Primaires de la droite : quelques enseignements

Bon, voilà, c’est fait, le premier tour de la primaire « de la droite et du centre » est passé et les journalistes vont pouvoir nous occuper quelques jours avec les résultats. En attendant, l’observateur libéral peut déjà tirer quelques enseignements du scrutin qui vient de se dérouler.

Une excellente nouvelle

Tout d’abord, il serait indécent de ne pas marquer une ou deux secondes de silence à la mémoire de Nicolas Sarkozy, seul président de la Cinquième République à être politiquement mort deux fois en moins de cinq ans.

bye bye sarkozy

Le petit Nicolas, devant la branlée magistrale que lui a infligé son ancien Premier ministre, et devant le score malgré tout supérieur d’un septuagénaire flou et mou, se trouve obligé de reconnaître sa défaite et d’annoncer dans la foulée se retirer (encore, à nouveau, one more time) de la vie politique, ce qui est somme toute une excellente nouvelle pour le pays. Nicolas Sarkozy, cette improbable rock star de la politique, ne devrait pas tenter un deuxième come-back électrique, et devra maintenant se contenter des compils’ et des soirées rétrospectives.

sarkozy-out-pour-la-france

Le mauvais cheval des médias

Ensuite et de façon évidente, on peut noter, en reprenant deux fois des coquillettes au beurre, que le pari des médias sur Juppé est bel et bien perdu : contrairement à tout ce qui a été claironné depuis des mois, il n’est pas arrivé largement en tête.

Oh. Comme c’est dommage ! La crédibilité des faiseurs d’opinion est encore une fois mise à mal !

gifa dr house sad triste snif

Certes, les sondages avaient, subitement, senti le petit moment « Brexit » se rapprocher à nouveau : suite à l’élection de Trump, on avait assisté à une remontée spectaculaire de Fillon chez les sondeurs et la multiplication des précautions oratoires chez les chroniqueurs officiels. Deux explications s’opposaient alors, la première voulant que les sondages étaient devenus nettement plus précis (pouf, comme ça), ou la seconde, bien plus réaliste, que les médias et les sondeurs, sentant que leur enfumage pro-Juppéiste risquait de leur exploser au museau, se sont sentis pousser une obligation déontologique de mettre un peu d’eau dans leur vin.

Malheureusement, les mêmes sondeurs et les mêmes chroniqueurs ne pouvaient pas non plus passer d’un quasi-déni de Fillon (au mois de Septembre, François Droopy bénéficiait du même petit commentaire amusé qu’un Copé ou un Le Maire) à la révélation qu’on tenait là un vainqueur potentiel sans passer pour des buses. Rassurez-vous, c’est chose faite : nos sondeurs et nos chroniqueurs sont maintenant officiellement des buses. Alors qu’un peu de lucidité permettait, dès janvier, de comprendre que Juppé était avant tout un candidat pratique pour une gauche aux abois, les médias n’ont pas arrêté de survendre le frétillant septuagénaire en essayant de faire croire à un élan, une véritable ferveur du pays pour un cheval de retour dont les dernières armes en politique nationale réellement opérationnelle remontent à 20 ans.

Bon. Ne soyons pas trop méchants envers les sondages. Au contraire des chroniqueurs, au moins avaient-ils parfois prédit Poisson devant Copé.

Une bonne image des tendances

D’autre part, cette primaire permet de dresser, à gros traits mais bien contrastés, les grandes tendances qui s’ouvrent pour la droite française.

Très manifestement, les tendances étatistes et protectionnistes en diable (« protection » étant le mot-clef de 5 candidats sur 6) ne permettent plus de porter un candidat. La notion de liberté, même si timidement présente chez Fillon, semble jouer en sa faveur. Le « libéral-conservatisme » de Fillon semble ce que veulent les votants de droite.

Cette primaire permet aussi de ramener certains prétendants de la droite à leur juste proportion. Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé, Bruno Le Maire ou Jean-Frédéric Poisson peinent à représenter 7% de l’électorat de droite. Encore une fois, l’audience médiatique accordée, notamment aux deux premiers de cette liste, permet de bien mesurer l’écart, que dis-je, le gouffre qui peut exister entre ceux qui sont les bons clients des plateaux télés et radios et ceux qui votent vraiment pour eux.

L’effroi des socialistes

Une autre observation s’impose : Fillon en tête, c’est, comme je l’esquissais dans un précédent billet, une douloureuse épine dans la stratégie de Hollande, et ce d’autant plus qu’est grand l’écart du premier avec le second dans cette primaire disputée.

Rappelez-vous : pour le président François, les deux larrons qui devaient l’emporter, c’était Juppé et Sarkozy, pas cet insignifiant bidule de Fillon. Ce qui était d’autant mieux dans ses petits calculs que ni l’un, ni l’autre n’ayant réussi à contenir leur égo surdimensionné, Hollande pouvait raisonnablement parier sur une guerre fratricide entre ces deux prétendants, même au-delà des primaires, qui aurait donné au président sortant de réelles chances de se faufiler au premier tour de l’élection.

hollande-prevoit-juppe-contre-sarkozy

Bref, pour notre pédalomane compulsif, tout ne se déroule décidément pas comme prévu. Pas de bol.

Et pour les autres socialistes, la situation prend un tour aigre. De tous les candidats, Fillon est en effet celui qui semble assumer le mieux une petite touche de libéralisme. Or, pour le socialoïde moyen, s’il y a bien un péché capital, c’est bien faire preuve de libéralisme, même à dose homéopathique.

Dans la primaire de droite, Juppé constituait alors le choix raisonnable : on savait, pour l’avoir vu faire, qu’il serait facile à faire plier (une ou deux grèves solides, et c’en serait terminé des pieds droits dans des bottes droites, le baissement de pantalon et le retournement de veste étant alors extrêmement rapides). Mais voilà : l’infiltration de quelques militants de gauche dans la primaire de droite n’aura absolument pas suffi à éliminer le vrai danger pour le PS (Fillon, donc) en concentrant les tirs sur Sarkozy (au profit de Juppé) au lieu de rester sagement à l’écart.

On peut donc d’ores et déjà parier sur un véritable déchaînement de tous les médias pour bien faire comprendre à tout le peuple que le Kraken danger Fillon vient de se réveiller et qu’il est plus rugissant que jamais. Attendez-vous à beaucoup d’articles consternants et d’approximations baveuses d’une presse aux abois.

Et maintenant ?

Et maintenant, la primaire, à moins d’être totalement sabotée dans les jours à venir, devrait logiquement désigner Fillon comme candidat naturel de la droite aux prochaines présidentielles. Gageons cependant, la vie politique française étant notoirement réputée pour ses rebondissements pathétiques de médiocrité, que l’une ou l’autre surprises nous attendent au tournant.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires356

  1. Aristarkke

    Mgr, je ne partage pas votre prédiction d’ un avenir de retraité pour NS…
    Pas au delà de quelques mois, tout au plus…

    1. Calvin

      Pas moins de 3 ans, pour moi.
      Il n’aura aucune crédibilité (déjà basse mais il avait des soutiens) sinon.

    2. Aristarkke

      Pour ce pauvre Pheldge, nous pourrons pousser jusqu’à la minute au nom de la camaraderie, l’ amitié, toussa

        1. MCA

          Ingrat!

          Te voir assis en pleurs au pied de ton cocotier et en deuil pour restant de la semaine ne nous a pas laissé insensibles.

          Comme quoi un fois de plus le dicton se vérifie:

          « A caresser un âne, on risque fort de se ramasser un coup de pied en guise de remerciements » !

          Ne reste plus qu’à savoir si ton ami du neuf-deux va aller fêter ça sur la yacht de Bolloré.

          Si tu peux te renseigner…

          1. Pheldge

            Bon allez, j’avoue : oui, c’est dur, déjà que la semaine dernière nous avons enterré Paul Vergès , frère de l’avocat, fondateur et président à vie du PCR (je vous laisse la surprise de deviner ce que ça signifie 🙂 ) notre Grand Timonier à nous, qui pendant 60 ans a terrorisé tous les gouvernements avec son bluff favori « ça va péter ! mais je peux éviter ça si … ». Le doyen du Sénat, dernier des grands dinosaures staliniens.
            Et puis hier, ça, non, c’est trop dur, je vais remplir un CERFA bobo ! 🙂

            1. Pheldge

              et sur le yatch à Bolloré, y’a le Morandini qu’est en quarantaine, alors pour les enfants, c’est pas bon, donc sarko va éviter 🙂

            2. MCA

              Ah! Vergès….

              J’ai eu l’occasion d’aller à la dernière conférence qu’a donné Jacques Vergès à Paris.

              Un homme extraordinaire qui m’a fait comprendre comment on pouvait défendre l’indéfendable, un grand moment, dont je garde un souvenir impérissable.

              1. Pheldge

                Paul a commencé véritablement sa carrière en 1946 avec l’assassinat d’Alexis de Villeneuve adversaire de son père aux élections. Il a été condamné, puis fut gracié par de Gaulle.
                Ce « visionnaire » aura passé sa vie à se tromper … Il avait fait e son parti une boutique familiale,qu’il était seul à gérer, démocratiquement, bien sûr 😉

  2. Le Gnôme

    J’attends avec un sourire narquois la réaction de Bayrou qui a eu l’effet d’un repoussoir pour ceux qui voulaient Juppé. Quelqu’un qui a appelé à voter Hollande est comme une gousse d’ail pour un vampire, le mal absolu.

  3. Aristarkke

    Quand on représente 20% des votants, aucun ralliement n’ est sans arrière pensée et surtout pas gratuit.

      1. Aristarkke

        Cela m’écorche le doigt de l’ écrire… 😉
        Mais ce n’est pas le podium que tu tentais de nous vendre… ( je sais, nous ne t’avons pas – bien – compris…)

        1. Pheldge

          tes doigts sont déjà bien assez crochus ! comme le hideux Gnôme avait évoqué l’infâme Bayrou, je me demandais si toi-z-aussi !

  4. Calvin

    Déjà lu des titres du genre : « comment le ticket Juppé-NKM peut contrer Fillion »…
    Le ticket de métro est de nouveau tendance ?

    1. BDC

      Oui, les journaleux sont en mode commando, c’est Fillon qui est largement en tête mais ils ne donnent la parole qu’à des soutiens de Juppé. Méchant, méchant Fillon.

      1. albundy17

        Ils ne donnent la parole qu’aux jupettes, et quand ils font une pause, c’est pour casser du sucre (de canne) sur talonette.

        Et je ne suis même pas étonné

        1. BDC

          Oui on peut jouer au bingo des journaleux, ils vont quand même avoir du mal à caser le mot « populiste (de droite) ». En revanche comme personne ne parle pour Fillon (ben voyons …), ils vont bien nous sortir que FF est tout seul, pas entouré, isolé à droite …

          1. Roi Heenok

            Ce n’est pas totalement faux. Fillon fait mauvais canard aupres d’une bonne partie du parti. Les principaux allies de fillon a droite, ce sont les electeurs. Les journaleux et la classe jacassante vont s’amuser avec la litanie « populiste », etc.

            1. BDC

              Oui, tant qu’il n’était pas favori, mais une veste, ça se retourne. Sur la litanie, « extrême » a été remplacé par « radical », la novlangue s’enrichit. ☺️

              1. Aristarkke

                Exactement. Cinq ans de purgatoire (supplémentaires) n’ ont guère d’ attrait… On ne va quand même pas se fâcher pour si peu, une simple histoire de doute, d’ hésitation…

        1. Pheldge

          petit, ne confond pas « dans » et « sous » pas plus que « dent » et »sou » ! encore que pour les seconds « sans dents » égale souvent « sans sous » 😉

              1. Aristarkke

                Tu vas probablement nous parler de tes travaux pratiques de géographie, pour différencier les monts, les vallons ou les sillons, la toundra, la pampa ou les llanos…

                1. Calvin

                  Je cumule travaux pratiques de géographie, de langue vivante et de biologie.
                  Je vais être le crack du CE2 !

    2. Deres

      Juppé a surtout eu les votes des bobos bordelais et NKM des bobos parisiens. Et après ils s’étonnent de se faire balayer par Fillon qui tient un discours de droite non boboïde … Une primaire de droite s’adresse aux électeurs de droite pas au centre ou à la gauche !

      1. Lafayette

        mais au dela de la pertinance Nkm encaisse dignement comme un bon president. pas comme Ns qui prefere mettre un coup bas en se faisant faire ses valises. mais ne revons pas fillion n est pas encore elu.

        1. sam player

          « Nkm encaisse dignement… »

          Mouais, disons qu’elle a eu le temps de s’y faire, elle n’a jamais pensé faire plus, soyons sérieux.

  5. Gastoon

    Sans fromage râpé, les coquillettes ?
    où alors on garde cela pour les futures nouvelles, ou que y’ai promo en tête de gondole (animée par lepetitnico ?)

  6. Aristarkke

    Un élan… un cheval de retour…
    Dites plutôt ou caribou ou wapiti et cela complétera le tableau en mode canadien qu’il a connu…
    On réservera baudet aux estimations locales poitevines…

    1. Aristarkke

      Juste pour vous dire qu’il va falloir envisager un entraînement un peu plus assidu et poussé pour essayer de simplement ne pas être ridicule face aux athlètes du blog…
      😳

      1. Pheldge

        les athlètes du blog… et t’as pas honte en écrivant ça ? c’est les vieux roublards qu’il faut dire ! 😉

  7. Nathalie

    Rien que pour la claque prise par Juppé et Sarko ça valait la peine ces primaires ! Maintenant, Fillon qui a avalé des couleuvres en quantité sous Sarkozy serait-il meilleur en pointure supérieure ? J’ai un doute.

    1. Pat

      Tout ça pour virer Sarko, et probablement aussi Juppé… Et bien finalement, ça en valait la peine ;o)

    1. Aristarkke

      Mélusine, ma mie : Pendant que tu oeuvres, corrige donc la dernière phrase du Patron.
      L’ une ou l’ autre des surprises nous attend au tournant (dans la mesure ou l’ une est exclusive de l’ autre par construction). 😉

        1. Aristarkke

          Pour mettre le verbe au pluriel, il faut utiliser une subordonnée type « surprises qui nous attendent »
          Là, c’est soit l’ une soit l’ autre qui nous attend réellement dans la mesure où la réalité de la première empêchera la matérialisation de l’ autre…

          1. Pheldge

            inclusif par défaut , oui, mais dans ce cas, dans cette utilisation, il est exclusif et le vieillard grec a encore raison 🙂

        2. Aristarkke

          Vous n’ecrirez pas : »une quelconque surprise nous attendent » alors qu’en employant quelconque, vous sous entendez qu’il y en a plusieurs que vous ne pouvez ou voulez détailler…

        3. Gerldam

          Comme aurait dit Vaugelas sur son lit de mort « Je m’en vais ou je m’en va. L’un ou l’autre se dit ou se disent ».

    2. Calvin

      Veules, les votants. Veules.
      Ou plutôt (ah la vache !) « vêlent les veautants », veules étant réservé aux élus.

  8. Marco40

    La déconnexion entre une toute petite minorité bien pensante ayant par connivence admirablement réussi à truster les leviers politico-médiatiques et le reste de la France, apparaît au grand jour.
    Est-ce un phénomène propre aux « démocraties » occidentales?
    Si Juppé passe, ce sera « business as usual », les problèmes ne seront pas résolus (au mieux repoussés).
    Si c’est Fillon, ça va tanguer car les forces du Bien ne reconnaissent l’onction démocratique que si elle va dans leur sens.
    Aura-t-il vraiment le courage de son programme?

    1. dg

      Fillon qui dit qu’il faut « foutre la paix aux Francais », que l’état n’est pas là pour décider a la place des gens du modele de société dans laquelle ils veulent vivre, dit apprécier Thatcher et veut…arghh….réduire le code du travail a 150 pages, c’est sur que ça va couiner sévère contre le méchant ultra turbo libéralisme tueur de chatons. Effectivement, s’il veut appliquer son programme, il va lui falloir des c..lles en titane.
      Franchement, j’étais assez désespéré quant aux perspectives électorales en 2017, je reste assez méfiant, mais peut être que. Sait on jamais? En tout cas, entre Juppé et Fillon, le choix est vite fait. Je m’étais promis de ne plus jamais voter, mais là, ça me titille d’aller contribuer dimanche prochain a éliminer le chauve.

        1. Stéphane B

          Faut pas rêver non plus ! Je doute fort que certains laissent passer les réformes comme ça. Si Fillon est élu, l’avant vacances sera chaude et la rentrée brulante. Nul doute que les syndicats mettront le feu

            1. chat de nuit

              La dame de fer a réussi à casser le syndicalisme au Royaume-Uni, le combat fut âpre, mais elle y est parvenue.
              Peut-on espérer la même chose de FF, ce serai trop beau…

              1. Aristarkke

                Ronald R a fait la même chose avec ceux des contrôleurs aériens US qui n’ avaient pas compris à temps que la nouvelle direction n’ était pas une resucée de la précédente. Comme le disait un des commentateurs des Experts, cela fait 35 ans que les États-Unis ne savent plus ce qu’est un grève du contrôle aérien et plus généralement des fonctionnaires…

          1. bibi

            Les syndicalistes ont commis l’erreur de faire assurer leur financement par l’état il est donc assez facile de s’en débarrasser, il suffit juste pour le pouvoir de le vouloir.

            1. dg

              Le prélèvement obligatoire sur les salaires pour financer ces %#& de syndicats qu’a fait passer en douce, je dois avouer que ça m’est resté en travers de la gorge. Bien profond.

              1. sam00

                Si il n’y avait que cela … ne pas oublier comment les syndicats se servent directement sur la bête par l’intermédiaire du financement de la formation professionnelle.

        2. albundy17

          Il semble tellement mou et inaudible… m’enfin comme contre toute attente il a réussit à virer sarko et juppé en un coup, je crois que je vais me fendre pour mettre mat ali

        1. dg

          Bah oui, ce sera beaucoup moins cher, et probablement beaucoup plus divertissant, qu’une mauvaise production cinématographique française dans laquelle jouent ces acteurs bobos qui ont signé la pétition contre le Flanby bashing.

      1. Pheldge

        à rapprocher de ce que dit E Lévy dans le Figaro ou Eric Brunet et bien d’autres certainement, des journalistes issus d’Internet et qui tiennent des Blogs, où, à mon avis, ils sont bien plus en contact avec leurs lecteurs que ne le sont leurs collègues des médias classiques. Et avec une certaine humilité en plus, du fait de l’échange qui les remet au niveau du lecteur … alors que leurs colègues en sont encore à vouloir régenter la pensée de leurs lecteurs !

  9. Higgins

    « Rassurez-vous, c’est chose faite : nos sondeurs et nos chroniqueurs sont maintenant officiellement des buses. Alors qu’un peu de lucidité permettait, dès janvier, de comprendre que Juppé était avant tout un candidat pratique pour une gauche aux abois,… » Qu’en terme élégant, ces choses là sont dites. Mis à part la spectaculaire remontée de Fillon ces quinze derniers jours, les sondeurs et les chroniqueurs se sont une fois de plus royalement trompés (j’allais écrire trumpés). Personne n’en parle ce matin mis à part notre hôte. La cécité continue ses ravages. Perso, la chute de la maison Talonnette 1ère me ravit. Attendons patiemment la chute des autres dominos.
    En attendant, il manque 7 tout petits milliards pour boucler le budget. Nos frétillants crétins en profitent pour pondre pleins d’amendements tous plus débiles les uns que les autres qui, entre autres, attaquent gravement la faible attractivité du pays. Ils s’en foutent, le budget sera complètement bouleversé en juillet.

    1. dg

      En fait si, il faut être honnête, il y a un chroniqueur qui en a parlé hier en direct sur BFM (je ne regarde jamais BFM mais là, bon, c’était trop beau). Ce type dont j’ai oublié le nom a explicitement dit que tout le monde s’était planté dans les grandes largeurs, que personne n’avait rien vu venir, ni les journalistes, ni les sondeurs, et qu’il s’excusait d’avoir été aussi nul.
      Alors évidemment le reste du plateau, Elkrieff et consorts, lui sont tombé dessus.

            1. Lafayette

              le metier de faux-cul ca demande beaucoup d exercice de contorsion pour ne pas s embourber dans un avis trop precis.

    2. Aristarkke

      Je vous suis dans l’assertion de Juppé comme sous-marin caché de la Gauche…
      Toute à l’heure, sur BFM, un de ses lieutenants expliquait que si Fillion passait, la justice sociale n’ allait pas manquer d’ en prendre un coup dans l’aile et ailleurs alors que son chef à lui ne manquerait pas d’être vigilant…

  10. bob razovski

    En dehors du côté rigolo, mais au final lassant, des planteries à répétitions de nos faiseurs d’opinion diplômés et validés, jeter un oeil sur le programme de fillon et le rigolo disparait :

    Ce bonhomme est consternant, comme les autres.

    1. Il a une touche pastel de libéral conservatisme. Pour le reste, c’est pas top en effet, c’est dit. En face, Sarko la girouette aurait foutu le brun et n’aurait pas eu de majorité. Quant à Juppé, ça aurait été un désastre.

      On est en France, il faut savoir s’amuser de ce qu’on a.

      1. Aristarkke

        Mélusine, stp : signale à Mgr que brun dans le sens de b…azar ou d’excréments en quantité comme din l’ patois deuch’nord s’ écrit b r I n…
        😉

          1. Pheldge

            c’est un Breton , et les petits-bretons, ça fait que siffler des kiles de rouge et hurler « Breizh über alles » à longueur de journée, alors t’inquiète pour ton patois !

      2. sam player

        En fait pour avoir lu son programme je ne suis pas étonné qu’il lui ait fallu 3 ans pour l’écrire : c’est du libéralisme en loucédé.
        Car c’est certain que s’il avait affiché du libéralisme pur jus il n’aurait eu aucune chance.

        Le titre du Telegraph ne s’y trompe pas :

        Nicolas Sarkozy crashes out of French Right-wing primaries as Thatcherite François Fillon takes surprise lead.

        Pendant que j’y suis, je pense que NVB doit être adepte du SM :

        Un extrait de l’article du NY Times titré :

        François Hollande, His Ratings Poor, Speaks Candidly. The Hole Gets Deeper.

        Mr. Hollande’s bland public persona gives no hint of the sly and sharp-edged politician the book reveals.

        About his earnest young education minister, Najat Vallaud-Belkacem — a favorite target of the right both for her North African ancestry and her efforts to reform France’s schools — he told the writers from Le Monde: “She’s good, Najat, really good at making dull speeches.”

        And he continued: “She’s ambitious. I can sense that. She’s extremely determined. Najat, she’s not an intellectual, she didn’t do ENA” — the elite school attended by Mr. Hollande and much of France’s leadership class — “but she wants it.”

        ____________
        faut lire la presse étrangère pour voir ça…

  11. David Brabant

    Typo: Le « libéral-conservatisme » de Fillon semble ce que veut les votants de droite. => ce que veulent

    1. Gerldam

      Pourquoi parler de conservatisme à propos de Fillon? Je trouve Juppé bien plus conservateur. Ce qui manque à Fillon, c’est une vraie vision libérale, je dirai même une vision tout court.
      Mais bref, ne boudons pas notre plaisir: c’est, de loin, le moins mauvais.

      1. Calvin

        Ne mélangeons pas les termes.
        Conservateur, en politique générale, c’est effectivement quelqu’un qui ne souhaite pas modifier les équilibres en place (on ne touche à rien – en plus, ça tombe bien, on a toujours fait comme ça).
        Mais, surtout chez les anglo-saxons, le terme de Conservateurs est différent. Il correspond à un mouvements politique qui s’oppose aux progressistes surtout en matière économique.
        Un Conservateur (ex : Tatcher, Reagan, Cameron, Fillon ?) va se référer à l’usage, la sagesse ancienne mais aussi ce qui fonctionne tel quel, quitte à changer ce qui a été modifié (on parle même de révolution conservatrice).
        Un conservateur (ex : Juppé, Filoche, Hollande) veut garder quelque chose en l’état comme les acquis sociaux, les impôts, l’exception culturelle, le loto du troisième âge.

        1. bibi

          Juppé, Filoche, Hollande ne peuvent être classé à conservateur, car si vous les plongez dans du formol celui-ci pourrira.

  12. Cerf D

    Les réactions consternantes n’ont pas attendu. Dès hier soir :

    – Ruth Elkrieff nous expliquait que les gens avaient voté Fillon pour sa bonne gueule et n’avaient pas lu son programme turbo/ultra libéral. Donc FORCÉMENT la donne allait changer au second tour.

    – Mar(m)iton, expert en tambouille politicienne, nous ecpliquait sue Jupé était le seul candidat avec qui les choses seraient claires. La seul chose de clair est que si Jupé est élu on aura un président avec un casier judiciaire.

    1. Gerldam

      On se fout du casier. Mieux vaut un bon avec casier qu’un tout mou de merde comme l’actuel impétrant sans casier, non?
      Mais ceci dit, Juppé serait une catastrophe, mais pas à cause du casier.

        1. bibi

          Je ne vois pas en quoi être présent et applaudir à la remise de la légion d’honneur à Tareq Oubrou qui a déclaré : »Le Califat est une obligation,[…] tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui œuvrent pour instaurer ce Califat » fait d’Ali Juppé un lécheur de babouches.

          http://www.dailymotion.com/video/x1y9qq (2min59s)

          http://www.infos-bordeaux.fr/wp-content/uploads/2014/02/oubrou.jpg

        1. Oôôôoh, Juppé se serait fait déboîter la hanche sur les rézosociaux et pas parce qu’il dirait de grosses conneries ! C’est troporibl.

          1. Pheldge

            On sent bien là le complot, du « protocole d’essuyage du Fillon » 🙂

            Ahhhh, là je repars me reposer trois semaines ! 😉

        2. dg

          Ah le HuffPost, ils ne se refont pas. Une phrase collector dans cet article: « Ces égouts du web, qui ne sont pas sans rappeler les campagnes de désinformation des pro-Trump aux Etats-Unis, expliquent-ils à eux seuls la déferlante Fillon?  »
          Bah oui, c’est sur qu’eux sont blancs comme neige sur la couverture des élections américaines. Quand on atteint un tel niveau d’aveuglement ou d’hypocrisie (probablement les 2), comment veulent ils que les gens ne les méprisent pas

          1. bibi

            Quand on fait campagne pour un repris de justice qui a détourné de l’argent public, on devrait s’autoriser à la fermer sur les égouts du web.

          2. Pheldge

            attendre de l’honnêteté et de la clairvotance de la part d’Anne Sinclair, ex- Mme DSK -« mon mari est innocent, c’est de l’antisémitisme », faut pas rêver !

  13. titi18

    Vous n’insistez pas assez, et personne ne peut insister asse sur ce point, sur la perte totale de toute espèce de crédibilité des instituts de sondage, et des médias.

    A force de trop tirer sur la corde… Trop c’est trop, plus personne d’intelligent ne peut les croire, Brexit + Trump + Fillon en si peu de temps, et toujours dans le but on ne peut plus clair d’influencer le scrutin, la nature humaine étant telle que beaucoup d’indécis ont une tendance instinctive à suivre le troupeau c’est à dire à voter pour le favori.

    Pour les médias c’est pareil, ils sont unis avec lesdits instituts de sondage et ils ne peuvent pas le cacher.

    1. Pat

      « la nature humaine étant telle que beaucoup d’indécis ont une tendance instinctive à suivre le troupeau c’est à dire à voter pour le favori ». On vient d’avoir trois fois la preuve du contraire, il me semble.

      1. titi18

        Non non, c’est bien ça mais le mouvement en faveur du Brexit, Trump et Fillon était manifestement trop fort pour pouvoir être contré par cet effet. Les indécis n’étaient pas assez nombreux, ou peut-être la manipulation des sondages était déjà suffisamment connue.

    2. Higgins

      Je prends avec beaucoup de circonspection ce qu’écrit Pierre Jovanovic sur son blog mais l’état des lieux qu’il fait des sondeurs est à lire: « COMME LE PEUPLE AMÉRICAIN, LE PEUPLE FRANCAIS S’EST RÉVOLTÉ CONTRE LES MÉDIAS* ( RMC-BFM ) » (http://www.jovanovic.com/blog.htm)
      Il y a d’autres items intéressants comme un concernant une banque italienne sur la sellette. Je vous laisse découvrir.

      *Les majuscules sont celles du titre copié-collé

      1. Dr Slump

        Le peuple se serait « révolté », et de plus « contre les médias ». Foutaises. Le peuple ne s’est pas révolté, il demande à ce que ça change. Et s’il change, ce n’est pas en réaction aux médias, mais à l’incurie et l’incompétence subies depuis 40 ans maintenant.

        Le titre trahit la pensée de son auteur: ce seraient donc les médias qui définiraient pour qui il faut voter? Ils ne s’en cachent donc même plus!

        1. Pat

          Ça me rappelle Bruno Gaccio qui avait tellement la grosse tête avec les « Guignols de l’Info » qu’il clamait avoir fait accidentellement élire Chirac en rendant sa marionnette trop sympathique (alors qu’il cherchait évidemment – en toute impartialité – à le ridiculiser).

  14. Bonsaï

    Pendant la primaire Fillon s’est enfin montré sous son vrai jour, viril, complexe et doté des talents du meneur d’homme. Ces qualités vont se révéler plus encore ces prochains jours, le mouvement est désormais enclenché…
    Hollande, tremble donc sur ton socle branlant !

        1. Calvin

          Oui, une cinquantaine d’artistes et intellectuels subventionnés.

          (et sinon, tu es très premier degré. Je faisais référence au « socle » branlant… et me demandais si tu ne voulais parler de soc… Avec Julie dans le rôle du Labour)

              1. Pheldge

                Cette chanson nous évoquerait-elle nos premières pâmoisons, nos premiers émois, quelques étreintes passionnées et torrides dans les meules de foin, à l’époque des récoltes, ô Très Nubile ? 😉

                1. Pheldge

                  étreintes dans les bras d’un bel Hidalgo : »Ohhhh, oui, Ramon ! » puis ceux d’un fier Maure « Ohhhh oui, vas-y, je te sens, Salim !  » 😀

          1. Bonsaï

            Cher Calvin, 10:14
            Honnêtement, je ne pensais pas si loin (le matin j’y vais mollo, cafés d’abord, lucidité plus tard !).
            Par contre, je te trouve bien osé pour ton jeune âge, ça promet…

  15. malicorne

    Voir la tronche des nos « élites » est jouissif non seulement après les résultats du premier tour, mais cela va devenir franchement torride dans la semaine qui vient.D’ailleurs dès de matin c’est parti comme prévu avec les titres de la presse.  » le peuple de droite a rejeté Sarkozy » C’est probablement vrai pour une partie des Juppéistes, appuyés à 15 % par la gauche, ce qu’aucun médias ne comptabilise dans les 24 % de Juppé, mais globalement; ce n’est pas la haine de Sarko qui ont amené une majorité de la droite à voter Fillon , mais surtout le rejet de Juppé comme création des médias et de la gauche qui a été la principale motivation. Certains auraient voté de cœur pour Sarkozy si ce n’était la crainte de voir la gauche revenir en 2017. Ils ont gardé la tête froide et ont voté Fillon.

    1. Pheldge

      Un rejet de Juppé, et un « choix raisonnable et réaliste » : avec Fillon, on évite tous les obstacles qui étaient déjà prêts pour Sarko, et on a la certitude que ça va passer !

    2. Royaumont

      Juppé doit avoir un coté maso et aimer se faire humilier.
      Le second tour s’annonce comme un 70/30 voire un 80/20. Ceux qui voulaient virer Sarkozy n’ont plus de raison de se déplacer, il aura moins de voix qu’au 1er tour.
      S’il était un peu moins imbue de lui-même, il laisserait tomber. Ça lui permettrait de la jouer grand seigneur et artisan de l’unité.
      Mais non, c’est trop lui demander.

      1. Pheldge

        je crois surtout que si Juppé se retirait, ça repêchait Sarko pour le second tour … ou bien qu’il fallait refaire un tour , enfin ça faisait désordre. Juppé est un homme de devoir. Mais il doit aussi aimer jouer les martyrs 😉

        1. MCA

          LOL,

          Ca y est, tu as déjà séché tes larmes en entrevoyant un possible retour en force de ton tocard dans la dernière ligne droite, mettant à profit un ratage de marche d’Ali?

      2. bibi

        Je pense que si Juppé se désiste c’est alors Sarkozy qui est qualifié pour le deuxième tour.
        Il serait étonnant que le monde d’organisation de la primaire soit différent de celui de la présidentielle.

    3. bibi

      Les sondeurs ne s’étaient pas trompés en 2002, ce sont les journalistes et les états majors de campagnes qui malgré le recoupement des scores de Jospin et Le Pen ne voulaient croire qu’il était politiquement possible de voir Le Pen devant Jospin.
      Regarder le documentaire comme un coup de tonnerre (il est en ligne) et vous verrez que les sondeurs étaient bien dans le vrai.

  16. Guillaume_rc

    « nos sondeurs et nos chroniqueurs sont maintenant officiellement des buses. » – c’était déjà le cas en 2002 avec Le Pen au second tour.
    Les journalistes sont les pires ; ils ne savent pas lire un sondage et n’y voient que ce qui les arrange.
    Comme en 2002, on va avoir 10 mns de mea culpa (pour les plus humbles) et après la machine à débiter des conneries va redémarrer.

    « Attendez-vous à beaucoup d’articles consternants et d’approximations baveuses d’une presse aux abois »
    C’est déjà commencé, sur l’air de la thatcherisation (en journalisme = le mal absolu).
    Et ce matin, sur Europe, les militants de Juppé traitent Fillon de vieux réac, quasi trumpien (si vous m’autorisez ce néologisme).

    1. albundy17

      Je me demande si il y a un minimum d’obligation de résultat pour ces instituts de sondage pas vraiment gratuit

      1. bibi

        Les tendances étaient bonnes au moment des derniers sondages Fillon en forte hausse, Juppé en forte baisse, et Sarkozy en baisse.
        Après à la décharge des sondeurs, c’était la première primaire de la droite et il était difficile d’avoir un échantillon des plus pertinent.

        1. Guillaume_rc

          C’est bien pour ça que je dis que les journalistes ne savent pas lire un sondage.
          « c’était la première primaire de la droite et il était difficile d’avoir un échantillon des plus pertinent » Tout le monde le savait mais les journalopes ne voulant que des certitudes, ils ont une fois de plus foncé tête baissée dans les certitudes toutes faites.

  17. Pheldge

    Sinon, pour Al et les autres railleurs, bizarrement, ce matin, en regardant les résultats de la primaire de la Droite et du centre*, je n’ai pas eu la gueule de bois, j’ai même eu une certaine satisfaction. Le score est sans appel, et surtout, grande est la défaite de Juppé qui me semble-t-il, a failli jeter l’éponge … Je suis content parce que à tous les points de vue Fillon vaut cent fois mieux que Juppé.
    J’ai souhaité la victoire de Nicolas Sarkozy, de l’homme, pour ses indéniables qualités de leader, mais j’ai toujours su qu’il inspire le rejet était un lourd handicap.
    Au moins avec la victoire de Fillon, on n’aura qu’un seul candidat de droite, toutes les hypothèses sur Bayrou s’effondrent, et l’alternance est en route.
    Je pense que ce résultat va encore plus motiver les socialos à se débarrasser de Flamby. Et je me pose même la question : Fillon peut-il être élu au premier tour ?

    1. albundy17

      « les hypothèses sur Bayrou s’effondrent,  » WTF ? c’est quoi ces hypo ? jamais entendu parler. bayrou a toujours été du clapotis, avec des morceaux de vomis dedans.

      Suis heureux de te voir amputé mais content, le sevrage tu connais, ça va aller ^^

      C’est marrant comme tu le crains le flamby, s’il a les qualités que tu lui pretes, pourquoi vouloir que le ps s’en débarrasse…

      1. Pheldge

        Al, tu prends des cours pour être encore plus bête ? 😉 jusqu’à hier, on n’envisageait que Juppé ou Sarko, et dans le cas de Sarko vainqueur, Bayrou avait laissé entendre que… qu’il soit une petite m3rd3, je partage ton avis, mais ça faisait le jeu du candidat PS.
        Et je ne crains pas le Flamby, je hurle depuis des mois envers et contre tous , ici, qu’il va se faire virer, et d’abord pas ses « amis du PS » !

        1. Hollande se présentera. Mais l’hypothèse qu’il ne soit pas réélu vient enfin de prendre corps. On verra 🙂

    2. Royaumont

      Mou 1er avait prévu des combines contre Sarko et Juppé, les deux seules hypothèses plausibles selon lui.
      Caramba, encore raté. Pas d’bol.

    3. sam player

      Pheldge :

      Etapes du deuil : Choc et Déni (hier soir), Colère, Marchandage, Dépression, Acceptation…

      Tu en es où ?

      1. Pheldge

        MDR 😀 j’en suis à la fin de mon « fast 12 steps rehab program », que ça dit « asking for forgiveness » … alors je commence : sam, tu m’pardonnes toi, je sais t’es pas le mauvais ch’val toi, t’es pas comme l’autre faux cul, çui qui a toujours eu honte, qui a refoulé son sarkozysme pendant des mois, tu vois céki que je veux dire …

    4. Aristarkke

      C’est cela, ton billet de 9H48, faussement honteux de t’être planté???
      Puisque la réalité ne m’a pas obéi, feignons d’ être l’ organisateur de ce gloubi-boulga ???

      Magnanime: J’ai toujours su que NS (je n’insiste pas sur la rédaction du propos, indigne de ce que tu fus, mouais, la vieillitude)
      Aruspice : L’ hypothèse Bayrou… (sniff, nous t’avons tant apprécié… vieillitude, bis…)
      Astrologue : L’ alternance est en route (laquelle: mystère et boule de cristal gomme
      Sniffeur en trip : La Gauche se débarrasser de Flanby…
      De l’ art de la noyure de poisson…

      1. Pheldge

        😀 MDR tellement que t’es de mauvaise foi qu’on dirait du Albundy moins les fautes (encore qu’il fasse des efforts 😉 )
        Je n’avais pas misé sur le vainqueur soit, mais pour des raisons de personne, de caractère, rien de plus donc je ne me plains pas. Par contre si ç’avait été Juppé avec une telle avance, là …

  18. Infraniouzes

    Quelle poisse pour la planète bobo et la droite molle: le style bon chic bon genre et gendre idéal plait toujours. Zut ! La sorcière Taubira devait être un renouveau pour les frétillants et stupides gourous du Marais et de l’Hôtel de Ville. Tout est à refaire. L’essentiel est que Fillon reste ce qu’il est et ne cache pas sous son élégance « so british » un loup féroce chef d’une meute assoiffée de revanche. On est dans un monde parfait. Haro sur les salauds qui voudraient y changer quelque chose.

    1. Higgins

      La « droitisation » du discours politique avec la probable victoire de Fillon à cette primaire va immanquablement s’accompagner par une « gauchisation » du discours socialiste. On va assister, ça commence déjà, par une flopée de discours démagogiques comme les 32 heures de travail hebdomadaire, etc,….Normal 1er, en bon Wesley Mounch qu’il est, va évidemment tenter de surfer sur cette vague pour essayer de se faire réélire. Je n’attends rien de bon de cette élection, si ce n’est le départ définitif de la vie politique de ce personnage médiocre, mais je crois qu’il ne faut surtout pas s’attendre, dans le débat à venir, à assaut d’intelligence de part et d’autre. Si le combat oppose Fillon à l’autre, je donne cependant des points d’avance au premier contre le second.

      1. Gossein

        Il faut être alcoolique pour croire que les 35 heures créeraient de l’emploi, voire de la croissance, puisque même s’il y a partage initial, un réajustement aux contraintes sociales qui en découlent s’opère ensuite. (Toute ressemblance … etc).

          1. Aristarkke

            La semaine de quatre jours payée pour la valeur de quatre jours est parfaitement possible…
            Même une semaine de une journée payée une journée…
            Philou nous le dit lui-même…
            Reste à vivre avec, tout simplement…

        1. Deres

          Attend un peu le programme de la plupart des candidats socialistes, cela va te plaire :
          – 32 heures payés 40
          – hausse du SMIC et de tous les minimas sociaux surtout des retraités (qui votent beaucoup)
          – embauche de fonctionnaires (on en manque cruellement)
          – l’ennemi c’est la finance (et on leur fera des trucs très très méchants, je me marre)
          – hausse des taxes sur le capital (très très méchant le capital)
          – hausse des taxes sur la propriété (pex taxer les loyers implicites ou taxer les plus-values sur la propriété principale)
          – hausse du taux de HLM
          – encore plus loin dans les ventilateurs, les miroirs de toit et la lutte contre le nucléaire
          – autorisation de la GPA pour autrui
          – euthanasie sur simple demande signée, voir demande orale

          1. Gossein

            Vous interprétez mal. La boisson est censée aider à résoudre certaines difficultés existentielles résultant par exemple de la distorsion que l’on finit par subir, entre ses options personnelles à contenu politique et le choc lié à la révélation progressive des réalités qui vous reviennent en pleine face, d’autant plus fort que l’on en était éloigné.
            Réduire cela à la simple addiction à un liquide euphorisant serait donc légèrement à côté du problème. Et puis, je ne tire pas sur les ambulances, d’autant moins que dans ce cas elles n’ont pas lieu d’être.
            N’oubliez pas que le poids des responsabilités politiques peut amplifier ces circonstances et que la force de caractère ne fait parfois que retarder certaines échéances. Obvious.

      2. Pere Collateur

        Effectivement il y a des chances qu’en face, ca rivalise de propositions plus idiotes les unes que les autres avec en guest star le fameux revenu universel, qui est à mon avis, leur seul chance de rameuter du gogos.

        Dans tous les cas, le mieux à faire c’est avoir du pop corn et se marrer le temps que ca dure, parce que vu la suite, on ne sera pas près d’avoir l’occasion de rigoler à leurs frais avant un bon moment…

  19. Douar

    Dans les médias, le Fillon bashing a déjà commencé avec « ultra libéral », « droite autoritaire » , ses pseudo accointances avec « la manif pour tous », le retour potentiel des 48 heures de travail (maxi européen) et il ne manque plus que le travail des enfants et on y est. (et en plus, FF est un aficcionados et amateur de voiture, ça jure dans un monde de bisounours).
    Merci à Radio France, France TV de votre rôle comme « lanceurs d’alerte ».

    Autre chose: à peu près TOUS les ténors des LR se sont trompés en choisissant le cheval perdant. C’était criant hier sur les plateaux TV: il n’y avait que le porte parole de FF, alors que les supporters de NS ou AJ se succédaient, la mine déconfite. C’est réjouissant de voir que les électeurs ne les suivent pas forcément.

    1. bulltrap

      Le « pro-dictateur Poutine » en raison de son ouverture vers la Russie devrait faire surface.

      Idem quant à la partie de son programme où il indique vouloir consolider la filière nucléaire.

      La suite promet d’être amusante.

      1. mlallier

        Le moyen de corriger le problème Poutine serait de prendre Sarkozy comme ministre des affaires étrangères.

        Et hop ! Mieux que Jésus. Troisième résurrection.

        1. Royaumont

          Sarko aux affaires étrangères ? Après Juppé, Fabius et Ayrault, le quai d’Orsay achèverait sa transformation en nécropole des ambitions perdues.

      2. BDC

        « Pro-Poutine » bingo c’est fait et même mieux ! Par le clan Juppé, qui se dit « gaulliste », qui veut un « État souverain », toussa, et donc a contrario de FF, il se déclare « indépendant de la Russie » , MDR, FF le cheval de Troie de Poutine … on n’a pas fini de rigoler avec eux !

          1. Pheldge

            ouais, s’ils reprennent les perles des supporters à Hillary comme arguments, on n’a pas fini de rigoler !

    2. bibi

      Vous noterez que comme Juppé et Fillon son des aficionados aucun journaliste ne parle de leur gout pour la tauromachie.

    3. Royaumont

      Valérie Traîtresse se voyait déjà 1er ministre de Juppé.
      Perdu…

      Les média peuvent y aller avec le Fillon bashing : c’est la meilleure manière d’assurer son élection.

      1. dg

        Ca me rappelle une interview rigolote de Lucchini qui racontait qu’il lisait les pages critiques ciné de Libé afin de savoir quel film il fallait surtout ne pas voir

      1. Dr Slump

        La compo et la photo de Sarko sont affreuses, mais je n’ai pas compris ce qu’il y a d’abject à cette couv’ ?

        1. Pheldge

          ça fait très vautour : la photo donne l’image d’un Sarkozy mort, c’est tout !
          Bon Libé n’a jamais fait dans la dentelle sur Sarko, et nous a habitués à des Unes plutôt gore, mais là, c’est assez malsain. En fait le message c’est Sarkozy est enfin mort ! Et la mise en page en fait la nouvelle du jour.

          1. BDC

            D’accord avec vous, c’est complètement déplacé. Qu’en pensent les « artistes engagés » contre le Hollande bashing ?

          2. Dr Slump

            Ok, je vois. En fait j’avais eu la même pensée, spontanément en voyant cette compo, mais je l’ai écartée, je ne croyais pas qu’ils pouvaient aller aussi loin… dans l’abject en fait.
            Je m’étais aussi dit que le cadrage serré sur Fillon, bras levé sur fond noir, avec la palette de couleurs noir-rouge-blanc, ça fait très 3ème Reich.

            Punaise, il me restait donc un bout de naïveté, caché au fond de toute cette lucidité bien informée? Je vais reprendre 2 tartines beurrées ce matin!

  20. bibi

    « Nicolas Sarkozy, seul président de la Cinquième République à être politiquement mort deux fois en moins de cinq ans. »
    Sarkozy est sur ce point là battu par Mitterrand qui aura réussi à mourir politiquement une fois le 28 Mars 1993 et une autre fois le 8 Janvvier 1996.

      1. Pheldge

        Euh, le 25 novembre 1959, la mort de Gérard Philipe ? pas le 15 octobre plutôt, le faux attentat de l’Observatoire ?

        1. Aristarkke

          Dans l’esprit, certes.
          Mais il a su se reconvertir en résistant suffisamment vite pour en donner l’impression…
          L’impression de la réalité est souvent plus déterminante que la réalité…

  21. Stéphane B

    J’ai lu son programme; Effectivement , il y a bien deux trois petites touches libérales mais sinon, le qualifier de libéral revient à dire que les hommes qui ont des pectoraux développés sont des femmes. Lol

            1. bibi

              La dîme malgré son nom n’a jamais été de 10%, elle était plutôt autour de 6%.
              Et en échange l’Eglise gérait, les dispensaires, les orphelinats et les hospices.

                1. Pheldge

                  faudrait mettre en concurrence les églises chrétiennes et le califat, pour obtenir le meilleur prix : avec un bon négociateur on pourrait descendre à 5 % ! et puis négocier localement des « avantages en nature » : la rédemption et l’absolution des corrompus avec les cathos, la décapitation des mal pensants et autres climato-sceptiques avec les muzz 🙂

            2. MadeInCH

              En fait, je voulais dire « Vous voulez ne prendre QUE 10%? Malheureux rétrograde!!!
              Bon, ok. J’en oublie la gabelle, le droit de cuissage des autres (paske moua je l’ai pas!!! Alors moi jaloux!), mes yeux pour pleurer lorsque le seigneur des lieux massacre mon champs lors d’une chasse, par exemple.
              Aujourd’hui, c’est tellement mieux question impôts/taxes!

  22. Alx

    J’espère que Fillon est toujours resté propre et irréprochable, sinon ils vont lui sortir une petite « DSKette » de derrière les fagots ( et, pour les bilingues, j’espère pour lui que cela n’ est pas un mauvais jeu de mot… :-S) d’ici jeudi…

  23. Val

    « le Kraken danger Fillon vient de se réveiller « : oui il vont se déchaîner pour le démolir . Mais deux bons points : il ne reste qu’une semaine , Juppé est pathétique dans son costard de vieillard cocaïnomane .
    Mon feeling , ils vont lui sortir une bombe, fabriquée par leurs soins, bâtie sur rien, le jour du débat . Une grosse calomnie quoi. Ca va créer le doute , entacher sa personnalité propre sur lui , désorienter l’électorat catho.
    Et puis évidemment attiser la peur chez les fonks et assimilés pour qu’ils aillent massivement voter pour papy ricoré.

    1. toto17

      Oh je crois pas qu’ils vont le démolir.
      Allez ouai, peut-être au début, là, maintenant, histoire de faire remonter illico-dardar la jupette avant le second tour.
      Mais aprés le second tour, ils vont arrêter et même le porter d’avance en triomphe médiatique, disons qu’il aura déjà la couronne médiatique.
      Parce que ne pas soutenir Fillon dans la course présidentielle serait faire……..le jeu de qui vous savez…
      Et puis ce serait prendre un gros risque pour leurs avenirs professionnels à court terme.

  24. Bernard

    Raffarin a été excellent ce matin sur RMC en affirmant haut et fort que Juppé était un candidat rassembleur et avant tout celui de la jeunesse française 🙂

            1. Calvin

              Les jeunes avec Juppé, ça veut dire des gens plus jeunes que Juppé…
              Mais bon, comme disait le chanteur, le temps ne fait rien à l’affaire…

  25. Kazar

    Pourquoi je me suis planté : en tant que FN, je suis allé voter Sarko car je me disais que la gauche le déteste tellement qu’ils n’iraient pas voter pour lui en cas de match Sarko / MLP.
    En fait, tout le monde le déteste tellement qu’il n’a même pas passé le premier tour, et son score est si bas qu’il ne peut même pas prétendre que c’est le vote socialiste qui a propulsé Juppé en tête, celui-ci arrivant loin derrière Fillon.
    Moralité : je vais aller voter Fillon dimanche prochain pour éviter Juppé, beurk.
    Les candidatures et primaires de gauche risquent d’être vraiment marrantes.
    Et j’imagine déjà les contorsions de la gauche pour expliquer pourquoi il faut se faire hara-kiri une seconde fois (après les régionales en PACA et Nord) en 2017 en cas de match Fillon/MLP en allant voter pour Fillon.
    Finalement, 2017 sera peut être une année plus réjouissante que prévu : si MLP perd, elle comprendra peut être que c’est à cause de Philippot et de ses idées économiques et sociétales incompatibles avec l’électorat de droite.
    Et un Fillon ne pourra qu’être meilleur qu’un Juppé, surtout s’il applique son programme, le « SI » étant l »inconnue.

        1. Pheldge

          devinette : « pourquoi MAM sera-t-elle candidate, hors primaire ? pour que Flamby ne soit pas le dernier au premier tour ! » © Pheldge, humour délicat, plaisanteries spirutuelles et raffinées, 50 years and counting

    1. bibi

      C’est clairement le vote socialiste qui a propulsé Juppé au second tour, c’est dans les départements de gauche que Juppé fait ses meilleurs scores.

    2. Bonsaï

      « si MLP perd, elle comprendra peut être que c’est à cause de Philippot et de ses idées économiques et sociétales incompatibles avec l’électorat de droite. »
      Si elle perd, c’est surtout parce qu’elle vit dans un autre monde, elle est complètement hors-sol : une rose bleue comme étendard, rien à voir avec la situation actuelle de la France, une rêve de petite fille à papa complètement allumée…
      Si elle voulait adoucir l’image du Front, c’est gagné ! Chez la Rose bleue, cela pourrait être le nom d’une confiserie ou d’une librairie pour enfants sages.

    3. Calvin

      Kazar, tu as fait un mauvais calcul.
      Si Juppé gagne la primaire, la gauche le laissera tomber à la présidentielle et il ne passera pas le premier tour.
      Les sondages sont bidons.
      Voter, c’est nul. Mais « voter contre » est bien pire. Surtout dès le premier tour…

      1. Pere Collateur

        C’est vrai que je me dis que celui qui veut avantager la Marine devrait plutôt voter pour Juppé. Ce mec est un tel repoussoir que ses chances sont nulles face à la gauche et face au FN.

        En cas de Juppé représentant la droite (lol, Juppé et droite dans la même phrase ^^), la gauche voterai pour le pignouf de leur camp, et la droite à mon avis, serait suffisament hésitante pour propulser la Marine au second tour.

        Et donc au second tour, les reports de voix cette fois ci, ne se ferait pas forcément vers le camp du bien.

        C’est à mon sens ce sénario qui pourrait porter le FN à la présidence, en tenant compte des derniers rebondissements de ce week end.

        Avec Fillon, on resterait entre gens de bonne extraction, avec le même ron ron ron de ces 40 dernières années. M’es avis que les attaques du camp du bien, contrairement à ce qu’on pourrait penser, seront douces et calines: Tout pour éviter le méchant croque mitaine 😉

        Curieux de voir si ce présentiment sera le bon… On sera vite fixé de toute facon.

        1. Pat

          +1, je pense aussi que FF a plus de chance que AJ contre MLP (on va finir par ne plus s’y retrouver, avec toutes ses initiales…)

      2. Royaumont

        Kazar, je suis d’accord, tu fais un mauvais calcul. Le FN dispose d’un climat favorable et a de ce fait une vraie chance de gagner. Ca dépend de lui, pas du choix de ses adversaires.
        Pour cela, il faut commencer par ne pas décourager les éventuels alliés ni multiplier les dissidents.
        Avec un Philippot aux manettes, qui ne supporte pas qu’on dévie d’une virgule de ses positions, ça n’en prend pas le chemin. Le SIEL ou Robert Ménard en on fait les frais récemment.
        Très franchement, un collectiviste autocrate dans son genre est un repoussoir. C’est dommage, car un projet comme celui de MMLP ne manque pas d’intérêt.

    1. Dr Slump

      A cela je réponds la même chose qu’au commentaire du major plus haut: ils ne se cachent même plus sur le fait que les médias entendaient influencer les électeurs. C’est beau la liberté, la pluralité, sous le contrôle bienveillant de l’état, toussa…

      1. Pheldge

        @ Val + Dr Slump : vous avez lu l’article en lien avant de commenter, ou bien vous répondez au titre ? E. Lévy est la rédac chef de Causeur … pas vraiment la presse mainstream classique !

    1. Calvin

      Peut-être (mais peut-être seulement) que la France va enfin avoir une direction après 40 ans de roue libre.
      Dommage que cela reste une direction d’assistés…

      1. sam player

        « Dommage que cela reste une direction d’assistés… »

        Il paraît que les hommes, pour se faire comprendre, sont toujours prompts à faire des métaphores avec les voitures.
        Les Guignols avaient fait un sketch sur Ayrault et sa voiture : 1 marche avant, 5 marches arrières (c’était tordant).

        Pour Fillon, il lui faudrait l’ABS : Anti-Blocage Système. faut se préparer à 3 mois de grèves… mais après ça ira mieux…

        1. bibi

          Il y avait aussi Yoyo (Jospin) et sa belle voiture jaune et rouge.
          Fillon en plus de l’ABS il lui faudrait l’ESP pour bien maintenir la trajectoire.

  26. Lambda Expression

    Allons taulier, un peu de baume au coeur !
    C’est quand meme de tres loin celui qui se rapproche le plus de ce qui nous intéresse.
    Oui je sais, tu vas nous dire que Fillon plaide pour un etat fort.
    Tant qu’il parle du regalien, je n’ai rien a y redire sur le principe.

    La loi el khomri a jette des dizaines milliers de gens dans la rue.
    Faut quand meme voir que cette loi c’est du petit pipi même pas malodorant si on regarde ce que Fillon veut faire.
    Si il ne passe pas les principales reformes dans les 3 mois ce sera la guerre civile. 95 a cote je crois que ca sera un petit mechoui de quartier.

    En ce qui me concerne je suis satisfait du résultat et du bordel sans nom que ca va mettre dans le camp du bien.

    keywords : « casse du modele social, ultra liberal, disparition des services publics, les pauvres, solidarite, redistribution, assurance sociale »

    faite chauffer le pipotron.

    1. Pheldge

      quelles voix du centre ? quel centre ? déjà qu’ils n’étaient pas nombreux en voix, là désormais c’est clair, le centre est laminé !

  27. Higgins

    Charles Gave, dans son dernier billet, donne son explication de l’impasse dans laquelle nous nous trouvons: « La grande question politique des années qui viennent va donc être : Comment sauver l’Europe après le désastre de l’euro? Et avec qui ?… Mais cela implique d’abord que tous les hommes politiques qui nous ont amené dans ce désastre soient virés. »(http://institutdeslibertes.org/le-grand-retour-des-prix-de-marche/)

    Notons que Fillon se revendique ouvertement de l’héritage de Philippe Seguin.

  28. Bonsaï

    Personnellement je trouve que ce système de primaires à la française n’est qu’un jeu pervers qui n’a rien de démocratique. Un curieux mélange de showbiz, de politique et de jeu de rôle… Loft Story à la taille nationale !
    Les interférences explicites ou implicites, les impondérables et les manipulations médiatiques sont ici trop nombreuses pour que cette méthode d’élection, telle qu’elle formulée ici, soit fiable.
    J’en veux pour preuve le commentaire de Bibi, 10:15.

    1. sam player

      « …les manipulations médiatiques sont ici trop nombreuses pour que cette méthode d’élection, telle qu’elle formulée ici, soit fiable. »

      T’as compris que celui qui a été propulsé premier n’était pas le chouchou des manipulations médiatiques ?

      « J’en veux pour preuve le commentaire de Bibi, 10:15. »

      Preuve de quoi ? 15% d’électeurs degôche auraient voté pour le 2ème, ça change quoi ?

      1. Bonsaï

        Cela prouve que des primaires dites « ouvertes » (à tous vents), sont par nature instables et par conséquent plus de nature à satisfaire l’appétit médiatique que démocratique…

      2. bibi

        Ca change que ça fait 600 000 voix pour Juppé à qui il doit sa qualification au second tour et qu’il n’ait pas à exclure qu’il y en ait bien plus au 2nd tour dimanche prochain et qu’il soit désigné candidat de la droite avec une majorité d’électeurs qui ne voteront pas pour lui au premier tour de la présidentielle, garantissant à coup sur un second tour Hollande Le Pen.

        1. Pheldge

          Ne dis pas n’importe quoi bibi ! il en faudrait trois fois plus pour espérer renverser la vapeur … et à moins d’une « prime pour aller voter à la primaire de la droite » je ne vois pas plus de socialos se mobiliser. Ils ont obtenu ce qu’ils voulaient : virer Sarko , dimanche prochain ils resteront chez eux et économiseront 2 € 😉

          1. bibi

            Pourquoi croyez-vous que les médias de gauche présentent Fillon comme étant à la droite de Thatcher?
            Le but est de mobiliser les électeurs de gauche contre Fillon.
            Je ne pense pas que cela marchera mais à force de répéter que le vainqueur de la primaire sera le futur président, il n’est pas à exclure que bon nombre d’électeurs de gauche voyant une véritable menace dans l’élection de Fillon pour leurs privilèges se mobilisent en faveur de Juppé.

            1. sam player

              C’est possible et c’est pourquoi je suis allé voter (j’me suis lavé les mais après).

              D’ailleurs, comme déjà dit, j’avais aussi demandé à 8 personnes de se bouger ce dimanche et en leur demandant d’entraîner à leur tour d’autres personnes : j’ai eu le résultat en début d’aprem, 52 personnes se sont déplacées… j’suis content !

              J’ai repris 2 fois des nouilles hier soir avec double portion de gruyère

              1. bibi

                Hier je me suis demandé si Fillon avait eu le temps de regarder la finale de la Nascar à Miami.
                Et si il avait fait un parallèle entre lui et Jimmie Johnson qui malgré le fait d’avoir passé 95% de la course dernier des chasers a réussi à remporter son 7ème titre.
                Et à midi pour fêter ça j’ai repris deux fois des nouilles avec triple portion de parmesan.

            2. Pheldge

              le vainqueur de la primaire sera le futur président, parce que sinon ce sera une présidente ! c’est pour ça que c’est aussi limpide et que c’est le scénario idéal pour la droite (fini la blague du centre, on oublie 😉 )

  29. Laurent

    Toujours un plaisir de vous lire Mgr. Mais ce matin, c’est beaucoup plus drôle ailleurs, sur Libé ou l’Obs par exemple 🙂
    On y voit le résumé d’un programme plutôt sensé de FF, immédiatement étiqueté de « ultra-libéral ». Et donc à éviter absolument ! Cette mauvaise foi est une source de joie – et de consternation – inépuisable.

    @Liesse Oui Clown : on peut rêver au retour du GP de France 🙂

    1. bibi

      Non on ne peut pas rêver d’un retour du GP de France, car il n’y a aucun circuit qui satisfasse aux exigences de la FOM.
      Si le Paul Ricard présente l’avantage d’avoir des capacités hôtelières de standing pour pouvoir accueillir un tel événement alors que Magny-Cours en est totalement dépourvu ces deux circuits présentent le désavantage de ne pas avoir d’accès suffisant, donc il ne reste que le circuit Bugatti au Mans remplissant les standards actuel et le circuit refuse catégoriquement d’organiser un GP de F1.
      A cela s’ajoute le fait que la FOM encore dirigé par ce bon vieux Bernie demande 20M€ de redevance, mais avec le rachat de la FOM par Liberty Media il y a peu de chance que la politique de prix d’ami de Bernie pour les circuits européens soit reconduite au-delà de 2020 et il faut donc s’attendre à ce que cela coute beaucoup plus cher.

      Par contre il serait intéressant même si la discipline n’est pas folichonne que Fillon œuvre pour que le E-prix ne soit plus couru à Paris mais à Pau sur un vrai circuit en ville avec des noms de vainqueur qui font rêver (Nuvolari, Ascari, Fangio, Brabham, Stewart, Rindt, Clark, Cevert, Arnoux, Alesi, Hamilton, …).

  30. mlallier

    En lisant la seconde phrase, mes yeux ont bafouillé un instant et j’ai cru voir scrotin au lien de scrutin.

    Trèfle de plaisanterie, en rechaussant mes carreaux, je me suis souvenue que j’avais vu quelques instants auparavant un soutien de notre bon mètre se réjouir de la progression spectaculaire de Fillon. Il avançait que celui-là pourrait bénéficier de la même dynamique lors de la présidentielle car les électeurs avaient démontré que l’on pouvait partir de 10% dans les sondages pour arriver à 44% trois jours plus tard, et que son canasson, beaucoup plus fort, était capable de partir de 2% pour arriver à… heu… il n’a pas dit.

    1. Pheldge

      Vous vous souvîntes de cette « prédiction patronale », mais pour tempérer votre enthousiasme, « souvîntez-vous » également qu’il croit dur comme fer que le Flamby va passer de 4 % à 70 % face à MLP , et là raisonnablement et respectueusement on ne peut pas être d’accord 😉

  31. FRED

    Ca y est, les shootés aux subventions se défoulent. « Margaret Thatcher à côté de François Fillon, c’est Georges Marchais ! »JM Ribes…

    1. Royaumont

      Ah, l’inénarrable JM Ribes nous a encore gratifié d’une saillie drolatique dont il a le secret. Avec lui, on n’est jamais déçu, il est toujours là pour dire un truc plus débile que les autres. Seul BHL dans un grand jour peut faire pire.

      1. Higgins

        Au risque de surprendre, je garde un excellent souvenir des productions de Ribes comme « Palace » ou « Merci Bernard ». Par contre, dès qu’il ouvre la bouche pour parler politique, courage fuyons.

            1. Pheldge

              oui, mais que Ribes ait du talent pour la mise en scène ou le théâtre, (ce que chacun appréciera …) n’en fait pas automatiquement un « intellectuel » dont les paroles sont pesées et les avis à écouter ! D’autant que la plupart du temps ce sont des gens qui restent dans l’affect, sans la moindre réflexion !
              Dans le série, j’attends avec impatience l’analyse la réaction de Sophie Marceau !
              Encore un héritage de 68 avec les « artistes engagés » … une vaste fumisterie, mais qui continue de marcher …

              1. MadeInCH

                Les artistes engagés…
                Il y 3~4 ans, je suis tombé par hasard sur un truc du genre « La nuit de la chanson française » chez un ami qui le regardait.
                La télé venait de passer « Gare au Gorille » de Brassens:
                La présentatrice vantait la vision de ces chanteurs engagés de l’époque qui avaient compris que la musique populaire était un outil efficace pour éduquer la population!
                Voilà qui m’a un peu fâché avec la Grande Chanson Française de cette Grande Epoque.
                J’ai éteins la télé. Prétextant que il y avait autre chose à faire entre potes.

            2. sam player

              Oui Laurent mais les talents étant rares et répartis parmi la population il serait étonnant qu’un chanteur ou un sportif reconnus puissent avoir hérité de 2 items à la fois : y a des statistiques là-dessus !
              La rouetourne tourne…

              (d’autre part je ne parlais pas de politique mais de capacités d’analyse)

                  1. Pheldge

                    Brian May est juste le guitariste et compositeur principal de Queen, qui a construit sa propre guitare à 15 ans, a connu un succès planétaire avec son groupe, grand guitariste, innovateur en son temps, puis il y a une dizaine d’année environ, il a « fini un truc qui traînait » et obtenu un MBA en astrophysique …
                    J’ai lu plusieurs interviews dans des magazines de guitare US, et c’est un mec brillant. Voilà, bibi est juste jaloux 😉

                    1. bibi

                      Le Dr Borodine il était médecin chimiste a découvert la réaction d’aldolisation (en même temps que Charles Adolphe Wurtz) et compositeur de l’Opéra le Prince Ygor pour son œuvre la plus célèbre.

                      Pour le Dr Bryan May c’est le guitariste de Queen qui a mis entre parenthèse sa carrière scientifique après avoir publié un papier dans Nature, avant de soutenir son PhD (et non pas MBA) en 2007.

                      Bref il s’agit de deux génies qui auront à la fois laissaient une trace et dans la musique et dans la science.

      2. Pheldge

        Merci ô Camarade Royaumont, je n’aurais pas dit mieux ! C’est bien ce brillant intellectuel qui après les attentats de Charlie /hyper casher déclarait « Ces gens-là ont la haine comme les catholiques intégristes, ce sont les mêmes ! », Jean-Michel Ribes sur BFMTV

  32. zelectron

    Que s’est-il passé dans les cellule socialistes ? une consigne de vote pour Juppé ratée ou un retournement en faveur de Fillon ? c’est un bruit qui cours …

  33. Bonsaï

    Ecoutant l’analyse de la journée de votes sur BFM TV, j’entrevois clairement que les vrais vainqueurs de ce jeu sont les medias et non la démocratie.
    Ces nouveaux « sachants » se pourlèchent déjà les babines devant la nouvelle tranche électorale qui s’ouvre cette semaine…

  34. dg

    Je viens de regarder la carte des résultats sur Paris. C’est vraiment clear cut, la ville est coupée en deux: a l’Est, Ali Juppé est en tête, à l’Ouest c’est Fillon.
    Dans les quartiers bobos genre le 11e ou « divers » type 18e et 20e, Juppé fait la course en tête avec parfois des scores dépassant largement 50%. Le Marais a voté pour Juppé aussi ce qui n’est guère surprenant.
    A l’Ouest mention spéciale pour le bureau de l’école de l’avenue Henri Martin (vous savez, la rue en rouge au Monopoly) et la salle de musique de la rue de l’Université où Fillon fait presque 61%. Salauds de riches!
    Beaux scores pour Fillon dans le 6e et le 7e aussi, comme quoi les zartistes adeptes du vivrensemble qui y pullulent ne représentent pas la majorité.
    Voilà, je referme la parenthèse parisiano-centrique.

        1. dg

          Oui sachant que Juppé ne fait « que » 36% en Seine Saint Denis, Fillon étant à 31% et Sarko à 26%.
          Gageons qu’il y aussi dans le 9-3 un certain nombre de gens pour qui le concept d’ « Identité Heureuse » de l’homme à la patinoire à mouche est juste cela: un concept.

          1. sam player

            Il y a les résultats par bureau de vote sur Le Figolu et les bureaux de vote de St Denis ne font que 90 à 348 votants quand dans mon pauv’ bled on est à 400. Donc pas étonnant que Juppé arrive à faire 82.78% (389 votants) à La Courneuve

          2. sam00

            Il y a quand même un certains nombre d’informations qui circulent et qu’il est possible de recouper qui indiquent qu’il y a eu des appels dans pas mal de mosquées pour un vote en faveur d’Ali …

  35. Duff

    Ce résultat dépasse mes espérances. A l’exception de la tragédie de Nice le 14 juillet, l’année 2016 est un millésime exceptionnel. La drouate redevient la drouate et se débarrasse de tous ses mauvais génies vendus, corrompus qui ont trahi et se sont couché face au politiquement correct d’extrême gauche.

    Mine de rien, il est désormais très probable que face à Poutine, à Trump va s’ajouter François Fillon qui n’a aucune envie d’en découdre. M. Assad qui l’a senti passer très près doit respirer bien fort. En espérant maintenant que ce soit pour le moins mal des maux pour le peuple syrien.

    1. Roi Heenok

      Le principal de l’annee est tres bon, mais un beau non au referendum italien (en fait un referundum sur l’euro, particulierement desastreux pour l’industrie italienne)qui virera la branche cuckservative de la droite italienne, plus une election de Hofer en Autriche (favori y compris dans les sondages foireux des merdias) completeront la donne.

        1. Royaumont

          Si le résultat correspond à ce que je crois, les titres de la presse degôche vaudront leur pesant de nougat !
          « un nouvel âge des ténèbres est tombé au coeur de l’Europe »
          « la bête est de retour »
          « Le crépuscule de la démocratie »
          etc…
          La une de Libé et la tête des journaleux de BFM seront collector.

            1. Duff

              Ho que oui 😀 on n’a pas fini de se poiler.

              Il semble se confirmer que les classes moyennes soient résolues à régler leurs comptes à leurs élites corrompues qui nous promènent de désastres en désastres depuis quelques décennies.

              Le risque c’est que ça risque de secouer un peu mais ce risque me semble moindre que de laisser tous ces tocards impunis et pire au pouvoir.

    2. Higgins

      Je viens de lire que le camp du Flan (ça tombe pile-poil pour le qualifier) se réjouissait de la victoire de Fillon car, comme son programme est trop « libéral » (ils vont taper comme des sourds sur ce point), ça redonne des chances à la Gôche. On va bien assister à une débauche de mesures les plus débiles les unes que les autres.

      1. Pheldge

        je suggère un « Kit de survie en cas de montée libérale », ou des « cours de survivalisme en milieu libéral »

        1. dg

          Valls est déjà en train de bramer que si Fillon supprime comme il le propose 500,000 postes de fonctionnaires, il y aura moins de flics, d’infirmières etc…

          1. Duff

            Classique les gauchistes de mon bureau m’ont fait le même coup, ceci dit, quand Madelin dit attention au caractère Robin des bois à l’envers (prendre aux pauvres pour donner au riche) il a raison et l’autoritarisme de Fillon l’expose fortement à la critique égalitariste.

            En revanche tous les gens de droite que je connais, indépendamment de leur jugement sur Fillon pensent qu’il a le meilleur programme et que c’est logique que ce soit lui qui récolte les fruits puisque depuis 2012 il martèle que les changements en France doivent être très profonds.

            Il sera peut être élu en mai prochain mais ce ne sera pas le plébiscite d’hier assurément.

    1. Complètement socialiste ? Ah bah oui, Sapir Soupir est tout de même connu pour ne pas être spécialement libéral (ou même correctement azimuté en matière d’économie).

    2. lxy

      Pire que ca, c’est un communiste « grand teint ». Son objectif est de faire sortir la France de l’Euro car ce sera plus facile d’y instaurer alors un bon vieux régime communiste. J’ai assisté sur son blog à un débat digne de l’époque stalinienne ou la question était de savoir si pour « faire le grand soir » il fallait attendre ou pas la sortie de l’Euro de la France. Sapir est au communisme traditionnel ce qu’est Tarik Ramadan pour l’islamisme radical.

  36. bulltrap

    « Fillon, Juppé, Sarkozy, NKM, Le Maire, Poisson ont siphonné mes voix, c’est une déception » @JF Copé

    Plus sérieusement, il a battu (de peu) le vote blanc , ce qui prouve qu’il y a quand même des personnes prêtes à payer 2 EUR pour voter blanc.

        1. sam player

          Oui, dans mon bled ils ont loué la salle pour 800€… et il y a eu 400 votants… opération blanche…

      1. Calvin

        Oui, une levée de fonds pour le gagnant de la primaire, mais en ayant remboursé le parti qui a avancé 6 millions (de mémoire).
        Évidemment, ce type de consultation exclusivement payée par les participants et volontaires est très bien et me réconcilierait avec le vote.
        Vous voyez qu’on peut se passer de subventions des campagnes.
        On a même vu des gens de gauche venir aider la droite !!!

        1. sam player

          « Vous voyez qu’on peut se passer de subventions des campagnes. »

          Bonne remarque !
          (BDC ne va pas être contente si on subventionne plus les campagnes)

          1. BDC

            Sam ! Tu as doublement bien fait de me provoquer, voilà le programme de Fillon pour l’agriculture : « Appliquer systématiquement la préférence communautaire pour que l’Europe défende les agriculteurs européens. » C’est pas tout à fait libéral ça, chef ! Eh eh eh … Et en plus le reste de son programme est libéral pour le coup : il veut moins de normes, simplifier le droit, et « Instaurer un sursis d’imposition lors de la transmission de la PME aux descendants. » Pour mémoire je n’ai jamais réclamé de subventions mais posé la question d’ajouter ou non la gestion des matières premières (agroalimentaire, énergie) dans le régalien.

            1. sam player

              « Appliquer systématiquement la préférence communautaire blablabla… »

              Traduction svp !

              En fait c’est donc laisser la porte ouverte aux porcs et au lait allemands… comme maintenant en fait !

              1. BDC

                Ah mais surtout faut qu’ils les laissent, les portes ouvertes ! Parce que nos porcs on va les faire abattre en Espagne ou en Allemagne justement ! Mais en principe ça contrecarre ton TAFTA, non ? (Je dis bien : en principe).

                1. sam player

                  @BDC

                  En fait préférence communautaire ça ne veut rien dire sauf à empêcher Le Gaulois d’acheter ses poulets en Argentine… c’est pas demain la veille.

                  D’autre part on voit bien que ce sont des camions de l’UE que les agriculteurs vandalisent et déchargent sur le bord des routes (tomates et fruits d’Espagne) et donc en fait dire « préférence communautaire » ça légitimise la présence des productions des autres pays dans nos rayons. ha ha ha !

                  Idem pour les actions coup de poing des agriculteurs aux rayons cremerie ou viande des supermarchés pour virer les produits de l’UE.: ah ah ah !

                  Donc oui c’est plus libéral que maintenant !

  37. hub

    Le Point s’en donne à coeur joie : et Fillon qui couche avec Poutine et le tutoie, et Fillon « une victoire en faux-semblant », et Fillon « réveillera-t-il la gauche » et « le théorème FIllon », etc… Tous les médias en remettent une couche. Tous.

  38. jacques

    Et que penser du merveilleux slogan d’Alain Juppé, « AJ ! pour la France » ?
    Il m’a déjà fallu un effort pour repérer le message visible « Agit pour la France » (fin, n’est-ce pas ?), et il a fallu que quelqu’un me mette sous le nez le message subliminal « Hadj pour la France ».
    Lapsus ou communication particulièrement tordue ?

    1. Patatrac

      @MadeInCH 15h08
      Vous avez mal lu : « Une vague de froid s’est abattue sur le Juppestan, ont annoncé lundi les autorités locales du parti. Les votes pour le parti de l’aisé central ont chuté à environ 30% au-dessous des normales saisonnières »

  39. CPL

    Toujours un plaisir de vous lire cher h16. Vous n’êtes pas devin, ni infaillible, et ne prétendez pas l’être ; reste que vous ne vous contentez pas de théoriser dans l’absolu et prenez aussi le risque d’émettre des hypothèses (comme le mois dernier pour Trump). Leur fiabilité atteste de la qualité de vos analyses, au-delà de la simple adhésion que peuvent inspirer vos idées et du plaisir que procure le style qui les porte.

    1. dg

      Coppé vient de déclarer qu’il soutenait Juppé. Juppé va être ravi, il va bien obtenir 1 ou 2 voix supplémentaires le petit veinard 🙂

      1. sam player

        Bayrou et Copé c’est le genre de soutien qui vont plomber Juppé plus qu’autre chose…

        (Copé avec un seul p comme dans pain au chocolat)

  40. Pheldge

    Et v’la « Richard Gere » qui se réveille pour nous faire rigoler :
    lefigaro.fr/flash-actu/2016/11/21/97001-20161121FILWWW00295-francois-bayrou-au-figaro-j8217ai-l8217intention-de-faire-murir-un-projet.php

      1. Pheldge

        entre le candidat officiel du PS, Mélenchon, Nathalie Arthaud, Macron , y’aura encore assez d’élus socialos pour ça ?

Les commentaires sont fermés.