France.fr, un site web à l’image du pays

France.fr ? Alors bon c’est très simple voyez-vous je vous explique.

a/ Le gouvernement a beaucoup d’argent. Trop, diront certaines mauvaises langues, mais en tout cas très largement pour se lancer dans des opérations de communication clinquantes et rutilantes.

b/ Le gouvernement aime bien dépenser cet argent. Il le dépense donc sans compter. Ni de loin, ni de près. Après, bien sûr, la Cour des Comptes rouspète, mais en réalité, tout le monde s’en fiche, hein, de la Cour des Comptes.

c/ Il y a un truc trendy, fashion, super mode et tout et tout, ça s’appelle internet. Alors il faut que le gouvernement qui a beaucoup (trop) d’argent et qui aime le dépenser très vite et n’importe comment s’empare de ce truc trendy et y mette plein de choses, plaf comme ça vient. On se souvient des précédents essais à la fois pertinents et bien fichus, ici et , et on comprend donc l’engouement qui s’est emparé des frétillants communicants quand ils se sont mis en tête de faire un portail pour Vendre De La France À L’Étranger.

d/ Voilà donc le site France.fr lancé !

France.Fr le site à l'image du pays
Cliquez pour agrandir

Le site n’est pas dénué d’intelligence puisqu’il s’est mis tout de suite au diapason du pays : en carafe.

Et pour de bon, puisque ça dure depuis des jours et des jours.

Réjouissez-vous, c’est avec vos impôts :)

J'accepte les Bitcoins !

115M5TS39JNaBJnXxSGSYMGXwPcvD2U2C7

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires20

  1. Yul

    Thierry Saussez, affirmait : « A l’heure de la mondialisation et de la globalisation, la promotion de l’image nationale est un facteur différenciant que les plus grands Etats ne peuvent négliger. »

    ouah ! toujours aussi percutants, nos hauts-fonctionnaires. Quelle fulgurance ! Et ce « facteur différenciant » ! une merveille. Un air de pipeau digne des meilleurs élèves du conservatoire. Il faut savoir une chose: notre fonction publique, de bas en haut, est peuplée de crétins incompétents, et ceux qui ne le sont pas sont tellement empêtrés par les nuisibles que de toute façon ça revient au même. Le jour où j’ai pu lire des copies de l’examen de l’ENA, je suis tombé des nues. Même le DEUG de glandotique option marxisme d’une fac genre Nanterres ou le Mirail est d’un niveau plus élevé. Et j’en sais quelque chose, je suis passé par là.

  2. Yul

    « un site bien fait qui permet à tout le monde de découvrir la France, moi je dis pourquoi pas… »

    je m’inscris en faut: ce site parle de manière éloquente de la France contemporaine. C’est la synthèse la plus concise et la mieux étayée à laquelle un étranger pourra jamais avoir accès. Les Français passent à l’étranger pour des connards pédants et infatués, et là justement cette image est démentie: les français sont certes des connards pédants et infatués, mais aussi des grosses larves incompétentes qui n’en branlent pas une. Il fallait le préciser.

  3. Yul

    Je parie que si le site n’est pas rouvert avant Septembre, c’est à cause des vacances du mois d’août. Bon, ce n’est pas un pari qui m’enrichira beaucoup.

    « France.fr était en gestation depuis un an et disposait d’un budget de 1,6 million d’euros, dont plus de la moitié, soit 862.705 euros, avaient été consacrés au lancement (conception par la Web Agency, développements techniques, partenariats éditoriaux avec France 24, iTélé, BFM TV, etc.). »

    1 million d’euros pour ça !!! Avec ce que coutent les séminaires avec thalasso et les voyages au japon « pour se renseigner sur la cyberculture d’avenir et les techniques de communication transversale », je m’attendais au double. Vraiment, les réductions budgétaires en temps de crise sont cruelles.

  4. Yul

    pourquoi j’ai écrit « se renseigner » ? glander en se bourrant la gueule dans ces cinq étoiles à l’autre bout du monde, ça se dit « mener une enquête ».

  5. Yul

    « afficher un bitmap de carte de france avec des excuses par dessus, moi je peux le faire pour seulement 500 mille, sans probleme! »

    et moi 400 000. Mais on ne va pas se faire une concurrence néfaste. J’ai un ami dans un cabinet au budget. Si je lui paye des putes et 15 jours sur un yacht, il peut s’arranger pour que le Bureau National des Excuses Foireuses Citoyennes ne distribue des licences qu’à nous deux, après un appel d’offres piloté par son cousin qui vient de sortir de l’ENA. Comme ça, on prend CHACUN 600 000 euros et on reste potes.

  6. Yul

    En fait, maintenant que j’y pense, ce site, bien qu’éloquent, est un peu inutile. Si le reste du monde ignorait la mentalité pourrie qui règne en France, ils ont eu droit à un magnifique aperçu avec les péripéties de notre équipe de foot lors de la coupe du monde. Nos footballeurs, dans un bel élan didactique, ont même fait grève ! La première fois dans l’histoire du foot qu’une équipe nationale engagée dans une compétition cruciale manque délibérément un entraînement. Les étrangers ne savent pas ce que c’est que la gréviculture, la vraie, il fallait leur montrer. Un Français repère instinctivement les pires moments pour faire grève, c’est encodé dans les gènes. Grève et comportement molasson sur le terrain, avec un entraîneur incompétent qui tient grâce à ses relations et qu’il aurait fallu virer il y a 10 ans. So French.

    1. JT

      oui le plus gros hébergeur francais a proposé de les héberger… sauf qu’il a lui même des soucis récurrents depuis le début de l’année avec ces routeurs :-)

  7. Yul

    « Nous nous fixons pour objectif une relance opérationnelle dans la deuxième quinzaine d’août et confirmons la sortie, pour novembre prochain, d’une version dotée d’une dimension participative »,  »

    relance opérationnelle, dimension participative… quand on a cette maîtrise de la pipeautique, ça ne m’étonne pas qu’on ait du mal à lancer un site. Quand à la deuxième quinzaine d’août, c’est illusoire: déjà qu’en temps normal, ça ne travaille pas beaucoup dans les administrations, mais au mois d’août… au fait, cyberscope, c’est pas un hébergeur bidon monté par un copain énarque ou un truc dans le genre ?

    1. Non, ça existe vraiment et ça fait des choses. Mais c’est plus une web-agency qu’un hébergeur. En outre, on peut être un bon maître d’oeuvre, si l’on a un maître d’ouvrage gouvernemental pitoyable, pathétique et brouillon, on a de bonnes chances de se planter quand même.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)