Le Père Noël est aux ordures

La nouvelle est tombée cet après-midi sur nos téléscripteurs : la société Merry Christmas Corp. a été placée sous contrôle judiciaire après que son dirigeant, Nicolas Noël, dit « Petit Papa », a été arrêté et écroué pour les nombreuses activités frauduleuses auxquelles se livrait sa société.

Cela n’avait en effet que trop duré puisque les scandaleuses opérations duraient depuis maintenant plusieurs centaines d’années et avaient provoqué des dégâts considérables. Les chefs d’inculpation sont multiples. On se remémore en effet que Merry Christmas Corp. était mouillée dans des affaires sordides d’exploitations de lutins sur des horaires plus qu’étendus, de la concurrence déloyale, des maltraitances à animaux, et j’en passe.

Ces lutins, sous-payés ou carrément pas du tout, devaient fabriquer des jouets pour des millions de consommateurs dans le monde. L’inspection du travail avait remis en janvier dernier un rapport accablant sur la société : lors de leurs perquisitions, les inspecteurs du travail avaient surpris les lutins, travaillant non-stop sur des jouets de toute nature, dans un environnement clos et au contact de produits chimiques dangereux ; aucune trace de salaires versés n’a pu être fournie par le dirigeant, ni la preuve qu’une cotisation d’une quelconque nature avait été versée à l’URSSaf. Les inspecteurs du travail n’ont pas non plus trouvé d’information concernant la moindre couverture sociale. L’absence de papiers en règle pour les lutins a permis d’aboutir à la conclusion évidente qu’ils étaient bien sous l’emprise d’un esclavagiste bedonnant et cynique les ayant dépouillés de leur passeport et les faisant travailler pour compenser leur logis et leur couvert.

Les inspecteurs ont aussi été alertés à de nombreuses reprises par la CGT et FO pour non respect de l’obligation d’un Comité d’Entreprise, l’absence de droits de syndicalisation des lutins étant foulés aux pieds sous le prétexte scandaleux que les lutins ne sont pas des êtres humains. D’autre part, la HALDE a été saisie à de multiples reprises pour discrimination outrancière : il semble qu’en effet, aucune lutine n’était embauchée dans les ateliers de Merry Christmas Corp. Ne respectant ainsi ni la mixité sociale, ni même la plus élémentaire présence de lutins handicapés pour atteindre les quotas fixés par les autorités, la société a, pendant de trop nombreuses années, bafoué les règles égalitaires de ce pays !

En outre, Nicolas Noël semblait marquer un point d’honneur à entrer en conflit avec toutes les lois sanitaires du pays. Comme les inspecteurs et la médecine du travail le rappellent, depuis les lois Manger-Bouger entrées en vigueur avec Grollande 1er, il est interdit de manger trop gras, trop salé, trop sucré et de ne pas faire d’exercice ; or, les prises de sang et les analyses d’urine du prévenu montrent qu’il abusait manifestement de tout, deux fois, avec beaucoup de sauce. Son alcoolémie fait l’objet d’analyses plus poussées par la faculté de médecine qui a ici un cas clinique unique. Son indice de masse corporelle, sans rapport même lointain avec les préconisations en vigueur dans notre beau pays, amènent les docteurs qui ont examiné son cas à songer sérieusement à un enregistrement pour le Guiness Book.

Il y a, malheureusement, encore plus grave : lors de son intervention, la police a constaté qu’une étable, attenante au swet-shops de l’esclavagiste, contenait six rennes en bien piteux état ; interrogé à leur sujet, Nicolas Noël a avoué ne leur faire prendre l’air qu’une fois par an, pendant la nuit la plus longue et la plus froide de décembre – probablement pour ne pas alerter les voisins – et leur faire subir une vitesse abominable lui permettant la visite de millions de points de chute pendant 24 heures, sans pause ! Il s’est expliqué de la maigreur de ces pauvres animaux en arguant du fait que le traîneau auxquels ils sont attelés doit pouvoir voler (d’où la recherche d’un poids le plus faible possible). Le cynisme de l’individu, au surplus pondéral évident, a dégoûté une partie des enquêteurs.

Et paf c'est Noël !

Mais la chute de Merry Christmas Corp. sera en réalité due directement à l’action en justice de Chronopost, concurrent direct de la société, pour concurrence déloyale. Il est en effet apparu que l’ensemble du staff de la société devait être dopé pour arriver aux performances hallucinantes observées par le management de Chronopost. La société française a ainsi noté qu’en 24H, Merry Christmas Corp. distribue des millions de colis partout dans le monde, avec un taux d’erreur frisant le 0, et ce quelles que soient les conditions de trafic ou météo. Le dépôt de plainte aura permis, grâce a un jugement en référé favorable à la compagnie française et à la mobilisation politique du pays, déclenchée par un Montebourg remonté comme un coucou, d’arrêter les activités néfastes de la société renégate privée (et évidemment pas française).

À partir de 2013, ce sera donc la société toute fraîchement renationalisée « Chronopost » qui, le 24 décembre, se chargera de distribuer l’ensemble des cadeaux aux enfants, avec la précision qu’on lui connaît. Justice est rendue !

Bonne nuit les petits !
—-
Billet initialement paru en Décembre 2007

J'accepte les Bitcoins !

1MtqEHu9tPTissvZYdePp5ULt323s9vTXi

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires35

  1. Milpa Bagen

    Étrange….. Aucune accusation de corruption des jeunes esprits contre lui?
    Ni même de pédo-quelque chose?
    Pourtant ce n’est qu’un gros obsédé qui ne s’intéresse qu’aux jeunes enfants, et qui leurs offre des cadeaux pour être « sage ».
    Pffff il n’y a que les arguments économique qui compte. Et rien pour protéger nos enfants! Des gros vilains pas gentils du tous.
    Ce gouvernement est vraiment en dessous de tous.

  2. zen aztec

    Sans blague,l’année prochaine Amazon,qui livre le lendemain matin une commande de la veille après midi(en pleine campagne dans le sud ouest )ne pourra plus exercer?

  3. Elphyr

    Ca manquait d’image !
    Je n’ai pas boudé mon plaisir, c’était très bien, original, vous respectez le sujet…
    Tout a été déjà fait sur le sujet et pourtant vous nous étonnez encore : « URSSaf », les lutines…

    Allez zou, 17/20.

  4. Pascale

    «  » »La société française a ainsi noté qu’en 24H, Merry Christmas Corp. distribue des millions de colis partout dans le monde, avec un taux d’erreur frisant le 0, et ce quelles que soient les conditions de trafic ou météo. «  » »

    Excellentissime !

  5. Bugbreeder

    Dans le même ton, pour ceux qui ne connaitraient pas encore :

    Dieu visita Noé et lui dit :
    – « Une fois encore la Terre est devenue invivable et surpeuplée et je dois agir.
    Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant, ainsi que quelques bons humains.
    Tu as six mois pour cela avant que je n’envoie la pluie pendant 40 jours et 40 nuits. »
    Six mois plus tard, Dieu regarda le monde d’en bas et vit Noé balayant sa cour, mais aucune arche.
    – « Noé » gronda t-il « Je vais bientôt envoyer la pluie, où est l’arche ? »
    – « Pardonne moi mon Dieu », implora Noé « mais les temps ont changé. J’avais besoin d’un Permis de Construire pour commencer l’arche.
    J’ai dû me battre plusieurs mois avec l’Inspecteur de la Direction de l’Équipement au sujet du système d’alarme pour l’incendie.
    Pendant ce temps, mes voisins se sont réunis en Association, parce que je violais les règles du lotissement en construisant une arche dans ma cour et que j’allais leur obstruer la vue. On a dû aller devant le Conciliateur pour avoir un accord.
    Ensuite les Services de l’Urbanisme ont déposé un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour permettre à l’eau d’arriver dans la cour.
    Quand je leur ai dit que c’est la mer qui viendrait à l’arche, ils n’ont pas voulu me croire.
    Obtenir du bois en quantité suffisante fut un autre problème : les Associations pour la Protection de l’Environnement se sont liguées pour empêcher la coupe des arbres, sous prétexte qu’on allait détruire l’habitat de plusieurs espèces animales, et ainsi les mettre en danger.
    J’ai tenté d’expliquer qu’au contraire tout ce bois servirait à sauver ces espèces, rien n’y a fait.
    Quand j’ai commencé à rassembler les couples de différentes espèces animales, la SPA, le WWF et Brigitte Bardot me sont tombés sur le dos.
    Sous prétexte que j’enfermais des animaux sauvages contre leur gré dans des pièces trop petites pour eux.
    Qu’en agissant ainsi, je faisais acte de cruauté envers les animaux.
    Ensuite, l’Agence Gouvernementale pour le Développement Durable a lancé une étude. J’attends encore les résultats et conclusions de cette étude.
    Dans le même temps je me débattais avec l’Administration, concernant l’emploi de travailleurs bénévoles dans la construction de l’arche.
    Je les avais embauché, car les Syndicats m’avaient interdit d’employer mes propres fils, disant que je ne devais faire appel qu’à des travailleurs hautement qualifiés dans la construction.
    Pour arranger les choses, l’Administration Fiscale a saisi tous mes avoirs, prétendant que je tentais de fuir le pays illégalement, suivi en cela par l’Administration des Douanes qui a ajouté que je voulais faire passer les frontières à des espèces reconnues comme dangereuses.
    Aussi pardonne moi, mon Dieu, mais je ne sais même pas si 10 ans auraient suffit à la construction de cette arche. »
    Aussitôt les nuages se dissipèrent et un magnifique arc en ciel apparut.
    Noé leva la tête et dit : – « Tu ne vas pas détruire le monde ? »
    – « Pas la peine », répondit Dieu, « l’Administration s’en charge ».

    1. Pascale

      Blague très libérale qui m’a été racontée par des amis socialistes. Quand je leur au fait remarquer le libéralisme sous-jacent à cette blague, j’ai vu leur mâchoire inférieure tomber de stupéfaction.

        1. Bugbreeder

          Pour @Before

          Non, je suis aux USA (c’est socialiste aussi depuis 4 ans mais plus pour longtemps, la faillite étant proche), et je quitte la Californie pratiquement communiste pour le Texas très libéral.

  6. Pascale

    Les rennes en maltraitance par le méchant capitaliste assoiffé de profits, m’a ramenée à un reportage visionné hier sur je ne sais plus quelle chaîne, sur le foie gras fabriqué en Hongrie (ou peut être était-ce la Roumanie ?) dans des conditions affreuses pour les canards et les oies, foie gras qui a été boycotté par les consommateurs allemands dixit le reportage… ce qui prouve, s’il en était encore besoin, que le marché est roi.
    Mais peut-être est-ce ce reportage d’hier qui est à la source du passage sur la maltraitance des rennes ?

    1. Sarah Palin

      Je m’inscris en faux contre la soit disante maltraitance des rennes.
      Qui peut imaginer que le gérant de Merry Chrismas Corp. soit assez idiot, pour mal les nourrir et prendre le moindre risque afin que ses animaux soient sujets à de graves ennuis intestinaux, lors de l’envol, voire dans le trajet dans le ciel.

      Bon je sors …il est plus que temps.

  7. Nicolas040

    « Merry Christmas Corp. distribue des millions de colis partout dans le monde, avec un taux d’erreur frisant le 0″

    Vu le nombre de gens qui revendent leur cadeaux, le taux d’erreur est un peu plus élevé.

  8. Petit prout discret

    J’ai aussi entendu dire que Al Gore et le GIEC avait porté plainte contre Merry Christmas corp. . En effet les flatulences des rennes dégageaient bien trop de méthane, et cette société contribuait très largement au réchauffement du climat, de plus le salopard qui la dirige n’avait acheté aucun crédit carbone.

  9. Higgins

    En plus, il est écrit qu’il va écoper d’un contrôle fiscal musclé et que son taux d’imposition va grimper en flèche. On murmure qu’un certain père Fouettard a communiqué à l’administration fiscale les n° de mystérieux comptes détenus dans une discrète banque de la Barbade!!! D’aucuns avancent même l’existence d’importantes rétrocommissions entre des dirigeants politiques connus en remerciement de l’octroi d’un honteux monopole. La presse française et Médiapart s’étant jetés sur ces infos, on attend impatiemment les résultats de ces enquêtes qui contribueront, n’en doutons pas un instant, à la gloire et à la renommée du journaliste français (au grand dam de ces pitoyables adversaires anglo-saxons).

    1. Sarah Palin

      Effectivement, ‘’le fameux soda’’, avait besoin dans les années 30 de remonter ses ventes qui en avaient besoin, surtout durant les frimas de l’hiver.
      Ils ont ‘’ relancé ’’ le Père Noel, par une belle campagne, avec une image bien ressemblante a son logo.
      A cette époque la vedette était Saint Nicolas, voire par le petit Jésus, depuis les choses se sont inversées.

  10. Robert Marchenoir

    Sans compter que l’existence même du père Noël, par son caractère christiano-centré, constitue une incitation à la haine envers une certaine religion qu’on ne saurait fâcher sans encombre.

    1. Aristarque

      J’ai eu deux fois le même tour avec Chronopost : l’année dernière avec des outillages commandés en Allemagne.
      Trois semaines après la date théorique de réception (sans effet), j’ai reçu un courrier de cette société s’étonnant d’avoir vu revenir le colis avec la mention française inscrite dessus (de la part de Chronopost, sous traitant français de son coliseur allemand : adresse inconnue ou inexistante…. alors que j’y habite depuis plus de 20 ans et qu’elle figure donc dans les GPS) bien que la commande+port ait été réglée par Paypal…
      En fait, situé à 20 kms du dépôt de Chilly Mazarin, un livreur avait probablement estimé que cela lui prendrait trop de temps de venir jusque là et induirait de finir sa journée un peu trop tard à son goût…
      Deux ans auparavant, un autre colis avait été déposé au bureau de poste local (au mois d’août) et je n’ai dû de le recevoir qu’à la courtoisie du receveur revenu de vacances qui s’étonnait que sur les plus de 200 colis Chronopost en souffrance dans ses locaux, personne ne venait les chercher au début du mois de Septembre…
      En fait, le charmant livreur de Chronopost ne s’était même pas donné la peine de passer aux adresses et de laisser des bons de passage…

      1. Higgins

        Faut pas faire confiance à Chronopost. Collissimo est bien moins cher, peut être aussi aléatoire mais bien moins cher.
        Chronopost, c’est plus proche de Arnaquepost.

        1. Sarah Palin

          Lire l’excellent paragraphe ‘’ Grévitude mon amour’’, du livre de notre hôte, ‘’ Il existe assez peu de professions qui se font un devoir d’être autant en totale déconnexion du marché, et qui cultivent autant l’art délicat du mépris profond du client que les postiers’’.

          Tout est dit, nous avons tous connus plusieurs fois plutôt qu’une, une journée où nous n’avions pas quitté la maison pour attendre un colis très urgent, et d’avoir la surprise de retrouver un avis de passage !

          Saturé, et ulcéré par ce manège, aux aguets, j’ai chopé mon facteur, distribuer tranquillement mon avis de passage Colissimo avec le courrier ! Entre collègues hautement sensibilisés par le service du public ! on peut s’aider, a charge de revanche !

          Du genre teigneux, j’ai filé à la messagerie, j’ai eu un rendez-vous, avec le receveur, qui s’est assez mal passé : si je n’étais pas un menteur, ce n’était pas loin ! mais, oh ! miracle ! après quelques cris et grincements de dents, mon colis était là, et je l’ai récupéré.
          Comment voulez-vous que ces gens progressent, n’en déplaisent à nos amis syndicalistes qui les protègent ?

          Sinon, effectivement Chronopost, c’est pire en plus cher, uniquement réservé aux masochistes distingués.

      2. Nocte

        Le coup de l’adresse inexistante, il est surtout très bien connu des sous-traitants, j’ai eu le cas aussi bien avec DHL qu’avec UPS, avec comme toi, la mention spéciale du retour à l’envoyeur sans avis de passage pour DHL…

        Sinon, pour l’anecdote avec chronopost : un trieur a confondu destinataire avec expéditeur… ce qui donne :

        réception par mail d’un lien de tracking du colis, j’apprends qu’il est à la base logistique prêt à partir chez moi
        le lendemain n’ayant rien reçu, j’appelle Chronopost, on m’annonce qu’il a été livré, je demande à quelle adresse…chez son expéditeur

  11. Aristarque

    Et encore, Nicolas dit « Petit Papa » a échappé à une sanction méritée parce qu’il a été oublié dans les nombreux chefs d’accusation qu’il lui arrivait, certaines années de livrer ses colis un dimanche!!!

  12. gnarf

    Gnihihi :)
    Merry Christmas Corp a surtout ete fermee pour discrimination sociale. Un test a montre que les enfants recevaient des cadeaux de valeur differente selon leur origine sociale.

  13. vengeusemasquée

    CGT et FO… tu aurais pu penser à SUD :D Ce sont les plus forts franchement.
    (il manque un petit « a » dans « sweatshop »).
    J’aurais dû coller ça dans les couloirs de mon administration merveilleuse :lol:

  14. mlallier

    Je viens d’entendre sur RFM cette histoire presque complète, mais dont la source a été soigneusement omise.

    Vous y aviez mis un copyright ?

    1. Disons que j’aime bien être cité quand je suis l’auteur. On parle plus de courtoisie et de politesse élémentaire que de copyright.

      Si vous pouviez me donner la date, l’heure et l’émission, je serai intéressé, oui.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)