Qui se soucie encore du rapport de la Cour des Comptes ?

La Cour des Comptes vient de faire paraître son dernier rapport. On peut tortiller les faits comme on veut, la conclusion des Sages est sans appel : d’une part, Hollande trotte en plein Disneyland avec son déficit à 3%, et d’autre part, il est plus que temps que l’État français maîtrise ses dépenses. À présent, parlons Pape, lasagnes et mariage homosexuel. Vite.

Bon, soit, ne parlons pas tout de suite lasagnes, puisqu’il semble qu’à nouveau, le rapport annuel de la Cour des Comptes suscite un vague intérêt.

Eh oui, que voulez-vous, tous les ans à pareille époque, l’institution républicaine produit un épais document que les rédactions se délectent à éplucher. Les journalistes sont toujours friands de nouvelles croustillantes et de petites phrases plus ou moins acidulées sur telle collectivité territoriale dépensière, tel politicien à la gestion créative, telle commission au nom poétique. Cette année n’a pas dérogé à la règle : rapidement, à la suite de cette publication, on aura vu fleurir dans les fils de presse moult informations détaillées sur les derniers sabotages de pipe-lines à pognon pour des arrosages sauvages assez rigolos.

dette de la france - 2012

On découvre ainsi, moins surpris que la Cour des Comptes (on est en France, hein, tout de même) que l’État et RFF, deux larrons toujours d’accord pour cramer des camions de billets, se sont entendus pour implanter une gare en rase campagne pour le TGV-Est. Pour la Cour, la localisation à Cheminot-Louvigny, à une quinzaine de kilomètres du réseau ferré (!) est le résultat d’affrontements d’élus locaux et de compromis médiocres des politiciens du cru. Et comme d’habitude dans pareil cas où l’intérêt collectif aura été sacrifié sur l’autel de la gloriole personnelle des tocards à écharpe tricolore, le cochon de contribuable paiera : l’éloignement de cette gare, uniquement reliée par l’autoroute A31, a en effet nécessité de recourir à des navettes de bus, dont l’exploitation est comme par hasard joyeusement déficitaire.

On apprend de la même façon que la fort coûteuse rénovation d’un hôpital public, à Perpignan, aura été l’occasion pour les branquignoles en charge du projet d’explorer de nouvelles pistes d’incompétences, de jmenfoutisme et d’incurie généreusement noyée dans une irresponsabilité maintenant habituelle : reconstruit sur son ancien site, sans possibilité d’extension sauf à racheter de nouveaux terrains, ce qui n’est pas prévu et de toute façon pas gratuit (merci les contribuables), le centre hospitalier de Perpignan manque d’un étage dédié aux circuits logistiques. Un étage oublié, voilà qui est d’un banal, ne trouvez-vous pas ? Le rapport de la Cour fustige cependant ce « véritable contresens au regard des normes modernes d’hospitalisation et de lutte contre les infections nosocomiales », parce que dire « oh, bon, bah, pfffu, franchement, hein, bref. » n’aurait pas été très professionnel.

Bien évidemment, des exemples comme ces deux-là, il suffit de chercher pour en trouver, et bien au-delà du rapport de la Cour des Comptes. Ici, on ne peut que se réjouir que la masse amorphe des journalistes se décide à sortir de son habituelle léthargie pour faire enfin son travail et rapporter quelques uns des dysfonctionnements graves du pays. Mais si on voulait en trouver d’autres, on pourrait sans problème, et certains méritent largement de faire les gros titres tant le scandaleux s’y dispute à l’outrance en cette période de crise.

On pourrait par exemple évoquer la gestion catastrophique des HLM de Guadeloupe, la Semsamar, dont la directrice, tout bien considéré, gagne plus d’un million d’euros de salaire par an. Oui, vous avez bien lu : un million d’euro de salaire pour ce qui est le travail d’une fonctionnaire municipale. La Région Guadeloupe, la commune de Basse-Terre et la collectivité territoriale de Saint-Martin, principaux actionnaires de cette société de gestion immobilière, ont apparemment approuvé sans sourciller ces émoluments. Tout va bien.

On pourrait par exemple s’interroger sur la pertinence d’une subvention de 400.000 euros (oui oui, 400.000 euros, environ 160 SMIC chargés) déboursés par les contribuables de la municipalité de Marseille pour un (indispensable) concert de David Guetta dont tout le monde sait que sans cela, il serait probablement l’artiste de France le plus connu du Monde et le plus SDF du pays ou quelque chose comme ça. Comme le prix des billets est assez élevé, le concert aurait été rentable sans la subvention, ce qui donne encore une fois une idée précise du peu de considération des élus pour les cochons de contribuables lorsqu’ils distribuent leur argent.

On pourrait tout autant remettre en question l’utilité de la HADOPI qui continue à justifier son existence en amusant le monde avec des enquêtes sans intérêt et des labels ridicules aux noms délicieusement vintage avant même d’avoir un jour vieilli. Tout ceci nous coûte une douzaine de millions par an, pour un effet tangible nul sur des pratiques internautiques en constante évolution, au contraire des lois hadopitoyables qui, elles, s’enfoncent mollement dans la glaise législative avant fossilisation définitive.

Ces exemples, qu’ils soient ou non traités par la Cour et malgré l’énormité systématique des sommes impliquées, ne semblent pas déclencher de mouvement général de ras-le-bol des citoyens ; du reste, ce n’est pas complètement anormal puisqu’une bonne partie d’entre eux croit (à tort) ne pas payer d’impôts et qu’une autre partie, pas forcément la même et pas forcément non plus celle qui en paye consciemment, bénéficie d’un peu de l’arrosage en doses libérales de l’argent gratuit des autres…

Cette désinvolture, ce désintérêt ou, plus probablement, cette incompréhension dramatique du mécanisme de la dépense du pays permettent commodément aux journalistes de se focaliser sur les autres remarques de la Cour.

Quelles sont-elles ?

Comme je l’évoquais dans l’introduction de ce billet, on retrouve, finalement, les mêmes remarques que d’habitude, à savoir que l’Etat devrait, au plus vite, maîtriser ses dépenses. Cette fois-ci, cependant, la Cour assortit ses remarques d’un constat qui aurait été saignant si elle avait été la seule à le faire : les 3% de déficit ne seront jamais atteint cette année, et les hypothèses retenues par le gouvernement sont complètement fantaisistes. En langage diplomatique, c’est dit ainsi :

« Les prévisions de croissance des recettes retenues par le gouvernement s’appuient sur un scénario macroéconomique et une élasticité des prélèvements obligatoires qui sont trop optimistes. »

Et, une fois encore, la Cour explique clairement que les bricolages de Hollande et son gouvernement pour faire croire à une baisse des dépenses, ça ne berne personne, et surtout pas les auditeurs de la rue Cambon :

« Aucune réforme porteuse d’économies substantielles au-delà de 2013 ne peut être identifiée à ce stade. La priorité absolue est désormais d’intensifier l’effort de maîtrise de la dépense dans l’ensemble des administrations publiques »

hollande : habemus blagounetteJe résume : le rapport de la Cour des Comptes de toutes les malversations, gabegies, dépenses inutiles, ridicules ou trop importantes ne maigrit pas. Ses recommandations sont de plus en plus pressantes. Les soi-disant efforts de réduction des déficits de Hollande et sa clique n’en sont pas. Le pays s’enfonce donc officiellement dans la ruine. Et la Cour n’a aucun pouvoir coercitif.

Heureusement, le Mali est libéré. Hollande fait des blagues Carambar sur le Pape. Hamon va tout faire pour combattre les lasagnes au cheval. Ce pays est bel et bien foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires97

  1. Aristarque

    Ce n’est pas Disneyland dans lequel s’ébrouent Noraml 01er et sa cour d’affidés et de prébendiers mais Trip Land Upon Ecstasy !

  2. Aristarque

    Ce n’est pas parce que le Mali n’occupe plus la première place des journaux que la guerre peut y être considérée comme finie. Elle ne fait plutôt que commencer avec des bandes de terroristes qui s’éparpillent dans le désert puis s’y regroupent, font de petites attaques de guérilla, se dispersent puis recommencent un tour…
    La France y est encore pour longtemps bien au contraire puisqu’il semble que l’armée malienne (les regroupements disparates présentés comme telle) ne puisse pas se passer de l’aide militaire dès la première trentaine d’islamistes qui se manifeste violemment…

      1. Le Parisien Liberal

        ce qui est « marrant », avec ces « journaux », c’est qu’ils passent sous silence le fait que l’armée française n’ait pas combattu … enfin, tant que Flamby Mollande a eu son chameau volé …!

    1. Tic-Toc

      Bonjour Aristarque,

      J’ai pensé comme vous à l’enlisement au Mali, mais force est de constater que le plan du Président est bien plus ambitieux !

      Il importe le désert du Mali en France , la Cour des comptes est formelle sur cette conclusion !

      1. Aristarque

        @TicToc
        Il n’y a pas que le désert du Mali que l’on importe…
        Dit autrement, on importe du désert parce qu’on a déjà importé ceux qui vivaient dessus…

  3. infraniouzes

    Le mal profond dont souffre ce pays c’est que les sanctions, pour les faisans de haut vol, sont quasi inexistantes… C’est ce qu’avait compris Mitterrand, grand spécialiste en la matière et docteur es-filouterie. Au-dessus des élus il n’y a personne sauf en dernier retour le peuple, quand il ne dort pas. Mais on veille sur son sommeil et on lui file un petit cachet dès qu’il s’agite et va sortir de sa léthargie. Si les rapports de la Cour ont inquiété, à une époque, les élus compromis, il n’y a jamais un nom cité dans les grands médias. Donc ils laissent passez l’orage et reprennent, frétillants et de bonne humeur, leur infâme boulot qui consiste à dépouiller le peuple tout en lui faisant des risettes, et en refilant une parti du larcin à leur thuriféraires tout en prélevant leur dîme au passage.
    La vie d’un politicien est… délicieuse.

    1. Pandora

      Fais-toi élire alors !

      Ah, tu ne fais pas partie des apparatchiks ? ça va être dur alors. Le peuple ne dort pas : il n’a pas le choix dans son vote.

        1. JS

          Oui ça c’est juste hallucinant !

          A l’image de tout le reste..

          Les gens sont dégoutés de leur système politique et ne votent plus ? Rendons le vote obligatoire !

          Notre presse de caniveau tire la langue parce qu’elle n’est plus lue ? Prenons de l’argent à..Google !

          etc etc

        2. Bugbreeder

          C’est ce que je me suis dit sur le coup, mais jouer au con ça peut se faire à plusieurs : pourquoi pas une candidature libérale, les gens auraient alors le choix, vote libéral ou amende pour abstention ?

        1. Alex6

          Bien sur que la revolution n’a servi a rien. On se dirigeait tranquillement vers une monarchie constitutionnelle qui aurait evite bien des drames au pays par la suite (Vendee, terreur puis Napoleon etc…) mais qui a ete mis au panier par une bande de voyous sous couvert d’ideaux philosophiques qui ont vite ete oublies.

  4. Le Gnôme

    Tant que la Cour des comptes n’aura pas le pouvoir de traîner les guignols en justice, ces rapports ne serviront à rien. Le chat est en cage, les souris (les gros rats, plutôt) dansent.

    1. taisson

      Donner un réel pouvoir de sanction à la cour des comptes la liquiderait instantanement! Cet organisme n’est qu’un alibi de « tranparence » pour cette pseudo démocratie, et ces braves gens ne publient des rapports un peu acides que pour montrer au bon peuple combien ils sont compétents,honnêtes et indépendants. Mais ils sont tous issus du même marigot ou l’on pêche tous les nuisibles qui nous dirigent…
      S’ils avaient un pouvoir concret quelconque, on verrait que les plaintes en justices seraient très sélectives, et la clique actuelle n’aurait en tous cas rien à craindre…
      Par contre, dans le bordel actuel, peut-être qu’une association pourrait utiliser leurs documents pour attaquer directement en justice? Mais là encore il ne faut pas rêver…

      1. Simon

        Les trois associations citées ci-après ont elles le droit de porter plainte ou seulement de dénoncer (ce qui est déjà bien) ou de pétitionner?
        http://www.anticor.org/
        Contribuables associés
        l’Observatoire des Subventions?

    2. gem

      Pas d’accord. La séparation des pouvoirs fonctionne aussi en matière de justice. La CC fait l’enquête, elle ne doit pas faire le jugement. C’est au peuple de se saisir du problème et de châtier les coupables, et ce que le peuple ne fait pas la CC ne pourra jamais le faire à sa place.

  5. JG2433

    Je ne sais plus qui avait fait jadis cette remarque :

    « La Cour des Comptes juge les comptes… pas les comptables. » 😈

  6. Josselin

    L’histoire de la gare de TGV à Louvigny est exactement la même que l’aéroport Lorraine implantée dans la même ville une quinzaine d’années auparavant. Aucun compromis possible entre les deux départements Moselle et Meurthe-et-Moselle, donc on fout ça à mi-distance entre Nancy et Metz, comme ça pas de jaloux. Mais ce sont les contribuables qui en font les frais.
    Et je suis quasiment certain que l’aéroport Lorraine est en mauvaise posture aussi.

    1. Josselin

      Et ça ne sert évidemment qu’à alimenter les tensions entre les habitants de ces deux départements (salauds de Meurthe-et-Mosellans !).

    2. Deres

      Vous soulevez une remarque supplémentaire intéressante … Cette nouvelle gare n’est même pas colocalisé avec le dit aéroport qui se trouve à seulement 6 km. Je constate également que la gare n’est pas non plus contiguë avec l’autoroute Metz-Nancy qui se trouve aussi à 6 km … Il faut donc prendre la départementale qui de fait a été royalement aménagé comme une autoroute avec contournement des patelins et échangeurs routiers avec chacun d’entre eux, ce qui a probablement coûté de nombreux millions … Donc tout cela a coûté en plus 12 km d’autoroute.

      En plus du besoin des bus entre la gare et les 2 villes, il y aura donc un besoin de navettes entre l’aéroport et la gare. Cela double également la quantité de parking et de service sur place … A mon avis, c’est un choix purement politique de mettre la gare sur des communes ne bénéficiant pas déjà de l’aéroport et de l’autoroute …

        1. Before

          Franchement, poser ce genre de question est limite ! Il s’agit de Service Public, je vous rappelle ! V’seriez pas un peu néo-ultra-libéral, vous ? Hein ?

      1. ludo44270

        Et cerise sur le gâteau, il y avait apparemment une gare existante située sur le tracé du tgv à 20km à l’ouest de la nouvelle.

        1. Olivier

          La gare actuelle est relativement loin de l’aéroport (6km donc) car la ligne de chemin de fer passe trop loin (3km depuis l’aérogare)
          Quand à la gare existante, elle est éloignée de la voie TGV et ne correspond de toute façon pas à la capacité d’une gare TGV.
          Quant à la gare TGV actuelle, elle reçoit 600.000 voyageurs par an, malgré tout, ce qui est au-dessus de seuil de « rentabilité » de la SNCF et de RFF.

        2. Deres

          Au final, on a dans la même zone a peu près à mi-chemin entre Metz et Nancy et avec au moins 5 km de petite route entre chaque :
          – une gare de TER desservant Metz et Nancy
          – l’A31 entre Metz et Nancy
          – une gare de TGV
          – un aéroport
          Pour moi, c’est vraiment la pire des solutions car sur 4 installations de transport, aucune n’est localisé avec une autre … Aucune des voies de transport national n’est directement relié à un transport régional !

  7. Olivier Vitri

    Tout cela est bien compliqué et les journalistes ne nous ménagent pas… Aussi, s’il vous plaît, éclairez-moi : « la Cour des comptes sanctionne le Mali pour avoir autorisé les lasagnes au Pape lors des mariages homosexuels ? »… c’est bien ça ?…

  8. Emma

    Oui H16, je suis comme vous sidérée par « Cette désinvolture, ce désintérêt ou, plus probablement, cette incompréhension dramatique du mécanisme de la dépense du pays […]. »

    Je me dis que les Français ont été endormis depuis fort longtemps dans l’irresponsabilité et je ne vois aucun signe de réveil.

    Par ailleurs, que Hollande se permette une blague sur le pape est profondément humiliant pour la catholique que je suis.

    1. Il n’est pas le seul : entre les Femens (qu’il faudrait, pour le coup, enfermer pour différents délits reconnus par la loi), la Une de Libé de ce matin (lamentable), les blagues débiles d’une minustre, et la désinvolture de cette andouille d’Hollande, on comprend que le respect, c’est pas pour maintenant de la part des socialauds.

      1. Flo

        Je ne sais pas si « Habemus Papam » ce qui est sûr c’est que nous avons une grosse m.. elle s’appelle Demorand.

      2. Aloux

        Perso j’attends avec impatience que les femen fassent ce genre de manifestations dans les mosquées à l’heure de la prière, avec « Mahomet was a pedophile » marqué en gros sur les seins.

        Quant à la une de Libé, j’ai cru à un fake sur le coup, c’est pas la première fois d’ailleurs.

        1. Flo

          Oh même pas besoin d’attendre. Allez voir ce que dis un certain Imam, aux idées tout aussi « réactionnaires » que l’Eglise Catholique d’après Demorand et sa clique, des femmes qui ont l’audace d’aller manifester Place Tahrir (qui n’est pas un lieu de culte à ma connaissance) dans une toute autre tenue que ces femen j’imagine.

        2. Before

          Houla ! Cet argument n’est pas valide, car il est utilisé par un (je sais pas qui) homme politique d’extrême droite (revue de web d’Europe 1 ce matin).
          Si vous dites ça, c’est que vous êtes un fascisto-nazi. Point final.

  9. Sylvain JUTTEAU

    « Il n’y a qu’une seule façon de tuer le capitalisme : des impôts, des impôts et toujours plus d’impôts. »

    Karl Marx

    Le mécanisme est clair. Dépenser sans mesure pour imposer sans retenue.

    Grosses Bises.

  10. Phil aus Berlin

    Il faudrait juste que « politicien » devienne une profession à risque… et là tout changerait vite !

    1. Olivier Vitri

      Et surtout bénévole : quoi de plus logique de par la fonction suprême que représente l’engagement pour la Cité ?
      Bien moins de monde au portillon : sélection naturelle appelant de hautes qualités humaines, engagement, exaltation… solution ? Utopie aussi.

    2. Pandora

      Profession à risque de quoi ?
      Nous élisons des députés et un président qui ne peuvent plus être traduits en justice dès qu’ils sont élus… En clair, nous élisons des irresponsables.

      1. infraniouzes

        Je crois que vous touchez du doigt le fond du problème. Un élu est intouchable mais comme ces mêmes élus font les lois… alors ? Quand je pense qu’on a guillotiné Louis XVI pour des peccadilles, tiens… parfois j’ai honte d’être Français.

  11. Le Parisien Liberal

    « la Cour n’a aucun pouvoir coercitif. »

    tout est dit.

    A partir du moment où, meme un traité (valeur constitutionnelle) comme celui de Maastricht est bafoué sans pitié, qu’attendre de ces incompétents de politocards ?

    1. gem

      C’est justement parce que la CC n’a aucun pouvoir qu’elle peut dire tout ce qu’elle veut. Les gens ne peuvent pas à la fois avoir du pouvoir, constater une gabegie, et ne rien faire : les alternatives sont
      *) exercer le pouvoir et ne rien voir, il n’y alors rien à faire sur le problème puisqu’il n’existe officiellement pas
      *) exercer le pouvoir et remédier au problème
      *) voir le problème, ne pas y remédier, et se faire jeter du pouvoir (incapable !)
      *) dénoncer le problème, mais n’avoir aucun pouvoir d’y remédier
      La CC a été conçue, à juste titre, pour fonctionner sous ce dernier mode

  12. infraniouzes

    Vous avez raison cher H16… Le rapport de la Cour des comptes on s’en contrefiche. En revanche, de savoir qu’un footeux a couché avec une pute, même mineure, alors ça c’est du lourd, du sensationnel…. Tiens j’en salive d’avance dans l’attente de voir le portrait de la demoiselle ! Mais qu’on nous donne des noms et surtout… les tarifs de l’hétaïre.

        1. scaletrans

          Hihihi! Ca me rappelle Lucky Luke: « oui, c’est nous qui avons pillé la banque, mais nous avons eu une enfance très malheureuse »

  13. Guillaume

    L’impression que donne ce rapport c’est « take the money and run ». En gros, tout le monde (à commencer par les politicos) savent que c’est le merdier, et veulent d’abord SECURISER leur situation personnelle, pour les jours durs à venir. Donc plus la situation empire, plus il y a du monde a essayer d’etre du bon coté de la dette (le coté qui reçoit les thunes).

  14. channy

    Amusantes aussi les justifications données par ceux qui sont visés par le rapport
    La fédération des buralistes (300 millions par ans)s’est déjà fendu d un communiqué d un rare foutage de gueule,manque plus que le mot « service publique  »

    sinon mon cher H16, vous n’êtes pas gentil avec Hamon, il ne sa bat seulement contre les lasagnes au cheval mais aussi contre les moussakas et les hachis parmentier au cheval..une question cruciale pour l’avenir du pays on l’a dit et redit il y aura un avant et après lasagnes à la viande de cheval..la on va voir un socialiste Mollandien à l’oeuvre dans un secteur économique..des gags et des rires en perspectives

  15. gem

    ouh que ça m’énerve ces comparaisons de PIB et de dette.
    Le PIB c’est des €/an ; la dette c’est des € tout secs. Comparer les deux, c’est comme comparer une vitesse à une distance. comme si on disais : « hep, vous rouliez à 90% de Paris-Lille : excès de vitesse ».
    Dette / PIB n’est pas un %, c’est un temps. En l’occurrence 11 mois (environ) : il faudrait bosser 11 mois de notre vie en ne consommant strictement rien pour rembourser les dépenses passées…

    1. Elphyr

      Sur 1 ans, on revient à des € tous secs non ?
      Si on fait €/an, sur un an ca donne bien des €… ?

      « Annuler » (l’élément neutre de la multiplication étant 1) une variable en choisisant une unité commode c’est quelque chose de très classique.

      Après j’sais pas, ca n’a peut être aucun sens si utilisé avec le PIB&co, mais c’est pas illogique.

      1. gem

        mais là ce n’est pas une « unité commode », c’est juste n’importe quoi. « Time is money », le temps ça compte, il n’y même quasiment que ça qui compte vraiment. « Annuler » le temps C’est perdre de vue le plus important.

        1. Alex6

          Je ne vois pas le probleme, c’est parfaitement homogene question unite (sur un an) et parfaitement valable puisque cela donne une idee de ce que ca represente en terme de richesse cree a l’heure actuelle.
          L’etat court derriere sa dette et rembourse en fonction de l’activite en cours. Je ne vois pas quelle autre echelle de temps pourrait etre plus pertinente que l’annee.

    2. Sansintérêt

      Par pure intuition, je dirais que le service de la dette dépend de la dette. Alors prenons le service de la dette… le constat est strictement identique : CPEF. Étonnant, non ?

    1. Tea Party

      Un ami habitant la Guadeloupe, m’a montré surement le seul endroit au monde, où, sur un cercle de trois cent mètres évoluent trois sociétés différentes de ramassage des ordures.

      Au bout d’ une presqu’île : Bas du Fort, du coté droit, les pontons de la Marina, gérés par une société privée, qui fait ramasser les déchets pour ses clients plaisanciers. A gauche la commune de, Le Gosier (venant de  » grand gosier » Pélican en créole) qui s’arrête à deux cent mètres, de la presqu’île ? pour devenir la commune de Pointe à Pitre à la fin des terres ? et donc un autre ramassage, faisant une grande boucle, pour trois ou quatre autres poubelles à ramasser au fond, à la fin des terres, dont un club de Tennis. Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué ! Broutille ? oui, mais tout est à l’avenant.

      Il est a noter, qu’il n’y a que deux ans, qu’est apparu un semblant de tri sélectif, uniquement par containers très mal disséminés. Mais si on devait faire une liste des aberrations, des gabegies efférentes de la gestion dans les DOM … la SEMSAMAR, déjà célèbre ! sur place, est pourtant légère !

      La TVA est moitié moindre qu’en métropole, le complément appelé octroi de mer, retourne dans la poche des collectivités locales.

      Après certains s’étonnent que beaucoup de municipalités, ont deux fois plus d’employés qu’en métropole à population équivalente, ne vous plaigniez pas, vous n’avez pas assez de fonctionnaires ou équivalent !

      Vous pouvez allez dans un mairie, (si vous n’avez besoin de rien) cela ne sent pas la transpiration. En Fraônce l’ardeur au travail des communaux est proverbiale ! mais, il y a un coefficient multiplicateur aux Antilles ! et cela permet sur ces confettis d’avoir un conseil général, régional, un rectorat .. Quand on aime on ne compte pas.

      Je pourrais vous citer des services entiers, rempli par les parents, amis, et alliés comme ils disent, de la première maîtresse d’un homme politique, saboter le travail pourtant pas probant, du clan de la deuxième ! Que les mathématiciens, se rhabillent: moins par moins, égale moins que rien, voire le néant, mais par contre bonne paye.

      J’ai vu en Martinique, suite à une cession de terrain d’un promoteur à la mairie de Fort de France, la laisser sortir la terre inutile. Bien sur elle avait mis que deux camions, pour que les rotations soient très longues, mais cela n’a pas empêché le conducteur de la pelleteuse, de décider que sa pose syndicale sandwich devait commencer, uniquement lorsque un camion vide arrivait, après l’avoir attendu trois quart d’heure !! Quand j’ai voulu intervenir, car, time is money, pour moi, par pour eux !! on m’a fait remarquer que j’étais blanc, un simple  » zoreille  » donc que j’allais déclencher une gréve, pour racisme primaire.

      Et encore, si on pouvait parler de tout !

  16. NOURATIN

    Oui, vous avez raison, je me tue à le dire: on est foutus.
    La faute en revient au bon peuple qui écoute le chant des sirènes au lieu d’essayer de s’occuper un tant soit peu de ses affaires. On a les politiques et les media qu’on mérite.

  17. Pod

    Les euphémismes mollasses tels « estiment, pensent », etc et l’emploi du conditionnel dans les résultats piposondages franchouilles sont insupportables

  18. cherea

    Personnellement, ce qui me fait bien marrer, c’est que tous les journalistes lisent et pas un mot sur les aides à la presse, à la radio ce matin, tous tombaient sur les buralistes: si vous voulez chercher et lire c’est fameux…

    http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Rapport-public-annuel-2013
    tome 1, volume 1.1, chapitre IV (deux plans d’aide sectoriels)…

    je vous résume, mais vous pouvez aller lire, c’est exquis:

    « Sur la période 2009-2011, le plan d’aide s’est donc traduit par plus de 450 M€ de dépenses budgétaires supplémentaires. En prenant en compte le coût de l’avantage du taux de TVA à 2,1 % par rapport au taux normal de TVA à 19,6 %, le total cumulé des aides directes et indirectes accordées au secteur de la presse écrite sur cette même période peut être estimé à 5 Md€. »

    pour un secteur avec 80 000 employés et la moitié de journalistes…si on compte par journaliste…5mds sur 3 ans, donc 1,6 mds, si on divise encore par le nombre de journaliste, soit 40 000, on arrive presque à des aides de 40 000 euros par an par journaliste, si on compte l’ensemble du secteur, avec les 80 000 employés, on est dans un secteur subventionné à hauteur de 20 000 euros par an par employé…Lemonde aidé à hauteur de 18,5 millions par an/ le Figaro 17, 3 millions par an et Libé 7,9 millions euros …Je comprends mieux leur révérence….

    Deux autres remarques:
    La première, quelle est la validité, la pertinence de la cour des comptes quand tous les types qui y bossent sortent de l’ENA et ont fait à d’autres postes toutes les conneries qu’ils dénoncent?

    Pourquoi la cour des comptes? Combien cela coûte? Quel intérêt d’avoir une cour des comptes lorsque les agences de notation font le même boulot et pour pas un rond?

    Comparez les conclusions de S&P, Moody’s, Fitch, Dagong et de la cour des comptes, ce sont les mêmes: Réduisez les dépenses…sauf que S&P, Moody’s…sont privées, d’inspiration libérale, bref pas bien, alors que la cour des comptes, c’est bien, c’est public…

    Qu’est-ce qu’il est mal foutu le site de la cours des compte?
    Les pdfs sont pas mal faits, mais qu’est-ce que le site aride, comme si on voulait dégoûter les gens d’aller lire un peu..

    1. Attention, cependant : S&P, Moody’s et Fitch sont des agences tenues en laisse par les Etats qui peuvent les écrabouiller à la moindre incartade.
      D’ailleurs, Egan Jones vient d’y goûter.

      1. cherea

        certes, mais c’est toujours plus valable que la cour des comptes, un décret et c’est supprimé, ce que je voulais mettre en exergue, c’est l’hystérie des médias à la moindre publication d’une note d’une agence de notation (les méchants….) et la servilité dont ils font montre lors de la publication du rapport de la cour des comptes…

        1. gem

          un décret pour supprimer la CC ?
          Déjà supprimer un comité théodule qui se réunitune fois par an c’est 10 ans de galère, alors supprimé le CC…
          Et puis pourquoi faire, quand il suffit de nommer un Schrameck quelconque à la tête du bidule pour lui faire faire ce qu’on veut ? Sarkozy avait voulu que ça soit un type de son opposition qui s’occupe de la CC, et ça fait partie des rares trucs bien qu’il a fait ; mais pour le moment Flamby se presse de ne pas suivre son exemple. Déjà que le Migaud se sent obligé de ne pas cacher des problèmes, alors un type de l’opposition…

  19. Flo

    Deux petits exemples :

    http://lci.tf1.fr/france/societe/securite-routiere-l-ethylotest-obligatoire-mais-sans-sanctions-7820816.html

    « Cette absence de sanction incitera à utiliser l’éthylotest déjà acquis par de nombreux Français »,

    Par ailleurs, le CNSR recommande que « les nouveaux radars fixes de vitesse soient systématiquement annoncés par un panneau ». « Les radars pédagogiques positionnés en amont des radars fixes existants seront remplacés au rythme des opérations de maintenance par des panneaux d’annonce »

    Bastiat au secours ils sont devenus fous!

    1. Deres

      Mon Dieu, ils ont réinventé les atelier nationaux qui dépavaient les routes pour les repaver dans la foulée !

      Pour occuper les DDE, on va ré-installer les panneaux retirés il y a un an ! Pas de problème pour nos politiques qui pensent qu’en faisant tourner l’argent on créé de la richesse dans notre pays …

    1. gem

      On s’en fout du budget, c’est de l’art contemporain, tu sais, du genre où tu étale de la merde sur une toile blanche avec de grands effet de manche pour épater la galerie.

      Le seul truc qui compte, c’est la dépense réelle, pas ce qui était prévu.

      Le plus intéressant dans ce budget, c’est surtout ce qui n’y était pas : les 10 milliards d’économie qui étaient annoncés, et que le gouvernement est toujours incapable de trouver. PAs besoin de CC pour le remarquer

      1. Deres

        Attention, la plupart de ces économies envisagés n’en sont pas en fait. Comme les salaires ne vont pas diminuer et que des embauches auront quand même lieu pour remplacer les départs à la retraite, les frais de fonctionnement ie les salaires vont quand même augmenter. Les économies seront trouvés majoritairement sur les dépenses d’intervention, principalement les niches fiscales et les reversements aux particuliers. de vagues explications ont déjà été données :
        – de nombreuses aides pour les entreprises sont sur la sellette (pas celles de la presse je vous rassure …)
        – les dernières allocations familiales pas encore sous conditions de ressources vont le devenir
        – lutte massive contre la fraude fiscale qui ne touchera pas que les vendeurs de drogue via pleins de jolis redressement
        – remise en cause de certains avantages fiscaux lors de contrôle fiscaux. Cela a déjà commencé pour les participations à des sociétés non cotés. La loi permet de passer par des holding intermédiaire sous conditions. Il parait que ce statut est contesté presque systématiquement avec redressement et mauvaise foi à la clé.

        Donc au final, comme on le répète, ces économies n’en sont pas. Elles sont équivalentes à de nouveaux impôts ciblés car elles vont directement diminués les bénéfices des entreprises touchés et les revenus des particuliers.

    2. Alex6

      Dans le principe, c’est ce qui se fait en Australie. Les programmes des parties doivent etre chiffres avant chaque election et si les chiffres sont irrealistes, la copie doit etre revue.
      C’est excellent pour eviter les derives dans les promesses electorales. Ensuite il faut bien sur qu’une fois elu, le gouvernement soit tenu a l’oeil mais en Australie les budgets sont en general plus ou moins equilibres (oui oui, vous avez bien lu, equilibres…)
      J’y paye mes impots sans avoir envie de tuer un proche comme quand j’etais en France…

  20. peste et coryza

    Pendant ce temps, dans la ripoublique, à une rue de chez moi :

    http://www.20minutes.fr/societe/1100143-nantes-immolation-feu-devant-pole-emploi

    Les vols de bouffe et les animaux équarris dans les près se multiplient.
    http://nord-pas-de-calais.france3.fr/2012/12/05/helesmes-60-tonnes-de-betteraves-volees-un-agriculteur-159101.html
    Même quand je « bossais » avec des manouches, on ne se saurait jamais abaissé à voler des betteraves…

    Nos chances pour la France innovent chaque jours. L’attaque dus le TGC a échoué… pas de problèmes, on coupe la route et on rançonne les automobilistes.
    http://www.nicematin.com/antibes/les-automobilistes-tombent-dans-un-guet-apens-a-vallauris.1134378.html

    Pendant ce temps aussi, nos chers eurodéputés votent pour la propaganstaffel sur le web.
    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/eu/9845442/EU-to-set-up-euro-election-troll-patrol-to-tackle-Eurosceptic-surge.html

    1. channy

      Les vols de bouffe je peux en parler( à mon humble petit niveau) car je bosse en supermarché( hard discount),les délires de l’allumé des anges m’exaspèrent (surtout ces délires sur les pots de Nutella qui rapetissent !)
      Pour ce que je vois dans mon quotidien..pas plus de vols à l’étalage qu’il y a 3 ans , par contre recrudescence de chèques impayés, présentation de faux billets et augmentation constante du nombre de bons d’alimentation des CCAS.

      Pour le vol de betterave, je rappellerais juste qu’avant le ramadan les vols d’agneau se sont multipliés..les musulmans français avaient ils faim? apparemment non car après le ramadan les vols d’agneau se sont fait rare.Par contre certains ont fait de très bonnes affaires.

  21. peste et coryza

    Désolé pour les fautes d’orthographe…
    Clavier pourri + plusieurs taches à faire à la fois…

  22. gnarf

    « Habemus blagounette » haha…en plus il est vraiment comme-ca Hollande c’est un gros deconneur faut le voir dans un mariage. Il engrane les cons, technique Freche.

  23. BA

    Les privilèges des fonctionnaires européens.

    Sur son blog, Jean Quatremer écrit tout ce que gagne un fonctionnaire européen :

    Les salaires vont, pour le grade 1, de 2654 à 3003 €,

    pour le grade 2, de 3003 à 3398 €,

    pour le grade 3, de 3398 à 3844 €,

    pour le grade 4, de 3844 à 4350 €,

    pour le grade 5, de 4350 à 4921 €,

    pour le grade 6, de 4921 à 5568 €,

    pour le grade 7, de 5568 à 6300 €,

    pour le grade 8, de 6300 à 7128 €,

    pour le grade 9, de 7128 à 8065 €,

    pour le grade 10, de 8065 à 9125 €,

    pour le grade 11, de 9125 à 10.324 €,

    pour le grade 12, de 10.324 à 11.681 €,

    pour le grade 13, de 11.681 à 13.216 €,

    pour le grade 14, de 13.216 à 14.954 €,

    pour le grade 15, de 14.954 à 16.919 €,

    pour le grade 16, de 16.919 à 18.371 €.

    Ces salaires sont versés sur 12 mois.

    Au salaire brut, il faut ajouter une indemnité d’expatriation de 16 % du salaire (pour les non-Belges ou ceux qui n’avaient pas antérieurement à leur recrutement leur domicile en Belgique) ou de dépaysement (4 %).

    Outre la gratuité de l’école européenne (les non-fonctionnaires y ont exceptionnellement accès, mais doivent payer entre 5000 et 10.000 € par année scolaire), les fonctionnaires ont droit à de généreuses allocations familiales (373 € par enfant et par mois jusqu’à 26 ans),

    à une allocation de naissance (198 € à chaque enfant),

    à une allocation de foyer (170 € par mois majorés de 2 % du traitement de base),

    à une allocation scolaire (253 € par enfant et par mois),

    à une allocation d’installation (839 € pour une famille, 497 € pour un célibataire, versés lors de l’installation).

    En outre, les eurocrates ont droit à un aller-retour par an dans leur pays d’origine (et des jours de congé supplémentaires selon la distance : 6 jours au-delà de 2000 km, un calcul qui a dû être fait avant l’invention de l’avion).

    Les femmes ont droit à 20 semaines de congé maternité, les congés payés sont compris entre 24 et 30 jours ouvrables et la retraite représente 70 % du montant du dernier salaire.

    Dernier point : en vertu de l’accord de siège conclu entre l’Union et la Belgique, les fonctionnaires sont dispensés de payer la TVA lors de la première année d’installation. A cela s’ajoute, pour les voitures, une « remise diplomatique » à vie accordée par les constructeurs qui va de 7 à 20 % (une berline allemande à 60% de son prix, ça ne vous tente pas?).

    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/02/tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-sur-le-salaire-des-eurocrates-sans-jamais-oser-le-demand.html#more

    1. gnarf

      Je confirme les fonctionnaires europeens ont des jours de conges supplementaires pour revenir chez eux. Ce nombre de jours de conges est calcule sur la duree du voyage EN TRAIN.

  24. max

    Pour moi, l’affaire est pliée, les français sont devenus totalement idiots. c’en est une cata. J’ai essayé d’en discuter, mais c’est peine perdue. Je me pose dans mon fauteuil pour voir l’écroulement français. J’ai essayé, mais nul n’est tenu à l’impossible, ils sont trop cons.

    A partir de là, qu’ils se démerdent, j’en ai plus rien à faire. Pfff…

    1. Alex6

      C’est la bonne strategie. Cultiver son jardin et dire aux autres cretins d’aller se faire foutre de temps a autre, juste pour evacuer le trop plein de stress.

      1. gem

        -1
        Grâce à vous je comprend mieux Montaigne, mais une attitude d’engagement à la Camus me semble plus productive et plus satisfaisante

        1. Alex6

          Voltaire pour ma citation. Enfin peut-etre que ca aide effectivement a comprendre Montaigne (comment?)
          Pour camus, non merci. Enfin c’etait il y a un moment et vous voyez bien le resulat…

  25. Thierry

    « malgré l’énormité systématique des sommes impliquées, ne semblent pas déclencher de mouvement général de ras-le-bol des citoyens »

    Et que suggérez-vous ?

Les commentaires sont fermés.