Révélation : Salma Hayek est Autrichienne !

Non seulement, Salma Hayek partage son nom de famille avec un certain Friedrich Von, économiste, prix nobel et franc supporter d’une monnaie basée sur l’étalon-or, mais en plus, elle ne cache pas son opinion concernant cette idée : elle est clairement pour.

C’est limpide et en voici la démonstration :

J'accepte les Bitcoins !

1Mz9EyYhXKx9oXutTj5z8FjDFhXVCtgpPe

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires15

      1. Théo31

        Ceux qui sont contre la capitalisation sauf quand elle est financée par les cons tribuables à leur profit exclusif (ce qui ressemble furieusement à du socialisme) ?

    1. sam_00

      « vous avez tous du papier dans les poches… »
      Voilà, c’est le mot … le fait d’en avoir dans les poches ne fait pas la valeur.

      notez que j’en ai aussi dans les toilettes et ça n’augmente pas pour autant sa valeur non plus ;-)

      1. Johan

        Je suis short argent depuis hier, au moins c’est dit.

        « notez que j’en ai aussi dans les toilettes et ça n’augmente pas pour autant sa valeur non plus  »

        Personne ne taxe le papier que vous avez dans les toilettes… aller vivre dans une colloque où les gens sont trop paresseux pour aller acheter leur rouleaux tout seul et se papier sera aussi convoité!

        http://cje.oxfordjournals.org/content/25/2/149.short

        http://epubs.scu.edu.au/cgi/viewcontent.cgi?article=1005&context=jesp

        (A noter que le dernier liens prend en compte les USA et l’on peut en déduire les raisons de la crise dans la zone euro.)

  1. Mathieu Bédard

    F.A.Hayek n’était pas un « franc supporter de l’étalon or ». Ses recommandations en termes de politique monétaire varient au cours de sa vie, mais à aucun point on ne peut dire qu’il est en faveur des systèmes d’étalon or. Au début c’est parce que ce système permet une trop grande variation dans les stocks de monnaie, plus tard c’est parce que pour lui ce qui est important ce n’est plus la stabilité de la base monétaire, mais la stabilité du flux monétaire (base+vélocité). Beaucoup plus tard dans sa vie il ne parle plus en termes de politique monétaire mais en termes de régimes monétaires, et argumente même que le système de l’étalon or peut lui aussi être très instable. A aucun moment de sa vie on ne peut prétendre qu’il est un franc défenseur de l’étalon or.

    De façon plus générale, l’économie autrichienne n’est pas « en faveur » de l’étalon or ou d’une toute autre politique monétaire. Je vous recommande le texte « Ce qu’EST l’économie autrichienne et ce qu’elle N’EST PAS » de Steve Horwitz, disponible sur mon blog;
    http://mathieubedard.wordpress.com/2010/12/01/ce-quest-leconomie-autrichienne-et-ce-quelle-nest-pas/

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)