Coronavirus : on teste bien les chats

Les choses sont maintenant claires et le gouvernement français, droit et sérieux comme jamais, l’a fort bien compris : outre quelques décrets habiles permettant aux citoyens de produire plein de petits cerfas auto-signés finement ouvragés, outre même une nouvelle loi contre la haine et la méchanceté, ce qui nous permettra de nous sortir de cette crise d’ampleur historique, ce sont avant tout des tests, des tests et encore des tests.

Bien sûr, on testera d’une part la capacité des citoyens à se conformer aux décisions arbitraires de l’exécutif. Il suffira pour cela d’édicter quelques truculentes propositions, préférablement idiotes, et de mesurer si elles sont ou non suivies par les moutontribuables français.

De même, on aura eu l’occasion, pendant deux mois, de tester les plus belles pages du civisme français grâce aux dispositions prises sur tout le territoire qui auront permis une belle envolée des délations de ces comportements déviants qui mettent en danger le vivrensemble républicain sans lequel la République du Bisounoursland est impossible. Notons que l’effort vichyste de mouchardage citoyen trouve un nécessaire prolongement grâce à l’Éducation Nationale et l’endoc… pardon la propag… heu la modération des propos des enfants, clairement mentionnée dans une petite fiche adressée aux professeurs.

Est-il besoin d’évoquer aussi les tests qui ont été menés en matière de nouvelles thérapies pour lutter contre le virus et dont l’essai phare, Discovery, s’est tellement bien … ahem. Bon. Bref.

Enfin, la période se prête tout à fait aux nombreux tests de conformité de l’esprit citoyen français aux thèses collectivistes les plus en vogue, depuis une collapsologie délicieusement optimiste jusqu’au revenu universel dans lequel sont maintenant plongés, de facto, plus de 12 millions de Français par le truchement douteux d’un chômage partiel intégralement payé par l’État, c’est-à-dire tout le monde, c’est-à-dire ceux qui finalement ne bossent plus, dans un montage économique dont on peut déjà pressentir la fragilité à mesure que les richesses du pays, déjà bien dilapidées par 40 ans d’incuries, sont maintenant cramées à un rythme accéléré.

Ah et puis on aurait presque oublié qu’il va falloir tester médicalement tout le monde, c’est-à-dire s’assurer enfin que ceux qui ont le virus restent chez eux, déterminer ceux qui sont encore à risque de ceux qui sont maintenant immunisés pour avoir contracté la maladie.

Et pour cela, là encore, le gouvernement a bien compris la mesure de l’enjeu : vite, vite, testons !

En commençant par des chats par exemple.

Certes, certes, on n’est pas encore tout à fait sûr de pouvoir tester les humains en nombre ; les retards se sont accumulés, et on est pour le moment assez loin des 700.000 tests à la semaine claironnés par notre gouvernement partout sur les ondes (on est heureux lorsqu’on arrive à 35% de ce chiffre), et l’utilisation des moyens des laboratoires vétérinaires fut longue à se mettre en place (pour le dire gentiment).

Mais au moins avons-nous le temps de nous assurer que nos animaux de compagnie ne seront pas trop touchés par la maladie. C’est déjà ça et cela donne donc l’occasion à la presse de nous entretenir sur les palpitantes aventures de Poupinette (le prénom a été changé pour conserver l’anonymat), le second chat testé positif au covid-19 ce mardi dernier par l’École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT).

Apparemment, le petit mammifère poilu qui « était atteint de troubles respiratoires » et dont « la toux persistait malgré le traitement anti-infectieux et antiinflammatoire » a chopé son virus en vivant « avec des personnes fortement suspectées d’avoir contracté le Covid-19 ».

Ouf, nous voilà rassurés : Poupinette a survécu à son virus, et grâce aux tests menés, nous savons ce qu’elle avait.

On appréciera d’ailleurs le petit passage journalistique rappelant que ce n’est pas parce qu’on trouve du coronavirus chez nos animaux de compagnie qu’ils seraient vecteurs de cette maladie (à moins bien sûr d’avoir des chauves-souris ou des communistes de Wuhan comme animal de compagnie, je présume).

En revanche, notons cependant que les propriétaires de Poupinette n’ont pas eu la chance d’un test : bien que malades, ils ne sont que fortement suspects d’avoir contracté le covid, mais c’est tout. On ne les a pas testés : pas assez poilus, pas assez poupinets, allez savoir, en tout cas, ils n’ont pas fait partie des 700.000 200.000 tests hebdomadaires que le gouvernement prétend réaliser pour traquer la population et maîtriser l’épidémie.

C’est ballot.

En fait, c’est surtout parfaitement symptomatique de la façon dont aura été traitée par le gouvernement cette crise sanitaire où il semble plus facile de savoir si son chat a chopé le virus que d’en savoir aussi long pour soi-même.

On pourrait croire que ce problème des tests est anecdotique et que les actuels soucis de mise en place ne sont qu’un petit incident de parcours. Malheureusement, l’examen des faits passés ne laisse guère place au moindre doute sur l’incurie et l’incompétence de toute la chaîne administrative qui a présidé au phénoménal ratage observé en France (et dans d’autres pays européens au demeurant).

Il n’a pas fallu longtemps pour que toutes les autorités médicales, depuis les instances internationales jusqu’aux épidémiologues et autres spécialistes franco-français, expliquent clairement que la seule façon d’endiguer l’épidémie consistait à tester, tester et tester encore puisque dès janvier, ce message émanait clairement de l’OMS.

Le temps qu’il a fallu pour que le gouvernement français prenne la mesure de l’épidémie puis organise des tests massifs donne une assez bonne idée de son incompétence totale : nous sommes en mai et c’est toujours la foire.

Il aura fallu un mois pour qu’enfin, les laboratoires compétents (y compris vétérinaires) soient effectivement mis à profit, timidement, après plusieurs semaines de bataille paperassière dont le caractère ubuesque n’aura échappé à personne, sauf aux ronds-de-cuir directement chargés de la mener.

Alors que l’épidémie se répand depuis le mois de janvier, la France semble toujours patauger dans ses incapacités pendant que d’autres pays ont amplement passé la même période à tester, tester, tester ce qui leur aura évité de confiner, confiner, confiner et, au final, de ruiner, ruiner, ruiner leur économie.

Mais au moins, Poupinette est hors de danger.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires416

  1. Aristarkke

    Le ballet de Monte Carlo à été entièrement contrôlé quant au Covid. Tout va bien, les entrechats peuvent recommencer…

    1. Deres

      Au début de la crise, on avait aussi pleins de messages de parlementaires et de personnalités qui disaient qu’ils avaient été testés. Quand la pénurie de tests est devenu criante, ils ont arrêtés de se vanter sur ce sujet … mais je suis bien certain que les tests ont continué pour les gens aux bras longs.

      Pareil pour les masques d’ailleurs. Les réquisitions de l’Etat n’ont pas été perdue pour tout le monde à mon avis. Tout le monde s’est probablement servi avant de transmettre aux soignants.

  2. Le Gnôme

    Il va falloir que je fasse tester mes deux minets, diantre, les rats de la ville de Paris seront testés avant les habitants.

    1. Deres

      Vu que pour des raisons obscures, l’administration française refuse d’utiliser les capacités de test des laboratoires vétérinaires, ceux-ci s’occupent comme ils peuvent en testant les animaux. C’est cela la triste réalité.

      En fait, on sait très bien pourquoi ils ne veulent pas faire tester par eux ou par les laboratoires de recherches ou privés. Ils sont en train de monter des laboratoires publics de tests en embauchant des spécialistes et en achetant des machines neuves. Il faut donc conserver la pénurie le plus longtemps possible car elle justifie toutes ces dépenses inutiles. Ces nouveaux moyens de tests arriveront bien entendu après l’épidémie.

      Il faut d’ailleurs s’attendre à la faillite massives des laboratoires de tests privés cette année. En effet, les nouveaux laboratoires de tests publics qui seront désœuvrés dans quelques mois vont se lancer sur le marché avec un dumping forcené car ils seront capable de fonctionner à perte. cela sera indispensable afin qu’ils continuent à justifier de leur existence. Nous serons encore plus désarmé lors de la prochaine épidémie …

      1. Vassinhac

        Sur la faillite des labos privés, je ne suis pas convaincu car ils ne comptaient pas dessus avant l’année dernière, et la concurrence de l’état… comment dire… en prix pourquoi pas mais en qualité de service…

        1. durru

          Dans le même sens, j’ai entendu dire qu’il y a eu des « évaluations » des résultats des labos privés, avec des tests faits en parallèle avec ceux des hôpitaux. Et, ô surprise, les test des labos privés se sont avérés laaargement plus fiables. Bizarre, non ?

          1. Lafayette

            Les resultats sanguins donnent des resultats peu nets dans plus de 30% des cas environ. Ca rend les campagne de test peu efficace.

            Mais tant qu une personne de contact comme un enseignant, un vendeur, un soignant n est pas testé correctement on va vers un retour a la cata.

      2. theo31

        Tout juste. l’objectif est de détruire le secteur privé : écoles, cliniques, médecins libéraux, tout doit passer sous le contrôle des fonctionnaires.

  3. Calvin

    Y a moyen de se faire prélever son sang et de l’envoyer le faire tester en indiquant que c’est le sang de Mimounette, une chatte de 8 ans ?
    C’est pour un ami…

  4. Blondin

    Et pourtant les démocraties asiatiques nous ont montré comment faire.
    Mais juste avant le confinement, j’entendais l’inénarrable Olivier Mazerolle nous expliquer – et en colère en plus – que la Corée du Sud était un pays fasciste et que leur politique ne pouvait être suivie en France.
    Quelques jours après, : confinement, cerfa, surveillance généralisée, verbalisation effrénée et maintenant contrôle social par les profs.
    Résultat : on figure dans le peloton de tête des pays les plus touchés.
    Yes !

    1. dede

      « les démocraties asiatiques »

      C’est quoi, une democratie asiatique? L’Inde? A ma connaissance, il n’y a que les hommes politiques Indiens pour insister que leur pays est la plus grande democratie du monde… Les autres ne s’en revendiquent meme pas!

      1. Higgins

        L’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, le Japon, d’une certaine manière le Pakistan (il y a une alternance politique malgré le poids de l’armée), le Sri-Lanka, le Bangladesh, la Mongolie, la Thaïlande, la Corée du Sud, Singapour, etc… C’est plus complexe pour les pays d’Asie centrale.

        1. MCA

          La Chine (République DEMOCRATIQUE de Chine).

          La démocratie ne peut s’appliquer qu’à petite échelle, au-delà d’un certain nombre c’est ingérable, il y a des représentants donc ce n’est plus une démocratie au sens strict du terme.

          La démocratie représentative est en réalité une monarchie élective.

          Perversion des mots et des concepts…

    2. Gaeloup

      Les pays asiatiques officiellement les plus performants dans la lute contre le coronavirus sont dans l’ordre:
      1/ le Vietnam : 0 mort pour 100 millions d’habitants
      2/ la Corée du Nord : 0 mort pour 25 millions d’habitants
      3/ la Chine : 4500 morts por 1500 millions d’habitants soit 3 par million d’habitant. Pays qui a mis en quarantaine début février 100 millions d’habitants pour un taux alors annoncé de 1 mort par million d’habitant pour ceux qui estiment que la Chine n’a pas menti.

      Bon ces 3 pays sont des dictatures communistes. Et comme elles ont bien géré l’épidémie, on copie leurs actions. Donc pas étonnant que l’on émette des directives pour corriger les pensées déviantes des élèves, mêmes modes opératoires mêmes conséquences.

        1. Higgins

          J’émets plus que des doutes pour les trois pays cités et prends avec de très grosses pincettes que je tiens dans des gants en caoutchouc toutes les données qu’ils produisent.

            1. Blondin

              Par démocratie asiatique, j’entendais Taïwan, Singapour, Corée du sud, Japon.
              Les pays communistes n’en font pas partie, pas plus que l’Iran. L’Inde est vraiment un cas à part, du fait de la taille hors norme et des tensions indous/musulmans.

              Ce que je pointais, en particulier, ce sont les cuistres qui nous expliquent les limites de la démocratie dans ces pays mais applaudissent Macron à tout rompre quand il « lutte » contre les fake news ou la haine sur internet (entre autres).

                1. Lafayette

                  Ce que vous oubliez c est que dans tous ces pays la période hivernale n est pas encore passée. Les phases épidémiques sont encore possibles.

              1. Gaeloup

                Oui j’avais bien compris, je voulais juste lister les modèles que l’on copie. Parce que les autres, Corée du Sud, Taiwan, bof, on n’en parle pas trop, ce sont des fourmis, la Chine fait pression pour qu’on les ignore, etc, etc. Donc cela rejoint ce que tu dis, nous avons les modèles que l’on mérite…

      1. Dr Slump

        Vietnam: 0 morts. Hahaha, lol. C’est parce que le système immunitaire de Chuck Norris est tellement fort, qu’après la guerre sa seule présence a suffit à immuniser toute la population.

  5. kekoresin

    J’ai fait testé mes deux chattes confinées dans mon coffre. Ouf, à part quelques minuscules crustacés coincés dans le pelage, pas de virus…

      1. Pheldge

        du Homard ? oui, surtout que ça aide à faire des prédictions ! ah j’en vois qui doutent, le homard devin? si ! 😉

    1. kekoresin

      « J’ai fait TESTER » – il faut que je retourne dans mon bled.

      Quelqu’un pourrait passer donner des croquettes à mes étoiles svp?

  6. Infraniouzes

    Tester, tester et re-tester c’est bien beau, mais après ? On continue de vivre nonchalamment ou bien on s’applique une discipline de fer ? Strict confinement jusqu’à l’éradication de la pandémie, respect absolu des distances de sécurité, port du masque et de gants dès qu’on met le nez dehors ? Ça me semble le minimum si on veut s’en sortir. A force, le virus sera bien vaincu. Mais qui va s’imposer une pareille contrainte ? La génération actuelle étant plus encline à la fête, à la convivialité et aux rassemblements nocturnes, aux marches blanches et à l’élevage de nounours pour commémoration triste, mais en groupe dense, sera-t-elle près à s’y plier ? Tester d’accord, mais ne rien changer à la vie, comme celle d’avant. Le gouvernement avance dans la forêt touffue des contradictions, des démentis et des dénis. Même le Petit Poucet s’y perdrait.

      1. Rick Enbacker

        D’ailleurs, il semblerait que…

        https:/ /www.bfmtv.com/planete/le-professeur-raoult-se-sert-d-une-etude-espagnole-pour-remettre-en-question-l-efficacite-du-confinement-1913887.html

          1. Pheldge

            Et RPS, notre correspondant permanent en Lusitanie en profite pour déclarer son amour de la cuisine locale, en clamant : « morue, du riz, très, salée, tente … » 😉

    1. sam player

      Si t’es vérolée, c’est 2-3 semaines d’isolement, c’est pas la mort… et ça vaut mieux qu’un confinement généralisé de 2 mois qui n’a rien donné et qui n’a même pas permis de se préparer au déconfinement avec tests… un coup d’épée dans l’eau, on en est au même stade que 2 mois en arrière… même pire…

      1. Al Bundy

        Et les gens sont terrorisés, ce matin je suis aller fixer encore une fuite, des personnes agrées vivant depuis plus d’un mois avec un minuteur de cuisine pour ne pas oublier de vider le seau toutes les heures.

        1. Rick Enbacker

          L’autre jour à la caisse du supermarché, une dame d’un certain âge avec masque et gants, devant nous en train de payer qui nous fait un geste pour nous repousser alors qu’on était à 3 mètres et qu’on s’apprêtait à poser nos emplettes sur le tapis… Les gens qui changent de trottoir et font un écart de 10 m dans la rue quasiment déserte…

            1. Pheldge

              pour l’apéro, c’est idiot ! il suffit de s’adapter : on boit au goulot, et on fait né-tour la teille-bou, vu que l’alcool tue le virus, y’a rien de plus safe !
              Par contre pour les tarpés, vaut mieux éviter … ou alors y’a bien le narguilé 😉

          1. kekoresin

            Ouais, ces connards croient qu’ils ont un pouvoir magique de télékinésie en montrant leurs paumes de pattes avant. Le seul avantage dans cette mascarade, c’est que tu vois plus trop de vieux débris essayer de gratter ta place l’air de rien dans les files de caisses.

            Pareil pour les femmes enceintes, sisi ça arrive et même à moi une fois. La sauterelle a écopé d’un tonitruant « Hey, j’y suis pour rien moi! »

        2. Theo31

          Je confirme. Deux instits/profs contaminés a Toulouse et c’est la panique.

          Le confinement a du bon sur le genre un en revanche : il decouvre que le genre deux est utile.

    2. Stéphane B

      Oui, il faut laisser faire et arrêter d’ennuyer le monde avec cette histoire de pandémie. Oui, il y a eu, si je me fie à la courbe visible sur le site de l’IHU Marseille, une petite épidémie mais qui est terminée.
      Personne n’a pu prouver qu’une épidémie revenait deux fois.
      Donc le confinement généralisé était une grosse erreur. Les tests oui mais aussi dire à chacun d’assumer. Soit on sait qu’on risque sa peau à cause de maladies déjà présentes ou de l’âge et on se confine, soit on vit normalement.

      Pour moi, il s’agit d’une petite épidémie, voire d’une pseudo épidémie, au regard du nombre de décès qui ne représente pas grand chose par rapport à la grippe de 68 et si on compare à celle de 57 ou de la grippe espagnole, c’est de la rigolade.

      Quant aux morts chinois en pleine rue, a-t-on déjà vu des gens mourir avec pour tous (sur les vidéos), les bras le long du corps ?

      Quant aux méta-études qui ont établi que ce COVID était dangereux et qu’il allait durer, je rappelle que le GIEC produisait des études tout aussi alarmistes (et en produit encore) à l’orée des années 2000. A ce jour, Arcachon et le cap d’Agde devraient être sous l’eau.

      Et puis si on écoute les merdias, la maladie qui arrive de Hong-Kong (https:/ /www.lepoint.fr/sante/hong-kong-la-mysterieuse-hepatite-e-du-rat-se-propage-08-05-2020-2374744_40.php) sera bien pire. Donc que fait-on ? Réapprenons nous à vivre avec la mort en devenant résilient, sachant que la vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible.

      Ne jamais oublier que qui contrôle la narration, le récit, contrôle le peuple. Actuellement, on nous sert un discours effrayant, qui crée la psychose pour que les gens adhère. Et après, ceux qui nous gouvernent ont les mains libres.

        1. Stéphane B

          C’est sûr qu’un truc comme ça fait peur
          https:/ /t.me/coronalive/2910

          Mais je suis du genre optimiste. Et puis, je pars du principe que ce virus va faire comme celui de la grippe. En France, aucun cas de grippe en été. Le Raoult a dit dans une vidéo qu’aucun scientifique ne s’explique la chose suivante:
          « Quand un pèlerin revient de la Mecque avec le virus de la grippe ici en France, ce virus n’est pas contagieux. »
          Les professeurs et docteurs en médecine ou autres n’en connaissent pas la raison, pourquoi est ce ainsi sous nos latitudes de métro, car sous d’autres latitudes, ce virus est contagieux

          Je pars donc du principe que ce virus suivra la même courbe.

          Et je confirme que nos sachant connaissent aussi ça, d’où l’amplification du discours.
          Après, je ne critique pas ceux qui ont peur, qui veulent prendre des mesures pour se protéger, à condition de prendre en considération toutes les données du problème.

          De toutes manières, h, on aura vite le résultat.

          Tiens, et tant qu’on y est, un question: que penser de l’obamacare en préparation ? Il se dit qu’il y aura des sorties médiatiques d’ici un mois.

          1. Dr Slump

            Tout ça c’est bien beau, mais question à cent balles: quand il y aura un vaccin, il sera obligatoire? Question bête? Je ne crois pas.

                1. durru

                  Faut le comprendre, il croit lire Tess.
                  Le vaccin sera obligatoire (s’il existera, ce dont je doute) non pas pour installer des petites puces (« traceurs GPS »), mais pour financer son développement (avec l’argent gratuit des autres, bien sûr). Il paraît que l’UE dit avoir récupéré 7,5 myiards de dons pour la recherche d’un vaccin. Ça m’a bien amusé 😉

                    1. Pheldge

                      j’espère que Macron va leur expliquer qu’il sera en dehors des lois du marché …

                  1. Dr Slump

                    7 putains de milliards? Seriously??? Ca va être la fête à Bruxelles, champagne et putes pour tout le gratin, et à la fin, il n’en restera rien, ni milliards, ni vaccin.

      1. durru

        Disons que le plus embêtant dans tout ça c’est la difficulté de se faire tester tout simplement (sauf à passer pour un chat, apparemment). Peu importe la marge d’erreur, finalement. C’est un peu compliqué de prendre ses responsabilités quand on a pas du tout des billes…

          1. durru

            Oui, je pense que maintenant ça va mieux, mais il y a quelques semaines c’était tout à fait impossible. Même pour du personnel soignant.

                1. Al Bundy

                  « le plus embêtant dans tout ça c’est la difficulté de se faire tester tout simplement  »

                  Utilise un temps adéquat ds ce cas, si tu voulais dire qu’il était difficile de se faire tester il y a X mois. Comme tu écris au présent, on a bêtement le sentiment que tu parles du présent.

                  Ce n’est donc pas un problème de lecture, correctement rédigé, je ne t’aurais pas indiqué qu’il est possible de se faire tester pour une trentaine d’euros. Vu qu’il n’y avait pas de tests…

                  Tu comprends ?

                  Allez, c’est pas grave, fais juste attention à utiliser correctement au moins les temps, afin d’éviter des quiproquos

                    1. durru

                      Si tu crois que je vais passer mon temps à appeler les labos tous les jours, oui, peut-être…
                      La question est plutôt de savoir s’il y a dans ton coin. Tiens, t’as vérifié chez toi si tu peux te faire tester dans des délais raisonnables, pour parler ? Ou c’est juste que t’as lu ça dans les journaux ?
                      Parce que sinon, je connais des coins où dès début avril il était possible (pour le personnel soignant seulement) de se faire dépister dans des drive-in, mais à moins de 200 km de là y’avait même pas un labo, un mois plus tard, pour le faire en payant rubis sur ongle, toutes leurs ressources étant réservées à la demande « publique ».

  7. taisson

    Pas de surprise pour moi.
    Depuis que je suis installé en zone rurale, j’ai pu constater que les vétérinaires sont bien plus disponibles et efficaces que les médecins !

    – Obtenir un Rdv si l’on se sent pas bien…trois semaines !! Ou il faut baratiner en donnant des symptomes inquiétants pour arriver à au moins une semaine.

    – Quand son animal à un incident qui mérite d’être contrôlé, ou qui inquiète, on voit le vétérinaire au plus tard le lendemain, ou le jour même s’il pense urgence…

    Hors paperasse, les labos vétérinaires savent faire des tests divers, et les vétérinaires seraient aussi capables de faire pas mal de choses en cas d’urgence….Et ils sont bien meilleurs en diagnostic, parce que les animaux ne savent pas raconter leur problème !

    A force de former des médecins procéduriers, on enlève la partie instinctive qui faisait une bonne part de leur efficacité…En dépit des moyens techniques actuels, les erreurs d’un niveau lamentable sont de plus en plus fréquentes, et il y à en plus toutes celles que le pékin moyen ne saura jamais…

    Le covid à mis tout ça sous le tapis, mais rien n’a changé, et les pontes de la profession qui s’écharpent en public par médias interposés n’ajoutent pas à leur crédibilité .
    Masque ou pas, chloroquine dangereuse (!) , discovery raté, test inutils ou pas, ils on tout dit et son contraire ! Crédibilité zéro…

    1. sam player

      Crédibilité zéro, c’est quelqu’un que tu ne connais pas et qu’a rien fait pour que tu le crois ou pas.
      Euh là c’est crédibilité -100

    2. Al Bundy

      « discovery raté, »

      En même temps, c’est pas comme si le nom choisi n’est pas historiquement prédestiné…

  8. Mildred

    Il est très difficile, et vos écrits le prouvent abondamment, de se comporter de manière rationnelle pendant cette épidémie.
    Passons sur les aides ménagères de personnes âgées – donc « à risque » nous dit-on – qui, après avoir été confinées chez elles pendant deux mois, reprennent le travail SANS POUVOIR SE FAIRE TESTER au prétexte qu’elles ne présentent aucun signe de la Covid (oui, c’est comme ça qu’il faut dire désormais !).
    Mais que dire des soignants – en l’occurrence un kinésithérapeute – qui a fait jouer son droit de retrait sans doute, pour abandonner ses patients pendant deux mois et qui revient dans son cabinet pour reprendre son activité au près de malades âgés et handicapés, SANS AVOIR ÉTÉ TESTÉ !
    Pour ma part – mais peut-être ai-je eu tort – si j’ai accepté le risque de la reprise du travail de mon aide-ménagère, j’ai fait savoir au kinésithérapeute que je ne retournerai pas dans son cabinet avant qu’il ait été testé.

    1. Gerldam

      Ce qui ne vous donnera qu’une certitude à 70%, puisqu’avec les prélèvements nasaux, il y a environ 30% de faux négatifs.

      1. Mildred

        Vous n’avez pas compris l’état d’esprit dans lequel je me trouve.
        Si mon destin est de mourir de ce virus, c’est une chose, mais c’en est une autre que de me plier à toutes les injonctions plus stupides les unes que les autres de ce gouvernement qui a perdu le nord depuis longtemps, et que je n’accepterai pas.

      2. Lafayette

        Les tests nasaux ne sont pas fiables vu qu il faut être en phase infectieuse pour détecter la présence du virus…..

        C est comme chercher un aiguille dans un botte de foin. Il faut le bon timing pour que cela marche.

        Autant dire que la maitrise sera totale quand il n y aura plus de personne a risque.

    2. Lorelei

      Quelle est la durée de la validité du test?
      Une fois que l’aide ménagère est sortie de chez vous, le prochain client peut la contaminer et elle contaminera le suivant bien qu’elle ait toujours son attestation négative.
      Pareil pour votre kiné, il peut être négatif mais le patient précédent aura contaminé la chaise, le fauteuil ou le bureau.
      Chacun se prémuni et en pensant à lui et à sa santé protègera les autres.
      Un jeune m’a dit qu’il avait revu ses amis samedi dernier et quelques minutes plus tard, il m’a avoué avoir peur de la seconde vague… Je lui ai répondu que, seule sa propre attitude et sa propre protection fera que la seconde vague n’arrivera pas.
      Cette épidémie me rappelle celle du Sida et ceux qui vous sortaient que leur test (vieux de plusieurs semaines) était négatif pendant qu’ils n’avaient pas changé leurs habitudes de sorties et de fêtes.
      C’est dur de faire comprendre aux gens qu’ils sont responsables de leur vie et donc en conséquences de celle des autres.

        1. Pheldge

          bin oui, « ceux » , y’a que des mecs qui pouvaient la contaminer, même s’il y a bien des godes ceintures pour goudounes qui simulent une giclée de foutre … Enfin peut-être que toi tu connais des nanas qui envoient du sperme, faut dire qu’avec toute ces histoires de LGBTQXYZ, de non binaires, de cis et de trans qu’on y comprend plus rien ! 😉

          1. sam player

            « Ceux » ca fait file d’attente !
            Bon les gars en file indienne et sortez moi vos attestations avant qu’on commence les ébats… next

      1. Mildred

        Si ce que vous écrivez semble assez logique, comment comprendre que les pays asiatiques qu’on nous donne en modèles pour leur bonne gestion de la crise, l’ont fait avec des masques, des tests, et le confinement des seules personnes positives aux tests ?

        1. Lorelei

          Les tests seuls ne semblent pas suffire. C’est l’ensemble des mesures qui nous protégeront, que chacun veille à sa santé.

          1. Mildred

            Non ! C’est l’ensemble des mesures qui protègeront LES AUTRES, mais nous en France, on nous mène en bateau en nous infantilisant et, à ce que je sache, c’est loin d’être fini !
            Hier sur LCI Il s’agissait de 1000 gouttelettes expulsées par une seule parole qui restaient en suspension dans l’air pendant huit minutes ! Même les journalistes sur le plateau n’en menaient pas large !

  9. kekoresin

    Une petite musique de fond commence à s’élever doucement des bas fonds de la Machonnie, plus préoccupée par les propos haineux et discriminants envers les chats contaminets.

    Notre lémurien de l’économie continue de ronronner des incitations aux français à utiliser leur épargne pour sauver l’économie de marché plus trop en marche. Comme à l’accoutumée avec nos bandits manchots qui trônent au sommet d’un iceberg à la dérive dans les courants chauds, ça commence toujours par des appels vibrants à la fibre patriotique. Malheureusement, la fibre élimée par des années de frottements vigoureux ne trouve plus guère d’échos que chez les vétérans de guerre qui ont échappé aux balles et aux tuyaux dans le gosier, autant dire une denrée rare. Devant l’inéluctable manque d’écoute favorable aux miaulements désepérés, nous allons passer de l’incitation à l’injonction pour finir à la contrainte. On retrouve le même schéma dans tous les domaines – « s’il te plait + si ça te plait pas gare à toi = tu l’as mérité ta grosse claque dans ta gueule. »

    Ainsi, nous trottinons allègrement vers des ponctions arbitraires de l’épargne, médicament miracle pour soigner les multiples contusions de celui que l’on a poussé dans les escaliers keynésiens abrupts. Et gare à la série de baffes pour celui qui aura le malheur de couiner un peu fort en place publique ou privée en utilisant des propos non agréés par la doudou du politburo!

    1. Le Gnôme

      C’est eux qui ont le flingue (fiscal), il peuvent détrousser qui ils veulent et quand ils veulent.

      Contrairement à Mandrin ou Cartouche, ils ne finiront pas roués.

  10. kekoresin

    Ma fille vient de se faire embaucher dans une maison de retraite pour quelques jours. Après un entretien poussé du genre « qu’elle est ta couleur préférée », hop, au boulot, t’enverras ton numéro de sécu par sms. Ma fille, consciencieuse, à posé la question du test avant d’aller torcher du croulant. La DRH l’a regardé d’un œil torve et lui a répondu pas possible.

    Oui, à l’instar des soignants qu’on a balancé aux 4 coins de la raquettes trouée, personne ou presque n’a été testé sauf à défaillir sous la fièvre. Ainsi, l’état qui a disséminé le virus dans les établissements de santé et ailleurs fustige « en même temps » l’indiscipline des français qui se balade en famille dans les sous-bois ! Alors ces enc*bip* je les enc*bip* tous ces *bip* *bip*…*bip*…*bip* et *bip* dans ton gros cul de sale politicien de merde (ha c’est revenu).

    1. Gerldam

      Normal, on a réservé les tests aux personnes qui étaient déjà tellement malades que le test était parfaitement inutile. Un bel exemple de la subtile logique de ces bureaucrates qui nous coûtent si chers pour une boulot aussi mal torché!

      1. Al Bundy

        pas que, pas mal de politiciens se sont fait dépister, alors sans signes cliniques, mais ils ne sont pas comme tout le monde

        1. glot

          En toute discrétion, ces enc « bip » de sénateurs se sont tous fait tester sérologiquement depuis un mois environ, à la demande de Larcher, tandis que véran dans les confs de presse disait que c’était pas utile.

    2. Pheldge

      @ keko : Les jeunes femmes habiles à prendre soin de personnes âgées, ainsi que celles sans G sont promises à un bel avenir ! 😉

  11. P&C

    Hors sujet :
    Bruno le Maire « délocaliser notre industrie a été une erreur ».
    https://www.fdesouche.com/1375205-bfmtv-11

    Putai, quel c*n.

    Bien sur que virer ses industries est une erreur. Pas pour rien qu’on les bombarde en temps de guerre… et lorsque la m*rde heurte le ventilo, mieux vaut avoir ses propres capacités de production que de dépendre des autres, qui vont, en toute logique, d’abord prioriser les leurs aux dépends des autres… et vendre leurs surplus au plus offrant.

    Le plus drôle est de les voir pleurer face à la montée en puissance de la Chine… ben oui, l’industrie, c’est un pouvoir. Et par définition, le pouvoir ne se partage pas. Ils n’étudient pas Machiavel à Sciences Pipo ?

    1. « Bien sur que virer ses industries est une erreur. « 

      Aucune industrie n’a été virée. Elles ont fui l’enfer fiscal français, point. Et tant qu’on persiste à penser de travers que le gouvernement a fait un choix autre que les tabasser jusqu’à ce qu’elles partent, on persistera à penser de travers aussi que le gouvernement pourrait faire des choix éclairés pour les faire revenir.

      C’est crétin.

      1. deres

        Un exemple parlant : les grand distributeurs soucieux de leur image se sont consacrés sur les fruits et légumes français pendant la crise. Conclusion : on leur reproche la hausse des prix. En effet, les fruits et légumes français qui font pourtant moins de transport sont en fait plus chers …

        On le voit bien avec les masques, les respirateurs, les produits de derniers recours et les tests. Derrière les grand discours de relocalisation, les administrations commandent en masse en Chine tout en mettant deux ou trois écrans de fumée avec quelques producteurs locaux en petites quantité. Quand dix millions de masques arrivent en avion de Pékin, le JT de TF1 te montre de vaillantes couturières provinciales cousant hardiment 20 masques par jour à la main.

        1. Vieux rat

          Bien mieux que ça : François Bayrou a trouvé à Pau un moyen simple et efficace de « relocaliser » : remplacer les étiquettes des masques « made in China » par « tricoté en Béarn » ! 😉

          https: //www.valeursactuelles.com/politique/pau-des-masques-modifies-pour-servir-les-interets-de-bayrou-119254

      2. Deres

        Cela ne risque pas de s’améliorer. Comme il ne veulent pas augmenter les impôts de façon directs car c’est trop visible, ils ont déjà commencé els méthodes indirectes habituelles. En particulier, ils passent le maximum de dépenses sur les assurances qui devront comme tous les ans augmenter les cotisations pour compenser. En rendant obligatoire les mesures de solidarité par les entreprises privés, ils évitent que cela se voit dans les impôts …

      3. Calvin

        P&C ne dit pas « qui » a viré les industries.
        L’Etat, les écolos, les syndicats ont fait fuir les industries, c’est un fait, par la fiscalité, les normes, code du travail, etc…
        Mais, quelque part, on peut quand même dire que nos amis socialistes ont viré les industries du pays.
        Par dommage collatéral de leurs idéologies.

        1. Pythagore

          +1000
          + la haine absolue du riche.
          L’entreprenant qui réussit finissant inexorablement par avoir des revenus confortables finit par se voir déverser des flots de haine, se faire accuser d’exploiter ses employés et recevoir des injonctions de payer pour les autres.
          Gagnez plus de 2x smic ds ce pays et vous êtes un salaud (exception à la règle: politiques, artistes qui, eux, n’exploitent pas le petit peuple).

          1. baretous

            oula! même avec moins de 2 smics ce qui est mon cas! mais voila jai investi dans des matériaux par an ce que d’autres dépensent en clopes, apéros, fringues, pompes et tutti quanti.
            Et j’ai des reflexions maintenant du genre « c’est à toi tout ça ? »

            1. Al Bundy

              – Si t’avais pas passé tout ta vie a fumer et te bourrer la gueule, avec le pognon économisé t’aurais pu t’acheter une Ferrari !

              – Heuu, ouais…. Elle est ou ta Ferrari ?

              :mrgreen:

              1. kekoresin

                Dans son salon … au 1/25ème.

                Pour ma part j’ai investit également dans les matériaux pour le garage: bouteilles vides d’apéro pour les murs et paquets de clopes vides pour l’isolation.

                1. baretous

                  mauvais calcul…même résultat pour un euro…..Zavez pas reçu d’appels dans ce genre ?

                  non les bagnoles c’est pas mon truc non plus. un moteur et quatre roues suffit..

        2. kekoresin

          Dans le goulag France, si quelqu’un réussit c’est obligatoirement grâce à:

          – la fraude qui appauvrit la masse bureaucratique
          – l’asservissement de prolétaires sans défense
          – l’optimisation fiscale insupportable
          – l’intelligence économique contraire aux principes égalitaires
          – la chance insolente qui manque aux gens honnêtement pauvres

          1. Al Bundy

            « si quelqu’un réussit c’est obligatoirement grâce à: »

            Et s’il se plante c’est pasque c’est un gros con ^^

            1. kekoresin

              Cépafo, cémemvré.

              Comment disait-on au siècle dernier dans les cours d’école sous le marronnier? Pile tu perds, face je gagne !

            2. Pheldge

              euh, généralement s’il se plante on entend « c’est bien fait ! » et « je l’avais bien dit … » L’échec des autres,rassure sur sa propre médiocrité !

              1. Al Bundy

                Oui. plus fort que le Schadenfreude. Et en coulisse « on » te traite de gros con.

                Remarque, une fois que j’ai eu planté ma première société (et donc que j’étais un gros con) j’avais pour palier une de mes tares postulé pour être salarié ds la vente, et là tout le monde m’a dit que ce n’était pas pour moi (deuxième fois gros con ^^)

      4. Higgins

        Je plussoie. Hier, je lisais les chouinements d’un producteur bio dans la presse locale qui déplorait les prix deux ou trois fois inférieurs des productions italiennes ou espagnoles « bio ». « Y sont trop méchants, protégez-moi, SVP ! ». Jamais, il ne s’est posé la question du pourquoi. Impressionnant de bêtise.
        L’enfer fiscal est une réalité. Les entreprises s’adaptent comme elles le peuvent. L’administration fait comme elle veut.

        1. P&C

          Y aussi qu’une partie de la main d’œuvre agricole d’Almeria et du sud de l’italie est constituée de quasi esclaves…
          ça aide pour compresser les couts.

        2. Deres

          Combien de fois j’ai vu à la télé des reportages sur de braves producteurs voulant faire du bio ou des légumes anciens et qui expliquait leur surprises quand cela ne marchait pas bien … Rien qu’avec des règles de trois avec les prix qu’ils donnaient on pouvait pourtant calculer qu’il aurait fallut qu’ils vendent une tonne de tomate par mois au marché pour gagner le smic et pas les deux paniers qu’ils écoulaient … Bref, une simple étude de marché avant de se lancer leur aurait montré que leur modèle de production ne pouvait pas fonctionné.

      5. Theo31

        Exact. Les industriels se barrent non pour gagner de la thune mais pour ne pas en perdre.

        Tant que le coût du travail ne sera pas divisé par trois ou quatre, Bruno le Debilo pourra se branler sur le retour des usines sans rien a pouvoir montrer a ses electeurs.

        1. douar

          Le coût du travail est une chose mais pas que: essayez de monter une industrie chimique en France, histoire de rire.
          Idem pour des élevages: ce qui est la norme en Espagne, 1000 truies par exemple est considéré comme géant/usine en France.
          Un conseiller municipal d’une commune voisine s’inquiétait dans la presse sur les effets sur la santé de produits utilisés pour blanchir les serres, produits pourtant agréés par les autorités sanitaires.
          Et je découvre que ce « citoyen », conseiller municipal est inspecteur à la DREAL.
          Faut avoir du cran pour investir avec des zèbres pareils.

          1. kekoresin

            Je commence moi-même un élevage de cochonnes et j’avoue que c’est pas du biscuit fourré à la fraise des bois. Entre les normes de taille de coffre, les vaccinations obligatoires, les obligations de bienêtre animal avec SPA, pédicure et épilation, traire les blanches n’est pas une sinécure !

        2. P&C

          Je ne sais même pas si le cout du travail est en cause…
          Corrigez moi si je me trompe, mais le cout du travail en Suisse est dantesque, et pourtant leur industrie se porte mieux qu’ici.

          1. MichelC

            mais le cout du travail en Suisse est dantesque

            Niet, retraité des cotisations dantesques des frouzes(*bip*), elles sont très raisonnables. Seulement 5 lignes sur la feuille de salaire. Combien de divisions pages en fRance?
            Chez les Helvètes, le coût pour l’employeur est de 140% du salaire brut salarié. Même pour un cadre. En France????? Dans le *bip*.

          2. Aristarkke

            Oui pour les salaires /CS mais les Suisses n’ont pas en revanche une avalanche de taxes à tous les étages de la production et au total, le surcout suisse n’est pas si important que cela, code du travail ultra Light en prime. Ne pas oublier que les Suisses ont aussi une durée légale normale du travail hebdo plus importante que les 35H grançaises.

            1. MichelC

              Le salarié français est tellement bien protégé qu’il finit par en profiter…
              En Suisse, 41h,42h, 4 semaines de congés payés et pas 6, cela fait la différence.
              En plus, si la couleur de tes yeux n’est pas assez bleu pour le boss, tu peux dégager.

    2. MCA

      J’ai écouté Nono hier soir;
      il confiait que son prochain boulot serait de taxer le numérique.

      Sûr que vue l’ardoise ça risque de flinguer tous azimuts.

    3. Pierre 82

      Arletty disait lors de son procès: « Si vous ne vouliez pas que l’on couche avec les Allemands, fallait pas les laisser entrer ».
      Si les industries pouvaient parler, elles diraient: « Si vous ne vouliez pas que les industries se barrent, fallait pas les forcer à s’en aller ».

      1. P&C

        Fausse excuse : elle pouvait toujours se faire nonne, ou simplement dire non.
        Personne ne l’a forcée à ce que je sache, contrairement au soldat français qui a subi des pluies d’obus de panzer et des ordres d’un commandement minable.

  12. taisson

    « kekoresin 15 mai 2020, 10 h 07 min »
    Kéko, rien à ajouter à tes trois dernières lignes !!
    Nuls et fiers de l’être, la plupart des ces salopards ne méritent que ça, et bien plus si possible…Le pal en place publique, c’est pas mal non plus.

        1. Pheldge

          ça a bien marqué les esprits, ça, le pal … d’ailleurs que y’a même une chanson pour le célébrer :
          ♫ « au pal ! au pal marqué ! ohé, ohé ! » ♫

    1. Nemrod

      Je plussoie aussi.
      Evidemment que l’on va se faire ponctionner à mort.
      C’est une tradition la saignée qui tue le malade depuis Molière.

      1. Higgins

        À l’unique condition que l’outil soit désinfecté au gel hydroalcoolique et que le bourreau ait un masque homologué comme les condamnés d’ailleurs.

    1. P&C

      C’est de la mise sous le tapis… plus simple que de résoudre les problèmes.
      Problème : le tapis forme une colline. La vermine y prolifère. La nuit, on entend les rats gratter sous le parquet…

  13. MCA

    Excellent billet plein d’humour (noir) et qui dépeint hélas la déconfiture dans laquelle se trouve ce pays.

    J’ai l’intuition qu’un jour tout va se bloquer, ce sera la loi de trop qui paralysera tout.

    Que faire à notre niveau si ce n’est contempler impuissants l’iceberg qui arrive?

    1. turlututu

      On pourra toujours faire apprendre l’arabe à nos gosses afin qu’ils soient mieux intégrés dans la gRance de demain !

      https:/ /www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041841288&categorieLien=id

  14. Le Gnôme

    Ils sont quand même hallucinant, voilà un titre que RTL met en exergue sur sa page d’info:

    « L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) française prévient que l’hydroxychloroquine pourrait augmenter le risque de suicide ou tentative de suicide. »

    Je n’ai pas eu connaissance de vagues de suicide chez ceux qui étaient traités pour le palu avant ce virus. Je ne sait pas si cette molécule est efficace, mais ils ont une dent contre Raoult.

    1. Higgins

      C’est effectivement impressionnant. Ce matin Sud-ouest titrait que deux études concluaient à la dangerosité et de l’inutilité de la chloroquine. Qui tire donc les ficelles de cette cabale ?
      Les réponses de Raoult au sénat le 7 mai dernier : https:/ /gomet.net/didier-raoult-devant-les-senateurs/

      1. dg

        ils font allusion au fait que ces molécules sont très toxiques en cas d’ingestion volontaire massive. On peut effectivement se suicider surtout avec la CQ, l’HCQ étant moins toxique pour le coeur quoique j’imagine que si l’on en prend beaucoup…..
        Je présume qu’ils considèrent qu’étant donné que bcp de gens ot eu des botes ils pourraient s’en servir dans ce but.
        Mais bon, il faut alors interdire les cordes et le metro…

        1. Rick Enbacker

          Ca marche aussi avec le doliprane, l’aspirine, le sel, la noix de muscade et même l’eau.
          Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage…

          1. MichelC

            Et les tomates, et les patates.
            Mais cétroporrible…
            Mais ces connards, pourquoi ne détruisent-ils pas les ponts tout de suite?

  15. Hermès Honshappo

    Tiens, pour le fun, le gouvernement avait lancé une consultation pour avoir le ressenti des français sur la possibilité pour un pouvoir centralisé d’imposer des Zones à Circulation Restreintes sur des territoires, lorsque la qualité de l’air n’était pas assez bonne.

    Au delà des discussions sur le lien voiture/qualité de l’air, c’est en fait une négation de décision des autorités locales (maires, etc.)

    Le résultat ne devait pas être bon, donc il a été décidé… d’en relancer une nouvelle… en plein déconfinement.

    C’est là: http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-de-decret-relatif-au-non-respect-de-maniere-a2143.html

    J’ai vraiment une forte douleur en bas du dos, ces jours-ci…

  16. Higgins

    HS mais un des magistrats de la cour de Karlsrhue éclaire dans un interview l’arrêt rendu récemment : https:/ /brunobertez.com/2020/05/15/doc-entretien-de-peter-huber-juge-au-tribunal-de-karlsruhe-dans-la-frankfurter-allgemeine-zeitung/

  17. Aleph

    Il y a eu 454 CHSCT à la Poste courant avril pour distribuer le courrier une journée de plus (après un arrêt total et une reprise partielle). Cela montre le dévoiement de des instances.

    Dans ma petite ville, le bureau n’est encore ouvert que deux jours par semaine, à cause du danger (c’est écrit en tout petit sur la porte, le site Internet n’est pas à jour, et le numéro de téléphone est celui d’un centre d’appel national).

    Au chef-lieu, le bureau est ouvert, mais on interdit d’entrer avec un masque « parce que c’est une banque », et il faut y être tout le temps découvert (et non seulement pour que la video-surveillance garde une image de votre visage).

    Pas moyen d’envoyer des recommandés avec AR.

  18. NicolasPimprenelle

    A ce sujet, et au sujet du billet précédent, voici une vidéo à visionner très rapidement avant qu’elle ne disparaisse :

    1. Platon

      A 5:50, je le cite « Covid veut dire « Confirmation Vaccination Identification ». Prendre ces 3 mots, copier coller dans le moteur de recherche, CoVid ne sort pas.
      Je trouve plutôt CoViD = Corona Virus Disease, mais bon je ne dois pas avoir cherché de façon correcte…
      pourquoi 19? parce que 2019.
      autre définition: « SARS-CoV-2 (acronyme anglais de severe acute respiratory syndrome coronavirus 2) »

      voir les wikipedia en différentes langue, ah non, Wikipedia c’ est pas glop.

      Ce n’ est pas parce que les Australiens ont la tête vers le bas qu’ils ont moins de thromboses, mais peut être que je me trompe.

  19. LaVitreCassée

    Rien d’étonnant, au pays des bisous, pour l’histoire du chat… On a bien un hippopotame qui fait une loi contre la haine, tout en éructant la sienne à l’assemblée nationale !

          1. Pheldge

            on peut trouver un terrain d’entente : suffit de rajouter de la citrouille, et hop, effet cendrillon on obtient ce que le Papet attend dès l’aurore le vendredi : de la morue de potiron minet 😀

  20. atmugh

    Vous les Français n’êtes que des amateurs (provocation gratuite – il faut en profiter). Voila comment ça se passe en Belgique, le pays où l’union fait la farce!

    1. Pierre 82

      Certes. Mais en France, il n’y a qu’un seul ministre de la santé, et on a ma même merde. J’en déduis qu’au delà de l’aspect rigolo de leur situation, ce n’est peut-être pas là le cœur du problème belge. Et au niveau sanitaire, on a les ARS qui sont chargés depuis des années de s’assurer que ça ne fonctionne pas bien, mais dans les règles…

      1. deres

        Les ARS et les préfets ont des responsabilités locales sur la santé. Il y a aussi des conflits entre les différentes directions du ministère de la Santé. Et sur certains sujets comme la production médicamenteuse, d’autres ministères ont aussi leur mot à dire.

    2. simine

      Et comme les chiens ne font pas des chats, ces administrations, épidémie oblige (avec les résultats qu’on connaît), ont pondu dar dar et en vrac:

      Le RAG: Risk Assesment Group-Le RMG: Risk Management Group-The Scientific Committee for Coronavirus-The Operational Unit-The Socio-economic Unit-The Information Unit-The Legal Units-The International Unit-The Task Force Integrated Police-Le ERMG: The Economic Risk Management Group-Le NSC: The National Security Council-Le COFECO: The Federal Coordination Committee…Coming up next!

      Tout ça en anglais, histoire de mettre en veilleuse les bisbilles des trois communautés linguistiques que comptent le royaume.

  21. ~~Tribuliste~~

    Ouf tout va bien , d’après Airpaf la pollution a baissé de 30% pendant le confinement. On va pouvoir continuer dans la lutte anti liberté motorisée. Bon il y a bien eu quelques jours pas trop collaboratifs mais c’est la fôte à la météo…

    Et rien que pour ce gif criant de créativité cela vaut toutes les subventions du pays :
    https://www.airparif.asso.fr/_img/actu/confinement_nombre_moyen_puf_100nm_avantetpendantconfinement_animation_600millisecondes_650pxl.gif

    1. Deres

      Oui, sauf que dans le détail, le niveau des micro-particules, celles par lesquelles le diesel est censé nous tué à petit feux, n’a presque pas diminué… Par chance, les oxyde d’azote ont bien chuté donc on les assimile à, la « pollution » en général ! Et roule ma poule !

      1. ~~Tribuliste~~

        Oui c’est pour ça que j’en parle, du FG pur jus. D’ailleurs vendredi en zappant sur la radio j’ai trébuché sur france ninfo… « d’après une étude (non citée cela va de soi) les chiffres prouvent clairement que le confinement a eu un effet positif sur la pollution de l’air parisien »… Quand guignol a commencé à dégueuler sur la voiture et le bon sens d’user des transporcs en commun j’ai ripé avant de créer un accident..

  22. Le Gnôme

    Bonne nouvelle, Presstalis est partiellement liquidée. Tous les dépôts de province ferment, ne restent que ceux de Paris. Il est dommage que ce ne soit pas la totalité. Bon courage aux camarades qui ont coulé l’entreprise pour retrouver du boulot. Mais le tribuable y est de sa poche pour 35 millions.

      1. Rick Enbacker

        Un dernier pour la route (Attention ! pas plus de 100km en distance orthodromique !) :

        https:/ /www.zupimages.net/up/20/20/xu1i.jpg

        1. Rick Enbacker

          Surtout que c’est très con de changer l’eau tout les jours quand il suffit de verser un bouchon d’eau de Javel…

          1. Pheldge

            trop fort ! je viens de le reprendre avec l’image de Madonna* 2.0 😉

            NB : « Madonna, née Madonna Louise Ciccone »

      2. sam player

        Super la vidéo… le son, tout… et c’est avec ça qu’on peut se rendre compte que les mêmes interdictions débiles c’est sur toute la planète… des cons partout… (sauf moi)

        1. Dr Slump

          Ouais, la planète est vraiment trop pleine d’humains qui entendent dire aux autres ce qu’ils doivent faire et ne pas faire. Encore un boulet accroché au libre-arbitre hein…

          1. sam player

            Je vois que tu n’as pas compris libre-arbitre. Ce n’est pas ton libre-arbitre mais celui du propriétaire du magasin, son choix :
            S’il veut que les clients mettent un masque, tu fermes ta gueule et tu mets un masque ou tu changes de magasin !

  23. Rick Enbacker

    https:/ /www.sudouest.fr/2020/05/14/gironde-vers-une-reouverture-des-plages-ce-week-end-7484235-2780.php

    Des ambassadeurs des plages qui vont venir faire de la pédagogie…

    S’ils s’approchent de moi pour me faire de la pédagogie, ça va trop bien se passer, les réceptions des ambassadeurs. Y aura des marrons plutôt que des chocolats…

  24. Dr Slump

    Vie quotidienne en période d’épidémie, épisode 2:

    Cet après-midi je suis allé à l’hypermarché Auchiant pour ravitailler les mangeoires. Plus de bière en stock, pensez-donc, il fallait agir, urgence maximale! J’ai choisi une heure en principe de basse affluence, mais il y avait une file d’attente, 10 ou 15 mn à poireauter, des vigiles, des pompiers, des casse-pieds à l’entrée de la galerie commerciale, qui vous distribuent un coupon numéroté, à remettre aux autres vigiles à l’entrée de l’hypermarché. Dans la galerie, parcours borné, sens de circulation, par ici c’est vers Auchiant, par là c’est vers la galerie. Des pancartes d’avertissements, des affiches de recommandations sanitaires partout, parce que le danger rôde, tel une bande de tueurs psychopathes, 4 par 4 armés jusqu’aux dents prêts à bondir!

    Je remets mon coupon aux garde-chiourmes, il y en a un tas sur leur table, qu’ils s’emploient à désinfecter consciencieusement un par un, des fois qu’on y aurait collé des agents pathogènes virulents le temps de faire les 60 mètres qui séparent l’entrée de la galerie du magasin. Mais à quoi diable sert ce coupon? C’est réellement un mystère pour moi. On aurait pu penser que c’est pour réaliser un comptage, et contrôler le nombre de personnes qu’on laisse entrer dans le magasin. Mais non, puisque les vigiles prennent votre coupon à l’entrée, et ne contrôlent pas les sorties… A mon avis, c’est juste pour vérifier votre obéissance: il a son ticket, c’est bon, c’est un crétin de bovin comme les autres.

    Tout ça pour arriver devant Auchiant. Je fais mon plein, je passe en caisse. La caissière me dit houla, attention, on ne pose pas son panier sur le tapis roulant! Il est vrai que le tapis roulant est nettoyé au désinfectant régulièrement. Je ne sais pas pourquoi, peut-être que les caissières ont une compulsion irrépressible qui les conduit à lécher la bande de caoutchouc? alors pour préserver leur santé, évidemment…? La caissière porte un masque, une visière, des gants, derrière une plaque de plexiglas. On sent le professionnalisme hygiénique tout de même. Je paye, je me dirige vers la sortie.

    Tiens, le magasin Snac est ouvert. J’aime bien, c’est un peu mon repaire de tranquillité, il y a tout ce que j’aime: des livres, des Bd, de la papeterie, du matériel de geek, et surtout des livres. Je vais larguer mes victuailles dans le coffre de la voiture et aller y musarder. Pour la 1ere fois, j’étais venu avec un masque. Je l’enlève avant d’entrer à la Snac, je veux me détendre bordel, et ce ne sera pas bondé de monde à l’intérieur… à peine posé le pied sur la moquette qu’un vigile, encore un, me bondit dessus: « monsieur il faut un masque pour entrer! » AAARGH!
    Etouffé, excédé, submergé par un trop-plein de WTF puissance 10, je fais un demi-tour immédiat, et repars avec des mots d’excuses aimables du genre « putain, allez vous faire enculer, merde! »

    Avez-vous remarqué tout cela autour de vous? Ou alors vous n’y faites déjà plus attention? Ca y est, vous en avez pris l’habitude? Si c’est le cas, permettez-moi de vous le dire: vous êtes bon pour l’abattoir. Et quand on vous y conduira, vous irez docilement, tranquillement, et convaincu de faire ce qu’il faut. C’est l’objet de ce petit récit, rempli de banalités apparentes: il y a des choses auxquelles il ne faut pas s’habituer, et ce sont ces petits choses, sans conséquences visibles, mais aux effets profonds sur la conscience, contre lesquelles il faut être d’un vigilance inflexible.

    Sur ce, apéro!

      1. Dr Slump

        J’y vais aussi. Mais y’a pas toujours tout ce dont on a besoin dans les superettes, et de toute façon, je veux pouvoir aller partout sans qu’on me fasse chier. Y’a des limites à l’enculage de mouches tout de même!

      1. Al Bundy

        Auchan carfour et Cié, trop chiant, 2 km de rayonnage de sauce tomate comme tout les autres machins indispensables, 8 milliards de caisses et t’attends tout de même, etc.

        Je vais ds un cocinelle, quand il y a 2 clients à une caisse ils en ouvrent une supplémentaire en une ou 2 minutes et ainsi de suite et la patronne s’y colle s’il y a besoin

        1. Le Gnôme

          Ce n’est pas le cas dans mon hyper. Le masque est conseillé, mais pas obligatoire, pas de billet d’entrée. Il y a certes du gel à l’entrée pour ceux qui veulent l’utiliser, les caissières sont masquées avec le truc en plexiglas, mais rien d’extraordinaire. L’entrée du magasin se fait par une porte et la sortie par une autre, mais cela se fait de façon fluide. Il est vrai que je n’y vais pas le samedi, mais le mardi, jour le plus calme de la semaine.

          Je suppose que chaque magasin a sa politique.

          1. Dr Slump

            Et rebelote. Ces mesures débiles sont certes appliquées de façon plus ou moins contraignante, mais partout, et par tout le monde.
            Tout ça est insensé, mais tout le monde semble s’être déjà habitué à
            ce confinement, et à tous ces décrets incohérents. L’état n’a plus qu’à imposer son app de traçage, tout le monde s’y pliera sans résistance. L’hypnose est bien ancrée, le bétail est prêt pour l’abattoir.

                  1. Dr Slump

                    Je pense qu’on peut le dire comme ça oui. Les comportements instinctifs, le limbique de base, le cerveau reptilien, etc. Par contre, le libre arbitre s’acquiert, niveau d’intelligence, niveau de conscience, d’abord avec l’éducation.

                    1. Al Bundy

                      Ouais je sais pas pour l’éducation, il y a tout les tarzans (les vrais) qui étaient rarement moutonniers, la peur tu me diras.

                      J’ignore s’il y en a qui ont eu d’autres parcours que le victor de je sais plus ou

          2. Aristarkke

            Exactement pareil dans le mien sauf un écriteau où il est poliment demandé de porter un masque *si possible* dans le magasin..
            (demandé mais pas enjoint).

    1. ~~Tribuliste~~

      Ce qui est marrant c’est que du coup on parle avec plein de gens, ça plaisante ou reste serieux mais les gens sont ravis de remettre le nez dehors et cramer du bifton…moi le premier. Du coup je fais un parallèle avec la burka , ainsi attifés les relations sociales seront exacerbées, youhou la french rémoulade.
      Bon il reste toujours les ayatollahs du vivre ensemble mais selon leurs règles :
      _ ceux qui dénoncent les têtes en l’air avec « faut pas passer par-là mauvais sens »
      _ ceux qui regardent en biais les non porteurs de masque mais collent au train dans les queues
      _ ceux convaincus d’une mission divine, employés qui vous tombent dessus avec des « le gel est là, gardez les distances et autres pschiiits compulsifs à chaque temps mort.
      Bref Auchiant ou Louis Fion même topo, chacun fait sa tambouille et navigue à vue;))

      1. Lafayette

        De toute façon les non confinés continuent de dispenser des virus. Pourquoi ne rien tester ….

        Politichien de merde… chat sait sur.

      2. Pheldge

        Mode Tess ON : en fait, toute cette histoire, c’est fait pour qu’on s’habitue à porter le voile, et la burqa ! 😉

          1. Al Bundy

            Oui, c’est un coup des banquiers, pour qu’ils refusent de te laisser venir chercher ton fric.

            L’idée est sympa: obligation de porter le masque ds les lieux publics, interdiction de le porter pour raison sécuritaire ds les banques.

    2. MichelC

      La prochaine on met ton masque (en rade).
      Mais il est permis de mettre une petite pancarte accrochée au cou, avec écrit en rouge : cela fait 6 mois que je porte ce putain de *bip* de masque.

    3. Lafayette

      Ca je confirme les masques font chier. On étouffe dessous on bouffe du co2 et on augmente le stress respiratoire après le covid. Bref si le covid ne t as pas tué…. le masque t achève.

      En plus vu que le souffle de face est moins pollué devant un individu masqué… allez comprendre pourquoi les gens se mettent à coté et non face à face. Comme si les masques filtraient dans toutes les directions. Parfois l absence de masque est bien plus sécuritaire qu un souffle dévié par un mauvais masque dans la directions de personnes proches.

    4. MCA

      Leclerc et Auchan Oléron, on y rentre comme dans un moulin; aucun pb.

      Cela dit je porte un masque depuis le début, mais plein de gens n’en portent pas (houuuu… les cornes) et rien ne leur est dit.

      Par contre des plages de 10 km de long et 200 m de larges interdites; on ne sait toujours pas pourquoi; le fait du prince car le maire voulait les ouvrir mais le préfet continue à les interdire sous peine de blablabla articlemesgenoux, peine de mort si récidive.

      A l’Ouest rien de nouveau, la routine dans ce pays de M.

      1. Al Bundy

        oui, j’ai vu que les plages d’Oléron sont pour beaucoup fermée, ce doit être pour faire iech les parigots à tente.

        Ici, tout est pratiquement ouvert depuis ce matin, à part les boucholeurs, petite plage intimiste et charmante

        1. MCA

          Mouais, rien qu’à emm*rder les parisiens pour les faire fuir.

          Pas grave, on les aura à l’usure car MIAM, y’a bon sous-sous des parisiens.

          Et si pas de plage, pas de sous-sous… par contre les parisiens peuvent très bien aller les dépenser ailleurs… revenez les gars, on s’est mal compris… :o)))

              1. Pheldge

                t’inquiète, on s’occupera de toi, ainsi que de ton grand portefeuille, copieusement garni, quand tu mettras enfin les pieds à la Réunion 😉

                    1. MCA

                      L’un n’empêche pas l’autre.

                      En ce qui me concerne, c’est un cas particulier car j’y réside 6 mois de suite qd mm.

                      J’engraisse les maraîchers qui forcent un peu sur les prix mais en contrepartie les légumes sont superbes donc rien à dire et je me rattrape en en produisant moi-même.

                      Pour le poisson il est moitié prix de la RP et c’est tout juste s’il ne saute pas encore dans les bacs tellement il est frais, donc j’y gagne.

                      Pour la viande c’est kifkif RP.

                      Pour le carburant c’est un peu moins cher que sur le continent.

                    2. Al Bundy

                      pygmée c’est l’adp, t’as du mal ^^

                      Parler du continent pasque t’es sur Oléron, comment dire….

    5. Pierre 82

      Surprise: le marché dans mon bled ce samedi.
      Alors que je m’attendais à 2 compagnies de CRS mobilisées pour vérifier qu’on avait les bons gestes barrière, rien.
      Presque normal, sauf que 25% des gens portaient des masques, et qu’ils avaient tendu des fils pour qu’on ne touche pas les étalages. Sinon, on se causait, et on prenait des nouvelles. Tranquille.
      Un maigre espoir sur la santé mentale de mes concitoyens? On peut rêver…

  25. Higgins

    Sans commentaire : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2020/05/15/la-grosse-blague-du-airbnb-a-la-francaise-que-macron-veut-lancer/

    1. ~~Tribuliste~~

      Je vois déjà le nom du truc soit un acronyme pompeux « scalp : solution communautaire d’accès à la liberté permissive » ou un nom poussiéreux fleurant bon la révolution culturelle « Locaban ».
      Bon projet, cramer du pognon et arroser les amis, montrer qu’on est à la pointe du socialisme: copier le capitalisme en pire et pour plus cher tout en ne servant à rien.
      Et surtout rogner par tous les moyens les libertés de ces riches bailleurs qui sont une honte de mépris face au dal d’un état ami.
      Hadopi va mourir, vite un projet creux!

      1. MCA

        Hadopi va mourir, c’est prévu :

        https:/ /www.csa.fr/Informer/Espace-presse/Communiques-de-presse/CSA-Hadopi-signature-de-la-convention-sur-la-prefiguration-de-la-fusion-des-deux-autorites

        Mais bon, faudrait qd mm pas trop rêver, la soupe est bonne.

    2. Aristarkke

      Moi qui croyais que Airbnb était le Mââl incarné ???
      On veut le copier maintenant avec au moins dix ou quinze ans de retard ???

      1. Le Gnôme

        C’est le ma parce qu’américain, mais une entité publique adoubée par l’Etat aura toutes les autorisations idoines. Une nouvelle vague de Cerfas est à prévoir pour ceux qui choisiraient ce système.

        1. RV

          Ça permet surtout à nos bons maîtres de savoir qui loue quoi, où et combien. Il faut s’assurer que tous les revenus sont bien déclarés.

  26. durru

    HS
    Pour la deuxième fois, il y a des résurrections dans les EHPAD.
    La bureaucratie à la française montre là toute l’étendue de ses capacités.

      1. jsp

        Le test n’est qu’un élément parmi d’autres du diagnostic ; si les symptômes cliniques ( ou radiologiques /scanner) sont flagrants, le patient est « Covidé » et donc le test superflu.
        EPIDEMIE
        Grand nombre de personnes atteintes d’une maladie, en un court laps de temps, dans une région donnée.
        exemple : épidémie saisonnière de grippe humaine ;
        Remarque : l’allure épidémique d’une maladie ne préjuge pas de son mode de transmission (directe en chaîne, indirecte, vectorielle, anadémique).
        directe = d’un malade ou un porteur sain à une personne sensible
        indirecte = via des objets inanimés , eau souillée…
        vectorielle = par insectes, tiques …
        anadémique = par une source commune (par des spores dans le sol, par un même aliment contaminé) il y a plusieurs cas ensemble mais sans passage d’un malade à l’autre
        ENDEMIE
        Maladie, cliniquement exprimée ou non, sévissant régulièrement dans une région donnée.
        exemple : le SIDA dans de nombreux pays d’Afrique.
        PANDEMIE
        Maladie qui se propage sur de grandes distances, à travers plusieurs continents, et qui affecte une partie importante de la population réceptive (maladie pandémique). Extension géographique (mondiale) d’une épidémie
        ANADEMIE
        Ensemble des cas d’une maladie, sans lien de contamination directe entre eux ou ayant une seule et même origine commune.
        exemple : toxi-infection alimentaire , qui est une juxtaposition de cas et non un passage en chaîne
        On peut comparer une épidémie à une flambée et une endémie à un feu qui mouronne.

  27. jsp

    Comme on n’arrivera pas au risque zéro et à l’élimination totale du virus, ça serait bien qu’on arrête de nous bassiner avec le mot épidémie, et qu’on se penche sur le mot endémie …

  28. jsp

    On ne teste pas tant de chats que ça ; les tests sont ciblés
    https:/ /www.vet-alfort.fr/actualites-de-l-ecole/premier-chat-detecte-porteur-du-sras-cov-2-en-france-par-l-umr-de-virologie

    1. Le Gnôme

      Ils sont amusants, je vais expliquer à minet qu’il n’aura pas droit à son câlin pour cause du méchant virus. S’il me voit avec un masque dans la maison, il va courir se planquer.

    2. Rick Enbacker

      Minet n’ira pas à la plage se baigner lui non plus. En effet, dans l’eau, minet râle…
      Bon, je ferais mieux d’aller me coucher au lieu de dire des c…eries…

    1. Dr Slump

      Voilà. Le confinement et la distanciation est maintenant ancrée dans les consciences, et tout le monde l’applique. Je ne vois pas d’après, je vois une continuation et un renforcement de l’avant, toujours plus de restrictions, de contraintes, et de contrôles. Tranquillement et docilement.

    2. Al Bundy

      L’autre jour à la Grande motte, une petite motte se faisait prendre sur la plage, un zélé français à dénoncé: 135 euros pour le couple, rien pour le délateur qui s’est pourtant rendu sur la plage, hein….

      Une sorte de prime, en gros

      1. MCA

        Ben voilà, un nouveau rôle à jouer; dénoncer les délateurs qui se rendent sur la plage.

        Tu vas voir qu’à coups de 135E le Bruno va bien finir par la remplir sa cagnotte.

        D’ailleurs au sujet de cagnotte paraît qu’il a piqué une colère du diable; plus ça va mal et plus les français épargnent en chargeant leurs LCE (alors que ces irresponsables devraient tout flamber).

        Faut dire aussi que si tu fermes les commerces ça devient délicat de dépenser tes ronds, mais la relation entre les deux de lui a pas encore effleuré l’esprit; patience…

      1. Calvin

        Mais non.
        Sur les 6 millions de fonctionnaires, la moitié au moins doit générer et contrôler de la norme. C’est leur raison d’être.

        C’est bien connu, la fonction (publique) crée l’organe.
        Et ils aiment ça, la fonction crée l’orgasme.

          1. Calvin

            Bien sûr, c’est de la néo économie, une nouvelle façon de compter, plus fondamentale.

            « Ce qui rentre dans le PIB, rentre dans les fondements »

          2. Pheldge

            euh, la fonction pubis, crée l’organe, qui rentre dans le PIB … ah vous appelez ça comme ça, le pib, OK, bon, ça fait « bip » en verlan 😉

    3. Pythagore

      Et ils vont tirer des cordeaux partout sur la plage pour délimiter les emplacements ??? Les gens vont se prendre les pieds ds les cordeaux et finir chez le médecin avec une cheville foulée….
      Monsieur, oui emplacement E27.

      1. Calvin

        Emplacements solo, emplacements duo, emplacements famille, avec ou sans personne à mobilité contrariée, ….
        Tellement mieux que laisser faire les gens.
        La liberté, pire invention depuis celle de l’État.

              1. sam player

                J’ali pas fait des masses de dépannage à domicile pendant le confinement, mais sans exception ça donnait pas envie… ça sentait le négligé… pas celui-là, l’autre…

                1. Al Bundy

                  Il parait que la vente de déo s’est écroulée.

                  Tu rajoutes un peu de foin ds le survet (putain le survet, y a des nanas qui s’habillent avec ça) et t’as la recette gnagnante

                    1. Pheldge

                      Comme le disait un vieux loup de mer, une femme, ça doit sentir la femme, si c’est pour sentir de la savonnette, alors je m’achète une savonnette ! 😉

    4. Aloux

      Ce qui est drôle dans le tweet c’est que l’auteur trouve encore le moyen de mettre ça sur le dos de la « main invisible du marché ». Alors qu’il y a marqué DGT en gros.
      On n’arrive à des niveaux de dissonance cognitive qu’on a pas atteint souvent, peut-être en URSS ou en Chine maoïste. C’est super rassurant.

        1. Citoyen

          Effectivement, Major, un bon discours de Malhuret … De plus, il est un des rares à évoquer les chiffres bidons des morts en Chine … Ce qui mérite d’être souligné !… il est un des rares à évoquer le sujet …

  29. Rick Enbacker

    Et la dégringolade continue :

    https:/ /www.20minutes.fr/economie/2780239-20200516-coronavirus-agence-fitch-abaisse-perspective-france?xtor=RSS-176

    1. Aristarkke

      Je suis même étonné que cela n’arrive que maintenant vu comment le gouvernement de ce pays se fiche de l’orthodoxie budgétaire, même élémentaire.

      1. ~~Tribuliste~~

        Macron doit ventiler du pourliches à tous les étages, principe du retardant avec les incendies : ça crame l’année suivante.

  30. Rick Enbacker

    Et paf, again :

    https:/ /www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/enquete-franceinfo-depistage-du-covid-19-des-livraisons-de-materiel-inadequat-suspendues-par-la-france_3966019.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

    La connerie est devenue la norme…

    1. sam player

      Manifestement ils n’ont pas du tout l’habitude d’acheter à l’étranger : avant expédition on dépêche sur place un contrôleur local avant mise en container et contrôle par prélèvement par lot : y en a des pleines pages dans les bottins et ça coûte maximum 500€.

      « J’ai été moi-même à l’entrepôt pour aider à la séparation des lots et j’avoue ne même pas avoir pensé à ouvrir les cartons pour voir. » : faut se sortir les doigts du cul connasse

      « …mais nous ne pouvons en aucun cas forcer d’autres fournisseurs à respecter leurs engagements. » : p’tain connasse j’te foutrai ça à la porte !

      1. Al Bundy

        « j’avoue ne même pas avoir pensé à ouvrir les cartons pour voir.  »

        Payée pour ça, mais bon

        « p’tain connasse j’te foutrai ça à la porte ! »

        d’abord, tchi tchi

          1. taisson

            « j’avoue ne même pas avoir pensé à ouvrir les cartons pour voir. »

            Super ! Dommage qu’il n’y ait pas eu des pandas en peluche dans les cartons !

            Des « responsables » incapables d’être magasinier !!

            « Manifestement ils n’ont pas du tout l’habitude d’acheter à l’étranger »

            ça c’est sur, et même pas de faire quoi que ce soit de physiquement réel…
            Quand au bureau…Est ce mieux ? La prochaine fois pourrait être:
            « Je n’ai même pas pensé à lire les bons de livraison !! »

            En plus ils étaient en chinois…(excuses pour le cas ou…)
            J’ai fait un tas avec les verts et un autre avec les jaunes !!

            Tous ces zozos auraient bien du mal à se faire embaucher au smig dans une société commerciale privée !!
            Parce que là , on aurait exigé du réceptionniste, un état de la livraison, et ce même dans le cas ou l’identification des produits dépasse ses connaissances…Tu te dem****e et basta !

            1. ~~Tribuliste~~

              Un saut dans le privé et ces gens tombent en dépression au bout de quelques jours. Inadaptés, rigides, assistés et incapables de décision : ils seront plus utiles reconvertis en viande à kebab

      2. ~~Tribuliste~~

        Quad les cartons contiennent des produits intéressants elle doit bien y glisser un oeil. Là c’est pour les masses et rien à gratter : osef

  31. Higgins

    J’ai rencontré un maraîcher heureux ce matin qui a apprécié le confinement bien qu’il vende ses produits sur les marchés. Il n’a, malgré les bâtons étatiques, très bien travaillé pendant ces deux mois même mieux qu’à l’ordinaire. Ses enfants lui ont créé une page Face… Du coup, il est passé de 5 ventes journalières à partir de chez lui à…. près de 97 ventes les meilleurs jours. Il a pu ainsi écoulé toute sa production et gagner en notoriété. Pas eu besoin des gros doigts gourds de BLM et consorts.

      1. Ebu

        C’est pas louche, il y a faute. Création d’une page facebook sans passer par un prestataire = travail dissimulé (et par des enfants en plus). Hop redressement puis faillite.

  32. glot

    je voudrais me rendre dans ma résidence secondaire en bord de mer mais distant de 350 kms, sans me faire choper par les pandores de Castaner qui traquent les « mauvais Français » .Que me conseillez-vous ? Dois-je éviter les autoroutes à péage et m’y rendre par les petites routes ?

          1. Al Bundy

            j’allais le dire…

            Sinon pour la cote atlantique, je peux fournir un contrat d’employeur pour pas cher, finalement

          2. MCA

            C’est pas tout,

            Une fois sur place et vu sa plaque qui ne doit pas être du coin, s’il se fait arrêter il est probable qu’il doive justifier qu’il y était là AVANT le début du confinement; sinon bing! 135E par personne et retour au bercail.

            Et comme ses factures de CB, coups de tel etc…jusqu’à son éventuel départ sont localisés dans la zone de sa résidence principale, ça va être délicat de plaider le contraire….

            Autre conseil, emmène une facture de moins d’un an (eau, électricité, téléphone) pour justifier sur place du lieu de résidence, sinon, bing ! rebelote, tu es à plus de 100 km de ta résidence principale.

  33. Rick Enbacker

    https:/ /www.francetvinfo.fr/culture/cinema/la-federation-nationale-des-cinemas-de-france-critique-la-solution-des-drive-in-pour-suppleer-a-la-fermeture-des-salles_3967155.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

    M’sieur, Msieur, il fait que tricher !

  34. Chat de Nuit

    Question triviale à propos de ce virus. Tout en lisant ces pages, j’ai le 13h sur tf1 en bruit de fond qui annonce avec fierté que la Basilique St Pierre à Rome va pouvoir ouvrir de nouveau ses portes après toutes ces semaines de confinement. Et d’expliquer que des équipes sont en train de désinfecter l’ensemble de l’édifice avec une solution chlorée. D’où ma question, à quoi cela sert-il de désinfecter avec une telle minutie, vu que la Basilique a été fermée au public pendant plusieurs semaines et que le virus n’a pas pu s’y répandre ?

    1. Pythagore

      Ici il y a des articles qui ont circulé et selon lesquels les études auraient montrées que le virus survit entre 24h et 3 jours suivant les surfaces (sèches).
      Donc si le batiment n’a pas été occupé pendant plusieurs semaines, cela ne sert à rien, juste pour le show.
      Mais bon p-e que le personnel y a circulé.
      A mon avis, c’est plus pour rassurer qu’autre chose.

    1. sam player

      « Mettre une personne sous respirateur crée une maladie appelée « être sous respirateur ». » :mrgreen:

      Autre chose, comptabilisation des morts :
      Tu as le virus, tu meurs dans un accident de la circulation : tu es mort du coronavirus

      1. sam player

        Quand je vois le fonctionnement du système de santé, il est évident que les hôpitaux ont intérêt à garder leurs malades le plus longtemps possible pour pouvoir facturer un maximum de journées et les hospitaliser même si ce n’est pas nécessaire. Ils ont aussi intérêt à traiter pour un maximum de pathologies, quitte à vous en inventer ou à vous en refiler quelques unes…
        Celui qui diagnostique est aussi celui qui encaisse.
        Là aussi il faudrait une séparation des pouvoirs

        1. Pheldge

          et pourtant, on te vire à peine sorti de la salle de réveil ! j’exagère à peine : la convalescence, c’est pas le problème de l’hôpital. Que tu sois grabataire, incapable de tenir sur tes jambes pour aller aux chiottes, on s’en fout. Je l’ai vécu en 2013, plus récemment des proches ont été renvoyés chez eux, alors qu’il n’avaient personne pour les prendre en charge, et qu’ils ne pouvaient s’assumer seuls …

      2. Passim

        L’article précise bien qu’il ne faudrait pas voir dans cette surestimation une théorie de la conspiration.
        Ben voyons…
        Pour qu’il y ait panique, il faut bien un feu – des fois, même pas – , mais surtout quelqu’un qui crie bien fort : « au feu ! »

    2. dg

      @al
      Mais je vous l’ai déjà expliqué il y a un mois, cette histoire de ventilation. C’est pourtant simple:
      1/ La ventilation mecanique c’est potentiellement dangereux, il y a un certain nombre de complications, infections etc….
      2/ les patients qui doivent etre ventilés pour une atteinte respiratoire très grave sont…..très graves !
      Dire que c’est parce que les gens ont été ventilés qu’ils sont morts, c’est complètement idiot. ils ont été ventilés car ils étaient très malades . La plupart seraient probablement morts sans ventilation mécanique. Certains in fine sont peut-être mort de complications de réanimation (qui incluent mais ne sont pas limitées a celles de la ventilation).

      1. dg

        Ce qui aussi devrait vous faire comprendre pourquoi chez les vieux, on peut décider de ne pas faire de rea lourde car le rapport benefice/risque est infinitésimal.
        La mortalité est extrêmement élevée dans cette population, et les rares qui s’en sortent ont tellement de séquelles qu’ils meurent souvent quelques mois plus tard grabataires, ayant perdu leur autonomie et souvent quelques cases. Tu parles d’un succès.

      2. Al Bundy

        Oui dg, mais là ils vont plus loin ds le raisonnement, et comme il n’y a pas eu d’essais en double aveugle randomisé….

        On ne saura pas s’ils sont plus mort de la ventil que du covid…

        1. MCA

          « Mais je vous l’ai déjà expliqué il y a un mois »

          Ça commence comme ça; moi à ta place je consulterais… :o)))))))

    1. ~~Tribuliste~~

      Une ceinture, les pouces glissés dedans, le français vigilent obtempère et contrôle. Toute entité éprise de différence, ou pire de liberté, est un danger pour tous.
      J’aime bien lupus toujours plein de pertinentes réflexions et citations.

          1. Aristarkke

            Je suis d’avis que l’ADP devrait y penser également. Dans le titre de l’article, je lis Châlons-en-Champagne. Toi aussi, cela semble utile.

        1. Pheldge

          C’est bien là en tout cas que le journaliste JM Apathie, plus célèbre pour son accent méridional que pour la clarté de ses analyses, a commencé une carrière de chanteur devant une petite centaine de fans …
          C’est ainsi que la presse locale a pu titrer : ♫ « Châlons : cent fans de l’Apathie … » ♫

    1. ~~Tribuliste~~

      Et curieusement, quelques temps après un énième matraquage fistal on constatera que : les salaires n’ont guère augmenté, les conditions de travail se sont encore dégradées, les déficits se sont allègrement creusés, que les postes administratifs ont augmenté. Miracle du sav budgétaire à la française

  35. Bol

    Il y a un truc que je comprends pas trop, j’ai l’impression que certains fonctionnent comme des énarques là (la réalité ne correspond pas à mes convictions—> c’est la réalité qui a faux).

    Le masque c’est chiant pour ceux qui ont des lunettes ok. Pour les autres…vous êtes en sucre ou quoi pour trouver ça difficile? Ça joue bien pour éviter que l’épidémie se propage en milieu confiné. Qu’on me fasse pas ch… avec le consensus scientifique, c’est connu depuis des lustres, et si les pays asiatiques le font c’est parce qu’ils se préparent depuis des années au SARS. Et ça marche. Mise à part la Chine, qui a confiné comme un gros bourrin là-bas? Certes les tests et l’isolement sont indispensables, mais rien que le masque ça joue bien.

    Alors ça me gonfle les gens qui couinent parce qu’ils doivent mettre un masque en supermarché. Parce que c’est vraiment pas un gros sacrifice, et ça peut largement aider à calmer ce bordel et à faire que ça s’arrête plus vite.

    Alors certes c’est pas « han j’suis libre personne m’imposera quoi que ce soit ». En attendant actuellement tout le monde est emmerdé, vous comme les autres, et l’Etat que vous détestez prend de plus en plus de place tous les jours. Chouette résultat.

    Ça me gonfle ce manque de bon sens et cet égoïsme. Je connais deux personnes décédées de cette saloperie, 60 balais, commerçants. Avec un peu d’auto discipline ce bordel est gérable. Mais voilà , juste porter un p* de masque, on voit les réactions ici.

    L’idéologie : je suis libre, je me ferai rien imposer.
    La réalité : vu que ça continue à se propager, l’Etat en rajoute régulièrement des couches en surveillance vu qu’il a une bonne excuse « santé publique », et des gens qui n’avaient rien demandé continuent à crever. Et on a une vie de merde alors que dans d’autres pays on mène une vie normale en se baladant juste avec un fichu masque.

    1. Dr Slump

      Ben oui. Des mesures simples et claires suffisent, masque, test, et isolement des personnes à risque. Ca se résume à ça. Mais nous sommes en Fraonce où c’est mieux de faire compliqué, parce que le bon sens c’est un truc de populiste aux cheveux longs. Je supporterais tout à fait de porter un masque si c’était la consigne claire et généralisée, mais le résultat de ce bordel organisé c’est que chacun applique des mesures différentes, incohérentes, inutiles, stupides et chiantes.
      Par contre non je ne suis pas d’accord pour dire que c’est la faute à l’indiscipline qu’on aime à attribuer aux français: ceux-ci se sont pliés très docilement au confinement généralisé, parmi toutes les autres choses auxquelles ils se plient, alors qu’en d’autres temps, ils auraient fait sauter le gouvernement pour moins que ça. Ce n’est pas la faute à l’indiscipline, c’est la faute à un état administratif tentaculaire, incohérent, imbécile et injuste qui fait n’importe quoi, et qui conduit ainsi les gens à tâcher de se débrouiller avec leurs propres moyens, malgré tous les bâtons que ces administrations leur mettent dans les roues.
      Je suis tout à fait d’accord à mettre un masque en public, mais qu’on vienne pas me faire chier si j’en porte pas un pour aller crapahuter seul dans la cambrousse, même si c’est à plus de 100 km de chez moi, à vol d’oiseau ou au compteur kilométrique, encore un délire de fonctionnaire!

      1. Gaeloup

        « des mesures simples et claires suffisent, ça se résume à ça », malheureusement ce n’est pas si simple et Singapour a dû confiner…
        https://m.youtube.com/watch?v=e3WXfTOw7xY
        Mais une chose est sûre, en France les mesures prises sont plus basées sur des croyances que sur la science. D’où l’annonce de tout et de son contraire…

        1. Dr Slump

          Rien n’est simple si on veut se perdre dans la complexité des choses. Raison de plus pour faire simple et efficace, parce que le risque zéro n’est pas atteignable.

          1. Pythagore

            Les personnes à risque au bercail et les autres au boulot avec un masque FFP2 ou chirurgical. Tests de l’entourage des covid et tests randomisés.
            Faut’y des Komités scientifiques fort chers payés et tt ce blabla pour faire ca ????
            Ca parait simple.

            1. Gaeloup

              Pour répondre simplement, des idées simples n’en sont pas pour autant systématiquement justes ou vraies. Certes des mesures simples sont toujours préférables et simplifier un probème toujours une bonne approche. Maintenant la question n’est pas d’avoir un risque zéro illusoir mais de limiter le taux de reproduction à 1, synonyme d’une pandémie sous contrôle. Et les mesures pour le moins sensées et efficaces prises à Singapour n’ont pas empêché un confinement. Maintenant si l’on veut le plus simple, il s’agit comme au Brésil de ne rien faire et de laisser mourir ceux qui développent des symptômes graves. Sinon le problème étant suffisamment complexe : médical, virologique, logistique, mathématique, juridique, politique, économique, sociétal… je ne pense pas qu’une solution puisse se baser sur une solution simple ou unique, une personne, une décision. D’où tout l’intérêt des principes libéraux dans ce cas ou la solution se dégage d’un agrégat de responsabilités personnelles et non du concensus moux du comité scientifique Théodor Dubidule mis en place pour l’occasion.

              1. theo31

                Quand Merkel parle aux Allemands, ça prend 5 minutes. Quand c’est le marquis, ça prend une heure. Résultat, cinq fois plus de morts en France.

                Quand on voit les masques distribués à Paris, le manuel était trop long ou pas assez. D’après vous, quelle option ?

    2. MichelC

      L’idéologie : je suis libre, je me ferai rien imposer.

      Mais mon petit, quand tu vas au supermarquette, tu n’es pas chez toi. Tu est dans un lieu privé, même si rendu public par la couenne de l’état. Tu ne fait pas ce que tu veux, tu n’es pas chez toi. Personne ne critique cela.
      Mais chez toi, tu es libre et responsable. L’un est indissociable de l’autre. Pas d’ordres à recevoir.

      Mais au fait quels sont les crétins qui ont déclaré que les masques ne servaient à rien? Qu’ils étaient dangereux?
      Aucune personne en ces lieux.

    3. ~~Tribuliste~~

      C’est bien d’être en colère et le dire mais vous vous trompez de cible. Ce fichu masque condense à lui seul les manquements et manipulations de cet état omnipotent. Vous vitupérez contre ceux qui râlent non-pas contre le port du masque mais plutôt contre le « comment » on nous vend le truc. Pour la vie normale il est préférable de s’en prendre à ceux qui ne font pas leur taf voire aggravent les risques en surexposant la population : les pouvoirs publics.
      Ici ça rouspète mais porte son masque par bon sens selon les situations.
      Désolé pour vos connaissances disparues, mais si les lecteurs de ce blog étaient majoritaires dans ce pays nous n’en serions pas là.

    4. MCA

      @Bol 17 mai 2020, 10 h 42 min

      Je n’ai pas vu ici une seule personne dire que le masque ne servait à rien.

      Je râle depuis le début (et ne suis pas le seul) pour dire que son port est indispensable en lieux publics durant l’épidémie, pendant que ces irresponsables de politiques ont eu le toupet de dire que ça ne servait à rien (alors qu’ils savaient très bien que ça servait à qq chose étant donné qu’ils les avaient réquisitionnés pour le personnel soignant).

      Je suis assez partagé sur le degré de conscience de mes concitoyens car quand je vais au super marché ou au marché, seulement la moitié des gens (dont moi) en porte.

      Preuve que les messages contradictoires d’irresponsables ont fini par en décrédibiliser le port.

      Bien sûr qu’il ne faut pas sortir de Saint Cyr pour en comprendre l’utilité, un peu de jugeote suffit; manifestement c’est encore de trop pour la moitié de la population.

      1. Jeanne ère

        Des gens comme moi n’en portent pas.
        En effet, je risque une crise d’asthme dans les 10mn du fait du manque d’oxygène
        (je ne suis pas une plante verte et le CO2 en forte quantité me pose problème! Par contre, dans mon jardin, je suis ravie qu’il y ait du CO2 pour mes salades et mes légumes… D’autant qu’il y a suffisamment d’O2 pour moi)

        De plus, tous les masques que j’ai vus sont des masques qui protègent les autres, mais pas soi.
        Alors certes si tout le monde en porte, tout le monde est « protégé ».

        Franchement, oui aux masques lorsque nous sommes au front, en train de soigner un malade
        Et encore, nous avons des masques qui fonctionnent dans les 2 sens si je puis dire (FFP2)

        Et c’est valable pour toute maladie infectieuse qui se donne par les gouttelettes de salive.

        Il faut porter des masques 24h sur 24 (on ne sait pas si son conjoint n’est pas malade) 365 jours sur 365, tant il y a de maladies qui se propagent ainsi!

        Mais ces masques tissus sont de la mascarade .
        Il suffirait d’être testé régulièrement : t’es pas malade ni porteur sain ? Pas besoin de masque.
        T’es malade? Tu restes chez toi.

        Bon, il est vrai que je ne sors pas de St Cyr

        De plus, j’aimerai qu’on me parle du pourquoi de la petite immunité de groupe que l’on observe (j’attends la réponse des Saint-cyriens) et qui va permettre une éventuelle deuxième vague dont macron sera ravi puisqu’il pourra brider un peu plus notre liberté.

        Ce qui est marrant, c’est que pendant le confinement (enfin, finement, j’ai des doutes), les masques n’étaient pas obligatoires et peu de gens en portaient dans les magasins.
        Depuis que l’on est des confinés, hop, les masques ne sont obligatoires que dans les transports en commun, mais tous les magasins, ou les officines privées (notaires, banquiers …) ou presque, vous obligent à en porter un!

        Désolée, mais ce n’est pas mon truc :
        Je ne crache pas au visage des gens que je croise, même si parfois j’en ai fort envie, je ne me mets pas devant quelqu’un qui éternue ou tousse (et lui suggère de rentrer chez lui) et je repense à toutes les grippes saisonnières qui ont fait bien plus de morts dans le monde que cette pauvre bestiole (650 000 en moyenne par an dans le monde pour 320 000 aujourd’hui, et encore dedans , on compte les euthanasies, les personnes non soignées et toutes celles qui sont décrétées Covid, alors qu’elles n’ont pas été testées mais avaient un problème respiratoires grave…)

    5. Bol

      Alors pour les masques et les pouvoirs publics, je connais bien le sujet, et j’ai pas de mots pour dire à quel point je les conchie. Si le maître des lieux le souhaite, je peux lui filer tous les documents montrant que:
      – le port du masque était recommandé par les autorités sanitaires (et y’a pas 20 ans, mais en 2013) pour les infections type SARS. Elles recommandaient aussi de faire un stock au cas où.
      – in génie du SGDPN s’est dit en 2013 « bah tiens donc, pour les FFP2, on va dire aux entreprises de s’en occuper ». C’est b…. n… on fait porter la responsabilité aux employeurs, ils sont allés jusqu’à copier-coller l’avis de l’autorité sanitaire en remplaçant « l’état » par « les employeurs », ça marque que les entreprises doivent se renseigner sur les fournisseurs de masques, la supplychain, les tailles à commander etc…
      – leur changement de doctrine, c’est ça. Il n’empêche que la doctrine en cours c’était d’avoir des masques chirurgicaux pour les malades et leurs contacts- et le stock adéquat. Ils avaient déjà refourgué les stocks de ffp2 à faire aux employeurs, mais même les stocks de chirurgicaux ils n’ont pas été fichus de le faire.
      – dire « tout le monde, gardez une boîte de masque chez vous au cas où « , au lieu de dire « l’état gère », ça aurait pu marcher aussi. A 5€ la boîte pré-covid c’était pas bien compliqué.

      Il n’empêche que la faillite de l’Etat sur le coup, ça ne dédouane pas du « se protéger soit même et les autres » sans l’état. Je ne dis pas d’en mettre partout, les lieux confinés type hypermarché et métro c’est juste du bon sens.

      Les FFP2, une grosse partie des gens ne peuvent pas les porter. Les chirurgicaux, si les malades en portent, ça suffit, mais vu qu’on ne sait pas si quelqu’un est malade, pour que ça marche il faut que tout le monde en porte. Et ce serait bien mieux si chacun était capable de le comprendre soi même, je veux croire en l’humain. Mais si jojo « je gueule au téléphone dans les rayons » refuse de comprendre, bah il faut lui imposer. Il n’y a plus le choix là.

      Laisser les gens à risque confinés? On ne pense qu’au personne très âgées, mais il y a aussi le diabète et les maladies cardiaques, ainsi que l’obésité dans les risques. Ça touche pas mal de monde. Ma copine diabétique de 35 balais, elle ne sort plus de chez elle?

      Quant à Singapour, que je connais bien pour y avoir vécu plusieurs années, le masque n’y a été imposé qu’assez tardivement…par ailleurs le gris du truc ça a eu lieu chez les workers, qui n’en portaient pas…par ailleurs le confinement est bien plus soft là-bas!

      Bref le masque ça ne fait pas tout mais ça aide bien, et c’est trop idiot de s’en priver. Surtout que là il faut que ça s’arrête, le danger n’est pas seulement sanitaire, il est aussi économique et social. Stopper ce truc c’est éviter de donner des raisons à l’Etat pour nous priver de libertés (privation provisoires qui deviendront définitives, on connaît le truc).

      SVP même si ça vous gonfle mettez des masques. Et oui, vous avez raison d’insulter le mec qui vous fait chier… parce que vous n’en portez pas seul au milieu de la forêt. Faudra s’en occuper après de tout ça.

      1. MCA

        @Jeanne ère 17 mai 2020, 17 h 18 min

        « Des gens comme moi n’en portent pas.
        En effet, je risque une crise d’asthme dans les 10mn du fait du manque d’oxygène »

        Désolé pour votre état de santé mais j’ose espérer que la majorité des gens de ce pays n’ont pas les mêmes contraintes et peuvent le porter

        « De plus, tous les masques que j’ai vus sont des masques qui protègent les autres, mais pas soi. »

        C’est le but. Protection réciproque à condition que tt le monde s’y adonne.

        « De plus, j’aimerai qu’on me parle du pourquoi de la petite immunité de groupe que l’on observe (j’attends la réponse des Saint-cyriens) et qui va permettre une éventuelle deuxième vague dont macron sera ravi puisqu’il pourra brider un peu plus notre liberté. »

        Pas de deuxième vague dans ce type d’épidémie en forme de cloche selon le Pr Raoult (que j’ai une fâcheuse tendance à croire, à l’opposé des charlots médiatiques qui nous font leur numéro de cirque depuis deux mois).

        « Désolée, mais ce n’est pas mon truc »

        Ce n’est pas une question d’être votre « truc » ni de porter atteinte à votre libre arbitre (c’est moi qui décide), mais une question de bon sens.

        Alors pourquoi diable le personnel médical en porte obligatoirement et en a réclamé lorsque la maladie commençait à devenir prégnante selon vous?

        Pourquoi TOUS les pays d’Asie qui ont vécu la vague avant nous ont rendu ce port obligatoire, par coquetterie?

        « Je ne crache pas au visage des gens que je croise »

        Il n’est pas question de leur cracher au visage.

        Le fait de parler génère des postillons potentiellement contaminants, d’où l’intérêt que chacun garde les siens en portant un masque à titre préventif.

        « je repense à toutes les grippes saisonnières qui ont fait bien plus de morts dans le monde que cette pauvre bestiole »

        Je suis d’accord sur le bilan (pour le moment), par contre se servir du score d’une maladie pour en minimiser une autre me parait douteux.

        Question : puisque que cette maladie n’était selon vous pas très grave; pourquoi a-t’elle réussi le tour de force sans précédent : confiner 2.63 milliards d’individus sur terre et mettre à l’arrêt total un pays comme la Chine sans compter les autres ?

        D’après le Pr Raoult, il est à craindre des séquelles pulmonaires sur 60% des gens qui ont été infectés, qu’ils aient été symptomatiques ou non avec risque de fibrose pulmonaire et c’est cela qui l’inquiète vraiment.

        Pour tout vous dire, moi ce qui m’inquiète et me choque ce sont les réactions à contretemps des autorités sanitaires, la désinformation récurrente de la part de ces autorités et des médias à la botte, l’acharnement contre le Pr Raoult qui n’a jamais fait qu’exposer au grand public un traitement trouvé en Chine et appliqué partout ailleurs sauf….en France.

        POURQUOI et dans l’intérêt de qui ou de quoi ?????

        POURQUOI ce confinement imbécile conséquence du refus de soigner (cf Pr Raoult ) et menant ce pays à la ruine?

        POURQUOI cette loi votée en urgence les exonérant de leurs responsabilités passées, actuelles et futures concernant cette maladie ?

        1. MCA

          Complément origine ATLANTICO :

          « Et le scandale continue ! J’ajoute, pour la énième fois, que cette transmission par les airs n’est pas seulement « possible » mais qu’elle est certaine. Et je souhaite savoir à quel moment ces mêmes journalistes, qui se sont tus hier, vont dire enfin toute la vérité : car ces gouttelettes qui s’appellent « gouttelettes de Flügge », découvertes en 1990 par Karl Flügge, restent non pas quelques secondes dans l’air comme le prétendent les ânes, mais jusqu’à 3 heures. Oui, jusqu’à 3 heures ! »

          @Jeanne ère 17 mai 2020, 17 h 18 min

          Voilà pourquoi il est impératif de porter un masque en public.

  36. MCA

    Philippe Béchade:

    Castaner : « 915.000 PV ont été dressés depuis le 16 mars », contre moins de 500.000 tests de dépistage !

    1. pabizou

      Ben quoi? il faut bien hiérarchiser les priorités et avec ce qui n’a pas pu être volé avec les radars, ben on n’a pas le choix…n’est ce pas?

    2. ~~Tribuliste~~

      Un 1/3 des tests est valable, y aura-t-il aussi peu de pv recouvrés? J’en doute, sont forts à quelque chose, au moins.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.