La politique française, cet art subtil du recyclage permanent

Décidément, le recyclage est partout. De nos jours, on ne peut plus faire un pas sans tomber sur des incitations à ne pas jeter, ou à jeter de façon responsable, ou à trier, ou à récupérer, ou à combattre l’obsolescence pourtant évidemment programmée par des industriels dépourvus de tout sens moral. Le recyclage, c’est tendance, c’est à la mode, c’est aussi écolo que nécessaire, afin, tout le monde le sait, d’avoir une planète plus verte et des élus plus rouges éco-conscients.

Pourtant, tout ne peut pas forcément se recycler.

Cette réalité indépassable n’empêche pourtant pas certains d’essayer avec acharnement, même (et surtout) lorsque cela provoque des dégâts dont ils ne seront, fort heureusement pour leur matricule, jamais tenus responsables.

C’est ainsi que le recyclage est une pratique massivement trans-partisane largement employée dans toute la politique française, pour plusieurs aspects dans lesquels ce ne devrait pourtant surtout pas être le cas.

Il est pour exemple tenu pour acquis que la récupération, c’est très bien, sauf lorsqu’il s’agit d’un fait divers atroce et que la récupération est faite par un parti qui n’a pas prêté allégeance au Camp du Bien. Mais soyons honnête : si la classe politique limitait ses actes de récupération à ce genre de choses, le citoyen ne s’en sortirait pas trop mal.

Malheureusement, là où la récupération politique est mal vue, le recyclage des textes de loi et des concepts législatifs idiots est, lui, parfaitement entré dans les mœurs. Ainsi, un concept, une idée, aussi mauvais soient-ils, ne seront jamais jetés à la poubelle s’ils offrent une possibilité d’imposer une taxe ou une diminution de liberté. Au besoin, ils seront amendés, modifiés, triturés pour pouvoir passer les fourches caudines des médias, des vibrantes associations lucratives sans but, des citoyens conscientisés, des vrais défenseurs des libertés, des lobbys et des différents jeux politiques des deux chambres, mais si une loi permet, à la fin, de récupérer du pouvoir ou du pognon (ou les deux), elle reviendra sans cesse dans le débat, jusqu’à son vote final sous les applaudissements.

On peut ici reparler de la taxe carbone, entrée par la porte, sortie par la fenêtre, à nouveau introduite par la cheminée et qui n’en finit pas de s’insérer dans tous les domaines de la vie courante. À présent campée dans les habitudes, suçant par ci, pompant par là, elle n’est même plus combattue quand bien même elle se traduit très concrètement par des aberrations économiques, du chômage, une baisse de pouvoir d’achat et des dérives écologies évidentes.

On pourrait aussi évoquer l’évasif projet de taxe sur le loyer fictif, plusieurs fois évoqué, et qui, s’il n’a pas encore abouti, finira bien par passer un jour ou l’autre.

Et plus récemment encore, il serait difficile de ne pas revenir sur la loi Avia, du nom de cette député LREM adepte du croque-monsieur et qui se sera brillamment illustrée en plein confinement en tentant de faire revenir de force une de ses esclaves collaboratrices au mépris de la plus élémentaire sécurité.

De façon surprenante, cette loi inique, aussi liberticide que mal écrite, avait été salement retoquée par le Conseil constitutionnel qui avait heureusement jugé l’ensemble du dispositif disproportionné, inadapté et globalement inutile.

Le citoyen naïf pouvait souffler. Le vigilant savait déjà qu’il n’était question que de temps avant que ce camouflet infligé pourtant à raison à la législature Macron ne soit recyclé avec conviction : ça n’a pas loupé puisque le gouvernement français, la chaleur de la claque cuisante encore sensible sur ses fesses trop joufflues, vient de pousser le même concept auprès de la Commission européenne. Puisque ça n’a pas marché au niveau français, vite, vite, tentons l’échelon supérieur : comme l’explique La Quadrature du net, voilà que le gouvernement français demande à présent une nouvelle loi européenne pour « contraindre les plateformes à retirer promptement les contenus manifestement illicites » via « des obligations de moyens sous le contrôle d’un régulateur indépendant qui définirait des recommandations contraignantes relatives à ces obligations et sanctionnerait les éventuels manquements ».

Eh oui : le Camp du Bien aime autant la censure que le recyclage…

Recyclage qui s’étend d’ailleurs aux politiciens eux-mêmes : un type ou une péronnelle (pas de sexisme : en politique, les femmes sont aussi incompétentes et destructrices que les hommes) qui s’est fait jeter par les citoyens, qui a accumulé les pires casseroles, qui devrait normalement au mieux terminer clodo sous un pont après avoir ruiné tant de vies en plus des comptes de la nation, ou au pire pendu en place publique vu les crimes perpétrés, eh bien ça se recycle aussi !

Car oui, en politique, on n’est jamais totalement cramé, même après les pires casseroles : Fabius, Juppé, et tant d’autres pourtant condamnés, sévissent encore tant en politique que sur d’obséquieux plateaux médiatiques.

Parfois, il faudra créer de toutes pièces des Commissions, Comité, Hautotorités et postes rutilants qui n’existaient pas (avec par exemple au milieu de tant d’autres, celui d’ambassadeur des Pôles, créé spécialement pour Rocard par Sarkozy et qui aura permis un recasage de l’improbable Ségolène Royal), mais on saura toujours trouver un petit abri pour les temps difficiles.

C’est probablement ce qui s’est passé avec les clowns de LREM qui viennent de créer une nouvelle Commission afin d’y placer des cracheurs de feu d’injonctions gouvernementales, des jongleurs avec des ballons la réalité, des joueurs de pipeau législatif : voilà une excellente occasion d’occuper les bras cassés du consternant parti présidentiel en leur donnant quelques tâches idiotes mobilisant leur créativité de façon moins visible qu’à l’Assemblée.

Ceci permettra peut-être de faire oublier les contre-performances olympiques de Sibeth Ndiaye, bien évidemment embrigadée dans cette grotesquerie, alors que la période de confinement avait surtout permis de mesurer l’invraisemblable étendue de sa nullité…

Au contraire de matières nobles (verre, aluminium, acier, etc.) dont le recyclage permet de valoriser facilement des ressources intéressantes tout en limitant les dépenses énergétiques, le recyclage des textes législatifs foireux et des personnels politiques encore plus foireux comporte de nombreux problèmes : au contraire du recyclage noble, le recyclage politique français ajoute au résultat final des paquets invraisemblables de grosses impuretés crades, coûte bien plus d’énergie à tout le monde qu’un abandon pur et simple (même en rase campagne).

Pire encore, ce recyclage donne un exemple absolument désastreux en montrant que la médiocrité et l’incompétence finissent par payer ce qui, normalement, devrait être l’antithèse d’une gestion correcte.

Le recyclage c’est bien, mais le recyclage politique, ça craint.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires229

      1. Blondin

        Il avait prévenu : «Mes chers compatriotes, je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas».
        J’ai (bêtement) ri sur le moment.
        Mais il est bien là.

      1. Marie39

        Le recyclage permet de garder le contrôle sur une personne qui n’est plus sous contrat. « J’assure ton avenir… mais motus et bouche cousue !  »
        Une clause de non-concurrence en quelque sorte.

    1. baretous

      C’est au dessus de leurs forces.Ils ne savent rien faire d’autre.Ils ont un peur panique de se retrouver à chercher comment ils pourraient occuper leur temps libre de retraité. On a notre Zébulon ici en la personne de quasiment mon frere jumeau François Bayrou né le 25 mai 51 et moi le 24..C’est hallucinant ! il est fils de paysan et s’en vante à tout bout de champ ( c’est le cas de le dire).Il joue la carte de l’empathie auprès des gens( je me souviens d’une réunion electorale pour les législatives pendant laquelle il parlait réfections trottoirs ou j’étais intervenu sur un sujet propre à un député votant des lois.Il est devenu d’une violence ! au point de me demander d’où j’étais et de m’inviter à y retourner , n’étant pas de la commune ou il tenait réunion…….

      Ce qui me rassure c’est qu’il prend en ce moment un sacré bide alors que moi j’ai le ventre plat et une tension de jeune homme. L’exercice sans doute… 🙂

        1. Deres

          Quand les politiques se vantent d’avoir des postes sans rémunérations car ce sont des gens généreux, cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas des frais diverses et variés (restaurant, transports, véhicules, petit personnel, équipement informatique, note de téléphone, …).

          Par exemple dans les mairies, chaque changement de pouvoir est l’occasion de payer ordinateur type gaming neuf et un téléphone récent avec abonnement (souvent un Iphone) à chaque conseiller. C’est pour pouvoir travailler correctement.

    2. Pheldge

      Jospin a été recyclé au CC jusqu’en 2019, et c’est un autre recyclé qui lui a succédé, Juppé. Par contre, il a essayé de se faire un peu de thunes

  1. Aristarkke

    Le recyclage, c’est tendance,
    Qui aurait cru que les palettes de transport feraient d’appropriées terrasses de café chez les boboides ?

    1. Jacques Huse de Royaumont

      C’est la déco moderne, Ari. Tout est dans l’art de faire chic avec du crade.
      Ce qui m’amuse, ou me consterne, c’est la tendance de la déco « industrielle » chez ceux qui n’ont pas de mots assez dur pour dénoncer l’industrie, agrémenté de produits « ethniques » du monde entier tout en fustigeant la mondialisation.
      Allez comprendre.

  2. Calvin

    Pour la loi Avia, le passage via l’UE est une vraie infamie.
    La plupart des juristes et personnes de bonne foi ont reconnu que c’était une très mauvaise loi.
    Cela aurait pu être enterré tranquillement, ce n’est pas grave, on fait tous des erreurs.
    Mais non, là on s’obstine. Il y a un loup, c’est evident.
    Surtout que cette loi passera en directive au niveau européen puisque :
    – certains pays seront tentés de la soutenir (ex : Hongrie),
    – les plus libéraux s’abstiendront puisque une directive européenne peut ne pas être appliquée si la nation la refuse.
    Évidemment la France l’appliquera….

    Triste.

    1. « une directive européenne peut ne pas être appliquée »
      Non. Si c’est voté, c’est applicable, point. C’est interprétable/transposable dans la législation du pays, au contraire d’un règlement qui s’impose à tous tel quel sans transposition, mais c’est applicable.

      1. Higgins

        De linéaire avec une pente plutôt douce, les délires législatifs connaissent depuis trois ans une croissance exponentielle. Le recours à l’UE pour faire passer un texte où la connerie le dispute à la mauvaise foi est digne de Tartuffe. Pour un pays qui renacle à transposer dans sa législation des oukazes européens, souvent pertinents avec la libre circulation des biens et des personnes, pour protéger les parasites qui vivent aux frais de la collectivité, c’est un peu fort de café même si plus rien ne me surprend devant la mauvaise foi et la malhonnêteté congénitales de nos gouvernants. Si jamais ce texte inique est adopté au plan européen, on peut être certain que sa transposition sera très rapide.

      2. Batistouta

        En théorie oui, en pratique les hommes de l’État (et non pas effectivement la nation) font ce qu’ils veulent, notamment sur ce sujet absolument majeur qui me tient à cœur :
        https://www.wikiberal.org/wiki/Abrogation_du_monopole_de_la_S%C3%A9curit%C3%A9_Sociale

        Extrait très précisément sur le sujet :

        « C’est à quelques associations, menées par Claude Reichman (assisté d’éminents professeurs de droit tels que Jean-François Prévost) que l’on doit la transposition des directives européennes. Les autorités françaises ont repoussé l’échéance autant qu’elles ont pu, jusqu’à ce que la condamnation de la France par la Cour Européenne de Justice, pour « manquement en manquement » pour la non-application de ces directives[2], les oblige enfin à agir. La transposition dans la loi française devait enfin être la victoire des « anti-sécu » (Gérard Nicoud, Christian Poucet…) dont le combat sous les IVe et Ve Républiques avait été jusqu’ici un combat d’arrière-garde.

        Il y a cependant un gouffre entre la loi et son application pratique. Certaines compagnies d’assurances telles que IHI ont été fermement dissuadées de vendre des contrats d’assurance-maladie. Seules les sociétés d’assurances hors territoire français (comme Amariz) ont pu échapper aux pressions. Un certain nombre de personnes ont pu quitter la Sécurité sociale, mais elles ont dû faire face à des poursuites judiciaires, et ont souvent été condamnées, au mépris de la loi et du droit, qui imposent de respecter la primauté du droit communautaire. »

    2. Husskarl

      Je pense l’inverse, les plus susceptibles de s’y opposer sont les pays de l’Est et ses fervents défenseurs seront la France, la Belgique, etc…
      Le UK était déjà en avance sur la censure, ça fera un pro en moins.

      1. Higgins

        Chez les grands bretons, ça dérive dur au pays de l’habeas corpus et de la tradition démocratique : https:/ /leblogalupus.com/2020/09/30/covid19-84-royaume-uni-des-etudiants-menaces-dune-intervention-policiere-pour-avoir-affiche-des-messages-anti-confinement-sur-des-fenetres/
        En ce qui concerne les députés, visiblement, les gênes sont les mêmes : https:/ /leblogalupus.com/2020/09/30/un-depute-britannique-preconise-un-vaccin-obligatoire-contre-le-coronavirus-pour-les-voyages-et-suggere-que-larmee-supervise-son-deploiement/

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Les pays qui étaient les grandes références pour la défense des libertés individuelles (GB, Australie, Canada, …) semblent perdre complètement les pédales.
          Pauvre monde.

          1. Higgins

            Une tentative d’explication qui tient la route : https:/ /leblogalupus.com/2020/09/30/covid19-84-un-chercheur-suggere-quune-campagne-de-propagande-chinoise-deliberee-a-force-le-monde-a-se-confiner/

            1. Dr Slump

              Ca paraît assez évident, avec le recul, que la Chine ait orchestrée une campagne de désinformation à propos du virus, de ses caractéristiques et sa dangerosité. Mais je ne crois pas qu’ils aient prévus les proportions délirantes que ça prendrait dans certains pays. Leur petit jeu a pris des proportions inespérées, et ils doivent bien se marrer à nous voir faire.

              1. Pythagore

                Merci au Major d’avoir partagé l’article, et si la propagande au tweet est avérée, c’est effectivement très troublant. Toutefois je ne vois pas l’intérêt que la chine peut avoir à détruire ses clients, car au final, cela va leur retomber sur le dos. Ou alors, effectivement, leur petit jeu a dérapé et ils n’ont pas perçu le délire sécuritaire et hygiéniste qui sommeille en occident.

                1. Higgins

                  Non, le combat est avant tout politique.Tant que la Chine n’était que le pourvoyeur de produits pas chers pour l’Occident, nos peintres ne s’en inquiétaient pas trop. Maintenant, la menace est bien plus forte et là, ils s’inquiètent mais trop peu sont ceux qui comprennent ce qui se passe. Déjà puissance économique incontournable, la Chine se dote d’une armée a minima puissante sur le papier et fait peur à tous les pays de l’Asie du sud-est avec sa politique du fait établi en cherchant s’approprier les archipels de la mer de Chine méridionale et ce, malgré les décisions du tribunal de la Haye qui lui sont généralement défavorables. Dans la partie de Go qui est en cours, celui qui n’a pas de stratégie bien définie est handicapée. La Chine, elle, en a une. En Occident, je considère que seul Trump a pris conscience du danger chinois, Poutine également mais ses intérêts sont ailleurs. Quant à l’UE, tant que les allemands pourront vendre leur machine-outils, le reste…

                    1. Higgins

                      Je cherche vainement une esquisse pertinente de stratégie en France. Des mots sont brandis çà et là comme Droits de l’homme ou bien Sauver la planète mais c’est très loin d’être suffisant et c’est même très creux. Nos adversaires le savent et ils usent comme le Sultan l’a si bien fait en aggressant un bâtiment français qui opérait au large de la Lybie dans le cadre d’une opération internationale de lutte contre le trafic d’armes. La réponse à été pitoyable et le soutien de nos amis européens et américains inexistant.

                    2. Husskarl

                      Major, pour avoir une stratégie long terme, il faut une politique long terme. La démocratie est l’antithèse de cela. En plus, il faut un certain amour du pays, ce qui est également peu compatible avec la démocratie puisque c’est la fripouille la plus vile qui décroche le pompon généralement…
                      Il n’y a donc pas de stratégie hormis sauver son derrière.
                      Si il y avait la moindre stratégie à l’horizon, nous aurions commencer par Chypre, il n’y a rien et depuis longtemps. Ca correspond au modèle occidentale, il n’y a plus de long terme.

                  1. Jacques Huse de Royaumont

                    Major, avec l’affaire de Hong-Kong, la Grande-Bretagne a sans doute très bien compris le danger chinois.

                    Cependant, n’importe qui lisant, même en diagonale, un livre de l’histoire de la Chine, pouvait le prévoir. C’est un peuple fier et qui a de la mémoire, il est donc rancunier. Les guerres de l’opium restent dans leur mémoire et ils veulent leur revanche.

                    1. Pythagore

                      « mise à sac du Palais »
                      Tiens nos politiques qui aiment tant la repentance, il semble qu’ils aient raté cette occasion.

                    2. Deres

                      Et un peuple qui ne partage rien avec les autres. Toutes leurs découvertes historiques ont toujours été gardés jalousement sous peine de mort (soie, porcelaine, ..). La poudre à canon est sorti du pays car pour eux ce n’était qu’une fantaisie pour faire des feux d’artifices. Quand ils seront à notre niveau technologique, ne croyez pas qu’ils partageront leurs avancés comme il phagocyte actuellement la recherche mondiale publique.

                  2. Pythagore

                    Merci pour ces précisions (je n’y connais pas grd chose aux affaires chinoises) toutefois l’occident est en train de pourrir tout seul, par conséquent, j’avoue que je ne vois tjs pas l’intérêt d’achever ses clients à moins d’estimer de ne plus en avoir besoin et d’estimer que le marché interne suffit à faire tourner la machine, ce qui voudrait dire que la chine est en train d’abandonner son statut d’usine du monde.

                    1. Deres

                      Dans les blogs spécialisés, on voit bien que depuis quelques années, ie depuis que XIping est « empereur » à vie, la Chine agresse à peu près tout ses voisins. On a vue la reprise en main de Hong-Kong, l’appropriations d’îles à des milliers de kilomètres au Sud et leur militarisation systématique (pistes militaires, hangars bétonnées, bunkers, radars militaires, canons, missiles air-air et air-mer) et la confrontation avec l’Inde. Mais il y a aussi les incursions quotidienne d’avions simulant des attaques sur Taiwan et els exercices mensuelles autour de l’île. Les japonais subissent aussi des harcèlements avec des « pêcheurs chinois » en permanence. Le « grand frère » chinois est un caïd qui se sert de son pouvoir uniquement pour rançonner les plus faibles que lui.

                    2. durru

                      @Pyth 14h58
                      Faut avoir un raisonnement économique pour arriver à ce genre de conclusion. Le souci avec les Chinois (avec le PCC, plus exactement), c’est que je suis très loin d’être sûr que ça soit parmi leurs priorités, à part comme moyen de garder la population tranquille et se renforcer à l’international, pour avoir les moyens de leurs ambitions.
                      Mais bon, comme tout régime totalitaire, ses forces sont aussi ses faiblesses… La mégalo, par exemple.

            2. Higgins

              Aucune surprise donc à l’attitude des médias chinois donc du gouvernement chinois : https:/ /leblogalupus.com/2020/09/30/les-medias-detat-chinois-apportent-leur-soutien-a-black-lives-matter/

              L’article rappelle très justement que les chinois n’apprécient pas tellement les autres populations à commencer par les blancs. En Afrique, après le tout nouveau tout beau,les tensions commencent à être importantes là où les chinois sont présents.

              1. Stéphane B

                Faut pas oublier que la famille Biden a des affaires en Chine y compris à très haut niveau, ni que le financement de Black live matter tombe justement dans les poches des démocrates pour la campagne de Biden.
                Ceci explique cela.

                    1. durru

                      On m’avait dit « un homme, ça s’empêche ». L’homme, en société, n’est pas censé vivre à l’état de « nature ». On m’aurait menti ?

              2. Jacques Huse de Royaumont

                En son temps, Henri Michaux disait que pour les chinois, ce qui est juste, c’est ce qui est bien combiné.
                De fait, ils n’ont aucune moralité, n’en ont jamais eu et vu leur résistance aux influences extérieures, n’en auront sans doute jamais.

                1. Deres

                  Il faut juste se rappeler à ne pas confondre un chinois, le peuple chinois, l’Etat chinois et le parti communiste chinois. On le voit bien avec les communités chinoises de par le monde qui elles emmerdent très peu leurs voisins.

                2. Aloux

                  Voilà une réflexion intelligente et pas du tout à l’emporte-pièce.
                  Le gouvernement chinois n’a en effet aucune limite morale, comme tous les gouvernements en général et les communistes en particulier. Quant aux Chinois, ce sont des hommes, comme chez nous il y a des individus très droits et d’autres qui sont des gros salauds. Ils ont des valeurs traditionnels un peu différentes des nôtres, souvent plus de pragmatisme (ce qui n’est pas franchement un mal comparé à l’idéalisme béat qui est une des caractéristiques des Français), mais de là à dire qu’ils sont amoraux…

            3. Adolfo Ramirez Jr

              Effectivement, la Chine est venue « aider », « conseiller » le Pérou sur la crise du covid. Résultat, après 3,5 mois du confinement le plus strict au monde, le Pérou est le pays avec le pire nombre de décès par habitant.
              Les mines péruviennes sont grandes ouvertes aux intérêts chinois, car l’état et l’économie péruviennes sont à genoux.
              Les gains économiques des 20 dernières années ont été effacés en 3 mois.

              1. Husskarl

                Croire que l’on a des amis en matière de diplomatie c’est vraiment être un pigeon de qualité.
                Je pense que comprendre qu’en politique extérieur on n’a pas d’amis est accessible à un enfant de 11 ans. C’est dire le niveau. La démocratie fourni décidemment le gros lot en matière d’incapacité intellectuelle.

              2. Jacques Huse de Royaumont

                Le Pérou est un des rares pays hors de Chine à exploiter les Terres Rares. Les chinois n’ont pas forcément besoin de mettre la main dessus. Qu’elles ferment leur suffit.

        2. Stéphane B

          Sur radio Québec, l’hypothèse d’un vaccin obligatoire est mise en avant depuis le début du covid, tout comme instaurer un passeport médical.

  3. Mildred

    Il n’est même pas impossible que « la médiocrité et l’incompétence » finissant par payer, Macron lui-même ne soit recyclé en 2022 sans passer par une élection présidentielle devenue parfaitement inutile.

  4. Theo31

    Sarkozy, c’était le mal sauf quand ses lois servent à faire tabasser les opposants au pederaste come l’a rappelé F. Mas dans son article d’hier sur CP.

  5. Pythagore

    Un petit HS, apparemment, en France, all is good (enfin je n’ai pas encore vu le rapport, mais l’article ne fait aucune mention).
    « La Commission européenne dévoile ce mercredi un premier rapport sur le respect de l’État de droit dans les 27 pays de l’UE, qui épingle particulièrement la Hongrie, la Pologne et la Bulgarie, dans un contexte de vives tensions avec Budapest.  »
    .
    https:/ /www.sudouest.fr/2020/09/30/l-etat-de-droit-est-il-respecte-dans-l-ue-un-rapport-pointe-la-hongrie-la-pologne-et-la-bulgarie-7905273-6109.php

    1. Higgins

      Rien d’extraordinaire, ce sont des pays qui s’opposent plus ou moins aux délires progressistes en cours ailleurs (PMA, GPA, mariage pour tous, etc,…). Je mettrai un petit bémol à la Hongrie par rapport à sa conception de l’état de droit mais, dans ce domaine, il est loin d’être le seul..

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Pour les pays du groupe de Visegrad, si j’étais eux, je quitterais l’UE. La décadence morale, intellectuelle, politique, économique et sociale dont nous les menaçons ne vaut pas les quelques milliards de fausse monnaie que nous leur promettons.

  6. hub

    Avez-vous vu qu’il y a interdiction de la musique après 22 heures ? Interdiction de circuler, interdiction de commercer, interdiction de boire des verres avec les copains, interdiction de voyager, interdiction des réunions, des mariages et des enterrements (au-dessus d’un certain nombre d’invités)et j’en passe. Le gouvernement ne passe plus par des lois, mais par des décrets, qui lui donnent toute possibilité de tuer la liberté, et en accélérant. La loi Avia allait dans ce sens, et il faut la recycler pour tuer toute contestation….

    1. douar

      Limité dans certaines zones parait il…
      Ce qui m’exaspère, c’est l’apathie de la population.
      Même mon aîné est devenu limite parano, impossible de le raisonner en lui explquant les différents indicateurs: lui parler de l’approche du marseillais et direct, je passe dans la catégorie des terre-platistes. Il a fait tester ses très jeunes enfants… Négatifs, bien sûr, tests qui auraient été plus utiles aux populations à risques.
      Nettement plus calé en physique bien dure qu’en biologie et ses incertitudes (plutôt mon domaine).

      1. hub

        on sait qu’en France ce qui est limité finit par s’étendre à tous, et ce qui est momentané dure fort longtemps… impôts, coronapistes, la liste est fort longue… et personne, en effet, ne se lève pour défendre la liberté : il faut croire que c’est has been

  7. Stéphane B

    Spécial Major:
    La SEAT est préférée à la Renault pour une question de Malus. Quand l’Etat ne veut pas se reverser un malus. Au fait, qu’en est-il de la différence de prix ? le canard ne dit rien. Mais à équivalence, bienvenu en absurdie.
    https: / /www.lefigaro.fr/automobile/la-gendarmerie-nationale-va-rouler-espagnol-20200929

        1. Pythagore

          Veux pas dire mais poursuivre les méchants avec une seat truc ou une skoda machin, ca fait un peu petit joueur même si elles ont 300ch. Une M5 ou une A7, ca aurait déjà un peu plus de gueule. Y’aurait aussi Bugatti, mais là, j’ai peur que l’on dépasse les budgets.

      1. durru

        Cela a changé peut-être entre temps, mais les accessoires qui se décrochent tout seuls, c’était plutôt dans les Seat il y a un certain nombre d’années 😀

          1. durru

            Je cite Wiki : « C’est depuis 1986 une filiale du groupe allemand Volkswagen. »
            Donc non, certainement pas de rapport avec Renault. Je parle des années 2000 😉

          2. Aristarkke

            Initialement c’était la succursale de Fiat en Espagne, créée sous Franco pour construire certains modèles Fiat sous licence, arrêtés de fabrication en Italie.
            Même principe avec Zastava en Yougoslavie sous Tito.

            1. Pheldge

              Bon, après vérification rapide c’est mamet noire, qui m’enjoue détour …
              Je me disais bien que depuis que j’étais remonté dans le Doblo, je me sentais zarbi .
              Heureusement, que de retour au pays, j’aurais des plantes et des potions magiques, pour me remettre d’aplomb ! 😉

              1. Aristarkke

                On ne m’y reprendra pas d’éviter à un p’tit vieux de faire trois kilomètres à pince pour aller retrouver sa dulcinée…

                1. Pheldge

                  Ton Doblo doit être marabouté, vite il te faut le traiter. Ça tombe bien, j’ai une connaissance, spécialisée dans le desenvoutement … Comme je suis pas chien, malgré ta desobligeancetise, je t’offre la première séance.

                    1. Pheldge

                      Les faits restent les faits, nous avons t-iici une evidence scientifique, et quoi qque ça m’em’en coûte, je me dois de le relater.
                      Tu vois, la Science, ça passe avant tout le reste … Ça me fait de la peine pour le Papet, mais son Doblo, celui que je suis monté dedans, est marabouté !

                    2. MCA

                      LOL,

                      N’emploie pas le mot « scientifique » stp, on croirait entendre Véran lors de ses messes télévisées.

    1. Aristarkke

      Charles Gave vous conseille d’éviter comme la peste toute entreprise où l’état a une part >5% du capital social ou qui ne vit que des commandes étatiques ou toute opération financière menée par des fonx.

      1. deres

        Il suffit de comparer les cours de bourses sur un an CAC40, DOW JONES et DAX. Personne ne parie un clou sur la France. On a repris 50% de la chute alors qu’ils ont quasiment tout repris en Allemagne et aux USA …

      2. Theo31

        Il ne faut pas y vivre, y travailler, y faire du tourisme.

        Ça serait intéressant de savoir combien de retraités se sont barrés vivre ailleurs avec leur pension Petain. Ils veulent bien du socialisme mais aux frais des autres.

        1. bob razovski

          Bonjour Théo,
          « mais aux frais des autres. »
          n’est-ce pas justement une caractéristique du socialisme (la première même) ?
          Parce que du socialisme « à ses frais », non, franchement, je vois pas ce que ça peut-être…

    2. Jacques Huse de Royaumont

      L’état conseille les placement qui sont intéressants… pour lui.
      En tout état de cause, si un placement a besoin de l’aide de l’état pour être intéressant, c’est qu’il n’est pas intéressant.

  8. René-Pierre Alié

    Le gouvernement pense-t-il que les Français puissent avoir l’ombre d’une once du début d’un brin de confiance dans ses initiatives ? Sérieusement. Nos dirigeants pensent-ils réellement qu’il reste le moindre soupçon de confiance dans la tête de citoyens qui ne font depuis longtemps crédit à l’État que de sa magistrale inventivité en matière de taxes ?

    1. Pheldge

      René, tu oublies que depuis plus de 40 ans, l’ElNat grave dans les cerveaux que l’etal est l’al’alpha et l’oméga, de toute chose …

        1. René-Pierre Alié

          Vues les ponctions opérées sur notre viande, l’étal (du boucher) pour l’État n’est pas une coquille, c’est une comparaison saignante de vérité.

      1. Higgins

        EdNat qui signe d’ailleurs un beau succès. Toutes mes félicitations aux pédagogistes : « Mathématiques : le niveau des élèves en chute libre. 54,4 % des élèves ont des acquis « fragiles » voire insuffisants en mathématiques à la fin du CM2, selon une enquête publiée mercredi soir par l’Education nationale. Ce sont les élèves des milieux les moins favorisés qui ont le plus perdu. » (https:/ /www.leparisien.fr/societe/mathematiques-le-niveau-des-eleves-en-chute-libre-01-10-2020-8394786.php).

          1. Pheldge

            Je vous fais une réponse entendue chez des djeun’s : il y a les bac + 5 qui prennent la calculette popo tout, a commencer par 28/4 et les lycéens qui y vont à coup de devinettes « oon va dire que ça fait …  »
            Je suis stupéfait à chaque fois ! Bon OK leurs parents ne sont pas beaucoup allés à l’école, mais eux …

  9. Le Gnôme

    L’Opinion d’aujourd’hui a commis un article sur la filière fruits et légumes française qui est à l’agonie et explique pourquoi les vergers ont diminué de moitié en 20 ans et que ce n’est pas fini. Même l’Allemagne peu réputée pour sa puissance agricole nous dépasse. Arriver à importer des fruits aussi basiques que des pommes dans un pays de cocagne comme la France relève de l’exploit.

      1. deres

        On va fermer ls élevages de vison français manu militari sans interdire la fourrure … Donc on met quatre entrepreneurs à la rue juste pour donner plus de travail à l’étranger qui va augmenter sa production. Les fourreurs français commanderont à l’étranger, ce sera la seule différence.

        Et on ira à l’étranger pour voir et nager avec les dauphins … Verboten chez nous.

        Ce sont ce genre de petite mesures, qui jour après jour, en tuant quelques entreprises ou petit secteur à chaque fois, qui coulent progressivement le pays.

          1. Higgins

            Mesures qui démontrent, si besoin en était, le mépris dans lequel les bobos au pouvoir tiennent la population de ce pays. Mention particulière pour les petits cirques qui vont avoir du mal à s’en remettre.

            1. P&C

              Une donnée intéressante : en France, les hauts revenus sont surtout des fonctionnaires…
              Ceci explique cela : leur thune n’est pas menacée par les mesures destructrices qu’ils font subir aux gueux.
              Ils peuvent donc s’adonner à leur phantasme de Nature bisou sans conséquences.

    1. douar

      En volailles, nous sommes passés du statut d’exportateurs nets en 2000, à celui d’importateurs: ainsi, 60 % du poulet standard est désormais importé.
      Mais, à l’époque, il fallait absolument privilégier le poulet label « plein air ».
      sauf que la consommation de label stagne et ce label est parfaitement inadaptée aux nouveaux modes de consommation (familles plus petites, plats préparés, RHF). A l’époque, les professionnels avaient prédit ce scénario, mais politiquement, ça ne passait pas, il fallait du « plein air ».
      Les polonais, ukrainiens, mais pas que, nous ont taillé des croupières.
      Je pourrais ajouter d’autres raisons mais ce serait trop long.
      Il y a 20 ans, les décisions politiques ne brillaient pas non plus pour leur clairvoyance.

      1. Blondin

        « Les technocrates, tu leur donnes le Sahara, cinq ans après, ils importent du sable ! » Coluche.
        Bon ok, ça a pris un peu de plus de cinq ans.
        J’ajoute que tout le monde gueule quand il y a des suicides en entreprise (il y a même un bouquin qui vient de sortir qui propose de sortir les fusils), mais le nombre de suicides chez les agriculteurs est affolant.
        Idem chez les flics et les profs, ce qui montre à quel point l’Etat est un employeur bienveillant.

      2. deres

        Les filières agricoles sont des filières de production comme les autres. Elles subissent la même désertification que le reste du pays pour les même raisons.

        La volonté de « monter en gamme » est un cache misère revenant à abandonner la production de masse aux concurrents par manque de compétitivité. Et comme la stratégie la plus évidente de tout producteur marchant bien est d’étendre sa gamme vers le haut, on délaisse des marchés entiers qui auront des bases industrielles bien plus fortes que les nôtres quand ils débarqueront progressivement sur le marché haut de gamme.

        1. Le Gnôme

          C'(est le drame de la politique à la française, nous sommes à cheval sur les grands principes, croyant être le phare éclairant les autres pays pour leur montrer ce qu’il faut faire alors que ceux-ci sont avant tout pragmatiques, cherchant ce qui est le mieux pour que leurs électeurs aient du boulot.

          C’est ce que j’appelle le syndrome de 1789, nous croyons être le sel de a terre, mais une terre salée ne donne pas de fruits et reste stérile.

          1. P&C

            Le problème est qu’entre le manque de modernisation et les travailleurs détachés allemands, le seul moyen de rétablir la compétitivité risque de baisser drastiquement les salaires… or il faut au moins 1000 euros/mois par personne pour garder la tête hors de l’eau sauf incident dans ce pays.

            D’où pourquoi les bobos ignorent les gilles egeaunes et autres français moins bien lotis qu’eux : ils n’ont rien de positif à leur proposer.

            (oui, dégrossir l’état et virer les niktamers seraient une solution, mais elle ne sera jamais envisagée… tout simplement parce que ceux qui tiennent le pouvoir en vivent).

            1. Deres

              Ou accepter les fermes de 1000+ vaches et le remembrement massif du pays. Mais au contraire, on lutte contre le grossissement des exploitations sans parler des urbains installés à la campagne qui lutte contre l’agriculture te l’élevage qui les dérange.

              Récemment, on m’a dit qu’à cause des subventions, il est maintenant plus rentable de faire pourrir les betteraves pour faire du biogaz que de faire du sucre. Idem pour le lait où les &éleveurs gagnent plus à cause de la méthanisation qu’avec le lait : de producteur de lait ils sont devenus producteur de merde puisque c’est leur produit le plus rentable !!!

  10. Deres

    A noter qu’en toute discrétion le gouvernement vient de créer sa nouvelle branche de la sécurité sociale …

    https:/ /www.lefigaro.fr/social/les-personnes-qui-prennent-soin-d-un-proche-en-situation-de-dependance-pourront-prendre-des-conges-a-partir-de-jeudi-20200929

    Le tout sans financement particulier et sans véritable prédiction du coût. Une estimation rapide est astronomique. Potentiellement 10 millions de demandeurs touchant 800 euros pour 3 mois par an. Soit un max à 24 milliards par an.

    La seule explication est qu’ils lancent cela maintenant car cette ardoise sera camouflé par els couts du COVID dans les budgets en déficit de cette année. Ils ajouteront les taxes nécessaires les années prochaines quand ils découvriront la taille du trou.

    Et je ne parle pas des effets délétères sur l’emploi. Tout employé va pouvoir quasiment sans préavis quitter l’entreprise pour 3 mois ou plus y compris pour s’occuper de tantes ou oncles (voir juste des liens « étroits » Kezako ?) avec quasiment juste des déclaration sur l’honneur en justificatif. Et il sera possible de demander des renouvellements avec seulement 15 jours de préavis. Cela va encore pénaliser les travailleurs de 50 ans et plus qui ont très certainement des parents âgés. Idem pour ceux ayant un enfant handicapé. Les embaucher sera suicidaire pour une PME. Ils viennent juste de créer un droit à s’absenter un an de son travail … Les petits salaires vont sauter sur cette occasion tout comme le chômage partiel du COVID était une source d’abus énorme.

    https:/ /www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F16920

    Le pire est que dans deux ou trois ans, le gros des demandeurs aura épuisé son quota de un an. Il est donc plus que prévisible que dans sa grande bonté la durée sera très probablement allongé !!!

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Sur CP, un billet au vitriol :

        https:/ /www.contrepoints.org/2020/09/28/381050-du-jaune-au-rouge-ecarlate-la-france-est-une-poudriere

      2. Higgins

        Un article du Canard du jour témoigne de l’amateurisme de nos charlots. C’est au sujet de la très intelligente mesure visant à supprimer les lignes aériennes intérieures s’il est possible (je pouffe) de prendre un train de notre glorieuse entreprise nationale quand la durée du déplacement est inférieure à 2h30 et qu’il existe une liaison ferroviaire. Pour une fois, l’Europe pourrait bien tordre le cou d’une idée débile sortie du cerveau de ses nuisibles.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          J’ai appris hier qu’il existait une liaison Brive / Saint-Brieuc. C’est grâce à cette liaison improbable que nous avons eu le droit à un bang supersonique sur Paris. Pas du coucou qui assurait la liaison, mais à cause du Rafale qui l’a pris en chasse.
          Sans doute pour promouvoir le train.

          1. Aristarkke

            Imparable. Il faut plus de deux heures trente de train, donc cette liaison à faible capacité peut exister (et justifier deux aéroports aux frais de la princesse).

    1. Opale

      Quand ces gens-là, qui sautent sur le chômage partiel (ou l’absence indemnisée) comme la petite vérole sur le bas-clergé, se réveilleront avec des trimestres de cotiz retraite qui auront eux aussi sauté, on aura une autre source de rigolade à laquelle s’abreuver.

        1. MCA

          J’ai comme l’impression qu’avec ces mesures d’absentéisme légal ils incitent les gens à prendre préventivement une retraite qu’ils ne toucheront jamais s’ils attendent l’âge légal.

      1. Deres

        Je crois que les smicard si ils ont eu des périodes de chômage (ce qui est assez courant en fin de carrière vu que le système est organisé pour) sont assez rapidement au minimum vieillesse. C’est d’ailleurs aussi pour cela que le travail au noir explose, l’acquisition des droits ne demandant pas un emploi complet que ce soit sur l’année ou sur la carrière. Je crois même qu’il y même une réforme en cours pour 2025 pour éviter que la retraite des smicard se fasse rattraper progressivement par le minimum vieillesse …

    2. Semaphore

      Est-ce qu’il a été prévu le cas des djihadistes plus ou moins amochés de retour de Syrie dont leurs proches devront s’occuper, forcément.???

      1. Deres

        Cela marche. Il suffit d’un certificat de handicap.

        Je sens que les vieux impotents vont être rapatriés en masse du Maghreb et de Roumanie
        Un membre de la famille qui ne travaille pas trouve un emploi temporaire, demande immédiatement son arrêt pour aidant pendant trois mois renouvelables pendant un an.
        Au bout d’un an, pas de retour au travail donc licenciement pour absence.
        La PME n’a pas eu un seul travail effectif pendant un an, a eu un employé de plus avec les frais attenants et une paperasse de malade, et cela a couté 9600 euros à la sécu.

        En plus, tout est basé sur des déclarations sur l’honneur et rien ne dit que els certificats médicaux ne peuvent pas être étrangers. Encore un boulevard pour la fraude à plusieurs milliards par an.

    3. P&C

      La solution est encore là très simple en théorie : faire en sorte que le foyer puisse vivre d’un seul salaire. Ainsi, l’autre membre du dit foyer serait dispo pour s’occuper des anciens.
      Vu le taux de chômage qu’on se tape, avec 25% de la pop active sans emploi et 25% de fonx et assimilés, nous en prenons déjà le chemin.

      1. Deres

        La réalité est que les couples sont en concurrences avec les personnes vivants seules sur le marché du travail. Donc depuis que les machines ont libérés les femmes du fardeau du foyer (partiellement …), un couple peut avoir deux salaires. Les couples ont donc progressivement fait un « dumping » salarial qui fait qu’il est très juste de financer un foyer avec un seul salaire de base. Et au passage, ce « dumping » est souvent fait sur le salaire de madame ce qui explique en parti le salaire plus faible des femmes à poste équivalent.

        1. Pythagore

          Bof, d’abord le niveau de vie a augmenté ce qui n’est pas sans frais, et les prélèvements obligatoires aussi. Tout ceci a un coût et un seul salaire n’y suffit plus.
          Si il y a eu dumping, ce serait plutôt le fait de la dilution des couples, plus il y a de célibataires, plus il y a des gens sur le marché du travail, le célibataire ne pouvant compter sur le revenu du conjoint.

        2. bibi

          Il faut arrêter de croire au délire des féministes.
          Les salaires en France des genres un et deux sont identiques jusqu’à que le genre un ait un enfant.
          Si à poste équivalent les genres un gagnent moins que les genres deux c’est parce que tout simplement poste équivalent ne signifie pas travail équivalent.
          Si les femmes faisaient le même travail que les hommes à poste équivalent, alors pourquoi diantre les patrons avides de profits emploient-ils encore des hommes alors que le même travail pourrait être effectué par une femme pour moins cher?

          1. Deres

            Avant l’enfant, il y a déjà de base les droits supplémentaires de la femme venant de la grossesse qui justifie une différence de salaire. En effet, une femme en âge d’enfanter peut déclarer une grossesse a tout instant au frais de la société après un an de contrat. Ce risque se paie. D’autant plus qu’il faut lui garder la place au chaud jusqu’à son retour alors qu’elle peut le jour même déclarer que finalement elle ne reviendra pas.

            1. P&C

              +1
              Une copine a fait ce coup à son employeur. cdd… puis signature du cdi… et congé maternité 1 mois plus tard !
              Une boite de métallurgie sur Aix les Bains avait trouvé la parade : aucune femme en dessous de 50 ans.

        3. Dr Slump

          Ca sent la bonne théorie de sociologue néo-marxiste, cherchant une façon plus intellectuelle, plus « pensée complexe » de refourguer le sophisme éculé des femmes moins payées.

          1. deres

            Non, c’est un raisonnement tout à fait libéral dans un marché libre. Il est logique que le marché équilibre les salaires avec les besoins d’un foyer moyen. Autrefois, le foyer moyen contenait une femme devant s’occuper des corvées ménagères ce qui constituait un emploi à temps plein (linge, courses quasi quotidiennes de produits bruts périssables, voir même corvée d’eau). Maintenant, ce n’est plus le cas donc un nouvel équilibre tient compte de la possibilité de deux salaires.

            1. Dr Slump

              J’y vois un raisonnement sans queue ni tête tendance libéral-constructiviste, dans un marché qui est par ailleurs tout ce qu’il y a de plus contraint, régulé, torturé jusqu’à la mort du petit patron.

              Patron qui ne se dit pas qu’il va baisser le salaire de l’épouse par rapport à son époux (qui exerce très certainement un tout autre métier, avec une grille de salaire différente), tout en faisant la comparaison avec le salaire moyen des célibataires aux mêmes postes. Niveau d’absurdité sur l’échelle de Monty Python: 100 %.

              Et je maintiens l’appellation de théorie sociologique foireuse.

      1. baretous

        je m’amuse quand je rentre dans une grande surface a faire semblant de prendre du gel puis de faire le signe de croix devant les vigiles et les clients rentrant. Si j’ai un regard interloqué ou réprobateur je réponds  » Ben quoi ? nous ne sommes pas ici dans un temple de la consommation ?

        Les bénitiers sont bien vides pour cause de covid… les églises aussi même avant covid..

    1. Partir du postulat que lorsque la BCE enregistre un défaut sur une créance, personne ne perd rien, c’est être extrêmement cavalier avec la dette BCE. D’une part, stricto sensu, la BCE ne fait pas de prêts donc la perte n’est pas chez elle. D’autre part, la dette qui est ainsi annulée, quel que soit l’endroit où cette dette est stockée, représente bien une perte pour quelqu’un au final. Et comme la richesse n’est créée QUE par le secteur privé, cette dette annulée finit inexorablement par être supportée par le privé.

      Quoi qu’il arrive. Il n’y a pas d’argent magique.

      Et même si les thunes correspondantes ont été créées par pure inflation, cette inflation est une taxe « discrète » sur les revenus à venir (en gros, sur les rendements du capital). Donc sur des revenus d’un privé/actionnaire/épargnant. C’est là encore le privé qui casque.

      Quoi qu’il arrive.

      1. Alex

        J’ai mal localisé la vidéo. Si j’ai bien compris, il dit que le chiffre de 52% du PIB en dépenses publiques est erroné.
        Car le pib, c’est l’ensemble des richesses produites. Or ce mode de calcul ne devrait prendre en compte »que » la valeur ajoutée. Une valeur ajoutée qu’on obtient en déduisant le profit de la valeur intermédiaire qui a permis la valeur ajoutée.

        Du coup par rapport à la valeur ajoutée, la dépense publique représente 22%.

        C’est M.Giraud qui explique cela.

        1. Ah bah oui, ça a tout de suite l’air de tenir debout. Et dans ce cas, les pays comme la Suisse ou l’Allemagne sont à quoi, 3 ou 4% ?

          1. Alex

            C’est pour ça que je demande l’avis ici. Car il a l’air d’être très péremptoire et il a l’air très érudit. Je me dis qu’ici certains ont des connaissances solides pour apporter une réponse pertinente.

        2. Aristarkke

          La valeur ajoutée de chaque entreprise intervenant dans un processus de production complète est bien additionnée dans le total.
          La relation est basée selon VA de Entreprise 1+ VA nette de E(2) + VA nette de E(n) +…
          À la fin, l’ensemble des VA correspond bien à la production de richesse totale du processus de production.

  11. Higgins

    J’aime beaucoup le dernier billet de Nathalie MP : https:/ /leblogdenathaliemp.com/2020/10/01/plf-2021-et-la-dette-sempile/
    Ce pays ne vivrait pas à crédit depuis 40 ans qu’il s’en porterait beaucoup mieux. Je n’ai pas le chiffre exact en tête (250 milliards ?) mais le traitement de cette dette, par son poids dans le budget général, obère lourdement toute capacité de manœuvre en matière budgétaire. Des économistes « distingués » ont beau jeu d’affirmer que France Trésor fait rouler la dette, cette dernière pèse a minima psychologiquement sur le pays et l’empêche de regarder la vérité en face. Qui plus est, elle contraint de ponctionner outrageusement un secteur privé qui peine de plus en plus à exister. À cet handicap se superpose une classe économique inepte qui, dans sa grande majorité, a une vision édulcorée de l’économie et voit dans l’Etat un deus ex machina à même de permettre tous les délires possibles au nom d’une débile vision marxiste de la société.

    1. Husskarl

      C’est une fuite en avant jusqu’à que plus personne ne veuille prêter. Mais rassurez vous il reste l’imprimante et l’hélico.

      1. Pythagore

        Ma coiffeuse me disait hier qu’un de ses clients dans l’immobilier lui avait explique que les banques ne veulent plus prêter en ce moment. Je ne saurais évaluer l’étendu de la chose et la réalité mais apparemment ca commence à arriver alors qu’avant covid, il n’y avait pas de soucis.

        1. Husskarl

          Je le sais bien, je suis passé juste avant que ça se referme et j’ai eu du mal à passer. Ca s’est dégradé en trois semaines à peine en passant de full ouvert à quedalle. J’ai failli avoir un refus d’ailleurs alors qu’à la première estimation, tout était nickel.

          1. durru

            Ne pas être en possession ni de l’imprimante, ni de l’hélico, pose effectivement certains problèmes (ou des problèmes à certains) 🙂

              1. Jacques Huse de Royaumont

                La différence entre toi et la BCE, c’est que sa fausse monnaie à elle a cours légal.

                Si j’ai bien compris la manip’, ça se passe un peu comme cela :

                j’ai un billet de 10, je te le prête contre une reconnaissance de dette, puis tu me le prêtes contre une reconnaissance de dette de ma part. On fait quelques aller-retour, et au final, on se retrouve avec une dizaine ou plus de reconnaissances de dette de 10€, que l’on va ensuite utiliser comme de la monnaie. Comme cela, avec un seul billet de 10, on peut acheter pour 100€ de marchandise. Ou encore mieux, on achète pour moins de 10 pour chaque émission de dette et on récupère la monnaie en vrai argent.
                Tant que personne ne veut récupéré son vrai billet, tout va bien.

                1. Husskarl

                  Il me semble que les réserves fractionnaires permettent de faire ça plus directement, dépose 10 chez moi, je peux prêter 100 avec intérêts à d’autres.

        2. Aristarkke

          Les banques sont aux premières loges pour voir arriver les faillites des entreprises, donc voir le risque de chômage à suivre donc voir des emprunteurs en difficultés futures mais d’ici peu. Elles doutent donc s’abstiennent étant déjà largement farcies de créances douteuses.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            De plus, les banques prêtent de l’argent qu’elles empruntent, et pour elles, les prêteurs ne se bousculent pas non plus.

            1. Jacques Huse de Royaumont

              Il va sans doute y avoir des fusions-acquisitions dans la finance (Aviva vend ses filiales française, italienne et espagnole, par exemple), avec donc des « synergies » à prévoir.

              1. Husskarl

                Certes mais fusionner des déficit ne fera pas sortir des bénéfices. Ca va renforcer les probabilités de faillites too-big-to-fail.

          2. douar

            Hum, quand je vois déjà à mon modeste niveau, ce que je dois à l’URSAFF en fin d’année, suite aux reports des règlements mensuels, ça risque de faire très mal aux indépendants, PME qui avaient une trésorerie artificiellement gonflée.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        D’ailleurs, d’où vient l’argent ? Qui a les moyens de prêter à des taux négatifs à un pays surendetté qui emprunte pour payer ses dettes ?

    2. Pythagore

      « Aujourd’hui plus de 65 % des emprunts publics sont utilisés pour rembourser le capital et payer les intérêts (p. 23). Une dette qui ne semble plus donc servir qu’à elle-même et à en enrichir certain·e·s. » (2019)
      https:/ /www.politis.fr/articles/2019/04/le-cout-de-la-dette-francaise-diminue-est-ce-vraiment-une-bonne-nouvelle-40311/
      « La charge de la dette de l’Etat s’est élevée à 30,5 Md€ en 2019 en comptabilité nationale et à 40,3 Md€ en comptabilité budgétaire  »
      La charge de la dette s’est en fait fortement réduite, probablement à cause des taux.
      https:/ /www.fipeco.fr/fiche/La-charge-dint%C3%A9r%C3%AAts-de-la-dette-publique#:~:text=En%202019%2C%20la%20charge%20d,PIB%20(1%2C6%20%25%20avec

  12. Deres

    Comme anticiper, alors que els français sont très en faveur des lois anti-squat, cela coince franchement au niveau politique … C’est juste que l’on ne voit pas l(agitation des gauchistes en coulisse.

    https:/ /www.capital.fr/economie-politique/dispositif-antisquatteurs-le-vote-reporte-apres-de-vifs-debats-1381936

  13. Jacques Huse de Royaumont

    Plutôt en rapport acec le billet de lundi :

    https:/ /www.lepoint.fr/faits-divers/seine-saint-denis-un-lyceen-attaque-a-coups-de-couteau-en-pleine-classe-30-09-2020-2394367_2627.php

    On se demande vraiment pourquoi personne ne veut travailler là-bas.

  14. Murps

    Pas tout à fait hors sujet, mais ça reste dans l’esprit du billet.

    Ce matin il y a un secrétaire d’état à la jeunesse et sports descendu de Paris qui a complètement interrompu le fonctionnement de l’établissement scolaire ou j’enseigne en faisant bloquer les élèves dans les salles à la récréation, pour des raisons que j’ignore.

    En clair, un lycée de 1200 élèves et 80 profs qui tourne bien a du s’adapter instantanément aux désidératas d’un membre du gouvernement.
    Bien entendu on a découvert tout ça ce matin au milieu des gendarmes… en gilet pare-balles ! Des fois que les djeun’s et les profs improvisent une manif black blocks pour protester contre l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques ou l’interdiction des chaudières au fioul (ce qui représente notre principale préoccupation, comme tout le monde le sait).

    Encore une marque de la déconnexion des élites.
    Sans doute aussi un peu de mépris pour le travail effectué…

    Je n’ai rien d’un revendicateur militant, mais je peux le devenir…

    1. Gosseyn

      Dans tout État totalitaire qui se respecte, les dictateurs et autres usurpateurs sont directement protégés par l’armée. C’est qu’ils considèrent avoir de bonnes raisons de le faire. Pour cause de ce système.

      Ainsi, la France est un État dit  »de droit », avec sa justice aux ordres, indépendante des lois quand cela arrange son oligarchie ; ses médias gouvernementaux,  »libres » de propager la bonne parole et d’user en permanence du mensonge par omission ; ses élus cooptés et soutenus par ces médias  »libres » ou descendus en flammes par cette justice  »indépendante », si suspects de libre parole …

      Qui s’en étonne ? Qui est surpris ? Qui a voté sans honte pour instaurer ceci ?

  15. deres

    C’est un festival en ce moment pour la collectivisation du pays !

    https:/ /www.lefigaro.fr/flash-actu/entree-en-vigueur-d-un-service-public-des-pensions-alimentaires-20200930

    Donc :
    – l’Etat s’immisce systématiquement entre les ex-conjoints
    – nouvelle administration de 400 personnes pour gérer tout cela (cela augmentera je vous rassure, ce n’est qu’un début car ils vont bientôt être débordé de travail et ls idées habituels d’agences régionale et départementales apparaitront bientôt pour les décharger)
    – un nouveau boulevard pour la fraude sociale. On se sépare en théorie, on ne verse pus la pension et l’Etat se substitue. Il suffit de ne pas être imposable ou être introuvable à l’étranger.

    Et je ne parle pas du fait que l’on sait maintenant que le dernier terroriste en date vivait au frais des français depuis 3 ans en tant que mineur isolé sur sa seule parole.

    1. René-Pierre Alié

      Qu’est-ce que l’État ne ferait pas pour elles ?
      « Il fallait […] qu’il y eût un jury pour examiner les œuvres des femmes, des éditeurs spéciaux pour les femmes, une école polytechnique pour les femmes, une garde nationale pour les femmes, tout pour les femmes. » (Gustave Flaubert « L’Éducation sentimentale »)

    2. Aristarkke

      L’administration avait quand même eu un doute sur sa minorité mais, bien conseillé, il a réussi à obtenir judiciairement l’interdiction que soient pratiqués des tests ad hoc…

    3. P&C

      Boulevard également pour les queutards et les pères et mères irresponsables.
      Au lieu de raquer pour leurs conneries, ils se tireront ou se mettront non imposable, et le cout de la pension sera à la charge du contribuable… qui a vraiment bon dos.

        1. P&C

          Les weshwesh vont se régaler, eux dont c’est la spécialité…
          Et mesdames auront ce qu’elles veulent : du baobab de Bamako, des gosses, et de la thune sans rien assumer.

    4. Opale

      « il n’y aura plus demain de pension alimentaire non versée, (ni) de famille monoparentale dans la détresse», a assuré le ministre de la Santé des Solidarités Olivier Véran »
      Sortez les seaux de larmes, on est en plein drame.

    5. Nemrod

      On aboutira à un versement des pensions par le contribuable.
      C’est inévitable.
      Par contre le montant risque de ne pas être le même en cas de lendemains budgetaire difficile, mais bon…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.