Taubira aura-t-elle sa photo sur le Mur de Cons ?

Panique chez les Tartuffes : un article d’Atlantico basé sur une vidéo d’un journaliste de France3 dévoile sans ambiguïté que le Syndicat de la Magistrature serait lourdement orienté à gauche. Émoi, palpitance, agitation au Ministère de la Justice : Christiane Taubira, le prétexte en charge du maroquin correspondant, est chargée d’éclaircir l’affaire et de calmer le jeu dans les rangs du gouvernement. Elle prend la parole et accroît la tempête. Hilarité.

Tout le monde s’en doutait fortement. Des articles, des livres même, en parlaient et expliquaient à qui voulait les lire qu’une partie de plus en plus importante de la Justice française a depuis bien longtemps choisi, discrètement mais sans tergiverser, le parti de construire la société à grand coup d’idéologie, favorisant parfois étrangement les délinquants et les criminels sur leurs victimes.

La publication de la vidéo n’avait donc rien de vraiment étonnant puisqu’elle venait confirmer l’idéologie socialiste et constructiviste en diable du Syndicat de la Magistrature. Il suffit d’ailleurs de revenir sur l’historique de ce syndicat pour en avoir tranquillement la confirmation ; un texte de 1974, par Oswald Baudot, alors substitut à Marseille et membre du Syndicat, ne laisse aucun doute :

«Soyez partiaux. Pour maintenir la balance entre le fort et le faible, le riche et le pauvre, qui ne pèsent pas d’un même poids, il faut que vous la fassiez un peu pencher d’un côté. (…) Ayez un préjugé favorable pour la femme contre le mari, pour l’enfant contre le père, pour le débiteur contre le créancier, pour l’ouvrier contre le patron, pour l’écrasé contre la compagnie d’assurances de l’écraseur, pour le malade contre la sécurité sociale, pour le voleur contre la police, pour le plaideur contre la justice.»

justice !

Et bien qu’à l’époque, l’auteur dut comparaître devant le Conseil Supérieur, il ne subit aucune sanction, tant il était soutenu par ses pairs. La situation, de nos jours, n’a certainement pas changé : pire, après des années où le socialisme le plus détendu s’est installé dans toutes les strates de la société, on a bien du mal à imaginer que la magistrature soit redevenue neutre.

Cependant, même si la vidéo ne fait que confirmer le biais politique évident, elle ajoute, au parti-pris évident du Syndicat, un mépris extraordinaire pour certaines victimes : par exemple, comment expliquer sur ce « mur de cons » la présence d’un père qui a défendu sa fille, violée et tuée par un tueur notoire ?

La suite, on la connaît puisque le déchaînement médiatique était alors facile à orchestrer, le nombre élevé de personnalités politiques (de droite, ça tombe bien) dans ce mur favorisant une bonne récupération par une opposition jusqu’à présent atone. Et c’est à partir de ce moment que les choses deviennent intéressantes. On ne peut qu’admirer les vols planés franchement disgracieux de certains, à commencer par Christiane Taubira, lorsqu’ils tentent de rattraper le problème soulevé par cette nouvelle mise à nu d’une évidente partialité chez certains des juges de la République : il faudra des journées entières d’analyses pour calculer le nombre de pieds et de tapis qui se sont pris les uns dans les autres.

D’un côté en effet, on voit mal comment restreindre la sacro-sainte liberté d’expression, surtout au sein d’un syndicat. De l’autre, cependant, on voit mal comment cette liberté peut s’accommoder du mépris des victimes et de l’absence de réserve qui sied à une profession dont, justement, la parole est déterminante pour le sort des individus dont elle se charge : s’il semble évident qu’un magistrat est un citoyen comme les autres et a le droit de s’exprimer politiquement, il semble aussi évident que cet engagement politique ne peut qu’aboutir à un conflit d’intérêt avec sa charge officielle et qu’il doit alors choisir. Il est en outre à parier qu’un syndicat ayant un « Mur des Juges Cons », se faisant ainsi repérer, aurait eu le droit à une tempête taillée aux petits oignons par la Magistrature outrée…

Taubira, en intervenant, devait donc faire preuve de la plus grande finesse, d’autant qu’elle doit faire d’immenses efforts pour prétendre à la moindre crédibilité. En effet, tout indique que la parole de la Garde des Sceaux est particulièrement entachée de ces torsions de la réalité qu’une République Irréprochable devrait interdire. Je passe rapidement sur sa déclaration de patrimoine parfaitement fantaisiste, qui oublie (pudiquement, peut-être) les quelques sociétés (Amazonite, Thetys Consulting) dans laquelle Mme Taubira a glissé ses petits doigts potelés et dont les patrimoines ne sont pas, bizarrement, déclarés dans la version officielle. L’écart total (150.000€ tout de même selon EconomieMatin) laisse planer un doute sur la probité exemplaire de la ministre.

En revanche, on n’aura aucun doute sur le mépris qu’elle peut avoir pour le contribuable et le citoyen de base en général : la présence des trois vélos dans sa déclaration participe du même foutage de gueule, du même mépris que celui qu’on a découvert sur le Mur de Cons.

Dès lors, comment interpréter autrement qu’en gaudriole sans impact les déclarations de la ministre qui entend, bien évidemment, saisir le Conseil supérieur de la magistrature ? Bien sûr, il sera saisi, mais aussi mollement qu’il peut l’être, tant la ministre est proche idéologiquement du Syndicat de la Magistrature incriminé ; après tout, plusieurs des conseillers du cabinet Taubira sont directement issus de ce syndicat et d’autres en sont des proches. On comprend que s’il y a « acharnement » judiciaire, il ne sera pas de même nature qu’avec un opposant politique, par exemple, et que les éventuelles sanctions seront minimalistes, constituées au mieux d’un gentil rappel à l’ordre. On tremble déjà pour les responsables.

christiane taubira : la justice est entre de bonnes mains

D’ailleurs, l’affaire est déjà pliée, au moins au plan judiciaire : le Syndicat se battra avec la dernière énergie pour que rien ne soit retenu contre lui. Et il a trouvé son angle d’attaque, évident : le syndicat, c’est du privé, cocotte, liberté d’expression et puis c’est tout. Et à cet angle, il suffira d’ajouter un petit tacle à celle qui était, il y a encore quelques jours, leur bonne amie, et de s’en prendre à celle qui aura « cédé à la pression » de la méchante droite et des médias et « choisi de vous en prendre à l’expression en privé d’une opinion ». Ben voyons.

Mieux : à mesure que l’affaire dévoile ses petits secrets, le très à gauche Syndicat de la Magistrature a réussi à obtenir le soutien d’un autre Syndicat, celui des Journalistes, lui aussi réputé pour sa neutralité et sa droiture morale exemplaire. La chasse à l’homme (le journaliste « de droite », à l’évidence, puisqu’ayant fuité une information nuisant à la gauche !) peut commencer. Notez au passage que le mot « déontologie », dont se barbouillent copieusement les plumitifs du syndicat en question lorsqu’il s’agit d’images « volées » dans un syndicat ami, n’a pas été trop entendu lorsque les mêmes professionnels réalisaient le même vol, cette fois-ci dans les locaux d’un parti politique opposé (FN pour ne pas le nommer). Dans un cas, c’est honteux, dans l’autre, c’est déontologique, les enfants. Allez, coco, emballe, c’est dans la boîte !

Que les deux syndicats aient tort ou raison, peu importe ici, puisqu’il ne s’agit finalement plus que d’une affaire politique. Mais au-delà de l’inévitable et ridicule match de boxe rhétorique auquel nous allons avoir droit, dans les prochains jours, entre la pathétique ministre, le syndicat ouvertement gauchiste et une opposition barbouillée de moraline, les passes d’armes auxquelles on assiste sont surtout la démonstration flagrante des influences du politique sur la Justice, dans des proportions que plus personne ne peut nier. Ces potacheries politiques et le mépris affiché de ces syndicats pour les victimes en disent très long sur l’état général de déliquescence du pays et l’éloignement de ces magistrats à une nécessaire rectitude morale et à une certaine hauteur de vue dont la Justice ne peut se passer.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires96

  1. Ayunkel

    H16 fan de Slayers ?

    Oui la justice (comme la société dans son intégralité) a des problèmes liés à son idéologie corporatiste … Mais n’est-ce pas étrange que cela tombe justement quand plusieurs gros dossiers politiques sensibles en arrivent à la phase du passage devant un tribunal ? (de gauche comme de droite par ailleurs)

  2. Istvan

    Vous écrivez : « Comment expliquer sur ce « mur de cons » la présence d’un père qui a défendu sa fille, violée et tuée par un tueur notoire ? »
    => Je trouve l’existence de ce mur et plus généralement l’existence de syndicats « politiques » dans la magistrature absolument ahurissante (j’aimerais mieux un système comme celui de l’armée, basé sur le tirage au sort et où la politique est réglementairement bannie sous peine de sanctions disciplinaires), mais ces parents de victimes sont là parce que l’un a défendu un fichage plus massif et systématique des empreintes génétiques et l’autre a pesté contre les peines à demi-exécutées et le laxisme des juges… des positions qui – HELAS indépendamment du fait qu’ils aient tous deux perdu un enfant dans des circonstances horribles – expliquent leur présence sur le mur.

    Mais dans un monde « normal », le syndicat de la magistrature devrait être dissout et son président mis au placard/viré à grand bruit.

    1. NoName

      Incroyable, n’est-ce pas, de voir qu’une histoire (comme le foutage de gueule éhonté des patrimoines, la valériagate ou le mur des cons) qui ferait un scandale politique dans d’autres pays ne produisent que quelques vagues remous ici, et des conneries comme le mariage pour tous font se lever les foules et mener des milliers de personnes en manifestations.

      1. Istvan

        Je me demande quel impact ça aurait de tracter tous les jours sur la ligne 1 du métro, de faire de l’affichage sauvage etc pour essayer d’éveiller les consciences.
        Ma copine (dont la source d’information #1 est Europe 1 le matin) est toujours étonnée de ne pas entendre parler des infos que je lui donne (lues essentiellement sur le net « subversif ») sur les canaux « officiels » au point qu’elle doute de leur véracité…
        Dans le genre, j’adore les « omissions » : dans l’attentat terroriste d’Istres (parler de Fusillade comme les médias le font est déjà un dévoiement du sens des mots : dans ce cas une seule personne avait un fusil) je vous jure que la radio (europe 1 encore ou france inter, je sais plus laquelle j’écoutais en voiture l’autre jour) n’ont pas dit une seule fois qu’il se réclamait d’al quaeda et ont parlé de déséquilibré. Pas une seule fois le mot islam ou islamiste non plus. Rien, que dalle, nada. Par contre le mur des cons est une manipulation d’extrême droite, pour Cahuzac on a réussi à parler des Le Pen dès le lendemain, là pas de craintes on charge la barque. C’est proprement insupportable.

        1. Nemrod

          Règle numéro 1 : ne jamais écouter Rance Inter, Salope numéro1 etc…hormis pour apprendre a connaître l’ennemi.
          Il va de soi que les chaine de TV seront soumises au même boycott.

          Règle numéro 2 : considérer d’hors et déjà faire partie d’une dictature soft( pour l’instant) ce qui explique la règle numéro1.

          Les juges et les journalistes font partie de la même mouvance constructiviste qui mènent a l’avènement de « l’homme nouveau ».
          Evidemment le journaleux moyen est d’abord inculte mais malgré sa confusion mentale il fait partie du processus.
          Tout sera traité à travers ce prisme « progressiste »; la fin justifiant les moyens.
          Que toutes les expériences de constructivisme aient aboutie a une catastrophe est pourtant une évidence mais là juré, craché !, la félicité universelle est au bout du tunnel !
          Moi, suis d’avis que le tunnel en question va être long, mais long…

          1. jacqueshenry

            Je me suis réinstallé il y a quelques jours à Tenerife et j’ai sollicité Orange (filiale française de France Telecom comme chacun sait) pour avoir l’ADSL et mon interlocuteur m’a proposé un package incluant des centaines de chaines de télévision dont des chaines françaises. J’ai dit « non merci » puisque je ne regarde plus la télévision depuis de nombreuses années. En dehors de BFMTV qui appartient au maire de New-York, je ne regarde que très rarement une quelconque télévision sur le net. J’ai supprimé de mes lectures quotidiennes Le Monde, L’Express et Libération, des journaux notoirement de gauche pour ne pas dire marxistes. Si je veux obtenir des informations fiables sur la France, je lis le Temps ou La Tribune (Genève), le Guardian, Forbes, le WSJ et mes seules lectures franco-françaises sont des blogs dont H16, Contrepoints. Allez sur Business Insider, Testosterone Pit, et quelques autres: quelles que puissent être mes lectures, il y a comme une rengaine au sujet de l’état de délabrement accéléré de la France qui inquiète d’autant plus les étrangers qu’une mise sous tutelle du pays par le FMI, la BCE et la Commission européenne signerait la fin de l’Union européenne, mise sous tutelle considérée comme tout à fait probable plus vite qu’on ne le croie en haut lieu sous les lambris dorés de la République. Mais c’est peut-être aussi souhaitable pour remettre les pendules à l’heure ! Et j’épargne toujours un peu d’argent pour pouvoir m’acheter un billet d’avion pour le Japon sans passer par Roissy où je demanderai l’asile économique au cas où la France ne me verse plus ma retraite …

        1. Orage

          @jacqueshenry
          Et tous les lundis les infos de « la voix de la Russie » (www.prorussia.tv) qui déclare en introduction: « Bienvenue pour cette nouvelle édition du journal télévisé de La Voix de la Russie. Ce rendez-vous hebdomadaire en français vous présente les actualités russes, françaises et internationales sous l’angle de la réinformation. Contrairement à une vision tronquée et manichéenne de l’information délivrée par le mainstream médiatique français, nous nous efforcerons de vous faire percevoir que la vérité n’est jamais toute entière du même côté… »
          Et c’est vrai!

    2. LM

      L’histoire du père qui a défendu sa fille est incroyable.
      Que des hommes politiques et donc publiques y soient ne me gêne pas vraiment (surtout vu l’étendue de ce qu’ils nous mettent). La présence de ce père est véritablement la preuve que ces juges sont haineux et méritent donc d’être socialistes. J’espère que je n’aurais jamais à avoir affaire à ce genre d’individus.

  3. Daniel

    « Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante, je ne nommerai pas les membres du parquet alors que l’avis du Conseil supérieur de la magistrature n’a pas été dans ce sens. »
    Caramba, encore raté.

    1. aristarque

      Impatient que vous êtes! Normal 1er a déjà précisé qu’il avait cinq ans de mandat pour agir et vous voudriez qu’il ait déjà tout mis en oeuvre de ses promesses au bout d’un an au risque que les quatre autres vous paraissent fades et interminables sans la moindre petite modification programmée à accomplir? Tseu tseu…

        1. mlallier

          À raison d’une connerie minimum par jour, il en reste au moins 1469 à réaliser.

          Largement de quoi s’amuser, ou s’indigner, c’est selon.

  4. Pod

    La liberté est devenue non-grata dans ce pays. Les atteintes sont de plus en plus fortes, de plus en plus visibles. Le totalitarisme semble devenir la norme et rien ne semble le contrer. Le bastion régalien de la pseudo-justice sombre et c’en est un signe patent. CPEF.

  5. Jesrad

    MDR le poster avec Amelia « Fist of Justice » ! Au moins celle-ci a le mérite d’être honnête, à défaut d’être cohérente. Par contre la photo de Taubira ne rend pas assez la malveillance tenace et la perfidie narcissique du personnage…

      1. duff

        Oui mais je pense que les racines de ce soutien méritent rien qu’à elles seules un billet. Pourquoi subventionner la presse? Pourquoi autant de radios publiques dont certaines émettent des émissions politiques qui de plus assument leur ancrage idéologique (cf la liste de Patrick Cohen). D’ailleurs ce matin Charles Gave ne mâche pas ses mots à propos de France Inter…

        Sur le modèle BFM, on devrait fusionner France Info et France Info, réduire par deux ou par trois voire carrément privatiser France Télévisions : Je ne vois pas au nom de quoi je dois m’acquitter d’une dîme pour voir des feuilletons étrangers ou au mieux « Plus belle la vie » … Comme beaucoup je ne regarde plus la TV.

        Enfin, une autre réforme salutaire serait de cesser le financement public du syndicalisme. L’accord de janvier est une mascarade, les syndicats dit représentatifs figurent dans une liste établie par l’Etat et on sait d’avance que FO et la CGT ne signeront jamais rien. Les 1% de ma facture EDF qui va directement financer un CE « géré » avec brio, c’est quoi si ce n’est un droit de cuissage?

        Bref, il faut faire tomber les masques pour abattre toutes ces rentes injustes héritées d’un autre temps, celui du CNR où les communistes étaient surreprésentés. A l’heure de la compétition saine avec des règles communes en Europe, ces blocages accélèrent la chute.

        1. NoName

          « Enfin, une autre réforme salutaire serait de cesser le financement public du syndicalisme […] Bref, il faut faire tomber les masques pour abattre toutes ces rentes injustes héritées d’un autre temps, celui du CNR où les communistes étaient surreprésentés »
          Vous êtes un amateur invétéré de miracle, non ?

          1. duff

            Non.

            Je constate qu’en 2002 Le Pen est arrivé au second tour avec un discours anti-système, Bayrou fait 17% en reprenant la thématique victimaire anti-média, Sarkozy a failli être réélu en dénonçant à son tour les médias.

            Les manifestants de « la manif pour tous » ont aussi repris des slogans hostiles aux médias traités de « collabos ». Il y a une exaspération dans le pays qui me fait penser qu’il est assez mûr pour que déjà, on fasse ce qui monnaie courante ailleurs et qu’on ramène le niveau de dépense vs PIB dans la moyenne.

            Je ne pense pas que ce soit si utopique que cela. Je n’ai pas dit que ce serait Hollande qui le fera, je suis optimiste pas naïf.

        2. Raynote

          Moi, il y a longtemps que j’ai cessé de financer le CE d’EDF: je suis passée à POWEO en juillet 2007 et ça m’a fait un bien fou, psychologiquement et financièrement!

    1. Aristarque

      Je suggère de remplacer décomposition par putréfaction pour ajouter à la tristesse de la situation l’ idée de l’ abominable odeur (pas de sainteté, of course) dans laquelle nous baignons en accompagnement.

      1. Fergunil

        Je n’avais jamais fait attention à l’entête, mais c’est vrai que cela fait très baudelairien, avec la France dans le rôle de la charogne infâme.
        La beauté se retrouve vraiment partout 🙂

  6. Guillaume_rc

    Aucune chance que ça voit le jour dans notre beau pays, mais je pense que le mode actuel de nomination des juges est à revoir.
    Si on veut une justice un tant soit peu en accord avec ce qu’en attendent les Français, il faut des magistrats ELUS et pas nommés.

    1. duff

      Oui mais rappelez-vous les grincements de dents avec les jurés populaires.

      C’est clair que comme aux USA, des juges élus n’auraient jamais relâché les principaux suspects de l’attaque du RER D!

    2. Eole

      @Guillaume: Vous devriez vous renseigner un peu plus sur les juges élus, par exemple aux Etats-Unis et les dégats qu’ils peuvent faire dans certains Etats avant d’en proposer le principe en Fraônce.

      1. Guillaume_rc

        je sais bien que l’élection des juges n’est pas un principe parfait. Loin de là même.
        Mais, au moins, avec un système d’élection, on peut se débarrasser de certains…

        1. zecrocwhite

          Et en faire venir d’autres, qui pourraient être pires, ou mieux. Bref, aucun système n’est parfait, et changer un mode de nomination de résoudra pas les questions de fond.

          1. Franciskus

            Pour moi, c’est l’ENM qui pose problème, pas tant le mode de désignation des juges.
            A partir du moment où vous installez une école dont le but est de créer expressément une élite de gauche, ou plutôt une caste socialisante , vous arrivez à ce genre de résultat.
            Le problème est strictement identique avec l’ENA pour les hauts fonctionnaires et autres politiciens.
            à une autre échelle, il y avait l’IUFM, pour les profs.

      2. pi31416

        @Eole
        C’est vrai que les juges nommés et inamovibles c’est le top. Tiens, on devrait étendre le principe aux zélus de la Raie Publique. Plus de zélus! Tous nommés à vie! Nommés par qui m’objecterez-vous? Fastoche: nommés par les pas-zélus qui les précèdent. Evidemment, pour donner un fumet de démocratie à tout ça (y’a bon démocratie) on voterait tous les cinq, sept ans ou autre pour telle ou telle liste de nommés pas-zélus. Tiens, ça ne vous rappelle pas un pays tout près, tout près de chez vous?

    3. Aristarque

      Comment concilier le principe d’une Justice indépendante quant à sa capacité de rendu des jugements et des magistrats syndiqués, surtout d’ un syndicat ne se souciant pas que des seules conditions économiques et juridiques d’ exercice mais fournissant un corpus et un prêt-à-penser politiquement correct selon St Marx et ses chapelles dérivées?
      A cette aune, le mode de désignation des juges est de peu d’ importance.

  7. John Raptor

    Notre magistrature serait bien inspirée de se référer au mode d’expression de Judge Dredd et consorts où ce sont les malfrats qui se font punaiser sur les murs à coup de turbo-sulfateuses.

    1. Lord Jordan C. Black-Mohr

      « Double dérouillée! » XD En même temps, c’est uniquement pour faire rêver le pékin de bââââse que l’on produit des films avec des grans balaises qui poutrent les méchants, pour faire oublier que dans la vraie vie, grâce au socialisme, ce sont les salopards qui sont balèzes et qui violent à mort des honnetes gens exsangues et rachitiques. Que les criminels dorment tranquilles, le mouton-tribuable n’a pas les moyens de se défendre, cela lui est interdit (législation sur les armes), et aucun héros Stallone-like ne viendra avec une grosse bertha dans la pogne pour hurler « I am the law! »

  8. pere collateur

    Dites donc, question référence manga, vous masterisez pas mal 😉 Slayer c’est du classique, mais tout de même assez confidentiel.

    Bref, la justice n’est pas impartiale, on s’en doutais, maintenant on a des preuves.
    C’est grave, très grave. Dans une vrai démocratie, ce syndicat serait dissous et les responsables destitués et ils gouteraient les joies de la taule pour quelques années, et sans remise de peine.

    Mais bon, ici ils auront les félicitations du jury, et pourront ainsi continer à encourager la delinquence et punir les victimes…

  9. Le Gnôme

    Il est invraisemblable que les futurs juges passent par une seule école qui n’a d’autre mérite de les formater au même moule. Un système à l’anglaise est bien préférable, ou à l’allemande qui prévoient de nombreuses passerelles entre avocat et magistrature . Mais en aucun cas, il y a caste formée dès le départ.

    1. Aristarque

      Toujours étonnant, n’ est ce pas, de voir que ce pays qui se pique d’avoir aboli toute discrimination dans la société en conséquence de sa révolution de 1789 et suivantes, les reconstituer allègrement par des communautés sociales mono formation (énarchie,…) ou de statut particulièrement discriminant (trois fonctions publiques distinctes, chacune avec privilèges nettement hors du droit commun du tiers-état, lui même exclusivement chargé de les entretenir grassement quelle que soit sa propre situation) quand ce n’est pas à base d’une subtile combinaison de ces paramètres. Mais quand les politiciens dirigeants ne se sentent en rien obligés de mettre en oeuvre personnellement ce qu’ils imposent au reste de la société, comment espérer qu’il n’y ait pas de relâchement dans les niveaux subalternes?

      1. vengeusemasquée

        Sachant qu’il est très compliqué de passer d’une fonction publique à une autre, histoire de bien segmenter les services publics et d’être bien sûr de ne pas améliorer leurs fonctionnement par des mutualisations de bonnes pratiques et partage d’expérience. Puis bon, à quoi ça servirait ? On

  10. raimverd

    Toujours garder en tête :

    « Les socialistes ont une si haute idée de leur propre moralité qu’on croirait presque, à les entendre, qu’ils rendent la corruption honnête en s’y livrant… »

    corruption est aussi corruption intellectuelle

  11. Higgins

    Aux dernières élections des membres du CSM 2010, le SM a recueilli 31,80% des suffrages contre 62,2% à l’USM (modéré) et 6% à FO (moins modéré). (http://www.union-syndicale-magistrats.org/web/upload_fich/actualite/csm_2010_resultats.pdf). Tout ça pour resituer l’exact place du SM dans le monde la Justice. A titre personnel, je peux témoigner que tous les membres de ce syndicat sont très loin d’avoir le couteau entre les dents et que je considère que cette « création » est bien plus le fruit d’une clique qui a oublié ses devoirs que l’expression d’une pensée commune. Je suis très très loin de partager ses options philosophiques mais rendre la Justice est quelque chose de tellement délicat que je me garderai bien de priver ses acteurs, quels qu’ils soient, de son droit d’expression.

    Au sujet du fameux « mur des cons », c’est effectivement très « con » et ne grandit absolument pas ses auteurs. J’ai trouvé deux billets que je trouve éclairant sur ce sujet: http://laplumedaliocha.wordpress.com/2013/04/27/mur-des-cons-un-scandale-made-in-medias/ et http://www.huyette.net/article-quand-un-syndicat-de-magistrats-se-cogne-contre-son-mur-117398575.html
    J’engage tout le monde à les lire. Dans le premier, l’auteur, journaliste de son état et totalement conscient de l’état de déliquescence profonde dans laquelle se trouve sa profession, rappelle que nous sommes en face une nouvelle fois devant une magnifique « pignouferie de la presse » chère au maître de ses lieux. Dans le second, c’est un magistrat qui parle et qui remet l’affaire dans son contexte plus juridique. Il rappelle également que ce n’est pas la première fois qu’un syndicat de magistrat prend politiquement position et que la meilleure impartialité va avant tout de pair avec une collégialité renforcée, chose qui est évidement la règle dans le pays qui consacre à un domaine régalien un des budgets les plus faibles en Europe (http://www.franceinfo.fr/justice/budget-de-la-justice-la-france-toujours-a-la-traine-en-europe-744025-2012-09-20).
    Je crois enfin que l’essentiel est ailleurs. Si je suis gêné, pour rester poli, de voir la bande d’incapables de droite se jeter sur cette affaire comme un vautour sur une charogne, la réaction d’un syndicat de journaliste ou de personnalités de gauche me surprend tout autant. Que n’aurait-on pas entendu si c’était l’inverse qui s’était produit: un syndicat de droite avec un mur des « cons » de gauche. Notre médiocratie n’a pas besoin en ce moment de ce genre de psychodrame, il y a des problèmes ou des échéances beaucoup plus cruciales pour notre pays.

  12. Aristarque

    Thetys Consulting.
    Après le ministre du budget etatique chargé de la lutte contre la fraude et l’ évasion fiscale qui dissimulait de gros paquets de noisettes épargnées dans des cagnottes plus sûres en offshore, on a maintenant le Garde des Sceaux qui oublie dans sa déclaration recente de patrimoine, des parts de SCI et de SARL, comme ci-devant gérante de Sarl, qui ne dépose pas ses comptes annuels au greffe du TC…
    Heureusement que nous sommes dans une république exemplaire sur laquelle veille amoureusement Normal 1er…

    1. Pascale

      Oui, Normal 1er, le grand « rassembleur », celui qui, de par le simple fait de son élection, a engendré une France apaisée. Il ne lui manque plus que l’auréole. Saint Normal, priez pour nous !

    2. deres

      Oui, tout cela est intéressant.
      Avons nous d’autres articles (internet) sur ce sujet ?
      Qui a trouvé cette perle ?
      Des recherches de même type sur tous les ministres ont-elles été réalisées ?
      Ça, c’est du vrai travail de journalistes que l’on ne trouve plus dans la presse franchouillarde …

      1. Aristarque

        Perso, je consulte toujours les liens de nôtre hôte, encore plus quand ils sont extérieurs à son blog. Dans cette France apaisée et République irréprochable, il devient effectivement obligatoire et indispensable de consulter les RCS à la recherche de notre élite exemplaire qui veut laver plus blanc que blanc (les autres hors du sérail et de la coterie). Concernant le dépôt des comptes, il devrait avoir eu lieu depuis neuf mois environ et je sais, pour l’ avoir expérimenté en direct que le greffe envoie une lettre comminatoire de rappel vers quatre à six mois de retard…
        Force est de constater que nous avons ici encore une Ointe du Seigneur qui ne se sent pas concernée par l’ application concrète des lois et règlements dont elle est en charge de garantie d’exécution…

    3. Pascale

      Elle ne dépose pas ses comptes au Greffe … c’est peut être la raison pour laquelle cette obligation sera supprimée dixit je ne sais plus quel(le) minustre pour faire croire qu’ils font des réformes de fond.

      1. Aristarque

        Non, c’est une proposition d’ un candidat outsider à la présidence du Medef qui se veut orienté PME/TPE à l’ inverse de l’ habitude de ce syndicat qui ne s’en soucie guère ordinairement. Il était invité la semaine dernière de BFM Radio mais je ne me souviens plus de son nom et écrivant depuis un Smartphone, je ne suis pas bien outillé pour le rechercher en parallèle. Son argument, assez logique et que je partage, est qu’il s’agit d’une formalité désuète initialement destinée à la détection des entreprises en voie de défaillance, qui oblige à manier beaucoup de paperasseries pour un résultat médiocre + frais pour entretenir de l’ emploi surnuméraire dans les greffes. Il a une autre proposition, pour le coup secouant le cocotier, de supprimer le paiement effectif de la TVA interentreprises dans le but de redonner immédiatement de la trésorerie à celles-ci et dans celui de supprimer les tonnes de paperasses déclaratives à destination du fisc, les mouvements bancaires inutiles, etc…
        C’est loin d’être idiot mais tellement révolutionnaire dans la pensée fiscale française en droite ligne des siècles passés nous
        contemplant du haut des codes fiscaux qu’il n’y a guère de chances que cela advienne.
        Quant à ce que racontent ceux qui servent d’ opposition parlementaire, on observe une nouvelle fois que certains se mettent à déborder d’ idées en tout genre, pas forcément idiotes, mais qui oublient avoir eu 17 ans pour les mettre en oeuvre et qui imaginent qu’il est possible qu’ on les croie capables de le faire de retour au pouvoir. Alors qu’il est plus que vraisemblable qu’ils n’ en feront rien, au motif que c’est trop dur, pas assez vivre ensemble, etc,etc…
        Maggie qui avait violemment secoué le coconutree british mais en application de son programme électoral a été réélue plusieurs fois sans difficulté, preuve que quand il faut, ne pas reculer ne signifie aucunement perte de mandat. Idem pour le canadien Chrétien qui a aussi décoiffé en son temps mais qui avait été élu sur un tel programme.

  13. Pascale

    Mis à part l’aspect juridique sous lequel vont tenter de se défausser les magistrats du SM (local privé et patin et couffin avec tout le mocage de visage dont sont capables ces gents), il faut mettre en évidence l’aspect HAINEUX de ce mur. Quand les mêmes gauchistes ne qualifient que de HAINE toute opinion contraire à la doxa vivrensemblesque, on peut leur jeter à la figure que le mur n’est certainement pas le signe d’un « apaisement » (cf Hollande avec sa France soi-disant apaisée) ou d’un vivre-ensemble de bon aloi.
    Pour la gauche on doit vivre-ensemble avec tout le monde sauf avec ceux qui se disent de droite. Et pire : on doit les haïr.
    Bel exemple de respect de l’égalité pour des socialistes

    1. Marc Aurèle

      @Pascale
      La gauche a toujours, toujours suinté la haine. C’est d’ailleurs son seul « moteur ».

      Il n’y a après tout qu’à regarder leurs visages: ils trahissent tous cette émotion et le cortège miasmatique qui l’accompagne: frustration, envie, jalousie, ressentiment, colère, violence. Je trouve que ce gouvernement nous gratifie d’une galerie bien sombre à cet égard.

      Quant au sourire, lorsqu’il parait parfois sur leurs visages, il est toujours carnassier ou alors condescendant.

      « Il suffit que tes yeux regardent,
      tu verras le salaire des impies » Psaume 91.

      1. zecrocwhite

        Avant de juger toute proposition comme débile, il faut observer les raisons :
        – Hygiène. Effectivement, un mec qui en fout partout, ce n’est pas hygiénique. Rien ne l’empêche de nettoyer après, avec lingettes hypo-allergéniques et hydro-alcooliques s’il le souhaite.
        – Egalité hommes/femmes. Tout le monde sait que l’impraticabilité pour les femmes d’uriner debout (notez bien que ce n’est pas impossible) est fortement inégalitaire et due à l’ultra-turbo-libéralisme. Il faut donc que ça change et seule une loi peut le faire.
        – Lutte contre le développement du cancer de la prostate. Aucun argument, juste un WTF !

    1. deres

      Avec une dette publique de 32% et un budget à l’équilibre, les hommes politiques suédois peuvent se permettre de rigoler un peu et de faire des imbécillités. Je pardonnerais aux nôtres bien des choses si le pays était aussi bien géré.

    1. Clairon

      Malheureusement beaucoup d’entre nous ne rigolent plus, ou jaune vif à tout le moins, car jour après jour beaucoup d’entre nous prennent conscience que ce pays (qui pour l’immense majorité d’entre nous nous a beaucoup tenu à coeur) est en train de sombrer corps et âmes.
      J’ai « fui » à temps, mais sans doute pas encore assez loin pour en être totalement à l’abri, mais je laisse de nombreux proches dans un avenir plus que sombre

      1. Théo31

        +1000
        Plus le temps passe et plus le débit de chiasse drôlatique va être important.

        Personnellement, les clowns ne m’ont jamais fait rire.

      2. Aloux

        Pareil, j’ai déjà prévu de me barrer, j’ai juste besoin que le bahut tienne debout encore un an, ça sera certainement un peu à l’arrache mais toujours mieux que de me retrouver pris dans la nasse. Par contre je suis assez inquiet pour des amis et de la famille qui eux ne peuvent pas ou ne veulent pas partir. Les dents vont grincer quand la merde touchera le ventilo, et ce qui me chagrine le plus c’est que ce seront les pauvres gens qui se prendront la merde dans les gencives, bien avant les connards qui sont directement responsables en tout cas.

    2. Fwh

      Ce commentaire ressemble méchamment à du spam :
      -Pseudo correspondant au nom du site linké
      -Commentaire « passe-partout »
      -Aucun rapport du commentaire avec l’article

      À détruire par le maître des lieux 🙂

  14. gem

    est-ce que vous connaissez la théorie des apparences ?
    http://www.juristudiant.com/forum/theorie-des-apparences-appliquee-par-la-cedh-t1906.html

    Toute personne sur ce fameux « mur des cons » qui serait condamné a maintenant un excellent moyen pour faire casser le jugement par la CEDH : il a a maintena

    Je vous conseille aussi l’irrésistible chronique du con de service sur France Inter, entendue par hasard : le con, ce serait celui qui a filmé. Balèze… http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-de-francois-morel-ah-les-cons

  15. calc80

    « .. réputé pour sa neutralité et sa droiture morale .. »
    C’est marrant ce terme « droiture » quand il n’y a que « gauchure » à tous les étages.

    Par ailleurs, il serait bon de noter qu’une chasse à l’homme a été lancée pour (attention, petit jeu à suivre pour toi, le citoyen) « retrouver le AAAA de la BBBB. Des CCCC seront nécessaires. »

    Toi aussi, pour gagner ton petit macaron rouge « Bien Pensant », apprend à convenablement remplacer les mots AAAA au choix par :
    « journaliste », « coupable » ou « membre d’un groupuscule de droite, limite néo-nazi »
    Puis le mot BBBB au choix par :
    « information », « enquête », « investigation » ou « fuite ».
    Enfin, le mot CCCC par :
    « marques de respect pour impartialité journalistique » ou « sanctions », voire « crucifixion en place publique ».

    Si tu as choisi les dernières proposition, tu mérites le merveilleux petit macaron rouge. Par contre, si tu as choisi les seuls premiers mots, va vite te dénoncer et entame rapidement ton auto-critique en place publique. Ne revient que dans quatre ans.

    Là aussi, le choix des mots dans la presse patentée (pardon, sponsorisée, arrosée, assistée, pré-payée par nous-autres, etc.) en dit long.

  16. Tremendo

    Ce mur confirme que la justice de ce pays n’est plus credible. Mais dans un cadre prive, tout syndicat d’une profession qui a le devoir de reserve, a tout de meme le droit d’avoir un mur de cons.

    1. gem

      Les juges n’ont pas seulement un devoir de réserve (devoir qui, par parenthèse, est en général très mal compris : http://www.fonction-publique.gouv.fr/fonction-publique/statut-et-remunerations-21#Obligation_reserve_ )
      Ils ont aussi le devoir de montrer en toute circonstance l’apparence de la neutralité : avoir (et afficher) des opinions politiques n’est simplement pas compatible avec la fonction de juge, du moins de juge « assis ».
      Ce syndicat devrait être dissous et ses membres principaux révoqués, ou du moins mutés d’office dans la magistrature « debout » (qu’il serait plus juste de dénommée magistrature « couchée » puisqu’elle est aux ordres du pouvoir), afin de n’avoir pas à juger.

    2. Théo31

      Cadre privé certes, mais financé par tes impôts.

      Si les juges étaient payés par les clients des tribunaux, il y réfléchiraient à deux fois car les clients pourraient les boycotter et faire juger leurs affaires par des concurrents.

      Mais ça fait longtemps que ces types ont déshonoré leur profession.

      1. vengeusemasquée

        Financé par tes impôts, il faudrait voir leurs comptes. Les syndicats sont aussi financés par leurs adhérents. Je sais que dans certains cas, c’est marginal, mais pas toujours.

        1. Théo31

          Les adhérents sont financés par mes impôts. Et si tu ne sais pas qui finance, c’est que c’est très probablement toi qui paie.

  17. NOURATIN

    Taubirat est au Syndicat de la Magistrature ce que la rhubarbe est au séné.
    Tout cela met en évidence le verrouillage total et exhaustif de tous les pouvoirs par la Gauche: l’exécutif, le législatif, le judiciaire, l’administratif, le médiatique, les régions et la plupart des départements.
    Si ce n’est pas du totalitarisme, ça y ressemble fortement.

          1. LM

            Ah Staline quand tu nous tiens !
            Il ne reste plus qu’à créer des camps avec un joli nom chantant comme camp de redressement social et la boucle sera bouclée.

          2. duff

            @LM : Je viens de débuter la lecture de « Capitalisme, socialisme et démocratie » de Joseph Schumpeter.

            L’inutile préface datant d’avant la crise précise avec une tragique maladresse que les prophéties de Schumpeter bien qu’alors non réalisées gardaient leurs forces.

            J’ai la triste impression avant d’avoir terminé le livre que les systèmes médiatico-politico financiers ont une catastrophique capacité à tenir plus longtemps à l’effondrement qu’on ne le croit mais quand la chute s’enclenche enfin, elle est aussi brutale qu’inattendue.

            Je me dis surtout que lis ce livre trop tard!
            Cdlt

        1. Aristarque

          Écouté le début chez Fogiel!
          Rien sur le caractère scandaleux de ce mur. En revanche, c’est très très très vilain et pas bisou pour deux ronds de filmer des choses en caméra cachée sous la forme d’un I-Ph… Vilain Jobs!
          Bref, le journaliste était en cours d’ évitement de la guillotine mais c’est parce que c’est devenu interdit! Vilain Badinter!

          1. duff

            Vous espériez mieux de MOF? Le pur produit de coteries parisiennes qui détient tous les pouvoirs?

            J’imagine sans peine qu’un esprit supérieur comme Claude Askolovitch ou Claude Cabanne est venu rétablir la vérité vraie dans la justice sociale éco-responsable citoyenno-festive dans « on refait le monde » dan la foulée!

            Je viens de couper BFM. Moscovici vient d’aligner les éléments suivants en moins de 2 minutes dans un monologue aussi profond que le trou dans lequel il part s’enterrer:

            – Nous avons établi un dialogue avec l’Allemagne permettant d’inscrire la croissance au cœur des débats
            – Nous avons réduit le coût du travail en un an plus que vous en 10
            – Nous créons les conditions du redressement productif et réduisons les déficits spectaculairement

            Bon un supo et au lit, je suis rassuré, notre pays est entre de bonnes mains!

          2. Aristarque

            Rien de Fogiel que je ne supporte pas.
            Je suis resté un peu après Les Grosses Têtes à cause du teasing de 17H30 sur la venue de ce journaliste. En gros, ma réflexion correspond aux 10 premières minutes d’interview où MOG n’en avait visiblement rien à cirer du contenu dudit mur mais beaucoup plus des conditions « scabreuses » dans lesquelles il avait obtenu ses images.

    1. Marc Aurèle

      Ne pas oublier la zone de prédilection de ce pourrissement des âmes et des esprits: l’éducation!

      Je suis sidéré par les sujets étudiés en 3ème par un de mes enfants:
      – en littérature, le livre de travail de ces 4 derniers mois de l’année: « poésie engagée » (que j’intitulerai plutot: « odes au collectivisme »)
      – en svt: la pollution et le réchauffement de la planète,
      – en anglais: la critique de la guerre et de la violence sous toutes ses formes,
      Je passe avec pudeur sur le reste des sujets qui flottent dans cette fosse septique. Sans une famille bien ancrée dans la réalité, je ne vois pas comment nos enfants pourraient rester libres dans leurs esprits et leurs actes plus tard dans leur vie. Tiens, mais cela ne serait-il pas une raison de cet acharnement constant de la gauche à détruire la famille?

      1. Alex6

        Il suffit de voir a quel point les adultes d’aujourd’hui sont cons en France pour comprendre que la liberte d’esprit y a ete detruite depuis bien longtemps.
        La nouvelle generation, en plus de passer par ce meme filtre a intelligence qu’est l’EN, va se coltiner une bonne crise sociale des familles dont le pays ne se relevera probablement pas.
        On ne le repetera jamais assez, preparez vos gamins a avoir les capacites et les moyens de pouvoir quitter ce pays. Il est encore temps.

    2. deres

      Justement, comme ils ont tous les pouvoirs, ils se battent entre eux pour les carcasses. Actuellement, tout ceux qui n’en sont pas veulent faire tomber le gouvernement Ayrault en espérant obtenir un maroquin pour eux ou leur patron. Bartolone voudrait même être premier ministre ou qu’un de ses homme lige le soit pour lui … Contrairement aux chiens, les humains mordent la main qui les nourrit. Bartolone a obtenu la présidence de l’Assemblée mais en veut plus. Ségolène a obtenu un poste à la BPI mais en voudrait la présidence. Etc …

  18. Black Mamba

    Personnellement, je remarque qu’un bon nombre de Syndicats sont corrompus.
    Même si au départ ils ont été créé pour défendre leur profession, ce n’est plus le cas de nos jours.
    Ils sont généreusement arrosé par les subventions et deviennent même à travailler contre ceux qu’ils devaient défendre . Tout cela pour être bien vu des politiques, il n’y a plus de vrai contre pouvoir .

  19. Anouk Labiche

    Je suis un peu hors sujet, mais au moins grâce à l’affaire J.K. et aux déclarations de patrimoine des ministres… le prix de l’immobilier a baissé…justement Paris devient enfin abordable 🙂

  20. BA

    Aujourd’hui, un sondage m’a fait penser au mois de mai 2002 : lors du second tour de l’élection présidentielle de 2002, Jacques Chirac avait été élu avec 82,21 % des voix, contre Jean-Marie Le Pen avec 17,79 %.

    Si l’élection présidentielle avait lieu dimanche, au second tour, Nicolas Sarkozy serait élu président avec 67 % des voix, contre Marine Le Pen avec 33 %.

    Lundi 29 avril 2013 :

    Après seulement un an de pouvoir, François Hollande serait éliminé dès le premier tour de l’élection présidentielle si elle avait lieu dimanche, comme son mentor Lionel Jospin le 21 avril 2002, selon un sondage CSA pour BFM-TV publié lundi.

    L’institut prend pour hypothèse que l’ex-président UMP Nicolas Sarkozy serait candidat.

    Sur 1.027 personnes interrogées par internet du 26 au 28 avril, 34% disent qu’elles voteraient pour Nicolas Sarkozy et 23% pour la présidente du Front national, Marine Le Pen.

    François Hollande n’arriverait qu’en troisième position, avec 19% des suffrages.

    http://www.latribune.fr/depeches/reuters/hollande-serait-elimine-au-1er-tour-de-scrutin-selon-csa.html

    1. duff

      J’ai vu ces sondages expliqués sur BFM TV. Je me demande où ils ont pu trouvé 19% de pigeons, heuuu d’idiots on va dire, je ne crois pas que les pigeons votent Hollande 😉

      L’info c’est le FN en profite et pas Mélenchon, ce qui démontre bien que le FN capte l’électorat populaire de gauche et n’est plus un parti d’extrême droite avec lequel l’UMP doit songer s’allier. J’espère qu’à l’avenir la coalition UMP/UDI sera suffisante.

  21. Tea Party

    N’oubliez pas que Taubira est indépendantiste ! Certains tracs, discours, de son mouvement Walwari, (éventail en amérindien ) enflammeraient nos associations  » anti-rascistes », bien que le créole, très imagé, permet certains flous rhétoriques, pour noyer le poisson. Lors de missions en Guyane, j’ai eu l’occasion de discuter avec quelques membres éminents de son parti, dont des proches de Taubira .
    Après, une carrière réalisée en grande partie en Afrique, dans quasiment tous les DOM-TOM, heureusement que ma carapace, est proche du blindage ! mais par définition une indépendantiste, n’aime pas la France, ses habitants colonisateurs, et ex-esclavagistes. ( à part pour les allocations braguettes, les sur-salaires des , l’octroi de mer …. il ne faut pas exagérer quand même !

    1. gem

      Indépendantiste ce n’est pas une tare en soi. Plus les états sont petits, et faibles, mieux c’est, donc : Vive l’indépendantisme.
      Taubira est surtout, comme tous les créoles et contrairement à 99% des métropolitains, une vraie descendante d’esclavagistes ( et oui, le lait dans le café, il ne provient pas d’un gentil bisounours)

      1. Tea Party

        Être indépendantiste n’est pas une tare. Je le suis ! Plus un kopeck à ces danseuses coûteuses et non reconnaissantes. Laissons les se débrouiller tous seuls, comme Haïti ! Ce qui est une tare, c’est ne pas vouloir de la métropole, mais être toujours les premiers a organiser des gréves pour demander toujours plus à cette dernière et aux sales blancs. Sur place nous disions, qu’ils ne veulent pas de blancs chez  »eux », mais demandent plus d’argent de ceux ci. Nous quand nous avons quitté papa et maman, nous nous sommes débrouillés tous seuls.
        Ceci dit au passage, les amérindiens, là avant les noirs, traitent les noirs de colonisateurs. Cela Taubira, n’en parlera jamais sur les ondes nationales.
        Allons même plus loin, sa loi de reconnaissance de crime contre l’humanité, en oubliant consciencieusement, la traite musulmane, dont elle refuse catégoriquement de parler, pourtant en gros dix fois plus importante, et plus cruelle ( emasculation systématique), n’est là que pour réclamer plus d’argent en compensation, et rien d’autre. Expliquer cela à la gauche, et lui faire comprendre, qu’elle est incapable d’analyser le dessous des cartes, ainsi que les conséquences, de ses options, est mission impossible

Laisser un commentaire