Les couinements de juillet

C’est juillet, c’est l’été, les terrasses et le farniente. Pour certains, en tout cas… En parcourant la toile, je suis tombé sur quelques petites nouvelles amusantes. Profitons-en…

Je passerai rapidement sur l’hilarante déconfiture de Pascal Lamy. Notre sémillant sexagénaire, patron du très étatique OMC, a dû encaisser le refus unanime des membres de l’organisation pour son augmentation de salaire.

Le petit comique a en effet tenté de faire passer un léger accroissement de 32% de son salaire sur le coup du « oui, mais moi je n’ai pas de retraite ». Pour quelqu’un qui gagne plus de 300.000 euros par an, on aurait pu bêtement s’imaginer qu’il avait pris ses dispositions pour mettre quelques noisettes de côté pour ses vieux jours.

Pour une fois, une étincelle de bon sens a prévalu : on lui a dit « non ». Je dis bien une étincelle, puisqu’une vraie décision courageuse et logique aurait consisté à dissoudre l’OMC d’un coup, renvoyer tous ces joyeux fonctionnaires dans leurs pays respectifs couler des jours heureux à faire autre chose que pomper les phynances mondiales déjà bien mises à mal par la crise.

Mais bon. Cette crise a aussi tapé dans le stock de bon sens, dont il ne reste plus guère de traces.

Tant et si bien, d’ailleurs, qu’HADOPI, c’est mort. Ce n’est pas moi qui le dit, mais Lionel Tardy, et il est député UMP. Décidément, cette majorité ne sait pas se tenir : un coup, tout le monde se raidit comme un seul membre devant le président pour voter d’une main ferme un texte alambiqué, et un autre coup, on fait savoir en coulisse que finalement, on n’y croit plus.

Et puis, Mitterrand et Alliot-Marie sont arrivés à la même conclusion devant la triste observation du champ de ruine qu’est devenu le projet de loi Hadopi depuis qu’il fut charcuté de bon droit par le Conseil Constitutionnel : en clair, si on continue sur ce rythme, le projet va être retoqué, une fois encore (on se perd dans le compte) et Nicolas va nous faire une occlusion intestinale de dépit.

Ce serait rigolo (médicalement et politiquement parlant), mais le risque pour qu’il passe ses nerfs (ou ses coliques) en « pondant » de nouvelles taxes est grand…

L’évocation des petits cacas nerveux présidentiels m’amène d’ailleurs à mentionner le billet de b.mode sur ruminances, qui évoque les sautes d’humeurs sarkozyennes, le travail du dimanche … et le combat sans merci que se livrent ses deux basset-hounds avec son gazon, avec avantage pour le couple canin.

Est-il normal qu’il y ait un Grenelle dès qu’un furoncle apparaît sur le nez d’un ministre ? Tenez, par exemple, le dernier Grenelle de la Mer : encore un bidule spatio-temporel venu d’une autre galaxie où l’argent se déverses à grosses vagues iodées, par paquet de 400 millions tout de même. Encore une invention qui sent le varech et l’embrun, tiens.

Est-il normal que les échanges épistolaires entre Martine et Manuel soient publiés dans la presse alors que la première ne souhaite rien tant que la discrétion et que le second ne souhaite rien tant que la publicité ?

Est-il normal de laisser les Français croire que le PS existe alors que tout le monde sait qu’il s’agit d’un complot de l’UMP destiné à faire croire qu’il y a encore une opposition ?

Est-il normal d’abaisser encore les vitesses maximales autorisées sur autoroutes alors que c’est sur ces portions qu’il y a le moins d’accidents ? Peut-on croire une seule seconde que ces mesures sont faites pour la sécurité alors qu’il semble évident que l’Etat, aux abois, cherche des thunes de tous les côtés ?

Est-il normal que le calendrier soit si mal fichu, et que Février se retrouve amputé alors que Juillet et Août sont rebondis ? Certes, il y a une explication historique avec des empereurs romains, de la politique et des luttes de pouvoirs à deux francs mais tout de même ! Enquiquiner tout le monde pour un caprice ! Franchement, ça ne se fait pas ! Ça fait trop … France début XXIème, ne trouvez-vous pas ?

Moi, je vais méditer sur ces question profondes en jetant la chaîne à CaRéagit, Aurel, Criticus, l’Hérétique, Rubin et le Faucon.

C’est bientôt les vacances, zut à la fin.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8