Youpi, l’argent des autres coule à flots !

Voilà : maintenant qu’Emmanuel Macron est triomphalement réélu grâce à sa grande popularité (voire sa plasticité), la plupart des problèmes se sont envolés et tout va mieux. En fait, ça va mieux que bien, ça va même du feu de dieu et on peut déjà le voir dans les chiffres qui paraissent – commodément – après cette phase électorale un tantinet fébrile.

Ainsi, selon une première estimation publiée ce vendredi par l’Insee, la France affiche une insolente croissance nulle (oui, 0%) bien inférieure à ses précédentes prévisions (déjà pas très fofolle de 0,3%). Pour l’institut de statistiques nationales, ce résultat flamboyant provient essentiellement du fait d’un recul de la consommation des ménages sur un fond d’inflation qui commence à se remarquer, tout en poussant un peu l’idée que la guerre en Ukraine aurait un impact sur la production française parce que parce que bon voilà. Au passage, on ne pourra s’empêcher de noter le timing diabolique de cette découverte statistique, quelques jours après les élections et quelques jours avant les revalorisations indispensables du premier mai.

Mais la conclusion ne peut guère être plus évidente : malgré la puissance intellectuelle inénarrable de toute la brochette de génies gouvernementaux qui ont sévit ces vingt-quatre derniers mois, il n’a pas été possible de concrétiser la reprise de croissance de l’année dernière qui s’établissait – on s’en souvient- à 7%. Certains esprits chafouins rappelleront que ce chiffre n’était d’autant plus imposant que parce qu’après l’abyssale récession de 2020 de 8%…

Du reste, les plus taquins noteront qu’un 7% de croissance ne peut donc compenser le trou de 8% observé auparavant. Très clairement, la France est loin d’avoir rattrapé son retard et s’il avait un peu de conscience professionnelle, Bruno Le Maire, l’actuel responsable de cette contre-performance historique, brouterait ses gonades en salades ; heureusement hontectomisé très jeune, il n’aura aucun scrupule à ses les gratouiller langoureusement en pensant à sa superbe intelligence hors-norme dont il afflige la République depuis un moment. Le remaniement ministériel nous en débarrassera peut-être momentanément même si la politique française rend assez peu optimiste en la matière.

Parce qu’en réalité, ce chiffre est assez catastrophique quand on l’analyse un peu : l’INSEE indique ainsi que ce résultat s’explique par une baisse notoire de la consommation des ménages, ménages qui comprennent – et pas tous de façon confuse, loin s’en faut – qu’il va y avoir quelques petits moments tendus dans les prochains mois. En chiffres, cette baisse est de 2.5% pour la consommation alimentaire et de 1.6% pour la consommation d’énergie devenue progressivement inabordable grâces aux fines manœuvres gouvernementales et européennes dont on se demande si le but n’était pas justement d’arriver exactement à ce résultat.

Si c’est le cas, on ne peut qu’applaudir : la décroissance verte est « en marche » et à ce rythme, le prochain hiver sera frisquet dans les foyers français.

Parallèlement à cette croissance flamboyante atone, on ne peut s’empêcher de noter quelques petits signes pas forcément positifs qui imposeraient normalement une certaine sobriété en matière de dépenses et de grands plans publics à moyen et long termes.

Ainsi, le croisement des taux courts et longs n’a qu’assez rarement indiqué une solide bonne santé de l’économie, de même que l’actuelle remontée des taux d’emprunt, notamment de l’OAT à 10 ans français, et en tout logique, de celle des taux immobiliers.

On pourra se réjouir (rapidement) de la disparition de l’aberrante dette à taux négatifs tout en conservant à l’esprit que ceci signifie un renchérissement assez marqué de cette dette pour l’État français.

Tout concourt donc à se demander si l’avenir n’est pas un peu plus rocailleux que prévu pour Macron et sa fine équipe. Et alors que cette tendance pointe clairement sur une période de tracas qui nécessiterait des finances publiques tenues au cordeau… l’État français choisit, en toute décontraction, d’ouvrir à nouveau les vannes d’argent des autres : le premier mai est donc l’occasion de « revaloriser » des trucs et des machins grâce aux efforts des Français, ce qui fait toujours une excellente politique mais ne remplit pas les ventres.

En effet, dans une économie où quasiment tout est planifié et décidé d’en haut par des instances gouvernementales bénéficiant de la science infuse et d’un historique de réussite assez phénoménal, il a donc été décidé que – notamment – le SMIC augmenterait de 34€ par mois. C’est, à peu près, le reflet d’une inflation finement calculée à 2.65%, et c’est bien évidemment du gros n’importe quoi de compétition non seulement parce que le niveau de salaire dont il est question concerne les classes les plus modestes du pays, que le principal de leur consommation s’établit dans le logement, la nourriture et l’énergie et que l’inflation dans ces trois domaine est largement supérieure à ces 2.65% rikikis, essentiellement bidouillés calculés pour rassurer le bon peuple. Et toujours dans ce pur exercice de style politique, notons l’augmentation des allocations familiales, du RSA et d’autres aides sociales, toujours en prétextant un rapport avec une inflation largement amoindrie par les petits calculs de l’INSEE sur des bases discutables.

En réalité, tout ceci est un marché de dupe : il est évident que ces augmentations ne sont, au niveau des individus qui en bénéficient, que des aumônes au bord de l’insulte.

D’un autre côté, pour ces Français qui les financent (que ce soit via les impôts et les cotisations ou via la TVA sur des prix en hausse carabinée), l’augmentation des coûts de l’État devient insupportable, et le pompon est décroché lorsqu’on se rappelle que ceux qui financent ces distributions de pognon gratuit des autres sont à peu près ceux qui le reçoivent, le différentiel (il y en a toujours un) allant dans les trop nombreuses tubulures chromées de l’appareil administratif d’état et ses innombrables bénéficiaires, d’autant plus innombrables que certains, pour vivre heureux et la panse dodue, vivent bien cachés.

Tout ceci ne peut conduire qu’à accentuer l’explosion actuelle des dettes publiques : en France, d’une façon ou d’une autre, chaque Français vit dans une fiction intenable ou il est au crochet de tous les autres et à la façon des Dupond et Dupont dans Tintin et sa fusée lunaire, tous estiment qu’en se tenant fermement les uns aux autres, ils éviteront une chute douloureuse.

On comprend bien que ce système ne pourra plus tenir très longtemps.

Mais comme aucun politicien, aucun parti, aucun programme ne l’évoque… Plus dure sera la chute.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires254

  1. Aristarkke

    « qu’Emmanuel Macron est triomphalement réélu grâce à sa grande popularité (voire sa plasticité »
    Il affirme-sans rire- qu’il a été réélu par la grâce de son programme… Lequel? Si quelqu’un l’a lu ?

    1. Calvin

      Ce qui était un projet il y a cinq ans a fortement mûri (ou pourri) et nous sert maintenant de feuille de route.
      C’était en marche vers le projet, maintenant, on court vers (Vert ?) notre perte (dette ?).

  2. Aristarkke

    A propos d’inflation, le dernier IRL est établi à +2,48% après de longues périodes où il fallait trois ans cumulés pour pareil résultat. Gageons qu’il va y avoir bientôt un nouvel indice pour lisser ces pentes s’annonçant désastreuses…

    1. Pythagore

      Ma plaquette de beurre préférée passée de 2,50 à 3,50. Du coup, j’ai pris celle d’à côté à 1,50. Y’aura encore du beurre dans mes épinards mais bcp moins ds celui du producteur, et tt ceci profitera aux discounters, qu’on nous dit pourtant que c’est le temple de la mal-bouf.

      1. Nemrod

        Ah oui.
        Ça c’est une certitude.
        C’est ce que je prévois pour mon activité.
        Nous ne pouvons pas nous aligner a la baisse compte tenu de nos volumes.
        Les discounters vont progresser.

      2. Yanka

        J’ai acheté un beurre fermier local (250 g) pour 3,70€. C’est acceptable pour mon niveau de fortune, surtout que le beurre ne va que sur mon pain (fait maison) sous la condition de fromage. Pour la cuisine, c’est huile (tournesol, olive) avec parfois de la margarine. Je serais plus pour moins de bouffe que pour la malbouffe.

  3. Stéphane B

    Merci Major, je prends plus soin maintenant d’aller lire B.Bertez. le billet de ce jour se confond avec ses analyses.
    Il reste la question fondamentale: quand la bulle éclatera-t-elle ? D’ici quand en est une autre ?

    1. Higgins

      Merci. Cet article, bien que HS par rapport au sujet du jour, est à lire : https:/ /brunobertez.com/2022/05/01/une-interview-que-vous-avez-encore-le-temps-de-lire-ce-week-end-tous-les-dessous-de-lukraine-un-espion-parle-nhesitez-pas-a-faire-circuler/comment-page-1/?unapproved=26120&moderation-hash=4ff15df5b96959ae0ef543bbdacb65b4#comment-26120

  4. Mildred

    J’ajouterai que pour que monsieur Le Maire puisse brouter ses gonades, encore faudrait-il qu’il en eût, ce qui n’est pas démontré.

    1. Ba

      Non, je ne pense pas que c’est une femme. J’ai vu une pomme d’adam. En plus il mesure plus d’1,90m ce qu’on peut vérifier dans une photo où il est avec d’autres personnes. On note effectivement un index plus long que l’annulaire mais c’est très insuffisant.
      Je n’ai pas vu non plus plusieurs Bruno : il n’y a qu’un seul Bruno d’après mes recherches photographiques (rappel : il faut vérifier l’empreinte de l’oreille qui doit toujours être identique, et concernant Bruno il a des en plus des points durs uniques sur le visage).

        1. Ba

          C’est pas moi qui fait du trollage déjanté, c’est les élites.

          Et c’est vrai que cette histoire de trans ça fait marrer au début. Idem avec les personnes publiques incarnées par plusieurs personnes (ok c’est infiniment plus rare que les trans).
          Mais en fait quand on avance dans le terrier du lapin c’est de moins en moins drôle.
          Si vous saviez le nombre de personnes connues qui sont des trans et vous ne le savez pas…

          1. Pheldge

            j’ai toujours eu des soupçons au sujet de Teddy Riner, le judoka, ayez vous des informations à son sujet ? et puis Céline Dion : elle a trop de puissance vocale – comme Edith Piaf en son temps qui d’ailleurs fut l’amant de Cocteau avec Jean Marais -. et comment ne pas évoquer Charles Pasqua, qui était le jumeau de Golda Meir ? vous avez raison, il sont partout, il y en a même ici, j’ai des noms, mais je me tairai, par prudence …

      1. Jusnaturaliste

        @ Ba

        Quand vous dites que c’est un trans parce qu’il a une barbe irrégulière, alors que ce n’est absolument pas significatif, c’est du trollage déjanté. Avec de tels critères, vous pouvez effectivement voir des trans partout.

        Je suis par contre enchanté de savoir qu’il n’y a qu’un seul Bruno Le Maire, c’est d’ailleurs déjà beaucoup trop.

        1. Yanka

          « Je suis par contre enchanté de savoir qu’il n’y a qu’un seul Bruno Le Maire »

          Au temps de l’intrication quantique, un objet unique peut, sans changer de nature, être ici et là-bas, sans être pour autant divisé ou double, donc attention ! Si ça tombe, je, vous, Ba, sommes THE Bruno Le Maire !

  5. Jacques Huse de Royaumont

    Le billet de l’IDL de ce jour va dans le même sens.
    Macron a voulu être réélu, grand bien lui fasse. Maintenant il va devoir faire face au merdier qu’il a contribué à créer.

  6. Rick Enbacker

    https:/ /www.francebleu.fr/infos/societe/accueil-refugies-ukraine-1650893301

    Bel exemple de mentalité française : je suis solidaire mais avec l’argent des autres

    1. Pierre 82

      Remarquable. Bon, un esprit mal tourné pourrait ironiser sur le fait qu’il a la chance de pouvoir encore héberger une dame et ses deux filles.

      Ce côté « je veux bien aider les gens, mais il faut que vous me donniez du pognon en échange » est très caractéristique qu gauchiste de base.

  7. Nemrod

    J’imagine que ces calculs de croissance sont effectués hors inflation.
    Enfin j’espère.
    De toute façon l’inflation officielle est notoirement sous estimée…enfin sauf par la classe jacassante.

  8. Gerldam

    Ce qui est effarant, c’est que ces crétins d’européens ne se rendent pas compte du fait que ce qui leur arrive est uniquement le résultat de décisions aussi stupides que contre-productives de leurs dirigeants.
    La Russie a toujours été un fournisseur très fiable de produits pétroliers. Les contrats ont toujours été respectés, du moins tant que les clients respectaient leur fournisseur. Quand on n’en a qu’un, c’est toujours une bonne idée de cajoler son fournisseur.
    Au lieu de cette attitude raisonable, les clients volent leur fournisseur.
    Et ils s’étonnent (ou du moins font semblant) que ce dernier mette quelques petites consditions à ses furnitures!
    CEEF.

    1. Berdol

      Ces cons lui ont piqué 300 milliards plus les biens persos des Oligarques (cela ne semble pas faire pleurer Poutine qui a rappelé auxdits oligarques qu’il était plus sûr d’investir en Russie…) Poutine envisage de nationaliser les participations des entreprises européennes dans l’industrie russe, plus leurs biens divers pour un total évalué de 500 milliards … Les oligarques français qui ont tous voté comme un seul con pour le mignon poudré vont pour une fois être cocu comme devant. Se faire taper dans la lune semble être un plaisir largement partagé en Europe occidentale, l’œil de Gabès si prisé des légionnaires a fait des émules !

      1. Grosminet

        Mouai, sauf que s’il y a nationalisation dans un sens, il y aura vraisemblablement nationalisation dans l’autre, pas sûr que la Russie en sorte gagnante…

        1. pabizou

          Ceux qui ont essayé avec les gazoducs, ben y zon eu des problèmes… Yapu de gaz dans le tuyau, bon, c’est pas grave puisqu’il y a toujours de l’eau dans le gaz…

            1. pabizou

              Ouais, industries lourdes qui ont besoin des matières 1éres russes pour fonctionner . Croyez vous que les russes seraient assez cons pour ne pas fermer les robinets alors que la demande explosera partout ailleurs qu’en occident . Il faut être très con pour détruire la confiance et aller jusqu’à sanctionner un pays qui n’est pas tenu par la barbichette étant autonome dans les domaines essentiels, surtout si on ne l’est pas soi-même . Van der La hyène pourra bien hurler à la mort tant qu’elle voudra, ce n’est pas elle qui tient le bâton .

                1. pabizou

                  A part assumer l’entretien, si le bousin ne peut fonctionner, quel intérêt? Se dire qu’une victoire à la Pyrrhus permettra de sauver la face quoi qu’il en coûte? Si c’est le but, ils sont encore plus cons que je le craignais, et ce n’est pas peu dire .

                  1. Grosminet

                    On est bien d’accords, nationaliser c’est très con, sauf que si vous avez bien suivi le fil, d’après le camarade Berdol, celui qui envisage de nationaliser c’est Poutine…

                    1. durru

                      @Grosminet
                      La proximité géographique avec la zone de conflit a lourdement affecté les capacités cognitives de bon nombre de mes (nos) compatriotes. Analyser des situations complexes aidés seulement du cervelet n’est pas l’exercice le plus facile.
                      Malgré la propagande déchaînée à l’encontre du nouveau tsar de toutes les Russies, il reste un joueur d’échecs face à des piètres joueurs de belote (certains disent poker, mais c’est faire injure aux vrais).
                      Renault a vendu ses participations dans Lada pour un rouble symbolique, mais ils pourront récupérer leur mise si un jour la situation revient à la « normale ». Vous n’avez pas besoin d’efforts surhumains pour comprendre que les saisies de biens russes en UE ne suivent pas du tout ce modèle. Et là, on parle jusqu’au citoyen russe le plus lambda…
                      Le sommeil de la raison engendre des monstres, c’est bien connu. Et nous sommes servis, au-delà de toute attente…

                    2. Grosminet

                      @durru 1h55
                      D’accord avec la première partie du comm, bien que hors sujet. Ici, bien évidemment, plus encore qu’en France, il n’y a qu’un narratif, à savoir la sainte trinité US-UE-Zelensky d’un côté et Poutinezebuth de l’autre, circulez y’a rien à voir et surtout ne posez pas de questions. Je ne sais pas si c’est tant dû à la proximité géographique avec le conflit qu’au fait que les roumains ne sont pas vraiment russophiles (et ils ont des bonnes raisons pour ne pas l’être, et il faut dire aussi que les russes leur retournent un profond mépris).

                      « Malgré la propagande déchaînée à l’encontre du nouveau tsar de toutes les Russies, il reste un joueur d’échecs face à des piètres joueurs de belote (certains disent poker, mais c’est faire injure aux vrais). » : ça me fatigue cet autre narratif avec d’un côté un ou des joueurs d’échec super balaises et de l’autre une bande de branques qui savent à peine jouer à la belote. Dans cette affaire, autant il ne faut pas sous-estimer la connerie des européens (et non des occidentaux, parce que pour l’instant les US semblent pouvoir tirer avantage de ce merdier), autant ne surestimons pas « l’intelligence » russe, parce que soit dit en passant, s’ils étaient si brillants, ils n’en seraient pas là où ils sont.
                      Pour l’affaire Lada, je ne connais pas les détails, je ne sais pas si Renault pourra un jour récupérer ses billes, mais si c’est le cas, c’est sans doute pas demain la veille. De toute façon c’est hors sujet aussi, puisque la décision a été prise par Renault, alors qu’au départ on parlait de nationalisation.
                      Et pour en revenir au sujet de départ, pour l’instant PERSONNE n’a nationalisé quoique que ce soit. SVP comprenez la différence entre geler des avoirs, qui veut dire bloquer plus ou moins temporairement, et nationaliser, qui veut dire s’approprier. C’est peut-être une étape qui va suivre dans cette affaire, et ce serait une erreur de la part de n’importe lequel des belligérants.
                      Pour finir, si vous aimez les analogies avec les jeux de cartes, je dirais qu’il s’agit d’une partie de tarot à 5 joueurs ; Poutine est à l’attaque, il a enchéri une garde sans le chien, on en déduit qu’il a donc un très bon jeu. Le problème, c’est que le roi appelé tarde à sortir ; soit Poutine a une très bonne mise et est très couillu, auquel cas il s’est appelé tout seul, soit Xi a mis un coup de pied à Poutine sous la table suivi d’un clin d’œil discret pour lui faire comprendre que c’est lui qui a le roi et il le sortira le plus tard possible pour désorganiser au maximum la défense, soit le roi appelé est dans le chien et Poutine joue tout seul, mais il ne le sait pas encore.

                    3. Jusnaturaliste

                      @ Grosminet

                      Poutine est en tout cas assez futé pour être resté au pouvoir depuis 1999 et n’est financièrement certainement pas à plaindre. J’attendrai de quelqu’un de son niveau qu’il fasse une garde sans avec au moins 2 bouts, une poignée et quelques habillés. Dans la défense, les USA attaquent en atout, et les Européens sont en train de se faire piquer le petit.

                    4. Grosminet

                      @jusnaturaliste
                      Oui, il est au pouvoir depuis plus de 20 ans, tout simplement parce que ce genre de choses est possible en Russie et qu’il n’est en effet vraisemblablement pas la moitié d’un con non plus. Pour la partie financière je ne me faits pas de soucis en ce qui le concerne, mais vous en faites vous pour des gars comme biden, macron, orban, erdogan ou autres ?
                      Pour en revenir à notre tarot, oui en effet les européens sont en train de se faire prendre le petit (désolé pour le jeu de mots graveleux), mais c’est une habitude chez eux ces derniers temps. Cela dit ça ne répond pas à la question : où est le roi appelé ?

                    5. pabizou

                      Ne retournez pas le problème . Les allemands ont essayé, contrairement aux russes ce fut un magnifique flop …Hors, aujourd’hui, Poutine ne nationalise que ce qui peut continuer à tourner d’une part, et d’autre part que ce que les propriétaires actuels ne veulent pas ou ne peuvent pas continuer à exploiter eux-même . Tout ce que les russes nationalisent continuera à produire, tout ce que l’UE nationalisera sera juste appelé à disparaitre . A votre avis est ce bien la même chose?

                    6. Grosminet

                      @pabizou 16h21
                      Qu’est ce que les allemands ont essayé de nationaliser dans cette affaire d’une part, et d’autre part qu’est-ce que la Russie a nationalisé jusqu’à présent ? Vous avez des infos ou des sources SVP, j’ai rien vu passer à ce propos. Après, vous retombez dans votre travers habituel, à savoir les occidentaux sont les plus cons et les russes les meilleurs, puisque, je vous cite : « Tout ce que les russes nationalisent continuera à produire, tout ce que l’UE nationalisera sera juste appelé à disparaitre ». Vous croyez vraiment que ce soit si simple ?
                      Je ne retourne pas le problème, je dis dès le début du fil que si nationalisation il y a d’un côté, il y en aura très vraisemblablement de l’autre en représailles, et c’est pourquoi personne n’a intérêt à faire le premier pas.

                    7. Jusnaturaliste

                      @ Grosminet

                      Le roi, c’est la population ukrainienne des territoires occupés par la Russie. S’ils accueillent Poutine comme un libérateur, il aura gagné la guerre.

                    8. durru

                      @Grosminet
                      Vite fait : l’Allemagne a bel et bien nationalisé deux compagnies russes. Et Renault a été contraint et forcé, ce n’était pas vraiment son choix. On peut ne pas appeler cela une nationalisation, question de forme.

                      Je ne connais pas le tarot, désolé, je vais rester dans mon domaine de compétences.
                      Je n’ai pas dit non plus que Poutine avait le niveau d’un Kasparov ou Carlsen. Il est toutefois indéniable qu’il est capable de calculer quelques coups à l’avance et aussi de changer de plan. Par ailleurs, je crois qu’on personnalise trop le débat, il doit être pas trop mal entouré, contrairement à notre clown, par exemple (mais aussi à ses semblables).
                      Je vois que vous voyez les US comme ayant bien manœuvré, ça m’étonne que l’exemple afghan soit oublié aussi vite. Un tel niveau d’incompétence est impossible à effacer du jour au lendemain et avec la même équipe. Leur seul avantage est un niveau tout aussi lamentable au niveau UE / UK, couplé à des conditions pré-existantes : force militaire, réserves de matières premières, privilège impérial, trucs comme ça, qui ne sont pas de leur fait. La chute des US va être plus lente, car celle de l’UE va pouvoir la cacher, mais vu l’aveuglement idéologique elle reste tout aussi inévitable.

                      @Jusnaturaliste 18h07
                      « Si », vraiment ? C’est pourtant assez clair…

                    9. Jusnaturaliste

                      J’ai mis le conditionnel, car d’une part, je n’en sais trop rien avec les propagandes de part et d’autre, et que d’autre part, cela pourrait évoluer suivant le comportement des uns et des autres.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Van der Leyden est une authentique calamité. Depuis qu’elle est là, elle a essayé de piquer tout le monde avec une toxine, puis de ficher tout le monde, pour leur bien naturellement. Maintenant, grâce à elle, on va se taper un hiver sans chauffage et elle conclura son oeuvre en déclenchant une guerre mondiale et nucléaire.
                Chapeau l’artiste.

                1. pabizou

                  @grosminet . Prenez la situation de la Russie il y a 20 ans, à l’arrivée de Poutine et celle de l’UE à la même époque et demandez vous laquelle a choisi la bonne direction en comparant avec la situation actuelle des 2 . Sans compter tous les coups fourrés que les USA lui ont fait lorsqu’il a du reconstruire une nation pendant que nous nous détruisions les notres . Alors non, les Russes ne sont pas les meilleurs, il y a encore du boulot pour ça mais que les occidentaux soient devenus les plus cons ne fait pas pour moi le moindre doute et ils sont encore aujourd’hui en train d’en apporter la preuve .

                  1. Grosminet

                    @ pabizou 17h22
                    « mais que les occidentaux soient devenus les plus cons ne fait pas pour moi le moindre doute et ils sont encore aujourd’hui en train d’en apporter la preuve . » : ça dépend lesquels, pour l’instant les américains semblent pouvoir tirer leur épingle du jeu. Et puis si vous voulez comparer, regardez, juste pour rire, le PIB/hab de pays comme la Pologne ou les pays baltes, qui sont eux aussi « occidentaux » dans cette affaire, et comparez le avec celui de la Russie ; tout en sachant que le point de départ est à peu près le même, 1990 en gros. Et tout en étant pas assis sur un gros tas de matières premières. Alors quand on essaye de me vendre les russes comme brillants joueurs d’échecs, comprenez que je tique un peu. Encore une fois, ce n’est pas parce que les européens (et encore pas tous) sont devenus cons que les russes sont devenus intelligents.

                    1. Pierre 82

                      Je dois bien avouer, Grosminet, que sur ce coup-là, tout semble vous donner raison.
                      Sauf que
                      – les Européens (y compris les anciens pays de l’est), ont vu leur train de vie un pu stagner, mais au bout du compte, on a un niveau de vie sensiblement supérieur à celui des Russes. Mais ce n’est pas tant parce qu’on a produit beaucoup de richesse, mais surtout grâce à l’impression de monnaie gratuite, et que les gouvernements ont arrosé copieusement d’argent gratuit les populations: ce n’est rien d’autre que de la corruption en créant une dette monstrueuse. L’UE et se retrouvera très prochainement avec une faillite sur les bras à devoir traiter en urgence.
                      – Pendant ce temps-là, Poutine serrait la vis, n’arrosaient pas la population générale, et se retrouve avec des finances saines, maintenant que la bise arrive. Une gestion austère comme si Poutine avait été calviniste.

                      Là où cependant je suis d’accord avec vous, c’est que le développement économique de la Russie a été plus que médiocre ces deux dernières décennies. Pour tempérer, n’oublions pas que Poutine a hérité d’une situation épouvantable quand il a pris le pouvoir, et qu’il a fallu redresser tout ça.
                      Mais rien des problèmes endémiques de la Russie n’a été résolu: une corruption à tous les étages et un climat des affaires qui n’est pas vraiment à la confiance pour des entrepreneurs.
                      Rome ne s’est pas non plus fait en un jour, ils viennent de très loin. Mais de manière générale, ils me semblent mieux armés que nous pour la tempête qui commence à gronder.
                      De plus, leur population a totalement perdu l’habitude de venir pleurnicher dans les jupons de maman-état pour qu’elle vienne à son secours, c’est déjà un très bon résultat, surtout pour des anciens communistes: les années Eltsine leur ont appris à se démerder et à ne compter que sur eux-mêmes, quitte à manger le cul dans la boue.

                    2. durru

                      @Grosminet
                      On parle de Poutine comme joueur d’échecs, pas de Boris l’ivrogne. Donc, si vous voulez être honnête, faites la comparaison à partir de 1999, pas avant. Puis, les pays baltes ou la Pologne ont bénéficié d’influx d’argent gratuit imprimé à la rotative, du moins à partir de 2004. Ça aide…
                      Pour comparer ce qui est comparable, c’est l’ensemble de l’UE qu’il faut prendre, pas un cas particulier, sinon on peut peut-être trouver en Russie aussi une région de grand succès.

                      P.S. Ici ou ailleurs, la russophilie ou la russophobie ne sont pas d’un grand secours. L’analyse froide des faits est bien plus utile.
                      Ce n’est pas parce que je considère les actions actuelles des Russes comme bien plus rationnelles que je cautionne les discours (de Poutine ou d’autres) qui essayent de faire de l’URSS le seul vainqueur du nazisme. Quand toute analyse objective devrait admettre que les cocos européens ont joyeusement collaboré avec les nazis jusqu’à Barbarossa ET que l’armée rouge aurait été pulvérisée sans les envois de matériels US / UK au tout début.
                      Voilà pourquoi la référence au cervelet.

                    3. Aristarkke

                      L’URSS a résisté à l’opération Barbarossa pour deux grandes raisons principales qui se sont additionnées : les nazis ont sous estimé l’ampleur du pays à conquérir et, partant, les difficultés logistiques qui iraient crescendo surtout dans l’optique d’une guerre-éclair et leur offensive a été lancée avec un mois/un mois et demi de retard causé par l’aide qu’Hitler a dû aller fournir à Mussolini qui s’était lancé très légèrement à la conquête des Balkans, perdu dans son fantasme de rétablissement de l’Empire Romain.
                      Une troisième raison, externe, a été l’arrivée précoce de l’hiver et de son intensité plus forte qu’habituellement.

                    4. durru

                      Je comprends qu’en tant que Français on adore minimiser les gestes des rosbifs et par extension des autres anglo-saxons. En France les efforts des alliés pour fournir à Staline du matériel militaire (que Staline lui même a demandé avec beaucoup d’insistance), dans les premiers mois de la guerre, sont tout simplement ignorés. Ce qui ne peut changer la réalité des choses.
                      Je sais que le tsar était réputé invincible à Vladivostok, mais je ne suis pas certain que le moral de l’armée rouge aurait été le même avec Moscou occupée. Ça c’est joué à pas grand chose et seules les questions de logistique (allemande) n’expliquent pas tout.

                      Malgré les apparences, Grosminet a raison, les Roumains sont profondément russophobes 😉

                    5. Aristarkke

                      Les premières livraisons d’armes US à l’URSS ont eu lieu à l’automne 41 pour vraiment prendre de l’ampleur en 1942, une fois les USA entrés totalement en guerre par le fait du Japon, Roosevelt n’ayant plus besoin de ménager le Congrès, ayant déjà de l’aide militaire en cours pour l’UK et Churchill.
                      Elles n’ont donc joué aucun rôle dans l’enrayement de l’opération Barbarossa en 1941 dûe à de multiples problèmes logistiques, à l’optimisme démesuré nazi et à une imprévoyance inattendue à ce niveau avec un rationnement inouï d’équipements hivernaux pour la troupe du front russe en raison de la croyance de l’intendance dans une victoire acquise avant l’hiver, ayant entraîné une insuffisance de production…
                      Il y a aussi des causes secondaires à cet enrayement.

            2. Yanka

              « Pour finir, si vous aimez les analogies avec les jeux de cartes… »

              On compare les acteurs à des joueurs parce que nous sommes des commentateurs excités, mais la réalité n’est pas un jeu et Poutine pas forcément joueur ; sportif, oui. Jacques Baud signalait dernièrement que la Russie, comme la Suisse, était légaliste et qu’elle faisait les choses ou essayait de les faire en respectant le droit international, ce que j’ai expliqué aussi dans le précédent sujet, je crois. Et si Poutine a vu rouge, c’est parce qu’en face, on se moque pas mal de la Russie et de sa bonne volonté (elle en a fait preuve, jusqu’en 2014, puis encore ensuite en refusant de considérer les demandes de reconnaissance par la Russie répétées des républiques sécessionnistes, pensant que la diplomatie et la bonne volonté règlerait ce problème). Bref, les « collègues » occidentaux de la Russie ne joue pas le jeu. Je ne sais pas si vous avez déjà suivi une conférence de presse ou une interview de Serguei Lavrov, mais ce bonhomme-là est un diplomate-né et pas un bouteur de feu. Quant à Poutine, toujours respectueux, alors qu’il se fait traiter de boucher, de génocidaire, de tueur et des pires noms, comme s’il était à la fois le Diable, son père et sa progéniture. Pour ce qui est du « jeu » ou de la doctrine diplomatique, intéressez-vous aux références intellectuelles de la Russie en cette matière, et vous n’y trouverez les noms d’aucun joueur de poker, ni d’échecs, ni d’aucun Rambo russe d’opérette de type McCain à la gueule chargée d’injures et de menaces.

    2. Higgins

      Sans parler des dégâts monstrueux dans ce qui reste indispensable pour une bonne marche du monde, j’ai nommé la confiance. Déjà, Normal 1er avait sérieusement abîmé cette dernière en refusant de livrer aux russes les deux PH commandés. On est vraiment dirigé par des cons de première classe.

      1. Aristarkke

        Renault vient de payer les dommages et intérêts : revente de Lada pour le rouble symbolique, soit 4,5 Mes € de dépréciation…

        1. Mitch

          Renault, que le bon état Grançais dont Bruno-le-hero en tête, a été interdit de fusionner avec le groupe FCA. Renault qui se retrouve à présent dans une merde noire (la valorisation a été divisé par 5 en quelques années).

          Encore du beau boulot assurément. D’ailleurs FCA a très vite compris qu’avec l’état grançais au capital de Renault ils allaient être emmerdé tous les jours que dieu fait et on fait leur fusion avec PSA.

        2. P&C

          Quand on est c*n…

          ça se finira comme pour Peugeot : quitter le marché iranien pour se le faire rafler par General Motors et Ford.

          1. Yanka

            Il ne s’agit aucunement de place raflée mais cédée gracieusement, avec toute la courtoisie dont la France est capable. Nuance !

            1. Berdol

              C’est ce que je disais : Les français, ou leur dirigeants (mais comme ils les réélisent sans rechigner, c’est pareil) aiment se faire prendre au petit, mordre l’oreiller : Hardi les gars, encore un coup que les allemands n’auront pas !

    3. Higgins

      https:/ /brunobertez.com/2022/05/02/les-ventes-denergie-fossiles-russes-depuis-deux-mois-constituent-un-veritable-pactole-nous-sommes-gouvernes-par-des-nuls/

  9. Mitch

    « le pompon est décroché lorsqu’on se rappelle que ceux qui financent ces distributions de pognon gratuit des autres sont à peu près ceux qui le reçoivent, le différentiel (il y en a toujours un) allant dans les trop nombreuses tubulures chromées de l’appareil administratif d’état et ses innombrables bénéficiaires »

    Pas sur de bien comprendre.

    Malheureusement ceux qui financent tout ce social n’en voit pas la couleur. non seulement n’en voient-ils pas la couleur mais ils seront insultés s’ils objectent: ‘salauds de riches qui ne pensent qu’à eux’, manque de solidarité’, etc etc, ….

    Pour l’IR (1), plus que 43% des ménages le payent, parmi les 43% qui le payent encore, 10% (donc 4.3% des ménages) payent 70% de la charge. 70% de la charge pour … 4.3% ds ménages ! Et oui la triste réalité de la Grance.

    L’IR est devenu un ‘ISF’ pour la classe moyenne en somme. J’ai rempli ma sacro-sainte déclaration de revenues ce WE et j’ai encore très très mal aux fesses.

    Si l’on décortique quelques secondes une sortie de €10 000 / mois faite par une boite pour un salarié, on voit que +40% file en charge patronale (c’est du salaire mais le salarié a ‘appris’ grace à la propagande que cela n’en était pas). +25% de ce qui reste file en charge salariale, et encore 20% en IR. Au final, les €10 000 deviennent … €3 600, soit un peu moins de 70% capté par cet état de vampires. Si on y rajoute ensuite la TVA, les taxes diverses (énergie et tousa), la taxe Foncière pour les salauds de proprios, la taxe d’habitation (pour les 20% qui la casquent encore), etc etc, .. c’est près de 85% de la richesse générée par un individu qui est captée par ces ordures.

    C’est affligeant ! un vrai pays communiste …

    En a t-on pour son argent ? la réponse est assez claire.

    Pour tous le reste, d’accord avec le Boss.

    (1): ok ce n’est pas la seule source de financement de tout ce cirque mais c’est un indicateur intéressant)

    1. Nemrod

      Oui.
      Tout ça fait très mal.
      C’est la raison pour laquelle il faut faire le minimum, à chacun de déterminer où il se situe.
      Sachant que tout pognon supplémentaire à disposition suppose un effort démesuré par rapport à ce qu’il permet.
      En temps, en énergie, en emmerdes diverses et variées.
      Nous arrivons aux conséquences directes du Socialisme…démotivation, fuite, pénuries.

    2. Gga

      En avons nous pour notre argent ?
      Mille fois oui ! Que faites vous de notre formidable système de santé et de nos hôpitaux de l’éducation nationale de la police de l’armée des routes, de notre industrie ( cf. Capital d’hier soir) …
      Et que faites vous de nos formidables députés ?
      Je pense même qu’on n’investi pas assez de notre argent dans le salaire et les frais de mandats qui n’est pas à la hauteur de leur travail :

      https://twitter.com/olympiquom/status/1520819470247383042?s=20&t=8p9pQ6j8LQLntuBaE6Sw6w

      1. Aristarkke

        « Je pense même qu’on n’investi pas assez de notre argent dans le salaire et les frais de mandats qui n’est pas à la hauteur de leur travail
        Avec ses 3.000€ mensuels de lingeries et autres fanfreluches de genre un, Coralie D. a amplement mérité de son titre de députation…

          1. Higgins

            Elle arrête la politique, c’est déjà ça : https:/ /m.20minutes.fr/amp/a/3281211

            C’est elle qui s’est fait dérober 2000 euros en liquide il y a quelques mois en sortant d’un bouge mal famé du VIIème arrondissement à Paris.

            1. Mitch

              Tous est dit. Elle cochait effectivement toutes les cases d’une bone députée LREM:
              – Incompétente
              – Arriviste
              – Tyrannique
              – Venue de nulle part
              – Présente bien
              – Se branle de sa mission comme de sa première culotte (de toute façon elle les a toutes renouvelées avec notre pognon)
              – Servile
              – Apte à passer sous le bureau pour pomper les plus infectes des Macronistes (pour pomper le Vereux, il faut vraiment avoir ni foi ni loi)

    3. Pythagore

      Effectivement, ca fait mal. L’IR ne constitut « que » ~25% des recettes de l’état. La première, c’est la TVA payée par tous et bien sûr les prélèvements sociaux également payés par tous en proportion mais qui ne sont pas comptées dans les recettes de l’état.
      Sur les ~1100 Mrds de recettes vous n’avez donc que env. 7% qui sont payés par une minorité, le reste est payé par tt le monde, même si en partie à proportion.
      https:/ /www.budget.gouv.fr/documentation/file-download/4565

      1. Mitch

        Il faut aussi (et surtout) avoir la vision du coté d’un foyer fiscal.

        Pour les 10% qui payent 70% de la charge totale, ce qu’il paye cela représente largement plus de 7% de leur budget et ils s’en foutent que l’IR ne représente ‘que’ 25% du budget de l’état.

        Ce qu’ils voient c’est que s’ils font des efforts et s’arrachent pour gagner €1000 de plus, il ne leur restera au mieux que €300 dans leur poche et sans doute bien moins si cette somme est dans une tranche à 38% ou 43%.

        Tant d’efforts pour nourrir ces porcs, leur permettre d’acheter des votes en distribuant le fric qu’ils nous volent, et proposer leur fameux ‘services publics’ que je fais tout pour éviter au maximum, ça me rend malade.

        Le mieux, comme le dit Nemrod, est alors d’en faire le moins possible. Perso, je ne suis pas calibré comme ça, mais bon il faut bien s’adapter.

        1. Pythagore

          Oui tout à fait. Je voulais juste illustrer par qq chiffres basiques le fait que tt le monde paye les réjouissances comme le dit le Patron et contrairement à ce que les politiques aiment à nous faire croire.

        2. Nemrod

          Ah mais je ne l’étais pas non plus.
          En mes vertes année, fort naïf j’ai connu des progressions de CA de 20 % l’an, en m’arrachant littéralement.
          J’étais crevé, je passais mon temps au boulot, je voyais pas ma famille …pour les autres finalement.
          Et bien je me suis adapté et ça m’est fort bien passé, je bosse beaucoup moins et me paie le luxe de travailler 4 jours par semaine…
          Oui bon, j’ai une vieille Mercedes hors d’âge et pas une Audi.
          Mais je suis riche de mon temps .
          Vous y viendrez.

    4. durru

      L’IR est effectivement loin d’être la seule source de financement du cirque, à tel point que c’est presque anecdotique. Déjà par rapport à la TVA, sans parler des contributions sociales, encore un ordre de grandeur plus haut, qui nous permettent de nous enorgueuillir avec le système de santé, avec les protections chômage et vieillesse que le monde entier nous envie tellement, qu’il n’arrive pas à vouloir les copier…
      Non, le Patron a raison, les soi-disant bénéficiaires sont les premiers à financer les tonneaux des Danaïdes. Petit exemple : plus de 80% du budget du ministère de la culture participe au financement des activités culturelles des 20% plus aisés des Français… Salauds de pauvres !

  10. Higgins

    Je lisais récemment dans un billet sur je ne sais plus quel site que sous Pompidou le PIB par habitant de la France était comparable à celui de la Suisse. Aujourd’hui, cinquante plus tard, celui des suisses est simplement 2,5 fois plus important que le nôtre ou bien le PIB/hab français est 2,5 fois plus petit que celui des suisses… C’est à vérifier mais le multiplicateur ne peut pas jouer en notre faveur. Très sincèrement, depuis maintenant une semaine, je me lève avec un goût amer dans la bouche et j’ai bien peur que celui-ci ne disparaisse pas de sitôt.

    1. Stéphane B

      Il suffit de regarder le taux de change. En 1976, 1CHF = 1.10 à 1.20 FF. Aujourd’hui, le ratio serait 1CHF = 5.5 à 6FF

    2. Mitch

      « depuis maintenant une semaine, je me lève avec un goût amer dans la bouche et j’ai bien peur que celui-ci ne disparaisse pas de sitôt. »

      Pareil. J’essai d’appliquer la méthode de Voltaire et de m’occuper de mon Jardin mais ‘easier said than done’

        1. Mitch

          Ah tiens c’est étrange moi cette douleur est apparue ce WE après avoir rempli la déclaration d’impôts. Donc en plus du gout amer dans la bouche, j’ai à présent le même type de douleur que si j’avais passé une soirée genrée au ‘Gay Boy’

      1. Mo.

        pas mieux, mais je me console en pensant que les 5 prochaines années seront longues pour lui également. sa moumoute risque de blanchir

    3. panchovilla

      et moi je me souviens que sous Pompidou nous étions 50 millions de Français, et que maintenant nous sommes 67 millions , grâce à l’apport inestimable de ces millions d’ingénieurs et médecins venus d’Afrique et du Maghreb, qui ont fait des millions d’enfants qui à leur tour poursuivent l’œuvre civilisatrice et enrichissante de leurs aînés. Une chance pour la France !. Et comme on me le répète depuis 40 ans :on a besoin des immigrés pour payer nos retraites. Le problème des retraites sera résolu en faisant entrer 17 millions de personnes supplémentaires, du même coin de Norvège que les précédents.
      Enfin, ne croyez pas aux fake news : l’inflation n’existe pas, puisque l’Euro nous en préserve. On nous l’a dit et répété. Vous étiez où ?
      Je me souviens aussi que sous Pompidou la France 3ème puissance agricole mondiale vendait au monde entier ses excédents, Grâce à l’Europe, c’est encore mieux ! Une guerre à l’autre bout du monde, et hop, plus d’huile de Tournesol, et plus de petits LU ! la diététique avant tout ! et des champs en friche et des paysans payés à n’y rien planter ! que du bonheur. Vive l’Europe qui nous fait envoyer des armes à l’Ukraine quand on équipe nos soldats avec des lance pierres !
      vivent les jeux olympique de Paris où le hip hop (12 pratiquants issus de la diversitude) remplacera le karaté (250 000 licenciés, des clubs une fédé, des chances de médailles) dans un grand éclat de rire mondial, où les épreuves de voile se tiendront pile poil là où il y a le moins de vent à cette époque de l’année, mais des fusillades tout le temps.
      j’arrête…je n’en peux plus de ce pays de c….

      1. Higgins

        Pour les JO de Paris en 2024, il a été question un moment que certaines épreuves nautiques dont, je crois, le surf se déroulent à…. Tahiti !!!!

      2. Aristarkke

        Ah mais c’est que l’olivier grançais est syndiqué, lui! Il se plaint de subir des stresses hydriques que ne subissent pas ses condisciples espagnols, italiens, grecs, turcs et maghrébins.
        Donc, plantations nouvelles parcimonieuses en dépit d’une demande soutenue, des prix pas vraiment au ras-des-paquerettes et une image avenante..
        Et puis bloquer de la bonne terre à céréales ou à herbes pour herbivores pour y mettre des oliviers, ça le fait difficilement. Ah, si seulement, il acceptait des sols pauvres mais riches en caillassés, cela serait le rêve !

    4. Jacques Huse de Royaumont

      La France et l’europe sont dans une spirale d’auto-destruction, tous les points de non-retour ont été franchis. Nous ne pouvons pas empêcher le désastre d’advenir, il faut en prendre son parti.
      Par contre, on peut essayer de lui survivre, de limiter la casse pour soi et d’être présents (nous ou nos continuateurs) et actifs quand viendra le temps de reconstruire.

      1. Pierre 82

        Parti comme on est, le temps pour reconstruire, ce sera dans 70 ans. Même mes enfants n’y participeront sans doute pas.
        Donc il faut se concentrer sur sa survie et celle de sa lignée.
        En guise d’optimisme, il faut noter que la plupart des lignées familiales russes ont survécu aux 70 ans de communisme. Il faudra jouer sur l’anti-fragilité.

        1. Berdol

          Non, il ne faut pas être si pessimiste : En 1945, la France était exsangue, ses usines avaient été démontées ou détruites et son or parti dans l’effort de guerre allemand, seul avait été sauvé ce qui avait pu être envoyé aux US ou en Algérie. La France a mis 10 ans à sortir du trou malgré des guerres coloniales couteuses et la présence des nuisibles de la CGT partout dans les entreprises. Donc si une catégorie de dirigeants sages et burnés faisaient le nettoyage et le taf, le redémarrage peut mettre moins longtemps que ça…Il est vrai que dans ce monde de tafioles, les dirigeants peuvent avoir des couilles au cul, mais il est fort à parier que ce ne seront pas les leurs

          1. Higgins

            A l’époque, le système éducatif tenait la route et les différents dirigeants qui se sont succédés aux affaires avaient encore le sens de l’intérêt public. Actuellement, le niveau de crétinisme est abyssal et, quant à ce qui nous sert de dirigeants, il n’y a pas de qualificatif suffisant.

            1. Pierre 82

              Et la population française était plus homogène et surtout, la plupart des gens avaient la volonté de reprendre à zéro et de faire (presque) comme si rien ne s’était passé.
              L’instinct de survie et la volonté de rebâtir, en quelque sorte.

              Ce qui me chagrine aujourd’hui, c’est que j’ai l’impression que cette volonté de vivre ensemble n’existe plus, et qu’on va devoir passer par un cycle de vengeance, de pillages et de spoliations des biens.
              Je vois plutôt se profiler l’ombre d’un régime communiste.

              Heureusement que je me trompe souvent dans mes prédictions.

              1. Husskarl

                Il faudra diviser le pays en plusieurs parties, je ne veux pas vivre ensemble non plus avec les tâches communistes de ce pays.

                1. JPB

                  @Husskarl : Seule partition raisonnable et même rationnelle. Le grand Alphonse y avait déjà songé. Mise en application, la suggestion d’Allais (dans *Allais…grement*) mettrait immédiatement fin aux délires des minorités qui prétendent rançonner les majorités silencieuses au nom d’idées folles. Que deviendraient nos chers collectivistes, s’ils étaient réduits à se voler les uns les autres pour financer leurs délires ? La fiction spoliatrice qui permet à la mafia de prospérer disparaîtrait instantanément. Quant aux très nombreux parasites, locaux ou importés, qui ne vivent que de l’extorsion qualifiée de « redistribution »…
                  « Chaque régime, intégralement appliqué sans discussion ni opposition possibles, donnera le résultat qu’il comporte.
                  Les citoyens jugeront par comparaison et iront habiter les territoires les plus conformes à leur idéal. »
                  Je ne vois, pour ma part, aucun souci à me séparer définitivement, entre autres, des macronistes de l’UMPS. Gaxotte aimait l’idée de réserves où les réactionnaires et leurs familles seraient regroupés, menant une vie tranquille et frugale, à l’abri de la khonnerie « moderne ».
                  J’ai la flemme de rechercher le texte dans les archives de Wikisource et de Gutenberg ; le voici donc, il n’est pas très long :
                  //
                  DÉCENTRALISATION

                  Je ne sais pas ce que j’ai depuis quelque temps : mon cerveau, si fertile d’ordinaire en idées ingénieuses de toutes sortes, est plus fertile encore.
                  Où cela va-t-il s’arrêter, grand Dieu !
                  Impossible qu’on énonce devant moi une difficulté quelconque scientifique, industrielle, politique, sociale, religieuse, culinaire, etc., etc., sans qu’en mon cerveau affluent des troupeaux entiers de solutions définitives.
                  Si M. Félix Faure était au courant des infinies ressources de mon génie, son devoir strict serait de résigner ses fonctions entre mes mains. La France avant tout, n’est-ce pas ?
                  Mais M. Félix Faure tient au pouvoir. De plus, les Havrais n’aiment pas beaucoup les gens de Honfleur.
                  Tant pis pour la France !
                  Tenez, par exemple, voilà la question de la décentralisation, dont on s’occupe depuis quelque temps et qui passionne beaucoup de nos meilleurs esprits !
                  Les uns disent : Si on décentralisait la France, ça serait du propre !
                  Les autres : Si ce régime de centralisation continue, la France est fichue !
                  Ces derniers ont raison : il faut décentraliser !
                  Oui, décentraliser, mais comment ?
                  En donnant aux anciennes provinces une nouvelle autonomie ? Jamais de la vie !
                  La France retomberait alors dans je ne sais quelle moyenâgerie féodaleuse et périmée.
                  Mille fois non !
                  Ventilons, ventilons, aérons la France, fût-ce avec la bourrasque révolutionnaire !
                  Tout vaut mieux que le moisi.
                  Voulez-vous me permettre, mesdames et messieurs, de vous soumettre mon petit projet ?
                  Un joli projet qui, au mérite de décentraliser radicalement, joint l’avantage de centraliser à outrance !
                  Voici :
                  J’élabore sept programmes (j’ai adopté le nombre sept pour son incontesté fatidisme), sept programmes qui résument, chacun, un idéal politique et social, allant du pépin monarchique de Gamelle aux doctrines du trimardisme le plus éperdu.
                  J’affiche dans toutes les communes de France ces sept programmes soigneusement numérotés et imprimés — pour éviter toute confusion — sur des papiers de sept couleurs différentes.
                  Quand le peuple s’est bien pénétré de ces programmes variés, qu’il a bien réfléchi, qu’il a bien pesé le pour et le contre, je l’appelle à se prononcer en un solennel referendum.
                  Les électeurs n’ont qu’à déposer dans l’urne un bulletin portant le numéro du régime choisi.
                  On dépouille le scrutin.
                  On attribue à chaque programme un nombre de départements relatif au nombre de suffrages qu’il a obtenus.
                  (Une supposition, pour plus de clarté : le programme n° 5 a obtenu le tiers des voix, on lui attribue le tiers des départements. C’est pourtant bien clair.)
                  Dans chacun de ces départements sera mis en vigueur le régime qui lui sera dévolu.
                  Les départements seront tirés au sort.
                  Certains programmes n’auront peut-être droit qu’à un département, alors que d’autres s’en verront attribuer trente ou quarante, davantage peut-être.
                  Le droit des minorités est ainsi soigneusement sauvegardé.
                  Et alors ce serait la fin des malentendus !
                  Les prétendants pourront, comme de juste, rentrer en France avec leur famille.
                  Gamelle aura peut-être un petit royaume de sept ou huit départements éparpillés çà et là sur le territoire de la France.
                  Victor aussi pourra monter sur une manière de tronicule.
                  Ah, dame ! ça ne sera pas l’empire de Charles-Quint, mais à la fin du dix-neuvième siècle, c’est encore très gentil, pour des jeunes gens.
                  Mon projet, c’est la fin des traditions abolies et le néant des creuses chimères.
                  Assez de discours, assez de théories, assez de brochures ; à nous la pratique, la vivifiante pratique !
                  Au bout de peu de temps, on sera fixé.
                  Chaque régime, intégralement appliqué sans discussion ni opposition possibles, donnera le résultat qu’il comporte.
                  Les citoyens jugeront par comparaison et iront habiter les territoires les plus conformes à leur idéal.
                  Une simple déclaration à la mairie et l’on obtiendra son voyage gratuit (et aussi pour sa famille et ses meubles), ainsi que l’exemption de tous droits pour la vente ou l’échange de ses biens.
                  Beaucoup de familles, avant de se fixer, tiendront à se rendre compte par elles-mêmes et de visu des avantages ou des ennuis de tel ou tel régime.
                  C’est dans ce cas que la maison démontable Duclos pourra rendre de réels services.
                  Tous les sept ans (je tiens beaucoup à ce sept) la France sera conviée à un nouveau referendum.
                  Certains partis gagneront quelques départements, d’autres en perdront. On verra peut-être, condamné par l’expérience, maint régime disparaître à jamais.
                  Et bientôt notre chère France sera tout près de la Justice, du Bonheur et de la Joie.
                  La voilà, la vraie décentralisation, la voilà bien !
                  //
                  Solution qui n’est pas plus sotte que le repli sur le sanctuaire individuel, lequel n’est déjà presque plus possible. Même le repli sur le seul domaine professionnel oblige quand même à obéir aux lubies des tyrans — certains s’en accommodent, mais je préfère la solution de John Galt qui est d’ailleurs la solution de La Boétie : refuser. Le prix à payer est élevé, et d’une certaine manière, d’autant plus absurde que cette attitude est parfaitement inutile si elle n’est pas générale.

              2. Jacques Huse de Royaumont

                 » cette volonté de vivre ensemble n’existe plus ». Je pense que c’est la volonté de vivre tout court qui n’existe plus.
                Cela présente un seul petit avantage, c’est que la crise terminale sera peut-être plus brève que tu ne le crains.

                1. Yanka

                   » … petit avantage, c’est que la crise terminale sera peut-être plus brève que tu ne le crains… »

                  « L’avenir ne nous réserve qu’un petit cri sec » (Taisen Deshimaru, si j’ai bonne mémoire)

              3. Mitch

                Je ne saurais dire si tu trompes sur le futur Pierre, mais sur le présent une chose est sure, c’est que le ‘vivre ensemble’ est une belle histoire à raconter aux enfants le soir avant de les coucher.

                Moi le premier, je n’ai pas envie de vivre avec les 90% de la population qui m’insupporte et que j’en suis venu à mépriser (je ne suis pas croyant, je peux me permettre le ‘luxe’ du mépris 😉 )

                Ce pays me rappelle de plus en plus l’autre. Chacun vit de son coté et personne ne se mélange. Les critères de différenciation sont différents mais le concept est le même.

                J’ai une assez bonne habitude de ce type de vie …

                Se rajoute ici l’omniprésence de l’état qui ne songe qu’à te faire chier 24/24 et 7/7.

                1. Reddef

                  Quand j’ étais au collège il y avait des juifs des arabes des français dans la même classe mais tout se monde ne se mélangeait pas et surtout ne s’ insultait pour des histoires de races

              4. Higgins

                Mirabeau écrivait de la société française à la veille de la révolution que c’était un agrégat inconstitué de peuples désunis. La phrase s’applique de mieux en mieux à notre époque.

                1. ValM

                  Je pense que plus un pays est grand, moins le « vivre ensemble » (idée fumeuse gauchiste) existe pour la simple et bonne raison que l’être humain est fait pour vivre en petits groupes… Vivre ensemble et solidaire, c’est bon pour la tribu, le village, quand tout le monde se connaît, a eu à peu près la même éducation, a les mêmes valeurs, et connaît son chef personnellement.
                  La « civilisation », avec la création des premières cités-états vers -3500, a fait que des gens différents se sont retrouvés ensemble (bon gré, mal gré) car, la force d’un état réside dans l’éclatement des groupes solidaires qui peuvent plus facilement reprendre leur destin en main (ce qui est arrivé plus d’une fois aux premières cités-états qui ont essuyé les plâtres de cette nouvelle forme de vie communautaire : beaucoup ont fui les cités, quand la taxation était trop forte, ou quand des épidémies apparaissaient, et reprenaient leur mode de vie nomade de chasseurs-cueilleurs).
                  Sur le sujet, je recommande l’excellent livre « Homo Domesticus – une histoire profonde des États » de James C. Scott.

                  Le « vivre ensemble » imposé de force, c’est comme la « solidarité » décrété par l’État : ça n’est que pure utopie.

              5. Pheldge

                « cette volonté de vivre ensemble » n’était possible que parce qu’il y avait un fonds commun de civilisation. Parler de « vivrensemble » aujourd’hui est une escroquerie intellectuelle, depuis que les exo-européens sont devenus un nombre conséquent.
                A la Réunion, souvent montré comme un exemple du « vivrensemble », il n’existe qu’une tolérance polie, entre des communautés dont certaines – devinez lesquelles – ne se mélangent pas aux autres.

      2. therese aube

        @Jacques Huse de Royaumont: La solution est dans le livre de Ayn Rand « Atlas shrugged »
        ( « La Greve » en francais).

    5. Reddef

      Les salaires sont très élevés en Suisse et le licenciement facile, parait que les frontaliers point à Paule Emploi .

  11. Murps

    Je suis convaincu que beaucoup de nos compatriotes sont ravis de cette politique.
    Ils en redemandent.
    Encore plus d’intervention de l’Etat, encore plus de règlementation à la con, encore plus de contraintes…
    Et quand tout va foirer, ca sera la fautàlamondialisation, du pas assez d’écologie et de solidarité…
    Fais moi mal johnny johnny…

  12. Pythagore

    « qui financent ces distributions de pognon gratuit des autres sont à peu près ceux qui le reçoivent, le différentiel (il y en a toujours un) allant dans les trop nombreuses tubulures chromées de l’appareil administratif »
    A noter que lorsque les politiques parlent de bouf, ils nous louent du soir au matin les vertus des circuits courts. Quand il s’agit de politique ou de redistribution, curieusement, plus le circuit est long et centralisé, mieux c’est, le jacobinisme a de beaux jours devant lui.

    1. Rick Enbacker

      Même pour le circuit court il faut que ça passe par les grosses tubulures chromées de l’état. Pas si court que ça…

      1. panchovilla

        exemple : pour livrer des repas à partir d’une unité de production il vous faut un agrément des services vétérinaires. Mais si c’est à moins d’un kilomètre, vous aurez une dispense d’agrément. Comment obtient-on la dispense d’agrément ? En remplissant un dossier de demande de dispense d’agrément, presque aussi chiant que la demande d’agrément !!!!! si, si, (impératrice), je vous jure, ça existe !

    2. Higgins

      Les circuits courts, c’est du marketing pour bobo ou adolescents mal grandis. J’en connais un, adepte forcené. Bon, pour mettre ses idées en pratique, il ne travaille qu’à 80 km de son domicile et ne songe nullement à déménager… Pourtant, son job est très bien et la ville où il travaille n’a rien d’un trou mal famé.

      1. Mitch

        Moi j’en connais un qui me louait en permanence l’école de la république, la mixité sociale et toutes ces conneries et qui le jour ou sa fille est allé au lycée à trafiquer une fausse adresse avec un de ses potes dans le Vième pour que sa fille n’aille pas dans le lycée poubelle dont elle dépendait. Des comme ça il y en a des tas et des tas: les impôts c’est bien … mais pour les autres. Le mixité sociale, ben … pareil. l’Escrologie … ben pas mieux. Enfin tout quoi.

        L’insondable bêtise des politicards Grançais est malheureusement à l’image de ce que demande une bonne parti de la population :
        – l’état partout,
        – des normes et des règlements partout,
        – du social (mais à son avantage évidemment)
        – de la redistribution parce que le monde il est pas just,sniff (là encore – seulement si c’est monodirectionnel et ‘rentrant’ bien entendu)

        Et comme tout ce cirque ne marche pas, c’est expliqué par les politicards que c’est parce qu’on n’est pas allé assez loin et la population en redemande. C’est terriblement frustrant.

      2. P&C

        Les circuits courts étaient autrefois la norme pour tout excepté ce qu’on ne pouvait produire sur place (certaines MP, produits de luxe…).

        Pas par choix, mais par nécessité : le cout du transport était beaucoup trop cher.

        Les marchandises de base qui voyagent super loin et le super primou, c’est une anomalie dans l’histoire.

  13. Pierre 82

    J’ai adoré cette référence aux Dupont-Dupond qui m’était sorti de la mémoire: c’est exactement la situation non seulement de la France, mais de l’UE dans son ensemble.
    Tout ça finira bien, c’est certain. Dans les rires, les bisous et les chansons.

  14. spirou

    HS Les pays baltes viennent de remettre en cause leur contrat Pfizer et demande une renégociation des contrats. Dans le même, la commission vient de sortir un document pour une relance de la vax cet automne. Les pays baltes chouchoutés pour leur russophobie vont ils subir des sanctions financières ?

    1. Mo.

      excellente nouvelle. j’espère que les centres de vaK-SS seront chauffés eux. faudrait pas que les immuno-pourris attrapent la mort en plus.

    2. Higgins

      Et sur les ondes franchouillardes, la propagande du Véreux bat son plein alors que dans les hôpitaux, la quatrième piquouze est en cours pour le personnel soignant.

  15. Francis

    Que voulez-vous y faire :
    – Dans le cochon tout est bon
    Mais dans le Français :
    – Tout est con !
    Alors, regzrdons le film….la fin n’est pas lointaine !

    1. Nemrod

      Tout ce qui peut enraciner le pays…littéralement est voué à la destruction.
      Le Transhumain ne doit pas s’encombrer de toutes ces vieilleries et doit fonder lui même sa propre identité.
      Ca vous rappelle quelque chose, un truc rougeâtre commencé chez nous et qui a fait des dizaines de millions de mort ?
      C’est normal, l’Essence est exactement la même.
      Et ça nous apportera exactement la même chose.

    1. Jacques B.

      Major,

      Merci pour le très long article de B. Berthez que vous avez mis en lien plus haut (du moins je crois que c’est vous) et que j’ai lu intégralement, avec l’itw de Jacques Baud.
      – j’en ai profité pour lire l’article dont Baud donne le lien avec l’itw de Dmytro Yarosh, chef de la milice Pravy Sektor, itw très édifiante… et qui montre à quel point les ultras ukrainiens sont déterminés, jusqu’à menacer directement Zelensky… on dirait l’hostilité entre les Français et les Allemands durant l’entre-deux guerres, en pire… ce qui me conforte dans mon opinion de départ, il y a deux mois, à savoir que nous devrions tout faire pour imposer un cessez-le-feu… et nous faisons tout l’inverse –

      Puis-je vous demander ce que vous pensez de Jacques Baud, qui d’un côté semble extrêmement pointu et connaisseur de ses dossiers, avec énormément d’expérience de terrain derrière lui ; et de l’autre, est décrié – comme un agent de Poutine, carrément – pour des positions très iconoclastes du type « Ben Laden n’a pas été tué par les Américains, en réalité il est prisonnier au Pakistan » ou  » les attentats du 11-Septembre ne sont pas l’oeuvre de Ben Laden », ou encore une version contestée de ce qui est arrivé à Navalny…
      Vous avez un avis là-dessus ou pas ?…

        1. Yanka

          Vu son état de service, s’il n’est pas un génie, il n’est certainement pas un illuminé.

          Ben Laden… L’histoire du mec qui organise depuis une grotte dans un pays arriéré l’attentat le plus colossal et le plus techniquement au point de toute l’histoire, elle fait beaucoup rire sur la banquise où j’ai quelques amis manchots et phoques.

      1. pabizou

        Toute personne essayant de regarder de plus près la réalité ne peut qu’être un agent de Poutine, non? Pour le reste de la question, Ben Laden, aucune idée, mais pour Navalny, intuitivement je pense que la réalité n’est pas tout à fait ce qu’on nous a raconté sinon il y a longtemps qu’il serait réellement mort .

      2. Higgins

        Aucun avis particulier si ce n’est que cet interview fait plutôt sérieux parce pondéré et que les arguments semblent solides. Il fait une erreur dans l’introduction en laissant penser que la politique étrangère sous l’ancien régime était dictée par la religion. Il doit ignorer que Philippe le Bel n’a pas hésité à faire gifler un pape à une époque où l’autorité de ce dernier était bien réelle et qu’il a même fait déménager la papauté en Avignon pour la tenir tranquille. Quant aux premiers ministres qui avaient rang de cardinaux, ils n’ont pas été étouffés par leur rang en matière de politique étrangère de la France.

        1. Jacques B.

          OK, même avis que vous, en somme…

          Je reste impressionné par l’itw de Dmytro Yarosh : le type est dans une logique nationaliste tellement extrême, et dans une haine des Russes telle, qu’on se dit qu’avec des gens comme lui ça peut durer très longtemps… et il est conseiller du commandant en chef de l’armée… et il se permet de menacer Zelensky de mort… des fous furieux. Il ne doit pas faire bon être russe ou même russophone quand il est dans le coin…

          Au-delà de ça, il me paraît de plus en plus clair que cette guerre est la guerre de la suprématie US (« l’État profond ») sur le reste du monde ; ici sur la Russie.

          1. Pheldge

            après, ils ne peuvent pas se permettre de le tuer … et puis Zelynsky a été mis en place avec l’aide des Américains, ils ne peuvent pas s’en débarrasser comme ça. c’est pour ça que je suis un peu sceptique sur la partie « le pauvre Zelynsky qui voudrait bien faire la paix, mais en est empêché par les ultras … »

      3. MadeInCH

        Mon avis:
        – Les attentats du 11 septembre ne sont pas l’oeuvre de Bin Laden. Rien que les photos officielles du Pentagone sont incompatible avec une attaque par avion suicide. Le WT7 n’avait aucune raison de tomber. Les deux tours jumelles sont tombées sans rencontrer aucune résistance. La moindre résistance qu’auraient opposé les étages sous l’impact aurait fait basculer le bloc au-dessus de l’impact. On n’a JAMAIS vu un bâtiment tomber à cause d’un incendie, Même lorsque qu’une tours à Londre ou en Espagne brûle comme une torche pendant 2~3 jours, elle n’est pas tombée.
        – Les photos de Bin Laden mort me semble bizarres. Le fait que le commando qui a fait l’opération soit comme par hasard mort dans un accident d’hélico 1~2 semaines après, j’ai trouvé ça bizarre.
        – Navalny? Mon avis est que les russes ne signerait avec du Novitruc un tel assassina. De plus, cet opposant n’était plus utile puisque en dehors de Russie. Pourquoi ne pas le tuer en accusant les russes? Ce serait médiatiquement tellement porteur!!! Bon, cela dit, selon mon épouse, ce serait très russe de signer un tel meurtre comme avertissement non officiel pour tout les autres… Donc en fait, je ne sais pas.

            1. JPB

              @Philippe Leothaud : Je ne suis pas en compétition avec Ba, qu’il soit sérieux ou qu’il se divertisse. Je n’ai aucun avis sur la question, qui au reste ne m’intéresse en rien (j’ai vu d’excellents arguments pour les deux thèses en présence). Supra, c’est simplement le rappel d’une anecdote historique. Quant au test du gronavion précipité sur un bâtiment, il est certainement fait par tous ceux qui s’amusent avec un simulateur de vol, pour voir ce que les concepteurs ont prévu en cas de collision. What are the smileys for; eh ?

          1. Higgins

            De mémoire, c’était un B25. Plus récemment et plus inquiétant, Tom Clancy, dans un de ses romans, a imaginé que des terroristes s’emparaient d’un avion de ligne et précipitant ce dernier sur le Capitole le jour du discours du Congrès tuant d’un coup la quasi-integralité de l’exécutif et du législatif américain. Jack Ryan, son héros, accédait ainsi malgré lui aux plus hautes-responsabilités. Je dois avouer que cette hypothèse m’avait un peu glacé le sang lorsque je l’avais lu et d’une certaine manière, je m’étonnais un peu qu’on puisse ainsi suggérer un tel mode opératoire.
            Sept ans avant le WTC, vous avez tous en mémoire l’épisode du vol AF Alger-Paris et son épilogue à Marseille. Les autorités ont su très tôt, d’où le poser à Marseille, que le but des terroristes était de faire écraser l’avion sur Paris. L’information a largement fait le tour des services spécialisés des autres pays.

            1. JPB

              @Higgins : Dans un médiocre roman intitulé *Bal tragique à la Concorde* (fine allusion culturelle), un certain S.P.Q.R. (un anonyme ou un collectif ?) avait imaginé un scénario comparable : un 14 juillet, deux ou trois hélicos s’écrasaient accidentellement sur la tribune présidentielle, liquidant tout le gouvernement (Mitterrand voyant arriver la mort se disait « C’est trop bête », ce me semble). Alors que s’affrontaient les factions, le militaire chargé de la valise nucléaire saisissait sa chance pour accéder au pouvoir. Une seule page était à sauver, qui montrait le héros dire leurs quatre vérités aux journalopes furieux.

              1. Higgins

                Je ne connaissais pas. Pour Tom Clancy, le roman s’appelle « Sur ordre » (https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Sur_ordre).

                1. JPB

                  @Higgins : « je m’étonnais un peu qu’on puisse ainsi suggérer un tel mode opératoire » : sont susceptibles d’inspirer d’efficaces mauvaises idées pour éliminer son prochain les anthologies de nouvelles policières (celles d’Hitchcock, par exemple), les romans criminels (Monteilhet) et même, parfois, les feuilletons (*Les experts*) ; l’extermination en groupe concernera plutôt le genre de l’espionnage.
                  Blague à part, dans *Visages immobiles*, Abellio avait l’idée d’empoisonner les réservoirs d’eau de New York (un futurible qui en vaut d’autres) ; voici quelques décennies, dans *La bombe chez vous : les cauchemars du professeur Taylor* (*The Curve of Binding Energy : A Journey into the Awesome and Alarming World of Theodore B. Taylor*), un certain James McPhee évoquait la possibilité de bombes nucléaires miniaturisées, avec la caution d’un physicien apparemment compétent.
                  https:/++/en.wikipedia.org/wiki/Ted_Taylor_(physicist)
                  https:/++/www.amazon.com/Curve-Binding-Energy-Alarming-Theodore-ebook/dp/B005E8AH10
                  Dès 2005, Jean-Pierre Petit laissait libre cours à son imagination (sans aucun délire sur les soucoupes volantes ou les Ummites) :
                  http:/++/guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2021/05/25/musique-582-6318113.html#c8969681
                  Pour finir, James Blish n’avait peut-être pas tort d’avancer que certains projets militaires pouvaient avoir été inspirés par des nouvelles de science-fiction — mais il formulait l’hypothèse dans un roman. 😉

            2. Pheldge

              Major, il y a eu une série « Designated Survivor » selon le principe que en cas de décès du président et du gouvernement c’est le « plus haut gradé des élus » qui est investi. Série pleine de clichés woke déjà -il y a 4/5 ans-, avec Kieffer Sutherland que je préférais en jack Bauer …

            3. Nemrod

              Y a une série amerloque comme ça où tout le congrès et l’exécutif est liquidé d’un coup.
              Un sous fifre se retrouve le plus vieux dans le grade le plus élevé.
               » The designate survivor  »
              Un truc comme ça

                1. Nemrod

                  Pour trouver un truc non woke…bon courage.
                  Je vous conseille  » to the lake « une série russe sur Netflix.
                  Amha la saison 2 va se faire attendre.

          2. Pierre 82

            Ce doute quant à la réalité même de l’événement pourrait faire sourire, mais il est partagé par beaucoup.
            Quand vous amenez 200 tonnes de kérozène au milieu de la srtucture d’un gratte-ciel, vous y mettez le feu, la température atteinte est très largement suffisante pour amener le métal du béton armé composant la structure à se ramollir, et par conséquent, à s’affaisser. Dès lors, l’impact du poids des 20 étages supérieurs qui s’abattent à cet endroit est largement suffisant pour ruiner la structure de l’étage inférieur qui à son tour, s’effondre, etc…
            Rien de miraculeux là-dedans.

            1. MadeInCH

              POk pour que ça s’effondre. Eventuellement, mais ok.
              Mais pas de cette manière là.
              Pas en chute libre sans la résistance des étages inférieurs, avec l’accélération d’un objet en chute libre.
              Pas sans basculer sur le côté à cause de la résistance de la structure en dessous.

            2. MadeInCH

              Et aussi: Il faut de l’oxygène pour que le carburant brûle. Les flammes du feu étaient rouge foncée avec fumée noire. Manque d’oxygène lors de la combustion. Donc pas de « haute température ».
              Tout pyromane et/ ou malade mental passionné de combustion ou d’armes qui se respecte sait ça!

            3. « 200 tonnes de kérozène »
              Les avions avaient déjà volé un moment, et la boule de feu à l’impact représente au moins 80% du kérosène parti en fumée. Du reste, la couleur des fumées ensuite indique assez clairement une combustion très pauvre. Donc les 1500° de fournaise nécessaire à faire fondre des linteaux d’acier coulés dans du béton, ils n’y étaient pas.

              Et aucun avion n’a heurté la WTC7.

              1. Higgins

                La destruction de la WTC7 est la pierre la plus solide qui sous-tend un complot autour de cet attentat. Solide ne veut pas dire que j’adhère à cette thèse. L’impact des deux avions sur les deux tours est hélas bien réel. Je doute fort que les ingénieurs et architectes aient pris en compte lors de la conception des deux bâtiments l’impact d’un avion de ligne* de 200 tonnes lancé à pleine vitesse (400 Kts soit 800 km/h en arrondissant) dans là où les tours étaient les plus fragiles (limite supérieure des 2/3 bas) parce que c’était tout bonnement invraisemblable.

                *Sur les images que nous connaissons tous, un des avions percute la tour avec les volets rentrés (on les sort à basse vitesse). Il est, comme on dit, en configuration lisse.

                1. MadeInCH

                  Pour moi, la preuve la plus solide est le Pentagone. Les images officielles ne sont PAS compatibles avec l’hypothèse d’un impact avec un avion de ligne.
                  Le toit qui était encore là au dessus du trou juste après l’impact. Les façades sans marques d’impacts des ailes d’un gros avion, sans griffures mêmes!. Rien que ça c’est clair.
                  C’est visible. C’est clair. C’est sans ambiguïté.
                  Pour le WT7, c’est plus intellectuel. Il faut expliquer, Et c’est plus difficile. Y’avait aussi un feu léger qui peut expliquer à celui qui se pose des questions.
                  Dans le cas du Pentagone, il n’y a pas à expliquer. Juste montrer 2~3 photos officielles.
                  .
                  Enfin, IMHO

                  1. Mitch

                    Pour les ailes, si l’impact est latéral et non frontal l’empreinte sera réduite sur le bâtiment. Cela semble être ce qui s’est passé. Et puis, les ailes d’un avion versus un bâtiment renforcé de couches et de couches de béton armé, comment dire …,

                    C’est quasi certain que les ailes se sont repliées le long de la carlingue lors de l’impact. Il ne faut donc pas s’attendre à voir des traces d’ailes encastrées dans le bâtiment.

                    Le fait que les étages du haut ne se soient pas effondrés montre que l’avion a percuté le bas du bâtiment. A noter que les étages du haut des tours ne se sont sont pas effondrés non plus et pourtant les avions volaient à près de 700km/h (très nettement moins pour celui du Pentagone) et les tours étaient très largement moins renforcées qu’un bâtiment avec des niveaux de sécurité militaire au niveau de sa structure.

                    Le fait qu’il n’y ai pas de traces au sol, montre que l’avion n’a pas glissé avant et ai venu percuté le bâtiment directement. Là encore rien d’inexplicable.

                    Pour les débris lors d’un crash à 400km/h il n’en reste quasi rien et ceux qui reste ne dépassent pas la 20ène de centimètres. Rien de surprenant de ne quasi rien retrouver de taille significative.

                    Pour moi rien qui pourrait éveiller le soupcon dans ces images. Et rien qui permettent de penser qu’il n’y pas eu un avion qui a percuté le Pentagone.

                    1. MadeInCH

                      « les ailes se sont repliées le long de la carlingue lors de l’impact »
                      Vous y croyez vraiment?
                      A la vitesse où ça s’est passé??? La structure de l’aile aurait une telle résistance que lorsque la base de l’aile touche le bord du murs, au lieu de se désagréger, ça aurait fait une force, un couple plus précisément, qui aurait replié les ailes plus vite même que la vitesse à laquelle l’avion avançait?
                      Bon, ben… Ok.
                      .
                      L’empennage était plus haut que le bâtiment. L’empennage aurait dû casser le toit.
                      .
                      Dans TOUT autre crash, même sur une montagne en dur, il reste des sièges, des moteurs, des roues, des corps. C’est solide, les corps. Et ça brûle mal.
                      L’avion de Germanwings qui s’est planté parce que le pilote était suicidaire, c’était un avion à pleine vitesse contre une montagne en roc bien dure. De quoi désintégrer un avion. Et pourtant, il y en avait des gros morceaux. Mais enregistreur de vol a été retrouvé. Plus de morceaux que dans le Pentagone, dans lequel aucun enregistreur de vol a été retrouvé.
                      https://swisscows.com/image?query=Germanwings%20Flight%209525

                1. Sur les 2 tours, il y avait des bouts de passagers un peu partout dans le Sud de Manhattan et là il n’y a pas le moindre doute.

              2. Pierre 82

                Pas besoin de faire fondre l’acier non plus. Dès 700-800 degrés, les caractéristiques mécaniques commencent à faiblir. Ajoutez à ça l’affaiblissement de la structure dû à l’impact mécanique a joué également. Et une fois que ça a lâché à un endroit, c’est l’effet boule de neige. Les forces concentrées à certains endroits peuvent devenir considérables, et lâcher brutalement.

                1. MadeInCH

                  De nouveau, dans ce cas, le bloc au-dessus du point d’impact ne serait PAS tombé de la façon suivante:
                  – Accélération en chute libre, sans résistance des étages inférieurs.
                  – Chute verticale, sans basculer, sans glisser sur le côté, sur les bâtiments d’à côté, à cause de la résistance des étages en dessous du point d’impact des avions.
                  .
                  Conseil: Regardez quelques vidéos de démolition de bâtiments sur Youtube.
                  – Les plus grand bâtiments démolis au monde (à l’époque)
                  https://www.youtube.com/watch?v=Mb4MNe1vk70
                  .
                  De « demilition fail » sont aussi intéressant. érosion d’un building à la base, au fur à mesure que le building s’effondre, et à la fin , il reste les 10 derniers étages intacts…

                2. Encore une fois, comment expliquez vous la WTC7 ? Et pourquoi n’a-t-on jamais vu avant ni depuis des structures équivalentes s’effondrer après des incendies bien plus féroces ?

  16. Mangouste

    Il y a un truc qui ne colle pas avec les chiffres. Avec 0 % de croissance, le chômage devrait repartir à la hausse. Or, cela ne se reflète pas dans les chiffres et c’est ne pas non plus ce que je constate dans la région ou les employeurs ont du mal à recruter (je suis dans l’Ouest).
    – Soit les chiffres macro ne veulent plus rien dire.
    – Soit nous sommes dans une période de transition avec notamment des aides qui soutiennent artificiellement un certain nombre d’entreprise
    – Soit nous sommes dans une période de transition côté chômeur cette fois-ci avec des gens qui reçoivent des aides sans être comptés comme chômeurs mais qui ne souhaitent ou ne sont pas en état de reprendre un travail…

    Ces hypothèses peuvent être cumulatives…. C’est en tout une période assez étrange

    1. Yanka

      On n’a jamais autant bidonné les données qu’en ce temps. On ne change pas les chiffres, on les interprète, on créé des catégories de type « tapis » pour mettre la poussière dessous. Le truc c’est d’être présentable, malgré des dessous mités ou dégueulasses. Le but : cacher aussi longtemps que possible la réalité qui n’est pas aussi belle qu’espérée et partout claironnée : « Pensez printemps ! », « L’Europe, c’est la prospérité », etc. Ce qui advient est donc forcément laid, puissant et dévastateur.

      1. Pierre 82

        Il faut apprendre à bien poser les questions, et c’est là que le bât blesse, car beaucoup de gens qui se posent des questions s’égarent dans des débats stériles, et même s’engagent dans des voies sans issue.

        Que la CIA (ou seulement quelques agents bien placés) ait été parfaitement ou partiellement au courant du projet (Ben Laden s’en était déjà pris au WTC) et aient laissé faire car en cas de succès, ça aurait servi les intérêts des néocons, me semble une hypothèse plausible et nullement abracadabrantesque.

        De la même manière, en allant un peu plus loin, la possibilité que certains agents provocateurs US aient soufflé l’idée à leurs amis saoudiens ne me semble pas surréaliste. Surtout que cette opération a été réalisée avec assez peu de moyens.

        Par contre, prétendre que le WTC avait été piégé par des explosifs posés par le Mossad ou la CIA car il n’aurait jamais pu s’effondrer à la suite d’un l’impact d’un avion est une thèse soutenue par beaucoup de cornichons, et a empêché le débat pour un bon moment en décrédibilisant ceux qui se posent des questions.
        Imaginer que tout a été préparé de A à Z par les services secrets américains me semble également farfelu, au vu des risques encourus.

        Du coup, le débat est stérilisé.
        Surtout qu’en fait, ça ne change pas grand chose au résultat

        1. Yanka

          « Par contre, prétendre que le WTC avait été piégé par des explosifs posés par… »

          C’est la question du commanditaire qui dérange, pas la faisabilité de la chose. On a tous vu les images montrant des explosions successives aux étages inférieurs alors que la tour s’effondrait, et entendu des témoignages de spécialistes de destructions contrôlées dire que cela en était indubitablement. N’oublions pas que plusieurs lois de la physique ont été violées ce jour-là et que ce n’est plus arrivé depuis, malgré les mille explications embrouillées des débunkers (nés avec cette affaire, du reste, et manifestement bien payés pour faire ce boulot).

          1. Higgins

            A supposer que les bâtiments aient été piégés, vu leur taille, il aurait fallu largement plus de 10 kgs de plastic pour en arriver à leur destruction complète. Je ne suis pas un spécialiste des explosifs mais a minima, au moins une tonne par tour et en plus, installée aux endroits ad-hoc. Cette mise en place ne pouvait pas se faire en quelques heures car, en plus, il eut fallu installer des dispositifs de mise-à-feu finement synchronisés. Au final, personne n’aurait donc rien vu et surtout, vu le nombre de personnes requises, personne ne parlerait ??? Et puis, tout aurait parfaitement fonctionné le jour J dans un ensemble quasi-parfait ??? Vite, il faut breveter le modus operandi, il est trop bon.

            1. MadeInCH

              Si (Hypothèse) j’avais organisé un truc pareil, j’airais pris assez de temps pour tout préparer avec une équipe réduite. Et les types mourront dans des accidents de voiture.
              Les WTC étaient en bonne partie vide, et plus rentable. Les attentats ont rapportés une fortune au propriétaire (assurance). Des équipes d’entretiens, il y en a toujours. Perso, je trouve ça impressionnant, mais bon. A la rigueur, expliquez aux artificiers que c’est en préparation à une démolition officielle, mais que on veut faire un show autour de la démolition, alors ça doit rester une surpriiise!!!
              Regarder des démolitions de bâtiments. Souvent, il y a un peu de show autour. Pour des bâtiments emblématiques comme les WTC, si on voulait les tirer en bas officiellement, ce serait normal de faire un show autour.
              Puis ensuite, la sidération des gens puis des accidents…
              .
              Un fait: Le Pentagone a été touché dans une zone quasiment vide parce que en réfection. Il y a eu quelques officiers morts dans un bureau.
              Une Hypothèse: Le pentagone n’a pas été touché par un avion, mais par un missile.
              Q: Pourquoi utiliser un missile, alors que l’on a déjà prévu de détourner des avions?
              R: Pour minimiser les dégâts?
              Q: Pourquoi des officiers tenaient une réunion au milieu d’une zone désertée parce que en réfection?
              R1: Pour être tranquilles?
              R2: Pour pouvoir être zigouillés par un missile sans faire trop de dégâts, et en accord avec le narratif à imposer?
              .
              Je ne suis pas vraiment certain que les WTC soient sabotés, mais ça m’a l’air très très plausible.

            2. baretous

              caméras de surveillance tombant en panne inopinément gros travaux dans les étages ou il n’ y a pas de bureaux.Il faut reprendre le témoignage du gardien avec un nom à consonnance espagnole dont je ne me rappelle plus le nom. Quartier des diamantaires au pied du wtc déserté plus de 24 heures avant..

            3. Yanka

              Il existe plein de témoignages sur des travaux importants et mystérieux sur des étages entiers les mois qui ont précédé, et on ne parle pas de plastic, mais de thermite (pas la grenouille). Un tas d’explications ont été données par des spécialistes. Je ne dis pas qu’ils ont raison, mais leurs explications sont moins alambiquées que celles des débunkeurs qui t’expliquent que bah oui, les lois de la physique, eh bien parfois ça marche pas, y a des exceptions et puis voilà !

    2. Higgins

      En Vendée, les PME pleurent. Il y a plein de poste à pourvoir. Comme dit un de mes neveux (28 ans), si en Vendée on est chômeur, c’est qu’on est pas très courageux !!!
      Deux obstacles importants, la faiblesse, toute relative mais réelle, des rémunérations et surtout un énorme problème de logements. Dans le bocage, du fait du Puy-du-fou, les propriétaires privilégient les locations ponctuelles, très profitables et sans risques, au profit des visiteurs du parc à des locations longue durée nettement moins rémunératrices et beaucoup plus aléatoires. Ce n’est pas les récents textes sur les « passoires thermiques » qui vont arranger la chose. Dans certaines communes, on se pose la question de savoir s’il ne faut pas que la puissance communale se charge de la construction de ce type d’hébergement.

      1. Husskarl

        Si ils alignent les salaires, ils trouveront…

        J’en vois quelques uns qui recrutent et se plaignent de ne rien trouver. Mais ils veulent toujours la lune au smic+1€.

        1. Higgins

          Je ne crois pas que ce soit aussi simple. Si les rémunérations n’ont rien d’exceptionnel, le coût de la vie est globalement assez bas et elles suffisent pour vivre très correctement.

    3. Jacques B.

      Je crois comme Yanka que les chiffres sont formidablement bien bidonnés.

      De toute façon et quitte à radoter, l’étude faite en 2018 par l’OCDE et qui plaçait la France DERNIÈRE de l’OCDE pour le temps de travail par habitant et par an (630 heures, vs 800 et quelques pour UK et USA, 950 pour la Suisse, près de 1050 pour la Corée) était sans ambiguïté, avec l’avantage de synthétiser tous les indicateurs habituels : taux de chômage, âge moyen de départ à la retraite, d’entrée dans la vie active, nombre moyen d’heures travaillées/semaine, etc ; indicateurs si faciles à trafiquer par le gouvernement.

      https:/ /www.rtl.fr/actu/economie-consommation/les-francais-ne-travaillent-que-630-heures-par-an-un-record-selon-l-ocde-7795138516

      Et un élément que ne prend pas cette étude est le % d’emplois publics ou para-publics dans le total des heures travaillées, % sensiblement supérieur à la moyenne, comme chacun le sait ici, et qui ne peut que tirer la productivité moyenne vers le bas.

      Nous ne bossons pas et vivons au-dessus de nos moyens depuis des décennies (dette publique), cela ne peut que mal se terminer.

      1. Aristarkke

        C’est même étonnant que cela dure depuis aussi longtemps, ce qui montre que nous sommes dans un état para-normal…

        1. Jacques B.

          Zut, mon comm est passé à la trappe (fausse manip)…

          Je disais que Ch Gave et Simone Wapler par exemple viennent de commettre des billets avertissant que la fête est finie.

          Pour en rajouter une louchée : 40% des Français étaient à l’euro près en fin de mois en janvier dernier selon le patron de Système U :
          https://www.lsa-conso.fr/dominique-schelcher-president-de-systeme-u-40-des-francais-sont-a-l-euro-pres-a-la-fin-du-mois,400996

          Et c’était avant la guerre en Ukraine et le décollage de l’inflation…
          Forcément, ça va bien se passer.

          1. Mitch

            Ben ils feront comme l’état grançais: ils emprunteront pour acheter une salade et 3 olives. Et puis, s’ils n’ont pas assez de pognon pour acheter du pain ils mangeront de la brioche 🙂

            1. Mitch

              Pour être très franc, je n’ai juste aucune compassion.

              80% étaient pour les mesures Covid, et pour être payé à regarder Netflix, le même pourcentage pour les sanctions contre la Russie.

              Avant, les gars ont fait systématiquement tous les choix qui amènent au chaos à moyen terme: ils ont massivement supporté les 35h, ils veulent que l’état s’occupe de tout et les nounoute en permanence, ils ont voté gouluement pour des étatistes socialo-communistes de la pire espèces, …. liste bien sur non-exhaustive.

              When you sow thorns, you never reap roses …

              1. Jacques B.

                Tout à fait : beaucoup de Français sont de grands enfants qui croient aux contes de fées, l’argent magique, demain on rasera gratis, l’État vous veut du bien, patati patata, et jalousent ceux qui au contraire mettent en avant la responsabilité individuelle.
                C’est juste rageant pour ces derniers, qui subissent l’irresponsabilité ambiante et la spoliation légalisée de leurs biens…

                1. P&C

                  Le problème est que dire : y a des problèmes, va y avoir des grincements de dents, on va serrer les rangs et la ceinture, et faire face… c’est du virilisme de gigachad avec barbe et moustache, donc c’est trans oppressif et haram.

      2. Yanka

        Ce qui importe pour nos dirigeants, ce n’est pas la réalité, mais l’opinion qu’on en a et le récit qu’on fait partant de là. C’est de l’idéologie : la réalité doit se plier à l’idée ; si elle veut pas, on la tord. S’il pleut et que l’idéologie dit : soleil !, un expert en costard bleu schtroumpf va venir expliquer que vous avez une sensation de pluie, que vous êtes un indécrottable pessimiste, un Cassandre, un complotiste et un gros fils de pute de dégénéré illettré du Nord ; et les gens bien vont faire « oui oui oui » avec leurs têtes de chiens pendulaires tout en vous considérant avec mépris, du haut de leur certitude et de leur vertu claironnée (3 picouzes, drapeau ukrainien…)

        1. durru

          😀 😀 😀 C’est Raoult qui parlait récemment des chiens pendulaires, que les moins de vingt (enfin, plutôt quarante) ans ne peuvent pas connaître. Excellente référence, merci à vous !

          1. Yanka

            Je n’ai pas pris ma référence chez l’illustre docteur, car j’ai bonne mémoire, pas mal de vocabulaire et serai dans moins de 6 mois sexagénaire, mais qu’il ait parlé de chiens pendulaires, après avoir fait l’éloge d’un certain livre de Feyerabend, me le rend encore plus sympathique.

  17. Ned Kelly

    Ma femme et moi sommes quasiment toujours d’accord mais depuis janvier et encore plus les élections un dilemme nous agite.
    « Les gens sont ils cons ou cons et méchants ? « . Pour ma femme les deux. Moi je les penses simplement cons et egoistes. Ils ne se rendent pas compte qu’ils vivent sur le dos des autres.
    Comme Mitch plus haut j’enrage de voir ma feuille d’impôts et contrairement à Nemrod je ne sais pas lever le pied.
    Les gens sont simplement cons et les mouvements migratoires font que le niveau baisse continuellement. Melanchon ou un de ses sbires islamo gauchiste finiront par gagner, il n’y aura plus personne en face. Que des cons qui attendront de trouver quelqu’un qui bossera à leur place.

    1. P&C

      Les cons sont l’armée légère des méchants.

      Regarde les wokes sur twitter. Ces gens sont de la main d’œuvre pour tous les Pol Pots.

    2. Mitch

      « Les gens sont simplement cons et les mouvements migratoires font que le niveau baisse continuellement. »

      Les mouvements migratoires ont bon dos. Pas besoin d’exportation pour générer des cons. Avec les CERFAs c’est même une spécialité grançaise.

      Autrement gorge toujours bien rappeuse encore ce matin et toujours aussi mal aux fesses. Ca ne passe pas 🙁

    3. Theo31

      Les Canadiens trient leurs migrants et ça n’a pas empêché un débile profond de devenir leur premier ministre.

      1. P&C

        La décadence, ça s’appelle.

        Nos peuples ont oublié les leçons du passé, et sont devenus décadents. Ils vont donc le revivre.

  18. ValM

    Vidéo HS sur des parents qui font l’IEF et qui entrent en désobéissance civile (avec tous les risques que ça comporte)… Je me demande si d’autres parents auront le courage de les suivre :
    https:/ /youtu.be/EPwB2-Mdmag

    Comme ils l’indiquent, Macron « souhaite supprimer cette liberté donc ce qui va se passer à l’avenir c’est que l’étau va continuer de se resserrer des nouvelles propositions de loi vont émerger et le président va surfer encore sur des nouvelles crises et nous prendre comme bouc émissaire pour faire passer et dans quelques années on se souviendra qu’on a docilement envoyer nos formulaires cerfa et montrer notre soumission à toutes les lois pour finalement voir disparaître notre liberté. »

    Moi, ce qui me fait peur avec cette loi (outre le fait que j’avais songé à faire l’IEF avec ma dernière fille étant donné le niveau pitoyable du collège), c’est que je crois qu’elle sert à préparer le terrain pour une future obligation vaccinale des enfants à la rentrée (avec impossibilité pour les parents de se soustraire à l’école puisque la loi n’autorise plus l’IEF en cours d’année).

    Beaucoup de gens voient cette loi comme anodine alors qu’elle augmente le monopole de l’État dans « l’éducation » (ne parlons plus d’instruction, il n’y en a plus, il s’agit maintenant d’embrigadement) et supprime une liberté de plus.

    1. ValM

      « docilement envoyé … et montré » (avec un é)… J’ai eu le malheur de bêtement copier-coller la transcription youtube sans vérifier l’orthographe…

    2. Husskarl

      Si vous voulez le faire, faites le maintenant, ça vous donnera 2 ans de plus sous l’ancien régime déclaratif.
      Il existe aussi une case « projet pédagogique » dans le nouveau régime.

      Sinon, il reste le hors contrat mais c’est cher et ils sont évidemment les prochains sur la liste puisqu’ils n’ont rien dit contre l’interdiction de l’IEF.

      1. ValM

        Maintenant, vous voulez dire tout de suite en mai ?
        Parce qu’il me semble que les 2 ans de plus sont pour ceux qui sont déjà en IEF pour l’année 2021-2022…
        Avec le régime d’autorisation pour 2022-2023, ce sera mort (et le « projet pédagogique » est à rédiger en détail avant le 31 mai…)

        Je me demande si je n’aurais pas tôt fait de faire comme Alexandre Astier qui a déclaré dans une interview qu’il avait de l’IEF « sauvage » avec ses enfants : inscrits dans un établissement, les enfants étaient en « maladie » quand le besoin s’en faisait sentir, pour faire cours à la maison…

        J’ai d’ailleurs eu une élève quand j’étais prof qui était inscrite dans une de mes 3e et que je n’ai vu que 2 fois : ses parents ont dit qu’elle avait une phobie scolaire, ils n’ont jamais répondu aux appels de la prof principale, le CPE et la direction ne s’en sont pas occupés plus que ça, et apparemment, l’affaire s’est arrêtée là, il n’y a même pas eu de signalement.

        1. Husskarl

          Maintenant, avant la fin de l’année scolaire, en sachant qu’il faut se taper les tdc de la mairie et le contrôle de l’inspecteur académique donc faut pas trainer car eux ne savent pas être efficaces.
          Il est vrai qu’il y a ce formulaire avant fin mai, mais en soi, je pense qu’ils vont devoir composer avec la réalité terrain. Et cette réalité, c’est que bcp de monde a commencé cette année. Tentez, ce ne sera pas perdu.

          Et évidemment, le mieux est d’adhérer à une asso avec ses avocats pour aider dans ce genre de cas tordu créé par les lois débiles…

      2. Jopari

        Sinon, il reste le hors contrat mais c’est cher et ils sont évidemment les prochains sur la liste puisqu’ils n’ont rien dit contre l’interdiction de l’IEF

        C’est déjà le cas: d’après cet article, les écoles privées hors contrat pourront être fermée par décision administrative.

        Plus besoin d’avoir à se justifier devant un juge, un arrêté préfectoral suffit, et c’est à l’école d’espérer obtenir un référé et de contester devant les TA.

    3. Jacques B.

      Je suis bien d’accord, la suppression inique de l’école à la maison est une attaque frontale, une de plus, contre les libertés et contre une des plus emblématiques : celle d’éduquer son enfant.
      C’est le début, ou plutôt l’officialisation de l’embrigadement des enfants par l’État. Nous avons de moins en moins à envier aux totalitarismes nazi ou communiste…
      Et le pire, ce’st qu’une fois de plus ça passe crème : personne ne dit rien. Comme si dans ce pays tout le monde était résigné…

    1. Jacques B.

      Pas vraiment convaincu : la France n’a quand même pas le même % de musulmans que la Turquie… il serait plus convaincant s’il donnait un exemple concret de ce « nationalisme de valeurs » qu’il prône… pense-t-il à la Russie de Poutine, par hasard ?
      Il n’était pas très difficile de prédire une défaite de Marine Le Pen (qui est une cruche, nous sommes bien d’accord, et l’histoire du voile en plein débat a été un suicide électoral en direct) face à Macron ; prédire que nous aurons Erdogan dans 10 ans me semble beaucoup plus osé, et moins étayé.
      Ce bon Aldo s’est enfui en Croatie en 2020 parce qu’il pensait que le RU était perdu pour la liberté, mais il y est revenu, on dirait… comme quoi, tout le monde peut se tromper.

      1. Nemrod

        Oui.
        Ceci dit la démographie est ce qu’elle est .
        Les gauchistes ne s’y sont pas trompés d’ailleurs.
        Un nationaliste de droite pur jus n’a plus aucune chance de passer , la bascule est faite.
        La seule chance qu auront nos descendants de vivre encore ici viendra d’un habile manœuvrier sachant camoufler un tant soit peu sa vision des choses et nouer les alliances nécessaires.
        Un Macron antiwoke et islamo compatible de façade.
        La quadrature ?
        Sinon le prochain sera le Ben Addes de Houellebecq.

        1. Ghislain Lambert

          +100 pour un antiwoke qui plairait beaucoup aux musulmans.
          Il plairait même plus aux musulmans si c était un chrétien croyant sans trop d ostentation
          Deux trois faibles concessions style on oublie le voile, et autres.
          Je ne voie pas qui pourrait tenir le rôle, mais cela ne veut pas dire qu il n’ y a personne pour le faire, juste qu on ne connait pas encore son nom?

        2. Jacques B.

          « Un Macron antiwoke et islamo compatible de façade. »

          Donc à peu de choses près, un Poutine français. Apparemment Poutine réussit à tenir tranquilles les 20% de musulmans de la fédération de Russie, par un subtil mélange de fermeté et de tolérance.
          Sans doute la moins pire des solutions, effectivement.
          En attendant, nous nous farcissons Macron…
          Le Pen n’est de toute façon pas à la hauteur… sauf pour faire tourner sa boutique familiale.

          1. P&C

            Pour réussir à faire ça, Poutine en a quant même éparpiller pas mal façon puzzle en Tchétchénie et en Ingouchie.

            Rappelez vous du père Kadyrov, Atman : accessoirement grand mufti, mais aussi un chef rebelle anti russe, avant de de se raviser… car il avait compris que sans la Russie, pas d’avenir pour la Tchétchénie.

          2. Pierre 82

            Le cas de la Russie est très différent de celui de la France:
            le sud, et particulièrement le Caucase et l’Asie centrale restée dans la fédération de Russie sont soit complètement, soit partiellement musulmans, et le sont depuis des siècles.
            Même les tsars ne les faisaient pas chier à cause de leur religion. Les soviétiques en ont fait chier un grand nombre, mais pas plus que d’autres populations non musulmanes.
            Le conflit en Tchétchénie a d’ailleurs été insufflé par une alliance CIA + Arabie saoudite, juste pour faire chier les Russes (et occuper les anciens d’Afghanistan dont plus personne ne voulait).
            Au départ, ils avaient peu de raisons de s’énerver comme ils l’ont fait. Et quand Poutine a parlé à l’époque de « chasser les terroristes jusque dans les chiottes », il faut bien comprendre qu’il s’en prenait essentiellement aux agents non tchétchènes venus « aider leurs frères ». Ça a été un massacre, mais en même temps, agent provocateur, c’est un métier qui comporte des risques.

            1. Yanka

              « Le cas de la Russie est très différent de celui de la France »

              Il y a surtout qu’en Russie il y a un double système d’appartenance forte, la citoyenneté (russe) et la nationalité. C’est surprenant d’entendre des quasi-islamistes comme les Tchétchènes de Kadyrov impliqués dans l’opération Z dire qu’ils se feront tuer au nom d’Allah pour leur chef et qu’ils planteront la bannière orthodoxe partout où ce sera possible. C’est inconcevable chez nous d’imaginer des bataillons musulmans qui parleraient d’aller planter la bannière de Jeanne d’Arc je ne sais où, tout en lâchant des bordées de « Allahou Akbar ! » à chaque pas.

            1. CPB33

              c’est bien à cause de ça (l’Algérie devenant un département français) que De Gaulle a tranché dans le vif; reculer pour mieux sauter malheureusement….

    2. Pierre 82

      Ma réflexion générale à propos de l’immigration en général beaucoup de points communs avec celle d’Aldo, et ici encore, je trouve qu’il a parfaitement raison.
      Zemmour a vraiment fait le con en se braquant sur un anti-islamisme primaire, alors que le vrai problème, c’est que la France n’offre rien au niveau moral ou transcendant aux populations qui arrivent sur le territoire national: quand vous dites à des populations entières qu’elles n’ont rien d’autre à attendre que des allocations et la promesse de faire toutes les imbécilités possibles avec la protection de l’état, on ne s’étonne pas que ce sont les éléments les moins fréquentables de leurs communautés qui prennent l’ascendant (que ce soient des fous furieux salafistes ou plus simplement des malfrats, trafiquants en tout genre).

      Dans notre paroisse, et sous l’impulsion du conseil pastoral (dont je fais partie), notre curé ne loupe jamais une occasion de sortir en procession (Saint-Sacrement, Notre-Dame de Fatima, pour le 15 août, ou le chemin de croix) et de se balader dans la ville avec croix, ostensoir, encens, etc… Une paroissienne m’a demandé si on n’avait pas peur de se faire critiquer par les non-catholiques (largement majoritaires comme dans toute la France) et les laïcards de tout poil. Ma réponse : peu importe, on se défendra. Elle me dit « Oui, mais si les musulmans organisaient des prières de rue, comment tu réagirais? »

      Ma réponse est simple: grand bien leur fasse: le problème dans ce pays n’est pas que les musulmans prient dans la rue, mais bien que les catholiques ne le font plus. Et je lui ai fait remarquer que (c’est chose connue dans la paroisse) notre curé est très bien vu, et très respecté des vieux marocains, retraités de l’agriculture pour la plupart. Il n’y a qu’à se promener avec lui dans les rues pour s’en rendre compte immédiatement. Un respect évident, et même une certaine déférence quand ils le saluent.

      On compte remettre au goût du jour cette année les rogations (bénédiction des champs). Beaucoup d’agriculteurs étaient très étonnés, voire amusés par notre initiative, mais le seul (et je dis bien le seul) qui a montré un vrai enthousiasme est le seul agriculteur marocain, musulman évidemment, et qui a même demandé que le curé bénisse ses récoltes dans la foulée. Ça m’a même scotché.

      Juste une piste de réflexion que devraient se faire les zemmouriens pour leur édification personnelle. Je dis ça et j’ai voté Z au premier tour.

      1. Reddef

        Bien vu on a sabordé les fondements de nos civilisations mais j’ espère qu’ après avoir touché le fond on remonte.

      2. Oreliane

        Avec tout le respect que je vous dois, Pierre, je me demande pourquoi vous avez voté pour Zemmour au premier tour. Le grand remplacement et la remigration sont ses thèmes principaux, il semblerait que vous soyez passé à côté.
        Une France peuplée de noirs et de Maghrébins, aussi chrétiens soient-ils, aussi gentils et respectueux soient-ils, ne serait plus la France. Le problème n’est pas que les musulmans prient dans la rue, le problème est qu’ils sont de plus en plus nombreux, imposant leurs moeurs et leur culture et au delà, la dilution de notre francité.
        Vous brandissez votre catholicisme comme un hochet, voire une crécelle mais ouvrez les yeux, dans 30 ans la France sera morte par le métissage ou la soumission et sans doute les deux.
        Vous vous extasiez que le seul qui ait montré de l’enthousiasme soit un musulman, vous connaissez la takkia ?
        Je sais, je suis raciste, islamophobe, ça j’ai donné ! Islamoréfractaire revendiquée, je suis surtout attachée à la continuité de mon peuple, de sa lignée.
        Imaginez des millions de blancs envahissant le Cameroun, la Guinée ou le Congo, prenant possession des autochtones, vous crieriez au génocide noir, au remplacement de population, n’est-il pas ?
        C’est la même chose ici et quand vous osez écrire que « la France n’offre rien au niveau moral ou transcendant aux populations qui arrivent », ah ben non, juste des allocs, un toit, une foultitude d’associations qui vont leur expliquer comment profiter du système au mieux, qui vont les prendre en charge, avec logement sociaux, soins médicaux, rénovations urbaines, stages de poney pour les délinquants, de voile pour les gamins « quinontjamaisvulamer » et autres avantages que le pauvre gosse du Tarn-et-Garonne n’osera même jamais envisager.
        « Le monde moderne est rempli de vieilles vertus chrétiennes devenues folles » disait G. K. Chesterton.
        Je suis chrétienne, baptisée, mais quand je vois ces gens venus d’ailleurs mieux traités que mes compatriotes, je deviens un peu égoïste, un peu hargneuse. Hier – mon travail jouxte une mosquée – je les ai vus déferler après leur prière, vêtus de kamis, de voiles, de burkas, de djellabahs, les femmes d’un côté, les hommes de l’autre, combien étaient-ils, 300, 500 ou plus ?
        Si la France devait être à leur image, ce ne serait plus la France. Oui, « ilyenadesbien » mais combien qui pourrissent nos existences avec leurs pratiques de là-bas, marché clandestins, prières et affichage ostentatoires de leur religion et je ne parle pas des rodéos, vols, trafics en tous genres.
        « L’Autre » vénéré, adoré, sublimé, encensé, idôlatré par la gauche, un réservoir à voix purement électoral, cet Autre, je l’ai déjà écrit, qui jette ses poubelles par la fenêtre, chie dans les ascenseurs, pisse dans la cage d’escalier, cet Autre qui méprise les femmes, bat les homos, tue pour l’honneur, cet Autre qui se fout des lois françaises, qui se gorge de sa justice, qui se félicite du passage en prison, cet Autre ne sera jamais à mes yeux français.
        « Un âne peut naître dans une écurie, il n’en sera pas pur-sang pour autant ».
        Aldo Sterone est de ces ânes qui croient être nés dans l’écurie, il en adopte les codes mais « le naturel revient toujours au galop », tiens en parlant de cheval !
        Les beaux jours sont revenus, j’entends les disputes au bas de mon immeuble, dans des langues inconnues, les quads qui circulent, les motos qui vrombissent, et on voudrait me faire croire qu’ils sont « Français » ?
        Et pour votre édification personnelle, je vous invite à passer quelques jours dans mon « biotope »…
        Signé : une Zemmourienne !

        1. Mitch

          AMHA, on ne se définit pas en fonction de sa couleur de peau ou de sa religion. Heureusement d’ailleurs.

          Si Aldo (ou d’autres) disent des choses qui me paraissent pertinentes j’aurai tendance à les écouter qu’il soit originaire du nord de l’Afrique ou pas.

          Autrement, un Africain peut être blanc et un Européen ne pas l’être. Pour moi cela m’apparaît comme une evidence.

          Des cons, pas éduqués, qui se croient partout chez eux, et qui font chier il y en a à la pelle et ils s’appellent autant Jean-Kevin que Momo.

          J’ai voté aussi Z, non par adhésion mais parce qu’il me paraissait le moins étatiste de la bande. Son grand remplacement et tout son cirque ne lui a servit qu’à se tirer une balle dans le pied.

          Il n’y a plus que des vieux avec une politique de vieux pour les vieux en Europe. Les populations ont toujours migré, c’est vieux comme le monde. il faut qu se soit controlé par contre là on est d’accord et ‘that’s where the shoe pinches’

          Enfin, quand je vois la bêtise crasse me mes contemporains ‘locaux’ (je parle de Jean-Francois, Marcel et Francoise) j’en viens à souhaiter leur remplacement. Dans les cultures africaines que je connais et que j’ai côtoyé de très près on ne demande jamais aux enfants de se sacrifier pour les anciens. Jamais !

          1. Oreliane

            Vous m’en voyez désolée mais un Africain est noir et un Européen est blanc, c’est ce que l’on appelle l’imaginaire collectif. Vous ne verriez pas Kirikou blanc, comme je ne vois pas Astérix noir.
            Les populations autochtones ne sont pas remplaçables ou alors elles n’existent plus.
            Les populations n’ont pas toujours migré, elles ont été stables des millénaires durant, ce n’est que depuis ce début de siècle que l’on s’acharne à l’asséner comme une évidence, et pourtant…
            « Dans les cultures africaines que je connais et que j’ai côtoyé de très près » mais là on parle de la France !
            Certes ce n’est pas parfait, mais arrêtez de la comparer à d’autres cultures. Ici c’est ici !

            1. Mitch

              Intéressant. Si j’ai bien compris le raisonnement un Martiniquais à couleur de peau sombre n’est pas Français, et donc pas Européen, c’est bien ça?
              Un Hollandais du Surinam, pareil j’imagine ? Et un Britannique des iles Vierges ? Ils sont quoi au juste alors ? On les ramène chez eux, mais c’est ou chez eux ?

              Peu de migrations ces derniers siècles ?
              Mis à part :
              – une immigration massive Européenne vers l’Amérique du Sud, Centrale et du Nord.
              – Des déplacement de population massifs de l’Afrique vers ces continents,
              – Sans oubliait une immigration massive vers les nouveaux mondes (Oz et NZ),
              – une immigration massive vers l’Afrique du Nord par les Arabes.
              – Immigration massive intra-Européenne aussi.
              Liste non-exhaustive bien sur.

              Pour l’Afrique du Sud (par exemple) une présence Européenne depuis le XVI Siècle. Près de 500 ans et 20 générations ce n’est pas assez pour être Africain ? Ah oui, j’oubliai ma couleur de peau fait que non, c’est bien ça?

              Et pour les métisses dans quelle catégorie de couleur de peau doivent-ils être rangé : Européen ? Africain ?

              Je ne vais pas vous parler de Kirikou d’Asterix mais de la réalité. En tous cas la mienne.
              J’ai 2 passeport un SudAfricain et un Français. Ah, et puisque ça semble avoir une importance déterminante je suis blanc. Je ne suis donc pas SudAf c’est bien ça ?

              Mon copain John est Américain. Sa grand mère est écossaise. Est-il légitime à être Américain ? Sans doute que non puisque la couleur de peau des Autochtones (le peu qu’il reste) n’est pas la sienne.

              Un autre copain est Argentin. Son grand père est Italien et sa mère Espagnole. Dans son pays vivait les Indiens Urugay qui n’avaient clairement pas sa couleur de peau. Il est quoi lui alors ?

              Mon frère est marié à une Chinoise (oui je sais c’est très mal). Ses enfants son très jolies mais ils n’ont pas la couleur de peau ‘100% qui va bien’ d’Asterix. Ses enfants son quoi ? Ah, et sa femme est quoi ? elle n’a pas la ‘bonne’ couleur de peau de ‘Blanche Neige’ c’est sur.

              Un de mes meilleurs ami à Londres est marié à un Sud Africaine de couleur noire (oui je sais c’est très mal), les enfants sont Européens et ont la couleur de peau de Kirikou. Sans doute est-ce très mal mais c’est ainsi.

              Si vous pouvez m’aider à définir qui est quoi et qui devrait retourner ou ca peut faire un jeu intéressant 🙂 Et j’admets que je ne me suis jamais posé ce type de questions avant ce soir.

              Bref ces histoire de couleurs de peau me paraissent être d’un autre temps. Vraiment

              Je comprends votre détresse dans votre zone de non-droit mais en vouloir à la terre entière avec des concepts qui ne résistent pas une seconde à la vrai vie ne va sans doute pas aider. Juste mon avis.

              Parlez-moi d’immigration non-maitrisée, non-sectionnée et vous aurez toute mon attention, mais la chasse à la couleur de peau pour définir ce qu’est un Européen c’est totalement orthogonal à tous mes principes.

              Pour conclure pour ma part être Français, Grec, Turc, Sud Africain, ….. va bien au delà d’une couleur de peau (et heureusement d’ailleurs)

              1. Pheldge

                Mitch, non, pas « une immigration massive Européenne vers l’Amérique du Sud, Centrale et du Nord. », mais une conquête, puis une une colonisation, de territoires relativement vierges, qui a abouti à un remplacement des populations autochtones, ou à leur domination …. c’est pas exactement pareil.

                1. durru

                  Intéressant concept, le remplacement des populations sur des territoires relativement vierges 😉
                  Plus sérieusement, c’est plutôt vrai dans un sens.
                  Dans l’autre sens, les musulmans n’ont pas de problème, malgré les nombres plus importants et étalés sur une plus longue période, du fait de la stérilisation quasi systématique. Mettre des doses d’humanité dans des processus qui ne le sont pas, grave erreur. C’est les Arabes qui l’ont bien compris.

            2. Léo C

              J’entends les deux discours et en identifie la portée. J’en cerne parfaitement la teneur.

              Selon moi il faudrait redéfinir l’immigration mais c’est un long débat.
              Pour faire court, je prône l’immigration choisie (a priori contrôlée, donc), comme cela semble se dérouler dans certains pays sans soulever la moindre protestation, sauf si appliquée chez nous.

              Je me situe: né en Afrique du Nord ; j’y ai vécu. Assez pour en connaitre les attraits comme les obstacles.

              Mon père tourangeau a vécu la moitié de sa vie là-bas. Ma mère bretonne née à Paris l’y avait rejoint.
              Les hasards tant professionnels que personnels m’ont conduit à déménager moult fois.
              Au point d’éprouver des difficultés à répondre lorsqu’il m’est demandé mes origines.
              Mes fils, adultes, sont nés en Alsace et n’y retourneront vraisemblablement jamais.

              Mon meilleur ami vit également à Londres depuis 25 ans. Il a vécu avant cela 10 ans au Canada. Son fils y est né.

              Il souhaitait se rapprocher de sa famille suite à cette naissance sans devoir rentrer en France, qui, pour eux = CPEF

              Le même fiston a, sur son souhait exprimé, acquis la nationalité britannique et s’est marié il y a 3 ans à une Coréenne. Un petit garçon est né l’année dernière.

              Mon ami est niçois d’origine et ses grand-parents maternels sont italiens pur jus.

              Il me disait, lors des noces de fiston, que lorsque on éplucherait son arbre généalogique dans un siècle, ce serait un joyeux b……

              Tout cela pour dire que l’appartenance à un pays, à des valeurs, se situee au delà d’une carte d’identité, d’un visa ou autre.

              C’est dans le cœur.

              1. Mitch

                « Tout cela pour dire que l’appartenance à un pays, à des valeurs, se situee au delà d’une carte d’identité, d’un visa ou autre.C’est dans le cœur. »

                100% d’accord avec ce qui est au dessus mais aussi avec le reste de votre intervention. Dans la liste j’aurai aussi aussi ajouté la couleur de peau, car tristement, oui tristement, ca semble encore être déterminant pour certains (j’ai trop vécu ce genre de connerie abjecte qu’est la chasse à la couleur de peau et j’admets que ça me tend un peu).

                1. CPB33

                  « If it looks like a duck, swims like a duck, and quacks like a duck, then it probably is a duck »….perso, je ferais pas confiance à un barbu hirsute en khamis sortant de la mosquée un vendredi (mais bon, chacun son point de vue….)

          2. durru

            Objection, votre honneur !
            Ce n’est pas la migration qui doit être contrôlée, mais son financement.
            La différence majeure entre aujourd’hui et hier c’est ça et rien d’autre. L’Etat providence est totalement incompatible avec une migration illimitée.
            Quant à l’africain blanc et à l’européen noir, faut pas abuser non plus. Autant Balotelli avait raison de dire qu’il était Italien, autant l’équipe de France composée de moitié de joueurs nés en Afrique était juste une blague (et je ne parle même pas du frère Karim). Les poissons volants existent, mais c’est pas pour autant que tous les poissons volent.

      3. Pheldge

        Non, Pierre, on ne dit pas « à des populations entières qu’elles n’ont rien d’autre à attendre que des allocations et la promesse de faire toutes les imbécilités possibles avec la protection de l’état », c’est un mélange du « rêve métropolitain », pour les ressortissants d’anciennes colonies, et de tous ce qui a été rapporté par les anciens, déjà installés.
        Et pour ton « très respecté des vieux marocains », déjà, ce sont des Marocains, et des vieux, donc qui ont grandi sous la férule de Hassan II, je doute que leur descendance soit aussi bien élevée …

        1. durru

          En fait, pour les plus jeunes, c’est la civilisation occidentale qui n’est plus respectée, parce que plus respectable. C’est aussi simple que ça…

        2. Pierre 82

          Tout à fait d’accord: les vieux Marocains ne sont pas pareils aux jeunes générations, et c’est bien pour ça que j’ai précisé.
          J’ai un jour été témoin dans mon (ex-)bistro favori du début d’une altercation sur le trottoir entre jeunes maghrébins. J’ai vu trois vieux qui étaient attablés devant un café à l’intérieur se lever comme un seul homme, dire 2 mots (en arabe, évidemment, donc je n’ai pas compris), et ils sont partis immédiatement la queue entre les jambes.
          J’en ai déduis qu’un des problèmes de cette jeunesse-là, c’est qu’elle ne respecte que ceux qu’ils estiment respectables. Pas les autres. Et un blanc ne fait pas partie des respectables, dans la tête de beaucoup d’entre eux.
          Faudrait en chercher les raisons.

          Je répondrais volontiers à Oréliane, car elle a abordé les sujets les plus sensibles, mais je vois que d’autres l’ont fait pour moi, j’aurais répondu un peu comme Mitch ou comme durru…

          1. René-Pierre Alié

            « trois vieux qui étaient attablés devant un café »… etc.
            Expériences semblables quand je naviguais en Tunisie. Des jeunes imbuvables, des « vieux » très sympathiques, accueillants. Il y a là une question à creuser.

    3. Mitch

      Mouai bof … Sous un Erdogan ce pays y est déjà. Il ne s’exprime pas de la même façon et ne prône pas les même valeurs mais le Poudré est limite bien plus dangereux que Erdogan car le Poudré n’a aucune valeur. Il est imprévisible et est prêt à dire tout et son contraire.

      De toutes façons, tous ces branleurs de politicards grançais sont tous des étatistes communistes. Ils n’éviteront pas le mur. Certains y iront plus vite que d’autres et de façon plus frontale que d’autres, mais au final ça va tapper fort quelque soit le conducteur.

      1. Theo31

        Dire que la Russie est en faillite et qu’on va la mettre à genoux, fallait oser. La femme de Jean Michel sucerait n’importe quoi pour se faire mousser.

        La prochaine baffe de Poutine sera pour ce gros SAM. Ça va faire plaisir à beaucoup de monde.

  19. Jacques B.

    Eh bien, Aldo fait réagir…

    Pas tout lu mais à mon sens la question n’est pas simple (dans le sens simpliste) :
    La couleur de peau n’a à mon sens aucune importance, c’est la « culture », la « mentalité » qui comptent. Comme dit Ch. Gave, une nation ce sont des gens qui sont d’accord pour vivre ensemble, ce qui sous-entend des « valeurs » comparables.
    Les pays avec des cultures très différentes soit finissent par se taper dessus : guerre civile, séparatisme et partition… soit sont tenus par des régimes « forts » (Tito en ex-Yougoslavie par ex.
    Le souci est cela, ajouté avec une immigration, de nos jours, très importante en volume. Ce n’est pas l’immigration en elle-même, ce n’est pas la couleur de peau, c’est le volume + la différence « culturelle », bien des spécialistes l’ont expliqué avec moult détails.
    En plus, l’islam a ceci de particulier qu’il est de tendance suprématiste et dominateur (la fameuse dhimmitude imposée aux Juifs et aux chrétiens en terre islamique, par ex.).
    Tout cela s’ajoute.
    Et pour couronner le tout, nous autres Français et Européens en général ne savons plus en quoi nous croyons et quelles sont nos « valeurs », avec en point d’orgue les mouvements de type LGBT et autres « woke », l’écologie devenue folle, le collectivisme marxisant qui déresponsabilise… et conséquence, des libertés qui foutent le camp à vitesse grand V.
    Or l’Occident, qu’on le veuille ou non, a été marqué (plus ou moins) par le (judéo-)christianisme, comme les pays arabes ont été marqués par l’islam, la Chine par le confucianisme, etc. : le fait religieux est une réalité, dans l’Histoire, et l’évacuer d’un revers de main n’a pas de sens. Les gens ont toujours besoin de croire en quelque chose, ou quelqu’un. Même les athées croient en quelque chose : pour certains ce sera l’évolutionnisme, pour d’autres ce sera juste leur intérêt perso, etc.
    La situation actuelle est la résultante de tous ces facteurs, me semble-t-il.

    Pour revenir au thème de la vidéo d’Aldo Sterone, l’islamisation (la menace Erdogan), les pays non majoritairement musulmans qui réussissent à peu près à éviter le développement de l’islamisme sont des pays à régimes « forts », donc peu démocratiques et où les libertés sont à géométrie variable… je ne sais comment classer Israël ici : pays démocratique (élections, liberté de la presse, économie de marché…) et qui réussit plutôt pas mal, depuis quelques années, à contenir les ultras parme ses environ 20% de musulmans. En gros, c’est grâce à un subtil mélange de carotte et de bâton. L’islam n’est pas stigmatisé en tant que tel, mais ceux des musulmans qui posent problème sont sévèrement réprimés. Cela dit, la problématique de la démographie est un élément crucial, dont sont très conscients les dirigeants de l’État hébreu, d’où une politique incitative forte en faveur de la natalité… mais aussi, pas mal d’Israéliens juifs en sont eux-mêmes conscients et n’attendent pas qu’on les incite à faire des gosses. Le côté « identitaire » prononcé chez beaucoup d’Israéliens juifs est un élément très important de leur résistance à l’islamisation de leur pays. Chose que nous avons, pour beaucoup, perdu, en France…

    1. Jusnaturaliste

      Le wokisme et le dérapage financier de l’Etat n’a rien de nouveau, c’était aussi la situation de l’Empire romain juste avant sa chute, et également de l’Empire grec juste avant sa chute.

      L’histoire a tendance à se répéter et il est donc assez logique que la prochaine étape soit la chute de notre civilisation décadente.

Laisser un commentaire