Égalité, Taxes, Bisous !

Et voilà. Poussé dans mes derniers retranchements par mes douze lecteurs réguliers, j’ai passé quelques heures ces derniers week-ends pour produire une version papier de quelques uns de mes billets.

Cette version forme un petit livre de 160 pages, avec aucune illustration couleur ou noir et blanc, pas de photos, aucun coloriage, aucun sudoku. Que du texte aride sous un titre idiot : Égalité, Taxes, Bisous ! On doit ajouter qu’une paire de petits vietnamiens ont péri sous mes coups dans ma cave humide pour préparer les cent premiers exemplaires, recopiés à la main et à la lumière vacillante de bougies de suif mal dégrossies.

Égalité, Taxes, Bisous

Je n’évoque pas les relecteurs. Plusieurs se sont eux-mêmes crevés les yeux avec leur stylo à la fin de l’exercice, pour oublier.

Le résultat est disponible ici ; vous pouvez même y voir un aperçu des premières pages et constater l’ampleur des dégâts.

Avec un prix aussi démocratique, festif et citoyen que 4.95€ (oui oui, moins de 5€, c’est vraiment une tuerie marketing sans vergogne) mais des frais de ports qui, en compensation, frisent la flibusterie capitaliste et mangeuse d’enfants communistes (mais dont je ne suis pas responsable), vous aurez à cœur d’en commander des brassées histoire de frimer dans les réceptions de l’ambassadeur. Ca changera du grignotage de canapés et de boules de chocolat de synthèse.

Au sujet des frais de port — ne me demandez pas pourquoi, c’est l’éditeur qui choisit — si vous en commandez jusqu’à trois, ces frais restent les mêmes. Les capitalistes ne reculent devant aucune bassesse pour vous faire consommer, croirait-on. Et puis trois, c’est pratique : un pour vous, un pour votre ami(e), un pour votre patron (ou votre employé, au choix). Ainsi, vous pouvez ne pas être une victime seule, et trouver de la compréhension autour de vous à peu de frais.

Bref.

Je vous en souhaite malgré tout bonne lecture.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires80

  1. Before

    Bravo.
    Et maintenant, le Goncourt ?
    Une question sur l’ouvrage : s’agit-il d’une compilation honteuse de vos notes, de textes totalement inédits, ou bien y a-t-il simplement quelques nouveautés nouvelles enveloppant pour mieux les cacher des textes anciens afin de tromper l’innocent chaland, proie virginale des capitalistes avides et sans scrupules ?
    (Dans ce dernier cas, j’espère qu’une loi réglementera au plus vite ce genre de pratiques douteuses).

    1. Il s’agit d’un recueil de quelques billets qui permettent de donner une idée du blog, sans trop d’attachement à un contexte ou des liens HTML pour éviter la confusion. Si vous êtes un lecteur très régulier, vous retrouverez des choses que vous avez lues.

      C’est un essai, pour tâter le terrain et tester les capacités d’éditions. Je projette aussi de faire un ouvrage d’inédits.

      1. Philippe

        Je viens d’en commander 2…

        Un pour moi et un que j’offrirai certainement à ma mère car elle n’a pas le waÿbe

        Pour la dédicace, on fait comment?

  2. Melkion

    Superbe. Enfin un cadeau qu’on aura plaisir à offrir à tata Jeanine l’ancienne militante cégétiste de la famille (il y en a toujours un ou une).

  3. Francisco d’Anconia

    Gloups ! La livraison coûte plus cher que le livre !
    C’est quoi la taxe de 0,27€ ajoutée au moment de commander ?

    1. Aucune idée. Je ne maîtrise pas les coûts, en fait.
      Pour ce qui est de la livraison, ils passent systématiquement par FedEx, ce qui explique le prix. Le bon côté, c’est qu’on peut grouper la commande (les coûts de livraison restent les-mêmes jusqu’à trois exemplaires).

    2. Before

      Un piège tendu par cet infâme libéral, à n’en point douter !
      Ah ben, non, tiens. C’est la Taxe sur la Valeur Ajoutée (5,5% sur les livres), pour bien coller au titre…

  4. DoM P

    Ca y est commandés. 3 exeplaires : Un pour moi, un autre pour que les frais de ports ne soient pas supérieurs au prix des livres, un troisième pour encourager H16

        1. DoM P

          Pour info, sur les 3, il y en a un sur lequel certaines pages sont vierges.
          Par ailleurs, il y a un problème de retour à la ligne : Blurb ne sait pas gérer les apostrophes.

  5. Susu

    Bonjour,

    Une version électronique est-elle envisageable?

    Non pas pour faire plaisir aux Pastèques Dufflot & Co, mais pour ceux qui sont expatriés dans des pays plus matraqueland que bisounoursland et donc qui censurent tout ouvrage à l’import?

      1. Nick de Cusa

        Mais c’est plus cher.

        Je l’aide un peu parce que, quel bon auteur, mais quelle brèle en pricing.

        Enfin, tant mieux pour ses lecteurs. A ce prix là, c’est du vol.

  6. Nick de Cusa

    Et amène une caisse à l’endroit et la date que tu sais. La sécurité (et le barman) s’assureront que personne ne repart sans.

      1. philippe psy

        Si un lecteur sécrète de la cyprine, alors c’est une lectrice. Vous avez des glandes de Cowper qui sécrète le liquide pré-éjaculatoire. A ce propos est ce que le livre peut éponger le liquide pré-éjaculatoire émis par certains lecteurs dont l’admiration confine effectivement à l’obséquiosité ?

  7. sam_00

    Alors là, H16, bravo et merci!

    Je vais enfin pouvoir rire en lisant vos chroniques dans le tramway le matin. Donc, deux exemplaires de commandés.

    Surtout continuez

    sam

  8. Joe

    J’en ai commandé trois pour faire comme tout le monde. Ca me forcera à les offrir à des gens et ce n’est pas plus mal !

    En fait, Blurp imprime en flux tendus ?

    1. Couci-couça. Disons que les nounours partent de temps en temps, ainsi qu’un ou deux t-shirts. Mais je ne miserais pas dessus pour faire chauffer la marmite.

    1. Pas besoin. On peut acheter et manger, manger sans acheter, acheter sans manger, toutes les options sont ouvertes. L’option ne pas manger / ne pas acheter m’attriste cependant.

    1. Laetitia

      Avec 100 exemplaires il gagne le droit d’avoir son nom sur la couverture…..Ca doit etre un tirage de lancement et si ca marche, au bout de quelques milliers d’exemplaires vendus il aura quelques sous (des clopinettes en pourcentage.

      Soyons cependant optimistes. D’ailleurs voici une idée de cadeau pour Mme H16 (:)):

      http://www.giuseppezanottidesign.com/item/store/GIUSEPPE+ZANOTTI+DESIGN/tskay/B42C73F0/gender/D/season/main/rr/1/cod10/44292612TT/areaid//sts/

  9. lucotte

    Super, et super prix ! j’en commande un.
    La petite critique, car il en faut une : dans l’aperçu gratuit, je n’ai pas vu les dates de publication des chroniques, dates qui aideraient à contextaliser plus facilement.
    Alors c’est un oubli ou c’est pour un futur jeu-concours (une semaine tous frais payés au Mont-Pèlerin au premier qui retrouve tous les jours exacts) ?

    1. C’est simplement que les dates ne sont pas nécessaires pour re-situer le billet 😉 (mais les titres ont été conservés, il est facile de retrouver les billets sur le blog avec, et donc, la date).

  10. Alex6

    Je m’empresse d’en commander, de tout scanner et de mettre le bouquin en ligne en pdf*

    *on fait moins le malin avec les droits d’auteur defendus armes au poing en France par les lobbys du livre, hein?

    1. Tu peux effectivement faire ça, moi, ça m’est égal ; je note cependant que tu auras aussi vite fait de reprendre les articles depuis le blog : déjà numérisé, déjà gratuit.

  11. nordyck

    Cher H16,

    Merci pour cette édition papier,qui me permettra de rattraper plus facileement mon retard . Et ne soyez pas trop modeste : il y a certainement plus de 12 lecteurs fidèles !Même si nous ne nous manifestons pas souvent . -perso.,à l’heure où je vous lis,commenter,pas vraiment envie . Et au vu de la qualité des articles et des intervenants,pas grand chose à rajouter .

    Sans oublier Madame H16 .

    Donc trois : un pour ma table de chevet, un autre pour les chiottes-ben oui,c’est là qu’on contamine le plus ! ; et le troisième en secours , au cas ou…

    Puissiez-vous nous donner encore longtemps de ces savoureux billets drôlatiques , tapant toujours justes , et avec ,parfois , cette petite dose de mauvaise foi qui les rend délicieux .

    Longue vie à vous .

  12. Raoul

    Ca y est, je le tiens dans mes mains…O bonheur! ô joie extrême! (courons conter le fait à la nymphe que j’ai-ai…me).
    Sans craindre l’anathème, je le ferai lire à tous les gens que je connais même après que la couverture se sera détachée d’usure.
    Je vous remercie beaucoup (très sincèrement) et j’embrasse votre épouse pour sa généreuse participation (et parce que je n’embrasse pas les hommes avec un plaisir égal quelque taxe qu’on puisse imaginer pour corriger ce travers)!

  13. Lib

    J’ai reçu mes 3 exemplaires. Quelques critiques qui se veulent constructives :
    – tu n’y es sans doute pour rien mais les l’ en fin de ligne, ça pique vraiment les yeux.
    – je trouve que le bouquin ne commence pas bien. Pour moi, les billets les plus brillants sont ceux consacrés à une critique acide de l’actualité dans ce qu’elle a de grotesque (pignouferies de presse, ecofluffies, absurdités étatistes…). Malheureusement, il faut attendre 4 ou 5 chroniques pour entrer dans le vif du sujet. Je trouve que ça affaiblit sensiblement le potentiel subversif du livre car beaucoup de lecteurs risquent de le poser trop vite. Je pense notamment à cette revisite de la fable des 3 petits cochons qui est (imho) assez caricaturale et décrédibilise l’ensemble. C’est con parce que le titre est génial et donne vraiment envie de lire le livre.

    Sinon, par curiosité, où en sont les chiffres de vente?

    1. Merci de l’achat 🙂
      – pour les retours après les ‘, c’est effectivement l’outil de prépresse qui fait un peu ce qu’il veut. La prochaine fois sera la bonne, je ne me ferai pas avoir.
      – je note pour l’organisation : peut être modifier l’ordre des parties, et/ou changer le(s) premier(s) chapitre(s).
      Pour le moment, j’ai vendu un peu plus d’une centaine d’exemplaires 🙂

      1. Heimdal

        Bravo pour ces ventes! Vous devriez relever (un peu) votre prix de vente… Mettez-le au moins au niveau des frais de port!

        Autre remarque, sans réelle importance: certains paragraphes ne sont pas justifiés (au sens de « Word » of course), ça fait un peu moche…

        PS: La fable des 3 petits cochons, je l’adore, moi!

Laisser un commentaire