Le pass sanitaire, temporaire ? Faites moi rire.

Et c’est donc à la surprise générale, complète et totale de tout le monde en France que le gouvernement a décidé (pas du tout autoritairement) de prolonger le pass sanitaire en étendant sa période d’utilisation jusqu’au mois de juillet 2022. Vraiment, quelle stupéfaction ! On ne s’y attendait absolument pas !

En effet, qui aurait pu imaginer que ce gouvernement finirait par imposer ce pass dans les activités quotidiennes alors que le Chef de l’État lui-même nous avait promis le contraire quelques mois avant ? Qui aurait pu imaginer un Olivier Véran faire ainsi volte-face complet après ses discours mielleux nous assurant que ce pass serait limité à la fois dans le temps et dans ses applications à la plus stricte nécessité ?

Vraiment, c’est complètement inouï et totalement inattendu : de la part d’un gouvernement jusqu’ici exemplaire, et de politiciens qui ont toujours su respecter leurs promesses avec une ponctualité et une régularité phénoménales, il est presque choquant de découvrir ainsi la prolongation inopinée de ce pass qui sépare les Français entre lépreux irrationnels et obéissants raisonnables auxquels il convient d’attribuer quelques menus privilèges.

En plus, distribués à la population soumise, ces pass/privilèges sont forts commodes tant ils sont, une fois ainsi numérisés, faciles à révoquer à chaque fois qu’on en aura besoin : l’épidémie repart ? Hop, on empêche en quelques minutes l’accès aux restaurants, aux cafés, aux boîtes de nuit. Il reste de gros stocks de vaccins à écouler ? Hop, on invalide le pass/privilège tant qu’une piqûre supplémentaire n’a pas été faite. Etc.

Et puis ensuite, le pass pourra facilement être relié, sous une forme ou une autre, à tout aspect de la vie sociale ou administrative que l’État et ses politiciens malins auront jugé indispensable d’encadrer fermement : un matin, le pass vous autorisera à dépenser votre argent comme vous l’entendez, un matin suivant, pouf, ce ne sera plus le cas parce que vous n’avez pas fait ce qu’il faut, parce que vous avez fait ce qu’il ne fallait pas ou parce que, collectivement et avec tous les individus de votre sexe, de votre âge ou de votre classe, l’État en aura ainsi décidé.

Ah, que c’est bon de voir ainsi se profiler ce Monde d’À Peu Près qui va devenir de moins en moins flou et de plus en plus dystopique !

Certains trouveront que j’exagère et je leur confirmerai qu’évidemment, tout ceci n’est qu’une simple fiction… Qui anticipe de quelques mois, de quelques années tout au plus ce qui est en train de se mettre en place directement sous le nez des cohortes :

  • de syndicats purement et simplement collaborateurs et complètement à la botte des politiciens, comme d’habitude incapables de protéger les droits fondamentaux de ceux qu’ils mentent représenter,
  • de naïfs qui refusent de croire qu’un gouvernement démocratique puisse imposer ceci à toute une population,
  • d’idiots utiles qui persistent à voir dans ce pass une formidable opportunité de brandir leur téléphone dernier-cri pour montrer à quel point ils savent ramper en ne laissant qu’une petite trace de bave,
  • d’industriels trop heureux de se remplir les poches avec ce capitalisme de connivence sans plus aucun frein ni aucune limite.

Eh non, le pass n’est pas temporaire et absolument tout sera fait pour qu’il perdure bien au-delà de ses enjeux sanitaires : il y a trop d’investissements industriels derrière pour qu’il soit mis au placard aussi vite.

J’en veux pour preuve l’explication directement fournie par certains de ces industriels qui entendent jouer un rôle actif, profond et évidemment très lucratif pour installer enfin ce pistage complet, permanent et universel des Français (et probablement de pas mal d’Occidentaux tant la tendance se met obstinément en place). L’exemple de Thales, groupe spécialisé notamment dans la sécurité et la défense, vient immédiatement à l’esprit d’autant que le groupe français ne se cache même pas de ses ambitions de voir un jour un tel pass multi-usages déployé partout : une traduction de leur marketing, disponible en ligne, donne l’image ci-dessous.

Pass sanitaire étendu via Thales

Et c’est logique du reste : à partir du moment où le passeport vaccinal numérique européen était déjà dans les tuyaux depuis 2018, que la crise sanitaire du Covid19 n’a fait qu’accélérer (grandement) les efforts envisagés pour le déployer, il était logique que les acteurs qui, à la suite de la Commission en 2018, s’était déjà engagés dans des développements à ce sujet, profitent à présent de l’occasion pour pousser leurs petits projets lucratifs.

Il faut comprendre qu’en réalité, la prolongation du pass sanitaire et son extension à tous les domaines possibles n’a rien de surprenant, tant il s’inscrit dans un projet industriel qui recouvre à la fois le suivi médical complet des individus, leur identité numérique complète (avec un remplacement des passeports et des cartes d’identité par exemple), puis de leur portefeuille voire (ne soyons pas fou) leurs diplômes, leurs feuilles de paie, leurs documents essentiels qui définissent absolument toute leur vie familiale, professionnelle et sanitaire… Puis politique ?

L’avantage pour les industriels est absolument énorme puisque cela leur donnera accès à des marchés publics aussi gigantesques que juteux (on parle d’un demi-milliard d’individus juste pour l’Europe), sans parler même des retombées en termes d’analyse de données que cette numérisation forcenée va amener.

Et si c’est un trésor dodu pour les industriels, il va de soi que c’est une méthode de pistage et de contrôle absolument écrasante, terrifiante et ultime pour les États qui auront absolument toutes les peines du monde à ne pas céder aux sirènes alléchantes que les lobbyistes des industriels précités leur jetteront dans les bras.

Est-ce surprenant alors que l’histoire récente et passée fourmille d’exemple de telles collusions ouvertes et profondes ?

Est-ce inimaginable de voir se mettre en place de tels plans qui vont réduire les libertés des Européens à un vague souvenir sépia alors que la crise a déjà illustré quelques magnifiques exemples de collusions et de corruption profonde ? Par exemple, l’Union européenne ne s’est-elle pas ainsi fendue d’un milliard d’euros pour un remdesivir finalement nocif ?

Plus proche de nous, en France, il faut se souvenir du niveau de collusion entre État et entreprises privées bien introduites lorsqu’il s’est agi d’installer des portiques éco-taxe : le lobbying intense de certains industriels avait permis la mise en place, au frais du contribuable, de portiques qui allaient taxer d’abord les camions puis les voitures sur toutes les grandes routes de France… Les connivences étaient nombreuses et on pourra se reporter à un intéressant résumé ici.

Pour ce pass, nous sommes clairement dans le cas d’un problème créé de toutes pièces par l’État dont seul lui pourra apporter la solution, qui lui aura été soufflée de bout en bout par des industriels à l’éthique globale assez souple puisque la mise en coupe réglée de tout un peuple ne semble pas trop leur poser de souci.

On peut ainsi imaginer que les prochaines étapes, après cette prolongation du pass, incluront la découverte – ô surprise – que le pass est parfois contrefait, ou inefficace puisqu’on ne lui a pas adjoint l’identité réelle du porteur, et qu’il conviendra donc de rendre tout ceci biométrique (par exemple). La numérisation de l’identité sera une formalité.

Comme un cheptel de vaches et de moutons, nous sommes progressivement numérotés et pucés, avant la tonte et l’abattoir. Cependant, rappelez-vous : le projet des portiques « écotax » a finalement été abandonné et cet abandon n’a pas été demandé poliment.

Si l’on veut que le pass et ses avatars suivants disparaissent, il ne saura en être différemment.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires553

  1. Aristarkke

    Dans ce pays, les complotistes n’ont que six mois d’avance sur la réalisation effective de leurs »délires ».
    Même pas assez pour parler de romans d’anticipation…

  2. Aristarkke

    Nous sommes en « temps de guerre », visiblement, pour que le Parlement accepte de se désaisir volontairement de ses pouvoirs de contrôle de l’Exécutif à la moindre demande de ce dernier…
    Bref, 81ans après un exemple funeste, ça continue encore et encore…

      1. Blondin

        Allons, allons Ari, c’est Eric Zemmour qui est pétainiste voyons !
        Blague à part, ça a déjà été écrit ici mais si un président de droite avait mis en place le quart des mesures liberticides/répressives de Macron, il y aurait eu des émeutes.

        1. Pierre 82

          Partant du principe que pour 80% de nos compatriotes, Macron est un ultralibéral de droite, si Fillon avait été aux manettes, et qu’il avait fait la même chose, ça aurait été accepté de la même manière.

          1. Cerf d

            Pour 80% de nos cons patriotes peut-êtres mais mais pas pour les media qui ont mis le poudré au pouvoir.
            Si Fillon avait été au pouvoir, L’Immonde, L’abération, Rance Télévision, Rance Intox, auraient crié au fascisme.

          2. Theo31

            si Fillon avait été aux manettes

            Fion à été aux manettes pendant cinq ans. Il a même eu Kouchner et Hirsch dans son gouvernement et donne un maroquin à Lang pour obtenir son brevet de compatibilité socialiste.

              1. Theo31

                C’est grâce à Sarkozy qu’on se bouffe du Macron depuis 2012. Et c’est grâce à Macron qu’on n’a pas eu une resucée de Culbuto.

                Choisis ton camp camarade insulaire !!!

            1. Citoyen

              Avec une petite nuance, Theo31… Et il est bon de rétablir les faits … « Fillon a été aux manettes pendant cinq ans », pour mettre en musique le programme de Sarko (pas le sien), en tant que « simple collaborateur »… Le sien de programme, qui était largement différent (à commencer par les 500 000 fonx à dégager, et bien d’autres choses), nous ne saurons jamais ce qu’il aurait pu en advenir …

              1. Pierre 82

                Je ne me faisais aucune illusion avec Fillon. Il avait dit qu’il licencierait 500 000 fonx, de la même manière que Sarko avait promis de passer le Kärcher. J’ai un peu de mal à m’imaginer qu’il aurait fait moins de conneries que Culbuto. Peut-être aurait-il fait pire encore, sauf question élégance naturelle. Mais ce n’est pas trop sur ce point que j’évalue les performances à ce niveau-là.

                1. Citoyen

                  Ah, pour le coup, Pierre 82, je peux dire, ayant suivi ça de près à l’époque, que, autant pour les fonx à dégager, que pour d’autres sujets un peu hard, c’etait clairement dans ses intentions … Au point qu’il avait dû mettre de l’eau dans son vin, tant cela en défrisait ou rebutait quelques uns de son propre camp, qui menaçaient de ne pas le soutenir … Dans le style Ali Jupé, et ses clones …
                  En politique, on trouve souvent deux catégories d’individus à l’opposé. Il y a ceux qui « disent » et ceux qui « font » … Et ceux qui « disent » voire « disent beaucoup », sont ceux qui « font » le moins … Et les autres, c’est le contraire …
                  A titre d’exemple : Est-ce que Pompidou se rependait en discours sans intérêts, comme certains plus près de nous ?…

                  1. Theo31

                    Il a augmenté les salaires des fonx avec les maigres économies réalisées sur les non remplacements.

                    Crédibilité du gonze = zéro

                    Il a eu cinq ans pour démissionner si cette politique ne lui convenait pas. Il ne l’a pas fait.

                    crédibilité du gonze = encore zéro.

                    1. Citoyen

                      Pour le premier point, Theo31, j’ai dit plus haut qu’il était le simple exécutant du programme Sarko …
                      Pour le deuxième point, c’est plus complexe, la décision n’appartenant qu’à lui.
                      Et comme l’a déjà dit Pierre82 : il est difficile de sonder les âmes …
                      Pour autant, il est possible d’y voir une logique particulière aux partis politique …
                      Partir, aurait été le signe du choix de se présenter en 2012 … Or, là, ce n’était pas possible, en voulant bénéficier du support du parti.
                      Il était clair que Sarko serait naturellement candidat à succession, ce qui ferme la porte de ce côté là. Il s’est donc accroché au poste, y compris quand Borloo a été évoqué pour occuper le poste.
                      Démissionner dans ces conditions, c’est se mettre hors du parti, en confirmant ne plus être en accord avec la ligne choisie. Ce qui revient à quitter le parti. Difficile de revenir ensuite, pour demander son support …
                      Il fallait se soumettre à la logique des partis. Et, en particulier dans la mouvance RPR/UMP/LR, le chef du parti, était le candidat naturel du parti … Pour être le candidat, il faut être le chef. Et ça, c’était vrai jusqu’à ce qu’ils cèdent à la mode des primaires …
                      Sarko élu, avait « confié en intérim » le parti à Copé, pour le tenir au chaud en attendant son retour … Sauf que Sarko, dégagé en 2012, ne pouvait pas revenir en disant : poussez-vous de là, c’est mon parti, je suis le maitre, je reprends la main … c’est un peu plus compliqué que ça …
                      Fillon a senti que c’était son tour, et qu’il lui fallait prendre le parti pour devenir le candidat naturel …, sauf qu’entre temps, les dents de Copé lui avaient poussées, au point de rayer le parquet !…, et il ne voulait pas lâcher le morceaux, car il lui était monté à la tête que son moment, à lui, était arrivé !… Patatras, on connait la suite … Depuis, le parti glisse vers l’abîme.
                      C’est pas toujours simple la politique …
                      Pour être candidat, il faut avoir un parti derrière soi, ou comme l’a suggéré H16, des oligarques … Ou alors, comme Trump, avoir suffisamment de fric, pour n’avoir besoin de personne … Mais c’est plus compliqué …

              2. durru

                Rien que le fait qu’il se soit fait dézinguer montre que les intéressés n’étaient pas si rassurés que ça qu’il n’allait rien faire…

        2. Aristarkke

          Le Kamdubien est toujours mû par de grands et bons principes, lui! Et si ce n’est pas le cas, il y a application obligatoire de l’article 3. 😈

        3. Reddef

          Macron avait promis de changer les choses en reléguant Marine dans l’ ancien monde (comme il fera avec Z). Il fait pire puisque nous sommes en 1948

    1. Deres

      Oui, le souci est que la démocratie comme bien des organisations du pouvoir repose bien plus sur les contre-pouvoirs que sur les élections elle-même. Celles-ci servent d’ailleurs surtout à changer les têtes régulièrement ce qui sert à éviter trop de népotisme plutôt qu’à servir la « volonté du peuple ».

      Or, actuellement, le gouvernement est en train de détruire patiemment tous les contre-pouvoirs existants. Macron a été élu car ses amis puissants sont justement ceux qui possèdent les médias français, donc exit le quatrième pouvoir. On a bien vu avec les attaques express sur Fillon par le PNF qu’il a récupéré une partie des pouvoirs judiciaires en plus de ceux que donne indirectement le pouvoir exécutif.

      Il a expressément voulu un parlement de nouvelles têtes, qui lui devrait donc tout, afin d’avoir un parlement godillot avec un niveau de soumission inédit. Donc il possède complétement le pouvoir législatif. J’ai l’impression qu’une partie des lois ne sont même plus écrite par des députés qui souvent leur laissait leur nom car elle viennent directement de l’Elysée, de Matignon ou d’un ministère déjà complètement rédigé avec juste un vote de formalité certes fastidieux pour rejeter les amendements demandés par l’opposition.

      On a vu avec la crise du COVID que le pouvoir médical a été rapidement mis au pas. Des nouvelles institutions médicales à sa botte sont créés au besoin afin de contourner les instances indépendantes existantes et soumettre els médecins rebelles. C’est maintenant le président qui décide lui même ce que chaque français doit utiliser comme médicament et quand. Normal, c’est l’être le plus intelligent du pays et tout le monde doit donc se soumettre à sa puissance intellectuelle compétente dans tous les domaines dont bien entendu l’immunologie et els maladies infectieuses. Il a fait l’ENA on vous dit et il est devenu associé d’une grande banque en seulement deux ans à la force du poignet !

      Je ne sais pas trop si il reste des contre-pouvoirs mais on ne les voit pas trop. Les syndicats à part quémander de l’argent ne font pas grand chose en tout cas. Seul els révoltes populaires subsiste et Macron joue clairement l’enlisement faute d’avoir trouvé des leaders à acheter, ce qui est la méthode usuelle.

      Pour les élections qui s’annonce, il ne s’en fait pas trop. Entre la presse et la justice, il y a moyen de détruire tout candidat déclaré. Et en plus on a vu avec l’affaire Benalla que quand il veut recruter des barbouzes pour faire le coup de main, il n’y a aucun problème …

      1. Le Grincheux

        Dans la Ve, seules les propositions de loi sont écrites par des députés (et pour en avoir lu, ils n’ont pas toujours le niveau requis). Le reste, les projets, viennent directement du gouvernement qui est le seul maître du calendrier.

        1. Deres

          Je crois que maintenant, les projets de lois contiennent déjà le texte précis de la loi que les parlementaires doivent voter sans en avoir modifier une ligne. C’est leur nouveau métier au sein de LREM. Cela tombe bien, ils peuvent donc embaucher leur maitresse comma assistant parlementaire car il n’y plus besoin de lui faire faire de travail législatif.

      2. Aristarkke

        qu’une partie des lois ne sont même plus écriteS par des députés
        Mc Kinsey (ou équivalent) manque à votre liste de potentiels rédacteurs puisque non contente d’avoir un FP proliférante à la manière d’un pays sous-développé, la Grance voit cette même FP ne pas servir vraiment à autre chose que de gérer les affaires très courantes (et encore)…
        Chtart-up Nachion kidizé…

        1. Deres

          L’appel à des sociétés de consulting est juste un moyen en plus de contourner leurs propres règles de limitation de taille des cabinets ministériels (même si on a le gouvernement le plus nombreux jamais vu en même temps) et d’outrepasser les grilles de salaires des fonctionnaires pour pouvoir payer les jeunes loups de l’ENA avec des salaires à 5 chiffres.

        1. Theo31

          Notre ? Pas le mien en tout cas. Beurk.

          C’est Culbuto qui a initié les selfies présiglantiels avec des délinquants. Le refoulé lui a emboîté le pas pour faire de même avec des folles et des truands.

          De Gaulle qui a dit un jour à Foccard qu’il y avait trop de nè**** dans les couloirs de l’Elysée serait horrifié de voir ce que cette bande de psychopathes attardés a fait de sa création.

          1. Pheldge

            trop de nè**** ? qui que vous soyez, sachez que le vrai Theo, le nôtre, çui qu’on est habitués avec, lui, il ne se censure pas, il assume, lui ! vous êtes démasqué, imposteur, pirate !

      3. Citoyen

        « Il a fait l’ENA on vous dit et il est devenu associé d’une grande banque en seulement deux ans à la force du poignet ! »…
        « à la force du poignet » ?… Ah bon !… Je suis perplexe, Deres … Je ne sais pas comment il faut interpréter cela …
        Selon la méthode Griveaux ?… Après tout, vu le milieu dans lequel il navigue, et ceux qui y prolifèrent, ce n’est pas impossible …

  3. Higgins

    Rien de surprenant mais effectivement nous ne sommes qu’au début de ce cauchemar. Il va nous falloir accepter de devenir des citoyens de seconde zone. Et, contrairement à ce qu’on peut penser ou espérer, la comédie d’avril prochain ne retardera en rien ce projet liberticide.

    1. Theo31

      Le 1er janvier prochain, le mignon poudré remettra sur la table de l’union européenne le passeport numérique. Garanti sur facture.

  4. Calvin

    Je n’ose imaginer la prochaine carte d’identité…
    La nouvelle étant si petite, le nom de bon nombres de communes ne peut s’y inscrire.
    On rajoutera un QR code ou mieux une puce.
    Qui contiendra des données cryptées non vérifiables, à notre insu.
    Le rêve de notre Grand Frère…

    1. TiKamthi

      Je ne voudrais pas dire mais vous avez loupé un métro ou plusieurs.
      La carte d’identité actuelle comporte déjà un puce et un QR code depuis juillet.
      Non, la prochaine étape est le rfid, prévu depuis longtemps et utilisé aux US et ailleurs depuis les années 70.
      Faut se réveiller un peu et sortir de son petit pays, pardon, de sa petite région européenne.
      Combien ici se sentent concernés par la description des naïfs de H16?

      Ha, ce Français qui se croit encore le centre du monde alors qu’il n’est que l’habitant géographique d’une petite province européenne bien arriérée et en retard sur tout.

      1. bob razovski

        Vous m’étonnez…
        J’ai passé beaucoup de temps aux US (de 1986 à 2012), et tous mes amis avaient en tout et pour tout sur eux qu’un permis de conduire comme pièce d’identité, voire rien du tout (ne parlons même pas des passeports, ils n’étaient jamais sortis des US)
        Et ce permis avait peut-être du rfid dedans, mais aucun des organismes à qui il était présenté n’avaient de quoi lire du rfid.
        Taiwan est le dernier pays dans lequel j’ai bossé (un an avant le covid, c’est donc récent) et là encore, il n’a jamais été question de rfid.
        Vous dites « faut se réveiller (…) » Ce ton condescendant est-il vraiment nécessaire ?

        1. TiKamthi

          Je ne parle pas automatiquement du rfid pour les passeports mais pour tout le reste.
          Si vous lisez l’anglais, un bon livre sur le sujet:
          Spychips: How major corporations and gouvernent plan to track your every move with Rfid de Katherine Albretch and Liz MCintyre. 2005

          Déjà ce qu’elles décrivent fait peur mais depuis 2005, imaginez ce qu’ils ont fait depuis!

          1. bob razovski

            Le rfid a débarqué en trombe dans les projets de contrôle après le 11 septembre 2001 et la création du « Homeland Security ».
            Mais même avec la volonté de tout contrôler qui découle de cet organisme tentaculaire, je n’ai absolument rien vu de développé du point de vue contrôle par rfid et ce, jusqu’en 2012. C’est peut être différent aujourd’hui, mais vous en parlez comme si c’était une évidence depuis les années 70.
            Or, bien que vous « en sachiez plus que tous » (cf votre commentaire de 13h17) et que vous « disposiez de beaucoup d’infos », vous vous trompez sur toute la ligne, au moins sur ce sujet.

        2. TiKamthi

          En plus, en quoi suis-condescendant?
          parce que je dis qu’il faut se réveiller?
          Parce que je dispose de beaucoup d’infos?
          Ce n’est pas de ma faute si je suis curieux depuis toujours et ai lu des milliers de livres sur divers sujets.
          La taille de ma bibliothèque a toujours été un problème quand je déménageais. Il y avait beaucoup plus de cartons de livres que de meubles ou autres choses dans le container.

          Quand on me disait parfois avec mépris; tu crois que tu en sais plus que les autres!
          eh bien oui, j’en suis désolé.
          Mais je n’en tire aucune fierté, ni orgueil.
          De cela, je n’en ai rien à foutre!

          une petite histoire pour illustrer cela.

          Deux jeunes moines discutent.
          L’un dit à l’autre: avec ce que je sais, je remplirais un livre.
          L’autre répond; avec ce que j’ignore, je remplirais une bibliothèque.

          Je suis plutôt le deuxième.

          1. Gally

            J’adore le mec disant « si vous lisez l’anglais » à quelqu’un qui vient de vous dire avoir vécu 26 aux USA, et qui enchaine sur « en quoi suis-je condescendant » 😀

          2. Yanka

            J’ai connu un type qui avait aussi lu tous les livres. Un jour, il est sorti de chez lui (pour aller acheter un livre). En traversant la route, obnubilé qu’il était par sa propre sagacité et s’en félicitant, il s’est fait écraser par une voiture dont le chauffeur n’avait lu aucun livre ou fort peu, mais qui savait conduire, jardiner, cuisiner, faire des enfants, aimer — bref, vivre, ce que notre grand lecteur avait omis de faire, faute de temps.

            Sinon, je confirme que le seul document d’identité valable aux États-Unis et au Canada (où j’ai vécu), c’est le permis de conduire.

            1. Higgins

              En France, la CI n’a rien d’obligatoire mais il est fortement recommandé d’avoir un document sur soi pour prouver qui on est. Dans le cas contraire, ça peut devenir rapidement désagréable (disons plus que d’habitude).

    2. Aristarkke

      « La nouvelle étant si petite, le nom de bon nombres de communes ne peut s’y inscrire. »
      Ce problème disparaîtra de lui-même quand tu auras une puce injectée sous la peau, façon toutou…
      Vu toutes les informations qu’elle contiendra, la longueur nominative de la commune sera très secondaire…

  5. Theo31

    Le fichage des opinions politiques, syndicales, de la religion et de l’orientation sexuelle était complotiste. Depuis, il y a eu gendnotes.

    Avec le pass, ceux qui ont des pathologies lourdes auront du souci à se faire. Si le gouvernement estime qu’ils coûtent trop cher, il suspendra leur prise en charge et au besoin les fera liquider.

      1. Pythagore

        Liquider leur liquide avant de les liquider.
        Qd je vois ds mon entourage que 95% sont allés à la piquouze bien que n’étant pas à risque et sont heureux de montrer leur cul-air code pour pouvoir faire leur sport ou autre activité préférée. Tout est redevenu comme avant.
        Je me demande tjs ce que penseraient mes grds parents de tout ce bordel. Euh qui ont réussi à survivre à une guerre et qq pandémies sans confinement, sans vaccin, sans identité numérique, incroyable, les fous ! Ca tient du miracle.

        1. Aristarkke

          Imaginez vous les Teutons des années 40 avec pareil outil à leur disposition ???
          Nous nous exprimerions maintenant dans la langue de Goethe, très probablement…

            1. Aristarkke

              Non. Staline, en 45, malgré toute sa bonne volonté n’avait plus les moyens militaires de s’éparpiller partout en Europe pour la conquérir de force, surtout contre les Américains y présents en masse relative mais bien mieux armés en aviation et tanks Sherman

              1. Higgins

                Là, j’émets de sérieux doutes. Ce qui faisait la différence, c’était l’armé atomique. La puissance de l’armée rouge en 1945 est indéniable. Les allemands en savent quelque chose. Patton avait bien compris la situation et il voulait foncer sur les russes mais Ike l’en a empêché. D’aucuns prétendent que c’est pour cette raison que le bouillant général américain est mort et que soin décès ne serait pas dû à un accident.

                1. Aristarkke

                  « Les allemands en savent quelque chose. »
                  En 45, les Allemands ne remplaçaient plus depuis longtemps le matériel détruit ou perdu dans l’équivalence. Idem pour les munitions consommées. C’était la reconcentration de leurs forces militaires dans un territoire détenu en réduction constante de périmètre qui leur permettait de faire encore un peu illusion.

                  1. Higgins

                    La production d’avions de chasse et de blindés n’a jamais été aussi importante que dans les derniers mois de la guerre (ex: La production aéronautique allemande culmina en 1944 avec près de 36 000 appareils dont 3 800 pour le seul mois de septembre). Lorsque les alliés sont rentrés en Allemagne, ils en ont découvert des quantités importantes. C’est avant tout les problèmes de carburant qui ont bloqué les allemands.

                    1. Aristarkke

                      Le territoire de l’Allemagne commence à être envahi (par l’Ouest) seulement en septembre 44, près d’Aix la Chapelle.
                      A l’Est, c’est seulement en Octobre qu’elle commence à être mordue mais l’avance de l’Armée Rouge sera bloquée pendant quasi trois mois, le QG avancé de Hitler à Rastenburg étant abandonné seulement en Janvier 45!
                      Donc, jusqu’à l’automne 44, la production industrielle était « en forme habituelle » d’autant que l’Allemagne avait encore à disposition le pétrole roumain.
                      Quand je disais « depuis longtemps », c’est à l’échelle de la période, donc en mois comme unité de base, la guerre n’ayant duré que 5 ans trois quarts.
                      Et c’est effectivement le manque de carburant qui va être déterminant tant en volume qu’en qualité devenant de plus en plus médiocre au moment où les Me 262 à réaction, avaient besoin d’une qualité minimale élevée…

                    2. Aristarkke

                      Le pont de Remagen qui facilita l’avance alliée par le Centre de l’Allemagne n’est pris que le 7 Mars 45.

                2. Aristarkke

                  « D’aucuns prétendent que c’est pour cette raison que le bouillant général américain est mort et que soin décès ne serait pas dû à un accident. »
                  C’est une hypothèse des plus vraisemblables pour les raisons objectives suivantes :
                  C’était une grande gu..le qui plaisait aux troupes mais beaucoup moins ailleurs.
                  il était un chaud partisan de continuer la guerre, cette fois, contre les Russes et, paraît-il, en embauchant au passage des troupes allemandes déradicalisées… Ce qui n’était pas du tout l’avis d’Eisenhower et de Truman
                  L’accident de voiture (dérapage sur verglas en cause officielle) n’a fait officiellement aucun blessé sérieux parmi les autres passagers d’autant qu’il n’était pas en Jeep (les opérations de guerre étaient finies) mais dans une Cadillac, d’ailleurs pas très abimée par l’accident.
                  Il a survécu douze jours après cet accident et serait mort dans son sommeil…

                  1. Pierre 82

                    Je ne sais plus qui avait comparé les personnalités de Patton et celle de Trump. Apparemment, il y a de nombreuses similitudes de caractère.
                    Effectivement, il était profondément détesté de l’état-major et de beaucoup de ses supérieurs, mais il était un tacticien hors pair, adoré de ses hommes sur qui il n’arrêtait pas de gueuler, mais ça motivait les troupes.
                    Il voulait foncer jusqu’à Moscou, ou au moins chasser les Russes jusqu’en Ukraine, mais Eisenhower l’a arrêté avant qu’il ne parvienne en Tchécoslovaquie. Ils se détestaient, mais finalement, je me demande s’il n’avait pas raison. Difficile de réécrire l’histoire.

                3. Citoyen

                  Et cela d’autant plus, Major, qu’à mon souvenir, il est suggéré dans le film concernant « le bouillant général », que suite à ce revers, il en aurait nourri des projets de se lancer dans la politique, tant il considérait que ceux qui tenaient les manettes étaient d’une nullité effrayante !…
                  En fait, malgré ses qualités reconnues, il commençait à déranger pas mal de monde …

              2. Higgins

                Pour bien connaître l’aviation soviétique pendant la seconde guerre mondiale, il faut se référer aux ouvrages ou articles écrits par un certain Herbert Léonard, ancien chanteur de son état, et qui est un spécialiste reconnu de la chose.

                1. GLUCKAUF

                  Les livres de H. Léonard sont trés intéressants et pointus sur la question. En parlant d’uchronie, il existe un trés bon site « FTL : Et si la France avait continué la guerre », : en vrac, Pétain ne prend pas le pouvoir et la France s’exile avec toutes ses forces restantes (dont la Royale, qui était quand même la quatriéme force navale en 1940) en Afrique du Nord et dans l’Empire, pour continuer la lutte ; plusieurs livres sont sortis. C’est tout simplement passionnant.

                  1. Higgins

                    « Et si la France avait continué la guerre » de Jacques Sapir, Franck Stora et Loïc Maahé chez Tallandier. J’ai moins aimé le second tome 1941-1942 mais le premier est passionnant car plausible.

        2. MCA

          Transposez vos grands parents à notre époque et ils suivraient la marche comme tout le monde, je n’ai aucun doute.

          C’est une question d’époque pas d’individus, simplement en leur temps la technologie n’avait pas encore vu le jour.

          Et inversement, imaginez les conséquences si les Nazis avaient eu à leur disposition la puissance de la technologie actuelle….

  6. Vovi31

    J’en faisais part lors d’un repas de famille juste après le discours pestilentiel du 12 juillet dernier : identité numérique, flicage, green pass… on me rétorqua que jamais « ils » n’iront jusque là, que les français sont un peuple révolutionnaire et qu’on ne se laissera pas faire. 3 mois après ces mêmes personnes me demandent comment on fait pour changer la batterie de leur téléphone qui est HS car « Pour présenter notre pass, c’est difficile si la batterie se vide tout le temps ». Je suis désespéré.

      1. Malancourt

        Eh bien je crois que nous avons tous les mêmes, d’ailleurs c’est un sujet que j’aborde avec précautions car on aurait vite fait de se prendre le bec.

        1. Vovi31

          Pour ma part, les relations se tendent, de mon fait. Je suis de plus en plus glacial. Mais elle n’hésite pas à placer « Pass sanitaire » à chaque échange. Donc acte.

          1. Nemrod

            Ah moi je distend plutôt.
            Certains amis m’ont déçu à sacrifier leur Liberté pour un mauvais magret et des frites trop grasses…
            Ils n’ont même pas marqué le coup…rien, nada.
            Remarquez le confinement et les couvre feu étaient déjà révélateurs.

        2. Gerldam

          Pour laisser une note plus positive: j’ai peu d’amis mais ceux-ci, triés sur d’autres critères, se révèlent tous hostiles au pass nazitaire, la plupart n’étant pas piqués et pas près de l’être, « quoi qu’il en coûte ».

          1. Higgins

            Personnellement, j’ai beaucoup d’amis qui sont contre le pass. Certains ont été contraints de se faire vacciner mais l’opposition est bien là. Et puis, il y a également les mougeons pour qui tout est normal. Et ça, ça me rend triste mais on ne fera jamais d’un âne un cheval de course.

    1. heli0gabale

      J’ai cru aussi que ça se révolterait un peu.

      Après 3 confinements, une obligation vaccinale qui ne dit pas son nom et une discrimination d’Etat bah toujours pas grand chose niveau révolution.

      Faut compter sur un tabassage du portefeuille à grand coup d’inflation pour qu’il se passe au minimum un truc dans ce pays.

      Le droit ou l’isonomie tout le monde s’en branle.

        1. Pierre 82

          D’accord avec vous. Et c’est pour ça qu’il faudra attendre que le confort ait disparu, et que tout ça aura fait place à des pénuries en tout genre avec des queues devant les magasins pour se nourrir.
          Tant qu’on n’a pas ça, je n’espère aucun changement. Mais je me répète.

      1. TiKamthi

        On peut rêver!
        Cela n’arrivera Jamais! JAMAIS et n’st jamais arrivé.

        Sortez de cette légende, de cette illusion!

        Tous Ceux qui ont fait bouger les choses étaient des petits groupes, organisés, bien structurés, prêts à résister, réunis autour d’un ou plusieurs homme déterminés.
        Combien étaient les bolcheviques ? Qui veut dire d’ailleurs minoritaires en russe.
        Combien autour d’Hitler quand il a fondé son parti?
        Combien étaient ceux de 1789?
        et ceux de la révolution américaine?
        et combien étaient les généraux des guerres de Vendée?

        Et après le peuple suit.

        Il va sans dire que je ne souscrit à aucune de ces idéologies, bien sûr!
        Ce sont de simples exemples de l’histoire.

        Le peuple n’a jamais bougé de lui-même.

        1. Popeye

          Moi personnellement je ne souscrirais à aucune des idéologies ci dessus. Mais à la réaction viscérale d’attachement aux libertés des paysans des guerres de Vendée, oui!
          Parce que ces paysans sont allés chercher leurs généraux au fond de leurs manoirs! Charrette s’était même caché sous un lit. Il devait avoir une idée du rapport de forces à venir, ce qui ne l’a pas empêché de finir fusillé à Nantes.

          1. TiKamthi

            mon préféré est Henri de La Rochejaquelein, général à 19 ans et mort à 22.
            Mais j’aime bien aussi Charette!

            Il n’empêche qu’à un moment ils ont failli foutre en l’air la république. Ils étaient victorieux, pas très loin de Paris.
            Le comité de salut public était paniqué.
            S’ils avaient foncé sur Paris, ils avaient gagné.

            Ils avaient une occasion en or et ils l’ont laissé passé.
            Parce qu’ils étaient divisés, mal bien français.

            A cette époque, on pouvait être un homme à 16 ans.
            A comparer avec les limaces actuelles qui se disent des hommes.

            1. Higgins

              C’est la bataille de Cholet, le 6 octobre 1793, qui a décidé de tout. Que les blancs aient gagné ce jour là et la République était très mal barrée. Il n’y avait plus rien entre eux et Paris. La petite histoire dit que lorsque l’émission « Les grandes batailles du passé » consacrée à cette bataille a été tournée en 1973, les réalisateurs ont fait appel à des figurants locaux. Ils ont eu beaucoup de candidats mais aucun ne voulait jouer un bleu. Ils ont été contraints de faire appel à l’armée pour ces rôles.

              1. Popeye

                sauf erreur de ma part, c’est plutôt après la prise de Saumur. Les Blancs partaient nord-est vers l’Ile de France… ma tante s’appellerait mon oncle et on aurait évité pas mal d’emmerdes de mon point de vue.
                Las! Ils ont préféré revenir vers Angers et Nantes

                1. Higgins

                  Non. À l’issue de la bataille de Cholet, la grande armée catholique et royale part vers la Loire qu’elle franchit à St Florent le vieil. C’est le début de la virée de Galerne.

                2. Higgins

                  Il est cependant vrai qu’après la prise de Saumur en juin 93, la route de Paris était ouverte mais une victoire à Cholet aurait été imparable. Il s’en est fallu de peu. En juin, les Vendéens, essentiellement paysans, ont préféré rentrer chez eux.

            2. Higgins

              C’est Monsieur Henri à qui on doit cette fameuse phrase : « Si j’avance, suivez-moi ; si je meurs, vengez-moi ; si je recule, tuez-moi. ».

        2. Aristarkke

          « Combien autour d’Hitler quand il a fondé son parti? »
          Ce n’est même pas lui qui l’a fondé (adhérent n°7) mais il en est devenu très rapidement le chef pour mener sa tentative de putsch en 23.

              1. Theo31

                Béni tôt en effet.

                Il y avait eu une une de la revue l’Histoire : 1900, Mussolini socialiste. Cette gauche qui devient « réactionnaire » et fascisante une fois au pouvoir.

      2. Pheldge

        Apparemment quand on veut …
        ouest-france.fr/region-martinique/au-chu-de-martinique-le-passe-sanitaire-n-est-plus-obligatoire-pour-les-soignants-eafedf00-3185-11ec-897d-2a6a1867e3db

  7. MCA

    « le projet des portiques « écotax » a finalement été abandonné et cet abandon n’a pas été demandé poliment. »

    Les portiques n’ont jamais été enlevés et j’avais lu une intention de les remettre en marche suivant le bon vouloir des régions moyennant un petite révision et mise à jour.

    https:/ /www.lci.fr/environnement-ecologie/ecotaxe-que-deviennent-les-portiques-deployes-sur-les-routes-francaises-2196943.html

    1. Vovi31

      Oui, je me suis toujours dit qu’ils re-serviraient un jour. Pour traquer le moutontribuable qui aurait dépassé son « quota-carbone ».

          1. Aristarkke

            Cela ressemble plutôt à de l’aluminium (je passe quotidiennement sous ces reliques).
            C’est pas mal non plus, vu la quantité d’électricité mise dedans lors de la fabrication…

        1. Swidzernaiv

          Beaucoup de portiques n’ont déjà plus leurs équipements électroniques, qui ont été vandalisés/volés depuis des années. Mais les poteaux sont toujours là et peuvent être rééquipés de lecteurs de QRCodes ou autres absurdités.

          1. Aristarkke

            Les nouvelles voitures de 2022 seront bardées d’une électronique permettant l’identification permanente parce que communicante.
            Il est vraisemblable que dans les dix ans, la taxation variable selon les déplacements sera mise en place…
            Cela fera partie des équipements essentiels dans les futurs CT…

  8. hub

    Je suis frappé depuis un an et demi (c’est long pour une frappe) par l’absence quasi-totale de contre-pouvoir. Le gouvernement a sous ses ordres le parlement, la presse, et des relais sans nombre. Les opposants sont résiduels.
    Au delà de l’impact de la propagande, il convient de voir la tendance humaine profonde (H16 emploie plusieurs fois le mot dans son article du jour) à la soumission.
    « Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu’il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu’il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien, et si volontiers, qu’on dirait à le voir qu’il n’a pas seulement perdu sa liberté mais bien gagné sa servitude. Il est vrai qu’au commencement on sert contraint et vaincu par la force ; mais les successeurs servent sans regret et font volontiers ce que leurs devanciers avaient fait par contrainte. Les hommes nés sous le joug, puis nourris et élevés dans la servitude, sans regarder plus avant, se contentent de vivre comme ils sont nés et ne pensent point avoir d’autres biens ni d’autres droits que ceux qu’ils ont trouvés ; ils prennent pour leur état de nature l’état de leur naissance. » La Boétie 1548

    1. heli0gabale

      Les institutions de la Vème République sont faites pour que l’exécutif et l’administration aient des pouvoirs démesurés.

      La France c’est le régime de Poutine version social-démocrate.

      (« démocratie libérale » comme disaient mes profs de droit mon cul)

    1. Calvin

      C’est drôle tant qu’une majorité des gens se rend compte du délire des gouvernements.
      Quand tout paraît normal à presque tous, où est l’humour ?
      Ne reste que le cynisme désespéré.

      1. MCA

        Ca me fait penser à Z qui confiait récemment la chose suivante :

        Son fils lui avait fait remarquer que le constat sur la situation de la France était fait depuis longtemps et que maintenant le temps de l’action était venu.

        Ce qui m’amène à la question suivante :

        Mister H candidat à la présidentielle c’est pour quand?

        1. Pythagore

          Ca première TV, ce sera « bas les masques », il enlèvera son masque en direct 🙂 ah zut l’émission n’existe plus.
          Ou alors il fera un gouvernement avec Daft Punk aux ministères.
          Ca va être un peu spouky.

        2. Pheldge

          rassure toi Flamby et Ségo font savoir qu’ils sont là …
          lepoint.fr/politique/comment-segolene-royal-veut-revenir-20-10-2021-2448519_20.php
          lepoint.fr/politique/presidentielle-pour-francois-hollande-la-gauche-fait-fausse-route-20-10-2021-2448638_20.php

    2. TiKamthi

      C’est exactement ce qui m’étonne ici et que je ne cesse de répéter.

      Le fait que peu se rende compte que la machine est en marche et depuis longtemps, n’en déplaise aux naïfs.

      On fait des jeux de mots, on lance des boutades alors que les colliers se ressent et les laisses raccourcissent.

      Je ne sais si c’est par aveuglement, par peur ou autre chose mais le résultat est le même.
      Après s’être moqué de ceux qui annonçaient cela depuis longtemps, en prononçant le mot magique qui évite de réfléchir: Conspirationniste!
      Ils arriveront peut-être un jour à se dire qu’ils avaient raison.
      Mais de cela, je ne suis même pas sûr.

      1. bob razovski

        Non, simplement beaucoup ici savent qu’il n’y a plus rien à faire.
        C’est comme notre rapport à la mort : vous pouvez vivre en essayant d’oublier cette échéance inéluctable, en l’acceptant, en la craignant, en la redoutant… Quoi qu’il arrive, c’est le pardessus en sapin pour tous, à échéance.
        Il y a ceux qui accepteront le « nouveau monde », et ceux qui ne l’accepteront pas. Mais que vous l’acceptiez ou pas ne changera rien : il sera mis en place, et cette mise en place sera plus ou moins douloureuse en fonction de votre degré d’acceptation.
        C’est pour ça que la grande majorité acceptera sans broncher. Puisqu’il faut en passer par là, autant que ça ne fasse pas trop souffrir.

        1. Nemrod

          Il y a de ça mais je vais quand même essayer d’ y vivre selon ma conscience.
          Apres tout certains hommes libres on vécu sous le joug.
          La vrai Liberté n’est pas que celle des mouvements.
          Ceux qui sont des serfs dans l’âme y ont aussi la Mort…même s’ils ne l’avoueront pas.
          « arrêtes d’obéir et tu sera libre » un principe général comme horizon
          Par contre il faudra se planquer, dissimuler, transiger mais l’idée c’est ça.
          C’est un peu plus exaltant qu’une vie de larve dystopique mais moins confortable.

        2. Pierre 82

          Je serai peut-être un des seuls à penser ça sur ce blog, mais je pense au contraire qu’ils n’arriveront pas au bout de leur délire. Au contraire, je pense qu’on s’approche du début de la fin.
          Tant que les gamelles sont pleines, et que la majorité des gens seront persuadés que la « vie d’avant » est revenue ou sur le point de l’être, il n’y a effectivement aucune raison de se rebeller. Pas étonnant qu’on est très peu à trouver ça anormal.
          Par contre, notre système économique n’est une puissance que par la fiction. En réalité nous sommes nus et accablé de dettes, et ça commence à se voir. Les pénuries commencent à pointer le bout de leur nez, un événement extérieur peut toujours survenir (une guerre, une catastrophe naturelle, un accident de type Tchernobyl, une décision des Allemands de faire cavalier seul et de quitter le Titanic,…) et nous serons paralysés.
          Un pays qui se retrouve avec une monnaie qui ne vaut plus rien se retrouve assez vite avec une population qui crève la dalle et n’obéit plus à rien.
          Ça peut dégénérer, et je suis d’avis que ça dégénèrera. Une guerre civile, une guerre tout court, voire même nucléaire (parfois je songe que ces fous furieux disposent de l’arme nucléaire, ça ne me rassure pas).
          Nous seront peut-être tous mort, d’une bombe sur la gueule ou de coup de gourdin de quelqu’un qui veut vous piquer votre sandwich, peu importe.
          Mais leur rêve de débile ne verra pas le jour. Il faut des moyens, pour ça, et ils n’en ont plus.
          C’était ma petite note optimiste.

            1. Aristarkke

              Dans le genre : on peut mentir à tout le monde pendant un temps ou mentir à du monde tout le temps mais on ne peut pas mentir à tout le monde tout le temps…
              Revel expliquait que le sovietisme devait mentir tout le temps puisqu’il était incapable de réussir sauf anecdotiquement, les moindres de ses promesses. Dès lors, ce ne pouvait être qu’un régime oppressif…

          1. lerohc

            En réalité,certains cetainement se prépare à la mort, car il faudra céder quelques vies pour sauver les autres , celles que l’on aiment. Et cette mort sera violente , le combat ne peut être que violent. Adaptez vous à la dictature et vous enfanterez des Macrons.
            C’est toujours ainsi que les totalitaires perdent, en radicalisant leurs opposants de manière obtue, quand ils croient que leur pouvoir va s’imposer.
            Macron et sa bande de pieds nikelés ne sont pas au niveau pour tenir dans un déchainement violent, ils fuiront, ce sont les benêts des cours d’écoles , ceux qui prennent tarte sur tarte, et balayette pour finir. Des cloches mais qui ne partiront qu’à coup de claques dans la gueule.

          2. durru

            Vous n’êtes certainement pas le seul, Pierre. Cela fait un bout de temps déjà que je dis que la France a toutes les chances de suivre la Roumanie de ’89 au rang des exceptions. J’ajouterais à vos propos les qualités particulières de nos classes dirigeantes (politiques, administration, médias, dirigeants du capitalisme de connivence) : une incompétence à toute épreuve, un niveau de vie qui ne peut être soutenu QUE par un pouvoir toujours accru sur les autres, une fragilité en cas de chute largement supérieure à la moyenne… (et la liste peut continuer).

  9. Estelle

    On aimerait effectivement vous dire que vous exagérez, se cacher encore un peu ce scénario qui devient chaque jour plus réel mais nous, citoyens de seconde zone, nous ne pouvons pas (c’est comme ça, ça ne fonctionne pas !). Alors résistons. Avec force et détermination, actes et voix. C’est ce que vous faites avec vos mots. Bravo pour cela.

    1. Theo31

      La manif pour tous, les GJ (qui ont appelé à voter pour le mignon aux européennes) , les anti pass qui sortent promener le chien, la pancarte et les gosses le samedi sont un grand succès : ça fatigue juste les flics.

      1. Estelle

        Oui c’est vrai, malheureusement. Mais il y a mille façons de résister, visibles ou très discrètes, une posture interne en qq sorte, qui ne fera pas infléchir le cours des choses mais qui permet d’être en accord avec soi-même et de se laisser avoir le toupet de garder un esprit critique. Cynisme, dépit ou autre, il y a besoin de tous ces « mouvements ».

        1. MCA

          @Estelle 20 octobre 2021, 13 h 33 min

          Le concept face aux gourdins ça ne marche pas.

          Quand en face ils sont armés et ils ne le sont que trop, ce n’est pas avec des mains nues et de belles paroles qu’on en vient à bout.

          1. durru

            À part pour la Roumanie, en ’89 il n’y a pas eu besoin de violence pour faire tomber les régimes communistes. Et on peut pas dire qu’ils n’étaient pas armés, en face…

            1. Dr Slump

              Sans doute, mais c’était des régimes en bout de course. Chez nous, ils se sont récemment dotés de moyens accrus de surveillance, de contrôle, et de rétorsion. Le dernier en date s’appelle le pass à QR code, et ça ne provoque pas de franche révolution.
              Je ne veux pas être pessimiste, mais là, je ne vois pas grand chose qui permette d’être raisonnablement optimiste.
              Zemmour ne sauvera pas le monde, et ne sera de toute façon pas élu. Une crise va nous tomber dessus, je veux dire une vraie crise, pas une crise illusoire créée avec de la propagande: pénuries, inflation, chômage endémique, destruction des institutions sanitaires et sociales, destruction des lieux de vie, destruction du tissu économique et social, tout cela a déjà commencé. Ce qui donnera de beaux prétextes à l’état pour exercer encore plus coercition sur le troupeau castré, tatoué et parqué qu’est devenu le peuple français.

              Quand tout cela nous tombera sur la gueule, cela aura quand même de fortes chances de susciter la réaction violente et désespérée du bestiau acculé entre les barbelés et les matraques des gardiens de la raie publique. Mais il n’y a pas de quoi s’en réjouir.
              Les jeux sont faits, rien ne va plus, et il n’est pas dit sur quel numéro ça va tomber, mais il est certain que le jeu de la roulette n’est pas fait pour gagner. Reste à savoir de combien on va perdre.

              1. durru

                L’observateur un peu attentif aura remarqué que je fais régulièrement le parallèle entre la France d’aujourd’hui et la Roumanie de l’époque.
                Je suis donc à peu près convaincu que tout ça va finir dans la violence, ce qui veut dire des victimes, y compris collatérales. Et dans les deux camps, à n’en pas douter.
                « Les jeux sont faits. » Ça m’a toujours amusé cette approche défaitiste, de connaître l’issue avant d’avoir combattu. Pas du tout mon style. Lorsqu’on se lance au combat, c’est l’adversaire qui est déstabilisé et se met à douter de sa supériorité. C’est comme ça, c’est humain…

                1. Dr Slump

                  Les jeux sont faits ne veut pas dire qu’on connaît déjà le résultat, au contraire, et dans le cas présent, cela veut dire que chacun ayant déjà placé ses mises, chacun ayant pris son parti, le contexte d’une bonne crise bien velue étant déjà en place, reste à en voir les conséquences. Ce qui est sûr, c’est que ce ne sera pas une partie de plaisir.

  10. MCA

    Je re-poste ici un lien mis en fin du billet précédent concernant les Pass et le risque de le voir imposé par les employeurs pour accéder au travail comme en Italie.

    Nous assistons à un harcèlement tous azimuts de la population par une bande de pervers qui jouissent en toute impunité de leurs méfaits.

    Cela dit je fais de moins en moins confiance à Z pour mettre un terme à cette situation ubuesque, tant il semble convaincu que le pass c’est bien et que tout compte fait, ça peut lui être très utile pour mettre en œuvre son programme.
    _________________________________________________________________

    MCA 20 octobre 2021, 8 h 05 min
    Nous y voilà, comme en Italie :

    https://www.businessbourse.com/2021/10/20/le-depute-lrem-thierry-michels-a-depose-deux-amendements-pour-ouvrir-la-possibilite-pour-les-employeurs-de-mettre-en-place-le-passe-sanitaire-dans-leur-entreprise/

    1. Le Grincheux

      En tant qu’employeur, je ne m’y résoudrai jamais. J’ai déjà assez de tracas, souvent rigologènes, avec tout le reste de l’ubucratie française.

      Le taulier oublie juste un fait, en France, ce n’est pas le gouvernement qui commande. Il y a un « machin » que les cocos de 1945 ont refilé au secteur privé, qui s’appelle la sécurité sociale et qui ne jouit d’aucun monopole dans les textes. C’est cette faute initiale qui fait que nous en sommes là aujourd’hui, qu’aucun gouvernement ne fera jamais rien avant que tout n’explose (ce qui n’est qu’une question de temps).

      Pourquoi ?

      Les partenaires sociaux ont affilié de force en 1946 la population française (sauf leurs bastions qui sont restés aux régimes d’avant-guerre, d’où nos régimes spéciaux actuels), en créant des caisses en dehors du système de sécurité sociale (je peux vous le prouver) qui n’ont aucune existence légale (là encore, je peux vous le prouver, lisez les ordonnances des 5 et 19 oct. 1945 et les journaux officiels à partir du 26 janvier 1946 !). Et tout le monde a laissé faire. C’est un des points qui a fait démissionner De Gaulle en janvier 1946.

      Jusqu’en 1958 où De Gaulle revenu aux affaires a écrit dans un courrier mémorable disponible aux archives nationales qu’il fallait « abroger la sécurité sociale en tant qu’elle a été dévoyée ». Cela n’a pas pu être fait parce qu’elle pesait déjà plus que l’état. On s’est contenté de mettre un peu d’ordre pour ne froisser personne en créant les URSSAF. On se retrouve aujourd’hui avec un monstre qui pèse deux fois le poids financier de l’état, qui en demande toujours plus, qui n’a de compte à rendre à personne puisqu’il a sa propre justice d’exception (payée directement par elle jusqu’en 2019, maintenant, c’est moins visible) et qui dans les faits déboule dans les couloirs de l’assemblée pour imposer ses vues avec ses copains industriels (un jour, je vous parlerai du GIE gérant les cartes de sécu et de la gestion du machin totalement délirante, sans parler du côté technique qui a dû être fait par les Pieds Nickelés.). J’ai assez traîné mes guêtres dans ce milieu pour le savoir puisque je l’ai constaté à maintes reprises. Ces types entrent même dans les bureaux sans frapper, comme s’ils étaient chez eux.

      Le gouvernement, là-dedans, n’est qu’une chambre d’enregistrement, et tant qu’il ne sera pas mis fin à ce délire social qui permet aux partenaires sociaux de vivre comme des rois (au travers des 20 milliards de remises de gestion excédentaires qu’ils prélèvent tous les ans), rien ne changera. Aucun gouvernement n’arrivera à remettre le système dans l’axe. Il faudra avant tout faire exploser ce système social et les partenaires sociaux qui en sont in fine les seuls bénéficiaires. Sauf que c’est un vœu pieux, les partenaires sociaux mettront le mouton français dans la rue comme ils l’ont fait lors de chaque tentative de réforme.

      Le vernis de légalité est respecté puisque il y a bien une volonté politique dans le sens où il s’agit de l’exécutif qui signe les textes, mais cet exécutif est très souvent complètement dépassé par les événements et ne comprend pas vraiment les tenants et les aboutissants (certains politiciens aux affaires étant ouvertement totalement c*ns, j’écrirai peut-être un bouquin sur mes différentes rencontres un jour.). Résultat, des commissions sont tenues pour ce qui concerne les affaires sanitaires par des gens du ministère de la santé, des hauts fonctionnaires aux ordres des partenaires sociaux (c’est à cela que sert réellement l’EN3S) et poussent dans un sens délirant, le tout sous couvert de démocratie. Pour me battre et défendre des chefs d’entreprises contre cette mafia (je pèse mes mots), j’ai pu constater que nombre de décisions concernant la santé ne proviennent pas du ministère, mais des partenaires sociaux qui, avec la contingence de certains industriels opportunistes, arrivent avec des textes ficelés qu’ils refourguent à un ministre incompétent qui trouve généralement les idées excellentes.

      Bref, ce n’est pas demain que ça va s’arranger, parce que le problème n’est pas que politique. Il faut avoir le courage de mettre un grand coup de pied dans la fourmilière et je ne vois personne, aujourd’hui, capable de le faire sans mettre le pays dans la rue. Personne ne prendra ce risque et ils vont tous refiler la patate chaude au prochain comme on le constate depuis 1958.

      1. MCA

        « En tant qu’employeur, je ne m’y résoudrai jamais. J’ai déjà assez de tracas, souvent rigologènes, avec tout le reste de l’ubucratie française. »

        Dans un premier temps et comme d’habitude c’est la politique des petits pas :

        on parle « d’ouvrir la possibilité aux employeurs » histoire de préparer l’esprit du public à cette éventualité et de ne fâcher personne; et je vous fiche mon billet que d’ici peu on parlera d’obligation de le faire sous réserve de sanctions.

        Et je n’ai aucun doute, vous le ferez si vous voulez continuer à exercer votre activité, faute de quoi vous fermerez la boutique car ils vous enverront leurs flics pour le faire.

        Des exemples ?

        Les cafetiers et restaurants actuellement, les moyens de transport longue distance, les hôpitaux et j’en passe.

        Est-ce le boulot de ces secteurs d’activité de fliquer leurs employés et leurs clients et vous croyez que ça les amuse?

        Et pourtant ils le font en sous-traitant cette infamie à des vigiles si besoin;
        Interrogez-vous pourquoi?

        1. Le Grincheux

          Non. Je suis passé de 25 salariés en 2014 à beaucoup moins et j’envisage dans la prochaine année à me retrouver tout seul avec des sous-traitants (les contrats sont au moins beaucoup plus clairs et sans engagement). J’en ai marre de me faire des cheveux blancs pour payer des salaires, de me battre avec la sécu pour obtenir le paiement des congés maladie des employés et autres, de discuter avec tous les parasites qui tournent autour des entreprises et à me faire mépriser de tout le monde en tant que « salaud de patron » alors que vous pouvez perdre de gros contrats en raison d’erreurs que vous ne maîtrisez pas (au hasard, des erreurs de banques).

          Si tous les employeurs qui pouvaient réagir comme cela le faisait, cela clarifierait énormément les choses. On aurait plus d’indépendants (sur lesquels l’état n’a qu’une très petite emprise s’ils se débrouillent bien) et moins de salariés.

          1. Nemrod

            Moi je bosse tout seul avec ma femme.
            Je refuse tout le boulot trop chiant et non en accord avec mes principes.
            Je ne roule pas sur l’or mais je suis (un peu) plus libre que mes esclaves de collègues.
            Hier en réunion avec eux, il fallait voir leur tronche de déterrés d’avoir tant donné « contre » le Covid…moi je dirais pour mais bon…
            Ils ont récolté un peu de blé, beaucoup d’emmerdes et un statut de carpettes encore un peu plus plates auprès des Administrations.
            Mon air goguenard les ulcère.

          2. Dr Slump

            Et en plus il se dit que Véran aurait l’intention de créer une super-sécu, en la fusionnant avec les mutuelles.
            A quand la fusion avec Bercy, si ce n’est pas déjà fait ! Maintenant je comprends ce qui bloque à ce point le pays : une bande d’apparatchiks, littéralement, qui siphonnent les revenus des travailleurs au prétexte de solidarité sociale.

            1. Le Grincheux

              C’est très exactement cela. À un détail près, ce sont des apparatchicks non élus issus des partenaires sociaux. Cerise sur le gâteau, il existe aujourd’hui des caisses qui n’assurent plus personne (au hasard l’ORGANIC, fusionnée dans le feu RSI, mais ce n’est pas la seule) qui n’assurent plus personne mais qui ont toujours des bureaux, des salariés, un directeur et un agent-comptable grassement payés. Il y a une autre caisse (à Bordeaux) qui possède officiellement plus de 50 salariés et qui n’a plus de bureaux (je me suis rendu moi-même à l’adresse en question pour vérifier). Cela fait des années qu’ils sont en télétravail sans doute !

            2. Citoyen

              « A quand la fusion avec Bercy » ?..
              C’est une bonne question … A environ 1000°C, il ne devrait pas rester grand chose de la fusion …
              Ils devraient se dépêcher … Il y a beaucoup de monde en attente …

        2. ValM

          Ma fille a postulé pour un job dans un IME (Institut Médico-Éducatif) : bien qu’il n’y ait que des enfants atteints de handicap, l’État a imposé la vaccination obligatoire dans ce secteur. La personne en charge du recrutement lui a dit qu’elle voulait la prendre car son profil correspondait, mais qu’il fallait qu’elle se vaccine, car sinon, l’État fermera l’IME. Ils ont dû en suspendre 3, un 4e a démissionné avant et ils sont obligés de refuser certains élèves par manque de personnel.
          Ma fille n’a pas donné suite alors que le poste lui plaisait vraiment… Elle est venue me voir après l’entretien, dans tous ses états et on est arrivées à la conclusion que pour avoir le job, faut d’abord jouer à la roulette russe (et que ça valait pas le coup)

          1. bob razovski

            Si le recrutement de personnel ne suit pas, cet IME fermera.
            Votre fille aura l’air fin si, peu après s’être obligée à la piquouse pour avoir le job, une ou deux autres personnes démissionnaient (à cause d’une surcharge de boulot, ce qui ne manquera pas d’arriver avec le manque de personnel) et que in fine, l’établissement fermait quand même.
            Même en cédant au chantage, il y a de fortes probabilités qu’elle se retrouve sans travail. Le jeu n’en vaut pas la chandelle.

            1. ValM

              De toutes manières, la politique éducative de l’Etat actuellement(et de l’Europe), est de fermer toutes les structures spécialisées et d’envoyer tout le monde au collège/lycée… Le tout inclusif, ça permet de faire de sacrées économies (… sur le dos de ces élèves, mais ça, ils s’en fichent)… Donc, je pense qu’à terme, il n’y aura plus d’IME, quoi qu’il arrive…

              Ma fille a été soulagée après avoir décidé de ne pas donner suite. C’était pas possible pour elle d’aller se faire piqouzer, elle a trop peur de ce qui pourrait lui arriver (elle est persuadée que le vaccin rend les femmes stériles… comment lui donner tort quand on voit les effets secondaires chez les femmes?)

          1. Le Grincheux

            Le problème est que je n’ai vraiment pas le temps. J’ai essayé de contacter des médias sur le sujet, personne ne veut se pencher sur le problème. Pourtant, il y a vraiment matière tant le scandale est énorme. Seules deux caisses ont une existence légale : la MSA depuis le tournant des années 2000 pour s’être fait rattraper par la patrouille et la MGEN. Même la CNBF (caisse des barreaux) n’existe pas (elle ne s’est jamais conformé à un changement de statut rendu obligatoire le 20 octobre 1947) et les avocats s’en cognent !

            Les gouvernements successifs mettent ça sous le tapis. Avant une ordonnance de Xavier Bertrand de 2005 (jamais ratifié légalement parlant), les caisses étaient des organismes privés appelant le code de la mutualité. Depuis, on ne peut même plus dire si la sécu est privée ou publique. Et ça ne dérange forcément pas sa juridiction d’exception qui est seule compétente en l’état !

            Pire, j’ai assisté à des séminaires d’historiens de la sécu qui sont capable de prétendre que ce sont des organismes publics alors que, non, les caisses de base (CPAM, SSI, URSSAF, CAF…) sont toutes privées (mais sans forme juridique alors qu’il leur est interdit d’être sui generis !).

            Je rajouterai histoire que le tableau soit complet que certaines URSSAF (au hasard Haut-Rhin et Corrèze) ont travaillé durant des années sans statuts ou avec des statuts qui avaient été abrogé par le ministère de tutelle (15 ans pour le Haut-Rhin, 1959-1974, et 50 ans pour la Corrèze, 1962-2012).

            Si vous voulez vraiment vous amuser (attention, le mythe de la sécu va prendre du plomb dans l’aile), lisez les JORF à partir du 26 janvier 1946. Il est question d’absorption des caisses de Vichy (la sécu, c’est 1941 et non 1945) dans de nouvelles entités (les CPSS) qui n’ont… jamais été créées parce qu’elles ne le pouvaient pas à cette date ! Rien que ça…

            1. bob razovski

              J’adore…
              A vous lire, on s’aperçoit que quel que soit le domaine, toute personne un tantinet « pointue » dans un domaine de prédilection comprendra que l’état n’a jamais cessé de faire n’importe quoi.
              Plus les jours passent et plus je pense que le fonctionnement de ce pays relève du miracle… et d’une sacrée (*) dose de résilience de la part de son peuple.

              (*) sacrée, ici au sens propre

              1. Le Grincheux

                Vu le nombre de suicides tous les jours (3,5 en moyenne) à cause de ce machin qui n’existe pas, j’ai même du mal à être navré. Le simple fait que ça n’intéresse personne est symptomatique.

            2. Blondin

              Merci pour ces précisions… et dommage pour le bouquin -;)

              Pour ce qui est de la presse, il se trouve que j’ai pas mal de copains journalistes. J’ai essayé de les alerter sur tel ou tel point, avec des exemples précis, des faits, des témoignages. Mais dès que ça sort de leurs idées préconçues, ils ne donnent pas suite. Ils sont incapables de remettre en question leurs certitudes.

              1. bob razovski

                Je n’ai qu’un exemple en stock, le mien. J’avais la carte de presse jusqu’à ce que je remette en question l’ordre établi : Etrangement, mes papiers furent tous refusés. fini le taf, fini l’édition = fini la carte de presse.

              1. Le Grincheux

                Il y a ce qu’on voit et ce qu’on ne vois pas. Savez-vous que le groupe Berri (4 puis 3 caisses de retraite) ont créé des OPCVM à Londres, lesquels sont ouverts aux seules caisses du groupe ? Pour m’être procuré les statuts desdits OPCVM, certains comportent statutairement… 20 actionnaires. Les dirigeants desdites caisses utilisent sans doute le cash-flow des cotisations pour se faire des placements en or (attention, je n’ai pas écrit qu’ils détournaient des fonds, mais qu’ils utilisaient les cotisations pour obtenir des rendements intéressants à leurs propres épargnes.).

                1. Aristarkke

                  C’était la base du scandale de l’Afer qui utilisait une partie des fonds remis par les adhérents pour les placer à son seul profit (et surtout celui du staff de tête), discrètement, bien entendu…
                  Ou de la Garantie Foncière pour les plus vieux ici…

  11. Mo’ Truckin’

    En relation avec le billet du jour, je reposte cette courte vidéo concernant l’instauration du passe à QR code dans notre société.
    Nous sommes en 2030 …

      1. Vovi31

        On sera tous à vélo. Le bob toulousain adore. Et cela commence à pulluler. Par contre dès qu’une cote se profile, merci l’assistance.

        1. Pythagore

          Ouéh bof, ici ils ont profité de la crise pour « piste-cyclabliser » pleins d’axes.
          Je constate qu’aux piques de circulation, y’a pas mal de voitures arrêtées au feu mais pas bcp de vélos. En fait, si on faisait un comptage aux niveaux de qq feux de circulation, je pense que le rêve mouillé de « tous amoureux du vélo » s’effondrerait assez rapidement, et la voiture gagnerait haut la main. Les politiques nous font croire que les gens ne se déplacent pas en vélo parce qu’il n’y a pas assez de pistes cyclables, mais je n’ai pas constaté une augmentation exponentionelle des vélocypédistes suite aux aménagements.

          1. Ba

            Vous ne comprenez pas.
            Les pistes cyclables sont faites en prévision du monde de demain : ils en font partout pour que tout soit prêt quand ils vous feront basculer d’un coup vers les « nouvelles mobilités », ce qui passera vraisemblablement par un bannissement très large de la voiture en ville. Vous allez voir qu’à ce moment-là, les pistes cyclables seront bien occupées si aujourd’hui elles paraissent vides.

            D’ailleurs d’ores et déjà je partage moyennement vos observations actuelles, car faites du vélo dans Paris le matin en semaine le matin ou en fin de journée, vous allez voir que ça se bouscule déjà sur les pistes cyclables et il faut être bien concentré pour éviter les accidents. L’augmentation de de ces pseudo-nouvelles mobilités est franchement visible.
            Maintenant je vois aussi de plus en plus de cette saloperie de « vélo-cargo » alors qu’avant je n’en voyais jamais.

            1. Vovi31

              Des vélos-cargo j’en vois tous les jours et pas seulement dans l’hyper-centre. J’habite non loin d’une école et de plus en plus de parents trimballent leurs gosses dans ce truc, soumis aux vibrations de la route et dont le nez respire le rebus des bons vieux quatre-temps tellement ils sont au ras du sol. J’ai même vu l’autre jour un artisan qui en utilisait un. M’est avis qu’il ne transportait pas un chauffe-eau dans sa chariotte.

              1. Aristarkke

                J’en vois aussi dans Paris. Comme plombier, tout ce qui est chaudière ou ballon ECS est à oublier entre le poids et surtout le volume à trimbaler. L’outillage quant à lui, serait réduit au minimum. Possible éventuellement pour des petites interventions ne nécessitant qu’un outillage basique et peu de fournitures encombrantes, genre mécanismes WC ou robinetteries…
                Quant au risque de barbotage du chargement, comment dire…

              2. Aristarkke

                J’ai même vu l’autre jour un artisan qui en utilisait un (vélo cargo).
                Peut-être pour pouvoir accéder au plus près de ses chantiers dans des endroits interdits aux voitures ou rendus pourris d’accès par un entrelac de sens interdits?
                Parce que sinon, quel intérêt si plus de deux ou trois km à assurer, vu que le temps en entreprise, reste bel et bien de l’argent…

        2. heli0gabale

          Tiens ça me rappelle qu’il y a quelques jours j’étais à Toulouse au Capitole.

          Je me suis retrouvé dans une espèce de manif pour « les trans, les homos, les afro trans, les toxs et les putes ».

          J’ai vécu un « moment murayen », j’ai vu des mecs en robe, des couleurs de cheveux qu’on ne retrouvent que sur les grenouilles dangereuses, des slogans qui n’ont aucun sens, des stands de drapeaux maghrébins et LGBT sur le même étal, une noire qui gueulait des trucs dans un micro qui sature,…

          Une ambiance de décadence sur fond de d’esthétique cyberpunk nulle.

          Aux toulousains du coin, y’avait quoi ce jour-là ?

          1. Theo31

            Mon expérience du centre ville de limite aux courses et au labo pour contrôler mon INR. L’autre soir un de ces rebuts de l’humanité m’a demandé de lui payer de l’alcool.

          2. Higgins

            https/ /www-ladepeche-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.ladepeche.fr/amp/2021/10/20/toulouse-rue-du-midi-evacuation-en-cours-dun-squat-important-9864500.php

        3. Theo31

          Surtout celui qui te met son phare en pleine gueule au bord du canal et essaie ensuite de t’apprendre à vivre la route.

          Sans parler de ceux qui pensent avoir des droits sur les piétons.

  12. Gerldam

    Il faut un nouveau mouvement gilets jaunes mais d’une grande ampleur. Trouver un moyen de tout bloquer de façon à rendre le pouvoir impuissant.
    Difficile avec des moutons.

  13. Rick_Enbacker

    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/10/20/projet-de-loi-vigilance-sanitaire-le-debat-sest-deroule-le-19-octobre-au-soir-devant-un-hemicycle-quasi-vide/

    Nos députés sont vraiment minables.

    Et, tout neurologue qu’il est supposé être, Véranculé ment comme un arracheur de dents :

    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/10/20/veran-parjure-ces-plus-de-900-morts-du-vaccin-denombres-par-lansm/

    Toujours la même conclusion : CPEF

    1. Le Grincheux

      J’ai grenouillé dans le milieu politique, j’ai rencontré deux personnes intellectuellement honnêtes (on aime ou on n’aime pas) : VGE et François Hollande. Ce sont les seuls que j’ai pu rencontrer avec qui il était possible d’avoir une discussion sensée et qui faisaient l’effort de vous comprendre. La palme de la médiocrité revient ex aequo à Royal et Sarkozy. Je ne vous écrirais pas ce que je pense de la majorité des députés, certains ne font même pas la différence entre un projet et une proposition de loi. J’ai un souvenir particulièrement ému d’une réunion avec la commission des affaires sociales de l’assemblée et un certain Eric S. Hors sol. Ce sont des professionnels de la communication qui n’ont aucune colonne vertébrale. Ils choisissent à 25 ans un parti pour faire carrière, surtout pas pour défendre ce qui leur semble juste. Il s’agit juste d’un pari.

      Une fois que vous avez constaté cela, il est difficile de se convaincre d’aller voter.

      1. Gerldam

        La série danoise « Borgen » donnait une petite idée du grenouillage en politique. J’imagine qu’en Fance, c’est Danemark puissance 10.

        1. Le Grincheux

          Au moins puissance 10.

          D’autant qu’en France, certains politiques ne s’embarrassent même pas de courtoisie.

          J’ai un souvenir d’un RDV avec le petit Nicolas, rue de Lille, où il nous a bien fait comprendre par son attitude qu’il était obligé de nous recevoir mais qu’il n’en avait rien à faire. En 1h30, il a montré qu’on pouvait ruiner un rouleau de scotch de bureau (les gros) en pliant des bouts de scotch en tous petits morceaux. Il n’a fait que cela.

          Royal a fait mieux. Convoqués à sa demande, nous n’avons eu que la cérémonie du thé avant d’être congédiés en raison d’un emploi du temps plutôt chargé !…

      2. Yanka

        En 1943, Simone Weil écrivait « Note sur la suppression des partis politiques ». disponible en livre-audio pour les curieux :

        https:/ /youtu.be/S9iCoThnKMY

  14. singedupommier

    Bonjour
    je ne sais pas si cela doit donner espoir ou finir de le perdre, mais il y a plus de deux cents ans maintenant, la situation était semble-t-il
    bien similaire. Pour preuve les paroles d’une chansonnette de l’époque. C’est un peu daté, c’est vrai.

    Que veut cette horde d’esclaves,
    De traîtres, de conjurés?
    Pour qui ces ignobles entraves,
    Ces fers dès longtemps préparés? (bis)
    Français, pour nous, ah! quel outrage !
    Quels transports il doit exciter !
    C’est nous qu’on ose méditer
    De rendre à l’antique esclavage !

    Bien vu ? hein ?
    Prémonitoire…

    Bon, on comprend mieux qu’il ne faille plus apprendre la Marseillaise…

  15. Nemrod

    La fragilité du « machin » réside dans sa nature.
    Les manifs tout ça ont une utilité quasi nulle tant que l’oseille rentre.
    Et l’oseille c’est la consommation.
    En faire la grève ou au moins déserter les endroits « serviles » est d’une simplicité biblique.
    On me rétorque que dans ce cas l’Etat se servira sur les bas de laine…certes mais il sortira alors tout à fait de l’ambiguïté…à ses dépends.

    1. Deres

      Il n’a même plus besoin avec le COVID. L’Etat emprunte l’argent dont il a besoin. Il semblerait qu’une grande partie de la fameuse reprise de Bruno Lemaire soit juste les dépenses des administrations publiques qui ont explosés en 2021 faisant grimper le PIB. Les dépenses courantes bien entendu, pas les investissements. Cela a été l’orgie et le gouvernement en a profité pour se faire un bas de laine de crédits non dépensés pour pouvoir financer sa campagne électorale actuelle à grand coup de distribution de milliards plusieurs fois par semaine au gré des interlocuteurs.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        On commence à voir les effets cette création monétaire ex-nihilo avec la multiplication des pénuries. C’est par ce biais que le réel va prendre sa revanche.
        Je me demande même si le contrôle social n’est pas là pour prévenir les débordements violents que l’on peut anticiper. Nos génies savent que leur place est au bout d’une pique et ils n’ont pas trop envie d’y aller.

        Nous sommes devant une alternative vicieuse : soit accepter un ordre injuste et tyrannique, soit accepter une violence civile débridée qui ne favorisera pas les libertés.

            1. Bernardo

              Je suis dans l’agriculture. Notre fournisseur vient de nous donner les chiffres d’augmentation qui donnent le vertige entre 50 et 80% d’augmentation pour piquets, engrais… et il n’y en aura pas pour tout le monde.
              Imaginez l’augmentation des prix de revient et les baisses de production et donc la raréfaction et les augmentations de prix de l’alimentation pour les consommateurs . Je n’ose pas en envisager les conséquences lorsque le « quoi qu’il en coûte  » verra ses effets s’éteindre.

              1. Husskarl

                Oui, mon secteur dépend de cette matière, nous avons des délais qui s’allongent, s’allongent encore et encore. Ca vend mais la livraison est un peu compliquée…
                Tout le monde cherche des nouveaux points d’appro (et en trouvent, mais tous les mêmes ahah) mais même en payant, rien ne vient ou alors au compte goutte.
                Et donc, tout le monde répète: « bientôt ça reviendra à la normal, ne nous inquétons pas », mais tous sont inquiets.

                Il n’y a pas de fluctuation de la durée, juste un allongement progressif et sûr. Donc ca va bien se passer d’ici 6 12 mois je pense.

        1. Deres

          C’était assez prévisible ne fait. La production s’est effondré avec les confinements COVID forcé et a du mal à retrouver son équilibre. Mais comme il sont emprunté de l’argent pour que la consommation continue à croitre comme si rien ne s’était passé, on a un effet ciseau entre l’offre et la demande. Une année ou presque de chômage partiel pour une bonne partie de la population, cela fait beaucoup de richesse non créé dont on a pourtant distribué la valeur.

      2. Theo31

        Pareil que Nemrod. Grève du pognon pour affamer les collabos. Une lettre d’adieu au dirlo du centre commercial. Il m’a téléphoné des le lendemain. Il n’aura plus jamais mon argent.

          1. Pheldge

            tu veux compter le nombre « d’enculés » et de « suceurs de bites », pour connaître le seuil d’efficacité de ces compliments recherchés ? 😉

      1. Popeye

        oui.
        J’ai eu l’occasion de passer une semaine à Shanghai en octobre 2019. Juste avant que « ça » ne pète. Je ne connaissais pas auparavant la République Populaire de Chine. J’y ai vu énormément de personnes payer leurs achats en faisant scanner leur téléphone portable…ce qui est faire montre de beaucoup, beaucoup de confiance à l’opérateur du réseau de téléphonie mobile et au PCC.
        J’ai un vieux fond de paysan gaulois, alors très peu pour moi cette situation. Je crains d’avoir à terme le choix entre la révolte violente ou ça.

  16. Malancourt

    Regardez sur le site Flightradar24, le trafic aérien est redevenu comme avant ou a peu près. Si on écarte ceux qui prennent un vol pour leur job, les autres et ils doivent être nombreux le font pour les vacances (c’est sacré).
    Je ne sais pas combien nous sommes en France à nous inquiéter de ce pass, mais j’ai vraiment l’impression que nous sommes ultra minoritaires.
    La lecture de ce blog fait vraiment du bien au moral.

    1. Deres

      Sincèrement, on voit bien que le gouvernement s’en fout du COVID et que ce qui l’intéresse c’est ses petites affaires. Le COVID a mis fin aux gilets jaunes donc il faut absolument prolonger la situation jusqu’après les élections. Le pass sanitaire est un moyen de rétorsion contre les révoltes populaires, rien de plus dans leurs esprits.

      Cela se voit bien avec la reprise actuelle de l’épidémie. Cela a finit de baisser et va donc remonter. Que fait le gouvernement ? Rien, ou plutôt il veut juste prolonger le pass sanitaire jusqu’en juillet 2022 ce qui n’a aucun rapport. Si il voulait vraiment lutter contre la maladie, c’est maintenant qu’il mettrait en place des mesures de télétravail, pas quand l’épidémie sera repartie de plus belle … Il attend donc sagement que cela redémarre pour s’en servir d’argument et avancer de nouveaux pions. Pas de télétravail donc mais une obligation vaccinale dans les entreprises par exemple, histoire de stigmatiser encore plus les éventuels opposants et de leur couper les vivres. Le pass donc la vaccination va aussi bientôt être obligatoire pour les rendez-vous avec les administrations qui seront aussi bien entendu indispensables pour faire n’importe quel démarche.

    2. heli0gabale

      La gauche ne s’intéresse au droit que quand une créature de leur panthéon telle que l’Immigré, le Racisé, le Trans,… Subit un outrage réel ou non.

      Pour la droite, le droit on s’en fout, la sécurité c’est toujours mieux donc le pass « ça ne dérange pas ».

    3. Pierre 82

      @Malancourt.
      Je suis régulièrement à Blagnac, et le bureau que j’occupe a vue sur une partie des pistes. Je n’ai pas la moindre idée des chiffres réels, mais j’ai quand même le nette impression que le trafic a été diminué par 2 depuis l’avant-crise. Ce n’est qu’une impression, et j’ai unilatéralement décidé que je ne croyais plus aux chiffres annoncés par l’état omnipotent (et ventripotent).
      Du coup, je n’en dais rien, et je n’ai pas en tête ce à quoi ressemblait Flightradar 24 avant. Il y a l’air d’avoir du monde, mais ce n’est pas fou non plus.
      J’étais à Marignane, près de l’aéroport il y a une quinzaine de jours, et je discutais avec le patron de l’hôtel qui me disait que pour la saison, c’était vachement calme. J’ai eu l’impression qu’on était qu’une poignée de clients. Comparé à ce que je croisais avant, c’est notoire.
      Donc je n’en sais rien, mais je ne pense pas du tout qu’on soit revenu à quoi que ce soit de normal.

      1. Higgins

        Le transport aérien a connu un sérieux coup d’arrêt. Il commence à peine à s’en sortir. Flight radar est relativement calme. Le ministère de l’escroquerie donne des chiffres que je considère inquiétant : https:/ /www.ecologie.gouv.fr/statistiques-du-trafic-aerien

          1. Higgins

            Ben oui, ces compagnies ne sont pas em… par les politiciens français et leurs délires style fermeture de la ligne Bordeaux-Paris pour satisfaire les escrologistes.

            1. Pierre 82

              Et je me demande dans quelle mesure le lowcost n’a pas simplement phagocyté toutes les autres compagnies.
              Je vois chez nous: tout ceux qui sont obligés de se déplacer (en Europe au moins) sont priés de choisir Ryanair, Easyjet, etc… si c’est moins cher (ce qui n’est pas toujours le cas) et de le prévoir assez à l’avance. Jadis, on prenait les compagnies nationales en général sans trop discuter. Maintenant 100 balles, c’est 100 balles, même s’il faut partir à pas d’heure et s’envoyer 2h de transport en commun ensuite pour rejoindre le rdv parce que l’aéroport Ryanair est au milieu de la pampa.

              1. Higgins

                Les compagnies traditionnelles n’ont pas su, pas pu ou pas voulu prendre le virage du low-cost sur les courts-courriers. Globalement, elles sont restées sur les chimères d’autrefois . C’est une des raisons qui explique la disparition des compagnies historiques (la dernière en date Alitalia). Elles peinent à s’adapter à cette nouvelle donne qu’elle (personnel et direction) ne comprennent tout simplement pas. AF réagit depuis peu avec Transavia mais ça n’a pas été sans mal. Le milieu de l’aéronautique civile commerciale en France reste un panier de crabes indigestes.
                En ce qui concerne Beauvais (l’aéroport dans la pampa), il illustre parfaitement l’hypocrisie de nos dirigeants.Interdit à Roissy ou Orly, Ryanair en a fait sa base parisienne et la chambre de commerce a été toute heureuse de faire fructifier son aéroport. Les pouvoirs publics, SNCF, en tête, n’ont jamais rien fait pour améliorer sa desserte. Habitant une ville desservie par un aéroport, je pleure quand je vois son sous-emploi chronique. Par contre, je peux certifier que pas mal d’agents publics ou para-publics en vivent grassement sans trop de stress (en clair, ils ne foutent pas grand chose). Jusqu’à un passé récent, les mouvements d’appareils militaires masquaient la misère (un mouvement égale un atterrissage ou un décollage. Le terrain étant quasi-désert, beaucoup d’appareils militaires y passaient ou venaient y faire des procédures). Celle-ci affectant dorénavant fortement les forces armées, la manne céleste s’est tarie et ça fait mal.

                1. Pierre 82

                  Il y a 3 ou 4 ans, on s’est trouvé à l’aéroport de Rodez conduire une amie qui avait trouvé un vol vachement pas cher, et qui la ramènerait chez elle. C’était surréaliste. Tout était flambant neuf, mais les tableaux départs / arrivées n’affichaient guère plus de 10 mouvement au total sur la journée, au mois de juillet, avec uniquement des destination UK, Irlande et Charleroi.
                  Comme on avait le temps, on a déjeuné (je n’ai jamais payé aussi peu cher un repas dans un aéroport), et à la table à côté de nous, déjeunait le directeur de l’aéroport, avec qui on a un peu discuté. Ma première question était de savoir si l’anecdote du couples d’Anglais qui arrivent à Rodez en T-shirt au mois de février car il pensait arriver à l’ile de Rhodes était vraie ou si c’était une légende urbaine (apparemment, non seulement c’est vrai, mais il y a même plusieurs cas par an)…
                  Du coup, dans la conversation, je lui ai demandé pourquoi l’aéroport, vu sa capacité, n’accueillait pas de vols vers l’Espagne, le Portugal, la Grèce, Turquie ou autres lieus de vacances. Sa réponse m’a rendu extrêmement perplexe: « Mais monsieur, si le Conseil Général subventionne un aéroport ici, c’est pour attirer les touristes vers notre magnifique région, et pas pour que les Aveyronnais aient passer leurs vacances ailleurs. Ça m’a scotché. La notion même d’essayer de rentabiliser un truc hors de prix ne les effleurait même pas…

                  1. Higgins

                    Rodez est typiquement un terrain qui survit grâce à des mouvements liés aux entraînements militaires ou civils. Le restaurant avait (a ?) une très bonne réputation.
                    Je ne suis pas du tout surpris de la réponse entendue. Elle démontre les énormes erreurs d’appréciation faites. Et quand bien même ce directeur ait eu des idées géniales, il aurait rapidement sur le dos tous ceux qui confondent emploi et travail.

                    1. Pierre 82

                      Rassurez-vous, il n’avait pas l’air d’avoir des idées géniales, surtout en matière commerciale. Un ancien collègue à vous, d’ailleurs…

                    2. durru

                      Rodez est une des plus dynamiques villes de taille petite-moyenne en France. Et les Aveyronnais sont bosseurs…
                      Les erreurs d’appréciation sur l’aéroport ne sont pas la règle de fonctionnement de la ville et de son agglomération.

                  2. Pythagore

                    Il n’y a donc guerre que les grands britons et les wallons qui sont assez fou pour aller passer leurs vacances ds la région ?
                    Z’auraient dû tester des liaisons avec Kaboul, Beirut,… des gens qui cherchent de la paix et du soleil.

                    1. Pierre 82

                      Ce ne sont pas des Wallons, vous mélangez tout. Quand je dis Charleroi, en réalité le vrai nom est « Brussel South », à 60 kms de la capitale de l’UE.
                      Un ami m’a raconté qu’au début de l’installation de Ryanair dans cette ville, au retour, quand le pilote a déclaré « Nous vous souhaitons un excellent séjour à Charleroi », tous les passagers ont éclaté de rire, même les Flamands.
                      C’est une des raisons pour lesquelles ils ont rapidement appelé cet aéroport « Brussel South ».
                      Charleroi, si vous voulez, est une des villes les plus pourries à côté de laquelle Lens, Vezoul ou même Vierzon apparaissent comme des villes d’art et d’histoire, et où il fait bon flâner…

                    2. Pierre 82

                      Ce ne sont pas des Wallons, vous mélangez tout. Quand je dis Charleroi, en réalité le vrai nom est « Brussel South », à 60 kms de la capitale de l’UE.
                      Un ami m’a raconté qu’au début de l’installation de Ryanair dans cette ville, au retour, quand le pilote a déclaré « Nous vous souhaitons un excellent séjour à Charleroi », tous les passagers ont éclaté de rire, même les Flamands.
                      C’est une des raisons pour lesquelles ils ont rapidement appelé cet aéroport « Brussel South ».
                      Charleroi, si vous voulez, est une des villes les plus pourries à côté de laquelle Lens, Vezoul ou même Vierzon apparaissent comme des villes d’art et d’histoire, et où il fait bon flâner…

                    3. Aristarkke

                      Lens, VeSoul ou même Vierzon apparaissent comme des villes d’art et d’histoire,
                      C’est pas sympa pour Lens avec son annexe du Louvre…

          2. douar

            Le parking de l’aéroport de Nantes est blindé, comme avant.
            par contre, cet aéroport est vraiment miteux, on se croirait presque dans les pays de l’est avant 1991.

            1. Deres

              Cela fait vingt ans qu’ils auraient du en faire un autre donc qu’ils n’investissent plus dessus. Encore une grande victoire de Flamby cette histoire …

            1. Pierre 82

              Certes, mais si le nombre de vols pour cette compagnie est passé de trois par semaine à 2, voire 1, c’est normal qu’il soit blindé.
              De plus cette destination n’est probablement pas très sensible au tourisme de masse…
              Thai Airlines a beaucoup plus souffert, et le trafic vers Bangkok s’est effondré

      2. vovi31

        Peut-être pas par deux mais il y a une baisse. J’habite quasiment dans l’axe de la piste et le dimanche soir avant la « crise », c’était le défilé (la navette pour Orly notamment entre les EasyJet et les Air fRance) où il n’était pas rare de voir 6-7 avions faire une approche en 20 minutes environ.

      3. Aristarkke

        Pour passer quotidiennement et deux fois sur l’A6 au bout des pistes d’Orly, il n’est pas difficile de constater surtout quand on est bloqué dans le traditionnel bouchon d’avant Chilly Mazarin (vers la province) que les avions à l’atterrissage ne se suivent plus à la queue leu leu serrée comme avant le Covid.

    4. Hagdik

      Je suis Flightradar plusieurs fois par semaine depuis des années, la seule conclusion qui me vienne c’est la mort en cours de l’aéroport de Bordeaux.

  17. Souriss

    Les peuples sont dans un état léthargique face à cette violence pernicieuse qui dure depuis maintenant 2 ans.
    Même les plus éduqués sont pliés et resignés et espèrent béatement un retour à la normal, en étant sans avis, attendant juste que ça passe.

    Nous ne sommes qu’au commencement de cette société et pourtant beaucoup d’outils sont déjà en place. Il ne manque plus qu’à relier les points.
    Rappelez-vous
    https://www.lci.fr/justice-faits-divers/fichiers-de-renseignement-le-conseil-d-etat-autorise-le-fichage-des-opinions-politiques-ou-appartenances-syndicales-2174615.html

  18. Deres

    Au passage, si le gouvernement avait des couilles, au lieu de faire une nouvelle loi ne disant que reprendre la loi précédente en changeant juste la date, il écrirait que la date sera fixée par décret au bon vouloir du Prince.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Le plus drôle est l’humour involontaire de la sorcière :
      « Dans une démocratie, la liberté de la presse n’est pas une blague et ne doit jamais être menacée. »

      1. Higgins

        C’est pour cette raison que Z. est quasiment interdit d’antenne. La liberté d’expression macronienne est à géométrie très variable.

        1. Blondin

          C’est extraordinaire de bêtise. Avec bien sûr l’autre semi-idiote de Pulvar qui écrit en écriture inclusive.
          Que ces gens sont tristes !
          Et on n’a pas fini de les entendre…
          PS – le père Zemmour est moyennement à l’aise avec une arme quand même. Il ne sait même pas par quel bout la prendre…

          1. Pierre 82

            Je ne pense pas que j’aurais l’air plus fin que lui avec un bidule pareil dans les mains. Au moins le canon est du bon côté, ce qui n’aurait sans doute pas été le cas avec la débile.
            Ceci étant, que ces rats se sentent mal à l’aise en voyant ça, on peut les comprendre. Pour l’instant, je pense qu’ils ont plus de chance de périr de manière assez violente, que de finir tranquillou à 90 ans dans leur sommeil… cette perspective doit les rendre nerveux.

            1. Pierre 82

              Je reste toujours sur ma première impression avec Zemmour. Les journaleux participent à le mettre en avant en espérant qu’ils divisent la droite, ce qu’il est d’ailleurs en train de faire. Ils misent sur le fait que MLP ne lâchera jamais, et qu’in fine ni MLP ni Zemmour ne se trouvent au second tour car étant obligés de se partager les voix.
              La raison: je mise sur des sondages (ils sont beaucoup plus forts qu’on ne le dit sur la connaissance de l’opinion, n’oublions pas que l’ingénierie sociale est leur seul domaine d’excellence) qui montrent que MLP deviendrait présidents contre n’importe qui d’autre au second tour.
              Jusqu’à présent, mon scénario tient. Sonc ils le mettent en avant tout en le vomissant. De toutes façons, trop de Français éprouvent de la détestation contre Z qu’au second tour, il n’aurait aucune chance. MLP fait partie du paysage, pas lui.

              1. Nemrod

                Oui les gens ne détestent plus Le Pen.
                Les gens de gauche et du centre n’iront pas jusqu’à voter pour elle.
                Les gens de droite non plus.
                Et les gens plus à droite de moins en moins.
                Mais tout le monde l’aime bien.

              2. René-Pierre Alié

                « ils (les sondages) sont beaucoup plus forts qu’on ne le dit sur la connaissance de l’opinion ».
                Ils sont surtout très forts sur la manipulation de l’opinion.
                Vous écrivez beaucoup de sottises, Pierre 82. J’espère que c’est innocemment. Votre omniprésence ici m’inciterait à en douter.

                1. Pierre 82

                  Cher René-Pierre,
                  Ils ne dépenseraient pas tant d’argent dans la manipulation de l’opinion s’ils n’avaient pas de retours d’indicateurs fiables.
                  Il y a ce que les instituts de sondage publient pour le commun des mortel, et les rapports de sondage envoyés directement aux commanditaires.
                  Je reste persuadé qu’ils connaissent bien mieux l’état de l’opinion réelle à chaque instant, et c’est ce qui leur permet d’avancer leurs pions. Jusqu’ici, je vous rappelle que dans ce domaine, ils ont réussi à faire un sans faute: ils ont aboli la liberté sans qu’il n’y ait de révolution. Ils n’auraient pas pu faire ça à l’aveuglette, et c’est pourquoi la connaissance de l’état de l’opinion est primordiale, je maintiens donc.

                  1. MCA

                    @Pierre 82 21 octobre 2021, 11 h 28 min

                    Moi ce qui m’a tjs éberlué avec les sondages c’est le soir du deuxième tour des présidentielles à 20h00; ils annoncent le résultat exact à la virgule près.

                    Ca laisse songeur sur leur pouvoir prédictif et leur puissance …

                    1. durru

                      @MCA 15h33
                      Ahem… A la sortie des urnes c’est pas le même type de sondage, c’est des échantillons de ceux qui ont réellement voté à qui on demande ce qu’ils ont voté. Ils peuvent pas rater ceux qui n’ont pas de téléphone ou qui ne répondent pas, ils demandent pas à ceux qui ont piscine au dernier moment, etc, il y a aucun biais sur l’échantillon. C’est très, très différent.

                    2. Pierre 82

                      Il n’y a pas que les sondages pour évaluer l’état de l’opinion. L’IA a beaucoup progressé ces dernières années, et ce n’est pas parce que je n’y connais rien techniquement que je ne peux pas imaginer que le « bruissement de la toile » peut donner une idée de ce que pensent les gens de manière probablement de plus en plus fine. Et depuis le temps qu’ils l’étudient, et vu la quantité phénoménale de pognon déversé pour étudier tout ça, ça doit avoir progressé en toute discrétion…
                      Les sondages ne sont que la partie émergée de l’iceberg, amha…

                  2. Pheldge

                    René, je suis désolé, mais les sondages sont faits selon des règles strictes, et les données sont entièrement accessibles ici :
                    commission-des-sondages.fr/
                    Un sondage c’est une étude statistique sur un échantillon, avec des marges d’erreur Il y en a certes qui sont publiés et critiquables, mais en fouillant un peu, on peut en mesurer la fiabilité. Faut juste éviter de tout mettre dans le même sac poubelle.

              3. MCA

                MLP est d’une nullité crasse et le meilleur service qu’elle puisse nous rendre est de cesser de figurer au second tour.

                Z lui a au moins le mérite d’être cultivé et redoutable débatteur.

                Mais être élu ne prouve qu’une chose : l’élu a été le meilleur au concours à l’élection.

                Gouverner est une autre affaire et rien n’assure qu’il sera à la hauteur; ce constat est vérifiable depuis de nombreuses années.

                  1. René-Pierre Alié

                    J’en suis à la moitié de son dernier bouquin …
                    (qui, ici, l’a lu ?)
                    … et je comprends à quel point son expérience du monde politique est assez stupéfiante. On me dira, c’est normal, c’était son métier.
                    Quelle est son expérience de la vie des gens ordinaires ? Sans doute minimale, et je le crois, en plus assez timide. J’ai assisté à deux de ses conférences, il y a quelques années, à Paris et à Béziers. Le contact avec la foule, de près, n’est pas jusqu’ici son point fort. Pas le genre à taper sur le cul des vaches.
                    Je continue de croire que Zemmour, ce serait un Richelieu à qui il faudrait un Louis XIII, sans doute moins intelligent que son ministre, mais plus assuré dans une sorte de « légitimité naturelle ».

                  2. Pythagore

                    Excellent, posé, ferme, documenté, on sent que l’interviewer est en train de manger son chapeau mais n’a pas d’autres arguments que des digressions, sautant du coq à l’âne, pour essayer de le perdre, ce que ne fonctionne pas.

              4. Yanka

                Vous ne croyez pas à l’organisation d’un complot, mais concernant le Z., vous dites « ils », comme s’ils y avaient une entente des médias pour faire monter Zemmour. Zemmour a toujours fait de l’audience par son franc-parler, si bien qu’il est devenu un phénomène. Il entre en politique sans changer de langage, au contraire, et ce dans un contexte de plats de nouilles genre Le Maire, Bertrand, Le Pen, petit monde des petites prudences et de la langue de bois brut. Le public veut de la gueule et la gouaille. Zemmour en donne. En plus, il est pas con. Logiquement, les médias suivent, surtout que le lascar fout par terre tous les plans et les vieux schémas. Ça fait 20 ans et plus que les super antifascistes luttent avec leur petits tendus contre la Bête Nationale ; Zemmour débarque et en un mois il a cassé une patte à ladite Bête, qui vacille. Quand j’étais gamin, on parlait beaucoup d’une terreur appelée Cassius Clay, qui étalait tout son monde. Z. est le Cassius Clay de la présidentielle 2022.

                1. Pheldge

                  vu que Cassius Clay s’est converti pour devenir Mohammed Ali, je ne sais pas si c’est le meilleur exemple, Mike Tyson serait « plus mieux » 😉

                  1. Yanka

                    Je sais, mais j’ai les références de mon âge. Je choisirais bien mon lointain cousin haltérophile (et médaillé olympique, en 68) Serge Reding, mais c’était une crème d’homme.

                    1. Pheldge

                      nous sommes nombreux ici de la même génération, qui avons connu et admiré ce grand boxeur qui fut également un homme de convictions, c’était juste que le coup du mec qui se convertit, ça ne collait pas trop avec Zemmour 😉

                    2. Pierre 82

                      Ah, vous êtes cousin de Serge Reding? Comme ma chère et tendre épouse, même si un très lointain cousinage.
                      Enterré au cimetière d’Herbeumont.
                      Le monde est petit…

            2. Jacques Huse de Royaumont

              Pas si sûr. N’oubliez pas que Z est journaliste depuis des lustres, il sait très bien comment ce petit monde réagit. Il sait aussi tout ce que l’indignation des média a apporté à Trump en 2016.

    2. PG

      Intéressante cette répartie du type qui tient le stand : « quand vous serez président M. Zemmour, vous serez protégé par cette arme là ».
      Vox populi ou Vox Complexo-militaro-industrialii ? 😀

      Et Marlène est définitivement une abrutie, je suis d’accord avec ledit Zemmour.

      1. Rick_Enbacker

        Cette abrutie hoplophobe serait sûrement scandalisée si on la privait de ses gardes du corps surarmés pendant ses déplacements officiels

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Pour comparer Z et MS, il suffit de voir leurs productions littéraire respectives.
        L’un publie des pamphlets plutôt bien documentés et bien écrits, l’autre des livres érotiques dont même les gares ne veulent pas.
        La pauvrette n’est pas de taille, la profondeur du décolleté ne remplace pas celle de l’esprit.

    3. Pythagore

      « MS scandalisée »
      Ces gens devraient se faie greffer un sac en papier sur la bouche, il semble qu’au moindre petit truc, ils hyperventilent, c’est dangereux.

  19. Le Gnôme

    Le passe sanitaire n’est plus obligatoire pour les soignants du CHU de Martinique, devant la grève, le CHU a plié et le gouvernement aussi (source Le Figaro)

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Tous les CHU devraient faire pareil ! Rejoint par les routiers, les cheminots, les pompiers, les dockers et (rêvons un peu) les policiers.

    2. Mildred

      A noter que les quelques députés qui acceptent encore d’aller siéger à l’Assemblée Nationale n’ont jamais été soumis à l’obligation de présenter un pass sanitaire !

  20. baretous

    je pense qu’avec le pass réservé aux trois doses, ça va commencer à meugler sérieux. Je vois (un peu) des mecs commencer à tirer la gueule…j’espère une vague de cocus méchants et moi de pouffer..

    1. douar

      +1
      L’acceptation des trois doses va être un chouïa plus compliquée.
      Avec la curieuse impression de s’être fait avoir.

      Sinon, tout se passe comme prévu: lu dans mon canard local, les associations sportives constatent une désaffection des jeunes, le pire étant pour les sports de combat où les protocoles sanitaires sont délirants.
      J’ai reçu un mail d’une association sportive (athlé en extérieur !) qui pleure car elle ne trouve pas assez de bénévoles pour contrôler les pass.
      Bien fait pour vos g…

    2. Murps

      Pour moi la troisième dose c’est niet.
      J’ai choisi les deux premières parce que voilà, j’en avais envie, mais la troisième ne me parait pas crédible.
      Donc non, pas de troisième piquouze et le pass machin servira à allumer mon poêle – juste le poêle hein ? je reste correct contrairement à certains intervenants ici.

      Les seules fois ou j’ai utilisé mon pass cet été, c’était pour voir régulièrement quelqu’un à l’hôpital, et là, ça n’était pas négociable.
      Je descendrai dans la rue si on impose cette troisième injection.

      1. Pierre 82

        Ne nous méprenons pas: cette histoire de pass est destinée à embrouiller les gens, faire en sorte de créer deux type de citoyens. Ne tombons pas dans ce piège grossier d’affronter vax et non vax..
        Il me semble que dans ce blog, la plupart en avons conscience, mais malgré tout, ne vous sentez jamais obligé de justifier le fait de vous être fait vacciné. Il se fait que nous avons un certain nombre de connaissances remontés somme des coucous contre le pass, et dont un bonne partie est vaccinée, et se croient souvent obligé de justifier leur décision. Il n’y a pas de quoi. Que ce soit parce que leur état de santé justifie, ou pour pouvoir bosser, ou aller voir ses parents en EHPAD, ou même juste pour aller au restaurant, on s’en fiche.
        Le curé de notre paroisse, l’a fait également, alors qu’il y était farouchement opposé jusqu’il y a peu. Puis voyant la tournure que ça prenait, il s’est dit que sa place était auprès des malades, et qu’il se devait de ne mettre aucun frein à entrer partout où on l’attendait.
        Et puis, nous a-t-il expliqué, si Dieu choisit de me rappeler lui suite à une thrombose, c’est qu’il a ses raisons… et ça l’a fait rire.

        1. Murps

          Vous n’avez pas tort, mais, n’empêche que pour aller voir quelqu’un de votre famille très malade à l’hôpital, je me fous des conditions.
          Si il avait fallu me peindre en vert et hurler « Vive Greta ! » je l’aurais fait.
          C’est dire.
          Ceci dit je me suis fait vacciner parce que j’ai toujours voulu me faire vacciner, je suis même protégé contre l’hépatite B.
          C’est ce putain de pass qui me donne des boutons.

            1. Nemrod

              J’ajouterais que je voudrais pouvoir choisir.
              Je me vaccine contre la grippe tous les ans et suis à jour de tous mes vaccins.
              Mais je n’ai pas confiance dans ce putain de vaccin ARN ou les autres qui me fait produire un quantité pifométrique de proteïne spike dont personne ne connait les effets ni la distribution tissulaire…bordel !
              Et idem et encore plus pour mes enfants.
              Et je ne vous parle même pas de ses effets sur un ancien malade du Covid comme moi…personne en sait rien à part des menteurs.
              Il existe un vaccin à virus inactivé auquel je n’ai pas accès et si jamais je me le fais, je suis considéré comme non vacciné…avec cette ignominie de Pass
              Voilà, c’est un point de vue structuré et argumenté, il me semble.
              Qui l’a vu développé dans les Pravdas ?
              Ah oui c’est justement pour ça que ce sont des Pravdas.

              1. MCA

                @Nemrod

                J’ai lu récemment que les futurs vaccins contre la grippe seraient à ARN messager.

                Serez vous toujours partant avec un tel vaccin contre la grippe?

          1. Theo31

            La nationalité est un pass pour être fonctionnaire.

            Le permis est un pass pour conduire, aller à la chasse ou à la pêche. Et ça ne choque pas grand monde.

            Mais tous ces pass ont un point commun : ils sont imposés par les hommes de l’Etat et permettent de racketter la population.

            1. Nemrod

              Si moi.
              On s’est habitué peu à peu à ce rétrécissement et ce racket.
              Pour le Permis de Chasse ou de conduire on peut évoquer un principe sécuritaire…qui s’est effacé derrière le motif racket ou fichage…comme…quoi déjà ?
              Pour le Permis de Pêche…j’y vais sans depuis des années.
              Comme j’irais à la Chasse quand elle sera interdite.
              En me planquant…en étant l’ombre des ombres.

              1. Pierre 82

                Il a toujours été dit que les meilleurs garde-chasses seraient les braconniers eux-même. Et par les temps qui courent, la perspective de travailler pour ce type d’administration kafkaïenne qu’est devenue les Eaux et Forêts, ça ne risque pas de les attirer. Aux dires d’un ancien (un vieux ronchon, mais que j’aimais bien), on n’y trouvais plus que des trous du cul juste capable de rester devant leur ordinateur, mais incapables de reconnaître un chêne d’un hêtre…

                1. Nemrod

                  C’est vrai.
                  Je ne suis pas braconnier car pour l’instant je peux encore assouvir ma passion.
                  Si je voulais l’être ça me serait d’une simplicité enfantine.
                  Si je ne sélectionnais pas l’animal selon des critère d’éthique de chasseur, j’en ramènerais un à chaque sortie.
                  Même chose pour la pêche…si je ne m’attache qu’aux résultat, je pêche à la main, c’est imparable…faut savoir faire mais je sais faire.
                  Et ce sont pas les merdeux de l’ONC ( il y a des exceptions ) qui pourraient y faire grand chose…moi je connais le bois et pas eux…ils sont devant leur ordi.
                  En fait à peu prêt tout ce qui tient encore dans ce pays ne le doit que parce que les gens le veulent bien…
                  Que le Contrat non écrit soit violé et l’honnête homme devient délinquant.
                  C’est ce qui vient tout doucement.

                2. Aristarkke

                  « mais incapables de reconnaître un chêne d’un hêtre… »
                  Vous allez rire mais le partage de l’héritage de feu mon beau-père nous a attribué une partie de sa bibliothèque dans laquelle se trouvait un « vade-mecum du forestier » destiné aux personnels des Eaux et Forêts.
                  Pas récent car édité dans les années 70.
                  Et bien, aucune description autre que par texte des arbres et de leurs feuilles, pas même un dessin à la plume des caractéristiques visuelles des essences et de leurs feuilles (à l’époque, faire illustrer des livres avec de la couleur était compliqué et coûteux)…

                  1. Yanka

                    Le vocabulaire de la botanique est presque aussi précis que celui de l’héraldique. Ceux qui font des études forestières apprennent à reconnaître les arbres de toutes les manières, dont le bois brut (aspect, densité, odeur, etc.).

                    Puisqu’on en est à distinguer une essence de l’autre… Je suis bien incapable de confondre une feuille de hêtre et une de charme, mais je conçois qu’on puisse hésiter si on n’est pas devant l’arbre, en plus de n’y rien connaître. Il existe une phrase mnémotechnique : le charme d’Adam, c’est d’être à poil. En effet, la feuille du charme a des dents et celle du hêtre est frangée de poils.

    3. Higgins

      Ferait-on de l’huile en haut lieu : https:/ /brunobertez.com/2021/10/20/fin-de-la-gratuite-des-tests-la-defenseure-des-droits-sinquiete-dune-obligation-vaccinale-deguisee-cest-tout/

  21. Nemrod

    Ce que j’en vois, et je suis pas mal placé, c’est que les gens ronchonnent mais vont quand même faire la troisième dose.
    Bon pour l’instant ce sont des vieux et ils se sentent vulnérables.
    Pour les plus jeunes, il faudra réactiver la machine à trouille et la coercition.

    1. Deres

      Le nombre de troisième dose est assez limité (un peu plus de 50 000 par jour) et croit très lentement. C’est largement moins rapide que la primo-injection en janvier qui avait atteint les 100 000 en un mois. Pour les vieux et les gens vulnérables, il semblerait qu’il y ait un consensus scientifique que cette injection peut être intéressante en rapport au risque mais c’est une justification indirecte (sur le taux d’anticorps je crois). Néanmoins cela se tient car avoir les anticorps déjà à disposition dans le sang est plus efficace et rapide que d’avoir à les produire avec un système immunitaire diminué. C’est beaucoup moins vrai pour des personnes en pleine santé.

      1. Ours blanc

        Si le système immunitaire était si simple…. Vous noterez que le taux d’Ac ne reflètent pas complètement l’état immunitaire.

  22. Reddef

    Macron est toute sa clique ne serait rien sans les csp + cette bande de naze écolobobo qui a brûlé ses racines et se jette à corps perdu dans le nouveau monde pour garder son salaire , la classe ouvrière fait la gueule mais se vaccine pour travailler et continuer à vivre

    1. Berdol

      Lisez les premières pages de « L’argent » de Charles Peguy et vous y lirez un exposé de ce que vous venez d’écrire en trois lignes. Le bonheur bourgeois, l’idéal bourgeois, c’est ce qui tuera, a tué plutôt, la France…
      Peguy n’est pas un polémiste, ce qu’il écrit est plus puissant, plus attristant que tout ce qu’on peut lire ici ou là . Peguy est mort en 1914. s’il voyait notre monde d’aujourd’hui, j’aimerais lire ce qu’il en dirait. Mais il l’a déjà écrit…
      Quoi qu’il en soit, c’est une lecture à recommander en cette période d’affaissement de l’esprit.

  23. Nemrod

    Winter is coming comme dit H16 et nous allons bientôt voir ce que valent les vaccins.
    20 Octobre 2020 au Royaume Uni : pas de vaccinés et 241 morts
    19 Octobre 2021 au Royaume Uni : 70 pour cent de vaccinés et 223 morts.
    En restant basique.
    Donc à suivre…mais il est possible comme déjà dit que la diminution de la mortalité de la vague « indienne » attribuée au vaccin ou à la moindre virulence soit due à l’effet du climat, et oui c’était l’Eté …tout simplement et vieux comme le monde…et les virus.

    1. Dr Slump

      Moi je ne comprends plus rien à ces histoires de contagion, asymptomatique ou non, vacciné ou non, le flot de contradictions a été efficace sur moi, et je ne m’y retrouve plus.
      Ca paraît évident qu’on ne peut pas être contagieux si on n’est pas malade, mais quid de la phase d’incubation? Et d’un autre côté, si on ne peut pas être contagieux quand on n’a pas de symptômes déclarés, comment un vacciné imprudent pourrait-il être vecteur de contamination, à moins d’être malade?

      1. Nemrod

        J’ai vu une flopée de vaccinées avoir des infections pouvant faire penser à un Covid depuis 3 semaines et très peu ont été testés et très peu envisageaient que ça en soit un.
        La règle de base étant d’être prudent et de s’isoler quand on est malade…qui est valable pour toutes les maladies contagieuses a elle aussi été noyée dans le flot de débilités contradictoires et de procédures systématiques donc sans valeur.

      2. Deres

        L’idée que la vaccination empêchait la transmission vers autrui était totalement hypothétique. Aucune des études d’efficacité des vaccins n’en parlait et ne vérifiait cela. Elles se concentrait uniquement sur le nombre d’infections et de morts pour en tirer des taux de protection. C’était juste un argument politique pour étendre la vaccination à l’ensemble de la population sans tenir compte du rapport de risque entre le COVID et les effets secondaires. Et l’expérience in vivo a prouvé que ce n’était pas vrai.

        En fait, il y a une période de prolifération (dite asymptomatique) ou le COVID est présent en quantité dans l’organisme amis est encore sous contrôle avant d’être « maitrisé » et éliminé par le système immunitaire. Dans cette période, on peut envoyer du virus autour de soi même si c’est à des concentrations plus faible que quand on est vraiment malade. La vaccin doit justement augmenter le nombre de cas asymptomatiques puisque l’organisme réagit plus vivement.

        1. Nemrod

          Une étude faîte à Wuhan en Novembre 2020 montrait l’insignifiance des asymptomatiques dans la dynamique épidémique.
          Assez peu reprise…comme c’est curieux.
          En fait non.
          Le noeud de l’intoxication Covid et de tout le volet contrôle des populations vient de là : considérer toute personne comme dangereuse.
          Sans ça pas de confinement, pas de Couvre feu, pas de Pass, pas d’obligation vaccinale, pas de marché fabuleux des PCR et test antigéniques…
          En plus de cacher l’existence de traitement même imparfaits.

          1. Berdol

            Dans les echos ce matin : 12000 officines ont vendus vaccins et tests et se sont partagé 1.6 milliards d’Euro. Compte tenu des liens entre Arnault et le mignon poudré, l’info doit être juste, voire minorée…

                1. Nemrod

                  Non.
                  Les vaccins c’est rémunéré comme une prestation…les officine ne les achète pas pour les revendre puisqu’on leur livre gratos.
                  Les tests c’est différent, elles les achète puis facture à la sécu une prestation
                  Sais pas combien vu que je fais ni l’un ni l’autre.
                  J’ai perdu du fric mais je m’en fout un peu.

  24. Susu

    Légèrement HS : l’ancienne compagne du ministre de la santé vient de connaître le sentiment d’insécurité à Paris
    https:/ /actu17.fr/paris-une-deputee-et-son-compagnon-agresses-et-depouilles-en-pleine-rue/

        1. Higgins

          Ces trois appareils sont rentrés en 1988 pour les deux premiers suite au crash d’un Puma du GLAM en 1986, le suivant en 1992-1993. Excellents appareils au demeurant qui commencent à vieillir.

      1. Dr Slump

        Se balader avec de l’argent et des montres de luxe au milieu de tout ces pauvres, migrants drogués exploités par les riches, c’est de la provocation, ils l’ont bien cherché non ?

      2. MissKat

        c’était peut être une passe à 2000 boules?
        ça rapporte plus que de se battre pour les libertés des français !

        ok je sors
        cette pouffe m’insupporte

          1. Pheldge

            je cite : « l’héroïne, assez confidentielle sur la Ville rose bien qu’un réseau soit tombé tout récemment, se vendait à 45 euros le gramme. Quant à la cocaïne, elle demeure un produit de luxe pour qui veut se défoncer : 68 euros en moyenne le gramme » donc avec 2000 € ça te fait 40 g voire plus parce que tu dois avoir le prix de demi gros … 😉
            et y’a de quoi tenir un bon mois et demi pour un toxico accro !

            1. Pheldge

              zut la source :
              actu.fr/occitanie/toulouse_31555/cocaine-heroine-ecstasy-cannabis-un-observatoire-devoile-le-prix-de-la-drogue-dans-les-rues-de-toulouse_38089684.html

        1. durru

          Certains commentateurs semblaient être au courant des prix, son argent de poche pouvait lui permettre d’avoir jusqu’à 25g de farine.

      3. Higgins

        Imaginons un instant que Z., dont je rappelle que je ne suis pas un fan, se fasse dérober 2000 euros en liquide suite à une agression dans la rue ??? Je n’ose imaginer les réactions indignées le lendemain dans les médias. Quant au citoyen lambda, je le devine soumis dès lors à une inquisition maladive. Car il est bien connu que beaucoup de gens se promènent avec 2000 euros en liquide sur eux le soir (sauf les smicards et les gueux bien entendu).

        1. Pierre 82

          Je ne pense pas que Z soit du style à se balader avec 2000 balles en poche. Quand vous avez une somme pareille, c’est que vous avez l’intention d’acheter un truc qu’on ne peut pas acheter avec une carte bleue… je ne veux même pas savoir ce que ça pourrait être.
          D’ailleurs, si mes souvenirs sont bons, ces mêmes députés ont fait passer des lois pour interdire tout achat en cash au delà de 1000 euros.
          Pour moi, cette histoire démontre une fois de plus à quel point ces « élites » se sentent dans l’impunité la plus totale. Comme je suppose que ces 2000 balles n’étaient pas destinées à donner un pourboire aux gueux qui les servent dans leurs restos, la moindre des précautions de base aurait été de ne pas faire état de ce pognon ni à la gendarmerie, ni surtout à la presse.
          Et c’est quand on se croit dans l’impunité la plus totale qu’on accumule les conneries. J’attends celle de trop.

          On a atteint un tel point bas dans la moralité de nos députés que ça semble de plus en plus surréaliste, voire irréel. Ils n’essaient même plus, comme dans d’autres institutions, de sauver les apparences et de donner le change de temps en temps, comme les sénateurs, sans doute parce qu’ils sont plus âgés.

          1. Pythagore

            Surtout que Z, depuis son léger désammour publique pour la chose islammo-gauchiste, a des gardes du corps. Les chances qu’il se fasse dérober son sac à main sont plus faibles.

          2. Husskarl

            Faut pas non plus tomber dans la paranoia, personne ne vous empeche de vous balader vous aussi avec 2 ou 3000€…
            Ca montre juste leur déconnexion du monde, mais c’est tout, ça ne prouve pas qu’ils voulaient acheter qqch d’illégal

              1. durru

                Elle voulait juste récupérer son argent de poche, Pierre… Pour elle, c’est pas grand chose, mais ça devrait être un montant important pour ceux qui les ont volés, elle peut pas laisser passer ça comme ça.
                Je méprise à un tel point ces gens qui ne sont pas capables de réfléchir pour eux-mêmes et prétendent vouloir réfléchir à notre place, vous ne pouvez pas imaginer…

                1. Pierre 82

                  Quoi qu’il en soit, ce sont bien les mêmes qui dénient aux citoyens le droit d’acheter en cash pour plus de 1000 balles, et qui se baladent avec 2 fois cette somme sur eux.
                  Quand on interdit un truc, le minimum serait que celui qui me l’interdit ne le fasse pas. Mais je crains que cette attitude ne soit même plus relevée par personne, tant les Français ont intériorisé le fait que ceux qui décident des lois sont au-dessus d’elles.
                  Je me fiche de ce qu’elle voulait en faire, mais alors qu’elle arrête de m’interdire de faire ce que je veux de mon pognon, et sous quelle forme je désire acheter.
                  Même dans l’optique où ce qu’elle achète est parfaitement légal, (ce n’est pas le sens principal de mon propos) si elle veut payer un repas à ses copains pour 1500 balles et le payer en cash ne me regarde pas, mais alors qu’elle ne m’interdise pas de faire pareil.

                    1. Pheldge

                      @ Pythagore : mais qu’est-ce que c’est que cette réputation que vous me faisez ? je ne suis qu’un humble et doux sauvage des isles, heureusement marié, et modeste grand père, voyons … 😉

                    1. Pierre 82

                      J’ai envie de répondre comme Jean-Marie Bigard dans son sketch de la chauve-soirs: « Admettons… »

                      Je ne leur demande ni justification, ni même de se soumettre à leurs règlementations stupides. Juste qu’ils les enlèvent. On peut rêver…

                2. Pheldge

                  tu ne serais pas en train de suggérer un remboursement quelconque, genre cagnotte leetchi des fois ? parce que si tu te sens d’humeur généreuse, je t’envoie mes coordonnées pour un mandat WU 😉

            1. Higgins

              Généralement, ce sont plutôt des dealers qui se promènent avec de telles sommes sur eux. Comme dirait l’autre, ça devrait interpeller quelque part au niveau du vécu.

              1. Nemrod

                Des malfrats, des dealers ou des putes.
                Quelques honnêtes citoyens qui veulent payer un truc au black …ce qui en fait des truands dangereux sur le champ.
                En général ceux là ne se promènent pas au resto avec.
                Et donc des « représentants du peuple ».

                1. durru

                  Dans le contexte où tu ne peux pas payer plus de 1000€ cash de façon légale, c’est très discutable.
                  2k€ dans l’absolu c’est pas grand chose, mais les avoir en liquide un soir en sortant du café, c’est pas pareil.

                2. Citoyen

                  Exact, MCA. Avoir de la fraiche sur soi est normal. Surtout dans ce pays, vu ce qu’il est devenu … Ce sont juste des gens prévoyants … Par contre il est judicieux d’éviter de le faire savoir …

              2. MissKat

                Ou alors c’est un pot de vin
                ou alors ils savent qu’il va y avoir un blackout internet et blocage des banques et ils ont prévu
                Ou alors c’est une poule de luxe qui se fait payer en cash pour une soirée escort
                Ou alors elle fait ses travaux de peinture au black
                Lol

            2. Roanna

              C’est comme pour le vaccin, quels sont les risques et quels sont les avantages.
              Vaut-il mieux laisser son flouz chez soi au risque de se le faire voler lors d’un cambriolage ou le transporter avec soi.
              Probablement que la 2ème solution est la plus sûre mais elle n’a pas eu de chance, elle est tombée sur un connaisseur.

    1. MissKat

      certains disent que c’est bien fait pour elle…
      Et en plus c’est l’ex de Véran …

      Hier soir, la très médiatique Coralie Dubost a été victime d’une agression en sortant d’un café à Paris. Cela ne serait pas arrivé si la députée avait assisté au débat parlementaire sur le prolongement du pass sanitaire, mandat qui lui assure une indemnité de 7.240€ bruts/mois

      https:/ /twitter.com/Carene1984/status/1450881302442520576

        1. MissKat

          Eh oui la dame sortait d’un lieu pacifié et multi-usage surement

          la novlangue hidalgienne
          https:/ /twitter.com/MaximeLledo/status/1450822182406402059/photo/1

      1. PG

        Les commentaires du tweet sont saignants à souhait.
        Personne n’est dupe de ce système. Ce qui se passe, c’est la mécanique de toutes les dictatures du tiers monde : l’état (sans majuscule) s’occupe de piller le pays et les citoyens (les gens qui habitent là plutôt) s’occupent de survivre. C’est tout.
        Ah, et aucune des deux parties ne parle à l’autre.

    2. PG

      « Les voleurs portent des coups à Stanislas avant d’étrangler le couple. (…) Les victimes ont contacté la police. Les fonctionnaires, rapidement sur les lieux, ont constaté qu’elles n’étaient pas blessées »

      Du travail à la dégoute quoi. Même ça ils bâclent.

  25. MCA

    Etonnant non?

    https:/ /www.msn.com/fr-fr/actualite/france/la-prolongation-du-pass-sanitaire-jusqu-%C3%A0-l-%C3%A9t%C3%A9-prochain-vot%C3%A9e-d-extr%C3%AAme-justesse-%C3%A0-l-assembl%C3%A9e/ar-AAPLUZ2?ocid=msedgdhp&pc=U531

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Dans le collège de ma fille, deux professeurs enceintes ont perdu leur enfant in utero. A ce stade, un accident est déjà rare, mais deux ! Et cela se produit l’année de la vaccination.
      Evidemment, aucun médecin ne sera assez fou pour poser le diagnostic, il serait radié sur le champ. En régime soviétique on ne conteste pas impunément la vérité officielle. D’autant plus que le pouvoir sait qu’il ment et que son mensonge tue.

      1. Nemrod

        Il faudra un signal significatif pour que ça sorte.
        De l’ordre de plus 20 pour cent de fausses couches .
        Et encore.
        Je ne pense pas qu’on en soit là, enfin j’espère…
        J’espère aussi que les femmes enceintes ont eu l’intelligence d’attendre l’accouchement pour se vacciner
        A ce point de peur et de verrouillage malheur à celui qui sonnerait le Tocsin.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Selon le courrier des stratèges, le seul vaccin Pfizer est responsable de plus de 900 morts recensés.
          cf
          https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/10/20/veran-parjure-ces-plus-de-900-morts-du-vaccin-denombres-par-lansm/

          Le gouvernement est parfaitement au courant et continue tout de même. Donc oui, ce sont des assassins, et à grande échelle.

  26. Mo’ Truckin’

    Cette nuit, l’Assemblée Nationale a voté en première lecture, et en catimini, un amendement autorisant les directeurs d’école à connaître le statut virologique de leurs élèves !!!
    Quid du secret médical ?
    À l’agonie, manifestement.
    (source : chaine d’info)

    1. Nemrod

      Le secret quoi ?
      Vous retardez mon pauvre ami.
      Plus de secrets dans le Nouveau Monde.
      Enfin pour la plèbe.

      Le résultat de tout ça est que le patient cachera des choses à ses médecins.
      Depuis l’Antiquité on a compris que la confiance est essentielle pour bien soigner.
      Mais nos petits marquis modernes sont bien plus malins.

      1. Deres

        Le secret c’est le contenu exact du conseil de défense hebdomadaire. le peuple ne doit plus savoir ce que font ses dirigeants, juste ce qu’il veut bien leur révéler.

        1. TiKamthi

          Parce qu’il le savait avant?
          Un peu de réalisme, que diable!
          Cela a toujours été comme cela mais maintenant les yeux fermés s’ouvrent!
          Quand aux votes de nuit avec quelques pékins, cela existe depuis toujours.
          Pour eux, le peuple est trop con, trop stupide pour comprendre et c’est mieux comme cela!
          La preuve, il continue de voter et de se faire avoir à chaque fois!
          Mais, il se dit après les élections et les déceptions: la prochaine fois, j’élirai celui qui va tout arranger! On y croit, hein!
          et on repart pour un tour.
          et Roulez Manège!

          1. MCA

            Oui pour le constat à ceci près, on ne choisit pas le système dans lequel on naît et le seul moyen toléré que nous ayons de marquer notre désapprobation est d’aller à la pêche le jour du vote.

            Ce n’est pas comme cela que les choses peuvent changer, à supposer qu’on le veuille.

    2. Mildred

      l’Assemblée Nationale a voté cette nuit la prolongation du pass sanitaire jusqu’en juillet 2022 par : 135 voix pour et 125 voix contre.
      Aux dernières nouvelles l’AN comptait 577 députés.
      Le citoyen a-t-il le droit de savoir qui sont ces 317 députés grassement payés à ne rien foutre, avec l’argent de nos impôts ?

      1. Pythagore

        Ils sont pour le vote obligatoire….. pour le citoyen hein, qui ne va plus voter le mécréant. Pas pour le député, qui ne va pas voter non plus. Snif snif tous ces larmoyeux qui s’attristent du désintérêt pour élire ces saintetés à la gamelle députatoire.

        1. Aristarkke

          Le député est payé pour aller voter tandis que le citoyen paye pour aller voter bon ça change pas grand-chose parce que de toute façon il est marron à la fin, ledit citoyen

        2. bob razovski

          de la même manière qu’ils sont pour le pass obligatoire pour le citoyen, mais surtout pas pour eux, ça serait une atteinte à la démocratie.

          1. Aristarkke

            En fait les députés doivent bien avoir le Pass sanitaire parce que sinon, comment feraient-ils dans la vie courante puisque ils seraient privés de restaurant. Ô scandale!!!

  27. Laurent569

    Le passe est comme un potage minestrone, on y met un peu ce que l’on veut. C’en est définitivement fini de la liberté. Après le sanitaire, ce sera le climatique, l’alimentaire, l’état de santé (hors covid), etc, etc… En Belgique, le corona safe ticket sera obligatoire, en région wallone, à compter du 1er novembre grâce à cette crapule de Di Rupo. Le monde est fou dans sa tête.

  28. Simon C-T

    Hier Zemmour est passé sur Thinkerview : Où va la France ? https:/ /www.youtube.com/watch?v=61AN7Vf4RSs. Beaucoup de provocations puériles de la part du « journaliste » lors de cet interrogatoire. La tonalité agressive de ses questions et multiples digressions est un excellent révélateur de son idéologie gauchiste. On s’en tape de savoir si Z est vacciné ou pas, en revanche aucune question concernant la liberté et le pass sanitaire.

          1. bob razovski

            C’est moins une question de gauchisme que de conformisme et d’obéissance. J’ai commencé à gratter le vernis… ça n’a pas plu. Fin de l’histoire 😉

      1. Dr Slump

        C’est possible d’être journaliste de droite, mais il ne faut pas espérer faire carrière dans le mainstream. Seulement dans les médias parallèles, et encore, la doxa bien-pensante reste suspendue au-dessus de votre tête comme une épée de Damoclès, parce que les risques de dérapage extrêmiss’ sont importants, bien sûr.

        1. Yanka

          Y a quand même quelques journalistes bien de droite et revendiqués au Figaro, dont Ivan Rioufol, à Valeurs Actuelles, Chez Causeur, sur Cnews et désormais sur Europe 1.

      1. Higgins

        Ça se devine vu les questions obsessionnelles qui reviennent sans cesse (et qui montre que l’interviewer n’a pas un niveau de culture générale très élevé). Mais ce genre d’interview est globalement plus intéressant car l’interviewé n’est pas censuré. Il dit ce qu’il estime devoir dire et il y a nettement moins de langue de bois.

        1. Mo’ Truckin’

          Major,
          Bertrand P. (le nom complet est facilement trouvable sur la toile), alias Sky, n’est peut-être pas ce qu’il prétend être.
          En plus, on peut voir sa bouille avec Lavrov, lors d’une invitation officielle du ministère des affaires étrangères russe il y a quelques années (ce jour-là, Berruyer était aussi présent).

        2. P&C

          Je ne pense pas, les autres interview montrent plutôt un mec loin d’être con. Notamment en info (si je me souviens, c’est un ancien hackeur).
          Je pense que son tropisme de gauche (on avait vu un jeu similaire lorsqu’il avait reçu Obertone) et à une volonté de déstabiliser pour que l’adversaire montre son jeu.

        3. bob razovski

          Je plussoie le major, l’interviewer a au moins la décence de laisser ses invités parler (quitte à « aller pisser », lors de l’itv d’Obertone 😉 )

        4. Opale

          Sur Livre Noir il n’y a pas de censure non plus mais ce ne sont pas des gauchistes, et l’interviewer est bien plus cultivé que le neuneu de Thinkerview…

      2. Malancourt

        Patron, vous n’aviez pas fait un peu de pub pour cette chaîne à ses débuts? C’est ce qui m’avait incité à m’abonner, abonnement résilié depuis longtemps.

          1. Malancourt

            Oui bien sûr, j’ai même regardé plusieurs fois celles d’Artem Stunnenikov de l’ambassade de Russie. En comparaison la plupart de nos politiques sont des nains.

    1. bob razovski

      Il avait aussi été prolixe en provocs puériles lorsqu’il avait reçu Obertone.
      Inutile de dire qu’Obertone été très bon, calme et factuel, et est ressorti vainqueur de cette joute oratoire.

    2. Yanka

      Sky n’est pas journaliste, mais un « hacker » pas mal imbu de lui-même. Au début, c’était chouette, Thinkerview, On y voyait des gars rares dans les médias. Puis Sky a commencé à ironiser et à asticoter ses invités qu’ils n’aimaient pas. Il est même parti pisser pendant son interview d’Obertone. Il faut dire qu’il est aiguillonné par sa « communauté » qui fait aussi du fact-checking en direct. Quand il propose aux internautes de suggérer des noms d’invités, je propose parfois des : Bugs Bunny, Elmer, Daffy Duck, Road Runner, Wile E. Coyote…

    3. Opale

      Je rajouterais le ton condescendant.
      « Vous ne connaissez pas Game of Thrones ? […] c’est important pour connaître la mémétique et prendre la température de la population… »
      Affligeant d’ego surdimensionné.

  29. Higgins

    HS mais un nouveau scandale : https:/ /www.lafinancepourtous.com/2018/10/22/lenorme-fraude-fiscale-des-cumex-files/

    https:/ /www.lemonde.fr/cumex-files/article/2018/10/29/cumex-files-une-plainte-deposee-au-parquet-national-financier_5376315_5369767.html

    1. Higgins