Quand l’ultra-écologie bousille l’économie

À mesure que la crise prend son ampleur et oblige les uns et les autres à couper dans le luxe, tailler dans les dépenses et envisager quelques économies, l’écologie de combat prônée par les Duflot, Batho et autres sous-marins collectivistes apparaît pour ce qu’elle est : un bon gros boulet économique dispendieux.

clippy2.jpgEt à lire la presse, en épluchant les articles, les blogs et les sites spécialisés, on a cette impression, de plus en plus précise, d’un retournement de tendance, lent mais inexorable. Alors qu’il y a quelques années, l’opposant à l’écologie politique, le pragmatique anti-vélib ou le climato-sceptique se faisaient chaleureusement refaire la bobine à coup de démonte-pneus dans les forums, et à longueur d’articles finement ouvragés comme ceux de la maison Foucart & Huet (folliculaires approximatifs au Monde et à Libération), la tendance, un peu partout, est maintenant à la pondération : le climato-sceptique sera conspué, mais un peu moins ouvertement.

Car voilà : la muraille de mauvaise foi, de mauvaise science, de mauvais arguments et de mauvaises politiques se fendille et laisse passer un nombre croissant d’éléments qui font déciller les citoyens, notamment ceux qui payent la facture finale, de plus en plus salée à mesure que les lubies écolos montrent leurs limites. Ainsi, même Google, jusqu’à présent farouchement favorable aux réchauffistes de tous crins, change lentement mais sûrement son fusil d’épaule.

Bien sûr, les équipes de propagande sont toujours en place dans les médias, notamment en France, et indépendamment de toute coloration politique ; collectivistes ou corporatistes, même combat : l’État trouvant dans l’écologie un boulevard pour ses interventions, chaque groupuscule politique peut y aller à fond, ce qui explique aussi les phénomènes périphériques du type NKM ou la parution impromptue (mais pas si surprenante) d’articles à charge dans le Figaro, montrant par A + B (ou à peu près) que les climato-sceptiques (i.e. : ceux qui pensent que l’influence de l’homme sur le climat est très modeste) sont, au mieux, des simples d’esprits, au pire, de vieux cons.

Ces charges renouvelées, si elles semblaient former un véritable tapis de bombes intellectuelles il y a quelques années lorsque personne ne doutait que l’Humanité toute entière allait à la catastrophe carbonée et carbonisante, tiennent maintenant plus du baroud d’honneur d’une presse qui se sera bien confite pendant des années dans ses certitudes scientistes sans avoir jamais pris le moindre recul : les lecteurs comprennent finalement qu’aux cris d’orfraie des écolos suivent systématiquement des politiciens malins et leurs cohortes de règlements, qui aboutissent tous, d’une façon ou d’une autre, à des taxations et des dépenses contraintes (l’immobilier et ses normes gouvernementales délirantes sont un exemple criant, parmi tant d’autres).

Petit à petit, ces mêmes lecteurs / contribuables / citoyens — éco-conscientisés à coup de pouvoir d’achat réduit et d’éco-chèques bidons — découvrent effarés que l’ultra-écologie, c’est bien joli, mais non seulement, ça coûte très cher, ça détruit l’environnement, mais en plus, ça bousille l’économie sur le long terme dans des proportions gênantes pour tout le monde.

éolien : des subventions, des pertes, des sous-sous dans la popoche, et un peu d'électricité

Ainsi, et Contrepoints en avait parlé dès 2010, les incitations quasi-pornographiques de l’État espagnol à tout miser sur le photovoltaïque se sont traduites par des investissements aussi hasardeux qu’improductifs dans le secteur, annonçant un désastre prévisible, avec l’endettement parfois insoluble de dizaine de milliers de petites entreprises et de particuliers, dans un pays déjà fort touché par la crise.

L’affaire rebondit à présent avec la réalisation que ces subventions et ces incitations de l’État socialiste espagnol à tout miser sur la chimère photovoltaïque aboutissent à des prêts massifs de banques espagnoles, prêts qui se révèlent … en défaut. Dans un récent article de Forbes, on apprend, pas surpris par la nouvelle mais par les montants en jeu, que les banques ont prêté 38 milliards d’euros dans ces énergies renouvelables, et que les banques espagnoles sont concernées à hauteur de 20 milliards. On nage déjà dans le bonheur en imaginant tout ce que le contribuable va devoir éponger lorsque les pertes seront définitivement constatées.

Le pompon est atteint lorsqu’on apprend, toujours dans la foulée de la catastrophe économique que ces panneaux ont créée, que le même État espagnol a annoncé une réforme portant sur le système énergétique qui inclut un « prélèvement de soutien » de 6 centimes d’euro par kWh sur l’électricité photovoltaïque. Non seulement, le rendement n’est naturellement pas fameux, non seulement, les prêts bancaires nécessaires à l’installation de ces panneaux mettent la misère dans les comptes des banques espagnoles, mais en plus, les utilisateurs vont devoir payer plus de taxes (ce qui va encore diminuer la rentabilité du bazar).

Et tout ça, je vous le rappelle, partait du « constat » d’un réchauffement climatique alors même qu’il n’y a plus eu de réchauffement depuis 16 ans, que l’année 2012 fut l’une des plus fraîches de la décennie, et que les questions s’accumulent sur le bien-fondé tant du « constat » initial que des politiques qui furent menées en prenant appui sur ce dernier.

Tout ceci sent le fiasco monumental.

ecology save a tree eat a beaver

Pas étonnant, dès lors, d’entendre parler, à nouveau, d’actions de plus en plus déterminées (lisez : violentes) de la part de ces écolos qui voient leur crédibilité entamée et s’envoler l’avenir qu’ils envisageaient (à base de décroissance, de voiturettes électriques en partage municipal, de pédalo-citoyens et de nourriture macrobiotique pas très fun).

On frémit (et on écarquille un peu les yeux) lorsqu’on se rappelle qu’un train d’Areva fut déraillé, le même jour et de la même façon qu’à Brétigny, déraillement revendiqué dans un mail adressé le 13 juillet au journal local Le Populaire, par un militant antinucléaire anonyme. On s’étonne de lire que des antinucléaires menacent de déboulonner des pylônes à haute-tension, pour en finir avec la méchante dictature du nucléaire (et pour en revenir au charbon et au pétrole, je suppose, les autres alternatives faisant mourir de rire ou de faillite ceux qui se risquent à les utiliser).

Non, tout ceci n’est pas fortuit.

Il n’est pas fortuit que l’écologie collectiviste soit une ruine. Elle n’est que le paravent d’un communisme inavoué, et conduit aux mêmes « solutions », déclenche les mêmes problèmes et les mêmes catastrophes humaines. Il n’est pas fortuit que cette ultra-écologie soit récupérée par les politiciens. Il n’est pas fortuit que cela se termine en drame économique. Il n’est pas fortuit qu’arrivée la crise, les gens se lassent de ces fadaises. Il n’est même pas fortuit que les militants les plus nerveux envisagent maintenant de recourir à la force pour obtenir ce qu’ils veulent.

Ne l’oubliez jamais : l’écologie politique, cette ultra-écologie qui aura motivé tant de désastres éoliens, photovoltaïques ou autres, est l’exemple même d’un totalitarisme meurtrier. Oh, bien sûr, il est tout doux, il est tout tendre, et comme le loup habillé d’une peau de brebis, il est très gentil et ne veut que le plus grand bien de tous. Mais deux minutes d’analyse couplées aux faits divers réguliers dans le domaine ne laissent aucun doute : tout usage prolongé entraîne des maladies graves.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires261

  1. Aristarque

    A votre avis, peut-on penser que Google qui ne compte pas que des amis dans les sphères gouvernementales en raison de tous les sousous qu’ il s’épargne de laisser au bassinet des bonnes œuvres des états européens les plus charitables, ne lâchait pas, à cette occasion, un peu de lest-baume au coeur meurtri (lire portefeuille) des politiciens. Le vent tournant, cette société changerait donc d’ opinion pour ne pas se ringardiser, un peu dans le style : je suis leur chef, donc je les suis! C’est qu’ il s’agit pour elle de conserver son côté avant-garde techno pour maintenir son image au zenith. Non ?

    1. Nocte

      Un commentaire sur l’article d’H16 concernant l’étouffement du climategate par Google, parlait de « Kleiner Perkins, caufield & Byers ». Cette Venture possède une entrée au Conseil d’administration de Google et cette même venture à un partenaire plutôt bien connu.
      http://www.kpcb.com/partner/al-gore

      De là à pouvoir dire que Google est influencé par Al Gore, je n’ai pas l’ombre d’une preuve, mais disons qu’il est assez amusant de voir ce réchauffiste à quelques encablures du CA de Google.

  2. douar

    C’est sans doute pour ça que Duflot, Canfin, Martin, Le Foll demandent une accélération du processus de la « transition énergétique ». Ils sentent que les français mollissent, il faut donc agir!

    1. Aristarque

      Et que les portails à camions qu’ on convertira en leur temps, pour les automobilistes pas beaux tous sales pour la planète, (pas si lointain, ce temps, rassurez-vous! Bien avant 2025!) soient déployés et en action le plus rapidement possible.

      1. vengeusemasquée

        Moi j’attends surtout que l’usage le plus évident soit enfin mis en oeuvre: suivre à la trace tous les automobilistes sur toutes les routes, calculer leur vitesse, leurs pauses, etc. etc. puis leur envoyer la facture d’un seul coup d’un seul. C’est sûr, ça va venir.

        1. Nocte

          Un peu comme les caméras de surveillance pour notre sécurité, qui se transforment en oeil de Moscou pour verbaliser à tout crin sans être physiquement sur place.

            1. Nocte

              L’article a été donné plus bas et en effet, il démontre qu’une fois installés ces systèmes vont être utilisés à d’autres fin que la sécurité du citoyen. Cette dernière servant surtout d’excuse pour faciliter l’installation des dits systèmes

      2. Deres

        Je note l’intelligence de la chose. Il y a déjà des ponts tous les 2 ou 3 km sur les autoroutes mais quand il faut mettre en place leur système de contrôle, ils ont besoin de construire des pylônes dédiés sans se servir des ponts existants … Quand l’argent coule à flot, inutile de chercher des économies qui ne servent qu’à se compliquer la vie !

        1. LM

          Ca me semble évident que ces portiques seront utilisés pour taxer les voitures par la suite.
          De plus, je suppose que l’on va voir fleurir les itinéraires bis pour éviter ces taxes. Il va y avoir des riverains ravis.

          1. vengeusemasquée

            Comme si on n’était pas déjà assez rackettés avec les péages. Bientôt, il sera devenu impossible de se déplacer en France.

        2. Aristarque

          Pour la défense desdits ouvrages contre le vandalisme.
          Notez qu’ en IDF, les tags y fleurissent déjà! Il n’y aura pas de gros efforts à faire pour poursuivre ce travail…

  3. Le Gnôme

    Je conserve avec un soin jaloux un Science et Vie des années 70 s’alarmant de la venue prochaine d’une …glaciation, et que l’on verrait les populations nordiques émigrer vers le sud.

    Je garde aussi un numéro sur les pluies acides qui allaient réduire notre espérance de vie, devaster les forêts et autres choses troporribles. C’est marrant, depuis que les usines des pays ex-communistes ont été transformées ou fermées, on n’en parle plus.

    Finalement, les modes changent, mais les conneries restent.

      1. Le Gnôme

        Faut que je le retrouve dans tout mon fatras, je sais que je l’ai, mais à force de garder des choses plus ou moins utile… Je vais essayer de le retrouver, mais dès que j’aurais le temps.

        1. Aristarque

          D’ ici deux ou trois ans, cela ira (on connaît tous ce genre de dilemne né d’ une tendance à garder mais où a-t-il été mis ?)

          1. Popeye

            Cet aphorisme, que j’aime beaucoup pour son réalisme, est bien adapté à cette situation.
            « Parfois, rangé c’est pire que perdu »

          2. Pandora

            Dilemme, 2 m, s’il vous plait (une question classique des pièges de l’orthographe française, bocoutrocompliké)

            Une solution pour ceux qui gardent tout (« ça peut toujours servir ») : déménager… radical quand on arrive à plus de 65 m3

            1. Aristarque

              Désolé mais je n’ai pas vu mon mn. Pas de problème, j’admets la sanction du point en moins comme au bon vieux temps pré-68.

    1. douar

      Moi idem. J’ai un Géo d’octobre 1984 (n°68) avec un dossier « danger: la Terre se réchauffe ». J’adore le ressortir à l’occasion, histoire de le remettre en perspective.

    2. doh

      Je suis preneur également de la page de garde, voir même de l’article (si vous avez un peu de temps) histoire de rigoler un peu.

    3. hussardbleu

      Allez visiter le Musée des Eyzies en Dordogne, où le diaporama à l’entrée vous indique froidement – si j’ose dire – que nous entrons dans une nouvelle période de glaciation…

      Enfin, c’était le cas trois ans en arrière, quand j’avais posé la question sur ce point étonnant, à l’un des guides, qui avait pris un air très gêné en éludant la question….

      Peut-être que, depuis, la Doxa réchauffiste aura eu la peau du diaporama ?

      En tous cas, ce musée vaut la visite, où j’avais acquis une reproduction de la Dame de Brassempouy, une Vénus souchienne admirable, en ivoire de mammouth, vieille de 24 ou 25 000 ans….

      1. Dahu

        En matière de propagande dans les musées, j’avais été particulièrement choqué par le château fort de Lourdes, où à peine entré on se retrouve agressé par un panneau du style: « Origine du château, la préhistoire: nous sommes tous des africains ». Ouh putaing …

    4. Rougoucan

      Moi, j’ai acheté d’occase trois fois rien (bien sûr, c’est passé de mode !), The Cooling », d’un certain Lowell Ponte (Prentice-Hall, 1976). C’est un cri d’alarme contre le refroidissement climatique, avec à peu près les mêmes arguments et lié à peu près aux mêmes causes que le « réchauffement » qui nous pompe tant : c’est la faute des hommes, les vilains pécheurs, coupables d’avoir voulu dominer la Nature au lieu de rester docilement dominés par elle ! Je me suis bien marré ! Ceci dit, je ne sais pas s’il en existe une traduction en français…

        1. LM

          La thèse du réchauffement n’était elle pas notamment utilisée par les anglais pour vendre au peuple l’énergie nucléaire ?
          Si c’est vrai je trouverai très drôle que les khmers verts reprennent la suite de cette propagande.

    5. Théo31

      Pour faire chier les écolos, leur glisser sous le nez les discours de Miss Thatcher sur la lutte contre le RCA et leur rappeler que le premier écologiste politique de l’histoire était un caporal autrichien.

    6. Calvin

      Je confirme, je l’ai gardé moi aussi longtemps ce numéro (que je tenais de mon père).
      Il m’avait foutu les chocottes, car c’était bien documenté (enfin, j’étais jeune !) et il me semble qu’il est plus difficile de s’adapter au froid qu’au chaud.
      J’ai fini par le perdre au cours d’un n-ième déménagement.
      Dommage…
      Il y a des reliques toutes rigolotes à ressortir !

  4. Tribuliste

    A défaut d’avoir le nez pour de bons investissements, nos dirigeants dispendieux font face aux fiascos avec dignité : ils n’en ont qu’hure.

    1. Théo31

      Ils s’en foutent effectivement tant qu’ils peuvent aller manger des petits fours à Cancun et se taper des putes mexicaines avec ton argent gratuit. C’est pas au Danemark que des prostituées avaient mises à la disposition de congressistes écolos aux frais des contribuables ?

  5. Jesrad

    Plus que jamais il est urgent de remettre l’écologie dans les mains des individus, laissés libres d’agir. Préserver l’environnement c’est un intérêt de chacun, plutôt qu’un enjeu politique.

    1. mlallier

      Eh oui. Quand on balançait les carcasses de bestioles dans les ruisseaux, on y trouvait des écrevisses et d’autres babiole du même genre.

      Maintenant, il faut bien chercher pour en trouver.

      1. Tea Party

        Contrairement à ce que l’on pourrait croire, surtout si on est escrologiste, il y belle lurette que les états coulent volontairement de vieux navires, vidés bien sur de leurs polluants, pour faire des récifs coralliens artificiels, halieutiques et des resserves à poissons extraordinaires.
        Quand on est plongeur, se sont d’ailleurs les meilleures plongées et les plus belles que l’on puisse faire. Certains d’entre nous, ne font que cela ! Je ne saurais que conseiller le sous marin U-171 allemand au large de Lorient, magnifique réserve à congres énormes. Les deux hydravions de type Catalina, au large de Bora-Bora. A Saint Pierre en Martinique, les 12 épaves coulées après l’éruption volcanique de la montagne Pelée, en 1902, donc le mythique Tamaya à 90 mètres pour les vieux plongeurs couillus, qui n’ont pas peur de narcoser…….où d’après la légende, Cousteau lui même, fit demi tour, et laissa son équipe ….
        Pour tous renseignements complémentaires : Agence de voyage  »Tea Party », aux tarifs exorbitants de libéral débridé.  

  6. Peste et coryza

    Histoire de rigoler :
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/08/19/croissance-chomage-retraites-hollande-promet-des-reponses-d-ici-la-fin-du-mois_3463397_823448.html

    Certes, il y a des problèmes écologiques, parfois très graves et couteux.
    Mais comme touts les problèmes graves, il attire une foule de rapaces et de légistes.

    Rappel de belles arnaques :
    Le trou dans la couche d’ozone (causé par l’émission d’HF) alors que 1 : Erebus en émet des centaines de tonnes par jour, et 2 : qui serait assez con pour mettre du HF dans des frigos ?
    Le méchant CO2… le moindre pet d’un volcan en émet plus que tous les humains réunis.

    Les vrais problèmes écologiques sont connus depuis belle lurette : air irrespirable, promiscuité/saleté, pollution des sols et des eaux douces, urbanisme mal foutu, déforestation, reforestation (ben oui, une foret à un endroit où il n’y en avait jamais eu, c’est un problème), mauvais traitement des déchets, épuisement des stocks de poissons, etc…
    et bien sur, catastrophes naturelles.
    Des civilisations ont crevé quand elles ont rencontré ces problèmes. Rien que la m*rde dans les rues a causé des millions de morts.
    Résoudre ces vrais problèmes est souvent compliqué et onéreux.

    La défense de la couche d’ozone contre HF ou le méchant CO2, c’est tout l’inverse : c’est pas dangereux, il n’y a pas besoin de le résoudre, et ça peut rapporter un maximum.

    1. Maximilien

      C’est un peu comme sur les routes en fait: on tape, grâce à des rapports fondés sur de la mauvaise science, sur les gens qui roulent trop vite parce que c’est simple, efficace et rentable. Alors qu’à l’inverse, s’occuper des vrais problèmes est compliqué et onéreux.
      Finalement, la politique, c’est super simple !

    2. Aristarque

      L’ article de l’ Immonde est croquignolet avec son scoop qu’ on va s’ occuper dans les prochains jours du budget de l’ année prochaine comme si ce n’ était pas le cas depuis des décennies! De l’ art de faire croire qu’on va voir ce que l’on va voir alors que ce n’ est que de la pure routine administrative. De toutes façons, ce budget va être ultra-simple à élaborer: pas de hausse d’impôts ni de taxes enfin sauf celles et ceux dont un besoin justifiera l’ impérieuse nécessité enfin sauf celles et ceux dont la hausse a déjà été votée en prévision de besoins déjà anticipés alors qu’ on diminuera les dépenses prévues, pas celles réelles, nuance! de 0,00001%, bref un pouilleme au prix de douloureux arbitrages à propos des missions de l’ armée pour lesquelles elle est un peu trop grande actuellement…
      Pas à dire, être sinistre, c’est fastoche!

      1. Nocte

        Y a plein de petits trucs sympa dans cet article comme « la sécurité […] environnementale » ou encore « l’unité sur les retraites[…]la lutte contre les inégalités » ou encore à propos de la stratégie : « inclure tous les citoyens dans la République ».

        J’hésite entre rire et pleurer à la lecture de cet article.

    1. Peste et coryza

      Dans le même genre, y a le parc éolien espagnol qui pour fonctionner nécessite un tout aussi grand parc de centrales à charbon.

      1. Bruno

        Ah mais les éco-
        socialistes espagnols ne sont pas mauvais du tout!
        J’ai un vague souvenir vieux d’un an ou plus, d’avoir lu qu’un gros « producteur » d’électricité solaire hispanique s’était équipé de groupes électrogènes au fuel, ce qui lui aurait permis d’améliorer son chiffre d’affaires de façon notable. Allant jusqu’à vendre au réseau son électricité subventionnée même la nuit! Qui a dit que la production d’énergie « verte » était aléatoire et inconstante?
        Il faut dire aussi que le kw c’est comme l’argent: ça n’a pas d’odeur liée à la provenance. . .

        1. Calvin

          A vérifier, car il me semble que ce n’était pas qu’un  » gros « producteur » d’électricité solaire hispanique » qui s’était équipé de groupes électrogènes, mais bien aussi de petits exploitants privés.
          Et finalement, je ne les blâme pas :
          – quand on est assez bête pour ne pas voir de l’énergie solaire fonctionner la nuit,
          – quand on achète le prix du kwatt/h plus cher que ce que coûte l’équivalent en fuel…
          C’est l’Etat qui est à blâmer.

  7. zen aztec

    « que ces panneaux ont créés, que le même État espagnol »Je suppose qu’on sera pétrifié par le peu d’emplois crées…

  8. Mominette

    Alors qu’au début de ces fariboles, je faisais figure de révolutionnaire attardée en me gaussant du pseudo réchauffement, je constate aujourd’hui qu’il suffit de prononcer le mot pour déclencher des fous-rires.

    Seuls, les larbins des média ne se dégonflent pas …

    Deux faits viennent de m’intéresser cette semaine :

    – le Japon vient de breveter une éolienne qui produit 3 fois plus que les modèles qu’on nous impose à grands frais. Autrement dit, on nous fourgue de force un matériel obsolète, à la productivité finale nulle. A qui profite le crime ?

    – rapport de la Banque centrale belge sur l’économie : l’immobilier se porte à merveille en ce qui concerne les constructions anciennes. Par contre, en raison des mille nouvelles normes « écologiques », le neuf ne se vend que très difficilement, vu son coût délirant. Tiens, tiens, le consommateur serait-il assez incivique pour être avare ?

    On pourrait lister à l’infini les dégâts profonds de l’écologie sauce business.

    1. Deres

      Des charlatans proposent tous les jours de nouveaux types d’éoliennes révolutionnaires mais on ne les voit jamais arriver sur le marché. Méfiance donc. La technologie des éoliennes est en fait ancienne et donc assez aboutie. La plupart des propositions « révolutionnaires » concernent des concentrateur de vent où l’efficacité n’est comparé qu’avec l’éolienne ayant la même partie mobile de petite taille, pas avec une ayant le même encombrement.

  9. hussardbleu

    @Mominette : « l’immobilier se porte à merveille en ce qui concerne les constructions anciennes. Par contre, en raison des mille nouvelles normes « écologiques », le neuf ne se vend que très difficilement, vu son coût délirant. Tiens, tiens, le consommateur serait-il assez incivique pour être avare ?  »

    Il suffit d’imposer par des textes réglementaires que l’ancien devra se conformer aux nouvelles normes écologiques avant chaque cession (à l’instar des assainissements privés en Fronce) pour faire écrouler tout le bastringue…

    Mais bon, la bulle immobilière va bien finir par exploser… à propos, zavez vu la Roupie ?

    1. vengeusemasquée

      C’est déjà plus ou moins le cas puisqu’il y a tout un tas de réglementation que tu es supposé appliquer « à l’occasion de gros travaux ». Après, personne ne va évidemment vérifier, sauf à l’occasion de la vente où tout un tas de diagnostics de merde sont à produire ou pour la loc où normalement, certaines conditions doivent être respectées. Cela dit, comme c’est obligatoire et que plein de gens n’y voient aucun intérêt (parce que la plupart des réglementations n’en ont aucun, c’est sûr et certain), tout le monde se donne un max de mal pour éviter de les respecter et un certain nombre d’investissements qui devraient être réalisés ne le sont pas alors qu’il serait profitable qu’ils le fussent.
      Exemple : je suis locataire et mon électricité n’est pas aux normes. La question n’est pas vraiment le respect ou non de la norme mais plutôt que ça fonctionne mal, c’est fragile voire dangereux. Ma propriétaire m’a dit clairement qu’elle ne ferait pas les travaux parce que la mise aux normes coûtera une fortune et qu’elle n’a pas ce genre de moyens, sachant ce qu’il lui reste de mon loyer après le passage de l’Etat et le remboursement du crédit. Bon, c’est sûr, tout ça est tout à fait optimal.
      Vive l’écologie… :-s

      1. Nyamba

        Bonjour !
        Je plussoie : les trucs obligatoires, même gentils, poussent à la rébellion…
        L’avalanche de procédures, taxes et audits à la con, très franchement, démotive les plus enthousiastes, même si oui, c’est vrai que c’est plus sympa d’avoir des prises de courant sans fils apparents chez soi (un bout de scotch, et pouf, réparé !… )
        Je ne fais pas dans le BTP ou les énergies renouvelables, mais je pense que c’est du même acabit de ce que je vois régulièrement : un pont menace de s’écrouler (exemple pris au hasard) après une crue, faut faire des travaux EN URGENCE ! Mais attention : en urgence, oui, mais avec les autorisations qui vont bien (2 semaines mini). Et attention, encore : si vous traversez la rivière, faut un diagnostic pour savoir s’il faut y aller avec des pincettes ou pas (1 semaine). Et ‘ttention, hein : les pincettes en question, elles doivent être autorisées à intervenir donc comptez 2 semaines de délai supplémentaires. Et je vous promets que _si_, on va vérifier que vous êtes en règle… Bref, heureusement que la menace d’écroulement n’était pas si imminente, après tout. L’essentiel est que la procédure ait été correctement suivie. Sinon c’est l’anarchie !

          1. Nyamba

            Si vous évoquez mon style, je suis flattée ^^ . Si vous parlez de la fiction dépeinte, malheureusement, ce n’en est pas une…

      2. Deres

        Exemple type : la maison en rase campagne avec 2 habitants au milieu d’un pré avec 200 vaches. En l’absence de tout à l’égout, la réglementation rend obligatoire l’installation d’un système d’épuration complet. Pendant ce temps là, les 200 vaches bousent et pissent par tonnes dans l’herbe tout autour en toute légalité. Aller chercher la logique …

        1. Nyamba

          Ah ben voilà une bonne idée de taxe nouvelle ! Si pas de tout-à-l’égoût des champs et des prés, mesure compensatoire pour les éleveurs ! Bam dans leur bouche, ils la ramèneront moins, ces pollueux…
          Au passage, on l’oublie : la bouse (sèche, parce que fraîche, bon…), c’est une source de combustible à pas cher pour les hivers rigoureux.

        2. Aristarque

          Les vaches ne paient pas d’impôt et apparemment, personne n’ a encore pensé à créer des pissotières à bovins et ovins. Et on pourrait ainsi créer des formations éducateurs spécialisés en hydrologie urinaire avec bureau de contrôle au passage annuel à 250€ les 10m2 de pissotières pour vérifier qu’elles ont bien des zones pour les vaches, d’autres pour les bœufs, d’autres pour les taureaux et une pour l’agent 007 au cas où il viendrait à passer dans le secteur… Mais chut! Cela pourrait donner des idées….

          1. Black Mamba

            J’aimerais bien voir comment les éleveurs vont s’y prendre à éduquer une vache à aller faire ses besoins à un lieu précis.
            🙂

  10. Olivier Vitri

    « Finalement, les modes changent, mais les conneries restent » : … il faut voir ce qu’elles nous coûtent depuis 40 piges, magistralement imposées par les cloportes collectivistes.

    À propos de décroissance, on pourra aussi découvrir les conclusions de ‘la France à 10 ans’ de la nouvelle non-étude commandée par Zayrault & Co, destinée à convaincre le péquin de base des bénéfices du Socialisme qui sifflotte les nouveaux matins radieux :  »
    Une France « plus petite, plus vieille et moins riche » en 2025 http://t.co/wgfRxWT80p
    – C’est absolument énorme.

    À présent, les cancrelats n’hésitent plus à avancer à visage découvert, en décrivant les résultats réellement attendus par leur collectivisme forcené.

    Et ne doutons pas une minute que les climayatollahs auront voix au chapitre pour contribuer à ce désastre ‘plus triste, plus pauvre, plus assisté’.

    Fuyons.

    1. Aristarque

      Si la France doit être plus petite parce qu’ on a vendu la Corse aux insulaires et le 9.3. au Quatar, sera-ce un problème si terrible ?

      1. Olivier Vitri

        Qu’elle soit plus petite serait certainement un bienfait : division par 100 du millefeuille administratif ? Donc moins de frais/taxes ? Huhuhu On peut rêver…

        1. Peste et coryza

          @Aristarque
          Si la France veut être respectée, alors la revente du 93 et de la corse devra être suivie de la reconquête de ces territoires.

          1. Aristarque

            C’est une idée: on les vend, avec l’ argent, on équipe notre armée à neuf et on part à l’assaut…
            Pas très bisoucompatible mais efficace à priori 🙁

      2. Tea Party

        Merci,de ne pas oublier les DOM ! Tonneaux des Danaïdes, et danseuses non reconnaissantes, vindicatives, qui nous coûte l’équivalent d’un porte avion chaque année, que nous ne pouvons pas nous payer. J’y laisserai quelques plumes, mais je pense avant tout aux finances de la France ! Il y eu par exemple en 1012 en Guadeloupe : 103 victimes de mort violentes: 33 crimes de sang, et 70 tués sur les routes. Pour le moment, elle cumule plus de crimes de sang, que Marseille et la Corse réunit. Chut !! Il ont déclenché le plan  » Épervier » excusez du peu, avant que Zérault, ne vienne il y a quelques mois en pure perte …..

        1. Aristarque

          Pas exactement : un week-end à la clef sous les tropiques à l’ instar de FaFa qui se dévoue en Orient, compliqué, forcément compliqué donc nécessitant beaucoup de temps sur place et s’y rester les week-ends…

          1. Duff

            Quand ces zozos volent vers l’orient compliqué ou l’économie compliquée, eux aussi ont des idées simples. Mais trop simples…

            1. Calvin

              Bah, tu veux être milliardaire ? Tu achètes un Marseillais au prix qu’il vaut, mais tu le revends au prix qu’il s’estime. Et tu as une méga plus value.

        1. JayBee

          A marseille nous sommes l’avenir de la fRance, donc une valeur inestimable. Cette ville a 10 ans d’avance et la bande à Zayrault aurait juste eu à résumer les derniers mois pour sa vision 2025. Les marseillais ne sont plus à vendre, ils ne valent plus rien, moi compris. On nous a ettouffé d’impôts, les immeubles poussent comme des champignons, les caf ne désemplissent pas etc… Qui achèterait de la dette ?
          A Marseille il faut l’armée dans les quartiers chauds, qui karcherise tout ce qui résiste et bavures couvertes. Ensuite, comme les cités seront presque vidées, on les aménages en prisons. Le tour est joué. (I have a dream).

          1. hussardbleu

            On pourrait se la rejouer Bataille d’Alger, maintenant que Vergès est mort…. (curieux, au demeurant, il a eu des obsèques religieuses catho, alors qu’on répétait qu’il s’était converti à l’islam?)

    2. Peste et coryza

      Plus petite : à force de se prosterner devant les pays étrangers et à renoncer à des territoires conquis, c’est sur…
      Plus vieille : forcement, on a passé la transition démograophique (sans les weshs et les cassos nourris à l’alloc braguette).
      Plus pauvre : il y a t-il besoin de développer ?

      Remarquez qu’il n’y a pas « moins peuplée » de mentionné.
      La situation serait supportable si la population diminuai (plus pauvre, plus vieux, plus petit, mais moins de monde, c’est neutre).
      Encore une fois, c’était la stratégie de l’Allemagne, sauf qu’ils ont réussi à avoir : plus vieux, même taille, moins peuplé, mais plus riche.

  11. LaM

    Un petit article sur l’enfilade des complémentaires santé ?
    L’Etat force les entreprises à assurer leurs salariés (pour désengorger la sécu, enfin une réduction des dépenses, wouhou), pendant ce temps la CMU (taxe sur les pdts d’assurance) passe de 2.5% en 2007 à 13.5% en 2013. Et l’Etat pense à refiscaliser les charges de complémentaires santé pour les employés.

    Too long didn’t read:
    -assureurs sont plus taxés
    -employeurs ont plus de charges
    -employés paient plus d’impôts

    1. Black Mamba

      Ah ! La CMU
      Ces personnes qui ont tous les droits mais aucun devoir…
      Et le pire certaines personnes qui ne sont plus dans le territoires français depuis fort longtemps on peut dire 5 ans ce font régulièrement envoyé des courriers pour renouveler leur CMU .
      L’administration a un fort besoin de client et d’assisté.
      Je déteste cette état providence qui dilapide sans compter et raquette les petits vieux…
      🙁

  12. Roro

    J’ai passé un an en Allemagne lorsque j’étais encore étudiant en 1996-1997. C’est assez marrant car mes camarades teutons, un peu baba écolos dans le fond, appelaient quand même déjà à l’époque die grüne ( les verts) les pastèques: verts dehors, rouges dedans ^^)

      1. Nocte

        Dur de se retenir de rire, mais le fond de l’histoire est bel et bien sinistre… le politocard annonce quand même que puisque le système est en place, et qu’après tout, d’autres utilisent aussi leur propre réseaux de caméras pour verbaliser, pourquoi ne pas le faire aussi ? Mais ne vous inquiétez pas ! on ne regarde pas chez vous !

        La prochaine étape c’est quoi ? port d’un t-shirt avec un logo spécifique ? (oups…déjà fait ! mais pas à distance grâce à une caméra !)…

        1. Black Mamba

          C’est juste une allusion au différente forme de répression qui sont en place pour soutirer le moindre petit sous au contribuable , je compatis même si je ne supporte pas les déjections canines .

  13. gem

    Dans le génial film Iron Sky, il y a une gentille nazie enseignante : pour elle, le nazisme est une doctrine de paix et d’amour, la croie gammée un symbole de paix, les nazis sont en mission d’enseignement pour l’établissement d’une grande unité et harmonie mondiale, etc.
    Ce qui la distingue de nos écologistes politiques, c’est qu’elle finit par découvrir la vérité du nazisme. Eux, non.

  14. LaM

    Vous avez raté votre JAPD et continuez d’essayer d’enfoncer des cubes en bois dans des ronds ? Devenez chroniqueur économique au monde.fr :
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/08/19/les-investisseurs-parient-sur-la-reprise-en-occident_3463163_3234.html

    Les pays émergents sont clairement condamnés parce qu’ils n’ont pas assez de dette et trop d’actifs. Les cons.
    Qu’est ce que 7% de croissance en Chine à coté de 0.5% de croissance de la zone Euro après manipulation des chiffres ?
    Ca va mieux on vous dit, et achetez du 7 ans américain s’il vous plait, que ça désenfle un peu.

    1. Peste et coryza

      Le monde n’est pas en papier glacé, au moins ?
      La pravda était, elle, en pure cellulose. Idéal pour nourrir les ânes ou pour faire de la litière pour les lapins (la qualité de la cellulose de la pravda et la gratuité de l’abonnement faisait qu’il était très intéressant d’y être abonné).

    2. LM

      « Les pays émergents sont clairement condamnés parce qu’ils n’ont pas assez de dette et trop d’actifs. Les cons. »
      Faut vraiment travailler à l’immonde pour arriver à croire ce genre de choses !

  15. PhD

    N’oubliez pas non plus les ONG, dont le fond de commerce est le réchauffisme et la culpabilisation du riche occidental qui vit au dessus des moyens de la planète
    http://www.boursorama.com/actualites/dette-ecologique-les-terriens-deja-a-decouvert-cette-annee-selon-une-ong-d4496bd79ecc9431c7e623fbe03c73e4

    Petit gag allemand : il faut faire tourner les éoliennes offshore avec des diesels pour éviter qu’elles ne se bloquent à cause de la corrosion
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/08/13/20002-20130813ARTFIG00397-quand-l-allemagne-fait-tourner-un-champ-d-eoliennes-au-diesel.php.

      1. Black Mamba

        Ça y est trouvé sa me turlupinait cette histoire

        En argot anglo-canadien, Beaver désigne le sexe féminin, en raison de son homophonie avec le québécois Baveux, opposé au Péteux désignant l’anus.
        😉

          1. Black Mamba

            Monsieur a décidé de me faire un cours de linguistique !
            Vous n’êtes pas un pure esprit intellectuel vous goutez aussi au charnel…
            😉

            1. hussardbleu

              Non pas, non pas ! la lexicographie est mon unique vice ! C’est dans un Ellroy (Dick Contino’s blues, je crois) que je l’avais trouvé, c’est donc une expression sans doute vieillie, puisque le bon James ne vit que dans les Fifties…

            2. Aristarque

              Et c’est Blaü Uhlan qui qualifie un de mes récents propos de petits?
              Que dire au sujet de sa conjugaison de vivre venue très bien à propos dans son esprit ? 😉

        1. Aristarque

          Chère BM, tu nous gâches le plaisir des sous-entendus coquins que les mâles adorent balancer à la cantonade pour que les beavercarryers piquent un fard…
          On croirait entendre l’ ingénue qui revient de la première d’ un film et qui explique à toutes ses copines que le film est génial, qu’il faut aller le voir mais que l’ assassin, ce n’est pas le plombier barbu comme on en est persuadé de la minute 3 à la minute 119 mais la blonde fleuriste comme on l’apprend à la minute 120… 🙂

            1. Tea Party

              Ha ! Pipi, caca, boudin, et sexe, je suis dans mon élément …. bien que j’ai rencontré une professionnelle intellectuelle et  linguiste : elle avait un œil de verre, le retirait, et demandait de lui bourrer le crane … Là, je vais vraiment au boulot, il est plus que temps.

        1. La Coupe Est Pleine

          Pourquoi se gêneraient-ils ?
          ça fait plus d’un siècles qu’ils rabâchent que manger bio est plus sain, meilleur pour l’environnement, et à terme produira plus que la méchante agriculture conventionnelle ….
          Les preuves de leurs mensonges s’accumulent, mais qui en tient compte ?
          L’opinion publique gobe toujours les même bobards !

          1. Nyamba

            L’opinion publique est libre d’accepter les bobards… mensonges ou pas.

            Pour de petites communautés, en effet, pourquoi pas choisir l’agriculture vivrière raisonnée ? Très sincèrement, vouloir, pour soi-même, consommer « mieux », plus frais, plus vert, et même plus « nature » (de saison, local), je n’ai rien contre ; j’applaudis, même, ceux qui se lancent dans cette démarche (le retour à la terre, c’est sympa, c’est dur mais gratifiant, il faut cultiver son jardin, toussa).

            Ce qui est moins sympa, en fait, c’est la tyrannie, et la culpabilisation du maillon faible : l’opinion publique (concept que je n’ai jamais tout à fait compris, mais passons). C’est là mon reproche aux extrémistes verts, bleus ou rouges : d’enlever – en allant jusqu’à la violence – au « public » le choix de ses bobards de prédilection.

      1. Aristarque

        N’ oubliez pas qu’ on se demande si ses théories ne lui servaient pas plutôt à faire du trafic d’ influence pour ses petits placements accumulatifs en voulant faire croire à un prochain manque qui ne s’est pas produit, ce qui l’a ruiné. Notez qu’il ne misait pas sur un futur en manque de bêtises (pas celles de Cambrai, miam schlourp!) ni de conneries (toujours universelles)…

        1. ph11

          On sait tous qu’on va mourir. Faut-il s’arrêter de vivre pour autant ?

          Les pastèques, sachant que la mort est inéluctable, sont tellement obsédées par l’idée de s’y préparer à l’avance qu’elles veulent enterrer les gens vivants…

          1. Nyamba

            Bah vous imaginez les économies en CO2 relâché ? sans compter l’apport organique pour les sols d’une bonne décomposition (à moins que de sales égoïstes ne veulent d’un cercueil capitonné OU PIRE ENCORE : une cryogénisation) ?

            Ah, si j’étais une vraie écolo, comme eux, je ne respirerais qu’une fois sur deux !

    1. vengeusemasquée

      Génialissime. J’adore ! Le plus terrifiant, c’est le nombre de personnes qui regardent ce genre de présomption autrement qu’avec un petit haussement de sourcil méprisant.
      Autrefois, on appelait ça des gourous de secte. Maintenant, ce sont des journalistes et on les paye avec nos impôts. Vive le socialisme !

    2. Guillaume

      Ce qui m’étonne toujours dans cette histoire, c’est que je me demande comment on fait pour estimer qu’on taperait dans une « dette », si on connait pas la totalité du stock de départ (10% des espèces vivantes connues, nan ?) Et pis une dette de nature, c’est quoi?

  16. La Coupe Est Pleine

    « Il n’est même pas fortuit que les militants les plus nerveux envisagent maintenant de recourir à la force pour obtenir ce qu’ils veulent. »

    => Vous faites soit des écarts de langage, ou d’appréciation !
    Peut-être que ma condition d’agriculteur me porte un peu plus au devant du « front », mais moi la « violence envisagée » des écolos ça fait un moment que je la vie en vrai !
    http://marre-des-faucheurs.fr/?p=410
    http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/nature-environnement/20100816.OBS8556/nouvelle-attaque-contre-la-vigne-ogm-de-colmar.html
    https://www.youtube.com/watch?v=EsBXYqH4D00
    http://tempsreel.nouvelobs.com/le-sommet-de-copenhague/20091202.OBS9480/greenpeace-investit-l-assemblee-les-verts-accuses-de-complicite.html
    De cette belle ambiance anti-agriculture orchestrée par des assocs bien subventionnées, portées par des médias complaisants, choyées par tants les politocards de droite que de gauche en a résulté le summum : Des affiches en 4 X 3 dans le métro !
    http://www.fne.asso.fr/fr/nos-dossiers/Agriculture/campagne-2011/

    A l’étranger c’est pas beaucoup mieux, mais c’est plus calme :
    http://www.biofortified.org/2013/08/golden-rice-trial-vandalized/
    http://www.biofortified.org/2013/06/gmo-crops-vandalized-in-oregon/
    http://www.biofortified.org/2011/07/greenpeace-destroy-gm-wheat-trial/
    Notez qu’en Australie GreenPeace a dû payer 280.000 $ de dédommagement, pour avoir détruit un seul essai …. combien de millions de destruction en France ? combien de procès ? Et sur ce petit nombre combien de condamnations ?

    Oui les Escrolos nous emmènent tout droit vers le communisme façon URSS en version Staline !

    1. Je jouais d’euphémisme, ici, pour rappeler les affaires les plus récentes.
      Les bousilleurs volontaires, j’en ai parlé régulièrement sur ce blog, par exemple 😉

    2. kobus van cleef

      Je me souviens en effet qu’il y a 2 ou 3 ans, un agriculteur bio s’était pendu dans sa grange lorsque ses coreligionnaires avaient constaté qu’il donnait du bio ET des OGM à son bétail
      Ce qui valait bien la corde ( Lafontaine dit mieux »le cas était pendable »)

  17. hussardbleu

    Je relis la chronique de H16, et revois le bon vieux Clippy : bon sang, je l’avais oublié… mais il est génialement détourné !

  18. Black Mamba

    L’écologie même si je suis pour préserver la nature commence sérieusement à me taper sur les nerfs.
    Tous les quatre matins je reçois des coups de fils pour faire des économies d’énergie
    -bonjour Mme BM
    -bonjour
    -vous êtes bien Mme BM
    -oui
    -Mme BM nous sommes en partenariat avec EDF et nous avons quelques questions à vous poser conservant les différentes alternatives pour réduire votre facture EDF
    -je ne suis pas interressée
    – mais Mme BM, nous sommes là pour vous faire des économies d’autant plus que vous êtes propriétaire
    -non ! Je ne suis pas propriétaire, je suis juste locataire et le proprio est radin, je ne crois pas qu’il est envi de faire des travaux
    -ha! Vous n’êtes pas propriétaire , mais pourtant vous êtes bien Mme BM!
    -oui, mais c’est un homonyme
    -ha!.. Désolé de vous avoir dérangé
    Quelques heures plus tard le même scénario recommence, jusqu’au moment je craque et je me lâche
    -P….N combien de fois je dois vous dire que je ne suis pas veux pas faire des économies je m’en F…
    Et on est des milliers comme cela à subir jour à près jour cette intrusion dans notre sphère privée.
    🙁

    1. Dès que vous décrochez, et que le type au bout veut vous exposer un truc commercial, racontez-lui votre vie, celle de votre chien neurasthénique, qui a tenté de se suicider en mangeant trop de croquettes, et que vous aurez sauvé in extremis en faisant vomir après un long massage cardiaque. Ajoutez-y un peu de pathos, des interrogations existentielles sur le mode « survivrais-je lorsqu’il sera mort ? », le tout en prenant votre temps et en demandant régulièrement si la personne vous écoute bien, vous suit, compatit, etc…

      En général, au bout de quelques minutes, la communication est coupée. Et vous serez sortie des listes marketing.

      1. Aristarque

        J’ y ai déjà pensé mais je conserve un fond de pitié chrétienne pour les pauvres bougres qui ont besoin de ce boulot pour vivre et je réponds toujours poliment au prénommé français de Djerba ou Marrakech ou de Saïgon que je ne suis pas intéressé et que je le remercie et au revoir. Sur les mobiles, je ne décroche plus avec un affichage « appel masqué » sachant que si c’est un de mes clients paranoïaques, j’ aurai alors un message vocal. Mais on peut mal parer les appels qui se déguisent avec un numéro bidon mais crédible en lecture sauf à l’ enregistrer comme « retape » ce qui le dénonce ultérieurement. Et j’ai découvert qu’ une même société de retape peut utiliser une collection de numéros bidons qui « tournent ».

        1. La Coupe Est Pleine

          « Et j’ai découvert qu’ une même société de retape peut utiliser une collection de numéros bidons qui « tournent ». »

          => Je confirme ! Il y en a une dans le Sud-Est (indicatif 04) qui n’arrête pas de m’appeler !
          La boite vend du pinard. J’ai enregistré 3 numéros de chez eux mais je me suis encore fais avoir par un nouveau 04 la semaine dernière.

      2. charles

        Imitez le canard sinon, testé et approuvé, ils n’ont jamais rappeler.

        Autre solution, leur crier qu’ils ne sont que des ordures socialopes subventionnées. Testé & approuvé

          1. Zendog

            Je suis encore plus rapide. Dès que sur l’écran du téléphone s’affichent: privé, masqué, indisponible, ou un No inconnu de Paris, d’Italie, etc, j’appuie sur le bouton vert et puis sur le bouton rouge. Comme ça on ne perd pas de temps, on ne s’énerve pas et en fin de compte, ils cessent d’appeler.

            1. vengeusemasquée

              ce n’est pas 100% fiable sur les lignes fixes où certains numéros ne s’affichent pas alors qu’on PEUT vouloir décrocher. Evidemment, pour le portable, si on ne sait pas qui appelle, le plus simple et de ne pas décrocher. Inutile de s’énerver pour rien.

    2. Peste et coryza

      Faites comme feu mon grand père.
      – lâchez vos chiens (hargneux, dégénérés, arracheurs de noix, entrainés à choper des lapins ou/et des rom). Admirez le sprint du démarcheur.

      Sinon, il y a aussi la solution « pécore pur terroir » : C12 gros sel + « crévindiou, dégagez de mes terres! » (pour les roms, sortez un article de chez Franchi)
      Perso, j’accueille les démarcheurs avec une masse d’arme à la main… effet secondaire : la jolie voisine semble craintive lorsqu’on se croise…

      1. Aristarque

        Et tu t’étonnes après que les succès féminins se font rares? Il y a plus inspiré que le look Cro Magnon qui va les traîner par les cheveux… 😉

      2. Tea Party

        Peste, mon cher Peste ! Les démarcheurs (physique) à domiciles, sont des gens biens et de sacrés courageux. Je vous certifie que c’est plus peinard, d’être au chômage. Quand on débarque sur le marché de l’emploi, même avec un diplôme de commerce  » conséquent », on vous dit :  »OK, vous êtes appelé à devenir Dir Com, mais prouvez mois que vous s’ avez vendre en faisant du porte à porte, au moins trois mois ….  » Aristarque, vous connaissez cela, j’ai commencé dans l’immobilier, certes avec un certain cursus, mais sans formation dans ce métier, au bas de l’échelle, comme démarcheur en mandats de vente ou de location, où je devais en ramener 3 par jours. J’en ai tapé des portes …. avant de pouvoir acheter mon pas de porte !

        1. Aristarque

          Je confirme qu’il est plus gratifiant et moins fatiguant d’ être au chômage rémunéré que de courir derrière le mandat de vente à prix en phase (les prix de 8me merveille du monde, y-a aucun problème pour en ramener des palanquées mais cela ne nourrit guère. Voir le blog de Ninon).

          1. Peste et coryza

            @Tea party et Aristarque

            Je veux bien (mon beau père est démarcheur à domicile), mais en même temps j’ai horreur d’être dérangé (sauf si la commerciale est jolie, ce qui n’arrive jamais !).

        1. Black Mamba

          Oui, en effet mais Peste est toujours à côté de la plaque
          Mais c’est pas grave on a pitié du jeune sénile qu’il est…
          Il faut bien meubler..
          😉

          1. Black Mamba

            Oui, l’écologie …
            ah! Je vis avec des écolos entre mes gosses et mon époux
            J’ai voulu partir sur autre chose histoire d’en rire ….
            😉

    3. vengeusemasquée

      Alors moi dans ces cas-là, j’ai deux options :
      – Bonjour Madame VM,
      – Bonjour, c’est à quel sujet ?
      – J’appelle pour vous proposer un abonnement préférentiel à Canal -.
      – Je n’ai pas la télé, au revoir.
      je prends C- parce que c’est le cas le plus courant (plusieurs fois par mois).

      Sinon, cas 1, je suis de bonne humeur :
      – Bonjour Madame VM,
      – Oui bonjour,
      – Je vous appelle pour vous proposer de changer vos fenêtres pour faire des économies d’énergie blablablablablablablablablablabla
      – grand blanc
      – parce que j’ai vu que vous étiez équipée de….
      – grand blanc
      – vous êtes toujours là Me VM ?
      Là je raccroche.

      Cas 2 je suis de mauvaise humeur :
      – Bonjour Madame VM,
      – Oui bonjour,
      – Je vous appelle pour vous proposer de changer vos fenêtr…
      – Ca ne m’intéresse pas! Où avez-vous eu mes coordonnées ? Je me fous de vos économies. Ne me rappelez plus jamais !!!! et je raccroche violemment.

      Depuis quelque temps, je suis bcp moins emmerdée.

      1. vengeusemasquée

        Bon, ça fait 3 options en fait mais la 1e ne compte pas parce que ce n’est pas pour faire des économies d’énergie. 😆

        1. Black Mamba

          OUI, les fenêtres, abonnement de téléphone, adoucisseur d’eau, produits congelés livrer chez vous, panneau solaire, abonnement pour des revus spécialisées
          Ensuite viennent les démarcheurs pour le jardin, pour la façade, la toitures, les témoins de Jéhovah
          Et le courrier toutes les pubs pourtant c’est bien écrit PAS DE PUBLICITÉ
          j’arrive encore à être tranquille avec ma boite mail mais combien de temps?

          😉

          1. Peste et coryza

            Vous n’avez pas de scams africains ?

            Pour les ptits gris (surnom des témoins de Jehovah), un tshirt « deathmetal-mort-qui-tue-dragon-sataniste-grosse-teub » suffit à les faire fuir.

            1. vengeusemasquée

              J’adore les scams africains. Fut un temps, je me faisais un plaisir d’y répondre méthodiquement. Ca peut être drôle.

            2. Black Mamba

              Pour les témoins de Jéhovah je porte toujours un énorme crucifix et en le voyant ils font un essaie quand même, mais dès que je dis que je suis animatrice liturgique ils vont voir ailleurs…
              🙂

        2. Aristarque

          C’est comme César avec sa recette du Picon Mandarin Citron ou le grand Alexandre D. avec ses bretteurs,
          Quand on aime, on ne compte pas…

      2. Avec ma méthode, c’est immédiat : les centres d’appels marquent, en face des coordonnées de la personne, qu’elle est folle/qu’elle passe un temps dingue au téléphone, et les opérateurs fuient alors le numéro (pas rentable).

        1. Black Mamba

          Oui, mais je subis tellement dans mon lieu de travail des personnes qui m’appellent pour un rendez vous , elles me racontent justement leur vie que je dois ouvrir tous mes chakras pour ne pas les envoyer balader car il faut bien travailler .
          Je me vois mal faire le même numéro que ces mamies et papi qui n’ont que ça à faire de nous tenir le crachoir 😕

          1. Nyamba

            Le billet d’hier le disait bien, pourtant : il faut se méfier des petits vieux ! (ils ont l’air tout innocent comme ça, mais p’tit vieux, ça rime avec mafieux…).

            1. Black Mamba

              Et le pire ils font les céniles dès que je leur présente l’addition ….
              Et comme ma grand mère m’a toujours joué ce tour, donc je suis sans pitié
              Désolé il faut payer !
              Non! Je ne veux pas dix chèques!
              Oui,nje sais je suis sans cœur ….
              🙂

            2. Aristarque

              Ça, c’est pas pour rien qu’ on colle les femmes aux caisses des magasins… Autant essayer d’ attendrir une lionne affamée avec ses trois mioches à nourrir en plus… 🙂

        2. Tea Party

          Ne soyez pas trop durs, quand même ! J’ai parlé plus haut, des démarcheurs de porte à porte, où il faut un courage sans faille, après une journée, sans chiffre d’affaire, mais avec moult insultes et portes à la figure, mais démarcheurs téléphoniques, ce n’est guère mieux.
          J’ai une fille, qui après une période de chômage, l’a fait, elle en a vraiment bavé. Certes, maintenant elle possède son propre call center, en Australie, (rentable!), mais régulièrement pour ne pas perdre la main, et pour montrer à son personnel comment faire, elle s’y remet, et serre encore les dents.
          La seule chose qui au début la faisait tenir, c’est que sont père lui proposait de venir travailler  » chez lui  » et elle savait que c’était pire !

          1. Black Mamba

            J’ai aussi fait du porte à porte et du télémarketing, même animatrice pour le Time Share et j’ai failli faire le téléphone rose.
            J’essaie au mieux de ne pas envoyer les télé marcheurs mais un moment c’est trop!
            😉

          2. vengeusemasquée

            @TP : je n’ai rien contre les gens qui gagnent leur vie comme ils peuvent et je ne suis pas insultante mais ce sont toujours les mêmes boîtes et j’ai beau leur dire de ne pas rappeler, rien n’y fait. Du coup, parfois, j’avoue, je perds patience.

            1. Tea Party

              Mesdames aucune critique ! Surtout pas envers vous ! Simple différence d’appréciation.
              Je suis simplement plus partisan, même excédé du simple :  » Merci, je n’ai besoin de rien, bon courage, bonne journée en raccrochant  » qui fonctionne aussi bien, et pourtant, je ne suis pas du genre à me laisser marcher dessus ! sans dégât ! comme le dis le slogan des Tea Party !
              Ceux qui veulent me voler au lieu de me vendre quelque chose, les chômeurs professionnels, les perpétuels assistés, la racaille diverse et variée, sont mes ennemis. Ceux qui font un travail pas marrant du tout, pas payé des masses, même emmerdeurs, ne me gênent pas trop. On me reproche assez, ma tendance mégalomane réelle ! en disant au détour de post, ce que je peux avoir maintenant, mais je n’en oublierais jamais, par où j’ai commencé, par où, maintenant certains commencent, plus courageux et méritants que ceux cités plus haut.

          3. hussardbleu

            Je pense à Jean Carmet dans « Comment réussir quand on est con et pleurnichard » se faisant jeter des cafés qu’il démarchait …

            mais Dieu que Jane Birkin était belle en ce temps là… le phénomène du vieillissement, après tout, c’est aussi de l’écologie…

            1. peste et coryza

              @Tea party
              J’admire votre maitrise, et celle de vos clients…
              Mais tous ne l’ont pas…

              Entre le paysan « crévindiou dégagez de mes terres! », le basque à la gâchette facile, l’excédé qui vous confond avec un gitan/rom, un démarcheur à domicile risque d’y laisser des plumes…
              (surtout aux USA, non ? les agriculteurs y sont connus pour leur « intruders will be shot »)

        3. vengeusemasquée

          Je vais essayer cette méthode. Je sens qu’on va rire.

          Quant aux pub dans les boîtes aux lettres, pour remercier mes abrutis de voisins qui ouvrent la porte à n’importe qui, dès que j’ai de la pub dans ma boîte, je la jette au sol avant de monter chez moi. Et comme les gens sont des moutons et que j’ai pas mal de voisins, assez rapidement, le sol se trouve jonché de papelards. Vengeance !

        4. La Coupe Est Pleine

          Moi j’aime bien votre méthode ! Il me tarde le prochain appel du genre je vais lui faire un discours sur le temps qu’il fait, il vont y péter le quotas de 4 appels !

  19. Karamba!

    C’est gagné. La grosse andouille de Duflot jubile, la finalité de son bordel écologique c’était la décroissance. Là on est bien en France socialiste, avec notre situation de récession économique, d’activité asphyxiée, de perte de pouvoir d’achat… La France est le pays le plus à la ramasse en Europe, comprendre le plus respectueux de l’environnement par son anticapitalisme primaire. On va tous finir à bouffer des pissenlits traités à la pisse de chien et notre faillite sauvera la planète…

  20. Lambda Expression

    Sapin et la réforme des retraites : « L’alignement public-privé ne rapporterait rien »

    au public ?

    déficit : Moscovici «sensible au ras-le-bol fiscal» des Français.

    Il remplacera le bol par un seau, ce sera moins ras. Il pourra y plonger sa grosse louche sans que ca deborde.

  21. BA

    Mardi 20 août 2013 :

    Pour Schäuble, la Grèce aura besoin d’un troisième plan d’aide.

    Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a déclaré mardi que la Grèce aurait besoin d’un nouveau plan d’aide international.

    « Il faudra qu’il y ait un autre plan en Grèce », a-t-il dit lors d’un meeting électoral dans le nord de l’Allemagne.

    Il a toutefois réaffirmé l’opposition du gouvernement à une nouvelle décote (« haircut ») sur la dette grecque.

    Jusqu’à présent, Wolfgang Schäuble avait déclaré que les créanciers internationaux d’Athènes pourraient devoir envisager un nouveau plan d’aide pour succéder au plan actuel, qui arrive à échéance fin 2014. Mais il n’avait jamais affirmé que cette issue était inévitable, ce qu’il a semble reconnaître mardi.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/reuters-00543680-pour-schauble-la-grece-aura-besoin-d-un-troisieme-plan-d-aide-596494.php

    En clair :

    – Les deux premiers plans d’aide ont déjà coûté 240 milliards d’euros aux contribuables européens, mais la Grèce est toujours en faillite.

    Donc maintenant, les Etats européens qui sont déjà surendettés vont emprunter des dizaines de milliards d’euros supplémentaires, et ensuite ils vont prêter cet argent à la Grèce : ce sera le troisième plan d’aide.

    – Dans deux ans, la Grèce sera toujours en faillite.

    Donc dans deux ans, les Etats européens qui sont déjà surendettés vont emprunter des dizaines de milliards d’euros supplémentaires, et ensuite ils vont prêter cet argent à la Grèce : ce sera le quatrième plan d’aide.

    – Dans quatre ans, la Grèce sera toujours en faillite.

    Donc dans quatre ans, les Etats européens qui sont déjà surendettés vont emprunter des dizaines de milliards d’euros supplémentaires, et ensuite ils vont prêter cet argent à la Grèce : ce sera le quatrième plan d’aide.

    Etc, etc.

    L’Union Européenne, c’est des pays surendettés qui se surendettent encore plus, pour pouvoir prêter de l’argent à des pays en faillite qui ne les rembourseront jamais.

    L’Union Européenne, c’est un suicide collectif.

  22. Anankè

    Sorti le même jour que l’article de H16. Le draft du prochain rapport intergouvernemental sur le changement climatique a « fuité ».
    A se taper la tête contre les murs.

    « our confidence in humanity’s influence on the recent warming has only increased. In the report’s terms, it jumps from a 90 percent confidence to 95 percent. »

    Le lien complet: http://arstechnica.com/science/2013/08/draft-ipcc-report-has-increased-confidence-in-human-influence-on-climate/

    1. gem

      Et alors ? Il est bien clair que l’humanité a « une influence », ne serait que par le choix « judicieux » des emplacements et de l’environnement des thermomètres de référence. Parking tout neuf, tarmac d’aéroport, villes nouvelles, etc. Et même nouvel emplacement pour le thermomètre le plus chaud du monde, dans la death valley.
      http://wattsupwiththat.com/2012/09/13/dr-jeff-masters-shows-why-siting-matters-death-valley-steals-all-time-temperature-record-from-libya/
      Y’a pas de petit gain

      1. Anankè

        Et alors, comme le dit H16 dans son billet, alors que tout le monde se rend de plus en plus compte que le réchauffement c’est de l’arnaque, le GIEC lui s’enferre dans sa vision.
        Auriez vous mal compris mon commentaire?

        1. gem

          business as usual pour le GIEC : utiliser des assertions formellement vraies, qu’aucun sceptique ne conteste, pour pousser les idées (fausses) qui l’arrange.

  23. Bishop

    La grosse blague. il ne s’agit pas d’un « réchauffement » climatique, mais d’un dérèglement. C’est arrivé un grand nombre de fois depuis que la planète s’est créée ; la dernière fois, les homo sapiens étaient là, on a vécu une période glaciaire, à laquelle on a survécu. Pourtant, à cette époque, on n’utilisait pas des milliards de véhicules, ni des « méchantes énergies fossiles » ou des « méchants réacteurs nucléaires ». Il s’agit simplement d’un étape normale de l’évolution du climat… A se demander si ils sont allés au collège.
    Pourquoi ces crétins baseraient-ils leur politique sur leur propre bêtise ?

    1. Peste et coryza

      Parce que s’ils ne le faisaient pas, ils devraient admettre à la face du monde et en tout cas des cons tribuables que nous sommes leur incurie.

      1. Bishop

        Certes, mais cela me pousse à m’interroger sur leur niveau intellectuel. Si ils sont incapables de saisir des notions de collège (ou tout simplement d’ouvrir un dico), sont-ils à même de diriger un parti (ou pire, un état) ?
        Je crains que la réponse soit non.

          1. Bishop

            Il me semble que cela fait cinq ans. Attention, j’avais des professeurs, qui faisaient leur boulot (si si !), et qui ont répondu honnêtement à mes questions. J’ai toujours été curieux, ça m’a bien servi jusqu’ici. Ça m’a servi à avoir un minimum de pragmatisme. Pourquoi cette question ?

            1. vengeusemasquée

              C’était un sous-entendu chafouin sur l’état de déliquescence de l’édulcoration nationale. 😆 Mais je vois qu’on y apprend encore quelques trucs logiques. Moi aussi j’ai appris ça au collège. Ca fait un peu plus longtemps, cela dit.

    2. Le Gnôme

      Il y a mille ans, hier donc, le sud du Groenland était une contrée riante où les Vikings vivaient si bien qu’ils l’avaient appelé le pays vert, nom qu’il a gardé. Ils ont été obligé d’évacuer au tournant du XIVème siècle quand le petit âge glaciaire est arrivé, et nous n’avons pas encore atteint les températures de cette époque. C’est ce que je dis à tous les réchauffistes que je croise, et je leur demande en plus si l’élévation des températures de cette époque était d’origine anthropique, je n’ai droit qu’à un tortillement du cul et des réponses alambiquées dans le sens que ce n’est pas comparable.

  24. HerveLE

    Très bon post, je dirais que le seul point où je suis partagé est le réchauffement climatique vu qu’il y a 20 ans, c’était le lobby pétrolier qui mis des millions sur la table pour faire croire qu’il n’y avait pas de réchauffement… meme si d’autres lobbies aujroud’hui font l’inverse, pour moi dès qu’un lobby dépense sufisemment d’argent pour aire avancer un point de vue c’est que c’est surement pas la vérité…

    Mais sur le fond l’écologie telle qu’elle est médiatisée aujourd’hui est complètement bidon. Plusieurs articles que j’ai lus dans la presse anglosaxone (je n’ai plus la référence) expliquet que tous les efforts que font les honnetes citoyens pour trier leurs déchets, éviter les voyages trop longs en avion, etc, auront une influence nulle sur le schmilblik. L’état ne fait pas son boulot, c’est tout. J’ai publié sur mon blog un billet pour dire stop à l’écologie qui fait des citoyens les « esclaves bénévoles et moutonniers » d’une cause perdue

    http://jefaisdelapolitiquesanslesavoir.unblog.fr/2013/06/14/pourquoi-il-faut-s%e2%80%99empresser-de-ne-plus-trier-ses-dechets/

    1. Black Mamba

      Encore cette semaine j’ai choqué mon fiston qui s’évertue à faire minutieusement le tri de nos déchets.
      Je lui ai dit que je m’en soucis guère de tri sélectif , il me font c*** ces écoloescrocs ….
      Nous payons suffisamment d’impôt pour ne pas nous emmerder avec 36 bacs différents.
      Et le pire je trouve scandaleux que mes gosses participent à des sorties pour nettoyer la nature.
      J’éduque mes enfants à ne pas jeter dans la rue d’utiliser les bacs mais après pas question qu’ils ramassent les déchets des autres. 🙁 #@##@#

      1. Nyamba

        Vu de mes yeux : une mère encourageant sa marmaille à jeter ses déchets dans la rue, « parce qu’il y a des gens qui sont payés pour ramasser ». Mieux encore : il y a des gens qui jettent leurs poubelles dans la cour d’autres gens !
        Vous me direz, il ne s’agit pas tant d’écologie que de civisme… m’enfin, je ne sais pas si c’est à l’EdNat d’apprendre le civisme à ses ouailles…
        Bref, ce mode de pensée (« l’espace public – ou privé, c’est pareil, lol – est ma poubelle ») se généralisant par chez moi, je remercie néanmoins vos enfants, Mme Mamba, de leur intervention désintéressée !

      2. vengeusemasquée

        Moi je veux bien trier mais je veux que mes déchets triés me soient donc achetés et non pas que je paye pour qu’on me les enlève, c’est simple, non ? je fais un travail, je veux donc être rémunérée pour cela et non pas permettre à qqn d’empocher le fruit de mon travail. Par conséquent, je trie grossièrement parce que ça prend moins de place puis je mélange joyeusement tout dans la benne commune de l’immeuble. Quand je suis de mauvaise humeur, j’y mets aussi le verre. ^^

        1. Black Mamba

          +1000
          Tout à fait d’accord, d’ailleurs c’est à cause du verre que mon fils m’a dit « mais non maman , le verre on le trie aussi »
          Mais il faut l’emmener jusqu’au bac qui se trouve à 15 mn de chez nous .
          😉

        2. vengeusemasquée

          De plus, le retraitement des emballages papier-carton et plastique PET n’a absolument aucun effet bénéfique sur l’environnement par rapport à leur destruction + fabrication de nouvel emballage. Entendu dans la bouche d’un professionnel du recyclage lors d’une conférence : la consommation en eau et la pollution lors du retraitement font que l’opération ne présente absolument pas un bilan global positif pour l’environnement. Cependant, c’est le seul moyen de convaincre les gens de se plier à cette astreinte qui permet aux boîtes du secteur de prospérer.
          Alors vous pensez bien que la collecte sélective, je l’ai quelque part.

          1. Black Mamba

            Ah! Oui! Bien sûr!
            Il parait que la commune économise parce que nous faisons le tri sinon ho!la!la! la facture des impôts locaux serait plus lourde que ça!
            Et bien non! notre taxe d’habitation ne fait qu’augmenter

          2. vengeusemasquée

            Pour en rajouter une caisse, je vous dirais que pour un déchet suspect mélangé aux autres, toute la benne va à la poubelle commune. Dans les faits, il y a une proportion minime des déchets qu’on s’emmerde à trier qui est vraiment recyclée.
            Encore une fois, tout cela dépend de la bonne volonté des agents publics qui n’ont, dans les faits, aucun intérêt à extraire un déchet mal rangé pour sauver la benne. Franchement, pourquoi se faire chier à retirer une bouteille en verre d’une benne pleine de papier alors que si on balance ladite benne dans le tout-venant, cela ne fera aucune différence ?
            Non décidément, ça ne vaut pas le coup de se casser la tête à trier.

            1. Black Mamba

              Dans la commune où je travaille , ils ont organisé un concours pour apprendre aux citoyens à trier.
              Il y a eu un gagnant mais je ne me rappelle plus du prix !
              C’était le cadet de mes soucis, même la femme de ménage passe son temps à trier mes déchets car je ne respecte pas le tri et avec ça en plus il faut découper en morceaux les cartons sinon ces messieurs ne ramassent pas!
              http://1.bp.blogspot.com/_DMxDOYqJJ7Q/S8wvcXVlWeI/AAAAAAAABB8/IJuifsdtjz0/s200/haddock_bachi-bouzouk+-tintin.gif

              🙂

        1. Calvin

          Un impôt créé n’est jamais détruit.
          Ni quand sa « destination » n’existe plus, ni quand sa justification officielle n’existe plus.

          1. Aristarque

            Exactement! Au mieux, il change juste de nom et en profite alors pour vous mettre un plus grand coup de bambou. Exemple : le passage de la TP à la CFE, censé être moins inéquitable pour les entreprises, s’ est traduit par +25% de hausse d’une année sur l’ autre malgré la disparition des véhicules de l’ assiette… Après bronca des entreprises locales, le maire a découvert qu’ il y avait eu « erreur » et la hausse a été seulement d’ un peu moins de 6% à un moment où l’ économie des TPE n’ était déjà pas bien vigoureuse…

  25. tess

    Quelques perles sorties par les catastrophistes des années 70’s. Attention, bienvenue dans la 4ème dimension,

    « Le refroidissement continuel et rapide de la terre depuis la seconde guerre mondiale est en rapport avec l’augmentation de la pollution de l’air associée à l’industrialisation, à la mécanisation, à l’urbanisation et à l’explosion de la population » (Reid Bryson, « Global Ecology ; Readings towards a Rational Strategy for Man » – 1971).

    « La bataille pour nourrir l’humanité est perdue. Dans les années 70, le monde va connaître des famines. Des centaines de millions de personnes vont mourir de faim, en dépit de tous les programmes d’urgence déjà entrepris. La seule solution est le contrôle démographique » (Paul Ehrlich, « The Population Bomb » – 1968).

    « Dans dix ans, toute vie animale importante dans les mers aura disparu. Des zones côtières importantes devront être évacuées en raison de la puanteur provenant des poissons morts » (Paul Ehrlich, « Earth Day » – 1970).

    « Avant 1985, l’humanité va entrer dans une époque de raréfaction des ressources. On ne pourra presque plus faire face à l’approvisionnement de nombreuses ressources minérales de base » (Paul Ehrlich en 1976).

    « La tendance actuelle au refroidissement réduira la productivité de l’agriculture pour tout le restant de ce siècle » (Peter Gwynne, Newsweek, 1976).

    « De nombreux signes évidents prouvent que le climat de la terre a commencé à changer de manière radicale. Ces changements peuvent occasionner une réduction draconienne de la production alimentaire. Presque toutes les nations de la terre devront en subir les répercussions politiques. Cette chute de la production alimentaire pourrait commencer très prochainement… Les preuves de ces prédictions ont commencé à s’accumuler de manière tellement massive que les météorologistes ont beaucoup de mal à suivre » (Newsweek du 28 avril 1975).

    « Le refroidissement actuel a déjà tué des centaines de milliers de personnes. S’il continue, et si personne ne prend des mesures énergiques, il provoquera une famine mondiale, un chaos généralisé et même une nouvelle guerre mondiale. Tout cela pourrait survenir avant l’an 2000 » (Lowell Ponte, « The cooling » – 1976).

    « Si la tendance actuelle se poursuit, le monde sera confronté en 1990 à un refroidissement moyen des températures d’environ quatre degrés, et même de onze degrés d’ici l’an 2000… C’est environ le double de ce qui serait nécessaire pour nous plonger dans un nouvel âge glaciaire » (Kenneth E.F. « Watt on Air Pollution and Global Cooling, Earth Day », 1970).

    1. doh

      Je ne comprends pas que « personne » n’ai découvert le pot aux roses (ou vert, ou pastèque) depuis le temps et qu’on continue à nous abreuver des mêmes balivernes 30 ans après. Jusqu’à quand !?

  26. tess

    Tout ceux qui ont une maison avec une cheminée à foyer ouvert vont d’ici quelques années ne plus pouvoir les utiliser. En région parisienne ce sera effectif courant 2015 et plus tard les autres régions. Vous devrez investir dans un insert ou un poêle à bois. Nos élites Européens ne savent plus ce que faire pour emmerder le monde.

    1. LeRus

      Je crois que les élites européennes n’y sont pour rien à propos des cheminées. Par contre, les Verts de la Région IdF y sont pour beaucoup!

  27. NOURATIN

    L’alliance de la rose et des pastèques risque fort de s’avérer plus nocive que celle de la carpe et du lapin. L’écologie est à la gauche ce que la vérole était dans le temps au bas-clergé, un obstacle infranchissable sur le chemin du bonheur parfait.

    1. Calvin

      Cette alliance existe depuis longtemps. La différence, c’est que les Roses n’ont plus de discours aux lendemains qui chantent et ont paré leurs lubies collectivistes d’atours écolos fluffy et verdâtres.
      La conséquence reste la même : on tourne et pour longtemps le dos à la liberté et à la responsabilité.

  28. amike

    2003: J’ai écouté une émission qui relatait la canicule de l’été 2003. Les commentaires étaient mauvais : des gens d’au plus la trentaine, qui parlaient comme dans un livre, étant donné que 10ans auparavant ils étaient plus à la fête qu’à subir.
    C’est probablement de cette période que c’est imposée cette pensée unique : la solution ne pouvait venir que de l’Etat !

  29. vengeusemasquée

    Je remarque que même au mois d’août, un billet d’h16 sur l’escrologie déchaîne toujours autant les passions. Plus de 200 commentaires et ce n’est sûrement pas fini. La preuve que tout le monde ne dort pas dans ce pays. 😉

    1. hussardbleu

      @ VengeuseMasquée : Et pourtant, hein, pas comme les fonctionnaires, les professionnels libéraux comme moi, ils travaillent dès 6 h 30 du matin, jusqu’à des points d’heure…

      sauf ce soir, que je me suis fait une petite sortie chez des copains du côté du Bois d’Oingt dans le Beaujolais : non, mais quel beau pays ! le ciel céruléen où passent de temps à autre – sur leur poétique monorail de condensation – les jets vers Satolas, et les pierres dorées des maisons anciennes, les synclinaux ou anticlinaux, que je mélange toujours, couverts de vignes jusqu’aux premiers petits bois couronnant les sommets dans les lointains bleutés.

      On a bu du Saint Véran, pasque quand même, le Beaujolais blanc, ce n’est pas terrible… et même un Meursault 1999, qui commençait à madériser, mais restait correct à boire…

      Et en rentrant sur ma Bourgogne, j’ai vu des lapins dans mes phares… et même un ou deux éléphants dans les tons rose…. Pas écolo, ça ?

      1. vengeusemasquée

        Evidemment, ma journée de fonctionnaire banlieusarde désespérée de retourner faire de la figuration aux frais du contribuable a été moins glam, surtout qu’elle a été suivie d’une soirée exceptionnellement romantique à tenter d’enduire un plafond de salle de bain (devine quoi ? Pas facile quand on n’y connait rien. Mais bon, tout s’apprend !).
        Sinon, au moment où tu as vu les éléphants roses, j’espère que tu n’as pas aperçu de Ford Mondeo bleue cachée derrière des fougères ?! 😉 Ca aussi c’est écolo comme camouflage, non ?

    2. Calvin

      Je regrette de ne pas avoir le temps de discuter avec vous en journée (proxy anti-H16 activé au boulot). On se marre bien ici.

      Vengeuse : on ne dit plus « un escrologiste » mais « un nécrologiste ». Ils ont atteint la phase finale où se sentant menacés, ils deviennent dangereux et incontrôlables.

      1. vengeusemasquée

        Ah pardon, j’avais raté un épisode. Merci de l’info ! :mrgreen:
        C’est vrai qu’on se marre bien mais c’est atroce ce qu’on peut perdre en productivité. Ceux qui ont un vrai métier ne devraient pas y passer autant de temps. Parfois j’ai honte (mais pas trop quand même). 😆

        Et en correction de mon précédent commentaire, je parlais bien sûr d’une focus, pas d’une mondeo, break et crade, pour bien caractériser la cible.

        1. hussardbleu

          La Ford Focus un brin destroy ? J’ai dû passer trop vite, l’ai pas vue… Ubi focus, ibi fututa ….
          Le plafond haut, c’est difficile pour un début, tu devrais essayer pour commencer le plafond bas…
          Bon, allez, j’y retourne, au boulot… mais, dans la journée, entre deux affaires un peu nauséeuses (le Droit est parfois courbe), je viens souvent faire un petit tour chez H16… Le taulier est intelligent et amusant, les clients sont devenus des amis…

  30. bob razovski

    « Il n’est pas fortuit que l’écologie collectiviste soit une ruine. Elle n’est que le paravent d’un communisme inavoué, et conduit aux mêmes « solutions », déclenche les mêmes problèmes et les mêmes catastrophes humaines.

    L’écologie , d’accord c’est du communisme, mais sans l’électricité !

  31. Flo

    C. Gérondeau avait déjà dénoncé la catastrophe économicologique de l’éolien et plus encore du solaire photovoltaïque en 2007 dans son livre « Ecologie, la grande arnaque ».
    Cela me rappelle toujours que c’est grâce à ce livre que j’ai pris connaissance du nom de Bastiat, puis de proche en proche du site Objectif liberté. A l’occasion d’un article caustique de Vincent sur le même sujet un commentateur fit remarquer qu’il employait un peu le style de notre hôte. Depuis c’est devenu ce blog est devenu une addiction mais devrait être déclaré d’utilité publique.
    P

    1. Flo

      Mince pas terminé.
      Par ailleurs un peu déconnecté de l’actualité pendant les vacances, au fin fond de l’Italie, je tombe sur un journal abandonné sur une table d’un bar.
      Je consulte distraitement la chienlit internationale et Italienne (qui vaut bien la nôtre mais avec la bonne humeur).
      En dernière page le bulletin météo annonce beau temps. Le responsable de la rubrique se fend d’un petit article dans lequel, partant du constat qu’en ce mois d’août, il faisait chaud à Rome, à Paris (comme jamais depuis dix ans!) et même à Londres et en Sibérie, voire pendant dix jours (!) de suite à Shanghai, et qu’il y avait eu des inondations en Floride, il conclut par :
      « Ces changements climatiques sont les plus rapides jamais constatés depuis ces dernières…65 millions d’années »

  32. Othela

    Un truc de paysans que j’utilise depuis plus de 28 ans me permet de savoir la moyenne du temps qu’il fera dans l’année suivante… j’avais déjà indiqué à mon entourage que l’été 2013 serait terriblement chaud sur les deux mois…
    Je veux vous indiquer que nous allons avoir l’automne et l’hiver le plus chaud de mémoire de météorologue…
    Cependant, comme je suis bonasse, je vous indique qu’à chaque fois qu’il y a 13 lunes sur le calendrier, l’année en cours est froidasse et pluvieuse..
    Vous pouvez déjà vérifier mes dires: 13 lunes l’an prochain et les deux ou trois années qui suivent… donc, pas la peine d’économiser pour installer la clim en 2014… vous n’aurez pas le temps de l’étrenner…
    Un homme averti en vaut deux mais, une de mon sexe en vaut 4 (et je vois pas pourquoi je m’inventerais par ce proverbe…) je vous conseille de noter ce post et de le conserver bien au chaud…
    ce qui fait que quand je reviendrai écrire des choses, vous saurez être bien gentils dans ce joli monde de bisounours!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.