Confinement : un gouvernement « poulet sans tête »

Ceux qui en doutaient encore sont maintenant bien obligés d’admettre que la France des libertés, de la démocratie et du gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple est en train de disparaître avec une vitesse croissante ces derniers mois. Le gouvernement, courant comme un poulet sans tête d’une urgence à l’autre, dégage maintenant plus l’odeur de la sauce BBQ avec laquelle il sait qu’il sera un jour croqué que celle d’une mâle assurance d’agir avec intelligence et fermeté pour l’intérêt de tous.

Et c’est logique : plus rien ne permet de camoufler qu’au-delà de l’état d’urgence sanitaire, le gouvernement ne semble avoir aucune idée de ce qu’il faut faire et ne veut donc plus en sortir de peur d’avoir à se justifier pour toutes les coupes franches dans les libertés auxquelles il a procédé depuis le début de l’année.

La dernière réaction (outrée, digne d’un enfant mal élevé) d’un Olivier Veran tançant les députés qui ne veulent pas entendre ses jérémiades en dit long sur les ressorts (ici, purement émotionnels) utilisés pour obliger tout le monde à rentrer dans le rang : non et non, le confinement ne pourra pas se terminer plus tôt que les dates décidées unilatéralement par le gouvernement, non et non, l’état d’urgence sanitaire ne pourra pas dépendre d’un choix de la représentation nationale et sera subordonné à des décisions prises entre gens non élus. C’est ainsi, et s’il y a objections, l’un ou l’autre ministre viendra hurler dans l’hémicycle, tenez-le vous pour dit.

Pourtant, n’en déplaise au petit marquis froissé en charge de la santé en France, plus les semaines avancent, plus le décalage entre ce qui est fait sur le plan sanitaire et l’impact réel de l’épidémie apparaît important, plus apparaît la disproportion entre les restrictions, fermetures, couvre-feux et autres confinements d’un côté et ce qu’on observe effectivement comme dégâts sanitaires. L’impact économique devient tel et va finir par mettre en danger une telle portion du système français (y compris de soins) que plus rien ne pourra justifier de continuer la folie confinatoire actuelle.

Pire : à mesure que les confinements et les contraintes de plus en plus débiles s’amoncellent apparaissent de nouvelles victimes, pas économiques mais bien sanitaires cette fois-ci : surmortalité cancéreuse, d’AVC non traités, maladies mal ou pas diagnostiquées, réductions de chance de survie pour certains traitements, la liste s’allonge à tel point que le bénéfice affiché pour les mesures mises en place ne compensent plus les dégâts.

Le pays, qui n’est plus gouverné mais seulement piloté, au jour le jour, par une poignée d’experts non-élus et de décideurs technocratiques plus ou moins officiels, se retrouve à la merci de l’Occupant intérieur, administrations et coteries politiques de municipalités ou de départements qui s’en donnent à coeur joie pour continuer le pillage auxquels ils se livraient plus discrètement jusqu’à présent.

C’est ainsi que la mairie de Paris a décidé d’en finir une fois pour toute avec les restaurateurs qui survivent encore dans la capitale : avec toute la finesse qui caractérise Anne Hidalgo, l’édile parisienne a décidé d’interdire la vente à emporter, seul gagne-pain des restaurants et bistrots de la capitale, entre 22h et 6h. Apparemment et pour l’impressionante virologue de la mairie de Paris, le virus se déplacerait de nuit, de plats en plats avec une mobilette et une sacoche Ubereats.

Néanmoins, rassurez-vous : ce que détruit l’État, au travers d’une municipalité socialiste débridée, l’État peut le reconstruire avec flonflons et petits fours d’inauguration au travers d’une mesure gouvernementale finement ouvragée : pendant que l’Anne de Paris pilonne son petit commerce, au moins le gouvernement décide-t-il, entre deux allers-retours caquetants à l’Assemblée nationale, de prendre en charge les frais d’envoi des livres des librairies indépendantes.

Eh oui, vous avez bien lu : décidant courageusement de concurrencer Amazon frontalement, Étaprizon, le géant français du no-commerce en ligne, décide donc d’offrir la livraison pour tous les achats de livres effectués auprès de l’un ou l’autre libraire agréée, tamponné et dûment cerfaté.

Le contribuable français s’en frotte déjà les mains de plaisir, d’autant qu’il sait qu’Étaprizon va grignoter inexorablement des parts de marché à toute l’activité commerciale du pays : tous les politiciens, ceux du gouvernement en tête, en bons ignares économiques qu’ils sont, sont en effet montés au créneau pour inciter les Français à ne plus passer par Amazon, le concurrent visible.

Refusant sans doute de comprendre (explication charitable) ou incapable de le faire (explication probable) qu’Amazon n’est pas – loin s’en faut – le producteur des biens qu’il vend, mais simple revendeur de fabricants dont une pléthore d’indépendants français, nos fiers imbéciles réclament donc de sabrer une nouvelle fois une des voies que ces fabricants et commerçants français avaient pourtant choisi librement afin d’écouler leurs produits en ces temps où la vente en magasin a été formellement interdite, justement par nul autre qu’Étaprizon.

Les décisions des uns, qui font mine de sauver les meubles, et celles des autres, qui les cassent et les brûlent avec application, s’enchaînent actuellement dans le pays dans ce qui ressemble de plus en plus à une cacophonie douloureuse d’actes idiots dont la facture finale promet d’être extrêmement salée. Plus exactement, les politiciens français font de l’improvisation totale dans ce qui s’apparente une fois de plus à un foutage de gueule phénoménal qui, en plus de coûter des montagnes d’argent public, coûte maintenant des emplois, des entreprises, des commerces et ultimement des vies.

Tout ceci, cet amoncellement d’âneries scandaleuses mises en place par des foutreboules de cirque politique et des corniauds glorifiés de titres ministériels ne peut conduire qu’à une catastrophe économique d’ampleur biblique qui rendra la crise sanitaire fort modeste en proportion. Cela ne peut pas se terminer en chanson.

Français, tenez vous prêts.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires324

  1. Le Gnôme

    Tout ceci a l’air aussi efficace et aussi coûteux que la planification en système soviétique. Il est à parier que cerla se terminera de la même façon.

  2. Blondin

    1940 avait révélé la médiocrité abyssale des « élites » (politiques, diplomatiques, militaires) françaises
    2020 révèle l’impéritie totale de notre administration et de notre personnel médiatique et politique.
    Les années à venir vont être…. spéciales.

    1. Aristarkke

      Nous avons été bassinés toute cette fin de printemps et cet été que tout serait en place pour accueillir la deuxième vague de Covid, notamment en terme de capacité hospitalière…
      Nous voyons en direct live que nous sommes fins prêts comme il y a juste 150 ans pour une autre guerre (spoiler: perdue)

    2. Theo31

      C’est toujours l’esprit de Munich qui est à l’œuvre. Quand on voit que le pederaste de l’Elysee est incapable de montrer ses testicules à plus de 2000 km d’Ankara, on est mal. Ça va très mal se terminer.

      #j’aiégarémestesticules

    3. Deres

      Et le diagnostic est immédiatement le même. A l’époque, les français étaient donc lâches et décadents : les mêmes élites devaient donc les reprendre en main de façon autoritaire. Aujourd’hui, les français ne sont pas assez obéissants et civiques donc les élites sont « obligés » de leur ôter leurs libertés. Ces pauvres élites françaises sont toujours obligées de se sacrifier pour tirer vers le haut ces pauvres français déplorables qui ne comprennent rien à leur gradeur.

  3. Calvin

    On a mis comme premier ministre la personne en charge du déconfinement.
    Ce qui est son seul fait d’armes.
    Or, ce que l’actuel confinement montre, c’est que le déconfinement a bel et bien été raté.
    Promouvoir les incapables est vraiment la marque de fabrique de Etaprizon

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Cazeneuve n’avait pas fait mieux ? (vous savez, cet ectoplasme miniature qui, selon des sources officielles fut premier ministre d’un président nommé Hollande).

    1. douar

      Tu parles, déconfiner à l’arrivée des beaux jours et des températures qui vont avec, qui inhibent le coronavirus, ne rien faire aurait été aussi efficace…

    2. deres

      Quand la personne chargé du déconfinement fait un confinement, il me semble évident qu’il y a eu merdage …

      Ceci dit la vrai mission de Castex est d’être moins populaire que Macron en lui servant de gilet pare-balle, ce que son prédécesseur se gardait bien de faire. Macron est donc tout à fait aux anges avec la prestation de ce sbire !

    3. ~~Tribuliste~~

      Quand ça foire ça ne vient pas des zélites, forcément. Alors resservir sans cesse la même soupe finira bien par générer des résultats. Comme la nullité ne les effraie pas des résultats médiocres les satisferont.

      1. Pythagore

        Ben non ce sont les francais qui n’en font qu’à leur tête, qui ne respectent pas les règles barrières, ben c’est l’état profond, qui la leur met profond, ben non c’est pas les zélites, y font tt comme y faut mais les gens y comprennent rien.

    4. Frans

      Ce n’est pas son seul fait d’armes: De 2005 à 2006, Jean Castex est le directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins au ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, où il participe à l’introduction de la notion d’objectifs et de rentabilité dans l’hôpital et à une rationalisation des coûts dans le cadre du plan hôpital 2007, qui introduit notamment la tarification à l’activité (« T2A »).

      Il est ensuite directeur de cabinet de Xavier Bertrand au ministère de la Santé de 2006 à 2007, puis au ministère du Travail de 2007 à 2008.

      Une grosse part de responsabilité, donc, dans l’état présent de l’hôpital en France.

  4. Pheldge

    Papet, j’peux pas, c’est vendredi, et vendredi, c’est céleri ! et comme tout le monde le sait, avec le céleri, j’ai ré-mouillade 😉

    Et en hommage au poète :
    « Aujourd’hui c’est vendredi et j’voudrais bien qu’on m’aime
    J’sens qu’j’vais encore finir chez Vanda et ses sirènes »

  5. Aristarkke

    « nouvelles victimes, pas économiques mais bien sanitaires cette fois-ci : surmortalité cancéreuse, d’AVC non traités, maladies mal ou pas diagnostiquées, réductions de chance de survie pour certains traitements »
    Logique du Sapeur Camembert qui creusait des trous pour en reboucher d’autres puisque pour sauver principalement une catégorie de malades, on en condamne d’autres considérés subitement comme moins malades…

    1. Cata

      Les chiffres 2020 des décès liés aux accidents domestiques devraient aussi être croquignolets. Les accidents domestiques causent, en moyenne, 20.000 morts/an hors confinement. Bref, les dommages collatéraux des errances dystopiques du gvt vont probablement être plus significatifs en terme de mortalité que le virus.

  6. Nemrod

    Pour être juste les dirigeants français ne sont pas les seuls à courir comme des canards sans tête
    C’est toute la basse cour qui est décapitée.
    Et qui fait n’importe quoi en un mimétisme hallucinant.
    Chez nous ça vient s’empiler sur des décennies d errance donc ça va plus mal encore se passer.
    D autant que les responsables de la gestion passée sont ceux de la gestion future.
    La rea chroniquement débordée en hiver l’est aujourd’hui en automne.
    Nos capacités d adaptation sont quasi nulles.

    En fait nous sommes comme quelqu’un qui se pend par peur de la mort.

    1. Theo31

      R. Cialdini à expliqué que de nbreux suicides resultaient du mimétisme. Quand une star se suicide, le nombre des tués sur la route augmente.

  7. hub

    Avec un certain fatalisme, et une dose d’ignorance, « on » pouvait accepter le premier confinement, devant un virus dont les scientifiques ne savaient pas grand-chose. Pour le deuxième confinement, l’exaspération domine… on sent les gens à bout de tant de conneries cerfatées

    1. Jacques Huse de Royaumont

      En matière de connerie, j’ai appris que dans un collège, une AVS (aide de vie scolaire, c’est à dire en charge de cornaquer individuellement les plus neu-neu en les assistants à l’école) a été autorisée à télétravailler…
      Ne me demander pas comment elle fait.

  8. Daniel

    Après avoir saboté l’industrie, les hôpitaux, l’enseignement, l’armée, l’agriculture, la sécurité, l’Etat s’attaques aux commerces. Je n’arrive pas à croire qu’il s’agit d’incompétence, la volonté de détruire l’homme blanc et la civilisation chrétienne me paraît être le vrai motif.

    1. Husskarl

      C’est sûr qu’autant de bêtise, c’est quand même compliqué à imaginer…
      Mais il faut relativiser, regarder la révolution française, l’URSS, Pol Pot et on se rend compte que la bêtise peut être abyssale, façon Marianne.

  9. Higgins

    Nathalie MP a fait un très bon billet sur ce sujet : https://leblogdenathaliemp.com/2020/11/06/vote-sur-letat-durgence-sanitaire-olivier-veran-nous-fait-le-coup-de-la-saine-colere-a-la-royal/
    La situation est grave car une vraie dictature (sanitaire?) se met en place subrepticement. Une arme a été mise dans les mains d’un groupe d’individus malsains. La députaillerie a montré une fois de plus sa bassesse avec ce vote inique sur le prolongement de l’état d’urgence sanitaire. Je crois de plus en plus qu’une réaction va avoir lieu et cette réaction sera d’autant plus violente que l’incohérence et l’incompétence du pouvoir seront visibles. L’avenir s’annonce sombre.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Réaction ? Je l’espère, mais j’ai des doutes. Les doses d’anesthésiant injectées au peuple ont été telles ces dernières décennies que ses capacités de réaction sont largement altérées.
      Par contre, il va être intéressant d’observer comment nos génies vont faire pour s’en sortir. C’est trop gros pour les moyens de propagande habituels. Nul doute qu’ils vont essayer, mais sauront-ils être suffisamment efficaces pour réduire les mécontents actifs à un nombre gérable ?

      1. Olivier Vitri

        Comme le disait Charles Gave : avant tout mettre l’économie par terre, s’assurer ainsi d’un chômage pandémique, récupération du foutoir via la fonctionnarisation avec BCE Imprimerie en Sponsor Officiel.

      1. Marcello Biondi

        J’allais le dire. J’avais déjà mis un commentaire dans ce sens il y a quelques mois. Quand le français n’a plus rien dans son assiette c’est seulement là qu’il commence à se bouger.

      2. Student of Liberty

        « Ce n’est pas pour demain »: vous avez des infos? Les clowns à roulette vont démissionner en bloc et arrêter de tout saboter?
        Parce que si vous comptez sur eux pour faire pousser le patates et les mettre dans votre assiette, vous faites preuve d’un bel optimisme. Il n’y a aucune raison de penser qu’ils ne vont pas parvenir à flinguer la production/distribution alimentaire également.
        Ce serait une belle occasion d’imprimer de nouveaux tickets de rationnement, d’interdire le marché noir et de coller de nouvelles amendes en conséquence.

          1. Pierre 82

            Lu chez Charles Sannat ce matin: ‘C’est beau une fin du monde, mais c’est long ». Allez savoir pourquoi, mais ça m’a fait pisser de rire, comme quand une simple phrase arrive à synthétiser le fond de ma pensée depuis ans…

      3. durru

        Pas pour demain, certes, car il y a encore l’imprimerie de la BCE et les pénuries sur les produits « essentiels » ne sont pas encore là.
        Mais au rythme où vont les choses, m’est avis que la journée de demain ne va pas être très longue.

  10. pabizou

    Ouais… Je ne suis pas aussi sûr que vous que le confinement ne soit là que pour des causes sanitaires . Il semblerait que derrière la façade se cache plus d’idées liberticides qu’autre chose . Bienvenu dans 84 et tenez vous tranquilles les drones vous surveillent déjà et ça ne fait que commencer .

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Par nature, l’administration déteste la liberté du peuple : tous ces choix individuels font régner une incertitude intolérable. Leur ennemi est l’imprévu et toute décision qui leur échappe en est porteuse.
      La mise à mort des petits commerces et des indépendants va en ce sens : ils sont trop peu contrôlables pour être supportables.

      1. Montboudif

        Nos élites préfèrent avoir à faire aux patrons d’amazon et consorts, qui appartiennent au même monde, qu’aux déplorables habillés en jaune.

    2. Theo31

      C’est évident : il s’agit d’empêcher les mouvements style gilets jaunes d’aller brailler.

      Je prends les paris que la Saint Sylvestre sera très animée.

  11. taisson

    « Réaction il y aura si et seulement si les frigos sont vides, et pas avant. Autant dire que ce n’est pas pour demain. »

    Oui !! Bien sur, l’histoire ne se répète pas, mais rappelons nous qu’il à fallu plus de 70 ans aux Russes pour sortir du tout collectif…
    Et pourtant, le peuple Russe est bien plus rude et plus résistant que les Français, et contrairement à eux, il n’avait absolument rien à perdre !
    Il faut donc bien voir que rien ne se passera tant que les bobos et leurs suiveurs auront leurs gadgets et un peu de bouffe écoloconsciente.
    Les autres s’agiteront de temps en temps façon gilets jaunes, et seront bien matraqués par la police, et si besoin l’armée.
    Bien sur, on fera bien attention de ne pas trop froisser les nouvelles populations qui sont les électeurs /alibi de demain…
    La pandémie n’est qu’un détail de l’histoire !

    Donc, compter une bonne dizaine d’années pour arriver à la misère totale, encore autant pour que l’on ne puisse plus la légitimer d’une façon au d’une autre, et encore un peu de temps pour que se constituent des groupes de survie plus ou moins armés…
    On arrive aux environs de 2050…
    Qui sera aussi le moment de la bascule des populations, quand les gens issus des générations successives millénaires de ce pays ne seront plus majoritaires.
    Encore quelques années, et les désespérés seront accusés de déclencher la guerre civile et seront écrasés facilement par des « forces de l’ordre » ethniquement haineuses et formatés pour ça !
    Si l’on n’y crois pas, voir les coptes d’egypte…

    Tout va bien se passer !!

    1. J-J Tatie

      @taisson Bonjour, excellente démonstration, rien à ajouter, encore moins à soustraire, je pense absolument comme vous ! No Future. Vu mon àge, je pourrais m’en balancer, mon futur est loin derrière moi mais cette pensée m’est insupportable. Que faire, donc ?
      Bien à vous.

  12. Lorelei

    Si ça ne convient pas à m. Véran, pourquoi ne dépose-t’il pas son costume et enfile une blouse? Il est médecin de formation.
    Son coup de sang représente bien l’arrogance de cette clique politicienne qui se pense au-dessus des autres.
    Pourquoi pas de nouveaux lits de réa cet été?
    Gestion socialiste a minima. « Dis-moi ce dont tu as besoin, je t’expliquerai comment t’en passer ».
    On ne comprend plus ni ce qui est demandé, ni ce qui est voulu. Mais à la fin, ce sera la faute des Français qui n’auront pas été assez obéissants.

    1. deres

      Le grand « Segur  » de la santé de cet été n’a mené à aucun changement ni décision concrète. Ils ont seulement lâché 8 milliards à crédit au personnel soignant pour acheter son calme. La croissance de l’administration remplaçant le personnel soignant et lui faisant remplir des fiches toute la journée va continuer de plus belle augmentant les couts de la santé au passage.

      1. Lorelei

        Pour ceux qui le saurait: les hôpitaux et cliniques privés sont toujours en -dehors du système de prise en charge des malades du Covid?

          1. kekoresin

            …avec quelques couacs dans certaines régions dus à l’extrême efficacité de l’ARS.

            Ma fille est en deuxième année d’école d’infirmière. Sa classe attend toujours un coup de fil pour être mobilisée. De ce qu’elle sait, les autres étudiants sont dans le même cas. Cependant, à 1,02 euros de l’heure, ma petite chérie n’est pas pressée d’aller suppléer aux errements coupables de nos irresponsables politiques !

      1. Pierre 82

        Quand je vois certains jeunes médecins, je suis un peu inquiet: j’en ai vu beaucoup se contenter de tapoter sur leur clavier en me posant des questions lues sur leur écran, et pousser ensuite sur le bon bouton pour obtenir une ordonnance. Tant qu’on est dans la trachéite, ça va, mais je me demande quand même ce qu’ils valent réellement quand c’est plus compliqué. A mon avis, pas grand chose. J’ai l’impression que cette génération de médecins appelle de leurs vœux la mise en place d’un guide de médicaments à prescrire obligatoirement. Pour eux, c’est moins fatigant, et surtout, s’ils suivent le guide, on ne peut pas les attaquer. Les ARS sont pour eux une bénédiction et ils considèrent des gens comme Péronne ou Raoult comme des vestiges d’un temps passé, et qu’il est temps de passer à autre chose. Et cette situation est normale: on a laissé les universités partir en sucette, en donnant des diplômes universitaires à des gens incapables de penser par eux-même et d’avoir un esprit critique, il n’y a pas de raisons pour que les écoles de médecine n’aient pas pris le même chemin…

  13. René-Pierre Alié

    Sur Dreuz : Signe de la dégénérescence du temps, la petite merdeuse Greta fait la morale au président des Etats-Unis – attendez, ce n’est pas cela qui est dégénéré, c’est le point suivant : les médias applaudissent.

  14. Marcello Biondi

    Jeff Bezos vient de vendre 3 milliards de dollars d’actions Amazon. C’est signe qu’il a peur de la concurrence d’Etaprizon.

  15. Gérard

    Un peu d’optimisme, que diable ! Avec le confinement, on risque (un peu) moins d’être décapité par un musulman plus ou moins radicalisé. Ce qui justifie amplement d’augmenter le budget dédié au traitement de l’immigration puisque le risque induit diminue. Tout cela est finalement très cohérent.

  16. ~~Tribuliste~~

    Avec un peu de chance et selon votre lieu d’habitation, si après TOUS les avertissements, TOUTES les preuves qu’Amazon est un monstre qui oeuvre à votre perte ; vous continuez à commander chez eux, éh bien ne soyez pas étonné que vos colis s’égarent, soient détériorés.
    Quelques décérébrés prendront même des initiatives et viendront abîmer votre boite aux lettres, votre véhicule ou domicile.

    Parce que la France de demain ça commence comme ça aujourd’hui : tu fais comme on te dit ou tu vas en payer le prix… par des actes gratuits et lâches mais ça leur convient très bien à ces crétins encore collégiens en âge mental..

  17. Deres

    Lol, ils ont démantelés un « réseau » de faux justificatif de tests négatifs à Roissy. En fait, c’était juste les emballeurs de valises illégaux qui se sont reconvertis avec des imprimantes … Encore un système administratifs à toute épreuve !!!

    Vous vous imaginez donc bien que les tombereaux de personnes venant du tiers-monde en avion avec un justificatif datant de moins de 48h ne présentent donc aucun danger …

    On m’a aussi dit que des gens ayant pris l’avion depuis l’étranger ont été prévenu après coup que certains des passagers avait embarqué à bord en sachant qu’ils étaient contaminés (je suppose que l’appel de la santé gratuite française est irrésistible …).

  18. Deres

    Pour moi, cette crise du COVID est clairement la crise qui était annoncée car arrivant justement tous les 10-15 ans de manière cyclique. Ces crises sont imprévisibles car justement leurs causes sont à chaque fois différentes. On attendait une crise venant des marchés financiers (dettes, monnaies, faiblesse des banques, …) mais c’est l’erreur habituelle de s’attendre à la même crise que la dernière fois.

    Il est évident que depuis la crise de 2007, nos gouvernement n’ont résolu aucun de nos problèmes structuraux et n’avait pas réussi à réduire ni le chômage ni la dette ni la dépense publique galopante. Le résultat de cette nouvelle crise sera donc d’atteindre un nouveau plateau avec un chômage persistant plus grand et une dette irréductible associée à une dépense publique encore pus grande. Et bien évidement un autoritarisme de l’Etat encore pus important. La nouvelle normalité sera probablement un chômage structurel de 12-15% et une dette de 120-140% avec un part du PIB public de 60%. Plus plein de belles promesses de changer cela bien sur.

    Et cela restera comme cela jusqu’à la prochaine crise dans environ 10-15 ans. J’espère juste que cette crise de 2030-35 ne soit pas la troisième guerre mondiale avec la Chine où nous changerions de vassalité.

  19. Aleph

    J’ai l’impression que le confinement est essentiellement administratif en ce qu’il parasite l’activité des employeurs vis-à-vis des employés, des clients, des contrôles.

    Pour ma part, je n’ai jamais encore eu à montrer mon ausweis, et j’ai franchi Meudon-Paimpol entre 8h20 et 2h00 du matin sans être arrêté.

    Bonne journée.

      1. Aleph

        Non, personne. J’ai fait le même trajet début mars et une voiture de gendarmerie m’a demandé de sortir à Chartres pour vérifier les ausweis avant de me laisser reprendre mon chemin vers la Bretagne. Puis j’ai refait un aller et retour vers le 8 mai, le 26 juin et le 11 juillet sans rencontrer quiconque.

        En revanche, au printemps, devoir montrer un ausweis et se faire interdire un bosquet absolument désert à 800m d’un hameau complètement isolé sur la côte, ainsi que le sentier des douaniers, j’ai connu ça et trouvé ça vétilleux, pour ne pas dire plus.

        Je me suis dit que le pays acceptait très bien les restrictions abusives des libertés, et que ce n’était pas bon du tout.

        Mais actuellement, rien, pas de contrôles.

    1. Courtial

      Pareil, je n’ai pas bougé si loin mais pour l’instant pas croisé un seul contrôle, la vie a l’air beaucoup plus « normale » qu’en mars dernier, il n’y a pas ce côté 28 jours plus tard. Je soupçonne que l’administration plus proche du terrain a bien senti qu’on courrait à la catastrophe et a limité les dégâts en détournant les yeux autant qu’elle le pouvait.

      Mais du coup on se demande encore plus à quoi ça sert, autant assumer qu’on n’a pas les moyens d’un nouveau confinement et ne rien faire. On retombe donc sur l’hypothèse confinement à enforcement sélectif qui va soudainement être très rigoureusement appliqué quand des bandes de gueux vont essayer de relancer les gilets jaunes.

      Je vous laisse je vais vomir.

      1. Husskarl

        Ca vient, ces jean-foutre réclament un durcissement et certains pignoufs des amendes de 10 000€ plus contrôle de votre maintien en résidence forcé.
        Prochaine étape, les camps de rééducation. La république retourne à sa source, ses vraies valeurs, ça fait chaud au coeur.

        1. P&C

          +1
          Forger « l’Homme Nouveau » a toujours été le but de fond… c’est bizarre, mais cela ressemble de plus en plus au Dernier Homme.

        2. Theo31

          Des hommes, des femmes, des vieux, des femmes enceintes eventrees à la baïonnette, c’est ça la République. Deux siècles après, les Vendéens n’ont pas oublié.

        3. MCA

          @Husskarl 6 novembre 2020, 13 h 57 min

          Moi j’attends avec intérêt la sortie du vaccin miracle testé à la va-vite, obligatoire, et dont les fabricants auront au préalable été exonérés par une loi votée par nos chers députés de toute poursuites en cas d’accident vaccinal.

          Je sens qu’il va y avoir du sport!

      2. glot

        Selon des sources proche de l’Elysée, Macron constate que le confinement n’est globalement pas respecté et que les forces de l’ordre sont incapables de contrôler les attestations, tandis que la colère gronde chez les commerçants fermés
        Le gouvernement pourrait décider de ne confiner que les personnes de plus de 65 ans et certains malades d’autres pathologies
        ———————————–
        Selon nos informations, l’exécutif réfléchit à un scénario conduisant à l’avenir à un confinement des seules personnes vulnérables. « On travaille dessus, si l’épidémie réduit », souligne-t-on dans l’entourage de M. Macron.

        L’hypothèse est défendue à bas bruit – et évoquée sous le couvert de l’anonymat – par certains membres du premier cercle président.
        —————————————————-

        1. Husskarl

          Tous ses électeurs donc, les vioques et les boomers ? Je n’y crois pas.
          Et puis la constitution je crois prévoit l’égalité de traitement, ça va être compliqué.

          1. Theo31

            Boomers, fonx et muzz.

            « la grande mosquée de Paris et sa fédération nationale appellent les musulmans de France à voter massivement pour le candidat Emmanuel Macron qui, dans le respect des valeurs républicaines et de l’application stricte des principes de la laïcité, incarne la voie de l’espoir et de la confiance dans les forces spirituelles et citoyennes de la Nation ».

            No comment.

            1. MCA

              MDR

              Ça serait marrant qu’il ne confine que les muzz pour 3mm3d3r Erdogan.

              Avec la bande de clowns aux manettes, ils en sont bien capables.

              J’imagine déjà la tête de Véran annonçant la nouvelle devant les caméras…:o)))

          1. glot

            Ils fixeront la barre, en se basant sur l’age auquel les seniors reçoivent un bon de vaccination anti-grippal gratuit de la CPAM. soit 65.

          2. taisson

            Avec un peu plus…pour moi !
            Mais je doute de l’efficacité, parce que vu que la plupart de ceux la ne bougent déjà pas beaucoup, et ne voient pas grand monde, je ne vois pas bien le gain !
            Juste une brimade de plus, parce Macron, lui, sait bien que ce n’est pas là que se trouvent ses réserves électorales !!.
            Par contre faire croire au public que toutes ces tracasseries sont juste faites pour « sauver les vieux », ça c’est bon pour en faire des boucs émissaires…Pour les confiscations et taxes à venir.

            Les raves parties, manifs et lotos sauvages de vieillards sans masque se léchant le museau vont enfin cesser !! Et enfin on ne verra plus ces troupeaux de vieux agglutinés dans les transports publics ..

            De toutes façons, dans le village potemkine France, tous ces vieux, ça fait sale et pas moderne, faute de pouvoir s’en débarrasser, mieux vaut les planquer !

            Pourtant, il semble que l’on meurt bien mieux du covid parfaitement confiné en epad que quand on peut rester en liberté !

            Parmi les très vieux, (85 et +) ceux qui vivent chez eux, sont beaucoup moins nombreux à être malades, même les plus actifs… Qui font leurs courses, et tout le reste eux mêmes !!

            Y à qu’à interdire d’être malade, et de mourir en même temps, et tout ira bien à l’hôpital ! Il faudrait encore un peu plus de planification.

            « Elite » = Poulets sans tête ?

        2. Aleph

          Les questions sanitaires sont réglées en regardant non pas la carte de l’épidémie et ses projections, mais bien la carte et les projections électorales.

        3. Dr Slump

          De mon point de vue, aucun président avant lui n’a suscité autant de propos de « sources bien informées » publiées par la presse, et selon lesquels il serait, à chaque fois, furieux des conneries que ses subordonnés auraient faites dans son dos, ou, magnanime, désireux de corriger les excès d’enthousiasme de son équipe de bras cassé patentés.

          Fuites orchestrées, enfumage, mensonges et manipulations. Observons les décisions qui seront prises après ces propos lénifiants, moi je dis que ça ne va pas faire pshiitttt, ça va faire paf dans la gueule.

    2. Aristarkke

      Perso, j’ai réussi durant la semaine à éviter deux pelotons de contrôle. Mais c’est parce que le préfet de l’Essonne a fait du zèle en demandant la mise en œuvre de nombreux contrôles des déplacements. En revanche, Ras dans le Val-de-Marne ou même Paris…

  20. glot

    les Français n ont marre de Castex Véran Darmanin Blanquer et les autres.
    Hier Véraan donne une conférence de presse pour dire que tout est sous contrôle et pas un seul journaleux pour lui demander pourquoi le vaccin anti-grippal 2020 est en pénurie complète sur tout le territoire

  21. PLC

    Passer par Amazon plutôt que par un libraire indépendant fait donc faire des économies à l’État, c’est bien, je suis conforté dans mes choix.
    J’attends maintenant une action de la CGT pour faire fermer Amazon, just for fun.

  22. Calc80

    J’aime bien le logo Etaprizon.
    Il y en a un autre, dans le même esprit, qui serait assez intéressant pour décrire la situation actuelle : Trahizon.

    1. Pierre 82

      Il y a des années que j’achète mes bouquins sur Amazon. Désolé. Qu’on m’explique clairement à quoi sert un libraire. Il y a peu de chances qu’il ait les mêmes centres d’intérêt, donc vous devez déjà connaitre le titre le titre et l’auteur du bouquin que vous chercher. Déjà, il vous tirait la gueule si vous ne connaissiez pas l’éditeur quand vous lui demandiez de commander un livre. Mais qu’est-ce que j’en ai à foutre, moi, de l’éditeur? Franchement, quelle est la valeur ajoutée d’un libraire? Nulle. Faut y aller deux fois, et en plus, le gars n’est même pas sympathique, et n’y connait rien à ce qui vous intéresse… c’est comme les canuts ou les fabricants de bougie, il y a un moment où il faut savoir évoluer, proposer quelque chose. Et là, ils font comme si internet n’existait pas, et ne propose rien de nouveau.

      1. René-Pierre Alié

        Un libraire sert surtout à ce qu’une librairie reste ouverte. De plus, il y a encore quelques libraires de droite, et d’extrême, oui, oui. Ce qui vaut à la « Nouvelle Librairie » d’être souvent la cible de nos braves démocrates antifas.

        1. Pierre 82

          Une librairie « de droite » en plein quartier latin, tout comme les librairies de type « La Procure » (cathos) ou spécialistes en ésotérisme, ou autre, ont effectivement apporté quelque chose à leur boutique. On y trouvera une personne intéressée par son sujet, qui peut conseiller, et surtout discuter, et donc amène une vraie valeur ajoutée, commercialement parlant. Ce sont précisément ceux-là qui ont une utilité, qui ont une chance de survie, et ceux-là seulement.
          En fait, je suis partisan de ne pas faire de l’acharnement. qu’on arrête de vouloir soutenir financièrement les librairies avec de l’argent public.

      2. heli0gabale

        + 10

        J’ai arrêté de commander à ma libraire parce que c’est long, chiant et pas pratique. J’allais chez une libraire très gentille pourtant. Elle n’y connaissait pas grand chose par contre (quand je lui commandais un livre elle regardait carrément sur Amazon pour voir si il existait).

        1. Aristarkke

          « J’ai arrêté de commander à ma libraire parce que c’est long, chiant et pas pratique. »
          Point de départ de Bezos qui avait également trouvé cela anachronique devant le potentiel d’internet…

          1. MCA

            Franchement je n’ai jamais vu une efficacité pareille.

            Je pense que les sites référencés sur Amazon ne doivent pas être à la fête tous les jours et on intérêt à filer doux s’ils ne veulent pas être déréférencés.

            Preuve en est, une fois je commande une carte réseau pour une ancienne imprimante laser professionnelle HP via Amazon en Allemagne et reçois une carte différente de celle prévue et impossible de la paramétrer.

            Récla chez Amazon, dans l’heure suivante le fournisseur m’envoie un mail d’excuses + remboursement + gardez la carte pour éviter la réexpédition.

            Résultat, après un bon paquet d’essais et documentation de paramétrage de cette carte récupérée sur internet, ça se met à marcher du tonnerre de Dieu….

            Merci Amazon !…. :o))))

            Il faut dire aussi que c’était une carte d’occase récupérée sur une ancienne configuration et qui n’avait rien coûté à l’expéditeur.

            On vit une époque formidable ! :o)))

            1. heli0gabale

              Ça me fait penser que pour ma carte graphique j’ai fait jouer 2 ou 3 fois le retour Amazon pour avoir exactement celle qui me convenait mieux au meilleur prix.
              Amazon c’est typiquement le genre de truc où on se demande comment on faisait avant que ce truc existe.

    2. heli0gabale

      La semaine dernière, j’ai commandé 3 bouquins sur Amazon qui étaient censés arriver le lundi, je les ai eu le mardi. Amazon m’a remboursé le scandaleux centime de frais de livraison.

      J’en ai pris 2 autres, ils étaient censés arriver aujourd’hui, je les ai eu hier.

      Comment lutter contre un service pareil ? Amazon über alles.

  23. Jules

    C’est devenu Kafkaïen ! Autant de pouvoir dans les mains de personnes aussi stupides. C’est effrayant.
    C’est si compliqué de définir un protocole sanitaire clair et que tous ceux qui peuvent le respecter puissent travailler ?
    Pour sauver les potentiels victimes de cette pandémie, ils sacrifient des centaines de milliers de personnes… La crise économique va faire beaucoup plus mal que la maladie. C’est catastrophique.
    Extrait du film « Big Short » : « If we’re right, people lose homes. People lose jobs. People lose retirement savings, people lose pensions. You know what I hate about fucking banking? It reduces people to numbers. Here’s a number – every 1% unemployment goes up, 40,000 people die, did you know that? »
    Remplacer banking par politics.

  24. urbaing

    En lisant H16 on sent le parfait connaisseur de la tuyauterie administrative galvanisée a la française.
    Comme disait Courteline « Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. ».
    Moi je suis un peu éloigné de tout ça. Je vis à la Réunion.
    Pourtant la connerie y sévit à plein tubes également.
    Pour en rester au sujet de H16, il y est impossible de s’y faire livrer par Amazon ou autres. Les gabelous veillent. La réunion est bien un département mais apparemment il n’est pas vraiment français puisqu’il est considéré par les administrations comme un territoire étranger. Taxes, surtaxes, Cerfas, autorisations d’exportation… Tout est fait pour faire suer le burnous du quidam tout en balançant des montagnes de pognon en aides diverses RSA Allocs sur des tas de gens qui viennent sucer le sang de la bête.
    On a meme découvert récemment un ministre comorien des affaires étranges qui émargeait depuis plus de 10 ans au RSA à la Réunion et au 100% médical gratuit.
    Les français sont gentils
    https://fl24.net/2020/10/03/generosite-francaise-un-ministre-comorien-touche-le-rsa-a-la-reunion/

    1. Pheldge

      tiens, un compatriote ? pour la livraison Amazon ou autre, la plupart des vendeurs ne veulent pas s’emm3rderet ne livrent tout simplement pas outre-mer. Après, oui, si un paquet est accompagné d’une facture, c’est mort, les douaniers taxent , souvent forfaitairement. Sinon, quand j’achète des guitares ou amplis sur des sites spécialisés, ils font la vente HT, ce qui adoucit l’addition.
      On ne peut pas tout avoir non plus … 😉

      1. Aristarkke

        « la plupart des vendeurs ne veulent pas s’emm3rderet ne livrent tout simplement pas outre-mer. »
        Faut dire aussi que les frais d’acheminement, même en translation lente, montent très vite dans les sommets, parfois plus chers que le contenu du colis (j’ai déjà expédié à un copain, des pièces automobiles en Guadeloupe…)…

        1. Pheldge

          c’est pas tant les frais que le traitement particulier, chronophage – et énergivore quand tu passes par la poste – que ça demande, pour un bénéfice qui n’est pas supérieur …

          1. Aristarkke

            Oui mais mon copain préférait payer la poste, aussi peu commode soit-elle, que les 1.400€ HT pour une crémaillère de direction VW, reconditionnée, réclamés par le concessionnaire local pour avoir sa pièce à seulement 275 € HT+160€ de PTT, comprenant le retour de la pièce à l’atelier de reconditionnement…
            Il y a des choix cornéliens comme tu le vois…

            1. Pheldge

              papet, on cause du tout venant trouvé sur Amazon, soit des articles d’un prix < 50 € voire souvent moins. C'est de ceux-là que je causais, pas des pièces autos, qui outre-mer sont hors de prix, car disponibles uniquement chez le concessionnaire.

    2. kekoresin

      Sur Ali Express, aucun droit de douane! Enfin si, une fois sur 100. Aucun scrupule à ne plus servir de bouffe au Léviathan !

      Oui, j’avais vu ça à propos du ministre Comorien et je ne manquerai pas de citer cet exemple au tribunal de l’inquisition sociale pour contrer l’éternel principe de solidarité à la con, ça et les subsides que la sécu verse à certains Djihadistes…

      1. zelectron

        il semblerait que Bruxelles perd patience et lance une procédure de mise en demeure, adressée à la France, d’avoir à permettre la libre concurrence en particulier sur le plan de la Sécurité Sociale . . . . et des retraites.

          1. bibi

            De toute façon si l’état doit ouvrir la SS à la concurrence, elle changera aussi sec de statut pour devenir une caisse publique alimentée par l’impôt, avec la bénédiction de nombres de cochons payeurs.
            Le seul problème pour l’administration sera de gérer les régimes spéciaux dont celui des fonctionnaires, mais je lui fait confiance pour trouver le moyen de continuer à saigner le contribuable à son profit.

            1. kekoresin

              C’est ce qu’ils font depuis le début. La seule raison pour ne pas intégrer la CSG-CRDS + charges sociales à l’impôt, c’est que le total des prélavements serait du coup visiblement confiscatoire. Mais du financement du goulag dépend trop de parasites, donc on va continuer comme ça jusqu’à la faillite totale, avec un réveil brutal, un sevrage mortel des drogués de la tétée aux nichons de maman état.

  25. zelectron

    Ce billet est un modèle et devrait servir au chevet de nos politichiens multi-névrosés pour commencer leur traitement qui prendra un temps dépassant celui de leurs mandats respectifs.
    Pêle-mêle : incompétents, inaptes, ineptes, impropres, impuissants, incapables, inexpérimentés, infoutus, insanes . . .

  26. Nemrod

    Bah en fait le plus simple serait de considérer le citoyen comme responsable de sa vie et lui faire confiance pour prendre les mesures qu’il juge nécessaire.
    Tout en essayant d’adapter au mieux les soins en utilisant les phases de répit.
    On y viendra après avoir épuisé toutes les solutions à commencer par les plus cons et épuiser complètement l’économie à courir après une chimère.
    C est à dire que le pragmatisme le plus basique ne sera vue que comme un aveu d impuissance comme feu Mitterrand sur le chômage  » on a tout essayé « .

    1. MCA

      @Nemrod 6 novembre 2020, 17 h 14 min

      « serait de considérer le citoyen comme responsable de sa vie  »

      Oui, mais leur discours est le suivant :

      notre vie nous appartient mais pas celle des autres que nous risquons de contaminer autrui par des attitudes irresponsables, d’où les mesures…

        1. Pheldge

          il se murmure qu’il adorerait se faire « vacciner » régulièrement, à grands coups de seringue turgescente … mais bon, si on commence à écouter les ragots 😉

  27. Dr Slump

    Je pose ça là, à tout hasard.
    lecourrierdesstrateges.fr/2020/11/05/loi-securitaire-liberticide-la-france-prend-de-lavance-dans-le-grand-reset-technologique/

    J’ai envie de dire à Macron: t’inquiète mon gros, je viens te chercher!

    1. Higgins

      Les dérives liberticides du Mignon poudré et de ses affidés m’inquiètent au plus haut point.

      Ce pays ressemble de plus en plus à une prison. Je crois volontiers que ces sinistres individus font n’importe quoi mais je crois également de plus en plus que cette pandémie, qui n’est quand même pas la peste noire, leur est bien pratique pour avancer des pions dans des directions qui ne sont pas du tout les nôtres. Le pire est qu’il se trouve qu’il existe des relais au sein de l’assemblée de clowns pour renchérir sur ces délires et en demander plus ( https://leblogalupus.com/2020/11/06/covid-1994-france-des-deputes-pour-une-quarantaine-obligatoire-avec-amende-de-10-000-euros-royaume-uni-une-femme-est-menacee-dune-visite-de-la-police-apres-avoir-refuse-de-telecharger/ ).

      Les GJ première mouture ont fait très peur au pouvoir et je crois volontiers que maintenant, il a été décidé de faire payer la population française et pas qu’au point de vue financier. Sous prétexte de sécurité en partie lié aux risques terroristes, des textes qui auraient fait rougir le petit père des peuples d’envie s’apprêtent à être instaurés pour notre plus grand malheur et pas mieux, n’en doutons pas un seul instant, de plus de sécurité.

      Il est quand même paradoxal et surprenant de constater que le seul pays où l’intelligence semble primer face à cette crise sanitaire soit la Suède. Très sincèrement, le modèle suédois ne m’a jamais fait rêver et si, il y a de cela deux ou trois ans, on m’avait demandé où de telles délires pouvaient être mis en place, c’est bien ce pays qui me serait venu le premier à l’esprit ( https://leblogalupus.com/2020/11/06/covid19-84-suede-un-phare-dans-la-nuit-dans-un-monde-devenu-fou/ ). Je ne sais pas où cette crise va nous mener mais une chose est certaine, les allemands ne pourront plus dire « Heureux comme Dieu en France » et lorsque la réaction se fera sentir, elle sera terrible.

  28. Mildred

    A Paris on n’a pas seulement décidé d’en finir avec les restaurateurs : les services d’urgence des hôpitaux commencent à fermer aussi !

  29. lerohc

    Bonsoir.
    La seule analyse qui crédibiliserait ce foutoir serait la préparation d’une guerre. Or, je n’ai lu et vu personne n’èvoquant cette possibilité qui pourrait justifier l’unanimité du camp du bien à prôner ces mesures.
    Hasard où autres causes mais le vol d’entrainement des chasseurs d’Istres au dessus de chez nous s’est amplifié . A tel point que cette semaine ce fut carton plein: 5 jours 3 nuits. L’habitude depuis longtemps c’était deux jours tous les quinze. Je sais bien qu’il y a eu open bar sur les milliards, mais quand même,? Vu les zozos ils sont capables du pire du pire.

    1. Higgins

      Non et surtout qu’à Istres, le seul escadron de chasse présent appartient aux Forces aériennes stratégiques (nucléaire) comme l’escadron de ravitaillement en vol d’ailleurs. Les pilotes, de chasse en particulier, ne volent déjà pas assez, le potentiel allant en priorité aux opex.

      1. Higgins

        Je crois, pour l’avoir vécu qu’ils aimeraient bien avoir du pétrole en rab. Ça n’existe plus surtout à deux mois et demie de la fin de l’année.

        1. MCA

          MMMM,

          Manifestement ils n’en manquaient pas lors du premier confinement car ils se baladaient en hélico tous les jours au-dessus des plages façon open bar et descendaient au besoin pour verbaliser.

          Fini la fête, ils ont repris le joystick, mais cette fois c’est celui du simulateur…

          snif !

        2. Higgins

          Dans le domaine aéronautique, et j’en réponds puisque je l’ai pratiqué pendant plus de 15 ans, les unités expriment des besoins à l’année N-1 en tenant compte de la formation à dispenser (au moins 50% des heures), de l’activité opérationnelle prévisible et du potentiel technique disponible (exemple : les appareils en dotation sont limités à 10h/mois de manière à gérer le flux des machines devant entrer en révision). Ca paraît simple mais beaucoup d’éléments sont aléatoires : une période de mauvaise MTO qui limite l’activité aérienne, une opération extérieure inpromptue ou pas qui va mobiliser du matériel (qui devient prioritaire. En ce moment, il est difficile d’entraîner et de former les personnels par manque d’appareil) et des hommes, une pandémie brutale mal gérée par les pouvoirs publics, une coupe sombre effectuée par Bercy, etc,… C’est le travail du chef des opérations en liaison avec les services techniques, le pool formation et les donneurs d’ordre extérieurs que de concilier au mieux tous ces impératifs. Les marchés pétroliers étant passés à un instant T avec le prix du moment, la situation plus de 10 mois plus tard est par nature imprévisible et peut recèle des bonnes comme des mauvaises surprises.
          C’est valable pour toutes les armées.

  30. Alex

    Ne pas oublier que si les librairies sont fermées, c’est à cause de leur syndicat (SLF) BLM voulait qu’elles restent ouvertes mais pas les syndicats.
    Sauf qu’aujourd’hui, c’est plus comme en Mars et les libraires aimeraient bien ouvrir…

    Et on fustige le vilain Amazon encore une fois qui se contente pourtant de faire de la vente à distance, lui.

    En partant aujourd’hui j’ai vu des clients s’agglutiner devant mes collègues du jeu vidéo et du jouer…non ces décisions de fermetures « égalitaires » sont vraiment propres d’un point de vue sanitaire.

    En ce moment, c’est+40% de chiffres, à croire que le confinement pousse à la consommation….

    Un ami qui bosse à la DGS m’a dit que cette situation allait durer jusqu’à cet été, date du vaccin.

  31. John John

    Alors, france24 ce matin: veran base son confinement sur des projections d’un modele mathematique … ils pensent que le deuxieme confinement ne sera pas aussi evident a observer que le premier … ah bon car le premier est visible en terme d’efficacité ? lol alors qu’ils ne testaient pas … gros menteurs.

    Que cela soit dit au passage: l’application stop mes yeuk/covid, est une application qui trace les personnes autour de vous et qui ont activé le bluetooth … en gros vous avez des tarés qui ouvrent leur application pour tracer les personnes qu’ils rencontrent … lol, je répète, les mecs font de la delation d’information de maniere automatisé … tout tranquill pepouze …

    Ces gens, comme les antifa qui en fait commettent des actes fachistes…

    Je vous préviens les enfants, vous serez traité comme des étrangers au sein de votre propre pays pour le fait d’avoir refuser leur comportement de mongol …

  32. MCA

    Un développement intéressant de la part de Martine Wonner sur les « actions » de ce gouvernement :

    https:/ /www.youtube.com/watch?v=uetKnzh24tc&feature=emb_logo

    1. J’aime le sous-titre « il faut raison gardée », qui montre une fois de plus le délitement de la pensée, de la syntaxe et de la grammaire française… 🙁

              1. Pheldge

                il se murmure éhalement, dans les milieux au taux risé, que suite aux ébats avec une certaine bimbo de la télé, son bout est misère … 😉

      1. René-Pierre Alié

        Orwell disait que la liberté « est liée à la qualité du langage, et (que) les bureaucrates qui veulent détruire la liberté ont tous tendance à mal écrire et à mal parler, à se servir d’expressions pompeuses et confuses, à user de clichés qui occultent ou oblitèrent le sens… »
        (Dans « Orwell et l’horreur de la politique », de Simon Leys)

        1. ~~Tribuliste~~

          Maîtriser une langue implique un effort d’apprentissage et d’identification à une société. Rien que le mot effort suffit à justifier bien des pertes parmi nos concitoyens, alors pour ce qui est des valeurs de notre société…

          1. René-Pierre Alié

            Seule la lecture permet l’amélioration du langage. L’omniprésence des écrans, dès le plus jeune âge, est le principal obstacle à la lecture. Voir à ce sujet Michel Desmurget, docteur en neurosciences, dans « La fabrique du crétin digital ».

          2. Husskarl

            Maîtriser un langage et sa logique permet de raisonner, disséquer, comprendre. Un imbécile éduqué avec 600 mots de vocabulaire ne sera jamais un vrai rebelle car il ne pourra avoir de pensée structurée ni même appréhendée les pensées complexes des autres.
            L’Educ Naz est donc le premier facteur de stabilité de ce régime à travers sa fabrication de médiocres et l’école à la maison, un des plus grand danger pour le politburo.

            1. Higgins

              C’est bien pour cette raison que l’Ed.Nat est devenue une catastrophe. La pauvreté du langage en témoigne. Il n’y qu’à lire les manuels de lecture pour comprendre. Le Daniel et Valérie de mon enfance fait figure d’ovni intellectuel.

              1. René-Pierre Alié

                Il s’affirmait socialiste, un peu à la manière d’Onfray. Socialiste libertaire : pour eux, il n’y a pas contradiction dans les termes, et il nous revient de dire, si possible, pourquoi il y en a une.

          1. Pierre 82

            Bof, on en a encore pour un an et demi, tous les tocards ont encore le temps de se placer dans les starting-blocks pour éviter de sortir des écrans radar. Comme disait Jean-Paul Duce: « on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher ».
            Qui aurait imaginer l’actuel cocaïnomane poudré, ou avant, Normal Ier sur le fauteuil du général, même quelques mois avant les élections?
            Faut tenter sa chance. Je me demande même si je n’essaierais pas, moi aussi, d’ailleurs…

              1. Pierre 82

                En fait, j’ai même pas vérifié (ce que je fais souvent avant d’écrire), et pour parler franchement, je me l’étais toujours écrit comme ça dans ma tête je ne me suis même pas posé la question…

        1. Pierre 82

          Sauf que: quand je vois une faute pareille sur un sous-titre, je ne commence même pas à écouter… Ici, je l’ai fait quand même, parce que c’est vous qui m’avez proposé… et c’est de fait intéressant de voir que tous les médecins ne pensent pas comme Véran.

          1. MCA

            Merci pour la confiance…

            Pour tout dire, je n’avais même pas lu le sous-titre, accaparé par le message.

            Il se trouve que je réside actuellement non loin de La Rochelle et ai mis dans mes tablettes le lieu d’exercice de ce médecin et ses coordonnées… qui sait….

    2. René-Pierre Alié

      Le témoignage de ce médecin est plein de bon sens. La conclusion que j’en tire pourra choquer, mais la voici : si la peur conduit à des résultats aberrants, qui met en danger les apeurés eux-mêmes, eh bien, que les apeurés en crèvent, de leur panique (désolé pour leurs enfants) ! Les forts finissent rapidement par se moquer de toute cette hystérie, et s’il leur arrive d’obéir aux règles de l’État-maman, ils ne le font que de façon théorique, pour éviter la police du gouvernemaman.

      1. Le Gnôme

        Je n’arrive décidément pas à comprendre pourquoi les gens ont peur de mourir, c’est inéluctable, un peu plus tôt un peu plus tard. Il n’y a pas de quoi s’affoler.

        Et meure Pâris ou Hélène,
        Quiconque meurt, meurt à douleur
        Telle qu’il perd vent et haleine;
        Son fiel se crève sur son coeur,
        Puis sue, Dieu sait quelle sueur!

        Disait déjà Villon.

        1. Husskarl

          C’est la société nihiliste axée sur l’immédiateté et excluant de facto l’immortalité qui engendre ce genre de comportement. Décidemment, les futurs historiens auront du travail.

          1. René-Pierre Alié

            Dieu est mort, mais les hommes n’ont pas encore appris à vivre (donc à mourir) sans lui. C’est pourquoi, même dans les sociétés d’incroyants, Dieu est mort, mais il n’est pas encore enterré.
            Les hommes qui ont enterré Dieu sont les maîtres – pas les maîtres du monde, mais les maîtres d’eux-mêmes, ceux qui résistent aux misérables maîtres du monde.

            1. Husskarl

              Vaste débat auquel beaucoup ont déjà répondu, à commencer par Aristote, Platon ou encore Epicure à sa façon.
              Inutile donc de parler des prétentieux de notre époque qui ont une profondeur de pensée quasi-nulle. Ils n’apprendront rien et s’enliseront dans l’erreur jusqu’à leur mort qu’ils ne peuvent supporter. Comme quoi, la vie est humoristique.

              1. Pierre 82

                Humoristique, c’est le mot. A force d’être grotesque, ils finiront peut-être un jour pas me faire marrer. Pour l’instant, je suis encore dans l’incrédulité face à ce que je vois. Parfois, je m’attends même à voir débouler Marcel Béliveau à l’Elysée, criant: « Surprise, surprise », avec son bel accent québecois.
                Mais on me dit qu’il est déjà mort, et qu’en plus, les Québecois sont devenus très cons. Pire que nous même, ce qui place la barre assez haut.

    1. heli0gabale

      Et pourtant !
      Attention je dis pas qu’ils ne savent pas trouver une bonne occasion pour nuire mais globalement ce sont juste des gros nullos.

      J’appellerais ça le biais de la connerie ordinaire, quand on voit une connerie mise en œuvre par le glandu moyen on se dit inconsciemment : « ah le con, c’est pas moi qui aurait fait ça ».

      Mais là on a affaire à de la connerie de compétition, la connerie en maillot jaune, la connerie incompréhensible pour le commun des mortels, la connerie façon suprematisme russe ou futurisme italien, la connerie érigée en art, la connerie pour la connerie. Les plus radicaux de cette discipline se persuadent eux-mêmes d’être des génies incompris en plus, c’est la connerie à bac +5, la connerie premium, la connerie renfermée sur elle-même, ces gens là sont des cadors du patinage autistique.

      On ne comprend pas nous autres, simples béotiens, comment c’est possible de retrouver de tels débilus à un tel niveau alors on leur prête une malveillance qu’ils n’ont pas forcément.

      Maintenant comment pratiquer ce type de connerie de haut niveau ?
      C’est très simple :
      – Bannir honte, principes et compétence de votre esprit.
      – Lècher les bons fions.
      – Priez tous les soirs devant l’autel domestique que vous avez dédié à la mâne Rastignac.
      – Gravir les échelons sans montrer une quelconque aptitude à quoi que ce soit ( ce serait suspect).

      Une fois arrivé bien haut dans la hiérarchie il faut rentrer dans la routine du sportif en débilité :
      – Prendre une décision.
      – Relativiser son échec (voire être carrément dans le déni).
      – Repeat.

      À ce moment là on vous prêtera un machiavélisme digne de l’Universelle Aragne, vous allez vous dire que si on le dit c’est que ça doit être vrai. Vous vous prendrez pour De Gaulle alors qu’au final vous ne serez que Jean-François Copé.

        1. kekoresin

          Je suis là mais aussi un peu las. Je profite donc du beau temps tant qu’y en a. Je vais aux champignons, à la pêche, je bricole et picole, soigne mon âme des tourments ineptes d’un monde qui noie sa paranoïa dans les affres de la folie avec de délicieuses séances de galipettes avec Kékorésine.

          Je regarde de loin les mouches tomber dans le formol des hostos, tandis que les asticots se contorsionnent au fond du grand bac de peur dans lequel macèrent des virus, des masques, des nazis républicains, des excréments législatifs, des fous du coran, des indigénistes, des petites fiottes transgenrées, des forces de Végan sous la lune rouge, le tout réchauffé au carbone.

          Heureusement, quelques héros s’élèvent, courent au magasin d’état et y achètent du PQ pour essayer d’éponger la merde qui s’écoule à gros bouillon gras du fondement de nos petits tortionnaires en décharge de ce pays autrefois hautement vivable.

          Sinon ça va !

      1. kekoresin

        @ heli0gabale – Très jolie diatribe sur la connerie malveillante d’une équipe de menteurs, de voleurs et de tricheurs, prêts à tous les avilissements pour conserver leur prééééccccieux pouvoir. Des êtres qui ne peuvent prospérer que dans un pays qui fait les louanges de la médiocrité et qui, sous d’autres latitudes, se retrouveraient incarcérés pour y occuper un emploi enfin non fictif à haute valeur sociale ajoutée: ramasseur de savonnette !

        1. heli0gabale

          Y’a pas à chier, la prose made in Keko, ça a quand même une sacrée gueule ^^.

          D’ailleurs j’attends avec impatience Keko vs Administration round 2!

          1. kekoresin

            Ne t’inquiète pas, je suis à fond. Je joue la montre et, merci au Covid, comme j’ai changé de département, j’ai inondé les caisses du SSI et des gros enculés de l’URSSAF de courriers pour reporter les audiences sine die par « principe de précaution », en accord avec les hautes autorités sanitaires. Le tic tac salvateur me rapproche de début avril, date de la dernière contrainte faisant foi pour le délai de 5 ans des dettes 2015.

            Ces abrutis m’ont envoyé leurs conclusions par mail (sans accusé de réception ou de lecture) et je leur demande de me les envoyer par A/R en déclarant que je n’ai toujours rien reçu. Comme ces lemmings sont tous terrés dans leurs trous à rats fonctionnarisés, je pense attendre encore longtemps. En plus, j’envoie un coup aux URSSAF Loire Atlantique, puis recouvrement, puis caisse Centre, puis au SSI d’une région puis d’une autre, ça les rend complètement dingues. Ils me renvoient des courriers simples en me demandant des précisions sur ma situation auxquels je répond qu’ils on déjà tout en leur possession en précisant des envois avec n° de ref de lettres A/R bidons. Quand je reçois une lettre A/R (ce qui est très rare), je leur renvoie une autre lettre A/R pour leur préciser que l’enveloppe reçue était vide et qu’ils aient l’obligeance de me renvoyer le courrier. Le temps qu’ils retrouvent leur bite dans une caisse de couilles, je serai à la retraite, loin de ces chiens ou mort. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’ils ne mise que sur « c’est légal et ferme ta gueule », ils ne prennent aucun soin dans le montage de leur dossier. Ils perdent la moitié ou plus des échanges de courriers (y compris les leurs) et une simple opposition sur une non réponse les met hors jeu.

            Et puis je compte sur un léger afflux de dossiers de commerçants qui vont vite découvrir la caresse rugueuse du soutient de maman état.

      2. Dr Slump

        Très réaliste constat sur le profil de nos gouvernants. Cependant, si ceux-ci n’ont pas le machiavélisme qu’on est tenté de leur attribuer, ils n’en sont pas moins irresponsables, ce qui est au minimum un délit à ce niveau de responsabilité, et même si ce n’est pas délibéré, ils restent puissamment malfaisants.
        La connerie et l’ignorance ne sont pas des excuses ! Et à ce niveau, quand on est responsable, on est coupable des effets malfaisants de ses décisions.
        Il n’y a pas de banalité du mal, jamais !

            1. MCA

              Dans ce cas, l’immunité vient (ou devrait venir) après la vaccination.

              Ils vont chercher des volontaires pour tester, tu peux faire acte de candidature si tu le souhaites…

        1. heli0gabale

          C’est fini le bon temps où l’homme politique regardait les résultats de ses actions !
          Adieu la responsabilité individuelle, c’est ringard (et ça les fout dans la merde). Place à l’irresponsabilité collective !

          Je ne doute pas un instant que leur actions irréfléchies rendent la société un peu plus immonde à chacune de leur intervention, mais c’est presque à leur corps défendant !
          Le mode de sélection des dirigeants en social-démocratie (particulièrement en France d’ailleurs) fait que ces idiots se prennent pour des gens indispensables, choisi par l’onction du suffrage universel comme on était choisi par Dieu en d’autres temps. Ça produit des crétins imbus de leur propre cul qui ne feront aucun lien entre leur action et les méfaits produits.

          En ce moment je suis en train de lire entre autres Un président ne devrait pas dire ça, je ne l’ai pas encore fini mais à aucun moment Hollande ne se remet en question ne serait-ce qu’une seule fois, à lire ses déclarations c’était un bon président.
          Un peu comme Manu qui lâche, décontracté du gland à propos de son appli à la con : « je ne dirai pas que c’est un échec, ça n’a juste pas marché ».
          À mesure que la situation se délite, leur autisme s’accroît. Ça ne peut que bien finir.

          1. Dr Slump

            « c’est presque à leur corps défendant ! »

            NON

            Le déni de responsabilité, le refus de considérer le résultat de ses actions sur autrui, les excuses permanentes, le relativisme, la prétention de solidarité tout en volant les propriétés, multiplier les lois tout en prétendant défendre les libertés, exiger d’autrui des efforts dont on s’exonère soi-même, y compris par voie législative, et j’en passe, tout ceci n’est pas accidentel, et ne relève pas de bonnes intentions aux effets malencontreusement inverses de ceux annoncés.
            Ils sont le résultat d’idées mauvaises, de pensées mauvaises, qui entraînent de mauvaises décisions, de mauvaises actions, et de mauvaises conséquences. On est responsable des mauvaises idées qu’on nourrit, et des conséquences qui en résultent, et tout le mal de nos sociétés étatiques vient donc de peuples qui se défaussent de leurs responsabilités sur des gouvernements… qui font de même!

            La culture de la victimisation, de l’excuse, du droit à… est en fait la négation de la culture, c’est son inversion perverse, c’est une pratique d’annihilation de l’individu, de destruction de tout ce qui fonde la nature humaine.
            Voilà pourquoi je dis qu’il n’y a pas de banalité du mal, qui procède toujours d’une intention, pas plus qu’il n’y a de banalité du bien. La banalité, c’est la médiocrité, c’est de se défausser, de s’en remettre à l’état, c’est quand on dit « on ne sait pas », « c’est comme ça »… c’est une défaite de l’esprit.

            1. heli0gabale

              Ah mais je les excuse pas du tout !

              Là où j’ai des doutes c’est sur la pensée maléfique du politicien moyen. A-t-il réellement des idées ? Ça c’est une vraie question.

              Quand on lit leur la prose, on est en droit d’en douter.
              Y’a que moi que ça choque leurs formules à la con bien alignées, préfabriquées, posées comme un assemblage de Legos?
              Ça sort des expressions comptent triple sur le scrabble rhétorique de la politique : « justice sociale », « acquis sociaux », « vivre-ensemble », « projet », « exclusion », « les quartiers défavorisés », « barrage à la haine »,…

              En ce moment d’ailleurs, le lexique des crétins à âme vide s’étoffe : « monde d’après », « gestes barrières », « séparatisme »,…

              Que des formules dédiées à changer la société pour le plus grand Bieng, que des sortilèges extorquée par la torture de la langue française pour conjurer le Maaaaal. Bref, c’est un remake vaguement rationnel du socialo-occultisme du XIXème cher à Philippe Muray.

              On pourrait gloser infiniment sur leur malveillance intentionnelle ou non, mais pour moi le fond du problème vient des 2 préoccupations principales du politicien : être élu et être réélu. Son horizon est donc naturellement limité. Dans ces conditions on ne peut pas avoir d’idées sans qu’elles passent dans le lit de Procuste de la deadline des prochaines élections. Du coup ils bavent tous les idées reçus du zeitgeist, ils dégueulent les mêmes slogans exactement comme la musique mainstream dégueule les mêmes accords : seul l’emballage et le marketing qui gravitent autour changent, pourtant on écoute la même merde.
              Ayn Rand avait écrit de très belles pages sur cette tyrannie du consensus.

              Bref, comme le dit le Patron : mimétisme, pression sociale et incompétence.

              1. kekoresin

                J’applaudis des deux pattes avant. Cela dit, je pense qu’au contraire ils ont plein, mais alors plein, d’idées. Toutes sont dirigées vers un seul objectif: la survie de leur caste.

                Et force est de constater que ça marche du feu de dieu. Les contestataires, quel que soit leur combat, finissent toujours par réclamer…plus d’état. C’est un syndrome de Stockholm généralisé. Quand le Gaulois réfractaire au tonfa dans le fion crie sa douleur anale, on lui caresse la nuque en remplaçant le bâton par une courgette XXL. Et notre Gaulois s’en trouve soulagé car il a déjà le fondement adapté à l’introduction d’une pastèque de taille respectable, et qu’avec sa courgette et les 4 autres légumes déjà présents, il pourra se faire une bonne ratatouille.

                1. heli0gabale

                  « la survie de leur caste »

                  Alors ça, si y’a bien un truc que le parasite sait faire c’est se protéger. Faut bien admettre qu’ils sont über fort pour ça. La République gouverne mal mais se défend bien comme disait Maurras.

                  Pour le fion béant, oui les Français (on retrouve ça ailleurs mais c’est particulièrement vivace chez nous) aiment l’enfilade de droit public.

                  Ça explique d’ailleurs en partie pourquoi les Français ne comprennent pas trop ce qui s’est passé dans la gestion du Covid. Ils attendent de l’Etat une action bénéfique comme un chrétien attend les bienfaits de la Providence. Ils ont accepté le confinement et toutes les restrictions comme de bons croyants. Et comme tout culte qui se décrédibilise, les croyants se radicalisent.

                  1. Pierre 82

                    Mouais: les chrétiens, dont je fais partie, n’ont pas dans leur croyance le fait d’attendre les bienfaits de la Providence. Mais bon, je comprends ce que vous voulez dire…

              2. Dr Slump

                J’avais bien compris le sens de ton propos, pas la peine de m’en resservir une tournée. Ce que je dis ne s’oppose pas à ton constat, mais reste apparemment inaudible: je ne parle pas de malveillance, mais de malfaisance. Vouloir être élu et réélu, c’est à dire vouloir le pouvoir à tout prix, la tyrannie du consensus, l’absence d’idées justes sur lesquelles fonder ses décisions, tout cela participe de ce que je décris.

                Et pour pousser plus loin ma réflexion, je me demande comment une majorité peut laisser une minorité agressive prendre le pouvoir sans rien faire contre, laisser cette minorité les oppresser pendant des dizaines d’années sans rien faire contre, pour que finalement ce pouvoir finisse par s’effondrer sans leur intervention, encore que, il y a des contre-exemples avec des régimes dictatoriaux partis pour un règne séculaire. IL faut croire que nous avons ce que nous méritons.

                1. heli0gabale

                  Je pense comprendre où tu veux en venir.
                  Et oui bien évident qu’un milieu où il existe une telle absence de colonne vertébrale et une telle absence de principes ne peut mener qu’à des effets désastreux au moindre bug (au hasard le Covid), à une faillite morale et à l’abêtissement général.

                  Ensuite pour le reste tu l’as dis toi-même et je suis d’accord, on l’a cherché. Le personnel politique n’est que le reflet de la société. Un politicien veut donner de la free shit pour se faire élire ? Une clientèle votera pour lui. La majorité n’étant qu’un gâteau électoral qui ne demande qu’à être découpé, coup de bol, monsieur LR/PS/Syndicat du crime est là pour voler les uns au profit des autres. Pendant ce temps l’Etat et ses Humphrey Appleby gouflent.

                  La démocratie révèle son vrai visage de communisme mou pour reprendre Hoppe.

                  1. Pheldge

                    la vie de politicien a tout pour plaire ; une bonne paye, des avantages en veux-tu en voilà, le cumul avec une carrière de haut fonx, et une retraite en or massif ! et tout ça, en « servant l’intérêt général supérieur de la Nation » … sans oublier les multiples parachutes, placards dorés et voies de garage aux frais de la république. Comment veux-tu qu’ils n’y soient pas accros, et cherchent sans cesse à remplier ?

              3. Pythagore

                +1
                « Dans ces conditions on ne peut pas avoir d’idées sans qu’elles passent dans le lit de Procuste de la deadline des prochaines élections. »
                Rassurez-vous, ils ont la solution, et on y vient, un gouvernement d’Ènarques élus à vie, comme ca ils pourront faire du long terme. Et pis y’a Bayrou aussi, vous l’oubliez, il a justement été mis en place pour dépasser les termes des élections et développer des plans quinquénaux, donc ils ont identifié le pb et ca va s’améliorer (joke).

    2. Pierre 82

      Très intéressant, mais en fait, je ne pense même pas qu’il faille y voir un complot. Tous les principes énoncés restent valides, même si on suppose qu’il n’y a pas de complot, mais juste la volonté de parasites nullissimes, accouplés à des oligarques, de préserver leur pouvoir coûte que coûte, et de rester en place quelles que soient les conséquences.
      Et quand on se rappelle que les deux derniers présidents sont des pervers psychopathes avérés, au sens psychiatrique, qu’ils sont entourés d’autres pervers. Les principes de manipulation des masses fait partie, pour leurs cerveaux malades, de méthodes tout à fait normales. Ils n’ont aucun affect, et trouvent assez logiques de n’avoir aucune considération pour tout ce qui est en-dehors d’eux-même.

      1. Pierre 82

        Quand j’écris que je ne crois pas au complot, ça signifie que je suis persuadé qu’ils n’ont jamais eu de plan particulier ni pour avant, ni pour la suite, Ils agissent au jour le jour dans l’improvisation la plus totale, en essayant juste de faire durer le bazar le plus longtemps possible. Ils sont très fort pour tourner les événements à leur avantage. Comme pour le 11 septembre, et comme pour le Covid. C’est du pur opportunisme.
        Et comme le même type de personnes occupent les postes de décision un peu partout en Europe, ils n’ont pas besoin de se concerter. Pour eux, c’est business as usual. L’économie est par terre? Pas de problème, on imprime des billets. Les gens n’ont plus d’emploi? Pas de problème, on va leur refiler des thunes pour qu’ils restent chez eux. Et le reste à l’avenant…
        Pour l’instant, c’est eux qui disposent de la force. Il faut bien comprendre qu’il n’hésiteront pas une nanoseconde à faire tirer sur le peuple. On est malgré tout entré dans une course contre la montre, et c’est ça qui m’inquiète. Plus le temps passe, et plus ils renforcent leurs positions.

        1. René-Pierre Alié

          « comme le même type de personnes occupent les postes de décision un peu partout en Europe, ils n’ont pas besoin de se concerter »
          C’est ce que j’appelle le complot sans comploteurs.

          1. Courtial

            En théorie des jeux on appelle ça le point de Schelling, c’est-à-dire une position par défaut adoptée par tous les joueurs sans concertation. La réaction unanime des gouvernements de par le monde donne l’impression d’un complot, mais je pense qu’il s’agit simplement de la découverte qu’enfermer tout le monde est simplement la politique par défaut appliquée par le politicien moyen aujourd’hui face à un problème qu’ils ne comprennent pas, ce qui n’est pas vraiment plus rassurant.

            1. Oui, c’est du mimétisme à l’échelle mondiale, ni plus, ni moins. Le complot global, c’est tellement improbable et très peu nécessaire pour expliquer ce qu’on voit là où l’incompétence, la pression sociale et le mimétisme suffisent…

              1. René-Pierre Alié

                Pourquoi un complot serait-il nécessaire ? « Il suffit d’avoir un objectif identique pour que des itinéraires convergent, n’importe quel marin vous le dira. »

              2. Pierre 82

                Pour moi, qui suis à la recherche effrénée d’une explication cohérente à la situation dantesque et apocalyptique que les pays occidentaux vivent, j’en suis arrivé à cette réflexion: je rejette l’explication complotiste par principe, car trop compliquée à mettre en œuvre, et d’autant plus simple à être éventé qu’il y a de complices.
                Par contre, comme pour expliquer pourquoi ce sont tous les pays occidentaux dits démocratiques, et uniquement eux, qui sont frappés par cette situation, c’est parce que leur système politique permet, et même encourage l’arrivée d’une génération de politiciens qui ont les caractéristiques suivantes
                1. une incompétence crasse, car le système ne permet pas à des esprits brillants de trouver leur place. Ils ne sont pas les bienvenus. Seuls des esprits ultra-conformes et sans colonne vertébrale intellectuelle ont une chance de faire carrière..
                2. une perversité pour ceux qui arrivent au plus haut degré, car des sentiments comme le sens de l’honneur, ou de la responsabilité sont des gros handicaps. Le système a tendance à sélectionner les plus pervers jusqu’à en arriver aux psychopathes. Les deux derniers présidents français en sont l’illustration.
                3. Comme conséquence des deux premiers, la tendance au mimétisme, moyen le plus sûr pour se mettre à l’abri de critiques, et surtout, d’être démis pour ces raisons. Et évidemment, si tous les pays font pareils, c’est parce qu’aucun dirigeant n’a ni l’intelligence, ni la force morale, ni l’envie de faire autrement que ses voisins pour éviter d’être blâmé un jour. Pour aller plus loin, il n’en ont même rien à battre du succès ou de l’échec éventuel de leurs actions, ça n’intervient même pas dans leur prise de décision. Et si l’un d’eux essaie de faire différemment (ça a été le cas de Boris Johnson tout au début de l’épidémie, ou de Donald Trump), alors le système s’emballe, médias en tête, pour forcer le « chef » à changer de cap s’il veut rester en poste. Trump y a d’ailleurs perdu son poste. On est très clairement dans un problème de leadership. L’inertie du système bureaucratique tue toute prise de décision non conforme à ce que font les autres.

                Bien sûr, cela mériterait d’être développé, mais je sens avoir trouvé une piste. J’en ai un peu marre des hypothèses à la con, comme celle de la vaccination sensée rapporter du fric à Bill Gates, de la préparation du grand reset, préparée en grand secret par la Trilatérale, Bilderberg et Georges Soros… c’est donner à ces gens des pouvoirs qu’ils n’ont pas.
                De plus, depuis l’arrivée de Poutine, je suis persuadé que ceux qui tirent les ficelles ne sont pas les oligarques (les « ultra-riches » pour reprendre la terminologie mélanchono-onfraysque), mais bien les politiciens et la haute administration publique. Bien sûr, les politiques monnaient leurs services aux personnes qui en ont les moyens, mais ce ne sont pas les oligarques qui disposent de la force de coercition. Ils savent très bien que si ça tourne mal, les politiciens se feront un plaisir de les désigner à la vindicte populaire. Le contraire n’est pas possible, ils forment ce qu’on appelle une symbiose en biologie. Deux classes parasitiques qui sont structurellement liées.
                Mauvaise nouvelle: je n’ai pas encore la moindre idée de piste pour savoir comment les chasser de là.

                  1. Pierre 82

                    Le XIXème siècle a été celui de la mise en place des nations européennes. Les anciens pouvoirs étaient en déliquescence, et ont fini par laisser la place à d’autres régimes, avec des succès plus ou moins bons. Mais les politiques de l’époque s’occupaient beaucoup moins de la vie des gens, c’est une notion qui n’est apparue qu’avec les idées socialistes, vers le milieu du siècle. En France, il a fallu attendre la IIIème république (1870) pour que l’état se mette systématiquement le nez dans les affaires privées. Avant ça, tant qu’on ne s’occupait pas de politique, ils vous foutaient globalement la paix. Il n’y avait de haute administration que pour le régalien: police, justice, armée. La politique étrangère était la chasse gardée d’un milieu très fermé, mais ça n’influence que très peu la vie des gens, en fait. L’éducation était tenue par des religieux, puis par des pouvoirs locaux, suivant le choix des parents. Le monopole d’état n’est venu qu’après.
                    Et c’était tout pareil sous l’ancien régime. Globalement, il fallait payer les nombreux prélèvements, et si c’était fait, on laissait les villes et villages s’arranger comme ils voulaient pour règler leurs problèmes. Notons aussi que le fisc de l’époque était beaucoup moins gourmand que l’actuel…

                    1. durru

                      « le fisc de l’époque était beaucoup moins gourmand que l’actuel »
                      Disons qu’il y avait moins de bouches à nourrir (pourquoi ça voulait écrire boches ?)

                    2. René-Pierre Alié

                      « En France, il a fallu attendre la IIIème république (1870) pour que l’état se mette systématiquement le nez dans les affaires privées. Avant ça, tant qu’on ne s’occupait pas de politique, ils vous foutaient globalement la paix. »
                      Bien qu’appréciant généralement vos interventions, je suis vraiment surpris par ce passage. L’État n’a pas attendu le milieu du XIXème pour devenir totalitaire. C’est une lente montée qui part de la monarchie absolue, et qui s’accroît avec la Révolution, pour culminer avec les Jacobins puis l’Empire. Il y a eu ensuite un étiage, puis la montée du socialisme, devenu prégnant avec ’48. On connaît la suite…

                    3. Pierre 82

                      @René-Pierre. Ce que je veux dire, c’est qu’avant la 3ème république, l’état n’avait pas cette tendance malsaine et systématique de s’occuper des affaires privées, notamment économiques. Sous le premier empire, ou sous la première restauration, l’économie était surveillé par un pouvoir de nature totalitaire, mais il restait une grande marge de manœuvre aux acteurs économiques, et la vie privée restait privée, tant qu’on ne faisait pas de politique. Pendant la seconde restauration, la France a même été franchement économiquement libérale, au même niveau que l’Angleterre. Pareil pour le second empire. La révolution est à part, plus comparable à un état de guerre, sans aucune liberté pour quoi que ce soit.
                      Et je maintiens que sous l’ancien régime, l’économie n’était pas vraiment libérale, mais corporatiste, et les corporations n’étaient pas sous la tutelle du pouvoir royal. Ils étaient extrêmement conservateurs et décentralisés, dirigés par quelques familles, mais le roi ne s’occupait pas de leur business. C’est d’ailleurs quand Turgot, sous Louis XVI, a tenté d’imposer un certain libre-échange que la révolte s’est installée. Les dirigeants des corporations ne voyaient pas d’un très bon œil qu’on leur pique leur rente de situation. C’est amusant d’ailleurs de constater que pour une fois que le pouvoir royal s’immisçait dans les affaires économiques, c’était dans un esprit de libéralisme. Les idées de Turgot ont été reprises plus tard par Louis-Philippe avec de très bons résultats.
                      Et depuis l’instauration durable de la république par contre, c’est open bar pour l’état omnipotent de foutre son gros pif dans les affaires des braves gens.

                1. MCA

                  @Pierre 82 8 novembre 2020, 15 h 49 min

                  « je rejette l’explication complotiste par principe, car trop compliquée à mettre en œuvre, et d’autant plus simple à être éventé qu’il y a de complices. »

                  Oui, sauf que… et ce n’est pas moi qui le dit :

                  1. Pierre 82

                    Oui, j’ai déjà entendu. C’est le principal point de désaccord que j’ai avec ma chère et tendre épouse, qui croit fermement à un plan préparé de longue date.
                    Qu’ils aient songé à plusieurs scénarios catastrophe, c’est évident. Ils ont quand même compris qu’on allait droit dans le mur avec cette dette irremboursable, du moins les plus intelligents d’entre eux. Mais de là à penser qu’ils suivent un plan concerté, et prévu de longue date me semble dur à avaler. Et dans cette vidéo, le terme « nouvel ordre mondial » est une tarte à la crème. On place ce qu’on veut dans cette expression.
                    Ce n’est pas parce que les éléments s’enchainent dans une suite participant d’une géométrie non euclidienne que forcément, ils ont un plan. « Je me livre en aveugle au destin qui m’entraîne », comme disait faisait dire Jean Racine à Oreste…

  33. Chat-mitraillette

    Macron:immature,incompétent,inefficace.
    Meme pas foutu de réussir un second confinement.Et si les français avaient décidé de ressortir malgré tout?(comme leurs frères des cités).
    Mon chat-mitraillette est pret.

    1. Higgins

      Je crois que c’est Christian Combaz (Campagnol TV sur You Tube) qui a le mieux cerné le personnage : un pervers narcissique complet immature. Et attention, c’est un méchant rancunier.

        1. Pheldge

          la perception du temps est une chose complexe et personnelle … dix années de captivité et de soumission peuvent paraître un siècle, de même que trois années de vie intense semblent aussi denses qu’une décennie 😉

      1. MCA

        Je viens de la lire.

        Cette lettre est pleine de bon sens mais il ne faut pas rêver; il serait illusoire de croire qu’elle va influencer le cours des choses.

        Depuis le temps qu’ils subissent les critiques, rien n’y fait.

        Pourquoi soudainement changeraient-ils d’avis excepté si on en arrivait à une émeute généralisée et je ne suis même pas sûr qu’ils ne la materaient pas dans le sang.

        Cette épreuve aura au moins eu le mérite de faire ressortir le dénuement dans lequel nous nous trouvons, désarmés face à un pouvoir borné et jusqu’au-boutiste.

        Cette république affiche des principes généreux par temps calme mais devient dangereuse par temps agité.

        Le climat actuel de ce pays est extrêmement malsain, peut-être sommes nous à un tournant de notre histoire mais si c’est le cas je présage un passage douloureux avant l’avènement d’une nouvelle situation normale.

        1. René-Pierre Alié

          « Cette république affiche des principes généreux par temps calme mais devient dangereuse par temps agité. »
          Si cela nous rappelle rien…

    1. René-Pierre Alié

      Bachelot, dont ici il question, est une incarnation de l’abaissement général du niveau intellectuel moyen. Ceux d’en haut de l’échelle s’ont médiocres, et ceux d’en bas sont carrément nuls. De même que son prédécesseur était tout juste bon à faire un « sous-président de la commission des fêtes du conseil général de Corrèze », Macron qui avec son style efféminé, ses manières courtoises et son absence de caractère aurait pu faire en en d’autres temps un passable directeur de succursale bancaire mais en aucun cas lui permettre de devenir le chef de soixante-sept millions de personnes, Bachelot n’aurait pas été déplacée dans les rayons « culture » d’un hypermarché – éventuellement au titre de responsable – mais de là à l’imaginer à la suite de Malraux rue de Valois, on en conclut comme Baudelaire que « ce monde a acquis une épaisseur de vulgarité qui donne au mépris de l’homme spirituel la violence d’une passion ».

      1. MCA

        Ce sont médiocres en effet, ça ne date pas d’hier et nous ne sommes pas les seuls à le dire.

        Voici un point de vue très émouvant en provenance du Liban qui mérite d’être visionné dans son intégralité, ou à partir de 9:00 pour ceux qui n’en ont pas le temps.

        https:/ /www.youtube.com/watch?v=oFG-CmlEvLA

        1. Pierre 82

          C’est un peu hors sujet, mais bon… Je ne connaissais pas ce Michel Éléftériadès. Il dit beaucoup de choses très intéressantes et très vraies.
          Par contre, je pense que son projet de « Nowheristan » n’est qu’une utopie comme les autres, c’est-à-dire un constructivisme de plus, qui a mûri chez lui car il a vécu dans un pays où les particularismes culturels ont ruiné le pays. Il part du principe que tous les êtres humains sont égaux, et aspirent aux mêmes choses, et fait complètement l’impasse sur les particularités de chaque civilisation. Des traces de son passé gauchiste sans doute…
          Mais ça reste un bonhomme intelligent qui apporte quelque chose dans le débat…

      2. Pythagore

        Chez Roseline, le distributeur de cirage doit être intégré et vu sa capacité à passer de la brosse à reluire, elle doit avoir pas mal de poils dans la main. Elle me donne l’impression d’être une grde manipulatrice comme on en rencontre rarement.

  34. kekoresin

    Comme le dit si bien Jean Lassalle, le parlement est devenu un théâtre d’ombres, et ce, bien avant le Grovide.

    Depuis, nous sommes en guerre avec comme général en chef un petit Léon Blum très fier de sa ligne Maginot, qui s’étend de Castex les Bains à Veran le Cunier. Et puis l’ennemi est là, profitant de longs mois d’inattention pour s’introduire par les portes et fenêtres laissées béantes pour une meilleure aération. Donc c’est la mobilisation avec nos troupes de choc déjà rompues à la distribution de prunes, gage d’une efficacité implacable face au rhume mortel. Pour appuyer ces flageolets qui tabassent les guignols français, on peut aussi compter sur l’armée de l’ombre, des esprits affutés par des années de relations sexuelles avec les nuées de mouches administratives, accouchant d’une liste non exhaustive de libertés à sabrer. Cette intendance maléfique concoctera également de jolis rapports sur ce qui est nécessaire ou non en temps de guerre. Casseroles: oui, essentielles pour nos politiciens qui les accrocheront autour du cou telles des clochettes de lépreux pour que la plèbe ne soit pas intoxiquée par ces crouteux. Les cocottes minute: non, en cas de défaut de soupape, elles risqueraient d’exploser en trop grand nombre pour mettre ça sur le dos du terrorisme mahométan.

    Donc c’est parti comme en 40, avec un confinnement jusqu’au sapin, enfin celui de Noël pour les chanceux, puis promenade dans la cour durant les fêtes, puis retour à l’incarcération. Après, c’est un univers inconnu qui s’offre à nous, un monde peuplé de punitions, de surveillance, de matage en règle, de vol d’épargne pour sauver l’armée des 5 millions de singes administratifs qui pillent les réserves du zoo.

    1. Dr Slump

      Un petit Léon Blum? Pourquoi pas. Je le comparerai plutôt à un petit Duce déguisé en JF Kennedy. Tout démocrate par devant, la bouche pleine de mots de compréhension et d’intelligence, mais vil facho par derrière, agissant dans l’ombre pour accroître vicieusement le poids de l’état sur nos existences.
      Je suggérerais un nouveau roman à Houellebecq, le thème en serait: « Extension du domaine de l’état », qui donnerait un vrai sens à son extension du domaine de la lutte.
      Mais pour la lutte les français sont aux abonnés absents, et il n’y aura pas d’appel de Londres, pas de chouans ni de vendéens. Le nombre de petits trous du cul qui me jettent un regard en biais, par-dessus leur masque réglementaire, quand ils me croisent dans la rue à visage découvert, m’en dit assez sur la mentalité ambiante: des moutons sodomites fiers de leur muselière et prêts à défendre agressivement la clôture qui les enferment. Macron n’a plus qu’à publier une ordonnance pour lâcher les moutons enragés sur les derniers visages nus qui se promènent encore librement dans les rues mornes de la dictature administrative et fiscale française.

      Orwell et Huxley ont écrit le mode d’emploi, la république française le met en oeuvre.
      Mort aux vaches, vive la liberté, et un seul objectif: que Macron embrasse le cul de Fanny jusqu’à l’étouffement!

      1. kekoresin

        +1

        Léon pour son socialisme larvant qui a désarmé les français pour qu’ils puissent se faire coloniser par les teutons, qui n’ont eu qu’à suppléer les petits kapos de l’administration pour asservir le pays. Macron fait exactement la même chose…

        1. Dr Slump

          Pour Macron j’étais au courant en effet, Léon Blum je ne connais pas, je l’ai jamais vu aux infos. En fait je suis une bille en histoire, merci pour l’explication ^^

          D’après Boizard la trahison est une tradition des classe dirigeantes françaises… je ne suis pas sûr que ce soit une spécificité française, mais en tout cas voilà un autre domaine que le monde pas libre peut nous envier.

      2. Murps

        Faut pas vous mettre dans des Etats comme ça Dr, c’est mauvais pour votre tension et votre transit intestinal…
        Je vais tenter de vous remonter le moral : rappelez-vous ce qui est arrivé à Flanby, incapable de se représenter au vu des sondages records d’impopularité.
        Bon, c’est vrai que du coup on a récupéré pire encore… mais on est pas à l’abri d’un coup de bol !!

          1. Murps

            C’est sûr que si vous partez perdant dés le début…

            C’est pas les candidats de valeur qui manquent pour la présidentielle.
            Faut juste qu’ils atteignent la majorité pour pouvoir se présenter.

            1. heli0gabale

              J’ai 25 ans, moi j’en ai plein des idées !
              Morts aux impôts, port d’armes pour tous, droit de sécession,…

              Plus sérieusement, ma génération s’en fout un peu de la politique, elle pense qu’il n’y a rien à en tirer, qu’elle ne pourra jamais proposer une idée sans la voir être détournée de son objet initial et elle a raison.

                  1. Pheldge

                    bof la trentaine de candidats les trouve bien, ces signatures … Franchement Cheminade ou Artaud /Poutou, ça vaut bien toute la famille LP … 😉

                    *RPS pas frapper …

                    1. pabizou

                      Peut-être parce qu’il sont les idiots utiles qui ne menacent personne pour les premiers et l’autre ….conforte l’alibi de démocrassie avant de servir la soupe par sa nullité . Il n’en serait pas de même pour quelqu’un qui pourrait avoir les voix des abstentionnistes

                    2. Pheldge

                      « quelqu’un qui pourrait avoir les voix des abstentionnistes » ? ils les revendiquent tous, ces voix-là, tous !

      1. MCA

        LOL,

        Il est bon le Laurent en effet :

        « n’achetez pas des produits chinois », achetez plutôt des produits chez nos commerçants… qui se fournissent en Chine.

    1. Pierre 82

      Ça me rappelle cette petite ville du sud de la Belgique où un promoteur voulait, il y a une vingtaine d’années, racheter une ancienne caserne récemment désaffectée, pour y installer un « outlet store », complexe de magasins d’usine où des marques de vêtements (plutôt luxe) font de la vente directe. La ville de Troyes disposait déjà d’une telle infrastructure, et ça drainait une affluence remarquable, les clients y venaient de 300 kms à la ronde.
      Et là, l’association des commerçants locaux ont tellement bien manœuvré pour empêcher le projet qui, pensaient-ils, les menaçaient directement, que le promoteur a fini par jeter l’éponge. L’association était ravie, ils avaient triomphé.
      Conclusion: l’ancienne caserne a été réquisitionnée pour y loger des Tchétchènes, venus par centaines. La vie de la petite ville tranquille a été un peu perturbée. Et bien sûr, tous les commerces du centre ville ont fini par fermer.
      Si j’étais méchant, je dirais que c’est bien fait pour leur pomme. Mais je suis un gars plutôt gentil, alors je ne le dirai pas.

    2. Le Gnôme

      Les chômeurs n’auront qu’à traverser la frontière, un entrepôt de l’autre côté sera probablement le bienvenu et le pont de Chalampé est là pour faciliter les choses.

        1. Aristarkke

          J’imagine que la perspective de bras cassés et de mous du genou ne les motive guère…
          Ils ont déjà leurs Turcs pour les contenter.

    1. Pythagore

      eh ben, ils ont élus ce qu’ils appellent un « winner » (ironique). Autant pour Flamby/Micron le taux de participation n’étant pas excessivement élevé, on ne pouvait pas parler d’enthousiasme populaire. Mais là, haut taux de participation et des millions d’américains qui votent pour ce type, cela laisse rêveur. On peut ne pas aimer Trump mais de là à voter pour une tanche pareille….

      1. Le Gnôme

        Ce n’est pas un métier de tout repos à son âge, on se moquait en son temps des gérontes soviétiques, de Brejnev à Andropov, il semble que le syndrome ait atteint les USA, autant Biden que Trump ne sont pas des jeunots.

      1. pabizou

        Le problème n’est pas Trump réélu ou pas mais le fait que la fraude, prouvée ou non c’est sans importance, puisse permettre une élection sans que le peuple se manifeste . Lorsque l’on voit l’évolution des votes entre 2016 et 2020 et le résultat de l’élection on est en droit de se poser des questions sur la légitimité d’un gouvernement des juges . Qui peut accepter que les régles soient changées comme elles l’ont été avant cette élection? Certains états sont allés jusqu’à valider le non contrôle de la validité des signatures .
        Difficile de dire si la cour suprême aura le courage de prendre le risque d’invalider certains scrutins et de faire revoter les états dans lesquels la loi a été joyeusement bafouée . Rien n’est moins sûr mais la démocratie vient d’en prendre un sérieux coup sur le nez

      2. Higgins

        Rêvons un peu (ce n’est pas encore taxé) : imaginons que les recours de Trump aboutissent et qu’il sorte vainqueur de la confrontation !!! Il y aurait de quoi sourire…

        1. pabizou

          Sourire? Se pisser dessus de rire en voyant les têtes des empaffés de journalistes, plutôt . Cela dit, je crains bien que la cour suprême soit confrontée à un dilemme et qu’il soit difficile de prévoir ce qui en sortira si Trump a vraiment les preuves que la fraude a été assez massive pour lui coûter l’élection . Il faudra de sacrées couilles pour privilégier la loi face au risques de violences de la part des fraudeurs et à la déstabilisation du pays tout entier . Même s’il serait plus moral que les fraudeurs se fassent éjecter c’est une impasse …J’avoue que je ne voudrais pas être à leur place

          1. Pheldge

            le monde entier s’est empressé de saluer « l’élection de Biden », les médias ont montré des scènes de liesse dans les rues, sans oublier l’hystérie black mania 2.0. Tous les juges y verront de bonnes raisons de faire passer « la raison d’état » avant la justice !

            Tout ce qui reste à Trump c’est de réussir sa sortie et de soigner sa légende …

            1. pabizou

              Peut-être… ou pas . Suis pas sûr que pour les juges ce soit aux médias de décider de l’élection à leur place . Je ne connais pas assez la mentalité des américains pour avoir une opinion sur ce qui sortira de ce merdier . Je ne me serais même pas posé la question en France mais là, je m’interroge . De toute façon, quelle que soit leur décision, il y aura un fort pourcentage de frustrés, à tort ou à raison . Reste à savoir lesquels seront considérés comme les plus dangereux . R.V le 14/12

            2. Pythagore

              Si effectivement il y a eu fraude massive au point de faire basculer l’élection, les Républicains ont qd même intérêt à approfondir le sujet, car sinon dans 4 ans, il leur arrivera la même chose.
              Si ca passe une fois, il est à craindre que cela devienne pratique courante, les démocrates du KamDuBien ne s’arrêteront pas en si bon chemin.

              1. durru

                C’est précisément le grand danger à mon avis, la disparition du vote en tant que manière de choisir dirigeants et ligne politique.
                Si ça passe aux US, il est fort à parier que le reste du monde occidental va y venir assez rapidement (bon, en France l’affaire est déjà réglée, Fillon – par exemple – le sait).

                1. René-Pierre Alié

                  Pour une fois, 5 mn de Antenne 2, le Journal de 20 h. C’est à hurler de parti-pris. Quand va-t-on leur couper le sifflet, à ces ordures ?

                  1. Aristarkke

                    Pas mieux ou aussi pire sur TF1, ma femme voulait les infos du jour…
                    En résumé, Trump n’est qu’un futur repris de justice qu’a rien fait d’autre que de frauder honteusement le fisc pendant des décennies (sous entendu, c’est bien grâce à cela qu’il est devenu riche) et maintenant qu’il n’aura plus son immunité de président, va dérouiller grave… Enfin !!!…

              2. Pheldge

                les républicains – les élus – sont mitigés, nombreux sont ceux qui ne supportaient pas Trump. Ils vont se préparer, et monter de leur côté leur système de bourrage des urnes ! ça sera rigolo au dépouillement de 2024 quand on s’apercevra que des milliers de morts auront voté deux fois, une fois pour chaque candidat ! 😉

                1. Nemrod

                  Pour arriver à 89 pour cent de participation dans le Wisconsin je pense que c’est déjà le cas.
                  Pour moi les deux camps ont bourrés les urnes.
                  Si Trump est malin il a fait bourré les urnes pour biden en plus de lui
                  Technique de faux drapeau.
                  Là ça serait drôle parce que les preuves…il les aura .

                    1. Nemrod

                      Faudrait vérifier le chiffre de 2016 parce qu’il me semble que la participation était plus forte que ça.

          1. Je ne suis pas sûr qu’il ait raison sur le coup d’état qui a déjà eu lieu il y a longtemps ; si c’était vrai, Trump n’aurait pas eu les succès même récents (diplomatiques notamment) et les médias actuels n’auraient pas bousculé l’agenda normal pour pousser Biden comme président-élu (alors qu’il ne l’est pas).

            Je suis très partagé, j’ai de plus en plus l’impression, à voir Trump faire du golf tranquillement, qu’il va y avoir moult rebondissements.

            1. kekoresin

              Idem, je pense qu’il en a sous le coude mais ça va être très compliqué pour lui. En tout cas ce serait un vrai régal de voir Biden répéter le mantra de Trump : »Fake news! »

              Vu aux infos ce soir sur TV Vichy, les gentils démocrates fêter la victoire du gâteux, avec un parterre de minorités trop visibles et une présentation du staff Biden qui frise les feux de l’amour. Pour Trump, le scélérat joue au golf et refuse la défaite, mettant la démocratie à mal en attisant les partisans de l’Amérique profonde pro-armes. Affligeant !

              J’ai également entendu Merkel féliciter l’Amérique mais pas Biden, ce qui visiblement n’intrigue aucun pigiste subventionné !

              1. Arthur H

                Si rien n’est fait alors les démocrates pourront recommencer leur petit jeu; ainsi défendre la légalité du système de vote peut être plus important que défendre D. Trump.

                The must go on 😉 on a compris qu’au XXIème siècle, les médias construisent une histoire et tentent de la faire devenir réalité au mépris de la véracité de l’information qu’ils véhiculent.

                C’est de la manipulation et non de l’information. Ces médias ont le mm comportement que des services secrets. On dirait que les individus derrières ces médias forment un service secret privé…

                Ce qui colle avec leur manie de souvent parler de complotisme: ces individus complotes ::)) les gens de bfm, de france24 and co, ces gens complotes non-stop, cela devient visible.

                Bref.

                1. Higgins

                  Supposons un instant que Trump arrive à ses fins et qu’in fine, il soit déclaré vainqueur. Je pense que ça ouvrirait une crise d’une rare ampleur au plan politique dans nombre de pays hors USA et surtout dans le domaine médiatique. Les principaux médias, ceux qui ont pris faits et causes pour Biden, auraient du mal à s’en remettre.

                    1. P&C

                      Meuh non, car ils n’ont point d’honneur, et la plupart des gens, point de mémoire… et autre chose à se soucier.

                    1. ~~Tribuliste~~

                      Les us auront mis 20 ans à réduire ben laden en biden…pas d’échappatoire donc, c’est la chienlit qui se dessine.

    2. Dr Slump

      Son article relativise la défaite du camp républicain, mais je crains qu’une fois cette bande de corrompus au pouvoir, ils continuent sur leur lancée. S’ils sont assez déterminés pour organiser ces fraudes électorales à si grande échelle, ils sont tout à fait capables de trouver d’autres moyens retors pour pourrir les institutions américaines en leur faveur. Ceux qui ont émis l’idée, avant les élections, d’augmenter le nombre de juges à la cour suprême, ont de fait révélé leurs intentions.

      1. pabizou

        Il semblerait que l’équilibre n’ai pas changé au sénat et que les dems aient même perdus quelques siéges au parlement . A vérifier mais si c’est le cas les dégâts que cette bande d’allumés peuvent faire seront limités, c’est toujours ça . Biden, s’il est confirmé se trouvera dans la même situation qu’Obama à signer les accords de Paris sans pouvoir faire valider sa signature par le sénat . Un 1er coup d’épée dans l’eau …avant beaucoup d’autres à venir

  35. glot

    oh la la, on est très mal ! ! !

    ——————————–
    Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle en 2012 et 2017, a annoncé ce dimanche qu’il proposait sa candidature pour 2022
    ———————————————-

    1. ~~Tribuliste~~

      Ce qui me chiffonne surtout c’est l’aspect légal et donc la recevabilité du système mis en place. Mais en effet si une proportion même faible des suffrages indique une manipulation des résultats cela peut s’avérer extrêmement croustillant.

    2. Ah sur le plan technique, c’est faisable. Est-ce que ça a été fait, c’est une autre question. Est-ce que ce sera utilisé / utilisable en cour, une autre. Etc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.