Le plan se déroule comme prévu, c’est-à-dire mal pour le peuple

Comme le disait régulièrement Hannibal Smith, il n’y a rien de tel qu’un plan qui se déroule sans accrocs et celui qui consiste à transformer à grands coups de pieds au derrière la riche société occidentale en société pauvre et désorganisée semble porter ses fruits : ça se transforme de plus en plus.

Dans cette « grande bascule » (pour reprendre les termes du Lider Enmêmetento), il est entendu que chaque Français devra faire de menus efforts en termes de consommation : d’énergie d’abord (fini les longues soirées d’hiver à la lumière électrique, n’est-ce pas), de carburants ensuite (fini les longs trajets en voiture pour aller au travail ou déposer les gamins à la crèche, vive le vélo cargo !), puis de viande (fini les barbecues trop virils et bienvenue aux petits insectes croustillants) et, enfin, de tout le reste. Pour une grande bascule, ce va être une belle bascule.

Et puisque bascule il va y avoir, autant qu’elle concerne un peu tout le monde en commençant par les gueux qui mangent de la viande, roulent en diesel et fument des Gitanes. Or, pour concerner d’un coup tout le monde, quel meilleur moyen que de s’attaquer directement à la nourriture et plus précisément à sa production ? Ici, le mot « attaquer » n’est pas anodin puisqu’il s’agit bien de porter le fer contre toute velléité de production un peu soutenue de nourriture en mettant fin, de façon planifiée et artificielle, à l’abondance que permet l’agriculture actuelle, celle qui utilise des engrais.

Ici, nulle surprise puisqu’on se rappelle que notre Président À Toux Tous a clairement précisé que le règne de l’abondance était terminé. Si l’on y ajoute sa récente déclaration expliquant qu’il entend faire subir la transition écologique à l’agriculture, plus aucun doute n’est possible :

Pour ceux qui ne comprendraient pas les (lourdes) implications que cette transition fait peser sur l’agriculture, rappelons qu’elle imposera de se débarrasser des engrais azotés ainsi qu’une réduction nominale des productions de différentes catégories de produits… Exactement ce à quoi sont actuellement confrontés les agriculteurs néerlandais et qui menace de faillite pure et simple une proportion affolante d’entre eux, au point de déclencher chez eux une colère légitime, des manifestations depuis le mois de Juin, et dont je faisais mention dans un précédent billet qui détaille les grandes lignes de ce plan génialissime de pénuries et de famines prévisibles.

Car c’est bien un plan concerté que nos dirigeants continuent de mettre en place, obstinément et sans plus aucunement se soucier des peuples concernés : ce qui s’est passé au Sri Lanka, ce qui se passe actuellement aux Pays-Bas et ce que Macron entend pousser en France ne doit rien au hasard.

Il est vraiment stupéfiant, ce copier-coller des méthodes politiques actuellement appliquées avec une frénésie qui masque mal une certaine panique.

Jugez plutôt.

Après avoir consciencieusement diminué le nombre de lits des hôpitaux, on fait fermer des services entiers et on interdit d’exercer des personnels pourtant formés et valides sur des motifs artificiels pour aboutir à la conclusion que l’hôpital ne fonctionne plus.

Après avoir consciencieusement annoncé, planifié et orchestré la fermeture de centrales nucléaires au point de voir l’expertise nationale disparaître, après avoir poussé des énergies intermittentes aux rendements écologique, économique et énergétique catastrophiques, on aboutit à une situation inextricable où la France, jusqu’alors exportatrice d’énergie, doit en importer à très grands frais et menace de pénuries et de coupures.

Ce serait bien du diable si, après avoir annoncé puis mis en place dans l’agriculture une transition écologique consternante d’idiotie, on n’aboutissait pas dans quelques années au même résultat flamboyant d’une filière décimée et d’un pays, jadis exportateur massif de céréales, devant aller quémander sa subsistance à des voisins plus malins.

Oui, le plan se déroule comme prévu, c’est-à-dire de plus en plus mal pour le peuple lui-même qui ressemble de plus en plus à un encombrant paramètre dans le délire des Macron de ce monde. Et dans ce plan, il semble maintenant garanti que nous aurons des pénuries, à commencer par celles d’électricité – le brave Emmanuel l’a clairement annoncé.

Les pénuries de gaz ne tarderont pas plus, probablement parce qu’on choisira de le vendre d’abord aux Allemands qui ont subtilement choisi, aussi obstinément que le reste, cette fameuse transition écologique qu’on nous badigeonne sur tous les domaines.

Ce plan ne serait pas complet sans un volet communicationnel bien rempli.

Ne vous inquiétez pas, là encore, tout se déroulera comme prévu : attendez-vous (aussi) à des pénuries d’internet et de téléphone ne serait-ce que parce que les clowns gouvernementaux nous assurent qu’ils ont déjà fait le nécessaire (comme les masques, les vaccins et, finalement, absolument tout le reste). En somme, le gouvernement nous a assuré avoir déjà plongé ses gros doigts boudinés dans ces différents domaines ce qui nous garantit qu’il va y avoir des problèmes.

L’hiver approche et nous allons donc devoir, progressivement, nous passer d’énergie, de communication et de nourriture. Au contraire de nos gouvernants qui continuent de dépenser sans compter et quoi qu’il en coûte, il va tous nous falloir faire de grandes économies, couper les lumières surnuméraires pour « aplatir la courbe » et « éteindre le wifi pour sauver papy ». Mais une chose continuera de fonctionner quoi qu’il arrive : jamais le gouvernement ne vous demandera de couper votre radio ou votre télé pour économiser l’énergie.

C’est absolument nécessaire pour que le plan se déroule sans accrocs.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires556

    1. Mo.

      Pas sûr du tout. Les pastèques aux présidentielles, c’est 1 670 000 voix. Avec une partie de neuneus amoureux des petits oiseaux.
      Et je doute qu’après deux ans de Covidémence, les gens aient envie de continuer les conneries.
      Le covid a été un succès grâce à l’hystérie des merdias et au pognon gratos. Un billet ne se mange pas. Ça pourrait vite dégénérer.

      1. Yanka

        Les Verts n’ont strictement rien à voir avec des « neuneus amoureux des petits oiseaux ». Ce n’est pas la nature qui les intéresse, mais l’idéologie de la nature, voire son idolâtrie (de la part de citadins la plupart du temps, infichus de distinguer un chêne d’un hêtre, un moineau d’une mésange, une aubépine d’un prunelier en fleurs). Par ailleurs on peut aimer les p’tits noiseaux sans être un ahuri avec les deux dents de devant qui dépassent et un QI entre le ver de terre et la mousse. De la même, un homme, un vrai, n’est pas forcément le mec à 180 au volant de son Duster tuné et qui met des tatanes à madame et possède un dogue nommé Brutus, en plus d’arborer une pilosité de Mérovingien en vadrouille, plus le fumet qu’on suppose de slip pas fréquemment changé, d’aisselles fumantes et de gueule alcoolisée. Cessons-là ces caricatures !

        1. Pheldge

          j’aime bien le « Cessons-là ces caricatures ! » juste après la description donnée « d’un homme, un vrai » … comment qu’il dit sam, autogoal ? 😉

            1. Pheldge

              toi relire post Yanka à partir « De la même, un homme, un vrai … ». Si doux sauvage des isles être agréablement surpris par début post, ça y’en a se gâter à cet endroit.

              Et pour faire taire rumeur infondée, lancée par gros jalminces ici, moi tomber du hamac à 5 h 30, tous les matins, pour préparer café Madame, et sortir chien. 😉

              1. durru

                Ce que t’appelles une « description » n’est rien d’autre qu’une des caricatures qui doivent cesser.
                Si c’est pas la chute du hamac, ça doit être alors la durée trop longue de la séparation dudit hamac…

                1. Pheldge

                  d’où la référence à « l’autogoal » cher à sam …
                  durru, on va arrêter là, parce que depuis quelques jours, tu comprends tout ce que j’écris de traviole, malgré mes tentatives d’explications …

                  1. durru

                    Si tu peux t’expliquer à toi même ce que « autogoal » veut dire, ça serait déjà bien.
                    Parce que dans le sens employé par Sam, ça colle vraiment pas à la situation.

                  2. Aristarkke

                    Pareil. Là, il me fatigue avec sa Roumanie Uber alles, en rajoute par rapport à ce que j’écris, même quand je vais dans le sens de son pays martyrisé, ne voit pas certaines contradictions entre les faits et ce qu’il imagine qu’il aurait dû se passer et fait des comptes à n’en plus finir, pour le fait de rappeler des évènements qui ont eu lieu, aussi désagréables qu’ils aient pu être pour le pays et pour la représentation qu’il en a.

                    1. durru

                      @Ari
                      Merci, c’est gentil…
                      Et tout ça, pour rappel, est parti du fait que je me suis permis de rappeler ici que la France et l’Angleterre n’ont pas respecté leurs signatures. ¡No pasaran!

                    2. Pheldge

                      Papet, vu ton domaine d’activité, que t’as besoin de cuivre et tout, par prudence, au vu des pénuries qui s’annoncent, je me garderai de me fâcher avec lui … 😉

                1. Mitch

                  Je disconviens respectueusement. Le subjonctif en Anglais est plutôt simple car beaucoup de formes différentes sont admises et que le ‘vrai’ subjonctif (qui existe) est peu utilisé (dans les livres et encore).

          1. Yanka

            Je suis un spécialiste de cette forme d’humour du cul par-dessus tête. Et la caricature, c’est l’idée qu’un homme qui aime les oiseaux est un imbécile à cheveux gras et qu’un homme digne de ce nom a du poil sur le torse et aime le « brutal » (j’évoque ici une scène d’un film célèbre). Moi, j’aime beaucoup la nature et je la respecte, j’ai fait de l’ornithologie et je fais de la botanique. Je ne suis pas pour autant contre le nucléaire et pour les éoliennes et la vue d’un Vert me fait voir rouge, d’un rouge qui n’a rien à voir avec celui des cocos. Et j’ai, accessoirement, de la carrure et du poil sur le torse, pas trois brins. Et je peine à me servir d’une simple perceuse. Donc, la caricature, c’est de séparer le monde en petits et en grands, en faibles et en forts, en blonds et en bruns, etc.

        2. Adjudant Tifrice

          Vous avez,vraiment, vérifié le fumet du slip du Mérovingien ?
          Comme c’est étrange 😉
          Les verts n’ont pas d’idée de la nature, ils ont l’idée de leur confort avec une certaine faune et une certaine flore qui doit s’adapter à leurs critères de goûts. Une forme l’hédonisme égoïste.

          1. Yanka

            Pour la première question, mon imagination suffit !

            Pour la question des Verts et de le nature, ça dépend s’ils sont politisés ou non. En Belgique, chez les Écologistes, à Liège (j’ai fréquenté ce milieu, et Liège est le berceau de l’écologie politique en Belgique), il y avait les environnementalistes (zosiaux, fleurettes, WWF, LRBPO, Amis de la Terre, etc.) et ceux qui avaient pour obsession d’écrabouiller les socialistes, leurs pires ennemis ; ces derniers étaient les plus pugnaces, et ce sont eux qui ont gagné (j’étais du congrès qui a rendu minoritaires les historiques-environnementalistes du parti, les Jacky Morael, José Daras et autres Bernard Wesphael (ce dernier ayant connu par la suite une singulière aventure, accusé du meurtre de sa femme, et le pauvre Jacky Morael, type vraiment sympa, un malheureux destin, puisqu’il a perdu sa fille unique de 14 ans d’une méningite fulgurante et qu’il ne s’en est jamais remis). Brefs, Écologistes et Verts actuels, ce sont des politiques plus intéressés par le wokisme que par l’écologie au sens noble du terme. Pour les questions d’environnement, je n’ai aucune confiance dans un Vert, sauf s’il est mort, avec une balle dans le front ou dans la nuque qui le prouve.

      2. durru

        S’il y a un million qui le demandent, c’est déjà beaucoup. Si, en plus, comme c’est le cas, toute la classe jacassante (politiques et médias) fait partie de ce million, là c’est la cata’… Parce qu’on entend que ça (et c’est ce qui se passe).

      3. Aristarkke

        « Les pastèques aux présidentielles, c’est 1 670 000 voix »
        Aux municipales, c’était nettement plus, comme aux européennes. Jadot rêvait tout haut de devenir premier ministre !

  1. Aristarkke

    « vive le vélo cargo »
    Vu l’encombrement moyen de ces engins sur les trottoirs, gageons qu’Annihildalgo réclamera bientôt leur immatriculation pour mieux les taxer au stationnement, elle qui a tant besoin de sousous et qui doit économiser dans son budget. Déjà qu’elle a dû regarder dans le dico pour comprendre le mot…

  2. Le Gnôme

    J’ai commencé à faire quelques réserves de bougies, ça peut être utile. J’ai gardé en souvenir quelques tickets de rationnement qui me viennent de ma mère qui datent de la guerre., peut être auront ils de la valeur pour acheter de la margarine ou des rutabagas.

      1. Grosminet

        Oui enfin cela dit, il y a une invention récente qui s’appelle une lampe de poche : on met des piles dedans et ça fait de la lumière. Suffit juste d’avoir des piles.

        1. Pierre 82

          Il en faudra des kilos, des piles. Les bougies n’éclairent pas suffisamment pour lire, mais juste pour ne pas se cogner partout, et éventuellement, d’arriver à prendre un repas.

            1. Unmeusien

              Hum.. vous enjolivez quelques peu quant à utiliser lampe de camping pour l’éclairage (bruyant qui devient vite insupportable, coût de recharges – très différents dans certains magasins, Action sont très abordables,il existe des recharges 3 kgs de gaz.. aussi onéreuse quasiment qu’une bouteille de gaz dite 13 kgs : y’a incontestablement un foutage de gueule monumentale mais je sais pas de la part de qui )
              Attention,une bougie se deformera avec peu de chaleur ambiante,30 degrés j’estime.
              Quand j’eue fait des recherches sur internet à propos d’antenne parabolique pouvant améliorer la réception j’étais tombé sur une immense page d’explication d’un ingénieur..je me souviens y lire qu’il avait bricolé sa modeste radio et qu’ainsi,les ondes radioélectriques lui rechargeaient gratos,ses piles non rechargeables.. Seule chose que j’ai retenu de son exposé, c’est qu’une parabole peut être émettrice ou réceptrice.

              1. BXL

                J’ai encore une ancestrale lampe à pétrole. Ca pue, mais ça sert au moins à se souvenir du bon vieux temps où l’existence était dure mais joyeuse.

              2. Malancourt

                @Laglute
                C’est certain qu’il faut en avoir en réserve. Mais je ne l’ai encore jamais utilisé vraiment, uniquement pour essai.
                Je l’avais achetée il y a quelques années car nous avions eu une coupure en hiver à partir de 17h00 jusqu’au milieu de la nuit. J’avais des bougies et ça éclaire vraiment très peu. Bien heureux ce jour-là aussi d’avoir un poêle à bois et non pas à granulés.

            2. Yanka

              Et de bonnes vieilles lampes à huile à modérateur ? Ça marchait assez bien, ça. Quand j’étais gamin, ma tante se servait de ça quand il y avait une panne d’électricité. En brocante, ça doit pouvoir se trouver, avec de longues mèches en… amadou ? On trouve des mèches sur Amazon, mais en coton tressé.

            1. Pierre 82

              J’en ai également, mais malgré tout, ce n’est pas une solution à long terme non plus. La qualité de l’éclairage est nettement meilleur qu’avec une bougie, mais par contre, les piles seront probablement très vite introuvables.

            2. dupont2022

              certaines acceptent les batterie lithium 18650 qui contiennent facilement 10wh pour les meilleurs..
              ça permet de s’eclairer largement comme avec une bougie pendant 10h.
              la recharge est faisable par chargeur solaire ou par dynamo sur un velo et une seance d’un quart d’heure d’effort moyen (100W).

          1. Aristarkke

            Et ça chauffera -un peu- l’atmosphère. Vu ce qui nous est promis par Flop Joene et à cause de lui et de sa clique, tout apport même minime sera apprécié.

        2. Gerldam

          Tant que l’essence est à un prix raisonable, il faut faire des stocks pour alimenter son groupe électrogène. Avec une tonne de 1000l, on doit pouvoir tenir quelques coupures d’élec, non?

          1. Mitch

            Un de mes amis vient d’acheter un groupe électrogène et une immense cuve. Il m’a dit qu’il avait acheter le dernier. Le vendeur ne savait pas quand les autres arriveraient (s’ils arrivaient)

          2. singedupommier

            re-bonjour
            Attention, la conservation de l’essence est hasardeuse, je ne parle pas des risques, mais de la qualité du produit. Autant autrefois vous gardiez le liquide plombé des années, autant aujourd’hui votre essence devient inutilisable; ceci est encore plus vrai avec les mélanges tout prêt pour deux temps. Source: expérience personnelle et garagiste-réparateur (après l’expérience personnelle). :))

            1. laurent a LA

              Ici la moitie du quartier a un groupe electrogene pour quand le courant est coupe pour cause de pluie ou vent ou surconsommation. Il parrait qu’avec un groupe a essence il faut bien nettoyer le moteur apres utilisation. Tout residu d’essence s’evapoer en laissant une trace de goudron/resine qui eventuellement empeche completement le moteur de repartir. Reste le gaz. Il faut juste etre sur que la bouteille ne fuie pas.

              1. Grosminet

                Bof, le mien je m’en sert 2 fois par an, et encore, y’a de l’essence dedans qui doit avoir au moins 2 ans (j’ai certes remis de la fraîche par dessus entre temps), j’ai jamais rien vidangé, je ne ferme même pas le robinet d’essence, et il tourne bien, même s’il est un peu chiant à démarrer. Et c’est même pas un modèle de marque connue.

                1. Walter

                  Pour la conservation de l’essence: Je collectionne toutes sortes d’engins improbables depuis 25 ans et effectivement le SP (qu’il soit 95, 98, E5, E10, peu importe …) se dégrade rapidement.

                  Il est toutefois possible de le stocker bien au delà des durées de conservation usuelles (parfois moins de 3 mois) avec les additifs « qui vont bien ».

                  J’utilise pour ma part du Mecarun C99, il est présenté comme un produit améliorant la combustion et donc permettant d’économiser le carburant mais il a pour effet « secondaire » de grandement augmenter la durabilité du SP.

                  Testé personnellement sur une durée de 40 mois, SP98 stocké à l’abri de la lumière dans des bidons en plastique, aucun problème d’aucune sorte en utilisant le dit carburant dans une voiture pourtant très sensible à la qualité de ce qu’on met dans le réservoir et particulièrement prompte à l’allumage de voyant moteur: Fonctionnement normal, et voyant moteur éteint.

                  1. paf

                    ma moto refuse categoriquement de fonctionner avec autre chose que du super premium pur comme du jus de crystal ; quand je mets du stabilisateur avant, et du nettoyant apres ( comme du RedLine ou le Mecarun ), la moto est joyeuse et demarre au demi quart de tour.Ce produit est genial, on peut verser toute la bouteille, s’en battre total du dosage, ca tourne rien que sur le produit.
                    @pheldge: ca depend des pays, il y a plein de marques, mais ca doit etre un peu partout le meme principe.Chez nous c’est RedLine ou Sea Foam aussi qui est tres connu.

    1. Jean Maurice

      J’ai acheté deux lampes qui se recharge au solaire, et une avec une manivelle. On peut même y brancher un câble USB. ça parait ridicule mais avec le poêle à bois qui chauffe assez pour cuisiner simplement et la lampe on peut attendre sereinement la fin de la coupure avec un bon livre.

    2. Adjudant Tifrice

      La vraie réponse est la torche. Agrémentée d’une fourche, et avec quelques amis, cela permet de visiter les sites de la république dans l’allégresse populaire, digne des grands bouleversements de notre société.

  3. Aristarkke

    des manifestations depuis le mois de Juin, et dont je faisais mention dans un précédent billet
    Heureusement qu’il y a des médias alternatifs et moins sous la coupe gouvernementale pour le savoir. Sinon, c’est le rideau total sur cette affaire (pour que les Bataves fassent grève, c’est que c’est du lourd!)

  4. Theo31

    La réalisation d’une utopie passe systématiquement par des génocides. L’argent numérique permettra de priver une grosse partie de la population de nourriture et de médicaments.

    L’eugénisme est consubstantiel au socialisme.

      1. Theo31

        Ou de Toussenel ou de Rochefort. Et tout simplement de Marx, eugéniste et antisémite enragé.

        La thèse de médecine d’Allende transpire l’eugénisme, comme ses fréquentations nazies : la race determinerait le type de délinquance.

  5. Grosminet

    Ils jouent sérieusement aux cons avec l’agriculture. Affamer le peuple, c’est vraiment pas une bonne idée, ça sera peut-être la connerie de trop.

      1. Nemrod

        En URSS ça a duré 70 ans et l’effondrement est venu de l’extérieur même si tout était vermoulu.
        Je vais cet Automne agrandir mon jardin…et sans le dire dans mon bled.
        On sait jamais…

            1. Higgins

              74 c’est là que la courbe a atteint son sommet. Très légère descente à l’issue. A partir de 81, la pente s’accélère mais reste globalement faible. A partir de 2002, nette accélération jusqu’en 2007 où débute la chute, verticale depuis 2017. Et nous n’avons pas de parachute !!!

              1. Higgins

                Très relative la dictature, très relative. Ça a déjà été évoqué ici mais en 68, Jacques Chancel reçoit Lucien Rebatet (journaliste vedette de « Je suis partout » durant l’Occupation) sur la radio publique d’état dans son émission Radioscopie. En 2022, il ne fait pas bon à penser de travers dans les médias mainstream !!! Même Pyralène Impériale, pour laquelle je n’ai strictement aucune sympathie, vient d’être décrétée personna non grata par un journalope : https:/
                /amp–tvmag-lefigaro-fr.cdn.ampproject.org/c/s/amp-tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/actu-tele/le-lien-de-confiance-est-rompu-marc-olivier-fogiel-ne-veut-plus-de-segolene-royal-sur-bfmtv-20220911

              2. Aristarkke

                « 58 début de la 5ème avec son coup d’état permanent (et début de près de 11 ans de dictature). »
                Et les douze ans ce conneries de la IVme Ripoublique, quel effet ont-ils obtenu?
                Sérieux? Alors les Français qui l’ont approuvé majoritairement, ce coup d’état (sans troupes en action) par référendum sans question alambiquée, vous en auriez fait quoi? Konzentrationlager au minimum?

                1. Cerf d

                  Le coup d’état permanent c’est l’article 16.

                  Quand aux conneries de la IVème au moins il était quasiment impossible de voter les lois, Ce qui était un moindre mal.

                  1. Higgins

                    L’article 16 de la Constitution n’a été appliqué qu’ une seule et unique fois, du 23 avril au 29 septembre 1961, à la suite du putsch des généraux pendant la guerre d’Algérie. Pour info, la France est sous un statut d’état d’urgence permanent depuis 2015 avec quelques variations dont le dernier sur l’état d’urgence sanitaire : https:/ /www.actu-juridique.fr/constitutionnel/etat-durgence-et-constitution/

      2. Grosminet

        Ça dépend d’où on part. En l’occurrence le point de départ c’est « pas de difficultés particulières pour remplir le frigo », et devoir expliquer au peuple qu’il va devoir crever de faim pour sauver Gaia, comment dire, le narratif a intérêt à être très bien travaillé. D’autant plus qu’on a affaire à des peuples (les occidentaux) pas particulièrement résiliants.

    1. Theo31

      Staline a bien réussi à faire crever cinq millions d’Ukrainiens sans accroc, pourquoi ne pas tenter un Holodomor à l’échelle européenne ?

      1. Dom17

        C’est un peu plus compliqué.
        D’une part, la famine qui a eu lieu n’a pas touché que l’Ukraine, mais aussi Caucase du Nord, le bassin de la Volga, l’Oural du Sud, la Sibérie de l’Ouest, en raison de mauvaises récoltes.
        D’autre part, en pleine période de réindustrialisation de l’URSS, les pays occidentaux ont instauré un « blocus de l’or russe » en 1925, l’URSS étant contrainte payer les importations nécessaires à son essor industriel en bois, en pétrole ou en céréales.
        A la suite de l’embargo britannique sur l’importation de biens russes, décidé avril 1933, les pays d’Europe occidentales n’acceptèrent plus que des céréales en paiement des importations soviétiques en technologie et autres machines (dont la très grande majorité provenait de Grande-Bretagne).
        La suite est due au refus de Staline de renoncer à ces importations.

        1. durru

          Petites précisions :
          1. L’embargo sur l’or « russe » a été mis en place justement parce que cet or ne l’était pas, russe. Par exemple, fin 1916, suite à l’occupation de Bucarest par les Allemands et leurs alliés (merci les Français et Britanniques de ne pas avoir déclenché d’offensive depuis la Grèce, comme promis), la Roumanie a mis son or à l’abri à Moscou. Il y est toujours…
          2. Staline a surtout interdit les déplacements à l’intérieur de l’URSS. Tout le pays n’a pas souffert des pénuries, par exemple à Moscou il n’y a pas eu des milliers de morts de faim.
          Ça n’a pas été limité à l’Ukraine, mais génocide il y a eu. La cible étaient les koulaks et, de façon plus générale, les paysans libres.

          1. Grosminet

            Ah oui, le fameux trésor… ils sont quand même radins les roumains, de rester fâchés avec les russes depuis tout ce temps pour une petite centaine de tonnes d’or…c’est à dire à peine plus de 5 milliards d’€… une paille…

            1. durru

              Pour ceux qui se posent encore des questions, le vol des réserves russes en $ et € s’apparente très bien à cet autre vol, plus ancien.
              Et le résultat sur le plus long terme sera le même : plein de tiers, pas seulement ceux directement lésés, vont se poser des questions quant à la fiabilité de tels partenaires.
              Car, soyons clairs : le problème principal, ce n’est pas le trésor en soi, ni sa valeur (quoique, bien sûr, ça compte). Non, le problème principal c’est la confiance qu’on peut avoir en un tel partenaire.

              1. Pierre 82

                C’est d’ailleurs ce vers quoi on se dirige: la perte de crédit généralisée. Ne plus avoir confiance en ses partenaires économiques, c’est le début de l’effondrement généralisé. Ça se termine rarement bien.
                Les populations se méfient de leurs dirigeants, de leurs banques, de leurs voisins et des pays voisins.
                Quand j’ai entendu dire que Macron allait « exporter du gaz » vers l’Allemagne, j’ai un peu tiqué, quand même. Qu’est-ce qu’il s’est dit entre les dirigeants français et allemands pour en arriver là ? A quoi ils jouent ? C’est un chantage ? Bonjour la confiance quand on en arrive là.

                1. Pythagore

                  C’est à dire que grâce à la brillante gestion de la dette par notre leader, l’Allemagne et l’EU ont un levier qui leur permet de lui faire accepter n’importe quoi.
                  Livrer du gaz aux entreprises allemandes ne les empêchera toutefois pas de faire faillite à cause du prix du même gaz.

                  1. Aristarkke

                    « C’est à dire que grâce à la brillante gestion de la dette par notre leader,  »
                    Soyons honnêtes, FP a eu bien des prédécesseurs de la même trempé. Hélas !!!

                  2. Vodkaman

                    On parle de livrer du gaz aux allemand, pas de leur vendre. Ce sera acheté par Engie qui le livrera à l’ennemi. Les français paieront. un moyen de rembourser la dette détenue par les boches ?

            2. Aristarkke

              Un peu comme les réserves d’or de la RFA planquées aux USA et qui prennent le chemin du retour au compte-gouttes quant à la quantité libérée…

          2. Aristarkke

            merci les Français et Britanniques de ne pas avoir déclenché d’offensive depuis la Grèce, comme promis),
            Les Dardanelles (ou Gallipoli) avaient non seulement tempéré les ardeurs mais également causé des pertes sensibles…
            Et 1916, c’est Verdun pour les Français et l’Artois pour les Anglais. Tout aussi meurtriers et finalement vains.

            1. durru

              Seulement, l’accord signé avant l’entrée de la Roumanie en guerre en 1916 stipulait clairement des offensives déclenchées de manière synchrone en Grèce, dans les Carpates (par les Roumains) et en Galice (par les Russes – qui ont fait le minimum syndical).
              C’était bien après Gallipoli. Ils savaient ce qu’ils signaient. C’était des menteurs, c’est tout.

              1. Higgins

                Elle a eu lieu en septembre 1918 et à provoqué l’effondrement des puissances centrales (Bulgarie et Autriche) : https:/. /www.quemeneven1418.org/le-front-des-balkans-septembre-octobre-1918/

                1. durru

                  25 mois de retard, une paille… 😉
                  Et ça a permis aux Alliés de ne pas reconnaître toutes les revendications roumaines pourtant signées auparavant (comme pour l’Italie, d’ailleurs).

                  1. Aristarkke

                    Z’avez déjà eu de la chance que les Alliés soient détendus au point de vous accorder des petits bonus, vu le peu d’aide effective reçue alors que les Puissances Centrales avaient eu accès pendant un an et demi à la pompe pétrolière locale, pour pas cher… 😈

                    1. durru

                      Les puits de pétrole ont été détruits avant de les laisser aux mains des Boches. Encore un raté.
                      « Peu d’aide effective ». Je répète : un petit million de troupes fixées pour toute l’année 1917, c’est rien ?

                      Y’a pas eu de bonus. Au contraire, lorsqu’après la guerre l’armée roumaine est allée mater les soviets à Budapest, on a failli se faire envahir par les Alliés en représailles. Au lieu de remerciements. Sans parler des frontières tracées à l’avantage des voisins ou de l’absence de tout soutien pour la Bessarabie.

                      Raah ! L’histoire apprise à la façon franco-française, quel désastre !

                    2. Aristarkke

                      Durru 17H04
                      Je ne tiens pas mes connaissances des oeuvres passées de l’Ednat (il y a plus de 50ans) mais de lectures de différents ouvrages. Certes, la Roumanie ne constituait pas le coeur desdits mais était cependant évoquée plus ou moins détaillée, notamment question combats de l’AH, suffisamment pour se faire à l’idée que cela n’avait pas été une bonne affaire (vu de France).
                      Manque de pot pour toi, Wikipédia a un article consacré à la Roumanie en guerre WWI, qui corrobore globalement les éminents auteurs précédents.
                      Alors, je connais les habituelles récriminations lancées contre Wikipédia mais j’imagine mal les traducteurs français transformer l’histoire éblouissante d’un pays qui aurait fait basculer WWI de façon magistrale en chronique d’un désastre plus ou moins poussé. Mes auteurs ayant eu de plus l’outrecuidance d’avoir écrit leurs sommes bien avant l’apparition de Wikipédia , ils sont d’autant moins soupçonnables d’avoir arrangé l’histoire.
                      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Roumanie_dans_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale
                      Bonne lecture.
                      (Pétard ! Quelles pertes pour fixer un million de combattants adverses! Une vraie victoire à la Pyrrhus !)

                    3. durru

                      @Ari 17h50
                      Si on s’en tient à Wiki, on peut regarder la version anglaise. Qui raconte une toute autre histoire.
                      Les AH en Transylvanie, comme les Bulgares au Sud du Danube, ne s’en sont sortis que grâce à l’intervention de l’Allemagne. Et c’est bien précisé : c’est parce que Hindenburg a décidé de bloquer tous les autres fronts et concentrer TOUT sur la Roumanie. Et il a fait ça parce qu’il a PU. C’est pourtant simple à comprendre.

                      Après, attention, j’ai bien écrit dès le départ que l’armée roumaine avait un équipement bien moyen. Ça ne se voyait pas trop contre des Bulgares encore plus fauchés ou des AH style Svejk, mais contre les Allemands, ça a sauté aux yeux.

                      Le problème de l’historiographie française, c’est qu’elle a beaucoup de mal à être objective, peu importe le sujet. D’autres y arrivent bien mieux, surtout les anglo-saxons. Oui, je sais, ça fait mal, mais c’est comme ça.

                      Faut essayer de prendre en compte aussi d’autres points de vue.

                    4. Aristarkke

                      Durru 18H00
                      La « grande victoire » de Marasesti est très coûteuse pour les Roumains.
                      Les Austro-Hongrois étaient sous commandement allemand et il est possible qu’il restait quelques troupes allemandes pour les encadrer. Il y avait aussi des Bulgares qui n’étaient pas trop mauvais non plus en ayant mis quelques pilées en 16 aux Roumains. Je ne connais pas la composition exacte des troupes entre AH, Allemands et Bulgares mais j’ai l’impression que nous étions en présence d’ un pâté d’alouette avec les Allemands dans le rôle de l’ oiseau…
                      Et cette grande victoire n’a rien changé de façon sensible ni en Roumanie ni ailleurs sauf éventuellement pour le moral.

                  2. durru

                    « Très coûteuse »… 27k pertes (plus 26k russes), face aux 60k allemandes, on a vu pire.
                    Sur cette bataille en particulier, c’est la 9ème armée *allemande* qui a combattu, je doute qu’ils faisaient leur recrutement en Bulgarie ou en AH.
                    Un peu grosse, l’alouette.
                    En 1916 comme en 1917, les vraies campagnes ont été menées principalement par les Allemands, côté PC.
                    Je crois qu’en 1917 les Bulgares étaient assez occupés sur leur flanc sud.

                    « cette grande victoire n’a rien changé de façon sensible »
                    A part que le front Est est resté actif et l’Allemagne et ses alliés ont dû y garder des troupes, contrairement à la volonté de Mackensen de clore le sujet.

                    Quant à la victoire à la Pyrrhus, la Roumanie a à peu près doublé son territoire et sa population après la guerre. C’était prévu qu’il y aurait des pertes, il y avait un but…

                    1. Aristarkke

                      Avec 700 k tués au combat pour 11 ou 12 M de Roumains initialement comptés, c’est très largement supérieur au taux français. Mais bon, puisque le terrain a doublé, c’est que cela devait le valoir, même à la Pyrrhus…

                    2. durru

                      C’est l’Orient compliqué… Difficile à expliquer ici, en quelques mots, mais c’est exactement ça, tout le monde (ou presque, il y a toujours et partout des exceptions) considérait que ça valait la peine.
                      Pour le taux de pertes, faudrait plutôt le comparer à la Russie ou à la Serbie. La France n’a pas été dans la même situation et surtout n’a pas la même philosophie de vie…
                      Et la moitié des pertes sont civiles. Pour un pays largement champ de bataille, c’est le taux habituel. Malheureusement.
                      Et c’est encore pire que ça, car la population du royaume avant la guerre était à peine supérieure à 7 millions, pas 11-12….

                  1. Higgins

                    La crise européenne puise ses racines en juillet 1914 puis en 1919 lors de la mauvaise rédaction des traités de paix. Le fascisme italien vient en grande partie de là. Il faut lire le livre de Jacques Bainville « Les conséquences politiques de la paix ».

              2. Aristarkke

                Gallipoli, c’était de mars 15 à janvier 16… L’information à l’époque, circulait bien moins vite…
                De plus, je ne t’apprendrai rien en disant que les promesses n’engagent que ceux qui y croient, surtout en temps de guerre. L’urgence à l’Ouest, après l’échec des Dardanelles, restait d’ouvrir un front actif pour occuper l’Empire austro-hongrois et l’Ottoman, peut-être obliger l’Allemagne à devoir se partager davantage entre l’Est et l’Ouest et soulager aussi les Russes qui ne s’en sortaient pas même si globalement, ils ne s’étaient pas effondrés comme l’imaginaient faussement l’Allemagne.

                1. durru

                  Oui, bon, ouvrir un front pour qu’il s’effondre au bout de trois mois… pas facile de comprendre l’intérêt.
                  L’Allemagne, justement, elle a dû (et pu, du coup) se partager, car les autres ils étaient sinon à la ramasse.
                  Mais avec un front de plus d’un millier de km, un équipement plutôt moyen et un rapport des forces de 1 pour 4 ou 5, l’arrivée de l’Allemagne dans le jeu a été clairement de trop.
                  L’entrée en guerre de la Roumanie s’est négociée âprement jusqu’au bout, en août ’16, y’a pas eu de problème de circulation de l’information. Juste de la mauvaise foi caractérisée, mais la vraie question est pourquoi, car l’intérêt réel de cette manoeuvre mensongère est difficilement compréhensible. C’est à dire que la France et l’Angleterre n’avaient aucun intérêt identifiable à affaiblir la Roumanie durablement.
                  Malgré cela, la Roumanie ne s’est pas effondrée. Pas fin 1916. Seulement début 1918, lorsque Lénine a signé la paix et la Roumanie s’est retrouvée toute seule sur le front de l’est. Et la paix – aux conditions horribles – ne fut jamais signée par le roi (Allemand, si on doit croire les histoires racontées par un Husson), ce qui a permis de rouvrir les hostilités début novembre et laver l’honneur.

                  1. Aristarkke

                    Après trois mois de guerre, la Roumanie avait partout reculé et dû abandonner jusqu’à Bucarest aux ennemis…
                    D’accord que c’est surtout la fôoote des méchants Teutons (plutôt que celle des A.H.) qu’ont rien fait que de venir au secours de leurs Alliés à eux et que c’est vraiment pas gentil!
                    Et qui ont rapidement remis les choses en ordre (de leur point de vue) avant de repartir ailleurs.
                    Et la Roumanie de se maintenir péniblement sur une ligne de défense surtout parce que le mordant d’en face avait disparu…
                    Jusqu’à la négociation de 18…
                    Psttt Brest-Litovsk comme traité, c’est début mars 18…

                    1. durru

                      Alors là, c’est du grand n’importe quoi, je suis désolé.
                      D’une, les Allemands auraient dû être occupés, justement. Et les Roumains auraient dû occuper les autres. C’était le principe de l’accord signé (voir plus bas).
                      Quant à se maintenir « péniblement », c’est ça… Voir plus bas également (en anglais, désolé, les Français sont bien moins honnêtes à reconnaître leurs forfaitures). Les seules victoires alliées à l’est ont été celles des Roumains. Et ils ont tenu un petit million de troupes des Puissances Centrales, rien que ça.
                      Faut pas me chercher, parce qu’on me trouve ^^

                    2. Aristarkke

                      Me too !
                      Je maintiens que les Roumains ont été rapidement battus en brèche après leur entrée en guerre, qu’ils ont dû reculer sévèrement jusqu’à arriver à se maintenir à grand peine sur une ligne de défense (oui, en Roumanie, je te l’accorde volontiers si ça peut te tranquilliser), surtout parce que les troupes allemandes qui les avaient malmenés étaient réparties ailleurs. Ils fixaient peut-être des contingents appréciables mais des armées AH moins abruptes et aucun historien ne signale que les Roumains ont fini par reprendre le terrain perdu et être en position de négocier avantageusement en 18.
                      Aucun ne signale non plus que sur les fronts ouest, cet intermède avait pu changer le cours local de la guerre, durant leur intervention.

                    3. durru

                      Je ne sais pas d’où sortent ces (pseudo-)informations, mais les batailles de 1917 en Roumanie ont été menées par des troupes principalement allemandes, avec commandement allemand. Notamment Mărășești, la plus fameuse de ces batailles, a vu les Roumains affronter exclusivement des Allemands.
                      Et Mackensen qui s’enorgueillit de ne jamais avoir été vaincu. Certes, il n’a pas perdu, mais son offensive qui devait anéantir la Roumanie a échoué. On sait sur qui certains ont copié maintenant : ça n’a pas échoué, juste que ça n’a pas marché…
                      Et la Roumanie qui a dû reculer, c’est un peu normal, c’était le seul front actif fin 1916, les Allemands ont pu tranquillement déplacer toutes leurs réserves là-bas pour appuyer les copains (je me répète, oui).

                      « Aucun ne signale non plus que sur les fronts ouest, cet intermède avait pu changer le cours local de la guerre, durant leur intervention. »
                      Ce que les historiens disent (surtout occidentaux), je m’en fous un peu. Les chiffres parlent. Des troupes allemandes de taille considérable étaient occupées en Roumanie, et pas en France. Et d’autres, austro-hongroises, n’étaient pas en Italie…

                  2. Aristarkke

                    Oui, bon, ouvrir un front pour qu’il s’effondre au bout de trois mois…
                    J’ai l’audace d’imaginer que les Alliés de l’Ouest attendaient quand même nettement mieux de l’entrée en lice des Roumains mais que cela a foiré. Bon après tout, ils ont évité de voir débouler un million d’AH sur leurs fronts respectifs et c’est déjà bien, finalement…

              3. Aristarkke

                Et tu es très à l’aise sur la qualité de l’intervention du royaume roumain pour « soulager » les Alliés. Effondrement militaire quasi-immédiat devant les Austro-Hongrois, occupation militaire du pays jusqu’au traité de paix séparée de 18…
                Quelle aide, ce fut!

                1. Aristarkke

                  Les Austro-Hongrois ne passaient pourtant pas pour avoir des armées de haute qualité et constituaient le maillon faible des Puissances Centrales, outre François Joseph qui ne terminera d’ailleurs pas vivant le conflit sans avoir été au meilleur de sa forme durant les premières années…

                2. durru

                  Occupation d’une partie seulement du territoire, fin 1916. Avant le forfait bolchevique en 1918.

                  Quelques opinions sur cette intervention :
                  « It is certain that so relatively small a state as Rumania had never before been given a role so important, and, indeed, so decisive for the history of the world at so favorable a moment. Never before had two Great Powers like Germany and Austria found themselves so much at the mercy of the military resources of a country which had scarcely one twentieth of the population of the two great states. «  - Paul von Hindenburg

                  « Between late July and early September, the Romanian Army fought the battles of Mărăști, Mărășești and Oituz, managing to stop the German-Austro-Hungarian advance, inflicting heavy losses in the process and winning the most important Allied victories on the Eastern Front in 1917.
                  As a result of these operations, the remaining Romanian territories remained unoccupied, tying down nearly 1,000,000 Central Powers troops and prompting The Times to describe the Romanian front as « The only point of light in the East ». » [Wiki EN]

                  En dans le Wiki FR, on trouve carrément ça :
                  « Le 17 août 1916, la convention militaire est signée entre les Alliés et le royaume de Roumanie ; elle stipule une entrée en guerre aux côtés des Alliés, à la condition qu’une offensive Alliée soit lancée depuis Salonique le 20 août. Elle mentionne également de larges approvisionnements de l’armée roumaine, en armes, en munitions et en matériel de guerre. »
                  Bref.

                  1. Aristarkke

                    Je ne t’ai dit nulle part que ces promesses n’avaient pas existé. Mais que c’étaient des serments d’ivrogne voulant absolument qu’un front s’ouvre au Sud pour les soulager. Que te faut-il de plus pour enterrer ta hache ?
                    Tes compatriotes de l’époque voulaient vraiment y croire à ce calendrier qui ne tenait clairement pas la route : été 16 => Verdun pour les troupes françaises avec la volonté farouche du koikilencoute pour bloquer Guillaume II
                    été 16 => offensives de la Somme (aussi en Artois) pour les Anglais qui ne se passeront pas bien du tout, malgré la première mondiale des chars d’assaut.
                    Qu’y pouvons-nous, vraiment ?
                    Z’auraient dû attendre que l’offensive alliée débute réellement sur le terrain pour y aller eux-mêmes ? Z’ont pas aussi un peu de responsabilité, tes ancêtres ?

                    1. durru

                      Ils les ont assumées, leurs responsabilités. Je n’ai pas l’impression qu’ils se soient dérobés. Plus de 300k pertes, quand même…
                      Ça a fini en quelques dizaines d’années de communisme, entre autres, cette prise de responsabilités.

                      « Le 17 août 1916, la convention militaire […] signée […] stipule […] qu’une offensive Alliée soit lancée depuis Salonique le 20 août »
                      Des serments d’ivrogne, vraiment ? C’est ça le problème. Il y a des signatures qui valent plus que d’autres. Et le fait que, par la suite, à cause du traité de Bucarest, imposé par les conditions (Brest-Litovsk), la Roumanie se voit refuser (par la France, notamment) la participation aux négociations de paix dans le camp des vainqueurs. Avec des conséquences sur le contenu des traités, bien sûr.

                    2. Aristarkke

                      Ça a fini en quelques dizaines d’années de communisme, entre autres, cette prise de responsabilités.
                      Ben voyons! Rien ne s’est passé entre 18 et 45, par exemple une alliance finalement désastreuse avec les nazis qui a permis aux Allemands de bénéficier une nouvelle fois des champs pétrolifères locaux (comme en 17 après réparations).
                      D’accord, ton pays avait commencé à vouloir rester neutre sous la garantie de protection de la France et de la GB (pas rancuniers comme toi, tes grands-parents. Du moins, c’est ce qu’on peut déduire… nothing just kidding). Mais finalement, vu la défaillance remarquée des protecteurs en 40, il s’est rallié à AH peut-être davantage pour se protéger de l’appétit du Grand Joseph que par adhésion à l’idéologie nazie. Évidemment, en 45, ça n’a pas beaucoup plaidé en sa faveur, surtout que Joseph n’avait rien perdu de son appétit gargantuesque…

                    3. durru

                      Encore un raccourci hasardeux.
                      La Roumanie était un allié indéfectible de la France et du RU, jusqu’au désastre de 1940.
                      La neutralité a été très amicale, vu que le gouvernement, le trésor et les restes de l’armée polonaise ont pu traverser la Roumanie pour évacuer vers Londres.

                      Après ça, ayant les mains libres, Staline est venu « récupérer » la Bessarabie (et le nord de la Bucovine au passage), tandis qu’Hitler est intervenu pour « rendre » le Cadrilatère à la Bulgarie et pour partager la Transylvanie avec la Hongrie.
                      Pour ne pas finir comme la Pologne et amener le désastre sur l’ensemble de sa population (juste pour se faire une idée – à voir les Juifs qui ont péri dans les camps sur le territoire de la Roumanie vs ceux du Nord de la Transylvanie, sous administration magyare), la Roumanie (où le roi Carol II a abdiqué en faveur de son fils Michel, le pouvoir réel étant pris par le général Antonescu) s’est résolue à signer un traité avec l’Allemagne, tout en gardant une large autonomie.
                      En ’41, nombreux ont été ceux qui ont demandé à Antonescu de s’arrêter au Dnestr (la frontière « naturelle »). Aucune idée si ça aurait changé quoi que ce soit, mais j’y crois très moyennement.
                      De toute façon, le ralliement a été réalisé pour récupérer la Bessarabie (et aussi pour combattre le danger communiste), en janvier de la même année il avait maté les fascistes locaux, alliés naturels d’AH.

                      En ’45 (et dès ’40, en fait), le rattachement de la Bessarabie en ’18 ET la destruction des troupes de pilleurs – déserteurs russes dirigés par des soviets à la même période ont dû jouer de toute façon beaucoup. Ainsi que l’aide accordée aux Polonais. Le reste, c’est du détail…

                    4. breizh

                      sur le sujet (et plus généralement l’année 1916), je me permets de vous suggérer cet ouvrage : https:/ /www.editionsartilleur.fr/produit/la-bataille-des-cinq-empires/

          3. Dom17

            Il y a l’origine de la crise, et ensuite sa gestion pour laquelle Staline a une responsabilité évidemment.
            Nous n’avons pas affaire à un saint homme, pas plus que ne l’est Poutine. Mais l’histoire contemporaine nous rappelle que les Anglo-Saxons savent créer des crises, et pousser leurs ennemis déclarés à la faute…

            1. durru

              Parce que ce sont les Anglo-Saxons qui ont poussé Lénine et Staline a voler la Roumanie ?
              Et toujours les Anglo-Saxons qui ont obligé Staline a mater les koulaks ?
              Dites donc, ils sont quand même forts ces Anglo-Saxons…

                1. Mitch

                  Anglo-saxon Et protestant c’est le mélange magique responsable de tous les maux.

                  duru me hurle dans les oreilles que les anglo-saxons anglois ne sont pas protestants – il a raison, mais on s’en fout, hein.

                  On me dit aussi que tous ceux qui parlent anglais ne sont pas anglo-saxon (Nb: je ne me vois pas comme un anglo-saxon honnêtement quand aux irlandais si vous leur dites qu’ils sont Anglo-saxons ils risquent de ne pas apprécier). Mais bon on s’en fou,il suffit de retenir:

                  Parle anglais = anglo-saxon = protestant => fou la merde partout.

                  Simple non? Si vous êtes capable de retenir cette équation magique votre carte de presse BFMTV vous attend 🙂

                  1. Yanka

                    Les Anglos-Saxons sont, par définition, à l’origine, un peuple germanique qui s’est installé en Grande-Bretagne. Les Anglo-Saxons actuels sont donc, au sens étendu, les gens d’origine germanique et ceux qui vivent en Grande-Bretagne qui, même quand ils sont d’origine celtes, parlent l’anglais, langue germanique. Le hasard veut que le protestantisme est issu de théologiens germaniques (Luther, Zwingli) et Français du Nord (Calvin, entre autres). La doctrine a donc pris en Allemagne (Saxe), aux Pays-Bas, en Suisse, dans les pays scandinaves et en France, jusqu’à la Contre-Réforme qui a incité les protestants à émigrer vers l’Allemagne ou les Pays-Bas, d’où la présence là-bas, ancienne déjà, de patronymes français. Il se fait que dans la doctrine protestante, un point est essentiel (on en parle comme de la clé de voûte de la théologie) : le salut du monde, qui incite les protestants de foi, de culture ou d’influence, à vouloir le bien des autres malgré eux, à imposer ce qu’ils considèrent comme valeur universelle ; ainsi le messianisme américain qui se croit porteur de valeurs universelles et qui veut imposer partout la démocratie et les valeurs américaines, vues comme un absolu, alors qu’elles sont relatives. Donc ça ne signifie pas que, par définition, un protestant foute la merde, mais que la théologie protestante ait imprégné toute la culture anglo-saxonne au point de rendre arrogants pas mal d’entre eux, qui se prennent pour des prescripteurs de Bien et de Vérité. J’avais cité le Premier ministre hollandais Mark Rutte, une vraie caricature du genre. Les catholiques, les Latins en particuliers, même quand ils sont athées, sont malgré tout influencé par la culture ambiante et l’éducation, qui fait qu’ils ont des caractéristiques propres dont on aperçoit vite les qualités et les défauts. Ceci marque les individus, les sociétés et les peuples; de manière parfois discrète, et parfois moins. On a tort de négliger ceci, comme on a tort de négliger le poids de l’islam dans, par exemple, la sexualité brimée des jeunes mâles, qui les rends fébriles et agressifs.

                    1. sam player

                      “… au point de rendre arrogants pas mal d’entre eux, qui se prennent pour des prescripteurs de Bien et de Vérité.“

                      Le diagnostic est posé, la guérison est proche 😀

                    2. durru

                      Il se fait que dans la doctrine protestante, un point est essentiel (on en parle comme de la clé de voûte de la théologie) : le salut du monde, qui incite les protestants de foi, de culture ou d’influence, à vouloir le bien des autres malgré eux, à imposer ce qu’ils considèrent comme valeur universelle

                      Curieux, les protestants que j’ai croisé semblaient être bien plus intéressés par leur propre salut, et ce sans intermédiaire (« église »).
                      D’un autre côté, je me demande, en termes de « salut du monde » et autres « imposer […] valeur universelle », comment on pourrait classer, dans le désordre (liste non-exhaustive):
                      – les musulmans (oumma / dhimmi / etc)
                      – les croisades (intra-chrétiennes, comme celle contre les cathares, ou pour « civiliser » des « barbares », comme aux pays baltes) et autres guerres de religion menées par des catholiques
                      – la volonté universaliste des athées / franc-maçons de la Révolution Française
                      Je ne vois aucun rapport entre le protestantisme et cet hubris qui a conquis une bonne partie des élites occidentales (élites qui ont perdu la foi depuis un bon moment, d’ailleurs – ceci expliquant probablement cela).

                      Par ailleurs, je vois que ça insiste sévère… L’Eglise anglicane n’est PAS une Eglise protestante. Ce n’est pas parce que des milliers de gens répètent une imbécilité des millions de fois qu’elle devient vraie.
                      Mais bon, c’est vrai qu’il y a l’axiome de Mitch, j’allais oublier…

                    3. Mitch

                      … jusqu’à la Contre-Réforme qui a incité les protestants à émigrer vers l’Allemagne ou les Pays-Bas, d’où la présence là-bas, ancienne déjà, de patronymes français.

                      Un peu partout dans le monde en fait. Brésil, RU, Suisse et Afsud notamment. C’est grace à la révocation de l’édit de Nantes en 1685 que les Huguenot Français ont immigrés en AfSud et ont planté de bonnes petites vignes et à qui ont doit donc la qualité du vino SudAf 🙂 Yummy! (il y avait du vin avant leur arrivé mais leur savoir faire à été un ‘booster’ énorme).

                      Il y a même un petit coin qui s’appelle encore Franschhoek (littéralement ‘le coin des Français), à l’est de Cape Town où le 14 juillet est prétexte à faire la fête 😉

                      C’est aussi grace à cette même révocation que l’industrie de la montre s’est définitivement établit en Suisse (elle était dans le Jura avant).

                      L’histoire est un éternel recommencement et la grance semble s’être fait une spécialité de faire fuir ses talents.

                    4. Yanka

                      « Le diagnostic est posé, la guérison est proche »

                      Grâce au ciel, vous n’êtes pas médecin. J’ai mille fois dit déjà que je ne me souciais pas de morale et que je disais ce qui est — et ce qui est, ce qui existe, n’a rien à voir avec la Vérité, surtout majusculaire. C’est un bruit de fond, si vous voulez, une tendance forte. Vous me gonflez avec votre manichéisme à deux balles.

                      Quand on s’intéresse à deux saloperies comme Schäuble ou Schwab et qu’on apprend qu’ils sont d’austères protestants, perso, je n’ai pas besoin d’aller plus loin pour comprendre comment ils fonctionnent. En plus, évidemment, des puritains, donc des obsédés sanitaires.

                      Ensuite, chacun sa grille de lecture ; la mienne ne marche pas mal pour expliquer certaines choses. Elle n’explique cependant pas tout. Elle explique l’exceptionnalisme américain. Il me semble que Jacques Huse de Royaumont avait fait à ce propos une mise au point de qualité.

                      Plus bas, on me corne aux oreilles que les Anglicans ne sont PAS des protestants. Je le sais fort bien, mais l’anglicanisme est un mixte, décrit et voulu comme tel, de catholicisme et de protestantisme et plus proche du protestantisme que du catholicisme (sur le puritanisme notamment, typique des églises réformées, puisque la Réforme est une réaction et non un progressisme), qui plus est dans un monde de culture anglo-saxonne.

                    5. durru

                      @Yanka 18h08
                      Faudrait de temps à autres lire ce qu’on vous répond, n’est-ce pas…
                      Les puritains qui sont partis aux Amériques l’ont fait parce qu’ils n’étaient pas à l’aise en Angleterre. Les anglicans majoritaires n’étaient pas assez puritains pour eux. Donc, quand vous écrivez que les anglicans se rejoignent avec les protestants surtout sur cet aspect du puritanisme, vous faites un joli contresens.
                      L’image que vous avez, d’un monde anglo-saxon tellement homogène et uniforme, de l’Angleterre aux US en passant par l’Australie, l’Ecosse ou l’Afrique du Sud, est intéressant comme épopée romancée, mais très éloigné de la vérité, ne vous en déplaise.

                      Juste pour rire, Savonarole n’était pas un protestant, et pourtant plus puritain que lui, c’est dur… Faudrait revoir vos analyses, je le crains.

                    6. Yanka

                      @durru 13 septembre 2022, 18 h 36 min

                      « Juste pour rire, Savonarole n’était pas un protestant, et pourtant plus puritain que lui, c’est dur… »

                      Vous êtes manifestement programmé pour rire tout seul, car où et quand ai-je dit que le puritanisme était protestant et rien que protestant ? Je vous parle de tendance parfois lourde, et vous vous adressez à moi comme si j’essentialisais absolument, tout ça parce que vous ne connaissez des couleurs que le noir et le blanc. C’est affligeant, surtout que vous en semblez fier. Il y a des puritains partout. Il y en a spécialement chez les protestants. Je ne parle pas du Puritanisme, qui est un courant religieux… calviniste, mais du puritanisme, c-à-d un excès de pudeur chez les gens austères et rigoristes. Que les Puritains (secte, Cromwell, etc.) aient fui l’Angleterre et l’Écosse trop légères à leur goût pour l’Amérique n’empêche pas que l’Angleterre fût cependant bien plus puritaine que doulce France. Et sous Victoria, au XIXe siècle, ce n’était pas franchement la grosse rigolade chez nos amis Godons, et ce pas à cause de la météo maussade, mais toujours de ce fichu puritanisme. La morale victorienne, c’était quelque chose. Lisez Dickens et d’autres, la littérature de ce temps ne manque pas de témoignages ! Et notez que celle qui a « inventé » l’anglicanisme, Elizabeth the First, est morte… pucelle, d’où son surnom « the Virgin Queen » ! Après ça, pensez à… je sais pas… Isabeau de Bavière, par exemple, à toutes ces semi-catins qui furent reines de France ou le devinrent (semi-catins) par la faute d’un roi-gland, d’un roi-couillons !

                    7. durru

                      @Yanka 0h30
                      Pensez alors à l’iconoclasme. C’est un mouvement, pas un individu.
                      Quant à Savonarole, vous devriez savoir qu’il a été suivi (du moins dans un premier temps). Il n’était pas vraiment seul.
                      Que vous dites ce qui est, c’est plus que discutable. Vous dites surtout ce que vous croyez…

                2. sam player

                  Chouette, au lieu de dire “fait pas chier” on va pouvoir dire “fais pas ton anglo-saxon”
                  Ca jette quand même un peu plus sur un blog qu’a d’la tenue

                  1. Mitch

                    @Yanka

                    Encore un beau florilège.
                    – Alors sur Elizabeth l, l’histoire dit que sa vie sexuelle était particulièrement active 🙂 C’est pas que c’est important mais bon … Pas marié ne veut pas dire vierge, même à cette époque. Autant essayer de ne pas dire n’importe quoi pour justifier … n’importe quoi
                    – Elle n’a pas non plus inventé l’anglicanisme. Elle l’a pérennisé, oui sans doute. L’Anglicanisme est né d’une sordide histoire de divorce du Roi d’Angleterre (Henri VIII) d’avec la fille très catholique (Katherine of Aragon) de rois très catholiques. En somme de la politique, qui a entraîné la non reconnaissance du pape, le Roi le remplaçant dans ses fonctions. En terme de dogme, je ne suis pas un spécialiste, mais à ma connaissance il n’y a pas de differences majeures avec l’église de Rome.
                    – Mary (la première fille de Henry VIII) qui a succédé à Henry VIII était très catholique. Une fervente. Les bûchers se sont rallumés et la terreur a été instauré comme règle de gouvernance, d’ou son surnom de ‘Bloody Mary’ (et le nom du cocktail rouge 🙂 ). Faut-il en tirer des conclusions pour autant ?

                    Désolé Yanka, il faut (re?-)jeter un oeil un peu plus attentif aux livres d’histoire. Quand aux ‘tendances lourdes’ du protestantisme c’est du beau ‘bullshit’ (‘twaddle’ comme aurait dit la grand-mère 🙂 ). Ce type de bullshit est dangereux à mon sens.

                    Pour l’époque Victorienne, le ‘froideur’ n’était que de facade comme dans toutes les cours européennes de l’époque. Dickens n’est pas un historien. Enfin bref, ce serait trop long de rentrer dans les détails.

                    @duri
                    L’image que vous avez, d’un monde anglo-saxon tellement homogène et uniforme, de l’Angleterre aux US en passant par l’Australie, l’Ecosse ou l’Afrique du Sud, est intéressant comme épopée romancée, mais très éloigné de la vérité, ne vous en déplaise.

                    +1000.C’est une évidence.

                    Déjà, personne ne peut se voir dans ce fameux ‘monde anglo-saxon’. En RSA on est pas trop fans des Brits. De ce que j’en ai vu mes potes Australiens éprouvent une sorte de haine tinté d’admiration vis-à-vis la maison mère (@sam, feedback more than welcome), Les Scots avec les Anglais, je n’en parle même pas, etc, etc,

                    Notre ami Yanka résonne sour forme de blocks (en ‘tendance lourde’ comme il dit 🙂 ). Il parle de plus de quelque chose qu’il ne connait visiblement pas vraiment et drivé par une espèce de haine. Les amalgames et les raccourcis sont légions, mais c’est tristement la façon que le ‘man in the street’ voit les choses en France. C’est triste. Déjà il y a 9 français sur 10 qui sont incapables de faire la difference entre l’Angleterre et le RU. Ils appellent les Écossais des Anglais. Gros Porc 1ier a fait des gaffes mémorables à ce sujet (parmi les autres)

                    1. Pierre 82

                      Ce qui m’a permis de faire sourire l’assistance lundi dernier quand j’ai présenté mes condoléances au nom de tous (« ma sympathie ») à un collègue, gallois pur sucre et très, très moyennement royaliste et ce, de notoriété publique. Il les a accepté, tout en ayant bien perçu l’ironie.
                      Il est vrai qu’on s’amuse parfois à le traiter d’Anglais… notamment quand il avait pris quelques jours de congé au même moment du dernier jubilé de la reine. On l’avait chambré un peu.
                      Quand vous parlez de haine des Écossais ou des Gallois envers les Anglais, je n’irai pas jusqu’à employer ce mot. Tout au plus des petites piques, des blagues à deux balles et une certaine volonté de se démarquer…

        2. Theo31

          Dans son livre sur l’Holodomor, Anne Appelbaum n’évoque jamais les contraintes extérieures à l’URSS.

          De fait, ça ne change rien au fait que la région agricole du pays voire de la planète a pu aligner 5 millions de cadavres grâce au zéle des partisans du géorgien à confisquer tout ce que la population pouvait manger. Les années 1931-1933 n’ont connu aucun accident climatique qui aurait obéré une partie des récoltes. L’intention du pouvoir central de détruire les vélléités nationalistes des Ukrainiens (y compris au sein du parti à Kiev) par tous les moyens ne fait plus aucun doute. A la différence de la famine de 1921, les ONG ne furent pas invitées à porter secours aux victimes.

          De la même manière, il ne fait aucun doute que les intentions criminelles du petit mec de l’Elysee seront concrétisées par le massacre de manifestants dans les mois qui viennent.

    1. Pierre 82

      On n’en a que très peu parlé, je vais écrire le narratif tel qu’il sera présenté dans pas longtemps.

      « Les agriculteurs néerlandais veulent conserver le droit de polluer et d’empoisonner le sol de leur pays.
      Grâce à un lobbying intense et des agitations menées de main de maître, ils ont réussi à provisoirement obtenir gain de cause.
      De nombreuses voix s’élèvent dans les régions concernées pour qu’enfin, cessent ces atteintes inacceptables à la qualité de vie dans le pays. La Commission européenne étudie le dossier pour arriver enfin à faire stopper ces atteintes permanentes à la faune et à la flore. »

      Suivi d’un reportage sur des gens tombés malades, qu’ils attribuent aux sols pollués. Et ensuite sur les légumes sans goût provenant des serres bataves.
      On parie?

      1. Nemrod

        A ceux qui se plaignent de la pollution et des légumes sans goûts je rétorque que toute personne ayant 100 m2 de terrain peut se nourrir avec ses légumes .
        C’est ce que je fais et pourtant je ne suis pas un grand jardinier.
        Mais la plupart n’en est pas capable…comprendre : la terre est basse.

        1. P&C

          +1
          A voir si c’est possible : joindre à chaque foyer un terrain de 100M2 assez fertile + cours de jardinage.

          Par contre, je ne vous dit pas les conséquences sur la productivité du pays.
          Si on a inventé le métier de paysan, c’est pour une raison…

          1. Pierre 82

            100 m2, c’est pas vrai partout. Il y a énormément d’endroit où le terre n’est pas cultivable.
            De plus, si tout le monde cultive, l’utilisation d’intrants sera beaucoup moins bien optimisée que quand des paysans s’en occupent.
            Réservons ça à une élite -ceux qui ont songé à s’aménager un jardin- et n’essayons surtout pas de généraliser, sinon l’état viendra y mettre ses gros doigts boudinés et poilus.

          2. Iskanderkul

            Je fais un potager depuis quelques années, pour me préparer à l’éventualité de tensions alimentaires (potager pour ma formation, pour apprendre). Bon ben c’est pas facile; ça va pour un complément aux courses de chez carrouf (complément très apprécié pour le goût, bien sûr), mais compter dessus pour se sustenter (un peu plus que les tomates-cerises pour rigoler), ce n’est pas évident. C’est du travail (beaucoup s’il faut compter dessus pour manger); c’est un coup de main à apprendre; ça peut pousser aléatoirement (il peut y avoir : trop de pluie, trop de sécheresse, trop froid, trop chaud, les ravageurs, les insectes, les maladies…) De plus, j’ai la coopérative agricole à coté en support pour tous les produits d’engrais, de traitements… que se passera t-il le jour ou la coopérative ne sera plus approvisionnée?
            J’invite tous ceux qui le peuvent, à apprendre à faire pousser des légumes, il faut se préparer un peu à l’avance à ce savoir-faire. Il y a (sur le net) des techniques assez inventives pour faire pousser dans des conditions difficiles (sur un sol en béton, par exemple), ou des méthodes astucieuse et innovantes pour récolter suffisamment en fonction des efforts fournis…

            1. Nemrod

              Si les conditions sont correctes et si l’on apporte suffisamment de fumure, c’est à la portée de tous de faire pousser salades , pomme de terre, haricot verts, tomates , courgettes etc…faut pas exagérer
              Ca demande un peu de boulot au départ, faut amender, retourner etc… puis une demi heure par jour pour 100 m2.
              Bon j’habite à la campagne et trouver du fumier est facile…les déchèteries donnent du compost aussi et puis on peut recycler tous les déchets verts en compost.
              Je n’achète aucun légume du 15 mai au 11 novembre en conditions favorables…comme cette année , mais faut arroser.
              Après faut bouffer ce qui est disponible au potager suivant le moment…
              Les années humides sont plus délicates.
              Et je ne suis pas un cador du jardinage.

              1. Iskanderkul

                Oui, pour salades , pomme de terre, haricot verts, tomates , courgettes, on est d’accord, c’est très facile (surtout les salades, ça pousse tout seul, haricots et courgettes aussi). Et puis en été, pas de problème. Je pensais surtout hors saison d’été, faire le raccord avec ce qu’on peut planter pour avoir une production à peu-près continue pendant toutes les autres saisons en situation d’approvisionnement tendue càd quand on a vraiment besoin du potager. Là je suis un peu plus inquiet. Mes tomates ont réussi cette année, j’ai dû en donner aux voisins par cagettes, ils ne comprenanaient pas pourquoi je leur faisait ce cadeau. Certains m’ont dit ensuite qu’ils ne voulaient plus acheter les tomates du supermarché 😉

                  1. Iskanderkul

                    J’y pensais, mais parce que je ne peux pas tout faire, j’ai laissé ça de coté… et puis j’ai un peu peur, vous ratez votre pasteurisation, et c’est le risque du botulisme (je dois être vraiment trop inquiet). J’avais une marmite à feu de bois, de quoi pasteuriser une trentaine ou quarantaine de pots d’un coup, mais elle a disparu, et je n’ai plus de matériel. J’en suis plus à me demander ce que je peux faire pour anticiper un éventuel effondrement, que d’être prêt sur de nombreux points… je me dis que le principal, c’est d’être prêt à s’adapter à tout, donc être vraiment agile et adaptable, car je suspecte des surprises inattendues. En situation inconnue et dangereuse, les paranos ont plus de chances de survivre…
                    c’était mon moment inquiet !

                    1. Iskanderkul

                      Grosminet 12 septembre 2022, 20 h 35 min

                      Pour le botulisme, pasteuriser n’a jamais suffi. Il faut stériliser, c’est à dire 20 min à 120°C.

                      oui, je savais, j’écrivais ‘pasteuriser’ en cherchant le terme exact (par manque de pratique récente). Inquiet comme je suis, vous vous doutez bien que je stérilisait plus qu’il ne faut, et j’écoutais avec attention le bruit du couvercle et son ‘plop’ caractéristique ; en cas de doute, cuisson de nouilles à la place !

                    2. Nemrod

                      Un stérilisateur électrique automatique est un bon achat…100 euros.
                      Tu prépares et une fois réglés le bon temps et la bonne température y a rien à surveiller.
                      Les conserves c’est mieux que le congélateur en prévision de pb électriques.

                  2. Pierre 82

                    J’en avais tellement, des tomates, et faisait tellement chaud, que j’en ai fait sécher des cagettes entières, et conservés dans de l’huile d’olive avec des herbes.
                    J’ai essayé un pesto rosso avec ça, c’est à tomber…

                    Par contre, beaucoup de tomates, mais pas énormes.

                    1. Iskanderkul

                      rigolez, des Coeur de Boeufs variété ancienne (non trafiquées) douces et légèrement sucrées, tendres et avec peu de graines, poussées sans arrosage, dégustées encore chaude du soleil, rigolez

            2. Pierre 82

              Il ne faut jamais s’attendre à une production identique d’une année à l’autre.
              Même nombre de rangées de patates que l’an dernier. Je suis passé de 120 kgs à 20 kgs.
              Haricots verts: d’une douzaine de kilos à 3. Pareil pour les pois.
              Il a fait chaud, et c’est une mauvaise année pour tout le monde dans la région. Mes poireaux ont TOUS crevé. Pas arrosé pendant 3 jours, et c’était mort.
              La nature, c’est capricieux.

              1. Nemrod

                Chez moi s’il fait chaud et sec et que l’on peut arroser c’est plutôt meilleur.
                Le mildiou c’est la pire calamité…et les limaces !
                Cette année j’avais tablé sur la précocité et l’absence de gelée en Mai…bingo.
                Les légumes ont poussés avant le temps sec.

                1. Pierre 82

                  La sécheresse et la chaleur ont probablement été la cause du rendement médiocre. Floraison trop tardive, sécheresse au mauvais moment.
                  J’ai déjà remarqué qu’un bon arrosage ne remplacera jamais 2 mm de pluie, comme on a de temps en temps le soir d’habitude. Dans les deux jours qui suivent, on a généralement une croissance très visible.
                  C’est ce qu’on n’a pas eu du tout entre fin mai et septembre.

  6. Pythagore

    Oui forcément, ca va bien se passer, ces gens ont une capacité à dédruire hors du commun, espérons que les agricultures, déjà pour partie victime du bio, ou ayant suivis la catastrophe de la filière bétrave sont prévenus et saurons se défendre.

  7. Dom17

    Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays,
    mais si vous contrôlez les semences, vous contrôlez l’alimentation.
    Et celui qui contrôle l’alimentation tient la population en son pouvoir. (Henry Kissinger, 2009)
    Macron et ses sbires ne font qu’appliquer un plan concocté ailleurs, certains par totale incompétence, d’autres par traîtrise absolue.
    Ils en arrivent même à nous faire croire que l’azote est un gaz à effet de serre, après avoir vilipendé l’inoffensif et vital CO2, plus lourd que l’air.
    Un gaz susceptible de créer de l’effet de serre doit avoir une molécule au moins diatomique et dans ce cas, les deux atomes doivent être différents. L’ennemi n’est donc pas l’azote, mais les engrais dont la crise avait commencé dès l’an dernier en raison des politiques énergétiques débiles ayant entraîné l’augmentation du prix du gaz. C’est extraordinaire comme les évènements viennent à point nommé pour alimenter la propagande!

  8. singedupommier

    Bonjour
    HS, mais non, finalement…
    Selon des habitants de la région, les feux de la région Aquitaine ont été traités de manière bien particulière.
    En effet, les sylviculteurs de la région Gironde Landes cotisent à la DCIF, association destinée à les protéger des feux de forêt; et ils paient aussi des pompiers( partiellement?).
    Dans le département de la Gironde, LES POMPIERS ONT RECU L’ORDRE DE NE PAS ETEINDRE LES FEUX DE FORET, MAIS DE PROTEGER LES HABITANTS…(même pas les maisons)
    – Sauf qu’à laisser les arbres brûler, il est évident pour tout un chacun et les habitants en premier, que
    le feu atteindra encore plus d’habitations…
    et voila donc une raison pour laquelle les feux ont pris une telle ampleur vers Landiras, et très certainement la même chose à La Teste.
    Le Cher Rebond Aléatoire Minime d’Elévation des températures a le dos large
    Ceci dit, il y a longtemps que des promoteurs rêvent de construire avec vue imprenable sur la dune du Pyla (bon, là, je m’énerve, veuillez me pardonner cet instant d’égarement)
    Sur ce, les membres de la DCIF ne se demandent même plus si on les prend pour des palombes.

    1. Pythagore

      Petite info supplémentaire. Il semble que le président du syndicat des proprio ait écrit en mars de cette année au maire de La Teste pour demander un nettoyage des forêts.
      Ceci a été refusé car les écolos étaient contre….

      1. Higgins

        Dans cette affaire, les écolos n’ont pas le cul propre, il y a pas mal d’articles sur le sujet. On n’oublie également un peu trop facilement que l’importance de ces incendies est avant tout le résultat d’un changement de stratégie de l’état en matière de lutte contre les feux de forêts et d’un été plus chaud que d’habitude doublé d’une sécheresse qui n’a surpris que les imbéciles. Il y a plus de vingt ans, les moyens aériens dédiés étaient nettement plus conséquents et l’état ne s’était pas désengagé de cette fonction au profit des collectivités locales. Celles-ci ont parfois bien anticipé la nouvelle donne, d’autres non et ça me semble être le cas de la région Aquitaine. On a eu le bilan sous les yeux.

        1. Pythagore

          Il fut un temps où (je regardais encore la télé) on nous faisait régulièrement des reportages sur les guetteurs perchés au-dessus des arbres pour repérer les départs de feu.
          Je ne sais pas si cela existe encore, mais tout ceci pourrait être assuré par drône pour qq milliers d’euro, pas grand chose par rapport aux piscines et autres joyeusetés.
          Mais voilà les drônes, c’est plutôt pour surveiller les manifestants et les récalcitrants, pas les arbres.

  9. MCA

    Gaz et essence subventionnés par un gvt en état de cessation de paiement.
    Le seul moyen que le bonheur dure encore un peu est de forcer la population à restreindre sa consommation pour que la facture étatique n’explose pas trop vite et trop fort.

    Ce qui implique que les pass divers et (a)variés vont avoir de beaux jours devant eux.

    En prévision des calamités qui s’annoncent j’ai fait rentrer 100 kg d’engrais azotés pendant que ça existe encore.

    La coop professionnelle où je me suis fourni n’en possède plus que 200kg en stock alors qu’elle vendait ça couramment par tonnes et comme vous pouvez le deviner elle ne dispose plus d’aucune possibilité de se réapprovisionner, le produit étant en provenance d’Ukraine.

    Si se chauffer est une urgence, manger un minimum reste une plus grande urgence encore qui risque rapidement de faire couiner dans les chaumières.

    Assez curieusement ceux qui possèdent les manettes ont su faire preuve d’une remarquable prévoyance :

    Pour répondre aux gémissement venus d’estomacs en détresse les blindés nouveaux sont arrivés et les LBD flambants neufs sont chargés et vous attendent.

    On ne peut pas être mauvais en permanence et dans tous les domaines…

    1. Laglute

      Sans oublier le recrutement de 8500 pandores, dont on pourrait croire qu’ils serviront à mater la racaille.
      Il n’en sera rien, tout occupés qu’ils seront à mater les populations plus conventionnelles qui voudraient se rebeller.

          1. MCA

            Disons que ceux d’en haut s’en servent pour apeurer Madame Michu et justifier l’existence de forces de répression utilisées en réalité contre Madame Michu s’il lui venait malencontreusement à l’esprit de contester l’ordre établi.

            En réalité le pouvoir a peur de nous et non pas des délinquants car ces derniers ne s’attaquent jamais au pouvoir car ce n’est pas leur intérêt.

            J’en prends pour preuve la répression sauvage contre les JG pacifiques qui demandaient simplement de pouvoir mener une existence digne en travaillant vs la racaille dont la seule exigence est de pouvoir dealer en toute tranquillité, ce qu’ils obtiennent sans difficulté.

  10. Aleph

    L’adresse « twhitler » du président est sous-titrée « officiel du gouvernement », ce qui est contraire à la Constitution et montre qu’il n’a pas compris quelle est sa fonction, et que ceux autour de lui ne l’ont pas compris non plus, ni quelle est la leur.

    1. Hari Seldon

      HS mais quelqu’un a plus d’info sur ce qui se passe en Ukraine ? D’après la Pravda, la Russie se prend une claque monumentale ces dernières 24h.

        1. Hari Seldon

          Merci. Intéressant en effet même je reste dubitatif sur ce qui est en train de se passer.

          @Aleph, navré, ceci ne se voulait pas une réponse à votre message originel mais un nouveau fil. Mauvaise manipulation.

      1. Nemrod

        On en a parlé hier.
        Mes impressions c’est que l’on est à la croisée des chemins.
        A droite le chemin de l’intensification avec un affrontement de plus en plus direct avec l’Otan ( l’Otan ne se cache même plus d’être directement à la manoeuvre).
        A gauche la Russie se met en position purement défensive sur le Donbass mais je ne suis pas certain du tout que le contingent engagé suffise.

        Je penche plus pour la deuxième option ou plutôt je l’espère car la première est très dangereuse évidemment.

        1. durru

          Vu ce qui s’est passé la nuit dernière, il paraît que les Russes se sont résolus à changer d’intensité. Donc plutôt la première. Malheureusement (ou pas, ça reste à voir…)

            1. Pierre 82

              Cet article correspond plus à la vision que j’ai du conflit, pratiquement depuis le début. Poutine s’est précipité dans le piège que lui a tendu l’OTAN.
              Erreur funeste d’envahir l’Ukraine. Même si ça prendra encore du temps, beaucoup de temps sans doute avant qu’il ne soit obligé de battre en retraite.
              Le temps d’affaiblir considérablement la Russie. Pour les US non plus, il ne faut pas que ça aille trop vite.
              J’avais l’impression hier en écoutant l’inénarrable Xavier Moreau d’écouter le porte-parole de Saddam Hussein expliquant à la télévision irakienne que l’armée américaine était en train d’être chassée d’Irak alors qu’on voyait les blindés US à l’arrière-plan…
              La Russie n’a pas les moyens financiers aussi exorbitants que les pays de l’OTAN, et n’ont aucune chance, car la base arrière est gigantesque pour préparer les hommes et le matériel.
              Du coup, les Ukrainiens russophones n’auront bientôt plus le choix: fuir leur pays et venir gonfler les camps de réfugiés qui se créeront en Russie (il y en a déjà). Ce sera pareil un peu plus tard pour les russophones habitant les pays baltes.
              Car la vengeance des azov sera terrible, et ils seront exterminés s’ils restent dans le Donbass.
              Du côté occidental, on appellera ça « la pacification et le retour à la normale ». Comme dans la Krajina ou pour les Serbes de Bosnie.
              Car c’est bien connu: seuls les occidentaux ont droit à l’épuration ethnique.
              Il restera à la Russie su pétrole et du gaz, qu’il pourront ventre aux Indiens et aux Chinois (s’ils ne s’emparent pas économiquement de la Sibérie avant ça), comme un vulgaire pays du tiers-monde.

              A moins que ne se déclenche le feu nucléaire, ce qui arrivera si Poutine est renversé. Et ne changera rien à la misère future du peuple russe.

              1. Higgins

                Je ne crois pas que les carottes soient encore cuites mais il est clair qu’un enlisement du conflit joue contre la Russie. Pour le moment, la balance penche encore largement en faveur des russes mais le soutien apporté par les occidentaux reste un mauvais signal. dans ce conflit, l’Europe a tout à perdre et pas grand chose à gagner. Le cynisme de la politique internationale ne souffre pas de frontière et les déclarations imbéciles des crétins qui nous dirigent n’y changeront pas grand chose. La plus grosse erreur, à mon sens , vient qu’on a pu penser que la fin de l’Histoire avait sonné avec la chute du bloc soviétique.
                Ce que nous vivons actuellement en est la preuve éclatante et le savoureux échange hier entre Durru et Ari montre bien que les plaies de cette Histoire sont très longues à se refermer si ce n’est impossible. Depuis maintenant plus de vingt ans, les Balkans sont bien redevenus le ventre mou de l’Europe où, n’en doutons pas un instant, les clivages de 1914 sont ressortis avec force. Avec le crise ukrainienne, la politique étrangère de la fameuse CEE celle qui devait nous apporte la paix et la prospérité, favorise la résurgence des comportements traditionnels des pays qui la composent : l’Angleterre a tiré sa révérence et aspire à retrouver sa grandeur d’antan, l’Allemagne prend conscience de sa puissance économique et aspire à jouer un rôle important sur l’échiquier mondial, la France se réfugie dans sa grandeur passé et tente maladroitement et sans succès de tourner le dos à sa politique étrangère traditionnelle. Je ne m’étendrai pas sur les autres pays mais ils ont tous la même évolution. Une seule caractéristique commune et pardonnez -moi pour la crudité de l’image, tous ouvrent largement les cuisses à qui veut les enfiler dans le désir malsain d’expier des fautes passées. Forcément, ça va mal se terminer. Un échec total de Poutine ne serait pas un bon signe à une époque où les prétendues démocraties occidentales se sont vendues comme jamais cela n’a été le cas dans notre histoire commune. Les deux années de la crise COVID nous ont montré jusqu’où des dirigeants sans foi ni loi, sont prêts à aller pour obéir à leurs maîtres. On sait ce qui est advenu, pour le moment, à un Trump qui s’est élevé contre ces derniers. On en a vu les effets directs avec deux pseudo-élections présidentielles dans ce pays. Le Canada de Trudeau est pour nous un laboratoire à ciel ouvert des expériences d’ingénierie sociale en cours. Plus près de nous, deux éminents professeurs de médecine, Raoult et Péronne, paient au prix fort leurs aspirations à la vérité. Nous pouvons donc être inquiet si le verrou russe tombe.

                1. Hari Seldon

                  +1000

                  Une « victoire » otanienne libèrerait le peu de retenue que les gouvernement européens ont encore vis-à-vis de leurs peuples. Elle serait libératrice de toute l’idéologie destructrice de leurs cerveaux embrumés, et je suis convaincu que l’on est très loin de ce qu’ils sont capables de faire.

                2. durru

                  Joli, Major !
                  Juste une petite remarque, je crois que Staline a réussi à remonter la frontière nord des Balkans comme poudrière jusqu’à la Baltique 😉

                  1. Pierre 82

                    De manière générale, tout la région couverte plus ou moins par l’empire austro-hongrois a encore en stock des problèmes non résolus avec sa population, ça ne date pas de Staline.
                    Le seul problème qui ait été résolu, c’est celui des Allemands. A la fin de la guerre, ils ont été proprement expulsés de Pologne, de Tchécoslovaquie, et massacrés en Prusse orientale, plus connue actuellement sous le nom « d’enclave de Kaliningrad ».
                    Comme quoi l’épuration ethnique est finalement la solution très souvent imposée par ceux qui gagnent les guerres.

                    1. Cerf d

                      C’est la problème de la vision Allemande de la nation qui vise à la confondre avec la langue. On se retrouve avec des gens de nation allemande mais dont la patrie est Tchèque, Polonaise, …

                3. Grosminet

                  « Je ne crois pas que les carottes soient encore cuites mais il est clair qu’un enlisement du conflit joue contre la Russie. »
                  Pas si simple à mon avis. Sur le long terme oui, certainement, mais de toute façon, même en supposant que la guerre s’arrête demain avec un traité de paix qui tienne la route, la Russie restera isolée de l’occident pour encore un bon moment.
                  Or il est évident que la Russie s’est bien préparée à cela.
                  Sur le moyen terme, par contre, le fait que la guerre traine est à mon sens plutôt moins au désavantage de la Russie que de l’Ukraine, pour de basses considérations de RH.

                  1. Pierre 82

                    « Or il est évident que la Russie s’est bien préparée à cela. (être isolée de l’occident). »
                    Je crois que c’est du wishfull thinking. La Russie a été obligée de se tourner vers la Chine, de lui ouvrir l’accès à la Sibérie, mais ce pays « lien entre l’Europe et l’Asie » est avant tout de culture européenne s’est définitivement coupé de ses racines.
                    D’autre part, les pays du sud (Caucase, pays d’Asie centrale) leur sont de moins en moins amicaux, et ils devront passer le reste de leur existence entourés d’ennemis, seuls dans leur forteresse.
                    Ils se contenteront de vendre leurs matière première, qui enrichira les oligarques, et la population sera invitée à se souler à la vodka pour tenir le coup.
                    La Russie de Eltsine, mais en pire.
                    C’est la vision idéale de la Russie pour les élites occidentale.
                    Ils ne sont pas sortis de la merde.

                    1. durru

                      @Pierre
                      J’ai un doute. La décision de la FED et de la BCE de voler les réserves de change russes a été un signal au monde entier. La seule question qui se pose désormais est « à qui le tour ? ».
                      Du coup, aider l’Occident à mater la Russie revient, pour n’importe quel pays « non aligné », à préparer son propre suicide assisté.
                      Au-delà des amitiés réelles ou affichées, ne pas laisser la Russie tomber maintenant devient, pour tous ces pays, une question de vie et de mort. Par exemple, la Chine et l’Inde ne sont clairement pas les meilleurs amis du monde. Pourtant, il n’y a pas un mot qui dépasse depuis le 24/02 et les formules BRICS+ ou OCS sont de plus en plus soutenues par les deux.
                      Les US (et l’Occident de façon plus générale) ont l’avantage de constituer aujourd’hui un front à peu près uniforme (quoique, quand on voit le Japon par exemple…). En face, il y a des intérêts très divergents, mais la priorité de se débarrasser du tyran commence à émerger clairement et le front commun de circonstance se constitue, doucement. Ce n’est qu’une question de temps avant que la bascule se fasse.
                      La Roumanie des débuts des années ’90 a été confrontée avec une situation similaire sur le plan social et politique. L’ensemble était hétérogène, il a fini par exploser, mais il a atteint son but, d’interdire la mise en place d’un monopole de fait.
                      En conclusion, je ne crois pas que la Russie va se désintégrer, ni qu’elle deviendra un joueur de seconde zone. Mais nous ne sommes pas au bout ne nos surprises, ça c’est sûr.

        2. Yanka

          Quand un mec ne se sent plus, il fait n’importe quoi et s’expose, se croyant le plus fort. C’est le cas de l’Otan, pas de la Russie, et cela se voit. Qui cherche des baffes et des pieds au cul en reçoit. Ça va mal finir pour nous. Et, ma foi, tant pis. Alléluia !

          1. Higgins

            L’OTAN n’est aucunement une personne morale agissant au mieux de ses intérêts. Elle est le bras armé de l’oncle Sam. Aucune décision n’est prise sans son aval.

      2. Stéphane B

        ça a charcuté sec pour les ukros. Sur plusieurs articles, il était évoqué 6 000 tués et 24 000 blessés sur les trois jours dans leur rang.

        Je doute fort que les russes aient pu réaliser un tel repli dans le calme et avec minutie s’ils n’avaient pas été au courant de l’offensive.
        Maintenant, les ukros ne sont plus sur des positions défensives solidement fortifiés, mais à découvert. Et ils n’ont pas la maîtrise de l’air.
        Lire: Dombass insider et les articles que met Bruno Bertez

        1. Nemrod

          Moui…avec calme et minutie en abandonnant plein de matos…je doute un peu.
          Même sur Southfront on trouve des articles et on peut pas soupçonner le site d’être antirusse.
          Ceci dit la guerre est pleine de surprises et l’offensive ukrainienne peut à moyen terme déboucher sur une catastrophe.
          A suivre.

          1. Stéphane B

            Avoir un plan de retrait ne signifie pas pouvoir tout virer.
            Si tu te replies préventivement, tu signifies à la partie ennemie que tu connais son plan et que tu prends donc tes dispositions. Dès lors, l’ennemi peut sentir le coup foireux et ne pas attaquer.
            Par contre, si discrètement tu prépares les hommes à un repli, mais en sachant pertinemment que tu ne pourras pas ramener le matos, alors l’ennemi fonce.
            Je vois ça comme un parallèle avec l’offensive Nivelle. Les allemands au courant de son plan s’était renforcé discrètement. Là, les russes ne veulent pas de pertes inutiles, vu le nombre d’ukros prévus. Il vaut mieux laisser sortir tranquillement la harde de sangliers des broussailles pour mieux les ferrailler ultérieurement que vouloir à tout prix rentrer dans les broussailles pour les ferrailler à l’intérieur.

            Quant au matos, dans quel état est-il ?

            1. Pierr

              Bonjour il faudrait relativiser. L’ukraine vient de faire une percée de 20km de large sur 50km de profondeur, en terrain plat et découvert, et sans avoir prévu comment garder cet avantage. Le front fait 1500km et 100km de large.
              Il s’agit donc d’un coup d’aiguille, qui n’aboutira sans doute nulle part.

              1. Stéphane B

                On appelle cela une tête de pont, une tumeur qui peut très bien se développer pour se propager.
                Bon là, comme souligné, c’est sur terrain plat et à découvert. Pas beaucoup de protections contre l’artillerie et l’aviation.

              2. Nemrod

                Je me demande oo sont les zincs russes ?
                Je regarde Southfront …chaine prorusse à fond mais il suffit de le savoir.
                Ce que je vois comme aujourd’hui, c’est une attaque à Peski apparemment de chars ukrainiens quasi à découvert, au ralenti avec des fantassins qui suivent ou bien sont juchés sur des blindés plus petits.
                Un gus filme ça tranquille, les mecs sont comme des cibles de foire très mal masqués par des fumigènes et si les popov avaient la maitrise de l’air comme dit, ça serait réglé en 5 minutes.
                Bon ils se font flinguer quand même et le char de tête prend un obus antichar et replis du reste avec pas mal de pertes .
                Ca ne me semble pas être une scène arrangée.
                Ca me laisse quand même assez dubitatif.
                Et ce que je trouve incroyable c’est que tout ça est filmé…par qui ?
                Si c’est un russe, de sa position il peut aligner tout ça tranquille, plutôt que de filmer…enfin il me semble.
                Très bizarre tout ça.

                1. Pierre 82

                  Très bizarre tout ça. En effet.
                  On y voit comme à travers une pelle, et par conséquent, je me contente de regarder ça de là d’où je suis, c’est-à-dire très loin. J’attends voir, vu que de quelque côté que viennent les infos, il y a énormément de carabistouilles.
                  Mais il semble, effectivement, que les Russes n’ont plus la suprématie aérienne, pour la raison que vous évoquez.
                  Ou en tous cas, quelque chose ne colle pas dans les narratifs.

                  1. Higgins

                    L’OTAN a donné beaucoup d’armements sol-air performants aux ukrainiens. Le ciel est devenu dangereux pour les russes. Je n’ai pu en visionner que quelques minutes mais cette vidéo contient quelques éléments de réponse : https:/
                    /youtu.be/QlKho7d-lGY

                  2. Grosminet

                    « On y voit comme à travers une pelle, »
                    +1
                    En plus, soyons honnêtes, pas mal d’entre nous (moi le premier) étions persuadés que la Russie n’attaquerait pas.

                2. Citoyen

                  « Je regarde Southfront …chaine prorusse à fond mais il suffit de le savoir. »
                  Tout à fait Nemrod. Et le sachant, il faut prendre ces informations pour ce qu’elles sont … et les laisser pour ce qu’elles sont …

                  1. Nemrod

                    Disons qu’il faut essayer de lire entre les lignes ou plutôt regarder derrière ce qu’on nous montre.
                    Par exemple ce qui est frappant c’est les trous d’obus partout.
                    Même au milieu des champs où il me semble douteux que les Ukrainiens se cachent.
                    On comprend mieux pourquoi les bombardements russes massifs ne produisent pas leurs pleins effets.
                    Évidemment ce n’est pas ce que l’on veut nous montrer mais c’est ça qui m’intéresse.

        2. Mo.

          Les russes semblent passer à un niveau supérieur. Ils auraient détruit 50% des centrales électriques de l’Ukraine hier. Les 50% restant sont en sursis.
          Si les 2000morts ukies par jours annoncés sont vérifiés, c’est énorme, et rapidement intenable.
          L’otan va devoir baisser son froc ou s’engager en direct.
          Je vois bien les russes détruire les satellites espion trop curieux, ça mange pas de pain, mais au delà de cela…

          1. Grosminet

            « Je vois bien les russes détruire les satellites espion trop curieux »
            Il me semble que c’est interdit par des traités internationaux, et puis ce serait très con. Si les belligérants se dégomment réciproquement leurs satellites, ça veux dire plus de satellites pour personne.

          2. Malancourt

            Ce qui est vraiment inquiétant c’est que la Russie ne peut pas perdre (dans le sens qu’elle ne voudra jamais perdre la face), et tous les moyens seront bons pour ça même si Poutine n’est pas un fou furieux comme on le décrit dans nos pravdas.

            1. Pierre 82

              C’est ce que j’ai dis dès le début de l’invasion: Poutine a brûlé ses vaisseaux en envahissant l’Ukraine et la Russie n’a dès lors plus que deux solutions: soit gagner, soit disparaître et être vendue à la découpe, ce qui fera passer l’époque Eltsine pour un âge d’or pour les Russes. Un retour de 200 ans en arrière pour eux.
              Quand la guerre devient une question existentielle, ça se termine systématiquement en guerre totale.
              C’est pourquoi dès le premier jour, j’ai pensé que Poutine avait fait une énorme connerie. Énormissime.

                1. Pierre 82

                  Oui, mais je n’ai pas pigé pourquoi il ne s’est pas contenté d’aller aider les républiques du Donbass en y faisant entrer l’armée russe à la rescousse, de masser des troupes face à l’Ukraine, et de faire chanter l’occident en menaçant de couper le gaz.
                  En faisant ça, comme il venait de reconnaître les républiques autoproclamées, il leur venait en aide tout en respectant (à peu près – ce n’est pas une science exacte) le droit international, et en laissant à l’Ukraine le statut d’agresseur, puisque manifestement, elle bombardait des zones civiles du Donbass.
                  Pour moi (qui n’ai évidemment pas connaissance de tous les tenants et les aboutissants), il a commis une erreur de jugement épouvantable en pensant qu’une majorité d’Ukrainiens se rangeraient de son côté et maintenant, il n’y a plus de marche arrière possible.
                  Le conflit doit aller à son terme, et aucune partie n’a intérêt à négocier.

                  1. Mo.

                    Zelinski cherchait à obtenir la bombe atomique.
                    Et j’ai l’intuition que les labos biologiques US en ukraine avaient une saloperie dans leurs cartons.

                    1. Pierre 82

                      Zélinski pouvait chercher ce qu’il veut. De là à penser que les USA allaient gentiment lui fournir des missiles équipés pour qu’il puisse faire mumuse, c’est un pas que je ne franchirai pas.

                  2. Mitch

                    Une autre question que je me pose c’est pourquoi ne l’a t-il pas fait (je parle du Donbass) en 2014, en même temps que la Crimée? Le package Donbass + Crimée n’aurait pas fait plus couiné l’occident que la Crimée seule, non?

                    1. durru

                      Deux raisons à cela :
                      Présence militaire nulle des Ukros en Crimée. Le transfert de pouvoir a pu se faire rapidement et tranquillement. De l’autre côté, ils sont encore à essayer de récupérer une partie du territoire.
                      Population (pro-)ukrainienne pratiquement inexistante en Crimée, contrairement au Donbass. Pas de risque de cinquième colonne, attentats, etc.
                      Sans parler des frontières naturelles…

                    2. Yanka

                      Parce qu’en 2014 une partie du Donbass avait été reprise par les Ukrops (Slaviansk, etc.) et que le modéré Poutine ne voulait pas intervenir directement, malgré les demandes appuyées des dirigeants d’alors et quelque insistance de moins modérés que lui en Russie. Aujourd’hui, même un Medvedev s’énerve et menace du feu nucléaire, lui qui était gentil tout plein et vu comme le libéral du « régime ». C’est quand il ne sera plus là qu’on regrettera Poutine, comme Kadhafi mais pour d’autres raisons (migratoires).

                  3. Grosminet

                    «  il a commis une erreur de jugement épouvantable en pensant qu’une majorité d’Ukrainiens se rangeraient de son côté et maintenant, il n’y a plus de marche arrière possible. »
                    Je pense que si erreur de jugement il y a eu, c’est sur le potentiel de résistance militaire des ukrainiens (certes bien aidés par l’OTAN).

                    1. Nemrod

                      Il a aussi surestimé les capacités de sa propre armée surtout ou a été mal conseillé
                      De toute façon et je l’avais souligné dès le départ ( vous n’êtes pas obligé de le croire), la disproportion des forces n’était pas si grandes et était même en ce qui concerne les seuls forces engagées en faveur des défenseurs hormis pour les moyens aériens.
                      Il suffisait de fouiller un peu sur internet.
                      L’Armée Ukrainienne était loin d’être négligeable et finalement ça se voit.
                      Maintenant qu’elle est soutenue à bout de bras par L’OTAN, ça va être encore plus coton.
                      J’ai peur de l’escalade.

            2. spirou

              les troupes russes restent encore très peu engagées. De nouveaux bataillons Tchechenes sont en route. Je ne serai pas étonné de voir débarquer des nord coréens à terme. Putin doit garder 300 000 hommes en réserves pour un éventuel affrontement direct à sa frontière. Quant au missiles sur les centrales électriques c’est la preuve qu’ils ne jouent plus avec une main dans le dos. Dommage pour la jeunesse dorée de kiev qui continuaient à sortir en boite

              1. Pierre 82

                Permeettez-moi d’émettre quelques doutes sur la qualité et la combativité des troupes nord-Coréennes.
                Et si en face des Tchétchènes, on aligne des mercenaires de chez Blackwater- Academi équipés du top de la techno US, ça risque d’être chaud, quand même.
                C’est un truc que je constate sur beaucoup de blogs « d’opposants » dont j’estime faire partie: la sous-estimation systématique du pouvoir militaire des USA, et de la surestimation (parfois caricaturale) de la force de frappe de la Russie.
                Désolé, mais ce n’est pas parce que les US sont sur le déclin qu’ils n’ont plus rien et sont faibles.
                J’imagine plutôt que la Russie en sortira vainqueur, mais ce sera surtout parce qu’ils sont sur leur terrain, et pour des raisons géopolitiques. Mais il faudra encore entre 5 et 10 ans de merde totale.

                1. durru

                  Ce que j’observe, c’est que les US ont mis l’accent sur la qualité du matériel (question de rentabilité pour le complexe militaro-industriel), tandis que les Russes, même s’ils ne sont pas à plaindre question qualité, ont mis le paquet sur la quantité. Quand on regarde le rapport d’activité des artilleries, ça laisse rêveur…
                  Et les occidentaux (au sens large) commencent à être à court de matériel à envoyer à la broyeuse. Pas étonnant que les Russes ne se dépêchent pas.
                  Je ne suis pas sûr que ça puisse continuer à ce rythme pour plusieurs années.

              2. sam player

                ” les troupes russes restent encore très peu engagées.“

                Oui là ils sont encore en vacances, dans une semaine ils attaquent la rentrée scolaire, une petite semaine pour préparer le paquetage et on y va hein !

                Une main dans le dos :mrgreen:

                1. Yanka

                  Les troupes d’élite tchétchènes étaient de fait en vacances. Elles viennent de reprendre du service et Kadyrov a déjà promis une vilaine surprise aux Ukrops.

    1. Dom17

      Il serait plus exact de titrer « des » agriculteurs européens…
      Cela n’en reste pas moins grave et j’observe que les populations sont amenées bien souvent à faire elles-mêmes ce que la caste veut leur imposer…

  11. Laglute

    J’ai l’impression de vivre un cauchemar éveillé, au milieu de zombies rêveurs.
    Personne dans mon entourage ne réagit, ne se pose de questions sur les différents évènements dont nous sommes les témoins (et mauvais acteurs), ainsi que la voie que nos dirigeants veulent nous faire emprunter.

    Tout ceci se passe de façon plus ou moins chaotique, mais je pense que leur plan se passe et avance, au nez et à la barbe des populations endormies.
    Que ce soit le virus, la guerre en Ukraine et le sujet du patron, tout converge.
    Et ça roupille, encore et toujours.
    Comment sortir de ce merdier ?
    Quel sera le grain de sable, si tant est qu’il y en ai un, et qu’il arrive à temps ?

    1. Pierre 82

      Les grains de sable, il y en a des quantités innombrables. Je vous rappelle qu’il y a deux ans et demi que les libertés individuelles ont été abolies, et que amha, les peuples sont encore en apesanteur. Les états ne tiennent plus que par la force d’inertie, et que les moteurs sont à l’arrêt depuis un bon moment.

  12. Louchp

    Très bon billet qui synthétise parfaitement l’état d’avancement de la partie opérationnelle du plan.

    Concernant : « attendez-vous (aussi) à des pénuries d’internet et de téléphone ».
    C’est la question que je me pose depuis un certain temps, pour la partie téléphone.
    L’idée étant de pouvoir rester en contact avec ses proches :
    – sur 5-10km c’est jouable avec du talkie-walkie ou une radio VHF/UHF portable
    – sur des distances plus importantes ça se complique sérieusement.

    J’ai tenté de suivre un fil dédié sur Solaris, mais c’est imbuvable.

    Quelqu’un a-t-il une idée de solution sans passer par une licence de radioamateur et sans devoir planter un mât de 20m dans le jardin ?

    1. Minou

      Si vous avez toujours de l’électricité et les moyens il existe ça: https:/ /www.starlink.com/
      Le ticket d’entrée est pas cadeau, par contre le prix de l’abonnement vient de baisser de moitié.

    2. Pierre 82

      C’est une de mes principales hantises: être coupés du contact avec mes enfants (150 kms / 75 kms / 40 kms). Je n’ai pas de solution non plus en cas de coupure. Si quelqu’un a une idée, je suis également preneur.

        1. Pierre 82

          Oui, mais les miens, ils sont en ménage… Même si théoriquement, je pourrais les loger tous, le clan est quand même un peu explosé question lieu de vie.

          1. Nemrod

            Vous en faites pas Pierre.
            Si ce que l’on redoute nous tombe sur la gueule tout ça va se recomposer décomposer très vite .
            On reviendra vite au clan.

            1. Pierre 82

              Comme je n’habite loin de la terre de mes ancêtres (ici, je suis un peu un estrann’ger), on s’applique depuis des années à créer des réseaux de solidarité.
              Le covid m’a démontré qu’on pouvait avoir des surprises sur des gens qu’on imaginait sains d’esprit.
              Quand on arrivera dans le dur, il faudra s’attendre également à d’autres surprises.
              Côté positif: on a maintenant l’entrainement, et ne sera plus surpris. Par contre, on a eu aussi des surprises très agréables.

          1. Yanka

            9000 km ? Un peu de vélo, de cheval, de pédalo, de delta-plane, de volonté et d’énergie. Tout est possible, et de renier sa progéniture ou de faire revenir les poussins au nid, au contraire.

    3. Reek

      Auparavant le téléphone était indépendant de l’électricité. Est-ce toujours le cas? Je n’en sais rien. Si oui peut-être reprendre une ligne standard.

      1. Nemrod

        Le réseau cuivrique va disparaitre.
        De toute façon qui a gardé un téléphone non électrique ?
        Moi j’en ai un que j’ai récupéré chez mes parents.
        Ça fasciné mes enfants de voir qu’il fonctionne sans électricité.

      2. sam player

        Alim du téléphone indépendante de votre branchement EDF, oui, mais pas indépendante de l’électricité: le 48V était fourni par france Télécom

    4. Jusnaturaliste

      @ Louchp

      Des pigeons voyageurs… En plus, on peut les manger, s’il n’y a plus rien d’autre.

      Mais cette problématique montre combien on s’est fait avoir par le discours de l’école publique, qui était de choisir de faire ce que l’on aime, au lieu de choisir un travail pour rester proche de ceux que l’on aime. Le résultat est un éclatement des familles. Cet éclatement était jouable tant que l’on pouvait se déplacer vite et facilement ou même se téléphoner, mais si tout cela disparaît, les seuls liens qui resteront seront ceux de proximité.

      1. Louchp

        Le pigeon voyageur n’est pas très fiable, ça me fait penser à ça :
        https:/
        /www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/haut-rhin-un-message-militaire-allemand-perdu-il-y-a-110-ans-redecouvert_4175705.html

        Pour le reste : vaste débat, en tout cas là c’est devenu un fait pour beaucoup je pense.

  13. Murps

    Transition énergétique, mobilité douce, agriculture « de la ferme à la fourchette » veut donc dire pas de chauffage, pas de lumière, interdiction de se déplacer et rien à bouffer…

    Notez que les français ont massivement voté pour ces joyeusetés…

    1. MCA

      @Murps 12 septembre 2022, 11 h 24 min

      « Notez que les français ont massivement voté pour ces joyeusetés… »

      mmmmm….. m’étonnerait qu’elles aient figuré sur le programme du candidat.

      1. Roanna

        C’était pas marqué sur le programme mais tout le monde aurait du savoir de quoi il était capable vu ses victoires récentes.
        Pour nombre de personne c’est ça: il a l’air tellement mignon que je vais voter pour lui.

  14. Casuffit

    Se déroule comme prévu ? pas certain.
    Erdogan menace d’acheter les plus récents SU Russes s’il n’obtient pas des F16 viper (dernière génération) des U.S., a récemment acheté aux russes des systèmes de défense aérienne S-400, signe des conventions économiques avantageuses, toujours avec les russes lui assurant 56% de ses importations en céréales et 50% de son approvisionnement en gaz.
    Forte de près de 735 000 hommes, l’armée turque, par ailleurs bien équipée, est la deuxième en volume de l’OTAN !
    Dans le même temps Erdogan multiplie les menaces vis à vis de la Grèce d’une action militaire en mer Egée, de l’attaquer sans préavis: “Nous pouvons arriver subitement la nuit. Nous n’avons qu’un mot pour la Grèce : n’oublie pas Izmir! “, a dit récemment Erdogan.
    En résumé, tout indique qu’ils changerons brusquement de camp quand ils attaqueront la Grèce. Hors nous avons signé une convention de défense mutuelle avec la Grèce.
    Great Resset des psychopathes ou prémices de la 3 ème guerre mondiale pour laquelle l’occident partirait grand perdant?

    1. Higgins

      Bien équipée et bien entraînée. Autant il y a à dire sur d’autres forces armées au Moyen-Orient, autant l’armée turque impose le respect d’autant plus qu’elle a été purgée des éléments séditieux récemment. Après, les grecs ne sont pas mauvais non plus et leur force aérienne est très conséquente (surtout pour un pays en ruine).

    2. Grosminet

      Il les aura ses petits navions, ça fait partie du deal pour laisser rentrer les suédois et les finlandais dans l’Otan.
      Et puis surtout, ces derniers temps, tonton Erdogan il s’agite beaucoup, il y’a des élections l’année prochaine chez lui, et il me semble que rien n’est joué.

      1. durru

        Justement, en attendant les élections il ne peut pas se permettre de faire rentrer des gouvernements explicitement pro-kurdes dans l’OTAN.
        Il va temporiser tranquillou. De toute façon, la situation change tout le temps, la vérité d’aujourd’hui n’est plus celle de demain.

    3. Yanka

      La Turquie soudaine amie de la Russie qui attaquerait la Grèce orthodoxe ? Ce jour-là, Erdogan signe sa fin. On ne peut pas être à la fois une cigogne et un aigle (ou, comme Macron, un joueur de flûte et un marchand de carabistouilles).

      1. Pierre 82

        Assez d’accord sur ce point. Les relations entre Athènes et Moscou sont un peu compliquées, mais ils restent tous deux des des orthodoxes, donc Erdogan continuera d’aboyer contre les Grecs, mais sans mordre.
        Erdogan aimerait récupérer quelques îles de la mer Égée, lui comme ses prédécesseurs. Il faut constater que l’ensemble des îles de la mer Égée (à deux petites exceptions près, non loin de l’entrée des Dardanelles), appartiennent TOUTES à la Grèce.
        Le contentieux entre les deux pays est gigantesque, et les Turcs ne digèrent pas le fait qu’il leur est impossible de sortir de que d’annexer chez eux en bateau dans l’ouest du pays sans être obligés de traverser l’espace maritime grec.
        Notons qu’en 1972, les Grecs n’avaient rien trouvé de mieux que de tenter d’annexer Chypre (qui était indépendant), ce qu’ils ont payé très cher, car les Turcs, ni une ni deux, ont annexé le nord de l’île.
        J’ai un copain chypriote, et dès qu’on parle de Turcs, il fulmine.
        Depuis la fin de la guerre, ça a été un peu mis sous le boisseau, vu qu’à la fois la Grèce et la Turquie ont dû se mettre sous la protection de l’OTAN, vu leur position géographique vis-à-vis de l’URSS. Ça les a obligé a se retrouver dans une même alliance, et donc, hormis l’épisode chypriote, ils ne se sont plus trop mis sur la gueule depuis lors, mais au fond, rien n’est réglé.
        Un bouleversement des alliances, comme ce qui est en train de se passer, pourrait relance l’affaire, mais je présume qu’Erdogan n’est pas con, et qu’il ne touchera pas à la Grèce tant que Poutine est dans les parages. Par contre, si Poutine s’englue un peu trop en Ukraine, et si il pense que son règne se termine Erdogan pourrait revenir à la charge. Il bouffe à tous les râteliers, et au fond, je ne peux pas lui donner tort.

        1. Yanka

          « Il faut constater que l’ensemble des îles de la mer Égée (à deux petites exceptions près, non loin de l’entrée des Dardanelles), appartiennent TOUTES à la Grèce. »

          La partie occidentale de la Turquie elle-même était grecque il n’y a pas si longtemps que ça, au moins culturellement. Le philosophe cynique, Diogène, était de Sinop, sur la Mer Noire (Sinope, sur le Pont-Euxin). Les Turcs sont des envahisseurs au sens physique du terme, comme les Arabes d’Afrique du Nord).

          Militairement, les Grecs, ce n’est pas la Belgique, attention ! La Belgique avant de bombarder (avec des pots de mayonnaise et de cornichons Devos & Lemmens) prévient et s’excuse d’ores et déjà, puis après le bombardement, elle envoie le roi qui dépose une gerbe pour les deux chats tués dans l’explosion, les habitants, prévenus, ayant fui !

          1. Grosminet

            « avec des pots de mayonnaise et de cornichons Devos & Lemmens »
            En ces temps de pénurie alimentaire, et bientôt de famine, vous avez pas honte !
            D’ailleurs, celui qui entarte régulièrement l’autre gros con de BHL, c’est pas un belge ?

      1. Nemrod

        Dans mon métier la clientèle c’est majoritairement des vieux.
        Vieux et malade c’est pas systématique mais c’est stastiquement probable…bref .

        Les confinements, le pass sanitaire, le bordel incroyable
        …bof
        L’inflation bof bof
        Le déclin du pays…bof bof bof

        TF1 plus accessible dans le bouquet Canal… inadmissible, le tocsin, fin des haricots…faut faire quelque chose !
        Vite du Lexomil, du Valium du Prozac, ou est mon Maître de midi et mon bourrag…euh journal du soir.

        Vite mes bois !

        1. Theo31

          Quinze ans sans télé et je me porte comme un charme. Je m’informe au minimum. De sorte que mon temps de cerveau disponible est investi dans mes passions.

          Il faut rappeler que la télé fabrique des sociopathes.

    1. Mitch

      J’aurai plutôt dis l’inverse: couper la TV quand on regarde l’éclairage 🙂

      Je sais qu’être privé du mignon et de sa fine équipe est une épreuve à laquelle il est difficile de se résoudre. Autrement, comme je dis souvent à ma femme: Somehow, the French TV’s enthralling. Every single time you turn on the box, I run away and grab a book »

  15. Reek

    Tient, il y a quelques jours je rencontrais une relation professionnelle. Il travaille dans la fabrication d’instrument de musique et d’électronique en lien avec la musique.
    Je l’interrogeai sur le contexte économique, inflation, transport, usine etc. Sa boite produit en chine, en Europe il ne trouve pas de fournisseur. Il me disait qu’il relocalisait en france une partie de la production pour tester, voire si c’était viable. Mais vu le cout du transport actuel et que désormais un salarié qualifié chinois coute aussi cher qu’un français au smic il n’y avait pas de raison que cela ne fonctionne pas.
    Cependant, il me disait qu’il lui fallait 15m d’euros pour construire l’usine. Je lui demandais si il n’avait pas des aides de l’état, ou même d’un député intéressé a donner du taf a ses concitoyens. 80 salariés c’est pas rien, et les familles…
    Alors là il éclate de rire et me balance la totale, les députés faut les arroser, france relance faut un dossier de dingue pour toucher trois clopinettes qui partiront dans la caisse du cabinet conseil quasi intégralement, les banques…? N’en parlons pas !

    En gros, c’est mort la france. Et en plus les chinois travaillent mieux que les européens…

    Je lui demande si en chine il peut vendre sa production, il me répond que c’est considéré comme de l’import ( produis en chine mais marque française ). Soit un prix multiplié par quatre !
    Je suis pour un marché libre, mais bordel si ton concurrent t’impose des taxes bah faut faire pareil ici.

    Tout ça cela m’a dépité, donc ce pays est bel et bien foutu !

    1. Grosminet

      « Je suis pour un marché libre, mais bordel si ton concurrent t’impose des taxes bah faut faire pareil ici. »
      +1
      Un autre exemple, toujours chez les faces plates : en tant qu’étranger (personne physique ou juridique), vous ne pouvez pas être actionnaire majoritaire d’une entreprise chez eux, il faut impérativement faire une JV avec un tinois. Pourquoi l’occident ne leur rend pas la pareille ? ça m’a toujours échappé…

      1. Yanka

        « Pourquoi l’occident ne leur rend pas la pareille ? »

        Parce qu’on est gentil et mignon tout plein, bienveillant et tolérant, qu’on tend l’autre joue sitôt frappé l’une : la vertu ostentatoire poussée à son comble, jusqu’au larbinisme. C’est ça aussi, l’effondrement.

      2. Yanka

        « …faces plates »

        … camuses, on dit. Et attention, parce qu’on m’a pincé pour ksénauphaubye et rassizme aggravé pour moins que ça.

      3. Higgins

        Et c’est dangereux. Le fils d’un de mes amis, en Chine depuis près de vingt ans, s’est tapé 18 mois de prison pour de soi-disantes malversations comptables avant de pouvoir rentrer en France. La corruption se porte bien dans l’empire du milieu, il a pu s’en rendre compte et la prison n’est pas sympa. A dix dans une cellule, toutes les nuits, un des prisonniers doit surveiller ses coréligionnaires. En cas de pb,…

    2. Mitch

      Je suis pour un marché libre, mais bordel si ton concurrent t’impose des taxes bah faut faire pareil ici.

      +10. La règle de base devrait être la RECIPROCITE. Un autre truc en Chine qui pète systématiquement c’est les brevets. Impossible de démarrer un business en Chine si le ‘partenaire’ chinois (et donc le gouvernement chinois) n’a pas access à votre savoir-faire. L’europe est une fois de plus conne à en pleurer.

    3. Minou

      N’oublions pas non plus que la France verse à la Chine une aide au développement. J’ai plus le montant en tête mais j’ai souvenir que c’est assez substantiel.

        1. Mitch

          Dans l’article il est écrit:

          la France a distribué 12,4 milliards d’euros à l’ensemble des allocataires de l’APD

          Ce pays est vraiment dirigé par des fous. Il est en quasi faillite mais il distribue le pognon gratuit de ses citoyens et de ses enfants à naître (car ce pognon gratuit c’est de la dette), et €12.4 milliards quand même à des pays ‘allocataires’.

            1. Mitch

              Philou, €350 mio avec la Somalie (par exemple). Il faudrait se pencher sur les contrats passés avec la Somalie mais je doute qu’il y en ai pour €350 mio/an (mais je peux me tromper, hein). Les pates doivent être bien bien grasses (et pas que les pates 🙂 )

              1. Aristarkke

                Quand on parle des membres, on écrit paTTes qui, traîtreusement et vicelardement, n’a pas la même signification que pâtes (alimentaires). Ça se ressemble, surtout phonétiquement mais ce sont bien deux mots distincts.
                Saleté de français parce que les Anglais sont forcément complètement incapables d’imaginer des pièges pareils … Forcément, d’un point de vue anglo-saxon! 😛

                    1. Mitch

                      Je plaide non coupable messeigneurs. Cette triste erreur à pour origine le correcteur orthographique du seigneur Philou, qui par grande mégarde s’est fait tromper (sans doute aussi était-il imbibé mais chuuut 🙂 ).Votre obligé à eu de gros doutes quand à l’orthographe exacte du mot patte mais a fait une confiance aveugle en le seigneur Philou qui, habituellement, est une source fiable. 🙂

                    2. Pheldge

                      @ Mitch ainsi qu’aux autre médisants – j’ai des noms – imbibé, ça ne risque pas, je ne bois que de la bière, de la bière locale, Bourbon, et les alcools forts et autres rhums arrangés, c’est pour les invités. Faudrait éventuellement un néologisme style imbibiné, sachant qu’avec plus de 2 canettes, je dors … 😉

          1. sam player

            Attention: le trait qu’on tire sur les prêts aux PVD, c’est compté dans cette somme, idem pour l’aide que l’on envoie par avion en cas de catastrophe : et là on leur met tous nos stocks pourris et ce qui nous sert à rien et on leur compte le transport premium, idem pour le blé un peu moisi qu’on leur envoie alors qu’ils n’ont rien demandé, les livres d’école (nos ancêtres les gaulois) etc…
            Pour un peu on leur facturerait nos poubelles (avec la consigne, faut pas déconner)

  16. Hari Seldon

    HS

    J’ai un stagiaire en ce moment au boulot. Il a 17 ans, dernière année avant le bac.

    Il a reçu un mail de son école qu’il ma transféré :

     » Chers élèves,
    Cette année l’équipe de la vie scolaire a eu pour idée de faire une photo de classe à thème.
    Le thème choisi sera : les couleurs du drapeau LGBTQIA+ (le rouge pour la vie, l’orange pour le réconfort, le jaune pour le soleil, le vert pour la nature, le bleu pour l’art et le violet pour la spiritualité).
    Chaque classe devra se mettre d’accord pour choisir une seule couleur parmi celles du drapeau.
    Le jour de la photo de classe, tu devras venir habillé de la couleur choisie avec ta classe.
    Pas de panique ! Tu peux venir avec une tenue complètte (sic), juste le haut/bas ou même simplement un accesoire (re-sic).
    On compte sur toi pour se donner à fond !  »

    Je me retiens de vomir. Et surtout je me retiens de les contacter.

        1. Nemrod

          ca m’emmerde de vieillir mais je suis assez content d’avoir passé le cap EDNAT pour mes gosses.
          Vu mon caractère je pense que la petite sauterie lgbite au cul aurait tournée un poil vinaigre…genre un invité surprise venant constater comment on dépense son pognon.
          Remarquez, je les ai collé des que possible dans le privé.

      1. Hari Seldon

        Il est un peu pris entre deux feux je crois : d’un côté la force du groupe (école, potes, profs, …) et de l’autre les avis opposés (sa famille je pense, ses collègues).
        Donc il en rit, mais il est baigné là-dedans depuis des années, ce n’est pas anormal pour lui.

        1. Pierre 82

          Je n’en suis pas certain (mes enfants et leurs potes ne sont sans doute pas représentatifs), mais j’ai une vague impression que l’écrasante majorité des ados n’en a rien à battre de ces conneries, et trouvent juste fun de venir habillé en couleur canari.
          Rares sont ceux qui l’expriment, mais j’ai envie de penser qu’ils sont moins cons qu’on ne se l’imagine et qu »ils ont très bien pigé qu’on marche sur la tête.
          Je ne sais plus si c’était Campagnol, qui disait que dans la prochaine décennie, cette génération prendrait se vengerait contre ceux qui se sont foutus de leur gueule et qui leur on foutu en l’air leur jeunesse avec leurs conneries.

          1. Cerf d

            Dans le genre non représentatif dans le cadre du sport j’ai été récemment très agréablement surpris par les réactions que j’ai pu observé de certains jeunes.
            Et pourtant ce sont des jeunes ordinaires avec des gouts musicaux de chiotte.

          2. Nemrod

            Oui je pense.
            Mes enfants regardent ça d’un oeil moqueur pour une, indifférent pour la plus jeune et hostile pour le grand.
            Je crois que faudra pas trop compter leur génération effectivement pour une bienveillance universelle envers leurs ainés.

            1. Pythagore

              Tiens, en parlant de bienveillance universelle, on m’a dit récemment que les portes des maisons dans les villages s’ouvraient plus facilement pour le réfugié ukrainien que syrien. De même dans les camps de réfugiés, l’ukrainien obtient apparemment assez facilement ses papiers pour quitter le camp et aller chercher du travail pendant que le réfugié syrien attend le traitement de son dossier en regardant les ukrainiens passer.
              Ah! les joies du socialisme et de l’égalitarisme, c’est beau qd même, mais la nature refait tjs surface.
              Ces banales réalités de terrain que les politiques et autres idéologues ne veulent jamais voir.

    1. Mitch

      Hari, dit, rassure-nous, c’est une blague, hein?

      La maison brûle, le niveau ne cesse de s’effondrer, il manque +4000 profs et ce tas de con est préoccupé par … la photo devant le drapeau LGBT+ !!! J’ai beau m’y préparer ce tas de crétins arrive toujours à me surprendre.

            1. Pierre 82

              Comme ça se prononce différemment d’un patelin à l’autre, ça ne s’écrit pas vraiment (même s’ils ont créé un semblant d’orthographe…)
              En tous cas, dans le canton de Redange, on disait plutôt « më » que « mäi »

                1. Pierre 82

                  Littéralement en allemand « Mein liebe Jung ». ou « Mon jeune garçon », expression luxembourgeoise qui exprime le dépit, ou la surprise. Utilisée très souvent.
                  Il y a aussi « Oh mam » (parfois répété deux fois)

                    1. Pierre 82

                      C’est de la même famille linguistique que dans le Bitcherland. Un dialecte francique mosellan (moyen-allemand)

                    2. Roanna

                      Ne pas confondre platt et dialecte. Le platt se parle en Allemagne du nord.

                      C’est la paysane qui va en ville et qui en passant devant la boutique marquée « Horloger » dit à son mari:
                      – va faire tes achats et rejoins moi ici, j’en ai pas pour longtemps à me faire faire des boucles.

                      Pour ceux qui ne maîtrisent pas l’alsacien, hor (hoor) signifie cheveux et locker (loker et loger ont quasi la mm prononciation en alsacien s’entend) boucler.

    2. Simon C-T

      Il n’a qu’à apporter une bite en couleurs et la leur carrer dans le Q. Il pourra leur expliquer qu’aujourd’hui on ne dit plus LGBTQIA+ mais LG+BITOQ (© S. C-T) pour LG + Bisexuel-Intersexuel-Transexuel-Onaniste-Queer, à prononcer bite au Q !

    3. Minou

      Si le bleu est choisi je lui propose un subtil foutage de gueule avec un t-shirt blanc bleu rouge en bandes horizontal.
      Pour le jaune un t-shirt gadsden flag ou encore plus malin juste marqué « Dont Tread On Me ».

    4. Pierre 82

      Je présume qu’il doit y avoir un principal qui essaie de bien se faire voir de sa hiérarchie afin de hâter sa nomination comme « Inspecteur académique », le couronnement de sa carrière.
      Pas la peine d’envoyer une météorite, il suffit de dissoudre l’ednat et de virer tous ces parasites, ça suffira largement. Je tiens à la vie, moi.

  17. Gerldam

    Les raisons de toute cette connerie ne sont pas toujours faciles à déterminer.
    Il y a bien sûr a théorie « complotiste » du great reset qui veut tout simplement virer quelques milliards d’êtres humains de trop (de leur point de vue) sur cette planète. Dans cette optique, diviser les rendements agricoles par deux ou trois semble être une bonne approche. On mettra tout cela sur le dos de Poutine, bien entendu.
    Mais il y a aussi et toujours la connerie. La connerie de dirigeants archis nuls qui ne comprennent rien à rien et qui avalent les pires sottises comme le RCA, sans même se poser la question de sa validité. Sur ce point, ils sont tout simplement l’égal de la majorité des français.
    Alors que faire?
    Se barrer si on le peut et si on le veut.
    A mon avis, deux solutions seulement: la Hongrie, seul pays européen qui a encore un peu de bon sens et la Russie, où les opportunités vont, à mon sens, être considérables dans les quelques années qui viennent. Valable pour les plus jeunes et ceux qui aiment apprendre de nouvelles langues pas faciles.

  18. reddef

    Donc il y a bien une théorie du complot puisque « qui veut noyer son chien l’ accuse de la rage. Nous avons peu de preuve mais une immense suspicion . Pourtant entre Macron et nous il ya bien une bande de personne qui savent ce qui se trame mais ne disent rien…csp + ? Macron n’ est rien sans une armée de personne dévouée à ses élucubrations , qui vivent en centre-ville et roule à vélo.

  19. Mildred

    Complètement hors-sujet et je m’en excuse. Quelqu’un pourrait me dire pourquoi Monsieur Tandonnet semble avoir des difficultés à publier le commentaire suivant :

    Mildred dit :
    Votre commentaire est en attente de modération
    12 septembre 2022 à 07:56
    Il me semble que les Français – ce peuple féru d’histoire – n’auront pas attendu ce livre pour savoir tout ce qu’il faut connaître de Cléopâtre à Tseu-Hi. Et je les crois même suffisamment informés pour que rien ne leur ait échappé d’Indira Gandhi ou d’Elizabeth II.
    En revanche il ne serait peut-être pas inutile que quelqu’un s’attache à nous faire un petit topo qui pourrait être humoristique, sur toutes ces stars du PAF ou des grands media qui, depuis plus de quarante ans, ont payé de leur personne pour aider nos Présidents et Ministres à se soulager du stress inhérent à leur fonction, n’est-ce pas Madame Fulda ?

    1. Higgins

      MT est parfois long à agréer les commentaires. Avant les vacances, il était courant que ces derniers le soient vers 22h30 le soir. Depuis deux mois, ce délai s’est accru de un ou deux jours. Rien d’extraordinaire donc surtout pour un commentaire qui n’appelle pas de remarques particulières. Il est par contre un commentateur qui doit voir ses posts partir systématiquement à la poubelle. Les derniers que j’ai pu lire étaient carrément insultants et MT l’a à plusieurs fois prévenu.

      1. Mildred

        Vous me rassurez, mais je m’inquiétais parce qu’un commentaire sur son dernier article est passé, alors que celui-ci qui lui est antérieur est encore bloqué !

        1. Higgins

          J’ajouterai que l’intéressé, MT, fait régulièrement état de ses lacunes en matière informatique. Très sincèrement et ormis le cas que je signale, si un commentaire n’est pas passé, c’est plus le fait à pas de chance qu’une volonté sourde de faire taire un éventuel empêcheur de tourner en rond.

  20. Dr Slump

    Ah bah tiens, justement je parlais de « plan » ce matijn sur un autre blog, doctoral celui-là, ès-covidémence, je vous recopie mon commentaire, parce qu’il est en rapport avec le sujet :

    En tout cas, quelles que soient les intentions cachées derrière les “narratifs”*, pardon, derrière les histoires qu’on nous raconte, mises à jour ou pas, installation par étapes de nano-giciels ou pas, retenons les idées que cela sous-tend implicitement :
    – vous allez devoir prendre nos vaccins, régulièrement, tous les ans
    – vous allez TOUS devoir prendre ces vaccins
    – c’est le plan que nous avons décidé, et il n’y a pas d’autre alternative

    Car il faut bien comprendre comment ces gens raisonnent, dans les cabinets, les grandes firmes financières, les grandes industries multinationales : ils raisonnent par projets, dirigés par des chefs de projet, assistés de multiples consultants, chacun spécialisé dans sa branche d’application, de maîtrise d’ouvrage, de déploiement, de formation, de correctif, etc. Le projet est structuré en plan, selon différentes stratégies qu’ils apprennent dans leurs écoles de management de mes couilles, et ensuite “implémenté”. Les exécutants, simples ouvriers et employés de base ne sont que des variables qui doivent s’ajuster au plan, un peu comme des souris de laboratoires, ce qu’ils appellent la “compliance”, en clair : l’obéissance.

    Les dirigeants à la tête de l’état et les cabinets qui les conseillent raisonnent de cette façon. En conséquence de quoi, la vaccination ARNm est leur projet, (ça vous rappelle quelque chose?), ils ont un plan pour cela, qu’ils sont capables de revoir et réajuster en fonction des aléas et des réactions des souris, mais le plan est clair, la ligne est tracée, et comme de vulgaires employés d’usine robotisée, nous n’avons que le droit d’obtempérer, sinon nous serons virés de la société. C’est le « contrat social » que nous avons signé après tout, enfin d’après une autre de leurs « narratifs ».

    * narratif est un anglicisme, dérivé de “narrative”, dérivé de… “narration” le mot exact compris dans notre vocabulaire de notre bon vieux français. Alors merde aux amerloquismes, et merde aux plans.

  21. Grosminet

    HS : vu passer à la pravda que Vlad et le petit merdouilleux ont de nouveau causé au tel, mais cette fois ci à l’initiative de Vlad. Étonnant.

    1. durru

      « à l’initiative de Vlad »
      J’ai pas l’impression que c’est ce que l’autre Pravda disait. En tout cas, l’autre Pravda ne parlait que de ce que Vlad avait à dire. C’est peut-être pour ça…

    2. Dr Slump

      Quoi qu’il en soit, nous voilà revenu à l’usage du téléphone rouge. Les américains avaient besoin d’un Kandumal et d’un rideau de fer pour redevenir le Kandubien et ainsi reprendre la main sur les affaires du monde, c’est chose faite.
      Et ils ne se donnent même plus la peine d’user dudit téléphone, ils ont un crétin congénital pour s’en occuper, ce qui ne peut qu’arranger les choses pour eux, en les empirant, bien sûr.
      Des fois, je comprends l’anti-américanisme, qui n’est pas si primaire après tout.

      1. Grosminet

        En toute honnêteté, ces derniers temps, j’ai comme des refoulements gastriques pardon anti-americanistes assez dérangeants… et j’ai pas l’impression de me sentir plus primate que ça…

        1. Mitch

          Les Yanks jouent leur partition et ce qui est bon (ou ce qu’ils jugent bon) pour eux.

          La stratégie à long terme (+10 ans) se discute effectivement mais à moyen/court terme ils sortent les grands vainqueurs de ce cirque.

          Les européens sont les immenses perdants. Ils n’ont strictement rien à y gagner.

          Perso, les dents du fonds qui baignent c’est en voyant ces crétins à Bruxelles qui prennent des décisions qui vont à l’encontre des intérêts de leurs peuples que je les ai. Les dirigeants Yanks n’ont jamais osé dire à leur population qu’il faudrait se chauffer au brazero et s’éclairer à la bougie pour sauve la ‘démocratie ukrainienne’ (en écrivant ‘démocratie ukrainienne’ j’ai bien conscience de faire un contre sens ne vous inquiétez pas)

          1. Pierre 82

            D’accord avec votre raisonnement, mais le but des USA était-il, cette fois-ci, de ruiner l’Europe?
            Ça y ressemble un peu, quand même, non? Je suis d’ordinaire assez pro-US. J’ai bossé avec eux pendant des années, et j’ai apprécié énormément de choses chez eux.
            Mais si ils commencent à me considérer comme un ennemi, ça ne va plus le faire.
            La direction de l’UE est effectivement cataclysmique, mais comment sont-ils arrivés là?
            Cet effondrement total de l’Europe me laisse quand même perplexe quant aux causes profondes.

            1. durru

              Je crois que les causes profondes sont un mélange de prospérité excessive, perte de repères et effet Flynn.
              Je n’accuserais pas « les US » pour nos déboires, c’est juste leur caste néo-con / Deep State / Dems / complexe militaro-industriel qui a trouvé une solution court terme pour s’en sortir.
              Que nos dirigeants soient suffisamment corrompus, imbéciles et traîtres pour marcher dans la combine ne doit plus être une surprise pour personne désormais…

              1. Higgins

                Assez d’accord. Les pays n’ont pas d’amis, que des intérêts. Il se trouve que les intérêts US (ceux de l’équipe au pouvoir et ceux qui les soutiennent) sont de moins en moins en phase avec ceux de l’Europe, c’est tout. Pour cette dernière, elle s’est récupérée les derniers de la classe comme dirigeants donc rien d’anormal à ce que ça merde.

                1. Pierre 82

                  Derniers de la classe, ou simplement maffieux?
                  Quand on regarde les gangsters à la tête de l’empire US, je ne suis pas certains qu’ils ne travaillent pas plus exclusivement à l’édification de leur fortune personnelle qu’au bien des Américains.

                    1. Pheldge

                      oui, mais Joe est dans la politique depuis plus de 40 années, et d’après le laptop de Hunter, à raison de « 10% for the big guy », sans oublier la part de son frère et de son fils, dans les deals avec différents pays , il a bien travaillé à consolider le patrimoine familial le Joe.

              2. Jacques Huse de Royaumont

                @durru : « Que nos dirigeants soient suffisamment corrompus, imbéciles et traîtres pour marcher dans la combine ne doit plus être une surprise pour personne désormais ».

                Oui. Ceci dit, sans les excuser, je pense que les US les tiennent par les c**illes : la dette est achetée par les grands fonds d’investissement (Blackrock, entre autre) qui peuvent mettre le pays en faillite s’ils ferment la ligne de crédit.
                Cela explique aussi en partie l’attitude face au covid : ces fonds d’investissement sont d’importants actionnaires des big pharma et ont en partie dicté aux états européens leur politique vaccinale.

                    1. Nemrod

                      Je pense plutôt que celui qui commande est celui qui a la force armée qui peut s’imposer aux autres, ce qui est encore plus ancien que les chèques.

                    2. Higgins

                      Celui qui a comme ami proche Smith et Weston, on l’écoute très facilement. Talonnette 1ère a fait réintégrer aux forces armées nationales l’organisation intégrée de l’OTAN dont le Général avait claqué la porte en 1967. Nous étions cependant toujours membre de l’alliance et je me souviens avoir été au siège à Bruxelles en mission. Une des raisons qui a poussé à réintégrer cette Alliance a été la première guerre du Golfe qui a mis, de manière très désagréable, les énormes carences accumulées par l’armée française qui se satisfaisait un peu trop facilement de ses « succès » africains. Ce n’est évidemment qu’un aspect du problème mais ça a piqué les yeux de nos dirigeants civils et militaires. Depuis, il y a eu énormément de travail de fait et, au plan de l’alliance, la France est pleinement reconnue. Ne nous leurrons cependant pas sur l’importance de cette reconnaissance. Plus que jamais, si la France et les autres pays proposent, ce sont les USA qui disposent et les grandes décisions sont prises à Washington.

                    3. Pierre 82

                      @Nemrod 13 septembre 2022, 10 h 54 min
                      Les USA ne représentent pas stricto sensu un danger militaire pour l’Europe.
                      Elle n’a besoin de ses armes que pour assurer la sécurité de ses approvisionnements.
                      L’Europe est soumise aux USA par le dollar. Tant qu’il tient, l’Europe doit s’y soumettre.
                      Le jour où l’Europe sera vraiment en situation de cessation de paiement, le dollar sera en danger. Mais ça n’arrivera pas de sitôt, ils ont encore beaucoup de munitions pour empêcher ça.

                  1. Pierre 82

                    @Higgins 13 septembre 2022, 11 h 10 min
                    Et du coup, si le conflit ukrainien part totalement hors de contrôle et que l’OTAN s’en mêle officiellement, la France enverra l’armée là-bas.
                    Ça risque de mettre beaucoup de monde dans un certain embarras (pour être poli), car j’imagine que peu d’officiers ont envie de combattre sur ce terrain-là.
                    Et c’est une hypothèse qui me semble de moins en moins farfelue.

                    1. Higgins

                      Elle n’a plus beaucoup d’armée à envoyer même si ce qui reste est de qualité. Je crains fort, et malheureusement je suis très sérieux, que si le conflit dégénére, il se traduise par des opérations plus musclées, plus spectaculaires et beaucoup plus tragiques. Les inquiétudes récemment formulées par les généraux français sur la capacité des armées à livrer un combat de haute-intensité sont à lire à cette aune. L’ours a encore mis en garde le Mignon sur ce sujet. Je vois mal les russes reculer car, pour eux, ce conflit est existentiel. Ils jouent littéralement leur survie.

                    2. Higgins

                      @ Nemrod 14h01

                      Elle est facile à faire, je sais :
                      « …Un Dollar pour les gouverner tous
                      Un Dollar pour les trouver
                      Un Dollar pour les amener tous,
                      Et dans les ténèbres les lier… »

                    3. Higgins

                      https:/
                      /brunobertez.com/2022/09/13/pcrle-succes-ukrainien-aussi-limite-ou-temporaire-soit-il-a-condamne-loperation-limitee-de-poutine/

                    4. breizh

                      Concerant le retour de la France sous le commandement intégré de l’OTAN, il est intéressant d’apprendre que selon Eric Branca (« nos amis américains ») citant wikileaks, Sarkozy est allé mendier le soutien américain à l’ambassade des USA à Paris en 2005 pour l’élection de 2007…

                1. durru

                  Je sens que je vais encore me faire plein d’amis 😉
                  Je me souviens qu’on nous expliquait, à force d’arguments capitalistes, que le seul but des fonds de pensions est de protéger l’épargne de leurs adhérents et pouvoir leur verser les retraites.
                  Si tel est le cas, pourquoi voudraient ils mettre en faillite leurs investissements ?
                  Il paraît même que certains (comme le PDG de BlackRock, pour ne pas le nommer) poussent à fond un agenda ESG-woke qui colle plus à l’adage « get woke, go broke » qu’aux principes énoncés plus haut.
                  J’ai bien peur que la situation est (beaucoup) plus complexe qu’on veut le croire…

                  1. Iskanderkul

                    La situation est complexe du fait d’intérêts divergents parmi ceux qui contrôlent le système (ou essayent), et des opérations en faux-drapeau et autres écrans de fumée. Ils ne veulent pas mettre en faillite leurs investissements, mais le système lui-même va vers la faillite, de son propre poids. S’ils ne font rien, les 0 et les 1 dans les ordinateurs dont ils sont créditeurs vont s’évaporer. Pour ne pas tout perdre, ils organisent le chaos en pompant ce qu’ils peuvent dans la classe moyenne et les gueux aussi, si possible.

                    1. durru

                      « le système lui-même va vers la faillite »
                      Tout seul, comme un grand… Aucun humain n’est jamais intervenu, par quelque moyen que ce soit, pour orienter ce « système »…

                    2. durru

                      @Iskanderkul 14h58
                      Il ne faut pas être grand économiste pour soupçonner que le système financier a échappé au contrôle des hommes et des états
                      Si vous voulez dire par là que ceux qui manipulent les marchés ne savent pas ce qu’ils font et n’ont aucun contrôle sur les résultats, nous sommes d’accord.
                      Mais pour rendre le contrôle, la solution est toute simple et facile à mettre en place : qu’ils arrêtent de vouloir jouer au démiurge, qu’ils laissent le marché se réguler tout seul, qu’ils enlèvent leurs pattes poilues de ces mécanismes. On peut comprendre qu’ils ne soient pas d’accord, on risque une pénurie de chanvre et de lampadaires… Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de solution, et encore moins qu’elle soit inconnue.
                      Le monde occidental se dirige vers un désastre et seule la chronologie exacte des évènements est encore à clarifier.

                      Pour le côté sanitaire de votre intervention, j’ai bien peur que vous leur prêtez des qualités d’anticipation dont ils sont plus qu’incapables. Le désastre qu’on observe est le résultat d’une action industrielle – politique – sanitaire bâclée à tous les échelons, c’est tout et c’est largement suffisant.
                      A part quelques hurluberlus, tout ce qui les intéresse est de remplir leurs poches et s’enivrer de pouvoir. Ils sont loin de réfléchir à appliquer des pourcentages bien ficelés de réduction de la population (mondiale, qui plus est) et par tranches d’âge bien calculées, qui plus est.
                      Laissons au rasoir d’Ockham ses titres de noblesse 🙂

                    3. Iskanderkul

                      Mais je n’ai pas besoin du rasoir de Rackham ! il me suffit de lire ce qui existe.

                      Depuis le rapport Meadows du Club de Rome en 1972, et de ses nombreuses resucées apparues entre-temps, il suffit de lire ce qui était est projeté par les idéologues, et de comparer avec ce qui apparaît aujourd’hui. On voit une superposition assez bonne. Et d’écouter le Prince Philippe (sur son amitié avec les virus), Kissinger et Brzezinski (de bien braves types, ces deux-là), le Commandant Cousteau (350.000 par jour, je vous laisse deviner quoi), Jacques Attali (la limite à 65 ans ?), Bill Porte (il vise 15% d' »optimisation » en conférence Ted), Klaus Schwab et son pote Harari (hors-concours…), Gret non pas encore elle
                      Et ces gens-là ne sont pas des pékins moyens.

                      A propos des pékins: en allant fouiller l’inconscient (freudien) des écolos propres sur eux (oui, votre voisine qui mange bio et trie ses poubelles), on risque de découvrir des trucs franchement pas bisous, genre reprise de projets millénaristes précédemment abandonnés en cours de route. J’exagère, dites-vous ? attendons de voir

                  2. Aristarkke

                    Si on manigance de faire baisser le nombre de bouches qui tenteront les mamelles dudit fond de pension, on assure d’autant mieux pour les réchappés. Non?

                    1. durru

                      Le déficit de la France en 2022 est prévu à plus de 50% (dépenses vs recettes, pas les foutaises avec le PIB). L’année dernière c’était pas loin et ça risque pas de s’arranger.
                      Le taux de mortalité a certes augmenté légèrement, mais même aux US, où Raoult observe une perte d’espérance de vie, il n’y a rien de bien folichon.
                      A ce rythme, les pertes ne pourront pas être compensées par des dépenses moindres.
                      Je comprends le principe, mais il faudrait une vraie épidémie de peste pour cela, pas le cirque que nous avons eu. D’après ce que je vois, même l’acharnement sur les vaxx ne sont pas suffisants pour créer une vraie tendance.

                      Les poulets sans tête qui nous gouvernent veulent bien mettre le chaos partout pour se sauver, mais ça va pas tenir sur la durée, amha…

                    2. I

                      Les poulets sans têtes font de la figuration plus que de la gouvernance, celle-ci vient d’ailleurs (voir mon lien plus bas); et puis allez-y doucement pour l’épidémie de peste, il ne faudrait quand même pas éveiller les soupçons de la masse. Je trouve l’allure de la correction démographique assez bien réglée, ça décanille avec des causes multiples et sur le temps long, personne ne se doute de rien; et surtout pas le monde médical. Le brouet inoculable a été bien étudié depuis une bonne quinzaine d’années. Et puis attendez un peu l’effet domino (la dégradation de la santé générale va provoquer le blocage d’organisations diverses).
                      Pour le système financier, il ne faut pas être un grand économiste pour soupçonner qu’il a échappé aux hommes et aux états, et qu’il vit sa vie en dehors d’une orientation qu’on aimerait lui faire prendre (il devait être sous contrôle, au moins partiellement, mais il y a longtemps…). mais aujourd’hui c’est rapé, on ne peut qu’être spectateurs de ce qui va se passer.
                      Pauvres de nous.

                    3. Iskanderkul

                      Les poulets sans têtes ne font que de la figuration, la gouvernance vient d’ailleurs (regardez mon lien plus bas).

                      Et puis allez-y doucement avec l’épidémie de peste ! il ne faudrait pas que la masse soupçonne quelque chose. Je trouve l’allure de la correction démographique bien réglée, ça décanille avec des causes multiples et sur le temps long, même le milieu médical n’y voit que du feu. Le brouet inoculable a été vraiment bien étudié, depuis une quinzaine d’années. Attendez juste un peu, l’effet domino va jouer en bloquant petit à petit des pans entiers, pour cause de dégradation de la santé, coûts en augmentation, pénuries, tensions en tous genres…

                      Il ne faut pas être grand économiste pour soupçonner que le système financier a échappé au contrôle des hommes et des états, et qu’il vit sa vie au gré des forces impersonnelles du marché et de la cupidité. C’était pas le cas avant (ou moins), mais maintenant c’est rapé, plus personne ne pourra ré-orienter le bastringue vers un but meilleur.

                      Pauvres de nous.

            2. Iskanderkul

              Je ne sais pas si vous la connaissez.

              Je résume sa pensée :
              notre système politique est tenu par la puissance financière;
              nous ne sommes plus en démocratie;
              les crises en cours servent à préparer un changement de système de gouvernance.

              https:/ /odysee.com/@RevuesCitoyennes:b/BAM—Valerie-Bugault:8

              Entre elle, Arianne Bilheran pour l’approche idéologique, et Reiner Fuellmich/Malone/McCullough pour la sphère sanitaire, il y a de quoi avoir une bonne photo sous plusieurs angles de notre société.

              1. MissKat

                Et puis ça:
                https:/ /odysee.com/@thebigreset:1/VALERIE-BUGAULT-FR:f

                Et à part ça, vous n’avez pas un truc sympa et positif à raconter..?
                Parce que là ça commence à être vraiment flippant 🙁

                1. Higgins

                  Ça par exemple, on a affaire à une crétine de compétition mais ça fait rire : https://insolentiae.com/recharger-le-reseau-edf-avec-les-batteries-des-voitures-electriques-lidee-dun-ministre-francais-si-si/

                  Ou alors, une vraie blague de carabin :
                  Deux bites se croisent dans un couloir. La première s’adresse à l’autre « Je te sens bien tendue, ça ne va pas ? ». L’autre : « M’en parle pas, j’ai un oral dans cinq minutes !!! ».

                  1. Iskanderkul

                    Pas mal, pas mal… je suis content de constater ce matin qu’il y a encore des blagounettes que je ne connaissais pas.
                    Ou que je n’osais même pas envisager pour la ministre…

                  2. Astazou

                    Ce commentaire sur l’article de Sannat est une perle. Je ne résiste pas :
                     »
                    Bernadette1 sur 14 septembre 2022 à 7 h 53 min
                    Comme en France on n’a pas de pétrole mais on a des idées, slogan du premier choc pétrolier, je fourmille d’idées;
                    En voici une autre, vraiment novatrice. Si, si.
                    Tous les jeunes gens devront se faire recenser et passer un examen médical qui décidera de leur aptitude ou inaptitude. Tous ceux déclarés aptes participeront à un tirage au sort. Les « heureux élus » seront jugés dignes de servir leur pays pendant 7 ans dans le service électrique. Ils pédaleront 8 heures pas jour pour produire de l’électricité. La chaleur dégagée par leurs corps sera également récupérée, pour chauffer des serres par exemple. Travail posté, naturellement. L’électricité, il en faut à toute heure.
                    « 

                    1. Pierre 82

                      Le courrier des lecteurs de Sannat, c’est, hélas pour lui, un florilège de conneries.
                      A croire que son audience est consitué de gens qui ne comprennent pas ce qu’il dit, ou systématiquement de travers
                      Celui-ci est peut-être ironique, mais j’en ai déjà vu du même tonneau qui ne l’était pas du tout.

                  3. Pierre 82

                    Cette Panier Runacher, je pense qu’elle a un potentiel énorme pour détrôner Éolienne Impériale, elle-même déjà détrônée par Sardine Ruisseau.
                    Un potentiel qui ne demande qu’à s’exprimer. Il suffit de lui tendre un micro.
                    Elle s’était déjà distinguée avec son fameux « Quand tu vas sur une ligne de production-hin, c’est pas une punition-hin. C’est de la magie »
                    Ça me fait dire que vraiment, le Macron est obligé de racler les fonds de tiroir pour occuper ses ministères, ce qui n’est pas bon signe.

                    1. Aristarkke

                      Ça me fait dire que vraiment, le Macron est obligé de racler les fonds de tiroir pour occuper ses ministères, ce qui n’est pas bon signe.
                      😥
                      Plutôt les poubelles de l’Enarchie. Tant d’études pseudo-supérieures pour sortir des âneries qui auraient valu deux baffes, soient-elles symboliques, à un gamin d’un monde antérieur, pour lui apprendre à ne pas raconter n’importe quoi…

            3. Yanka

              J’ai lu hier un article comme quoi les services US commençaient à craindre que la population ne se retournent contre les dirigeants en UE. Perso, je ne le crains pas, je l’espère et je l’attends.

          2. Grosminet

            « Les européens sont les immenses perdants. Ils n’ont strictement rien à y gagner. »
            Entendons-nous bien, je n’accuse nullement les ricains d’avoir rendu les européens cons (et encore, là dessus aussi y’a matière à débattre), par contre, le fait qu’ils nous enfilent en toute connaissance de cause est indéniable.
            Certes, il faut bien admettre que les européens semblent y avoir pris goût depuis pas mal de temps déjà.

  22. Pheldge

    HS : je viens de tomber sur cette vidéo récente, c’est BFM qui titre sur Raoult, en mode « l’étau se resserre sur le charlatan médecin controversé ». Raoult se défend bien et balaye les accusations, mais j’imagine le spectateur habituel de BFM qui regarde d’un air distrait, n’écoute pas vraiment ses dénégations, et lis les bandeaux affichés à l’écran : « faux en écriture », « poursuite judiciaires », « harcèlement », « blâme de l’ordre » …
    J’étais déjà assez pessimiste pour Raoult, et ces manoeuvres ne me rassurent pas.

    1. Mitch

      Il paye la vérité qu’il a osé dire. Il n’y a plus aucune pudeur, plus aucune retenue. Ils n’ont même pas attendu quelques mois. Il faut le faire taire et le faire payer. C’est les méthodes de l’URSS des années 60: le discréditer afin que tout oubli ses dires.
      Ils ont proposé un plan au suivant directeur de l’IHU afin qu’ils ne les emmerdent pas. Là encore plus aucune retenu.

    2. Pierre 82

      Je n’ai pas d’appréhension en ce qui le concerne. Il sait se défendre, et les accusations sont soit dérisoires, soit farfelues.
      Et je doute que le pouvoir en place arrive à lui faire des emmerdes sérieuses. De toutes façons, que voulez-vous qu’il lui arrive, à l’âge qu’il a? Ils vont pas le jeter en taule?
      Par contre, les jeunes médecins qui travaillaient dans son équipe ne pourront plus espérer de postes de députés, ou de pantouflage dans une administration médicale ou comme lobbyiste de groupe pharmaceutique. Mais je présume que pour survivre à ça, ils sont plutôt sévèrement burnés, et s’en cognent.
      Au pire, ils quitteront le pays.

    3. Pheldge

      je ne doute pas de sa pugnacité, même s’il sait garder son calme, et être relativement diplomate, mais la façon dont il est présenté, les questions posées, les insinuations, ça, ça marque le public de BFM qui à force de l’entendre depuis 2 ans pense que c’est un charlatan.
      J’ai un peu le sentiment qu’on veut en faire une victime expiatoire, et que c’est ce qui se prépare.

      1. WorldTour73

        A part les fous furieux pro macron, je ne vois pas trop qui regarde encore cette chaîne.
        Bfm peut répéter 10000 milles fois qq chose, ça ne changera rien. Presque plus personne ne croit ces menteurs.

        1. Pheldge

          sauf que c’est la même musique sur LCI TF1 et toutes les autres chaînes et radios qui ont soutenu la propagande du gvt pendant 2 ans …

  23. Desproges54

    Macron sera-t-il encore en vie au printemps prochain ? La question peut se poser. Je pense que ce sera tout ou rien : soit le peuple s’écrase totalement et définitivement, soit ce sera un bain de sang. Il n’y aura pas de juste milieu.

    1. reddef

      tout va être mis en en place pour que les changements se mettent en place en un subtil mélange de douceur et de hasard .
      Il n’ y a pas que l’ Europe d’ autres pays commencent à construire une collaboration sans être inféodés à l ‘occident.
      Sans oublier l’ économie souterraine que l’ état se garde bien d’ en empêcher les exactions divers et variées .
      L’ avenir est imprévisible.

  24. baretous

    là aussi groupe électrogene pour passer l’hiver:

    https:/ /www.boursorama.com/bourse/actualites/ovhcloud-s-est-equipe-de-generateurs-face-au-risque-de-coupures-electriques-cet-hiver-e0aa063c09cad08b9e585ceb76114993

    1. Hari Seldon

      Ce qui est extraordinaire, c’est que le gouvernement a classé les infrastructures d’OVH dans la catégorie d’importance vitale, et qu’ils ne sont donc pas menacés par les délestages.

      OVH a tellement confiance dans la parole de l’état qu’ils ont quand même équipé leurs installations de groupes diesel …

      1. Mitch

        Je suis surpris qu’ils n’en avaient pas déjà. Bonjour la continuité de service en cas de soucis. J’espère qu’ils ne hostent rien d’importance vitale.

        1. Hari Seldon

          Ils ont des alimentations redondantes de deux circuits bien distincts, mais tous les deux dépendants d’approvisionnement électrique. Imaginer devoir être capable de produire sa propre électricité au 21ème siècle était impossible jusqu’à cette année …
          Les DC à être autonomes sont rares, si pas inexistants, à mon avis.

          1. Mitch

            Ca depend ce qu’ils hostent. J’ose espérer que ceux de l’OTAN, des compagnies aériennes, etc etc le sont 😉 le notre l’est (d’immenses générateurs diesel fait sur mesure qui coûte ‘an arm and a leg’)

            1. Hari Seldon

              Oui pour des DC prévus dans des secteurs précis, bien sûr.

              OVH c’est plus d’un demi million de serveurs physiques en 2020, on est probablement proche du million aujourd’hui. Je pense que c’est plutôt une centrale nucléaire qu’il leur faut 😉

            2. Pierre 82

              Rassurez-vous: les serveurs de Bercy sont dans un buker capable de résister à une frappe nucléaire, avec de quoi fournir l’électricité pour 2 ans.
              On a le sens de priorité, chez ces gens-là.

              Par contre, OVH, c’est pas ce DC qui avait cramé, il y a un an ou deux?

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  Normalement, les données sont répliquées sur différents sites. Si les clients ont mis en oeuvre ce principe, ils ont pu reconstruire leur données.

                  1. Hari Seldon

                    Sauf pour les clients de VPS qui utilisaient la sauvegarde (payante) fournie par OVH. Il s’avère que cette solution était hébergée dans le même DC, au mépris des règles de sécurité les plus basiques.

                    Par contre pour les autres (= la majorité des clients concernés), il était de leur responsabilité d’avoir une sauvegarde sur un autre site, 100% d’accord.

                    1. Mitch

                      Il s’avère que cette solution était hébergée dans le même DC, au mépris des règles de sécurité les plus basiques.

                      P’tain les branleurs! 🙂 un site B … au même endroit que le site A. C’est fascinant 🙂

                      Beaucoup de sites sont construit en Finlande, Norvège, etc. Dans des pays ou il ne fait pas 35C à l’ombre. Les écos d’énergie de cooling sont … énormes

  25. Jacques Huse de Royaumont

    Hier, grand moment, journée workwell. Cette opération de team bulding voulue par le chief happiness officer et organisée par les local happiness officer a tenu toutes ses promesse. Ambiance colonie de vacances entre collègues (moyenne d’âge 50 ans en tenant compte des alternants).
    J’exagère ? Même pas… Mais c’est sur ce genre de concept fumeux que le pouvoir compte pour redynamiser le pays.

  26. Andre

    Et ils croient sérieusement qu’en faisant un team building tous les 20 ans, ça va souder les gens, et faire en sorte que Mr D. qui est d’habitude désagréable ne le sera plus parce que vous avez construit un radeau ensemble?

    1. Pierre 82

      Le turnover est tellement rapide chez nous que le temps que ce type de joyeuseté soit mise en place, plus de la moitié de l’équipe aura changé.

    2. Nemrod

      C’est pour éviter ce genre de conneries et d’hypocrisies que je bosse seul.
      Déjà dans les associations et autres groupes qui se forment sur des passions communes, ça me gonfle d’être copain avec tout le monde et d’ailleurs je ne le suis pas, mais au boulot…
      Je sais pas comment vous faîtes.

        1. Pierre 82

          Pareil. Ou très peu.
          S’il m’est arrivé ou s’il m’arrive parfois de me faire des amis au boulot, c’est assez rare, et c’est plutôt le fait du hasard.
          Je ne me suis jamais posé la question du pourquoi, c’est instinctif chez moi.
          Et surtout, je ne suis pas ami avec quelqu’un sur commande.
          C’est pareil avec des collègues, des clients, ou des gens que je suis amené à côtoyer.

    3. Mitch

      Moins je participe à ces trucs mieux je me porte. Si j’ai envie d’aller construire un radeau, j’irai le faire avec des gens avec qui j’ai envie de le faire.

        1. Pheldge

          tout dépend de ce qu’on met dans le mot « ami » … j’entends souvent autour de moi faire la confusion collègues / amis. ca marche tant qu’il s’agit de partager du bon temps. Quand arrivent les emme3des, c’est là qu’on apprend à faire la différence. De façon générale, un collègue, avec lequel on peut se trouver en concurrence, c’est pas top pour en faire un ami.

          1. Nemrod

            Remarquez que c’est la même chose au dehors du boulot et à cet égard le covid m’a rendu comme seul service celui de faire apparaître clairement les catégories

  27. Arthur H

    Ils sont en train de protéger les milliardaires, et les fonctionnaires, parce qu’ils usent de leur argents, et, dans le mm temps, interdire aux pauvres ou à la classe moyenne de s’enrichir.

    Leur action est limpide: ils figent le monde.

    Toutes leurs lois s’articulent sur le fait de figer les choses: les pauvres auront quelques subsides, les classe moyennes ne peuvent que perdre et les quelques groupes/familles de tailles hautes ne perdront pas d’argent/capital/marché.

    Ils sont farouchement contre la concurrence, contre le capitalisme de concurrence; ils favorisent le capitalisme de connivence, le socialisme, ou le capitalisme d’état, le communisme.

    Ils utilisent les films, les documentaires, les emissions prime time live… pour expliquer qu’ils sont exactement ce qu’ils ne sont pas. Ils utilisent les images et les sons pour manipuler les esprits.

    Ils veulent, et le font deja, enseigner ce qu’ils ne sont pas dès la prime enfance dans les ecoles, les collèges et les lycèes.

    Ils se pensent comme les gagnants de la guerre de leur aristocratie contre le peuple, autrui, l’étranger infâme, le geux de toujours.

    Ils sacrifieront tous ceux qui n’obéissent pas à leur ordre. Leur ordre est pourtant enterré.

    Nous vivons le règne des morts vivants, ils refusent la liberté aux vivants.

    Bref.

    1. Taisson

      « Ils figent le monde » ??? ne pas confondre figer et démolir…
      Ils sont même extrêmement inventifs pour propager leurs âneries !

      Ils ne figent que leurs privilèges et leur domination de caste.
      Tout le reste peut sauter!

      « Leur ordre est pourtant enterré. »
      Hélas non ! Il est même en train de se répandre partout, y compris dans les pays les plus connus pour leur libertés économiques, avançant en se camouflant derrière les lubies sociétales du moment…Ecolos, dégenrés, féministes de pacotille soumises à l’islam tout en racontant qu’elles veulent tout diriger, racisés et autres, qui occupent le devant de la scène intello-médiatique !
      En cherchant un peu, même chez Poutine, on commence à voir les mêmes…Chez les Chinois, j’imagine que l’on peut aussi en trouver !

      Les « opinions » et les croyances des jeunes générations mondialisées par internet sont en cours de standardisation.
      Ils seront bien formatés pour remplacer les quelques vieux qui renâclent encore un peu !

      Et dans le monde occidental, les quelques élections qui semblent aller vers ce qu’ils appellent l »extrême droite ne sont que les derniers soubresauts du monde d’avant…

      Aussi impossibles à classer qu’à comprendre, leurs idées ont visiblement gagné !

      « Nous vivons le règne des morts vivants, ils refusent la liberté aux vivants. »
      Moi je pense plutôt qu’ ils ne sont pas morts du tout! Ils ne refusent la liberté qu’à ceux qui ne veulent pas se plier à leur marottes…Mais eux, ils sont bien actifs, comme des vampires, surveillant leur troupeau humain résigné qui les nourrit !
      Ce qui est en train d’être enterré, ce sont les sociétés qui ont fonctionné jusque là ! et malheureusement leur folie destructrice n’est pas « figée », elle avance vite !

      1. Nemrod

        Oui effectivement.
        Je ne sais pas par contre si les sociétés nouvelles fonctionneront après le nettoyage des dernières scories de celles qui ont précédées.
        Pour l’instant ce sont les vestiges des anciens comportements et modes de pensée qui me semble tenir l’édifice branlant.
        L’erreur de ces nouvelles lubies me semble de nature anthropologique.
        Elle tend à amener l’homme vers des comportements intenables à terme passée la fulgurance du début.
        Ca me fait beaucoup penser aux premiers temps des sociétés communistes…horizon indépassable de l’humanité et puis patatras.

        1. durru

          « Ca me fait beaucoup penser aux premiers temps des sociétés communistes »
          Parce que c’est la même chose.
          Oui, ce qu’ils essayent de mettre en place c’est un contresens anthropologique, Arthur H a raison, ils sont déjà morts, mais ils ne le savent pas.

      2. Pierre 82

        @Taisson
        Ils ne sont certes pas morts, ils s’agitent beaucoup, mais leur idéologie est mortifère.
        Elle est en train de se prendre la réalité en pleine face. Je parle de la nécessité de maintenir le cheptel au calme, ce qui deviendra de plus en plus compliqué quand leurs méfaits auront fait en sorte qu’il ne peut plus ni le nourrir, ni le chauffer, et qu’ils vont devoir commencer à les frapper pour qu’ils se tienne tranquilles.
        Mon hypothèse, c’est que leur idéologie n’a pu se développer que parce que plus personne n’avait conscience que la vie est rude, et que tout ne tombe pas tout cuit du ciel. Elle s’est développée car elle s’est financée sur le dos de tous, d’abord des gens à qui on achetait des biens pas chers, et qu’on leur achetait avec de la dette, tout en saccageant les acquis lentement amassés par nos pères, et qui a été dilapidé.
        Je pars du principe qu’ils sont foutus, et qu’ils continuent à s’agiter, mais qu’ils ne contrôlent déjà plus rien.
        Croyez bien que les délires wokes, que le réchauffement climatique ou autres calembredaines, auront assez peu de prises sur une populace qui crève la dalle, qui a froid, et à qui on explique qu’on va leur confisquer leurs biens.
        Je reste également sur une réflexion faite par Campagnol il y a quelques mois: quand les jeunes se rendront compte qu’on s’est payé leur tête, leur vengeance sera terrible.

        1. Pheldge

          Pierre, à regarder ceux que je connais, « quand les jeunes se rendront compte qu’on s’est payé leur tête », ils se mettront à pleurer, la tête entre les mains, ne sachant plus quoi faire, mais ils n’iront certainement pas se battre, habitués qu’ils furent à ce que tout arrive facilement.

          1. Nemrod

            C’est probable que la grande majorité baissera les bras et trainassera au lit et c’est ce qui pourra arriver de pire au pouvoir finalement.
            Ca a déjà commencé d’ailleurs…y a plus grand monde pour torcher, soigner, servir et ça empire tous les jours.
            Mater une rebellion c’est possible, mater une démission c’est plus dur.

            1. Ryan

              Ce n’est pas parce que vous ne voyez  » plus grand monde pour torcher, soigner, servir et ça empire tous les jours. » que tous ces jeunes traînent au lit.

              Je vous rappelle que votre génération n’a pas le monopole du courage et de l’huile de coude.

              1. Nemrod

                Tiens un qui passe passe par là et qui fonce comme le taureau sur le chiffon rouge.
                Je ne fustige pas les jeunes, je les soutiens entièrement et depuis longtemps et vous le sauriez si vous étiez familier du blog.
                Je les encourage a en faire le moins possible au contraire s’ils le peuvent de façon à détruire un système de servage qui les exploite.
                Ils en font beaucoup trop.
                Deux de mes enfants sont des prolos d’ailleurs.
                Un se lève à 4 du mat et l’autre vend des fringues dans des conditions difficiles
                Et vous ?

          2. Pierre 82

            Ceux que tu connais, Pheldge.
            J’en connais d’autres. Et on n’a pas besoin d’un nombre important de gens pour lancer une réaction. Les autres suivront.
            C’est bien sûr dans l’hypothèse d’un effondrement, qui devient de moins en moins une idée farfelue.
            Je n’arrive pas à penser qu’une classe d’âge en entier se laisse crever sans réagir. On ne voit qu’une partie.

            1. sam player

              +1
              Pheldge est entouré de jeunes branleurs et il prend souvent son environnement pour une généralité
              Je pourrais faire pareil en disant le contraire vu que mes jeunes clients sont des bosseurs, mais je m’abstiens

              Perso je pense que ce n’est pas mieux ni pire qu’avant

              1. Pierre 82

                Mon raisonnement est plutôt de nature anthropologique.
                Ce n’est pas parce qu’on a chié complètement la formation et la transmission de nos générations à celle des plus jeunes, que l’ADN et les constantes de l’espèce humaine ont été modifiées chez eux.
                Ils sont tout pareils, avec des branleurs et des travailleurs. La seule différence, c’est que depuis quelques décennies, on a permis aux branleurs d’avoir un niveau de vie largement supérieur à ce qu’il devrait être en temps normal. On est en train de retourner vers des temps normaux, c’est tout.
                Ne jamais considérer que les jeunes sont des abrutis.

                1. Mitch

                  Ils sont tout pareils, avec des branleurs et des travailleurs. La seule différence, c’est que depuis quelques décennies, on a permis aux branleurs d’avoir un niveau de vie largement supérieur à ce qu’il devrait être en temps normal.

                  +1000. Et d’ailleurs cette constatation n’a rien à voir avec l’age. Quand un mec se tire à la retraite à 52 ans, payé avec le pognon magique des actifs, il se qualifie dans la catégorie des branleurs. C’est un exemple parmi plein d’autres. Indépendamment de l’age, il y a un intérêt de plus en plus limité à se sortir les doigts

                  1. Nemrod

                    Bien sûr.
                    C’est pourquoi il faut se les sortir le moins possible et laisser nos dirigeants impuissants devant le résultat de leur politique clientéliste.
                    Le mouvement est enclenché, il ne faut pas vous y tromper.
                    Dans ma sphère d’activité c’est très net…trouver quelqu’un pour soigner des trucs simples est devenu mission quasi impossible, 3 ou 4 fois par jour c’est le bureau des pleurs à ce sujet à mon comptoir.
                    Une fois ce genre de tectonique en route il est très difficile de la contrer.

      1. Pierre 82

        Oui, bel article.
        Mais je me fais la même réflexion pour lui que pour Raoult.
        Tous deux savent qu’ils ont raison.
        Que voulez-vous que Macron leur fasse? Ni l’un ni l’autre ne sont des matérialistes, et il est peu probable qu’on les envoie en taule. Donc quelle que soit la « punition », ils savent d’où elle vient, et n’y accordent aucune importance réelle, qui serait de nature à affecter leur moral. Au contraire, même.
        Caractères très différents sur la forme, presque opposés même, le boxeur Raoult qui adore se battre et qui a un ego surdimensionné, et Perronne, l’homme de science, incapable de penser à mal.
        Mais sur le fond, ils sont pareils. Une grande rigueur intellectuelle est pour eux la seule chose qui vaille.
        L’un et l’autre sont très entourés, et bénéficient d’une sympathie chez beaucoup de gens, qui pourrait même se trouver renforcée dans le cas où ils auraient la main lourde avec les sanctions.
        Donc je ne suis pas inquiet pour eux.
        Et même Raoult aux Baumettes (totalement improbable), ce serait rigolo, car le qu’il a le soutien de toute la population, y compris dans les milieux les moins fréquentables.

        Quoi qu’il en soit, le conseil de l’ordre est complètement discrédité, et devra être démantelé et leurs complices poursuivis.
        Ce sont des salopards, et il n’y a rien à en retenir, sauf que ce type de maffia légale doit être définitivement bannie d’un état digne de ce nom.

        1. Pheldge

          d’accord sur tout, sauf que, nous ne sommes pas si nombreux, à les soutenir : les vidéos de Raoult ou ses passages sur Sud radio font quelques centaines de milliers de vues. Et qui à part quelques happy few a entendu parler de l’ivermectine en traitement pour le Covid ? quasiment personne, alors je crains que les partisans de la politique de Macron « parce qu’on ne pouvait pas faire autrement », soient bien plus nombreux que ceux qui demandent des comptes.

          @ Pierre 82: this is me, being optimistic

          1. Andre

            Oh mais ils en ont parlé de l’ivermectine. En Suisse on a le Dr Didier Pittet qui venait faire son show pendant le Covid. Quand la journaliste lui avait parlé de l’ivermectine, il a balayé d’un revers de la main « ça marche pas ». La journaliste n’a pas continué à titiller le gazier, non, elle a accepté sa réponse. On ne sait pas sur quelles études le type se base (alors que toi quand t’en parles sur les réseaux sociaux, il faut montrer tes diplômes et toutes les études possibles sur le sujet, parce que ceux qui disent que ça marche pas en connaissent un rayon, très certainement), mais voila, ça avait été balayé, point final on passe à autre chose.

            Et il en avait raconté des âneries, forcément, tout spécialiste qu’il est. Il faudrait reprendre toutes les interventions de ces « spécialistes » depuis le début et les debunker aussi.

    2. Arthur H

      En affirmant que nous subissons le règne des mort-vivants, je voulais dire qu’ils savent que leur position est celle des baddies; ils ont compris qu’ils formaient le camp qui se bat contre la liberté, contre le monde libre, contre l’occident et son histoire, contre la modernité.

      C’est assez ironique car initialement leurs aïeux se battaient pour la liberté.

      Ils figent le monde pour que ce moment dure le plus longtemps; par la coercition physique et mentale, ils veulent conserver ce pouvoir quasi absolu qu’ils ont actuellement (covid l’a montré).

      Le point positif est que lorsqu’ils vont craquer, lorsque l’anneau sera fondu dans le volcan si je puis dire, alors toute cette énergie sera libérée et nous vivrons une renaissance.

      Bref, y a du boulot pour contrecarrer tous ces fils de satan. Moi, j’ai un peu d’amour dans une gourde, et j’en jette ici et là que les salauds le veuillent ou non.

  28. Higgins

    HS mais les malades de Bruxelles s’agitent dans le mauvais sens une fois de plus : https:/
    /www.lopinion.fr/economie/bois-de-chauffage-lextravagante-coupe-claire-envisagee-par-le-parlement-europeen-energie-renouvelable-foret

  29. Al West

    « bienvenue aux petits insectes croustillants » : c’est mal parti pour se nourrir, alors, si j’en juge aux cadavres (de mouches, moustiques, papillons…) qui constellaient les pare-brise dès 100 km parcourus naguère (au doigt mouillé, je dirais 20 ans), pare-brise désormais pratiquement impeccables.

        1. Yanka

          Ce qui tue les insectes, ce n’est pas le choc frontal, mais le choc. Quelle que soit l’inclinaison, les insectes continuent d’être tués par les parebrises. Il y a moins d’insectes, point barre. Et pas 5%. Vous aurez beau démentir le fait, c’est partout la même chose. Je le dis plus bas, il existe des protocoles précis pour compter les insectes. Maintenant, la cause ou les causes… Je ne crois pas à celle du réchauffement climatique, pour ma part.

          1. Nemrod

            Je ne nie pas qu’il y ait moins d’insectes, je conteste le fait que ce soit la mesure pare-brise qui soit la meilleure tant il est évident que pour comparer il faut des choses comparables.
            Pour la diminution des populations d’insectes, je pense qu’il faut chercher du côté des insecticides ( ben oui), de la pollution des rivières ( beaucoup d’insectes éclosent dans l’eau) et de la monoculture en zone d’agriculture intensive…entre autres.
            Ensuite savoir par l’observation que les populations d’insectes sont très fluctuantes selon les années.
            Par exemple depuis quelques années la population d’hannetons en chute libre remonte franchement.

                  1. Nemrod

                    Possible.
                    Pour ce qui est des insectes genre éphémères je ne pense pas.
                    Il n y a plus de larves sous les pierres de la rivière et les éclosions sont très faibles.
                    Les insectes terrestres ç’est moins net et plus fluctuant .

          2. sam player

            Le bon sens de Yanka, souvent pris au dépourvu 😀

            Perso, pour les insectes, je ne sais pas et je m’en branle… et j’ai acheté un truc pour les griller (lumière bleue) c’est super efficace… j’ai mis sur Amazon (dans les Avis) la vidéo d’un insecte qui se fait griller en direct live… je ne peux plus poster des avis depuis, j’ai du tomber sur un modérateur sensible hi hi

      1. Pheldge

        qu’à cela ne tienne, les égouts regorgent de cafards : c’est un peu comme une crevette de terre, ça doit être nourrissant et plein de protéines, et vu que c’est un élément du recyclage, ça mérite le label Bio.

          1. Pierre 82

            J’ai vu ça la semaine dernière. Ils appellent ça du volontarisme, et pas du rêve éveillé.
            Vous vous trompez, Sam. Quand on veut, on peut.

              1. durru

                « Quand on veut, on peut. »
                Absolument. C’était le motto pour la pub Adidas Torsion en Roumanie au début des années ’90.
                C’était tellement… particulier, que je ne l’ai pas oubliée.
                Dacă vrei, poți. Adidas Torsion!

      2. Dr Slump

        Je ne sais rien de l’évolution des populations d’insectes, mais cette explication n’est guère convaincante. Ou alors c’est une méthode d’ingénierie adaptée de Sam, qui permet désormais de siliconer les carrosseries pour que les insectes glissent dessus à grande vitesse.

        1. Nemrod

          Ah ben il me semble que les formes rondes et inclinées des pare-brises épargne pas mal d’insectes mais je peux me tromper.
          En tous cas entre ma merco bien profilé e et mon 4×4 avec un CX d’armoire normande y a une grosse différence a ce niveau.

      3. MissKat

        Oui absolument 😀
        J’ai fait un Paris-Nice pendant le confinement, je devais m’arrêter toutes les 1h30 /2h max sur des aires totalement vides pour nettoyer le pare brise tellement il y avait de cadavres collés!!

    1. Grosminet

      Bientôt des recommandations gouvernementales du genre « roulez moins vite pour avoir de quoi manger » ?
      Puis amende pour les pare-brises visiblement trop meurtriers ?
      Pour finir par « comment préparer son pare-brise pour le lécher en toute sécurité » ?

    2. Aristarkke

      Vitesse moyenne moins élevée, profils des carrosseries bien plus aérodynamiques avec des pare-brises bien plus inclinés qu’il y a trente/quarante ans…

      1. Pierre 82

        Vous n’y êtes pas. Il y a de moins en moins d’insectes à cause du réchaufmique, et ça a été brillamment démontré par des chercheurs de l’université du Wisconsin.
        Douteriez-vous de la science?

      2. Yanka

        Il existe des méthodes, dites « protocoles » pour « compter » les insectes. Pas besoin d’avoir l’imagination fertile et un cerveau étroit pour savoir, sans compter, quand on a un certain âge, qu’il y a par exemple bien moins de papillons que jadis (le papillon, de par son mode de métamorphose, est particulièrement exposé donc fragile), et cela tient à différents facteurs, dont les insecticides, mais pas que. Beaucoup de papillons diurnes et nocturnes sont ultraspécialisés, ne butinant que certaines plantes, d’où leurs noms : phalènes du bouleau, du sureau, etc. Par exemple, cette année, j’ai été surpris et ravi de constater un retour en force, inexpliqué, de la phalène du sureau (Ourapteryx sambucaria). Le tri de plus en plus précis des graines dans les cultures empêche certaines plantes messicoles de pousser, par exemple (bleuet, adonis, etc.). En général, c’est l’excès d’azote et de phosphate qui empêche les plantes de pousser, sauf celles qui apprécient l’azote, comme les rumex ou l’ortie. La nature est résiliente jusqu’à un certain point et son équilibre demeure fragile. Donc, l’absence d’une plante donnée entraîne la disparition des insectes spécialisés qui entraîne celle des oiseaux insectivores. Ce que la naute déteste, ce sont les changements brutaux, qu’elle met des années à réparer, quand on lui en laisse le loisir. Mais pour les amateurs de SUV et de grosses motos pétaradantes, de petits gros infichus de se pencher pour arracher les mauvaises herbes et qui passent tout au Round-Up, y compris le pubis effondré de madame (car les poils, c’est dégueulasse), il n’y a aucun problème. Ou si, il y en a deux : le socialisme et les écologistes, causes de tous les maux de la planète ! Y aura toujours, pour eux, des insectes (saloperies qui piquent), des fleurs (qui ne servent à rien) et des oiseaux (qui font chier dès potron-minet). J’aurais dû photographier les asters en été, envahis de centaines d’insectes tous différents, de ma tante dans mon enfance, et comparer avec ceux de ma sœur aujourd’hui, que visitent deux mouches, et encore, par politesse ! Les mêmes plantes cependant, et la même exposition avantageuse, la même généreuse floraison.

    3. Aristarkke

      La longue période de sécheresse de cette année a aussi probablement dû éclaircir les rangs des insectes. Soit ils ont eu des difficultés à trouver de l’ eau directement, soit ceux qui la pompent par les plantes ou les insectes qu’ils boulottent, ont également eu de la difficulté par raréfaction ou mauvaise qualité de leurs nourritures. Un bon paquet d’articles expliquent cela sous la recherche net : « insectes et sécheresses »
      Et visiblement, ce ne sont pas les moustiques qui ont le plus souffert… 😥

  30. Reddef

    Le plan si il y a un plan , peut être un trame,à commencer il longtemps puisque avant même d’ interdire de fumer, le problème des arrêts maladie et de travail existant déjà il fallut trouver des solutions j’ en parler parler avec mes amis milliardaires et le gratin politique de l’ époque et je leurs avais conseillé de responsabiliser les ouvriers pour qu’ il arrête de faire les cons comme d’ être bourré au travail ou perdre du temps a discuter entre eux pour des conneries . Surtout que c’est nous qui sommes responsables vis à vis de l’ état donc j’ ai obtenu des vêtements de travail pour tous comme à l’ armée et qu’ ils apprennent les règles et signes des documents comme quoi ils s’ engagent à respecter les procédures sinon sanctions , je vois encore trop d’ ouvriers sans chaussures de sécurité c’ est intolérable.
    Je me rappel de l’engouement outre Atlantique d’ être en bonne santé et performant au travail le coût des assurances étant élevé .
    Cela remonte aux années 80 je crois.

    1. LeSUBVERSIF

      Ne te plains pas voyons..(quelle ingratitude crasse) s’il sont bourrés et disent des conneries tes ouvriers comme tu dis si bien toi l’ami des parasites.. c’est justement pour mieux supporter leurs conditions d’esclaves que vous leur infligez!

  31. Francis Lacan

    L’Opie demande à ce que les autoroutes soient enveloppées de protection anti-insectes. Voir leur site:
    « L’Opie est une association de protection de la nature et d’éducation à l’environnement spécialisée sur les insectes. »

    1. Grosminet

      Bientôt la création du délit d’insectocide, qui sera terriblement discriminante puisqu’on pourra encore écrabouiller les araignées. Les associations d’arachnidophiles monteront au créneau, soyons en certains.

    2. Stop Impostures

      Quand on sait que la plupart des écolomerdasses sont inaptes à distinguer un gland de leur reflet dans un miroir, on se demande s’ils savent ce qu’est un insecte…

Laisser un commentaire