C’est horrible ! De l’extrême-droite partout !

Immense surprise dans le Landernau informationnel et le microcosme journalistique des journalistes professionnels du journalisme de journal : il semblerait qu’une chaîne de télévision offre une part non négligeable de ses plateaux politiques à l’extrême-droite. C’est donc l’horreur. Pensez donc : les cris de toute la classe jacassante sont quasiment couverts par les bruits de bottes !

L’enquête de Libération ne laisse aucun doute. Les petits graphiques illustratifs de la rédaction du journal fondé par Sartre et positionné à l’extrême-gauche ne permettent aucune interprétation à cette abominable vérité vraie : CNews (car c’est elle dont il s’agit) se vautre dans la facilité d’inviter jusqu’à 36% de politiciens d’extrême-droite. Selon les comptes méticuleux de toute l’équipe de Libération qui s’est consacrée à éplucher les programmes de cette abomination télévisuelle entre juin 2020 et juin 2021, la chaîne de Bolloré a par exemple osé recevoir plus de 130 fois Jean Messiha ce qui est évidemment troporibl.

Le travail était dur, la tâche ingrate et obligeait à manipuler des miasmes nauséabonds d’une beuhête immonheudeu mais les zanalystes de Libération n’ont cependant pas hésité à s’y coller avec abnégation et ont même produit une petite synthèse qui, là encore, ne laisse aucune place à une interprétation aimable : quand on fait bien tous les petits calculs, les politiciens du Rassemblement National sont très très invités par CNews (jusqu’à 26.5% du temps d’antenne consacré à la politique). Quelle abomination !

Quand on voit tout ça, difficile de retenir un haut-le-cœur : malgré les efforts incommensurables déployés par toute la rédaction de Libération depuis des décennies pour repousser toujours plus loin, plus fort les relents du fascisme et des pires extrêmes à savoir ceux de droite, il semble bien que la leçon ne parvienne pas à porter partout, que la Bonne Parole ne réussisse pas à atteindre les moindres recoins de certaines chaînes de télévision.

La situation est grave. Que dis-je, elle est terrible !

Il faut en effet comprendre que si Libération (et tous les journalistes derrière cette rédaction et bien au-delà) a produit tel article, c’est bien parce qu’une chaîne vient de briser un tabou français : donner la parole aux gens de droite et, notamment, aux gens d’extrême-droite non pas à proportion de ce que la rédaction estime qu’ils méritent, mais à celle que leur donne leur représentation dans la politique nationale. Et si on commence à laisser les gens de droite (et a fortiori les gens d’extrême droite) s’exprimer ainsi dans les médias un média à proportion de ce que le public veut entendre, c’en est fini du discours actuellement dominant de la Belle Gauche Humaniste, Universaliste et Inclusive dont cette rédaction (et tant d’autres) se veut l’étendard.

En réalité, il est particulièrement intéressant de voir que, au sein même de CNews, les journalistes émettent des petits couinements plaintifs à l’idée que certains, comme Zemmour ou Praud, puissent ainsi trouver un temps d’antenne pour y exprimer leurs opinions : comme ces dernières sont officiellement estampillées nauséabondes, il est inconcevable qu’on puisse les laisser parler. La démocratie, la liberté d’expression, ça va pour la météo et les idées de gauche, mais pas pour les idées de droite et les sujets qui fâchent. Et puis quoi encore ?

Ce qui explique sans doute le détachement voire la gourmandise de ces mêmes journalistes et des autres rédactions à inviter, tendre le micro, analyser et recueillir les paroles d’un nombre dodu de partisans de l’extrême-gauche, et ce, absolument sans aucun rapport avec le poids réel de ces idées et de ces gens dans la politique nationale.

Et là apparaît toute l’hypocrisie dégoulinante de ces distributeurs automatiques de morale de synthèse : lorsqu’on prend un court temps de réflexion, on s’aperçoit assez vite que les quelques heures d’antennes supplémentaires que l’extrême-droite et la droite ont grapillées sur CNews ne permettent même pas d’équilibrer le temps global de ces représentations politiques dans les médias.

Non seulement CNews, avec 36% consacrés à l’extrême-droite ne fait que s’approcher de la proportion de ces opinions dans l’électorat comme en témoigne la dernière élection présidentielle de 2017, mais en plus la dominance des idées de toutes les gauches sur les services publics laisse carrément songeur lorsqu’on se rappelle qu’il s’agit là d’argent pris de force à des contribuables qui, de fait, voient leurs contributions utilisées pour diffuser des idées avec lesquelles ils ne sont pas majoritairement d’accord… Au contraire de CNews qui, chaîne privée, se doit donc de coller aux désirs de ses spectateurs. L’équilibre qu’on serait en droit d’attendre du service public n’existe pas et c’est, finalement, le privé qui montre l’exemple ce qui déclenche l’urticaire journaliste de façon prévisible.

Le décalage est encore plus violent lorsqu’on tient compte des parts d’audience comme ne le font surtout pas les petits hypocrites de Libération et leurs inénarrables Décodeurs, véritables montres arrêtées qui indiquent le sud : l’abominable équilibrage de CNews avec 2.2% de part d’audience prend alors une autre tournure devant les 12.3% réalisés par France Inter et son gauchisme quasiment institutionnel. Autant dire que les gesticulations des journaleux militants de Libération se basent essentiellement sur un gros fantasme de sur-représentation, ce qui leur permet d’oublier complètement la sous-représentation de la droite dans absolument tous les autres médias.

En tenant compte de ces éléments, l’article de Libération montre en réalité par contraste toute l’étendue de la médiocrité du service public et des médias sur-subventionnés par l’État : loin des contingences du marché et donc loin des opinions réelles des lecteurs, des auditeurs et des téléspectateurs, ces productions fonctionnent maintenant en vase clos, recrutant leurs équipes dans les mêmes viviers tous orientés politiquement de la même façon, avec un rapport de plus en plus ténu avec la réalité, le terrain et les problèmes réels du pays.

Ceci explique à la fois le décalage croissant des sujets politiques abordés avec ceux que la majorité des Français désirerait effectivement voir traités (ce qui aboutit aux dernières constatations de la Fondapol qui remarque dans une récente étude que plus de 60% des gens ne s’estiment pas représentés par les médias dominants) et le décalage des politiciens avec les Français, les premiers croyant niaisement que la presse rapporte ce que pensent les seconds, ce qui permet au passage à ces médias d’orienter plus ou moins lourdement ces politiciens dans leur sens.

En fait, l’orientation actuelle de CNews et ses excellents résultats d’audience sonnent comme un véritable avertissement à tous les autres médias actuellement confits de leurs certitudes et de leur hypocrisie dans l’argent gratuit des autres : vous êtes moins que médiocres, vous êtes nuls, et vous allez périr minablement.

Et quelque part, ce sera ni surprenant, ni même triste.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires153

  1. Aristarkke

    Vouloir qu’une ville soit correctement entretenue en propreté grâce notamment à la taxe spécifique de balayage payée annuellement, c’est en fait être de l’extrême droite la plus extrême selon la Pythie Annihildalgo…
    A cette aune, du coup…

    1. Podgorica

      Pour changer tout ça, il y a bien la liste  » le changement, c’est vraiment maintenant » avec :
      Christine Taubira, Audrey Pulvar, Danièle Obono, Rokhaya Diallo et Sibeth n’diaye.
      Leur slogan « Pour la défense de nos droits !  »

      Désolé, pour la réponse/trolling en lien avec le balayage, mais je trouvais opportun de faire cette transition.
      Et n’y voyez par là aucune allusion au sexe dit « faible »…

  2. Stéphane B

    Et quand on aperçoit les sondages en Bretagne, terre de gôche, qui montrent que le FN sera en tête au premier tour, que la ripoublique en miettes sera très bas voire éliminée, on se dit qu’il se passe vraiment quelque chose.
    A une nuance près, c’est pour le premier tour et au second, le FN est battu.

    PS: On se fout sur ce point du programme politique et surtout économique de ce parti.

    1. Yanka

      Ça, c’est horrible. Où va-t-on se réfugier quand les Bruns (j’en tremble) vont déferler ? Quand même pas chez les Godons en face ?!

      1. Pierre 82

        Ce n’est peut-être pas l’endroit idéal pour l’instant: les Brits sont devenus encore plus crétins qu’ici. Même encore plus cons qu’en Belgique, c’est dire.

          1. Pierre 82

            Il n’est pas mal, celui-là, quand même?
            Il a beau être député d’extrême-gauche, il est très drôle.
            Et il est belge. Aucun doute là-dessus.

            https:/ /twitter.com/DrJohnFa/status/1405437985051627526

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Je vais peut-être regardé la soirée électorale, finalement, sur Rance TV ou sur BlaBla for Macron TV. Si le RN est en tête dans la moitié des régions et les Ringards en Miette éliminés d’autant, la tête des journaleux de service vaudra le détour.

  3. Aristarkke

    microcosme journalistique des journalistes professionnels du journaliMSe de journal
    N’aurait ce pas dû être écrit ainsi ???

    1. Podgorica

      Oui, ce qui est d-écrit comme tel : » microcosme journalistique des journalistes professionnels du journaliMSe de journal  » correspond bien à ce à que les spectateurs ont pu assister, il y a quelques heures à peine sur …..CNEWS …..  » (car c’est elle dont il s’agit) qui se vautre dans la facilité d’inviter jusqu’à 36% de politiciens d’extrême-droite. »
      Voyez par vous même :

      https://twitter.com/alain69712768/status/1405833615200735232

      En confrontant un journaliste de France Inter face à un Général, le tout chez Morandini, la chaine Cnews s’est prise les pieds dans le tapis…
      Le débat est clos.

      1. Yanka

        C’est énorme de chez Énorme ça. Qu’on lui dise qu’il dit des sottises, qu’il a bu, qu’il délire, c’est dans l’ordre des choses, mais qu’on lui claque le bec de cette façon et lui règle son compte pour les temps à venir et pour les siècles de siècles, sur ce sujet-là précisément, c’est un aveu (« il a raison pour le principal et si on le laisse dire ça, on va recevoir un méchant boulet sur le brugnon »). Il n’a même pas eu droit à l’infâmant : « Complotisssse ! » Fusillé sur le pas de la porte. Par un gros dégueulasse amateur d’adolescents. J’ai mon voyage !

      2. Pierre 82

        Ouais, là, c’était l’erreur à ne pas commettre. Maintenant, toute la crédibilité de ces généraux est réduite à néant. Il faut reconnaitre que le stagiaire de Morandini (j’ignore qui c’est et je n’ai même pas envie de le savoir) a superbement manœuvré et sera très certainement récompensé à sa juste mesure. Ils ont bien joué de le couper sans le laisser terminer, il aurait pu dire les oligarques ou les francs macs, mais il fallait rester sur cette impression. Ah oui, la télévision, c’est un métier.
        Mais bon, ça ne veut pas dire que Macron et son équipe a gagné des points dans l’opinion pour autant.

        1. paf

          c’est con, il suffisait de dire que c’etait un petit groupe de patrons et proprietaires, , tous du meme bord, pas besoin de ramener les juifs la dedans.Maintenant les generaux sont des antisémites, circulez y a rien a voir. Notez que c’etait pas bien malin de sa part non plus, le tropisme des juifs dans la presse il est un peu lourd et probablement plus vrai.

          1. Yanka

            « Le parquet de Paris a indiqué vendredi avoir ouvert une enquête concernant un ex-général, Dominique Delawarde, signataire de la tribune dite «des généraux», accusé d’avoir tenu des propos antisémites sur CNews. »

            Mon commentaire sous l’article du Figaro (si publié) :

            Un tel branle-bas de combat pour si peu ? Certains vont encore se demander qui tire les ficelles du complot. Maintenant, les faits. Le général a cité trois médias, le Washington Post, le NY Times et BFMTV. BFMTV appartient au ressortissant cosmopolite (4 nationalités officielles) Patrick Drahi, de confession juive. Le New York Times appartient au trust familial Ochs-Sulzberger depuis 1896. Les Ochs-Sulzberger sont juifs. Le Washington Post appartient depuis 2013 à Jeff Bezos, né Jorgensen, qui, à ma connaissance, n’est pas plus juif que je ne suis mexicain. 2 sur 3. Peut mieux faire pour un général.

            1. René-Pierre Alié

              En somme, c’est statistiquement vrai, mais il est interdit de le dire… Le général va pouvoir rejoindre Alain Soral chez les pestiférés. Le plus drôle, c’est qu’un sondage d’opinion chez les Français donnerait sans doute une réponse identique, à propos d’une surreprésentation des Juifs dans les médias.

  4. Jacques Huse de Royaumont

    Ce qui est également amusant, c’est la définition très extensive d’extrême droite de l’Aberration. Grosso modo, tout ceux qui osent émettre une critique des fondements idéologiques du gauchisme s’y retrouvent.
    Cela touche donc également des gens issus de la gauche mais qui essaient de vivre les yeux ouverts (qui de ce simple fait ne sont plus vraiment de gauche), comme Elisabeth Levy, Michel Onfray (dont je me méfie beaucoup), Joachim Song-Forget etc…
    Ainsi, en mettant tout le monde à l’extrême droite, Libé banalise et légitimise celle-ci, tout en se marginalisant lui-même.

    1. bob razovski

      Onfray… Je l’écoutais de temps en temps, il me semblait capable de nuance et d’un coup, paf, il s’emballe sur le vaccin. Pas bien compris où il voulait en venir.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Il est curieux. Pendant des années, il crachait tout ce qu’il pouvait sur le christianisme, voulait réécrire la philosophie pour virer la philosophie grecque classique et le voilà qui se pose en défenseur de la civilisation judeo-chrétienne.
        Je crois qu’il est en réalité un peu perdu. Il a bien compris ce qui ne va pas et pourquoi, mais ne se résout pas à en tirer les conclusions qui s’imposent.

        1. Stéphane B

          Logique ! en effet, il ne va quand même pas se dédire et se remettre totalement en question.
          Attends, on me dit que c’est un philosophe et que c’est justement le propre de la philosophie de douter. Oups

        2. MCA

          Si ça se trouve il a tout simplement fini par lasser son lectorat avec son disque rayé et à présent cherche un nouveau marché à exploiter.

          1. Pheldge

            Il a été de gauche jusqu’à Flamby, qui ne lui a pas montré toute la gratitude qu’il pensait mériter. Il s’est aigri, puis avec son AVC il a senti venir le sapin, et pas le copain à Flamby. Ca motive des conversions …

        3. Yanka

          Ce qui explique le revirement (qui n’en est pas un) d’Onfray sur la civilisation judéo-chrétienne (pour faire court), c’est son absence d’idéologie, son amour du réel et quelques petites choses qui lui sont arrivées, comme la mort de son père (dans ses bras ou presque) ou celle de sa compagne après une longue maladie, comme on le dit avec pudeur. Et aussi, manifestement, une moindre horreur du christianisme bon enfant que de l’islamisme brutal et conquérant. Onfray a certainement des défauts, comme la verbigération, la graphomanie et une arrogance certaine (qu’on a pu voir en débat avec de Villiers, mécontent qu’il était de parler moins que le vicomte étincelant). Un philosophe que les événements de la vie et la réflexion font évoluer, c’est plutôt le signe d’un type honnête et pas du bois dont on fait les piquets de clôture et les tours de miradors. Maintenant, sur le vaccin, je ne partage pas du tout son avis.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Ce qui m’avais agacé chez lui est un pédantisme certain, il ne peut s’empêcher de citer à tout bout de champs, que cela serve son propos ou non.
            Il est en revanche certain qu’il a évolué, ce qui est un bon point pour lui. Mais ira-t-il au bout de sa logique ?

            1. Yanka

              Onfray est un type avec une capacité de travail phénoménale et une mémoire qui ne l’est pas moins. À partir d’un moment, il réalise forcément qu’il a affaire à de très moins savants que lui, notamment dans la gent journalistique (les journalistes ne lisent plus beaucoup, sauf à droite, tiens, tiens), et c’est ainsi qu’il semble arrogant, parce qu’il doit nécessairement déplorer le manque de références et de culture de son interlocuteur (qui prétend, au surplus, le moucher). C’est tout le problème des tréteaux et du public. En privé, Onfray est un type chaleureux et très soucieux d’autrui, pas du tout dans la représentation. C’est ça qui le rend aimable, pas l’image qu’il donne de lui d’un type un peu trop sûr de lui et qui sait tout.

                1. Yanka

                  Je n’ai pas la réponse. Onfray n’est pas spécialement un type en bonne santé, il doit avoir peur. C’est vrai que pour un philosophe et un prêcheur de liberté, ça la fout mal. Je peux défendre Onfray, mais sur ce point, je lui suis hostile à 1001%.

                  1. Pierre 82

                    Même souci avec un autre bonhomme pour qui j’avais pourtant la plus grande estime: Nassim Taleb, qui a complètement fondu les plombs.
                    Quant à Onfray, je pense qu’il a beaucoup plus peur de s’abandonner à Dieu qui lui tend pourtant les bras, qu’il n’a vraiment peur de la mort. Mais ce n’est que mon avis.

    2. Lebuchard courroucé

      ou des gens comme Michéa, Tribalat ou Chouard (ce dernier était régulièrement invité à la téloch puis soudain, silence radio… il osa émettre des critiques !).
      J’avoue rester perplexe face à cette dénomination d’extrême-droite… si dire que pour percevoir un dû, il faut travailler ou qu’un criminel doit ramasser sur le coin du museau pour que justice soit rendue, est un discours de la droite radicale ou d’extrême-droite alors là…

    3. Mildred

      Comment mieux illustrer ce que vous écrivez où, dans ma région, Auvergne-Rhône-Alpes, le candidat du RN aux élections régionales est un ancien proche de Mélenchon ! Ne dirait-on pas que la boucle est bouclée ?

      1. Stéphane B

        Vu qu’on parle d’interdire la parole et de Mélenc…, je vous invite à lire
        https:/ /ripostelaique. com/exclusif-tres-vigoureuse-riposte-des-six-generaux-que-le-regime-veut-punir.html

        1. Pierre 82

          Ça pourrait tourner au vinaigre.
          Je n’ai toujours pas compris pourquoi ils s’acharnent contre les militaires, au lieu de laisser pisser, ce qui a d’ailleurs été le cas dans les premiers temps.
          Je ne parle pas de Mélanchon, qui est dans son rôle de socialiste du XIXème siècle, croyant toujours que les patrons, les généraux et les curés ont fait alliance pour sucer le sang de la classe ouvrière. Chez lui, c’est juste un problème d’obsolescence de son logiciel, mais il reste logique avec lui-même.
          Par contre, de la part de l’exécutif, c’est incompréhensible, et c’est pourquoi je pense qu’ils sont en mode panique, et qu’ils ont perdu le contrôle. En commençant par ceux de leurs nerfs…

  5. René-Pierre Alié

    À Libé, le boulot a été mal fait. Ils ont déniché les fruits puants que la bête immonde avait enfanté chez Bolloré, ils ont oublié ce que ses flancs toujours prodigues ont pondu chez Didier Maïsto, le patron de Sud Radio. Heureusement, Sud Radio, avec son nombre limité de fréquences, ne peut concurrencer la bonne parole, relayée par les 626 fréquences de France inter. Je suggère également à Libé de s’intéresser à TV Libertés : l’audience est certes microscopique, comparée à celle d’Antenne 2, mais le ver est dans le fruit.

  6. Ba

    Personnellement, j’aimerais bien savoir en quoi l’extrême-droite dit des trucs différents de l’extrême-gauche, de la gauche, du centre, de l’extrême-centre et de la droite.
    À part sur le sujet de l’immigration (même si c’est un gros sujet), tout est pareil : anticapitalisme, antilibéralisme, anti-gafa, chauvinisme industriel affiché, État absolument partout, politiques de redistribution, subventions à gogo pour tout le monde, impôts en masse, mesures liberticides covid, etc.

    Ce qui veut dire qu’on est bien dans une opposition complètement factice entre gens qui s’entendent en fait très bien au quotidien et qui pensent pareil.

    Pour ceux que ça intéresse, le sujet du billet a été traité hier dans iMedia (à 31:53) : https://youtu.be/HyiTRC6RbaA

    1. Jacques Huse de Royaumont

      La réflexion politique se construit dans un référentiel à trois axes :

      loi naturel vs constructivisme
      cadre national vs global
      dirigisme d’état vs responsabilité individuelle

      Il est hélas évident que le troisième axe est totalement oublié et qu’un discours aussi crétin que formaté y est hégémonique.
      reste les 2 autres qui ne sont pas à négliger et les oppositions n’y sont pas factices.

    2. bob razovski

      cépafaux. Suffit de lire les « programmes » des élections à venir… 7 ou 8 candidats, 7 ou 8 étiquettes politiques et bizarrement, 7 ou 8 programmes quasi identiques.

      1. Pierre 82

        Voilà un type, Philippot, que je n’aimais pas du tout, car il représentait ce trait d’union entre le RN et l’extrême-gauche, c’est-à-dire ceux qui parmi les sympathisants RN que je côtoie, ceux qui m’énervent le plus. Pour simplifier, c’est: « si on donnait moins d’argent aux étrangers, on pourrait nous en donner plus ». Ce à quoi j’ai toujours répondu: « va plutôt bosser, connard, et arrête de réclamer ». En réalité, je le disais plus gentiment, je n’ai pas un physique à répondre trop cash.
        Et voilà ce bonhomme a été touché par la grâce: c’est le seul politicien qui a eu une attitude impeccable depuis le début du covid.
        Il lui sera donc beaucoup pardonné.

  7. Le Gnôme

    L’extrême droite est une notion très variable, où commence t’elle, tout ce qui est à droite de Hamon fait partie des fachos, ce qui fait beaucoup de monde.

    J’apprenais ce matin que la rédaction d’Europe1 menaçait de faire grève en dénonçant la droitisation possible de la ligne électorale à la rentrée. Je n’ai jamais vu de mouvement à France Inter pour manifester contre le tropisme gauchiste de cette station.

    Une fois de plus, il y a les bons et il y a les méchants, ces derniers peuvent passer devant le peloton que ça ne dérangera pas le camp du bien.

    1. Calvin

      « la rédaction d’Europe1 menaçait de faire grève en dénonçant la droitisation possible de la ligne électorale à la rentrée. »
      C’est assez logique, droitiser ses écrits ou ses interventions, pour des journalistes qui ont été formés pour être à 80% d’entre eux d’extrême gauche, ce ne doit pas être très facile….

      1. Raoulos

        Au fond d’eux, ces pâles créatures ont bien intégré qu’une fois droitisés, ils se feront aussi crochetiser, uppercutiser, frontkickiser, coupdebouliser et balayettiser.

    2. Higgins

      https:/ /amp-lefigaro-fr.cdn.ampproject.org/c/s/amp.lefigaro.fr/medias/menace-de-greve-a-europe-1-de-nouveau-en-pleine-tourmente-20210617

      Que les journalopes fassent ou essaient de faire correctement leur travail et surtout, qu’ils évitent de trop penser, ça marchera mieux pour tout le monde.

    1. durru

      Si, si, on en parle, et tous les jours même. C’est l’avenir inévitable de l’humanité, fait de lait et de miel, n’est-ce pas… Et de quelques oeufs cassés, mais ça, ma bonne dame, c’est inévitable aussi.

  8. Pierre 82

    Les petits cœurs et les croix gammées sur le graphique-camembert sont très réussies. J’avais même pensé que c’était dans l’original, mais ce n’est pas le cas.
    Si ça tourne mal, vous pourriez toujours devenir illustrateur chez Libé, c’est très réussi et très parlant. Comme ça, on voit tout de suite où est le mal.

    1. durru

      Du coup, j’observe que j’avais pas fait gaffe dans un premier temps. Où sont donc les « autres » gauches ? PS, EELV, Hamon, etc, etc ?
      Ont-ils été interdits d’antenne ? Ou tout simplement ils ont été classés comme « droite » ?

  9. heli0gabale

    Non mais attendez c’est très grave, lestremedrouate a agressé Alice Coffin !!

    https://www.ladepeche.fr/2021/06/17/alice-coffin-victime-dune-agression-a-rouen-par-des-militants-identitaires-9612540.php

    Quand on lit ça, on pense skinheads, coups de barre à mine, les zannéestrante, le retour des zeures les plus pas éclairées, le ventre de la Bête encore fécond (et sans PMA) !!!

    Bah l’agression c’est un gars qui lui offre des fleurs (oui oui c’est littéralement ce qui s’est passé, le néo clergé ose appeler ça une agression).

    D’ailleurs, h16 est très vilain d’oser critiquer le journal de référence qu’est l’Abbé Ration, ils ont fait un travail de fond sur cette affaire qui mérite le respect ! (Non je déconne, ils ont été cons jusqu’au bout, la contextualisation de l’affaire est d’un gluant et d’une hypocrisie rarement vue, c’est niveau CNN vs Trump) :

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/slogans-et-banderoles-que-s-e2-80-99est-il-pass-c3-a9-lors-de-l-e2-80-99intervention-c3-a0-rouen-de-la-militante-alice-coffin/ar-AAL9C8S

    1. Raoulos

      Attends, si le type lui plaisait pas vraiment, des fleurs, ou même une parole, ou même sa simple presence, c’est pareil que 100 coups de bites de baseball.

      *Règle également applicable de façon rétroactive.

  10. Toto99

    Je ne regarde jamais une chaine « d’actualités » pensant qu’elles étaient toutes au meme niveau que France Intox. Je vais essayer CNews ce soir. Peut-etre Libé a fait de la bonne publicité pour eux?

    1. bob razovski

      franchement, ça vaut pas le coup. Comme beaucoup l’ont déjà dit ici, sorti de l’opposition à l’immigration, on est sur le même discours que les autres. Les chroniqueurs sont mauvais. Je pense surtout à Derikmatens (ortho ?) dont la spécialité est censée être l’économie… un désastre de nullité.

      1. Yanka

        Éric de Riedmatten, un ancien d’Europe 1. Les économistes sont déjà nuls par eux-mêmes, alors les journalistes économistes…

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Tu peux tomber sur des gens comme Eugénie Bastié, Gabrielle Cluzel, Elisabeth Levy, Jean Messiha ou Franck Ferrand.
      Avec un peu de chance, des gens comme Charles Gave, Alain Finkielkraut ou Mathieu Bock-Coté peuvent même s’y rencontrer.
      Ca ne veut pas dire qu’on est forcément d’accord avec eux, mais justement, les débats laisse la porte ouverte au désaccord et sont souvent intéressants.
      L’intelligence est souvent au rendez-vous, les débats peuvent être âpres, mais restent courtois.
      Bref, du travail de journaliste fait comme cela devrait être la norme. Si c’est ça être d’extrême droite, je veux bien en être.

  11. Nemrod

    L’extrême Droite recouvre beaucoup de monde.
    Moi même je suis étiqueté comme tel en tant que Libertarien.
    Mais je m’en cogne.

    1. Ba

      Libertarien ?
      Voyons voir :
      – que pensez-vous des brevets ?
      – que pouvez-vous dire sur la démocratie ?
      – quel est l’objectif politique des libertariens ?

      1. Dr Slump

        Faut un brevet pour se déclarer libertarien ? il faut passer un examen?
        Faut pas s’étonner que la liberté soit si peu valorisée de nos jours…

      2. Nemrod

        J’ai passé l’âge du Bac de Philo et des Profs mais vous avez Wikipédia si vous voulez savoir.
        Et puis j’ai un sanglier qui se languit de sa souille.
        Ou je vais l’attendre d’ici peu.

  12. Gerldam

    Quand on pense que l’extraime drouate propose la retraite à 60 ans, on se demande si le RN ne reprendrait pas le programme de Mitterand par hasard.
    Donc en fait d’extrême droite, j’y vois plutôt un gros chaudron de gauche auquel s’ajoute un pot de confiture de droite.

    1. Husskarl

      L' »extreme » droite c’était Jean Marie, y en a plus.

      nouvelobs.com/politique/elections-2007/20070224.OBS4060/le-programme-de-jean-marie-le-pen.html

          1. bob razovski

            Ca a déjà été tenté vers 1930 si je ne m’abuse ?
            De la même façon d’ailleurs que le programme de l’esstrèmegôôôoch est du socialisme international, déjà tenté vers 1917…

          2. P&C

            Avec Karim à la place de Speer, et Merluchon à place de Reinhart.
            Et Usul à la place de Staline…

            Le pedigree est en baisse…

  13. Dr Slump

    Pour les médias gauchistes, il n’y a que la gauche, et tout ce qui n’est pas à gauche est d’estrème-droâte fasciste, populiste, complotiste, raciste et antivax. .

    Que Libé ou Wikipédia deviennent hystériques à propos de tout ce qui ressemble de près ou de loin à une opinion de droite est juste risible. Le problème c’est la volonté étatique de « réguler » les médias et le web pour les empêcher de s’exprimer. Le problème c’est que les états, les GAFAM, l’UE et d’autres institutions internationales, appuyés par des lobbies influents (voir déclarations de Soros à ce sujet) ont l’intention explicite de bâillonner en particulier les réseaux sociaux et les médias d’information sur le web, plus précisément : de bâillonner toute opinion qui diverge de la pensée officielle.

  14. Stéphane B

    HS mais faut rigoler un peu
    https:/ /www. ladepeche .fr/2021/06/18/bac-pourquoi-la-gare-de-cahors-fait-le-buzz-sur-les-reseaux-sociaux-9614614.php

    1. Le Gnôme

      Le site Les Crises, qui vire de plus en plus vers la gauche, pique une crise sur un sujet d’économie un peu trop libéral à son goût.

      https:/ /www.les-crises.fr/bac-2021-en-economie-un-sujet-oriente-et-une-epreuve-a-la-derive-par-frederic-farah/

        1. Pierre 82

          Pareil, mais ça fait au moins 5 ou 6 ans que ce site est inregardable, ce pauvre OB étant totalement tombé sur la tête…

          1. Yanka

            OB était bon sur l’Ukraine. De gauche, il l’a toujours été, mais une gauche plutôt pro-Russe, même sous Poutine. OB est fort proche de Jacques Sapir en ce domaine, sauf que Sapir ne se mêle pas de débunker ceci puis cela et de jouer au zététicien de compétition. Il y a un côté pasteur protestant chez Berruyer que je déteste. Il a le droit, mais je trouve qu’il a les idées de sa bobine : le mec sans pellicules, qui se lave les mains 45 fois par jour, avec en plus une voix de goret ! Mais son travail sur Maïdan est à mettre à son crédit, surtout qu’à l’époque il n’avait pas toute une équipe autour de lui et allait franchement contre toute la doxa, sur un terrain pas mal fangeux. C’était fort courageux.

          2. Deres

            Il a toujours été comme cela. Simplement au début sur ce site la partie chiffres et graphiques était dominante sur l’analyse et la reprise d’article à charge. C’est cela qui a fait son succès originel. Maintenant, le site fournit très peu de données, presque que des articles très orientés à gauche que j’appellerais même « complotistes » faute d’un mot équivalent à gauche.

            1. Deres

              Ceci dit, c’est aussi intéressant de lire des articles détaillés prônant des avis opposés au sien, bien écrit et argumentés. Cela évite de tourner en rond au sein de son éco-système sans aucune contradiction. Et de comprendre la complexité du monde, de la réalité et des points de vue. Donc j’y vais quand même régulièrement.

      1. Raoulos

        Une des conclusions de l’article :

        « L’école est un champ essentiel de la bataille idéologique, elle reste le lieu de formation par excellence et c’est là qu’il convient de convaincre et persuader. »

        Voilà, tout est dit. Pour ce marxiste, l’école ce n’est certainement pas apprendre à penser par soi même.

        1. P&C

          Pas pour rien que les cocos n’ont pas renâclé à mettre la main que le ministère de l’éducation.
          Formater les esprits pour préparer l’homme nouveau.

          @Nemrod
          Est-ce que dit code nro à propos du permis de chasse est vrai ?
          J’aimerai bien me racheter une carabine 22LR… sinon, je vais devoir me contenter d’une poudre noire.

            1. P&C

              Je te renvoie à la vidéo tutoriel qu’il a fait récemment…

              D’après servicepublic.f, ça a l’air plus compliqué que ça…
              – faut aller dans une fédé de chasse, et passer des séances préparatoires.
              – remplir le cerfa A38 + diverses pièces, et la thune. Et un certificat médical.
              – passer le dit permis. 10 questions + 4 tests pratiques. Le site du chausseur propose des annales des 40 question, je me demande à quel rythme elles tournent…

              1. Dr Slump

                C’est de la procédure chiante comme l’administration sait bien en produire, mais loin d’être insurmontable. Allez, t’apprends tes 40 questions, tu remplis les obligations administratives, et tu passera ce permis les deux mains dans le slip. Please, no complaints…

              2. taisson

                Le permis ou une licence de tir sont en effet indispensables pour acheter une 22 et pour les munitions.
                pour le permis de chasse, Il faut aussi une validation annuelle en cours.

                La chasse « d’extrême drouate » est déjà très menacée, et je dirais que ceux qui veulent juste s’armer feraient mieux de chercher dans les circuits parallèles…
                Déjà, parce que, une arme à canon long ne vaut pas grand chose dans un combat de défense, et si jamais ils se produisait des cas de d’auto défense en nombre avec des armes de chasse, se serait très rapidement l’interdiction totale

                Le permis de chasse n’est pas « difficile », mais il est assez bien pensé, et doit être préparé.
                21 questions théoriques, dont quelques unes éliminatoires, et une épreuve pratique, dont quelques fautes sont également éliminatoires.( Environ 70% de réussites à l’examen)
                Les fédérations l’ont principalement axé sur la sécurité, et les formations sont correctes.
                Il faut bien sur y participer et travailler un peu les connaissances nécessaires sur l’identification des espèces, et les précautions indispensables.
                Il faut aussi la signature d’un médecin pour confirmer l’absence de problèmes psychiatriques.
                De plus, on vient d’exiger des chasseurs la participation à des stages de mise à niveau décennales.
                Pas mal de professions feraient bien de faire la même chose…
                Tout ça à bien sur un coût, mais ça ne va pas très loin !

                Pour passer le permis, il vaut tout de même mieux aimer la nature, et avoir envie d’essayer la chasse !

                Et il serait bon de ne pas mêler la chasse à l’idée d’auto défense…
                N’oubliez pas que tout le folklore anti chasse et sa propagande ont étés créés volontairement, de toutes pièces dans les années 70/80, suite à de nombreux cas d’auto défense…La sensiblerie pour les petites bêtes n’a été que l’alibi argumentaire.
                Si l’on avait laissé les gens avec le mental de cette époque continuer à se défendre, nous n’en serions pas la !
                Mais, c’est un autre sujet…

              3. Husskarl

                Je l’ai. C’est très simple, téléphone à la fédération (ou email) de ton choix, envoie leur leur papelard + le certif médical dont ton médecin se tamponne.
                Le test est fait pour des gens d’un QI 80-100, tu n’auras aucun mal. Le site comprend environ 400 question à bachoter, ce seront les même à l’exam.
                Pour les geste, c’est de la répétition, donc fais ton théatre chez toi et répète 50 fois et ce sera bon si tu ne pointes pas le fusil sur l’examinateur =)

              4. Jo Bigoud

                Pourquoi un permis de chasse pour une 22?

                Vous prenez une licence de tir sportif, achetez une 22 et des munitions et ensuite vous gardez ça chez vous (plus besoin de licence sauf si besoin de racheter des munitions.)

                  1. bob razovski

                    Rien ne vous oblige à aller « pas loin de chez vous ». Des tireurs font facilement 200 ou 300 km A/R pour obtenir le précieux sésame.
                    Faut savoir ce qu’on veut, c’est simple.

            2. Lebuchard courroucé

              Comme le dit Taisson, le permis de chasse est assez accessible d’un point de vue théorique (suffit de bûcher le livret « L’examen du permis de chasser » de 320 pages, tout de même…) mais la pratique peut être plus compliquée. Il y avait quand je l’ai passé un parcours en forêt avec un stand de ball-trap et des disques colorés, les uns pour les espèces protégées et les autres non (attention si vous tiriez les disques fluos) et pour finir un stand « tir de sanglier au poste » en faisant gaffe à l’examinateur comme le précise Husskarl ! Taisson a raison d’insister sur l’aspect sécurité ! On peut être recalé si l’on oublie de casser son fusil en enjambant une barrière…
              Pour ce qui est de la 22LR, il faut soit le permis de chasse, soit la licence de tir (plus besoin du carnet de tir et des 3 contrôles annuels depuis cette année) mais lors de la déclaration en préfecture, il est obligatoire de présenter la facture d’achat d’un coffre-fort (j’ai l’Ultimate Safe de base) et il est nécessaire d’avoir une licence à jour pour continuer à bénéficier de la détention d’armes chez soi, sinon la préfecture est en droit de vous retirer vos armes.
              n.b.: le permis de chasse une fois obtenu est définitif (donc pour détenir un .12 cela suffit) mais pour chasser, il est obligatoire d’acheter les timbres chaque année (timbre sanglier, plumes,…).

                1. Lebuchard courroucé

                  Je le sais et si, il faut au moins un coffre ou qu’un élément de l’arme soit démonté….

                  Principe : R314-2 CSI
                  les personnes physiques ou morales détentrices d’armes à feu sont tenues de prendre toute disposition de nature à éviter l’usage de ces armes par un tiers.
                  Conservation des armes et munitions de catégorie A et B : R314-3 CSI
                  Les armes à feu, leurs éléments et leurs munitions de catégorie A et B doivent être conservés :
                  1° Soit dans des coffres-forts ou des armoires fortes adaptés au type et au nombre de matériels détenus ;
                  2° Soit à l’intérieur de pièces fortes comportant une porte blindée et dont les ouvrants sont protégés par des barreaux.

                  Conservation des armes et munitions de catégorie C : R314-4 CSI
                  Les personnes physiques ou morales détentrices d’armes à feu, de leurs éléments de catégorie C doivent les conserver :
                  1° Soit dans des coffres-forts ou des armoires fortes adaptés au type et au nombre de matériels détenus ;
                  2° Soit par démontage d’un élément d’arme la rendant immédiatement inutilisable, lequel est conservé à part ;
                  3° Soit par tout autre dispositif empêchant l’enlèvement de l’arme.
                  Les munitions doivent être conservées séparément dans des conditions interdisant l’accès libre. (Ces dispositions ne sont pas applicables aux armes neutralisées.)

                  La carabine 22LR est en C mais le Sig 1911 22LR que j’ai est en B donc j’ai un coffre (en plus j’ai un Manhurin 357 donc…).
                  Mais peut-être que la réglementation a encore été modifiée…

              1. bob razovski

                Il n’y a jamais eu besoin de carnet de tir pour de la carabine en 22lr si réarmement manuel.
                De la même façon, pas d’obligation de coffre ni armoire forte.
                Faudra me dire d’où vous sortez ces infos.

                1. Lebuchard courroucé

                  J’ai évoqué le carnet de tir pour mes armes de cat B mais catB ou catC, le coffre est obligatoire… cf. ma réponse à Husskarl
                  Mais il est possible que j’ai pu comprendre de travers…
                  Je répondais de mémoire dans mon premier comm ! J’ai tout passé il y a plus de 10 ans…

          1. Patrick

            Pour résumer :
            3 moyens d’avoir légalement une catégorie C (22,12, carabine à verrou, fusil à pompe canon rayé 3 coups ou carabine semi-automatique 3 coups)
            1. Permis de chasse
            2. Licence de ball-trap
            3. Licence de tir

            Le dernier permet également, après plusieurs mois d’assiduité au stand, de faire les demandes d’autorisations pour de la catégorie B (armes de poing, AK/AR, fusil à pompe >3 coups,semi automatique, etc), mais là c’est beaucoup de paperasse.

  15. Raoulos

    Voir pour la premiere fois à l’écran des personnes de terrain discuter ouvertement, honnêtement, entre humains, sans agenda ni dogmes, sans discours de peur, c’est un bol d’air frais après une longue asphyxie, c’est la voix des anges, l’appel de la forêt et même du maquis : une révélation, on ne revient pas en arrière !

    Une révélation dont les ‘chistes veulent évidement à tout prix nous vacciner. Il en va de leur survie !
    Il faut considérer comme suspect, nauséabond, « limite », réac, facho…tout ce qui s’écarte de la ligne directe du parti.

    Quelle insulte à l’intelligence !!
    Mais le grossier épouvantail a bien fonctionné jusque là.

    Malgré tout, et tous les efforts déployés à garder le troupeau à coup de très puissantes attaques et de censure, la narration mainstream perd de son ampleur dans les esprit à mesure que les gens s’aperçoivent du décalage monstrueux entre la parole et les actes, et partent à la découverte d’autres récits qui résonnent d’avantage en eux.

    Il y a de plus en plus d’allergiques au ‘chistes, je n’ai pas regardé ni écouté un programme korrekt depuis des années. Je ne peux juste pas, me faire constament traiter comme un bébé attardé mental avec mon propre fric, ça me donne une réaction viscérale entre envie de vomir et rage.

    C’est comme aller au resto, et le serveur juge que ta machoire est trop petite et fragile pour mâcher les plats de la carte, et décide tout seul de te passer tout au mixeur.
    ( analogie de JP Sears dans une interview).

    Ces gens ne croient pas à l’intelligence, détestent l’humain auquel ils font zéro confiance, et naturellement leur théorie se vérifie, car plus on infantilise les gens, plus ils deviennent cons. Et une fois qu’ils sont tous bien cons, à attendre un mode d’emploi venu d’en haut pour chaque petit geste de leur vie, sans quoi ils ne savent pas, sans quoi ils sont perdus, dépourvus de sens commun, de tripe et de savoir vivre, est-ce même possible de les relâcher en liberté ?

    Je sais que oui, mais il y aurait beaucoup de casse au début, une casse salvatrice.
    Maintenant l’impossible, c’est de discuter de ça avec des mauviettes qui sont parfaitement ok qu’on ait enfermé tout le monde pendant un an, puis piquousé comme des rats, pour un truc qui tue à 0.x % juste les vieux à comorbidité.

    Fff, merci, ça soulage !

  16. Yanka

    On raconte que Rioufol arriverait armé sur Cnews et qu’il aurait cassé la gueule en coulisses à un caméraman noir après avoir étranglé d’une seule main le pitbull de Laurent Joffrin qui avait reniflé le jacquard de ses chaussettes en loucedé. Quant à Babeth Lévy, qui carbure à la nitroglycérine comme chacun sait ou devrait savoir, elle arrive à Cnews en chaise à porteurs, son litron sous l’aileron, l’haleine puissante en relents divers. Ses porteurs sont des gamins palestiniens qu’elle lapide joyeusement chemin faisant. Jean Messiha, lui… Je poursuivrais bien, mais j’ai piscine avec Patrick Buisson.

      1. Waren

        Vous oubliez Zemmour, dont il parait qu’il n’utilise jamais les toilettes de CNEWS, de peur que l’on y récupère son ADN.

        1. Yanka

          Zemmour ne se lave jamais, c’est pourquoi il nauséabonde à pleins naseaux. Imaginez un pareil fumet à l’Élysée ! impensable ! S’il faisait au moins l’effort, comme chaque Français de sa génération, de changer de slip à chaque tournant saisonnier ! Mais non, Môssieu s’entête et sent pas bon ! En plus, on le dit circoncis…

  17. Murps

    « La démocratie, la liberté d’expression, ça va pour la météo et les idées de gauche, »
    Ben non, même pour la météo ça va pas.
    La météo est politisée depuis belle lurette façon Réchauffitude Climatique, ses jolies journalistes sont les nouvelles Pythies de la religion écolo et toute sa mythologie marxiste.

    1. Stéphane B

      Je renchéris:
      Nos présentateurs de la météo disent toujours que le beau temps arrive par l’ouest mais la pluie arrive toujours par la Bretagne et non pas parl’ouest, sales racistes !

        1. paf

          Le mauvais temps c’est super.
          En tant que Breton exilé, le soleil et le grand ciel bleu me pesent. Par contre j’avoue que le climat parisien constamment gris et lourd ne me manque pas.

  18. Podgorica

    « Ce qui est beau est par définition fasciste. La beauté est la négation de l’égalité et c’est ce qui rend ivres de rage tous les ratés. »

  19. P&C

    Périr minablement ?
    Meuh non, ils argueront de l’aide à la presse, indispensable à la démocratie et hop, tombereaux d’argent public.
    La question, elle est vite répondue, comme dirait l’autre.

  20. Infraniouzes

    Ce nouvel assaut contre l’extrême droite n’a rien de nouveau. L’ampleur tient juste au fait que l’opinion publique semble de plus en plus en plus favorable à ce mouvement. Sans doute pour sa position clairement anti-migratoire ? Mais pour le reste ? Personne ne lit les programmes politiques qui proposent tous la même chose: la douceur de vivre à la française, le pain quotidien et une santé éternelle grâce à la généreuse Sécu. Tout ça quoiqu’il en coûte, vu que ce sont les générations futures qui se chargeront de rembourser.
    Tous les chiffres n’ont pas de portée tant qu’on ne va pas au fond du problème. Je nomme la franc-maçonnerie. Le jour où JM Le Pen a sorti sont fameux complot « judéo-maçonnique » il a flingué définitivement le FN. Et le RN porte le péché. Depuis, il y a une guerre sans merci entre les deux mondes. J’ai côtoyé des francs maçons, charmants au demeurant (je n’en suis pas) mais chaque fois j’ai noté un rejet absolu du FN. Même le Diable n’est pas aussi férocement combattu. Pas d’arguments solides sinon « fasciste » à tout bout de champ. Mais qui peut croire, un seul instant, que le FN allait rouvrir des camps d’internement pour les francs maçons, les homosexuels, les Tziganes, les Juifs etc. Mais la Franc maçonnerie a cru à un danger mortel pour elle. Etant omniprésente dans les médias elle peut, pour le compte des différentes obédiences maçonniques, tirer à boulets rouges sur le RN. Parmi elles le Grand Orient de France, pépinière de la Gauche, est à la manœuvre. Personne ne sait plus très bien pourquoi sinon la fameuse phrase citée plus haut. On dit que les francs maçons sont très puissants et sont aux postes clés dans la haute administration, l’EN, la police. Pourquoi ? Mystère. Mais des gens ont énormément à perdre, d’autres à gagner. L’anathème a encore de beaux jours. Si dans un débat télévisé, vous entendez un intervenant éructer contre le RN sans arguments valables, vous pouvez être sûr, à 99%, qu’il appartient à une loge d’obédience maçonnique. Et la France dans tout ça ? Tout le monde s’en fout.

    1. Aristarkke

      « ce sont les générations futures qui se chargeront de rembourser »
      Depuis quarante ans que cela dure, j’ai comme idée que les générations futures sont déjà là, du moins les premières qui casquent si on considère la progression de la pression fiscale durant la même période…
      Ce qui est sûr, c’est que ce gigantesque endettement ne sert pas à améliorer le pays mais à assurer un train de vie ne correspondant pas du tout ou que de très loin à ce qu’il devrait être au vu de ce qui reste de la production grançaise…
      En d’autres termes, l’état providence grançais a une générosité démentielle et ce n’est pas Flop Joene qui aura ralenti le mouvement, bien au contraire…

    2. René-Pierre Alié

      Comme dit l’autre « je me souviens »…
      Cela fait dix ans, Infraniouzes. Nous disions à peu près la même chose sur le blog de Rioufol, « Liberté d’expression ».
      Vous n’avez pas changé, ni d’identité, ni de convictions. Je suis intervenu sous les pseudos de « Passim », de « René-Pierre Samary »… Cela a changé, mais rien n’a changé. En dix ans.
      Pourquoi ?
      Comme vous le faites, il serait judicieux de se demander pourquoi.

    3. Higgins

      Ils ont légèrement souffert sous Vichy. Ça laisse des traces. Le film « Forces occultes », disponible sur YouTube, a été commandé pour les dénoncer. Il ne fait pas dans la dentelle.

  21. Husskarl

    Ca devient officiel: l’ARN peut modifier l’ADN, oups.

    journaldugeek.com/2021/06/16/cellules-humaines-peuvent-convertir-arn-adn/

    1. Yanka

      Alexandra Henrion-Caude le dit et répète depuis le début, mais les journalistes lui répondent péremptoirement : « Cette affirmation va à l’encontre des connaissances scientifiques sur ce sujet ! » Je pense qu’on comptera les morts après la bataille et que les méchants de la chanson risquent fort de devenir les bons, ceux qui l’avaient pourtant bien dit, sous les hourvaris et les quolibets des journalistes soldés.

      1. Aristarkke

        Même pas. Les journaleux qui hurlent avec les loups retourneront leurs vestes d’un seul mouvement chaloupé et proclameront l’avoir toujours dit et prétendent mordicus avoir soutenu ces prophètes mais qu’ils n’avaient pas alors été écoutés…

        1. pabizou

          Oui, mais si l’ampleur des dégâts dépasse un seuil critique ils risquent plutôt de tomber la veste pour courir plus vite . Possible qu’on puisse se faire une première idée avant la fin de l’année .

          1. P&C

            Attendez, on n’y est pas encore.

            Faut prouver que cet polymérase théta est capable de rétro transcrire l’ARNm du vaccin en ADN… et en plus il faut une intégrase.
            N’oubliez pas la notion de spécificité.

  22. Husskarl

    Une autre pour la route:

    humanite.fr/pourquoi-pfizer-refuse-de-livrer-ses-vaccins-largentine-711357

    « Le géant pharmaceutique refuse de livrer à Buenos Aires les doses de vaccin dont le pays a besoin. En cause : le refus du gouvernement de changer sa loi pour se plier aux exigences juridiques de Pfizer.

    Pourtant, le marché n’a jamais été conclu. En cause : les conditions posées par Pfizer, qui exigeait que la loi argentine soit amendée pour s’assurer une solide immunité juridique en cas d’effets nocifs du vaccin et même en cas de négligence, de fraude ou de malveillance. En clair, le laboratoire exigeait l’inscription dans la législation de clauses l’exonérant de toute responsabilité juridique ou financière, au cas où ses produits présenteraient, à long terme, des effets encore non identifiés à ce jour. »

    No risk qu’on vous dit.

    1. MCA

      @Huss

      « No risk qu’on vous dit » ?

      Effectivement :

      https:/ /www.mondialisation.ca/le-bilan-eleve-des-pertes-causees-par-les-vaccins-a-arn-messager-appelle-une-reponse-urgente/5657400

    2. paf

      en meme temps c’est logique : les vaccin sont demandes a cor et a cris par la population joyeusement brainwashee par le gouvernement, qui pousse a l’adoption de vaccins pas testés par simple panique suiviste, et se retorunera contre la compagnie en trois seconde au moindre probleme. Dans ce cas, a la place de Pfizer je ferais pareil ! C’est genial parce que les pharma comptent sur l’incompetence et le conformisme des gens d’etat, c’est gagné d’avance !

      1. MCA

        « les vaccin sont demandes a cor et a cris par la population »

        Non,

        Les médias disent que « les vaccins sont demandes a cor et a cris par la population »,

        nuance !

        Preuve en est : il y a des vaccinodromes qui se croisent les bras actuellement.

        1. paf

          je suis au Canada. ici tout le monde est une petite bitch pour le vaccin et le gobe goulement. J’ai vu des gens porter deux masques.

  23. kekoresin

    Tant que les français solvables iront tapiner pour l’Etat les instituts de propagande feront mieux que survivre, ils baigneront joyeusement dans une graisse épaisse d’opulence.

    Oui parce que les médias comme les myriades autres trucs annexes dont s’occupent de très près les défenseurs inné-branlables de la raie pudique, bénéficient de l’apathie et du manque cruel de cervelle du peuple rendu nigaud par des années de collectivisme. Alors ça râle, ça chouine, ça éructe surtout dans les campagnes, mais la caste de métro sexuels et autres sous espèces d’Homos s’en accommode très bien. Ces petits prouts boboïdes ne désespèrent pas changer les déviants bouseux en midinettes gauchisantes et quoi de mieux qu’un ministère de la pensée pour ce faire.

    Le communisme 2.0 est en marche forcée et les médias proxénètes diffusent la bonne pensée qui se doit d’être unique!

      1. Dr Slump

        C’est pas de la prose mais de la poésie, bordel ! La prose c’est pour les journalimstes qui se piquent de faire des mots et ne produisent que de la pisse de blaireaux

  24. Dr Slump

    A propos de l’extrême-droite partout, nouvelle putasserie journalistique :

    http s://francais.rt.com/france/87959-justice-ouvre-enquete-sur-propos-juges-antisemites-un-general

    C’est bien sûr tout à fait par hasard que ces journalimstes ont donné la parole à ce général inconnu jusque là, et tout à fait par hasard qu’ils lui posent ces questions.
    C’est drôle, avant les antisémites voyaient des juifs partout, dans tous les maux, dans tous les coups fourrés, ils disaient d’eux: ils sont partout. Maintenant c’est l’inverse: les… quoi.? les gauchistes? les socialistes? les bien-pensants? Je ne sais pas comment qualifier ce groupe, mais ce qui est sûr, c’est qu’ils voient des extrêmes-droite partout, dans tous les maux du monde, dans tous les coups fourrés. Fascistes, complotistes, racistes, antisémites, populistes, ils sont partout!
    Et ils ne se rendent absolument pas compte de leurs liens de parenté, de leur mimétisme, pour êtres plus précis.

    1. paf

      Le général s’est fait avoir comme un bleu et raconter que les juifs dominent l’édition ne mêne nulle part. Il etait supposé dire que tout était de la faute du gouvernement. Quelle espèce d’action civique sérieuse peut on envisager qui commence par ‘c’est la faute des magnas juifs’??

      1. Dr Slump

        Je ne crois pas qu’il se soit fait avoir. Il n’a même pas mentionné explicitement les juifs, il a dit « vous savez bien, c’est cette communauté ». Il est possible que devant le ton agressif, inquisiteur de ce journaleux, il ait juste dit ce qu’ils avaient envie d’entendre. Mais je pense, au vu de certaines de ses prises de position, que ce général nourrisse en effet des opinions antisémites, et qu’il ait été interrogé dans l’émission de Morandini dans le seul but de salir l’image des militaires lanceurs d’alerte dont il fait partie.

        1. Pierre 82

          J’ai bien réécouté le truc, je n’ai pas entendu le mot interdit.Mais ce qui m’énerve, c’est qu’il lui aurait suffi de parler des oligarques et ça passait crème.
          Maintenant, je dois reconnaître que chez les opposants aux covidéments, et chez ceux qui comprennent bien qu’on est manipulé, cette communauté est souvent mise en cause (je parle dans les conversations privées).
          C’est l’influence de l’extrême-gauche anticapitaliste qui a laissé des traces.
          Quand on écoute objectivement leur discours, on entend souvent parler des Rotschield (qui auraient un plan depuis le XIXème siècle pour asservir l’humanité), de Goldmann-Sachs, etc… et même si tous ne parlent pas explicitement de cette communauté, elle est toujours là, au moins en pointillé.
          Il n’y a qu’à les entendre parler du groupe de Bilderberg, parce que le nom sonne bien, alors que ce n’est que le nom d’un lieu-dit quelque part aux Pays-bas (province de Gueldre), ou le suffixe « berg » signifie « montagne (ou plutôt monticule dans cette région plate). Le nom sonne bien à leurs oreilles pour dénigrer les juifs sans jamais les nommer.
          Je prétends depuis des années (et je ne suis pas le seul) que l’antisémitisme est bien le fait de l’extrême-gauche anticapitaliste, qui font un amalgame entre juifs et « finance internationale » qu’ils haïssent et montrent du doigt comme la cause de tous les maux. Drumont ne disait pas autre chose.
          Bref, l’antisémitisme existe bel et bien, mais essentiellement dans les conversations privées. Et ne se trouve pas du côté où l’on pense généralement.

          1. Pheldge

            en tout cas cela confirme que les militaires … sont des militaires et pas des politiques, et qu’ils se font coincer comme des bleus, par le premier journaleux venu. Avis à ceux qui voient le Gal de Villiers comme un sauveur potentiel …

            1. Pierre 82

              Quant on voit qu’ils ont réussi à faire passer Emmanuelle Gave pour une antisémite. Ça m’a mis le cul par terre, ça.
              Et finalement, comprenant qu’elle (et son père) ne bénéficierait d’aucun soutien, ils ont préféré changer de champ de bataille.
              De toutes façons, la TV, la radio et les partis politiques sont complètement verrouillés, il n’y a rien à espérer par là.
              Un peu comme demander au Politburo d’être générateur d’un changement dans leur époque glorieuse de l’URSS.
              Et ils n’ont certainement pas jeté l’éponge pour autant. Ça les a même plutôt boostés.

                    1. Pierre 82

                      Je crois qu’ils ont compris que tout était verrouillé, et ils n’ont aucune expérience sur le terrain de la politique.
                      Le plus sage était de choisir un autre champ de bataille. S’ils avaient continué dans cette voie, on les aurait de toutes façons blacklistés pour antisémitisme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.