Et dans tout ce bazar, Najat Belkacem tente d’exister

Lorsqu’on occupe un poste payé fort cher mais qu’on se sait profondément inutile quand la tempête survient, on peut s’éclipser discrètement ou faire de grands discours creux et ridicules pour occuper les esprits. Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole officielle d’un gouvernement aussi aphone qu’acéphale, a définitivement choisi la seconde option : ouvrir son bec et prouver au monde entier qu’une femme peut parfaitement être aussi nulle qu’un homme à un poste gouvernemental.

Elle a donc pris la parole, lundi dernier, dans une interview accordée au magazine Têtu. Le sujet ? L’homosexualité dans les manuels scolaires. Notez qu’elle a déjà sévi, et sur un sujet diablement comparable : le méchant sexisme des habitudes scolaires.

Cette fois-ci, petite variation sur thème puisqu’il s’agit de dresser 98.51% de ses fibres citoyennes (le reste étant consacré au porte-parolat) contre l’obstination malsaine de certains manuels de français à cacher les orientations sexuelles d’auteurs littéraires. Plus exactement, la remuante ministre des Droits des femmes déclare :

« Aujourd’hui, ces manuels s’obstinent à passer sous silence l’orientation LGBT (lesbienne, gay, bi et trans) de certains personnages historiques ou auteurs, même quand elle explique une grande partie de leur oeuvre comme Rimbaud. »

Eh oui que voulez-vous : si l’on ne dit pas, haut et fort, que Verlaine et Rimbaud étaient de la jaquette flottante à tous les élèves de France et de Navarre, on passe l’essentiel. Non, ce dernier n’est pas dans leurs productions poétiques ! Non, l’essentiel n’est pas leur talent artistique et l’empreinte qu’ils firent dans la littérature française ! La source de leur inspiration, évidente, indispensable pour comprendre leur oeuvre, c’est qu’ils étaient homo ! Et s’obstiner à ne pas le marquer noir sur blanc dans les livrets, c’est, littéralement, faire affront à l’éducation, c’est, très clairement, de l’homophobie, voyons !

Et certains, qui pourraient dire que mettre ainsi en exergue l’homosexualité d’un auteur pour justifier son talent, c’est faire une discrimination pure et simple, seront bien évidemment poursuivis par la HALDE qui avait déjà écrit plusieurs rapports à ce sujet et dont l’expertise, notamment judiciaire, n’est plus à démontrer ; après tout, si cette association de malfaiteurs philosophes de l’égalité a réussi à déceler, en son temps, toute l’abominable discrimination dont les seniors faisaient l’objet dans le poème de Ronsard, « Mignonne, allons voir si la rose », on ose espérer que la nouvelle égérie des femmes pleines de droits saura prouver l’insoutenable obstination des manuels à cacher les penchants sexuels des auteurs littéraires.

Du reste, pour bien faire dans l’égalité, j’attends le moment où on parlera (enfin !) de l’hétérosexualité navrante de Victor Hugo ou de la vie de famille scandaleusement rangée de Mallarmé. Ceci pour faire bonne mesure avec la proposition suivante de la Najat :

« Il serait utile que des familles homoparentales soient représentées dans les campagnes de communication généraliste du gouvernement, afin de banaliser ce fait ».

Oui, c’est cela, banalisons ! Après tout, nous avons déjà un président délicieusement normal au point d’assommer les citoyens (et pas qu’avec des taxes), un premier ministre si commun qu’il pourrait faire clerc de notaire dans une petite ville de province ; même à la télé, on sent l’odeur du cuir des patchs qu’il aurait dû se coudre sous les coudes… Un peu de banalité avec des homos dans la communication généraliste ne fera même pas tache. On peut aller plus loin ? Oui, on le peut, et la porte-parole relève le défi, quasiment dans le même souffle :

« La France portera un discours politique pour la dépénalisation universelle de l’homosexualité et nous remettrons en marche l’appareil diplomatique pour obtenir une résolution aux Nations unies. Je vais travailler au niveau européen pour que l’Union adopte des lignes directrices contre l’homophobie. Il faut dessiner la perspective d’une grande convention internationale contre les discriminations en raison de l’orientation sexuelle, c’est urgent alors que dans certains pays voisins les marches de la fierté sont réprimées. Les ambassades françaises interviendront en faveur des militants LGBT »

Car la France n’avait pas assez de casseroles à trimbaler de réunions internationales en réunions internationales, en plus de son président sidéralement normal et de son premier ministre galactiquement commun, il faut bien rajouter à la représentation diplomatique du pays une petite goutte de What The Fuck si terriblement XXIème siècle, festif, citoyen, coloré et à paillettes. Et puis, ça tombe bien, on n’a aucun autre message à faire passer avant, et on n’a pas d’autres inégalités plus urgentes à travailler au corps.

le honzec - najat valleau belkacemIl est intéressant que pas une seconde la pauvresse ne se soit posée la question de savoir en quoi le gouvernement, et l’Etat en général, devait aller fourrer son nez dans le sexe des auteurs et expliquer à la face des élèves qui lui sont confiés (par la force des choses) que l’orientation sexuelle était importante. Sur quelle base l’Etat doit-il ainsi prôner toutes les formes de sexualité ? Depuis quand l’Etat a-t-il cette mission ? Il me semblait qu’il ne lui appartenait en rien d’aller faire du prosélytisme religieux en classe, et qu’il semble consternant qu’on puisse y envisager un prosélytisme politique sauf à tomber ouvertement dans les pires usines à manipulation mentale. De la même façon que l’Etat n’a pas à favoriser le pain au chocolat ou le coca-cola à 16h, il n’a pas non plus à favoriser des formes de sexualités, et surtout pas au travers de personnages historiques qui sont passés à la postérité pour complètement autre chose que leurs choix de partenaires sexuels.

Or, comment la ministre peut-elle vouloir banaliser l’homosexualité en la mettant ainsi en exergue au milieu des considérations historiques, littéraires ou mathématiques ? En quoi le fait de spécifier que tel philosophe de l’Antiquité s’enfilait des personnes du même sexe est-il pertinent pour l’étude de ses mathématiques ? Pourquoi devrait-on exposer la vie sexuelle de tel poète là où c’est son oeuvre qui a marqué, et non ses prouesses sexuelles ? Sauf à clarifier aussi l’hétérosexualité de chaque roi, chaque reine, chaque artiste, chaque scientifique concernés, le fait de mentionner explicitement les orientations sexuelles différentes des autres risque en effet de paraître tout sauf banal.

Encore une fois, nous assistons à la navrante performance d’une ministre en mal de retour médiatique. Cela s’explique. Et pas par l’hétérosexualité latente ou les pulsions hormonales de la ministre, hein.

La conjoncture est complètement bouchée, et elle rend impossible pour Ayrault de remettre le pays en marche sauf à céder aux obligations économiques parfaitement contraires aux dogmes socialistes. Il lui faut donc occuper le terrain sur le seul plan verbal, d’une communication confuse et mollassonne. Pas étonnant ensuite qu’il ait tant de mal à discipliner ses troupes : à mesure que l’impuissance du gouvernement se fait plus grande et plus visible, que sa confusion mentale et organisationnelle s’étend, chacun de ses membres tente d’exister de façon quasi-indépendante du reste du groupe. Que ce soit Peillon avec le chichon, Montebourg avec ses saillies consternantes, ou Vallaud-Belkacem avec ses fixettes sociétales ridicules, chacun des ministres tente de compenser sa complète et totale inutilité, son impuissance chimiquement pure par une agitation communicationnelle compulsive.

Lorsque Belkacem réclame qu’on explique que Rimbaud était homo, elle dit simplement « Ecoutez-moi, j’existe, je sers à quelque chose, je vous jure que si ! »

C’est un peu triste, au fond.

J'accepte les Bitcoins !

1JJtDEvXk8xwzqKK9NdTcpwDYT7PMJ96j

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires137

  1. Emma

    En effet, H16, les saillies de Belkacem sur l’homosexualité de tel ou telle sont totalement ineptes. Ces jacasseries sont proprement insupportables, déplacées, d’une insondable bêtise et qui pour le signaler ?

    1. Le Parisien Liberal

      étant donné que le PS n’a aucune capacité d’agir sur le réel, à cause de leur idéologie, alors ils font du sociétal low cost. Or, qui oserait critiquer le lobby LGTBn à moins d’assumer la peu glorieuse étiquette d’ »homophobe » (au sens gauchiste du terme).

      1. Stéphane

        « la peu glorieuse étiquette d’ »homophobe » (au sens gauchiste du terme) »

        Précision ô combien importante parce que des gens peuvent être homophobes et parfaitement cools et compréhensibles et respectables et dans leur droit aux yeux de nos gauchistes – je parle des musulmans, bien entendu.

  2. Typhon

    C’est d’autant plus lamentable que Rimbaud n’était pas homosexuel, il a plusieurs aventures féminines relativement bien avérées, mais c’est probablement trop compliqué d’expliquer à un petit cerveau de socialiste que les êtres humains ne rentrent pas dans des petites cases bien délimitées.

      1. Typhon

        Oui, j’ai été induit en erreur par h16, qui dit juste après que « Verlaine et Rimbaud étaient de la jaquette flottante ».

        Comme quoi, les socialistes ont beau être nombreux à avoir de petites cervelles, ils n’en ont pas l’apanage.

    1. René de Sévérac

      En effet Rimbaud, qui rêvait de célébrité (il avait 19 ans) et de reconnaissance est allé voir ce cochon de Verlaine (attention Françoise, le fait qu’il soit marié et père, ne change rien à la mentalité de ce porc !) et l’ »idylle » fût de courte durée.
      Sur ce point encore Belkacem aurait pu s’économiser!

  3. Panda Bourré

    Je m’attends surtout à un retour de bâton éducatif brutal de la part de nos chères têtes (de moins en moins) blondes. Difficile de les intéresser à la littérature et à la philo déjà comme ça, mais si en plus ça devient « un truc de pédés », on n’a pas les c… sorties des ronces, et exceptionnellement ma compassion va aux enseignants qui vont aller en première ligne avec ce genre de viatique.

  4. Elphyr

    Si elle faisait son coming-out, elle ferait peut-être encore plus de com’.

    Ca irait même rejoindre Fifty Shades of Grey dans les discussions des ménagères de moins de 50 de QI. Tout benef pour le gouvernement !

        1. Morsay

          je n’ose imaginer les réactions des boulets Le Pen, Copé et cie si le Maroc venait un jour nous faire la morale sur le droit de vote des étrangers.

          par contre pour leur imposer nos idées à nous c’est buffet libre.

        2. Calvin

          Je pense que dans la ligne droite des premiers socialistes humanistes, type Jules Ferry, il faudrait que la France de Mollande envahisse et colonise le Maroc, le temps de mettre à bas l’homophobie officielle.

          Bon, j’exagère, car ils n’ont ni la volonté ni la possibilité, et que cela ne restera que des gesticulations, mis c’est exactement ce que m’inspire ce genre de déclarations.

        3. oncle Paul

          « des premiers socialistes humanistes, type Jules Ferry »
          Jules Ferry, socialiste ? Doux Jésus !

          « il faudrait que la France de Mollande envahisse et colonise le Maroc, le temps de mettre à bas l’homophobie officielle »
          Mais la France l’a déjà fait ; il faut croire cependant que Lyautey n’a pas assez joint la parole au geste.

  5. Le Gnome

    Il va falloir réhabiliter d’urgence la mémoire de Jean V d’Armagnac qui fit quand même trois enfants à sa soeur. Il manque quand même cela dans le programme du ministridicule, la reconnaissance de l’inceste dans les programmes scolaires.

    Ah, j’ai demandé à Minette de m’accorder sa patte, mais elle m’a griffé. Est-ce un oui ou un non ?

    1. Yrreiht

      C’est vrai, ça manque ça ! L’inceste est pourtant la base même de la culture judéo-chrétienne, lisez donc la bible…

      Minette souhaite une relation sado-maso à mon avis, tiens ça manquait ça aussi.

      1. Pascale

        Oui, mais avec Minette , c’est de la zoophilie ! Parmi tous les personnages historiques il y en avait bien un qui se livrait à cette pratique ! Il faut donc mettre les enfants au courant pour banaliser la pratique…

        1. Le Gnome

          Oui, oui, on citera Procope qui dit que l’impératrice Théodora s’y adonnait. En cours de mythologie, on montrera que Pasiphaé s’est donnée à un taureau qui n’était autre que Zeus pour donner naissance au Minotaure. De même, pour montrer la barbarie de l’Ancien Régime, celui qui qui précédait notre grande Révolution, on citera les arrêts du Parlement de Paris condamnant à être pendu les amis des animaux, ainsi que leur compagnon à quatre pattes.

          On devrait être ministre à la place du ministre, on rigolerait bien.

        2. DoM P

          Gnome a omis de mentionner Catherine la Grande qui apréciait de nombreuses perversions, dont notamment la pédophilie et la zoophilie.
          D’ailleurs, puisque j’en parle, ne trouvez-vous avec que les pédophiles sont bien plus ostracisés que les LGBT ?
          Peut-être serait-il temps d’agir, mademoiselle le ministre ?

      2. paf

        c’est pas la meme chose.Si on veut pas passer pour des idiots on peut se moquer des lubies debiles de la ministre sans mettre a egalite homosexualite et comportements criminels; c’est precisement ce que font certains gouvernements, precisement a l’orgine des atermoiements de la donzelle.Un peu de discernement merde.

        1. Franz

          Ah, mais… Justement si, c’est la même chose. Les « comportements criminels » ne le sont que parce qu’un jour quelqu’un a pondu un texte de loi criminalisant ces comportements. Je vous rappelle qu’il n’y a pas très longtemps l’homosexualité était criminelle. Et qu’il se pourrait qu’un jour l’hétérosexualité entre adultes le soit, alors que la pédophilie entre personnes de même sexes sera regardée comme légale. Ça ne tient qu’à l’opinion de quelques 577 pingouins avides d’être « dans le vent » pour avoir bonne presse auprès de médias sans audience.

          Aujourd’hui la pédophilie est un crime. C’était très bien vu dans la Grèce antique (enfin, l’éphébophilie, pour se la jouer savant, en gros se taper des ados). Aujourd’hui tuer quelqu’un parce que juif est pire que de « juste tuer quelqu’un ». En 1944, c’était l’inverse.

          Quand le gouvernement commence à vouloir lier morale et légalité (ce que depuis Abélard on sait être très différent), alors la frontière est bien ténue entre dictature et démocratie.

        2. PAF

          come on.

          « Et qu’il se pourrait qu’un jour l’hétérosexualité entre adultes le soit, »

          mais n’importe quoi.Faut arreter le delire.
          A part ca l’homosexualite est un truc normal qui arrive a un faible pourcentage de toute la population.On peut se plaindre de la volonte de normaliser mais pas le mettre egalite avec d’authentiques perversions et psychopathologies.L’homosexualite n’est pas une pathologie.

          1. Tu mélanges ce que la loi dit (et qui décrète, donc, ce qui est normal ou pas, ce qui est pathologique ou pas) de ce que la nature produit.
            Personne ne dit « l’homosexualité est une pathologie » ou « mettons à égalité perversions, pathologies et autres ».
            En revanche, certains pointent à raison que si l’état ou la loi se met à se mêler de morale, là est le danger et effectivement, la dérive, c’est que la pédophilie devienne légale ou tolérée, et l’hétérosexualité passe de légale à tolérée (tu pourras te renseigner sur les moeurs romaines qui étaient intéressantes à ce sujet : dans la bonne société et en théorie, l’homme n’honorait sa femme que par devoir reproductif, et c’est tout, et allait tringler ailleurs – on peut supposer que la pratique devait être un peu différente, mais là n’est pas la question).

            Ce qui importe ici n’est pas ce qui est jugé naturel, normal, médicalement pathologique ou pas, mais ce que la loi et les élus sont capables de produire.
            N’oublie jamais : pour eux, la fin justifie les moyens. Et si dans ces moyens, on trouve l’obligation de polygamie, de zoophilie, d’inceste, de pédophilie, d’interdiction de certaines ou toutes pratiques hétéro, crois-moi, ils l’utiliseront, même si cela relève de l’incroyable actuellement.

  6. Yrreiht

    Dans les cités, banlieues, et autres quartiers dits « populaires », j’attends de voir les enseignants appliquer les consignes, promouvoir la théorie du genre et défendre l’homosexualité en plein mois de ramadan.

    Je crois que ça va être festif… On s’amuse comme on peut.

  7. Aurélien

    Tout ça est d’autant plus consternant que je n’ai jamais eu, dans ma scolarité, l’impression qu’on tentait de me cacher les orientations sexuelles de tel ou tel personnage historique quand elles étaient évidentes et que nous étions en âge de les deviner, comme entre Rimbaud et Verlaine, ni les moeurs plus ou moins libertines de telle ou telle civilisation (ils sont folles ces romains!).

    Ils vont réussir à donner du sens à cette phrase débile: « Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions. »

    L’idée est peut-être de créer de nouveaux problèmes pour élargir le peu de champ d’action qu’il reste aux politiciens sur la scène nationale…

    1. Elphyr

      Bien au contraire, nos professeurs de francais ironisaient sur les moeurs divers et variés des civilisations grecques (et explication de certaines insultes…), romaines, des zamours de Verlaine et Rimbaud qui dégoutaient les gars et divertissaient les filles…
      Et ces passages divertisants et « différents » des cours, fatalement, on s’en souvient plus (+).

      Najat et Peillon ont de grands projets bisous-compatibles (entre personnes de même sexe) pour l’Éducation nationale… et ca fait peur.

      1. Grosben

        Pareil, les profs de français nous en ont parlé de façon anecdotique (en fait surtout pour les boulets qui n’avaient pas compris eux-même) et j’ai trouvé ça très adapté.

        Sera-t-il aussi obligatoire de préciser que ces auteurs se la mettait grave au chanvre et à l’absinthe ?

        1. Calvin

          Surtout pas !
          Des esprits mal intentionnés relieraient préférences sexuelles avec drogues, vices, dégénérescence mentale, etc…
          En plus d’indiquer les préférences sexuelles des grand-e-s hommes-femmes, il faut gommer leurs côté obscurs, quitte à réécrire les manuels, et censurer leurs écrits.

  8. dede

    Mais quand meme, en Economie, si nous avions eu plus d’eclaircissements sur les penchants sexuels des Grecs, on aurait peut-etre pu eviter de se faire enfiler ainsi, non?

    1. Calvin

      C’est plus compliqué que cela : apparemment, les grecs eux-mêmes ne sont pas au courant, vu comment ils se sont fait enfilés par leurs politiciens…

    1. Before

      Attention, il y a là une référence à un texte excrété par la Halde à propos de discrimination dans l’enseignement : ces crétins prenaient ce poème de Ronsard comme un exemple de discrimination patente envers les vieux, pardon les séniors.

        1. Le Gnome

          Ce qui donnera dans Corneille, après passage de la Halde:

          Ô rage, ô désespoir, ô avancée en âge ennemie

          Ce qui sonnera moins bien que :

          Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie.

          De toutes façons, Corneille est un vieux con, il vaut mieux apprendre le français dans les textes de Joey Starr.

      1. hussardbleu

        Ouais…. ça vaut pas les Stances à Marquise…. et quant à nos amis Verlaud et Rimbaine, les amours qui se terminent en coups de revolver, s’ils nous ont valu « le ciel pardessus le toit », pas de quoi les prôner…

  9. Pere Collateur

    Comme vous dites, voir cette pauvrette tenter d’exister est un peu triste.
    Si en plus quelqu’un d’un peu chafouin lui apprenait la verité, à savoir:

    * Qu’elle est à ce poste par le fait du roi et que lorsque celui-ci en sera lassé elle subira le même sort que ses consoeurs qui l’ont précédé (dati, yade etc…), et retournera dans l’annonymat complet sans même passer par la case poubelle de l’histoire.

    * Qu’elle n’est que la caution diversité de service.

    * Que le destin politique qu’elle se rêve ne restera qu’un rêve.

    Il est fort à parier qu’elle ne s’en remette pas.

    Sur le fond des discours sur les machins homo, je remarque un changements sémantique assez fun:

    On passe de mariage homo, au mariage pour tous.

    Du coup, je me demande si il me sera vraiment possible d’épouser une blatte par exemple?
    Et oui, pour tous ils disent. Ca veux bien dire ce que ca veux dire non?

        1. paf

          non parce qu’il y a tout de meme des choses normales et des choses anormales.Faut pas pousser, l’homosexualite represente un certain pourcentage de la population et ce n’est pas de la perversion.

        2. Before

          Oui, l’interdit de l’inceste, si je me souviens bien de mes cours lointains de philo, est d’après Levy-Strauss, un invariant culturel : on le retrouve dans toutes les cultures (à des degrés plus ou moins forts), ce qui l’a mené à considérer cet interdit comme un trait d’union entre la notion de culture (humaine) et la notion de nature (animale).
          Donc, non, faut pas pousser, le mariage incestueux ne pourra pas être autorisé (d’autant plus que le PACS existe dans une fratrie).
          Tiens, au fait, est-ce qu’on peut contracter plusieurs PACS simultanément; est-ce que la polypacsie est autorisée ?

        3. gem

          sauf que
          1) l’invariant culturel varie grandement dans la définition du périmètre interdit.
          2) au tabou est aussi associé une obligation d’inceste dans certaines circonstance (ex : la mort du frère fait passer la belle-sœur de tabou absolu à épouse obligatoire)
          Et enfin
          3) rien dans le mariage proprement dit tel qu’il est définit par le code civil n’impose des relations sexuelles entre les mariés : ils peuvent en avoir ou pas, il est permis d’être marié SANS avoir de relations sexuelles ; en pratique, on sait que plein de gens restent mariés alors qu’ils n’ont plus de relations sexuels entre eux, c’est même notoire pour quantité de personnages historiques (pour NVB : encore une chose qu’il faut absolument préciser ?)
          Rien n’empêche donc de permettre le mariage entre frère et sœur (par exemple) tout maintenant l’interdit de l’inceste.

        4. Lib

          @gem, y a-t-il une loi qui interdit un frère et une sœur majeurs d’avoir des rapports sexuels?

          Si oui, ce serait le seul cas (à ma connaissance) où la loi s’immisce dans les rapports sexuels entre adultes consentants.

          Si non, il serait tout de même absurde d’autoriser le mariage entre membres d’une fratrie mais de leur interdire les rapports sexuels uniquement s’ils sont mariés.

        5. gem

          L’inceste n’existe pas dans le code pénal français en tant que tel (seulement comme circonstance aggravante en cas d’atteinte à des mineurs). L’interdit est culturel, ce qui ne le rends pas moins fort (ce qui ne surprendra pas un libéral).

          Le mariage civil est un machin étatique qui n’a que très peu de rapport avec les relations sexuelles, et même de moins en moins en raison de l’évolution de la loi et de la jurisprudence.
          Ce machin et n’est pas incompatible le tabou de l’inceste.

          Cette question ne fait que soulever le hiatus entre le mariage (au sens culturel, civilisationnel) et sa transcription légale. Cela souligne à quel point le premier est de plus en plus une parodie du second

      1. paf

        pareil, c’est sympa de rigoler chez H16 mais homosexualite et zoophilie ne sont pas la meme chose.Je ne pense pas que le but de ce post soit d’appeler les homophobes a se dechainer sur les vilains pedes qui menacent la republique, de la meme facon que ses posts sur l’immigration ne sont pas un appel a racismifier dans tous les sens.

        1. Effectivement.
          Mais dans le fond, ce que certains veulent dire, c’est que les histoires de quéquettes ou de foufoune des personnalités de l’histoire de France ne regardent qu’elles, la plupart du temps. Savoir que tel roi de France enfilait des chèvres ou que untel couchait avec des hommes n’a pas à être gravé dans la loi ou explicité par l’EdNat (ici, c’est le seul lien qu’on puisse faire entre zoophilie, homophobie et discours de Najat).

        2. Pascale

          les homos, je m’en moque, ils font ce qu’ils veulent et ils mènent la vie qu’ils veulent . Ce qui est relevé dans l’article de h16, c’est cette volonté de vouloir « éduquer » les esprits de nos enfants. Ça fleure bon les camps de redressement pour remettre le « petit bourgeois » dans la droite ligne de l’idéologie dominante.

        3. paf

          ben justement alors, faites gaffe a ce que vous ecrivez.
          Tiens d’ailleurs en parlant de redressement, ca me rappelle ce compte-rendu hilarant des aventures dans un camp de vacances communiste ou l’on enjoignait aux garcons de faire des experiences homos, ce qui avait particulierement mal fonctionne…je me rappelle plus ou j’ai vu ca…H16 tu te souviens?

  10. Lib

    Ca commence à devenir franchement inquiétant ces histoires d’affirmative action.

    L’homosexualité de Rimbaud « explique » son oeuvre? Vraiment? Qu’entend-on par là? L’homosexualité confère-t-elle donc des capacités ou caractéristique particulières? Veut-on vraiment s’engager sur ce chemin-là? Finalement, les homos sont-ils comme les autres ou différents?

    Pendant ce temps, la commission européenne exprime son opposition à la nomination d’un administrateur de la BCE en raison de son sexe.

    J’attends avec impatience que quelqu’un nous explique que le juifs détiennent 20% des prix nobel alors qu’ils ne représentent que 0,2% de la population et qu’il faut donc les interdire de nobel pendant 1000 ans pour rétablir l’équilibre.

      1. Le Parisien Liberal

        tres bonne remarque, Lib.

        Dans le même ordre d’idée, j aimerai que les femmes (socialistes de gauche comme Anne Hidalgo ou socialistes de droite) expliquent si

        - les femmes font de la politique autrement, ou pas
        - il faut que chaque sous groupe de la population ait un représentant politique, en proportion de leur poids relatif.

        cf 53% des parisiens sont des parisiennes
        http://leparisienliberal.blogspot.fr/2012/10/53-des-parisiens-sont-des-parisiennes.html

  11. max

    C’est pour quand la multi parité à l’assemblée nationale entre femmes, hommes selon qu’ils sont homos, bi, trans, lesbiennes et selon la couleur de peau, noirs, jaunes, blancs, métisses(Liste de critères non exhaustive)?

    Allons Najat ! Un peu d’ambition, voyons…

  12. Martin-Lothar

    « L’oeuvre de Rimbaud expliquée en grande partie par son homosexualité » : Si notre Arthur a entendu ça, il a dû en mourir (de rire) une deuxième fois hein ! Surtout qu’il a sans aucun doute abandonné et la poésie et la France (et autres Europe aux déjà trop vieux parapets ») pour fuir cette engeance de trous-du-cul de courges acéphales et zombifiées qui proliférait déjà à Paris en noyautant tous les milieux et les institutions et dont la Najat est un des plus navrants, festifs, modernoeuds et ridicules rejetons.
    « Sois sage ô ma douleur ; tu réclamais le soir (la fin de partie) ; il descend ; le voici… » (Baudelaire — poète minable et grande lesbienne devant l’éternel, comme chacun devrait mieux le savoir enfin !)

  13. lapin malade

    « La France portera un discours politique pour la dépénalisation universelle de l’homosexualité et nous remettrons en marche l’appareil diplomatique pour obtenir une résolution aux Nations unies. »
    avec les 57 pays de l’OCI et leurs « droits de l’homme musulman » ça va être rigolo .Et la résolution elle compte la présenter entre une intervention sur le Mali et une autre sur la Syrie , comme un sujet léger pour détendre tout le monde ?

  14. vdf

    « Montebourg avec ses saillies consternantes »

    Comment le savez-vous ? Lors de ses congrès, il organise des visites guidées, comme à Tulle ?

  15. Heimdal

    En tout cas, je la mets au défi de trouver un personnage historique d’importance ayant été… transexuel!

    C’est à pleurer de rire, cette histoire…

    1. Pere Collateur

      Punaise, même pour nommer leur micro parti ils sont nuls.

      La france droite… Pfffff… Mais c’est évident que ca va faire marrer tout le monde.
      Un peu comme quand on appelle son chiard Kevin.

  16. gnarf

    Certes cette ministre est une truffe,
    mais quand-meme oui l’homosexualite de Rimbaud explique une partie de son oeuvre, dans le sens qu’il est completement impossible de faire un cours complet sur Rimbaud sans mentionner la nature passionnelle de sa relation avec Verlaine.
    C’est la raison du caractere passionel de certains textes, lettres, rencontres, la fameuse dispute et le coup de pistolet, et forcement les quelques poemes « porno » qui sont explicitement homosexuels.

    1. eheime

      C’est sans doute pour cela que les profs expliquent qu’il était homosexuel quand les élèves ne comprennent pas. Ils n’ont pas attendu le ministre pour le faire. Mais parce que les homos (et les autres) ne sont pas différents des autres (en droit) il ne faut pas faire de distinction spéciale. Le reste ça ne regarde pas le ministre, au moins sur le terrain officiel. En off elle dit ce qu’elle veut, mais pas quand elle représente l’Etat.

  17. Nepenthes

    Si le propos de la belle Natja c’est : « l’État doit favoriser certaines formes de sexualités « , elle a tort.

    Si son propos c’est : « l’État n’a pas à passer sous silence certaines formes de sexualités », elle a raison.

    Évidemment du fait qu’elle est socialiste elle a l’art de dire les deux choses à la fois. Par conséquent on ne peut pas lui donner raison. Mais a t-elle entièrement tort ? Étudier la poésie diffère de l’étude de science dures : l’abstrait, l’irrationnel, la morale (et son caractère subjectif) sont beaucoup plus présents. Si Rimbaud, Verlaine, et consorts ne sont pas « passés à la postérité [pour] leurs choix de partenaires sexuels » est-ce dû à leurs œuvres ou à ce que la morale d’une époque a retenu de ces œuvres ? Le plus simple c’est de comprendre, comme l’évoque ce billet, que sur ces questions ce n’est pas à l’État de faire pencher la balance dans un sens ou dans l’autre.

      1. DoM P

        Oui, mais gaffe, c’est comme avec les fumeuses : Ca peut être beau vu de l’extérieur, ça reste de la merde à l’intérieur…
        Et pour retenir Ronsard dont à parlé H16 :

        « Donc, si vous me croyez, mignonne,
        Tandis que vostre âge fleuronne
        En sa plus verte nouveauté,
        Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
        Comme à ceste fleur la vieillesse
        Fera ternir vostre beauté. »

        Parce qu’à la fin, il ne reste que l’intérieur, hein…

    1. Franz

      Ttt…

      L’Etat n’a pas a se mêler de l’éducation des gamins, surtout sur le plan des idées. Au pire, on peut admettre (de très loin et sous contrainte) qu’il se mêle d’enseignement ou d’instruction, mais c’est tout.

      Plus je lis ces conneries plus je me dis que mes enfants vont très probablement être scolarisé en privé, voir à la maison. Pour qu’ils apprennent des choses au lieu de passer des années enfermés dans des salles de rééducation de l’esprit. J’aimerai autant qu’ils soient instruits et pensent ce qu’ils veulent, alors que notre brave république veut décider ce qu’ils pensent et s’en fout de ce qu’ils savent (ou surtout ne savent pas).

      1. eheime

        D’autant que l’enseignement à distance français(CNED) est assez bien fait. Mais la vie en société est aussi un enseignement important à ne pas négliger.

  18. Najat Belkacem

    Monsieur H16, vos propos ne font rire que vous.
    Il est imperatif aujourd’hui que les enfants de tous ages puissent avoir acces a la liberte et l’egalite et pour ce faire il est impossible de laisser perdurer ses inacceptables discriminations dont font l’objet les enfants transexuels et les bambins homosexuels.
    En plus de proposer plus de details sur la vie sexuelles des personnalites historiques, je prevois d’imposer aux fabriquant de jouet une option LGBT dans leurs productions, qu’elle soient poupees Barbie, figurines de StarWars ou Jeux Videos.Le monde de demain se fera sans vous et sans votre ultracapitalisme inegalitaire et votre apologie de la finance decomplexee aux consequences nefastes sur les etats qui sont providence pour tous les faibles de ce monde.Je ne vous salue pas.

      1. Flo

        Oui et puis alors pour tout ce qui est compétitions sportives la mixité devrait être imposée ou elles devraient OBLIGATOIREMENT être pratiquées en doubles mixtes ou de même sexe mais mariés devant la loi.
        Enfin reléguées dans les HLPSDNH les expressions d’un autre siècle du genre « viril mais correct ». T’en foutrais moi des oxymores pareils.

      2. John Bigballs

        Najat,
        bravo d’avoir tant d’audace et d’enfin oser mettre les pieds dans le plat !

        On pourrait compléter ce remarquable travail de fond en créant une commission chargée d’enquêter en cas de doute :
        dans la guerre des étoiles on pense tout de suite à la relation quelque peu confuse entre Chewbacca et Han Solo, mais aussi à l’absence inquiétante de détails quant à la sexualité de Z6PO.

        Une enquête approfondie permettrait de clarifier tout celà, tout en prenant de l’avance sur les future formes de discriminations comme la robotphobie.

        La sexualité des hobbit est également un sujet très préoccupant.
        La France pourrait, en exerçant des pressions stratégique sur ses appuis internationaux, les pousser à un coming out.

        Un tel rayonnement arc en ciel de la France à l’international ferait taire tous les détracteurs !

        De nombreuses autres vérifications sont bien sûr à effectuer d’urgence : la trop grande complicité Asterix et Obelix, l’étrange solitude Luky Luke, l’univers très masculin et les ambiguité des chevaliers du zodiac, la relation Bob l’éponge/Patrick l’étoile de mer…

        1. Arsi

          En poussant un peu par pure conscience professionnelle, nos bureaucrates pourraient voter une loi affichant un logo à l’écran en fonction de l’orientation sexuelle de la personne présente dans le film !
          Une petite taxe sur les films homophobes et on n’en parle plus, le financement de l’institution chargée de cela est trouvé !

        2. Pere Collateur

          Moi c’est le ménage à trois entre Tintin, le capitaine Haddock et Tryphon Tournesol qui m’a toujours laissé septique.

          Je ne serais pas contre quelques eclaircissement sur le sujet.

        3. John Bigballs

          Monsieur @Pere collateur,

          Tintin étant notoirement un colonialiste et un ami des riches, cela n’intéresse personne de connaitre ses penchants sexuels !

          Un peu de respect pour les valeurs de notre raie publique s’il vous plait !!

        4. Waren

          Tournesol, il craquait pour la Castafiore qui craquait pour Haddock. On les a même marié un temps. Tintin, il a toujours été assez louche puisque l’on ne lui connait aucune relation. Ses plus proches amis ont été le jeune Tchang et Milou; curieux, quand même.

          A propos, vous saviez que Cocteau était de la jacquette avec Jean-Marais ? Ça donnait un fabuleux Cocteau Marais-Dessous.

  19. John Bigballs

    Ho mais vous êtes quand même très pessimistes.
    C’est vrai quoi cette grisaille cette économie tristounette, le peuplinou oublie qu’il n’y a pas que ça dans la vie !
    Et notre gouvernement d’action se mobilise pour ça : chaque jour un de ses membre se dévoue et part mouiller sa chemise sur scène pour redonner de la gaité au français.

    Quant à l’execution de ce projet citoyen que-le-monde-entier-nous-envie, elle n’est pas si compliquée que ça en fait !

    il suffirait simplement d’apposer un petit coeur rose pour les personnages LGBT dans les livres d’histoire.
    Même pas besoin de tout réimprimer. On pourrait distribuer des gommettes gouvernementales aux élèves, et leur faire les coller eux même en guise de travaux pratiques après un cours d’éducation sexuelle-pour-tous.

    L’idée pourrait être étendue à de multiple autres domaines, rendant l’éducation-pour-tous bien plus ludique et moderne :
    - pour relancer l’industrie automobile les élèves pourraient étiquetter les personnages historiques possesseurs de voiture française (avec un petit octogone marron), les autres avec une croie indienne noire.
    - pour éduquer les consciences, les illustres de gauche avec une petite fleur rouge, les autres avec un dollar noir.
    - Les personnages issus de l’immigration avec une petie colombe verte, les racistes avec une fleur de lys noire.

    Je suis sûr que chaque ministre pourrait avoir plusieurs idées de gommette, et avec le soutient de diverses associations on pourrait facilement tenir 5 ans à raison d’une nouvelle gommette par jour youpi !

    1. Arsi

      Je pense en effet que nous, esprits terre-à-terre, n’avions pas saisi le projet de fond du gouvernement, à savoir redonner de la gaîté au peuple de France.
      Nous avons bien choisi nos élus, ces hommes et femmes qui ont toujours une réflexion d’avance…

    2. eheime

      @ John

      Je trouve votre idée de gomettes vraiment bonne.
      Un détail me chagrine :
      - croie (croix ?) indienne NOIRE
      - un dollar NOIR
      - fleur de lys NOIRE

      Un peu noséabond tout ça .. Ca rappellerait trop les heures sombres de notre histoire. A moins de le faire valider par les associations anti-trucs je propose de résoudre le problème en changeant la couleur des gomettes. Je propose bleu. En plus d’être bien-pensense-compatible, c’est la couleur de la droite en général, donc on comprendrait tout de suite que c’est-le-mal.

      1. John Bigballs

        Vous avez raison @Eheime,
        un bleu « sang noble » éduquerait les esprits de façon plus subtile.

        Et la couleur des gommettes pourrait faire l’objet d’un grand débat national qui animerait le pays et sa presse pendant plusieurs semaines !

    3. CynAcidIronic

      ca a déjà été testé cette méthode des gommettes… par un allemand je crois. mais c’était collé directement sur les vêtements des concernés, des gommettes en forme d’étoile et de couleur jaune…

      bon, ok !
      je sors… poussez pas… :+]

    1. DoM P

      Ah? Et Néron, se mariant en secondes noces, déguisé en femme, à son esclave mâle, ça vaut rien ?
      Et le marquis de Sade, alors ?
      Et Mozart ?

  20. Super0

    Moi je pense qu’il faut envoyer rocco faire un tour chez cette
    petite…visiblement elle a besoin d’un redressement productif elle aussi. Sans mauvais jeux de mots ni vulgarité, bien sur. Je pense qu’effectivement ils essayent la technique très utilisé du magicien à 3 mains. Vous la connaissez ? Pour faire bref à la fin c’est : elles sont là mes mains…et oui la France c’est de la magie permanante, on s’éclate, on se marre…que c’est bon d’être Français. Vu de l’étranger, le tableau fait plutôt tache. Genre grenouille sdf qui fait peine au bord de la route. On ne sait pas si elle va crever au bord ou sauter sous un camion, mais elle reste moche, seule et fait côa. Pov bête.

  21. NOURATIN

    Un chose me surprend : en quoi tout cela peut il vous étonner?
    Le système démocratique franchouille a engendré l’élection d’une bande de rigolos, de comiques de cirque et de plaisantins de foire totalement à côté de leurs pompes.
    Rien de surprenant donc, dans les divagations de Ayrault,
    les pantalonnades de Montebourre ou les débilités de la dame Belkacem.
    On les voulus, on les a eus!

    1. Calvin

      D’ailleurs, je voudrais insister sur un point.
      Le Gouvernement a troqué, temporairement sans doute, son discours ultra-agressif (sus aux riches, sus aux nantis, sus aux pigeons, sus aux cathos, suce aux harceleurs, sus aux racistes, sus aux homophobes, etc…) pour un discours de défense des plus faib… euh, non, des plus discriminés de notre société.
      On est dans la phase : je ne prends plus d’initiative radicale, mais j’impose progressivement une autre façon de pensée.
      Progressive car cela prendra du temps, et peu importe le résultat, faut tenir jusqu’à l’élection prochaine (2014).

      1. John Bigballs

        Je pense aussi que c’est une piste à ne pas délaisser.

        Ces clowneries sont peut être juste de petites bombes qui parviennent très bien à leurs fins : monopoliser l’agora tout en changeant progressivement la façon de penser des personnes les plus influençables.

        Tout le monde est là à se dire « mais qu’est ce que c’est que ces bouffons », mais c’est peut être une stratégie très sérieuse et en train de fonctionner à merveille en fait.

        Attention je n’adhère pas à cette hypothèse plus qu’à celle qui consiste à juste voir de l’imbécilité opportuniste court termiste, mais je me dis que refuser d’explorer une hypothèse c’est peut être sous-estimer gravement l’ennemi.

      2. PAF

        oui oui tres bien vu, mais meme je dirais qu’il n’ont pas vraiment espoir de changer quoi que ce soit (je ne crois pas vraiment a un agenda prog reel), mais qu’ils tentent plutot de faire oublier la revolution semitrotskiste qu’ils avaient promis.

      1. PAF

        bien sur, puisque ON vote.Mais ON a demande du socialisme sur l’integralite du spectre politique alors maintenant ON se demerde avec le resultat :)

  22. Twism

    « même à la télé, on sent l’odeur du cuir des patchs qu’il aurait dû se coudre sous les coudes… » mes zygomatiques vous remercie :)

  23. purf

    H16,

    Bon article comme d’habitude et j’approuve totalement le fond.
    J’apprécie totalement le côté franc et souvent sarcastique de vos articles.

    Il y a juste un point que j’aimerais relativiser :
    des phrases telles que :
     » En quoi le fait de spécifier que tel philosophe de l’Antiquité s’enfilait des personnes du même sexe est-il pertinent pour l’étude de ses mathématiques ? »
    sont amusantes à lire et je comprends parfaitement votre propos.

    J’estime juste que pour un nouveau lecteur, qui plus est peu au courant des idées libérales et soumis à la « bonne pensée », la lecture de ce genre de phrase conduirait à croire que votre pensée est que l’aspect sexuel est la seule motivation des homos, réduisant cette sexualité à un acte animal et refusant le concept d’amour entre personnes du même sexe qui n’est mentionné nulle part.

    Je sais que là n’est pas votre pensée, je sais que là ne sont pas nos valeurs. Cependant, si j’avais découvert ce qu’est vraiment le libéralisme avec ce genre de texte, je ne suis pas certain que j’aurai poussé plus loin.

    Je pense que votre blog a une bonne influence et est souvent recommandé par les libéraux qui veulent faire découvrir les idées à d’autres.

    Je pense donc qu’il y a là une petite responsabilité sur vos épaules qui implique de porter attention à des petits détails qui peuvent faire la différence. La rançon du succès en somme. Je passe assez de temps à expliquer que les libéraux sont très modernes sur les questions de liberté individuelle et pas conservateurs sur les questions de moeurs. Donc, attention à ne pas induire en erreur les néophytes.

    1. Point intéressant et noté. Il y a cependant une contrainte, c’est celle de la taille (du billet ;) ) : on ne peut pas, en 1000 à 1200 mots, tout expliquer et il faut parfois faire un choix, un raccourci.

  24. Alex6

    Chiche.
    Ajoutons alors la pedophilie de Sartre dans les manuels et expliquons aux eleves comment sa compagne Simone jouait le role de « rabatteur » d’adolescents prepubaires vers le lit de l’auteur idolatre des gauchos.
    Ajoutons aussi la banalisation des actes sexuels sur les mineurs, banalise par le sieur Jacques Lang qui declara en son temps « que le plus important etait l’amour et pas l’age ».
    Et je pourrais encore continuer pendant un moment avec toutes les perversions des tenants de l’egalitarisme sexuel.
    Sur le fond en revanche, je me souviens que je me tamponnais deja bien correctement des ecrits de ces auteurs a cet age alors de leur vie sexuelle, on aurait atteint les cieux du tamponnage le plus absolu!

  25. Flavien Neuvy

    Que ferions-nous sans madame Belkacem ? Elle est ministre pour le plus grand bien de la France. *Cependant, je pense qu’en voulant évoquer les seules « orientations sexuelles de certains personnages historiques ou auteurs », notre chère ministre est un peu tiède. Pourquoi ne pourrions-nous pas préciser les pratiques sexuelles. Nous pourrions ainsi savoir qui pratiquait la sodomie par exemple, ce qui est de la plus haute importance pour apprécier les œuvres littéraires des personnes en question. #Pathétique

  26. Dark side of the moon

    Putain ! Qu’on vienne pas m’expliquer que Rambo était un homosexuel ! Parce que là ça marquera un point de non-retour dans l’horreur hégémonique socialiste !

  27. Dark Vador, de l’académie française

    Nadjat Belkacem est ministre des droits de la femme. Je me sens discriminé en tant qu’homme : il n’y a pas de ministère pour défendre mes droits. Je saisis la Halde de ce pas.

  28. Peste et corriza

    Et moi qui croyait que l’inspiration de Rimbaud ou Verlaine venait en partie de la quantité d’absinthe qu’ils buvaient.
    Ce qui a rendu fou Verlaine, en passant…

    Najat Belkacem montre encore ce qu’elle est réellement : une collabeurette, une potiche, une gourde, un légume posé là parce que ça fait joli et que ça permet de ramasser des voix de certaines communautés.

    Cela ne nous change pas de la gourdes des flots. En effet, elle partage avec les autres cucurbitacées un certain vide…

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)