largement encouragé le port du masque pour tous…

Ceci étant posé et même si l’on veut bricoler du masque pour se protéger le museau des miasmes assez peu vivrensemblesques, il n’est pas question de faire n’importe quoi n’importe comment : nous sommes en France, que diable, et il importe donc de réaliser du masque efficace, dont les performances ne pourront être moquées à l’étranger.

Dès lors, le masque, aussi bricolé par des amateurs soit-il, n’en sera pas moins normé.

Et ça tombe bien puisque nous avons en France l’AFNOR, une organisation tout spécialement dédiée à pondre de la norme et à représenter notre grande et belle nation auprès de l’Organisation Internationale de Normalisation (l’ISO), qui s’est déjà chargée de réaliser l’ensemble des plans, des patrons, des recommandations et des points à suivre pour bien faire son masque personnel et s’éviter la bévue sanitaire qui pourrait entraîner ensuite une honte nationale dommageable à tous.

Et il était temps : dans quelques semaines, tout le monde va, déconfinement oblige, se ruer dehors pour retrouver les joies des balades sans but et sans cerfa et le bonheur moite des transports en commun forcément propres et peu bondés, distanciation sociale oblige. Or, soyons francs : comme le gouvernement est assez clairement infoutu de fournir un masque à tous ses citoyens, qu’il a même consciencieusement tout fait pour s’en empêcher, on en vient une fois encore au système D composé pour moitié d’instructions éparses et contradictoires fournies par nos autorités entre deux caquètements, et pour moitié de moyens du bords rassemblés au petit bonheur la chance par les bonnes volontés heureusement tenues loin des griffes administratives jamais en manque d’une interdiction idiote.

C’est pourquoi l’AFNOR n’a pas lésiné sur les efforts afin de produire un petit fascicule percutant de pertinence et de droit-au-butisme pour bien tout expliquer des tenants et des aboutissants du masque moderne, comme on le comprend très vite en parcourant, d’un doigt décidé et d’un oeil hagard attentif les 36 pages d’explications permettant de réaliser un « masque aux normes ».

Oui, vous avez bien lu : trente-six pages semblent nécessaires pour bien comprendre toute l’ampleur du bricolage dans lequel on veut se lancer, qui a tout de même reçu un numéro officiel, « Afnor SPEC S76-001 ».

Certes, ces 36 pages comprennent un sommaire dodu (sur deux pages) et, facétieuse trouvaille, un petit édito du directeur général qui nous permet, en plus de découvrir son nom et sa trombine, de bien expliquer l’histoire du document, ainsi qu’un avant-propos insistant tout de même sur le fait que « la responsabilité des signataires [du document] ne saurait être engagée à quelque titre que ce soit ». Ainsi, au contraire de vous avec votre masque bricolé maison, sachez que l’AFNOR ne prend aucun gant pour expliquer ne prendre aucun risque.

D’ailleurs, le fait que vous vous lanciez ainsi dans un exercice sous votre entière responsabilité est clairement rappelé quelques pages plus loin (page 14), où on vous rappellera de bien indiquer sur votre réalisation qu’il s’agit d’un truc d’amateur, de branleur non professionnel de la masquerie, du dilettante de la protection faciale facile et plus précisément, il vous faudra indiquer, sur le masque lui-même (en le brodant s’il le faut) :

« Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2). »

Eh oui. Au pays de la norme, la rigolade est millimétrée.

Et comme je vous sens chaud patate pour aller voir le document, voici comment procéder : par le truchement habile d’un petit formulaire – oh, un formulaire ! – que vous devrez remplir en un unique exemplaire sans besoin d’un coup de tampon « certifié conforme » et qu’on peut presque entendre dire « papier siouplait » quand la page s’ouvre, vous pourrez accéder au téléchargement du document bourratif normatif, ici.

Attention, petit internaute : ne clique pas trop souvent sur ce lien où tu risques de te faire pincer très fort ne plus pouvoir décharger le Guide Pour Faire Ton Masque Aux Normes ! Tu arriverais en effet à saturer les capacités du serveur qui afficherait alors ceci :

Eh oui : l’octet normalisé AFNOR est compté. C’est un bien de luxe, avec une limite dans l’usage pour en garantir la fraîcheur et le nombre de bits (toujours à huit, rigoureusement vérifié par l’ensemble des chaînes qualité de l’organisation) et dont la production est assurée par un serveur bio élevé en liberté, ce qui explique qu’on puisse, parfois, en atteindre les plafonds.

Une fois le document compulsé et les instructions suivies, vous découvrirez à quel point se mettre un bout de tissus normé sur le groin relève de la gageure que tout bon Français se devra de relever. Ou vous pourrez aussi vous rouler en boule sous la table et pleurer.

S’il n’est bien sûr pas aberrant que l’AFNOR produise de la norme (c’est exactement son cœur de métier), on peut cependant regretter un nouvel exemple de cette perte de contact avec cette réalité tangible et terriblement terre-à-terre qui occupe les Français. Comme bien trop souvent dans tout ce qui semble agiter les associations, institutions et autres organismes officiels ou semi-officiels de la République, il semble qu’on ait largement fait passer l’accessoire, les mentions légales et autres nuages procéduriers avant l’indispensable.

Ce serait un peu ce qui coule le pays que ça ne m’étonnerait pas… On se prend à rêver d’une organisation efficace qui, en trois ou quatre dessins basiques, aurait décrit les quelques étapes essentielles pour réaliser un masque raisonnablement efficace.

On pourra à ce titre se moquer de nos amis canadiens qui ont eu le toupet de mettre en ligne une page web unique qui revient à fournir des instructions pour un résultat tangible en quelques lignes et quelques schémas : on n’y trouve ni formulaire d’inscription, ni le nom du directeur général des services en charge de cette réalisation ; il n’y a semble-t-il aucun avant-propos ni sommaire détaillé, ni définition des termes qu’on pourrait avoir l’audace d’employer ici ou là.

Quelle déchéance, n’est-ce pas ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires421

  1. Pheldge

    Oh p’tain, de mieux en mieux :
    lefigaro.fr/conso/l-etat-va-offrir-un-forfait-de-50-euros-aux-francais-pour-qu-ils-reparent-leurs-velos-20200430

      1. Al Bundy

        ha tiens je crois que tu étais en manque d’inspiration trucs à regarder sur écran, j’ai démarré The Crown, c’est vraiment très bien

        1. Pheldge

          merci, mais Mme Pheldge me trouve chaque jour de nouvelles occupations histoire que je m’ennuie pas : remise en route de la machine à coudre et à broder, et vu qu’il y a un logiciel avec, qui permet d’utiliser les images du Net …
          Ah, et demain,j’ai tondeuse + débroussailleuse pour le chemin … euh, le chemin d’accès à la baraque, je précise pour les mal-pensants 😉

          1. MCA

            En guise de tondeuse tu pourrais y passer toi aussi, depuis le temps tu dois ressembler à un caniche, non?

            Au fait, ça y est tu as réussi à la démarrer avec tous nos bons conseils gratuits?

          2. Pheldge

            @ l’Al : gros jalmince ! 😉
            @ MCA elle « y pète quart’ tour » comme nous disons z-ici, si j’applique ma recette déjà décrite : je nettoie la bougie au papier émeri fin. Au bout de 10 mn de toutes façons la bougie sera à nouveau noircie …
            Tiens, demain le SP à 1.04 et le gazole sera à 0.90 …

            Pour ce qui est de ma chevelure -parce que moi, j’ai encore des cheveux, et je dis pas ça pour me vanter, tu connais ma modestie légendaire – donc, j’ai chargé Mme de me donner un coup de tondeuse, il y a 2 semaines, comme ça, pour le déconfinement, ça aura un peu repoussé, et les dégâts ne seront pas trop visibles … Mais nous en avions discuté ici, avec Al, à cette époque.

            1. MCA

              Mouais,

              Si j’ai bien compris, ça va te coûter plus cher en papier de verre que si tu changeais de tondeuse.

              Mais bon, arrivé un certain âge on s’attache aux vieilles choses, non?

          3. Aristarkke

            Rassure toi, nous nous doutons tous qu’avec tout le retard accumulé jusqu’à un peu plus de deux ans, le gazon a beaucoup de mal à pousser entre deux passages. Donc, tondeuse sans intérêt à son sujet.

        1. Deres

          Ils en ont déjà mais ils finissent rapidement au goulag quand ils s’opposent à un grand projet du parti. La plupart plaident depuis l’étranger donc.

              1. theo31

                Merci de dire du bien des ânes. Aucun âne a fait l’ENA ou est encarté LREM. Un âne est beau et intelligent. Qui à LREM est beau et intelligent ? Vous avez 4 heures.

      1. MCA

        Tu retires le moteur, tu y fixes deux pédales et tu déclares en biclou.

        Moi j’ai acheté un vélo d’occase à 70E, s’ils m’envoient un chèque de 50 ça me paiera un plein pour la bagnole…

        Et comme ils récupèrent 75% du plein via les taxes, ça ne leur coûtera rien et moi j’aurais eu un plein gratos.

        Elle est pas belle le vie?

        1. Rick Enbacker

          Apparemment ça se passe pas comme ça : tu vas chez le réparateur agréé (qu’il est copain avec la bande à Édouard) et il te répare ton biclou à l’oeil et envoie la facture majorée de 100% à Élisabeth et ses copines pour qu’elles le remboursent avec l’argent gratuit du moutontribuable qui n’a pas de vélo (c’est pas cher célétakipé)

          1. Deres

            Pour 50 euros de remboursé, il y aura besoin de 50 euros de travail administratifs et d’échange de CERFA par la poste. Plus un nouveau corps d’inspecteurs, le CIVTH (Corps des Inspecteurs des Véhicules à Traction Humaine) pour vérifier l’homologation 2020 des réparateurs de vélo.

                1. Al Bundy

                  Et pas que, tu bouffes des pates, tu marches –> taxe pates !

                  Y’a un instant, Peg découvre la carte multicolore de la france et me demande pourquoi les zones rouge, jaune et verte, je lui réponds qu’ils ont fait ça au dé, pas encore de réaction, je pense qu’elle crois que c’est possible ^^

    1. MCA

      Les français vont surtout être testés pour leur capacité à se faire ponctionner et à cette occasion il va découvrir un paquet d’asymptomatiques quand ils vont se mettre à tousser.

  2. Kazar

    Je suis tombé sur la même page d’erreur, je pense qu’en fait ils ont tellement honte (il y a eu un article très moqueur dans Le Point) que le fameux mode d’emploi n’est plus téléchargeable du tout.

  3. MichelC

    Hier, j’ai mis mon masque raz le nez. On se soigne… 😉

    Alors vous avez bien remplit vos Cerfas sur le nombre de respirations par minutes?
    Attention, le Cerfa pour le nombre de 1 à 10 n’est pas le même que celui de 11 à 20 et que celui de 21 à 31.

    À prendre avec l’Ausweiss, sinon double amende. Il faut bien remplir les caisses de l’état. Caisses percées évidemment.

  4. Rick Enbacker

    https:/ /fr.news.yahoo.com/coronavirus-emmanuel-macron-maintient-%C3%A0-202748407.html

    Excellente idée de continuer à célébrer la fête du ̶t̶r̶a̶v̶ail̶ chômage dans le contexte économique actuel

  5. sam player

    On est jeudi … et il n’y a pas de masque à la Poste…
    (rapport au message de É. Philippe de mardi qui disait jeudi ok)
    Sont même pas au courant…
    Bon, je n’y étais pas passé pour ça…

      1. Le Gnôme

        En principe, il doit y avoir des masques par palettes entières dans les supermarchés dès lundi. On peut toujours rêver, même s’il y en a , ça fera comme le PQ.

        1. Deres

          Toutes les administrations vont vouloir distribuer des masques gratuits pour se donner l’impression d’être utiles.

          Par contre, les supermarchés attendent toujours le nouveaux décrets sur la vente de masque puisque leur commerce est actuellement passible de prison … à 10 jours de leur utilisation massive en théorie !!! Mais cela va bien se passer … Comme le décret sera en retard ou imprécis, on va encore avoir droit à une cohue pas possible pour récupérer des masques… en symétrique de la ruée sur le PQ du confinement. On ne progresse pas d’un iota.

      2. Nemrod

        Et puis après y le 8 mai…je pense que pour le 11 c’est mort…
        Quelle mascarade …le cas de le dire.
        Heureusement que les boites sensées vont pouvoir en avoir ailleurs.
        Ca sent l’accident industriel…

        Moi a y est j’ai le droit d’en vendre…avec discernement qu’y disent en haut !

                1. Pheldge

                  Non, tout le monde sait que les pharmaciens, ils sont rien que de vils profiteurs capitalistes ! d’ailleurs, y’en a qui sont tellement riches d’avoir volé les prolétaires qu’ils ont des loisirs de milliardaires, comme la chasse ! 😉

                  1. Al Bundy

                    « sont rien que de vils profiteurs capitalistes ! »

                    Se sont des chefs d’entreprises à prix fixés, ça doit séparer le grain de l’ivraie.

                    J’en avais un ds ma clientèle défiscalisation en région Lilloise, une 40 aine d’années et trois pharmacies.

    1. deres

      Ils font généralement des annonces juste après avoir pris la décision en huis-clos avec leurs cabinets uniquement basés sur des rapports administratifs d’énarques des niveaux en dessous. Les « faiseurs » en bas de l’échelle ne sont donc mis au courant que quelques jours après en suivant la voie hiérarchique. Et il faut ensuite une bonne semaine pour que l’information comme quoi cela ne va pas marcher dans la dure réalité remonte jusqu’à nos décideurs …

  6. Le Gnôme

    Greta fait un don de 100.000 $ pour lutter contre le méchant virus. Finalement, sécher l’école rapporte énormément. Vous savez désormais quoi faire de vos enfants.

  7. Deres

    Ce qui me désole est la communication actuelle du gouvernement sur son efficacité en terme de masque. 500 millions déjà importé de Chine et un « pont aérien » plus un « pont maritime » depuis la Chine pou en livrer 150 millions par semaine depuis la Chine avec 7 rotations d’avions par semaine ! Fabuleux ! Qu’ils sont forts … avec deux ou trois de retard sur le besoin.

    Bref, les grands élans de patriotisme sur la réindustrialisation du pays et sa résilience sont passé à la trappe. C’est plus simple de toucher des euros virtuels de la BCE et de faire des chèques aux chinois avec de la dette que d’essayer de relancer une industrie française plombée par les règlementations et les taxes. Les chinois doivent d’ailleurs probablement être payé cash alors que les contrat avec les PME française font l’objets des fameux appels d’offres publics avec 90 jours pour le paiement plus des recettes tatillonnes. De toute façon, le gouvernement a mis les sociétés qui ne produisait pas de masque avant la crise en arrêt donc il est très difficile dans ces conditions de changer de production …

    1. pabizou

      Pendant qu’on disserte sur les masques on ne parle pas des choses qui fachent . Le courrier des strateges d’aujourd’hui rapporte que la Fed envisage une crise apocalyptique et de longue durée . Le spectacle ne fait que commencer mais pas sûr qu’il y ait du pop corn pour tout le monde

    2. Aristarkke

      Question rhétorique car je ne suis nullement candidat à rester réellement : l’Etat paie-t-il réellement à 90 jours ??? Parce qu’EDF, entreprise étatique s’il en fut, arrivait à payer à plus de cent vingt jours pour soixante réglementaires…

      1. Vodkaman

        Sur un bail commercial arrivé en tacite reconduction et qui a du passer sous les fourches caudines des Domaines + le gag Chorus, ça a été environ 400 jours avant que la situation soit régularisée : 800 k€ HT.

        Heureusement que la boîte où je bosse avait de la trésorerie.

        En ce moment, en tant que Bailleur avec des locataires qui sont à 30% (quand ça se passe bien) de leur activité habituelle, c’est plus la même. La fin du confinement annonce des liquidations d’entreprises massives.

        Le secteur d’activité étant déjà à l’os en terme de marge (transport/logistique), il devrait y avoir des surfaces vacantes en masse en 2021 (le temps d’acter les liquidations/ redressements).

  8. Le Gnôme

    Youpi, les fleuristes auront le droit de vendre du muguet le 1er mai devant leur devanture. Annonce faite le 30 avril à 17 heures, ça va être galère pour s’approvisionner. L’administration a fait un effort, elle aurait pu donner son accord le 2 mai.

    Bon, je suppose que le muguet n’est pas considéré comme indispensable et que les prunes à 135 euros vont descendre comme la grêle.

    1. sam player

      Je veux bien encore que quand il y a des employés, qu’il y ait des mesures de prises par l’employeur comme les plexis etc… mais quand c’est le commerçant lui-même qui sert la clientèle, c’est à chacun de prendre ses responsabilités, le client aussi
      Feu vert à réouvert, ouf… j’avais besoin d’une Torx T60 depuis une semaine… (cassée), le gars est allé chercher la douille et m’a servi au comptoir. Pas de plexi, il s’éloigne juste quand on prend le matos…

      Je me demande bien pourquoi c’était fermé depuis plus d’un mois… rien n’a changé au niveau réglementation depuis ? Ils se sont fait un film

      1. Aristarkke

        Beaucoup ont du planer dans l’éther et croire que cela allait être comme des vacances… avant de revenir violemment sur Terre avec un risque de faillites ou, version amoindrie, de licenciements de masse se profilant de plus en plus précisément…

        1. Al Bundy

          Y’en a encore beaucoup beaucoup ds les vapeurs Ari, ne souhaitant vraiment pas revenir au taff….

          HS, je viens d’apprendre qu’un smog, sans coronavirus, avait tué 12.000 rosbeef en 52 !

  9. sam player

    Coronavirus: Mic-mac autour de l’annulation des loyers HLM à Bobigny (20 minutes.fr)

    La mairie décide, sans consulter l’office HLM.
    C’est tellement facile avec l’argent des autres.

    En plus il semble que ca concerne tous les loyers de tous les HLM… quel que soit la situation des locataires…

    20minutes.fr/paris/2770923-20200430-coronavirus-mic-mac-autour-annulation-loyers-hlm-bobigny

    1. Aristarkke

      D’ici à ce que le maire soit le président de l’office d’hlm du secteur, il n’y a probablement qu’un pas. De plus, noyautés comme peuvent l’être les offices d’hlm par la gôche, cela devrait bien se passer pour l’exonération. Une perte d’exploitation au pire du pire compensée par la PP…

  10. MichelC

    Liberté, égalité, fraternité….

    Ouais, et mon cul c’est du poulet? Et en plus, on fait chier les pharmaciens.,

    Bande d’incapables. Et je suis poli.

  11. lafayette

    Un fermier surveillait ses animaux dans un pâturage éloigné, quelque part au sud de SAINT-GAUDENS, quand soudain une rutilante BMW s’avança vers lui dans un nuage de poussière.

    Le conducteur, un jeune homme portant un complet Armani, des chaussures Gucci, des lunettes de soleil Ray-Ban et une cravate Yves St-Laurent, s’étira le cou par la fenêtre et demanda au fermier :

    – Si je te dis exactement combien de vaches et de veaux il y a dans ton troupeau, me donneras-tu un veau ?

    Léon regarda l’homme, définitivement un yuppie, puis jeta un regard vers son troupeau en train de brouter tranquillement et répondit avec calme :

    – Oui, pourquoi pas…

    Le yuppie stationne son auto et s’empare de son mini ordinateur Dell,> le branche à son cellulaire, et navigue sur Internet vers un site de laNASA, et contacte ensuite un satellite GPS pour obtenir un positionnement exact de l’endroit, puis fournit les coordonnées à un autre satellite de la NASA qui numérise le secteur en une photo ultra haute résolution.

    Le jeune homme accède ensuite au site de photographie digitale Adobe et exporte l’image vers un site d’analyse d’image à Hambourg en Allemagne.

    Quelques secondes après, il reçoit un courriel sur son IPad Air mentionnant que l’image a été analysée et que les données ont été conservées. Il accède ensuite à une base de données MS – SQL via un OBDC connecté à une feuille de calcul Excel avec courriel sur son Blackberry et après quelques minutes, reçoit une réponse.

    Il se tourne vers le fermier et lui dit :
    Tu as exactement 1586 vaches et veaux.

    C’est bien vrai. Ok, tu peux prendre l’un de mes veaux, dit le fermier. Il observa donc le jeune yuppie qui choisissait un des animaux et le regarda amusé pendant que le jeune homme installait l’animal dans le coffre arrière de sa BMW.

    Alors le fermier dit au jeune homme :

    – Hep ! Si je te dis exactement dans quel secteur d’activités tu travailles, me redonneras-tu mon veau ?

    Le jeune homme réfléchit un instant et dit :
    Ok, pourquoi pas…

    – T’es membre du gouvernement de Emmanuel Macron, dit le fermier.

    – Wow ! C’est exact, dit le Yuppie,
    Mais comment as-tu pu deviner cela ?

    – J’ai pas eu besoin de deviner’, dit-il.

    T’es arrivé ici sans que personne ne t’invite, tu veux te faire payer pour une réponse que je connaissais déjà, à une question que je ne me posais pas.

    Tu t’es servi d’un équipement valant des millions d’euros pour essayer de me prouver que tu es plus intelligent que moi, alors que tu ne connais rien des travailleurs et de ce qu’ils font pour gagner leur vie. Tu ne connais rien aux vaches. Ce que tu as devant toi, c’est un troupeau de moutons !

    Maintenant, redonne-moi mon chien. »

  12. MichelC

    Dans lessentiel.lu:

    17h21 Les micro et petites entreprises peuvent demander l’aide financière

    Depuis mardi, les personnes concernées peuvent demander une nouvelle aide financière directe et non remboursable à hauteur de 5 000 euros, rappelle ce mercredi la direction générale des classes moyennes, dans un communiqué. Ce soutien s’adresse aux micro-entreprises, commerciales ou artisanales, qui ont subi une perte de leur chiffre d’affaires d’au moins 50% en raison de la pandémie. L’indemnité d’urgence non remboursable en faveur des entreprises occupant entre 10 et 20 personnes à hauteur de 12 500 euros peut également être sollicitée dès à présent.

    La France ressemble à un ramassis de rigolos, et encore, je reste poli.

      1. Pheldge

        c’est pourtant une division de la Direction de la Population, du ministère du Peuple, dans notre république démocratique populaire socialiste, et prochainement bolivarienne, camarade Gnôme, je m’étonne de ton étonnement ! vas-tu bien aux réunions de cellule ? doit-on informer ton commissaire de quartier, qu’il te programme un recadrage révolutionnaire ? 😉

      2. MichelC

        Au moins, ils ne se cachent pas. Il n’y a pas cette horrible hypocrisie comme en France. Tient, cela devrait être inscrit à l’UNESCO.

  13. MCA

    Nous ne sommes pas prêts de nous faire bronzer sur les plages :

    Atlantico

    « Le risque de voir actionner la responsabilité civile, financière et pénale des dirigeants politiques comme des chefs d’entreprise pour mise en danger de la vie d’autrui paralyse beaucoup les opérations de déconfinement. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.