Eric et Brice aux maroquins de l’humour

Quand vous lirez ce billet, je serai loin de mon clavier et des turpitudes navrantes de la vie politique française (pour quelques heures, tout du moins). Le temps est beau, j’en profite ! Et quand on voit la qualité générale des buses consternantes qui nous gouvernent, on se dit qu’elles devraient elles aussi mettre ce beau temps à profit plutôt qu’encombrer les journaux de leurs pénible saillies.

Et question buses, nous en avons une belle avec Brice ; si on parle de l’animal, son envergure est sans conteste supérieure à celle d’un Albatros, et si on parle tuyaux, il est du gabarit de ceux qu’on pose pour les collecteurs d’égouts des plus grandes métropoles…

Brice fait partie, avec Eric, de ces preuves vivantes qu’on peut parfaitement prétendre à un maroquin ministériel en étant de façon constante à côté de la plaque, et en frôlant de façon asymptotique (i.e. s’en rapprocher sans jamais l’atteindre) une vague compétence au poste.

Nos deux lascars font la paire. Véritables Dupond & Dupont des polémiques pourries, on retrouve régulièrement l’un ou l’autre dans l’actualité à la rubrique Guignolades et dans les pages Humour. Enfin, on les y retrouverait si la presse n’était pas remplie de ces pignoufs dont j’aime à relater les aventures ici ou , et qui persistent stupidement à les placer dans les pages Sociétés, voire en Une lorsque l’un des deux compères s’égare plus loin que d’habitude.

Cette fois-ci, le numéro de nos deux comiques dépasse de loin ce à quoi on avait été habitués jusqu’à présent.

Une femme, au volant, s’est fait verbaliser pour port inadéquat de burqua. L’affaire s’est su (question : comment, pourquoi ?) et, dans la foulée, Brice a décidé de contacter son side-kick, en lui attirant l’attention, je cite, sur :

« la situation de l’individu présenté comme le conjoint de cette femme. Il est né à Alger et ayant acquis la nationalité française par mariage en 1999, appartiendrait à la mouvance radicale du ‘Tabligh’ et vivrait en situation de polygamie, avec quatre femmes dont il aurait eu douze enfants. Au demeurant, chacune de ces femmes bénéficierait de l’allocation de parent isolée »

Jusque là, on comprend la blague ; il s’agit d’une variante du « Ta gueule me revient pas, j’ai des dossiers ». Au passage, on se demande exactement à quel point toute cette affaire n’avait pas été prévue de longue date. Dans une certaine mesure, j’en viens à le souhaiter, parce que dans le cas contraire, cela veut dire que notre ami Brice tient des fiches précises sur un peu n’importe qui.

Bref.

Imaginons donc que le mari de la dame, qui, lui, n’a pas, en tout état de cause, enfreint le code de la route (je rappelle qu’il s’agit de ça au départ) est donc « suivi » par les services de Brice. Ce dernier, donc, retrouve rapidement son dossier et l’épluche pour y découvrir des fraudes et de la polygamie.

Et là, le génie du comique reprend le dessus, un peu comme si, après une quadruple vrille et un salto arrière dans un spectacle de patinage artistique, le joyeux glisseur enchaînait sur la danse des canards : Brice demande à Eric que l’individu soit déchu de sa nationalité française.

Patatras.

En matière de communication, c’est au-delà de l’apocalyptique. Le gouvernement français invente à lui seul un nouveau domaine de nullité, où l’incohérent et le geste compulsif deviennent un étalon. Car il y a au moins deux problèmes avec le comportement de Brice, et ces deux problèmes fusillent complètement toute crédibilité que lui ou Eric pourraient prétendre avoir à traiter le dossier.

Le premier problème est, tout simplement, la parfaite incongruité de la sanction demandée : pour être déchu de sa nationalité, les faits de polygamie, de fraude aux assurances ou (bientôt ?) de port illégal de burqua ne peuvent être retenus. Choisir cette sanction pour ces motifs, c’est aussi judicieux qu’associer un poisson avec une bicyclette ou, pire encore, une Twingo avec un intérieur cuir et ronce de noyer – non mais franchement, réfléchissez : une Twingo avec des sièges tout en cuir, et un tableau de bord couvert de ronce de noyer, c’est totalement absurde ! Eh bien, Brice a dépassé cette incohérence depuis un moment, et roule, pied au plancher de sa Twingo spoiler arrière / double échappement / caisse surbaissée, sur les autoroutes sinueuses de la législation française post-moderne.

Le second problème est l’inadéquation du comportement : on réclame une enquête sur quelqu’un parce qu’il fraude, parce qu’il est polygame, et non parce que sa femme conteste une infraction au volant ! En tout cas, dans un pays normal, c’est ainsi qu’on devrait agir. A ce rythme, la prochaine étape sera le contrôle fiscal systématique de monsieur en cas de contestation des PV de madame pour mauvais stationnement…

Or, le souci majeur d’un tel salmigondis de n’importe-quoi vinaigrette, c’est qu’il fusille tout espoir d’un traitement normal de l’enquête et du jugement qui devra avoir lieu concernant ces présomptions sur la fraude et la polygamie. Il occulte en outre une question plus gênante : faudra-t-il que toutes les femmes des personnes qui fraudent les assurances se mettent à conduire avec une burqua pour qu’on se décide à mettre de l’ordre dans les prestations sociales distribuées ?

Soyons clair : comme il apparaît de plus en plus clairement que l’état n’a rien à faire ni en religion, ni en mariage ou en mode de vie, et que son immixtion dans ces domaines provoque des polémiques, des débats et des réactions totalement inappropriées, il devrait peut-être se reconcentrer furieusement sur un contrôle des sommes qu’il distribue, et fissa.

D’autant que, pendant ce temps, les dettes filent, le système de retraite se rapproche tous les jours de la faillite, et que la crise n’en finit pas de progresser.

Si l’on se souvient que c’est ce même Brice qui devra gérer l’Intérieur du pays lorsque l’Extérieur de celui-ci sera en proie aux probables agitations consécutives aux tourments de la zone euro, on se dit qu’on n’a probablement pas parié sur la bonne voiture.

Intérieur cuir et ronce de noyer, certes, mais moteur et carrosserie de Twingo.

J'accepte les Bitcoins !

1NAyCKF9dX9f3uG7kaz258KwXDec3mCfXG

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires35

  1. ValLeNain

    Ça me semble un très bon raisonnment. Seul petit hic à mon goût : « comme il apparaît de plus en plus clairement que l’état n’a rien à faire ni en religion, ni en mariage ou en mode de vie, », il me semble que l’état a à faire dans ces domaines (en tout cas dans le domaine dans la religion, puisqu’il est le garant de la laïcité du pays), que tout cela provoque des polémiques ne veut pas dire qu’il ne doit plus s’occuper de ces domaines… sinon Renault ne ferait plus d’intérieur cuir sur ses Twingo…

    1. Théo31

      « il me semble que l’état a à faire dans ces domaines (en tout cas dans le domaine dans la religion, puisqu’il est le garant de la laïcité du pays) »

      Euh, c’est une blague ce que vous dites ? En intervenant, comment l’Etat peut-il être neutre ? Vous devez être de ceux qui croient que la France est un Etat laïque. C’est totalement faux : la France est un Etat intolérant et haineux avec les religions, ce qui est le contraire de la laïcité. Suffit de voir des torrents de haine que les laïcards déversent à chaque affaire qui éclate. Comme la expliqué le maître des lieux, la laïcité, ce n’est pas le refus l’immiction du religion dans la sphère publique, c’est le refus de l’immiction de l’Etat dans la sphère privée (ou de la société civile si vous préférez). La France n’est donc pas un Etat laïque, c’est un Etat en guerre de religion permanente.

      1. Flak

        mm cependant il me semble que le ‘laic’ francais se defini depuis la separation en 1905 comme (j’enrobe) la limitation impitoyable de la vie religieuse a la sphere privee.A aucun moment il n’a ete dit que l’etat ne devrait pas ingerer la sphere privee pour y mettre des grands coups de boule a la religion.L’idee c’est que cette saloperie de religion devait absolument laisser le controle de l’etat au socialistes.
        La liberte de religion, c’etait un truc qui sent bon pour faire accepter les premiers pas vers le socialisme.La liberte de religion, c’etait pour que les Bretons et autres ne se revoltent pas tout de suite, c’etait pour leur faire croire qu’ils pourraient continuer a etre catho tranquillement chez eux.Une chose est sure » ca ne marche pas pour les musulmans, qui sont une menace terrrrrrible pour le salmigondis culturel residuel catholaic des elites francaises, qui voient d’un bon oeil le sexe ministre-enfants thaïlandais, d’un mauvais oeil le sexe cure-enfant, d’un bon oeil la monogamie residuelle catho, et d’un super mauvais oeil la conduite en Burqa.

  2. hb45

    H16, je ne sache pas que les pays soumis à la charia se préoccupent d’Etat, de Dette, de Libéralisme ou des droits de l’homme qui « aurait » 4 épouses. Qu’Eric et Brice soient des maladroits opportunistes, bêtes et bornés me préoccupe moins que l’idée de disparaître avec vous, H16, la main sur le coeur et en paix avec la conscience que m’ont inculqué des siècles de judéo-christianisme. Bientôt vous serez seul, derrière votre frontière, à raisonner juste.

    1. daredevil2007

      Je crois que vous n’avez pas bien saisi le problème : si l’on veut apporter une réponse adaptée, il faut user de bonnes méthodes et non de vulgaires subterfuges qui ne feront qu’affaiblir votre démarche, voire la rendre illégitime. Tout ceci ressemble à de « l’électoralisme » pur et dur suite à la gentille défaite subie il y a peu!
      Cela me semble montrer à quel point ces « hauts » personnages n’ont rien compris au fond du problème et surtout leur incapacité à trouver de véritables solutions!

        1. Winston the only (other) one

          Ici il ne s’agit même pas d’une greffe mais d’une boule de coton hâtivement fourrée dans le caleçon.

      1. hb45

        Il est vrai que les « hauts » personnages ne comprennent que ce qui peut les faire réélir. Ce n’est plus à démontrer. Il n’en reste pas moins que l’info elle même, qu’elle soit révélée par ces « hauts » personage ou d’autres est une réalité que plus personne ne songe à nier. Si c’est une réalité, cessons d’ériger des barrières pour protéger nos libertés derrière laquelle s’abritent des gens qui n’en ont cure.

        1. h16

          Hb45, comme tu le noteras, j’indique clairement que si la personne en question a effectivement commis des délits, il faut la poursuivre. Le billet ne porte en aucun cas sur la pertinence d’aller poursuivre le polygame fraudeur, hein.

  3. Mr T

    Il n’est pas question de « garantir la laïcité d’un pays ». La laïcité concerne l’état et exige justement qu’il n’intervienne pas. Ce qui est le contraire de : dire aux citoyens quel comportement adopter vis à vis de la religion et promouvoir la laïcité de combat.

    1. ValLeNain

      si tu laisses faire les hommes, alors il n’y aura pas de laïcité, et ce serait injuste vis à vis de ceux qui la veulent dans la vie de tous les jours

      1. Petit Tonnerre

        La « laïcité » en soi, c’est un peu la religion de l’état, on peut même donner à son enfant un baptême républicain à la mairie du coin.
        La décision de savoir si l’on veut vivre religieusement ou non appartient aux individus et non aux politiciens…

      2. Rocou

        « si tu laisses faire les hommes, alors il n’y aura pas de laïcité »

        Cependant, l’Etat est composé d’un ensemble d’Hommes. Pire, ces Hommes possèdent le monopole de la violence sur les autres.
        Vous ne pensez tout de même pas qu’une auréole apparait sur la tête de tout individu devant fonctionnaire ou élu?

  4. Winston the only (other) one

    Le fond du problème c’est toujours cette diarrhée d’aides sociales qui permet aux branleurs d’enrichir la France sans rien foutre. Commençons par fermer les robinets à fric.

  5. Emmanuel M

    Pas vraiment d’accord avec l’article. Ni Eric, ni Brice ne sont magistrats. Donc il ne sont pas la pour appliquer un raisonnement juridique mais politique

    Ca fait des années que des années de constructivisme juridique et droitdelhommiste étouffent tout débat de société. Les hommes politiques sont dans leurs rôles lorsqu’ils interpellent sur les valeurs et sur les résultats du processus étatique (auxquels ils ont en partie contribué).

    C’est quand même un fait assez nouveau que des élus remettent en question, certes indirectement, le bien fondé du droit du sol.

    1. h16

      Qu’ils ouvrent un débat de société ou émettent des opinions, en tant que politicien, ce ne serait pas choquant. Mais là, il s’agit d’appliquer une sanction (juridique) à des faits qui nécessiteront un jugement (juridique). Et Brice propose n’importe quoi.

  6. Valuebreak

    Petite remarque en passant …

    la dame en question a écopé d’une amende de 22 € au motif que son voile limitait sa vision.

    je propose qu’on verbalise à 22 € tous les conducteurs français (même les affreux polygames) qui :
    -conduisent avec une casquette, pour limitation de la vision,
    -conduisent avec la radio, pour limitation de l’audition (double amende pour ceux qui écoutent du rap à fond),
    -conduisent avec des gants l’hiver, pour limitation du toucher, et avec un rhume pour limitation de l’odorat,
    -conduisent avec une clope au bec, ce qui limite le goût.

    supposons 40 millions de conducteurs en France, verbalisable s à 22 € chaque jour, soit 40*22*365 = 32 milliards de recettes …

    seul inconvénient : un raôut politico médiatique multiplié par 40 000 000 * 365 …

      1. Heimdal

        Oui, c’est clair, vous êtes brillants: conduire avec un drap sur la tronche, c’est super pratique… Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire… Je vais conduire avec une cagoule, moi, tiens. Puisque c’est comme ça. La France, c’est le pays des droits de l’Homme, n’est-ce pas? Donc dès demain, je vais conduire avec une cagoule et puis avec un drap noir, tiens. Je ne vois pas pourquoi je me priverais! Et puis sur la cagoule et le drap noir, un casque de moto intégral! Pourquoi pas! Je suis adepte de la sécurité à tout prix. Avec tout ça, et mes cinquante calbutes au cas où je me plante et que ma bagnole prenne feu, j’irai au paradis me taper des dizaines de vierges et tout le matos sera à sa place!

  7. Harald

    Sans jeu de mot, que de mauvaise foi dans ces commentaires.

    La laïcité on s’en fout. La France est encore, pour combien de temps ça reste à déterminer, un pays chrétien. Si les mahométans ne s’y plaisent pas, ils n’ont qu’à retourner au bled où ils sont libres de faire ce qu’ils veulent, comme à Hassi Messaoud en 2001, par exemple. Ils n’ont pas à se plaindre, ici ils peuvent bâtir des mosquées, même qu’au nom de la laïcité l’État leur accorde ce qu’il refuse aux chrétiens depuis 1905 : de l’argent public. Au bled, les chrétiens font l’objet de brimades quand on n’organise pas une chasse à l’homme.

    Ceci dit, je suis totalement opposé à l’interdiction de la burka, du niqab et autres sacs du même genre. Ces fringues constituent un rappel visuel d’une évidence : la culture islamique n’est pas miscible avec la chrétienne.

    1. Heimdal

      Tout à fait d’accord, à l’exception de l’avant-dernier point (« opposé à l’interdiction de la burqa »). Il existe déjà une loi d’ailleurs, il faudrait juste qu’elle soit appliquée: ce n’est pas carnaval tous les jours. Il est interdit de se déguiser en fantome de l’opéra tous les jours. Donc pas de burqa, END OF STORY.

      1. Harald

        Au même titre que les lacédémoniens faisaient boire un hilote jusqu’à l’ivresse pour montrer le triste spectacle d’une épave aux jeunes toujours tentés de ne pas respecter les règles, les emburquinées seraient ainsi une manière de bouffonnes tragiques.

    1. h16

      Oui. Je suis pour une suppression complète, totale et rapide de toutes les allocations familiales et de la ponction correspondante, ainsi que pour la dissolution des organismes qui s’occupent de ponctionner et ceux qui s’occupent de redistribuer. Ca en ferait, des postes de fonctionnaires libérés pour aller bosser dans les administrations où, dit-on, il en manquerait (!) …

  8. Laglute

    Désolé, mais les Twingo avec intérieur cuir et ronce de noyer, ça existe : j’ai failli acheter celle d’un voisin il y a quelques années.

    Elle était pas donnée, d’ailleurs…

  9. fifou

    Depuis quelques jours que je lis (de loin) des infos et reactions sur ce sujet je suis surpris de voir a quel point les hommes politiques francais ont deconnecte avec la realite.
    Ils sont obnubiles par leur re-election, et pensent que cela ne peut passer que par un surf intensif sur une vague d’intolerence et de radicalisme qu’ils alimentent chaque jour.
    Ils delaissent totalement les vrais objectifs de leurs fonctions.
    Si je regarde les faits: 1- Un gugusse est religieux, 2- il vit avec plusieurs femmes 3- le Gugusse a un commerce et ses 4 femmes beneficient de l’allocation de parent isole

    Ma reaction normale est: 1- c’est son probleme, 2- c’est leur probleme 3- c’est une fraude aux allocs et c’est totalement inacceptable, une enquete doit etre lancee immediatement, si c’est avere on sanctionne mechamment
    la sanction en cas de fraude averee: arret des prestations, suppression a vie de l’acces aux prestations sociales (sanction normale de fraude grave a la CAF), recuperation des montants induments percus (saisie d’actifs le cas echeant)
    Follow-up: on verifie comment la fraude a eu lieu et on corrige les systemes de controle a la CAF
    Soit dit en passant les fraudeurs seraient les femmes qui ont fait les fausses declarations pas l’enturbanne…

    La reaction du gouvernement: 1- C’est un scandale, il faut qu’on parle que de ca 2- C’est un scandale, il faut qu’on parle que de ca 3- c’est pas bien, on le dit au debut et puis apres on se concentre sur ce qui est vraiment important

    Sanction: on enleve la nationalite a ce mechant enturbanne polygame, infidele (ben oui paradoxalement) et pecheur
    Follow-up: le ministre de l’interieur etudie le dossier pour voir si on peut lui enlever sa nationalite et sinon on va reformer la loi pour voir comment on peut plus facilement enlever la nationalite

    Mais ou va-t-on? Le pire c’est que maintenant les hommes politiques font uniquement des jeux politiciens meme en dehors des periodes d’election et a 2 ans des presidentielles et legislatives…

  10. philippepsy

    Et d’abord Mr H16, pourquoi une Twingo avec intérieur en ronce de noyer serait absurde ? Hein d’abord ? Il y eut bien des minis ainsi vendues !

    Je m’insurge. Pour le reste mon cher H16, si vous écrivez un article sur chacune des pitreries de nos ministres et élus, vous n’avez pas fini !

  11. Katrina

    Tout est dans l’art de détourner ou d’attirer l’attention au bon moment. On évite ainsi de parler des vrais problèmes! La faute aussi aux journalistes (enfin ceux qui mettent les pieds dans le plat sans se poser de questions) et à nous, oui nous, qui tombons dans la facilité de l’info, friands de sensationnel. Car les vrais actualités sont tellement ennuyeuses! Mieux vaut un bon fait divers, tellement plus utile comme défouloir public.
    Le positionnement par rapports à ces micro-faits, grossis à la loupe, permet aux politiques de revenir périodiquement au premier plan : toute publicité est bonne à prendre quitte à juger sans comprendre, du moment qua ça va dans le sens de l’opinion. De cette façon, un clou chasse l’autre depuis maintenant un petit moment…

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)