Claire Gallois écrit des bêtises énormes sur les jeux vidéos

Une vague de dangereux plombiers mangeurs de champignons magiques et d’humains gobeurs de boules de gommes radio-actives a envahi les entreprises modernes : comme chacun le sait, les jeux vidéos (qu’ils soient PacMan, Mario ou Call Of Duty) transforment durablement les joueurs en pervers polymorphes. C’est ce que semble penser Claire Gallois, dans un article du Point dont la concentration de poncifs au paragraphe bat de nouveaux records.

C’est un peu le problème lorsqu’on pose une question idiote à une personne qui ne connaît absolument pas le sujet : elle tente d’y répondre. Comme je l’avais noté dans plusieurs articles précédents, c’est le syndrome du gros micro mou ; il provient de l’utilisation, par les journalistes, de gros micros mous qu’ils placent, assez sadiquement d’ailleurs, sous le nez de personnes dont l’avis péremptoire s’est forgé à l’aune de leur seul et unique entendement, sans la moindre connexion avec la réalité ni réflexion avec des personnes au courant. Le résultat, bien que régulièrement désopilant, n’en demeure pas moins une ruine pour le bon sens.

Et lorsqu’un journaliste s’auto-colle un gros micro mou sous le nez, cela revient à croiser les effluves : car cette fois-ci, c’est une journaliste pour magazine féminins, membre du jury Femina, dont l’âge laisse supposer la grande maîtrise des jeux vidéos, qui s’y colle et pondère brièvement leur impact sur la jeunesse, pour arriver rapidement à la conclusion que tout ceci est fort vilain et fort méchant, fermez le ban. Pour elle, pas de doute : la jeunesse moderne est en proie à une « dépendance grandissante », celle de la violence.

Les pignouferies de la presse

Pour ma part, j’ai noté une « dépendance grandissante » de certains à dire des sottises pour exister ; la politique et le journalisme sont d’ailleurs des terreaux fertiles pour cette honteuse dépendance (il n’est qu’à voir le rythme sans cesse accru avec lequel Montebourg sort de consternantes âneries pour comprendre que le pauvret ne pourra plus s’arrêter). Ainsi, puisque les jeux sont violents, la journaliste ne peut pas s’empêcher de faire un lien avec Andy qui bute sa famille à 16 ans. Elle ne peut pas imaginer louper l’exemple de Breivik qui, fan absolu de Call of Duty, colle parfaitement à sa fine analyse psychologique et comportementale de la société des jeunedojourdui. Il est fort probable que Breivik ait aussi joué à Tetris ; peut-on en conclure que ce jeu favorise l’empilement de cadavres ? Suit alors l’exemple de Merah (forcément adepte d’un jeu quelconque), puis d’un Russe givré qui bute ses collègues.

Comme la litanie d’exemple ne suffit pas à montrer que notre journaliste a bien potassé sa thèse, elle ajoute un petit couplet à base d’experts :

De l’avis unanime des psys et des éducateurs, la plupart des enfants qui abusent de leur console sont plus agressifs et renfermés que les autres.

De l’avis unanime de ceux qui ont fait un peu de logique, voilà encore une saillie consternante. Ici, évidemment, on présentera la corrélation comme causalité, dans ce sens « Enfants qui abusent de leur console » => « Enfants plus agressifs et renfermés que les autres. » La journaliste, pas très au fait de la logique de base, ni même de la différence subtile entre causalité et corrélation, ne peut pas, ne doit pas et ne fait pas la proposition pourtant tout aussi valide : « Enfants agressifs et renfermés » => « Abusent de leur console ». Pourtant, lorsqu’on est agressif, ou renfermé, on a par définition du mal à se faire des amis, on a du mal à trouver chez les autres un intérêt et le jeu vidéo est un exutoire, une forme de passe-temps privilégiée puisque, précisément, il affranchit de toute une série de barrières sociales.

Du reste, la journaliste, toujours aussi remontée contre les méchants jeux vidéos auxquels elle ne capte manifestement rien, ne s’en tient pas à remarquer, le sanglot dans la voix, que toute cette violence est abominable et pas du tout bisou. Elle ajoute prestement une vraie proposition opérationnelle qui la classe immédiatement dans ces êtres méprisables qui, n’arrivant pas à se contrôler eux-mêmes, entendent contrôler les autres : ajoutons une bonne taxe bien vexante sur les jeux vidéos pour renflouer les caisses de l’état ! Proposition d’une étroitesse d’esprit assez phénoménale : pour soi-disant combattre la violence des jeux vidéos, créons une nouvelle violence de l’Etat par une bonne grosse taxe, violence qui sera en réaction compensée par une nouvelle frustration (économique) chez les joueurs, frustration dont n’importe qui sait (et même les experts psys et éducateurs !) qu’elle est mère de toutes les violences.

Bravo Claire Gallois, voilà une façon intelligente de résoudre le non-problème que tu t’es posée toute seule comme une grande ! Merci, mais on aurait souhaité que tu te passes de réfléchir sur ce sujet, il te dépasse.

Il te dépasse parce que justement, ce que tu racontes est faux. Ce sont des mythes.

Par exemple, les joueurs moyens (dont 47% sont des femmes) sont plutôt plus âgés que ce que tu penses (30 ans), et jouent depuis plusieurs années (12). Ils n’ont pas tous tourné berserk, bizarrement. Comme ils sont aussi très, très, très nombreux, il y a de fortes chances que les tueurs aient joué à des jeux vidéos. Comme, du reste, il y a de forte chance que les tueurs portent des montres, utilise des slips et des chaussettes, et se déplacent en voiture, voire en bus. Faut-il interdire le bus ? Je suis pour.

Par exemple, les statistiques fédérales américaines montrent que les crimes des jeunes sont à un plus bas de 30 ans. Les recherches ont démontré que les personnes condamnées pour des crimes violents sont celles qui consommaient moins de médias (jeux vidéos compris) que la moyenne de la population avant de commettre leurs crimes. Accessoirement, le fait de faire porter les soupçons sur les jeux vidéos accroît le sentiment d’ostracisation de ceux qui pratiquent et sont, au départ, renfermés, ce qui aggrave le problème au lieu de le résoudre.

Du reste, le principe du "Les jeux vidéos violents sont la cause de la violence chez les jeunes" est exactement le même raisonnement que "Le porno sur internet augmente le nombre de viols". La réalité est... inverse : ainsi, depuis les années 70, à partir desquelles la pornographie est devenue de plus en plus accessible, le nombre de viols a diminué de façon spectaculaire (85% de moins). Ce résultat est d'autant plus notable que le degré de sous-déclaration du viol a diminué au cours de cette même période. Et ce n'est pas qu'une corrélation, puisque l'économiste Todd Kendall, en comparant le degré de diffusion d'internet dans les états américains et la diminution des viols, a constaté que la diminution des viols a été beaucoup plus rapide dans les états à forte diffusion d'internet. Dans son étude, une augmentation de 10% de l'accès à internet correspond à une diminution supplémentaire de 7.3% du nombre de viols. On notera que ce qui est vrai pour la pornographie l'est aussi pour la violence au cinéma. Comme par hasard...

Bref : Claire Gallois, tu te plantes. Tu te plantes de causalité, tu te plantes d’analyse et ta remarque initiale sur les jeux vidéos, passe-temps qui peut se révéler mortel, est de la pure sottise.

J'accepte les Bitcoins !

14zHR6AvBNqNcSQ9hbR8NdCqCAX2KTUvN1

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires123

    1. fab

      Je suis libéral, gamer, et en plus je crée des jeux violents. Tous les matins je me réveille en me demandant si je vais devenir fou et tirer sur tout le monde aujourd’hui, mais apparemment mon cerveau va toujours bien.

    2. Aristarque

      Déjà qu’être gamer te classe irrévocablement dans la catégorie des agressifs renfermés, si, en plus tu es libéral…
      Vite à l’asile ! :)

      1. marcus aelius aurelius

        Bon et moi qui après 6 mois vient de terminer Skyrim je n’ose même pas avouer combien de méchants ont été occis par la taille et la pointe de mon épée en os de dragon.

  1. Aloux

    Bon c’est quand même pas très original, ça fait plus de 20 ans que régulièrement un abruti quelconque sort exactement le même argumentaire (quand c’est pas contre les jeux vidéo c’est contre autre chose), par contre à ma connaissance c’est la première fois qu’on propose une taxe pour résoudre le problème. Cette journaliste est sûrement sous l’influence de la politique du gouvernement depuis mai, dont on peut constater les ravages sur les esprits faibles.

    C’est pourquoi je propose de taxer toutes les interventions, orales ou législatives, des politiciens, avec ça la dette on la résorbe l’an prochain et avec les excédents on pourra même s’offrir un porte-avion tout neuf !

    1. Pere Collateur

      Me suis dit la meme chose.

      Déjà au début des années 80 il y avait des tonnes de gnoufs qui pleuraient toutes les larmes de leur corps, sur les futurs bambins qui deviendraient super violent.
      Alors oui, y a plein d’ancien bambins violents de nos jours.
      Mais les causes ne sont pas à chercher du coté des jeux, video ou pas…

      Idem sur les mangas. Qu’est ce qu’ils ont pu nous gonfler avec les animes qui passaient dans le Club Dorothée.
      Genre Ken le Survivant, tellement censuré que ca en devenait commique. Pas de quoi fouetter un chat…
      Heureusement qu’ils ne sont pas allé voir la version originale en vostfr, sinon on aurait eu droit à un tzunami dans un bocal à cornichons.

      Je pense qu’à période régulière, lors d’un manque chronique de sujet, ca ressort à l’initiative d’un médiocre quelconque de la classe jacassante.

      Ca ne valait pas la peine d’en faire un billet…
      Les chiens aboient, la caravane passe.

      1. Nocte

        Les dessins animés du mercredi, trop subversifs, trop violents (je regarde Albator 78 de temps à autre; en effet, le personnage est par trop dangereux puisque il est libre et son rêve c’est de réveiller une humanité rendue apathique par le truchement de la télévision et de l’éducation, vivant grâce à l’Etat, dont les gouvernants sont bien plus passionnés par le golf et leurs gains au tiercé…)

        On a eu aussi le cas des JdR papiers avec 2 exemples :
        – plantage d’un prof en plein cours, l’élève s’est dit possédé
        – une défenestration car le lycéen était persuadé d’être poursuivi par un dragon et sa seule voie de sortie vu une fenêtre à plusieurs mètres du sol… On a vu des experts psy considérer que la cause était le JdR papier, trop d’ouverture pour l’imagination et l’imaginaire, donc dangereux pour les ados qui ont du mal à distinguer fiction et réalité… Dans la semaine, le club de JdR de mon lycée était fermé l’activité étant considérée dangereuse.

        On a vu le Metal considéré comme un repaire de nazis satanistes

        Et en effet, régulièrement, le jeu vidéo qui en prend pour son grade (et il finira par manger…)

        J’écoute du Metal (entre autres), je suis un ancien rôliste, je suis un gamer, je suis libéral (enfin, je pense l’être).

        (mais je suis rassuré, je ne suis pas tout seul…)

    2. Aristarque

      Dans les années 60 (ô ma jeunesse perdue) c’était la télé (avec son unique chaîne en N&B) qui était la cause de tous les maux-qu-on-n-avait-jamais-vus-auparavant…

    3. Jean Erbenger

      Un seul porte-avion ?
      Vous me paraissez bien pessimiste. Pour une fois je vais faire preuve d’un optimisme débordant et je parierai sur plusieurs porte avions, avec les équipages et es avions embarqués, sans compter les missiles…
      Et cela rapportera tant d’argent que nous pourrons probablement ajouter quelques sou-marins nucléaires en plus.

    4. pi31416

      Aloux: « ça fait plus de 20 ans que régulièrement un abruti quelconque… »

      Vingt ans? Non. Soixante! (call me Methuselah) A part qu’il y a soixante ans il n’y avait pas de jeux video et ces pelés, ces galeux, d’où venait tout le mal, c’était… les bandes dessinées.

  2. Marabout

    « Dis un mot au hasard…
    - Jeux vidéos?
    - Allez hop, une taxe sur les jeux vidéos!
    - Tu crois pas qu’ils vont finir par se douter de quelque chose? Je veux dire, après la bière, le Nutella…
    - T’as raison, il faut (encore) chercher une excuse. »

    Quand je pense que le gouvernement actuel accusait le précédent de ne « pas aimer les jeunes »… :P

      1. Marabout

        Oh oui! Avec au programme :
        - Stasi Simulator : toi aussi, surveille la connexion internet de tes voisins pour être sûr qu’ils ne téléchargent pas illégalement au lieu de payer la redevance TV (pour financer les gentilles chaînes d’État)
        - Papier versus Or : Sauras-tu faire passer des lois/taxes en loucedé pour interdire l’achat et la vente d’or aux particuliers, avant qu’ils se rendent compte qu’ils se font entuber?
        - Etc. je suis sûr qu’on peut en trouver plein comme ça!

        (ou sinon, on a toujours les jeux « éducatifs » : http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&list=UU_yP2DpIgs5Y1uWC0T03Chw&v=qrZTarWEu-w#t=640s )

        1. Elphyr

          Je ne vous permet pas de critiquer Adibou.

          Non mais merde. Un peu de respect !
          En plus Adibou ca me rendait super violent avec l’autre racaille violette là qui me volait tous les gâteaux que je confectionnais.

        2. Elphyr

          Hé bé, j’ai pas pu lire l’article hier et là je me rends compte que beaucoup de libéraux partagent les mêmes références culturelles (jeux vidéos, Lovecraft, JdR…) que moi.
          Des psys diront que le turbolibéralismes de ces années-là (ils ne diront jamais lesquelles) venu des USA a corrompu, pardon influencé les têtes blondes bien plus que le plan Marshall ou l’Empire Disney.

          Ironiquement, pas mal d’écrivains et piliers de la littérature heroic-fantasy se définissent comme anarchistes voire coco (Moorcock en l’occurence, faut voir,ce que prennent les états et royaumes dans le Cycle d’Elric).

          M’enfin. Sur jeuxvideo.com aussi, nos amis pas-spécialement-libéraux partagent le même esprit ouvert qu’ici.
          D’où qu’on vienne, quoi qu’on pense, Claire Gallois se tourne en ridicule pour notre plus grand désaroi ; et un peu notre plaisir. C’est rigolo de voir une poule décapitée courrir partout avant de s’effondrer…

  3. A.g.

    D’ailleurs en jouant a FIFA on devient expert en foot.
    Je pourrais être un bon maire j’ai remplis toute les cases de ma carte a Sim City 2000.
    CQFD.
    D’ailleurs je me mets a chirurgie simulator.
    Bientôt le doctorat en medecine !!

    1. zecrocwhite

      Sim City 2000? Nostalgique ? :D

      Un nouveau est prévu pour mars 2013 (et il y a eu un 3000, un 4 et un Sociétés entre temps).

      Il existe aussi mars simulator, pour que toi aussi tu puisses conduire Mars Curiosity.

        1. zecrocwhite

          Le fameux 999.

          Heureusement que le Monde est un journal de qualité:

          Pour y avoir joué, le paramétrage par défaut est 7% 7% 7%.

          Epic Fail ;)

        2. MacSime

          Pas sur la version Vanilla juste après sa sortie où les taux étaient bien de 9%.

          Les versions suivantes ont modifié le taux standard, car après avoir ajouté les péages et les transports en commun payants, le taux d’impôt de 7% suffisait pour équilibrer son budget. (SimCity4, un jeu libéral? Horreur…)

        3. zecrocwhite

          Au temps pour moi…

          Sur le 3000, j’arrivais à équilibrer le budget avec des taux à 0%…

          En autorisant la construction du Casino et du Méga Centre Commercial ;)

  4. plg

    H16, ce que tu dis est toujours aussi intéressant et drôle. Juste une chose, pourrais tu donner les sources de tes chiffres? Je ne les vois pas. Je suis peut être aveugle.

    1. max

      Évariste Galois, mort et enterré à 21 ans, mais il était plus futé que la Claire.

      Y aurait il une causalité entre l’usage de micros mous et un QI à 1 chiffre ? Si oui, alors une taxe sur ces micros.

  5. John Bigballs

    Remarquez aussi qu’en France, que quel que soit le domaine, quand un média fait parler un spécialiste, c’est quasi toujours le plus visible et le plus mediatique qui est choisi.
    Et en général le monople revient à un bozo bien plus spécialiste en visibilité médiatique qu’expert dans son domaine, capable de garantir un buzz plutôt qu’un débat d’idées.

    Ici, ce qui compte n’est pas ce qui est dit, c’est QUI le dit.
    Et la voie royale est aux opportunistes qui savent assimiler ces règles du jeu.

    Une vraie machine a remplacer les authentiques spécialistes par des clown médiatiques.
    Ajouter à ça une incentive à la créativité taxatoire, et voilà !!

    Tu as une grande gueule ? Tu es un gros mytho ? Capable d’improviser des réponses délirantes sur des sujets que tu ignores totalement, mais toujours avec le plus grand aplomb ?
    Toi aussi devient « spécialiste » et porte parole d’un domaine !

      1. John Bigballs

        La question n’est pas là.
        La question, c’est une société basée sur « l’argent des autres » distribué par une « autorité », qui tue toute méritocratie.
        Dans une société plus libre, les bozos ont une tribune, peut être même majoritaire, mais pas le monopole absolu.

    1. PAF

      tiens ca me fait penser qu’on a rarement eu ce genre d’articles sur le paintball ( et donc l’airsoft); a voir la tronche de la donzelle et les cercles dans lesquelles elle traine probablement, elle n’a certainement pas eu trop de contacts avec le paintball.
      Par contre elle a l’air d’avoir eu pas mal de contacts avec la chirurgie esthetique, elle ressemble a un singe.

      1. Nocte

        Ben disons que pour le moment, on a pas eu le droit à un petit meurtre avec un mec qui faisait de l’airsoft.

        Si ça arrive et que le type n’est pas un gamer et un accro aux films violents, mais que les journaleux tombent sur le fait qu’il était membre d’une team d’Airsoft, tu peux être certain qu’on va voir du titre bien racoleur avec des analyses d’un type inconnu ayant pignon sur rue…

  6. simine

    Tiens, ne faudrait-il pas commencer par se soucier du criminel, qui sévit assez impunément dans nos sociétés, plutôt que de celui qui « sommeille(RAIT) » en chacun de nous?

    1. Aristarque

      Oui mais il faut courir après, ce qui est fatigant et pas toujours (malheureusement) atteint comme but.
      Alors qu’une petite taxe elle, trouve toujours sa cible!
      Et il faut bien emballer la taxation comme résultante de l’expression d’un souhait de la plus haute vertu possible afin de la justifier comme absolument nécessaire et indispensable.

  7. Acrithène

    J’avais lu l’article ce matin, totalement inepte.

    D’abord elle confond effectivement corrélation et sens d’une causalité. Vous notez à juste titre que la causalité peut-être dans l’autre sens.

    Mais il peut aussi n’y avoir aucune causalité, que ce soit dans un sens ou dans l’autre. S’il existe une corrélation entre A et B, cela peut-être aussi à cause d’une variable C qui cause conjointement A et B.

    Dans le genre des explications de bazar, on pourrait dire qu’un problème quelconque C pousse l’enfant à A) se réfugier dans le virtuel et les jeux et B) à devenir plus violent. A et B seront corrélés sans la moindre relation de causalité, dans un sens NI dans l’autre.

      1. Acrithène

        Carrément. Dans la littérature académique, le niveau de risque maximum retenu est généralement de 5%. Les corrélations qui ont un tel niveau de risque sont fortuites, donc de faux positifs, une fois sur 20, ce qui est déjà énorme quand on y pense.

        Je n’ose imaginer le nombre de faux positifs publiés dans la presse…

    1. 314ns

      A ce titre, j’aime bien celle-ci; chez les enfants, les performances en lecture sont corrélées positivement à la pointure des chaussures.

      (Ici, la variable cachée c’est tout simplement l’age: les enfant de CP lisent moins bien que ceux de CM2, et ils ont de plus petits pieds car plus jeunes.)

      1. Acrithène

        Et même en admettant qu’il y ait effectivement une causalité entre la taille du pied et la performance, cela ne prouverait pas pour autant qu’on peut améliorer la performance intellectuelle en pratiquant des opérations chirurgicales sur les pieds.

  8. Jc Eyes

    H16.

    je crois bien que le joueur moyen, est une femme. (52 ou 53%) Aux derniers chiffres, à vérifier, je fais ça de mémoire.

    Mais cela a son importance, surtout pour envoyer les détracteurs des jeux vidéo dans les cordes, si possible définitivement.

  9. PAF

    voyons voyons, les premiers articles cretins ecrits par des blaireaux que j’ai lu sur les JV remontent environ au milieu des annees 80…Journalistes, 27 ans de pignouferie!
    et je me rappelle aussi des memes articles ecrits par des pignoufs equivalents sur ….les jeux de roles! Donjons et Dragons, pourvoyeur de psychopathes!
    quelle bande de gros nazes.

  10. Grosben

    Vont-ils oser interdire les jeux vidéos ? J’en ris déjà, il n’y a qu’à voir comment les DVD pirates partent comme des petits pains en Corée du Nord bien que la peine soit de 10 ans de camp de rééducation pour ceux qui se font choper.

    1. PAF

      ca fait au moins 20 ans que les politiciens francais essayent de faire boomer le jeu video en fRance et c’est repetitivement un echec a cause de la difficulte d’entreprendre en fRance sans meme mentionner le cout du travail.Meme la plus grosse compagnie francaise, Ubisoft, ne produit presque plus rien en fRance et a delocalise toute sa prod.

  11. Higgins

    En attendant, Le Point a pu boucher une ou deux pages (avec les pubs). Et dire que ce hebdomadaire a été, il y a bien longtemps, plutôt intéressant à lire!!!
    Moi, je suis assez inquiet car m’ayant goinfré de Lovecraft lors de mon adolescence, j’ai peur d’être sous l’influence de Cthulhu:«Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn»

    Pour les journaleux, ils auraient du éviter de lire le Nécronomicon, le livre écrit par le journaleux fou.

      1. Nocte

        En lisant cela, j’ai été pris de l’envie irrépressible de lire du Lovecraft…
        C’est ce que j’ai fait hier, j’ai ressorti l’Appel de Cthulu.

        Je suis faible xD

  12. Mominette

    En fait, on confond perpétuellement des moyens et une violence qui en déouclerait, et on veut protéger nos jeunes têtes blondes, comme si les contes de fées et les ouvrages de la Comtesse de Ségur n’étaient pas déjà des ramassis d’ogres mangeurs d’enfants, de monstres en tout genre. Sans ce ces gosses ne soient devenus anthropophages :-)
    Pas plus que les tireurs sportifs ne deviennent sociopathes !

    Une étude de l’université de Louvain, portant sur un assez large échantillon, a mesuré le taux d’agressivité avant et après la vision d’un film ultra-violent. Ce taux avait pratiquement baissé de moitié grâce à ce genre de catharsis.

    La seule source d’agressivité que pourraient générer des jeux vidéo, c’est probablement le déficit en activité physique.

    1. Nocte

      Justement, les contes de fées commencent à ne plus être en odeur de sainteté (tu sais, ça rend la société sexiste, c’est honteusement pernicieux…)

      1. zecrocwhite

        D’ailleurs, il faudrait tous les réécrire pour qu’ils correspondent plus à notre société en manque de bisous.

        Tout comme les dessins et les textes des problèmes dans les livres de math, qui ne contiennent pas assez de féminin (et je parle bien de dessins et pas des schémas de géométrie)… A mon avis, il serait plus simple (et utile) de dégager les dessins et de mettre un exercice à la place.

    2. eheime

      « Une étude de l’université de Louvain, portant sur un assez large échantillon, a mesuré le taux d’agressivité avant et après la vision d’un film ultra-violent.  »

      > enfin ça , ça ne prouve rien du tout non plus. Supposons que les fils violents entrainent une violence plus profonde, non instantannée.

      Mais même, le débat n’est pas là. Ce n’est pas parce que certaines choses comportent un risque qu’il faut les supprimer. C’est liberticide. Sinon on regarderait plus que les bisounours à la télé, on jourait aux jeux pour enfants à la Wii, on enleverait tous les couteaux de cuisines, les tondeuses à gazon, l’alcool, on aurait le droit de sortir dehors uniquement si on est tout habillé pour éviter les coups de soleils, et on roulerait à 30 sur les routes (ah, on me dit que c’est déjà le cas ..). Moi une société tout Moltonel épaisseur triple, j’en veux pas.

      1. Waren

        Je propose aussi d’interdire les câlins à ses enfants: le risque d’y prendre gout et donc de développer une pédophilie aiguë est quand même non négligeable.

  13. simple citoyen

    Bahhh… C’est probablement un ballon d’essai sur commande pour instituer une taxe « financement des psy » sur les jeux video! Hahahaha!

  14. skunker

    Voilà que les politiques s’incrustent jusque dans nos salons maintenant!

    J’aimerais rappeler à cette grosse andouille que même en admettant la responsabilité des jeux vidéos (lolz), ils font toujours moins de morts en 20 ans que la politique en une journée. Je la prierais donc de rester loin de mes loisirs sans quoi effectivement je pourrais exprimer quelques envies violentes à son endroit.

    Putain les connards …

  15. Pascale

    Pour ce qui est de la violence qui serait en augmentation (et elle l’est, il n’y a aucun doute) , je vois plutôt le résultat de la généralisation de l’assistanat qui déresponsabilise l’être humain. Des enfants gâtés qui ne savent pas résister à leurs frustrations alors que leurs parents et la société auraient du leur apprendre.

    1. ludo44270

      assez d’accord avec vous pascale.
      si il y avait corrélation entre jeux vidéos et violence nous aurions assisté à une véritable explosion, contenu de l’évolution de l’accessibilité et du réalisme des jeux vidéos.
      le problème pour vendre du papier c’est qu’il faut le remplir avant, et un papier se vend mieux si on y trouve du catastrophisme, du oh mon dieu c’est trop horrible, ou encore du zavez vu c’est trop injuste (liste non exhaustive). grâce à cette petite liste on détecte toutes les conneries de la presse et une fois filtrée, plus grand chose de bien sérieux.

      1. Fergunil

        Je ne suis pas d’accord pour dire que la violence augmente. Au regard de l’histoire humaine, les guerres ont été de plus en plus meurtrières alors que la barbarie en temps de paix diminue.
        Le fait que sur une période de quelques années, dans certaines régions géographiques, le constat soit faux n’empêche pas la règle générale d’être toujours en vigueur. Le citoyen Français moyen actuel a été témoin de bien moins de violence illégale que le citoyen Romain.
        Après la violence légale sous forme d’impôts … on oublie souvent que le serf du moyen age asservi à l’église et son seigneur payait moins d’impôt que le smicard d’aujourd’hui. « La gabelle est injuste ? Mais si nous l’appliquons pas juste au sel, mais appelons la TVA et l’étendons à tous les produits, cela devient un instrument de justice sociale », etc, etc.

        1. eheime

          D’accord avec vous.
          Pour la violence.
          Mais aussi sur l’impôt.
          Il est sans doute plus supportable (alors qu’il est bien plus élevé que sous la monarchie) parce que globalement ce qui reste suffit à manger et se loger au chaud. Alors que la gabelle vous enlevait le pain de la bouche .. au sens propre.

  16. Le Gnome

    Vous souvenez vous qu’il y a quelques années, tout un pataquès avait été fait comme quoi les jeux vidéo pouvaient entraîner des crises d’épilepsie, au point que des mentions obligatoires furent mises sur les pochettes pour donner des conseils. Personne ne les a lues, mais on n’a plus parlé de ces crises, gonflées outrageusement par des pisses-copie en mal de sensationnel

  17. BA

    Mardi 27 novembre 2012 :

    La grosse rigolade de la journée !

    Lisez cet article :

    Hollande : « La résolution de la crise grecque lève les doutes sur la zone euro »

    Le président français François Hollande a estimé mardi que la résolution de la crise grecque allait permettre de lever tous les doutes sur l’avenir de la zone euro, lors d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre belge Elio Di Rupo à Paris.

    « La résolution de la crise grecque va permettre maintenant de lever tous les doutes sur l’avenir de la zone euro, son intégrité, sa pérennité », a déclaré M. Hollande après l’accord trouvé dans la nuit de lundi à mardi sur les moyens de réduire la dette grecque.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Hollande_La_resolution_de_la_crise_grecque_leve_les_doutes_sur_la_zone_euro67271120121806.asp

    La crise grecque est résolue !

    Youpi, la crise grecque est résolue !

    1. eheime

      LOL

      Il s’est même pas rendu compte que la crise était déjà résolue depuis des mois.

      Il se fait vraiment du soucis pour rien notre Président. C’est son côté perfectionniste jusqu’au bout des ongles.

      Fin des problèmes en Europe grâce à lui (en majeure partie), appaisement social constaté dans toute la France, problème de la dette résolu, rééquilibrage incroyable (la preuve c’est que moi-même je n’y crois pas) du budget. Et dans quelques semaines la balance commerciale sera excedentaire (grâce à l’acharnement de Montebourg, il faut le reconnaître).

      Il a fait un sacré boulot notre Président.

      Que n’ai-je voté pour lui, sot que je suis ?

  18. something

    En attendant, nos politicons feraient bien de passer quelques heures sur Anno 1602 ou autres jeux de gestion où il est impossible d’être à découvert et où la population se barre si on augmente trop les impôts.

    1. eheime

      Ou un bon vieux Sim City.
      En enlevant l’option « cataclysme » parce qu’ils feraient mumuse avec au lieu de se concentrer sur l’aspect pédagogique du jeu.

  19. PAF

    j’admire la capacite de cette grosse conne de Gallois a completement faire abstraction de l’education que les gamins recoivent de leurs parents et a tout mettre sur le dos de leurs hobbies.

    1. Nocte

      Ah mais ça, c’est normal… c’est l’Etat qui gère nos mômes aujourd’hui, puisqu’il passe son temps à déresponsabiliser les parents, jamais de la faute ni des gosses ni des parents, mais toujours d’un facteur externe à la famille nucléaire :

      -le lieu d’habitation
      -la ville qui ne les occupe pas
      -la ville qui ne créé pas d’infra
      -le Jeu vidéo
      -les films violents (non, les gros plans sur les cadavres ou des mutilés au JT ne font pas partie de cette section, là, on parle d’INFORMATION, Môssieur !)
      -les fréquentations
      -les profs trop sévères
      -etc…

      Mais c’est sûr que l’absence de politesse ou de respect, ça doit être lié à tout cela et absolument pas à l’éducation parentale…

    2. taisson

      Tout à fait juste ,
      Des enfants devenus incontrôlables et agités,voire plus violents, c’est bien le résultat d’une éducation inexistante…Totalement abandonnée par un grand nombre de parents à l’EDnat, qui n’arrive même plus à leur apprendre à lire et compter avant 10/12 ans! (voire jamais pour les cas graves)!
      Mais cette dégringolade progressive ,aujourd’hui visible par tous n’est pas récente et j’ai souvenir des mêmes pignouferies à propos des fusil à fléchettes et autres jouets « guerriers » qui allaient inéluctablement tranformer en bandits les enfants qui en recevaient pour Noël !!
      La seule nouveauté de c’est de penser régler un éventuel problème par la création d’une taxe…
      Quand il est tabou de s’interroger sur les questions importantes, on occupe le terrain avec des aneries.
      En tous cas j’ai appris qu’il y avait des gamers libéraux…
      Bravo, mais peut être que là aussi il n’y à ni conséquence ni causalité…

  20. Higgins

    L’interview est un tissu de c… sans nom. Ça nous prouve une fois de plus que l’arme de la taxation est vraiment celle des imbéciles.
    Pour autant, les courageux qui souhaitent s’informer pourront, pour leur plus grand profit, lire le livre de Marco Della Luna et Paolo Cioni « Neuro-esclaves » chez Macro Editions (http://www.placedeslibraires.fr/detaillivre.php?gencod=9788862292085). Cet avocat et ce neuro-psychiatre décryptent tout au long des 856 pages les manières dont certains usent et abusent pour nous dicter notre conduite et expliquent comment notre cerveau réagit à toutes les simulations (dont les jeux vidéos font partie).

    1. marcus aelius aurelius

      Concernant la dame en question, il me vient à l’esprit ce mot taquin inventé par Jean d’Ormesson:

      INAPTOCRATIE : un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d’un nombre de producteurs en diminution continuelle.

    1. Fergunil

      Par contre, c’est grâce au Kriegspiel de l’armée prussienne (et la tradition qui en a suivie) qu’on a perdu plus d’une guerre, comme quoi, les jeux, ça entraine aussi !

  21. dede

    Quelle ineptie! Tout le monde sait que le probleme, c’est le Hard Rock!!
    Une taxe de 6 francs, 55 centimes et 957 milliemes de centime sur la vente de chaque 45 tours d’AC/DC et Sid Vicious reglerait le probleme de maniere beaucoup plus efficace…

  22. Spartacus

    Dans les années 80 c’était les paroles des chansons qui étaient en cause, au point d’avoir, aux US, une commission d’enquête du Congrès sur la question. Et Frank Zappa avait répondu, à son tour, par une question :

    « I wrote a song about dental floss but did anyone’s teeth get cleaner? »

  23. Eole

    « un journaliste S’AUTO colle un micro mou… » Est-ce bien nécessaire? SE colle est nettement suffisant non? Ceal s’appelle un pléonasme en français, pas vrai?

  24. gem

    Putain, ils vont nous péter notre h16, il ne pourra jamais tenir le rythme de leur conneries. Avant on avait un seul Sarko, aujourd’hui ils sont dix à rivaliser.
    Deux billets par jour, c’est super pour le lecteur, mais c’est épuisant pour l’auteur. D’autant plus que son moral est surement entamé, de savoir qu’il n’a pas épuisé la moitié des sujets possibles.
    Faut lancer une pétition pour qu’ils arrêtent, c’est trop dur

  25. Martin-Lothar

    Il y a aussi ce merveilleux jeu de « Civilazation » de Sid Meier. Sur Wikipédia, c’est avec un « Z » (comme dans Zéro), mais en fait, il faut lire « Civilisation »
    Merde ! J’ai dis un gros mot : je sors…

  26. marcus aelius aurelius

    M’enfin le principe de l’arnaque est pourtant simple non?

    Prenez n’importe quel sujet et trouvez lui une caractéristique qui supra-menace l’humanité innocente et sans défense et pour sauver cette dernière déclarez une nouvelle taxe. Dans l’idéal elle sera accompagnée si possible d’un dispositif gouvernemental de contrôle – c’est bien, ça occupera un tas d’inoccupés et puis ça prouvera que l’Etat est nécessaire au bien être de ses contribuables.

    Les exemples abondent (le CO² en tête du hit parade)…

  27. Porfirio

    Hop, une couche supplémentaire sur
    Le Point

    Elle aime buzzer les faits, si je ne m’abuse (pun intended).

    En attendant, sur le sujet, j’avais vu des réponses particulièrement construites et retenues de la jeunesse concernée, mais brof tant qu’on y est, allons-y gaiement dans la provoc ou dans le troisième degré ^^’.

    En revanche, le coup du bouton rouge, ça, c’est, euh comment dire, à se flinguer.
    Peut-être y eut-il des remous (janvier 2009), et que vous en avez parlé ici, mais c’est une découverte pour moi.

    Et comme rien ne vaut la source du parlement en elle-même:
    ici, au point 17 .

    1. On est dans la suite du précédent article : la pauvrette ne comprend pas que ce qu’elle dit est faux, juste faux. C’est prouvable et prouvé, et plusieurs articles (dont le mien) l’ont fait. Bref : elle est à présent partie sur son trip, il ne s’agit pas de discussion et de rationalité, mais de religion et de dogme. Dans ce genre de cas, mieux vaut la laisser seule à radoter ses erreurs.

  28. eptii

    elle a raison, on était tous plus gentil avant les jeux vidéos, et encore plus avant le cinéma, et surtout, encore plus avant l’écriture.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)