Et tout le monde se fout aussi du couvre-feu à géométrie variable.

En France, le retournement des valeurs est déjà fort avancé ces dernières années où le beau, le sain et la recherche de l’amélioration ont été remplacés par le choquant qui doit souvent être laid et la recherche de l’égalitarisme qui ne s’obtient réellement que par le rabaissement des autres.

On en arrive ainsi au point où le citoyen lambda, qui paye ses impôts, essaye vaguement de retrouver un peu de calme dans cette période de couvre-feu voire de confinements (on s’y perd dans les changements arbitraires et débiles de nomenclature hystéro-sanitaire) et en vient même à réclamer, le cas échéant, que ces mesures liberticides soient correctement imposées à tous et non pas seulement à lui, petit être chétif, solvable et qui a délégué sa force à une police maintenant totalement aux ordres d’un pouvoir en roue libre, sans freins ni garde-fous : on découvre dans un récent article du Figaro (qu’on pourra lire intégralement ici) que certains quartiers échappent bizarrement à l’interdiction pourtant claire de circuler après 18H dans le pays, le virus se contentant d’attaquer le jour.

Corroboré par des douzaines de témoignages faciles à trouver sur internet, l’article relate l’effervescence de certains quartiers parisiens dans la nuit même lorsque tout le monde devrait avoir regagné ses pénates. Stalingrad (Stalincrack ?), place de la Chapelle, autant d’endroits où, entre deux toxicomanes, trois migrants, quatre SDF et une police qui regarde ailleurs, il ne fait plus vraiment bon vivre malgré des loyers délirants et une mairie au taquet pour disposer des palettes éco-participatives et autres sémillants uritrottoirs.

Concrètement, les habitants en viennent à user du prétexte du couvre-feu pour réclamer enfin que la police fasse son travail dans ces zones devenues des zoos tropicaux aux cris nocturnes incessants voire des « zones de non droit » comme le dit une des habitantes. Notez qu’on ne parle pas ici d’un pays lointain, d’une ex-république soviétique défaillante ou de l’un de ces quartiers perdus de la République, loin au-delà du périphérique.

Non : ici, on parle de la capitale française, ville de plusieurs millions d’habitants dans laquelle s’est inséré un terrible bug de la matrice républicaine : on ne peut pas verbaliser les gens qui n’ont pas de domicile, zut et flûte, ils peuvent donc continuer leurs nuisances impunément…

Situation parfaitement éclairante du naufrage complet des valeurs françaises puisqu’ici, le curseur de l’égalitarisme est maintenant coincé à son maximum pour garantir qu’absolument tout le monde souffre autant que possible : vite, il faut pruner ces imprunables ! Cependant que le curseur de la liberté se rapproche chaque jour du zéro, et chaque déplacement dans la médiocrité est applaudi par la frange de population qui peut se réjouir de voir l’autre frange souffrir de ces nouvelles restrictions. Dans ce nouveau paradigme, la fraternité n’est plus qu’un cynisme où ceux qui fraudent, détournent et pillent se refilent les bonnes astuces entre eux pour continuer sans se faire pincer.

Dans une ironie à laquelle le sort nous habitue en France, les confinements et autres restrictions sanitaires alimentent l’appauvrissement de la population, qui nourrit à son tour la horde de cas sociaux venant s’épandre sous les fenêtres de ces Parisiens dont une bonne partie semble pourtant soutenir bruyamment mais sans le comprendre la cause de leur cauchemar nocturne quotidien.

Pourtant, et comme je le mentionnais déjà vendredi, ces débordements et la colonisation de quartiers entiers par des toxicomanes, cet empilement de faits divers montrant la hausse des violences entre individus et l’augmentation des tensions en France, tout ceci ne semble pas déclencher un intérêt quelconque pour nos dirigeants et nos médias.

Ainsi, les rixes entre les bandes de jeunes, même lorsqu’elles provoquent des morts, même par arme à feu, ne déclenchent qu’une salve prévisible de protestations et d’atermoiements convenus mais aucune prise de conscience ne semble effleurer les politiciens. Que tout se mette en place pour un futur à base de guerre civile ou de règlements de comptes sanglants ne semble effaroucher aucun des tristes abrutis aux commandes du gouvernement actuel…

En revanche, la presse est entièrement mobilisée sur des questions annexes, au milieu d’une tempête de concepts flous et d’un langage de plus en plus utilisé pour camoufler les problèmes plutôt que les résoudre, depuis la « précarité menstruelle » jusqu’aux « personnes en situation de sans-abrisme » en passant par toute la myriade de foutaises politiquement correctes du moment. La police, elle, est mobilisée à persécuter ceux qui n’opposent pas de résistance, c’est-à-dire essentiellement ceux qui sont solvables et normalement dociles et productifs dans la société.

De façon intéressante, pour que les vrais problèmes s’évaporent magiquement de la tête des décideurs, des chroniqueurs, pour que cette violence finisse par ne plus exister autrement que dans les pages « faits divers » d’une presse locale discrète, les influenceurs (politiques et médiatiques) ont usé d’une méthode simple consistant à pousser les discussions s’y rapportant dans le champ du tabou.

Comme en France, tout le spectre politique s’est rapidement décalé vers la gauche puis la gauche de la gauche, il a suffi de déclarer ces sujets d’extrême-droite, favorable à sa montée, bénéfiques aux thèses des partisans ♩ des heures les plus sombres ♪ tagada de notre ♫ histoire tsointsoin ♬, propres à n’être traités que par la fachosphère pour qu’immédiatement ce soit le silence chez les chroniqueurs « sérieux », les analystes en vue, les éditorialistes autorisés et autres journalistes officiels.

La colline du crack disparaît, les rixes entre jeunes s’effacent et la police peut alors se concentrer sur les badauds de 18h05 et les conducteurs de Doblo fous à 84 km/h sur route départementale.

Les politiciens, dont le courage est inversement proportionnel à leur probabilité de récupérer un mandat important, ont rapidement abandonné toute idée d’une greffe de testicules et n’ont donc plus traité ces sujets que par le mépris ou des bricolages incantatoires sans intérêts, qui s’empilent depuis 30 ou 40 ans, avec un résultat maintenant strictement négatif.

Le confinement sera donc à géométrie variable. Les dérives urbaines (parisiennes et d’ailleurs) continueront sans relâche. La lente décomposition du pays se poursuivra.

J'accepte les BTC et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires354

  1. Le Gnôme

    Le Doblo accède à la notoriété.

    Les Cubains n’avaient qu’un lider maximo, nous croulons sous les Lider minimo.

        1. Pheldge

          toi et ton téflon avez été régulièrement cités par mézigues, aka « le saigneur des anaux »! si c’est pas de la gloire … 😉

    1. pabizou

      Intéressant mais quand on a dit ça, qu’est ce qu’on fait? Si la situation se dégrade encore, ce qui parait inévitable, on continuera à entendre le coeur des pleureuses qui demandera un peu plus d’aspirine . Plus les choses se dégrade plus le passage est étroit .

      1. MCA

        @pabizou 3 mars 2021, 11 h 35 min

        qu’est ce qu’on fait?

        Hé bien j’en sais rien car à part partir ailleurs je n’ai aucun moyen d’agir comme la plupart des gens qui écrivent ici d’ailleurs.

        Cela dit, je ne suis pas persuadé que ce soit bcp mieux ailleurs;

        Alors on supporte en courbant l’échine, en jouant l’inertie, en éteignant la téloche, en refaisant le monde chez H16 histoire de se défouler et en attendant des temps meilleurs sans trop s’illusionner et en appliquant cette recette maintes fois vérifiée :

        il n’y a pas de problème qu’une absence de solution ne parvienne à résoudre… 🙂

              1. MCA

                Ils ne veulent pas de moi et après ça se diront « connaisseurs »… pfffff …!!!

                Allez, je vais attendre que l’ADP soit sorti de taule pour y mettre les pieds; autant dire pas demain la veille.

                  1. Pheldge

                    Justement, me v’la : d’abord c’était une dame, juste ce que je redoutais : le genre MILF avec une mini au ras de la touffe, et un balcon bien garni …
                    Ah les salauds, tous les moyens sont bons, pour te déstabiliser le client ! Minaudant, très gentille, à l’écoute, voire compatissante, elle n’en avait pas moins minutieusement préparé son dossier, et a tenté de me mettre en défaut, sur des points qui n’étaient pas renseignés. J’ai de suite levé les doutes : rien d’anormal.
                    Par contre il va me falloir préparer les justificatifs comptables, et ça me gave d’avance, d’aller les rechercher.
                    Le risque c’est la taxation d’office, alors, je me raisonne, je m’exécute, je souris à la dame et je ferme ma gueule.

                    1. Pheldge

                      impôts. J’ai depuis 3 ans un CA tellement ridicule que ça interroge. Par contre il semble que le « pro bono » soit interdit par le CGI, à peine toléré. Et j’en ai fait un peu, pour dépanner des parents des amis …
                      Bon rien de bien méchant. C’est pas avec ça qu’elle gagnera des galons 😉

  2. Higgins
    1. Aristarkke

      Je suis certain que vous ne nous présentez qu’un faible spicilège des évènements de la nuit (en couvre-feu! Que serait-ce autrement?) rapportés ce matin par la PQR…

    2. sam player

      Sur le barbecue, les gens sont scandalisés uniquement car «pourquoi eux on ne verbalise pas et pourquoi pas nous »… il leur faudra p-e un peu de temps pour se rendre compte de la raison… c’est pas gagné…

      1. Pythagore

        « si y’a un 3ème confinement, ce sera de leur faute » qu’elle dit la voisine.
        Pas du virus.
        Pas de la gestion calamiteuse de la pandémie.
        Pas du négationnisme vis à vis des traitements existants.
        Non la faute des barbecuteuses z’et cuteurs.

        1. Aristarkke

          Elle a parfaitement intégré la carotte de Flop Joene qui nous confine à tort et à travers parce que nous sommes des Gaulois désobéissants. C’est de la faute des victimes si le bourreau existe, pas l’inverse…

    3. Pierre 82

      A propos du barbecue:

      Marre de ces crétins qui préfèrent s’en prendre à ceux qui tentent de reprendre leurs libertés fondamentales par la force, au lieu de s’en prendre à ceux qui nous les ont enlevées de manière totalement injustifiée et illégitime.
      Ils ne se rendent pas compte qu’ils agissent comme ces abrutis qui, entre 1940 et 1944, dénonçaient les résistants car ils indisposaient les Allemands, qui risquaient de devenir assez désagréable « à cause de ces satanés résistants », tout en arguant que eux, au moins, respectaient les ordres, même si ça ne leur plaisait pas.

      Je chie à la raie de ces sous-hommes (ou ces sous-femmes en l’occurrence, ou ces sous-cellezéceux si vous voulez), il faudra penser à les tondre à la libération.

      Pour les autres sujets, dans ces quartiers au moins, ils ont compris que seule la force faisait plier les apprentis dictateurs, et à la limite, j’ai beaucoup plus d’estime pour eux.

    4. Opale

      AH AH AH oui j’ai entendu la mère de famille sur l’école dans l’Eure, ce matin sur RMC : comprenez bien, ils (les autres parents ndlr) n’en peuvent plus, appellent l’Académie toutes les semaines, rien n’est fait… à la question posée par le journaliste : « avez-vous essayé de parler avec les parents des enfants violents? » (On parle d’enfants de 6-7 ans, hein.) La réponse de la mère courage : « ah ben non, vous savez c’est difficile on ne veut pas juger… »

      Mais quelle belle bande d’abrutis, hypocrites et lâches, encore. Faudrait peut-être commencer par là, avant d’en appeler au rectorat… Convocation des parents, suspension des gosses fauteurs de troubles, ou alors veulent-ils peut-être aussi faire intervenir la police ici, pour faire s’arrêter les gosses de jeter des compotes à la figure des maîtresses ? L O L

      1. sam player

        T’écouter la radio au boulot ? Bieeeen !

        Appeler la police ? Ché pas si t’as vu, mais dernièrement des parents avaient appelé la police car le gamin voulait pas débarrasser la table…

          1. k2000

            les usa ont essayé aussi avec le liberia, y ont pas voulu…

            ici tu vas faire quoi, les chimpz ca fait 60 ans qui naissent sur le sol, ce sont des batards culturel, y rejettent la leur archaïque et ici y sont pas acceptés.

            y ont pas d’ame, pas d’identité, pas d’éducation, tu peux meme pas t’en servir comme militaire tellement y sont cons et dangereux pour eux mêmes et pour les autres.

            à par murer pour refaire un Buchenwald XL franchement y a zero option valable.

            c’est l’inverse qui est en train de se produire, la prison à ciel ouvert où tu te réfugies chez toi quand les chimpz sont dehors passé 18h.

            à part fabriquer un pistolet à cacahuètes, je vois pas trop.

            1. P&C

              Y z’ont pas voulu ? Ben faut les persuader.

              L’armée US interdit d’employer chez elle des gens avec un Qi en dessous de 83. Inutiles et dangereux au regard des postes que l’on pourrait leur confier. Problème : sur une population à 100 de Qi, c’est déjà 10% de la population…
              Le QI moyen du noir américain, c’est entre 90 et 85 si on croit Lynn…

      2. Higgins

        https:/ /amp-lefigaro-fr.cdn.ampproject.org/c/s/amp.lefigaro.fr/faits-divers/dans-l-eure-des-petits-caids-sement-le-trouble-dans-une-classe-de-cp-et-ce1-20210303

        Il est urgent de réintroduire à l’école ce processus psychologique qui fait des merveilles chez les choupinoux pas-élevés et aussi chez les adultes, j’ai cité le PMG.

          1. Pierre 82

            Merci de préciser, j’étais sur « Préparation militaire gendarmerie », comme me l’indique si gentiment Gogol… du coup, je comprenais pas.
            Je dois reconnaître que certains acronymes récurrents dans ce blog m’échappent encore, comme SG par exemple, sur cet édito…

            1. sam player

              SG Soylent Green, film dans lequel les papets en fin de vie anticipée rentre dans la chaîne alimentaire sous forme de soleil vert, c’est plein de vitamines…

              1. Citoyen

                … Et surtout de protéines … On voit dans le film, quand le papet à réussi à trouver un bout de steak, comme un objet rarissime, par des méthodes pas très officielles, c’est jour de fête … Ils ne se souvenaient même plus du gout que ça avait … En fait, dans un monde où il n’y avait plus de viande, plus d’œufs, plus de poisson, donc plus de protéines animale …, recycler les papets était la seule option disponible … qu’ils n’ont pas hésité à mettre en œuvre … pour l’intérêt du film …

            2. Pheldge

              SG : état futur du Papet après recyclage. Constatant qu’il était là depuis la préhistoire, et que la fin ne saurait tarder, j’ai, en bon camarade, pris une option ferme sur la réserve de SG qu’il constitue. 😉

        1. bibi

          Vous ne voudriez quand même pas que l’on brise le génie créatif de ces petites têtes blondes, qui ont décidé qu’il était préférable d’étudier les lois de la gravité en lançant des tables plutôt qu’en regardant tomber une pomme.

  3. Higgins

    Un peu HS mais il y a un speci(wo)men aux Experts. Et dire que c’est prof d’université !!! Visiblement, la spoliation ne l’émeut pas.

    1. Aristarkke

      Depuis le Révolution Soviétique, il est parfaitement documenté que la spoliation est une mesure normale pour la Gôche, même la modérée qui y arrive par des méthodes douces d’apparence…

    2. Gerldam

      J’ai vu la furie. Comment voulez-vous que les étudiants français comprennent quoi que ce soit à l’économie si ce qu’ils apprennent est le catéchisme, version Jacques Généreux?
      Idem pour d’autres fous furieux de l’argent des autres comme Benjamin Coriat, ou Christian Chavagneux.

    3. durru

      Université (des temps modernes) == argent public == spoliation de l’argent des Autres.
      Je ne vois vraiment pas où se trouve la contradiction. C’est le contraire qui m’aurait étonné.

      1. Aristarkke

        Avec un X, je trouve cela très tendancieux… Sûr que l’ADP approuvera, maintenant qu’il est bagué comme un pigeon…

        1. Pheldge

          Papet, je monte à l’échafaud demain à 10 h 30 … c’est gentil d’essayer de me distraire, mais je dois rédiger mes dernières volontés ! ah, tiens justement, je suis prêt à revendre mes droits sur ton SG 😀

  4. Aristarkke

    Monseigneur, le couvre-feu est bien un confinement à temps partiel, même à mi-temps en ce qui concerne la Grance…

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Plus que cela, couplé au télétravail obligatoire aux heures « ouvertes », c’est un confinement complet qui ne dit pas son nom. Comme il y a peu d’exceptions, c’est plus facile à contrôler et donc plus rigoureux.

      1. durru

        Heu… j’ai comme un doute sur le « télétravail obligatoire ».
        Dans un quartier de bureaux où le télétravail était de mise lors du premier confinement et même après (et donc il est tout à fait possible), les parkings sont quasi pleins depuis la fin des vacances.
        Même dans les pépinières de start-up, immeubles gérés par la municipalité, c’est pareil.
        Il n’y a aucun contrôle et aucun effort à faire respecter cette « obligation ». Cela signifierait la fin des derniers soutiens au pouvoir en place et à ses décisions, à n’en pas douter.

        1. sam player

          Le télétravail ça va bien un temps, mais si vraiment c’était l’alpha et l’oméga alors il y aurait beaucoup plus d’indépendants en France : les gens se loueraient à des entreprises, voire à plusieurs entreprises à la fois. Mais beaucoup ne peuvent travailler qu’au sein de structures qui les épaulent et les assistent à longueur de journée genre « comment je fais là ?… et puis là… », laissez les en roue libre et ça part en live.
          Je ne compte plus le nombre de fois où, dans des équipes projets en open space j’ai surpris des conversations me confirmant qu’un ou des collaborateurs allaient à la cata technique ou financière, ou plus souvent les 2.
          Mais même sans ça, les idées naissent grâce à la proximité en ayant une visu et des discussions en live sur les projets des uns et des autres.
          Le dessinateur industriel tout seul dans son coin doit bien souvent faire seul son autocritique des solutions retenues et s’il n’y arrive pas, tout risque de partir à la poubelle lors de la prochaine réunion.
          On résout bcp de problèmes à la machine à café…

          1. durru

            Oui, bien sûr, sauf qu’il y a eu une période (assez longue) où beaucoup de gens sont restés en TT. Je ne dis pas que ça a été sans conséquences, je constate juste une situation.
            Et maintenant, malgré les discours officiels, cela ne se reproduit plus. Bien sûr que ce que tu dis joue beaucoup, mais c’est de non-dits, clairement.
            Je constate, j’observe. Après, je ne sais pas si c’est général ou spécifique à mon coin.

              1. durru

                ZI… le « I », ça vient pas d’industrie ? Peut-être qu’il y a aussi des activités qui ne permettent pas le TT. Mais là où je parle, il n’y a que des bureaux, rien d’autre. Et surtout des boîtes informatiques ou assimilées… C’est à ce niveau que c’est pas très clair pour moi. Après, j’ai ma petite idée, mais bon, c’est pas la réalité.

              2. Aristarkke

                Je confirme que l’IDF a retrouvé ses bouchons matinaux habituels à peine moins pénibles, y compris pendant les toutes dernières « vacances » de Février. Se barrer pour ne pas avoir de restaurants, de distractions différentes de celles chez toi, quel intérêt finalement ?

            1. Aristarkke

              D’après mes enfants, le TT fonctionne à condition d’îlots dans les locaux qui fournissent les pièces à traiter, les docs non informatisés, le courrier, etc…
              Il n’est donc pas envisageable sérieusement d’avoir la totalité des collaborateurs en TT en même temps.

              1. durru

                Les boîtes qui même auparavant fonctionnaient à plus de 90% dématérialisé avec leurs clients, ça a pas dû avoir un impact majeur… Le TT reste possible, le vrai problème (surtout sur le long terme) reste humain.

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  C’est exactement ça. Techniquement, le TT fonctionne dans beaucoup cas, mais l’absence de relations sociales dans l’entreprise fait que la machine se grippe progressivement. Et après un an, on commence à pouvoir parler de long terme.

          2. Pierre 82

            Ça, c’était avant.
            Car maintenant, en tous cas là où je bosse, c’est masque sur le museau toute la journée, avec surveillance généralisée pour que le pif sous bien caché (avec avertissement à la clé pour les distraits), interdiction de s’approcher l’un de l’autre à moins d’1m50, sens de circulation dans les couloirs, suppression des machines à café et interdiction de descendre à deux fumer une cigarette.
            Dans cette atmosphère d’asile psychiatrique pour paranoïdes dangereux, je n’ai tenu qu’une seule journée, et je suis gentiment retourné au télétravail. D’autant que comme je suis sourd comme un pot, je ne comprends pas un mot de ce que me dit une personne bâillonnée à 2 m de moi, donc je l’obligeais à gueuler. Ou à m’envoyer un mail.
            Je ne retournerai pas travailler au bureau dans des conditions pareilles, je me ferai porter pâle, ou je m’évanouis au bout de 3 h. Ils n’auront qu’à appeler les pompiers, et puis payer un taxi pour me ramener chez moi (c’est la loi).
            Et à ceux qui prétendent qu’on s’habitue au masque, je leur réponds que perso, je REFUSE de m’y habituer, tout comme je pense que je ne me serais pas habitué non plus à la présence des boches pendant la dernière guerre.
            Et au télétravail, Zoom, Meet ou Webex, c’est pas fait pour les chiens. On discute tout autant, y compris de choses anodines en fin de réunion…
            Ceci dit, ça commence à me peser. Et je ne suis probablement pas le seul.

            1. Batistouta

              « Et à ceux qui prétendent qu’on s’habitue au masque, je leur réponds que perso, je REFUSE de m’y habituer »

              Ah enfin je suis pas tout seul !!! Non seulement on ne s’y habitue pas mais en plus le masque n’est absolument pas fait et n’a jamais été fait pour bouger (marcher, courir, porter des trucs) en étant porté. Le masque a été conçu pour les chirurgiens en opération et qui remuent juste un peu les mains, et pour être porté au maximum quelques heures à cette occasion. Point.
              Essayez de monter un escalier du métro en portant juste 12kg (ma monoroue, c’est pas lourd) en étant masqué, on arrive en haut de marches (pas beaucoup de marches), on a l’impression qu’on va s’évanouir car impossible de respirer.

              Et comme d’habitude les donneurs de leçon sont les premiers à ne pas du tout respecter leurs propres règles (moults exemples que tout le monde connaît).

              J’espère que l’exemple du Texas est pérenne et va remuer la planète.

              1. durru

                @Batistouta
                Mais non, vous n’êtes pas seul !
                C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles vous vous retrouvez dans ce lieu de perdition, à échanger avec quelques uns de vos semblables…

                1. Husskarl

                  En effet, je refuse aussi, et je ne respecte pas les règles autant que possible. Cela dit je suis bien loin de tous ces abrutis.

          3. Husskarl

            Mouai, le point 1 est donc l’autonomie des gens mais cela s’acquiert justement par la pratique.
            Le point 2 est l’avis de tous les vieux du boulot, je crois surtout qu’on change de manière de faire et que certains se sentent largués. Notamment les petits chefs qui n’ont plus leurs esclaves à disposition. Pour le partage d’idées, les conf call et éventuellement 1 à 2j sur site suffisent.

            1. durru

              « les conf call et éventuellement 1 à 2j sur site suffisent »
              Oui, mais seulement si les liens sociaux entre les individus étaient déjà établis auparavant. Et encore…

                    1. durru

                      Question de confiance, d’intérêt à partager des choses. Une idée, c’est une valeur, on la donne pas forcément comme ça.
                      A la machine à café, on parle de tout et de rien. Sur Zoom/Skype/Teams/etc, si on se connaît pas, on échange pas, c’est simple.

          4. Pythagore

            Dans une semaine, cela fera 1 an que je suis en télétravail, et je n’en peux plus. Marre de parler et donner des instructions à des gens tte la journée à travers un écran et un haut-parleur. Déjà qd j’étais au bureau, il m’arrivait souvent de me déplacer au bureau de la personne avec qui je voulais m’entretenir plutôt que de l’appeler, histoire de bouger et parce que pour moi, ce n’est pas la même qualité de discussion. Là fixé sur un siège 8h par jour, pas mon truc.

        2. Jacques Huse de Royaumont

          Je suis relégué chez moi 4jours par semaine… et encore parce que je tiens à aller au maximum sur mon lieu de travail. Nous sommes tenu à une jauge de 20% maxi, mais elle n’est pas atteinte, on tourne plutôt à 10% d’effectifs présents.
          Ce fonctionnement va bien 15 jours, mais au bout d’un an les dégâts commencent à se faire sentir : l’intégration des nouveaux dans les équipes est difficile, l’efficacité et la motivation semblent en baisse constante, les liens entre les personnes se distendent, les relations s’étiolent.
          Cette jauge contraignante est respectée, d’une part parce que beaucoup ont la trouille de sortir de chez eux et parce que les kapo de l’inspection du travail patrouillent avec le carnet à souche.
          Je n’ose imaginer dans quel état je vais retrouver certains collègues qui ne sont pas venus depuis un an et qui sont restés volontairement claquemuré chez eux.

          1. Patrick

            J’ai ma petite idée…je bosse en tant que prestataire pour une grosse mutuelle niortaise qui a été récemment épinglée pour sa mauvaise gestion du télétravail… impossible de faire avancer les projets, les gens s’en foutent de plus en plus de leurs missions et sont de moins en moins motivés pour bosser.
            Cerise sur le gâteau, le pare-feu de la boîte bloque manuellement tous les articles de H16 et autres médias alternatifs pour des raisons de « vulgarité »

          2. Pierre 82

            On n’est pas nécessairement claquemuré chez soi. Il faut continuer d’avoir une vie sociale, se faire une bouffe en journée ou même en soirée, il suffit d’avoir toujours un Ausweis dans la voiture pour le cas où on reste trop longtemps chez les gens. Motif invoqué: on doit s’occuper d’une personnes âgées, ils ne vérifient rien du tout, du moment que le jour et la signature sont là, ils laissent passer. Je ne me suis pas encore fait contrôler, mais j’en connais qui ont eu le cas.
            OK, j’habite à la campagne, avec un grand terrain, et de voisins pas trop proches, et qui fichent la paix aux gens. Ce qui me permet de recevoir des amis, mes enfants et beaux-enfants. Beaucoup n’ont pas cette situation, j’en conviens.

            Pour le boulot, c’est autre chose, mais qu’on soit ou non sur son lieu de travail, les conditions sont telles que personne ne peut ressentir une quelconque amélioration de la motivation ou d’efficacité.
            A part peut-être les psychopathes, du genre des kapos dont vous parlez…

            1. Higgins

              Ce gouvernement fait preuve d’une malignité hors du commun. Les entreprises concernées peuvent difficilement passer outre ses consignes débiles. Le code du travail donne tous les outils requis à un salarié mal-intensionné pour envoyer son patron en prison ou le faire condamner à une amende salée : « Et que j’ai attrapé le Covid sur mon lieu de travail. Non, personne ne portait de masque. Non, rien n’a été fait pour protéger notre santé… Etc, etc…. ». Je plains sincèrement les chefs d’entreprise surtout ceux des PME.

              1. Pierre 82

                Chez nous, ce sont les syndicats qui étaient le plus enragés pour exiger des mesures « de protection ». La direction a obtempéré, pour les raisons que vous décrivez, mais ont en plus bien insisté pour que dans la mesure du possible, les gens télétravaillent.
                Depuis novembre, il faut donner un justificatif validé par son supérieur pour pouvoir travailler au bureau (non, je n’écrirai pas « en présentiel »: cette novlangue me sort par tous les pores et je refuse de l’utiliser, j’ai même engueulé ma fille ce week-end, car elle avait osé le prononcé ce mot stupide)

                1. durru

                  « ce sont les syndicats qui étaient le plus enragés »
                  Pléonasme.
                  Je n’ai pas encore connu de PME où les syndicats soient bien vus (parmi les salariés, je parle).

                  1. Pierre 82

                    Pareil pour moi, j’ai travaillé dans quelques boîtes dans ma vie, et que ce soit une petite ou une grosse entreprise, les syndicalistes sont unanimement considérés comme des gros branleurs cons comme des enclumes. Sauf par quelques employés encore plus branleurs et j’en-foutre, du genre à être en maladie 6 mois par an, et avec lesquels j’essayais de parler le moins possible.

            2. Jacques Huse de Royaumont

              « Il faut continuer d’avoir une vie sociale ». C’est évident, mais les reclus volontaires pour cause de peur panique s’en abstiennent également.

              Un peu HS avec nos propos, mais j’ai trouvé une citation de Bernanos qui m’a beaucoup plus :
              « Seul celui qui a perdu son âme ne pense qu’à sauver sa peau »

  5. Aristarkke

    la recherche de l’égalitarisme qui ne s’obtient réellement que par le rabaissement des autres.
    Il est bien plus facile de faire tomber que d’ériger en édifiant…

    1. ~~Tribuliste~~

      C’est bien pour cette raison que ce pays se délite, l’immigration les politos corrompus syndicats et autres médias ne font qu’exploiter cette faille dans le logiciel des français : la jalousite aigüe.

  6. Aristarkke

    certains quartiers échappent bizarrement à l’interdiction
    Pourquoi s’en étonner?
    Les lois de la Ripoublique ne s’y appliquent plus que très modérément même excessivement modérément, sauf pour celles concernant exclusivement l’assistanat social…

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Il ne faut pas un jugement, pour cela ? Ou alors l’exécutif se considère en droit de remplacer le judiciaire.
        On progresse tous les jours.

        1. sam player

          C’est ce que je me demandais… leur décision n’a aucune valeur tout comme les décrets, arrêtés, circulaires ministérielles etc…

        2. Pierre 82

          Plus rien ne m’étonne. Je me demande même si Macron n’aurait pas été reconnu officiellement comme dictateur par toutes les institutions chargées en principe de vérifier que la loi et la constitution sont respectées: assemblée nationale, sénat, conseil constitutionnel, conseil d’état, cours en tout genre, justice, etc, qui sont aux abonnés absents. J’ai l’impression qu’ils ont décidé d’abandonner les pleins pouvoirs au président, par un soir de beuverie, et sans rien dire à personne. C’est peu dire que tout est parti en sucette, surtout depuis le Covid.

      2. Pheldge

        Major, c’était l’urgence absolue, avec une couche de repentance également urgente et absolument indispensable !
        lepoint.fr/monde/guerre-d-algerie-macron-reconnait-l-assassinat-d-ali-boumendjel-03-03-2021-2416139_24.php

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Dans les combats important, il y a aussi la procédure contre Francis Lalanne pour « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ».
          La dernière fois, c’était au moment du putsch d’Alger, De Gaulle affrontait 4 généraux aux 5 étoiles gagnées au feu.
          Macron s’est trouvé un chanteur pour midinette sur le retour comme épouvantail. Chacun se construit des ennemis à sa mesure.

          1. Higgins

            Oui et les quatre, c’était du très lourd. Challes, Salan, Jouhaud et Zeller. Qu’on approuve ou non leur action, ils en avaient dans le slip. En face également d’ailleurs.Par contre, aujourd’hui ?!!

            1. Jacques Huse de Royaumont

              Oui, sans prendre parti pour l’un ou l’autre, on avait affaire à des hommes. On peut choisir de les haïr ou de les combattre, mais on ne peut pas les mépriser.

      3. Jacques Huse de Royaumont

        Vu les motifs invoqués, GI pourrait gagner devant le conseil d’état.

        Un motif baroque laisse songeur : « liens avec des groupuscules d’ultradroite dont [elle] reçoit un soutien logistique et qui défendent une idéologie appelant à la discrimination, à la violence ou à la haine au nom de théories racialistes ou suprémacistes ». En gros, il sont dissous parce qu’ils ont de copains qui ont des idées bizarres. Condamnés sur un procès d’intentions qui ne sont même pas les leurs !

        1. Pheldge

          « Condamnés sur un procès d’intentions … » ou encore pour « soupçons avérés », Camarade Noble, on ne plaisante pas avec la justice française, qui est rendue par de professionnels au dessus de tout …soupçons 😉

          Modère tes propos, que tu pourrais t’attirer des foudres majorées 😀

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Je suis tranquille, il ne s’agit pas d’un arrêt rendu par un magistrat, mais d’une décision prise en conseil des ministres, donc exclusivement politique.

          2. Pheldge

            ah, sans oublier Balladur relacé, Léotard condamné … enfin par leurs paires 😉
            lefigaro.fr/flash-actu/affaire-karachi-edouard-balladur-relaxe-francois-leotard-condamne-a-deux-ans-de-prison-avec-sursis-20210304

            @sam : y’a des smileys, c’est de l’humour, même teinté de vinaigre 😀

  7. hub

    tiens, j’ai vu du côté de Nantes un joggeur tentait d’échapper au contrôle du couvre-feu ; il a semé la voiture de police ; il plongé dans la mer ; il a semé le zodiaque puis l’hélico de la gendarmerie. Finalement il a été dénoncé par un voisin, on a apporté à domicile sa contredanse et une convocation.
    Si on met un flic derrière chaque athlète, on va gagner des médailles aux JO !
    Que de moyens pour un quidam !

      1. sam player

        En fait le problème c’est cet espace public qui est à tout le monde et à personne… et donc juste à ceux qui se l’approprient…
        Solution : privatiser l’espace public…

      1. Higgins

        À la Baule je crois. Quitte à payer une amende, autant en profiter pour casser la gueule à l’enc. qui l’a dénoncé. Ça le soulagera et ça apprendra la vie au con.

  8. Theo31

    À Blagnac, une histoire de fesses à fini avec un mort.

    Le soir, hors du centre ville de Toulouse, vous pouvez sortir tranquille, aller aux putes, promener la femme ou le chien ou les deux sans ausweis sans aucun risque de vous faire pruner par les municipaux qui n’y vont jamais.

    1. heli0gabale

      Quand je vais à Toulouse je suis toujours impressionné par le nombre de punks à chiens et de timbrés psychotiques en tout genre que je croise.

      1. P&C

        Toulouse -> fac du Mirail -> réservoir de gauchistes et punks à chiens.

        Heureusement qu’il y a encore la fac Paul Sabatier, qui a bonne réputation (fac de sciences, vous l’aurez deviner).

  9. Calvin

    Il y a quand même beaucoup de mauvaise foi avec nos toxicomanes qui, par définition sont accrocs à leur dope.
    Il est normal que le couvre-feu ne s’applique pas à ces personnes festives, qui font fonctionner des pans entiers de l’économie locale permettant à des populations pauvres de voir leur situation pécuniaire s’améliorer…

    1. Pierre 82

      C’est un des problèmes qu’ils ont: leurs mesures stupides coûteront de plus en plus cher à appliquer: il y a les junkies qui forcément, ne peuvent pas faire autrement sans une vraie cure, et on va voir apparaître de plus en plus de gens qui pètent les plombs. Maintenir le couvercle va coûter de plus en plus cher, non seulement économiquement, mais aussi en matière de cohérence sociale, qui en avait déjà pris un coup ces dernières décennies, mais sans laquelle une société éclate. Et quoi qu’en pensent certains, le moment de rupture approche.
      Viendra le moment où ils feront tirer sur la foule, ce sera le moment de vérité.

        1. Pheldge

          un seul remède, l’alcool ! l’alcool, s’il n’apporte pas de réponse, permet d’oublier la question, ou le problème …

          1. Aristarkke

            On comprend bien pourquoi l’URSS qui manquait de tout (enfin, hors Nomenklatura, bien sûr) ne manquait cependant pas de vodka et offrait même du choix. C’est dire la priorité. 😥

            1. Pierre 82

              Pourquoi pensez-vous qu’ils insistent tellement sur la légalisation du cannabis? Pour les déprimés, c’est la solution idéale. Alors que l’alcool peut rendre violent, le cannabis ne rend pas vraiment nerveux. Plus facile à contrôler qu’une bande de poivrots en mode castagne.

  10. Gerldam

    « et n’ont donc plus traité ces sujets que par le mépris ou des bricolages incantatoires sans intérêts, qui s’empilent depuis 30 ou 40 ans, avec un résultat maintenant strictement négatif. »
    Lesdits bricolages ont quand même coûté quelques dizaines de milliards venus de la poche des -bientôt rares- productifs de ce pays!

  11. Infraniouzes

    J’ai une explication simpliste, sans doute la même mais je radote: nos politiciens, soucieux de ne pas effriter leur base électorale, évitent toute mesure énergique ou tout bras de fer avec ceux qui pourraient leur faire perdre des voix. Au premier rang on trouve toute l’intelligentsia parisienne, la volaille qui fait l’opinion, les journalistes de Mediapart, les puissants syndicats de gauche, les fonctionnaires encartés dans des syndicats marxistes, surtout dans l’enseignement etc. J’en oublie et des meilleurs. Mais il y a aussi tout ce mouvement associatif (?) qui ne vit que grâce aux subsides versés par l’Etat pour s’occuper de toute la misère du monde. Nettoyer la Goutte d’Or, Stalingrad ou La Chapelle reviendrait à leur ôter le pain de la bouche: que faire si on n’a plus de grain à moudre ? Ces associations ayant de solides réseaux, des armées d’idiots utiles qui se croient intelligents en défendant des causes indéfendables, toucher à leur existence revient à se tirer une balle dans le pied. Tout ça pour dire que les politiciens aux abois, tétanisés à l’idée de perdre les élections faute de soutient populaire,évitent toute confrontation directe avec tout groupement, tout mouvement organisé. Mais les isolés, les automobilistes, les contribuables, ceux qui dépassent le couvre-feu d’une minute une bière à la main subiront les foudres de Jupiter-Macron, pour une fois le bien nommé. Voilà pourquoi les gilets jaunes ont tant effrayé le pouvoir: un mouvement contestataire organisé et c’est la fin des haricots. Mais nous, les petits, les obscurs, les sans grades avons pas fini de subir, de payer, de dérouiller. Quand je pense que dans l’hymne national, on chante « aux armes citoyens, formez vos bataillons, marchons, marchons… ». Les Français ne chanteront plus que la Marseillaise de Gainsbourg: une grosse farce qui n’entrainera plus personne.

    1. taisson

      Et c’est bien pour ça que l’urgence c’est de de dissoudre les identitaires !

      La dissolution du peuple Français étant déjà bien avancée, il ne faudrait pas que parmi les jeunes générations, l’idée d’une existence de pensée nationale subsiste…C’est bien la marseillaise de Gainsbourg ! Mais la farce n’en est plus une, c’est tragique !

      Le traître Benjamin Stora réécrit l’histoire en omettant tout ce qui pourrait ne pas plaire au nouveau peuple, et l’on veut mettre des militants propagandistes anti Français au panthéon !

      On se demande pourquoi certaines on été tondues pour moins que ça !
      Et en plus par la même idéologie, mais simplement d’une autre époque.

      Pour tous ces salauds, Le/la Covid est une aubaine.
      Plutôt que de vacciner toute la planète, trouver un remède pour les malades en danger n’aurait pas permis de coincer tout le monde….
      Mais, ça , pas question !!

  12. Deres

    Pourquoi voulez-vous que les français se sentent concernés par les consignes sanitaires quand on voit que le président donneur de leçon ne les respecte pas lui même ?

    – le scandale des diners élyséens quotidiens a été vite étouffé dans la presse. Le président se sert de son petit restaurant étoilé personnel payé par nous et le seul du pays autorisé à l’ouverture comme récompense pour tout le gratin parisien
    – Macron a déclaré son COVID en retard juste pour être exactement 8 jours avant Noël histoire de pouvoir aller à Brégançon faire la fête en respectant en apparence les consignes de consignement (tout en partant à la Lanterne déjà malade).
    – Il s’est tellement bien consigné qu’il a transmis la maladie à sa femme
    – Comme cela gênait la tenue de sa fête de Noël, Brigitte Macron n’a pas déclaré officiellement sa maladie. On le sait juste car en janvier elle n’a pas pu s’empêcher de s’épancher dans la presse sur ses problèmes personnels et faire de la pub pour ses pièces jaunes.
    – il est probable que les monoclonaux, le fameux traitement hors de prix de Trump, sont autorisés et commandés en France en janvier sous pression de l’Elysée car Macron et sa femme ont probablement bénéficié de ce traitement exclusif en décembre. Et que pleins de VIP lui demande aussi à en avoir sans le payer …

    1. Pierre 82

      @Deres
      Je me répète: il ne faut pas se tromper de combat. Je me contrefiche de ce que font les politiciens, et s’ils respectent ou non les règles absurdes qu’ils nous imposent.
      Mon problème, ce sont que ces règles-là doivent être abrogées, et pas de savoir si elles sont appliquées à tous.
      Je me fiche de savoir comment les proches du pouvoir sont soignés, mais ce qui m’intéresserait, c’est qu’on arrête d’interdire aux médecins de prescrire ce qui leur semble correct.
      Je me contrefout de savoir si Pierre, Paul ou Jacques se vont vacciner ou pas, j’exige juste qu’on ne m’impose pas de me faire vacciner si je n’ai pas confiance, et qu’on arrête de vouloir m’interdire de bouger de chez moi sans raison fondée.

      Poser une mauvaise question, c’est la certitude d’avoir une réponse à côté de la plaque, et de se lancer dans des débats stériles.

      1. Theo31

        Le hic est que ça coûte plus de mille milliards/an.

        L’aberration, après avoir supplié les électeurs de voter pour Micron enquête sur ceux qui se sont découverts cocus mais qui n’iront pas aux putes même contre Le Pen.

        Je me marre.

      2. Deres

        Cela montre surtout que nous sommes déjà dans un pays soviétique où le peuple doit subir une politique violente associé à une idéologie égalitaire pendant qu’une nomenklatura s’applique d’autre règles car elle est plus égale que les autres. Et surtout que la presse se charge de nous cacher tout cela. Tout ce que nous savons sur les cercles de nos élites vient des entrefilets de la presse destiné à l’élite des sachant qui comprenne entre les lignes et des flatteries des courtisans.

        Le fait que les politiciens ne respectent pas les règles qu’ils imposent aux français est la marque majeure du fait qu’ils ne se considèrent pas comme faisant parti des français mais d’une oligarchie dirigeante soumise à des règles différentes.

        1. Pierre 82

          Ce que j’ai voulu dire, c’est que le plus important, et qui doit être au centre de nos combats, c’est qu’ils nous rendent nos libertés. C’est à mon humble avis, le seul objectif.
          Je ne veux pas perdre de temps à exiger de la nomenklatura qu’elle se conforme aux interdictions et normes absurdes qu’elle édicte. Ce n’est même pas un objectif secondaire. Je dirais qu’on verra ça plus tard, au moment du procès, comme circonstance aggravante.

          1. Dr Slump

            Les étudiants ont lancé un appel de détresse sur Contrepion. Ouais, bon, ok, bien sûr les étudiants souffrent et je compatis à leur appel. Et puis aussi à l’appel des hôteliers-restaurateurs. Et à l’appel des artisans et indépendants. Et des parents inquiets pour leurs zenfants. Et des artristes. Et des chauffeurs routiers. Etc, etc, etc.
            Chaque catégorie lance son appel pour défendre ses intérêts légitimes, chacune dans son coin, bien poliment, en veillant bien à placer tous les impératifs bien-pensants qui conviennent, sur le réchaufmique, la défonce des minorités et le respect de terre-mère. Super.

            Mais quand vont-il réaliser que l’atteinte à leurs intérêts n’est pas propre à leur petite catégorie, mais général et imposé à tous par l’Elysée? Quand prendront-ils conscience que quémander le respect de sa liberté revient à confirmer son asservissement?

            Tout ce beau monde devrait être dans les rues pour marcher vers les préfectures, les conseils régionaux, vers l’assemblée nationale, vers le sénat, vers l’Elysée, et les assiéger jusqu’à ce qu’ils nous rendent nos libertés. La liberté se prend, il faut l’exiger comme préalable à toute autre considération, il faut la défendre comme le premier et le plus essentiel de tous les biens.

            Sans quoi tout le monde restera derrière les barreaux, et de temps en temps, quand on criera un peu plus que d’habitude, les petits chefs à la tête de l’état pourront se contenter de nous jeter des cacahuètes.

            1. sam player

              T’es un des rares à avoir relevé ce côté corporatiste de leur appel… Students of Liberty c’est pas gagné… et pourtant eux aussi devraient appeler à la réouverture de toutes les activités car à moins d’avoir papa-maman derrière, ces activités leur fournissent du boulot : cafés, resto, loisirs etc…
              Pour l’instant ils sont scotchés à la mamelle de maman état…

              1. Pheldge

                ils sont scotchés à la mamelle de maman, état ou pas, et ça risque pas de s’arranger vu qu’on commence à évoquer un RSA étudiant. Tous les jeunes autour de moi, trouvent « normal » d’être payés pour étudier. L’idée va faire son chemin, et comme y’a des élections dans un an …

              2. Dr Slump

                C’est toute la ruse des politiciens d’avoir divisé les gens en corporations, catégories et minorités plus faciles à contrôler, mais je ne trouve aucune excuse à tous ces gens qui ne cherchent pas à voir plus loin que leur palier.
                Défendre son petit front yard pendant qu’une mafia est en train d’exproprier tout le canton… et trouver encore le moyen d’en accuser son voisin, je crois que ça résume à peu près la mentalité franchouillarde.

  13. Dr Slump

    Tout le monde se fout du couvre-feu, oui, enfin bon, ça pousse quand même quelques catégories à pousser des cris de détresse. Par exemple un collectif d’étudiants a poussé un grand cri de douleur sur Contrepoints, hier: « aïe ! »
    Cris de détresse dont le gouvernement se fout complètement, et en plus de se foutre du contrefeu (ce n’est pas un lapsus) en fait tout le monde se contrefout de la détresse dans laquelle ça met les autres.

  14. P&C

    La communication du gouvernement s’axe sur « si le virus diffuse et le confinement continue, c’est de votre faute, français indisciplinés ».
    La com ubuesque avec Carlito et l’autre youtubeur vont dans ce sens.

    Il ne faudrait surtout se remettre en cause, n’est-ce pas …

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Ben oui, la logique est simple :
      L’état peut tout
      Les dirigeants sont compétents, donc normalement ça doit bien se passer.
      Si ça marche pas, c’est que des saboteurs sont à l’oeuvre.
      Il faut donc punir les saboteurs.

      C’est du raisonnement digne du comité de salut public (à ne pas confondre avec un quelconque conseil de défense, rien à voir)

      1. Aristarkke

        C’est l’algorithme soce dans toute sa splendeur. Si la réalité ne fonctionne pas selon la théorie, c’est la première qui a tort…

  15. Patrick

    Rien à voir (quoique),mais des conseils pour un bon modèle de 308 à verrou (pas la Peugeot) polyvalent?
    J’hésite entre la CZ Range ou Tikka…

    1. Jean

      Les CZ sont de bonne facture j’en ai une en 22, très précise avec les bonne munitions.

      Pour le .308 je compte prendre un Howa 1500, moins cher que CZ ou Tikka et de très bonne facture aussi.

      Maintenant j’achète en pièces détachées, pour les canons : https://armeca-vpc.fr/epages/1e13d108-dbfb-4e1b-a5a5-41fabb8c1a54.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/1e13d108-dbfb-4e1b-a5a5-41fabb8c1a54/Categories/%22Actions%20/%20Canons%22/Actions_canonnees

      Et pour les crosse j’aime bien les crosses Oryx, 400€ environ.

  16. glot

    Hier au JT du soir de TF1 (ou France 3), ils ont dévoilé les chiffres des personnels soignants qui refusent de se faire vacciner.
    83% à l’hôpital et probablement le même pourcentage dans les EHPADS
    Veran qui a du faire pression pour ne pas diffuser ces chiffres, se prend une grosse claque dans la gueule

    1. Husskarl

      Visiblement les généralistes qui avaient commandés des doses de poison peinent à trouver des cobayes:
      lci.fr/amp/sante/vacciner-astrazeneca-covid-19-au-cabinet-le-casse-tete-des-generalistes-2179812.html

      1. Pythagore

        oaoooo, une fiole par médecin. Elle est livrée par camion blindé, entouré de 2 chars et 15 gendarmes mobiles pour la livrer en toute sécurité ? Ah ben non, y’a pas assez de candidats pour l’injection.

      2. sam player

        P’tain cette organisation de m**** !
        L’administration dans toute sa splendeur…

        Si A et nonB et CxDH et Log(J) >K….

        1. sam player

          C’est comme pour les masques : le jour où l’administration ne s’en est plus occupée, il y en a eu à profusion… et 10 fois moins cher…
          moins de 5€ les 50 en ce moment…

      1. pabizou

        Vu qu’on en manque, de soignants, le petit marquis risque de pas être déçu par les réactions . Je serais peu étonné qu’un certain nombre lui explique que sa startnaycheun il peut s’asseoir dessus tant qu’on ne sait pas de quoi il leur parle

      2. Husskarl

        En somme, vous êtes libre de choisir ce qu’on vous préconise, en cas de mauvais choix, le bon choix sera obligatoire. Merci kamarades.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      il semble que le mignon poudré ait décidé que les soignants seront vaccinés, parce qu’il sait mieux qu’eux ce qui est bon pour eux. Ils ne sont que médecins, tandis que lui, il est énarque et président.
      https://www.lesechos.fr/politique-societe/emmanuel-macron-president/exclusif-covid-19-emmanuel-macron-veut-rendre-la-vaccination-obligatoire-pour-les-soignants-1295350
      Je ne suis pas persuadé que les prendre à rebrousse poil soit la meilleure stratégie. S’ils se mettent massivement en arrêt, on fait comment ?

  17. LaVitreCassée

    Dans le « canard enchainé » du jour que j’ai sous les yeux: Des journalistes de BFMerde TV et des consultants santé de la chaîne (dont certains cadors de l’APHP) se sont fait choppé le 27 Février par les flics dans un restaurant clandestin…
    Prunes pour les journalistes et garde a vue pour le restaurateur !

    Toutes ces petites salopes qui nous donnent des leçons et utilisent la peur tous les jours se foutent bien de notre gueule. Encore une démonstration que ce virus est une arnaque.

      1. Higgins

        La France apaisée (suite) : https:/ /www-leparisien-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.leparisien.fr/amp/oise-60/violences-urbaines-dans-l-oise-des-renforts-policiers-face-a-une-situation-tres-preoccupante-03-03-2021-8426959.php

        1. sam player

          « Car interpeller les individus pendant l’action reste difficile. « Avec les tirs de mortiers, c’est compliqué car ils nous tiennent à distance », commente un policier. »

          Un effet involontaire certainement 😀

          Message délivré : vous ne voulez pas être em…bêté par les flics, utilisez des mortiers…

      1. pabizou

        Ca doit être le réchauffement climatique qui favorise l’instabilité des vents, du coup les girouettes ne savent plus à quel saint se vouer .

  18. Higgins

    Totalement HS mais le billet rédigé par le Dr Maudrux suite à sa convocation par le conseil des toutous, pardon de l’ordre, est à lire : https:/ /blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2021/02/23/ordre-des-medecins-et-liberte-de-prescription-de-pensee-dexpression/

    1. Pheldge

      Bah, l’ordre des médecins, c’est un peu comme le PNF, c’est des professionnels de la profession, des gens au dessus de tout soupçons, il n’accuseraient jamais sans preuves solides. D’ailleurs Maudrux est un dangereux récidiviste, allez, Major, 4 ans dont 3 avec sursis, ça me semble raisonnable en regard des faits … 😉

        1. sam player

          Exactement ce que je me suis dit il y a 3 minutes… mais je voulais pas remuer le couteau dans la plaie… empathie toussa 😀

        2. Pheldge

          pas la nouvelle, plutôt certains commentaires, officiels ou autres …tiens en voilà un encore :
          lefigaro.fr/actualite-france/affaire-nicolas-sarkozy-l-appel-a-la-raison-du-president-du-tribunal-de-paris-20210303
          Par contre, pour Ferrand, Bayrou … on attend toujours le PNF quant à Urvoas, circulez, rien à dire …

          1. Pheldge

            je reconnais une « certaine sensibilité » à l’idée de « l’impartialité du juge » , la collégialité, après avoir été à deux reprises victime de l’arbitraire administratif … ça laisse des traces et pas que de freinage ! 😀

          2. Aristarkke

            Par contre, pour Ferrand, Bayrou … on attend toujours le PNF quant à Urvoas, circulez, rien à dire …
            kamdubien, Philou, kamdubien…

  19. Higgins

    Autre HS qui montre que derrière la façade, la réalité n’est pas très reluisante. Doit-on y voir les effets délétères d’une CGT un peu trop à l’aise : « Nucléaire : EDF mis en demeure après une inspection surprise à Flamanville | Les Echos » (https:/ /www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/nucleaire-edf-mis-en-demeure-apres-une-inspection-surprise-a-flamanville-1294988)

  20. ~~Tribuliste~~

    Il est urgent de mettre en place un message de rappel diffusé sur tous les médias offrant du direct : « rentrez chez vous chers français c’est 17h55, dans 5 minutes vous serez considéré comme ennemi de l’ânation…ne risquez pas de vous exposer à la vindicte populaire »
    Avec en fond sonore un appel du muezzin ce serait raccord avec la vision sociétale de Bichon premier.

      1. k2000

        la voix , important la voix, une bonne voix rauque qui rassure : Agent Spécial Jason Gideon FBI porté disparu…

        Patrick Floersheim la voix FR…. michael douglas etc…

        en vraie tu lui confies pas trop les gosses mais bon..

    1. baretous

      Dans les rues de Nice ou habite un de mes frères il y a eu à un moment donné des hauts parleurs dans les rues clamant: « Alerte covid!…blablabla..

      1. Le Gnôme

        C’est la version moderne du guet de l’Ancien Régime qui clamait dans les rues : Dormez en paix, bonnes gens, le guet veille.

    2. bob razovski

      Bien préciser « rentrez chez vous chers français QUI NE TRAVAILLEZ PAS ». Parce que pour ceux qui bossent, y’a ausweiss et question horaires, c’est open bar.

  21. Husskarl

    Le Mississippi fait comme le Texas et se libére de toutes les lois liberticides qui avaient été érigées sous prétexte du covid.

    1. durru

      C’est marrant, lorsque je cherche « Mississippi » sur le net (duck, pas gogol), la première info qui sort est :
      Mississippi passes bill to ban transgender youth from women’s sports
      Pour l’info sur les masques, faut chercher, c’est bien enfoui…

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Il flotte comme un parfum de secession…

      Il faut dire qu’après les tensions autour des élections de novembre, au lieu de jouer l’apaisement, Biden agite le chiffon rouge en affichant sa complaisance avec les LGBT ou les BLM. c’est à se demander s’il ne cherche pas l’affrontement.

      1. durru

        Il cherche rien, c’est son logiciel qui est (très) mal fichu. Un peu comme Macron. On va s’amuser pareil, mais à une autre échelle.
        Il peut simplement pas s’empêcher : Hillary parlait de deplorables, lui évoque « Neanderthal », c’est plus classe.

    3. Arthur H

      Une chose qui chapeaute la santé pour biden a dit à la population du Texas qu’ell ne devait pas écouter le gouverneur et que les citoyens étaient libres de continuer à porter le masque, se confiner, etc …

        1. Arthur H

          C’est précisément ce que je voulais porter à vos esprits: le socialiste c’est la liste, via la loi, de ce que tu peux faire alors que le libéralisme est, à l’inverse, la liste de ce que tu ne peux pas faire.

          1. durru

            A vrai dire, ils ont les chochottes, car si dans ces Etats on observe rien d’extraordinaire suite à la levée de ces mesures liberticides, ils auront par la suite beaucoup de mal à continuer à demander l’application de ces mesures ailleurs. Et un soce qui ne décide rien pour les autres n’existe pas.

  22. Pythagore

    HS: ca y est Mutti a annoncé le « Fahrplan » pour les prochaines semaines.
    Si le taux d’incidence est en-dessous de 50 pour x jours, blablabla, si il est au-dessus de 50 pour plus de 3 jours, blablabla, rien compris tellement, y’a de règles.
    Un geste aurait été d’offrir le pastis gratos lorsque le taux passe à 51, mais rien de tel de prévu, par contre les tests rapides vont devenir « gratuit », ce qui m’arrange parce que pour rentrer en France, cela va bientôt me coûter plus cher en tests qu’en billet d’avion.
    Ah si j’ai retenu une chose, on va p-e avoir le droit de faire du sport à nouveau, ce truc qui était bon pour la santé ds le monde d’avant.
    Il y a 3 semaines, Mutti parlait encore de lever les mesures à partir d’un taux de 35, cette limite a disparu de la circulation, maintenant c’est 50. Cohérence, qd tu nous tiens.
    Les signaux faibles sont probablement suffisamment fort pour ne pas pousser le bouchon trop loin.
    Décisions pour notre santé, pas pour un quelconque agenda politique, ca va sans dire.

    1. Le Gnôme

      La courbe des personnes atteinte baisse franchement, il est peut être temps de lâcher du lest.

      /experience.arcgis.com/experience/478220a4c454480e823b17327b2bf1d4

      1. pabizou

        La courbe ils s’en foutent, quand elle baisse trop ils la font remonter si ça les arrangent . Vu que l’info commence petit à petit à circuler et que les remontées préfectorales font sans doute état d’un ras le bol qui grossit ils ne vont pas tarder à se sentir coincés . Si l’OMS enfonce le clou en validant les traitements à l’ivermectine qui ont bien fonctionné en Inde la mascarade pourrait se finir plus tôt qu’espéré par les mafieux de service .

      2. Pythagore

        aarrgghh mais vous n’y pensez pas y’a les variants tous plus contaminant et dangereux les uns que les autres, il faut être extrêmement prudent sinon ca va repartir (discours des dernières semaines).
        En fait la baisse était franche puis il y a maintenant un espèce de petit rebond. Cela peut-être un effet d’optique lié à la reprise des cours ds les écoles, sachant qu’ils distribuent des tests et les enseignants sont sensés être testés 2x par semaine. Plus de tests, plus de cas positifs.

      3. baretous

        « il est peut être temps de lâcher du lest. » » hop hop ! pas si vite! Dans notre département il a été demandé depuis quelques jours de lâcher du lest… mais nom de Zeus comme par hasard la courbe des décès repart à la hausse ( titre du journal en gras) mais dans le corps de l’article que peu de gens lisent on parle de morts TOUTES CAUSES CONFONDUES ! on parle pas ou plus de covid!

        passez muscade et poivre vert avec un soupçon de cannelle…

    2. pabizou

      Un juriste allemand dénonce les mesures abusive ce matin sur lecourrierdesstrateges.fr . C’est la 2eme fois que la presse française se garde bien de parler des endroits où ça commence à merder, en particulier en Allemagne . Je n’ai lu l’article qu’en diagonal, je ne sais pas si c’est une plainte ou un article d’opinion

        1. pabizou

          Au Danemark, ça fait 3 semaines au moins que ça dure . Par contre, pas sûr que les restrictions covid soit la seule raison

          1. pabizou

            Sur l’ivermectine l’ANSM doit donner une réponse fin du mois de mars mais précise que les médecins ont la liberté de prescrire . On va bientôt savoir jusqu’où ils sont prêts à aller dans la corruption et la connivence avec les labos .

            1. MCA

              Ce serait marrant que tous les toubibs se mettent à prescrire de l’Ivermectine comme des enragés et que les labos soient contraints de se mettre le « vaccin » à un endroit que la décence m’interdit de citer.

            2. Pheldge

              inquiète toi pas, que ça va être une autorisation temporaire, limité, donnée du bout ds lèvres avec des tonnes de recommandations et restrictions, subordonnée à une étude qui prendra de longs mois …

              Et pendant ce temps là « le vaccin est le seul moyen bla bla bla … »

              1. pabizou

                Une RTU est une RTU, ceux qui utiliserons l’ivermectine sont toubibs et savent ce qu’ils font . Le baratin des vaccins n’aura d’effets que sur ceux qui crèvent de trouille et qui ont depuis le début gobé l’appât, la ligne et même la canne et le moulinet . S’il y a un traitement efficace contre le covid le vaccin ne présente quasiment aucun intérêt tel qu’il est présenté aujourd’hui + l’inconnu d’une techno nouvelle pour ma part je ne me pose même pas la question, je prends le traitement

              2. Pythagore

                « Le vaccin est le seul moyen », ben non maintenant y’a les mononono, les monocloclo, les monoclonaux que même Trump il en a pris, eux ont déjà leur ATU, no problem. Par contre l’ivermectine, molécule éprouvée, pas cher, ohlla on étudie le dossier, les études sont contradictoires (p’t’être parce qu’elles sont en anglais, ils ont pas tout compris ?).

      1. Pythagore

        Arrrgggg un juriste qui aide l’AfD, relayer un bonhomme pareil arrghhhh.
        Non en fait apparemment il a servi de consultant technique à l’AfD mais ne les supportent. Qd on cherche sur google, c’est malgré tt les premiers liens qui sortent.
        Sur le site original, il est présenté comme auteur invité, article réservé aux abonnés, donc la diffusion ne sera pas très grde. C’est une tribune avec une facon intéressante de présenter les chiffres d’ailleurs.
        https: //lecourrierdesstrateges.fr/2021/03/03/un-juriste-allemand-attaque-le-confinement-le-politique-a-perdu-toute-mesure/

  23. LaVitreCassée

    Dans l’affaire du restaurant BFM, il semblerait que l’on retrouve ce cancrelas de C.Barbier (amazing surprise!) parmi les contrevenants… Gerbant mais pas surprenant !

      1. LaVitreCassée

        Y’a Christophe Rapp aussi qui apparemment (je reste prudent car source twitter) faisait partit de la bande, voilà le discours qu’il tenait en octobre :

        1. pabizou

          Si tu suis son raisonnement jusqu’au bout on e demande si on se suicide tout de suite ou juste après lui . Quel con!! Comme si l’humanité n’avait jamais été confronté à une sale bestiole .

      1. P&C

        Juste un accident de porte de voiture et d’écharpe. Pour quelqu’un que je n’apprécie pas, je préfère celle de Thiemo de Salzbourg.

  24. Reddef

    Rien de nouveau sous le ciel les riches s’ acoquine avec le pouvoir et tout ce petit monde sauvegarde ses intérêts personnels.
    A eux la victuaille bio et de qualité et les endroits où il fait bon vivre, aux pauvres McDo et consorts et les quartiers pourries.
    Non rien de nouveau .

      1. MCA

        Niet !

        Je fais du bio pour moi et la qualité est extraordinaire.

        Par contre le facteur prix et échec éventuel ne comptent pas.

        Si ça foire, je vais au marché 🙂

        1. durru

          Tu fais du bio, labellisé bio ? Ou tu parles seulement des procédés de production ? Parce que pour les bobos, quand ils disent « bio », tout ce qui compte c’est ce qui est écrit sur l’étiquette…

        2. Pheldge

          bien sûr que tes légumes sont meilleurs, mais c’est une petite production, avec des variétés différentes de celles du commerce qui ont un cahier des charges bien différent et contraignant, et surtout répondent à ce que demande le consommateur. Les meilleures tomates que j’ai mangées de ma vie, c’était celles du beauf de son jardin en région parisienne. Mais ce sont de grosses tomates, pas les standards auxquels la clientèle est habituée. Pas cultivable même en agriculture raisonnée.

        3. Aristarkke

          Feu mon père faisait son jardin potager sur une cinquantaine de m². Ses tomates et ses haricots verts étaient extra. Mais il y passait un temps certain et si ce temps avait été rémunéré, ses tomates en particulier, auraient explosé les prix du bio fois deux au minimum.

  25. MCA

    Tout va bien pour les picousés, dormez tranquilles :

    https:/ /olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/03/03/albert-bourla-pdg-pfizer-israel-laboratoire-du-monde/#more-80925

    1. pabizou

      Oui, mais chez nous les abrutis sont plutôt pas mal non plus . Le fig, faut rendre les vaccins obligatoires pour les soignants? 75% de oui . Ce pays est en phase terminale, c’est hallucinant!!!

      1. Higgins

        Surtout que ce matin aux infos, ils parlaient d’un type qui après avoir été vacciné avec le Pfizer s’est mis à voir flou lorsqu’il rentrait chez lui. Arrivé à son domicile, il a rappelé le centre en indiquant les symptômes. Ce dernier lui a demandé de revenir tout de suite au centre de vaccination en se faisant accompagner bien sûr vu son état. De retour au centre, il a immédiatement été reçu par le médecin qui chapeautait l’opération.

      2. Pierre 82

        Je pondère: 75% des lecteurs du Figaro se prononcent en faveur du vaccin obligatoire. Mais c’est quoi, le profil des lecteurs du Figaro actuel? Personnellement, je me les représente comme des retraités qui se chient dessus de peur d’attraper la Maladie, et qui d’ailleurs ont peur de tout, en passant 10h par jour devant BFM.
        A l’heure actuelle, qui lit encore les journaux, mais surtout qui est prêt à payer pour s’abonner à un torchon? C’est une toute petite partie de la population au profil de vieux con, et donc, amha, l’échantillon est vachement biaisé.

        1. MCA

          75% des lecteurs du Figaro

          C’est rigolo le côté suggestion de ce titre.

          La vraie question à se poser est : combien y-a-t’il de lecteurs du Figaro?

          Réponse :

          En tête de ce classement des quotidiens nationaux, « Le Figaro » domine largement avec 25,99 millions de lecteurs par mois.

          Par mois…. ce qui fait 860 000 par jour et donc 75% qui sont pour la picouse font 645 000 personnes.

          Nous sommes 67 millions… no comment….

          1. Pheldge

            ça reste un échantillon représentatif de l’électorat de droite … Ah, on voit que le Très Sublime manque pour t’esspliquer le B-A-BA des stats 😉

            1. MCA

              « ça reste un échantillon représentatif de l’électorat de droite … »

              Ceux là même qui utilisent une cabine téléphonique comme salle de réunion? (Sarko TM).

              Pour info, la très sublime se porte bien et bosse comme une damnée.

            2. Pheldge

              Tssss, cette mauvaise foi, pire que sam et Al réunis ! tiens, là c’est encore mieux : 82 % pour l’obligation vaccinale des soignants !
              lepoint.fr/sondages-oui-non/la-vaccination-contre-le-covid-doit-elle-etre-obligatoire-pour-le-personnel-soignant-05-03-2021-2416489_1923.php

              1. sam player

                Je viens de voter, c’est descendu à 81.5% hi hi

                D’un côté c’est qque chose comme 60% qui veulent se faire vacciner, mais 80% pour le rendre obligatoire (carrément) pour les soignants. Ça ressemble à du NIMBY… ils ont une bonne raison… pour les autres… comme d’hab

    1. durru

      Rooh, Major, faut tout vous expliquer !
      Vous partez dans un autre pays de l’UE et de là vous allez où vous voulez. Ils ont pas encore mis la main sur les forces de police des autres pays, pour qu’ils contrôlent et retiennent tout citoyen français. Pas encore l’URSS, la vraie, c’est à deux doigts et une balle distance…

      1. Husskarl

        Heureusement la Suède est l’Est semble mal parti pour suivre sans sourciller cette bêtise, mais nous sommes sur une trajectoire qui aurait fait halluciner Soljenitsyne …

    2. pabizou

      Je ne sais pas pour vous mais j’ai l’impression que les mois à venir sentent le pourri . Toute l’Europe marche sur la tête et nous ne sommes pas les derniers . Tout le système est à bout de souffle et ça va tanguer grave d’ici peu

    3. Pierre 82

      C’est vrai, cette histoire? Je n’ai vu ça nulle part, et je suis étonné que sur les sites que je fréquente d’habitude, ça n’ait pas rué dans les brancards.

        1. Pierre 82

          Damned. Saloperie
          Déjà que je ne peux plus aller voir la sœur en Belgique, et que mon épouse ne peut plus voir son frère et sa sœur au Luxembourg pour cause de frontières fermées.
          En fait, il n’y a pas que le Macron et le Castex qu’il faut virer d’urgence. Tout la classe politique européenne est infectée. Y’a du boulot.
          Punaise, on est mal

          1. Pythagore

            Même par les petites routes ?
            Sinon, il suffit d’aller prendre l’avion à Francfort ou à Genève, décret débile de gratte-papier. La circulation dans l’EU n’est pas interdite, par contre test PCR de moins de 72h avant le retour obligatoire.

                    1. Pheldge

                      on restera dans le classique de chez Holcim ou Lafarge, t’inquiète, tu couleras direct, ça sera rapide 😉

          2. Pheldge

            quelle idée aussi que d’aller vivre dans des pays de sauvages ! Ils auraient pu aller vers le sud, vers la civilisation africaine … 😉

      1. MCA

        @Pierre 82 4 mars 2021, 18 h 21 min
        « C’est vrai, cette histoire? »

        Je le voyais en sens inverse moi qui suis habitué aux tropiques, les lieux de destination refusent sauf motif impératif la venue des métropolitains.

        Par contre si nous avons interdiction de quitter l’Europe quelque soit la destination, c’est très différent.

        Je ne sais pas ce qui se trame mais cette situation pue depuis le début.

        1. Pierre 82

          Dès la fin de la deuxième semaine du premier confinement, mon opinion était faite: on se foutait de notre gueule. C’était il y a presque un an déjà.

          Sinon, chaque fois que j’entends une nouvelle, j’ai tendance à être sur la défensive. Il y a des fausses infos de tous côtés. Mon épouse étant fan des Q-Anon, je vois bien que des deux côtés – clairs et ovscurs – de la force, on nous prend pour des billes…
          En fait cette interdiction a été promulguée fin janvier, et je n’en ai trouvé trace dans aucun blog – ceux que je lis, donc plutôt du côté obscur – et je m’en étonnais. Distraction, sans doute…

  26. P&C

    Hors sujet : finalement, j’ai craqué, et ai vidé mon sac devant mon boss…
    Du coup, celui ci me demande de réfléchir à mon avenir dans la boite. De mon coté, j’ai pris rendez vous avec le CMP…

    1. Husskarl

      Reconversion, entrepreneuriat ? (Tu peux peut-être te mettre en arrêt pour psy ou pour covidisme pendant un temps si tu veux réfléchir.)

          1. P&C

            Plus que ça. La vérité est que je n’en sais strictement rien… j »avais commencé un bilan de compétence, mais je n’ai pas pu le terminer, prenant un job dans une autre région…

        1. sam player

          P&C se décide enfin à demander sa dulcinée en mariage :

          toc, toc, toc…
          – bonjour madame, je viens voir Gwendoline
          – ah, désolée, elle est décédée il y a 4 ans

          😀

    2. Dr Slump

      « celui ci me demande de réfléchir à mon avenir dans la boite »
      En clair: remettez-moi votre démission, et bye bye.
      Tu t’es tiré un missile dans l’aile avant même ton décollage.

              1. P&C

                Je sais, en plus je n’ai aucune attache. J’ai été con de miser sur cette boite et d’avoir refuser mon concours, mais en même temps, j’ai toujours été con lorsqu’il s’agissait de boulot.
                – j’ai fait des études au lieu de garder mon job de tech hospitalier.
                – j’ai refusé d’entrer à l’armée comme sous off (le capitaine que j’avais rencontré m’avait dit « vous ne manquez pas de courage et de volonté, mais vous êtes fait pour commander des machines, non des hommes ». Ce qui est vrai, les années, même en temps que prof, et mon bilan de compétence n’ont fait que le souligner. J’ai le charisme d’une huitre, au mieux je suis intimidant).

                    1. P&C

                      @Higgins
                      Si tu penses à l’armée, je ne peux plus : trop vieux. Et trop gros aussi, même si j’ai battu des petits jeunes de 20 ans GAV aux épreuves de sport de gengen.
                      (j’ai fait ce concours uniquement pour sortir les c*uilles et faire taire mon daron sur le sujet).

                    2. Higgins

                      Merci pour l’âge. 36 ans ne me paraît pas être un âge trop élevé pour entamer une reconversion. Je ne pensais évidemment pas à l’armée des Indes.

                    3. P&C

                      @Higgins.
                      J’avais pensé aux POE en informatique, notamment le métier de data scientist. Y en a, j’ai les qualifications nécessaires pour y prétendre.
                      Le problème est que je suis spécialisé dans les données de chimie et de spectros, alors que la data science porte plus sur le marketing et la finance. Faudrait que je puisse faire un stage dans une boite de data pour voir comment ça se passe et si ça peut coller.
                      Je ne serai pas le premier à faire ce choix : deux de mes anciens collègues de thèse ont fait pareil, l’un est devenu expert sur AWS, l’autre chargé de projet (alors qu’elle n’avait jamais codé une ligne de code de sa vie !).
                      Sinon, concours… j’avais eu les douanes, je pourrai recommencer. Un pote, pourtant super bon en sciences, est devenu contrôleur des impôts… le cnrs lui a chié dessus lorsqu’il a fallu lui créer un poste permanent, et avec sa femme et ses mômes, il ne peut plus repartir dans sa belgique…

                    4. durru

                      @P&C
                      Je veux pas être méchant, mais t’es un peu trop « étatiste ». Trop à chercher des terminologies, des classifications, des activités normées, enfin, il me semble. Essaie de te libérer de tes propres chaînes mentales… Bon, faut peut-être sortir d’abord de la dépression, on est d’accord.
                      Si niveau communication ça va pas, soit tu fais des efforts pour changer ça, soit tu te trouves des activités où ça compte peu.
                      Mais une activité dans un collectif de plusieurs dizaines de personnes et/ou une gestion de projet ne me semblent pas correspondre à ton profil actuel. D’où peut-être aussi le malaise…

                    5. sam player

                      «Trop à chercher des terminologies, des classifications, des activités normées,…

                      Bien observé, il cherche des cases, et à remplir la case…

                    6. P&C

                      @Durru et sam player

                      Je ne serais pas étonné que ce soit le cas. J’avais été surpris par le déroulement de carrière d’Albundy, qui faisait des trucs qui n’avaient à priori rien à voir avec sa formation initiale.
                      Des conseils pour élargir ma vision et découvrir des opportunités ? (je pensais refaire un bilan de compétences, mais je risque de ne rien apprendre de nouveau…).
                      Oui, le management et le travail en équipe, ce n’est pas mon truc. Biais causé par ma personnalité et la recherche sans doute, mais je sais que je suis inapte au commandement et que je travaille bien mieux en autonomie. Le manque de confiance en soi aussi sans doute… (un de mes dirlos de recherche de l’époque se demandait si je n’étais pas autiste asperger ou schizoïde… car j’avais le même comportement que son fils qui lui avait été diagnostiqué asperger).
                      J’avais fait des efforts pour améliorer ma communication et ma sociabilité (d’où avoir pris des boulots de profs !), mais j’ai baissé avec mon boulot actuel…

                    7. sam player

                      « J’avais fait des efforts pour améliorer ma communication et ma sociabilité… »

                      C’est idiot, on est comme on est et il vaut mieux trouver son activité en fonction de son tempérament.
                      C’est un peu (beaucoup même) comme dans la vie affective : se forcer ça sonne faux et le naturel revient au galop, il y a tromperie sur la marchandise.
                      Faux et usage de faux, ça va chercher dans les combien ? 20 ans !

                    8. durru

                      @P&C
                      je pensais refaire un bilan de compétences
                      Bah, c’est là le problème : les compétences, ça peut s’acquérir. Ce qui compte vraiment, c’est faire un bilan de personnalité, voir ce qui t’intéresse, ce qui te rebute, quel genre d’environnement te convient, etc.
                      Apprendre des choses, c’est possible à tout âge, à condition d’être motivé. Changer de personnalité, un peu moins…

                    9. Pheldge

                      bilan de personnalité type du djeun’s d’aujourd’hui, basé sur un « échantillon représentatif » que j’ai sous la main :
                      – qu’est-ce que tu aimes ? les copains, les jeux vidéos, facebook, séries TV
                      – qu’est-ce que tu veux faire ? rien, ah si, gagner beaucoup de fric pour partir en vacances, s’amuser avec les copains
                      – qu’est-ce que le mot travail évoque pour toi ? pfff, galère …
                      – bon, ça y est, c’est fini les questions chiantes ? qu’est-ce qu’on mange ce soir ? 😉

            1. Opale

              Ne pas subir la situation plus longtemps, c’est surtout faire le nécessaire pour la faire cesser sans attendre que ce soit l’autre qui te foute dehors. Ça me fait penser à ces personnes qui sont dans des relations toxiques, mais qui ne veulent pas prendre la décision de partir parce que c’est trop pénible ou contraignant.
              Sois plus proactif et n’attends pas que la solution tombe du ciel…

            2. Jacques Huse de Royaumont

              L’idée de Data scientist est bonne si tu as déjà un on bagage mathématique ou statistique. On en demande pa mal, en ce moment, et dans tous les secteurs.
              Sinon, les cabinets de conseil ont toujours besoin de monde, c’est une solution à moyen terme.

        1. Dr Slump

          C’est très bien mais si tu viens de tout lui déballer, tu n’as plus aucun atout pour négocier une sortie honorable. Te reste plus qu’à te mette en arrêt en effet, et de faire durer. Mais à ce jeu-là, le patron dispose aussi de moyens pour te faire chier. En tout cas tu peux tirer une croix sur le chèque de départ.

            1. Dr Slump

              Putain mais personne n’a appelé l’inspection du travail, si c’est aussi pourri dans cette taule? Et t’es resté tout ce temps sans rien tenter?

              1. P&C

                En tout, depuis que j’y suis (ça fera 3 ans), pour ce que je sais.
                – 1 harcèlement, dépression, rupture conventionnelle. Le harceleur a été muté ailleurs.
                – 1 longue maladie.
                – 1 dépression + rupture conventionnelle. La déléguée du personnel, qui avait lancé la charge contre la directrice. Tous les autres se sont dégonflés, et moi j’étais en télétravail…
                – 1 intérimaire viré avec fracas suite à sa demande de mise en retrait suite à l’apparition du covid (le pauvre paniquait… à tord sans doute. Mais de là à ce que les cadres bien planqués chez eux donnent des leçons à ceux qui vont bosser sur site…)
                – 1 suicide chez les commerciaux
                – 2 agents techniques virés car ils se sont boxés dans le labo.

                Suite à l’affaire de l’intérimaire, la perverse qui nous servait de directeur a été recasée, puis « remerciée », et sa seconde l’a remplacé.
                L’ambiance ? ben y en pas. C’est la première fois que je travaille aussi longtemps dans le privé, je n’avais jamais vu ça avant… même dans la boite de BTP de mon oncle, pourtant un homme particulièrement rugueux (et intimidant pour moi à l’époque, l’intello toujours isolé et plongé dans ses bouquins), c’était mieux…

                Je crois que je sature de faire tout le temps la même chose et de travailler avec de la merde (au sens littéral du terme), à bosser quasiment tout seul…
                ça s’est ressenti sur mon comportement et ma tolérance à la crasse… (je me demande si les gens qui bossent en abattoir évoluent de la même manière… s’habituant au sang et à la violence, ou alors s’ils utilisent des dérivatifs (alcool ?)).

                Le pompon je pense a été de m’être fait déléguer le travail du thésard.
                Autant scientifiquement ça se tient car c’est moi qui sait me servir des appareils (et de toute façon le seul dans cette turne à être assez con pour faire ce job), mais vu la simplicité de la tache, même un singe pourrait le faire (du coup, je me désintéresse des taches à effectuer et commet des erreurs, ce qui a des conséquences sur le nettoyage des bases de données que mon travail alimente, c’est le principal grief que mon boss a envers moi. Et plus je déprime, plus je fais des erreurs…). Il aurait donc pu s’en charger (en général, les thésards font leurs manips, sauf urgence, surtout en dernière année, où là ils délèguent un max car ils doivent écrire. Le gus est au début de sa thèse…), ce qui m’éviterai de me retrouver encore avec de la poussière de merde séchée dans la barbe et jusque sur mon oreiller… pour son projet. J’ai pris cette « délégation » comme une humiliation personnelle. J’en était à cogner les murs pour me calmer (là aussi c’est une alarme : je suis de nature très calme, mais hyper violent et incontrôlable si je me met en rage).

                En 2020, suite au premier confinement, 7 mois à ne faire quasiment que ça…
                J’ai respiré et repris du poil de la bête lorsqu’il a fallu faire les développements de calibration (à la base, ce n’était pas dans ma fiche de poste, un technicien n’est pas sensé faire des choses dévolues à des ingénieurs, mais je suis qualifié dans ce domaine, j’avais donc demandé de le faire pour sortir de la routine. Le plus drôle est que je me suis servir d’une phase de dépression et de manque de travail pour me former en python et machine learning la première année, ce qui a bien servi récemment)(je suis également le seul à savoir me servir du logiciel utilisé pour créer ces calibration en rapport avec ces spectros), mais juste retomber dans les séries de merde à traiter m’a fait replonger…
                Début de semaine, j’en étais à bouffer de la bouffe périmée pour tomber malade… donc, oui j’ai craqué.

                Il y a d’autres choses dans cette turne, comme le refus de formation, ou encore la violation de convention collective dans le cas d’une collègue agent technique mais qui devrait être statutairement technicienne.

                  1. Husskarl

                    Inspection du travail + inspection de la médecine + fais toi porter pale. C’est à faire pour soi et pour les autres aussi.

                    1. Higgins

                      On utilise les armes qui existent qu’on se considère libéral ou pas. L’inspection du travail en est une. Comme tu le dis, on n’est pas propriétaire de son travail et parfois, le salut est bien dans la fuite. P&C doit chercher ailleurs une herbe plus verte. Pour autant, il est bon de laisser des mines.

                1. Higgins

                  Il ne reste plus qu’à négocier une rupture conventionnelle et à construire et conduire un nouveau projet. Ne jamais subir.

              2. sam player

                « Putain mais personne n’a appelé l’inspection du travail,… »

                Ça me fait doucement rigoler de lire ça sur un site libéral : en appeler aux instances qui pourrissent la vie des employeurs.

                Le travail n’est pas un droit : quand ça ne convient pas, tu te casses, point barre. Faut laisser les cons entre eux…

                (Dr, je t’ai cité toi au hasard, mais idem pour d’autres qui ont fait le même type de réflexion, le Major, HK…)

                1. Husskarl

                  J’assume comme dirait l’autre, j’utilise les moyens que j’ai sous la main en cas d’extrême, non pas par idéologie mais contre l’injustice qui touchera les autres. C’est pas toujours simple de partir même si ça reste clairement la meilleure solution.
                  Je ne suis pas un idéologue, donc je m’adapte.

                2. Dr Slump

                  Remet mon propos dans le contexte où je le mets: « personne n’a appelé l’inspection du travail, si c’est aussi pourri dans cette taule ? »
                  Je ne le ferais que si c’était vraiment justifié, pas pour des raisons de revanche personnelle.

  27. Husskarl

    Constat d’échec: i24news.tv/fr/actu/israel/1614497693-israel-coronavirus-le-coefficient-de-reproduction-en-hausse-l-epidemie-en-passe-de-se-propager

    oups

      1. P&C

        Je croyais qu’ils vaccinaient à fond et que le virus allait etre vaincu, notamment grâce au covipass ?
        On nous aurait menti ?

    1. pabizou

      C’est indiscutablement la preuve que le vaccin est indispensable…Ha ben non en fait, quelle surprise, ils n’ont pas réussir à faire en 6 mois ce qu’ils avaient échoué à faire en 10 ans ou plus…

      1. pabizou

        Une class action aujourd’hui contre le clowns, pas étonnant que les journaux en rajoute une couche sur les méchants variants . Ca c’est pour la France .
        Il semblerait qu’en Allemagne ce soit panique à bord pour ne pas perdre la face en reculant sur les mesures covid .

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Pour le coup, c’est franchement terrifiant si ça se confirme : nos peintres seraient juste en train de transformer une épidémie comme il s’en produit 2-3 par siècle en catastrophe sanitaire XXL. Ils sont vraiment dangereux et les empêcher de nuire semble impossible.

  28. Higgins

    Et la France est de plus en plus apaisée : https:/ /www.lyonmag.com/article/113828/lyon-gregory-doucet-a-la-duchere-apres-les-emeutes-pas-de-cours-vendredi-au-lycee-la-martiniere

  29. Nemrod

    Suis en congé cette semaine et je fais la Route des Vins de Bourgogne.
    Pas d’Hôtel vu que j’ai un appartement à Dijon.
    L’ ambiance est tristos…Beaune lugubre.
    Tout est fermé…même pas moyen de visiter la cour intérieure des Hospices.
    Les commerçants ont l’air de penser à une corde…
    Les places magnifiques sous le soleil d’habitude noires de monde qui bouffent et sirotent au soleil sont vides…
    Les gens vaquent le masque sur la tronche…sauf moi et ma famille…on les réserve aux flics si on les croise mais on essuie des regards mauvais.

    Ah nom d’une pipe…tout ça respire le gâchis et la mort.
    Celle là même que tous ces gens prétendent fuir..ils l’ont déjà dans l’âme et pas qu’un peu.

    Je balade ma mère…83 ans et veuve depuis 6 mois.
    Une jeunesse de misère et de brimades ont forgé son caractère… »c’est pas maintenant que je vais me faire mener par le bout du nez » me dit elle.

    Ce soir on a pris l’apéro chez ma fille et on a traversé Dijon désert en se foutant bien de tous les flics , de la bande de moutons descendant de très loin des Gaulois et de leurs nouveaux maîtres si prévenants.

    Mort aux cons et longue vie à vous.

    1. Zakmoriss

      Bon des nouvelles de la Suisse au cas où vous penseriez qu ils ont gardé leur bon sens.Ma fille de 4 ans est a a école française de Zurich donc petite section maternelle et ils ont eu la bonne idée de tester tout le monde hier.bilan: quarantaine pour tout le monde maternellev et primaire.Des enfants a a partir de 3 ans bloques 10 jours a la maison.Mon Dieu ils sont vraiment tarés.

          1. Zakmoriss

            Mon frère est médecin a Fribourg et m a raconté que les handicapés et malades mentaux sont pcrisé au moindre éternuement ou nez qui coule.

        1. Pierre 82

          Effectivement, drôle d’idée de mettre ses enfants à l’école française à Zurich…
          Quand j’étais au Luxembourg, j’ai mis mes enfants à l’école locale, les institutrices maternelles leur parlait en luxembourgeois et à l’école primaire, c’était en allemand. Aucun problème pour eux, et quand on est revenu en France (ils avaient de 5 à 10 ans), ils n’ont eu aucun problème non plus pour se réadapter.
          Par contre, 20 ans après, ils ne parlent absolument plus allemand.

          1. Zakmoriss

            J ai mis mon enfant a cette ecole car les Suisses sont de gros racistes.Et l allemand y est aussi enseigné.J ai vecu 8 ans au Luxembourg et c est vrai que c etait plus ouvert.Mais bon on peut pas tout avoir de gros revenus et qualité de vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.