Pass sanitaire : vous allez adorer vous faire pister

C’est avec un plaisir gourmand que les médias nous apprennent ces derniers jours les prochaines évolutions de la formidable application gouvernementable de suivi pandémique TousseAntiCovid : grâce à tout ce que la « French Tech » connaît de petits génies de l’informatique, cette dernière va prochainement intégrer le « pass sanitaire ».

Eh oui, à compter du 9 juin, la date choisie en France pour la mise en place du « pass sanitaire », l’application verra le déploiement du « carnet de rappel numérique », dont l’objet serait de permettre la traçabilité des cas contacts dans les bars, les restaurants ou les salles de sports. Cette nouvelle fonctionnalité qui revient donc à pister les potentiels infectés sera donc prochainement disponible dans cette application dont les versions se suivent et se ressemblent surtout dans leur opacité technique et de financement.

On se souvient en effet de la version précédente, StopCovid, parfaitement catastrophique à l’usage avec un drain notoire de la batterie, une anonymisation douteuse des données, un usage médiocre et finalement un impact nul dans la gestion épidémique.

Sa mise en place avait été l’objet de plusieurs polémiques non seulement sur son code, aussi franco-français que mal foutu, que sur les frais (consternants) qui avaient accompagné son déploiement et sa maintenance extrêmement coûteuse. La légalité même du financement de l’ensemble de l’opération est tellement sujette à caution qu’une plainte a même été déposée par Anticor pour favoritisme des sociétés concernées, illustration supplémentaire d’un capitalisme de connivence baveux dont toute cette pandémie n’aura été qu’une suite d’exemples tous plus sordides les uns que les autres, et tous plus évités et pudiquement oubliés par une presse devenue à ce sujet parfaitement inutile.

TousseAntiCovid, la version suivante, améliore quelques uns des points noirs des premiers essais (rassurez-vous : le financement reste toujours aussi propret), et l’évolution récente permet de dessiner la tendance globale qui vise à pousser tous les citoyens sur la version électronique du carnet de vaccination d’antan. Si le papier reste toujours possible pour les has-been et autres largués du progrès technophile, le smartphone semble de moins en moins contournable, et tant pis pour ceux qui n’ont pas les moyens (financiers ou intellectuels) ou qui n’ont juste pas l’envie d’avoir un téléphone portable pour simplement prouver qu’ils sont des humains fréquentables.

La norme est donc posée. Aux Français de s’adapter et tout ira bien.

Cependant, on ne pourra s’empêcher de noter quelques problèmes graves posés par cette nouvelle mouture : en fait, il n’y a aucune transparence sur la façon dont les données sont collectées, assemblées, conservés, et l’utilisateur lambda n’a aucune idée réelle de la nature même des données qui sont effectivement récupérées par l’application. Si l’on peut supposer que ces données sont collectées de façon raisonnable, l’historique de l’État en la matière impose de commencer par s’inquiéter, de poser des question avant de donner quelque acquiescement que ce soit.

Pire : cette application, dans la droite ligne de ce qui a été pondu jusqu’à présent, continue d’autoriser un copinage capitalistique de quelques gros acteurs proches du gouvernement pour continuer à toucher de l’argent gratuit du contribuable. Dans ce contexte, il est impossible de ne pas imaginer pour les données collectées toutes sortes de dévoiements parfaitement en ligne avec les intérêts particuliers de ces sociétés et pas du tout ceux de la collectivité.

Les dérives possibles sont si flagrantes qu’on en arrive au point où même le premier secrétaire du PS, l’insipide Olivier Faure, se retrouve à devoir rappeler des évidences sur des notions essentielles de libertés et de vie privée ce qui, de la part d’un organe politique qui a toujours été à la source des pires dérives attentatoires aux libertés et à la vie privée, laisse quelque peu songeur.

En pratique, absolument rien n’empêchera le pistage complet et total des individus avec cette application. Il n’existe en réalité aucun moyen simple, efficace de garantir le bon usage des données médicales collectées, la géolocalisation des individus,… permis par cette application. Il n’y a quasiment plus aucun contrôle démocratique des récoltes de données des individus ni sur le plan de la vie privée, voire intime, ni sur le plan médical.

Selon toute vraisemblance, ce « pass sanitaire » va devenir un véritable petit aspirateur à tout ce qui peut passer dans le téléphone. Oh, bien sûr, ce ne sera pas le cas au début où on peut parier sur affichage d’encadrement très ostentatoire. Mais l’usage, les besoins « impérieux » des administrations et des hommes de pouvoir, les petites retouches et évolutions progressives rendront progressivement tous ces encadrements caducs pour arriver au moment où cette application ne sera plus éloignée des meilleurs logiciels de contrôle social chinois.

Pour le moment, l’usage de ce bricolage douteux sera rendu obligatoire pour les événements de plus de 1000 personnes ce qui va indubitablement favoriser tous les événements de 999 personnes et moins. Reconnaissons d’ailleurs aux sénateurs le mérite d’avoir taillé dans les dispositions initiales – bien trop vastes – du projet de loi et d’avoir réussi à limiter la portée de ce nouvel outil de pistage gouvernemental puisque ce dispositif ne sera pas étendu aux activités du quotidien comme aller au restaurant, au musée ou faire du shopping, aller à l’hôtel ou en camping…

Mais on comprend que ces limitations seront temporaires et on devra s’étonner de tous ceux qui acceptent le principe de ce nouvel instrument de pistage, les naïfs et les idiots utiles qui croient que cela permettra de « revenir à la normale », chose qui n’est pas prévue et ne sera jamais dans les cartons, et qui pensent que la loi permettra d’encadrer la gourmandise étatique. Cela ne s’est jamais vu ni en France ni ailleurs, le temporaire durant toujours bien trop longtemps, la loi étant toujours modifiée, amendée, élargie, les usages étant systématiquement détournés pour toujours accroître les prérogatives de l’État sur le citoyen.

En réalité, ce « pass sanitaire » est une abomination liberticide qui doit être combattue car elle est idiote par nature et délétère par principe.

Par nature, parce que ce pistage de plus en plus invasif, intrusif, des individus dans leurs activités quotidiennes n’a plus aucun rapport avec l’objectif affiché au début, limiter le nombre de malades en réanimation. Il est clair que la stratégie n’a plus aucun lien avec le nombre de lits occupés, ni même avec le nombre de morts mais tout à voir avec des objectifs purement politiques : on veut montrer à la face du monde et aux électeurs qu’on a réussi à vacciner tout le monde, qu’on a tout fait pour endiguer le phénomène et on confond ici largement gesticulations administratives, mesures coercitives et liberticides avec quelques précautions sanitaires d’utilité prophylactique.

Par principe ensuite parce qu’autoriser, une nouvelle fois, une perte de liberté pour une chimère de sécurité aboutira de façon évidente, claire, obligatoire, à une perte de liberté, de sécurité et d’individualité pour tous : seuls les imbéciles et les incultes (cumul possible) peuvent encore refuser les enseignements de l’Histoire.

À chaque fois qu’un pouvoir a cherché à pister, numéroter, traquer et surveiller chaque individu de sa société, cela s’est soldé par des dérives abominables. Prétendre niaisement que « cette fois, ce sera différent » n’est au mieux qu’une stupidité d’esprits enfumés par la propagande actuelle, au pire que la démonstration d’une sordide complicité dans ce qui aboutira inévitablement à de nouvelles horreurs.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires293

  1. Le Gnôme

    Le plus simple n’est il pas de ne garder que la version papier du bidule ? Je n’ai pas l’intention de charger tous anti machin sur mon téléphone.

      1. Nemrod

        Ah la constance et l’esprit de résistance sont pas les caractéristiques les plus communes.
        Elles ne l’ont jamais été.

        1. P&C

          Ya une version papier du bidule ?
          Dans ce cas, faire un montage avec le passe porc à croix gammée ci dessus semble être une bonne idée pour marquer les esprits.

          1. TPA

            « à croix gammée »…
            Pour ceux qui ont connu cette période, je ne pense pas que la situation actuelle leur soit assimilable à celle qu’ils ont connue. Il me semble qu’ils vous demanderaient d’annuler le propos, ou, du moins, de le rectifier. Toutes mes excuses, mais toute allusion à cette époque me fait mal, surtout lorsqu’elle ne se justifie pas. Je ne vous embêterai plus avec ça, promis !

            1. Theo31

              Le fichage des étrangers en 1937 a permis la liquidation physique de plusieurs milliers d’entre eux et la comparution de son auteur devant un tribunal d’exception.

              D’autre part, les Juifs n’ont pas le monopole de la souffrance.

              1. TPA

                « D’autre part, les Juifs n’ont pas le monopole de la souffrance »

                Version 1:
                « ça c’est vrai » (Mère Denis (une référence historique, vous en conviendrez))
                ou, version 2:
                Lapalisse en aurait dit autant.

                Bref, en résumé, je ne vois pas pour quelle raison, seuls, les Juifs sont mentionnés

    1. Calvin

      Il y a des forfaits peu chers, style 2€ par mois, couplé à un portable d’occasion pour se servir de ce truc de façon secondaire et quasiment offline.
      Le pistage serait alors bien difficile.

        1. Calvin

          Évidemment, puisqu’il s’agit du cas où l’utilisateur veut être reconnu comme ayant déjà été vacciné ou ayant une immunité.
          Ce que je décris, c’est avoir son pass sanitaire à jour, mais ne diffuser strictement rien d’autre.

          Celui qui ne veut pas entrer dans cette démarche fuiera, bien sûr.

          1. Ba

            J’avais pensé à la même idée aussi : un téléphone utilisé uniquement et absolument uniquement pour le pass sanitaire, et utilisé de la façon que vous dites (forfait à 1€, mode avion en permanence (sauf peut-être au moment du badgeage on verra comment ça se passe), GPS toujours désactivé, uniquement l’appli vaccin d’installée, et aucune autre utilisation).
            Ça implique effectivement d' »entrer dans la démarche » mais ça sera peut-être un mal nécessaire.

            1. Cerf d

              Il faudra probablement enlever le mode avion pour le badgeage.
              Dans le cas contraire, le forfait ne sera nécessaire que pour télécharger l’application.

              1. Ba

                À la limite pas besoin de forfait du tout quand j’y pense.

                Il suffira d’activer le WiFi du téléphone du téléphone consacré au pass et de se connecter via le point d’accès WiFi à son smartphone normal lui-même connecté au réseau (si tant est encore une fois que le badgeage nécessite une connexion à internet).
                Pour télécharger l’application, chez soi en WiFi ce sera très largement suffisant…

                En fait on ne sera nullement obligé de mettre une carte sim et donc d’avoir un numéro de téléphone sur le smartphone dédié au pass.

                1. TPA

                  Le pass est enregistré comme sur l’HD d’un ordi. Pas de connexion nécessaire…sauf pour son enregistrement au moment de la confection

                2. durru

                  Et on met dessus un QR code récupéré sur le net, publié par une bonne âme (voir plus bas), et le tour est joué 🙂
                  C’est bien, on progresse !

                  1. TPA

                    Sauf que ceux qui laissent « trainer » leur Qrcode sont de parfaits « irréfléchis » (je souhaite rester poli) étant donné que de nombreuses autres infos (pas que médicales) y sont associées. Devinez ce qu’un « gentil et bien intentionné » personnage pourrait en faire (usurpation d’Id, etc…)
                    Tant pis pour eux; ça donnera du boulot aux avocats, magistrats, etc…et cela coûtera au … négligent

      1. Pheldge

        y’a déjà des forfaits tarif social … sinon, offrir un téléphone compatible à tous les réticents. Mais pour moi le coup imparable serait une nouvelle Vitale avec toutes les infos du Pass

        1. durru

          Ah, ça serait cool ça, de devoir présenter sa carte Vitale lors d’une visite au resto ou au musée 😀
          Ça sera fait seulement quand (ou plutôt si) il n’y aura plus aucun besoin de cacher le vrai but de toutes ces folies. C’est à dire, c’est pas vraiment pour demain.

          1. Pheldge

            sois un peu créatif, imagine une carte Vitale avec une puce RFID, , t’as un lecteur sans contact à l’entrée de ton resto, de ton magasin etc … ça roule.

              1. Pheldge

                pour le flicage efficace, la carte vitale comporte le numéro national d’identité du citoyen, c’est un bon début, non ? là y’a pas de pseudo 😉

                1. Aristarkke

                  Il y aurait déjà deux millions de cartes Vitale « excédentaires » dans ce pays, ne correspondant pas vraiment à une personne réelle. Quelques unes de plus (ou de moins, non pas cette hypothèse) ne changera pas grand chose…

                  1. Pheldge

                    ça nous en laisse un bon 54 millions bien authentiques, et correspondant à leurs titulaires. En plus les fichiers existent déjà, ça serait efficace tout de suite 😉

          1. TPA

            C’est déjà le cas: les gamins naissent avec un smartphone greffé à l’oreille…et ils en sont fiers. Le monde est sauvé !

          2. MCA

            Le puçage des individus et cela dès la naissance, on va y arriver mais par petits touches successives comme à l’accoutumé, par petites doses imperceptibles et cumulatives.

            Quand les médias se mettront à vanter les bienfaits de la technique au Jité du 20h00 (micro trottoir des niaiseux de service, spécialistes auto proclamés interrogés par la souriante « journaliste » avide d’apprendre les bienfaits de cette merveille.

            Je l’entends déjà la mignonnette :

            – Gérard Propagandstaffel nous a rejoint sur ce plateau pour nous présenter cette nouveauté technologique qui va bientôt bouleverser notre quotidien,

            – Dites nous Gérard comment cette technologie révolutionnaire va ENFIN nous LIBERER de toutes ces CONTRAINTES liées aux cartes multiples que nous possédons TOUS et nous SIMPLIFIER la vie »

            Et le Gérard costard muraille, dents blanche et sourire aux lèvres de nous dégoiser sa ritournelle pro-puçage sur le ton du ravi de village à la sauce « bienfaits de la picouse pour tous ».

            Bien entendu dans un premier temps il ne sera pas obligatoire de se faire pucer, seules les personnes « fragiles » et « à risques » y auront droit, les autres devront attendre leur tour (rumeur de protestations parmi la foule).

            Il faudra prendre rendez-vous sur une plateforme dédiée rattachée au ministère de la vérité et les vaccinodrômes encore tous frais de la précédente crise seront utilement recyclés en puçodrômes rebaptisés à l’entrée « Le puçage Rend Libre ».

            C’est à ce moment là qu’il faudra envisager d’aller vivre ̶s̶u̶r̶ ̶l̶a̶ ̶p̶l̶a̶n̶è̶t̶e̶ ̶m̶a̶r̶s̶ sur l’île de Pitcairn.

            1. TPA

              Ce sera beaucoup plus difficile de faire avaler ça: le procédé est beaucoup plus intrusif et visible (la puce laisse des traces visibles: renflement sous la peau). L’intégrité de l’individu s’en trouve affectée. Les précédents (Covid, flicage des caisses par puçage, etc…) vont rendre l’opération plus délicate. Si le flicage des caisses produit de nombreux PV et autres conn…ries, ça va en titiller quelques uns; et ceux-ci ne seront pas du tout « convaincus »

              1. P&C

                Suffit de mettre des cadeaux et des privilèges pour les bons, et des punitions pour les mauvais, genre plus d’emmerdes pour voyager, etc…
                Pareil pour des primes ou des allocs…

                Reconnaissance sociale, ostracisme, toussa… c’est dans les vieux pots qu’on fait la bonne soupe.

                1. TPA

                  Certes, mais ça deviendra de plus en plus difficile; j’en suis persuadé.
                  Et à vrai dire, pour les voyages, les difficultés, ça reboostera le tourisme français 🙂 (ce qui m’arrangerait, au passage)
                  Les primes et allocs ?…Quand on n’en touche pas on est moins gêné. Par contre ça pourrait gêner ceux « qui semblent en bénéficier trop abondamment ».
                  Bah, vaste débat, n’est-ce pas ?

          3. haltocon

            bonjour a tous, pensez plus au systeme de la nouvelle carte d identité, type CB, avec comme en espagne et portugal, votre carnet de santé inside! simple et pratique pour eux! c’esyt la nouvelle norme europeenne! sachez que T. breton vient de lancer le digital ID, avec access login administrative et wallet coins inside! vive le futur pour les has been!

      2. pabizou

        Pourquoi t’emmerder avec un forfait quand tu peux juste dire niet? Le problème de ce type de finasseries c’est qu’il leur permet de faire comme si, et de continuer à enfumer sans perdre le peu de crédibilité qu’il leur reste . C’est une perte de temps .

    2. Pheldge

      pas grave, on va t’offrir une carte vitale 2.0 avec les bonnes infos dessus. Carte qu’il vaudra mieux avoir sur soi en permanence.

      1. pabizou

        Je te sentais un peu défaitiste, me suis trompé, ne gâches pas ton talent, tu as des disposition pour assistant dictateur . No offense, je blague, mais tu serais très doué ….

    3. Citoyen

      Moi, Le Gnôme, j’ai encore un téléphone du style clic-clac (à clapet), qui date du siècle dernier (ou pas loin), sur lequel je ne pourrais pas charger le « tous anti machin », même si je le voulais …

          1. Theo31

            Rien n’empêche d’acheter un t shirt vierge et des feutres ou de la peinture pour tissus. A l’époque, je confectionnais les miens avec un crayon à papier pour déposer la peinture.

  2. Pythagore

    Pour prendre l’avion, je me suis fait tester en avril dans une pharmacie. Pour les mêmes raisons, je me suis fait tester en mai dans une autre pharmacie. A ma grande surprise, la seconde pharmacie m’a retrouvé dans son logiciel. Je n’ai jamais donné l’accord à qui que ce soit, pour que mes données soient enregistrées ou partagées dans quelque logiciel que ce soit.

  3. Alex

    Tout le monde se fait vacciner autour de moi invoquant « partir en vacances, voyager » et le plus triste je trouve « être tranquille »…. Si ils savaient qu’avec cette appli, ils donnent leur accord pour être pisté jusqu’à leur chiotte.

    1. Ba

      C’est vrai que tout le monde se fait vacciner, c’est complètement dingue !

      Petite anecdote : je connais un gars qui jurait il y a quelques mois qu’il ne se ferait pas vacciner car il n’était pas un cobaye. Quelle ne fut pas ma surprise et mon étonnement quand il a annoncé spontanément la semaine dernière qu’il s’était fait vacciner (???) (et avec le Pfizer) et uniquement pour pouvoir prendre l’avion dans les prochains mois sans se prendre la tête de devoir faire des tests PCR avant chaque vol (et non pour être protégé de la maladie dont il n’a cure). Accessoirement le vaccin l’a tellement tabassé qu’il a dû poser des jours de congés pour s’en remettre. Et évidemment, il va faire la deuxième dose.

      1. TPA

        Si c’est pour partir à l’estranger, alors oui c’est un peu ….Il y a ici de si beaux sites.
        M’enfin (Gaston), il est puni par un « tabassage en règle » 😀

        1. Rick Enbacker

          Quelqu’un sait si on peut demander un test salivaire au lieu d’un nasopharyngé ? Je suis pas très chaud pour me faire défoncer le pharynx et j’envisage de prendre le bateau pour aller voir ma famille

            1. Pheldge

              il te faut mettre la main à la poche pour ça, participer en quelques sortes: une fois le participe passé, c’est toujours accordé, surtout si en plus tu as placé le code 😉

  4. Yrr

    Bien entendu je suis d’accord avec vous, même si l’honnêteté mathématique oblige à dire que le shéma à la fin de l’article est trop simplifié. C’est juste si le vaccin est efficace à 100% ou à 0 %, mais entre les deux, mathématiquement le raisonnement ne tient pas.

    1. Dr Slump

      Sauf que la bande de pieds nickelés qui nous gouverne assène depuis le début que notre « seule chance » contre l’hôrribleuh-panhdémilleuh est la vaccination, la vaccination et rien d’autre, le pass sanitaire n’étant que la preuve de bonne conduite vaccinale.
      Le schéma est donc en cohérence parfaite avec cet argumentaire. Argumentaire complètement idiot et malhonnête, nous sommes bien d’accord, mais de la part de l’état, ça vous étonne ?

    2. Nemrod

      Non moi je trouve pas.
      Des vaccins efficaces à 100 pour cent n’existent pas à ma connaissance pour des affections virales.
      Les fabricant nous annoncent 95 ( 100 auraient été trop louche ) donc personne craint rien
      A moins que
      – ils soit moins efficaces et alors ils mentent donc les vaccinés sont dangereux pour les non vaccinés ET les vaccinés.

      Je valide donc ce tableau .
      Le Pass ne sert à rien…en matière de Santé Publique.

      1. Vodkaman

        95 % en efficacité absolue ou relative ?

        parce que cela semble faire une différence significative..
        https:/ /www.francesoir.fr/opinions-tribunes/efficacite-des-vaccins-tout-est-une-question-de-presentation

      2. Courtial

        Le chiffre de 95%, c’est du marketing. J’étais allé voir l’étude de Pfizer quand le vaccin avait eu son AMM, l’étude a duré 2 mois avec en gros 20,000 vaccinés et 20,000 dans le groupe de contrôle. Au bout de 2 mois, 1% des contrôles avaient chopé le covid contre seulement 0.05% des vaccinés (je simplifie pour que ce soit plus clair, je crois que les vrais chiffres étaient encore plus ridicules, il y avait genre 160 contaminés en groupe de contrôle vs une vingtaine en cohorte de vaccinés), ergo le vaccin est efficace à 95%.

        Il y avait aussi une entourloupe sur la définition d’un cas je crois, genre ils ne faisaient pas de test pour détecter le virus, ils comptaient comme cas covid les gens qui présentaient au moins n symptômes du covid. Ou alors c’était pour l’AstraZeneca, j’avais lu l’étude à la même époque je les confonds parfois.

        On m’a balancé récemment que selon une étude sur Israël, le vaccin Pfizer réduirait par 10 le nombre de contaminations. Je m’attends à une entourloupe du type corrélation et causalité (chute saisonnière des contaminations interprétée comme un effet du vaccin, ce qui devrait pouvoir se montrer si on observe le même phénomène dans d’autres pays qui vaccinent peu ou pas du tout, et se confirmera si ça repart à l’automne). Mais bon j’ai un boulot moi, il y a peut-être des journalistes qui pourraient faire ça plutôt que de servir systématiquement la soupe aux labos (qu’ils conchient le reste du temps, comme quoi).

      3. Dr Slump

        95 % d’efficacité annoncée après des tests préliminaires vite torchés, ça semble aussi crédible que 95 % de votes dans une république bananière.

        Le taux d’efficacité des vaccins contre la grippe a toujours été inférieur, il est connu qu’ils n’offrent qu’un complément de protection, pas une protection totale, et l’efficacité des vaccins en général, je crois que ça tourne autour de 70 %, non?
        Et de toute façon, ce ne sont pas des vaccins, pas au sens habituel du terme…

        1. Pythagore

          Il est à noter également que le vaccin Pfizer a été testé sur des personnes dont l’âge n’excède pas ~60 ans. (probablement pareil pour les autres)
          Aucune personne âgée ne faisait partie de la cohorte.
          Or:
          – ce sont principalement les personnes âgées qui font une forme grave (mais pas que)
          – on sait d’autres vaccins (e.g. grippe) qu’ils sont moins efficaces chez les personnes âgées et qu’ils développent moins d’anti-corps.
          Les études ne permettent donc pas de conclure quand à l’efficacité du vaccin pour le principal groupe cible.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            « Les études ne permettent donc pas de conclure quand à l’efficacité du vaccin pour le principal groupe cible. »
            Bref c’est inutile voire nuisible chez les uns et inefficace chez les autres.

        2. singedupommier

          Bonjour
          Juste un mot : il n’est pas possible d’évaluer l’efficacité de ces produits. Un point c’est tout.
          Pourquoi? Parce que dans AUCUNE ETUDE (Si on peut appeler ça comme ça ) ni dans aucun texte en parlant n’ont été recherchés et encore moins pris en compte les BIAIS monstrueux qui crèvent les yeux de tous , sauf de ceux qui sont payés pour faire croire à une efficacité. ( y a t il eu un seul essai véritablement randomisé en double aveugle ? ? ? ? ? ? non, par contre on le reprochait à Raoult …. ) (sélection d’une population contre population « tout venant » ) etc etc

  5. RBG

    Bravo pour ce billet encore plus corrosif, toujours plus juste et rassurant, rassurant de trouver encore des gens qui pensent.

  6. Gerldam

    Vous précisez que seuls les imbéciles et/ou les incultes pourraient croire au côté positif du bidule.
    Le drame est qu’ils sont largement majoritaires, du moins si j’en crois la foule d’imbéciles que je connais (je me suis fâché avec la plupart) qui courrent vers les centres de « vaccination » comme les insectes vers la lumière et qui trouvent excellent l’idée du pass sanitaire pour pouvoir reprendre l’avion facilement alors qu’un test PCR (éventuellement bricolé) papier fait l’affaire. Pour le moment.
    Je crois que je vais déterrer un vieux Nokia 3310, qui doit toujours marcher (ces trucs étaient increvables) pour être moins tracké.

    1. TPA

      C’est à cela qu’on voit que vous êtes extrêmement intelligent. L’intelligence est l’apanage du non-vacciné. Bravo, l’Humanité est sauvée !
      Votre Nokia bidule007, pour être utilisé, qu’y a-t-il qui puisse lui permettre d’être identifié pour que votre opérateur puisse vous mettre en communication ? (ne pas oublier que l’appareil a un IMEI, et d’autres « identifiants » qu’aucun fabricant ne nous a probablement dévoilés). Je ne souhaite pas vous décourager, mais j’y réfléchirais à DEUX fois

        1. Stéphane B

          Pourquoi avoir une carte SIM ? Du moment que l’appli est téléchargée sur un réseau internet public puis utilisée via toujours un internet public, pas besoin de carte SIM

          1. Pheldge

            Pourquoi avoir une carte SIM ? bin pour téléphoner non ? il me semble qu’avant d’être détourné en instrument de flicage, c’est à ça que sert le dit téléphone, smart ou pas … 😉

          2. TPA

            « Pourquoi avoir une carte SIM ? »
            Très bonne question !
            Carte SIM = nom du détenteur de la ligne + numéro de la ligne + nom de l’opérateur + identifiant de l’opérateur (nécessaire au niveau mondial pour reconnaissance en entrée au niveau des satellites et en sortie pour adressage au bon abonné) + quelques « détails » permettant l’horodatage et la localisation
            Du côté satellite, je simplifie:
            belles bases de données « opérateurs »
            Vous ne communiquez pas directement avec l’opérateur, mais directement avec le « truc » qui gravite sur votre tête, via des antennes relais qui servent d’amplificateur (car la puissance de votre mobile est presque nulle au regard des puissances que l’on peut manipuler).
            Dès que la liaison est établie: analyse des identifiants utilisateurs, rapprochement des bases opérateurs, association de différents éléments (horodatage, localisation, etc…) pour transmission à l’opérateur en vue d’une facturation et d’un archivage pour suites judiciaires si besoin est.
            Votre carte SIM sert de liaison entre deux bases de données: celle de l’opérateur et celle qui permet à l’opérateur de vous facturer. Donc de créer un rapprochement logique (digital) à une personne physique (un contrat avec une personne physique, pour l’opérateur)
            Que vient faire l’IMEI dans cette histoire ? Il est transmis en même temps que votre numéro de ligne et permet, entre autre, de « voir » si le mobile a changé de proprio; mais il permet aussi, sur réquisition (dépôt de plainte pour vol; déclaration de perte, etc…) de neutraliser l’appareil en le rendant inopérant.
            Mais votre carte SIM ne sert pas qu’à être fliqué: elle sert aussi à établir les bons adressages de messages et d’appels téléphoniques.
            Donc, si vous voulez « collecter » votre pass covid, elle vous sera nécessaire si vous ne voulez pas que ledit pass fiche le camp chez un « voisin » (pas toujours animé par de bonnes intentions 😉 )

      1. Nemrod

        Ben non .
        L’ intelligence est corrélée avec la capacité à faire des choix individuels et collectif pas trop cons mais elle n’est absolument pas obligatoire.
        Enfin l’intelligence telle qu’on la conçoit.
        Les collectivistes assassins passés avaient dans leurs rangs des qi époustouflants.
        Leurs choix et options étaient débiles.
        Ceux d aujourd’hui et de demain auront ça en commun.

  7. durru

    « l’usage de ce bricolage douteux sera rendu obligatoire pour les événements de plus de 1000 personnes ce qui va indubitablement favoriser tous les événements de 999 personnes et moins »
    Merci Patron, you made my day !

    1. Aristarkke

      Il s’est souvenu qu’il a un enfant dans son lectorat de deux douzaines et demi de membres.
      Le gosse est certes plutôt dessalé mais cela reste un gosse aux yeux de la loi…

  8. Fran

    Et si on n’a pas de « i-phone » et autre « smart-phone », comme moi qui ne compte pas changer mon téléphone portable qui ne sert qu’à… téléphoner ?

    1. ValM

      Je suis dans le même cas… Je viens d’ailleurs de changer de banque parce que la mienne ne m’autorisait plus à payer par internet sans leur « application smartphone » et leur site internet me renvoyait à la page d’identification toutes les 5 mn parce que je « dois utiliser l’appli »… J’en ai eu ma claque et j’ai pris un banque qui m’envoie des sms et a un site internet qui marche.
      Je n’achèterai pas de smartphone, je ne téléchargerai pas d’applis, j’en ai marre de ce machin. Je suis conseillère municipale d’un petit bled de 100 personnes et le maire ne communique avec les conseillers que par Whatsapp… du coup, je ne suis au courant de rien, c’est beau la démocratie de nos jours….

      1. Paul

        Même en résistance technologique vous pourriez leur conseiller Signal, avec un peu de pot cela les ferait réfléchir

  9. Navigateur

    Je fais partie des gens « qui n’ont juste pas l’envie d’avoir un téléphone portable pour simplement prouver qu’ils sont des humains fréquentables. » Par ailleurs, je ne prétends pas être fréquentable. Avec une nuance supplémentaire, je pourrais aussi dire : « qui n’ont juste pas l’envie d’avoir un téléphone portable pour simplement ne pas se faire fliquer partout et tout le temps ». C’est aussi pourquoi je limite au maximum l’utilisation des réseaux sociaux même si, du fait de mon occupation professionnelle, ma boîte m’en impose l’usage.
    Hélas le smartphone devient de plus en plus indispensable pour effectuer des tas d’opérations pourtant basiques. La généralisation de la double identification est assez exemplative dans ce domaine. L’évolution des moyens électroniques de payement aussi…
    A titre d’exemple, à Bruxelles, obtenir un ticket de stationnement en version papier est aléatoire, cela fonctionne une fois sur cinq. La prune, elle, se cultive très bien en toutes saisons. La seule alternative est le smartphone et la ou les applications qui l’accompagnent.
    Mais intellectuellement, cela représente de beaux défis. Les seules questions que je me pose face à de telles applications sont : comment tromper le système, accéder aux informations pourtant garanties inaccessibles (mon œil) afin de les collecter et/ou de les modifier, ou comment simplement le bypasser et, finalement, comment le mettre down si possible à grande échelle. Et je ne dois pas être le seul sur la balle… Beau match en perspective. Heureusement plus un système est complexe et mal foutu, plus il est fragile.

  10. Pythagore

    Curieusement, alors que l’informatique permettrait une mise en place d’une démocratie directe et un contrôle plus étroit de l’action publique, l’imagination de nos politiques semblent soudainement particulièrement pauvre lorsqu’il s’agit d’outils pour les contrôler, à l’inverse des outils permettant le contrôle des populations officielles, pass électrique, pass sanitaire, pass bancaire et carte de crédit sociale,….

      1. Pythagore

        Pass électrique: Linky, votre consommation vous sera facturée en fonction du type de conso.
        Pass bancaire: un certain nombre de député ou même BLM, je ne sais plus, avaient émis l’idée dune carte de crédit qui modulerait les prix en fonction de vos revenus.
        Des droits ou plutôt des devoirs pécuniaires (taxes) vous seront donc ouverts en fonction de critères arbitraires fixés par les politiques.

        1. Ba

          Jamais entendu ces expressions avant. Une recherche dans Google avec ces expressions ne renvoit rien du tout, en tout cas rien en lien avec ce que vous décrivez. Ou alors je sais pas chercher je sais pas.

          Et j’ai jamais entendu parler de l’idée d’une « carte de crédit » qui module les prix, cette idée n’a absolument ni queue ni tête hahaha.

          1. durru

            « j’ai jamais entendu parler de  » …
            Parce que vous ne suivez pas d’assez près les idées géniales des lumières qui nous gouvernent. Cette proposition a bien été faite, et dans un cadre on ne peut plus officiel.

              1. durru

                Peut-être qu’ils l’ont cachée au fin fond des tiroirs, vu que c’était quand même un peu abusé (càd annoncée trop en avance).
                Mais je l’ai vue passer, tout comme Pythagore. Nous ne nous connaissons pas, c’est pas un complot pour diffuser des fèqueniouses…

  11. Nemrod

    la dernière mouture de Corona live…un poil alarmiste mais dont les news se vérifient plutôt annoncent une étude explosive apportant la preuve que le virus n’est pas naturel et a été crée par « gain de fonction » à partir d’un Corona naturel.
    Cette étude montrerais aussi la manipulation chinoise pour effacer les traces par création de virus voisins pour brouiller les pistes…c’est là que ça devient intéressant non ?
    Je vais acheter du pop corn et des chips.

      1. P&C

        Rien d’étonnant… ça se fait couramment pour étudier les gènes des virus.
        Mais en général ils sont conçus pour être défectifs pour la réplication.

        Comme les virus sont des parasites stricts, ils sont cultivés au sein de cultures cellulaires ou d’organismes hôtes…
        Vous voyez la suite…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          A propos, P&C, question pour toi :

          quelles sont les filières d’étude à suivre pour aller vers la recherche en pharmacologie ?

          1. P&C

            C’est vaste…

            Un master en sciences (biologie) orienté toxicologie/médicament, suivi d’un doctorat ciblé sur la pharmaco (ne pas oublier de passer par une école d’ingé avant, surtout si c’est pour bosser dans le privé en France. A l’étranger, mieux vaut être docteur, le saint graal étant d’être les deux).

            Médecine suivi de spécialité, bien sur.

            Pharmacie puis spécialisation pharmacologie/toxicologie.

            Dans tous les cas, c’est minimum 5 à 8 ans d’études, sans compter les post doc dans le cas de la recherche pure et dure.
            Il faut se renseigner si l’établissement visé propose ce type de formation.

              1. P&C

                Et voilà, tu me fais déprimer…

                Tu vois, à la base je voulais faire comme les biologistes à la télé : tout le temps dans la foret ou la jungle, je ne sais où…
                Avec une cabane, un fusil, un clébart, de la viande fumée… un Nemrod de la science en somme.
                De temps en temps, retour à la civilisation, pour analyser les trouvailles au labo… et j’aurai aménagé ma piaule dans le labo.

                Au fait, pas la peine de postuler pour une mission antarctique si vous avez plus de 25 ans (non éligible VIE). Je le sais, j’ai essayé.

            1. Jeanne ère

              Cursus que j’ai fait :
              Pharmacie option industrie (5 ans à mon époque, 6 ans maintenant)
              Puis diplôme de 3eme cycle de pharmacie industrielle option pharmacologie
              et diplôme de troisième cycle de pharmacologie et pharmacodynamie.
              Tout bête, tout simple.

              Ceci dit, je suis heureuse de n’avoir pas travaillé longtemps dans cette branche (recherche)!
              J’aurai eu des cauchemars étant donné ce que l’on peut constater depuis quelques années!

              …allant de l’étude clinique sur un peuple (France) afin de satisfaire les chinois (déjà eux et déjà Buzyn, appelée Bouzin dans notre milieu) qui demandaient une étude de grande ampleur avant de signer un contrat pour le Levothyrox .
              Ce médicament était, initialement fait avec le lactose comme excipient, que les chinois ne supportent pas, lactose remplacé par d’autres excipients, non dangereux en eux même, mais modifiant la pharmacodynamie de la L Thyroxine… avec le résultat que l’on a vu.

              … aux 11 vaccins chez des petits n’ayant pas leur fonction hépatique ni leur système immunitaire totalement mature.

              … aux vaccins anti Covid,
              – non efficaces (attention à la différence entre l’efficacité relative et absolue),
              – avec de nombreux effets secondaires déjà à court terme (que l’on demande de ne pas remonter en totalité, les critères de remontée, changeant au gré des besoins des labos et des politiques),
              – sans compter les effets à long ou moyen terme sur lesquels nous n’avons que des soupçons,
              – mis sur le marché en phase clinique 3 (sur 4) avec une AMM conditionnelle (jusqu’en 2022 à 2024 suivant les marques) basée sur le fait que cette maladie n’a pas de traitements… traitements interdits ou privés d’extension d’AMM, car soit disant « dangereux », alors qu’eux n’ont quasi pas montré d’effets secondaires graves durant les dizaines d’années où ils ont été utilisés, soit totalement inefficaces (!!!) ceci grâce à des études bidons suivies de chiffres bidonnés.

              Voilà ce qu’est, à l’heure actuelle la profession de chercheur en pharmacologie!

              Ce sont des experts autoproclamés qui prétendent mieux savoir que les professionnels (qui sont tous, soit mis devant les Conseils de L’Ordre, soit exclus , soit « démissionnés » afin de remplir les caisses des labos et des médias et politiques qui reçoivent des « subventions » des dits labos) qui font les lois et utilisent la dictature soit disant sanitaire pour mettre le peuple sous leur coupe totale.

          2. Pheldge

            Google est ton ami et te donne : plusieurs liens avec des facs, en voici un, tu trouveras sur la droite une liste déroulante des formations et leurs finalités. Je pense que toutes les facs le font.
            A mon avis, le passage par une école d’ingé, n’est pas du tout indispensable pour faire des manips de labos …
            pharmacie.unistra.fr/formation/offre-de-formation-licence-pro-master-des-du/master-sciences-du-medicament-et-des-produits-de-sante/pharmacologie-et-toxicologie-pht/
            universite-paris-saclay.fr/formation/master/sciences-du-medicament-et-des-produits-de-sante/m2-pharmacologie-preclinique-pharmacologie-clinique-et-pharmacocinetique

            1. P&C

              Non, mais ça l’est pour bosser dans les grands groupes français.

              A l’international par contre, rien ne vaut un doctorat avec de bonnes publis, voire un brevet, le saint graal.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Quelqu’un aurait-il sous la main une étude fiable et compréhensible sur l’efficacité et la dangerosité du vaccin vs les risques liés au virus ?
      Sur les vaccins, le recul doit permettre de tirer quelques conclusions (encore provisoire, bien sûr).
      La « troisième vague » qui semble refluer ne semble pas, par contre, être très sensible au vaccin.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Wouh… Et ces statistiques ne prennent en compte que les effets à court terme.
          Qu’est ce qu’on va découvrir, dans 2-3 ans ?

      1. Casuffit

        https://www.youtube.com/watch?v=Ooel1HzSoJE
        Présentation du problème très didactique réalisée par un scientifique qui sait de quoi il parle.
        Le fond du problème est dit à 30’, mais je conseille de tout écouter.
        Si les effets délétères immédiats et précoces peuvent être considérés comme déjà connus vu l’étendue de l’échantillon actuel, il faut nécessairement plusieurs années avant qu’un cancer soit détectable. Il peut en être de même pour les maladies auto-immunes.
        En conséquence, il y a autant de chances que ces “vaccins“ représentent une révolution thérapeutique aussi importante que l’a été la découverte des antibiotiques, que de risques qu’ils provoquent une hécatombe à l’échelle mondiale.

        1. Mhm. Le Vélot, il vaut toujours mieux le prendre avec précaution. Il y a souvent perte d’équilibre et cassage de gueule. Et le CRIIGEN, là, c’est pas loin d’être un quasi-toxique.

  12. Mildred

    Je n’ai jamais été aussi satisfaite de compter parmi ceux qui n’ont pas les moyens intellectuels suffisants pour posséder un téléphone portable !

  13. Citoyen

     » … illustration supplémentaire d’un capitalisme de connivence baveux dont toute cette pandémie n’aura été qu’une suite d’exemples tous plus sordides les uns que les autres … »
     » … continue d’autoriser un copinage capitalistique de quelques gros acteurs proches du gouvernement pour continuer à toucher de l’argent gratuit du contribuable. »
    Ben voila, H16 … Il y a malgré tout quelque chose de rassurant, si l’on peut dire … C’est de savoir que, comme de coutume, l’argent perdu, ne sera pas perdu pour tout le monde …
    Tout de suite, on se sent mieux … Ce serait dommage qu’il soit définitivement perdu …

    1. Pheldge

      comme de quoi, que c’est la faute au capitalisme, ça on s’en doutait, mais il faut lui adjoindre sont odieux complice, le néo-libéralisme cruel et assassin ! 😉

  14. René-Pierre Alié

    L’excuse des inoculés : c’est pour prendre l’avion…
    Elle ne tient pas, bien évidemment. On peut très bien se passer de l’avion, comme du train, pour ce qui est des loisirs.
    Il y a beaucoup de lieux à visiter en Europe, et même en France. Si, si !
    Pour ma part, à moins d’avoir à franchir un océan, ce que je faisais autrefois en bateau, j’utilise le transport individuel. C’est pas plus cher, et même moins cher à plusieurs. Passage de frontières sans souci, sans test, sans quarantaine, sans vaccin…

    1. durru

      « Passage de frontières sans souci, sans test, sans quarantaine, sans vaccin… »
      C’est parce que vous choisissez des passages frontière où cela n’est pas fait, ou… ?
      Au Boulou, par exemple, les Français ET les Espagnols se font concurrence pour qui prune plus.

    2. Student of Liberty

      « On peut très bien se passer de l’avion, comme du train »

      On peut toujours se passer de quelque chose qui n’existait pas au XIXème siècle mais quand on a vécu au début du XXIème, on aimerait bien comprendre pourquoi on devrait s’en passer. Je n’ai rien demandé, on m’impose des restrictions et je ne suis donc pas content.
      Je me ferai enculer inoculer quand j’aurai la garantie de pouvoir prendre l’avion avec le vaccin, ce qui n’est pas encore le cas. Ce n’est peut-être pas très bravache mais je dois bien faire des choix face aux contraintes existantes.

    3. Ba

      On ne prend pas l’avion que pour des raisons touristiques. On peut le prendre aussi pour visiter de la famille ou des amis qui vivent à l’étranger (et loin).

        1. Aristarkke

          Méthode Churchill : prenez une cuillère à thé et videz la mer pour y aller à pied sec…
          Aucun besoin de pass…
          😛

          1. Pythagore

            Méthode Jésus : marchez sur l’eau. En plus marcheur, c’est à la mode. Euuhh en fait non ca à l’air d’être passé. Il y a tjs des marcheurs, mais ils roulent en trotinette à piles pour ne pas se faire repérer.

    4. René-Pierre Alié

      @durru En cas de blocage de la frontière, la question ne se pose pas. Elle ne se pose qu’en cas d’interdiction théorique, ce qui revient un peu au même que de se promener sans masque. Les contrôles peuvent être fréquents, ou quasi inexistants. Je n’ai pas fait une étude des points de passage, je me suis contenté de passer. Deux frontières, zéro contrôle. Même chose pour un copain récemment venu d’Italie avec son van. Je ne sais ce qu’il en est du Boulou, je suis passé récemment par l’autre côté.
      Je suis bien d’accord avec le fait que l’avion peut être nécessaire, je ne prêche pas pour ou contre (le vaccin, l’avion, etc), je me contente de témoigner, et de dénoncer certaines « bonnes excuses ».

      1. durru

        Témoignage aussi, entendu plusieurs personnes se plaindre d’avalanche de prunes au Boulou à cause du manque du sésame (à l’entrée ou à la sortie).
        Je préfère quand même faire un test « gratuit » si je ne peux pas faire demi-tour… Surtout que, de toute façon, je serai obligé de faire *aussi* demi-tour (à la sortie seulement, c’est vrai) 🙁
        Possible qu’ils se concentrent sur les plages les plus payantes, style week-end.

  15. glot

    Ma commune vient de publier les dispositions sanitaires « nationales » à suivre pour les élections régionales et départementales de juin.
    En dehors des distances à respecter, des masques et du gel hydroalcoolique, j’ai pu lire une directive (conçu par un fonx zélé) qui me fait hurler.
    Pour signer le registre, chaque électeur doit venir avec son propre stylo à bille.
    Mais tenez-vous bien, ce n’est pas suffisant:
    Pour le premier tour le stylo devra être bleu et pour le second tour noir ! ! ! !

    Qu’ils aillent se faire enc……. !

    CPEF.

    1. Waren

      Héhé, on dirait le concert d’Indochine, cette abominable remake de Walking Dead, où les organisateurs ont eu beaucoup de mal à faire venir les gens, tellement les conditions d’accès y étaient épouvantable. Covid ou pas covid, les élections n’auraient de toutes les manières rien changé: une perte de temps à éviter

      1. P&C

        Bah, le résultat sera le même que que les précédentes.
        Dixit Michel Drac à 13min20 au sujet des européennes…
        https:/ /www.youtube.com/watch?v=MfiN4NdvNEg

      2. Rick Enbacker

        Je ne comprend rien à ce truc : les participants ont tous été testés négatifs avant le concert, et ont suivi un protocole sanitaire très strict pendant celui-ci. C’est quoi le but de l’opération ? Prouver que quand on n’est pas porteur on ne transmet pas le virus ? Bravo Captain Obvious !

    1. Jacques Huse de Royaumont

      On remarque dans les derniers graphiques par pays, que la pire courbe… est celle de la France. L’Italie, l’Espagne, la Hongrie, la Belgique ou le Portugal (les autres mauvais élèves) font mieux en 2021.

      La Suède ne laisse apparaitre que 2 pic épidémiques et non 3 comme la plupart des autres.

      1. pabizou

        C’est sûr que ça valait vraiment le coup de flinguer l’économie européenne, quand je pense que certains se baladent encore seul en voiture avec leur masque sur le groin, c’est à pleurer

  16. Higgins

    Le Pass sanitaire sans les brits : https:/ /www-telegraph-co-uk.cdn.ampproject.org/c/s/www.telegraph.co.uk/politics/2021/05/30/uk-vaccine-passport-plans-scrapped/amp/

  17. Waren

    Le pass sanitaire est un « sésame vers la liberté », vante le secrétaire d’Etat Cédric O. Je pense clairement que nous n’avons pas la même définition de la Liberté que toute cette bande de clowns à roulettes.
    Et « revenir à la normale », pour ma part, c’est uniquement pouvoir aller librement dans un endroit, sans masque, sans gel, et surtout sans ausweiB. Tout le reste n’est rien d’autre que de la liberté conditionnelle.

    1. P&C

      Et oui, la liberté… de consommer, d’aller manger au cinoch, de faire du tourisme en avion, de bouffer au resto.
      Une liberté de fin de civilisation, pour des gens trop repus et trop fatigués.

      1. Nemrod

        Voilà.
        Le premier Juin ouvre la chasse d’ Été en attendant la fin de cette  » abomination  » et permettre à notre civilisation mourante de nier un peu plus le trépassé inéluctable de ses membres.
        Quelle paix et quel soulagement que cette parenthèse de Santé Mentale ou le moindre humain moderne apparaît alors pour ce qu’il est…une nuisance faisait fuir l’ être désiré.
        Les seuls tolérables et tolérés sont mes compagnons de Chasse, pues la sueur hirsutes et magnifiques avec qui je traquerais boufferais et boirait sans le Pass le masque et autres horripaux ridicules.

        1. P&C

          Put*in, c’est beau…

          La chasse d’été ? Je croyais qu’on n’avais le droit de chasser que pendant l’automne ?
          (en même temps, je n’ai jamais passé le permis de chasse…).

          1. Nemrod

            La chasse d’Eté ouvre le 1er Juin .
            Elles se passe aux heures extrêmes du jour pour surprendre les animaux lors de leur déplacement…c’est pour ça que tu ne vois jamais Nemrod.
            C’est ma chasse préférentielle, celle qui se rapproche le plus de la Chasse originelle.
            Si tu ne fais pas partie intégrante du milieu, jamais tu ne surprendra le Sanglier ou le vieux Brocard.
            Il faut être un peu Sioux, avoir les capacités qui sont données à quelques uns dans un groupe…innées je pense.
            Assez peu de chasseurs en sont capable…ça demeure une chasse confidentielle et très aléatoire.
            C’est un moment extraordinaire d’animalité…ça ne se raconte guère et se défend encore moins…ça se vit…intensément.
            A part le sexe et encore rien ne te fait sentir plus vivant.
            Parfois je rencontre un bipède ordinaire qui marche ou courre sans rien voir…pas même Nemrod, couleur de terre et de feuilles immobile à quelques mètres…même pas besoin d’être à bon vent avec ce genre d’animaux.

            1. Dr Slump

              Ce que tu décris relève plus d’une sensibilité je pense. L’art du pistage s’apprend, mais pas besoin d’être chasseur pour avoir la capacité de se couler dans l’environnement et de faire taire sa boite à parlotte, les sens ouverts.
              Il n’est pas rare que je dérange des animaux quand je vais crapahuter dans ma campagne, le plus souvent des chevreuils, mais tout récemment un jeune sanglier, en pleine journée.

              1. Nemrod

                Le truc est de pas les déranger justement.
                Si tu lèves le gibier en n’étant pas discret tu ne peux faire ton tir correctement car tu ne tue pas n’importe quoi.
                Un grand vieux brocard ou un jeune malingre.
                Pareil pour les sangliers…une bête rousse ou un mâle…jamais une femelle.
                Il fait beaucoup de patience et de discrétion.
                Se lever très tôt, se coucher très tard.
                Mon record 5h du matin après avoir débardé écorché et débiter mes deux proies de la veille au soir sous l’orage finissant.
                Deux sangliers de 105 et 60 kg.

                Y a peu d’amateurs vous dis je…il faut être un peu dingue.
                Et avoir des femmes compréhensives.
                La mienne a pris le « package » avec déjà toutes les options.

                1. Dr Slump

                  Pour ça je n’en doute pas.
                  Je faisais juste référence au fait que les promeneurs/coureurs n’ont pas conscience de leur environnement, ils se comportent en forêt comme dans un centre commercial. Je ne suis jamais sorti avec l’intention de chasser, et pourtant je surprends régulièrement des d’animaux. La différence repose, je pense, sur une attitude, évidente sans doute pour un chasseur, qui consiste à la fermer et ouvrir ses sens. Pour moi c’est comme ça qu’on respecte la nature pour commencer, pas en fantasmant une nature vierge à la sauce vert-de-rouge.

            2. Jacques Huse de Royaumont

              Superbe plaidoyer pour la chasse, ça donne réellement envie de t’accompagner.
              Retrouver ses instincts sauvages ne serait-ce qu’une heure est tentant…
              Pourtant, si tirer ne me pose aucun problème, je me vois mal châtrer au couteau un sanglier encore chaud.

              1. P&C

                En même temps, le gout fort qui remonte…

                C’est pour la même raison que les porcs sont castrés… le gout ne plait pas au consommateur.
                Depuis la réglementation européenne en la matière, des techniques ont été développées pour avoir de la viande de porc sans le gout en question, mais je ne les connais pas.

              2. Nemrod

                Pas besoin ou plutôt inutile.
                Le sanglier mort la circulation sanguine s’arrête et je ne vois pas comment quelque chose venant de ses « suites » pourrait empuantir la viande.
                Si elle l’est c’est antérieur.
                Certain très gros mâles ont une viande délicieuse et des plus petit puent atrocement…un genre de loterie qui fait que quand je veux offrir de la viande, je choisis toujours un jeune nommé « bête rousse »…devinez pourquoi !
                Il convient par contre d’être attentif au moment de la castration post mortem à ne pas répandre le contenu de la glande prépuciale dans la venaison.
                Le mieux est de la faire gicler sur un naïf…effet comique prolongé garanti…

        2. Pheldge

          Nemrod, moi moi truc c’était la pêche, la pêche à la ligne, au lancer un peu, que de merveilleux moments passés à traquer le poisson … Bon c’était il y a longtemps, dans ma lointaine jeunesse.

          Moins sérieusement, Nemrod, la pêche c’est kif-kif la chasse, non ? c’est un peu la chasse, d’eau … 😉

            1. Pheldge

              depuis une bonne vingtaine d’années, on s’est spécialisé, dans le requin, c’est plus spectaculaire, la murène ou le congre, c’est gore.

              Interdiction de pêche au squale, réserve marine interdite encore plus, et pour compenser des DCP : le résultat dépasse les espérances : record mondial du nombre de dévorés !

                    1. Pheldge

                      on dit que Ti Jin Ping, père de l’oncle Xi que tout le monde connait, en possède un, exceptionnel, surnommé le congre extraordinaire du père Ti … communiste bien sûr 😉

  18. Calvin

    Il y a quand même un truc pas clair.
    Admettons que je possède TousseAntiCovid, la géniale application française top incroyable, et que je possède tous les Qcerfas (Qr code cerfa compatible) possibles… Qu’est-ce qui m’empêche de le prêter à quelqu’un ?

    Va-t-on louer des téléphones « pass friendly » pour assister au prochain concert de C. Mae, Maître Gims, ou A. Nakamura ?

    1. Waren

      Rien, étant donné que tout est pseudonymisé par « respect pour la vie privée ».
      Les sbires qui vont te contrôler ou les QRCode que tu vas flasher n’ont pas accès à tes informations privées. Et puis, tu n’as même pas besoin de louer un téléphone: va sur Instagram ou sur n’importe quel autre réseau: il y a plein de gens qui affichent imprudemment leur QRCode. Tu n’as qu’une simple photo à faire.
      Magique, non ?

  19. Pheldge

    HS : Requiem pour un Doblo, une AX sport et d’autres antiquités :
    lefigaro.fr/conjoncture/grand-paris-les-vehicules-diesel-d-avant-2006-interdits-de-circuler-des-mardi-20210531

    1. Aristarkke

      Oui pour l’AX et les autres antiquités sachant que mon entreprise est en première couronne mais pas mon domicile. Mais les trois Doblo passent la rampe, le plus âgé étant de mars 2006… Cependant, ils deviendront interdits à Paris dès 2022 au lieu de 2024 comme annoncé sur le coup à la mise en route.
      Rappelons que cette mesure est imbécile puisque le premier confinement a mis en évidence une faible décrue de la pollution urbaine de l’endroit alors même que la circulation automobile avait été réduite à quia dans le même temps…

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Une des premières conséquence de cette décision va être de faire fuir bon nombre d’entrepreneur qui n’accepteront plus de contrat dans Paris.
        Les autres factureront au conséquence.

        1. Pheldge

          non, ils ne peuvent pas se passer de cette clientèle, alors ils vont investir dans de l’électrique et de l’hybride, et les prix vont s’en ressentir.

    2. Pythagore

      arghh et l’économie circulaire alors !!
      Il faut étendre la vie des produits pour réduire les déchets. Comme Fessenheim par exemple (ah non zut encore raté)
      Chaque européen produit 5 tonnes de déchets par an, vous vous rendez compte !! (ca fait qd même presque 13,7kg par jour et par personne, y’en a qui doivent charger leur poubelle).
      https: //www.europarl.europa.eu/news/fr/headlines/economy/20151201STO05603/economie-circulaire-definition-importance-et-benefices

  20. Janus

    L’un d’entre vous aurait-il l’information sourcée sur le mécanisme précis de l’ARNm et les risques non encore documentés, mais envisagés par certains scientifiques de modification non prévue du génome humain ? Henrion-caude et Montagnier semblent assez affirmatifs sur l’existence de possibilités déjà survenues dans d’autres expériences de thérapie génique, mais je cherche des articles scientifiques sur le sujet. Merci à tous pour vos commentaires pleins d’infos complémentaires aux raisonnements de notre hôte et pleins d’humour sinon d’optimisme…

    1. Casuffit

      J’ai donné plus haut ce qui m’a semblé de loin la meilleure référence, présentée de façon simple complète et didactique.

    2. durru

      Dans une des vidéos publiées par IHU, Raoult affirme qu’on sait depuis la fin des années ’80 que l’ARN est capable de modifier de l’ADN, au-delà de la transcriptase (?). Il disait même qu’on peut trouver les infos sur Wikipédia. J’avoue que j’ai eu la flemme de chercher… Mais si ça vous dit… 😉

        1. durru

          Ce n’est pas ce que j’avais compris. Sans même la transcriptase inverse, avec laquelle le VIH opère (entre autres), cas qui était déjà connu.
          Encore une fois, j’ai eu la flemme de chercher, mais Raoult semblait très sûr de lui sur ce point.

          1. P&C

            Tu as un lien ?
            Il y a des ARN capables d’activité enzymatique, mais ce ne sont pas des ARNm…
            Un ARNm qui modifierait directement un ADN, ce serait inédit.

            Je rappelle que la composition en bases des ARN et ADN est différente.
            ADN : ATGC (adénine, thymine, guanine, cytosine)
            ARN : AUGC (U pour uracile)

          2. P&C

            Est-ce cette vidéo ?

            Il me semble qu’il parle de l’endonucléase line 1 comme alternative à la voie classique de production des protéines…
            Mais je vois pas où il veut en venir…

            Line 1 est un gros rétrotransposon, très abondant dans le génome humain.
            Il passe par une étape ARN messager, et code pour une transcriptase inverse.

            Une endonucléase est une enzyme qui coupe des ADN ou ARN en milieu de chaine, sur un site spécifique. Les enzymes de restriction en font partie.

            Sauf que… l’ARN messager du rétrotransposon est exporté hors du noyau, et les prots sont produites dans le cytoplasme par les ribosomes.
            Par contre, truc intéressant, le complexe ARN/ribosomes/prots est réexpédié dans le noyau pour terminer le cycle… et je pense que c’est là dessus que se base Raoult.

            https://elifesciences.org/articles/34901

            1. durru

              Oui, ça doit être cette vidéo.
              Ce que j’ai compris moi, c’est juste que c’est dans le domaine des possibles, il n’était pas question de probabilités. C’était plus ou moins une réponse à un abruti qui était venu parler d’un transfert « impossible » du ARN vers l’ADN.
              Seulement, même si les probabilités sont infimes, lorsqu’on parle de populations de millions, voire milliards, les risques réels que cela arrive deviennent de suite assez significatifs.

              1. Higgins

                La généticienne Alexandra Henrion-Caude émet des doutes similaires mais comme nous sommes dans la Ferme des animaux, les moutons se font tout de suite entendre.

                1. P&C

                  A priori, vu que les transcriptases inverses et les intégrases ont des spécifiés, même avec les enzymes produites dans le noyau par LINE 1, c’est improbable… mais pas impossible.

                  1. Pierre 82

                    Il me semble que c’est justement quand quelque chose qu’on ne connait pas parfaitement est peu probable, mais non impossible, qu’il convient de tester le produit assez sérieusement avant de le distribuer à la planète entière. Et dans le cas qui nous occupe, étudier les effets à moyen ou long terme, ça prend du temps, comme aurait dit Lapalisse.
                    En plus, je les soupçonne de ne pas faire le travail de suivi très sérieusement, et qu’ils vont trainer les pieds pour reconnaître l’implication du produit en cas de problème.

                    D’autre part, et c’est une impression générale que j’ai eu en vous lisant, cher P&C, c’est cette vision mécaniste (ou plutôt d’une usine chimique) du fonctionnement de la vie. Or, ce que vous décrivez, c’est uniquement quelques mécanismes que nous pensons avoir compris à cet instant même. Les biologistes ont décrit un certain nombre de réactions chimiques qui s’enchaînent, mais on ne peut pas dire sérieusement qu’on ait compris parfaitement comment ça fonctionne.
                    Et comme dans beaucoup de sciences, on progresse, au moins dans la description de ces phénomènes, mais la somme de ce que nous ne comprenons pas est incomparablement plus grande que de ce que nous croyons comprendre.
                    Je ne dis pas que c’est votre cas, bien au contraire, mais la cuistrerie de certains scientifiques qui vous annoncent qu’un truc non testé est sans danger parce que la théorie le prévoit, me fout hors de moi.
                    Les milieux scientifiques sont gangrénés par l’esprit scientiste, par des gens qui s’imaginent avoir compris le vivant parce qu’ils peuvent décrire quelques réactions chimiques.

                    1. durru

                      Pire encore, et c’est ce que Raoult dit dans son intervention, c’est pas parce qu’on tenait pour vraie une chose il y a 30 ans qu’elle soit toujours ainsi aujourd’hui. Les connaissances évoluent (j’allais écrire « la science »), mais nos cuistres n’en ont pas besoin…

                    2. P&C

                      @Durru
                      +1, et même plus vite.
                      Lorsque j’ai commencé la STL, les transposons étaient encore inconnus hors quelques labos de R&D.
                      En 2008, année de mon master, les puces à ADN commençaient tout juste à être connues…

                      @Pierre 83
                      Je suis biochimiste, ceci explique cela.

                      C’est justement ce coté non mécanique qui m’éclate dans la biologie. Et encore, un virus est une merveille de nanotechnologie.
                      Et il y a souvent le petit truc qui fait tout pas comme les autres.
                      Petit exemple : les radiations gamma sont mortelles ? Oui… mais non, y a Deinococcus radiodurans qui s’en bat joyeusement le cytoplasme.

                      Après, il y a des trucs qui sont connus, comme la production des protéines… mais oui, les connaissances évoluent. J’ai appris aujourd’hui le fonctionnement de LINE 1, et pourtant je ne l’avais jamais vu en classe… et d’après les publis sur wikipedia, ça fait 10 ans que l’on sait comment ça fonctionne.

                      Si je ne m’affole pas sur les transcriptases et le vaccin covid, je vous rejoint sur la fumisterie qu’est toute cette affaire.

                      Cette crise du covid a été une révélation sur plein de choses.

                    3. Pheldge

                      @ P&C : il y avait cette blague dans les années 70 à propos de Keith Richards guitariste des Rolling Stones, et alors toxicomane notoire : « il y a 2 choses qui survivront à l’apocalypse nucléaire, les cafards et Keith Richards ! » 😉

    3. Dr Slump

      Le patron avait indiqué une étude qui démontre que les protéines spike utilisées par le vaccin à ARNm sont précisément ce qui cause les thromboses et autres troubles vasculaires. Si quelqu’un arrive à le retrouver…

      1. durru

        Tiens, ça me rappelle qu’il y a aussi une étude allemande qui dit à peu près la même chose :
        https: //www.thesun.co.uk/news/15078686/scientists-blood-clots-vaccines-cause/

    4. Pythagore

      En court: https: //www.youtube.com/watch?v=1KsThIPWMkg
      En long: https: //www.youtube.com/watch?v=MG0AOKssJII
      Vous nous ferez une synthèse 😉
      La 1ère a été visée et recommandée par un comité de visualisation unimembre diplômé en pharmacie de ma connaissance.

      1. Casuffit

        Pour rester simples ici.
        Vous avez bénéficié des vaccins ADN, vous êtes déjà de joyeux OGM.
        Vous avez choisi ceux à ARN messager, vous êtes potentiellement des OGM.

        1. P&C

          Non, pas forcément.
          Il faudrait déjà que ça affecte l’ensemble de l’organisme… ce qui n’est pas le cas.

          Un morceau d’ADN qui s’intègre dans l’ADN d’une cellule hôte, c’est courant… ça s’appelle soit un virus, soit un transposon.
          Les cellules reconnues infectées par un virus sont flinguées par les lymphocytes T.

          Mais ce ne sont pas des ADN nus : ceux ci sont fragiles et rapidement dégradés. Pas pour rien que les virus ont des capsides.

          Notre propre ADN est composé à 10% de virus, acquis au cours de notre évolution.

          Pour les ARN messager, faudrait que l’ARN entre, soit rétro transcrit, aille dans la cellule, et possède des séquences nécessaires pour être reconnu par une intégrase… or l’humain n’a pas d’intégrase : elle est apportée par les rétrovirus et les rétrotransposons (des ADN transposons qui passent par une étape ARN au cour de leur cycle, ce sont en fait des virus défectifs…).

            1. P&C

              Je précise un truc : les enzymes ne sont pas des trucs à tout faire, elles ont des spécificités d’action plus ou moins larges.

              Par exemple, la transcriptase inverse du VIH a besoin de reconnaitre une séquence spécifique sur l’ARN à rétrotranscrire.

              Pareil pour l’intégrase.
              https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7637015/

              Donc coller une intégrase qui ne reconnait pas l’ADN issu de la rétrotranscription de l’ARNm de Covid ne marchera pas.

              @Jacques Huse de Royaumont
              Regardes du coté du drug design, des interactions protéine-liguant. mais là on est dans la conception et la bioinfo, pas dans la pharmacologie.

          1. singedupommier

            Bonjour
            pas forcément, non…
            mais pouvez vous exclure que l’intégration ne se produise pas dans une cellule embryonnaire (ovocyte et
            spermatozoïde) et ensuite, c’est fait
            J’ignore si cela est plus facile ou plus difficile que pour les cellules somatiques, il me semble me rappeler qu’il
            y a des protections accrues de l’ADN. ( trop vieux , perds la mémoire)

            1. P&C

              Dans le cadre du vax à ARN, on parle d’individus qui ont largement dépassé le stade embryonnaire.

              Dans le cas des cellules germinales…
              Les ovocytes d’une femme cessent de maturer à la puberté. Enfermé dans les ovaires, ils ne feront que partir et mourir, sauf si rencontre avec un spermatozoïde.

              Pour les spermatozoïdes, il faudrait refaire tout le processus décrit plus haut, avec en plus le challenge d’atteindre les dites cellules germinales via la circulation sanguine.
              Ensuite, faudrait que les gènes soient retenus lors de la méiose… au mieux, 1 spermatozoïde sur 4 sera affecté.

              Oui, tout ce qui touche à l’ADN est protégé et régulé. Les ARNm à contrario sont sacrifiables, produits en masse, et sacrifiés sans remords.

    5. P&C

      N’importe quel bouquin de biomol.

      Pour résumer grossièrement :

      dans le noyau, à partir de l’ADN, l’ARN pol ADN dépendante synthétise un ARN prémassager, copie inverse de la séquence d’ADN ainsi copiée.
      Celui sera maturé/épissé (débarrasser des régions non codantes, coiffé, ajout de le queue poly A…), et exporté dans le cytoplasme.
      Les ribosomes localisés sur le Reticulum Endoplasmique vont se fixer sur cet ARN par la coiffe. Ils sont traduire l’ARN messager en protéine en utilisant le code génétique (3 bases nucléiques pour 1 acide aminé).
      Les protéines sont ensuite envoyées là où elles sont adressées.
      l’ARN messager est ensuite dégradé par des ARNases. Les ARN messagers ne sont pas des molécules avec une grande durée de vie.

  21. Theo31

    On se souvient que l’an dernier, le gouvernement avait poussé les opérateurs mobile à installer l’appli à l’insu de leurs clients.

    Ficher, ficher, il en restera toujours quelque chose.

    1. pabizou

      Avec la plupart des protections tu est informé et dois valider l’installation, si tu veux pas tu dis niet, au pire quand tu trouves une icone anormale tu peux la désinstaller .

  22. Higgins

    HS mais important : https:/ /www-capital-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.capital.fr/votre-argent/mauvaise-nouvelle-pour-les-proprietaires-dun-compteur-linky-1404860?amp

    1. Dr Slump

      J’ai entendu ça à la radio ce matin. Les compteurs sont la propriété d’Enedis, mais c’est le client qui le paye? Y’a matière à contester, non? Je vois d’ici une plainte collective arriver, qui sera résolue de la manière habituelle: allez, l’état paiera… lol !

        1. pabizou

          Pareil, ils attendent encore un rendez vous, 2 ou 3 coup de fil, 2 courrier, je leur ai dit que je n’en voulais pas, réponse « c’est la loi européenne blabla » suis pas sur de les avoir convaincu en leur disant que je n’en avais rien à foutre que je payais mes factures et que l’usage de ce que j’achetais ne les regardait pas . Réponse du clown de service « après le 31 mai ce sera payant », m’a saoulé, lui est raccroché au nez . Depuis, plus de nouvelle . On verra bien .

          1. MJ

            j’ai été contacté par Enedis pour me fourguer un linky. au début le type était cordial. C’est quand je lui ai fait part de mon refus qu’il est devenu agressif limite menaçant, me rappelant que l’entretien était enregistré et que que j’étais responsable. je lui ai raccroché au nez, mais ils utilisent des méthodes de voyou.
            et depuis … rien.

  23. Rick Enbacker

    Les SJW ont encore frappé :
    https:/ /www.20minutes.fr/sante/3051351-20210601-coronavirus-stopper-stigmatisations-oms-renomme-variants?xtor=RSS-176
    Non, c’est pas le Gorafi

    1. Pierre 82

      C’est surtout une immonde attaque haineuse contre les Grecs. Il faudrait donner aux variants des prénoms de mâles blancs hétéros de plus de 50 ans, pour ne pas avoir d’ennuis.

  24. Theo31

    Une collègue piquousee et fière de l’être devra présenter à son rdv en septembre un test PCR pour passer un électrocardiogramme et une echographie cardiaque. Elle est dégoutée.

      1. MCA

        D’après ce que j’ai pu lire et entendre un picousé peut être porteur et transmettre; donc je ne vois pas en quoi un picousé pourrait être dispensé du test que ce soit pour un examen médical, prendre l’avion, aller à l’étranger etc…

        Le seul bénéfice à espérer avec cette picouse serait de développer des symptômes moins graves.

        Pour l’attraper et le transmettre il n’y aurait pas de différence avec un non picousé, alors pourquoi faire un distinguo sanitaire?

        On nage dans l’irrationnel et les injonctions contradictoires depuis le début; être cartésien est un sacré handicap pour comprendre les mesures prises.

        1. Theo31

          J’ai fait la même chose que ma collègue et au même endroit. Il y a deux mois. Personne ne m’a demandé de venir avec un test.

          1. Paul

            Peut-être parce que non piquouse vous avez moins de probabilité d’être porteur du virus ou d’un de ses variants.

            1. durru

              Beaucoup plus probablement, parce que les réglementations changent d’un jour à l’autre, alors à deux mois d’intervalle…

  25. Higgins

    Je suis surpris que personne ne l’ait encore fait aussi je me lance :
    « En Macronie où s’étendent les ombres
    Un Pass sanitaire pour les gouverner tous
    Un Pass sanitaire pour les trouver
    Un Pass sanitaire pour les amener tous,
    Et avec le vaccin les lier
    En Macronie où s’étendent les ombres. »

      1. Higgins

        Certes oui mais les fous sont lâchés. Deux grognasses, journalopes au Monde, s’apprêtent à sortir un livre qui, oh surprise, démonte la machine Raoult. Je sais l’homme solide mais quand même. Sur Linkedin, on ne compte plus les posts où les propos injurieux (« charlatan », « clown sinistre » pas encore « tigre de papier ») le disputent aux insinuations diffamatoires. Faut-il qu’il dérange ?
        La seule vertu de cette crise est d’avoir révélée au grand jour la connerie de beaucoup de monde, la naïveté de beaucoup d’autres et une mauvaise fois généralisée. Impressionnant.

            1. Jacques Huse de Royaumont

              Ca bave sur les médecins et pharmaciens, donc de méchants libéraux, pas sur l’Etat source de toutes les bénédictions.
              Ce n’est pas comme si la décision relevant d’un nombre déduit de hauts fonctionnaires permettait de vendre des millions de vaccins et donc que cette décision décidait de qui deviendrait milliardaire. Là, la corruption n’est même pas imaginable, puisque l’état est l’incarnation de la probité, entre autres vertus.

              1. Higgins

                Je crois que c’est Jean-Dominique Michel qui le dit dans sa conférence du 21 mai donnée à l’IHU de Marseille. Le montants prévisibles des amendes est simplement intégré dans le business plan.

        1. TPA

          ça ne touchera pas la confiance qu’il reçoit de la plupart des « soignés » par lui.
          D’autre part , c’est un très mauvais calcul des grognalopes dont vous parlez: tôt ou tard, et surtout quand le harcèlement est intensif, celui qui se fait « massacrer » voit l’opinion se retourner contre les fum…rs qui l’ont dénigré.
          Un peu de patience, vous rirez de bon coeur

          1. Pheldge

            au nom du principe connu, « un mensonge répété mille fois devient une vérité » appliqué à la calomnie, ça laisse des traces. Regardez Tapie qui est un voleur aux yeux de beaucoup, pendant que Haberer et tous les pontes du Lyonnais de l’époque coulent une retraite dorée et tranquille …

          1. TPA

            Parfait ! S’il engage la Justice pour mettre un terme à toutes ces attaques, alors les choses vont peut-être bouger.
            Mais je crains que la Justice, dans sa très grande célérité, ne soit d’un quelconque secours à ce brave homme.

        2. Theo31

          Les subventionnees commencent à sucer comme des malades en vue de 2022 et un éventuel changement de propriétaire à l’Elysee.

      1. MCA

        J’ai vu ça depuis pas mal de temps sur la lettre des stratèges.

        Cette mesure renferme une sacrée perversion dans son application., et m’est avis que les non picousés vont recevoir en permanence des injonctions à aller se faire tester histoire de leur pourrir la vie car ils seront forcément cas contact plusieurs fois par jour à leur insu.

        D’autre part une fois repérés comme cas contact au niveau de la base de données sanitaire (alors qu’ils ne sont pas forcément malades) , dès qu’ils vont scanner leur QR code pour accéder à un lieu qui l’exige, la lumière rouge s’allumera et le flic de service leur interdira l’accès tant qu’ils ne se sont pas fait tester ou…. picouser histoire de remettre le voyant au vert au niveau de la base sanitaire, jusqu’au… prochain cas contact etc…etc….. (on reboucle sur la vaccination facultativement obligatoire).

        Pour les autres picousés qui peuvent transmettre malgré tout, pas de problème pour le moment, mais on va voir plus bas ce qui risque de leur arriver.

        Ce ne sera même pas un problème de téléphone portable ou non puisque le pass sanitaire obligatoire existera sous forme papier pour les rétifs à l’application anticovid numérique.
        Donc pas la peine de jeter le portable pour ceux qui en auraient l’idée, car ce système peut très bien s’en passer.

        Mais l’histoire ne va pas s’arrêter là pour ceux qui se réjouiraient de passer à travers ce flicage dantesque en se faisant picouser.

        Quand les gouvernants éclairés par les lumières des comité d’experts auront décidé qu’il faut se refaire picouser chaque année, les anciens picousés devront remettre ça à défaut d’être considérés comme des non picousés et subir le même sort.

        Ceux qui ont fait ça pour retrouver « la vie d’avant » risquent de se réveiller avec une sacrée gueule de bois.

        Peut-être qu’une révolution se prépare et qu’il va falloir envoyer les lames des guillotines au rémoulage.

        1. durru

          C’est précisément ce qui va se passer, j’ai déjà annoncé à mon entourage (« vacciné ») de se préparer à un rappel du vaccin à l’automne. Namého !

          1. Aristarkke

            J’imagine aussi volontiers qu’un picouzé identifié cas contact devra y repasser par la case rappel vaccinal. Principe de précaution, toussa…

            1. MCA

              S’ils sont cohérents (rire nerveux) les picousés contacts devraient à minima être en quarantaine car potentiellement porteurs et contaminants.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Un truc que je ne comprends pas avec leur stratégie (?) vaccinale, c’est de faire deux injection de deux vaccins différents de technologies différentes. Typiquement, c’est le cas de ceux qui ont eu une dose de AZ puis une dose de Pfizer après l’interdiction de l’AZ aux moins de 50 ans.
        Comment ça peut marcher ?

        1. durru

          Comme c’est de fait du placebo et rien d’autre, ça va marcher, y’a pas de raison. Aussi bien que les protocoles « standard », je veux dire.

        2. MCA

          leur stratégie? c’est du bricolage à la godille depuis le début.

          C’est ce que j’ai écrit plus haut, si tu es cartésien tu ne peux pas comprendre.

            1. MCA

              Ah que nenni !

              j’ai compris qu’il n’y avait aucune logique dans les agissements de ces clowns et pour comprendre cela il faut être cartésien.

          1. MCA

            Ca me fait penser que ça risque d’être intéressant quand des transfusés vont se récupérer du sang en provenance de donneurs picousés par des mixtures différentes.

  26. LaVitreCassée

    Moi, j’envisage de devenir « trans-vax »; je m’identifie à une personne vaccinée, sans être vacciné. Tous ceux qui contesteront ce droit seront d’horribles « transphobes ».

    Vous croyez que ça peut marcher ?

    😉

      1. Pheldge

        super hétéro ? c’est très mal, super homo, super travelo, super trans, super non-binaire, là oui, c’est bien, car ça fait référence à des minorités odieusement opprimées !

    1. Pheldge

      ah, c’est pas « non-binaire » qu’il faut dire, quand on a un statut variable ? on s’y perd avec ces nouveaux trucs …

  27. Jacques Huse de Royaumont

    Ce matin, sur RTL, collection de pignouferies décontractées :

    Vaccins ouverts au 12-15 ans. Pas un mot sur les risques qui chez eux sont supérieurs à ceux de la maladie. L’argument est qu’ils peuvent transmettre donc il faut les vacciner pour « casser les chaines de contamination ». Au risque d’en sacrifier quelque uns, mais ça, ce n’est pas dit.

    La CNIL aurait donné un avis défavorable à l’utilisation de zoom ou teams… à cause du cloud act. En fait, contrairement à ce que ce nul de journaliste laissait entendre, le cloud act ne parle pas du « cloud » en particulier, c’est un acronyme ( Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act) élaboré à la demande des grands acteurs du web pour bien identifier leur responsabilité. C’est l’aboutissement d’un long travail et s’il est adopté en 2018, ce n’est pas par la seule malveillance du vilain méchant Trump.
    De plus, contrairement à ce que laissait entendre ce même journaliste, ce n’est pas un blanc-seing pour espionner à loisir. Même si cette loi contient des clauses d’extra-territorialité, elle ne s’applique que de manière ciblée, nominative et sur demande motivée d’un juge pour une procédure judiciaire.
    De plus, en Europe, l’usage est encore réduit parce que l’on ne traite pas avec la société américaine, mais avec sa filiale européenne. Et l’utilisation de cryptage avec clés privées limite encore la responsabilité de l’hébergeur. Bref, de l’anti-américanisme justifié par une collection d’approximations.

    1. Pythagore

      « casser les chaines de contamination »
      Hier je lisais sur FB l’appel d’une mère désemparée, à qui le jardin d’enfant demandait de faire tester son gamin de 18 mois (!) parce qu’il avait eu un rhume avant qu’il revienne.
      Comme elle ne se voyait pas lui enfiler un truc dans le nez, elle demandait si il y avait d’autres méthodes: eh ben y’en a: il y a des kits qui permettent de tester les selles !!

          1. Nemrod

            Logique.
            Ce délire aboutira à des horreurs pire encore.
            Le traitement des Aînés en EHPAD n’en a été que le prologue.

  28. Higgins

    Le sketch continue : https:/ /www.lavoixdunord.fr/1017114/article/2021-06-01/ffp2-sante-publique-france-rappelle-pres-de-17-millions-de-masques-distribues

    1. durru

      C’est à dire que le nom du produit interdit (« graphène ») se trouve dans le label même de ce modèle de masques, mais, malgré ça, « la présence de graphène dans ces masques aurait manqué de clarté ».
      Bon, en même temps ©, ça ne concerne *que* 28% de la commande, qui a été clairement payée avec l’argent des prouts des licornes…
      On a touché le fond, mais on creuse encore…

      1. Pierre 82

        Non, non, rassurez-vous, on n’a pas touché le fond. Ils n’ont même pas encore commencé à creuser. Ils ont encore de la marge, et même beaucoup… tant que le système financier tient le coup, ça va. Et les banques centrales sont à la manœuvre pour éviter que ça ne coule.
        Par contre, quand ça chutera, ce sera brutal.
        J’ai parfois l’impression qu’on s’endormira un soir, aussi absurde que les soirs précédents, et que le lendemain au réveil, tout se sera arrêté. Plus d’électricité, plus d’eau, les magasins vides, et les gens hagards qui se lamentent en pleurnichant, en quémandant de l’aide à maman état qui aura disparu également. Même pas de ruines fumantes.

        1. Nemrod

          Non je vois pas ça comme ça, hormis la fin.
          Un événement pas plus ingérable à priori qu’un autre surviendra et en s’en méfiera mais sans plus et puis ça sera la grosse décompensation brutale.
          Comme chez un grand malade.

          1. Higgins

            Je suis assez d’accord. Ça commencera par un fait anodin, tellement anodin que personne, ou si peu, n’y fera attention.

              1. Higgins

                Non. Ça, ça ne serait pas anodin et je crois que je sortirai le champagne. L’assassinat de l’archiduc François-Joseph a été considérée de manière assez légère par les chancelleries européennes dans les jours qui ont suivi. Elles n’ont jamais imaginé que cela allait déclencher la guerre que nous connaissons et qu’il allait signer le début de la fin pour l’Europe. Il en sera de même dans les mois ou années à venir en ce qui nous concerne.
                Je ne souhaite qu’une chose, en dehors du départ du Mignon poudré évidemment, c’est me tromper sur cette échéance que je juge malheureusement de plus en plus inéluctable.

        2. Higgins

          Ça a été écrit en 1938 par un personnage qui aurait probablement pu, si on l’avait écouté et laissé occuper le poste idoine c’est à dire °1 des armées française et pas n°2, éviter le drame de mai-juin 1940 et la suite (Gal Georges pour ceux qui ne connaissent pas). Je trouve ce constat fait sur le monde politique d’une actualité confondante : « En quels temps vivons-nous ? C’est à de demander si le pays comprend ce qui se passe et ce qui le menace. Il a remis ses destinées entre les mains de 600 individus irresponsables (en 2021, on peut largement doublé ce chiffre) qui prennent un malin plaisir à méconnaître tous les faits de l’expérience, à semer les germes de la discorde, à rendre la guerre prochaine inévitable (en 2021, c’est le spectre de la guerre civile qui se profile) en même temps qu’ils paralysent tous les moyens d’action du pays… tous les gens de bonne fois que l’on rencontre sont de cet avis, mais cette unanimité ne sert à rien puisque personne ne bouge….avec les passions violents du moment (autour du COVID 19 et du problème de la sécurité intérieure et de l’immigration), ceux qui osent exprimer leur pensée sur ces divers sujets en toute indépendance, apparaissent comme des adversaires voire même des « fascistes… ceux qui osent exprimer leur pensée sur ces divers sujets en toute indépendance, apparaissent comme des adversaires voire même des « fascistes »…».

          1. Dr Slump

            Un nouvel exemple qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil.
            Et c’est sur ce genre d’exemple que je reste convaincu qu’il est vain de chercher à distinguer si c’est du à la connerie ou la malveillance, tellement les deux se confondent à ce niveau.

            1. pabizou

              « un barbu, c’est un barbu… » il y a longtemps que j’ai exclu la connerie, il y a trop de barbus dans ce train là .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.