Ayrault, lui aussi, aime l’impôt citoyen et festif

On l’avait complètement oublié mais celui qui s’est tapé, pendant presque deux ans, le premier maroquin de France existe toujours et il entend bien le faire savoir, entre deux révisions de son vieux combi Volkswagen incompatible avec la norme Euro5 : Jean-Marc Ayrault revient sur le devant de la scène politico-médiatique en déposant au projet de budget un amendement qui va bousculer du chaton mignon.

jean marc ayraultIl faut dire qu’il en veut, le petit Jean-Marc. Pourtant au gouvernement pendant 22 mois, il n’aura vraiment pas eu de chance et n’aura essuyé que des problèmes divers et variés (avec les rouges – bonnets ou non, avec les Verts, avec ceux de son propre camp, avec la réalité, absolument pas tendre, etc…), problèmes qui l’auront méchamment empêché de mettre en place toutes les idées lumineuses qu’il avait amassées avant d’arriver au pouvoir. Et qu’il nous ressort maintenant qu’il n’y est plus, parce que c’est comme ça qu’il est le plus efficace, Jean-Marc : lorsqu’il ne risque à peu près rien.

Et cette fois-ci, ce sera une brique de plus pour sa Réforme Fiscale De Quand Il Sera Premier Ministre (à nouveau). Bien sûr, plutôt que travailler de façon plus ou moins concertée avec le gouvernement en aidant les sbires de Bercy à établir un budget à la fois rigoureux, honnête et réalisable ce qui placerait immédiatement la France dans une dimension parallèle où les licornes font des prouts à paillettes, le brave Jean-Marc a choisi d’en passer plutôt par un amendement qu’il a donc déposé avec 130 de ses collègues (là encore, l’avantage d’avancer groupé est d’éviter les risques personnels en diluant sa responsabilité de fouteur de merde de frondeur de vieil éléphant cherchant la lumière des caméras).

Mais au fait, que propose notre sémillante épave ministérielle retournée à sa tranquille députation ?

Eh bien… Eh bien je vous invite à prendre une bonne respiration ici, parce qu’en pratique, l’amendement déposé suggère une nouvelle « réunification » de l’imposition pour la rendre – je cite – « plus simple, plus claire et plus juste », en rassemblant l’impôt sur le revenu et la contribution sociale généralisée (CSG) dans un – je cite toujours – « impôt citoyen sur le revenu », qui aurait – je cite encore – « une composante familiale et une composante individuelle », et là, vous pouvez reprendre vos esprits.

gifa no no no trop horrible

Oui, c’est une véritable tempête de facepalm qui s’empare du contribuable lucide qui découvre cette nouvelle mesure.

small facepalmDéjà, on ne peut que frémir à l’affichage aussi clair de l’ambition de simplification, ambition qui s’est systématiquement traduite dans les efforts du gouvernement par d’innombrables tracas et autres vexations à base de formulaires tous plus abscons les uns que les autres. Et venant d’un ex-premier ministre dont la capacité d’action ou de clarté n’ont jamais été observée, cet objectif apparaît immédiatement comme inatteignable.

Ensuite, toute la bonne volonté du monde ne pourra effacer le véritable outrage à l’intelligence qui consiste à affubler un impôt du sobriquet « citoyen » pour croire le rendre immédiatement plus légitime ou, seulement, sympathique. ayrault : j'ai merduEt puis, cet adjectif nous a un petit quelque chose d’ambigu : si cet impôt-ci est subitement « citoyen », est-ce à dire que les autres, qui ne le sont pas (pas plus que festifs, du reste), sont donc – au mieux – aristocratique ou – au pire – du vol pur et simple ? Autrement dit, si cette technique, déjà minable en elle-même, pouvait vaguement marcher dans les années 70 alors que le contribuable n’était pas tabassé de taxes et de ponctions à longueur de temps, quatre décennies d’invention fiscale débridée ont largement contribué à la rendre obsolète, voire dangereuse puisqu’elle fait passer celui qui l’emploie pour un parfait crétin ou, pire, un cynique de la pire espèce.

small double facepalmMais le pompon en matière de Facepalm est sans aucun doute l’idée de base elle-même, celle qui consisterait à apporter la joie et le bonheur aux contribuables français en agglomérant l’impôt sur le revenu avec la contribution sociale généralisée. C’est évidemment grotesque puisque les deux impôts ne portent pas, en théorie, sur les mêmes assiettes et ne concernent pas les mêmes contribuables. Leur fusion provoquera inévitablement des séries de casse-têtes ridicules pour la bureaucratie de Bercy qui n’en peut mais, et volera dans les plumes de plusieurs arrêts de la Cour Européenne de Justice qui a pourtant clairement expliqué que les contribuables français qui ne sont plus assujettis à la Sécurité Sociale n’ont pas à payer cette fichue CSG.

Bref, si on peut en rire au début, toute réflexion un peu poussée entraîne immédiatement un douloureux retour sur Terre.

gifa putin mildly amused

En réalité, on assiste encore une fois à un nouvel avatar de la doctrine des sociaux-démocrates qui consiste à collectiviser tout ce qu’ils touchent. De droite comme de gauche, ils ont déjà passablement poussé le pays dans l’ornière avec leurs abrutissantes débilités depuis maintenant plus de 40 ans, mais son état général pourtant inquiétant et ses finances exsangues ne suffisent pas à remettre en cause leur mode de fonctionnement et leur solution ultime à tous les problèmes : l’impôt.

La sécurité sociale n’arrive pas à équilibrer ses budgets parce qu’il n’y a plus qu’un lointain rapport entre ceux qui cotisent et ceux qui dépensent ? Qu’à cela ne tienne ! On va agrandir encore l’écart entre les payeurs et les bénéficiaires en faisant porter le poids de la santé sur les contribuables et non plus sur les cotisants. Et même si cela n’a jamais marché nulle part dans le monde, on va tenter le coup en France.

L’État manque de pognon pour boucher les trous monstrueux que la distribution de prébendes, d’aides sociales tous azimuts et la complexité fiscale invraisemblable ont causés ? Qu’à cela ne tienne ! On va accroître encore un bon coup la complexité générale de l’impôt, on va à nouveau étendre la redistribution parce que davantage des mêmes maux permettra à l’évidence de résoudre le problème !

Et les solutions de bon sens, qui consisteraient à rendre les individus responsables de leur propre couverture santé, à ramener l’État dans ses périmètres cruciaux (régaliens) et arrêter de le saupoudrer inutilement dans mille et un projets débiles, ces solutions ne seront toujours pas évoquées, envisagées et encore moins présentes dans l’un ou l’autre amendement qu’une coterie de bouffons déposera pour montrer qu’elle existe.

Ayrault diminue les dépenses

Décidément, ce pays est foutu. Et ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’économiste Bastiat, dès le XIXème siècle.

« Que sera devenue la moralité de l’institution quand sa caisse sera alimentée par l’impôt ; quand nul, si ce n’est quelque bureaucrate, n’aura intérêt à défendre le fonds commun ; quand chacun, au lieu de se faire un devoir de prévenir les abus, se fera un plaisir de les favoriser ; quand aura cessé toute surveillance mutuelle, et que feindre une maladie ne sera autre chose que jouer un bon tour au gouvernement ? »

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires226

  1. Kazar

    En fait de fusion, cela se traduirait à mon sens simplement par une hausse du taux de l’IR, c’est le seul moyen pour eux d’éviter la perte de rentrée fiscale due à ceux qui quittent la SS, et qui ne sont donc plus soumis à la CSG et à la CRDS.
    De toute façon, on sait comment cela se finira : ceux qui payent paieront encore plus, point.

    1. Deres

      Oui, l’idée est bien entendu, après intégration de la CSG dans l’IR d’en exempter « généreusement » (toujours avec l’argent des autres), l’électorat socialiste, pardon, les français « modestes ». C’est pratique cette expression de « français modeste » qui ne veut rien dire. Comme aucun français ne se considère comme un « salaud de riche », tout le monde pense pouvoir bénéficier des largesses du pouvoir et se fait empapaouter discrètement.

    1. royaumont

      Ayrault premier ministre ? A qui veux tu faire croire cela ? Et pourquoi pas Hollande président, pendant que tu y es !

          1. BLACK MAMBA WARRIOR

            Tu ne connais pas le mucus … denrée naturelle ou sinon la graisse de … tu choisis l’animal à sacrifier pour le dit besoin …

                    1. Pheldge

                      Si vous évoquez la Ford Vedette, alors c’est au mieux la 4 Cv ou la Dauphine pas la R11 cher Herr PS …
                      J’imagine que vos tribulations en mer de Chine ( aussi surnommée l »Amère Noire, comme l’ancre du même nom ) vous on un peu confuciusé la mémoire ! 🙂

                    2. Pheldge

                      Et puis c’est pas très … délicat envers notre aimable et néanmoins redoutable Frau Kartoffel , die Shöne von Feldern.
                      Parler aux dames, c’est un Art ! 😀

                    3. Beldchamps

                      A l’enquêteur René-Pierre. Je date, je date … Mon pseudo est pourtant clair : j’ai connu toutes les 80′ mais pas les 70′, sinon je n’aurais pas choisi un fromage industriel insipide. Merci à Maître Pheldge pour ma défense, c’est pas René-Pierre le pro des « dates » (in english).

    1. MadeInCH

      Purée…
      Et celle-là:
      65 – Taxe pour non-raccordement à l’égout
      Non seulement, il faut payer pour vider la fosse sceptique, mais en plus, il faut payer pour ne pas être raccordé à l’égout!
      .
      Et les taxes 133 à 138:
      13? Taxe pour le développement de *.
      .
      Comme si ces sous allaient y aider au développement…
      .
      J’avais lu quelque part que garantir qu’un impôt prélevé pour quelque chose soit effectivemement réservé à ce pour quoi il était prélevé, était antonstitutionel. Que toute taxe, tout impôt, doit aller dans le pot commun.
      .
      Est-ce vrai?

        1. MadeInCH

          Honnêtement, il me semble que c’est trop « lourd » sinon, vu qu’une ligne « vide » est simplement supprimée.
          Mais au moins, il y a moins de paragraphe, non?
          Mais sinon, ça dérange vraiment, les « points »? Paske j’arrête, sinon, mais je ne vois pas pourquoi… :/

                1. Lark on the Wing

                  le Test de Mme des Ursins ? mais fais attention, on va t’appeler M. Teste, et BM va t’inviter pour une soirée….

                2. Bonsaï

                  Si je puis me permettre une petite remarque, je dirai que ton style inimitable ne sera nullement dévalorisé si tu resserres un peu le format.
                  Quand tu dors sous la tente tu disposes de moins de place que dans ton grand lit à baldaquin, n’est-il pas ?
                  L’essentiel restant bien entendu le fond et non la forme…

                  1. kekoresin

                    T’as pensé à payer ta taxe sur les ligne munies d’un seul point? Je téléphone derechef à Bercy parce qu’il n’y a pas de raison d’être exonéré sous prétexte d’utiliser le drapeau suisse! 😉

                    1. MadeInCH

                      Kekoresin:
                      Mais Jssavè pas!
                      Je sais… Personne n’est sensé ignorer les usines à gaz instables. Surtout celles en tubulures chromées rapidement modifiables.

        1. Caton

          Le principe d’universalité comporte aussi la règle de non-compensation. C’est un peu plus large que la seule non-affectation.

        1. sam00

          Il y a tout de même quelques doublons … mais ça compense celles qui manquent 😉

          La dernière fois que je me suis penché sur le CGI juste pour étudier d’un peu plus près la redevance télévisuelle … j’y ai perdu une journée et j’ai eu la migraine pendant plus d’une semaine …

          Entre les descriptions dépassées, les renvois aux décrets et circulaires, les dépendances d’articles et de sous articles, les exclusions, modérations, exonérations, etc … C’est à devenir complètement fou …

          Et ce n’est qu’une seule taxe …

      1. Aristarkke

        La taxe 65 est pour compenser le mankagagner que représente une fosse septique quand existe un assainissement urbain. Vous pouvez avoir de l’ eau exemptée de toutes les redevances d’ assainissement, traitement des eaux usées, etc… qui est la partie la plus juteuse de la facturation… Dois -je continuer l’ explication??? 😛

      2. duralex

        Oui c’est vrai et c’est ici => http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/finances-publiques/approfondissements/grands-principes-budgetaires.html

        En résumé :

        La règle de non-affectation, qui interdit l’affectation d’une recette à une dépense déterminée. Elle implique de verser toutes les recettes dans une caisse unique où l’origine des fonds est indéterminée. Elle permet à l’autorité budgétaire de conserver son pouvoir de décision et de gérer les fonds publics en respectant les notions de solidarité et d’unité nationales. Elle connaît toutefois quelques dérogations (ex : les budgets annexes ou les comptes d’affectation spéciale qui retracent des dépenses bénéficiant d’une affectation particulière de recettes, sous réserve qu’elles soient, par nature, en relation directe).

        D’où il ressort que les excuses bidons du type « Lançons un nouvel impôt X pour financer Y » est du foutage de gueule…

    2. gameover

      Il manque la taxe de 0.9% sur le CA des opérateurs télécom… taxe qui doit passer à 1.2% prochainement… au profit de l’audiovisuel

      1. Caton

        Oui, la « taxe Copé », ou officiellement « Taxe sur les services fournis par les opérateurs de communications électroniques », est absente de la liste.

        1. Caton

          Tiens, il manque aussi la CTP027, contribution patronale au financement des organisations syndicales…

          1. Deres

            Si quelqu’un du gouvernement lit vos remarque, il va derechef créer une haute autorité des taxes, impôts et cotisation afin que cette liste soit complète et tenue à jour. Une telle incertitude est intolérable au pays des lois. cela nécessitera bien un président, deux vice-président, deux adjoints du présidents plus son cabinet ainsi que quatre ou cinq directeurs pour se répartir les différents sortes de taxes à surveiller attentivement. Tout ce petit monde avec bureau dans Paris, secrétaire, voiture et appartement de fonction. Ils vont d’ailleurs être absolument débordés quand ils étendront leur travail à la surveillance des taxes locales et à la veille sur les taxes étrangères, ce qui nécessitera de nombreux voyages d’études pour constater tout cela de visu.

            1. Caton

              La publication d’une telle liste risquant d’entraîner une révolte fistale, cela n’arrivera pas.

      2. David

        Et avec une telle profusion de taxes, l’Etat est toujours incapable de boucler un budget à l’équilibre ???

        J’ai une idée : inventons de nouvelles taxes !

    1. Calvin

      Bah, les deux…
      Et plus encore :
      – pique – assiette de compétition,
      – adepte du capitalisme de connivence,
      – fraudeur à l’affichage de son patrimoine,
      – 1er Premier Ministre a avoir été condamné avant sa nomination,
      – insupportable coupeur de parole,
      – etc, etc…

  2. BLACK MAMBA WARRIOR

     » la France (est) dans une dimension parallèle où les licornes font des prouts à paillettes, »
    Heu …. Quel est le secret de ces licornes ? Quelqu’un le sait ?

      1. BLACK MAMBA WARRIOR

        Je suis de nature très positive mais depuis la petite enfance j’ai compris que la vie est un combat de tous les jours pour s’en sortir …
        Et la tendance se confirme chaque jour en France … et WP a compris qu’il n’avait pas intérêt de pleurnicher sur son sort comme le fait Peste et Coryza.
        Notre projet d’expatriation est à l’eau , nous ne nous démoralisons pas pour autant . Nous investissons notre temps et notre argent sur nos enfants … J’ai ma fille ainée qui est entrain de faire les démarches pour ne plus revenir en France … encore quelques mois de suspens 😳

        1. Peste et coryza

          Quand tous tes efforts tombent à l’eau, que les solutions que tu trouves ne sont pas les bonnes, il y a de quoi déprimer sévère…
          Ben tiens, aujourd’hui j’ai appris que je ne pourrai pas avoir la qualif de MCF à cause de mon age…
          Ceci dit, je peux encore jouer ma carte dans l’enseignement privé, ou passer boulanger et m’associer avec mon frangin (et blacker à fond les manettes)… donc tout n’est pas encore joué.

          1. BLACK MAMBA WARRIOR

            @ PC
            Tu dois absolument tenter ta chance hors d’Europe ! Mince, Zut B.@%@l .. tu es jeune. Ma fille, elle a juste un bac+2 , elle a un contrat pour 4 ans si le service d’immigration donne son accord !!!
            Je pense que tu peux réussir si tu vises ailleurs qu’ici !

    1. Pheldge

      Avaler une grosse poignée de paillettes est un bon début … pour le prout, l’oignon a des vertus reconnues.

        1. Aristarkke

          Vu la façon dont elle m’a répondu tantôt, c’est plutôt b m W qu’il faut prévoir d’ écrire AMHA…

  3. Gerldam

    Le but inavoué de cette prétendue réforme est de rendre la CSG PROGRESSIVE, c’est à dire d’augmenter monstrueusement les impôts des classes moyennes et au delà. Or la CSG relève de la notion d’assurance alors que l’IR est un impôt, estiné à faire « marcher » les sevices régaliens.
    Ces malades mentaux ne savent que ponctionner et ponctionner encore, pour conserver et, si possible, augmenter le nombre de ponctionnaires bénéficiant de nos impôts pour se la couler douce.

    1. Pere Collateur

      C’est ce que je me suis laissé dire aussi.

      D’un autre coté, le gars veut toujours faire son aéroport à la con à Notre dame des Landes. Projet stupide, ridicule, mortifère et sans l’espoir d’une quelconque rentabilité, un jour lointain, même sur un malentendu.

      Bref, avec un bonhomme capable de s’entêter dans ce genre de délire, faut faire très attention. Tout ce qu’il peut proposer on essayer d’imposer c’est la certitude des emmerdes pour le lambda.

      La solution du C.C.C: Un coup sec derrière la nuque.

      1. Deres

        Les hommes politiques ne changent jamais d’avis (du moins ne le reconnaisse jamais) et n’admettent jamais aucune erreur. C’est exactement le même comportement que les truands, qui pris en flagrant délit, le pistolet dans une main, le butin dans l’autre, vont quand même nier de façon véhémente jusqu’au bout. Sur un malentendu cela peut passer et bien entendu on sait bien que plus c’est gros plus ça passe. Au pire, on invoque le fameux complot.

      2. douar

        Ne mélange pas tout: le projet de NDDL date de 1967. Perso, je suis pour. L’aéroport actuel est totalement bloqué par la ville au nord et le lac au Sud. Pas possible d’installer des entreprises à côté, l’accès est pourri (j’en sais quelque chose). Le déménager à NDDL (un vrai trou actuellement) est un simple aménagement du territoire. En plus, les quelques terrains libérés sur l’actuel aéroport devraient permettre de faire baisser la pression foncière.
        Ce n’est pas parce que Airault est un pitre que tout ce qu’il soutient est idiot.

        1. Higgins

          Très discutable. L’aéroport de Genève est lui aussi enclavé et à côté d’un lac. Le trafic annuel est de 17 millions de passagers. Nantes est inférieur à quatre millions. Sans aucunement défendre les allumés qui luttent contre la construction de cet ensemble, mon esprit mal tourné aurait tendnace à voir dans cette opération avant tout une très grosse affaire de corruption comme ce pays sait en accueillir.
          Le seul argument valable est que, compte tenu des axes de pistes, il est statistiquement prévu qu’un avion s’écrase un jour sur la ville. Quant à l’accès, si pendant longtemps il a été quelque peu chaotique, ce n’est actuellement pas pire que pour de nombreuix terrains comme Bordeaux ou Toulouse.

          1. Peste et coryza

            Cet aéroport ne sert à rien, le trafic sur Nantes et sa région ne le justifient pas. L’actuel est suffisant, et il y en a d’autres pas loin…
            Mais bon, ça fait marcher le gros BTP…

              1. Lark on the Wing

                voui… dans les marges, n’est-ce pas, un film australien de 1982 s’appelait « The Year of Living Dangerously » excellemment traduit en « L’Année de tous les dangers »….

                trad si excellente qu’elle est devenue un navrant cliché journalistique, qui m’insupporte au possible : c’était ma Minute d’Horripilation…

          2. douar

            Désolé mais pour le fréquenter souvent, c’est le bazar. Difficile de faire plus enclavé en France. Alors que 20 kms plus haut, il n’y a pas un chat, à part ceux des ZADistes (qui se sont une fois de plus, illustrés ce WE en pillant un camion perdu).
            De toute manière, c’est un sujet qui concerne les 2 régions (PDL, Bretagne) point.

            1. Lark on the Wing

              douar nésir est un irrédentiste breton… j’aime bien la Blanche Hermine, mais faudrait pas exagérer…

            2. Higgins

              L’aéroport de Montluçon-Guéret ne connait pas de problème d’accès sauf qu’il est à mi-chemin entre les deux villes. J’ai bien connu celui de Nantes avant, les accès en étaient croquignolesque et le fléchage était bien français cas inexistant. Ceci dit, il m’arrive encore de prendre la route qui part de l’entrée des Sorinières pour arriver par l’usine Airbus pour aller à Chateau-Bougon. Maintenant, son accès est lisible et les difficultés viennent beaucoup plus de la saturation de la rocade de Nantes, induite entre autres par la politique anti-voitures de la municipalité (ancien maire, la sémillante épave ministérielle). Par contre, rouler dans Nantes est devenu réellement sportif, ce qui n’était pas le cas autrefois.

    2. Larebil

      Euh, en quoi la CSG relève de l’assurance ? Elle m’assure contre le risque de devenir plus riche ?
      La CSG est bien un impôt puisqu’elle consiste à boucher les trous des caisses de sécu, donc à faire de la « solidarité » avec les bénéficiaires de toutes les formes de régimes spéciaux. Une cotisation c’est un versement effectué librement en échange de droits clairement établis. Une charge c’est un versement effectué par la force en échange de droits à géométrie variable. Un impôt c’est un versement effectué par la force en échange du droit de se taire (le consentement l’impôt).

      1. Gerldam

        La CSG, comme son nom l’indique, est une contribution sociale, destinée à assurer la pérennité de la sécurité sociale qui est bien une assurance. Qu’en fait elle serve à autre chose n’a rien à voir avec le principe.

      2. Aristarkke

        Cela, c’est la version du pouvoir grançais. Pour l’ UE, c’est une cotisation sociale puisqu’elle est officiellement vouée à venir au secours de la SS IVG(impécunieuse volontaire garantie), même si elle sert d’autres intérêts au passage. C’est en fait un monstre puisque c’est une cotisation qui ne donne droit à rien d’autre que la pérennité de ladite SS IVG dont vous êtes censés tirer des bénéfices QLMENE… C’est ce qui permet à l’ UE d’ obliger la Grance à ne plus ponctionner les étrangers et leurs revenus et va donc obliger les truands de Bercy à concocter une autre usine à gaz pour récupérer Leurs Sousous ainsi échappés à leurs griffes et mandibules…

  4. Flo

    Je me permets d’ajouter la suite de la citation de Bastiat car nous y sommes :

    « Le gouvernement, il faut lui rendre cette justice, est enclin à se défendre; mais, ne pouvant plus compter sur l’action privée, il faudra bien qu’il y substitue l’action officielle. Il nommera des vérificateurs, des contrôleurs, des inspecteurs. On verra des formalités sans nombre s’interposer entre le besoin et le secours. Bref, une admirable institution sera, dès sa naissance, transformée en une branche de police.

    L’État n’apercevra d’abord que l’avantage d’augmenter la tourbe de ses créatures, de multiplier le nombre des places à donner, d’étendre son patronage et son influence électorale. Il ne remarquera pas qu’en s’arrogeant une nouvelle attribution, il vient d’assumer sur lui une responsabilité nouvelle, et, j’ose le dire, une responsabilité effrayante. Car bientôt qu’arrivera-t-il ? Les ouvriers ne verront plus dans la caisse commune une propriété qu’ils administrent, qu’ils alimentent, et dont les limites bornent leurs droits. Peu à peu, ils s’accoutumeront à regarder le secours en cas de maladie ou de chômage, non comme provenant d’un fonds limité préparé par leur propre prévoyance, mais comme une dette de la Société. Ils n’admettront pas pour elle l’impossibilité de payer, et ne seront jamais contents des répartitions. L’État se verra contraint de demander sans cesse des subventions au budget. Là, rencontrant l’opposition des commissions de finances, il se trouvera engagé dans des difficultés inextricables. Les abus iront toujours croissant, et on en reculera le redressement d’année en année, comme c’est l’usage, jusqu’à ce que vienne le jour d’une explosion. Mais alors on s’apercevra qu’on est réduit à compter avec une population qui ne sait plus agir par elle-même, qui attend tout d’un ministre ou d’un préfet même la subsistance, et dont les idées sont perverties au point d’avoir perdu jusqu’à la notion du Droit, de la Propriété, de la Liberté et de la Justice.  »

    Reste à venir l’explosion, mais la suite décrite par Bastiat n’est guère plus réjouissante.

    1. kekoresin

      Les socialos hémiplégiques de droite ou de gauche on cru que c’était un programme politique et non une mise en garde. Du coup, on y a droit!

      « La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude. » Huxley

  5. MLP

    Le but inavoué de cette réforme est surtout de contourner l’arrêt de la CJU qui a décrété que la CSG et sa sœur jumelle la CRDS étaient des cotisations sociales et donc non redevables par les contribuables ne dépendants pas du régime SS… Vu la montée des demandes de remboursements des sommes indues on a fait appel à l’idiot inutile pour pondre un amendement débile et qui poussera plus encore ceux qui peuvent encore payer vers la sortie du territoire… A gerber!

    1. Probablement, oui.
      Le pire est qu’il est suivi par son alter-égo Sapin, qui serait bien content que tout ceci passe comme une lettre à la poste.

      1. Deres

        Flamby ne pense qu’à sa réélection, mais le reste des socialistes liées au pouvoir cherche surtout à se partager les placards dorés les plus demandés de la République. Il y a beaucoup de demandes pour le conseil constitutionnel et le conseil d’Etat dont le Sapin sus-cité. Et encore, vous imaginez bien que nous ne sommes pas au courant de toutes les manœuvres en coulisses …

    2. Deres

      Oui, c’est une magnifique non hausse d’impôts qui mettrait plein de gars dans les épinards du gouvernement !

  6. acarel

    feindre une maladie ne sera autre chose que jouer un bon tour au gouvernement ? »
    Bon, je vais m’y m’être.J’aime assez jouer de bons tours!

  7. Le Gnôme

    Le pire, c’est qu’il n’a rien compris. On devrait peut être l’envoyer sur le chemin de Damas, il sera certainement illuminé, façon Saint Paul. Vous me direz qu’illuminé, il l’est déjà.

  8. albundy17

    « bureaucratie de Bercy qui n’en peut mais, » ?

    Sinon on peut donc en déduire, de ce retour sur scene, que le temps pour se faire une virginité est de grosso modo 18 mois

  9. JJB

    Redécouvrant une lecture de soirée au coin de la cheminée, je tombais sur ce chapitre qui pourrait illustrer l’état de notre futur ex pays, (la France).
    Grâce entre autre aux turpitudes de son petit personnel politique, larbins aux ordres où forfaiture le dispute au pitoyable et à l’incompétence.
    Où transparait aujourd’hui l’indicible schmilblick qu’il est devenu.

    ———————————————————

    « Le schmilblick est un appareil qui tient de la machine à laver, de la locomotive atomique, du dromadaire, de la pantoufle brodée et de l’usine à tailler les crayons. Il a des bosses comme le chameau et la locomobile d’intérêt folklorique. Comme le chameau il s’agenouille, il soubresaute, il blatère et il éternue. Il siffle, il souffle, il crache des confettis, des jets de vapeur et des dragées. Ripoliné, électronique, sidérurgique, on voit tout de suite qu’il peut aller jusqu’à penser, prédire la pluie, laver les bas, traduire le turc, que sais-je ?
    Il fonctionne au mazout aussi bien qu’à l’atome; on peut aussi le faire marcher en le secouant d’un coup de genou.

    Si le schmilblick se trouve trop large pour tenir dans votre salle à manger vous pouvez le remplacer par une tasse d’eau bouillante et un sachet de café en poudre. Le résultat n’en sera pas modifié.

    C’est ce qui prouve combien ce pays est en avance sur ses propres progrès ».

    Alexandre Vialatte

  10. Higgins

    Moi, ce qui me console, c’est que notre sémillante épave (quelle belle expression) ne pourra bientôt plus aller dans Paris avec son tas de tôle obsolète pas rose fluchy.
    L’amendement n’a aucune chance d’être adopté. Il permet seulement à son auteur de se positionner sur le bateau à côté des chaloupes, vu la catastrophe annoncée aux prochaines élections. Que des idées aussi connes puissent naître dans la tête de quelqu’un qui se revendique responsable national en dit long sur l’état de son intellect!et de ses 129 disciples. Cet amendement montre aussi que ce parlement n’est plus qu’un théâtre d’ombre juste bon à enregistrer les directives des clowns à roulettes de Bercy.

    1. Lambda Expression

      Le gif de poutine est enorme.
      Au passage, quelqu’un peut t-il me dire pourquoi l’orthographe de son nom est « Poutine » en Français et « Putin » en Anglais ?
      J’aime bien moi Vladimir Putin

      1. Pheldge

        question de phonétique et de prononciation ! à la française, il y aurait des rigolos pour le prononcer comme « putain » …

          1. Pheldge

            Dans cette branche en plein essor , Internet à libéré la femme ! je n’hésite donc pas à dire : vive Internet !

            1. Aristarkke

              Werther, je comprends bien que tu n’as aucun goût à être mis en quarantaine, le temps que l’ imprimatur de Mgr de Cèze te soit délivré, pour mettre ainsi de pseudos-liens. Mais pense à ceux qui n’ont que le smartphone en journée pour suivre l’actualité… 😳

              1. Lark on the Wing

                Bah! Harry, un ch’ti copier/coller de rien du tout et tu visionnes (en l’espèce, d’ailleurs, tu entends la voix somptueuse d’Ella…)

              1. Lark on the Wing

                Tu as quand même un petit souci avec les dames, n’est-ce pas ?
                L’Ile où tu habites te donne un sentiment d’isolement ou quoi?

                1. Pheldge

                  Les apparences sont souvent trompeuses, Suis le lien,tu verras, c’est très instructif : c’est très … libéral : un marché existe, de l’offre, de la concurrence, et pas d’autorité de régulation !
                  Avoue quand même que ça laisse penseur …

                  1. Lark on the Wing

                    N’étant pas Savonarole après tout, j’ai suivi le lien un peu plus longuement que la première fois, et j’ai été frappé par la rubrique « Sugar Daddy » qui serait davantage dans ma classe d’âge, n’est-ce pas…

                    J’ai été frappé d’y découvrir une jouvencelle en péril financier, genre « Damsel In Distress », qui recherchait une aide élémosinaire de la part d’un monsieur généreux….Elle habite à St Ouen l’Aumône… Fatalitas !

                    1. Pheldge

                      tu vois bien, le plus vieux métier du monde se réinvente, renaît et connait un essor libéral grâce à Internet 😉

                      Euh, j’arrête là mon éloge, parce que d’ici à ce que Mélenchon récupère ça à son avantage, pour faire un amalgame douteux …

                    2. Bonsaï

                      Et cerise sur le gâteau, ces sites sont tout à fait sûrs car surveillés tant par la police que la fisc !
                      Quand ce ne sont pas les filles elles-mêmes qui balancent leurs clients.
                      Avis aux petits naïfs, donc.

    1. Aristarkke

      Vous boudiez ou étiez tricard, amigo? On ne vous croisait plus depuis quelque temps dans cet antre de perdition? Une rédemption suivie de la rechute??? 🙄

      1. Black Mamba

        Depuis que H16 a mis à jour WordPress , le petit chat désespère , la nouvelle ergonomie pour mettre les messages ne lui plaît pas du tout, il galère …

          1. Aristarkke

            Vu l’ avatar du jour ou du moment (souvent femme varie…), cela ne fait pas très guerrière. Quoiqu’ avec un arc, une amazone… L’ ennui est qu’il faille se brûler un sein pour être pleinement opérationnelle sous ce rapport…

          2. BLACK MAMBA WARRIOR

            Tout dépend sur quel support, je suis en train de mettre mon message … je suis connectée sur le blog par diverses tablette, smartphone, ordinateur et je n’ai pas modifié sur tous, l’entrée de mon speudo :mrgreen:

      2. petit-chat

        Aristarkke 13 octobre 2015, 12 h 01 min

        Vous boudiez ou étiez tricard, amigo? On ne vous croisait plus depuis quelque temps dans cet antre de perdition? Une rédemption suivie de la rechute??? 🙄

        Harry les bons tuyaux,
        impossible de me passer de ce site et de tous ses commentateurs, guettant chaque jour l’avatar de BM !
        Impossible aussi (pour moi) de répondre au bon endroit, le résultat étant vraiment à Léa Toire… (une garce !)

  11. MLP

    Cet amendement a de grandes chances d’être adopté car les socialistes de gauche comme de droite feront tout pour que le pognon ne soit pas remboursé! Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait et ceux là sont bien identifiables!

      1. MLP

        Brulons un cierge, je ne vois plus d’autre solution… ou pour reprendre une image de Mr H le seizième: Run, you fools!!!

        1. Calvin

          En même temps, vu les derniers « rendus »(vomis fonctionne aussi) du CC, rien n’est moins sûr…

  12. honorbrachios

    Pourtant, les« prélèvements» sous son mandat ont augmentés de pas loin de 100 milliards, et des tas d’augmentations et de conneries étaient dans tubes…je pense quil peut être nommé No1 des 1er sinistres de la france et pourtant le niveau est très élevé!
    C’est le plus mauvais gouvernement et le plus mauvais d’entre tous, donc comment l’oublier à par dans le pastis et la vinasse?…

    1. Caton

      Non, non, la France a eu pire, bien pire… au hasard, le gouvernement Pierre Mendès France, avec sa Gestapo fiscale et son inénarrable ministre de l’intérieur, ou le gouvernement Guy Mollet et sa chasse fistale aux commerçants de l’UCDA…

        1. Bonsaï

          Heureusement qu’existe la mémoire historique pour apporter quelque consolation philosophique dans le déluge consternant des avanies quotidiennes inventées par ce gouvernement de psychopathes !

      1. honorbrachios

        @caton 11h44: je ne connais pas le gouvernement mollet, et l’incompétence des gouvernements socialistes n’est pas un sujet abordé par l’ednat donc je ne peux comparer !
        En tout cas, de ma vie, je n’ai jamais vu autant d’incompétence , de cynisme et de mensonges réunis que dans le gouvernement hollande/Ayrault…
        En plus, jusqu’à 2012, je crois que les gens pensaient que les choses pouvaient encore s’améliorer mais Ayrault a tué tout espoir et désormais, l’exil est la seule voie pour beaucoup…
        Donc vraiment, pour moi il est inoubliable, et j’espère qu’un jour il paiera pour ses méfaits

    2. Higgins

      La fiscalité des PME/PMI a augmenté de …. 28% au cours des années 2014-2015. Ce gouvernement veut la mort du petit cheval. CPEF.

      1. Aristarkke

        Mauvaise langue! En contrepartie, elles ont eu droit à de la simplification… surtout de leur train de vie…

  13. carpe diem

    Ah ce cher Ayrault, que du bonheur, sur Nantes et sa région on l’adore! personnellement je l’appelle l’endive. Pour la folie taxatoire : je viens de lire un article sur ouest france. A St Nazaire, tout local commercial inoccupé va être surtaxé, non mais. Et tout condamné à mort aura la tête tranchée.

      1. Pheldge

        Et si « tout des qu’a pété aura la tête tranchée » ça va devenir risqué de faire des prouts à paillettes …

    1. Aristarkke

      Vu le nombre sans cesse croissant de locaux commerciaux demeurant vides pendant des mois et des années, gageons que c’est un racket qui a de l’ avenir et pas qu’à St Nazaire… Pensez donc à tout ce mankagagner…

      1. Peste et coryza

        Il faudrait déjà que les commerces en question aient des clients… Sur St Nazaire, on dit qu’il y a – 30% de fréquentation des restaurants.
        Bientôt, ils les repeindront façon village potemkine.

        1. Popeye

          J’ai lu ce matin dans le Parisien au zinc de mon bistrot habituel que l’URSSAF de Bretagne se déchainait sur les défraiements de repas dans un nombre conséquent de PME de la région.
          Le défraiement des repas (jusqu’à 18€10 le repas) est exonéré de charges sociales pour l’employeur et défiscalisé pour l’employé…si et seulement si la distance entre le lieu de travail du moment et le domicile et/ou le siège de l’entreprise rend impossible le retour au domicile ou l’alimentation dans les locaux de l’entreprise. Bien évidemment, cette interprétation de la distance est fluctuante, bien évidemment pour le patron de PME du bâtiment employant 5 compagnons, il faut savoir pour chaque jour où bossait précisément à midi chaque compagnon pour savoir s’il était suffisamment loin de chez lui ET du siège de l’entreprise. (celui qui susurre « usine à gaz » sort IM-ME-DIA-TE-MENT!)
          Anecdote – peut-être extrême, c’est la loi du genre, hein! – choisie par le journaliste : une patron de PME du bâtiment de 5 employés se voit rappeler 24 000 € de rattrapage de cotisations (et je suppose un brin de pénalités, mais ce n’était pas précisé) pour le 3 derniers exercices plus celui en cours.
          Donc l’apprenti, qui finissait sa formation et devait commencer en CDI, et ben il va la mettre sur l’oreille et aller fulmer chez Paul Emploi.

          Corollaire numéro 1 : les nombreux restaurants des bourgs de Bretagne qui affichaient un « menu ouvrier entrée plat dessert – 12 € » voient des chutes de fréquentation jusqu’à 30%.

          Corollaire numéro 2 : l’URSSAF, fort citoyennement, transmet les redressements au fisc…qui redresse à son tour les salariés ayant indûment bénéficié de défraiements de repas. Et oui, défraiement = défiscalisé, repas payé = avantage en nature = fiscalisé + charges sociales. (il n’y a pas de petits bénéfices)

          Je suis certainement parano, mais c’est le même URSSAF qui « flingue » les auto-entrepreneurs auprès des collectivités locales du cru. Et oui, fallait pas mettre de bonnets rouges et cramer des portiques éco-taxes!

          1. kekoresin

            C’est bien pour ces raisons que qu’ai quitté le RSI et ses métastases URSS-AF et Cie. Tu risques moins d’emmerdes à quitter ces suceurs de sang que de rester dans l’abattoir!

            Petit détail croustillant, aujourd’hui les entreprises qui ne sont pas à jour de leurs cotisation sociales ne peuvent plus prétendre au paiement de leurs factures par l’administration. Un bon moyen de faire des économies sans perturber le sommeil de son voisin parlementaire qui pourra toujours bouffer gratos à la cantine 4*, profiter de sa voiture avec chauffeur et se loger quasi gratis en faisant les poches de leurs victimes à terre. De plus, les entreprises ont le DEVOIR de dénoncer leur petits camarades qui ne sont pas à jour des cotisations, tout ça dans leur intérêt bien sur, pour éviter une concurrence déloyale. Cela ne vous rappelle rien? Non? La belle époque où on pouvait dénoncer son voisin pour un ticket de rationnement! Ha, la bonne vieille délation sous couvert de solidarité…

            Ces malfaisants vont finir par se prendre des coups de fusils mérités! Ces petits capots sevrés à l’étatisme forcené torpillent l’économie locale et poussent les gens au désespoir, et on sait tous à quoi mène le désespoir. Pour l’instant, les victimes sont hébétées mais je nourris l’espoir de la révolte, même individuelle.

            1. sam00

              Dans le sud-est, on a eu une bonne illustration de ce que disait Spooner …
              – D’un coté les racailles qui viennent piller les commerces et les citoyens après les inondations. Ils pillent et ils s’en vont. Ils ne demandent rien de plus.
              – De l’autre le percepteur qui n’a pas oublié d’envoyer sa petite lettre pour la taxe foncière et la taxe d’habitation … qui vient donc faire les poches des malheureux inondés … et qui prétend toujours s’occuper d’eux, les aider, les protéger, etc etc …

  14. liervol

    un peu d’humour : Boullande chef des pourritiques d’essence socialope se rêve un second mandat tandis que Blingboy chef des pourritiques d’essence ripouxblicains combat dans son sein ses rivaux Jupette et Faillite en voulant renoncer aux primaires ouvertes.
    Il a une fin, un but noble Blingboy : s’afficher avec Carlita dans la cour de l’Elysée et dire à Boullande, c’est fini François on ne te verra plus, casses toi pauvr’con..prends ton casque, caches toi,retournes rue du Cirque d’où tu n’aurais jamais du sortir…

    1. Lark on the Wing

      J’aime beaucoup votre production, habituellement, mais là, vous n’êtes plus dans votre dérision fantaisiste et rigolote, mais dans la vérité nue des choses fiscales : alors, pretty please, revenez vite à vos déconnantes, sinon on va droit à la déprime… ou à la révolte sanguinaire….

      1. kekoresin

        Perso la révolte sanguinaire m’enchante plus que la déprime. Au moins ça fera de l’animation dans les rues du musée névrotique qu’est devenu le pays de Rabelais!

          1. kekoresin

            Trop chaud pour moi. Je ne porte pas la barbichette, je suis de type caucasien, je suis baptisé non pratiquant, je suis réfractaire aux ordres suicidaires, je suis nul en arabe, j’ai du mal à couper un steak (alors une tête!), je suis quasi breton, je suis monogame, je suis allergique aux bombardements, je bois (des apéros – pleins!), je fume, je mange du alouf comme un ouf, et surtout, surtout, j’emmerde ces gros cons de djihadistes!!!

  15. Higgins

    HS mais j’ai bien aimé ce plaidoyer pour la Liberté publié chez Bruno Bertez:
    « Nous sommes persuadés que la disparition de la Liberté, et son remplacement par les libertés qui en sont l’oppposé, ont à voir avec l’assistance, la recherche de la sécurité, l’idéologie de l’égalité. En effet pour mettre en place tout cet arsenal d’assistance, de sécurité et d’égalisation, il faut un pouvoir de plus en plus fort et de plus en plus tentaculaire. Il devient, à partir d’un certain stade, variable, tyrannique. Il lui faut, à ce pouvoir, de plus en plus de ressources et donc de droits pour préléver les ressources nécessaires aux missions qu’il s’attribue. . Il faut sans cesse définir, redéfinir, et c’est dans ce travail de définition que l’Etat excelle, c’est lui qui nomme et norme…. » Charles Murray (http://brunobertez.com/2015/10/13/alire-la-liberte-sans-permission/)

    1. bob razovski

      J’ai toujours dis que mettre « Liberté » au pluriel n’était qu’un moyen d’en faire la vente à la découpe 😉

  16. Peste et coryza

    Sauf qu’ils oublient que la moitié des français épargnent environ 50 euros par mois hors remboursement d’emprunts…
    Le reste, d’après le figaro, c’est environ 20000 euros d’épargne en livrets et assurance vie… pas de quoi combler longtemps les déficits.
    Le gros bas de laine reste l’immobilier. Or c’est ça qui fait tourner l’IDF et la cote d’azur, et c’est là dedans que les français croient. Le politicien qui touchera à cela suicidera sa carrière.

    1. royaumont

      L’assurance vie sert déjà à éponger les obligations souveraines qui ne valent même pas le papier pour les imprimer. Il ne faut pas faire fuir le chaland de ce coté.
      Pour l’immobilier, le tabassage a commencé, voir un billet précédent sur le foncier non bâti. Quelque chose me dit que ce n’est que le début.

  17. kekoresin

    Etant récemment libéré de la sécu et de son racket « cotisations contre protection », je vois tout à fait l’intérêt d’aligner la CSG sur l’IR. De ce fait, les non affiliés sécu reviendraient dans le rang des tondus jusqu’au sang.

    Ces bouffons « masturbateurs de licornes à paillettes » n’y arriveront pas car, comme le dit le tôlier, ce n’est pas compatible avec les lois européennes et l’assiette n’est pas du tout la même. Mais sur ce point, nos cher$ timoniers peuvent encore nous pondre un bel EPR fiscal, quitte à payer des amendes à l’Europe, amendes réglée avec le pognon des autres comme il se doigte!

    Tout ça commence à sentir furieusement la trouille car contrairement à ce que dit la propagande, les libérés de la Waffen SS ne sont pas 492 mais des dizaines de milliers. Amariz déclare assurer 34000 français résidents et croule sous les demandes. Et il ne s’agit là que d’un assureur premier roro.

    Bref, la petite fuite commence à se transformer en hémorragie interne géante. Ce n’est pas prêt de stopper car il semble que la vague des vexations ait dépassé la digue de la peur des menaces judiciaires. La grande trouille des roitelets est de ne plus pouvoir acheter la paix sociale et de ne plus avoir de quoi se goinfrer comme des porcs sur la confiscation pur et simple des avoirs du bon peuple. Quand les moutons commencent à avoir des canines, les loups commencent à crever la dalle!

    1. Pheldge

      Psssst , camarade « Qu’es qu’au Riesling » , le tôlier, il plie la tôle , alors que le taulier lui, il tient la taule , un peu comme le geôlier …
      Et je ne te parle pas du taulier de la taule en tôles de l’atoll d’Etole ! 😀

  18. Jules

    Ce n’est pas un impôt mais une contribution citoyenne …
    Ça fait mal la première fois, après c’est juste humiliant :-\

    1. royaumont

      Au fait, les non-citoyens seront exemptés ? Les candidats au certificat d’apatride vont être nombreux…

  19. yoananda

    Que pensez vous de la thèse de Charles-Gaves comme quoi l’inflation bureaucratique est une conséquence de l’Euro (bulle immo en Espagne, bulle fonctionnaire en France, et bulle d’usines en Allemagne) ?

    Ce qui signifie qu’indirectement, les forces sociologiques nous poussent à avoir trop de fonctionnaires, qui s’occupent en faisant des lois dont l’intérêt marginal va décroissant (on a passé le seuil du négatif même).

    1. Peste et coryza

      Les pays d’Europe se spécialiseraient avec la monnaie unique ?
      Dans ce cas, pourquoi l’Allemagne a les usines, l’Angleterre la City, et non les fonctionnaires ?

    2. Adolfo Ramirez Jr

      Indirectement, oui. L’euro a permis de continuer à s’endetter à pas cher, pour faire de l’immo à tout va en Espagne, recruter des fonctionnaires en France et continuer la gabegie en Grèce.

    3. Calvin

      Pour être plus précis, ce n’est pas un problème de monnaie mais de gouvernance de l’euro, à mon humble avis.

      1. Adolfo Ramirez Jr

        C’est le problème de l’euro : la monnaie allemande utilisée par les PIGS. On fait croire qu’on a une bonne monnaie alors que les fondamentaux économiques sont ce qu’ils sont

      2. yoananda

        il n’y a pas de transferts entre zones économiques de productivité différentes. Donc, non, c’est un problème de monnaie et pas de gouvernance : la monnaie amplifie les tendances naturelles, provoque une divergence, une spécialisation.

        C’est comme ça partout, sauf qu’en principe les transferts égalisent un peu.

    4. C’est une thèse simple qui se tient. En substance, comme il n’y a pas d’unité fiscale au niveau européen, les capitaux se sont déplacés en utilisant la concurrence fiscale. Ce serait comme avoir une seule monnaie en France mais différents régimes fiscaux entre la Bourgogne et le Nord ou la Bretagne, je vous laisse imaginer les soucis, surtout si en plus les régions peuvent emprunter sur les marchés…

      1. MadeInCH

        C’est le cas en Suisse. Chaque canton a sa propre fiscalité et la plus grande part des impôts est comunale.
        Chaque canton à sa Banque Cantonale, avec majuscules, svp!
        Et certains cantons sont bien endettés. (République et Cantron de Neuchâtel, par exemple)
        Les entreprises et les gens choisissent de plus en plus souvent la canton, voir la comune, en fonction des impôts.
        Ceux qui ne peuvent pas gérer leurs finances sont en difficultés.
        Les autres s’en sortent.
        Ceux qui s’en sortent pas demande une « péréquation », une aide financière aux cantons « riches », qui en ont marre de payer pour des cantons qui n’ont pas intérêt à améliorer leur budjet paske sinon ils ne recevront plus d’aide.
        Evidement, les cantons les plus socialistes sont ceux avec le plus d’impôts pour les classes moxennes et le plus de dette pour l’Etat (cantonal)..
        La concurrence, même fiscale, et une bonne solution pour forcer à l’erfficacité.
        En tant que libéral, vous devriez être pour, non?

        1. « La concurrence, même fiscale, et une bonne solution pour forcer à l’erfficacité. En tant que libéral, vous devriez être pour, non? »
          Ben oui. Avec une seule et même monnaie non assise sur un étalon, ça pose des problème. D’ailleurs, exactement comme d’autres banques centrales, je note que votre BNS a quelques soucis avec sa balance sheet. Ce n’est pas un hasard.

          1. MadeInCH

            Pour ce que j’en sais.
            La BNS essaye de baisser la force du franc suisse, pour garder de la compétitivité des producteurs exportateurs suisse. C’est un choix.
            Je ne suis pas sûr que ce soir le bon. Pour le moment, il me semble que ça marche.
            Il me semble aussi que la BNS fait encore des bénéfices, même limités. Ou bien que ses pertes sont assez faible pour ne pas être dangereuses avant des années.
            Ou bien c’est la définition de Balance sheet que je ne pige pas? Bien possible. Je ne suis pas un pro de la finance.

  20. DoS

    Depuis qu’il y a Internet, l’Etat fait semblant de pas savoir, ce que pourtant il sait, tout en sachant pertinemment qu’on le sait. Mais nous, on fait aussi semblant de pas le savoir.
    ·−·· ·−−−−· · − ·− − ·− ·−·· ·− −− −−− −· −−− ·−−· −−− ·−·· · −·· · ·−·· ·− ···− ·· −−− ·−·· · −· −·−· ·

  21. DoS

    Aujourd’hui c’est « rigolo », alors que je passais devant un bidonville qui existe de longues dates, et, étant coincé dans les bouchons, je n’ai pas résisté à la tentation de faire du voyeurisme des poubelles et autres objets en tas.

    Il y avait des gentils et jolis rats, bien gras. Des déchets, des morceaux de n’importe quoi. Des enfants jouent souvent entre la route et l’autoroute. Il va falloir y mettre un nouveau radar à 30 km/h, je suppose.

    Et d’un coup je pense à un truc con:
    Comment va t’on faire avec les nouveaux réfugiés ?

    Alors, j’ai pensé immédiatement:
    Bah, on prend le milliard pour le tourisme et on le colle dans le budget des réfugiés !

    Bon, faut bien rigoler avec les thunes des autres.

    C’est que cette logique, ne rigolons point, est une grande technique de nos élus énarques et supérieurement intelligents.

    Comme on dit dans ma campagne:
    Une fois que le trou est fait, ça rentre sans problème.

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Ne t’inquiète pas DoS, même les réfugiés syriens et afghans ne veulent pas venir en France.

  22. thom__yorke

    Je suis toujours époustouflé par la clairvoyance de Bastiat, tant d’années auparavant… C’est très simple aujourd’hui de le comprendre quand on voit l’état de la France (et encore, nous sommes bien peu nombreux je trouve…), mais le faire 200 ans en amont… ce type était un visionnaire, et on va malheureusement vérifier la plupart de ses dires dans les années à venir…

    1. Higgins

      Parfois, je me dis que je devrai envoyer ses livres à mon député-maire (de gauche) mais je ne suis pas certain qu’il comprenne tout.

  23. René-Pierre Samary

    Monsieur zéro va vers la fiscalité compliquée avec des idées simples.
    Pas assez simples, cependant.
    Le comble de la simplicité, ce serait de retenir à la source tous les revenus sans exception, et de verser à chaque citoyen selon ses besoins (congrument évalués).
    Le slogan des News du Système est excellent : votre argent nous appartient.
    Aïe ! il semblerait que l’idée a déjà été expérimentée ; avec des résultats peu enthousiasmants… Qu’importe ! Chacun sait que quand une idée ne marche pas, c’est qu’elle n’a pas été appliquée avec assez de conviction. Un peu de courage, Monsieur Zéro!

    1. astazou

      Nan, pas selon ses besoins. Selon la déférence envers le régime. C’est très beaucoup mieux comme ça. Pour le régime, pas pour l’ACURABA évidemment.

  24. sam00

    Tiens, c’est à peine HS, mais ça illustre parfaitement la déconnexion de nos lois et de nos élus vis-à-vis de la vitesse à laquelle les citoyens adoptent les nouvelles technos dans leur vie de tous les jours et leurs usages professionnels
    http://www.legisocial.fr/actualites-sociales/1631-la-loi-rebsamen-fait-entrer-la-visioconference-dans-le-code-du-travail.html

    Voilà voilà … en 2015 en fraônce, on vote des lois qui s’occupent de faire entrer la visioconférence (qui est utilisée depuis 1995 au moins) dans le code du travail de 2015 … pour simplifier ce fameux code probablement …

    20ans de retard … une paille

  25. sam00

    Plus en lien avec le sujet du jour: il va en falloir des sous pour financer toutes ces belles aides :
    http://www.legisocial.fr/actualites-sociales/1644-3-revalorisations-sont-confirmees-au-jo-aujourdhui-le-rsa-laah-et-laide-financiere-de-letat-aux-activites-dadultes-relais.html

    Je ne connaissais pas les activités d’adultes relais … c’est pas mal rémunérateur quand même:
    « L’aide est ainsi portée de 17.538,40 € (soit 1.461,53 € par mois) à 18.823,09 € (soit 1.568,59 € par mois).
    Rappelons que le contrat adultes-relais permet à certaines personnes éloignées de l’emploi d’assurer des missions de médiation sociale et culturelle de proximité, dans le cadre d’un contrat d’insertion. » …

    Alors, pour phynancer de si nobles actions, franchement, une petite fusion IR-CSG et une hausse du prélèvement, vous n’allez pas protester quand même?

    1. Peste et coryza

      Adulte relais, c’est l’emploi « grand frère », si vous préférez… car seuls eux peuvent aller dans les cités sans se faire plomber.
      18800 euros… Comme quoi, rien glander à l’école, ça rapporte !

      Je ne gagnais pas ça en thèse. Même aujourd’hui j’arrive à peine à 20000…

      1. sam00

        Quelle idée aussi de faire une thèse … Qui vous a dit que les études ça payait en France ?

        Trêve de plaisanterie, c’est vrai que je gagnais pas tellement plus en thèse moi aussi … Et même si le chiffre donné est du brut (hypothèse), notez bien qu’il s’agit d’une aide :-/ la personne concernée peut donc être payée plus que ça

  26. sam00

    Dans la série de la course du poulet sans tête, nos élus sont en grande forme!
    A peine une réduction d’impôt est-elle publiée au JO que l’on parle déjà de son abrogation:
    http://www.legisocial.fr/actualites-sociales/1642-reduction-dimpot-pour-mise-disposition-dune-flotte-de-velos-sitot-instauree-sitot-abrogee.html

    En sera-t-il de même des milliards de « réduction » d’impôts? des versements crédits d’impôts reportés au 1er avril? du CPA? etc …
    Je sent que les mois à venir vont être riches d’actualités pour note hôte 🙂

  27. René-Pierre Samary

    @Pheldge et Beldchamps, je veux dire Beldchamps et Pheldge, women first.
    Quelle confusion ! Que la belle accepte mes plates excuses.
    La mer de Chine, je ne connais pas. Mais le Merde in China, ça je sais. La qualité finit toujours par payer, disait notre hôte. Faut-il qu’il y ait une offre de qualité…

    1. Pheldge

      L’amer de Chine , c’était pour placer l’astuce 😉 . Et j’ai cru comprendre que Herr Schön von Feldern, Otto de son prénom a approuvé votre excuse : Otto dit d’acc 🙂

Les commentaires sont fermés.