Une solution qui roxxe pour ne pas tacher sa cravate

On est dimanche et pendant que le repas dominical cuit lentement, je vous propose de découvrir un produit génial, issu de la recherche sur les nanotechnologies.

Ce n’est pas absolument nouveau puisque ça date d’une ou deux semaines et que les premiers exemples de ce produit existent depuis environ 1 an, mais il s’agit d’une invention tellement remarquable que j’ai jugé utile de vous en faire part, et comme on est dimanche, il s’agit d’éviter toute prise de tête politico-politicarde comme les tocards aux manettes de notre pays savent en fournir.

Il s’agit d’un enduit super-hydrophobe, le NeverWet.

Un produit hydrophobe est un produit qui a la particularité de repousser l’eau ou de s’y associer très peu ou pas du tout. Lorsqu’il s’agit d’une surface, l’eau y glisse facilement, et trouve peu d’adhérence. Pour cela, le Téflon (r)(c)(tm)(et tout ça) est un bon exemple : l’eau glisse sur les poêles enduites de ce produit avec facilité, ce qui permet notamment d’y faire griller d’excellents morceaux de boeufs qu’on pourra recouvrir de sel et de poivre, ce qui en conservera le jus qu’on pourra ensuite utiliser pour enduire des pâtes, avec un peu de beurre c’est excellent mais cela nous éloigne du sujet initial.

Un produit super-hydrophobe est un produit qui ne donne aucune prise aux liquides, à tel point que l’eau, l’huile ou le mélange liquide arrive sur le produit et celui-ci lui dit « ouste, pars, vilain machin bouh bouh » et avec ses petits bras super-hydrophobes, il repousse l’intrus pif, paf, et pouf.

En réalité, on comprendra que l’enduit super-hydrophobe permet d’empêcher le dépôt du liquide en créant un angle de contact avec ce liquide supérieur à 150°. Eh bien avec NeverWet, l’angle dépasse allègrement les 170°, ce qui fait que l’eau, l’huile, le miel, le chocolat et la confiture ne peuvent absolument pas se déposer et glissent gracieusement … ailleurs.

La société Ross Nanotechnology, qui a inventé ce produit, a récemment mis en ligne quelques vidéos et récolté des articles (notamment dans Wired) pour illustrer les performances de l’enduit qu’ils ont mis au point. C’est, tout simplement, bluffant.

Comme on peut le voir, fini les tâches de chocolat sur ses chaussures en toile blanche… Evidemment, cela ne s’arrête pas à ce genre de péripéties, puisque nos chercheurs se sont amusés à tester le produit sur des engins électroniques qui n’aiment pas du tout l’eau, comme un iPhone et des circuits intégrés comme des cartes mères :

Ici, on voit l’application pratique sur des vêtements, qui résistent de fait très bien à la pluie ou la boue :

Tout ceci est bel et bien beau, mais c’est, évidemment, seulement quelques unes des applications possibles du produit. Car on voit mal où on pourrait s’arrêter. Je passe rapidement sur l’intérêt d’enduire les carrosseries de voitures et les pare-brises de NeverWet : fini la rouille, fini la pluie et la buée. Je vous laisse imaginer le confort gagné instantanément.

Mieux : qu’advient-il lorsqu’on enduit la coque d’un bateau de ce genre de produit ? Le frottement de celui-ci étant réduit à sa plus simple expression, on imagine que le bateau doit pouvoir se déplacer bien plus vite dans l’eau. En outre, les coques seront bien mieux protégées contre les attaques du sel ou des berniques… De la même façon, les façades des maisons et leurs toits seront en partie débarrassés des mousses et des attaques du temps (probablement pas tout le temps, mais on imagine que le produit doit bien tenir dans le temps).

Et je vous laisse imaginer aussi l’effet d’une telle invention sur, justement, les entreprises de ravalements, le car-wash du coin, … et l’industrie de la poudre lessive et des teinturiers devenus pour ainsi dire inutiles…

Toutes ces professions, tous ces métiers seront-ils vent debout contre cette nouvelle invention, comme le sont actuellement certains majors culturels qui ne veulent pas s’adapter à Internet, la copie numérique et la disparition de la copie privée ?

On peut déjà imaginer qu’il y aura l’angle d’attaque écologique (les abominables assauts contre la nature que cette invention engendre …) et celui de la santé (s’enduire une partie corporelle ou l’autre de ce produit peut provoquer des problèmes, qui sait ?) qui permettront en tout cas de parsemer d’embûches la commercialisation de cette invention.

En attendant le réveil des néo-luddites, le produit sera disponible commercialement apparemment dans le courant de l’année 2012.

Il va sans dire que je me vois mal résister, en bon libéral capitaliste, à l’envie de a/ mettre des ronds dans cette société dès que cela sera possible, et b/ à titre plus pragmatique, en acheter pour en enduire mes cravates et mes mocassins (à glands, forcément) histoire de conserver toujours cette petite touche impeccable qui caractérise les capitalistes à haut de forme.

Et bien évidemment, je vous encourage à faire de même.

J'accepte les Bitcoins !

1BvvVSACs4QtqYN8tX4KhX5VuGVruKT8Ge

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires66

  1. Vincent

    Ah malheureux, que n’avez vous pas dit là?

    Mais sâââchez, monstre ultra libéral, que l’imperméabilisation croissante des surfaces est la souuuuurce, oui, je dis bien, la souuuuuurce de toutes les terrrrrribles innondations qui menâââcent l’humanitêê.

    Il faut interdire ce produit du diâââble d’urgeeeence!

    1. anne

      rires…
      Ceci dit, encore un nouveau produit qui p’t-être dans 10 ans va reconnu comme toxique pour l’environnement et potentiellement cancérigène comme le Teflon (surtout quand il est rayé) ou qui va se substituer à notre œstrogène et entraîner des anomalies dee nos organes reproducteurs comme on le dit actuellement pour le bisphénol A, etc., etc.
      Mah non, je ne suis pas contre le progrès et l’innovation !
      Bon… je retourne dans ma caverne

  2. Theo31

    Aaaaargh ! Mais vous êtes hydrophbe mon cher H16. Je vais, toutes affaires cessantes, vous dénoncer à la HALDE et au CACA pour cette immonde et intolérable discrimination.

  3. hardcorelibertarian

    C’est effectivement assez impressionnant mais ça fait de nombreuses années que l’industrie textile (surtout dans l’outdoor) a mis au point des membranes imperméables (microporeuses ou hydrophiles) ainsi que des enduits basés sur les mêmes technologies.

    Et, cocorico, une société française bien que méconnue fabrique et vend une de ces membranes hydrophiles (elles sont imperméables mais basées sur un principe hydrophile pour la respirabilité) parmi les plus respirantes du marché. Car je me demande quelle est la respirabilité de l’enduit « neverwet »…

    Cela dit je te rejoins totalement sur les possibilités énormes d’un enduit pareil!

    1. eheime

      Les casques de motos ont un truc dans le genre egalement.
      Autrefois on voyait rien sous la pluie, maintenant la pluie glisse sur le casque. C’est magique :))

  4. philippulus

    « Un produit super-hydrophobe est un produit qui ne donne aucune prise aux liquides, à tel point que l’eau, l’huile ou le mélange liquide arrive sur le produit et celui-ci lui dit « ouste, pars, vilain machin bouh bouh » et avec ses petits bras super-hydrophobes, il repousse l’intrus pif, paf, et pouf. »

    Attention, qui dit hydrophobe, dit « qui n’aime pas l’eau », mais cela ne veut pas dire qu’il n’aime pas l’huile, qui est elle même hydrophobe.

  5. Galuel

    Je cite :

    « Il va sans dire que je me vois mal résister, en bon libéral capitaliste, à l’envie de a/ mettre des ronds dans cette société dès que cela sera possible, et b/ à titre plus pragmatique, en acheter pour en enduire mes cravates et mes mocassins (à glands, forcément) histoire de conserver toujours cette petite touche impeccable qui caractérise les capitalistes à haut de forme. »

    Je réponds « magnifique invention », et pourquoi pas en effet « mettre des ronds… capitaliste etc… »

    Mais en tant que promoteur des libertés avant de faire quoi que ce soit je me pose une autre question :

    La licence de cette innovation est-elle une licence libre, ou bien une licence privatrice ?

    Car en effet à choisir je choisis GNU/Linux et pas MS/Windows.

    Question de choix libéral, qui ne s’arrête pas à un choix contraint connu et rabaché, dont on connaît les limites.

    1. Le Diable probablement

      Eh bien vous pourrez choisir entre NeverWet ou alors l’équivalent inexistant que propose Richard Stallman. Vous êtes libres.

      1. Galuel

        « Eh bien vous pourrez choisir entre NeverWet ou alors l’équivalent inexistant que propose Richard Stallman. Vous êtes libres. »

        J’ose penser que mon choix libre ne s’arrête pas à un choix, il s’exprime aussi dans le non-choix entre des alternatives qui me seraient proposées.

        La tentation réductionniste qui se résumerait à déclarer « voici, nous vous offrons de choisir entre A et B et qui omet de préciser « non A » ou bien « non B » ou encore « non A et non B » est typique de l’ignorance de la nature de la liberté.

        1. Le Diable probablement

          Typique de l’ignorance du sens du mot « ou ». Vous pouvez choisir d’acheter ce produit. Ou d’acheter un produit concurrent. Ou de ne rien acheter. Vous êtes très fort pour expliquer de manière très confuse des choses éminemment claires.

          Le truc, c’est qu’on s’en tamponne un peu que vous choisissiez « GNU/Linux » à « MS/Windows ». Tout ça n’a strictement rien à voir avec « la nature de la liberté ». Le fait est qu’il n’y a pas pour ce produit (comme pour l’immense majorité des produits) d’équivalent « sous licence libre » (à supposer que ça ait un sens), donc vous nous parlez d’alternatives qui, concrètement, n’existent pas. Libre à vous de préférer ce qui n’existe pas.

        2. Glam

          Galuel t’es un GOGOL.
          Arrete de faire semblant de penser et va debattre sur un forum de la difference apple vs. pc.

          « J’ose penser que mon choix libre ne s’arrête pas à un choix, il s’exprime aussi dans le non-choix entre des alternatives qui me seraient proposées. »

          la seule reponse logique a ce genre de sortie est une grande bafe a travers la tronche.

          « La tentation réductionniste qui se résumerait à déclarer « voici, nous vous offrons de choisir entre A et B et qui omet de préciser « non A » ou bien « non B » ou encore « non A et non B » est typique de l’ignorance de la nature de la liberté. »

          GALUEL.AVEC UN G COMME GOGOL

        3. eheime

          @glam

          c’est pas que je suis fan des remarques de Galuel, mais la votre semble sortie des bacs à sables.

          qu’apporte un commentaire injurieux ?

          les injures ne feront jamais reagir l’idiot autrement qu’en lui fournissant un compagnon de jeu.

  6. sam_00

    Bluffant!!!

    J’arrive à peine à entrevoir la révolution que cette invention pourrait produire lors de son arrivée sur le marché!

    Merci H16 pour ce petit post qui me rappelle cette phrase de Isaac Asimov : « Si le savoir peut créer des problèmes, ce n’est pas l’ignorance qui les résoudra ».

    Je n’ose à peine imaginer le dilemme des écolos face à cette invention … « Ah! non! c’est mal! tous ces produits nanotechnomachin lâchés dans la nature sans contrôle, nous allons tous mourir … Hein? ah, oui, effectivement, ça permet aussi d’éviter d’utiliser des tonnes de lessive et donc d’en éviter les rejets dans la nature que nous devons protéger? Ah mince! on fait quoi alors? »

  7. pierre

    Bonjour,

    Petite correction.
    Cette « invention » est liée à « l’effet Lotus » et existe depuis les années 90.

    Elle a été développée par une société allemande pour les revètements de façades et était applicable à tout type de support. Elle a été démontrée sur les peintures de voitures mais avait comme désavantage de ne plus nécessiter de lavages de voitures ni d’essuie glace…..

    1. Aucune idée. Apparemment, pour l’exemple des iPod et compagnie, ça peut durer un certain temps. Ils ont enduit des plaques d’acier et les ont laissées 1000 heures au contact d’un brouillard d’eau salée (mer), avec une excellente tenue. Donc au moins 40 jours.

      1. Nicolas B.

        Attention, le brouillard salin est beaucoup plus agressif que l’ambiance marine car bien souvent associé à des températures de 60°C : les 1000 heures simulent donc un temps beaucoup plus long (estimé aux environs de 10 ans de durée de vie dans la nature, par ex une voiture sur les bords de mer).

  8. Glam

    ils disent pas combien de couches ils sont mis sur les vetements, comment ca resiste a la cassure et torsion, si ca resiste au lavage et aux changement de temperature…
    ca doit etre bien comme anti-fog dans les lunettes.Si ca se trouve en magasin je vais l’essayer un jour.

        1. Glam

          certainement puisque le liquide vaisselle se charge d’humidite, rendant l’image un peu trouble.Par contre c’est pas cher et tu peux l’utiliser en attendant que le Neverwet sorte.Ou sinon tu peux regarder du cote de FogTech qui est vraiment tres efficace sur les retroviseurs.
          Le probleme des produits tensio actifs c’Est qu’ils sont fragiles, c’est ca qui me titille avec le neverwet: va-ce etre resistant?

  9. RonRon

    C’est vrai pourquoi s’inquiéter des répercussions écologiques du moment qu’on peut faire du pognon avec ?

    Exactement. Et ce genre de commentaire stupide ne mérite pas d’autre réponse.

      1. RonRon

        Génial encore un blog libéral où l’on a pas le droit d’exprimer son opinion. Qu’est qui vous gène dans la liberté d’expression ? Il me semble avoir été poli et mon ironie était peu de chose face à la votre !?!

        La liberté d’expression, ce n’est pas la liberté d’aller taguer le salon du voisin. Tu es chez moi, tu tagues avec tes bêtises, j’efface. T’es pas content ? T’inquiète, petit chou : tu as ta liberté d’expression partout ailleurs.

  10. infraniouzes

    On nous a fait déjà le coup, il y a 15 ans, avec les machines à laver le linge à ultra sons, sans lessive.
    Qui en a achetée une ou seulement vue en boutique ?

    Ce nouveau produit sera-t-il une autre Arlésienne ?….

  11. Lib

    La vraie question est « comment tu laves tes fringues quand ils sont devenus ultra-hydrophobic? »

    Ceci dit, ça peut devenir un super argument pour obtenir l’adhésion des écolos : ça leur donne une bonne excuse pour être crades.

  12. Pascale

    De toute façon si ce produit vient juste de sortir faisons confiance en l’Homme et son génie pour l’améliorer au fil du temps et des recherches.

    1. Allons. Ce n’est pas un argument écolo-compatible. Vous savez bien que l’Homme n’est capable que du pire et qu’on va tous mourrrrrrrir !

      ‘fin voyons.

      ;)

    1. N’importe quoi. « Les nanomatériaux ont été reconnus comme toxiques », ça ne veut rien dire. Des nanomatériaux, y’en a partout et vous en fabriquez dans votre propre corps. Bref, y’a du bon, du moins bon, du dangereux et du neutre. D’ailleurs, rien que la lecture du même article wikipedia en anglais en dit trèèèèèèèèès long sur la qualité de la rédaction franchouille.

      1. Inso

        Oui, mais c’est à prendre avec précaution quand même. Après, je suppose que si c’est commercialisable, des tests cliniques ont été faits.

      2. Inso

        Qui a parlé du problème sur les carrosserie de voitures ?

        Vous me faites tenir des propos que je n’ai pas tenu. Et je suis loin d’être un bobo-écolo, je garde juste les yeux ouverts, renseignés.

        Alala, h16, c’est comme sur contrepoints ici. On dit « un ptit truc » qui énerve les libertariens de base, ça vient ironiser dans tout les bords.

        Mwarf, va falloir apprendre la tolérance si vous voulez montrer ce qu’est la liberté un moment.

        1. Paf

          c’est ton point du vue qui est chiant.
          Si je veux un rabawaj pour me parler de la dangerosite des palourdes je discute avec papy.
          C’est pas ce que tu dis qui enerve, c’est ton attitude a la croisée des chemin entre blasé et cautionneux, attitude qu’on rencontre tout le temps en fRance, ca lasse tout de suite…

        2. Paf

          « Alala, h16, c’est comme sur contrepoints ici »

          contrepoints c’est l’antre des gens qui frequentent liberaux.org, ils ont zero tolerance pour l’a-peu pres, en plus d’etre des gros reulous anaux (sauf H16 bien sur)

          1. D’un autre côté, en cette époque, l’à-peu-près est devenu la règle à tel point que tout le monde s’y baigne joyeusement. A la fin, plus rien n’est précis, il n’y a que du flou. Dernier avatar du flou cosmique : Hollande par exemple.

        3. Inso

          @Paf : Bah, je propose d’autres ouvertures de la discussion que « olalala ça rox du poney ! »

          Si ya pas de contrepoids dans la discussion, c’est pas forcément amusant hein :)

          Mais d’accord pour en finir avec ‘l’a peu près’. Ca ferait pas de mal. Du coup, j’ai pris le premier lien que j’avais, la prochaine fois je balancerai une vrai étude blindée sur les nanotechno :)

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)