Budget 2022 : les robinets d’argent magique sont grands ouverts

Entre le procès des attentats du 13 novembre, le contrat australien qui a pris l’eau et le débat pré-campagne entre des tribuns excités, l’information est passée quasiment inaperçue mais elle n’en est pas moins importante : le budget du gouvernement pour l’année 2022 vient de sortir des cartons, et il sent bon le caca de licornes.

Disons-le tout de suite, le terme de « budget » pour l’exercice qui a été rendu par le gouvernement pour ventiler les dépenses (et les maigres recettes) de l’État français est un terme vraiment trop généreux pour ce qui s’apparente bien plus à une distribution qu’autre chose : les observateurs un tant soit peu sérieux s’accordent tous en effet pour dire que le résultat est franchement déséquilibré, voire baroque comme le dit Le Monde.

Présenté ce mercredi passé, ce qui n’est encore qu’un projet – et dont on se doute que la Chambre d’enregistrement (anciennement Assemblée nationale) le validera goulûment même dans ses détails – présente des caractéristiques intéressantes. Pas celle d’un budget, donc (soyons sérieux), mais bien celle d’un exercice de cascades hollywoodiennes, dans lesquelles les chutes s’enchaînent toujours plus fort, toujours plus bas, avant l’inévitable explosion colorée qu’on prétend ne pas réellement vouloir mais que certains semblent attendre avec gourmandise.

C’est un peu l’école des fans des ministères : youpi, aucun ne perd et tout le monde a droit à sa petite (ou grosse) augmentation.

Si c’est la crise, elle ne se verra pas trop dans cet exercice clairement construit sous le signe de la bonne humeur pétillante et d’un optimisme crâne voire effronté : non seulement, le virus n’a pas résisté aux assauts de la Frétillance Suprême de l’Élysée, mais en plus, le futur s’annonce plein d’avenir ce qui mérite bien une distribution de douceurs pour tout le monde. En substance, les dépenses habituelles des administrations augmentent.

En revanche, si ces dépenses sont habituelles et si les augmentations d’icelles, d’années en années, le sont aussi, la progression observée dans l’embonpoint qu’elles prennent cette année est, elle, inhabituelle : près de 11 milliards d’euros viendront tout de même grossir un total déjà difficile à considérer comme maigrichon (près de 400 milliards mes petits amis, ça en fait des sous-marins « pass culture » à distribuer, hein !). Certes, de nos jours, il est vrai que ces 11 milliards ne représentent qu’une petite somme, mais bon, il faut ce qu’il faut m’ame Ginette. La crise, tout ça…

En effet, ces augmentations concernent par exemple l’Éducation, la Police, la Justice et notamment la Défense qui voit son magot croître à près de 41 milliards pour faire trotter des soldats au Mali dans des Gazelles hors d’âge, ce qui est toujours bon à prendre. Cependant, déjà difficile à justifier sur le papier, ces augmentations deviennent véritablement putassières lorsqu’on se rend compte qu’à côté, aucune économie sérieuse n’a été faite : le contribuable, ses enfants, ses petits-enfants et ceux des Allemands (entre autres) devront redoubler d’efforts pour éponger tout ça (dans la bonne humeur pétillante et l’optimisme crâne, je vous le rappelle).

Et puis à côté de tout ça, il y a bien évidemment la petite question du déficit. L’année 2022 n’est pas encore là, le budget n’est pas encore voté qu’on part déjà du principe qu’on dépensera royalement plus qu’on ne gagnera, pour une quarante-huitième année consécutive. Jolie série.

Bah, ce ne sont après tout que 124 petits milliards de rien du tout, une broutille, une gourmandise sans conséquence, voilà tout, qui viendront s’ajouter aux milliers de milliards de dette qui s’accumulent (pour représenter 114% du PIB prévus à la fin de 2022, si tout va bien, ce qui est, en soi, un pari très audacieux quand on s’appelle Macron et qu’on porte la poisse depuis le début).

D’autant que ce projet de budget innove en faisant l’impasse sur le coût réel des nouvelles dépenses. C’est plus reposant pour l’esprit, sans doute. Du reste, le Haut Conseil des finances publiques, prudent et agacé, s’est refusé à se prononcer sur le réalisme des prévisions de déficit pour 2022. Voilà qui est bon signe et qui, là aussi, est reposant pour l’esprit.

Bref, rien de tout ceci ne devrait surprendre (si ce n’est par l’ampleur de la décontraction qui a pris les auteurs de ce projet) : on est ici dans un budget taillé pour une campagne électorale : on achète du jeune, on achète du justiciable, on achète un peu de paix dans les ministères régaliens, on graisse des pattes syndicales et des unions professionnelles potentiellement médiatiques pour garantir des joues roses et des fesses détendues avant la prochaine sodomie électorale d’avril prochain.

Véritable distribution de biscuits à tous ceux qui le veulent, ce budget est cependant aussi celui d’une inflation notable même si peu de commentateurs l’ont vu ou le reconnaissent : certes, on va distribuer de l’argent gratuit des autres (un peu), mais on va surtout continuer dans le paradigme européen actuel, aussi confortable que dangereux, celui de l’argent magique sorti des étables à licornes de la République et de la Banque Centrale européenne dont les petites imprimantes tournent maintenant à plein régime.

Or, cet argent magique ne sera jamais capable que d’une chose : produire de l’inflation.

Mécaniquement, on va augmenter les dotations, certains salaires et ♩ certains ♪ budgets ♫ républicains tsoin tsoin ♬, ce qui va se traduire par des milliards injectés dans l’économie non marchande, non concurrentielle, qui sera ensuite réintroduite dans l’économie générale et produira inévitablement une hausse des prix sans l’indispensable hausse de richesse correspondante qui éviterait alors à cette inflation de laminer le pouvoir d’achat des Français.

Avec ce nouvelle grosse piqûre monétaire, ce véritable booster d’immunité budgétaire, les clowns qui nous gouvernent et qui entendent conserver le pouvoir « quoi qu’il en coûte » vont donc pousser encore un peu dans le ravin le pays, celui qui paye (et va payer, longtemps) pour tout ça.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires460

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Il arrose surtout de promesses.

      On peut s’attendre à un collectif budgétaire en juillet 2022 pour tailler dans la masse. « C’est l’Europe qui veut pas ».

        1. Pierre 82

          Je pense plutôt qu’ils savent qu’ils ne pourront jamais le faire sans déclencher une catastrophe immédiate. Par contre, en continuant à racheter tout ce qui bouge, ça finira immanquablement en hyperinflation. Ça commencera au moment précis où ils financeront directement les consommateurs de manière massive.
          Le principe est simple à comprendre: tant que les salaires n’augmentent pas, l’effet de l’impression monétaire à outrance est d’alimenter des marchés action, obligataire et immobiliers qui connaissent une inflation continue, sans raison puisque les profits sont médiocres. Le pouvoir d’achat s’érode lentement, la profitabilité des entreprises s’érode également, et comme la consommation commence à stagner, ceux qui ont la plus grosse assise financière finissent par en profiter, car les plus petits sont éliminés et des oligopoles s’établissent dans tous les domaines. Concentration de l’activité économique, mais globalement, les prix n’augmentent que modérément.
          Avec les confinements, ils ont commencé à filer du pognon directement aux ménages, mais la situation de blocage généralisé a ruiné la consommation, qui s’est effondrée, ce qui a fait en sorte que l’inflation a été très limitée.
          L’économie, contrairement à ce que dit notre Brüno, continue à se déglinguer, mais pour que ça ne se voit pas trop, des torrents de subventions ont commencé à déferler. Autrement dit, on y arrive: l’argent imprimé par la BCE commence à ruisseler réellement dans le poche des consommateurs, au lieu de rester sur les marchés.
          On se rappelle que pour qu’il y ait une inflation, il faut deux conditions: qu’il y ait création de monnaie supérieure à la croissance de la richesse (ça fait un bon moment qu’on y est), mais il faut également que cet argent circule. Il est assez facile de comprendre que que si une banque centrale venait à imprimer des centaines de billions de trillons d’euros, et à les ranger dans un coffre-fort, ça ne créera aucune inflation.
          Et là, ça fait un an et demi qu’ils ont commencé à refiler le pognon directement aux consommateurs, pour l’instant assez modérément, mais forcément l’inflation commence à grimper. Toute hyperinflation a commencé comme ça, ça peut durer quelques années, et tout à coup, boum. Il vous faut une brouette de billets pour aller chercher votre pain.
          Pour reparler du cas de la BCE, tout va dépendre de l’attitude de l’Allemagne, tiraillée entre continuer à renflouer les états avec l’épargne de leurs vieux au risque que la monnaie ne vaille plus rien dans un délai assez court, ou causer une catastrophe nucléaire sur les marchés en arrêtant l’impression monétaire. A moins qu’ils ne tentent le tout pour le tout en sabordant l’euro. Je leur souhaite bon courage, à eux aussi, car ils ont beau faire: ils sont dans le même bateau que nous. Je rappelle qu’il y a des élections générales en Allemagne après-demain.

    2. Pythagore

      Et qui y en a qui disait qu’il n’est pas intelligent. Prendre « votre » argent, pour vous le redistribuer et se faire élire au passage, c’est brillant !

    3. Dr Slump

      ll prend soin de bien arroser les forces de police, parce qu’il compte bien sur leur aide. Ce n’est pas un hasard si Darmanin annonce aussi la création de nouvelles unités de CRS qui taperont plus vite et plus fort sur les manifestants partout en France. On peut les appeler les Brigades du Tigrou.

      C’est la nouvelle donne : en France, on plante des policiers, et il pousse des borgnes. Pour ma part maintenant je me considère officiellement dans un état policier.

      1. Theo31

        Etat policier où des salariés non fonctionnaires et non assermentés d’entreprises privées établissent des PV pour excès de vitesse. Ces employés peuvent être vos voisins. Elle est belle la vie en socialie.

      2. MCA

        @Dr

        « Pour ma part maintenant je me considère officiellement dans un état policier. »

        Désolé de te décevoir Dr mais tu as du retard à l’allumage :

        C’est Churchill en personne qui avait dit à son époque que la France était un état policier.

        Et on peut constater que les successeurs politiques actuels de la France ont toujours à cœur de ne pas le décevoir.

        1. Dr Slump

          J’avoue sans honte que je n’en avais pas vraiment conscience jusqu’à récemment. Le premier confinement a achevé de me dessiller les yeux sur certaines réalités que je ne percevais pas assez nettement

        1. Pheldge

          ils sont effrayants, destructeurs, surtout quand ils se lèvent les Danéens, pour aller, glaive à la main chercher de quoi nourrir les leurs : tout le monde le sait : ♫♪ debout les Danéens délétères debout les soldes, Adèle à faim … ♫♪

          1. Pheldge

            Pierre, le tutoiement ne me dérange nullement … et un compliment affectueusement souligné par un ou plusieurs smiley du genre « mais, qu’est-ce que c’est con … »* me donne du courage pour persévérer !
            😀

            *le « mais qu’est-ce que t’es con, quand même … » est réservé à mes intimes.

                1. Pierre 82

                  Quand vous voyez son post consternant daté du 25 septembre 2021, 21 h 12 min, j’aurais tendance à vous donner raison.
                  Je cite:
                  « l’Aveyron c’est : une méthode d’économie circulaire, pour faire la vaisselle, ou bien c’est la femme du ministre de la santé ?  »
                  Nous sommes bien d’accord pour dire que c’est lamentable. Cependant, même quand c’est c’est capillotracté à un niveau pareil, ça peut me faire sourire.
                  Ceci dit, c’est parfois tellement bizarre que je ne comprends même pas.

            1. Pheldge

              à la demande générale, voici une … petite explication à la calembourdite chronique dont je suis atteint : petit enfant, on m’a percé les tympans suite à des otites répétées. Mon ouïe en a été perturbée, et j’ai naturellement compensé, avec parfois des perles. A l’examen d’entrée en 6 ème lors de la dictée, description d’un paysage montagneux, j’ai compris et écrit « deux valets lancèrent » pour « deux vallées l’enserrent », et j’ai encore à l’esprit l’image qui m »est apparue, de deux laquais en livrée dans la célèbre posture du discobole. Dévoré par le trac, je n’ai pas dû saisir l’incongruité !

              Donc me voilà, un demi siècle de calembours plus tard, ravi de partager ici mes jeux de mots … 😉

              1. Dr Slump

                En fait Pheldge parle la langue des oiseaux, et avec une créativité certaine.

                L’exercice remonte au Moyen-Age voire plus selon certains versés dans l’ésotérique et l’alchimie. Exemple: ces auberges qui s’appelait « Au lion d’or », « Au Cochon d’or »… facile. Un autre: crucifix, cru s’y fixe (si c’est cru cela se fixe)

                C’est une langue qu’on parle en écoutant plus qu’en lisant, et tout le contraire de la langue de bois.

                1. Pierre 82

                  Toute la difficulté de lire Louis-Ferdinand Céline. Il m’a fallu un moment pour comprendre que ça doit se lire tout haut. Tant qu’on n’a pas compris ça, c’est lourd à lire, et on ne comprend pas toujours où il veut en venir.
                  C’est comme si vous voulez lire un patois que vous comprenez, et que quelqu’un a essayé de mettre par écrit. Impossible sans le lire à voix haute et essayer d’écouter sa propre voix.

              2. Pierre 82

                N’arrête surtout pas, ce serait bête de cacher un talent pareil. Plus c’est con, plus ça me fait marrer. Je suis également un peu dur d’oreille (pour la même raison), et parfois ma femme me demande, juste par curiosité, ce que j’ai compris, quand il est manifeste que je n’ai rien entendu. Ma réponse la fait systématiquement marrer, car elle est bon public.

                  1. Hagdik

                    Il y a une trentaine d’années existait dans le Ouest France des mois d’été une rubrique nommée : « plus c’est mauvais, plus c’est bon ».
                    Elle était de ce tonneau et a réjoui quelques étés. Je ne sais pas si on pourrait en retrouver la trace.

  1. Le Gnôme

    Je me sens vieux, d’un seul coup. Rendez vous compte, j’ai connu un budget en équilibre, ce qui n’est pas arrivé depuis bientôt un demi siècle. Dans quelques années, plus personne n’aura connu pareil évènement.

    1. Lagom

      Mieux : j’ai travaillé et payé des impôts pour financer un budget sans déficit. Mais ça devait être- aussi – parce que pour travailler je devais présenter une carte de travail, un passeport quoi – qui coutait un mois de salaire et qui devait être remplacé à chaque caprice de l’employeur qui modifiait ma qualification sur le bulletin de salaire. Je raconte ça pour les jeunots qui pensent que la folie bureaucratique de l’administration française date de l’année dernière, ainsi que son goût pour les passeports pour gagner sa croûte. Ça vient de loin, mais avant v’était pour les autres seulement.

    2. goufio

      @Le Gnôme- Il vous faut lire « Le mythe du déficit » de Stéphanie Kelton la grande prêtresse américaine de la théorie moderne de la monnaie
      Bonne lecture

      1. Pierre 82

        Désolé, Le Gnôme, mais quand j’entends parler de Stéphanie Kelton, je pense à ceci:
        https:/ /www.youtube.com/watch?v=hDfA7VIZpNw
        Les moins de 60 ans ne peuvent pas comprendre.

    3. MCA

      @Le Gnôme 24 septembre 2021, 9 h 05 min

      Qui sait si l’hôtel des monnaies ne battra pas une pièce pour commémorer l’évènement, laquelle pièce sera remise aux rares centenaires survivants.

    1. Jeanne ère

      Normal!
      Il n’y aura plus de grands âgés…

      Encore un peu de rivotril, une troisième dose de poison à l’ARNm et hop, plus besoin de plan grand âge.

      Qu’est ce qu’ils sont intelligents!
      Une pensée un peu complexe, mais que voulez vous, nous sommes, pour beaucoup, des vieux illettrés qui coûtent et ne servent plus à rien à partir de 65 ans, sauf Bribri

      1. Pythagore

        Ahh, c’est pour ca que not’ Président a reporté la réforme des retraites. Le problème va se régler bientôt de lui-même. Au fait à l’époque de l’instauration du paSS, bcp ont dit que c’était pour repousser la réforme des retraites ou tout autres réformes sachant que cela lui coûterait son poste. Peut-être est-ce tjs une des raisons de maintenir l’illusion sanitaire, plus que tout autre. Ne rien faire jusqu’aux élections pour cause sanitaire et puis après, il verra bien.

  2. Semaphore

    Le dernier budget réalisé à l’équilibre, en l’espèce avec un léger excédent (mais oui, l’Etat n’avait pas réussi à dépenser tout le pognon encaissé) remonté à 1974!!!
    Jusqu’en 78, les budgets ont été votés à l’équilibre mais dépassés en exécution. Puis VGE, dans la perspective de 81 a réussi à faire voter des budgets déficitaires (aux législatives de 78, sa majorité était passée mais au ras des pâquerettes). Et naturellement, l’Arsouille a emboîté le pas en institutionnalisant la méthode… Depuis, l’histoire est connue…

    1. Higgins

      Je me souviens des titres moqueurs du Point, à l’époque très lointaine où il était encore lisible, à propos de la Suède et de l’énorme part du PIB que consacrait ce pays à son modèle social. On peut dire que le cancre a largement dépassé le maître.

  3. Stéphane B

    Patron, il ne faut plus écrire quoi qu’il en coûte, mais quoiqu’il en coûte pour le futur et l’avenir de tous. Mais ce quoiqu’il en coûte, après eux, le déluge.

  4. Manzoni

    N’oublions pas qu’augmenter certains budgets républicains se traduit, certes, « par des milliards injectés dans l’économie non marchande, non concurrentielle, qui sera ensuite réintroduite dans l’économie générale », mais pas n’importe comment : uniquement dans l’économie générale des entreprises des copains, pourvoyeurs de vacances au soleil, c’est à dire surtout des entreprises du CAC40.
    Dès lors et comme depuis le début de la crise, on apprendra sans surprise que les 40 entreprises du CAC se portent très bien et affichent des profits records, tandis que 4 millions d’indépendants et de TPE seront à 2 pas du tribunal de commerce.

    1. goufio

      @Manzoni- Les entreprises du CAC40 font principalement leur chiffres d ‘affaires à l’étranger, vous ne pouvez pas écrire cela.
      Amicalement

      1. Pythagore

        +1
        J’avoue trouvé un rapport de McKinzey, je crois ou cabinet équivalent, dont j’ai malheureusement perdu le lien, qui montrait très bien que la part du chiffre d’affaire des entreprises du CAC40 fait en France n’avait cessé de baisser depuis le milieu-fin années 90. Ils font surtout du pognon à l’étranger.

        1. Student of Liberty

          Il y en a qui expliquent que c’est à cause de l’évasion fiscale.

          On peut penser que l’optimisation fiscale (nuance) joue un rôle (difficile à mesurer) dans la délocalisation des bénéfices mais quoi qu’il en soit, c’est au gouvernement de définir une doctrine fiscale et d’assumer les conséquences d’une fiscalité délirante.

        2. Theo31

          La taxe sur les dividendes était illégale puique touchant des bénéfices réalisés et imposés à l’étranger. Mais ça n’a pas empêché les fonx de la collecter puis d’être condamnés à la rembourser.

      2. Semaphore

        Il n’y a pas que le CAC40 qui regroupe des multinationales. Il y a aussi le SBF 120 qui en est l’antichambre. Et vous avez aussi d’autres gentils mammouths, genre Lactalis, multinationale alimentaire, qui n’est pas cotée du tout…

      3. Manzoni

        J’ai écrit cela parce que je suis aux premières loges pour voir les organismes publics soudainement richement dotés, auxquels on a « ordonné » de claquer XX centaines de millions d’ici la fin de l’année, et qui, pour se faire, signent à tout-va et sans négocier des contrats avec des grands cabinets de conseil, qui placent leurs consultants par douzaines à des tarifs indécents (et je ne parle pas de McKinsey), tandis que les petits cabinets et les indépendants, pourtant 3 fois moins chers, n’ont aucune chance de pouvoir décrocher ces appels d’offres, vu qu’ils ne connaissent pas le patron du machin public sus-cité, et ignorent ses goûts en matière de montres Suisses ou de plages paradisiaques.

        Et je dois avouer que ça m’agace suffisamment pour que je sois en train de faire mes valises (pour la Suisse, tant qu’à faire, moi aussi j’aime les belles montres).

  5. Alex

    Qui détient nos dettes ?
    Chine, Russie, US ?

    Ce sont des Etats ou des privés ?

    Quoiqu’il en soit, ce n’est pas rassurant. Voir son pays filer entre les mains d’autres.

    Petit HS: vous avez regardé le débat hier ? M.Z a été bon je trouve face à un Mélenchon vieillissant, déconnecté et utopiste.

    Je note aussi que son numéro de clown grandiloquent ne fonctionne plus.

    1. Pour moitié, ce sont des Européens dont les Français eux-mêmes. Et le reste, c’est plutôt l’Occident et le Moyen-Orient que l’Asie.

      Z vs JLM, pour ce que j’en ai compris (je ne l’ai pas vu) c’était surtout deux visions différentes de l’assimilation française d’une part, et 0 prises de position contre le pass. Donc on voit exactement où ça mène et où ça va : destruction de toute opposition à droite contre Macron. JLM n’a plus d’existence réelle, donc on s’en fout.

      1. Alex

        Après les thèmes abordés étaient vastes et ils n’ont quasiment pas abordé le COVID ou même le pass sanitaire. C’était principalement l’immigration, l’insécurité, la fracture sociale et l’écologie.

        En tout cas, ça fait du bien de voir un (futur) candidat ne pas avoir cette langue de bois insupportable.

        Je dirai simplement qu’il est trop provoc’ sur certains sujets même si il a raison selon moi et c’est ce qui le desservira.

        1. durru

          Le vrai souci, c’est qu’il est en décalage. C’est un peu comme si Trotski avait pu déloger Staline. Il ne remet pas en cause l’essentiel, le système, l’échelle des valeurs.

          1. Theo31

            Méchanculé est devenu millionnaire sans jamais travailler grâce au système et peut picoler autant qu’il veut aux frais de ducontribuable.

            En même temps, ce gros FDP préfère faire des selfies avec les flics qu’avec les gueux.

            Comme le dit l’Arménien, « je serai communiste quand j’en aurai les moyens ».

        2. Mildred

          Pour résumer, je dirais que Mélenchon et Zemmour :
          – se sont opposés frontalement sur l’immigration et l’écologie
          – ont trouvé des points d’accord sur la sécurité
          – sont globalement d’accord sur l’OTAN, l’ONU, et tous les « machins » que la France devrait quitter..

      2. Nemrod

        Oui mais c’est quoi l’opposition de droite contre Macron ?
        Amha elle est détruite bien avant Z …Le FN avec Le Pen ? Dupont Aignan ?
        Pecresse et Bertrand…de droite ?
        Le Z va achever tout ça…
        Suis curieux de voir ce qui peux surgir comme opposition à Macron…les écolos peut être…ce sont les plus dangereux car leur campagne est faite gratos partout.

        1. Theo31

          Rousseau choisie grâce aux votes du RN. Quand ça peut faire avancer son agenda pour un degoche, même les penis les plus répugnants deviennent fréquentables.

          Marion Maréchal est devenue députée en 2012 suite à un accord entre le PS et le FN.

          Robert Menard et Jacques Dutronc approuvent mon message.

      3. Louchp

        « destruction de toute opposition à droite contre Macron » : la théorie de préparation d’un substitu à Macron ne tient pas selon vous?
        Je n’y adhère pas pour l’instant, mais je m’interroge.

        Si Z se débrouille bien il ne serait pas impossible d’inverser la tendance Z vs RN.

        1. Nemrod

          C’est à dire constituer un réservoir de 10 Pour cent qu’il donnerait à celui qui serait contre Macron au deuxième tour ?
          hum…j’y crois moyen à ce billard à 3 bandes…
          D’abord parce que les reports de voix sont loin d’être garantis et parce que je ne vois pas qui serait susceptible d’être au deuxième tour à droite si Z siphonne cet électorat.

      4. Jacques Huse de Royaumont

        Pas vu non plus le débat, qui a fait une audience importante.

        Je ferais juste quelques constats :
        – ces élections emmerdent tout le monde tellement la vacuité des candidats est évidente. A droite comme à gauche, ils ont autant de charisme qu’un poteau téléphonique vermoulu et débranché. Malheureux électeurs qui n’ont aucun choix décent.
        – Zemmour est le seul, à ce jour, à susciter de l’enthousiasme chez ses partisans et de la curiosité chez les autres.
        – Macron compte sur son statut de sortant, sur l’absence de candidats crédibles et sur un rejet plus important pour son adversaire du second tour que pour lui. Sa stratégie est en elle-même un aveu de faiblesse.

        Donc à mon sens, rien n’est écrit.

        1. Semaphore

          Nous sommes dans la situation de la IVme République au premier semestre 58. A force de pratiquer un jeu de chaises musicales avec toujours les mêmes participants, il n’y a plus personne de crédible pour relever le gant, plus que des usagés sans lendemain supposé être flamboyant…

    2. Casuffit

      Qui détiens la dette n’est pas exactement la bonne question. Le vrai problème est qu’elle est l’évolution de l’échéance de cette dette?
      Une dette à long terme peut laisser passer une, voire deux crises financières sans conséquences majeures, pas une dette à court terme.
      La dette créée par Macron est, elle, une dette à court terme, voire très court terme, non pas auprès des marchés financiers, ni même par l’intermédiaire des banques, mais directement auprès de la BCE. Macron dépense à tout va pour livrer la France au bon vouloir de la BCE/Commission.
      Souvenez-vous du sort de la Grèce, dans cette position il y a peu.
      Devinez ce qu’il vous attend si le prochain élu ne convient pas à la Commission?

        1. Casuffit

          Dette négociable= uniquement la dette échangeables sur les marchés financiers (obligations et bons du Trésors) qui est de l’ordre de 2110 Milliards, dont déjà 163 à court terme, quand la dette totale est dite de 2574 Milliards.
          Je n’ai aucune compétence financière, surtout pour détricoter les dossiers montés par Bercy, mais, j’écoute et je lis : Dès début juillet, Patrick Arthuis tirait la sonnette d’alarme :
          S’annonce une crise financière bien pire qu’en 2018 et la France ne pourra pas faire face, pas tant du fait que la quantité de sa dette, mais du fait que sa part à court voir à très court terme ai explosé sous Macron.

    3. goufio

      @Alex – Pour votre information vous pouvez vous rendre sur le site de l’Agence France Trésor : https://www.aft.gouv.fr/fr/principaux-chiffres-dette#groupe
      Pour la part « non résidents » 49,80 % ce sont principalement des personnes physiques des pays le l’Union européenne.
      Pour les 50,2 autres pourcents se sont les français qui les détiennent soustraits de la part obligatoire imposée par l’UE après la crise de l’euro de 2011 (cf. Michel Barnier, le même qui a des prétentions présidentielles)

      Quand vous demandez si « ce sont des Etats ou des privés » . Les états occidentaux ont comme ressources principales l’argent de leurs ressortissants à travers l’impôt, c’est comme les sociétés, ce sont leurs actionnaires qui paient les impôts de production et l’IS.

      Pour le débat Z vs JLM, ce dernier a avancé en communiste camouflé derrière la révolution française de 1789 révolution libérale et les « Lumières » escroquerie à deux étages. Pour E Zémour il n’a pas été aussi bon que quand il est dans son émission de Cnews. Il est patent qu’il tourne beaucoup autour de l’occupation islamique et ses conséquences. Pour la premiere fois il a rompu son silence sur l’économie. Mais il traîne quand même trois boulets à ce titre, il est contre le libre échange et contre la mondialisation et pour l’état

      1. Louchp

        « Mais il traîne quand même trois boulets à ce titre, il est contre le libre échange et contre la mondialisation et pour l’état ».
        Exact. Reste qu’il n’a pas encore vraiment étayé sa vision sur ces 3 sujets. Avec un peu de chance on découvrira de bonnes idées. De toutes façons, il aura du mal à faire pire que les autres.
        On notera la nouvelle passion démesurée de JLM pour l’écologie….

      2. Grosminet

        « Mais il traîne quand même trois boulets à ce titre, il est contre le libre échange et contre la mondialisation et pour l’état »
        Il ne faut pas oublier qu’il s’adresse aux français, il faut bien qu’il s’adapte à son public.

    4. heli0gabale

      Pour avoir jeté vite fait un œil sur la rediff YouTube, c’était un genre de combat de catch pourri, ni plus ni moins.

      – Méluche qui passe son temps à gueuler (je suis qu’à table il demande le sel à sa femme comme ça).

      – Le Z qui a 2 sujets : islam et immigration (contrairement à ce qu’on pourrait penser l’islam est en déclin mais bon, comme le Zem est le seul à ne pas baisser son froc devant cette religion, les gens regardent).

      – Les journaleux ont été à chier.

      – Les factchequeurs en dessous de tout (mention de cet escroc d’Hervé Lebras, « il n’y a pas 1000 agressions par jour mais 700 », etc…)

      La seule chose que je retienne c’est que Manu a un siège garanti pour 1000 ans.

  6. Higgins

    Je m’interroge sur comment va se passer après-demain.

    Si on prend comme hypothèse, plus que possible, que nous allons vers une société où tout sera piloté via un pass électronique ( https://www.francesoir.fr/societe-sante-science-tech/tracage-controle-contrainte-nature-suggere-dappliquer-au-climat-la
    et https://insolentiae.com/davos-lidee-de-la-carte-de-credit-bloquee-par-un-quota-co%c2%b2/ ), se pose la question du financement de cette société où tout sera millimétré. Seuls des menteurs patentés peuvent nier l’impasse dans lequel la France et l’Europe sont en train de s’installer car enfin, sauf à fabriquer de la fausse monnaie, la transition écologique qu’on nous présente comme étant absolument nécessaire est littéralement impossible à financer et est avant tout synonyme d’une immense régression de ce qui a fait la richesse et le succès de la civilisation à laquelle nous appartenons.

    Les plans de nos maîtres sont probablement bien plus avancés que ce que nous pensons. Nous pestons tous devant l’incongruité économique qu’est la SNCF mais force est de constater qu’elle bénéficie actuellement d’un vent porteur et qu’elle multiplie les projets, forcément non-rentables mais financés par l’argent gratuite, pour offrir au citoyen une alternative à l’affreuse voiture individuelle. La population est tellement décérébrée par les fausses informations et la propagande éhontée qu’elle subit qu’elle est devenu incapable de discerner le bon grain de l’ivraie (exemple, le pseudo- débat autour de l’Eolien). Ce n’est pas l’extraordinaire déconfiture de l’EN qui va arranger les choses. Ce que nous dénonçons ou avons pressenti depuis longtemps affecte désormais les couches dites supérieures de la société. Il n’y a qu’à voir la pauvreté intellectuelle des représentants politiques ou la calcification des cerveaux médicaux autour du pb du Covid 19. Le gros problème est que le mensonge ne va qu’un temps et que même nos mamamouchis savent que la fête ne durera que tant qu’il y aura du champagne à boire. L’Europe politique (CEE) est morte, économiquement, c’est un naufrage et le seul intérêt qu’elle présente, c’est pour tous les miséreux de la Terre qui la voit comme un Eden terrestre. Ce pays est vraiment foutu

    1. Ben

      Il y aura création de fausse monnaie décorrélée de la production réelle….car c’est déjà le cas depuis 2008 avec tous les QE successifs. Pour tous ceux qui ont des actifs immobiliers ou des actions, ça a été le rêve des faux monnayeurs que de voir l’argent magique venir gonfler la valeur de son patrimoine. C’était même l’objectif de Bernanke en 2008 pour relancer l’économie….
      Il faudrait que je retrouve la source mais il est estimé (par cette source) que la FED va monter son bilan vers les 140 trillions de $ d’ici 2050…..d’ici là, il ne sera pas inconcevable de voir le Dow Jones à 300000 points, le bitcoin à 1000000$ et une maison moyenne (3 chambres 1 salle de bain) à 2000000$……les dettes d’aujourd’hui seront peanuts comparées à celles de demain.

      ps: sur zerohedge, il y a beaucoup de références au pet de licorne (première image), quelle est la signification?

    2. Dr Slump

      Il semblerait que le « complexe financier-numérique » ait en effet des projets à ce sujet, qu’il met en oeuvre par étapes successives. Le passe servirait à mettre en place un nouveau système bancaire, basé sur des monnaies numériques d’état, et l’ardoise serait payée, bien sûr, par chyprage des comptes ou autre méthode de collectivisation de l’épargne des ménages.

      http s://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/21/une-conference-dernst-wolff-la-logique-destructrice-qui-se-cache-derriere-le-great-reset-1ere-partie/

      1. Pierre 82

        Il y a un truc qui m’agace souverainement chez certains traducteurs anglais-français, c’est leur utilisation du terme « billion ». Putain, faites gaffe: billion en anglais se dit milliard en français, et pas billion.
        En principe, billion en français est synonyme de « mille milliards », mais ce n’est JAMAIS utilisé. On utilise « mille milliards ».
        Du coup, dans l’article, on ne comprend rien. Putain, ces littéraires !!! Incapables de comprendre que se tromper d’un facteur mille, c’est pas anodin. Chaque fois que je vois « billion » dans un texte en français, j’ai envie de leur boxer le nez.

        1. Pierre 82

          C’était pour l’article du courrier des stratèges du Dr Slump 24 septembre 2021, 10 h 21 min
          J’en profit pour ajouter, pour les connaisseurs (Yanka devrait être ravi):
          « Mille millions de mille milliards de mille sabords de tonnerre de Brest »
          se dit en anglais
          « Billions of bilious blue blistering barnacles in a thundering typhoon »

    3. Deres

      L’essor capitaliste de la première révolution industrielle est lié à l’énergie (le charbon) et les transports (le chemin de fer) pas chers. En nous faisant revenir avant cette révolution, les écologistes veulent en fait tuer le capitalisme. On sera bien obliger de faire ses courses et de produire localement localement quand faire venir un objet du département à côté prendra une journée entière et coutera un bras.

      Au niveau européen, on veut nous imposer le gaz comme en Allemagne à la place du nucléaire. Cela les arrange car le gaz russe atterrit chez eux donc ils toucheront leur dîme sur notre consommation. Exactement le chantage ukrainien en fait mais avec els allemands qui touchent.

      Quand à la rentabilité du chemin de fer, il faut aussi voir que la SNCF y ait pour beaucoup. Avec une vraie entreprise de service ferroviaire, beaucoup d’activités actuellement non rentables pourrait le devenir. Il y a une place pour le chemin de fer tout comme il y a une place pour la voiture. C’est l’autoritarisme qui aime avoir une seule solution pour tous les besoins différents.

    4. bob razovski

      Fin de l’argent, mis en place de tickets valables pour certaines choses, avec crédit social pour bénéficier d’avantages (quelques tickets de plus, par exemple).

      Ce que vous voyez n’est en aucun cas une impasse, mais un aboutissement : l’URSS 2.0

  7. PG

    Pour rester dans la thématique australienne : la France est un grand sous-marin à propulsion éolienne constamment en plongée et qui a décidé d’ouvrir en grand ses hublots pour aérer un peu.

    Je ne vois pas ce qui vous chiffonne. Vous n’êtes qu’une bande de colapsologues aigris et pis c’est tout.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Surtout que le problème n’est pas d’abord financier, c’est essentiellement un problème de management (excusez moi pour le terme, mais c’est ça). Le ministère impose avec la douceur actuelle de l’état ses directives, c’est à dire qu’il utilise la coercition pour que tous fassent n’importe quoi, n’importe comment et que ça prenne un maximum de temps. Ajouter à cela le mépris que les gens du ministère ne prennent plus la peine de dissimuler et la certitude d’être lâché à la moindre alerte et vous avez une première vision du tableau.

      2. Calvin

        Ça tombe bien, Hidalgo a promis nettement plus !
        Dans le genre budget exponentiellement déficitaire, on ne saurait faire mieux !
        « Faire de la France un nouveau Pari »
        :mrgreen:

      3. ValM

        Oui, Macron fait l’unanimité contre lui chez les profs… Je n’en connais pas un qui le soutient (lui et son Blanquer)… Pas un seul ne votera pour lui, car il ont poussé le bouchon trop loin (manque de respect et de reconnaissance, dénigrement, directives via BFM, sans compter le « on est prêt », la réforme du lycée, les profs de philo tournés en ridicule au bac, les copies corrigées numériquement…)

          1. taisson

            Malheureusement , je ne crois pas…Ils voteront contre la droite, contre le capitalisme, contre les méchants pollueurs, contre les racistes, contre la bête immonde, etc!!

            Macron est haï dans cette corporation parce qu’il est « ultra libéral », mais au deuxième tour, n’ayant plus de candidat suffisamment de gauche, ils iront sauver le pays de fascisme…
            Et chouineront…Comme à chaque fois ! En attendant la prochaine réunion pour décider de la date de la grève.

            Et pendant ce temps, ils continuent à former des électeurs de gauche dés la maternelle…

            Souvenir d’il n’y à pas si longtemps: Toutes les petites fille rentraient de l’école pour expliquer à leur parents qu’il fallait voter Ségolène !!

            Réponse des parents naïfs: c’est parce que c’est une femme…
            Curieusement, ça ne marchait pas quand ce fut Marine !!

            Rien à espérer des profs, et s’ils pouvaient tous s’abstenir, ce serait plutôt une bonne chose!

            1. Nemrod

              Les profs voterons Macron et défileront même pour lui si le deuxième tour est ric rad contre un trop douteux.
              Votre naïveté est rafraîchissante les gars ceci dit.

  8. Nemrod

    C’est quand même assez extraordinaire tout ce pognon crée ex nihilo et qui ne fait pas exploser les prix plus que ça.
    Je n’ose imaginer l’accumulation des forces telluriques …quand ça va craquer, ça va être dantesque.
    C’est comme le Big One, on sait qu’il arrivera mais on sait pas quand.
    5 minutes ou 100 ans.

    1. Lorelei

      La Bourse, les Bourses atteignent des niveaux stratosphériques. Les Start-Up sont vendues à prix d’or même si elles ne vendent que du vent. Les prix de l’immobilier ont explosé. Elles sont là les hausses de prix.
      Et maintenant, elles arrivent dans nos assiettes.

    2. Grosminet

      Oui, c’est effectivement extraordinaire, dans la mesure ou ça défit les lois de l’économie « classique ». Assez d’accord avec vous sur l’accumulation des forces, mais il n’est pas si évident qu’elles se relâchent d’un seul coup. On peut aussi très bien aller vers une dégradation lente et continue du niveau de vie des classes moyennes, à travers par exemple une inflation à 2 chiffres qui s’installe dans la durée.

  9. René-Pierre Alié

    Comme ligne budgétaire, celle de l’illustration dit bien ce qu’elle veut dire: une montagne de coke sniffée aux frais du contribuab’…

    1. durru

      Quand il y a des liens explicites (sans des espaces intercalés pour tromper la vigilance des moteurs), la publication des messages n’est jamais immédiate…

  10. Infraniouzes

    Ce qui nous attend c’est la mort lente, l’étouffement programmé de 67 millions de Français dans le silence et l’indifférence des nations plus riches et plus sérieuses. Depuis sa création, je lis, j’entends dire que l’euro ne passera pas l’hiver. Il est toujours là, en piteux état et sert aux faussaires de la BCE à faire illusion jusqu’à une retraite bien méritée, les fesses sur une plage à Malibu, leur argent durement gagné en sureté à Fort Knox.
    Ce matin je choppe par hasard sur BFM un bout du débat entre Sandrine Rousseau et Yannick Jadot, arbitré par le dinosaure Bourdin. Quel débat pitoyable. Penser que l’un de ces deux comiques pourrait être un jour PR me révulse. Mais le fond du fond n’est pas encore atteint. L’avenir nous réserve bien des surprises. Je verrais bien le Qatar (qui achète tout le monde) fourrer son nom dans la mascarade démocratique et faire élire le candidat de son cœur. Nicolas Flamel rêvait de changer le plomb en or. Il a échoué. Le Qatar transforme son gaz en or. Il réussit. Que de progrès accomplis. Voilà un vrai robinet d’argent magique auquel tout le monde court s’abreuver.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Ce scenario de la mort lente et silencieuse est celui que j’ai longtemps privilégié. Mais désormais, quand on voit la débandade provoquée par un simple virus, l’hypothèse d’un cataclysme économique et politique intense n’est pas à exclure. Et ce serait en fait une chance, car si la crise est intense, elle peut être brève et force à changer les choses. Et c’est le seul cas de figure où on a une chance de punir les coupables.

          1. Pierre 82

            Je me suis fait la même réflexion sur Piero San Giorgio, et je me suis demandé si,au fond, il n’a pas juste terminé de dire ce qu’il avait à dire, et que tout était déjà disponible dans ses bouquins et sur le net.
            Y’a plus qu’à suivre, rien à ajouter.
            Au fond, l’effondrement a déjà largement commencé, et plus rien ne pourra l’arrêter. J’ai parfois l’impression qu’on se méprend sur la façon dont se déroulent les événements depuis un an et demi. J’imagine qu’en fait, plus personne ne tire les ficelles, ou plus exactement, plus aucune commande ne répond plus, les forces telluriques entrainent notre économie inéluctablement vers le fond.
            Les élites font semblant d’actionner des leviers, et beaucoup d’entre eux (dont notre vaillant timonier) ne se rendent même plus compte que le vaisseau n’en fait plus qu’à sa tête, n’obéissant plus qu’à des lois physiques. Leurs actions sont à peu près les mêmes que celles qu’auraient un moteur de solex actionnant un pétrolier géant à pleine charge, à 1 m des chutes du Niagara.
            L’horizon du trou noir a été franchi.

            1. Dr Slump

              Oui très juste. Les puissants de ce monde croient piloter une grosse machinerie dont ils ne sont finalement que des rouages aussi, et qui leur échappera à leur grande frustration.
              Il faut faire sécession, développer sa résilience, ses réseaux, ses ressources propres, pour encaisser les troubles qui s’accroîtront de toute façon.

              1. Pierre 82

                On se dirige réellement vers une terra incognita. Économiquement, je ne vois aucun précédent similaire auquel on pourrait se référer. Impossible de deviner, même très approximativement, comment ça pourrait tourner. Et j’ai l’impression que l’échéance approche à grands pas. Je pense même à moins d’un an… cet hiver sera compliqué à passer sans encombre.
                L’expression: danser sur un volcan semble avoir été créée pour décrire ce que nous vivons actuellement.

            2. MCA

              Piero San Giorgio a officiellement dit qu’il quittait la scène, seuls ceux qui le financent via Patreon auront de ses nouvelle et encore s’il a le temps.

              Dommage, car son « Survivre à l’effondrement économique » méritait le détour.

        1. Yanka

          Drac avait subitement arrêté temporairement les vidéos en 2019 pour un problème personnel. Il n’est jamais revenu. En 2020, je ne sais plus quel Youtubeur avait posté une vidéo où Drac donnait de ses nouvelles. Ça allait bien. On n’est pas plus avancé. Maladie ? Le bonhomme avait de sérieuses comorbidités. Il se fait que j’ai cherché des traces de sa présence voici quelques semaines et je n’ai rien trouvé.

          1. MCA

            Sa dernière intervention était un interview fait par Piero San Giorgio.

            https:/ /www.youtube.com/watch?v=z2tfAFtMLqs&t=45s

            Il avait l’air très en forme mais restait muet sur les raisons de son retrait et de l’avenir de ses interventions.

            1. Pierre 82

              Je pense personnellement que quand on a dit ce qu’on avait à dire et qu’on l’a fait avec autant de talent que le Piero, il n’est pas illogique pour lui d’arrêter. Il n’a rien d’autre à dire, et il pense sans doute qua ça n’a aucun intérêt de proclamer que « vous voyez bien, j’avais raison ».

              1. MCA

                @Pierre

                Il se consacre à l’écriture de bouquins à présent.

                Avez vous lu son bouquin « survivre à l’effondrement économique »? si ce n’est pas le cas, je vous conseille vivement de le faire. (d’ailleurs en cherchant bien on doit pouvoir le trouver en PDF).

                Ce bouquin met une sacrée claque à la première lecture et me semble prémonitoire.

                J’ai dû le relire au moins 3 fois, ce qui est rare en ce qui me concerne.

                Je pense qu’effectivement il a tout dit, mais j’aurais aimé avoir en plus sa vue sur la crise que nous traversons; ce sera pour une autre fois.

                Il a écrit également un bouquin NRBC traitant avec anticipation ce que nous vivons, je l’ai récupéré sur le net mais n’ai pas encore eu l’occasion d’y jeter un oeil, notamment le B de NRBC.

                D’autre part, j’aimais bien écouter également Michel Drac pour ses développements fouillés, mais il a disparu du jour au lendemain sans aucune explications.

                Enfin bon, en ce qui nous concerne, le patron n’a pas encore décidé de raccrocher; c’est déjà ça et on n’en apprécie que mieux la chance que nous possédons.

                Pourvoukéçadoure!… 😆

      1. Sam00

        Avec les degauche que je côtoie, lorsqu’ils m’expliquent que « on ne parle pas avec le facisme, on le combat » je pose souvent cette question:
        Très bien, très bonne doctrine. Mais comment comptez-vous combattre le fascisme, surtout lorsqu’il est armé, alors que vous êtes sans armes et que vous avez tout fait pour empêcher le peuple de l’être?

        Leur réaction est souvent très amusante, entre prise de conscience, effroi, rejet de principe, ou reboot du cerveau

        Mort lente et silencieuse, ou cataclysme économique, mieux vaut stocker du plomb vu comment le pays part sérieusement en vrille carpée

          1. paf

            le socialisme n’a pas d’analyse sur les entreprises privees, alors que le fascisme a fermement decide de les exploiter pour l’avantage de l’etat peu importe leur consentement.Notre situation est celle d’un devoiement fasciste du socialisme ; il n’a pas vire au communisme ni a la catastrophe economique, il a vire a l’autorite medicale centralisee internationale privee au service d’un etat hygieniste.Plus de nations, et notre drapeau est un arc en ciel.

    1. durru

      Amusant ce rappel…
      Je lisais il y a quelques jours un article dans un journal roumain qui se rappelait au bon souvenir de Naval Group, qui avait lancé il y a cinq ans un partenariat avec la marine roumaine pour plusieurs navires de guerre, mais l’accord n’a jamais abouti.
      Ça vous rappelle quelque chose ?

    2. Pierre 82

      Il y a quand même un truc qui m’échappe dans toute cette histoire. Pourquoi, si l’Australie voulait se doter de sous-marins à propulsion nucléaire (ce qui me semble infiniment plus judicieux vu la taille du territoire à surveiller) ne l’a-t-elle pas demandé dès le début? La France sait faire, et industriellement, on arriverait à fournir. Reprocher à un fournisseur de développer ce qui a été demandé, c’est bizarre. Un client qui change d’avis au cours de réalisation d’un projet peut toujours le faire, même si ça va lui coûter. D’ailleurs il n’est pas certain que la solution qu’ils ont finalement choisi ne finira pas par lui coûter encore plus cher.
      J’avais cru comprendre qu’en fait la coutume (non écrite) était de refuser de vendre du matériel nucléaire militaire, même à un allié.
      Il me manque une pièce dans le puzzle pour comprendre.
      L’autre souci, à peine évoqué par Jean-Baptiste Noé, est la légèreté avec laquelle Naval Group a répondu au client mécontent de l’évolution du projet. Est-ce que, comme on le voit trop souvent, le problème ne serait pas venu de commerciaux trop optimistes, qui ont sous-évalué les coûts de développement juste pour décrocher le contrat? Ça se voit très souvent, hélas, et c’est à l’origine de bien des fiascos économiques.

      1. jmdh57

        Les causes du fiasco sont multiples :
        – Pourquoi pas du nucléaire dés le début ? L’Australie ne l’a pas demandé dans le contexte géopolitique de la consultation commerciale. Quant à la France, c’était sans doute délicat de le proposer car cela était NOK p/r à la « pratique » de non prolifération nucléaire (dans une zone où on se souvient de nos derniers essais nucléaires). Seul les USA pouvaient briser ce « taboo », même UK aurait été critiquée si elle l’avait proposée.
        – Ensuite si j’ai bien suivi, la facture a augmenté entre le chiffrage initial et la réalité. Est-ce dû à des changements de spéc du client ? ou excès d’optimisme/dérapage interne Naval Group ?, pas d’information.
        – Enfin les « signaux faibles » provenant de Canberra indiquant que le client n’était plus satisfait de l’offre initiale n’ont pas été perçus par Paris ….

      2. durru

        J’ai relu plus attentivement l’article en roumain évoqué plus haut et il y a quelques détails intéressants. Déjà, les retards et les hausses de coûts étaient connus depuis un moment.
        Puis, très intéressant, le choix du modèle français a été fait aussi parce que c’était à la base un modèle à propulsion nucléaire et les Français avaient promis qu’ils pourraient, à l’avenir, si nécessaire, reconvertir les sous-marins des kangourous pour mettre en place une propulsion nucléaire. Donc, même s’ils voulaient une propulsion classique (pression populaire évoquée de façon appuyée), celle nucléaire était quand même dans un coin de la tête.
        Pour finir, ayant travaillé à une époque avec ce qu’était DCNS, je ne pourrais pas dire que ses salariés soient un exemple de professionnalisme…

      3. Higgins

        Non, il ne faut pas chercher midi à quatorze heure. L’offre était régulière et très précise mais les ricains tiennent les aussies par les baloches et ils ont juste serrer un peu. Ça a suffit. Pour des raisons qui sont les leurs, les aussies refusaient depuis longtemps de recevoir un bâtiment à propulsion nucléaire dans un de leur port. La France n’avait vendu que les navires, tout le système d’armes était ricain. Avec des propulsion classiques mais très performantes, ils pouvaient espérer recevoir le premier bâtiment en 2030. Là, ce ne sera pas avant 2040 et, entre-temps, il va leur falloir construire à partir de rien un outil de sûreté nucléaire à la hauteur alors que la Marine australienne a du mal à assurer les quelques missions qui lui sont dévolues. Ils vont probablement devoir louer un SNA pour se familiariser et maîtriser cet aspect du problème. Que la France ait commis des erreurs est dans l’ordre des choses mais la mauvaise foi des aussies est totale. On a un cas similaire avec la Suisse qui a choisi l’avion le moins adapté et le plus onéreux, le F35. Il eut encore mieux valu qu’elle choisisse la version très modernisé du F18 mais sans l’oncle Sam, le système bancaire suisse est mort. C’est tout.

        1. Pheldge

          Major, « les ricains tiennent les Aussies par les baloches », oui, mais ça n’est pas une nouveauté, c’était déjà le cas à la signature du contrat, alors pourquoi n’ont-ils pas serré un peu plus fort à ce moment là – ça devait être sous Obama -, ni plus tard, quand Trump le terrible a été aux manettes, pourquoi auraient-ils attendu ?

          1. Higgins

            Ils ont peut être été surpris. La contre-offensive a été longue à se mettre en place et puis, il y avait le tabou important de la propulsion nucléaire. Tous ceux qui la maîtrisent refusaient, par accord tacite, de favoriser sa dissémination. En plus, les aussi es vomissaient le nucléaire bien qu’ils semblent avoir manifesté de l’intérêt pour une transformation ultérieure des Barracuda avec des chaudières nucléaires. Il y a également eu beaucoup d’erreurs du côté français avec une envolée des coûts (les aussies ne sont pas prêts à voir la fin de ce tunnel) et des grosses erreurs de psychologie.

            1. Pythagore

              Apparemment, tout le monde leur savonnait la planche (https: //www.youtube.com/watch?v=nNazWMrMSUI). Par ailleurs, j’avais lu qu’il y avait une obligation de contenu local genre 60%. Donc si tte l’électronique était US, ce qui représente probablement déjà 30 à 50%, restait plus que la coque et l’installation, et pas sûr qu’il y ait des chantiers compétents pour ca en Australie. Ca paraissait très mal engagé dès le départ.
              Z’auraient dû appeler le Papet Naval Defense, Bathtubs, Pipes and Welding Company pour aider les australiens.

              1. Higgins

                On ne devient pas constructeur de sous-marins simplement par volonté. Cet article donne un bon aperçu de la situation bien que je n’en cautionne pas l’intégralité : https:/ /brunobertez.com/2021/09/25/important-ce-que-la-presse-et-macron-le-drian-ont-cache-sur-les-sous-marins-de-la-honte-on-vous-a-menti/

                1. Pierre 82

                  Je voudrais ajouter un point qui me semble important: si Naval Group n’avait pas accumulé des retards, ainsi qu’un dérapage complet des coûts (sans même répondre sérieusement au interrogations de son client), les Australiens n’auraient eu aucune raison de rompre le contrat.
                  Il me semble que depuis le début de l’année, ils sont à la recherche d’une solution à leur vrai problème militaire de risquer se se retrouver sans sous-marins, alors que la menace chinoise se précise sur toute cette région du Pacifique. Il est parfaitement logique qu’ils se soient tournés vers leur principal allié, les USA, et il est tout à fait logique que ceux-ci leur aient répondu. Il me semble hasardeux, dans un cas comme celui-là de dire qu’ils ont planté un couteau dans les dos de la France. Quand vous avez une fuite d’eau chez vous, que vous avez appelé un plombier et même signé un devis avec lui, et qu’au bout de plusieurs mois, il n’est toujours pas là, vous en appeliez un autre alors que votre cave est inondée, et vous faites l’impasse sur l’acompte que vous avez versé.
                  Encore une remarque, typique d’un ingénieur: une propulsion diesel qu’il faut prévoir pour la transformer un jour éventuellement en propulsion nucléaire, ça me semble un plan foireux.
                  Je ne travaille pas dans le secteur, mais franchement, dit comme ça, il faut tout redévelopper de A à Z pour un truc qui sera probablement aussi peu efficace en diesel qu’en nucléaire.
                  En tant qu’ingénieur, je ne me serais pas lancé là-dedans sans prévenir mon client que ça sera compliqué, et nettement plus que de proposer des trucs qu’on connait. Et si vous me demandez d’où je tiens ça, je vous répondra comme le faisait un ami teutoi: Fingerspitzengefühl, .

                2. Pheldge

                  Major, encore une fois, ce type de business, c’est pas fait pour les enfants de chœur, ni les bisounours, le Français le savaient, ils n’ont pas été à la hauteur, point ! Quand on a des contrats de cette envergure, avec de tels montants, on se met en quatre, en huit ou en h seize, pour satisfaire le client, ses caprices éventuels, anticiper ses désirs, voire même ceux qu’il n’a pas encore !
                  Tant que la DCNS œuvrait pour l’armée française, ça pouvait passer, mais quand on prétend jouer dans la cour des grands, faut être à la hauteur.

      4. paf

        je me pose une question : les sous marins ne sont ils pas aussi des sources d’energie nucleaire mobiles ? avec un sous marin on alimente genre cinquante mille maisons.
        Ca a l’air unrelated mais dans le contexte actuel, pas sur.

        1. Higgins

          Disons que lorsque un bâtiment de ce type stationne dans un port, c’est une centrale nucléaire près du centre ville. Un porte-avion, c’est l’équivalent de deux centrales. La sûreté requise et réellement effective ne s’improvise pas.

      5. Yanka

        « Il y a quand même un truc qui m’échappe dans toute cette histoire. Pourquoi, si l’Australie voulait se doter de sous-marins à propulsion nucléaire (ce qui me semble infiniment plus judicieux vu la taille du territoire à surveiller) ne l’a-t-elle pas demandé dès le début ? »

        L’Australie n’a pas de centrale, et il fallait recharger les sous-marin nucléaire français tous les dix ans. Les sous-marins américains ne doivent pas être rechargés. C’est ce que j’ai lu.

        1. Higgins

          Uranium appauvri pour les réacteurs français (à recharger tous les dix ans, pas de contrôle de L’AEIA).
          Uranium enrichi pour les réacteurs US (durée de vie 35 ans, contrôle de L’AEIA car possibilité de s’en servir pour fabriquer une bombe).

  11. Mildred

    « Et le gagnant est… BFMTV. Jeudi soir, la chaîne d’info en continu du groupe Altice a littéralement pulvérisé la concurrence. La confrontation organisée entre Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France Insoumise, et le polémiste Éric Zemmour a été suivie par 3,8 millions de Français. Soit 19% du public. Un pic d’audience à 4,3 millions de téléspectateurs a même été observé à 21h39. Un carton. BFMTV se classe ainsi leader des chaînes de télévision en France durant la soirée. »

    Bravo pour le CSA qui avait décidé de couper le sifflet à Zemmour, on peut dire que c’est réussi !

    1. bob razovski

      Au delà de la news, les chiffres sont une bonne nouvelle.
      3,8M de français représentent 19% du public. Donc environ 20M de français représentent 100% du public.
      Ca signifie qu’environ 45M de personnes se foutent totalement de la télé.

      1. Le Gnôme

        Ces jeux du cirque manquent de lions et de chrétiens. Les spectateurs doivent se contenter de gladiateurs de la parole. Piètre consolation, ça manque de sang.

          1. theo31

            Pour le moment le sang est virtuel. Il s’agit de téléphoner ou d’envoyer un SMS pour désigner celui qui dégage de la ferme aux animaux.

            Et ce sont souvent les mêmes qui trouvent la sélection à l’embauche ou à la fac dégueulasse.

          1. theo31

            Virée en mai 2007, on se demande bien pourquoi. Voir des putes agréées par le gouvernement sucer en direct leurs clients sur un plateau, non merci. BiteFM fait une concurrence déloyale à Pornhub.

    2. paf

      Zemmour ne sera probablement pas candidat et jamais elu.Il ne fait pas partie du club et le Reset est obligatoirement en cours.Il va etre sali a mort peu avant l’electione et ne s’en remettra pas.Je le vois bien finir en tole pour aucune raison.

    1. Higgins

      Pour le premier texte sur le vote par correspondance, ça signifie simplement qu’ils n’ont strictement rien compris à ce qui motive l’abstention. En clair, ils sont vraiment très c… Pour l’autre, nihil novi sub sole. Je n’attends plus rien de ces sangsues. Ce pays part de plus en plus en saucisse (avariée la saucisse).

    2. Dr Slump

      Je crois qu’ils ont très bien compris le problème que l’abstention leur pose à eux, et que c’est bien pour ça qu’ils installent le vote par correspondance: pour remplacer les abstentionnistes par des voteurs par correspondance. Next: abaisser l’âge du droit vote à 16 ans, et le donner aux migrants ou résidents étrangers.
      Je prends les paris à 20 contre 1.

      1. Arthur H

        Well, well, well…

        Un principe simple est de ne pas faire ce qui pourrai te nuire.

        Ainsi, il me semble qu’ils n’abaisseront pas l’âge de vote (donc la majorité légale) car les 16-18 ans, nouveaux votants, seraient les jeunes militants et ceux-là sont aux extrêmes: gauche ou droite.

        EM, c’est l’extrême centre, enfin, d’après ce que disent des gars pas trop stupides comme Philippe Fabry.

        Concernant les migrants. Les migrants ou les nouveaux français, votent pour celui qui lui donne de l’argent et, ou, du travail.

        A ce jeu, EM promet mais ne fait pas, comme la droite, quant à la gauche, euhh pardon les communistes, eux sur-promettent.

        Donc, et cela peut sembler paradoxale, les migrants ou les nouveaux français sont un potentiel un électorat, certes, mais volatile et, ainsi, je ne crois que ce nouvel électorat voterai comme l’aimerai notre belle et bonne élite mal élue.

        « Je prends les paris à 20 contre 1. »

        De mon côté, je prends le pari inverse mais minoré: 5 contre 1 pour un certain conservatisme, de la part de l’extrême centre, quant aux clandestins.

        Je me permet de saupoudrer de blanches supputations mon commentaire … je crois que pour l’extrême centre, un clandestin est un porteur d’organes, un possible futur espion de merde dans son pays, en somme c’est une personne corvéable a merci.
        Je ne suis pas cruel en revanche je pense que les huiles essentielles, qui dirigent les marionnettes mal élues, elles, le sont; je dirai mm que leur cruauté dépasse l’entendement.

        1. Dr Slump

          1/ Parmi les jeunes il y a un paquet de woke et d’écolo fanatisés, qui font partie des cibles électorales de LREM. En tout cas je demande à voir les statistiques d’intentions de vote pour cette tranche d’âge.

          2/ « les migrants votent pour ceux qui donnent de l’argent »: précisément !
          « A ce jeu, EM promet mais ne fait pas… » au contraire, à ce jeu Macron fait exactement ce qu’il dit, il donne du fric quand ça sert ses intérêts électoraux, c’est ce qu’il a fait pour les jeunes, pour les flics, et certaines autres catégories, et il est tout à fait plausible qu’il le fasse pour les migrants.
          Peut-être pas dans l’immédiat, certes, mais l’instauration du vote par correspondance est la porte ouverte à toutes ces manipulations, et c’est détestable.

          1. Pierre 82

            Je suis d’accord avec vous sur les jeunes: écolos à fond, à un niveau inimaginable, et prêts à suivre n’importe quel escroc qui promettra d’interdire le diesel, d’interdire l’agriculture parce que ça fait du mal à la nature, d’interdire à terme les centrales autres que solaires ou éoliennes.
            Ils sont incapables de comprendre que ça bouleverserait leur niveau de vie, leur capacité de réflexion sur les conséquences avoisine le zéro absolu.
            Ils n’ont pas la moindre notion d’économie la plus basique, ne comprennent pas la différence entre un flux et un stock, ne comprennent même pas la notion de création de richesse, ils pensent que la richesse est un gâteau géant, et qu’il suffit d’en prendre à ceux qui en ont trop pour le distribuer et le problème est réglé. Il suffit de voir le succès de Piketti chez les profs d’économie pour comprendre le désastre.

            Ce n’est pas moi qui le dit: ce sont mes enfants, à qui j’ai appris à réfléchir, et qui font ce constat déplorable en observant les gens de leur âge.
            Ces gens voteront pour Macron sans hésiter pour peu qu’il promette quelques imbécilités sur le mode écolo.

            1. MissKat

              Oui oui.. c’est mort

              Manifs en allemagne :  » KLIMASTREIK  » grève du climat..
              des fois je me demande si c’est pas moi qui ait perdu la raison à force de me demander si le monde est fou et complètement con sauf moi???

              https: //twitter.com/AnonymeCitoyen/status/1441447324044177410

              1. Dr Slump

                Eh oui, la jeunesse a complètement absorbé la propagande réchaufmique, le matraquage anxiogène a été efficace. On peut remercier les parents également qui ont complètement délaissé l’instruction de leurs enfants aux médias.

            2. Pheldge

              S’il n’y avait que les jeunes … j’ai un camarade de promo, copain de toujours, qui est comme ça pour la vision économique à la Piketout. Il a voté Jospin, Ségo et Flamby, avant de se rabattre su Macron, pour faire barrage au fascisme … Et parmi mes copains de jeunesse, à part un qui est toubib, et qui en a marre de se faire tondre, les autres sont tous CSP+ mais se voient comme des prolos, et continuent à croire que la seule solution c’est plus d’état, et « faire payer les riches » …

            3. Pythagore

              « Il suffit de voir le succès de Piketti chez les profs d’économie »
              Les mêmes qui nous expliquent que les réserves terrestres sont finies et donc il faut baisser notre niveau de vie, nous explique que les réserves monétaires sont infinies, et donc il faut faire de la dette, pas de souci.

                1. Pierre 82

                  Je suis très étonné que vous écriviez que personne ne paiera la dette quand un état décide de ne rien rembourser, car c’est faux.
                  Une dette impayée, ça signifie que ce sont les créanciers qui remboursent (ou qui perdent leur argent). Et si ce créancier est une banque centrale, c’est la monnaie qui dérouille. Donc les économies de toute la population qui sont saccagées, voire même réduites à néant.

                  1. MissKat

                    @pierre
                    c’est une boutade, pour faire suite aux délires piketiste en réponse a Pythagore, que j’entends également autour de moi 😉
                    Je mettrai un smiley pour faire passer le 3ème degré par écrit 😉

                    1. Pierre 82

                      Pardonnez-moi, chère MissKat, je n’avais pas fait attention que c’est vous qui écriviez. On voit de tout, même ici..
                      En plus, j’avais même pas lu le post suivant sur les gafam.
                      Et chaque fois que j’essaie un smiley, il ne passe pas…
                      J’essaie encore

                  2. MissKat

                    @Pierre
                    Pour les smiley il faut les faire à la main:
                    exemple ( il faudra donc enlever les espaces)
                    ; – ) ça donne 😉
                    : – ) ça donne 🙂
                    : – D ça donne 😀
                    : – ( ça donne 🙁
                    : – / ça donne :-/

                    etc…

  12. Arthur H

    J’avais écrit un long papier sur une vidéo de coco français mais je vais vous épargner …

    Je dirai une seule chose: « woke » est un terme abstrait, « éveillé », qui masque la réalité du mouvement qu’il forme, il faut remplacer ce mot par le nom qu’il est: communisme.

    woke == communisme

    Personne à la TV ne devrait dire « woke », car c’est jouer leur jeu que de ne pas dire qui ils sont.

    Il faut appeler ces militants, héritiers de tueurs de millions de personnes, par leur vrai nom afin d’entendre leurs idées dans une perspective historique. Afin de les forcer à parler avec ces millions de tombes attachées aux pieds.

    1. Dr Slump

      Pour moi ce qui caractérise le plus le mouvement woke est son sectarisme et son fanatisme. Il n’est pas possible de raisonner avec les woke: si un individu ne croit pas à la discrimination systémique, alors c’est qu’il doit être déconstruit.
      C’est une peste arc-en-ciel qui se répand sur des mécanismes tout à fait similaires à ceux de la peste brune.

      1. durru

        C’est pas la peste brune qui a perduré en Occident depuis bientôt 70 ans, elle a une autre couleur, et elle a infiltré tous les systèmes, et surtout la culture, l’enseignement et… le politique. Mais un point reste valide : les mécanismes sont tout à fait similaires. D’ailleurs, je suis de l’avis d’Arthur depuis un bon moment ^^

            1. Dr Slump

              Ce n’est pas hérité du communisme seul qui n’a pas inventé le totalitarisme, c’est propre à l’humain. Le fanatisme, le sectarisme et tout ce qui s’ensuit, peuvent prendre tous les visages, toutes les tendances politiques, en fait ça prend tout le temps une nouvelle forme qu’on ne pouvait pas prévoir. Dans l’histoire ça a d’abord été religieux, puis c’est devenu politique, pour devenir cette bouillie politico-sociale invraisemblable: le woke, anti-social, anti-politique, l’inverse de l’éveillé, woke = aliéné.

    1. MissKat

      c’est encourageant! J’espère que la peur va enfin changer de camps et calmer les médecins piqueurs ( et les autres)
      il ya quand même bcp d’ados décédés dans l’indifférence générale, c’est juste… a vomir
      ( dommages collatéraux, ils sont morts pour le bien collectif, ça ne compte pas)

      https://resistance-mondiale.com/une-fille-decede-a-14-ans-apres-26-jours-de-coma-suite-a-la-2eme-injection-pfizer-trois-medecins-mis-en-examen-pour-homicide-involontaire

  13. jmdh57

    info :
    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/24/polynesie-la-loi-sur-lobligation-vaccinale-contestee-par-la-societe-civile-et-leglise-protestante/

    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/24/gestion-covid-campagne-darrestation-de-hauts-fonctionnaires-bresiliens/

  14. Higgins

    https:/ /brunobertez.com/2021/09/24/les-vaccins-nont-pas-dimpact-sur-les-macro-donnees-en-israel/

    Pour résumer, si on en croit ce qui est écrit, l’utilité des produits appelés à tort vaccin est quasi nulle.

    1. Nemrod

      Moui…je ne pense pas tout de même.
      Beaucoup plus faible que prévu et/ou beaucoup moins longtemps oui.
      Il faut dire que la souche Wuhan qui a servi à les fabriquer ne circule plus…
      D’ailleurs on nous avait vendu la facilité et rapidité de mise au point d’une nouvelle mouture…peut-être mais la logistique…

        1. Nemrod

          Si c’est vrai, cela veut dire que chez les jeunes…mais quelles comorbidites ont ils, ils est plus dangereux d’avoir le Covid vacciné ?
          Ça cadre pas trop avec la dernière intervention de Raoult.
          Lui voit toujours un âge moyen de covid grave élevé, vaccin ou pas et des états de santé altéré chez les plus jeunes avec covid grave.
          Attendons l l’hiver.
          Après nous aurons une meilleure vue du phénomène.

        2. durru

          Il y a un gars qui dit habiter Sidney et qui dit que la vidéo date de juillet, à une époque où les gens n’étaient PAS vaccinés là-bas.
          Il y aurait donc un seul vacciné dans le lot.
          Faut faire un peu plus attention à ce qu’on diffuse, il y a assez de désinformation comme ça, pas la peine d’en rajouter…

          1. Higgins

            Tu as entièrement raison. Il faut essayer de recouper autant que faire se peut les infos. Sur Linkedin, c’est monnaie courante.

            Pour Raoult, si ça se trouve c’est un hologramme et c’est un peu comme un Goldstein moderne version 2021.
            Pour les effets secondaires dus à cette m…, j’ai encore eu plusieurs témoignages ce matin.

            1. N’hésitez pas à en parler ici. Tout le monde continue de me dire « tous ceux que je connais qui ont eu le vaccin n’ont pas eu d’effets secondaires » et pourtant, la base de déclaration continue d’augmenter, on continue d’avoir des témoignages, etc. Il faut que les gens se fassent une opinion réaliste.

                1. Tout ceci (que je connais pour compulser régulièrement) n’a aucune prise sur les gens ordinaires, qui ne croient que ce qu’ils voient d’eux-mêmes.

                  1. MissKat

                    Pire, même quand c’est devant leur pif, beaucoup restent dans le déni
                    Une amie me racontait l’enterrement de son père ( covid NON SOIGNE et achevé morphine+benzodiazépine) et et son cousin a passé quelque jours à l’hôpital pour une thrombose après la 1ere injection.
                    Eh bien toute la famille était d’accord pour le le cousin fasse la 2eme injection
                    et poussait la mère à faire son vaxx, alors qu’elle ne voulait pas.
                    Famille de journalistes, bac + 5 CNRS, etc..

                    Quand ça veut pas, ça veut pas…

                    Ceci dit, j’ai 2 amis ( la quarantaine) qui ont fait des thromboses ( l’un pulmonaire, l’autre testiculaire (? je ne me souviens plus du terme exact) c’était bien avant le covid, donc le doute persistera toujours surtout que les médecins restent flous et ne veulent faire aucun lien si vax récent.

              1. Malancourt

                Je m’étais inscrit sur un groupe Facebook qui recueillait les témoignages sur les effets secondaires mais ce groupe a soudainement disparu, et il en était à la troisième mouture.

                Ma mère habite dans un foyer résidence pour personnes âgées autonomes, 70 résidents environ, tous vaccinés double dose et la troisième la semaine prochaine, aucun effet secondaire notable. Cela semble donc concerner les personnes jeunes principalement.

                N’étant pas vacciné je ne suis pas autorisé à lui rendre visite, par contre elle passe le dimanche avec nous. Dans leur logique les vaccinés ne devraient avoir aucun contact avec les parias.

                Le WE dernier je me suis pris le bec avec le directeur de l’établissement, presque furax d’apprendre que je ne suis pas vacciné.

                Les semaines et mois qui prochains vont être tendus.

        3. theo31

          Pourquoi s’acharnent ils ?

          Tout simplement parce que ce sont des grands malades.Faut avoir un sacré problème de bulbe pour dire qu’on fait la guerre à un ennemi qui n’existe pas.

  15. Yanka

    A-t-on déjà posté le lien vers l’enquête de France Soir sur les harceleurs de l’IHU de Marseille ? C’est grave. Et si vous grattez un peu plus comme je l’ait fait (j’en parle dans les commentaires), vous saisissez qu’il s’agit d’une entreprise, d’un système mêlant aux conflits d’intérêts les ambitions personnelles. Macron, l’extrême centre déchaîné, les picouzés fiers de l’être, les dents longue de la médecines haineuse et de la politicaille mondialiste.

    https:/ /www.francesoir.fr/societe-faits-divers/la-harcelosphere-contre-lihu-mediterranee-et-le-professeur-raoult-de-lobscene

    1. durru

      Montpellier, ville de montagne s’il en est, a vu la dernière fois la neige il y a trois ans je crois. Pour une journée. Mais la pagaille sur les routes… un peu de pluie peut suffire.

    2. Aristarkke

      Rigolez pas de trop mais l’Eure-et-Loir est classé dans les départements montagneux à risque de neige et verglas… prolongés…
      A cent kilomètres de l’océan à cause du Perche…

      1. Aristarkke

        Parce qu’imposer cela à tout un territoire département faisait peu consensuel et trop dictatorial, la loi a donné mission aux préfets d’établir la liste des communes où cet équipement sera obligatoire et de celles où il ne le sera pas…
        Pourquoi pas puisque par exemple, le département de l’Isère englobe des zones de haute montagne mais aussi, le long du Rhône qui le borde à l’Ouest, des zones de très basse montagne où la neige et verglas surviennent beaucoup plus rarement.
        Sauf que nous sommes à six semaines de l’échéance de l’ouverture de la chasse aux redevables de prunes pour mise en danger de la sérénité de l’administration de l’obligation et que sur 48 départements concernés, seuls quatre ont publié cette liste (dont un pour dire qu’il ne mettait aucune commune dans l’obligation)…
        Qu’est ce que ce serait si nous avions une administration croupion???
        Les marchands de pneus risquent l’overdose brutale…
        En revanche, pour les aménagements de la N118 dont nos oreilles sont rebattues à chaque épisode neigeux (comme ils disent) qui la bloqué, rien, nada puisque là, c’est l’Etat qui paie…
        Avec son niveau faiblichon de prélèvements obligatoires, on comprend qu’il veuille faire attention de ne pas engager les sousous du contribuable à la légère….

        1. Higgins

          Avec l’épisode neigeux de 2018, on a eu droit à ce que nos autorités savent faire le mieux en cas de crise, une impréparation totale, une absence complète de coordination, des responsables aux abonnés absents, bref un monstrueux foutoir. En 2019, quelques leçons avaient été tirées puisque la 118 a été très tôt interdite à la circulation. Le bordel a donc été franchement moindre que l’année précédente. Mais, une chose se vérifie à chaque crise, le naturel revient très vite et le foutoir reprend vite sa place, la crise du COVID nous le montre au quotidien.

    3. Theo31

      A Toulouse, il neige de temps en temps mais ça ne tient jamais plus de deux ou trois jours. En revanche, on atteint chaque année la cinquantaine de jours avec du brouillard. C’est l’occasion de faire de très beaux clichés de nuit car tout le monde sait qu’une ville est plus belle la nuit, ce qui est vrai pour ma part.

        1. Higgins

          Il nous fallait gérer à la fois la montée des eaux et les congères. Terrible. J’ai même cru voir un ours blanc une fois sur son glaçon en train de manger de la figatelle.

    4. Grosminet

      En ce qui concerne les pneus hiver, je trouve que la loi roumaine est pas trop mal foutue : ils sont obligatoires si et seulement si il y a de la neige ou du verglas sur la route ; en d’autres termes, les jours où il neige si vous n’en avez pas vous ne sortez pas votre bagnole.

    5. Pierre 82

      L’est du Tarn-et-Garonne culmine à 500 m et on est déjà dans le Rouergue, assez accidenté. Et je pense qu’il y a de la neige au moins une fois par an. C’est complètement en dehors des grands axes, mais ils s’en cognent, sur leurs fichiers Excel, c’était indiqué: neige possible dans le 82. Un énarque, ça ne réfléchit pas, c’est bien connu.
      Perso, comme je monte chaque année à Noël au Luxembourg (où c’est obligatoire l’hiver quand il y a de la neige), j »avais pris l’habitude de changer mes pneus, systématiquement « Tous temps » avant de partir, et je les conservais toute l’année. Du moment qu’ils sont marqués « M+S » (mud ans snow), c’est bon.

        1. Pierre 82

          Ils y réfléchissent. Avec un cador comme Castex aux manettes, il est impossible qu’ils n’y aient pas songé. Obligatoire du 1er décembre au 15 mars, interdit en dehors de ces dates. Mais s’il neige en novembre. C’est de la faute au RCA, vite une taxe et une interdiction.

      1. heli0gabale

        Dans mon 82 natal, je crois que je n’ai pas vu de couche de neige depuis plus de 5 ans minimum, alors oui y’a des flocons 5 min en hiver mais à part ça…

        1. Pierre 82

          Quand vous allez vers Caylus ou Parisot et les hauteurs, il neige au moins une fois par an en général. A Montauban, 2-3 cms parfois, mais ça ne tient que rarement après 10h du matin, et encore, sur les routes, ça fond immédiatement. Chez ma fille, qui habite dans l’Aveyron, il neige chaque année.

          1. Pheldge

            euh, prendez le pas mal, mais, l’Aveyron c’est : une méthode d’économie circulaire, pour faire la vaisselle, ou bien c’est la femme du ministre de la santé ? 😉

  16. Nemrod

    En visite chez ma mère…ville moyenne du Centre, je vois fleurir au coin de la rue des affiches Zemmour 2022… » make France great again « .
    Je m interroge…connaissant la popularité de Trump en France…le bourrage de crâne marche bien…autant que celui des urnes…
    Affiches sous faux drapeau ?
    Si oui par qui ?
    Si non…mauvaise route a mon avis.

      1. Pheldge

        les pays sous-développés ? un pays ousse qu’on dépouille les petites vieilles , comme la « roule mammie », ou le paradis des oiseaux, « laisse ton nid » ?

  17. glot

    Le rapport de l’audit d’Arizona (comté de Maricopa) pour les elections US de 2020,tant attendu depuis des mois , publié hier, semble être un énorme »pschiiiiiit ».
    En effet.
    Il conclue que Biden l’a effectivement emporté de justesse.
    La fraude n’est évoquée que d’une manière marginale et seulement hypothétique, sans preuves flagrantes.
    Bref il semble que Biden n’a aucune chance d’être destitué et restera (sauf problème de santé) président jusqu’en 2024.

    1. Pheldge

      Ils vont trouver un moyen de le mettre sur la touche, enfin vraiment sur la touche, hors jeu, parce que sinon, au train où ça va, y’aura pas de 2024, parce que il aura mis les USA à genoux …

    1. Nemrod

      Je vis retiré dans un tout petit bled.
      La furie du monde y arrive mais étouffée comme amortie.
      Des lors quand je vais à la ville voir mes proches…des petites villes, les grandes le moins possible je prend en pleine face la débilité ambiante…je ne suis pas intoxiqué ou mythridatisé ( un peu la même chose que devant la tv ).
      Aujourd’hui je me baladais avec ma mère et je passe devant le Centre Hospitalier.
      Ah le mal nommé !
      Chek point avec panneaux agressifs et barrières ou 3 gorilles patibulaires attendent d un air mauvais ceux qui veulent entrer…vérification du Pass Sanitaire.
      Il manque juste une automitrailleuse et les famas mais je pense que c’est pour cet hiver…
      Et tout le monde de vaquer devant ça le masque sur ou sous le menton, les yeux rivés sur l iphone.

      Vite…vite…mes bois.
      Demain…le plus vite possible.

      1. Higgins

        Surtout que je voudrais bien savoir combien de personnes malades du COVID sont décédées d’un traitement à l’ivermectine ou à l’hydroxichloroqine. À mon avis, pas beaucoup. Dans l’autre sens par contre, ça commence à s’accumuler.

        1. MissKat

          @higgins
          Les provax sont persuadés que Raoult a tué des milliers de personnes avec l’hcq
          dixit ma voisine covidémente en france et apparement « tout le monde le sait » et il faut que j’arrête internet
          voila voila

          1. Malancourt

            C’est tout de même incroyable cette société à deux faces! Votre voisine pense qu’il faut arrêter internet et nous sommes nombreux à penser qu’il faut se débarrasser de sa TV.
            Petite anecdote : un ami m’a rapporté qu’il expliquait à un de ses collègues qu’il n’a pas de télévision chez lui, réponse du collègue « mais qu’est-ce que tu fais alors »?

              1. Pierre 82

                Pareil, mais les plus jeunes me demandent sur quel support j’écoute les séries Netflix. Quand je leur dit que les séries m’emmerdent, j’achève de les convaincre que je suis un bizarre. Mais je ne pense pas que ça n’affecte réellement ce qu’ils pensent de moi.
                La semaine dernière, un de mes collègues l’avait demandé ce que j’avais fait ces vacances, et que je lui ai dit qu’ avait passé une petite semaine dans le Lot avec des amis, à ne pas branler grand chose, et la deuxième semaine, j’avais fait une retraite avec mon épouse dans un monastère pendant 6 jours, il y a eu un grand silence, puis il m’a demandé en quoi ça consistait. Quand je lui ai dit: prière des heures, messe, lectio divina, adoration et service, j’ai bien vu qu’il contemplait le fossé qui nous séparait avec curiosité teintée d’incompréhension. Je suis clairement l’original du groupe, ça ne me dérange pas, et je ne pense pas que ça les dérange non plus, donc tout va bien.

        2. glot

          Effectivement on aimerait connaitre le nombre de patients atteints sévèrement du Covid et qui ont du suivre le protocole officiel imposé. C’est à dire hospitalisation avec réanimation. Combien s’en sont sortis ?

          1. Pierre 82

            Je connais personnellement le cas d’une dizaine de personnes qui ont été hospitalisées, dont deux assez sévèrement touchés. Pas de mort au final, avec un âge entre 70 et 85 ans à la louche.
            Mais une caractéristique commune à tous les cas sauf un: aucun n’a été soigné du tout sauf au Doliprane dans les 5 à dix jours avant, après avoir vu un médecin au moins une fois, alors qu’ils n’étaient pas bien du tout. Il y en a même un qui a été 4 jours de suite refoulé des urgences.
            La seule personne soignée convenablement et qui est passée par la réa souffrait d’un asthme assez avancé, et que le médecin traitant a continué à traiter. Mais je dirais que c’est un cas à part.

            Malgré cela, ces malades se considèrent tous comme des victimes d’un terrible virus, et ne comprennent pas que les médecins ont agi de manière anormale. Ils sont vraiment persuadés que c’est le virus qui est hyper-dangereux, et que les institutions médicales ont agi pour le mieux. C’est ça le plus terrible, en fait: ils remercient leur bourreau.

            1. MissKat

              Pareil
              et même ma famille de médecins en réa quoi voient arriver les patients déja trop dégradés
              « ya a pas de traitement !!! »
              Je dis que ma doc depuis 30 ans a soigné comme d’habitude en donnant 2 antibios dont AZT et aucun décès
              « ah mais comment tu sais , si ça se trouve elle te raconte des cracks »
              « ah mais 99% des gens n’ont pas besoin de traitement et guérissent seuls donc il ne faut pas donner d’antibios »

              Les mêmes à font pour la « profilaxie » vaccinale

              C’est complètement dingue d’être obtu à ce point

              1. Nemrod

                En général à ce stade, je leur répond  » c’est toi qui voit mon grand, je te laisse avec ton doliprane, quant à moi j ai azithromycine, ivermectine, zn, vit c et d …a dispo 24 / 24, au pire ça me fera rien..ou pas »
                Si je veut être féroce je leur glisse que tous les puissants ont ont aussi et se soignent avec et que lui tout malin qu il est et tellement « in » est comme un con avec sa petite boite jaune.
                Généralement y a une lueur de doute et d’inquiétude qui passe dans leurs yeux.

                1. Pierre 82

                  Nemrod, vous avez l’avantage d’être pharmacien, ce qui vous confère une certaine autorité, même si la personne en face de vous qui aura un peu plus de mal à cous contredire.
                  Perso, je ne dis rien. Un collègue m’avait demandé, quand ma femme l’avait attrapé il y a un maintenant un an, je lui ai répondu: oh, on a utilisé la sorcellerie, et c’est passé rapidement. J’ignore s’il m’a pris pour un con, ou si ça l’a fait réfléchir, mais à vrai dire, je m’en contrefiche.
                  Ma belle-sœur nous avait fourni un mois avant de l’artemisia à prendre en tisane, plus ZN, vit C et D, des trucs qui passent inaperçus chez le pharmaciens, et c’est passé en 4 jours.
                  Sur papier, ça ne sert à rien, mais en l’espèce, ça a fonctionné. Je n’en demande pas plus.
                  Pas envie de discuter avec des cons pour savoir si c’est grâce à ça que c’est passé rapidement. Par contre perte de goût et odorat qui a duré des mois, c’est désagréable, mais on s’y fait.

                2. MissKat

                  ah mais moi j’ai droit  » pff moi j’men fous je suis vacciné(e) »

                  avec en bonus « ces débiles qui se vaccinent pas, c’est à cause d’eux qu’on va pas avoir l’immunité »
                  et ces cons ont peur de nous, et ne montent même pas chez nous et nous invitent pas chez eux
                  et cet été « t’approches pas, elle est pas vaccinée »
                  par contre pour demander les clés de la maison à la campagne, ça les gêne pas hein
                  Cette crise covid est un formidable détecteur de connerie et le révélateur de qui sont les gens en VRAI.
                  J’en viens à être méchante et à souhaiter qu’ils se chopent le delta, mais même à l’hosto ils diront que sans vax cela aurait été pire!

                  (genre Renaud Muselier, double vax soigné à l’IHU : grace au vaxx je n’ai pas été en réa )

      2. MissKat

        Il ne faut surtout pas tomber malade ou avoir un accident en France en ce moment.
        Il faut se passer nos adresses de rebouteux et guérisseurs
        Au moins vous pourrez payer en cuisse de sanglier!

      3. heli0gabale

        Je suis persuadé que pour échapper à la folie et à la connerie de notre époque, on verra un retour de la vie monacale (certains écolos sont déjà dans cette veine, ça ne demande qu’à se répandre ).

        1. durru

          C’est pas nouveau. En Roumanie, après la chute du communisme, les monastères qui étaient auparavant plutôt des musées se sont remplis de postulant(e)s. Et le nombre de monastères créés par la suite est juste incroyable. Bon, ça se calme, on a atteint un palier là… Et j’ai l’impression que c’est pas très différent en Russie, par exemple.
          Mais la démarche des écolos ne va pas vraiment dans le même sens, à mon avis.

          1. heli0gabale

            Ah je ne suis pas d’accord.

            Je me trompe peut-être mais je vois une tendance de fond chez certains écolos qui ont envie de se couper du monde et vivre une vie différente des laïcs/impurs que nous sommes. Ça se voit par exemple dans le délire autour des ecoquartiers et ecovillages.
            Même si ça a un versant très secte gnostique, le côté « vivons notre communauté loin des autres » deviendra transpartisan assez vite.

            1. Nemrod

              Moi j’aurais plutôt tendance à ne tolérer que quelques congénères en plus de ma famille.
              Passé 10 la probabilité de tomber sur un vrai con voir 2 ( de mon poi t de vue…pour eux c’est moi le con ) est trop forte.

              1. Louchp

                Mais le con est tellement drôle. J’adore. C’est toujours tellement drôle de jouer l’idiot et de mettre niaisement le con face à terre face à ses contradictions élémentaires.

            2. durru

              Il y a un petit détail comme différence : au monastère, tu dois être (sauf rares exceptions) auto-suffisant. Là, les écolos, ils vont au boulot en dehors de leurs éco-machins et/ou vivent grassement sur le dos des autres.
              C’est quand même plus facile lorsque tu n’as pas à assumer tout le poids de tes choix…

              1. heli0gabale

                C’est tout à fait vrai.

                Pour l’instant, les groupements d’écolos ne sont pas vraiment indépendants mais une accélération du pourrissement des rapports sociaux et de la situation économique (un genre de La Grève sans la Taggart mais avec la SNCF) pourrait les forcer à s’autonomiser.

              2. Pythagore

                Oui on en retrouve plus dans les bureaux climatisés à Paris, que sur le plateau du Larzac, des écolos qui souhaitent se couper du monde. Si encore ils allaient en forêt et laisser les autres vivres tranquille (respirez Nemrod, respirez, ca restera une fiction 😉 ), mais y’a pas de prise pour recharger le ail-phone.

                    1. Higgins

                      J’avais oublié ce film de l’équipe de Splendid et je l’ai revu par hasard il y a un an ou deux. Il date de 1981 et je le trouve très représentatif de l’époque. C’est, pour moi, un bon marqueur sociologique.

                1. Pheldge

                  vous z-êtes rien qu’une bande de gros médisants : les écolos, ils sont pas là pour faire pousser des patates, ils sont là pour sauver le monde ! et pour ça faut faire des concessions au système, pour le combattre de l’intérieur …

              3. Pierre 82

                L’auto-suffisance, ça dépend quel ordre. Les Dominicains, ou les Franciscains, par exemple, sont des ordres mendiants. Ils ne vivent que des dons. Et du coup, ils doivent se démener en permanence pour trouver de quoi vivre. Ces ordres ne possèdent rien, par définition. Leurs besoins sont souvent limités au strict minimum, mais ils reçoivent suffisamment en nature, notamment de la nourriture, ce qui leur permet de redistribuer.

                1. durru

                  Je chipote, mais les Dominicains ne vivent pas dans des monastères 😉 Pour les Franciscains, j’ai pas bien compris, mais je soupçonne que c’est à peu près pareil.
                  Du coup, nos écolos en carton-pâte sont peut-être à comparer à ceux-là (moins la pauvreté et le volontariat des donateurs, faut pas déconner non plus).

            3. MissKat

              ça ressemble finalement beaucoup aux communautés hippies des années 70 ( mais en plus prude quoique beaucoup sont aussi dans le tantra, ou dans des trucs spirituels indiens lol) ils sont dans le même mouv idéaliste de communion avec la Nature, mais bien sur en mieux ( selon eux) et surtout en connecté !
              Ils ne se couperont pas d’internet, sont a fond sur toutes les formations en ligne, permaculture, comment faire son fromage de chèvre, devenir prof de yoga, installer ses toilettes sèches, cultiver salades bio, faire ses conserves pour l’hiver, et jus de légumes frais..
              j’en connais plein, idéalistes et rêveurs , fauchés, qui échangent leurs compétences, s’entraident, c’est assez sympa en fait, moi j’aime bien. C’est pas sectaire dans le sens ou on peut y entrer et sortir comme on veut, à condition d’être un minimum ouvert, c’est plus une communauté d’idées, alors c’est sur qu’il faut quand même penser hors des clous.
              ( Perso je roule en diesel, et j’aime la ville je pourrais pas)

              1. Yanka

                Il y a en Australie (en France aussi) des communautés qui ont fait le choix de quitter la société sans renoncer pour autant à la technologie informatique, car beaucoup vivent de cela. En quoi ça peut bien déranger ? La permaculture donne d’excellents résultats. La labour profond et les sols nus l’hiver sont une hérésie. Écouter le microbiologiste Claude Bourguignon à ce sujet.

                1. Louchp

                  Entre les 2 il y a un équilibre. Dans ma région beaucoup pratiquent des labours superficiels, meilleurs pour le sol et des traitements « raisonnés » (à l’allemande) qui permettent avant tout des économies de produits. De là à imaginer qu’un paysan seul va pouvoir cultiver 10ha en permaculture c’est impossible.

                  1. Yanka

                    « imaginer qu’un paysan seul va pouvoir cultiver 10ha en permaculture c’est impossible’

                    L’imaginer est possible, le réaliser sans une forte main-d’œuvre, beaucoup moins. La permaculture n’est pas une technique pour la productivité. Le problème du labour profond, c’est qu’il tue la vie biologique, essentiellement concentrée à la surface. Pour compenser ça, il faut amender toujours plus, c’est-à-dire augmenter les problèmes en aval (excès d’azotes dans les rivières, donc production d’algues et eau trop peu oxygénée, donc stérilisée, etc.). Le labour superficiel est mieux que le labour profond.: on fend la terre, sans la remuer, comme on le faisait en traction animale. Mais une terre jamais à nu n’a pas a être labourée, puisque pas durcie. Une bonne terre est meuble. Il faut l’apprêter avant la semaison, pas la bouleverser. Naturellement qu’un paysan ne peut faire tout tout seul : il n’a plus ni enfants ni ouvriers agricoles ou journaliers. Les mecs font la fenaison tout seul sans quitter le tracteur, de A à Z, là où jadis il fallait une armada de travailleurs pour la fauche, la mise en gerbe, etc. Choix de société, tertiarisation du travail. Il y a plus de gens dans les bureaux que dans les champs. On produit plus de normes que de patates !

                    1. Aristarkke

                      Mais les escrolos rivalisent de projets délirants par lesquels on reviendrait à la bonne vieille agriculture d’avant la mécanisation.
                      Toutefois, ils ne se proposent pas pour fournir l’avant-garde de la main d’oeuvre nécessaire à cette rêvasserie.
                      Le coup des Khmers authentiques envoyant les intellectuels dans les campagnes, très peu pour eux !

                    2. Yanka

                      « Mais les escrolos rivalisent de projets délirants par lesquels on reviendrait à la bonne vieille agriculture d’avant la mécanisation », répond @Aristarkke

                      C’est pour ça qu’ils sont des escrocs : ils rêvent et ne font que rêver, pensent qu’il suffit de vouloir, de désirer très fort pour réaliser. Le monde dont ils rêvent n’est pas impossible, notez. Il suffirait qu’il n’y ait plus assez d’énergie ou qu’elle ait été rendue hors de prix du fait de sa rareté. Il faudrait en revenir à l’énergie du jarret et de l’encolure (bœuf, cheval), des bras et des reins (homme). Ce ne serait pas un monde plus malsain que le nôtre, ceci dit, mais la France à dos de cheval et à bras d’homme contre le reste du monde équipé de tracteurs et de machines, comment dire… ? La catastrophe est claire.

                      Je suis personnellement favorable aux techniques alternatives et au pluralisme en toutes choses, mais contrairement aux gens de gauche, si je crois un truc bon, je le fais pour moi et je ne cherche pas à imposer mon modèle. J’ai mis au point un système personnel d’économie domestique fondé sur la sobriété. J’en parle volontiers, mais je ne fais pas la morale aux autres. Ma pratique est une pratique, pas un dogme. Les gens de gauche sont la plupart du temps dogmatiques. C’est souvent à ça qu’on les reconnaît. Ils préfèrent leurs rêves à la réalité, et veulent imposer leurs rêves à ceux qui, bien à raison, n’en ont cure.

                    3. Pythagore

                      @Yanka
                      « C’est pour ça qu’ils sont des escrocs : ils rêvent et ne font que rêver »
                      Je trouve ça super qu’ils rêvent, moi aussi j’ai pleins de rêves. Ça donne des buts dans la vie. C’est juste que je ne demande pas aux autres de les financer (ma banque mise à part).

              2. durru

                Ah, mais ceux qui vivent comme ils l’entendent, sans rien demander à personne, en bon libéral, je n’ai strictement rien avec eux.
                Mais c’est un peu comme les poissons volants… La plupart veulent imposer à tout le monde de vivre comme eux (et c’est pourquoi ils ont voté des fondamentalistes à Grenoble, Bordeaux, Lyon et ailleurs), et en plus avec l’argent des Autres.

              3. heli0gabale

                « communautés hippies des années 70 »

                Y’a un peu de ça.

                « c’est pas sectaire »

                Certaines oui, d’autres non, d’autres sont carrément des escrocs, c’est encore un mouvement de gauche en gestation qui ne demande qu’à se répandre à droite comme pour tout le reste.

                Quand certains voudront faire l’équivalent d’Orania en France, les pouvoirs publics ont voir flou.
                Je sais qu’il y a un hlm à Marseille qui est déjà comme ça et l’Etat aime modérément.

                  1. heli0gabale

                    Je connaissais ce truc là, j’ai pas l’impression que ça a beaucoup évolué depuis le temps par contre. Il y a vraiment des expériences politiques intéressantes en Inde.

                1. Pierre 82

                  Orania, ça existe déjà à plein d’endroits: il y a de plus en plus de résidences fermées. Officiellement, rien de raciste (là où habite ma fille, il y a des Africains, aucun problème), mais les résidents sont triés sur le volet. Les syndics savent s’arranger pour écarter les importuns, ou les trop émotifs.
                  C’est toléré, mais sans doute plus pour longtemps, car on y retrouve essentiellement la classe moyenne, que l’état cherche à détruire. La villa Montmorency et autres du même style par contre, ne risquent rien.

                  1. heli0gabale

                    « C’est toléré, mais sans doute plus pour longtemps car on y retrouve essentiellement la classe moyenne que l’état cherche à détruire. »

                    Vous parlez d’interdiction ? Je me demande bien comment ils feront, à part produire le même résultat en pire que pour la drogue et les armes…

                    1. Pierre 82

                      Raison: à définir, soit atteinte au vivrensemblisme, racisme, discrimination, trop grosse concentration de mâles blancs hétéros, atteinte à l’égalité ou autre motif fleuri.
                      Ensuite, une campagne de presse bien organisée, puis un vote au parlement par 32 voix contre deux, et dès publication au journal officiel, il sera interdit de placer une barrière ou d’interdire l’accès pour entrer dans une zone résidentielle. Fin de la partie. Qui ira rouspéter, à part les gens qui y habitent?
                      Je commence à les connaître, et ils sont capables de tout.

                    2. heli0gabale

                      Je les vois mal faire ça (et pourtant je sais bien qu’ils sont capables de tout).

                      Déjà parce que pour certains, ils vivent déjà dans des quartiers sécurisés séparés des gueux. Ensuite parce que ce serait parfaitement inapplicable, voire contre-productif.

                  2. Aristarkke

                    Méremptoire, la grande rassembleuse du septentrion habite dans un tel endroit, dans le triangle BMW. Mais c’est évidemment contrainte puisqu’elle est obligée d’habiter chez son époux ! Sans quoi, vous imaginez bien qu’elle irait crécher chez ses électeurs adorés de Lille Sud!

                  1. Pierre 82

                    Sans compter que la sciure est ensuite compostée. Mais ça signifie que le bois est lentement digéré par des bestioles diverses. Et pourquoi dégradent-elles? Pour se nourrir? Mais alors, au final, ça donne quoi? Ben, la sciure devient une source d’énergie pour les bestioles en question, et elles rejettent quoi? Devinez.

                    Du CO2, pardi.
                    Mais c’est du gentil CO2, bien bio, qui ne participe pas au RCA, parce que c’est du CO2 cool.
                    L’insondable connerie des écolos finit par me fracasser mon moral.

                    1. Pheldge

                      aller dans la foret, oui, mais pourquoi une pelle ? tu vas dans un coin tranquille, et après tu t’en fous … 😉

  18. jmdh57

    @Pheldge 17h12 « S’il n’y avait que les jeunes … j’ai un camarade de promo, copain de toujours, qui est comme ça pour la vision économique à la Piketout. »

    J’ai eu la même surprise avec un collègue français en Pologne, responsable Industrialisation d’une usine de 500 employés. Lors d’un Gemba walk, il m’a expliqué que Flamby était le plus grand président de le Vème république !!
    De retour en France, – trés gauche caviar -, il a acheté une grosse Mercedes
    No comment

  19. jmdh57

    https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/25/ursula-von-der-leyen-a-t-elle-instaure-une-diplomatie-personnelle-parallele-avec-le-pdg-de-pfizer/

    Suis pas surpris. Au printemps dernier, j’avais regardé une de ses interventions au moment des retards de livraison de vaccins. Cette grosse pute expliquait qu’elle avait personnellement appellé son « ami » Albert de Pfizer !! Quant tu es à ce niveau de responsabilité ET si tu es intègre, tu n’as plus d’ami !
    Les dirigeants de la république de Raguse (= Dubrovnik) l’avait bien compris !!

  20. jmdh57

    « Je suis persuadé que pour échapper à la folie et à la connerie de notre époque, on verra un retour de la vie monacale (certains écolos sont déjà dans cette veine, ça ne demande qu’à se répandre ). »

    Je ne peux que vous recommander la chartreuse du Reposoir (74).
    https:/ /www.google.fr/search?q=le+reposoir+chartreuse&safe=active&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwihn4-a25rzAhXAhv0HHRrDDXIQ_AUoA3oECAEQBQ&biw=1280&bih=609&dpr=1.5

    Quelle que soit la saison, quelle que soit la météo le site est magnifique
    Partir de Cluses (74, vallée de l’Arve) et se diriger vers le col de la Colombière (bien connu des cyclistes)

  21. MCA

    Mes excuses au Patron pour cette publicité mais je pense qu’elle mérite d’être connue et diffusée car il s’agit d’un appel à l’initiative d’Eric Verhaeghe :

    Objet : Rester libre ! deviens une association, rejoignez-la et soutenez les soignants maintenant

    Bonjour (MCA),

    Vous êtes abonné(e) à la newsletter Rester libre ! et je me suis dit que vous seriez peut-être intéressé(e) de savoir que Rester libre ! sera bientôt une association (dans les huit jours à venir) qui se fixe pour objectif de promouvoir la liberté. En priorité, Rester libre ! va se battre pour la fin de l’état d’urgence sanitaire, pour le retour à la normale, et contre le passe sanitaire, qui instaure une surveillance permanente de la société.

    Mais ces objectifs sont, au fond, à moyen terme, et une première priorité est devant nos yeux. Il s’agit des suspensions massives de soignants non-vaccinés.

    C’est pourquoi, histoire de battre le fer tant qu’il est chaud, je vous propose une première action simple, immédiate, gratuite, qui est de signer la pétition que j’ai rédigée en faveur du moratoire sur l’obligation vaccinale des soignants. Il est important qu’elle soit massivement signée, car elle permettra de faire entendre une voix différente dans un paysage médiatique verrouillé par les médias subventionnés.

    Je vous rappelle que, au-dessus de 500.000 signatures, l’Assemblée Nationale doit débattre de cette pétition. Ce serait un immense coin enfoncé dans la forteresse de l’obligation vaccinale.

    Pour maximiser nos chances d’arriver à cette solution, je vous suggère de signer ce texte et surtout de le faire circuler autour de vous, massivement. C’est indispensable, et c’est bon pour les soignants.

    Je signe la pétition pour les soignants MAINTENANT
    J’ajoute quelques nouvelles de l’association.

    Les statuts devraient être rédigés tambour battant et déposés cette semaine. C’est une étape administrative importante, mais qui ne doit pas faire oublier l’essentiel : faites-moi remonter ce que vous voulez concrètement faire dans cette association. N’oubliez pas la bonne adresse mail : lecourrierdesstrateges@gmail.com

    J’ai bon espoir qu’un site informatique soit mis en place très rapidement. Il comportera un forum où vous pourrez non seulement vous exprimer, mais échanger entre vous. J’ai repéré quelques compétences informatiques, mais n’hésitez pas à vous faire connaître.

    Surtout, faites circuler l’information autour de vous.

    A très bientôt, et merci de votre aide.

    Eric Verhaeghe

  22. Yanka

    Quelle est cette folie qui s’est emparée du monde ? Va-t-il falloir en fumer quelques-uns pour sortir de cette sanitocratie ?

    https:/ /twitter.com/LozzaFox/status/1440600441876664320?s=20

    1. Husskarl

      C’est à dire que les manifs pacifiques, ils s’en tamponnent. Le vieux principe éternel revient sur le devant de la scène, la loi du plus fort. Il n’y a rien d’autre.

      1. Pythagore

        Il ne faut pas forcément voir les manif comme une facon de faire plier le pouvoir, mais plutôt de se rassembler, et que bcp comprennent qu’ils ne sont pas seuls. Le confinement de même que la censure sur les RS ont bien pour objectif d’isoler les gens. Si la participation est à ce point minimisée dans les medias, c’est bien que ca les dérangent.
        C’est tjs mieux que de rester chez soi, à tourner en rond.

        1. baretous

          « C’est tjs mieux que de rester chez soi, à tourner en rond. »

          Tout à fait. Prendre l’air ou la température ou les deux.Nous sommes dans une drôle de guerre.La derniere drôle de guerre s’est terminée par une panique générale.

          Pour le moment il est facile de « faire marcher les gens ». il suffit comme au village d’organiser un trail. 🙂
          En réponse dans la rue hier soir sont passés des troupeaux de moutons descendant de la montagne.

          A mouton, mouton et demi.

          1. baretous

            Pour completer mon commentaire qui pourrait être mal interprété. Du village quelques rares personnes sont venues dans les manif à Pau pour protester contre le pass sanitaire. Au village beaucoup de monde à ce trail festif organisé par la municipalité. Le pass sanitaire étant exigé pour marcher ou courir dans la rase campagne au pied de la montagne..

            Mort aux cons. Il faut juste un peu de patience

    2. MissKat

      Bientôt en France!

      cop coll
      Tout s’explique, visiblement le gouvernement australien a fait appel à des sociétés de sécurité privées pour aller castagner sa population !

      https:/ /twitter.com/lolaCoh82550541/status/1442048575719026689

      1. durru

        Purée, faites un petit effort !
        C’est la deuxième fois en deux jour que vous postez n’importe quoi depuis cet imbécile de twitler… Pourtant, il y a un des premiers commentaires (@SummaDeceptio) qui montre que c’est un fake (comme la fois d’avant, d’ailleurs).
        C’est pas bon pour votre santé de partir comme ça sur tous les délires, et c’est pas bon non plus pour le moral des lecteurs du blog de leur donner une fausse idée de la situation.
        Regardez mieux avant de diffuser tout et (surtout…) n’importe quoi. Svp.

  23. Quentin

    –Préambule :
    En préambule, je suis HS, écoutant Èmeline Michel (et d’autres : merci pour le lien Daniel Balavoine.. ‘’Frappe avec sa tête’’, Buffy Sainte Irene…… Redécouvrir un magicien de la chanson)…. Pour écrire… La quantité de commentaires, de commentateurs sortis des ombres. Invitation à souffler dans leurs voiles liberté, mettre un grain de sable chaud dans nos souliers.

    –De sauter sur un HS total : je me trouve dans ma région ‘native natale’ de force depuis deux mois déjà. J’y projette ma joie. Oui, ma joie d’homme libre. Je parle. Je dis de tout, sans doute beaucoup de belletises sans même le vouloir: c’est une spontanéité. Libre, je me retrouve, finalement je m’aime bien ainsi. Ce matin à la pharmacie, j’en fais rire la vendeuse, qui me complimente sur mon ‘ti congo’ accroché à mon petit sac à dos. (Ti Congo = déposé…. Un visage cuire et perles pour personnaliser son sac…Ha l’artisanat d’Haïti!!).

    – de l’utilité des manifs :
    voulais réagir depuis longtemps sur nombreux postes du blog (qui est bien plus qu’un blog). Je reviendrai sur les OS (systèmes d’exploitation ) un autre jour. Sur l’expatriation aussi.
    Là c’est samedi, et je me presse de réagir sur quelques commentaires. Ma sixième aujourd’hui, 5x Avignon, 1x Marseille. Donner de la voix, sourires donnés aux zombies, encouragements à tous. J’y suis un petit bonhomme joyeux, riche de petits traits d’esprits. En fin de manif, on me demande avec angoisse, souvent, quand est-ce qu’on gagne…. Je réponds décembre. C’est bon de dire dans la foule, de clamer libre, que mon oncle en 3e dose dois faire un test à l’effort, merde. Que je rentre toujours à l’hospice sans demander au personnel administratif s’ils veulent mon pass ou un coup dans la tronche. Du coup je passe. Ma grand-mère corse a 101 ans. Ma maman de 74 ans passe sans pass’ en appliquant la même méthode. En Manif, j’ouvre ma grande bouche, explique que tout ça n’est que de l’esbroufe, un recyclé de vielles techniques de guerre psycho, que nous sommes tous sensés connaître et dégager d’un coup de pied.
    Ne pas avoir peur, être en alerte, fier, libre, respectueux de l’autre. Oui c’est une lame de fond ce mouvement. C’est bon d’y être le samedi si le boulot le permet. On se retrouve. Nous échangeons. Nous effaçons la peine de circonstance par des heureux moments, d’instants. Je crois que c’est important. On échange aussi pas mal sur les TºC des autres pays, l’info n’apparaissant pas en France.
    Et aussi l’util des manifs est d’observer, sentir, jauger : dans le désordre, l’attitude des forces de l’ordre, des presses, des automobilistes coincés par le défilé.
    Nous nous échangeons des témoignages de vies, parfois dure. Putain que ce monde peut être dur. Mais tu croyais quoi petit ? : tu en sortiras plus fort. On ressort de là, on revient confiants, pleins de récits à verser dans les verres devant le pain de la famille. Oui les manifs ne servent, en rien, personne, ou au contraire.

    –Le nom du blog est sur mon panneau : j’ai 41 piges. Un panneau rafistolé par ma mère avant ma première manif. Donc une fierté. LIBERTÉ comme simple message. Je suis né avec, on ne me la prend pas, ni ici ailleurs, hier aujourd’hui, demain. Au dos du panneau, les dates des manifs, une signature pour la distro MX Linux…. And of cahourse, une mention H16free.com : le nombre de demandes de ce que cela signifie :)))))….. Je les mets en garde, et avertis qu’ils pourraient se heurter aux tirades de Keko.

    –Les pays qui s’ouvrent et se ferment, et là ou j’irai : Covid, c’était 2020. J’ai quitté avant de perdre mon taf de moniteur de plonger scaphandre , rapatrié par la belle famille dans le sud chic de Lisbonne par la elle famille. Retour au monde corporate de l’informatique (MS : est ce vraiment de l’IT….. ­JDCJDR…). Le Portugal se ferme, suis en telejob, double du salaire minimum. Et la rien ne va plus. Covidémon partout, Belle famille en tête. Décès dans la mienne, retour en urgence ralenti par la covidémence (comment ne pas en vouloir à tout le dément monde). La France… pffff je vote avec les pieds depuis mes années post classes prépas. Suis en train de finir ici ce qu’il m’incombe. Demain, dans un mois le Portugal (ou la Croatie)…..Je n eveux ni pass ni test…. Donc pour moi, cela est route et bateau, Zero avion. Greta sera aspergée de bonheur.

    ___ Fichage, photo, mais sans peur : en confidence, je bats le pavé…. Même dans le 84 les keufs de bord de cortége ne s’empêche en rien de faire un instant tiktok slash selfie – je le leur dis. Donc je suis fiché-

    — la haine inutile du discours de VanDerLayen : cette semaine pour moi, je vois l’accélération des enfants de ‘beeeeeeep’ dans leurs injonctions sombres…et les captures d’écran de l’assistance ../home/quentin2/Desktop/Really3.png..La dupe au brushing qui ne bouge pas t’annonce qu’il est bon qu’une âme-nation soit testée. PARDON ? Nul ne rechigne. La réponse doit être dans nul. Moment de rupture +++. Quand l’homme au pouvoir dit de la merde, ton devoir est de le déverser. Du coup j’écoute des chants voodoo et regarde ‘LE ROI ET L’OISEAU’ et m’en contente bien.
    Bien à vous mes chers.

    1. Pierre 82

      Assez d’accord avec vous: les manifs, ça sert uniquement à rencontrer d’autres personnes qui exigent qu’on leur rende la liberté.
      Ça n’a aucun effet, ni sur les 85% de gens qui ne se rendent même pas compte que le totalitarisme est en marche (ou pire, qui s’en fichent, ou même approuvent sans le dire) et encore moins sur la presse ou la caste.
      Le revers de la médaille: à Montauban, on a commencé à 400, puis rapidement d’une semaine à l’autre, c’est tombé à 200, et samedi dernier une vingtaine, donc on est resté à discuter au point de rassemblement pendant plus de 2 heures, avec pluie intermittente et à côté d’un bistro où quelques clients nous regardaient, complètement indifférents.
      J’avais pas le moral pour aller voir ce samedi, j’ai jardiné. Officiellement, il n’y a plus de manif.
      Le sentiment que je ressens autour de moi, c’est une vague conscience que nous sommes comme en état d’apesanteur, sorte de ni-guerre, ni-paix, de drôle de guerre ou de drôle de paix.
      La situation va continuer à se dégrader, et seul un effondrement pourra nous sortir de là, par la voie la plus compliquée.

      1. Roanna

        Est-ce l’effondrement qui se profile au niveau mondial?

        La dette n’est plus remboursable et pour entretenir le système il va falloir l’augmenter de plus en plus vite sans quoi tout s’effondre.
        Or l’endettement des ménages a des limites, celle ci dans bien des cas est au taquet, que reste t-il, l’industrie et les états. Tant que tous les états augmentent leur dette dans les mêmes proportions la pression monte mais peut durer.
        Si ça craque quelque part l’ensemble saute.

        Avec ces mesures liberticides il y a probablement un changement de paradigme qui se profile, il faut changer les règles rapidement et ce de façon que personne ne puisse s’y opposer d’où la quasi unanimité des dirigeants des pays industrialisés pour pousser la brouette dans le même sens.

        La grande question qui me hante est: pourquoi n’y a t-il pas un dirigeant qui dit qu’on va dans le mur et que la vax est une con….e.

        C’est d’ailleurs peut-être le signal de départ du grand chambardement.

        A l’arrivée vax ou non vax, tous dans le même sac.

        1. Aristarkke

          La grande question qui me hante est: pourquoi n’y a t-il pas un dirigeant qui dit qu’on va dans le mur et que la vax est une con….e.
          Dans le conte d’Andersen, c’est un petit garçon qui remarque que le roi est nu.
          Ceci, parce qu’il est en dehors du cortège. Pas un de ceux qui sont dans le cortège car ces derniers ont intérêt à se taire pour pouvoir rester dans l’orbite du souverain…
          Toujours rappeler qu’on ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment.

          1. Roanna

            Je ne peux pas m’imaginer qu’ils soient tous vermoulus à ce point.

            Il y a tout de même un point positif à cette crise sanitaire, elle aura eu l’effet d’un tsunami, la mer s’est retirée et on s’est aperçu que tous ceux qui brassaient de l’eau étaient nus. A présent on sait qui est qui et pour qui il travaille.

        2. Husskarl

          Des présidents africains l’ont dit, ils sont bizarrement décédés (oups). Mais le président Croate l’a dit aussi il y a quelques jours.

              1. Yanka

                Mars 2021 : « La Tanzanie est en deuil après l’annonce du décès du président John Magufuli (61 ans), officiellement en raison de problèmes cardiaques ».

                Burundi, juin 2020 : « décès récent du président Pierre Nkurunziza (55 ans), officiellement mort d’une crise cardiaque. Plusieurs sources contredisent toutefois la position officielle »

                Haïti : « L’assassinat de Jovenel Moïse, président de la République d’Haïti, survient au début de la nuit du 7 juillet 2021, lorsqu’un groupe d’hommes armés attaque son domicile.

                Madagascar : « Le projet d’assassinat du président malgache Andry Rajoelina a été révélé le 21 juillet 2021 par les autorités malgaches. Six personnes, dont deux Français qui sont d’anciens officiers, ont été arrêtées »

                Ces 4 présidents avaient une politique très critique vis-à-vis du délire sanitaire, les vaccins, etc. Le président tanzanien avait fait tester une papaye et celle-ci avait le covid ! Il en riait bien fort. Madagascar, c’est le pays qui soigne le covid avec de l’Artemisia Annua, remède connu contre la malaria. Le président en avait fait la promotion.

                Les fact-checkers occidentaux nient évidemment que tout cela ait le moindre rapport avec le covid. Qu’en savent-ils ? Même la mort du président tchadien Idriss Déby en avril n’est pas vraiment élucidée, alors en connaître la cause si le mode opératoire demeure flou…

                  1. Yanka

                    Je ne peux savoir si vous ironisez ou pas.

                    Admettons que non. La « radicalité » se réfère aux racines, à ce qu’on ne voit pas mais dont la présence est vitale à l’organisme (végétal). Si « Dame Nature » était quelque chose comme une conscience universelle agissante, elle serait elle-même radicale et favoriserait la radicalité. Une éruption volcanique, c’est assez radical, au sens des racines, de la profondeur, et au sens de l’absence de toute modération (qui est en fait de l’indifférence).

          1. Pheldge

            Pardonnez moi, mais voir dans une même phrase « présidents africains » et remboursement de dette, ça me donne toujours le fou rire …
            Et tiens, je ne sais pas trop pourquoi, tout d’un coup je repense à ce ministre comorien qui touchait pleins d’allocs à la Réunion
            clicanoo.re/Editorial/Article/2020/10/03/Plus-la-laisse-est-courte-plus-la-gamelle-est-bonne_616115

      2. GLUCKAUF

        Le même ressenti, nous baignons dans une sorte de « no man’s land » de tout : pensée, action , désir … pas de véritable effondrement en vue, mais une « grande régression » . Regarder et écouter mes contemporains me laisse, au mieux, perplexe : beaucoup ressentent la même chose, mais le paravent technologique (écrans de toutes sortes, la définition première du mot écran étant « qui empêche de voir ou qui protége ») est un artifice tellement rassurant. Rome n’est pas tombée en un jour, et la déliquescence peut durer quelques temps.

        1. MissKat

          je pose ça ici:
          ça parle de la propagande à l’école : dictée:

          https:/ /twitter.com/lolaCoh82550541/status/1442046316087963651/photo/1

          et là: le bus pour vaxx les jeunesses macroniennes escorté de 30 CRS

          https: //twitter.com/Poulin2012/status/1441877423214059523

        2. Higgins

          On veut à tout prix nous maintenir dans la caverne. Les mois à venir risquent d’être difficile à vivre avec la bande de tarés qui dirigent ce pays.

          1. MissKat

            Et elle ? On va la punir pour délit d’opinion?
            Le fascisme est vraiment déja là…

            https:/ /www.estrepublicain.fr/sante/2021/09/20/une-cadre-de-la-cpam-de-meurthe-et-moselle-visee-par-une-enquete-interne-pour-ses-publications-antivax-et-antipass

            1. Pierre 82

              Il faut acquérir des réflexes de dissidents des anciens pays communistes: ne pas attaquer de front. Il faut se montrer sournois, sans attaquer bille en tête. On ne part pas seul à découvert, à charger un nid de mitrailleuse.

              1. MissKat

                C’est pour cette raison que depuis le debut , je ne suis pas pour faire des pétitiins nominatives avec adresse et tout, meme les recours en justice sont risqués en ce moment
                On ne sait pas encore jusqu’ou EUX sont prêts à aller et à qui on a vraiment affaire
                Envoyer une petition a Staline ou Hitler c’etait un peu con en 42 …

                Après meme nous ici on en dit trop..

                1. MissKat

                  Australie: Apparemment la mort suite au vaxx est un risque acceptable au regard de cette « pandémie »
                  Il y a déja un progrès: un ministre admet des morts du vaccin!!

                  cop coll
                  PREMIER MINISTRE AUSTRALIEN
                  « Ceux qui meurent du vaccin Covid-19 sont responsables de leur propre mort » ..Il a donc déclaré publiquement que les Crâne et os croisés dus à la vax contre le Covid étaient de leurs fautes s’ils n’avaient pas reçu les informations appropriées

                  https:/ /twitter.com/mammiebocockiq/status/1442074203801505793

                  1. MissKat

                    Trotta au début, je le prenais pour un Charlot, force est de constater qu’il avait raison sur quasi tout:
                    augmentation des décès au UK

                    extrait
                    « Selon l’Office for National Statistics (ONS), depuis le 2 juillet, il y a eu 9 619 décès supplémentaires en Angleterre et au Pays de Galles, dont 48% (4 635) n’ont pas été causés par Covid-19.

                    https: //t.me/trottasilvano/9409

            2. MissKat

              La nouvelle affiche!
              je suppose qu’il a une cagnotte pour payer ses frais de tribunal 🙂
              Courageux cet homme
              et talentueux MDR

              https:/ /twitter.com/MichelFlori/status/1441691252999827460/photo/1

        1. jmdh57

          oui et ce sont des femmes qui vont discuter avec les FdO – Dialogues courtois des 2 côtés d’ailleurs
          Jlai vu hier à Annecy autour de la préfecture du 74 et videos également sur Strasbourg

      3. Ba

        « Officiellement, il n’y a plus de manif. »

        Euh c’est faux. J’étais à la manif de Philippot hier, il y avait énormément de monde, comme avant.
        La semaine dernière il y avait très peu de monde oui, probablement du fait des annonces qui laissaient penser à un abandon du pass nazitaire (et peut-être aussi du fait que c’était statique).
        Mais hier, on était vraiment beaucoup. J’avais l’impression qu’on était presque comme en août. Et les discours à la fin étaient bons, Philippot a été bon, et notamment le discours de l’opticien était poignant.

        Si quelqu’un y était aussi, qu’il nous donne son point de vue sur ce comment c’était hier.

        Moi je continue à aller aux manifs du samedi pour rajouter au nombre, pour voir ce qui se dit, ce qui s’écrit, ce qui s’organise, et globalement pour voir par moi-même la réalité du terrain, être en prise avec le réel.

        1. jmdh57

          Monde hier à Annecy où j’y étais et sur Metz (info par des amis).
          Monde aussi à Nancy, mais plus violent. Résultat : un petit garçon gazé aux lacrymo !

          1. MissKat

            Ce n’est que le début 🙁
            nouvelle arme anti émeutes: des champs électromagnétiques

            https: //twitter.com/Annassiri2/status/1441867711831805957

            1. Pierre 82

              Ce n’est qu’un élément de plus qui me fait penser que le changement ne viendra jamais de manifestations qui tourneraient à l’émeute, ou à des rassemblements gigantesques de type de ceux qu’on a vu dans les pays de l’est en 1989.
              On aura juste des gens qui travailleront de moins en moins, une économie qui s’arrête peu à peu, et brutalement, les importations qui s’arrêtent parce que la monnaie commencera à s’effondrer.
              Mon analyse, depuis le début, me fait penser que cette crise est provoquée parce qu’ils cherchent une solution pour régler le problème d’une économie exsangue, réglée provisoirement par de la création de dette, et dont ils ne savent pas comment sortir.
              Et mon impression est que tout ça va connaître le même sort que toute autre situation de surendettement: la faillite. Il n’existe pas d’autres portes de sortie, en fait.
              La seule différence que nous avons, c’est que ça se passe au niveau planétaire.
              Peut-être que Huntington avait raison, d’une certaine manière: un choc de civilisations risquerait de se produire entre l’Occident, l’Asie, le monde musulman, et sans doute l’Afrique.

  24. Arthur H

    Le paradoxe de l’élite est qu’elle utilise le champs lexicale qui accompagne la notion de liberté, ainsi que le lexique de son corollaire juridique qu’est le libéralisme, mais en construisant dans les faits des citadelles communistes autour d’elle.

    Le paradoxe est qu’à court terme c’est compréhensible, ils se protègent pour diverses raisons, mais que sur le long terme c’est la signature de leur disparition.

    Le deuxième paradoxe est que ces élites semblent anticiper les court et long termes mais pas ce qu’il y a entre les deux. Donc soit elles nourrissent leurs illusions sur le court terme ou soit quant au long terme.

    bref.

    Le -iste de fleuriste permet de caractériser la personne qui oeuvre autour du nom commun, la fleur, qui le précède.

    Un complot-iste est une personne qui oeuvre autour d’un complot… et non celui qui le dénonce quand bien mm il se tromperait.

    Les guil et yaun ne fomentaient aucun complot, car leur volonté était exprimée publiquement, si idiote qu’elle fusse.

    Je crois que ceux qui qualifient de complotiste les personnes dont la volonté est publiquement exprimée alors ceux-là sont soit idiots soit les marionnettes de comploteurs soient font parti des comploteurs.

    Notez que le mot complotiste à effacé le mot complot ainsi que le mot comploteur.

    On ne parle plus de complot ni de ceux qui l’organisent, les comploteurs,
    mais on parle uniquement de complotiste en sous entendant une signification, de ce mot, qui tend à en exprimer l’inverse de son sens: ceux qui les dénoncent sont devenus les comploteurs.

    Dénoncer, ou simplement émettre l’idée, d’un complot est maintenant un complot.

    « C’est complot que de parler de complot ». Dormez brave gens, tout est normal. Mais parlez pas de complot, le mot existe mais il décrit simplement ceux qui utilise ce mot.

    Fallait trouver la logique, merci qui ?, mais fallait aussi arriver à loger la flèche dans la cible. Bravo goebles, bravo nos élites, bravo les 3 neuronnes. Bravo.

    Bref.

    1. Pythagore

      Ah d’accord, donc un complotiste est qq’un qui voit des complots partout, alors qu’un fleuriste est qq’un qui voit des fleurs partout.

      1. Arthur H

        La doxa aimerait que les complotistes soient regardés comme ceux qui voient des « complots partout ». Je suis d’accords avec vous.

        Mais n’est-ce pas un effet volontairement recherché ? peut-être que oui, peut-être que non.

        A mon avis, c’est un effet calculé, c’est à dire à cheval entre « volontairement » et « involontairement ».
        Mais, c;est assurément recherché 🙂 c’est calculé.

        La doxa aimerait, de manière sous entendue, que ceux qui parlent de complots, soient vues comme des comploteurs.

        N’ai-je pas été assez explicite ? non ?

        Je me répète avec une ponctuation circonstanciée:

         »
        dorénavant,
        les comploteurs sont ceux qui émettent l’hypothèse d’un complot
        et non ceux qui l’organisent.
         »

        C’est tout; mais, ai-je été assez clair M. Pythagore ?
        me faut-il vous faire un papier d’information documenté ?
        le français ne suffit-il pas à être précisément explicite sans s’attendre sur 100, 200 ou 500 pages ?

        1. Pythagore

          Oui 200 pages, cela me parait bien, après c’est trop long.
          C’était juste un trait d’humour pour égayer mon dimanche, rien de plus.
          Qq’un qui traite les autres de complotistes est de facto un complotiste lui-même puisqu’il voit partout des gens qui voient des complots partout. C’est ce que je m’amuse à répondre. Une psychose par procuration.

        2. Yanka

          Jean-Dominique Michel : « « Le complotisme, le vrai, (pas l’étiquette commode que l’on colle pour éviter le débat) sert une fonction psychologique importante : redonner de la cohérence au chaos. Lorsque le réel paraît trop incohérent ou contradictoire, que l’intelligibilité vacille, imaginer un motif caché derrière les choses permet de redonner du sens, fût-il déraisonnable. »

    2. Dr Slump

      * si idiote qu’elle fût

      Fût-ce, fussent, mais pas « qu’il/qu’elle fusse », ça suffit maintenant !
      Ari, tu me déçois sur ce coup 😉

    3. MCA

      @Arthur H 26 septembre 2021, 15 h 34 min

      « Un complot-iste est une personne qui oeuvre autour d’un complot… et non celui qui le dénonce quand bien mm il se tromperait. »

      mmmm….

      Une personne qui œuvre autour d’un complot ne serait-il pas plutôt un comploteur?

      Le terme « complotiste » ayant pour fonction de décrédibiliser celui qui dénonce sans pouvoir fournir la preuve irréfutable, se contentant d’un faisceau de présomptions concordantes.

      1. Arthur H

        Tardivement, je viens vous répondre…

        « Une personne qui œuvre autour d’un complot ne serait-il pas plutôt un comploteur? » c’est ce que je voulais dire.

        Les mots complotiste et comploteur signifie la mm chose et donc dire que quelqu’un que c’est un complotiste alors qu’il ne fait qu’émettre l’hypothèse d’un complot sans y participer, c’est inverser la charge.

        Bonne journée,
        hppy monday.

    1. Aristarkke

      Admettez qu’arithmétiquement, une fois qu’il a compensé les dépenses excessives par rapport aux ressources insuffisantes par autant d’emprunt qu’il est nécessaire pour trouver le même nombre total dans chacune des deux colonnes, il a effectivement équilibré les comptes.
      Normal et évident qu’il devienne très colère ensuite, le Papy, si on remet en cause sa méthode !

      1. Pythagore

        Oui moi j’emprunterais bien l’équivalent de 50% de mes revenus (brut) à taux négatif chaque année avec option de remboursement à la saint cinglinglin, si qq’un a une piste, merci de me le faire savoir.
        Ca me permettrait d’améliorer un peu mon quotidien.

      2. Pierre 82

        @Aristarkke. Il y a quand même des décennies que les politiciens estiment qu’un budget est équilibré quand la colonne « dépense » est égale à la colonne « financement ».
        Que l’argent vienne de l’impôt, d’une taxe exceptionnelle, d’un paiement par une autre entité (du style région, département, état, UE…) ou d’un prêt auprès d’une banque ou directement de la BCE, la provenance de l’argent n’a pour eux aucune importance. Ils essaient juste de pas trop augmenter les impôts locaux pour pouvoir être réélus.
        Quand Hollande a dit « c’est gratuit, c’est l’état qui paie », il faut se rappeler qu’il disait ça à des maires, et de leur point de vue, c’était parfaitement raccord, et ce n’était pas une connerie.
        Il y a un bon moment que j’ai compris, par exemple, que pour beaucoup, un « bon maire », c’est quelqu’un qui réussit à trouver du pognon parce qu’il connait et qu’il est bien copain avec des gens à la préfecture de région, ou à Paris, ou même parvient à faire financer « par Bruxelles », voire même trouver des magouilles pour emprunter pas cher, pour financer « leurs projets pour la ville ».

    2. Pierre 82

      Perso, j’y vois plutôt le signe qu’ils commencent sérieusement à sentir le vent du boulet, car, malgré ce que certains pensent, ils ne sont pas si cons que ça.
      Ils sentent qu’ils sont piégés, que ni continuer l’endettement, ni commencer à le ralentir (je ne parle même pas de la stopper et encore moins de le réduire) n’est plus possible. S’ils continuent, la BCE arrêtera d’imprimer pour la France (ou réduira), et s’ils réduisent l’arrosage, la situation explose littéralement. Il ne faut pas se leurrer: le calme relatif dans lequel nous sommes n’est dû qu’au fait que l’état empêche l’économie de collapser en injectant de l’argent frais.

      C’est curieux quand même, de la part de ces économistes d’opérette, cette volonté permanente de penser qu’ils ne sont pas concernés par les lois fondamentales de la physique.

      Tiens, à propos de la BCE, ce sont les élections en Allemagne aujourd’hui.

      1. Theo31

        Quelle que soit la situation, rester au pouvoir par tous les moyens, à commencer par les plus répugnants. Telle est la devise de tout socialiste.

          1. Theo31

            Tout dans l’etat, rien contre l’état, rien en dehors de l’état.

            Devise mussolinienne appliquable à 99,99 % de l’échiquier politique.

    1. Aristarkke

      Vu passer un article (signalé chez Tw..) comme quoi les agences de TT ont été écumées vigoureusement mais que bien évidemment, dans une ambiance pareille, elles ont été incapables de fournir, sauf très partiellement, la demande ainsi augmentée violemment.
      Dans un secteur en tension permanente de recrutement, les réserves mobilisables ne peuvent être que faibles en effectif.
      D’ici à ce que ces hôpitaux aillent faire la danse du ventre devant de frais retraités pour qu’ils repiquent…

        1. Aristarkke

          Une révolutionnaire escrologiste élue sénatrice…
          La prophétie de JL Barrault devant les envahisseurs de l’Odéon est en pleine réalisation…

  25. Nemrod

    Suis en train de jeter un œil au replay d une émission politique cnews et europe 1 avec Zemmour…oui j ai allumé le fenestron.
    M a fallu 5 bonnes minutes pour comprendre que Mabrouk Sonia est intervieweuse et pas en duel avec lui…incroyable.
    Ça va être pire que tout cette campagne…
    Genre entre 2 tours le pen macron en pire.

    1. Aristarkke

      Cela pépie comme rarement chez Tw… à propos de son attitude agressive lors de cette interview, beaucoup disant ne pas l’avoir reconnue par rapport à de précédentes interviews…
      Très probablement en mission commandée…

    2. Dr Slump

      Suis tombé sur un extrait d’émission avec Sandrine « mon-mari-est-déconstruit » Rousseau: une insupportable tête à claques puissance 100, qui parle le nez en l’air avec la certitude absolue de détenir la vérité qu’elle va imposer à tous radicalement parce que c’est la vérité point.
      Oui, il y a pire que Macron, les écolos-woke, et Macron est en train de faire avec eux comme Mitterrand avait fait avec le FN.

  26. LeGo

    La dette était d’environ 15% du PIB en 1974 quand le budget a commencé à être déséquilibré….

    21% en 1978 à la fin du binôme VGE – Chirac.

    50% en 1995 à la fin de l’ère de Tonton le mythe errant (sa fille du probablement impacter le budget…)

    64% en 2007 à la fin de l’ère Chirac (du à un coup de frais de bouche prohibitif et à un inflation sur la tête de veau).

    89,6% à la fin de l’ère Sarkozy, surement une question de mettre un avocat, piètre commerçant du Droit à la tête d’un état

    99,3 % à la fin de l’ère Hollande, probablement parce qu’il n’a pas fait grand chose.

    120 % pour 2021 ? Merci Macron ! Merci Macron ! (entendez l’air de la fameuse chanson « Merci Patron »).

    Les ruines de ce pays ne tiendront pas en effet.

    Avec une affectation de 39 milliards de remboursement des engagements financier de l’État c’est déjà plus de 1.5% du budget qui part directement dans le remboursement de la dette.

    QUID de 2040, la dette atteindra-t-elle 200% ?

    1. Yanka

      Vous commencez en 74. L’élément déclencheur et amplificateur de l’endettement massif des états est la fin des accords de Bretton Woods (la convertibilité du dollar en or est morte en août 71) avec l’une de ses conséquences : instauration du régime des taux de changes flottants (mars 73) qui donne pratiquement le pouvoir de la politique monétaire aux marchés, donc à la finance (je résume grossièrement, mais ceci pour dire que les politiques fondées sur la dette ne sont pas spécialement le fait de présidents français à tête étroite de linotte, mais découlent d’une politique internationale partie des États-Unis, eux qui avaient besoin de beaucoup plus de dollars en circulation, notamment pour financer la guerre du Vietnam).

      1. Aristarkke

        Certes mais ce n’était pas une raison valable pour que l’Etat Français emprunte la voie funeste de la dette croissante pour maintenir un train de vie que l’activité économique interne ne pouvait plus assurer.
        D’autres états, devant la même situation, ont agi différemment, tout de même.

        1. Yanka

          « D’autres états, devant la même situation, ont agi différemment, tout de même. »

          Oui, mais là, on entre dans d’autres considérations, culturelles et religieuses, opposant sur le mode apollinien/dionysiaque les Anglo-Saxons économes, prudes, pragmatiques, aux Latins jouisseurs, dépensiers, adeptes du « Carpe diem » horatien. Une caricature de cette opposition : mon pays, la Belgique, latine au Sud et percluse de socialisme, anglo-saxonne au Nord et bien plus conservatrice/libérale/nationaliste (proportion ajustable au fil des scrutins). Ces considérations culturelles sont souvent ignorées ou méprisées par les économistes. Elles n’en sont pas moins réelles, même si les gens n’en ont pas conscience. Une éducation catholique dans un pays latin n’est pas une éducation protestante (et variantes) dans un pays anglo-saxon (ou scandinave). Les pays du Sud sont plus ouverts au social (au sens de la solidarité) que les pays du Nord, du fait du climat plus propice à la vie en extérieur au Sud, à l’exubérance, à la rencontre, tandis que le climat nordique favorise la vie à l’intérieur et la modération (la retenue, l’économie). On ne tient jamais compte des données anthropologiques et culturelles pour comprendre certaines choses. Étonnez-vous que le libéralisme ne marche pas en France (ni en Grèce, ni en Espagne, ni en Italie, ni…). Un libéral en France, genre VGE, semble socialiste par bien des aspects, parce qu’il est Français, même s’il est né à… Coblence ! Et quand un pays du Nord (généralement scandinave) a une politique sociale digne de ce nom, c’est une politique favorable, mais juste, pondérée, pas un arrosage massif à la française (les fameux supposés 40 ou 50 milliards de fraudes sociales, qui n’existeraient pas avec une politique budgétaire sérieuse, donc rigoureuse et maîtrisée). Les pays de l’Est orthodoxes sont plus proches du monde latin, comme l’orthodoxie avec ses rites exubérants et ses chant lumineux est plus proche du catholicisme, tandis que tout est pesé chez le protestant, resserré, mesquin, prude. D’où le communisme théorisé hors de Russie (Marx, né en Prusse, Engels itou) mais qui a fait florès dans un pays orthodoxe, donc social, tourné vers les autres, le groupe, le peuple et non l’individu. Cela explique aussi la haine irrationnelle des Anglo-Saxons vis-à-vis du communisme et des russes même encore 30 ans après la chute du Mur. L’ordo-libéralisme allemand est complètement contraire à l’esprit français, par exemple. Ça tombe bien : le Français n’est pas un Allemand, malgré l’Alsacien ou le Lorrain, malgré le Bavarois ou le Badois-Wurtembergeois catholiques (Benoît XVI est Bavarois, pas Prussien) !

          1. Higgins

            Intéressante approche. La dimension culturelle d’un pays est une réalité. Pour le rejet du Libéralisme dans notre pays, il faut bien admettre que les exemples offerts à la population, gangrenés comme ils sont par le capitalisme de connivence, agissent comme le meilleur des repoussoirs.

          2. durru

            @Yabka
            Intéressant développement, pas mal de choses vraies dedans. Toutefois, je vois moins une causalité directe que vous.
            Tout d’abord, rapport au message de départ, Bretton Woods a transféré le pouvoir décisionnel vers le politique, tout en l’exonérant de toute responsabilité, ce ne sont certainement pas les « marchés » (fussent ils financiers) qui en ont le contrôle. Comme si la CC était un organisme judiciaire 😀
            Situation curieuse en Italie, baignée par le soleil du nord au sud, catholique, mais on dirait deux peuples différents.
            Pourquoi les Russes, soumis aux rigueurs de l’hiver peut-être plus que les Scandinaves, sont exubérants comme des Latins, mais pas les Polonais ?
            Je crois que l’argument anthropologique se tient, mais les critères à prendre en compte sont légèrement différents.
            De mon point de vue, en bon libéral à fond la caisse, le discriminant majeur est le rapport à la responsabilité individuelle. Qui fait partie des enseignements du Christ, à ce qu’il paraît…

            Ce que je trouve moi curieux chez les Anglo-saxons de nos jours, ce n’est pas la haine des Russes (qui est peut-être plus mimée qu’autre chose), mais plutôt l’absence de haine des Chinois. Je dis ça, je dis rien…

            1. P&C

              +1
              Michel Drac avait fait quelques commentaires issus du bouquin d’un français qui a fait la guerre d’Ukraine au coté d’un bataillon russe.
              En résumé : l’orthodoxie donne aux russes une attitude « je m’en foutiste » incompatible avec la vision d’un anglosaxoon (par exemple sur les rendements à long terme, etc…).

              Je vous met le lien vers la note du lecture du bouquin.

            2. Yanka

              « Toutefois, je vois moins une causalité directe que vous. »

              « Causalité » est un peu fort. « Influence sérieuse », dirons-nous. D’ailleurs j’aurais pu aller plus loin en parlant de la corruption, notoirement plus présente dans les pays non-protestants. Le protestant est un être moral, pas le catholique, ni l’orthodoxe, jouisseur. On ne verrait pas de moines rondouillards et rigolards, symbole du bon vivant, sur des boîtes de fromage en Scandinavie. Le protestantisme est austéritaire et pudibond. Ce ne sont pas des caractéristiques immuables, mais des couleurs et des nuances de couleurs, des observations que chacun peut faire, et c’est à savoir quand on débat d’idées avec quelqu’un. Ça renseigne pas mal. J’ajoute que je n’ai rien contre le protestantisme (ni pour non plus), et j’explique sa soif de pureté, son moralisme étroit, du fait qu’il est une branche réactive assez récente, et dont encore rigide. Le protestantisme a aussi ses branches réactives, comme le calvinisme. Renseignez-vous sur la notion très importante chez eux (et chez les Anglicans, mais eux arrivent un peu plus tard) de « dépravation (ou corruption) totale », qui explique bien des choses et leur obsession, poussée jusqu’à la névrose, du péché, péché dont se fout pas mal le catholique. On pèche, mais une confession et le marmonnement de trois pater lave tout ça, et hop ! on recommence, à l’apérooooo ! C’en est cocasse. Et de voir à quel point ces choses persistent ; ce que j’appelle influences culturelles ou ADN mental.

              1. durru

                Cela ressemble à l’opposition entre civilisations basées sur la culpabilité ou sur la honte… Sauf que les civilisations européennes, qu’elles soient catholiques, protestantes ou orthodoxes, sont toutes « coupables », ce qui fait un gros point commun tout de même, et c’est pourquoi j’avais évoqué les Chinois. Ce qui ne veut pas dire que nous soyons tous pareil, évidemment…
                Toutefois, comment expliquer l’austérité relative des Italiens du Nord par rapport à ceux du Sud ? Même peuple, même religion. Il doit y avoir autre chose, non ?
                Quant à la chronologie exacte de l’anglicanisme par rapport au protestantisme, je crois que l’expression formelle de la séparation (pour les uns comme pour les autres) est la conséquence, et non pas la cause, de différences majeures de modes de vie (anthropologiques, si vous voulez). Donc la chronologie n’est qu’un détail (pour moi).

                1. Yanka

                  « Toutefois, comment expliquer l’austérité relative des Italiens du Nord par rapport à ceux du Sud ? Même peuple, même religion. Il doit y avoir autre chose, non ? »

                  les Italiens du Nord et ceux du Sud, ce n’est pas le même peuple. L’Italie et un pays plus récent que la Belgique. Sinon :

                   » Les Lombards sont un ancien peuple germanique, qui, selon sa propre tradition orale rapportée par leur historien Paul Diacre, à la fin du VIIIᵉ siècle, serait originaire de Scandinavie méridionale. Au Iᵉʳ siècle, ce peuple traverse la Baltique et s’installe sur les rives de l’Elbe où il s’intègre aux Germains locaux. »

                  1. durru

                    Oui, bon, c’est un peu comme si on disait que les Bulgares sont un peuple turcique…
                    Sinon, on peut aussi remonter aux Etrusques ou aux Celtes, qui n’étaient présents que dans la moitié Nord de la péninsule.
                    Par contre, le Sud de l’Italie n’a jamais fait partie du Saint Empire, ça oui.

                    1. Yanka

                      Ne négligez pas ces données ! Ce n’est pas du déterminisme pur, mais une question de gênes. Jusque récemment, les gens bougeaient fort peu. On le constate en faisant de la généalogie. Le bougisme individuel, c’est récent, trop récent pour avoir pu affecter les gênes. J’ai mille exemples pour illustrer ça, ces différences culturelles (parfois vénielles) qui expliquent bien des choses. Et les différences constatées entre le Nord et le Sud de l’Italie, malgré une langue et une religion commune, le prouvent. Un Frioulan n’est pas un Calabrais !

          3. Theo31

            L’orthodoxie ne sépare pas le spirituel et le temporel. Ça explique que le seul pays communiste est européen où ça s’est mal passé est la très catholique Pologne.

            1. durru

              Ouaip… C’est pour ça que l’Eglise Russe (orthodoxe) a été complètement décapitée par les communistes, parce qu’elle ne représentait pas de danger… Tout comme en Roumanie, pays orthodoxe également. Ils ont trouvé des collabos par la suite, certes, méthode éprouvée.

              Sinon, en Hongrie (’56) ou Tchécoslovaquie (’68) ça s’est mieux passé. Mais bon, ils sont un peu plus protestants que les Polonais 😉