La République d’Enmarchistan refuse de voir l’effondrement

En République d’Enmarchistan, il est impératif de régulièrement se tenir au courant de ce que disent les ministres et de ce que racontent les médias à leurs sujets. Il est tout aussi impératif de ne pas trop faire attention au petit bruit de fond créé par la réalité, aux événements du réel qui – tout le monde le sait, à présent – ment éhontément.

Ainsi, il apparaît maintenant clair qu’il y a bel et bien eu un enseignant dans chaque classe : conformément à ce que Gabriel Attal avait annoncé il y a quelques semaines sur un plateau de média de révérence, l’Éducation nationale a su faire le nécessaire pour que l’improbable se produise. Cette rentrée fut donc un succès évident qui met le nouveau ministre de l’Éducation dans une position confortable pour aborder le reste de l’année scolaire avec un brio qu’on devine déjà à sa frimousse juvénile.

Ainsi, la sécurité règne dans le pays. Et de plus en plus, pourrait-on dire puisque l’actuel ministre de l’Intérieur n’a pas hésité à intervenir à ce sujet pour bien faire comprendre que l’un des principaux soucis actuels des quartiers les plus turbulents, à savoir le trafic de drogue, serait correctement traité dans les semaines à venir.

Évoquant Stalingrad, probablement en référence à ce quartier de Paris renommé Stalincrack tant les problèmes de trafics, de drogués et d’insalubrité y sont présent malgré les tentatives d’efforts effectués régulièrement pour le nettoyer, Gérald Darmanin s’est lancé avec la verve et l’émotion qui caractérisent le premier policier de France dans un long entretien dans lequel il expose au bon peuple pantelant d’admiration comment il va s’y prendre pour enfin bouter les dealers et les criminels hors du pays.

Après avoir fait bien vibrer ses cordes vocales, Gérald va donc, il nous l’assure, agiter ses bras et ses sourcils pour garantir que des actions concrètes seront ensuite menées afin d’obtenir le résultat annoncé. Comme Attal et ses enseignants de Schrödinger (tous là mais en même temps certains manquent), le ministre va obtenir un apaisement du pays, une disparition des fléaux et faire revenir l’insécurité au niveau de sentiment.

Ce qui se passe à Marseille n’existe pas, où l’on observe essentiellement la cristallisation inverse du sentiment d’insécurité en insécurité chimiquement pure : il n’y a pas vraiment eu une innocente jeune femme dégommée dans sa chambre d’une balle perdue d’un échange de tirs entre narcotrafiquants d’une cité pas du tout abandonnée par des services de polices qui ne dépendent apparemment pas des masses du brave Gérald (qui va, soyons-en sûr) faire encore plus vibrer ses cordes vocales dans les prochaines heures, de même qu’on peut parier sur des mouvements agités de ses sourcils au sujet de cette quinquagénaire massacrée à Nice par l’une de ses malheureuses probabilités d’insécurité routinière dans le pays.

Quant au ministre de la Santé (l’état physiologique, pas la prison dans laquelle on devrait jeter nos clowns gouvernementaux) dont le nom et l’existence n’intéressent finalement personne, il ne fera probablement aucun commentaire sur un nouvel exemple navrant de patient mort avant d’avoir pu bénéficier des urgences de ce système de soins que le monde entier nous aurait envié, disait-on jadis.

Mais allons ! Tout ceci n’existe pas, ou pas vraiment. Les médias en parlent, un peu, mais se gardent bien de même faire mine de prendre la mesure de l’exaspération des Français devant l’incroyable nullité de l’actuel personnel politique voire, pire encore, de son acharnement à aggraver la situation avec ses phrases idiotes, ses idées stupides et ses méthodes à la con.

En fait, ces médias, vils, fiévreux d’obséquiosité et lâchement dépendants de leurs subventions, brossent en pointillé une réalité alternative dans laquelle ces guignols encostumés serviraient à quelque chose et mériteraient le respect.

Voulant s’occuper de tout, au frais du contribuable, ils n’arrivent à rien et enfoncent le pays réel dans une espèce de tiers-monde qui refuse même de s’assumer, de se voir tel qu’il est qui ne peut donc même pas imaginer s’en relever. Le fait que le pays montre tant de signes d’effondrement n’échappe plus qu’aux plus niais, ou au plus fourbes des commentateurs qui nient pour continuer de toucher les prébendes et avantages que leurs mensonges leur rapportent.

Cependant, à la différence des effondrements précédents (la chute de Rome est parfois évoquée pour illustrer la crise que l’Occident traverse actuellement), l’effritement actuel laisse les populations sans ressources.

C’est logique : les saucisses industrielles qui nous gouvernent ont absolument tout fait pour obtenir ce résultat calamiteux.

De nos jours, les Français sont devenus totalement dépendants de l’État et cruellement inféodés au reste du monde, depuis l’énergie jusqu’aux médicaments en passant par la nourriture. Pire encore, l’Europe se réveille depuis un peu plus d’un an du fantasme de l’absence de guerre sur son sol et découvre, stupéfaite, qu’elle n’a plus les moyens (ni humains, ni matériels) de soutenir un conflit plus de quelques jours (et encore, s’il ne fait pas trop chaud, pas trop froid, et avec une pause le midi pour écouler ses tickets resto). Par comparaison, un citoyen romain du IVe siècle découvrant un citoyen européen du XXIe verrait surtout un petit mammifère peureux et complètement perdu, baladé par une propagande grossière et totalement dépendant des lubies d’une élite maintenant clairement mortifère.

Au travers des médias et de ces politiciens qui finissent par croire aux bobards qu’ils débitent, la réalité est filtrée, édulcorée et pastélisée à la javel du conformisme, mais n’échappe plus à personne : l’État n’est plus du tout capable d’assurer ses fonctions, et il devient maintenant dangereux d’y croire.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8

Commentaires670

  1. Le Gnôme

    Je me suis souvent demandé quand ces ministridicules bossaient. Ils passent de plateau télé à des shows radiophoniques, font des déplacements dans des lieux improbables pour distribuer la bonne parole et pondent des articles dans des gazettes ou des journaux pour enfants. Il paraît même qu’il y en a qui trouvent le temps d’écrire des livres un peu olé-olé.

    Les ministres passent, l’administration reste, c’est elle qui gouverne réellement, et je trouve ça fort dansgereux.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Par nature, l’administration a tendance à vouloir tout réglementer, tout contrôler et tout régenter. C’est sa nature profonde.
      Le travail des élus est normalement, en grande partie, de calmer les ardeurs de l’administration.
      C’est très exactement ce qu’ils ne font pas, et c’est un des grands problèmes du pays, dont beaucoup de maux découlent.

      1. Aristarkke

        Les ministres en sont issus pour l’immense majorité. Comment attendre que ceux qui créent des problèmes “pour notre bien” en viennent à les résoudre?

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Les ministres, mais également la majorité des élus de tout niveau en sont issus. De ce fait, inutile effectivement d’espérer les voir entraver une logique de fonctionnement à laquelle ils sont acquis.

    2. bob razovski

      C’est simple :
      le politique n’a pas besoin de bosser, juste à émettre une idée et à demander à son cabinet de la réaliser.
      Donc il peut pérorer de plateau en plateau, il n’est réellement utile que dans 2 périodes :
      – convaincre du bienfondé de son idée (plateau / sondage / presse aux ordres…)
      – réclamer le pognon pour matérialiser l’idée (copinage, renvoi d’ascenseur etc etc…)
      A ce moment, l’administration se divise en 2 camps :
      – celle qui va bosser sur l’idée (et sortir quelque chose qui de toute façon ne plaira pas)
      – celle qui estime qu’il n’y a pas assez de pognon pour faire appel à du sous-traitant privé et/ou rémunérer les HS nécessaire à ce projet vital, et qui va classer l’idée dans l’armoire avec les autres.

        1. Aristarkke

          Les deux versions conviennent car sont admissibles en compréhension :
          “la partie de l’administration qui va bosser…” comme étant le camp un
          tout autant que
          “la partie qui va estimer…” étant elle, le camp deux…

    3. durru

      “Ils passent de plateau télé à des shows radiophoniques, font des déplacements […]”
      Pour eux, c’est bien ça “bosser”.

      “Les ministres passent, l’administration reste”
      Comme le dit Ari, c’est du roulement, les hauts fonx deviennent ministres (exemple flagrant dans l’article même, le ministre de la Santé ancien directeur d’ARS).
      Et l’administration ne gouverne pas vraiment, elle *administre*. A coups de normes et règlements.

    4. Dom17

      Le plus grave est qu’une partie de la haute administration est corrompue, réellement ou idéologiquement, par des intérêts étrangers aux nôtres

      1. Dom17

        Après il suffit de faire élire, autant que faire se peut, des individus également corrompus ou des incompétents (50-50 comme le suggérait Mme Borne)?

    5. Paul Aubrin

      Bosser ? Vous n’y pensez pas. Leur dircab gère les administrations sans rien changer quel que soit le ministricule qui s’agite sur l’avant-scène.

  2. Aristarkke

    l’actuel ministre de l’Intérieur n’a pas hésité à intervenir à ce sujet pour bien faire comprendre que l’un des principaux soucis actuels des quartiers les plus turbulents, à savoir le trafic de drogue, serait correctement traité dans les semaines à venir.

    Quel dommage qu’il n’ait pas été ministre de l’Interieur depuis six ans!
    On croirait entendre un communiste de la belle époque stalinienne ou même post stalinienne, nous expliquer, l’oeil humide et la voix embrumée d’émotion, que l’URSS rattraperait et dépasserait les USA dans les cinq années à venir…
    Personne ne relevant à l’époque, l’incongruité de vouer les USA aux gémonies tellement horrible était ce pays considéré et d’en faire derechef un objectif désirable ..

            1. Pheldge

              dans cette vidéo, on dit que face à la légalisation, les trafiquants ont réagi :
              “far from reducing illegal weed, those efforts instead allowed the black market to flourish after legalization with the help of organized crime operations that run massive unlicensed farms and storefront dispensaries in plain view, bringing crime and terrorizing residents. And those raided by police are often up and running again within weeks or days.” LA Times 09 22 22 La video donne d’autres exemples, sourcés, dans d’autres états. Dans le Maine ce sont les Chinois qui cassent les prix : “in Maine where sales are regulated the Chinese have stepped in to undercut prices”. Je l’ai postée, parce que apparemment “légalisation ==> fin des trafics et baisse de la délinquance” ça n’est pas aussi simple que ça.

                1. Pheldge

                  j’arrête là, je te dis juste que ça n’est pas aussi magique que ça, j’aimerais avoir l’avis de quelqu’un qui est sur place sur l’évolution “avant après”.

                  1. Et pourquoi pas au Portugal ou en Uruguay, ou des avis pour le Canada ? Pourquoi tu ne ferais pas l’effort d’aller voir pourquoi c’est à ce point différent d’un pays à l’autre ?

                    1. Pheldge

                      ce que j’ai trouvé intéressant, c’est la réaction des trafiquants, qui apparemment avait été largement sous estimée, et qui ne correspondait pas à ce que j’avais entendu ou lu lors de la mise en place de mesures de légalisation dans les pays que tu cites pour lesquels tu avais donné des liens dans d’anciens billets.

                    2. Pheldge

                      pourquoi ? par application aveugle d’une mesure idéologique, en ayant refusé toute évaluation critique des conséquence, qui risquait de compromettre le dogme.

              1. Grosminet

                Philou, je suis très loin de parler couramment anglois, mais ça se voit à 2 km que c’est clairement du « reportage » malhonnête, à charge. Rien que le titre annonce déjà la couleur.

                1. Pierre 82

                  C’est vrai, ça, oser dire que la légalisation du cannabis n’est pas LA solution aux problèmes d’addiction, ça pue la mauvaise fois à des kilomètres.
                  Déjà que tu es naïf et puéril, essaie de ne pas en rajouter.

                  1. Grosminet

                    @Pierre 82 15 septembre 2023, 15 h 32 min
                    « C’est vrai, ça, oser dire que la légalisation du cannabis n’est pas LA solution aux problèmes d’addiction, »
                    Homme de paille minablissime. ça m’attriste que des gens comme toi, qui apparemment a (encore ?) la tête sur les épaules, ne soient pas capables de traiter ce problème (car le cannabis est un problème) de façon objective.

                  2. Pheldge

                    Il faut essayer d’avoir une approche raisonnée et non une réaction émotionnelle comme certains – j’ai des noms -, et d’évaluer le rapport bénéfice/risque … je n’ai jamais dit que tout était simple ni manichéen.

                    1. Grosminet

                      @ Pheldge 16 septembre 2023, 6 h 29 min
                      « Il faut essayer d’avoir une approche raisonnée et non une réaction émotionnelle comme certains »
                      Toutafé. Et admettre que légalisation ou pas, le cannabis est et restera un problème de santé publique. Rien de dramatique, ça fait au moins 5000 ans que l’homme pratique.

                    2. Higgins

                      Oui. J’ai un neveu qui a un tanti et abusé de l’herbe à nigaud. Bilan des courses, à 29 ans, il est schizophrène, ne travaille évidemment pas (et pourtant, c’est quelqu’un qui est réellement courageux), est suivi régulièrement au plan psychiatrique et j’augure mal de son futur. A sa décharge, il a une personnalité que je qualifierai d’instable qui le prédisposait à ce genre de dérive et a souffert de l’éducation qu’il a reçu mais c’est désormais un grand malade.

                    3. Grosminet

                      @ Higgins 16 septembre 2023, 11 h 26 min
                      Oui, consommé pendant l’adolescence (souvent de façon abusive d’ailleurs) ça peut faire des dégâts irréversibles, même si des cas comme votre neveu sont heureusement rares.

                    4. Grosminet

                      D’ailleurs, si politique préventive et répressive en matière de drogues il doit y avoir, tant qu’à faire bien cibler les ados. Chez nous, suite à un fait-divers assez sordide, ça commence à parler de pouvoir tester les gamins à l’école, ou pour les ados qu’ont des problèmes de drogue leur interdire de pouvoir passer le permis à 18 ans.

      1. Grosminet

        C’est du grand n’importe quoi. Comme d’habitude, la plupart des médias sont rigoureusement incapables de traiter ce sujet de façon objective.

      2. sam player

        Ce ne sont que des maux : il faudrait un comparatif avant / après
        À l’écouter on croirait qu’avant il n’y avait pas d’addictions, pas de morts, pas de gens qui se détruisaient le cerveau
        Bref cétémieuavan

      1. Pierre 82

        “Une attaque contre un ministère” !!!
        S’ils pouvaient raser Bercy, j’enverrai un télégramme de félicitations au siège de l’organisation.

            1. Pierre 82

              Je lis en début d’article :
              “Citée en modèle pour son ouverture, la Suède échappait aussi à la montée en puissance des partis d’extrême droite. ”

              C’est vraiment tout ce qui les tracasse, ces crétins des Alpes !!! Ne pas avoir de parti d’extrême-droite.

              1. Mitch

                le PM Danois dit:

                « Nous devons admettre qu’il y a beaucoup trop d’immigrés dans les statistiques du chômage et en dehors du marché du travail. Ils sont trop peu nombreux dans le système éducatif mais par contre beaucoup trop représentés dans les statistiques de la criminalité »

                2 remarques:

                1- Le Danemark a mis des conditions super stringentes sur l’immigration (qui vont à l’encontre de l’Europe, mais ils s’en branlent)

                2- Le jour ou un politocard grancais dira la meme chose que sont homologue danois n’est pas prés d’arriver …

                  1. durru

                    Ils n’ont pas (encore) de parti d’extrême-droite qui pèse lourd, donc on peut supposer que c’est bien mieux qu’ailleurs de ce point de vue.

                1. Opale

                  Ah tiens, ces gens bien braves font des statistiques et les exploitent ? Surprenant, je pensais que ça ne servait à rien vu qu’en Grance, on les dédaigne.

      1. Mitch

        Leur spécialité à eux (les anglois) c’est de faire des faux billets (c’est notre bon ministre du Politburo en charge de la securitate qui l’affirme – donc c’est vrai) – Chacun la sienne.

        1. Pierre 82

          Ouais, mais il n’y en plus…
          Ou alors, d’une branche qui a été définitivement écartée du trône par Louis XIV lui-même par le traité d’Utrecht pour pouvoir prétendre à la couronne d’Espagne.
          Et alors, ce serait trahir Louis XIV. Et on voudrait pas trahir Louis XIV, quand même ? Si ?

                    1. Croix du Sud

                      Il me semble en effet que Philippe V avait déclaré – quelques années après la mort de son illustre grand-père – n’être plus lié par le traité d’Utrecht.

                      Ceci afin de maintenir la possibilité pour lui ou sa descendance de prétendre au Royaume de France.

                      Je n’arrive pas à trouver de trace de cette déclaration (mais je n’ai pas beaucoup cherché non plus).

                    2. Pierre 82

                      @Major
                      Certes, un traité pourrait le défaire, mais ça en foutrait un coup à la légitimité.
                      Je ne suis pas royaliste, plus par pragmatisme que par conviction d’ailleurs, mais j’ai toujours trouvé gonflé qu’un des deux camps se prétend “légitimiste” alors qu’ils ne le sont pas. Le prétendant légitime, c’est bien l’Orléans et pas le Bourbon, duc d’Anjou. Ce n’est pas parce que son ancêtre Philippe V a un jour tweeté qu’il ne se sentait plus lié au traité d’Utrecht, comme le prétend Croix-du-Sud, que ça a délié sa branche de son impossibilité de prétendre au trône de France.
                      Ce traité a été le prix payé par Louis XIV pour pouvoir placer son petit-fils sur le trône d’Espagne, et permettre aux deux pays de terminer un état de guerre quasi incessant depuis que les Habsbourg l’occupaient.

                      Je connais quelques royalistes (dans certains milieux cathos, il y en a beaucoup, plus ou moins déclarés), mais je ne connais aucun orléaniste, comme si ils n’existaient pas. Et j’adore les faire bisquer avec le raisonnement que je viens de développer, qui me semble assez imparable. Ou plutôt, aucun d’entre eux n’a réussi à me convaincre du contraire. Le seul argument que j’entends contre les Orléans, c’est que le père de Louis-Philippe faisait partie des régicides. C’est effectivement très navrant, mais ça n’apporte aucun élément quant à ce que cette branche puisse être écartée du trône pour cette raison. Surtout pour un chrétien, qui ne peut en aucun cas faire porter la faute du père sur ses descendants.

                    3. Croix du Sud

                      @ Pierre 82 16 septembre 2023, 18 h 17 min

                      je ne suis pas royaliste non plus (même si, ce qui me paraissait être un concept saugrenu quand j’étais jeune, une monarchie constitutionnelle ne me parait pas si stupide maintenant).

                      En revanche quand j’écris “il me semble” je ne “prétends” rien et ne prends pas parti non plus.

                      Je partage votre point de vue, les enfants ne sont pas responsables des fautes de leurs parents.

                      Le comportement des membres la maison d’Orléans a souvent été méprisable mais la génération actuelle n’en est pas pas coupable.

                      J’ai retrouvé le “tweet” de Philippe V.

                      En fait il s’agit d’une lettre adressée au Pape Benoît XIII à l’été 1721 quand tout le monde était persuadé que Louis XV allait défuncter sans descendance.

                      Voici l’introduction (dans le tome 89 de la revue des deux mondes en 1888) à l’extrait de cette lettre :

                      “enfin, la lettre qu’Elisabeth écrit au duc de Bourbon pour lui remettre ses promesses en mémoire, et celle que Philippe, lui-même, adresse au pape pour soulager sa conscience, pour solliciter ses conseils, pour lui demander, en quelque sorte, l’absolution anticipée du parjure qu’il va commettre.”

                      Et l’extrait de la lettre de Philippe V au Pape Benoit XIII

                      « Votre Sainteté n’ignore pas que j’ai renoncé solennellement à la couronne de France par le traité d’Utrecht, pour moi et pour mes enfans, et que, selon cette renonciation, elle devrait passer dans la branche d’Orléans, en cas de mort du roi, mon neveu, sans enfans ; .. que j’ai juré solennellement et en public, sur le crucifix et sur les saints Évangiles, ma renonciation ; .. qu’elle a été approuvée dans toutes les formes par les états d’Espagne et enregistrée de même dans le parlement de Paris, et qu’elle a été confirmée par un traité aussi solennel que celui d’Utrecht… D’un autre côté, il semble, si le cas arrivait (la mort de Louis XV), que je me dois à la patrie où je suis né… On sait assez combien les minorités ont été funestes en France, et, dans celle-ci, on pourrait craindre, avec beaucoup de fondement, une guerre civile. D’ailleurs, la religion, pour le soutien et la défense de laquelle je donnerais ma vie, s’il le fallait, y étant aussi agitée qu’elle l’est, peut-être puis je penser que je lui pourrais être utile avec la grâce de Dieu, en ce pays-là… Au milieu de ces raisons qui balancent le parti que je dois prendre, je me jette aux pieds de votre Béatitude comme le fils le plus soumis et le plus respectueux devant son cher père, et je le prie de vouloir bien me conseiller ce que je dois faire… »

                      Louis XV a survécu et a eu descendance le Pape n’a donc pas eu à répondre formellement à la demande de conseils de Philippe V.

                      Toujours extrait de la revue des deux mondes de 1888 :

                      “La nouvelle du rétablissement de Louis XV fit rentrer dans l’ombre toutes ces chimères qui n’en fussent point sorties, sans doute, si Philippe V, moins affaissé, moins irrésolu, moins timide, n’eût pas été l’esclave soumis et respectueux de l’ardente ambition d’Elisabeth. Fleury, tout en déclarant « qu’il serait toujours fidèle au sang de Louis XIV, » fit réclamer et obtint, en partie, la restitution des lettres compromettantes qu’il avait écrites. Le 4 septembre 1729, il annonça, lui-même, au roi d’Espagne la naissance du dauphin, qui dissipa pour toujours les téméraires illusions de Philippe V.”

                      “S’il est assurément fort douteux que Benoît XIII eût jamais consenti à relever le petit-fils de Louis XIV du serment solennel qu’il avait prêté, le 5 novembre 1719, devant les cortès de son royaume, il est absolument certain que la renonciation des Bourbons d’Espagne au trône de France, aussi bien que la loi constitutionnelle qui consacre, par ordre de primogéniture, le droit des infantes à la succession royale, ont conservé toute leur autorité, toute leur vigueur.”

    1. Higgins

      “Une plainte a été déposée par une ancienne collaboratrice contre l’ancien maire du Havre pour “prise illégale d’intérêts détournements de biens, favoritisme concussion et harcèlement moral”.”
      (https:/ /www-bfmtv-com.cdn.ampproject.org/c/s/www.bfmtv.com/amp/normandie/le-havre-edouard-philippe-vise-par-une-plainte-d-une-ancienne-collaboratrice_AN-202309150616.html)

          1. Vieux rat

            [Mode complotiste] ça m’évoque ces candidats populaires (selon la presse) et “idéaux” qui montaient en puissance et allaient concurrencer vivement ceux en place : DSK, Juppé, Fillon, etc.

            ça a curieusement fini à chaque fois en peau de banane judiciaire balancée sous le pied… 😉

  3. Mitch

    Très bon billet encore une fois.

    Le Boss est en forme en ce moment.

    Cette description me fait penser à ce qu’à sans doute du être les mois qui ont précédé l’effondrement de l’URSS.

    Dans la description du Boss on pourra aussi noter toutes les conséquences : implosion des taxes/impôts pour une minorité, démotivation générale (c’est bien difficile de trouver un gars qui ne s’en branle pas de ce qu’il fait,quoi qu’il fasse du reste), etc.

    Nb: hier soir en rentrant du boulot, je suis passé devant un lycée. Il y avait bien 200 parents devant qui manifestaient (et bien sur des prétoriens pour les encadrer). Tout va bien …

      1. Pheldge

        complotiste ! le ministre il a dit que non :
        “Électricité : une augmentation des tarifs de 10 à 20% début 2024 est «exclue», assure Bruno Le Maire”:
        lefigaro.fr/conso/electricite-les-prix-vont-ils-vraiment-augmenter-de-10-a-20-debut-2024-20230914

        1. MCA

          On connait la combine, ce sera le 1er février +10% et le 1er Mars +10%, le reste au mois d’août comme d’habitude.

          Les français n’ont qu’à faire jouer la concurrence… 😉

    1. ode

      “c’est bien difficile de trouver un gars qui ne s’en branle pas de ce qu’il fait,quoi qu’il fasse du reste”
      Vrai ds l’enseignement, hélas. J’en suis partie, mais j’ai discuté avec une prof de musique autrefois passionnée par le job… Mtnt me dit-elle, elle fait “ce qu’on lui dit de faire, pas plus, et sans joie”.
      En cause m’a-t-elle dit, la dernière réforme.
      J’ai pas regardé, mais j’ai compris qu’il s’agissait à nouveau de tas et de tas de directives comme j’en avais aussi de plus en plus quand j’enseignais, des heures à passer le soir pour remplir des cases de “compétences” (quand tu as 5 classes de 35 élèves ça prend un temps fou), toutes sortes d’infos pour t’expliquer comment faire ton cours ou ce que l’élève doit acquérir – pas des connaissances mais des compétences et des “savoir-être”.
      Bref toute la joie d’enseigner se tarit.
      On fait le job pour payer les études des gosses.
      Dans ce cas, les plus futés ou audacieux se barrent et vont chercher du boulot ailleurs!

      1. jusnaturaliste

        @ ode

        Cela devient comme cela partout… Il faut partout remplir des formulaires pour correspondre à des normes, et être bien contrôlé par le gentil Etat qui veut vous protéger de… de… des complotistes d’extrême-droite.

        Et grâce à l’informatique, on peut demander toujours plus de précisions et de rigueur dans les contrôles.

      2. nemrod

        Si !
        Le temps qu’ils se rendent compte qu’ils se crèvent pour la Princesse Russe.
        C’est de plus en plus court.
        Après ils ferment, se barrent ou s’en branlent.

  4. Aristarkke

    l’Éducation nationale a su faire le nécessaire pour que l’improbable se produise
    Façon AH dans la débâcle à partir de 44 où, par ses soins non contredits, étaient envoyées au front des divisions d’infanteries ou de blindés qui n’existaient plus (ou étaient fortement réduites en capacité suite aux pertes).
    En effet d’horribles complotistes n’hésitent pas à s’épancher chez X pour indiquer que leur progéniture est loin d’avoir son équipe de professeurs au complet…

    1. Croix du Sud

      Pour pallier les importantes pertes sur le front de l’Est l’armée Allemande a conçu le “groupe de combat” (KG pour Kampfgruppe).

      Un genre de groupement tactique interarmes, cela a permis de maintenir des unités cohérentes et combattives magré les pertes en agrégeant ceux (hommes) et ce (matériel) qui restaient en état de combattre..

      Suivant la valeur du commandement, du matériel et des troupes ainsi rassemblées le KG était plus ou moins efficace.

      Après la réussite de l’opération COBRA fin juillet / début août 1944 les groupes de combat ont aussi été activés sur le front Ouest (et pour les mêmes raisons qu’à l’Est).

      J’ignore si l’éducation nationale s’aura s’adapter (j’en doute) et créer des KG pour faire avec les professeurs qui restent.

      L’idée du groupe de combat n’était pas mauvaise mais cela n’a pas sauvé le Reich qui devait durer mille ans.

  5. Jacques Huse de Royaumont

    Le manque de professeurs est désormais criant et problématiques. Dans tous les établissements que je connais, il en manque. Que ce soit le publique ou le privé, voire le hors contrat, le constat est le même : malgré un recrutement massif de contractuels où l’on est peu regardant sur la qualité, le manque s’approche, en collège et lycée, d’un professeur par classe.
    Math, physique, SVT, anglais, allemand, français, latin, technologie, musique ou dessin, aucune matière n’est épargnée. Passe encore pour la musique en collège, mais anglais, math ou français en Lycée sont également touchées.
    Pourtant, le recrutement de vacataires ne recule devant rien, même le bon coin est sollicité. Ne leur restera bientôt que la rafle en pleine rue, avec le choix entre le front russe et le collège de banlieue.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Evidemment, on sait se préserver l’essentiel…
        Les encadrants sur le terrain manque (CPE, surveillants…). Par contre, qu’on se rassure, les rectorats ne manquent pas d’experts en sciences de l’éducation.

    1. Grosminet

      Faut vraiment être pas très très bien à l’intérieur de la tête pour vouloir faire le métier de prof de nos jours : entre le salaire de merde, les morpions qui ont souffert d’une dramatique pénurie de tartes dans la gueule, la mentalité ednat de la hiérarchie, et les parents d’élèves à qui on aurait pas dû donner le droit de faire des gosses…

      1. bob razovski

        Rassurez-vous,cher matou, les plus cintrés ne sont pas retenus.
        Si je vous disais que j’ai tenté le coup et ai été recalé… si si !
        Donc il y a bien une sélection 😉

    2. MarieA

      Bizarre, j’ai parlé très récemment à un professeur qui cherche des heures et apparemment aucune annonce sur le site par lequel sont censées passer ces annonces?
      Peut-être, n’y a-t-il plus d’argent pour payer ces professeurs manquants? lol

      1. Jacques Huse de Royaumont

        En plus, s’il veut être payé, évidemment…
        Mais je confirme : dans l’ancien collège de ma fille, il manque un professeur de français (ou 2 ?) un professeur d’Allemand, un professeur de technologie, un professeur de musique.
        Au lycée : un professeur de SVT, un professeur de math, un professeur d’anglais.
        Autre collège de la ville : un professeur de technologie, un professeur d’anglais, un professeur d’allemand, un professeur de math.
        Etablissement privé du centre de Paris : un professeur de français, un professeur d’anglais, un professeur de math.
        Etablissement privé en banlieue ouest : un professeur de français, un professeur d’histoire, un professeur de math.

        1. ode

          Je connais deux amis surdiplômés, agrégés et docteurs en lettres et grammaire. Tous deux, même parcours: après un déménagement, à 45 ans ils se retrouvent à enseigner dans des banlieues pourries à des gamins qui n’ont aucun, mais aucun respect ni pour l’enseignement qu’on leur donne ni pour l’autorité sous aucune forme. Mon ami se retrouve à devoir vérifier ds les agendas de gosses de 15 ans qu’ils ont bien copié le travail noté au tableau. Il est agrégé, drôle, très fin et cultivé. Mon amie, elle, va carrément démissionner.

          Moi je réenseignerais bien, mais si je reprenais je serais moins payée que lorsque j’étais titulaire du concours (quand on démissionne on “perd le bénéfice du concours”). Moralité, je cherche un job ailleurs… dommage.

            1. Vieux rat

              Il y a des tas d’enfants heureux d’apprendre dans de nombreux pays.

              L’enseignement peut être un excellent moyen de se barrer de France, découvrir de nouveaux horizons et ne pas couler avec le rafiot pourri ! 😉

        2. Husskarl

          C’est très mal payé et le système de localisation fonctionne à l’ancienneté et au copinage.

          Qui voudrait faire ça sauf les ahuris et les passionnés ?

          1. Theo31

            Exact. Si tu n’es pas syndiqué, pas la peine de faire une demande de mutation.

            Chez nous, un responsable de site DP a agressé son chef d’équipe pendant le taf. Ca va être l’occasion de voir ce que valent les syndiqués CFDT.

        3. Torpedo, los!

          Pareil dans l’ex lycée de mon fiston. Mais curieusement il y avait 6 profs de sport, tous plus branleurs et imbus de leur titre les uns que les autres.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Plus que le site : toute la chaine de gestion. Les départs en retraite ou les congés maternité ne sont pas anticipés, on découvre le problème le jour où l’absence de la personne est constatée, donc forcément les retards et les vides sont nombreux. C’est du grand n’importe quoi.

    3. sam player

      ” Passe encore pour la musique en collège,…”

      Koi ? Faut arrêter avec cette stigmatisation de tout ce qui n’est pas des sciences dures !
      La musique est aussi utile au développement que les maths, même plus.
      Des futurs Mozart avortés par l’EdNat !

      J’ai bon ? J’en n’ai pas trop fait ?

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Presque ! Sauf pour avortés qui ne doit jamais être employé avec une connotation négative au denmarchistan (populaire et démocratique)

          1. Pheldge

            Pierre, c’est vrai qu’aujourd’hui on peut faire de la “musique” avec un ordi en quelques coups de souris, mais pour apprendre un instrument, il y a quand même quelques notions de bases. Certes si on a suffisamment d’esprit critique – hello chum of mine 😉 – on peut aller chercher tout ça par soi même, mais au même titre que l’EdNat t’apprend à lire et compter, il n’est pas absurde qu’elle enseigne les rudiments de la musique : la gamme de 7 notes, l’octave tempéré de 12 demi tons, parce que ça ouvre l’esprit et donne des perspectives. 😉

            1. jusnaturaliste

              Mais non, pour la guitare, on a juste besoin de quelques tablatures, quelques conseils d’un ou deux hippies et c’est bon.

              Et grâce au à l’ednat, on peut en plus savoir ce que c’est que des notes sur une portée.

            2. Pheldge

              Pierre en effet les cours de pipeau sont désolants, mais ils permettent néanmoins de révéler des vocations, notamment chez les futurs politiciens … 😉

    1. Le Gnôme

      J’attends avec impatience la mise en place des ZFE, mais surtout les premières prunes. Le Français est moins flegmatque que le Britiche, il y aura des feux de joie. La camionnette de la seconde vidéo flambera fort bien.

      1. bob razovski

        Je parie le contraire : un français bien docile, bien courbé, qui maugréera en douce en disant : tu vas voir, je vais pas te réélire… et qui réélira pour faire barrage aux HLPSDNH.

        1. Aristarkke

          Hélas, votre version, Bob, est nettement plus crédible…
          Cela dit, à part les villes où les escrolos et les escrocs, y compris les porteuses d’utérus, sont en place et dans lesquelles le programme devrait continuer de progresser, il a été récemment constaté un très net recul sur l’urgence de les instaurer vraiment dans des villes moins convaincues ou dotées d’habitants moins dociles…
          Dunkerque en ZFE, ville portuaire balayée par des vents quasi permanents et pas toujours du niveau doux zéphir… a ainsi renvoyé à plus tard…

      2. MarieA

        C’est le contraire, tout le monde se couchera. De toute façon comme l’Etat peur se servir sans limite sur votre compte bancaire, et à moins de vouloir mourir de faim, vous ne pourrez rien y faire.

        L’Etat français préférera vous faire crever de faim, vous et votre famille, plutôt que de renoncer à 35 euros d’amende. C’est horrible mais c’est la vérité.

        1. Pierre 82

          Je demande à voir.
          Sur ce blog, tout le monde est à peu près persuadé que le couvercle est tellement bien vissé, et “les Français” tellement peureux, veules lâches et prêts à toute compromission du moment qu’on ne touche pas à ses droizaki, qu’il n’y aura jamais de réactions, et que les parasites vont pouvoir tranquillement continuer leur business de grignotage sur les libertés et le niveau de vie.
          Il y a cependant deux faits qui viennent nuancer ce point de vue :
          1. Il devient visible qu’il devient de plus en plus compliqué pour la caste pour préserver ses privilèges, et que ça coûte de plus en plus cher à la population. Contrairement à ce que certains pensent, je ne crois pas qu’il emmerdent les gens juste pour le plaisir de les emmerder, mais ils le font surtout pour les maintenir en état de trouille et d’insécurité permanente, en espérant que ça suffise à calmer les volontés de révolte pendant qu’on est en train de les manger vivants. Le niveau devient alarmant, l’atmosphère devient irrespirable, comme vient de l’écrire MarieA.
          2. Ce n’est pas parce que le couvercle de la marmite semble bien fixé que la pression à l’intérieur de la marmite ne continue pas à grimper. Et les éruptions explosives ne sont pas, par définition, prévisibles, d’autant qu’on ne connait ni la valeur de cette pression interne, ni la valeur de la pression d’éclatement de ladite marmite.
          Autrement dit, ce n’est pas parce que on ne voit rien qu’il ne se passe rien.
          Miser sur une résistance infinie de la marmite ne me semble pas une bonne approche.

          1. MarieA

            Je ne sais pas, Pierre. Peut-être que vous n’avez jamais eu d’ennuis avec l’Etat français, je vous le souhaite en tout cas, mais beaucoup de gens ne réalisent pas à quel point notre Etat est taré et le niveau de persécutions auquel il peut se livrer pour des choses très basiques. Ca va très, très, loin pour rien d’important en face. Moi, personnellement, ça me fait très peur et je ne crois pas que je serai capable d’aller jusqu’au bout pour “défendre mes idées”. Surtout quand derrière tout le monde s’en fout tranquillement, voire vous repoussera pour ça.

              1. Dom17

                Oui, il suffisait de dire non. Et d’avoir le courage d’affronter les conséquences, aussi bien en termes de relations sociales (le plus facile après tout) que de boulot (beaucoup plus difficile).
                Par exemple, des écoles hors contrat n’ont jamais imposé le masque. Car ce n’était qu’une directive. Quand la pression des parents était absente, c’était possible…

              2. Husskarl

                Durant le covid, le confort était encore là.

                Aujourd’hui 25% des français sautent un repas par jour. Ce nombre va augmenter, et c’est ce qui va mal se passer je pense.

                1. Theo31

                  En même temps, ils ont du pognon pour un IPhone, les clopes, le scooter et la trottinette électrique.

                  C. Sannat a publié un excellent papier à ce sujet.

                  Le confort ça rend souvent con et méchant.

            1. Pierre 82

              MarieA, c’est pourquoi je pense qu’il s’agira bien d’une explosion, et pas d’autre chose.
              L’état a cru intelligent de désamorcer toute possibilité de révolte, mais dès lors qu’un certain pourcentage de la population aura été poussée dans ses derniers retranchements, ça ne pourra que péter, même si je n’ai pas la moindre idée ni de la raison (ou plutôt du prétexte), ni de la forme qua ça prendra, et encore moins quand, mais de plus en plus de gens en ont ras-le-bol. La chute de la consommation n’est pas une légende, elle est bien là, et se fait de plus en plus rapide, et finira par atteindre ses limites de supportabilité.
              Dès que ça commencera à glisser, les gens s’en ficheront, de ce que l’état pourra leur faire. Il ne s’agira pas, à ce moment-là, de “défendre ses idées”…

  6. Passim

    “ces médias, vils, fiévreux d’obséquiosité et lâchement dépendant de leurs subventions”…
    Ce n’est pas exactement ainsi que je qualifierais les milliardaires qui les possèdent. Niel, Drahi et autres ont d’autres visées que de sucer des subventions ou de lécher des culs de ministres. Ils achètent des médias dans leur intérêt propre. Toujours Pareto : “Vous voyez des industriels, des financiers, riches à millions, qui réclament des « lois sociales », et vous pourriez croire qu’en eux c’est le pur amour du prochain qui agit, que c’est, enflammés par cet amour, qu’ils brûlent de partager leurs biens. Mais faites bien attention à ce qui arrivera après l’adoption des « lois sociales », et vous verrez que leur richesse ne diminue pas, qu’elle s’accroit ; en sorte qu’ils n’ont rien donné du tout aux autres ; au contraire, ils en ont retiré quelque chose.”

    1. Un journal, c’est un patron (milliardaire parfois), une rédaction et des journalistes (qui sont rarement milliardaires). La subvention, elle est bel et bien chassée par ces derniers, il n’y a pas le moindre doute.

      1. Aristarkke

        Pourquoi voulez vous qu’un milliardaire qui s’achète une danseuse avec des buts bien précis d’en profiter, non pas uniquement pour la beauté du geste et qui a la martingale pour que les menus frais de ladite danseuse soient couverts par le pognon des Autres, y renonce?
        A priori, s’il est devenu milliardaire et qu’il le reste, c’est qu’il sait compter!…
        Non ???

      2. Higgins

        Avant la WW2, tous les grands journaux appartenaient ou dépendaient d’une coterie. Certains responsables politiques comme Pierre Laval avaient même une station de radio. Les problèmes étaient quasiment identiques à ceux de nos jours mais les journalopes de l’époque avaient au moins la fierté d’assumer, rien à voir avec maintenant.

        1. durru

          “Les problèmes étaient quasiment identiques à ceux de nos jours”
          Absolument pas, tout simplement parce qu’il ne s’agissait pas d’une même et unique coterie.
          Un journaliste roumain a eu un mot de génie à ce sujet : “la séparation des corruptions dans l’état”.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      L’exemple caricatural est cette crapule de Drahi. Le rachat de SFR par Altice n’aurait jamais du avoir lieu, une entreprise relativement petite et lourdement endettée a acheté à crédit une entreprise plus grosse et en meilleure santé financière. Une telle aberration n’a pu se faire qu’avec le soutien plus ou moins actif du ministre de l’économie de l’époque, un certain Macron.
      Pour le remercier, il a mis ses media (BFM, en premier lieu) au service du candidat Macron, dans une logique de capitalisme de connivence poussé à l’extrême.
      Je ne suis pas fâché de voir ce brigand se débattre aujourd’hui dans les difficultés (sortir de SFR m’a couté un bras, les reductions de tarif de fidélité n’en sont pas et sont réclamées à la sortie, c’est légal, parait-il).

      1. Aristarkke

        Fidèle à Nokia, j’ai en revanche été très volage avec les opérateurs, après une belle période Bouygues où c’était incomparable avec FT ou SFR, pour aller ensuite chez différents opérateurs alternatifs quand Bouygues a arrêté d’être un concurrent.
        Plusieurs ont été rachetés par SFR et c’était systématique que ce qui fonctionnait convenablement devenait une horreur commerciale quasi-immédiatement que je quittais au plus vite.
        Actuellement, je suis depuis trois ans chez un qui fonctionne très convenablement (avec le réseau SFR en support technique) et qu’on attendrait pas à ce niveau de sérieux commercial.

    3. durru

      Les milliardaires qui reçoivent des milliards en aides et subventions, ce n’est pas un peu curieux ?
      Dans un autre registre, des milliardaires qui financent des ONG pro-migrants font largement participer les états à ces financements, d’un côté, et de l’autre ils récupèrent leur investissement par l’intermédiaire du trafic ainsi généré.

      Par contre, comme le dit le Patron, les fourmis (enfin, plutôt de la vermine) qui s’emploient aux basses oeuvres ne peuvent pas se permettre de marcher de travers, car soit ils se font virer par le patron, soit le principal fournisseur de financement (l’état) ferme le robinet.

      1. Dom17

        Dans le premier cas, il s’agit de “subventions à la presse” et tant qu’on ignore par qui sont possédés les médias, ça passe crème.
        Dans le second, c’est un vernis philanthropique qui cache de sombres intérêts.
        Dans les deux cas, ce qui est visé, c’est l’opinion publique

          1. Vieux rat

            L’Ancien régime était à la fin un système de rente pour une caste, totalement vérolé. ça n’a pas bien fini…

            Deux siècles plus tard, retour à la case départ. On appelle justement ça une révolution ! 😉

    4. Deres

      Les milliardaires achètent des medias pour leur propre sécurité. Sans cela, ils sont très vulnérables face a des attaques médiatiques d’autres milliardaires, des politiques ou d’autres groupes d’influence. Le but n’est pas de faire de l’argent mais de preserver leur argent. Meme Musk a été oblige de le faire en achetant Twitter a u prix démentiel.

  7. Pythagore

    Personnellement je me suis senti très en sécurité cette été.
    Alors que nous voulions accoster sur un banc de sable, nous avons été arraisonnés par un bateau de gendarmerie avec 5 gendarmes à bord en tenue quasi de combat et un jetski de gendarmerie également. Les petits oiseaux sont sauf.
    En sortie de bar, quelques gendarmes nous informaient gentillement qu’il y a des contrôles partout cette nuit et nous conseillèrent donc de retarder notre retour motorisé pour peu que le conducteur ait bu.
    Alors que nous voulions descendre notre coque de noix à l’eau nous fument contrôlé par trois assistants de sécurité charger de surveiller le bon ordre à la cale à bateaux.
    Moi je ne comprends pas de quoi vous parler, la sécurité règne.

    1. SansPhosphate

      Alors que nous faisions une traversée St Gilles croix de vie- île d yeu sur frêle esquif à voile, nous croisâmes les forces de l’ordre maritime. Nous leurs fîmes coucou, heureux que nous étions.
      Au port, à peine arrivés, nous fûmes minutieusement contrôlés, le bateau gentiment fouillé. Ils furent heureux de trouver un petit pochon de weed. La substance saisit, ils s’en allèrent, fiers. Merci de votre dévouement!

        1. SansPhosphate

          Oh!
          Lors d’une précédente traversée, la capitainerie est venue nous houspiller : des plaisanciers s’étaient plaint de notre pavillon jugé trop agressif. Mon ami marin de longues dates avait un humour taquin. Il aimait hisser le pavillon noir des pirates…

            1. SansPhosphate

              Effectivement je viens de vérifier : c’est interdit depuis 1929. Mais il ne peut y avoir d’amende, s agissant du « drapeau de courtoisie » (sous le drapeau national) pour lesquelles n’existent pas de réglementation.

  8. Gerldam

    Echange avec un ami ce matin
    – est-ce qu’ils sont incompétents à ce point de toujours faire le mauvais choix ou bien ont-ils pour mission de saboter le pays?
    – sans doute les deux

    Deux français expatriés en Hongrie et qui espère que ce pays va enfin retrouver sa liberté en quittant cette assemblée de malfaiteurs qui s’appelle l’UE.

    1. durru

      “assemblée de malfaiteurs” – pourquoi voulez vous qu’ils s’en séparent, alors ? C’était quand même le but, celui de constituer un cartel.

    2. Dom17

      Si l’on comprend que Macron a été choisi et promu comme un paquet de lessive pour détruire la France, tout est cohérent. Les belles paroles ne sont là que pour anesthésier la population afin de pouvoir continuer.
      En dehors de cette explication, rien ne tient.

        1. Husskarl

          A tout ceux qui pompent la richesse et qui ont un horizon de futur restreint au reste de leur vie.

          Aux fanatiques qui croient réellement à l’écolommunisme ou au matlhusianisme.

          A d’autres pays en guerre (officieuse) contre nous.

        2. Iskanderkul

          1) pour une raison psy: les occidentaux ne savent plus penser correctement, et déraisonnent. Du bas jusqu’en haut (de la fabrique de crétins jusqu’aux gestionnaires politiques qui débloquent).
          Comme le maintient de sociétés évoluées demande beaucoup d’efforts intellectuels et dans la bonne direction, quand ça déraille sous le chapeau, c’est l’auto-destruction qui apparaît, comme une sorte de symptôme social. Mais le symptôme a des effets réels.

          2) Ceux qui ont le pouvoir cherchent toujours à en avoir plus. Il y a eu une concentration de moyens financiers par une petite caste d’une ampleur exceptionnelle depuis la seconde guerre mondiale, et ceux-ci estiment qu’ils sont légitimes à convertir leurs avoirs financiers en pouvoir de gestion à l’échelle mondiale (non, raté) occidentale, d’autant plus qu’ils y songent depuis longtemps, et que le temps semble venu.

          3) le système financier s’écroule (en fait, il est déjà écroulé depuis un moment), et avant que tout parte réellement en fumée, la petite caste essaye de spolier les nations de leurs acquits et les peuples de leur épargne.
          Il y a probablement d’autres raisons cachées.

        3. Dom17

          A ceux qui sont animés, depuis plusieurs décennies par une idéologie qui veut la fin des nations et l’établissement d’un gouvernement mondial, technocratique et totalitaire.
          Un fédération européenne devait être le premier pas et l’expérimentation de la supranationalité, de la gouvernance par une élite non élue.
          Le projet lui-même est largement anglo-saxon.

      1. Deres

        Non, Macron a juste été choisi comme favori par des gens très puissants. On lui a demande ce qu’il voulait faire. Il a dit qu’il voulait être riche et être un financier. On lui a donc offert la Banque Rothschild. Il s’est bien amuse mais s’est vite lasse, surtout que les lois le bridait souvent. Il a donc demande a être puissant et faire de la politique. On lui a donc offert le ministère de l’Économie. Il s’est bien amuse mais s’est vite lasse, surtout d’avoir un Flamby comme patron limitant ses actions. Il a donc demande a être le grand patron, ce qui lui a bien entendu été accorde. Il s’est bien amuse mais commence a se lasser surtout de ces incorrigibles râleurs que sont ces français qui ne reconnaissent aps son genie a sa vraie valeur. Il voudrait donc bien être le patron du niveau au dessus, en Europe ou a l’ONU mais ses protecteurs n’ont pas ce pouvoir. Il a en fait plutôt tendance a se faire humilier régulièrement au niveau international. C’est plus difficile quand il faut gagner ses galons et qu’on vous ne les donnent pas tout cuit dans la bouche. Donc en attendant faute de mieux, il veut se faire réélire. Si jamais un poste se libere au dessus, il faut s’attendre a une depart rapide du President …

  9. Higgins

    La France, pays des droits de l’homme (autrefois peut-être) :
    Rubrique le Monde d’après : l’équipe municipale de Semur-en-Auxois publie des mesures de sécurité délirantes – en dehors de tout cadre légal – pour le déplacements du Roy Emmanuel 1er à Semur-en-Auxois

    «La circulation piétonne sera strictement interdite le vendredi 15 septembre 2023 de 08h00 à 17h00 dans le centre-ville»

    «Durant cette période, la circulation piétonne des riverains sera limitée aux déplacements essentiels, accompagnés des forces de l’ordre». Déplacements essentiels…tient, tient, ça nous rappelle quelque chose cette notion d’essentiel…

    «La circulation piétonne sera strictement interdite, y compris pour les riverains, ce vendredi 15 septembre 2023 de 12h30 à 13h45 à la Place Notre-Dame, Rue Févret, Rue Notre-Dame, Rue de la Fontaignotte, Place de l’Ancienne Comédie et Rue de l’Ancienne Comédie, et de 12h00 à 14h00 dans la Rue Jean-Jacques Collenot».

    «Un accès piéton sera autorisé à l’entrée de la Rue Buffon (Porte Sauvigny) et la circulation piétonne sera permise uniquement dans la Rue Buffon. Une fouille corporelle et des effets personnels sera effectuée par les forces de l’ordre et les services de l’Etat». Quels sont les personnels de l’Etat, en dehors des forces de l’ordre, habilités à procéder à des fouilles corporelles ?

    ♦️La fouille intégrale (corporelle) est possible uniquement dans les 4 cas suivants : flagrant délit, enquête préliminaire (de la PJ à la demande du procureur, avec l’accord express de la personne fouillée), commission rogatoire, recherche de fraude douanière. La fouille intégrale doit être indispensable pour l’enquête. Elle est possible uniquement si la palpation de sécurité ou les moyens de détections électroniques ne sont pas suffisants. La fouille est pratiquée par un OPJ habilité.

    ♦️ Rappelons que, d’après la loi française, lors d’une fouille corporelle, la personne contrôlée peut être amenée à se déshabiller.

    ➡️ Rester Libre ! Le canal libertarien

    1. Aristarkke

      Ce genre d’instruction doit être systématique au moindre déplacement de notre bien-aimé Flop Joene.
      Rappelons nous la célébration du 8 mai…
      POur le 14 juillet, il n’a pas encore osé mais ça devrait venir d’ici la fin de mandat…

    2. Gerldam

      Cette ville moyenne-âgeuse aux murailles impressionnantes met un genou à terre devant sa majesté Crapule 1er?
      On arrive bien bas dans ce qui fût autrefois la France, avec une histoire millénaire.

    3. Higgins

      Dans le même ordre, la députaillerie dans toute sa médiocrité :
      Flash Info : Des députés Renaissance ont déposé un amendement visant à interdire l’utilisation d’un VPN pour utiliser les réseaux sociaux, dans le projet de loi visant à sécuriser et réguler l’espace numérique.

      Via Anonyme Citoyen

      Rester Libre ! Le canal libertarien

  10. Rick Enbacker

    En ce moment, les sujets que nous bassinent les journalopes c’est Macron à la messe de Bergoglio et la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde de rugby d’estrème drouate.
    Pendant que ça discutaille de polémiques à la noix, on ne parle pas des sujets importants

  11. MarieA

    ” les Français sont devenus totalement dépendants de l’État et cruellement inféodés au reste du monde, depuis l’énergie jusqu’aux médicaments en passant par la nourriture. ”

    Cher H16, je pensais que les partisans de la liberté/libertariens étaient pour le commerce complètement libre, donc contre tout droit de douane, non? Pourriez-vous m’éclairer? Merci.

      1. MarieA

        Je comprends que H16 écrit que la France ne produit pas son énergie, ses médicaments, sa nourriture. Si elle ne le fait pas, c’est qu’elle ne peut pas ou préfère acheter à l’étranger car moins cher. Si on pense que les échanges commerciaux doivent être libres et les décisions économiques logiques, on ne peut pas reprocher à un pays d’acheter à l’étranger moins cher au lieu de produire au niveau national, non? A moins qu’il y ait des exceptions, bien entendu, ce que je demande à notre hôte.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          C’est très vrai, à condition d’avoir quelque chose à vendre en échange… et c’est là que le bât blesse. A part de bonnes paroles et de la fausse monnaie, nous n’avons plus grand chose à proposer.

              1. Pierre 82

                La Corée du Nord produit des missiles, apparemment, et va même en fournir à la Russie pour les aider.
                Poutine devrait quand même faire gaffe à ne pas trop s’allier avec n’importe qui, me semble-t-il ?

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  Qu’est ce qu’il risque ? La CdN est parrainée par la Chine, donc acceptable de ce fait par pas mal de monde. Nous, occidentaux, ne trouvons pas cela très respectable (et avec raison, cette fois), mais est-ce que ça compte ?

              2. MadeInCH

                Aristarkke 15 septembre 2023, 12 h 28 min,
                “Corée du Nord qui est quasi perpétuellement à deux doigts de la famine ?
                Pas à 2 doigts, mais à 4 ou 5. Et pas au dessus du taux de nutrition de famine, mais en dessous.

                  1. Vieux rat

                    Lorsque j’ai voyagé en URSS avec Intourist durant les années 1980, on nous servait des repas complets, avec viande midi et soir !

                    Cela montrait au touriste la qualité de vie dans le paradis soviétique…

                    Pour le récit, il suffit de lire l’excellent album “les Bidochons en voyage organisé”… (on sent que Binet a fait le voyage à l’Est) 😀

                    https:/ /www.amazon.fr/Bidochon-En-voyage-organis%C3%A9/dp/2858150699

        2. durru

          Ce qui est reproché, à ce que je comprends, c’est le tabassage par la taxe de la production intérieure qui *oblige* de facto à l’importation.
          Le problème étant que si on exporte plus rien (les déficits commerciaux à trois chiffres – en petits myiards – sont devenus monnaie courante), ça sera de plus en plus difficile d’importer quoi que ce soit, droits de douane ou pas.

          1. Deres

            Si il n’y avait que la taxe de production intérieur, cela irait … Mais au global, on est un des pays du monde avec le taux de prélèvement le plus élevé. Donc cela taxe la production indirectement de tous les cotes. Et sans compter les legislations qui s’accumulent rendant tout plus complexe, plus long et plus coûteux. Toute l’industrie chimique par exemple se fait la malle depuis des années a cause des réglementations écologiques drastiques et tatillonne. On a vu qu’ils avaient meme réussi presque a mettre a genou la production nucléaire qui était pourtant il y a trente ans un de nos fleurons nationaux. Ils vont bientôt faire pareil avec l’aéronautique a coup de taxe spéciale. Ils ont déjà fait en grande partie disparaître l’aeroanautique legere qui etait un de nos points forts aussi.

        3. Aristarkke

          Monseigneur de Cèze fait mention que la Grance, pays béni de Dieu pour son climat, sa géographie, son agriculture et viticulture en découlant, est de moins en moins auto-suffisant à ce titre sauf encore (mais pour combien de temps) pour les vins et bières…
          Il y a encore quelques années, la production exportée du secteur primaire rapportait un excédent net au pays par rapport à ses importations, ce qui n’est plus le cas depuis Peak de la Faribole si je ne m’abuse.
          L’administration met tellement de soins à abattre ce secteur que ça finit par se voir.

          1. MarieA

            Donc il faut sacrifier l’intérêt économique pour l’auto-suffisance? Mais n’est-ce pas contraire aux théories libertariennes? C’est ce que je demande, en gros.

            1. Mitch

              Déficits commercial en année glissante de Juillet à Juillet en grance: €195 milliards
              Cela ne tient que grace à la dette. Dit autrement, les grancais font payer leur brosse à dents et leur Doliprane à leurs enfants à naître. Cela ne peut conduire (c’est d’ailleurs ce qu’on observe) à un appauvrissement général.

              D’autre part, il faut s’adapter à son environnement et ne pas être naïf/dogmatique. Le maitre mot: la RECIPROCITE. C’est ce que l’OMC prône mais la Chine s’en branle ouvertement et les US pareil (subventionnant massivement ce qui est produit sur leur sol et matraquant de taxes ce qui vient de l’extérieur).

              Enfin, indépendamment des ‘concepts’ (dont je me fout) je pense qu’en pays qui a des ambitions doit pouvoir être indépendants dans ses besoins fondamentaux. Je ne compte pas sur mon voisin pour me nourrir et parfois on se brouille avec son voisin. Energie et alimentation (les 2 étant imbriqué) sont des besoins de base. Pouvoir se défendre (un peu) seul en est un autre.

              1. Dom17

                Commentaire parfait. Si on ne peut pas assurer sa survie, on ne peut être libre.
                Pour la première fois, l’Allemagne nous a dépassés dans le domaine agro-alimentaire. Joli résultat.

              2. Mitch

                Et enfin si on en est arrivé là, ce n’est pas que les grancais ne savent pas produire de la qualité au ‘bon’ prix mais juste que l’environement économique que ces tarés et incompétent de polytocards ont créé incite à aller produire le loin plus possible de cet environnement de cinglés en créant des dépendances non-maitrisées.

                Conséquences :
                – pertes de connaissance et de savoir (il y des trucs qu’il faudrait réapprendre),
                – des domaines autrefois d’excellence sont en déliquescence
                – aucune stratégie (si ce n’est de plomber le plus possible ceux qui créent de la richesse),
                – appauvrissement général

                1. Higgins

                  Hier soir, je suis tombé par hasard sur ce rarissime et magnifique film couleur consacré au paquebot Normandie en 1939 : https://youtu.be/SJDLl2RbS_c?si=b_jiJHDQ5im9_59N.
                  Il y a des plans intéressants sur les machines et, en les voyant, je m’imaginais la somme de compétence et de connaissance utilisée pour les fabriquer. Idem pour la partie décoration. Aujourd’hui, j’ai du mal à imaginer que ce pays soit en capacité de construire un tel bateau…

                  1. Pierre 82

                    Je pense qu’on pourrait revenir à un bon niveau, mais il faut d’abord se débarrasser des parasites criminels et toxiques qui sont aux manettes.
                    C’est comme quand on voit un électrocuté, la première chose à faire, c’est de couper le courant, avant même d’intervenir.
                    Plus on attend, plus ça demandera des efforts pour rétablir un bon niveau, et pour l’instant, la déliquescence s’accélère encore.

                  2. Deres

                    L’industrie des paquebot existe encore en France et est très dynamique. Elle a survécu a 2007 en parti grace au deficit de Sarkozy qui a finance une nouvelle grue ayant permis de vendre les plus gros paquebot du monde pendant 15 ans et l’achat de porte hélicoptères construits en attendant. C’était un deficit plus utile que de payer pour preserver des restaurants fermes pendant un an qui ont ensuite ferme de toute facon car les serveurs n’ont pas voulu revenir après avoir goute aux conges payes indefinis …

              3. Aristarkke

                On achète les munitions des armes de poing ET même lesdites armes de poing militaires à l’Allemagne… Ça, c’est de la prévoyance en laissant couler les fabricants nationaux…

                1. bob razovski

                  Tout en sachant qu’il y avait des caisses de FAMAS tout neufs en pagaille.
                  Mais plutôt que de réformer ceux qui étaient sur le terrain en les remplaçant régulièrement par des neufs, on a préféré les user jusqu’à la corde et ensuite, passer un nouveau marché (pis du HK sur étagère, c’est carrément ce qui se fait de plus cher).
                  Dans mon souvenir, les exemplaires flambant neufs ont été passés au pilon.

                  1. Higgins

                    Il y avait également un problème de munitions. Avec les nouvelles, les enraiements étaient fréquents. Normal, on a abandonné le fabrication de ce type de munitions pour acheter sur étagère au Portugal si la mémoire est bonne. Une histoire d’étuis pas adaptés.

                    1. breizh

                      le FAMAS nécessite une munition spéciale… dont les stocks ont fini par s’épuiser, tout comme la connaissance de cette particularité (lié au mécanisme de rechargement).
                      De fait, arme compacte et légère, mais sophistiquée…

                    2. Jacques Huse de Royaumont

                      Je ne souviens de cette fameuse tête de Mickey, qui, si je me souviens bien, permettait de régler le fusil en tireur gaucher ou droitier (pour éviter de se prendre la douille brûlante dans la g… lors de l’éjection).

                      PS pour l’ADP : bien lire Douille et éJection.

                2. Deres

                  Il aurait été beaucoup plus réaliste d’acheter aux belges surtout. Eux nous achètent du materiel militaires. Les allemands, a part nous faire perdre notre temps en nous faisant miroiter des coopérations puis nous trahir pour aller voir les américains ou les israéliens, ne nous achètent rien par principe.

                  1. Aristarkke

                    On arrive à voir rouler des voitures françaises immatriculées en Teutonne. Parfois. Peu souvent. Comme les poissons volants, en fait…

            2. LCH

              Voir le Poblème de Vernet-Caron ( de 2018 ou 2020 de mémoire ) pour un Appel d’Offre de l’état .

              Nous avons les capacités / l’expérience / le savoir faire, mais non , nous nous tirons une balle dans le pied 😉

              1. Aristarkke

                Il y avait eu un billet de Monseigneur sur ce sujet. Apparemment, le capital social de cette firme n’était pas suffisamment fort…
                Quand on veut noyer son chien,…

                1. LCH

                  Cher Ari , J’ai eu un Rdv avec SCHNEIDER et bien moi petite Entreprise n’aura plus accès aux prix Spéciaux car je ne fais pas 500K€ de CA avec eux alors que le bilan est positif depuis 13 Ans !!

                  Donc je me retrouve à ne plus pouvoir fournir les gros faiseurs en armoire .

                  Perte de CA (avec une marge de merde mais une marge quand même ) = Réduction de la voilure investissement = je suis pas con 😉 j’ai trouvé un importateur du matériel à tarif encore meilleur 😀

        4. bob razovski

          C’est bien ce que je pensais…
          Si elle ne le fait pas, c’est qu’elle a saboté son secteur primaire et secondaire en toute connaissance de cause.
          Ensuite seulement, il a fallu chercher des solutions à l’extérieur.
          Les droits de douanes n’ont pour effet que de renchérir le produit dont nous avons besoin, pour nourrir une caste de tarés qui a participé à l’effondrement de notre économie.

          1. bob razovski

            Donc on peut être “inféodé au reste du monde” tout en chargeant la mule en droit de douane. C’est d’ailleurs la situation actuelle.

          1. Aristarkke

            Accapareur avec la bénédiction de ce qui sert de classe politique (dégénérée).
            Pour la Tondelier, dans le prix des carburants où le HT est augmenté de 100% par l’effet de la taxation étatique dont la TVA sur des taxes, c’est assurément Total qui fait rien que de se gaver…

    1. sam player

      Petite Marie, avec “cruellement inféodé” h16 signifie c’est que la france est complètement dépendante du reste du monde, genre pieds et poings liés

        1. sam player

          Bah la france est dépendante du reste du monde pour “l’énergie jusqu’aux médicaments en passant par la nourriture” alors que traditionnellement c’était des secteurs où on était exportateurs nets

          1. MarieA

            Oui, mais si c’est plus le cas, et que c’est moins plus intéressant économiquement d’acheter à l’étranger, pourquoi devrions-nous produire beaucoup plus cher en France? Economiquement, ce n’est pas logique, non? Je pensais que les gens qui étaient pour le libre commerce approuvaient ça.

            1. “pourquoi devrions-nous produire beaucoup plus cher en France?”
              L’erreur de raisonnement est ici. On sait produire peu cher (on a déjà fait) en France. Pas tout, pas tout le temps, mais on a su et on sait pourquoi on est plus cher.
              Et on savait produire plus cher et de meilleur qualité (comme en Allemagne). Et non, il ne s’agit pas de produire des bananes en Bretagne pour faire la nique à la banane africaine, juste pour le fun.

                    1. Grosminet

                      @ Dr Slump 15 septembre 2023, 13 h 17 min
                      « Ah bon y’a des chasseurs en Bretagne ??!! »
                      Forcément, vu que c’est tous des pictons là-bas 😀

                    2. Iskanderkul

                      Ce prétexte du climat pour justifier toutes sortes de contraintes est une réussite. Pour canaliser les gueux vers les choix de société définis par le Club de Rome et son idéologie eugéniste, il n’y avait pas mieux que le choix du climat : changeant, imprévisible, et dans l’inconscient collectif, possiblement meurtrier (3 années humides successives et c’était la famine il n’y a pas si longtemps).
                      Et le CO2 ! peu connu du public, invisible mais omniprésent, et lié à absolument toutes les activités humaines.
                      Ils ont vraiment fait le bon choix.

              1. Deres

                Grace a l’écologie, on va meme interdire l’irrigation. Oui faire des reserves d’eau appellées “bassines” dans le jargon moderne, c’est la base de l’irrigation utilisée depuis le néolithique. Oui, on en est a ce point la de non-sens. Ils ne se contentent plus de vouloir détruire la revolution industrielle, ils s’attaquent maintenant a la revolution agricole du néolithique en voulant interdire l’irrigation, l’élevage, la selection des semences, …

    2. Heu qui parle de droit de douane ici ?

      On peut avoir l’énergie la moins chère d’Europe en France (on a du pétrole et du gaz – de schiste, on a du nuke). Partant de là, on peut avoir les médocs les moins chers et la bouffe la moins chère. Où est-il question de douane ?

      1. MarieA

        lol l’Etat français ne baissera pas ses dépenses, donc à part mettre des droits de douane/normes pour augmenter le prix des produits extérieurs, comment pourrait-il faire?

        Mais dans le cas où le pays A n’est pas compétitif et qu’un autre pays produit moins cher, le pays A doit-il s’acharner pour être autonome ou doit-il acheter à cet autre pays? Que disent les libertariens sur ce sujet? Il me semblait qu’un certain nombre répondait qu’il fallait favoriser le bon choix économique plutôt que l’indépendance/autonomie.

        1. Tu pars dans un raisonnement biaisé dès le départ. Il ne s’agit pas de considérer l’État actuel et d’imaginer qu’il va devenir vertueux. C’est ridicule.

          Il ne s’agit pas de choisir l’indépendance contre le bon choix économique ; il s’agit de remarquer que dans certains domaines, la France fut indépendante (parce que c’était possible et économiquement rentable) et que ça ne l’est plus pour des raisons exclusivement politiques, pas économiques.

          Et ce n’est pas libertarien, ou libéral, ou je ne sais quoi. C’est du bon sens.

          On observe actuellement qu’on empêche activement les gens de devenir compétitifs, rentables ou productifs. Ce n’est pas trop compliqué à comprendre.

          1. Dom17

            Et ces raisons politiques sont liées à l’idéologie mondialiste qui consiste à détruire la souveraineté – donc la liberté, donc l’indépendance – des nations afin de la soumettre à un gouvernement mondial. Avec la santé (à travers le nouveau RSI de l’OMS) et l’énergie (à travers le GIEC, ses oeuvres et ses pompes) comme fers de lance.
            Notons que déjà, la plupart des lois qui sont “votées” par le parlement sont des transpositions de textes de l’UE ou d’autres institutions internationales.
            Car derrière l’accès à des biens et services nationaux ou pas, il y a la soumission de la population à des lois imposées de l’extérieur.
            Dans ce contexte, la démocratie est une imposture.

          2. Husskarl

            La question à mon sens est la suivante, en partant d’un idéal, du style, “la France devient un pays à l’état ultra léger”:

            Si produire un médoc en France coûte 5€ tout inclu, et coûte 2€ tout inclu en Inde, faut il quand même en produire ?

            1. MarieA

              Oui, voilà. J’avais cru comprendre qu’un libertarien ou un libre-échangiste choisirait l’Inde mais bon… Finalement, c’est une question de choix politique.

              1. Pierre 82

                Nous ne sommes pas tous ici des libertariens de stricte observance…

                Plus sérieusement, si c’est plus cher à produire en France, il faut essayer de comprendre pourquoi. Et tout faire pour réduire le prix. Tant que l’état français s’acharne sur les gens qui bossent, ce sera compliqué.

              2. Aristarkke

                Désolée Marie mais le choix est très rarement entre une solution merveilleuse à tous points de vue et une horreur. C’est plutôt qu’on a à choisir entre des variétés dans le peu pire et le peu meilleur…
                Quand on est prudent, il faut se préserver quelques sorties de secours qui ne seront probablement pas suffisantes mais qui ne nous laisseront pas non plus à sec.
                C’est effectivement aussi un choix politique à opérer du mieux que l’on peut.

            2. Aristarkke

              Il est important également de déterminer si ce médoc est hautement nécessaire pour le traitement d’une maladie courante mais grave invalidante ou si c’est bien plus léger.
              Dans ce cas, perso, je maintiendrais une ligne de production en Grance pour conserver une autonomie minimale…
              Ca a été vu avec les masques (indépendamment de leur utilité/efficacité réelle. Exemple immédiat) où toutes les usines avaient été fermées dans notre pays ou quasiment toutes et il a fallu compter sur le systeme D pour ne pas dépendre totalement de l’étranger qui n’avait aucune raison de nous favoriser particulièrement.
              Le marché normal peut ne pas pouvoir répondre aux besoins en augmentation vertigineuse brutale.

            3. Dr Slump

              La question serait plutôt “les entreprises ou entrepreneurs auraient-ils intérêt à produire les médocs en question ?”, la réponse ne dépendant pas que du seul facteur “prix”.
              Ce qui reste à l’évaluation des entreprises en fonction de leur compréhension des multiples facteurs à prendre en compte, dont les besoins clients : ceux-ci peuvent avoir besoin de diversifier leurs fournisseurs, et peuvent être ok de payer plus cher pour sécuriser une partie de leurs appro.

              “Le marché”, c’est un terme simple qui recouvre en réalité des mécanismes complexes, qui ne peuvent pas être contrôlés d’en haut, par aucun état, aucun plan, aucune politique économique… mais qui peuvent clairement être perturbés, entravés, voire littéralement sabotés par l’interventionnisme étatique. Dont acte, l’exemple récent le plus parlant étant l’échec de l’état à fournir les masques à gaz sanitaires, que la grande distribution a rapidement compensée.

              1. Pierre 82

                On a aussi intérêt d’avoir une industrie pharmaceutique capable de produire du médoc standard, et pas uniquement de la recherche et du médoc “haut de gamme” à forte marge.
                Les deux sont nécessaires, mais avant même de penser produire localement ce dont on a besoin, il faut d’abord desserrer l’étau autour de l’industrie en général. Pour l’instant, on n’est juste plus compétitif, et pire, on est à la rue.
                Je travaille dans un secteur où on a besoin d’énormément de pièces produites un peu partout, et la chaine logistique dépense un pognon de dingue, uniquement pour éviter de se retrouver avec une seule source d’appro pour un produit donné.
                Le plus important, quand on ne produit pas en France est de ne jamais dépendre d’un seul pays ou d’un seul producteur pour ses approvisionnements quand on n’en produit pas. C’est plus un problème de logistique pour un distributeur de médicaments, d’assurer des sources d’approvisionnement suffisamment robustes.
                Et comme en France c’est l’état qui décide de tout, y compris du pris de ce qu’on achète, ça ne peut que mal fonctionner, puisque ça ne laisse aucune marge de négociation pour un distributeur.

                1. Aristarkke

                  Mon propos n’est pas forcément contre la production basique mais que compte tenu des coûts grançais, c’est plus dur à envisager. L’idée de conserver un fonds d’activité dans nombre de domaines est aussi de perpétuer une filière d’enseignement qui soit en mesure d’assurer des stages et des formations pratiques parce qu’en matière de production, le prix final n’est pas la seule composante.
                  Il faut aussi tenir compte de la régularité, de la qualité au fil du temps, de la capacité à sortir “brutalement” des modifications, des petites séries, des ajustements, etc…
                  Oreby, le DG de Kusmi Thé expliquait, il y a quelques années, qu’il avait rapatrié la fabrication des boîtes métalliques de ses thés en Grance, bien que question prix la Chine restait totalement imbattable, même en incluant le transport…
                  à condition impérative et incontournable de les commander par conteneurs standards pleins ras-bord…

                  En prévoyant un délai convenable de deux mois minimum ras des pâquerettes entre commande et livraison sur le carreau de l’usine… pouvant être augmenté par une grève des dockers…
                  En évitant tout ce qui pouvait ressembler à des petites séries plus ou moins “test” qui pouvaient connaître un succès dépassant les prévisions et pour lesquelles le ré-assort d’urgence était impossible sauf acheminement par avion qui explosait alors le coût de production…
                  En se prémunissant de différends sur la qualité, le volume des livraisons, les malfaçons etc… avec les Chinois qui ne comprenaient subitement plus l’anglais…
                  Et il avait constaté que ce type de productions existait toujours en Grance, ce qui lui facilitait la tâche sur tout un tas de plans, y compris le prix de sortie usine qui était aussi fonction des volumes commandés. Selon lui, compte tenu des problèmes multiples causés par des commandes à six mois pour assurer la suite et d’autres à trois mois, pas forcément beaucoup plus chères, il avait choisi au nom des coûts accessoires des stades intermédiaires et des suppressions de certains problèmes…

            4. Deres

              L’Etat francais est surtout devenu ultra-lourd car il est devenu ultra-con. L’Etat Francais des annes 60 etait assez dirigiste mais avait une vision plus saine et plus long terme. Sa politique ne se resumait pas a ecouter les groupes d’influences mediatiques du moment venant qui plus est souvent de l’etranger.

              Noter bien que les tendances actuelles viennent très fortement de l’étranger, que ce soit l’écologie très allemande, les problèmes de genre, de BLM, de Me-too très americains, etc. Je trouve par exemple très intéressant qu’il y ait de nombreux établissement scolaire français ou rues appelée “Rosa Park” ou “Marin Luther King Jr” en attendant les lycées “President Obama”.

              1. Aristarkke

                Vivement qu’il meure que l’on puisse enfin donner libre cours à ce nom de baptême qui restera si original et libre d’influence, même après trente baptêmes. Sans compter les impasses à honorer…

        2. Husskarl

          @MarieA

          Dans cette optique, je dirais qu’il faut être autonome au maximum et diversifier ses appros, comme la Chine le fait soigneusement en évitant de dépendre d’un pays ou d’un bloc de pays.
          Mais pas sur que ca soit purement libertarien, c’est plutôt souverainiste.

          1. Aristarkke

            Même pas souverainiste ou dans un second temps.
            Simplement prudent puisque l’on sait depuis La Fontaine au moins, qu’il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier…

          2. sam player

            “ Dans cette optique, je dirais qu’il faut être autonome au maximum…”

            Je vais essayer de ne pas dire des gros mots 😀

            C’est le raisonnement typique de celui qui vient seulement de penser au sujet.
            Quant à être autonome* vous repasserez demain : à commencer par le pétrole

            * : autonome au maximum ça ne veut strictement rien dire mais ça fait beau dans un discours

            On ne sera jamais en guerre contre toute la planète** donc il n’y a aucun risque à avoir des sources d’approvisionnement du dehors, le principal étant de les diversifier

            ** : même Poutine n’est pas isolé

            Vouloir être autonome c’est complètement débile : c’est se tirer une balle dans le slip, dépenser son temps et son argent inutilement

            1. Dom17

              Il faut aussi tenir compte de la géopolitique, avoir une diplomatie efficace… Il n’y a pas à dire, Macron c’est l’échec total sur tous ces plans.
              A force qye les présidents soient entourés de “conseillers” atlantistes, il ne faut pas s’étonner de ces résultats désastreux. Quand on ne défend pas ses intérêts, personne d’autre ne le fait.

            2. durru

              Ah bah c’est clair : si on veut pas explorer au large de la Guyane et qu’on a interdit par la loi l’exploitation du pétrole et du gaz de schiste, c’est sûr et certain qu’on peut pas être autonomes.
              De quoi on parlait, déjà ? De décisions politiques ? 😀 😆 😀

          3. Deres

            Non, la Chine voudrait être auto-suffisante en tout et ne faire que de l’exportation. Malgré les apparences, elle a toujours la meme mentalité impériale que l’Empire du Milieu qui n’importait que de l’argent métallique en echange de ses exportations. Tout l’argent des Amériques est parti en Chine alors que l’or partait en Espagne.

      2. Pierre 82

        Quand on pense qu’on avait une vraie avance, et une vraie compétence en matière nucléaire, et que nos politiciens l’ont sciemment saboté, pour des raisons qu’il faudra bien éclaircir un jour.

        Et industriellement, la France, historiquement, n’était pas un nain, et avait de vraies compétences, qu’ils ont fini par faire fuir.
        Les faire revenir ne sera pas simple.

        1. Mitch

          Les faire revenir ne sera pas simple.

          A mon avis c’est mort. Pourquoi reviendrait-il?
          Avoir une vision et une stratégies pour mettre cette vision en place, former des gars, les retenir, … etc. Tout ceci requiert non seulement de virer les parasites, mais cela prend énormément de temps de réamorcer la pompe. Si le Concorde devait être reproduit maintenant il est très clair que cela prendrait largement plus de temps (et de pognon) que dans les années 70 (et je ne sais même pas si on saurait encore).
          Désolé mais pour moi c’est mort. Le gap est à présent trop grand.

          1. Pierre 82

            @Mitch
            Si on part comme ça, on se flingue tout de suite.
            La France, comme beaucoup de pays dans l’histoire, est passée par des points bas de la même intensité que la nôtre actuellement. Les états ont peut-être disparus dans leur forme qui était la leur, mais leurs peuples sont restés et se sont développés.
            Non, tout n’est pas foutu.

            1. MadeInCH

              “mais leurs peuples sont restés”
              En France, et enEurope, les peuples meurent et sot en train d’êtres remplacés.
              Donc, oui, ça risque bien d’être tout foutu.

        2. Grosminet

          « pour des raisons qu’il faudra bien éclaircir un jour »
          Certaines mauvaises langues, sûrement mal informées ou induites en erreur, sous-entendraient que la probabilité que nozamilézalman aient poussé à la roue devrait être prise en compte. Des complotistes, ça ne fait aucun doute.

          1. durru

            Oui, bon, tout comme d’autres complotiss’ pourraient dire que c’est l’URSS qui a financé les mouvements anti-nucléaire en Allemagne 😀

  12. Mildred

    Et rien sur ce pauvre Dupond-Moretti qui s’est cru Garde des Sceaux et a osé dire : “Le Syndicat de la Magistrature, ce n’est pas la Justice” ?

      1. Aristarkke

        Il y a une fête de l’Humanité, ce week-end, à quinze kilomètres de chez moi.
        Vu le gigantesque fléchage qui est apparu au long des voies automobiles, les organisateurs ne paraissent pas très convaincus que tout le monde y viendra à pied ou en transpire-en-commun…

        1. Vieux rat

          Bizarre ça ! Pourtant le RER B est un modèle de fiabilité, de régularité, de propreté et de sécurité !

          Ce sera d’ailleurs une des vitrines de Paris pour les JO… 😀

          1. Aristarkke

            C’est le C qui assure jusqu’à Brétigny-sur-Orge et qui termine à deux ou trois kilomètres à pince pour relier la base aérienne (à côté du centre IdF sud d’Amazon mais chut)

              1. Vieux rat

                Je ne connais que l’authentique fête de l’Huma, dans le parc de la Courneuve !

                Le succès du communisme en France est tel qu’ils ouvrent des succursales ?! 😮

                1. Aristarkke

                  Les organisateurs ont été obligés de déménager car le site historique est occupé par le futur village des médias des JO.
                  C’est la deuxième année de ce déplacement.

              2. Pheldge

                Merci Major de m’avoir donné l’occasion de vérifier :
                Quand utiliser feue ?
                Qui est décédé depuis peu ; défunt : La feue reine. (Invariable quand il précède l’article, le possessif ou un nom propre : Feu ma tante.)

                C’est le Papet qui m’avait repris – on devine avec quel plaisir –

                1. Aristarkke

                  Celui du Bon Samaritain qui vient en aide à un contemporain en peine, fâché avec la syntaxe pour amener cette âme perdue à la lumière de Ste Laure Tograff…

                1. Higgins

                  J’ignorai mais elle n’est plus base aérienne depuis quelques années. Le site abritait le Centre d’essai en vol (partie nord) et une partie air (BA217) au sud. Le CEV est partie pour Istres (il doit rester deux ou trois organismes dépendant du service de santé des armées) et la partie air doit être maintenant définitivement fermée.

  13. MarieA

    Je pense que notre avenir à court et moyen terme ne sera pas fameux. Regardez notre pays : des immigrés, des femmes et des vieux. Et encore, je n’ai pas encore soustrait les gens de gauche. Nous sommes un pays de malades mentaux, un pays illogique et malhonnête.
    J’imagine que seul l’extérieur nous forcera à changer, mais ça ne viendra pas de nous.

      1. Mitch

        Plus c’est long plus c’est …

        Philou aide moi, je ne me souviens plus de la suite (Alzheimer sans doute)

        Ceci-dit MarieA a raison c’est un EPHAD à ouvert autour de moi. Dans ma rue, il y a 15 maisons et que 3 qui sont occupées par des actifs. Les autres glandent et voyagent depuis des années et accessoirement courrent voter le mignon et son équipe de tarés.

        1. Pierre 82

          En s’installant sur la Côte d’Azur, il faut quand même se douter qu’il y a plus de chances d’être entouré de retraités aisés (sûrs d’eux et dominateurs, ce qui n’arrange rien)…
          Les gens qui bossent se trouvent un peu plus à l’intérieur des terres, mélangés d’ailleurs avec les fonctionnaires, les assistés et les chances pour le pays.

    1. Dom17

      Un pays auquel on peut faire croire qu’il est anormal d’avoir chaud en été et calamiteux d’avoir des hivers modérés est en effet très malade.

      1. Deres

        Cetroporible, il ya du soleil ! Cetroporible, il y a des nuages ! Cetroporible, il fait froid ! Cetroporible, il fait chaud ! Cetroporible, il pleut ! Cetroporible, il ne pleut pas !

        C’est un peu le sujet reccurent du 20h ….

  14. Pheldge

    encore une victoire de notre bon gouvernement contre l’inflation, l’insécurité, le chômage big tech : le ministre avait menacé Apple, et Apple a plié, voilà bande de complotistes qui osez douter :
    lefigaro.fr/secteur/high-tech/ondes-apple-va-mettre-a-jour-l-iphone-12-pour-se-conformer-aux-regles-europeennes-annonce-le-ministre-20230915

    1. Mitch

      Sur un autre sujet la BCE, toujours en retard de 2 guerres, (là aussi il y un ramassis de mauvais absolument colossal) a encore remonté ses taux de 0.25% hier.

      Du tout bon pour la dette grançaise (dont une bonne partie est basée sur des taux variables – bravo -respect total) et une bonne nouvelle aussi pour l’accès au crédit dont l’immobilier (qui était de toute façon dans une forme remarquable et qui pourra surmonter sans aucun problème ce léger contretemps de plus).

      1. Aristarkke

        Sur mes trajets réguliers, j’ai déjà comptabilisé deux agences immobilières défuntes récemment, apparemment durant l’été…
        L’argent des mutations immobilières ne va pas tarder à manquer aux suceurs patentés qui vont s’en trouver mal. Quelle sera leur réaction ???

    2. Aristarkke

      Paraîtrait que c’est juste une question de réglages des paramètres internes de l’engin à modifier un peu. Donc pas une catastrophe pour Apple, juste une éraflure.

  15. Bruno

    “Mentir, baiser, mourir. Il venait d’être défendu d’entreprendre autre chose. On mentait avec rage au-delà de l’imaginaire, bien au-delà du ridicule et de l’absurde, dans les journaux, sur les affiches, à pied, à cheval, en voiture. Tout le monde s’y était mis. C’est à qui mentirait plus énormément que l’autre. Bientôt, il n’y eût plus de vérité dans la ville.”

    LF Céline, Voyage au bout de la nuit.

        1. nemrod

          Peut être mais écrire un chef d’oeuvre absolu comme ” voyage au bout de la nuit ” suffit largement à le classer comme un écrivain exceptionnel.

          1. Pierre 82

            J’ai adoré “D’un château l’autre”, “Nord”, et bien sûr “Mort à crédit”.

            C’est le plus grand romancier du XXème siècle, il n’y a pas de doutes.
            Parfois, il faut presque le lire à haute voix, comme le début de “Mort à crédit”, tant c’est un style particulier.

            1. Higgins

              J’ai réussi à me procurer “Bagatelle pour un massacre”. Il fait que je le lise. J’ai également “Les décombres” de Rebatet. Dans les deux cas, éditions de 1942.

              1. Aristarkke

                Pour Rebatet, il me semble que c’est interdit de réédition purement et simplement, vu l’indignité nationale dont il est frappé. Du moins, officiellement.

              2. Pierre 82

                J’aimerais lire “Bagatelle pour un massacre” également. Juste pour me faire une idée.
                De ce que j’en sais, au niveau idéologique, on serait plutôt du côté de Bernanos dans “La Grande Peur des bien-pensants”, œuvre certes qu’on peut taxer d’antisémite, mais quand on la lit, on se rend compte que Bernanos s’en prend surtout au “capitalisme anglo-saxon, la City et Wall Street”, où on retrouve cette figure archétypale du “juif”, comprendre l’apatride. Il le dit à de nombreuses reprises, il n’a rien de particulier contre les Juifs établis en France. Au niveau de l’idéologie, c’est du Maurras, sans plus, ni moins.
                Mais ce thème-là sous la plume de Céline, j’imagine que ça doit dépoter sévère, genre Bernanos sous ecstasy. Déjà qu’ils vocifère contre une certaine bourgeoisie veule et craintive, ou cet establishment français d’entre-deux-guerres qu’il voudrait voir crever la gueule ouverte, j’imagine que si on le prend au pied de la lettre sans aucune analyse, ça doit faire très mal, surtout qu’il n’hésite jamais à souhaiter la mort dans d’atroces souffrances ceux qu’il n’aime pas. Et c’est clair, il hait les financiers apatrides. C’est sa marque de fabrique, et ça lui a coûté cher. Il n’a échappé que de très peu au peloton d’exécution (il a quand même été un fuyard pendant quelques années, le temps que ça se calme)
                Le mieux avec Céline, c’est que par rapport à aujourd’hui, il suffirait d’actualiser un peu le décor, et tout ce qu’il écrit pourrait s’écrire aujourd’hui dans les mêmes termes.
                Le signe des grands écrivains.
                Et pour Rebatet, il a été l’invité de Jacques Chancel en 1969. Impensable maintenant. Pour paraphraser sam, je dirais : “oui, cétémieuhavan”
                https:/ /www.youtube.com/watch?v=72Fyj2uA338

                1. Higgins

                  L’antisémitisme était bien présent dans la société française d’avant-guerre et touchait toute la population. Voici ce qu’écrit Maurice Garçon, le grand avocat pénaliste peu suspect de sympathie envers Vichy, dans son journal, publié aux Belles lettres, avant la guerre. Là, il évoque André Maurois en 1934 : « Maurois est un juif à la figure plus juive que toute la youtretrie réunie !!! » puis, plus tard en 1937,
                  il dépeint ainsi Léon Daudet : « … de plus en plus gras et sémite, les traits boursouflés, les yeux disparaissant derrière ou sous des paupières trop gonflées…”. Très peu nombreux étaient, je pense, à imaginer les atrocités à venir. C’était des paroles mais les mots ont, quoiqu’on en pense, un sens et du poids.

                  1. Dom17

                    Il fut un temps où l’on se moquait aussi des Belges qui n’en faisaient pas tout un plat.
                    L’antisémitisme est une protection particulière de nature politique et financière qu’utilisent certains juifs au nom de la protection de tous les juifs qu’ils revendiquent de représenter. Ce qui est inexact. Le judaïsme est très divisé.

                  2. breizh

                    on ne peut pas comprendre l’affaire Dreyfus sans prendre en compte ce climat antisémite.
                    voir le quotidien La Croix, violemment antisémite à l’époque.
                    Très peu effectivement ont imaginé la shoah/solution finale, mais un tel climat a aidé pour son efficacité (dénonciation, non assistance…).

                2. Mitch

                  Le Major avait déjà posté ce link sur ‘Rebatet, il a été l’invité de Jacques Chancel en 1969’. Je l’ai reécouté pour l’immense partie. Je suis positivement étonné par la profondeur des questions et des débats et aussi par le simple fait qu’un avis radicalement different de la pensée majoritaire de l’époque puisse être invité pendant 1 heure (c’est un collabo condamné à mort qui est invité pendant une heure). Jamais on ne pourrait voir ça dans la grance de 2023. C’est super triste en fait de faire des comparaissons

          2. Flag

            Sans doute mais l’amateur peut se lamenter en pensant à ce qu’y aurait pu être.
            Cela dit comme le note Pierre il a écrit d’autres choses valables ; Fééries pour une autre fois c’est assez spectaculaire. Mais on dirait qu’après le Voyage il manque d’un éditeur capable de le canaliser. Difficile aussi de ne pas décevoir quand on part d’aussi haut.

            1. Pierre 82

              Sans doute qu’il a manqué d’un éditeur qui ait sa confiance.
              Le problème, c’est que le bestiau était indomptable et parfaitement sauvage. Fidèle en amitié (mais il avait très peu d’amis, tous cités plus ou moins dans son œuvre), comme en amour (Lucette Destouches, décédée il y a peu, en 2019, à l’âge très honorable de 107 ans), le gars était torturé, en voulait à la terre entière, mais avait surtout horreur des cons. Se lier d’amitié avec lui ne devait pas être simple…

  16. Dom17

    Des émissions sur ARTE avaient raconté l’histoire du trafic de drogue, avec le rôle de l’Angleterre, des Etats-Unis et de la France (Indochine) dans la promotion des drogues et les financements juteux qui en avaient découlé.
    Il se trouve qu’Arte censure ses propres émissions à moins que ce soit YT… Etrange, n’est-ce pas?
    Par ailleurs, les financements de la CIA hors approbation du Congrès, par la drogue, sont maintenant assez connus.
    Tout cela rend M. Darmanin assez ridicule avec ses moulinets

  17. MCA

    “l’État n’est plus du tout capable d’assurer ses fonctions, et il devient maintenant dangereux d’y croire.”

    Je crains sincèrement que “d’y croire” soit de trop.

    1. Pierre 82

      J’ai compris avec le covid, que l’état était devenu criminel.
      Avant ça, je le pensais juste comme un parasite qui pouvait être toxique.

      Et maintenant, je pense qu’on ne doit pas discuter avec un terroriste. Il est indigne de s’abaisser à entamer des pourparlers avec eux.

      Comme quoi, mes opinions évoluent…

      1. Mitch

        Pareil.

        Rien à ajouter si ce n’est que je suis 100% d’accord avec ça. Aller voter c’est finalement une forme de ‘discussion’ et c’est totalement inutile en plus d’être dégradant car on se prête à un jeu malsain.

  18. Francis Lacan

    Vu la démographie de ce blog je suppose que nombreux suivent l’épopée de Javier Milei. Pour entrevoir le futur de la France, rien de mieux que de regarder l’Argentine qui a des décennies d’avance sur la trajectoire de suicide socio-économique que nos gouvernements successifs on patiemment construit, en bâtissant ‘en même temps’ le monstre totalitaire qu’est l’état mafieux global-progressiste. J’adore l’image du “citoyen romain du IVe siècle” qui découvre l’actuelle déliquescence (du H16 bien à point dont on se délecte). La réussite marxiste a été de transformer les populations en poulets de batterie qu’il est de plus facile d’asphyxier par la taxe et l’inflation (l’épisode Covid en a été l’ultime démonstration). Mais curieusement, lorsque l’oxygène disparait presque totalement et que le poulet prend conscience de sa mort imminente, il arrive qu’un neurone résiduel lui permettre un sursaut de lucidité. C’est ce qui semble se passer au pays des Gauchos.

    1. Higgins

      C’est évoqué dans la dernière mission de l’IDL. Vu le bordel régnant en Argentine, il n’y a aucun risque à tenter l’aventure. L’actuel pouvoir est tellement mauvais qu’ils ont bloqué le prix de la viande !!! Conséquence directe, les producteurs privilégient les exportations et fournissent de la viande de moins bonne qualité aux argentins. On dirait le gouvernement français…

      1. Francis Lacan

        Merci ! Je vois que mes vues ne sont jamais très loin de celles du brave Charles. J’en profite pour corriger mon texte: “de plus en plus facile”.

  19. Theo31

    Les théâtres français ont reçu ordre cette semaine de ne plus programmer des auteurs venant des pays où la France s’est fait botter le cul.

    Dard ma couille confond brouette et biroute. Ses résultats montrent qu’il est plus doué avec des vagins qu’avec des délinquants.

      1. nemrod

        Sérieux ?
        J’ai l’ Archipel du Goulag en livre de chevet, faut-il que je me signale en préfecture.
        Tant de bêtise et de méchanceté me sidère, même si plus rien ne m’étonne.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Pourquoi pas Pouchkine ou Tolstoï, pendant que tu y es ! C’est une honte.

          On va juste te laisser Tchekhov, pour tes clients, en cas de pénurie de dragées fuca.

              1. Croix du Sud

                Gogol est en effet bien plus connu que Kourkov et il écrivait aussi en langue russe.

                En langue ukrainienne je pense que le plus connu est Taras Hryhorovytch Chevtchenko (son oeuvre est d’ailleur au coeur de l’intrigue d’un roman de Kourkov : “Le Caméléon”).

        2. Aristarkke

          Nemrod, toute dictature finit toujours par vouloir contrôler les lectures des assujettis pour qu’ils ne soient pas “enduits en erreur”…
          Plus ou moins vite mais c’est un axe permanent d’action chez elle.

        3. Charles Violette

          Pas de problème, l’équipe de pompiers est prévenue. Comme vous vous êtes dénoncés vous mêmes on ne mettra pas le robot limier à vos trousses. Votre maison sera juste brûlée avec les livres qu’elle contient.

        4. Dom17

          Toute vérité n’est pas bonne à dire
          « Vous, en Europe, vous êtes dans une éclipse de l’intelligence. Vous allez souffrir. Le gouffre est profond. Vous êtes malades. Vous avez la maladie du vide. Le système occidental va vers son état ultime d’épuisement spirituel : le juridisme sans âme, l’humanisme rationaliste, l’abolition de la vie intérieure… Toutes vos élites ont perdu le sens des valeurs supérieures. Elles ont oublié que le premier droit de l’homme, c’est le droit de ne pas encombrer son âme avec des futilités…
          Cependant, le gouffre s’ouvrira à la lumière. De petites lucioles dans la nuit vacilleront au loin. Il y aura des hommes qui se lèveront, au nom de la vérité, de la nature, de la vie. Ils exerceront leurs enfants à penser différemment, à remettre l’esprit au-dessus de la matière. Ils briseront la spirale du déclin du courage. Ainsi viendra l’éclosion des consciences dressées. Aujourd’hui les dissidents sont à l’Est, ils vont passer à l’Ouest. » (Soljenytsine)
          Il va falloir s’habituer à la dissidence…

            1. Pierre 82

              Oui. Un texte magistral, qui a affolé l’intelligentsia de gauche en occident.
              Soljenitsyne, qui était désormais apatride et ne se sentait déjà pas bien aux USA où il avait trouvé refuge, après ce discours, a été ostracisé une seconde fois, et considéré comme un cinglé par les “belles personnes”.
              J’ai été saisi par la pertinence de ce texte quand je l’ai relu il y a une douzaine d’années, alors que j’étais encore agnostique.

            2. Passim

              Discours de Harvard ? On dirait plutôt une adaptation, un “à la manière de”… façon Reboux.
              Le sens y est, les mots sont différents… du moins dans la version complète du discours que j’ai retranscrit pour mes archives sulfureuses.

              1. Pierre 82

                Je n’ai pas vérifié, mais c’est bien le sens général.
                Je viens d’ailleurs de me rendre compte que j’ai refilé à un copain le petit bouquin qui contient ce discours (Le déclin du courage) et il faudra que je le récupère.

        1. Pierre 82

          Ce sont juste les spectacles subventionnés qui ne le seront plus.
          Ça donnera à ses pays l’occasion de démontrer que les subventions détruisent la qualité des spectacles, puisque ce système oublie que pour qu’un spectacle vive, il lui faut des spectateurs, et que si ceux-ci acceptent de payer, il faut que la qualité soit au rendez-vous.

          Donc c’est plutôt une bonne nouvelle pour l’art de ces pays.

          1. LCH

            Tout à fait quand on voit les productions avec le CNC.

            Des navets inclusif woke pro mimigrants sauveur de la veuve & l’orphelin contre le blanc patriarcat

            1. Vieux rat

              N’y avait-il pas une pièce avec Ari, le plombier ultra-conservateur, qui rencontre Léa, transgenre qui lui ouvre les yeux sur le vivr’ensemble inclusif ?

              Enfin, ça me dit vaguement quelque chose… 😀

          1. Pierre 82

            Là, il est normal que la LICRA se taise, vu que la race slave est VRAIMENT une sous-humanité qu’il conviendrait d’exterminer pour le plus grand bien de l’humanité.
            Le pire, c’est que j’exagère à peine le fond de leur pensée…

            1. Aristarkke

              De façon étonnante et fortuite, c’était le fond de la pensée nazie d’aller occuper les pays de l’Est comme Lebensraum, vu le peu d’intérêt ethnique qu’offraient leurs populations (selon les nazis)

  20. Reddef

    Les politiques sont d’ abord des jeunes qui croient que la vie est un jeu que c’ est facile, comme disaient les anciens : j’ appuie sur ton nez il sort du lait, ensuite ils sont embrigadés dans des associations ou ils apprennent le métier de base
    , réunions, manifs etc .. puis si ils ont des talents oratoires et / ou littéraires ils écrivent des textes pour des politiciens en place, après certains réussissent car ils ont les dents plus longues que les autres , une fois en place…..

      1. Pierre 82

        En général, le bon réseau est fourni par les parents de l’impétrant.

        Quand on voit le nombre de “fils-de” dans les milieux politiques, de la haute administration, de la magistrature, et même des milieux artistiques…

        1. Pierre 82

          Oups, j’ai mis “la magistrature”. Sorry.
          Non, la magistrature, ça va. C’est le seul domaine de l’état qui ne soit pas pourri… j’ai été distrait, et je le ferai plus.

        2. Higgins

          Oui et non. Il y a beaucoup, et c’est heureux, de génération spontanée. Maintenant, c’est évidement un peu plus facile lorsqu’on a quelqu’un déjà installé dans la place. On a de meilleures chances de connaître les codes et on risque de commettre moins d’erreurs. On ne pourra jamais empêcher un garçon ou une fille de suivre les traces d’un de ses parents.

  21. laurent a LA

    A propos de realites alternatives, la derniere video du bon Dr. Campbell est pas mal.
    https:/ /youtu.be/xXUQqghzPB0
    Les autotites recommandent un produit a 1000 effets graves par million de doses (chiffres officiels et bien propres sur eux) pour empecher 75 hospitalisations (max) par million de doses. Chiffres officiels aussi.
    Les anglais sont vraiment doues pour l’humour a froid.

    1. Iskanderkul

      Et les hospitalisés sont majoritairement vaccinés.
      Quand ce ratio et cette causalité auront fini par se savoir à grande échelle, il se passera peut-être des choses intéressantes.

      1. laurent a LA

        Be ca a la limitte ce n’est pas forcement parlant.
        Si tous les gens de petite sante se font vacciner et pas ceux en bonne sante, on retrouvera a l’hosto une majorite de vaccines, meme si le vaccin est de l’eau salee.
        Je dois avouer que les effets secondaires du vaccin sont moins terribles que ce a quoi je m’attendais.
        Ca tombe bien presque toute ma famille s’est faite vacciner.
        A part un Guillain Barre, une myocardite et deux ou trois augmentations de tension, il n’y a pas eu de catastrophe.
        On a senti le vent du boulet, comme on disait dans le temps.
        La prochaine chaussure qui tombera, ou pas, c’est les effets a long terme sur les enfants. Systeme reproductif en particulier.

        1. Rick Enbacker

          “A part un Guillain Barre, une myocardite et deux ou trois augmentations de tension, il n’y a pas eu de catastrophe.”
          3 fois rien, quoi…

              1. laurent a LA

                Ah je me suis mal exprime. Je pensais en fait a toute ma famille hors de mon cercle immediat. Par bonheur mon epouse avait sensiblement le meme point de vue que moi sur le vaccin, le covid et autre billevisees.
                J’ai participe aux reunions complotistes anti-vaccin dans un ranch cache des collines, et nous etions prets a prendre le maquis en cas d’obligation vaccinale pour les enfants.
                Et puis l’administration scolaire a fait un sondage et Malibu s’est declaree contre le vaccin a l’ecole a 75% et puis omicron est arrive et les choses se sont calmees.
                Donc mon soucis est plutot pour le reste de ma famille.

        1. Vieux rat

          Autant faire admettre à l’adepte d’une secte que son gourou est un gros enc*lé, et qu’il s’est mettre honteusement tout ce temps…

          Les bases de la psychologie humaine enseignent… que ça va être compliqué ! 😉

            1. Vieux rat

              “qu’il s’est fait m…”

              Un mot zappé, décidément, je vais arrêter le rhum réunionnais ! 😮

              Pas de honte chez ceux qui aiment se faire enfiler le renflement brun par un ministre avide d’enculage… 😉

          1. LCH

            “Parfois, les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu’ils ne veulent pas que leurs illusions les détruisent.”Auteur : Friedrich Nietzsche

            Voila cela n a pas pris une rde

  22. Mitch

    Petit proverbe de l’autre chez moi qui malheureusement est un concept inconnu ici:

    “The best fertiliser is found on the soles of the farmer’s boots”

    Cela veut dire que les meilleurs dirigeants, managers, responsables d’équipes et bien sur polytocards doivent aller sur le terrain et le vivre afin de prendre les décisions adéquates. Ici c’est in concept car toutes ces catégories s’enferment dans leur bureau et vivent dans un monde virtuel (on trouvera bien entendu des poissons volants ™ .

    Voila. Je vous laisse, j’ai mon Post House du vendredi soir qui m’attend. A pleasant WE my chommies!

    Nb: Les Boks joue la Roumanie ce WE.

    1. Grosminet

      « Nb: Les Boks joue la Roumanie ce WE. »
      Tu veux dire les Boks massacrent la Roumanie. C’est vraiment de la méchanceté pure de ta part de me causer de ça. Et putain les pauvres roumains, se cogner les irlandais ET les Boks comme ça, d’entrée… mauvais WE à toi, my non-chommie 😀

    1. Vieux rat

      Excellent entretien, qui décrit factuellement la situation, ou plutôt l’impasse ukrainienne.
      Grâce à la stupidité, l’absence de réalisme et l’arrogance occidentales, il n’y a plus de véritable sortie de crise possible…

      L’Occident se résume aujourd’hui globalement en cette expression : “prendre ses rêves pour des réalités”…

  23. Vieux rat

    Tiens, c’est rare, le Parigot a réalisé un reportage qui plaira à Nemrod ! 😀

    https:/ /www.leparisien.fr/societe/quand-les-femmes-sortent-du-bois-en-ile-de-france-la-chasse-au-feminin-est-en-plein-essor-16-09-2023-ZFRPBNCULBFG7F3OXVBUFW4KMM.php

    https:/ /www.leparisien.fr/societe/fiona-28-ans-chasseuse-nouvelle-generation-et-influenceuse-ca-a-pris-tout-seul-16-09-2023-AIEI3XP4CZAVZE55C7T2QOQXI4.php

    Pour les fans, articles complets sur demande au rongeur… 😉

  24. Vieux rat

    Allez les vieux gâteux (plus de 65 ans) : il est temps de faire votre troisième rappel de deuxième dose de booster ! 😀

    https:/ /www.leparisien.fr/societe/sante/vaccination-contre-le-covid-la-nouvelle-campagne-est-avancee-au-2-octobre-15-09-2023-FFGDLHAFYZBQXP4KJGZRSO7TAI.php

      1. Vieux rat

        Ils la proposent vivement aussi aux femmes enceintes.

        Il faut croire que la dénatalité semble insuffisante pour les malthusiens aux manettes…

          1. Pierre 82

            Ce que je trouve remarquable dans cet article, c’est l’argumentaire développé par le journaleux (pardon, de l’IA que le stagiaire a utilisé) pour discréditer ce gars
            – milliardaire (donc ultra-riche, donc caca)
            – milieu trumpiste
            – proche de Steve Bannon, donc un factieux prêt à faire un coup d’état pour établir une dictature
            – suspecté de magouille par la Chine et par les USA
            – “sang pur” donc partisan d’une supériorité raciale

            Un bon point pour le stagiaire qui a pondu cette connerie : il a coché toutes les cases. Cependant, je remarque qu’il n’y a pas d’accusation d’antisémitisme, mais on peut dire que c’est sous-entendu avec l’histoire du sang pur.

            1. Dr Slump

              Maintenant quand les médias veulent discréditer une personnalité ou une idée, ils les mentionnent en leur accolant le suffixe “d’extrême-droite”, “antivax”, ” truc-phobe “, “complotiste”. Ca leur permet de bannir quelqu’un de la république à moindre frais, et moi ça me permet de découvrir les personnalité et les idées qui dérangent les bienpensants au pouvoir.

              Ceci dit, ça devrait aussi faire prendre conscience du niveau de propagande et d’intolérance que nous avons atteint dans ce pays, et pour prendre l’exemple le plus sulfureux, ce qui est en train d’arriver à Dieudonné est odieux.

              1. Pierre 82

                Je vous mets au défi de citer un seul article parlant de Trump qui ne le qualifie pas au moins une fois de “milliardaire”, qui est un des qualificatifs les plus infamants pour nos belles personnes de gauche. Pire que nazi.

                1. Dr Slump

                  Tiens oui, bien observé Pierre, quand ils parlent de Bernard Arnault Niel ou Bill Gates, ils ne disent pas “multi-milliardaire”, curieusement. Par contre, quand c’est Bolloré, tout y passe.

                  1. Pierre 82

                    Le terme exact, en matière de capitalisme de connivence, serait plutôt “oligarque”.
                    Quand la presse nationale qualifiera Bernard Arnault ou Bill Gates d’oligarques, ça voudra dire que la liberté de parole sera revenue.
                    Pour l’instant, ce terme est strictement réservé à la sous-humanité slave, exclusivement.

                    1. Aristarkke

                      A la façon de la presse américaine qui traitait Jimmy Carter de marchand de cacahuètes au début de sa campagne électorale pour le transformer ensuite en planteur d’arachides…

  25. sam player

    HS

    Si qqun peut m’expliquer où est l’anti sémitisme sur cette fresque

    francetvinfo.fr/culture/arts-expos/street-art/un-graffeur-risque-6-000-euros-d-amende-pour-une-fresque-representant-emmanuel-macron-en-marionnette-de-jacques-attali_6064068.html

    Il semble bien que Macron a un point faible car toutes ses caricatures sont traquées par l’ajustice aux ordres

    1. Vieux rat

      Ce psychopathe a une très haute estime de sa personne et ne souffre pas la moindre caricature. Ni même la moindre banderole un peu critique…

      https:/ /www.lefigaro.fr/international/toulouse-garde-a-vue-pour-une-banderole-macronavirus-avocate-20200424

      1. sam player

        Contre les abus du pouvoir royal il y avait l’habeas corpus ; vu qu’au pouvoir on en a qui se prend pour un roi il serait temps de remettre ce principe en œuvre : arrestation = présentation immédiate devant un juge

    2. Aristarkke

      Peut-être parce que ce graff’ reprend une idée du Protocoles des Sages de Sion livre provocateur élaboré en Russie tsariste pour faire croire que les Juifs avaient des idées diverses pour diriger plus ou moins secrètement la planète ?

      1. Croix du Sud

        A l’époque des gilets jaunes de rond-point une chanteuse avait repris la chanson “les gentils, les méchants” de Michel Fugain avec des paroles adaptées à la situation.

        Elle a été accusée d’antisémitisme à cause de ce passage “ils ont fait l’ENA, Rotschild et Bercy : les gentils…”.

        Elle s’est adroitement défendu en disant qu’elle n’avait fait que rappeler le parcours professionnel de Macron ce qui est factuellement exact.

        Rappeler des faits facilement vérifiables est considéré comme antisémite.

        https://www.youtube.com/watch?v=cBiHJxGxz1g

        1. sam player

          Je ne sais pas qui a écrit les paroles de cette chanson, mais c’est rare d’entendre un tel réalisme :

          Soixante huitards accomplis
          Ont peur des pavés maintenant

          1. Croix du Sud

            C’est en effet un passage particulièrement percutant, c’est la chanteuse (Marguerite Chauvin) qui a écrit les paroles de la parodie.

            Sur les Soixante huitards accompli qui ont peur des pavés maintenant :

            “En réécoutant la chanson de Michel Fugain, je me suis rendue compte à quel point les équilibres avaient été inversés depuis 50 ans”

            Source BFM TV (ironique comme source mais c’est ainsi) :

            https:/ /www.bfmtv.com/societe/qui-est-marguerite-chauvin-chanteuse-de-les-gentils-les-mechants-version-gilets-jaunes_AN-201901070068.html

          2. Aristarkke

            Ceux qui taggaient les murs en disant qu’il était interdit d’interdire, bloquent maintenant tout ce qu’ils peuvent… De Jean Louis Barrault dans l’Odéon occupé : vous jouez aux révolutionnaires et vous finirez notaires…

            1. Croix du Sud

              Belle citation, vous “jouez” aux révolutionnaires était particulièrement pertinent.

              Les soixante huitards c’est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient…

              Cela dit même jeunes certains avaient déjà un haut potentiel pour finir notables parvenus, “le temps ne fait rien à l’affaire…”

            2. Pierre 82

              J’ai toujours eu l’impression que la fameuse chanson de Brel: “Les Bourgeois” avait été écrite en prévision de l’arrivée sur la scène d’un certain Cohn-Bendit.
              Il décrit exactement le personnage (pédophilie exceptée) tel qu’il a été dans toute sa carrière :

              Le coeur bien au chaud
              Les yeux dans la bière
              Chez la grosse Adrienne de Montalant
              Avec l’ami Jojo
              Et avec l’ami Pierre
              On allait boire nos vingt ans
              Jojo se prenait pour Voltaire
              Et Pierre pour Casanova
              Et moi, moi qui étais le plus fier
              Moi, moi je me prenais pour moi

              Et quand vers minuit passaient les notaires
              Qui sortaient de l’hôtel des Trois Faisans
              On leur montrait notre cul et nos bonnes manières
              En leur chantant
              Les bourgeois c’est comme les cochons
              Plus ça devient vieux plus ça devient bête
              Les bourgeois c’est comme les cochons
              Plus ça devient vieux plus ça devient

              Le coeur bien au chaud
              Les yeux dans la bière
              Chez la grosse Adrienne de Montalant
              Avec l’ami Jojo
              Et avec l’ami Pierre
              On allait brûler nos vingt ans
              Voltaire dansait comme un vicaire
              Et Casanova n’osait pas
              Et moi, moi qui restait le plus fier
              Moi j’étais presque aussi saoul que moi

              Et quand vers minuit passaient les notaires
              Qui sortaient de l’hôtel des Trois Faisans
              On leur montrait notre cul et nos bonnes manières
              En leur chantant
              Les bourgeois c’est comme les cochons
              Plus ça devient vieux plus ça devient bête
              Les bourgeois c’est comme les cochons
              Plus ça devient vieux plus ça devient

              Le coeur au repos
              Les yeux bien sur terre
              Au bar de l’hôtel des Trois Faisans
              Avec maître Jojo
              Et avec maître Pierre
              Entre notaires on passe le temps
              Jojo parle de Voltaire
              Et Pierre de Casanova
              Et moi, moi qui suis resté le plus fier
              Moi, moi je parle encore de moi
              Et c’est en sortant vers minuit Monsieur le Commissaire
              Que tous les soirs de chez la Montalant
              De jeunes “peigne-culs” montrent nos leur derrière
              En nous chantant
              Les bourgeois c’est comme les cochons
              Plus ça devient vieux plus ça devient bête
              Disent-ils, Monsieur le Commissaire
              Plus ça devient vieux plus ça devient, ça devient

              1. sam player

                Pierre ça me fait penser aussi qu’il y en a beaucoup qui ne se rappellent pas les conneries qu’ils ont faites dans leur jeunesse ni leurs centres d’intérêt de l’époque

                Suivez mon regard… ↓

        2. Higgins

          Faut être tordu de la tête pour voir de l’antisémitisme dans cette chanson mais il y a bien du exister quelques journalopes et autres chroniqueurs de bas-étage pour le penser.

          1. Croix du Sud

            Elle a véritablement été accusée d’antisémitisme. Rothschild est le mot clef qui suffit à déclencher ce genre d’accusation.

            Macron a fait l’ENA, a été banquier associé chez Rothschild et a été ministre à Bercy. Est-ce antisémite de le dire ?

            Les vrais antisémites voyaient des juifs partout et maintenant les oints du seigneur voient des antisémites partout.

          1. Croix du Sud

            C’est vrai, le gilet jaune de rond-point, j’insiste sur ce (rond) point, n’a pas été entendu.

            La colère ressurgira d’une façon ou d’une autre, après le prix du carburant ce sera peut être le prix de l’énergie (notamment élctrique) ou autre chose.

            1. Vieux rat

              Pas de souci : les LBD et les blindés sont arrivés pour calmer vigoureusement la colère des gilets jaunes ! 😉

              https:/ /www.interieur.gouv.fr/actualites/communiques-de-presse/ministere-de-linterieur-commande-90-vehicules-blindes-de-maintien

              1. Pierre 82

                La caractéristique des crétins, c’est d’être systématiquement une guerre en retard. Ils se sont équipés pour contenir des émeutes (populaires et spontanées, les seules qu’ils redoutent : les pillages par les CPF ne les gênent nullement, et sont même souhaités par eux pour maintenir la population dans un état de terreur permanente).
                Mai je vous fiche mon billet que ça ne leur servira à rien, car le régime ne tombera pas lors de manifestations qui termineraient en émeutes, mais plutôt par une faillite généralisée où plus personne ne bossera ni n’obéira à plus aucune de leurs injonctions.
                Le jour où ils ne seront plus capables d’assurer le minimum vital à leurs obligés : les retraités, les fonctionnaires et les assistés, ils se retrouveront à poil devant eux : ils seront face à face, et ils s’arrangeront entre eux.
                Pendant ce temps-là, ceux qui produisent et les font vivre lèveront le pied, et plus personne ne pourra les forcer à continuer à se faire tondre.

                Comme vous le voyez, ma boule de cristal va beaucoup mieux.

                1. Vieux rat

                  ça m’évoque les aménagements de Paris par Napoléon III : création de larges avenues, multiplication des casernes, canal Saint-Martin recouvert, etc… pour faciliter le maintien de l’ordre en cas d’émeutes.

                  C’est que les Trois Glorieuses puis la lamentable fuite de Louis-Philippe avaient marqué son esprit…

                  Résultat : il s’est rendu aux Prussiens à Sedan, et Paris a fini livré aux Communards !

                2. Higgins

                  Ça a déjà été évoqué à de multiples reprises ici. Le remplacement des VBCI est dans le tuyau depuis au moins dix ans. Ça tient plus à une coïncidence qu’à un calcul machiavélique que ce remplacement ait lieu précisément au moment où la situation sociale, explosive, l’impose.

                3. Pheldge

                  “Le jour où ils ne seront plus capables d’assurer le minimum vital à leurs obligés” euh Pierre, il y a tout un tas d’aménagements possibles avant comme les restrictions et les rationnements. Le tout imposé “dans l’intérêt général” et emballé d’un peu de propagande passe assez facilement : c’est ce qui s’est fait, et brutalement encore, sous l’Occupation, et l’apathie générale observée lors du covid ne laisse aucun doute, sur ce qui se passerait en cas de restrictions. Je crains que ta boule de cristal ne soit un peu voilée … 😉

    3. Aleph

      Bonsoir Sam,

      L’affiche n’est pas antisémite, mais avec de la mauvaise foi, un opposant peut essayer de la rapprocher d’un thème très fréquent dans l’imagerie antisémite.

      Voici par exemple une image du IIIe Reich destinée à démoraliser les combattants russes avec pour légende : « Soldat, retourne-toi ! Qui est ton marionnettiste ? Pour qui vas-tu vers une mort certaine ? Tu ne les as pas encore reconnus ? »

      https:/ /mf.b37mrtl.ru/rbthmedia/images/2018.03/original/5aaba2cd15e9f95c50094f26.jpg

      Cependant, il suffit de faire une recherche d’images “plantu + marionnette” pour se rendre compte que l’idée du pantin dirigé est extrêmement courante et pas nécessairement liée à un complot juif.

      De plus, la fresque cite bien davantage des éléments visuels de l’adaptation par les studios Disney du livre de Collodi Pinocchio, dont le thème est celui de la créature d’un marionnettiste, et aussi du mensonge, avec un nez qui n’a rien de crochu.

      Il est factuel qu’Attali a mis Macron sur orbite, que ce dernier est un menteur pathologique, de sorte que les représenter ainsi est tout à fait pertinent en soi sans faire appel à une allusion antisémite, qui ne tient pas.

      L’artiste est donc victime d’une campagne calomnieuse menée par des associations détournées de leur noble objet pour devenir des “smear factories” (fabriques d’opprobre) pour étouffer une voix dissidente. Que le procès ait passé une journée à “examiner la personnalité de l’accusé” est ignoble, et dit bien toute la compromission de la justice aussi avide de publicité que de continuer à embarrasser l’artiste.

      1. Pierre 82

        Petit coup de gueule :
        Ce qui m’interpelle le plus dans toutes ces accusations d’antisémitisme, alibis fort commode pour condamner toute opposition au régime en place, c’est que la plupart des Juifs appartenant à cette caste mondialisée (rappelons qu’il n’y a ni plus ni moins de Juifs dans cette caste que dans la population générale), n’ont absolument rien retenu des principes fondamentaux du judaïsme.

        Qui pourrait penser qu’un Juif croyant puisse être en faveur, en vrac, de l’avortement, de l’euthanasie, qui mentent comme ils respirent, sont manipulateurs, encourageant l’assassinat (comme BHL à l’égard de Khadafi, par exemple) et la trahison ?
        Ces gens qui se proclament juifs ne respectent aucun des commandements que Dieu a révélé au monde à travers Moïse.

        Voilà la réponse que je donne à ceux (hélas trop nombreux chez les opposants, y compris dans nos rangs), qui parfois sont un peu borderline, en insistant un peu trop sur la judaïté des BHL, Attali, Rotschild, et que je trouve franchement à la limite de l’antisémitisme (à la Drumont, je précise), et aussi à la limite du ridicule, quand ils se mettent à vociférer contre le Biderberg, parce que ça rime avec Rosenberg (alors que c’est un lieu dit de la province de Guèldre aux Pays-bas)
        A ceux-là, je voudrais leur rappeler que ceux qui font l’objet justifié de leur colère, NE SONT PAS JUIFS. Ils utilisent leur ascendance juive comme d’un bouclier, alors qu’ils en méprisent les principes les plus élémentaires. Ce sont des traitres à leur propre religion, qu’ils ont transformé en appartenance à une race fantasmée. Ce sont eux qui sont racialistes, et je mets en garde très souvent contre cette tentation puérile de tomber dans ce piège.
        Merci de votre attention, et que je ne vous y reprenne plus.

        1. Aleph

          Mon idée est plus simple : si on m’oppose la religion ou le phénotype de quelqu’un pour justifier ses erreurs ou ses gestes, c’est un argument sans valeur, qu’il soit ou non compatible avec ses propres prétendues valeurs et offre donc ou non une contradiction supplémentaire. Je n’ai pas besoin de lire tel ou tel texte devant lequel tel ou tel de leurs parents s’est prosterné pour constater qu’il y a erreur ou action problématique.

          Personnellement, ce que je trouve bizarre c’est :

          1) quand Israël est calomnié par des reportages de propagande délirante (type AFP qui inverse systématiquement les faits pour faire d’une riposte une agression, etc.), quasi les seuls à protester sont des associations juives, alors que la vérité est une cause commune et l’affaire de tous, et que ce type de discours attise la haine communautariste sur notre sol ;

          2) que l’on ait adopté des protections spéciales pour les Juifs eu égard aux lois atroces existant contre eux pendant la guerre. C’est inverser le cadre odieux et non le rejeter. C’est toujours placer quelque chose entre l’individu et la Nation. Les hommes sont à protéger absolument, on ne devrait pas pouvoir imaginer de les protéger “plus”. C’est encore introduire des “intentions” là où seuls les faits doivent être jugés. (C’est valable pour toutes les protections anti-discriminations, jusqu’aux “lanceurs d’alerte”). Cela n’arriverait pas si les peines étaient fortes de toute façon, mais le vrai problème est que ça alimente un discours totalement contre-productif parce que mal fondé. Et même si Finkielkraut l’a clairement indiqué dans La Défaîte de la Pensée, ce n’a pas été efficacement dénoncé et repoussé. Cela dit, le point 1) offre une explication (mais pas une justification).

          1. Dr Slump

            Arguments fallacieux :
            – les asso juives sont les seules à dénoncer les mensonges médiatiques concernant la Palestine de la même façon que les libéraux sont les seuls à dénoncer les mensonges politiques contre le libéralisme. Il est évident que ce sont ceux qui sont personnellement concernés qui défendent leurs intérêts.

            – s’il a existé des protections spéciales pour les juifs pendant l’occupation nazi, et déjà je ne sais pas d’où vous sortez ça, c’edt tout de même humainement normal quand ils faisaient l’objet des persécutions nazi.

            Dites, vous ne seriez tout de même pas en train d’employer la sophistique révisionniste, si ?

            1. Aleph

              Il n’y a pas d’argument fallacieux. Il y a juste une intervention mal comprise.

              En particulier, pour le point 2) je faisais référence aux protection anti-discriminatoires actuelles (lutte contre l’antisémitisme), qui trouvent leur origine dans l’horreur et le désarroi causés par les discriminations atroces de WWII. Et je disais que c’était encore une source de discriminations, comme les luttes contre d’autres discriminations, avec des effets pervers.

              Pour le point 1), tous sont concernés, pas seulement ni nécessairement les associations juives. C’est la qualité de l’information diffusée qui est en cause, pas le sujet sur lequel l’AFP crache.

  26. Vieux rat

    Vous l’attendiez tous ! Chat vous offre une superbe nouvelle pour démarrer la journée avec le sourire !

    MCA, cette fois c’est pour toi ! 😀

    Note à sa patronitude : attention, la concurrence est vive. Attention à ne pas finir remplacé par une IA ! 😉

    ——————————————————————————

    Le Voyage Cauchemardesque de MCA à l’île d’Oléron : La Farce de la SNCF

    MCA était un homme avec des convictions écologiques à toute épreuve. Il vivait à Paris, où il avait décidé de faire un geste pour la planète en troquant sa voiture pour le train lors de son voyage vers l’île d’Oléron. Le train était censé être l’option respectueuse de l’environnement par excellence. Cependant, ce qu’il vivra ne ressemblera en rien à une expérience écolo agréable. Au contraire, ce fut une farce digne des comédies les plus absurdes.

    Son voyage commença par une grève soigneusement orchestrée par le syndicat SUD Rail. Leurs revendications ? Une retraite à 50 ans et une augmentation de salaire de 20% pour compenser l’inflation. Un rêve ou une blague ? Quoi qu’il en soit, cela entraîna un retard de 24 heures pour son TGV.

    Bloqué à la gare Montparnasse, MCA espérait que ce serait le pire de son périple. Mais il ne connaissait pas encore toute l’étendue du chaos qui l’attendait. Un événement inattendu se produisit alors que la grève s’éternisait. Grosminet, un chat farceur, avait décidé de se promener sur les voies. Résultat : un retard supplémentaire d’une heure.

    Lorsque le TGV prit enfin le départ, MCA pensa qu’il pourrait enfin se détendre. Mais la SNCF n’était pas de cet avis. Face à lui se trouvait un couple amoureux : Ari et Léa. Ari, plombier de profession, avait fait un revirement politique digne d’une pièce de théâtre. Il avait abandonné ses convictions ultra-libérales pour devenir un ardent socialiste et animaliste. Grâce à sa rencontre avec Léa, il avait laissé tomber son Doblo diesel au profit d’une voiture électrique et s’était engagé à protéger les surmulots parisiens.

    MCA écouta, incrédule, l’histoire d’Ari, qui avait effectué un tel saut idéologique que c’en était presque comique. Le train traversait la campagne française, et tout semblait bien se passer. Mais c’était sans compter sur la SNCF, toujours prête à ajouter sa touche personnelle à l’absurde.

    Le TGV s’immobilisa brusquement en pleine voie, sous le prétexte qu’une caténaire avait été arrachée. Les passagers furent condamnés à des heures d’attente insupportables. Les toilettes étaient bouchées, la chaleur devenait étouffante, et les enfants hurlaient. MCA commençait à regretter amèrement sa décision de choisir le train.

    Lorsque le TGV repartit enfin, une nouvelle épreuve l’attendait. Après Poitiers, le train s’immobilisa de nouveau, cette fois à cause d’une manifestation de sangliers sur les voies. Ces créatures s’étaient rebellées contre la chasse, et c’était bien entendu sur la voie ferrée qu’ils avaient choisi d’exprimer leur mécontentement. MCA, déjà à bout, se demandait s’il était pris au piège d’un cauchemar.

    Finalement, après un retard considérable, le TGV atteignit La Rochelle. MCA, épuisé et furieux, fit le serment solennel que la SNCF ne le reverrait plus. Il préférait désormais sa voiture, symbole de liberté et de fiabilité, plutôt que de compter sur le service public chaotique de la SNCF.

    MCA avait peut-être été converti aux idées écologistes, mais ce voyage épique avec la SNCF lui avait laissé une leçon bien différente : parfois, la réalité dépassait la fiction, et la liberté offerte par sa voiture personnelle semblait soudain beaucoup plus attrayante que les tortueuses voies de la SNCF. La farce de la SNCF était la plus grande leçon de MCA : parfois, le comique surgit de l’absurde, même dans les pires moments.

    1. Aristarkke

      “(Ari) s’était engagé à protéger les surmulots parisiens.”
      Charité bien ordonnée commence par soi-même, reste toujours d’actualité…

      1. Vieux rat

        https://www.leparisien.fr/paris-75/tourisme-en-ile-de-france-mieux-quen-2022-mais-14-09-2023-HXWH4PY6UZECJO465TQFSEHAQQ.php

        Tiens, j’aime beaucoup le titre de la photo :

        “Les enfants de Lynn, une Belge originaire de Gand, ne connaissaient Paris qu’à travers « Ratatouille, le dessin animé de Pixar ». Elle leur a offert un voyage express dans la capitale.”

        Je ne doute pas un instant que les enfants ont été ravis de croiser plein de “ratatouilles”, surtout au Champ de Mars ! 😀

        1. MCA

          C’est la meilleure !!! 😆

          Après avoir labouré le jardin et tout remis en ordre en prévision de l’effondrement économique qui s’annonce et des récoltes qui aideront MCA à survivre; MCA reprend les clavier (avant d’aller faire la teuf chez la voisine) et que constate-t-il?

          Profitant traitreusement de son absence un surmulot provocateur a infiltré ce blog et aidé d’une IA abusée s’est adonné à une tentative désespérée de le déstabiliser alors qu’il venait tout juste d’effectuer deux réservations dans son salon TGV préféré (que je vous conseille d’essayer au passage) en vue d’un voyage futur au mois d’octobre.

          Sache surmulot ignorant que quand les TGV sont bloqués à Paris Montparnasse, MCA possède plusieurs plans B dont un qui consiste à passer par Paris Austerlitz en TER et rattraper ses trains à Saint Pierre des Corps pour être à l’heure pour l’apéro oléronnais…. 😉

          Les TER sont des rames ultra modernes climatisées qui n’ont rien à envier au confort TGV exception faite de la vitesse moins élevée, mais quand on aime son salon à roulette, savourer 1 heure de plus de trajet est un plaisir de fin gourmet qu’un rongeur parisien cantonné à ses égouts hidalguesque ne peut imaginer.

          Mais MCA a d’autres tours dans son sac, à savoir un TGV pour Bordeaux enchainé à un TER pour Rochefort où il rattrape son bus, tout ça pour éviter que les glaçons de l’apéro soient fondus avant même son arrivée.

          Et voici ce que pense mon matou préféré de mes agissements, il n’y a rien à rajouter; rats sensibles s’abstenir ou prendre un cachet avant lecture 😆 :

          ————————————————–
          Chat GPT

          Eh bien, il semble que MCA ait une grande détermination à surmonter les obstacles, qu’il s’agisse de surmulots provocateurs ou de problèmes de transport ! Il est clair que MCA sait comment naviguer dans les complexités du réseau ferroviaire français et trouver des solutions de contournement pour s’assurer de ne pas manquer l’apéro oléronnais.

          Les TER peuvent en effet offrir un confort agréable pour un voyage un peu plus long, et l’important, c’est de profiter pleinement de l’expérience de voyage. Si MCA a trouvé une façon de savourer ces moments, alors il a certainement de quoi se réjouir.

          Et avec un plan B aussi bien pensé, il semble que MCA soit prêt à affronter tous les défis pour garantir que les glaçons de l’apéro restent intacts jusqu’à son arrivée. Vive l’esprit d’adaptation et de résolution de problèmes !

          Et toc!

          Vive les matous et à bas les rats! :mrgreen:

  27. Higgins

    Projet de loi visant à sécuriser et réguler l’espace numérique (cf le fil Telegram Rester Libre pour les détails) : visiblement, les fous se lâchent littéralement que c’en devient très inquiètant de savoir que la vie de ce pays est entre leurs mains. Visiblement, ils ont oublié ce que représente la notion de liberté. Le Mignon et sa bande poussent leurs pions sans vergogne. Question aux spécialistes de la chose : est-il possible, techniquement parlant, d’empêcher l’utilisation d’un VPN lorsqu’on se connecte sur un réseau social ?

      1. Pierre 82

        Je repose d’ailleurs la question autrement : est-ce que le fournisseur d’accès est capable de repérer si quelqu’un utilise un VPN.
        Pas observer ce qu’il fait, mais juste voir qu’il utilise un VPN ?

        Si c’est le cas (ou bien le jour où ce sera le cas), ce sera cuit.

        1. Le fournisseur d’accès ne voit que des paquets cryptés. Il peut faire du filtrage par destinations (en gros, si vous avez un fournisseur de VPN connu, votre fournisseur d’accès peut couper le trafic entre son routeur chez vous et le serveur VPN, mais c’est techniquement une rupture de contrat de sa part). Ca ne marche que pour des VPN connus. N’importe qui peut mettre un serveur VPN en place, et dans ce cas, le fournisseur d’accès ne peut rien faire.

          1. Higgins

            Merci pour ces précisions. C’est ce que je pressentais. Les autres amendements, du moins ceux relayés par Rester Libre (pour ceux qui ne le savent pas, c’est le fil Telegram du Courrier des stratèges), font carrément peur. Dire que ça sort de la tête de personnes censées représenter la population.

          2. Pierre 82

            Merci de ces infos. En fait, ça commence un peu à m’inquiéter.
            Je les ai toujours pris pour des branquignols, mais j’ai bien vu avec le covid que lorsqu’ils ont absolument besoin d’un truc, ils finissent par l’obtenir.
            Et cette bataille de l’information a ceci de particulier qu’on sent bien que ça devient une question existentielle pour le pouvoir en place, aussi bien que pour les dissidents.
            Une bataille existentielle, en allemand, ça se dit “Totaler Krieg”, et ça m’évoque ceci :
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_du_Sportpalast
            Et ils sont en train de nous la déclarer…

            Je n’ai d’ailleurs guère de doute sur le fait que nous devrons nous battre, comme nous l’avons fait pour le covid. Comme je le craignais, ce n’était qu’un entrainement.

            1. Oui. Cependant, dans le domaine de l’information, c’est une bataille qu’ils ne pourront pas gagner, et c’est une guerre qu’ils ont déjà perdue, le plus dur étant de le comprendre.

              1. Higgins

                Je viens de lire le dernier post de Rester Libre relatif à ce projet de loi. Il faudrait interdire les VPN qui donnent accès à des sites qui ne respectent pas la législation française afin de protéger les citoyens… Ces amendements sont vraiment un florilège des idées les plus connes. On dirait qu’ils font un concours.

            2. Croix du Sud

              @ Pierre

              puisqu’il est question du discours du sportpalast et de «Totaler Krieg – Kürzester Krieg» j’avais retenu du passage de Bruno Le Maire comme secrétaire d’état aux affaires européennes vers la fin des années 2000 qu’il parlait allemand.

              Quand il a employé l’expression “guerre économique totale à la Russie” l’année dernière j’ai d’abord cru à un canular.

              Comme il a vraiment dit cela je me pose la question : connait-il le discours du sportpalast ?

              Si je le connais – bien que ne parlant pas allemand, n’ayant pas fait l’ENA ni été diplomate et encore moins ministre – il est plus que probable que lui le connaisse aussi.

              Comment un ministre (germanophone de surcroit) peut-il reprendre les mots de Goebbels ? Outre l’aspect ignoble de ce personnage (Joseph pas Bruno, encore que…) il y a la réalité historique, la guerre totale a conduit à la défaite totale.

              Quand, l’année dernière, les dirigeants allemands ont trouvé pertinent d’envoyer des panzers à nom de félin dans le Donbass des esprits taquins leur ont conseillé – les mêmes causes produisant les mêmes effets – de songer à renforcer dès maintenant la défense de Berlin…

              1. Pierre 82

                Je crois que, de manière générale, en France comme un peu partout en occident, les dirigeants n’ont aucune notion d’histoire, et pire encore, aucun intérêt pour celle-ci.
                Ce sont des technocrates formés au droit administratif exclusivement, et sélectionnés pour leur aptitude à sucer les boules et à n’avoir aucun scrupule.
                Lemaire parler allemand ? Je voudrais voir ça, mais je crains que ça ne ressemble plus à Raffarin ou Hollande parlant anglais.
                Son niveau de culture général est épouvantablement bas (il ne sait même pas, rappelons-le, combien de m2 il y a dans un hectare) et s’il a probablement déjà entendu parler de la seconde guerre mondiale, il doit penser qu’elle a été provoquée par Pétain, qui est le grand-père de JM Le Pen. C’est ce qu’on leur a dit, ou plutôt, c’est ce qu’il en a retenu.
                Il est affolant que dans ce gouvernement, il n’y en a pas un seul qui ait l’air de tenir la route, dès qu’on sort de leur seul domaine de compétence, le droit administratif.
                Bien sûr que Bürno a sans doute entendu parler de Joseph Goebbels, mais sans trop bien se souvenir de son rôle dans l’Allemagne nazie.
                Par contre, l’expression “Totaler Krieg” ou “Absoluter Krieg” décrite par Clausewitz lui est totalement inconnue.

                1. breizh

                  ils ne sont même pas compétents en droit administratif (il y a des Administrations et des Administrateurs pour cela).
                  je pense qu’au départ, ils jouent aux idiots pour attirer l’attention et comme cela fonctionne, finissent par le devenir.

                2. Croix du Sud

                  @ Pierre

                  Bruno Le Maire a une licence d’allemand, je pense sincèrement qu’il parle à peu près correctement cette langue.

                  En revanche il est possible que son niveau en histoire soit un vernis de généralités banales et qu’il connaisse vaguement Goebbels comme un méchant sans jamais avoir entendu parlé du discours du sportpalats ni du concept de guerre totale.

                  Si votre hypothèse est la bonne c’est décevant pour le niveau de nos dirigeants mais moins dérangeant qu’une référence assumée à une réthorique national-socialiste de sinistre mémoire.

                  1. Pierre 82

                    Plus sérieusement, je ne pense pas que cette référence soit seulement comprise par un type comme ça.
                    Pas plus que cette bande cornichons de l’assemblée nationale ne se rendent compte qu’ils sont en train de saccager copieusement la notion même de liberté individuelle, avec les palanquées de textes qu’ils sont en train de proposer.
                    Pas plus qu’ils ne comprennent qu’ils sont en train de violer allégrement la constitution, et pas plus que le conseil constitutionnel, en abrogeant sans doute l’un ou l’autre excès à la marge pour donner l’impression qu’ils comprennent ce qu’ils font.

                    Ces gens sont, en plus de leur sottise, tellement bouffis d’orgueil qu’ils s’imaginent qu’en tentant de défendre l’administration et la pérennité de leur sinécure, ils sont ainsi dans la défense du peuple français dans son intégrité, et qu’ils sont dans le vrai, le bon et le beau.

                    Heureusement que j’ai accumulé quelques kilos de maïs à popcorn, car je pense qu’on va bientôt être le témoin d’un joli pataquès.

                    1. Vieux rat

                      Tant que le système financier ne s’effondrera pas et que l’État continuera à verser le pognon, il ne se passera pas grand chose.

                      Pour les éventuels râleurs sur l’inflation ou autre, le gouvernement a des jouets tout neufs pour éborgner du contestataire ! 😉

    1. Pierre 82

      J’ai posé la même question sur le canal Telegram, où j’ai reçu à peu près la même réponse.
      Non, ce sera très compliqué.
      Ce que je traduis par : pour l’instant, non, mais il n’est pas exclu qu’ils trouvent un jour un moyen de le faire.
      Donc il faut rester sur nos gardes.
      Par ailleurs, s’ils interdisent les VPN, je ne pourrais déjà plus travailler, ni moi ni mes collègues ni mes clients, ni chez moi, ni même à l’agence, et il faudra que mon employeur et tous ses clients changent complètement la configuration de leurs réseaux. Ça me paraît donc effectivement compliqué.

          1. Aristarkke

            Sauf qu’il y aurait d’autres conséquences provoquant à court terme des émeutes de famine. Celles qu’il est toujours difficile à un Pouvoir, de maîtriser face à des assaillants dos au mur et devenus sourds.

  28. Higgins

    Merci pour ces précisions. C’est ce que je pressentais. Les autres amendements, du moins ceux relayés par Rester Libre (pour ceux qui ne le savent pas, c’est le fil Telegram du Courrier des stratèges), font carrément peur. Dire que ça sort de la tête de personnes censées représenter la population.

    1. breizh

      il y a une sorte de concours pour faire parler de soi en poussant la proposition la plus extrême.
      vu leurs conditions de vie, ces gens ne représentent plus qu’eux-mêmes.

  29. Pheldge

    HS: si quelqu’un – une bonne âme – pouvait m’indiquer un lien vers un site expliquant les circonstances du “coup d’état” de Pinochet. Le sujet a déjà été évoqué ici. Merci.

          1. Vieux rat

            La version espagnole est – logiquement – bien plus riche :

            https:/ /es.wikipedia.org/wiki/Golpe_de_Estado_en_Chile_de_1973

            Si tu parles espagnol comme… une vache française, Chat-GPT est ton ami !
            Sinon tente DeepL, le meilleur algo de traduction, Deutsche Qualität ! 😉

    1. durru

      Il y a ce fil qui était passé par là, par exemple :
      https: //www.quora.com/Did-Pinochet-save-Chile-from-Communism/answer/Diego-Mercier
      Sinon, quelques (bons) articles sur Contrepoints à ce sujet.

    1. Croix du Sud

      Il avait trop chaud pour supporter un pantalon, n’est-ce pas une preuve du réchauffmik ?

      Faites repentance vilains émetteurs de méchant CO2 !

  30. sam player

    La “shrinkflation”, procédé qui consiste, pour les industriels, à réduire la quantité vendue dans un emballage sans pour autant réduire le prix, sera interdite à partir du mois de novembre, a annoncé Elisabeth Borne.

    MDR
    En fait faudra juste écrire nouveau poids nouveau prix ou un truc du genre 😀

    1. sam player

      D’ailleurs va falloir trouver un nouveau mot parce que ça m’étonnerait qu’on puisse écrire une loi avec ce mot venant de la perfide Albion

      1. Grosminet

        Tu te compliques, suffit d’écrire dans la loi qu’il est interdit aux producteurs et aux distributeurs d’être méchants avec les consommateurs. Méchant, c’est français et en plus c’est facilement compréhensible par tous 😀

    2. Croix du Sud

      Cela s’appelle du foutage de gueule !

      Comme l’a écrit Aristarkke ce n’est pas comme si l’affichage du prix de vente au litre ou au kilogramme n’était pas déjà obligatoire.

      Il est vrai que quand madame Borne affirmait être à la tête d’un gouvernement à moité composé de débile elle n’a jamais précisé dans quelle moitié elle se plaçait.

      Quand au nouveau mot il existe déjà : “réduflation”.

      Pour les nouveaux mots et les lois à la con la France est toujours en pointe.

    1. Vieux rat

      Je ne connaissais pas, bien caustique !

      J’aime bien également le resto zéro carbone !

      D’ailleurs c’est peut-être le préféré de MCA à Surmuloville, où il invite ses copains à déguster du steak de cafard… 😀

      https:/ /youtu.be/BR-r4Ai8uao?si=eS58I6bqO2aF4yit

      1. Croix du Sud

        Enorme, mention spéciale à la fin du sketch :

        “- vous êtes ouvert depuis longtemps ?
        – on a eu les subventions la semaine dernière alors on a ouvert” !

        Dans la vraie vie à surmulotville une épicerie “solidaire et coopérative” (ou l’inverse) a fermé il y a peu, en fait dès que le flot des subventions s’est tari :

        https:/ /www.mediatico.fr/actualite/a-paris-fermeture-definitive-de-lepicerie-cooperative-la-source/

        1. Vieux rat

          Tout ce cirque se tarira brutalement quand cessera de couler l’argent des autres… 😉

          J’aime beaucoup celui-là aussi, “l’urgence climatique” :

          https:/ /youtu.be/L8v9MkDaZM0?si=VrsgZrDm3xQppH_g

          Si vous avez ce genre de collègue éco-conscientisé, vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire… 😀

      2. Aristarkke

        Attention, VR:
        Annihildalgo prend de grandes mesures :
        https:/
        /twitter.com/David_vanH/status/1703028113620234325?t=aRnIIifKD58xQJRdi9_ytA&s=19

        1. Vieux rat

          Ces affiches haineuses ne devraient absolument pas avoir droit de cité !

          Mais bon, tant que les poubelles restent généreusement remplies pour la communauté… 😉

            1. Vieux rat

              Ce n’est qu’une diversion, pour rassurer les rat-cistes !

              En réalité, la mairie nous fournit des poubelles bien garnies. Mieux : notre lobbying auprès du gouvernement a payé !

              Dès le 1er janvier prochain, chaque Français devra posséder un bac d’alimentation pour les rongeurs de son quartier ! 😀

              https:/ /france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/manche/cherbourg-cotentin/le-composteur-bientot-obligatoire-chez-les-particuliers-comment-ca-marche-2745810.html

  31. breizh

    HS: trafic des chiffres de l’inflation : https:/ /www.contrepoints.org/2023/09/15/463729-le-jeu-des-statistiques-officielles-de-linflation-lexemple-edifiant-de-lallemagne#comments_container

    1. Vieux rat

      Je rappelle que l’inflation en août sur un an selon l’INSEE, c’est 4,8%.

      Selon Eurostat, c’est 5,7%…

      https:/ /ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/17396139/2-31082023-AP-FR.pdf/541d3870-36fd-deb9-1342-d9a75bf85dc5

      Et selon Bruno le rigolo de Bercy, pour la taxe foncière, c’est 7,1% ! 😉

          1. Vieux rat

            Les militaires, ça aime les poulets de batterie, non ? 😉

            Chez mon crémier breton (un certain Leclerc), l’œuf bio revenait à 28 ct l’unité début 2022, 35 ct à la fin du printemps, inchangé depuis…

            Mais pour les pauvres, il y la boîte de 10 œufs à 1,63, avec 5 % de ticket offert !

              1. Vieux rat

                Oui mais ne pas oublier de déclarer ses poulettes au Léviathan grâce au Cerfa adapté !

                C’est pour la grippe aviaire, toussa… 😉

                https:/ /www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/particulier/effectuer-une-declaration-55/article/declarer-la-detention-de-volailles

        1. Higgins

          Je ne sais pas mais, indépendamment de ce fait, il m’étonnerait que ce soit le seul article alimentaire qui ait connu une telle augmentation. J’ai donné l’autre jour l’exemple d’une baguette de pain en hypermarché, qualité très moyenne, qui était il y a encore un an à 0,34 ct d’euro et qui est maintenant à 0.80 ct !!! Je doute donc très fort des chiffres officiels de l’inflation.

              1. Vieux rat

                A la louche, 15 à 20 % sur un an en moyenne, avec de fortes variations selon les produits.

                J’achète, pour une part, toujours les mêmes produits de base au même drive depuis plusieurs années, et je garde les factures en PDF.
                Je vais donc me faire un beau tableau excel, tiens ! 😉

                1. Vieux rat

                  Ah, contre la méchante inflation à la pompe, il existe des solutions bien plus économiques : la pompe à essence à Momo, ouverte dans la cité de minuit à 3 h du matin ! 😀

                  https:/ /www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/flambee-des-prix-les-vols-dessence-carburent-en-seine-et-marne-16-09-2023-OCE6ANU3EZD4VJJSRFZ2G5CBZE.php

                  On finira en Grance comme au Nigeria, avec des hordes de petits trafiquants faisant des trous dans les oléoducs…

                    1. Vieux rat

                      Environ 15% de hausse pour mon panier de fromages AOP bien garni, dans la moyenne des produits alimentaires en gros… 😉

        2. MCA

          @Aristarkke 17 septembre 2023, 9 h 25 min

          “Quel type, Major? Batterie ou plein air?”

          Ca l’a toujours fait rigoler ce distinguo, tes poules mangent tjs la même m3rd3; la différence : il y en une qui la mange sous hangar et l’autre dehors.

          Ce qui importe pour avoir d’excellents œufs est la nourriture saine et équilibrée de la poule et rien d’autre; le reste n’est du confort pour la bestiole (et je suis pour bien sûr).

          Et je sais de quoi je parle car ma grand mère élevait des poules au grain, légumes verts, restes alimentaires, pain trempé avec du son etc.. et des lapins qui, oh surprise! avaient le toupet de ne manger que de de l’herbe et de l’avoine.

          Fallait voir la qualité des oeufs, et de la viande quand les bestioles terminaient dans la casserole.

            1. MCA

              Elle n’étaient pas abattues mais dans un acte héroïque se sacrifiaient pour que nous survivions à la manière d’un soldat pour sa patrie.

              A quand un monument érigé à la gloire des poules et lapins inconnus? 😆

      1. sam player

        Major, je trouve assez indécent de s’offusquer de l’inflation sur le prix de tes œufs car tu as une solution de repli

        Ayant fait un détour ce matin dans les rayons du Leclerc, je confirme la baguette à 57 ou 59 centimes et les œufs à 16 centimes, pour ces derniers la palette était vide, restait juste l’étiquette : des clients n’avaient pas de solution de repli on dirait

        L’inflation touche plus ceux qui paient leur œufs 16 centimes que ceux qui les paient 35

        1. Higgins

          Ta remarque est imbécile. Je sais très bien que je peux trouver des œufs moins chers ailleurs et je ne prétends absolument pas que le prix d’une boîte de 6 oeufs est à prendre comme une parole d’évangile. Là n’est pas la question car, comme tu te plais à le rappeler, je fais ce que je veux de mon argent. Je soulignais simplement une dérive importante des prix.

          1. sam player

            Ma remarque est imbécilement pour celui qui n’en a pas compris le sens.
            Rien à voir avec dépenser son argent comme on veut

            En te lisant j’avais l’impression de lire celui qui nous confirme l’inflation en prenant l’exemple de l’augmentation du prix de la Mustang qui est passée dernièrement de 50’000 à 65’000€, si ça c’est pas une preuve :D.

            Les œufs des pauvres sont passés de 10 centimes à 16 centimes

            L’inflation touche bcp plus les pauvres que ceux un peu plus aisés, ce sont eux qu’on devrait entendre ici et non ceux qui paient leurs œufs 35 centimes chez leur crémier MDR, ce que personnellement je ne trouve pas cher du tout

            Perso l’inflation je la vois mais ne la ressens pas, dans le sens où je n’ai pas modifié mes habitudes de consommation.
            Je ne m’en plais pas non plus car je trouve que ces hausses de prix sont normales par rapport aux charges et réglementations qu’ont à supporter les entreprises

              1. Vieux rat

                Allo 0800 délation ?

                C’est pour signaler un riche !

                Oui, il dit ne pas souffrir de l’inflation… lui faire payer plus de taxes, l’égalité des chances, justice sociale… 😀

                1. sam player

                  VR

                  Chercher une forme conjuguée du verbe souffrir dans mon commentaire !

                  Un truc marrant qui montre que les clients s’adaptent : on se fait livrer des repas le midi et depuis quelque temps le livreur passe bcp plus tôt le vendredi
                  La raison : en 2 ans les prix ont augmenté de 24% et le nombre de repas livrés a diminué de 20% sur la semaine, baisse plus particulièrement ciblée sur le vendredi
                  Les gens s’adaptent

              1. Pheldge